mercredi 12 janvier - par LATOUILLE

La haine pour gouverner

 Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD et je pense fortement que dans le cadre d’une bonne gestion de la pandémie le courage politique aurait été de rendre la vaccination obligatoire. Aucun pays ne l’a fait d’emblée, certains s’y résolvent au bout de deux ans de propagation du virus. Aujourd’hui, en France, acculé par la puissance constante du virus que ce soit sa forme Delta ou celle Omicron, après une stratégie en forme de valse-hésitation on accumule les sanctions et les coercitions sociales pour forcer les gens à se faire vacciner alors que la vaccination n’est toujours pas obligatoire. Cette politique sanitaire autoritaire interroge en elle-même quant à son efficacité mais aussi parce qu’elle s’ajoute, depuis 2015 notamment, à un arsenal de lois qui restreignent fortement la liberté des individus, à tel point que l’opinion publique est asphyxiée.

 Dans un tel contexte coercitif il n’est pas étonnant que le public cherche un bouc émissaire responsable du désordre hospitalier : les non-vaccinés. Outre que ceux-ci sont une cible facile, on peut penser que chacun se sent responsable de n’avoir pas suffisamment montré d’hostilité face aux gouvernements qui ont supprimé 75 000 lits dans les hôpitaux entre 2003 et 2019 et plus de 5700 en 2020. Dès lors l’aubaine est trop belle pour les gouvernants du pays qui s’en saisissent pour masquer leur politique hospitalière délétère derrière les non-vaccinés et décide de les emmerder.

 Curieux vocable que celui-ci : emmerder. Il ne s’agit là d’un mot ni familier ni populaire, mais d’une vulgarité et d’une insulte. Que gagne-t-on à insulter les gens ? Plus grave, cette insulte qui rabaisse et stigmatise ceux de qui elle parle, conforte tous les ostracismes à l’instar de cette personne travaillant en EHPAD qui lors d’une rencontre avec le chef de l’État organisée par un journal quotidien suggérait qu’on puisse ne pas admettre les non-vaccinés en réanimation : « Et vous n’allez pas en réanimation ? » Depuis il n’est pas un jour sans qu’un médecin, un journaliste vienne sur les plateaux de télévision ou s’exprime dans les journaux pour s’exprimer sur ce sujet : si on fermait l’accès à la réanimation aux non-vaccinés, si on leur faisait payer les soins..., ouvrant ainsi la voix à toutes les idées plus ou moins nauséabondes suivant lesquelles on devrait faire payer les soins aux fumeurs atteints d’un cancer, par exemple... Demain ce sera quoi : on ne soigne plus les victimes d’un accident si elles sont à l’origine de l’accident, non plus les handicapés parce qu’ils coûtent à la société, les allocataires du RSA, les chômeurs ? D’ailleurs la pieuvre du désastre n’est pas loin puisque déjà au Canada les chômeurs ne percevront plus leur allocation s’ils ne sont pas vaccinés.

 Pierre-Henri Teitgen[1], résistant et homme politique, un des pères fondateurs de l’Europe, disait « que les démocraties ne deviennent pas nazies en un jour : le mal progresse sournoisement avec une minorité opérant pour supprimer les leviers de contrôle. » Ne sommes-nous pas en train d’assister à un tel mouvement où un des fondements de notre société est remis en cause : la fraternité, et avec elle son corollaire : la solidarité ?

 Que des journalistes à l’envie de la notoriété quel qu’en soit le prix naviguent sur cette vague de sottise puante. Plus grave est que des soignants et des médecins rejoignent ce courant, leur fatigue n’excuse pas tout, et se fassent les promoteurs de cette proposition dans laquelle les personnes malades sont ségréguées et ainsi séparées autant du reste de la société que de leur propre humanité : tu n’es pas vacciné donc tu ne serais pas un Humain identique aux autres et tu n’as pas droit aux soins ! Le serment d’Hippocrate et les valeurs de l’éthique médicale sont malmenés de façon brutale, avec comme conséquence une perte de confiance des gens envers les soignants ; qui prendra le risque d’aller à l’hôpital en n’étant pas assuré qu’il sera soigné ?

 Comme ils l’ont fait pour masquer leur politique hospitalière délétère les politiciens sautent sur la vague d’ostracisation des non-vaccinés qui, du fait de leur choix, deviennent des irresponsables qui n’auront plus droit à la citoyenneté : « Un irresponsable n’est plus un citoyen. » On a échappé à la fureur de Manuel Valls et à l’instauration de la déchéance de nationalité, voilà qu’on invente la déchéance de citoyenneté ! Agnès Callamard[2] s’interroge à propos du devenir des sociétés : « serons-nous la génération des années 1930 [qui ont conduit à 1939] ou celle des années 1948, qui a rédigé la Déclaration universelle des droits de l’homme ? » J’ai bien peur que nous soyons de la génération « années 1930 » tellement cet ostracisme à l’égard des non-vaccinés auquel s’ajoute la volonté gouvernementale de leur refuser la citoyenneté pour n’avoir pas fait quelque chose qui ne relève que de leur volonté individuelle puisqu’elle n’est pas imposée par la Loi, me rappelle les trois Lois dites de Nuremberg en 1935. La deuxième de ces Lois ou « loi sur la citoyenneté » dépouillait les Juifs allemands des attributs de la citoyenneté. Elle distinguait les citoyens à part entière et les simples ressortissants, dépourvus de droits civiques. On va crier au scandale dans les rangs politiciens notamment de la majorité en lisant mes propos, mais c’est oublier qu’à la même époque la situation qui prévalait alors aux États-Unis était identique où les Lois dites « lois Jim Crow » faisaient que les afro-américains étaient, de fait, privés de droits civiques en conséquence des lois ségrégationnistes de la fin du XIXe siècle. Comme en politique, notamment en période électorale, personne ne veut prendre le risque de se démarquer soit on se tait soit on sort le karcher pour nettoyer la société.

 Fallait-il s’attendre à autre chose qu’à cet ostracisme et à cette ségrégation pour répondre à une énième impéritie dans la gouvernance de la crise sanitaire ? Certes non puisque le clivage de la société et l’humiliation des plus faibles peut être considérée comme une stratégie politique gagnante suivant la façon dont on lit Machiavel lorsqu’il écrit dans Le Prince : « Vous devez donc savoir qu'il y a deux manières de combattre, l'une avec les lois, l'autre avec la force. » L’arrogance est alors élevée au rang d’une force de conquête du pouvoir rappelant les propos de Paul Coelho : « L'arrogance attire la haine et l'envie. L'élégance éveille le respect et l'Amour. », mais comme le disait le baron von Wessemberg au Congrès de Vienne en 1814 le : « Il n’y a rien de plus arrogant qu’un homme aux aptitudes moyennes qui arrive au pouvoir. ». En quelques mots les politiciens ont érigé la « haine » en moyen de gouvernement du pays !

 

 

[1] Cité par Agnès Callamard dans un entretien avec Olivier Tallès dans l’Hebdo La Croix du 9 janvier 2022.

[2] Agnès Callamard, entretien avec Olivier Tallès dans l’Hebdo La Croix du 9 janvier 2022.



168 réactions


  • Clark Kent Schrek 12 janvier 08:20

    « impéritie dans la gouvernance de la crise sanitaire » ou arrogance d’une stratégie ?

    Qu’est-ce qui a fait que ce virus soit à l’origine, partout dans le monde, de mesures disproportionnées par rapport à ses conséquences ? N’est-il pas un prétexte à l’instauration d’un traçage-flicage par la généralisation du QR code qui permet par ailleurs la réalisation de profits jamais connus ailleurs par la big pharma et l’accélération du processus de connexion généralisée aux GAFAMs ?

    La soumission des populations a peut-être induit ce comportement arrogant chez les « dirigeants » (ou plutôt les légataires des lobbies mis au pouvoir un peu partout) les plus médiocres qui n’en reviennent pas de leurs propres « succès ». Ils n’en espéraient pas tant et du coup, méprisent ceux qui leur permettent d’assouvir leurs fantasmes narcissique pervers.


    • ASTERIX 18 janvier 11:10

      @Schrek
      DE LA HAINE des politiques a celle des peuples mais comme l ’ecrivait ernest renan les « larmes des peuples elles sont de vraies larmes »

      la famille VON LEYEN (presidente commission europeenne !!!!! ° ENTIERE MARI FILS TRES LIEE AVEC BAYERN PFIZER ET SON GROUPE  LES 2 hommes y ayant de grosses responsabilités §§§§§ macron soupconné d’avoir été enrichi par PFIZER ET D ETRE « UN » de ses nombreux banquiers  :: : elle est pas RELUISANTE NOTRE EUROPE SEULEMENT ECONOMIQUE SINON RIEN MILITAIRE  ??? SOCIALE ??? SANTE LE GRAND DESERT  !!!!!

      ce qui semble peu « croyable » un VETERINAIRE PDG DE PFIZER ???? LE COBAYE HUMAIN DOIT REVENIR EN CEE A MOINS CHER Qu UN COBAYE ANIMAl PANGOLIN OU ChAUVE SOURIS §§§§§§


  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 08:30
    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet

    Ne pas comprendre que c’est dans le club de blancs d’apartheid que l’hystérie fait rage et se réclamer de l’UE, ça fait peur.


    • vaietsev1 12 janvier 18:40

      @latouille

      Depuis il n’est pas un jour sans qu’un médecin, un journaliste vienne sur les plateaux de télévision ou s’exprime dans les journaux pour s’exprimer sur ce sujet .

      Et je suppose que ça tourne en rond et que ça roule.
      Chacun de ses intervenants attend la moindre erreur ou la moindre éclaircie qui permettrait alors à                      car en finalité on a toujours besoin d’un plu con que soi ,et c’est pas car les intervenants ou les militants de agoravox sont chargés de savoir,que eux aussi alors vont dire les choses en cercle fermés (vous rêvez ou bien ?!)bien loin de là ,je dirai que parce qu’ils ont du savoir et savent parlés des choses ,ils alors vous serez alors en parlez comme chaque homme d’état afin d’être le moins compris .
      C’était le cas pour François hollande ,personne ne le comprenait et des dires du juif attali ,celui là aurait fait une gouvernance parfaite .
      Imaginez alors demain un noire ou un gitan à la tête de ce pays ,vous aurez l’air malin avec votre savoir inutile puisque des dires ,la France des lumières ,c’est bye bye,et seul les sans-dents comprendront un président noire ou des gens cultivés qui n’ont pas besoin de regarder la météo . 
      Pour ce qui est de Macron ,celui là s’interessait avant tout aux élites comme un grand nombre d’intellectuelles sur ce site ,et pour ce qui est de trouver une solution ou comme dirait Nicolas Demorand « Oui ,mais concrètement,on fais quoi ? » c’est bien beau de savoir parler ,les belles paroles et tourner autour du pot ,mais pas un ne se cramera pour donner une solution ,et c’est pas les médiocres ,les prolo et les pauvres qui le feront ;
      .eux s’en moque aussi ,ils sont les pieds sous la table au frais de la princesse à se faire chérir ,quand d’autres pas les bienvenues ont du mal à trouver une place quand ils ne sont plu sur le terrain .
      Et si les médiocres devaient dire les choses ,comme je le fais ,c’est avant toute chose car nous sommes moins charger et bardés de savoir, et que nous étions les nouveaux qui avons droit à l’émancipation ,au savoir et à devenir des quelqu’un ,sauf le fait de dire « devenir des quelqu’un » ,et c’est tout une caste de cols en blancs,des médias,du parlement et ses gens là qui encourageront ceux qui parle trop à dire les choses ,aussi car ça ce sera la plu belle des punitions ,plu que de tremper : Etre alors porte parole et chantre de la misère ou sauveur de gens.
      Voilà alors pour certains médiocres à quoi nous servons et quel est chaque jour notre punition si nous ne prenons pas garde  ! 
      Dès lors ,que les hommes artisants vienne braillé que tout le monde s’en branle ,ceux là alors ne savent pas pour Nous les médiocres à quoi nous servons derrière nos langages de braillard !
      Et ceux qui s’en moque le plu sont ceux qui ne savent pas ses hommes qui se sente concernés et qui braille que tout le monde s’en branle .

      Alors oui ,tout le monde s’en branle ,sauf ça n’a t’il pas toujours été ainsi ?

      Vassily B les moins bonnes notes françaises, plu qu’un A,ou triple A comme Andouille comme disent les grosses têtes.

      Vassily B


  • leypanou 12 janvier 09:00

    Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD et je pense fortement que dans le cadre d’une bonne gestion de la pandémie le courage politique aurait été de rendre la vaccination obligatoire  : l’article commence très fort.

    Lisez cette lettre ouverte d’Udi Qimron, chef du département de Microbiologie et d’Immunologie de l’Université de Jérusalem aux autorités israeliennes qui peut se résumer ainsi  : « un virus respiratoire ne peut être vaincu et toute tentative de le faire est voué à l’échec » (détails ici).

    Je tiens à faire remarquer à l’auteur que rendre obligatoire un pseudo-vaccin pour une maladie dont le taux de survie est de plus de 99%, et dont les victimes potentielles sont des personnes fragiles car âgées ou ayant de une ou plusieurs comorbidités est tout simplement débile. En plus, cela viole le Code de Nuremberg dont la France est signataire qui interdit toute expérience humaine sans un consentement libre et éclairé.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 janvier 09:11

      @leypanou
       
       ++++
       Merci pour le lien :
       « un virus respiratoire ne peut être vaincu et toute tentative de le faire est voué à l’échec » (détails ici).

       
      J’ajoute : et ne peut qu’aboutir à la vente de masques de respiration autonomes. Avec un eu de chance, nos descendants seront aussi à l’aise sous l’eau que des otaries. Peut-être leur poussera-t-il des nageoires ...
       
       ps.Il y a deux ans nombre d’entre nous plaisantaient sur les mesures de confinement ’petits bras’ ; je commence à prendre au très au sérieux les cassandres qui mettaient en garde contre ceux qui nous vendront un jour l’air qu’on respire.
       
      La civilisation industrielle marche derrière son ombre. Le Grand Reset ne guérira pas le malade en l’assassinant.


    • chantecler chantecler 12 janvier 09:26

      @Francis, agnotologue
      "’ajoute : et ne peut qu’aboutir à la vente de masques de respiration autonomes. Avec un eu de chance, nos descendants seront aussi à l’aise sous l’eau que des otaries. Peut-être leur poussera-t-il des nageoires ...

      "
      Arrête ,
      La mer est polluée : par exemple il y a une épidémie de virus complète chez les huitres .
      L’affaire a été tue pour ne pas gâcher les ventes des fêtes ...
      (Dixit le canard enchainé ....)


    • Clark Kent Schrek 12 janvier 09:31

      @Francis, agnotologue

       « Le Grand Reset ne guérira pas le malade en l’assassinant. »

      Exact !

      Ça fait déjà un moment que je pense qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis. Le problème, c’est que, s’ils sont tout près du tronc, nous on est au bout de la ramure et on tombera avec eux.

      Le tronc survivra-t-il à l’ébranchage ? Une taille sévère peut tuer un végétal.



    • Cyrus ㄈϤ尺Цら 12 janvier 09:39

      @chantecler

      en fait tout les coquillage sont infecter
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pid%C3%A9mie_%C3%A0_norovirus
      et tot ou tard ce virus va s’ attaquer a l’ homme .

      ceci pour dire que malgres nos diffrent tu voit bien le soucis arrivé ..

      y a des centaine de zoonose potentiel ...


    • chantecler chantecler 12 janvier 09:40

      @Schrek
      Allons allons ,
      Pfizzer ne prétendait il pas au départ que son vaccin était efficace à plus de 97 % ?
      Si les gens ont quelque mémoire , ils se rendront peut être compte à quel point on leur a menti et qu’ils se sont fait berner ...


    • Cyrus ㄈϤ尺Цら 12 janvier 09:43

      @ㄈϤ尺Цら

      c’ est bien le modele d’ elevage indusriel intensif qui est en cause , pas le phenomen de zoonose en lui meme , ons a toujourdit que la croissance attendrais son plafond de verre , on y est et y a deja 25% de gens en trop sur la planette a cause de l’ imprevoyance des scinetifique de TV qui aujourdhui mete des pansement sur une jambe de bois .


    • Cyrus ㄈϤ尺Цら 12 janvier 09:47

      @chantecler
      97% sur la souche de wuhan ( et encore a verifier )
      40% sur le delta 
      meme pas 5% sur l’ omicron et encore pour les vaccin non ARNm comportant une immuniasation aux autre proteine .

      https://www.clinisciences.com/achat/cat-sars-cov-2-antigenes-proteines-5102.html

      la on vaccine 3 ou 4 dose avec le prototype de wuhan ....
      super on est proteger contre un virus/variant qui as disparut
      https://ibb.co/TBfrJx4


    • chantecler chantecler 12 janvier 09:49

      @ㄈϤ尺Цら
      Non ,ce n’est pas exactement ce que je voulais dire ...
      Par contre que manger des coquillages malades , ça doit pas arranger la santé .
      De même que la mer n’est pas un lieu exempt de toute maladie ....
      Cela dit il s’agit de pollution côtière .
      De même au passage, des millions de tonnes d’obus , issus des deux dernières guerres mondiales , plus ou moins toxiques , ont été immergées en Mer du Nord , Manche et jusqu’à La Rochelle ...
      Et dont les enveloppes commencent à fuir ...
      Et ça , ça n’arrange pas la santé de la faune ....
      Ni la notre qui l’ingurgitons ...
      Ca et les élevages industriels maritimes (saumons) assaisonnés à des quantités d’antibiotiques ...
      ...


    • roby roby 12 janvier 11:51

      @chantecler
      Ayez confianceeeeeeeeeeee !

      Le Bureau of Investigative Journalism accuse en 2021 le laboratoire Pfizer d’avoir manié «  l’intimidation  » et le «  harcèlement de haut niveau  » dans ses négociations avec des pays d’Amérique latine. Pfizer aurait exigé de l’Argentine et du Brésil, en contrepartie de la livraison de vaccins, qu’ils mettent en gage des actifs souverains, dont des bases militaires et des réserves de leurs banques centrales, en garantie de potentiels frais juridiques futurs. Le laboratoire souhaite se dégager de toute responsabilité en cas d’effets nocifs du vaccin même en cas de négligence, de fraude ou de malveillance et faire payer aux États l’indemnisation des éventuelles victimes47.

      Le 28 juillet Pfizer annonce qu’il écoulera en 2021 « pour 33,5 milliards de dollars de vaccins contre le Covid-19 » « grâce à des commandes portant sur 2,1 milliards de doses à travers le monde »48. Ainsi, selon The Guardian, dans son accord de 1 milliard de dollars (700 millions de livres sterling) avec Pfizer Export BV, signé en mars, le gouvernement brésilien a accepté qu’« une décharge de responsabilité soit signée pour tout effet secondaire possible du vaccin, exonérant Pfizer de toute responsabilité civile pour les effets secondaires graves. résultant de l’utilisation du vaccin, indéfiniment »49.

      En septembre 2021, Pfizer annonce les premiers résultats positifs de son vaccin sur les 5-11 ans


    • Eric F Eric F 12 janvier 19:06

      @leypanou
      J’ai lu avec intérêt la « lettre ouverte » du Pr Ehud Qimron (il apparait paradoxalement que sur certains points, la liberté de parole est plus grande en Israël qu’en Europe), sa remontrance est sévère !
      Sur le fond, il réfute que la vaccination de masse puisse éradiquer le virus puisqu’elle n’empèche pas la transmission, ce qui apparait en effet conforme à ce qu’on observe. Par ailleurs, il indique que l’immunité due à une infection est supérieure à une immunité acquise par vaccination, bien que disputé, ce point est probable. Enfin il indique que pour cette maladie il y a des catégories à risque (fragiles, âgés), mais que les jeunes ne sont pas à risque, là encore c’est incontestable.
      Mais il n’évoque pas explicitement la question de la vaccination focalisée sur les catégories à risque, or il mentionne la « déclaration de [great] Barrington »(*) qui préconise une protection focalisée des personnes à risque (elle avait été écrite en 2020 avant l’arrivée des vaccins).

      (*) au passage, relevons que cette déclaration relève du courant US libertarien.


    • leypanou 12 janvier 23:08

      @Eric F
      Le covid est une maladie qui se soigne très bien, mais les médecins dans beaucoup de pays ont été empêchés de soigner pour des raisons politiques (s’il est prouvé qu’il y a un traitement efficace, l’AMM d’urgence aurait été révoquée).

      Le docteur R Malone avait dit que l’interdiction de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine a dû entraîner une sur-mortalité de 500 000 à la louche aux États-Unis (une lecture si vous n’êtes pas au courant ou encore ).

      Il a aussi dit que pour quelqu’un de moins de 40 ans, sans facteur de risque, çà ne sert à rien de se « vacciner » (lui-même a été « vacciné » avec Moderna).
      Le docteur Vladimir Zelenko avait qualifié la politique sanitaire en Israel d’holocauste.


    • véronique 13 janvier 01:33

      @leypanou

      Je suis d’accord. On peut même dire que personne ne devrait être favorable à la vaccination obligatoire contre le covid. En revanche tout le monde devrait être favorable à ce qu’on reconnaisse que les conditions pour rendre la vaccination obligatoire ne sont pas réunies. Ce qui invaliderait du même coup pass sanitaire et pass vaccinal. Ce ne serait que l’application de pur bon sens du principe (constitutionnel) de précaution puisqu’en l’occurrence nous n’avons pas de recul sur les vaccins (et dans les faits ça s’est notamment traduit par le retrait de deux vaccins initialement autorisés, quelques mois seulement après qu’on ait commencé à les utiliser).


    • germon germon 13 janvier 07:31

      @leypanou
      "En plus, cela viole le Code de Nuremberg dont la France est signataire qui interdit toute expérience humaine sans un consentement libre et éclairé."

      Donc il faut condamner l’emmerdeur a la même peine que les ignobles accusés de Nuremberg, non ?


    • Ruut Ruut 13 janvier 15:36

      @chantecler
      Croire en un menteur multirécidiviste multi-condamné, c’est être vraiment naïf...
      Nous avons assisté à une campagne massive de publicité au niveau gouvernemental Européen et multi-pays.
      Mais ça reste de la publicité.
      Le chiffre de 97% était une valeur relative et non la valeur Réelle.
      Mais pourquoi ne pas donner sur la même base les valeurs relatives des effets secondaires graves de plus de 300 % ?

      Bénéfice / Risque
      97 / 300+
      Pour les chiffres, ils sont tous dans le rapport intermédiaire de Pfizer.


    • chantecler chantecler 13 janvier 15:44

      @Ruut
      salut ,
      Mais je n’ai jamais cru que ces % étaient exacts !
      Je pensais au départ que leurs vaccins pouvaient être efficaces à entre 20 et 40 %...
      J’ai ensuite très vite compris que c’était bien bien moins !
      Outre le fait qu’ils étaient plein d’effets secondaires à court et moyens termes ...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 janvier 15:59

      @Ruut
       
      Aujourd’hui, le bénéfice avéré de la vaxxination pour l’individu est égal à zéro.
      Le risque direct pour lui d’effets secondaires graves ou mortels est conséquent.
      Le risque collectif de propagation entretenue de la maladie est conséquent.
       
      Conclusions :
       le bénéfice / risque individuel est négatif.
       le bénéfice / risque collectif est négatif.


    • Eric F Eric F 13 janvier 19:06

      @chantecler, Ruut
      La mesure d’efficacité en pourcentage n’est pas « parlante », mais on peut faire facilement la conversion en terme de « combien de fois moins de risques » : 95% d’efficacité signifie 5% d’inefficacité (risque résiduel), soit 100/5 = 20 fois moins de risques.
      Mais il n’est généralement pas précisé risque de quoi : risque de contamination, risque de forme grave, risque de décès ? Par ailleurs les chiffres communiqués lors de l’homologation par la FDA et autre portaient sur la souche initiale (de Wuhan).

      La mesure réelle « sur le terrain » peut s’exprimer également en « nombre de fois moins de risques », lorsqu’elle est ramenée à un nombre égal de personne de chaque statut vaccinal. Ainsi dans le diagramme des admissions en soins critiques selon le statut vaccinal fin décembre, ramené à 10 millions de personnes de chaque statut, il y a 84 non vacciné, 45 partiellement vaccinés (1 dose), 19 vaccinés sans rappel [4,4 fois moins], et 9 vaccinés avec rappel [9,3 fois moins]. Même en supposant un « coup de pouce » de 20% voire 30% sur les chiffres lié aux bases et méthodes, l’efficacité de terrain reste significative -mais sans atteindre les chiffres exorbitants clamés sur les plateaux télé-.


    • Eric F Eric F 13 janvier 19:24

      @véronique
      " ça s’est notamment traduit par le retrait de deux vaccins initialement autorisés, quelques mois seulement après qu’on ait commencé à les utiliser"

      Les vaccins en question Astrazeneca et Jenssen sont de type « vecteur viral », technologie récente mais déjà utilisée pour d’autres vaccins, et utilisée aussi par le vaccin russe Sputnik. Les effets secondaires chez les jeunes avait conduit à les prescrire au delà d’un certain âge, et par ailleurs leur efficacité contre les variants était présentée comme inférieure.
      Mais il a pu y avoir dans cette affaire une campagne de dénigrement instrumentalisée par les concurrents qui ont obtenu de facto le monopole, or Astrazénéca était vendu presque à prix coutant quatre fois moins cher que les vaccins ARNm. De manière générale je ne crois guère aux complots, mais je n’ai pas d’illusion sur les questions de conflits d’intérêts...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 janvier 08:32

      @Eric F
       
       ’’De manière générale je ne crois guère aux complots,’’
       
      Par définition, les complots ne sont jamais le fait du pouvoir, sont l’action est visible au grand jour et les intentions secrètes. Il ne fait pas confondre complots et intentions.
       
      En fait, Eric F dit ici qu’il ne croit pas aux mauvaises intentions.
       
      Une citation relatives aux intentions qui va bien : « Ils parlent comme des anges mais ils pensent comme des assassins » Arnaud Upinsky
       
      Eric F = bisounours ? Je le crois pas !

       


  • Lynwec 12 janvier 09:05

    L’auteur ne semble pas connaître (ou volontairement ignorer ce que font de nombreux adeptes de la folie covidiste) les principes suivants :

    -liberté de choix éclairé dans le cadre d’un produit expérimental (et qu’on ne vienne pas me dire que ce n’en sera plus un fin 2023, car la période d’observation en matière de vaccins c’est dix ans, ça a toujours été au moins cette durée, quand les scientifiques n’étaient pas vendus pour trente deniers)

    -liberté de conscience : ce point avait d’ailleurs été reconnu par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) https://hudoc.echr.coe.int/fre#%22itemid%22 :[%22001-209377%22]

    On notera que les traîtres du Sénat viennent de refuser cette éventualité dans le cadre de la loi passe de la honte vaccinal https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/12/lobjection-de-conscience-vaccinale-finalement-repoussee-au-senat/

    -code de Nuremberg sur les expérimentations médicales.

    -la très étonnante proximité temporelle des campagnes de « vaccination » covid suivies régulièrement de « rebonds épidémiques ». De là à imaginer que le vaccin soit la maladie, il n’y a pas un grand écart logique à réaliser.

    La mise en pause des cerveaux n’a-t-elle pas suffisamment duré ? Il serait temps de se mettre à réfléchir car à chaque dose que vous vous laissez injecter, la probabilité de tomber sur un lot « efficace » augmente. Oui, oui, je sais, complotiste...Nous verrons....Enfin, certains voient déjà, d’autres se complaisent dans leur folie.https://mortsapresvaccination.wordpress.com/2021/11/05/longue-liste-dathletes/

    https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

    et https://effets-secondaires-vaccins-covid.org/tous-les-temoignages-2/

    et enfin https://resistance-mondiale.com/reiner-fuellmich-le-debut-du-proces-est-imminent

    Je sais, les crises d’urticaire, je sais, mais bon, ça se soigne, une petite injection et ça passera...


    • Adèle Coupechoux 12 janvier 13:51

      @Lynwec

      Depuis le début de cette crise, nous avons été obligés de gérer cette crise collectivement pour de peurs individuelles.
      Comme celle de l’auteur qui finit par comprendre qu’après les non vaccinés viendront tous les autres qui coûtent encore plus chers aux états...

      L’auteur oublie aussi que ce qui est bon pour sa santé ne l’est pas forcément pour les autres :
       " un état de complet de bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».


  • Fergus Fergus 12 janvier 09:24

    Bonjour, Latouille

    Les « non-vaccinés » sont en effet une « cible facile ».

    D’autant plus que ces gens ne voteront de toute façon pas pour Macron. Est-ce uniquement pour cela qu’ils sont ciblés ? Pas si sûr, les nouvelles de l’étranger montrant que d’autres gouvernements « ciblent » également  et parfois encore plus durement les « non-vaccinés ».

    Que Macron puisse considérer que ces personnes ne sont plus des « citoyens » n’en pose pas moins un gros problème en regard des lois et des valeurs de notre pays. C’est infiniment plus scandaleux que l’emploi du mot « emmerder ».


    • sirocco sirocco 12 janvier 12:24

      @Fergus 
      « ...ces gens [les non-vaccinés] ne voteront de toute façon pas pour Macron. »

      Peut-être même ne voteront-ils pas du tout... Le régime est aux manœuvres !
      https://francais.rt.com/france/94596-covid-darmanin-evoque-aupres-conseil-constitutionnel-mesure-presidentielle


    • JulesDu13 12 janvier 19:21

      @Fergus

      « Les « non-vaccinés » sont en effet une « cible facile ».

      D’autant plus que ces gens ne voteront de toute façon pas pour Macron. Est-ce uniquement pour cela qu’ils sont ciblés ? Pas si sûr »

      C’est surtout pour générer la peur et la haine de l’autre, qui sont de bons moteurs électoraux. Les régimes ’démocratiques’ qui enfourchent ce cheval démontrent leur degré de corruption morale, qui n’est souvent pas très éloigné de celui des régimes que nous étions censé mépriser il y a tout juste 2 ans.
      Le Canada, l’Australie et même l’Allemagne ont presque tourné la page de la démocratie et des droits de l’Homme. Cela va très vite et cela n’a pas de lien logique avec le Covid, tout juste un lien d’opportunité.

    • véronique 13 janvier 08:08

      @sirocco

      Peut-être même ne voteront-ils pas du tout

      Il faudra se souvenir de la décision du Conseil constitutionnel du 9 novembre dernier
      Voir en particulier le paragraphe 17 : pas de passe sanitaire pour voter.

    • tashrin 13 janvier 09:41

      @véronique
      Ce qui est vrai un jour ne l’est plus forcément le lendemain
      Ce serait pas la premiere fois.
      Au point où on en est, il annoncerait solennellement à la Tévé que seuls les partisans LREM peuvent voter que ca ferait sourciller personne


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 janvier 09:24

    Cet article patauge dans des contradictions et des certitudes sans fondement.

    La contradiction ? Il déplore, je cite : ’’un arsenal de lois qui restreignent fortement la liberté des individus, à tel point que l’opinion publique est asphyxiée.’’ et dans le même temps il voudrait que les injections du contenu des fioles de Pfizer soit obligatoires.

    Les certitudes infondées : ’’ces injections sauvent la vie à condition que tout le monde les accepte.’’

     

    Grosse erreur ! « un virus respiratoire ne peut être vaincu et toute tentative de le faire est voué à l’échec  »

    cf. le post de leypanou ci-dessus.

     


    • Lynwec 12 janvier 09:45

      @Francis, agnotologue
      Vous relevez très justement ce point. Le raisonnement est d’ailleurs parfaitement prouvable par le fait que si je souffre d’une migraine persistante, c’est bien parce que tous les gens sur la planète n’ont pas pris le même comprimé que moi en même temps.

      On a aussi l’assertion inverse : « Vous pouvez très bien passer pour un con même si les autres ne le font pas »...
      Ce qui me rappelle une citation que je viens de relire il y a peu, comme toujours,son auteur réel restera probablement inconnu :
      C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d’avoir l’air con.

      Comme quoi les humoristes disent souvent des vérités.


  • Guy Troisbord 12 janvier 09:48

    @ l’auteur,

    si vous voulez savoir ce qu’il en est de la réalité de la « protection » offerte par le vaccin pour les personnes qui ne sont pas à risques : allez écouter la dernière vidéo du Pr Raoult.

    Précision : je pense que la vaccination peut trouver une certaine forme d’utilité pour les plus de 60 ans et les personnes à risque en dessous de cet âge.

    PS : pour les ânes et les imbéciles qui vont encore dire « Raoult » disqualifié, complotiste etc. Je leur précise qu’il est tellement « disqualifié » que la Corée du Sud vient de lui demander son expertise à lui. Pas à tous les nuls qui courent les plateaux TV Lacombe et cie), non à Raoult. CQFD !


  • PascalDemoriane 12 janvier 09:52

    @l’auteur
    L’embrayage initial de votre exposé semble incohérent avec son développement.
    L’obligation vaccinale aurait dû s’imposer au départ selon vous,
    mais vous ne montrez pas en quoi cela aurait évité les effets délétères que vous identifiez dans la gestion sanitaire entreprise. Au contraire.
    L’obligation vaccinale précoce aurait-elle évité l’ostracisation et l’arrogance au profit d’une efficacité préventive ? Çà ne tient pas debout.

    Que tirer vous de votre citation de Teitgen ? Que la démocratie devait se faire nazi d’emblée pour éviter de le devenir sournoisement ?
    Votre article aurait pu débuté par « J’étais favorable à la vaccination obligatoire contre la CoViD » et conclure « Mais je me suis trompé ».
    Bof.


  • rogal 12 janvier 09:57

    Trois notions de base à propos de cette vaccination, comme à propos de bien d’autres traitements : pertinence, efficacité, dangerosité.

    Les postulats de l’auteur en la matière ne me convainquent guère.


  • Pour être au pouvoir l’humain doit obligatoirement être un « TUEUR »... Dit autrement : avoir la nuque raide... Attention à la calicification des os... Jean-Luc Crucke en Belgique : un empathique écologique est parti. Place aus assassins.....


  • troletbuse troletbuse 12 janvier 09:59

    Mais C’EST QUI qui a fabriqué le virus ? Le pangolin ou la chauve-souris

     smiley


    • Guy Troisbord 12 janvier 10:07

      @troletbuse
      Il faudrait demander à Fauci, il a quelques idées sur la question, qu’il a maladroitement essayé de faire passer pour confidentielles auprès de la DARPA... 


    • Adèle Coupechoux 12 janvier 13:57

      @troletbuse

      Mais C’EST QUI qui a fabriqué le virus ?
      M’est enfin c’est les non-vaccinés !  smiley


    • roby roby 12 janvier 18:18

      @troletbuse
      un virus échappé d’un p4 à Wuhan


    • LOST on Earth Louis 12 janvier 18:46

      @roby
      Pas échappé du tout !
      J’ai parlé avec lui et il m’a dit que les gardiens lui avaient ouvert grandes les portes du labo en lui disant : « au boulot maintenant , voyage partout »
      Et ils ont ajouté : « Varie et multiplie toi »
       smiley


    • roby roby 13 janvier 11:20

      @Louis
      j’ai cru lire Varant et multiplie toi


  • Cela dit : éradiquer le « mal » est une grande illusion.. Le bien et le mal sont deux ennemis. Le tout comme dans la Maat, est de trouver l’équilibre entre le YANG et le YIN....Prenons l’exemple du monde médiacal qui ont obsession d’éradiquer le mal (la « MAL adie) fait une grosse erreur. Car le mal (mâle, mars) participe à la pulsion de vie. Le »politiquement correct" a fait plus de mal que Desproges qui a osé : y a t’il un juif dans la salle ? aujourd’hui, on lui tomberait dessus. Ou Jean YAnne le Grand méchant que l’on adore détester.... 


  • Le mal et le bien sont deux ennemis inséparables....


  • ZenZoe ZenZoe 12 janvier 10:19

    La solidarité et la fraternité n’existent pas à l’état naturel. Elles sont possibles seulement quand l’individu en retire un avantage personnel (protection, bien-être, prospérité, épanouissement, confiance...). C’est d’ailleurs le contrat de base permettant à toute vie en collectivité d’exister, que ce soit à l’échelle d’une petite tribu ou d’un pays entier.

    Or, depuis quelques décennies, ce contrat est rompu, du moins en France. Plus on paie d’impôts, moins on est servi. Alors, il ne faut pas s’étonner de la colère, de la rancune, de la peur, de la neurasthénie ambiante et du repli sur soi. Le bouc émissaire est l’étape obligée dans cette progression mortifère.


    • Lynwec 12 janvier 11:16

      @ZenZoe
      Vision réductrice de l’humanité. L’amour et l’empathie existent bien chez l’être humain, indépendamment des gains personnels. Pas chez tout le monde évidemment et à des degrés différents, de même que les aspects les plus hideux.

      Le contrat social est destiné à brider la deuxième catégorie de façon à protéger la première de ses excès. Le problème que nous vivons en France est que la Vème république,par son système tyrannique,a permis à une majorité de la deuxième catégorie de prendre les manettes, par la corruption (méthode identique à l’échelle mondiale).


    • pemile pemile 12 janvier 11:27

      @Lynwec « Vision réductrice de l’humanité. L’amour et l’empathie existent bien chez l’être humain, indépendamment des gains personnels »

      Et chez des espèces animales.

      Il n’y aurait que sur la pandémie covid que vous racontez des conneries issues de sites foireux comme qactus.fr ?

      Rassurez-moi, cette analyse que je valide, n’est pas validée par qactus.fr ?


    • ZenZoe ZenZoe 12 janvier 11:32

      @Lynwec

      L’amour et l’empathie sont des sentiments et sont individuels (présents aussi chez d’autres espèces animales soit dit en passant) et sont en effet ce qu’il y a de plus beau au monde. La solidarité n’est pas un sentiment, elle relève du fameux contrat social dans toute vie en collectivité. Mais peut-être vouliez-vous parlez de l’altruisme, suite logique de l’empathie ?
      Quant à la fraternité, méfiance ! Rappelons-nous Abel et Cain smiley


    • Lynwec 12 janvier 13:07

      @pemile
      Vu la virulence de votre prose, je perçois que le concept d’amour ou d’empathie semble provoquer chez vous des accès d’agressivité.

      Pas d’inquiétude, il existe des prescriptions médicales éprouvées pour ce type de pathologie, mais le traitement doit être renouvelé fréquemment, un peu comme les injections que vous aimez tant.

      Par contre, pour les crises d’urticaire, il semble que rien n’y fasse, il va falloir vivre avec.


    • pemile pemile 12 janvier 13:11

      @Lynwec « je perçois que le concept d’amour ou d’empathie semble provoquer chez vous des accès d’agressivité. »

      Encore raté, décidément la perspicacité et toi ça fait deux !

      Et même la bêtise peine à provoquer chez moi de l’agressivité, cqfd ?


    • Lynwec 12 janvier 13:25

      @pemile
      Qui c’est qui n’a pas avalé son comprimé ? C’est pas bien de tromper l’infirmière....On est taquin ?


    • pemile pemile 12 janvier 13:29

      @Lynwec « Qui c’est qui n’a pas avalé son comprimé ? »

      Tout ceux interné avec moi, je leur ai volé, depuis ma 3ème dose je suis accroc aux médocs !


    • Lynwec 12 janvier 13:52

      @pemile
      Ah, vous voyez qu’il fonctionne,ce traitement ? Un premier effet positif, l’auto-dérision, signe de la première phase vers la guérison et la lucidité retrouvée.
      En cas de rechute, n’hésitez pas à doubler la posologie.


  • Mellipheme Mellipheme 12 janvier 10:38

    @L’auteur :

    Il y a plein de bonnes choses dans votre article concernant le dépérissement démocratique mais vous faites le grand écart pour ne pas accepter de voir l’évidence : les thérapies géniques expérimentales que l’on veut nous imposer sont tout simplement inefficaces et donc inutiles.

    Accepter cette réalité démontrée chaque jour par les chiffres (nombre de cas et nombre de malades dans les pays vaccinés à plus de 80%) rendrait vos remarques sur la démocratie plus crédibles ou au moins plus audibles.


  • Lynwec 12 janvier 11:25

    Une preuve de plus du foutage de gueule intégral que constitue cette folie covidiste, Pfizer annonce qu’en mars, son vaccin spécifique à Omicron sera disponible,et évidemment efficace et sur.https://www.aubedigitale.com/selon-pfizer-le-vaccin-qui-vise-specifiquement-omicron-sera-pret-en-mars-car-les-deux-premieres-doses-sont-inutiles/

    Bon, les mougeons, en file indienne et tendez le bras gauche, celle-là,c’est la bonne. (Et peut-être votre dernière, mais vous êtes volontaire et nous, on est riches)...

    3 mois, c’est bien assez pour les effets secondaires à long terme, puisque selon un génie national de la médecine, 3 mois multipliés par des millions d’injectés, ça fait des milliers d’années de recul pour les effets secondaires...

    Audiard, reviens, on a besoin de toi...


    • sirocco sirocco 12 janvier 12:39

      @Lynwec
      « ...Pfizer annonce qu’en mars, son vaccin spécifique à Omicron sera disponible... »

      Les très très gros acheteurs, comme la Commission européenne, sont donc en train de passer commande. Les usines Pfizer vont continuer de tourner à plein régime.

      Mais vous allez voir que d’ici là, un autre variant ravageur aura fait son apparition. Big Pharma est en train de le mettre au point, ainsi que le « vaccin » qui sera dédié à le combattre.

      Il faut bien le reconnaître : ce sont des champions du commerce.


  • Albert123 12 janvier 11:46

    « Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD »


    belle intro, mais il n’existe aucun vaccins fonctionnels contre les corona virus,


    donc vous êtes favorables à leurs effets secondaires et aux morts qu’ils produisent bien que rien ne soulignent leur utilité.


  • Djam Djam 12 janvier 12:46

    @ Latouille

    Merci pour votre article...

    Je vous rappelle cependant que tant que nous continuerons à créditer cette énorme arnaque sanitaire nous nous noierons tous dans nos analyses et opinions dont l’impact par ailleurs est totalement nul sur les événements.

    Vous continuez, comme beaucoup, à parler de « vaccin » alors même que les injections n’en sont pas. Leur fabrication n’a strictement rien à voir avec la vaccination classique qui avait quelque efficacité selon le moment de l’injection et la cohérence avec le virus... toujours en mutation rapide et multiple.

    Le machin anti covid est toujours un cocktail en phase d’expérimentation. Son imposition quasi obligatoire ne relève en aucun cas d’une préoccupation de santé mais d’un dressage global pour embarquer les peuples vers le nouveau régime globaliste de contrôle intégral.

    Pas besoin d’être complotiste pour comprendre que les gouvernants n’ont jamais été concernés par la préservation de la santé des peuples. C’est même encore moins leur préoccupation maintenant puisqu’ils sont absoluement certains que la robotisation généralisée pourrait leur permettre de n’avoir plus besoin d’autant de monde.

    Lisez « The Great Reset » du cacochyme K. Schwab, tout est clairement écrit dedans !


  • Lynwec 12 janvier 13:24

    Quand les gens auront compris que le produit injecté est le poison et que tous les décès qui s’en suivent sont,quels que soient les symptômes, à par les phénomènes cardiovasculaires, étiquetés covid pour justifier le narratif officiel, on aura fait un progrès. Mais le chemin peut être long dans les cas les plus désespérés.

    Une petite dose pour les allergiques sujets à l’urticaire, la désensibilisation est basée sur ce principe :

    https://www.crashdebug.fr/des-documents-militaires-sur-le-gain-de-fonction-contredisent-le-temoignage-de-fauci-sous-serment-cryptogon-com

    Je ne mets qu’un lien, désensibiliser n’est pas hyper sensibiliser...


  • Jonas Jonas 12 janvier 13:43

    «  Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD et je pense fortement que dans le cadre d’une bonne gestion de la pandémie le courage politique aurait été de rendre la vaccination obligatoire. »

    Allez demander aux parents de Madeline Johnson ce qu’ils pensent de la vaccination obligatoire !

    Des milliers d’effets secondaires graves liés à la vaccination à ARN Messager, censurés par tous les média !

    La star équestre Cienna Knowles, 19 ans, gravement hospitalisée avec caillots sanguins après 2ème injection de Pfizer.

    Le rédacteur en chef adjoint du New York Times pour l’Asie, Carlos Tejada, âgé de 49 ans et pro-vaxx, décède d’une crise cardiaque quelques heures après avoir reçu une troisième dose Moderna
    Il s’était vanté sur Instagram de sa nouvelle invincibilité, juste après avoir reçu sa troisième dose le 16 décembre :
    « Double vaxxiné. Alimenté par Janssen, boosté par Moderna. Hé Omicron : Frappe-moi avec ta morve mouillée »

    En France, le gouvernement socialiste et totalitaire de Macron a tranché pour la vaccination sans limites quelles qu’en soient les conséquences !

    Les milliers de morts dus à la vaccination par thérapie génique sont soigneusement passés sous silence par le gouvernement, les autorités sanitaires et les média. 
    La page Facebook comprenant plus de 270 000 abonnés recensant des milliers de témoignages avec photos et documents à l’appui d’effets secondaires graves, de décès, de cancers, de thromboses, de paralysies faciales, AVC, crises cardiaques.... en France a été honteusement censurée pour la cinquième fois !

    Abonnez-vous à la version 6 (déjà plus de 56 300 abonnés, et bientôt censurée) et lisez les témoignages, terrifiant !

    Ne pas manquer également le DOCTOTHON, 300 médecins pendant 24h (10 et 11 décembre) témoignent de la dangerosité des vaccins à ARN Messager.

    Voir également le documentaire PRIMUM NON NOCERE




  • sirocco sirocco 12 janvier 13:59

    « Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD... »

    Les députés et sénateurs (et par extension tous les politiques) sont exemptés de vaxxination...

    https://twitter.com/JeanmarcKrause2/status/1480954268303638530 

    (lien fourni par SPQR)

    Les flics aussi, même si le régime ne le crie pas sur les toits. Et bien d’autres encore...

    En fait, tous les éléments dont la dictature a besoin pour perdurer.

    Cela devrait vous mettre la puce à l’oreille, non ?...


  • zygzornifle zygzornifle 12 janvier 14:01

    Bel aperçu pendant les GJ, 25 yeux de crevés, 5 mains arrachées et les coupables font la fête en toute impunité dans leurs casernements ..... 


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 12 janvier 14:04

    Latouille,

      Bien vu. Tout est bon pour cliver les opinions.

      Sur Avox, c’est devenu une litanie.

      Si on parle d’un sujet à des années lumière du Covid, le naturel revient au galop et c’est rebelotte.

     “L’originalité consiste à essayer de faire comme tout le monde sans y parvenir.” 


    • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 16:02

      @Réflexions du Miroir
      Tant qu’il y aura des sous citoyens politiques et des libertés qui disparaissent en France, il y aura des résistants, excuse nous de ne pas regarder la télé pour pouvoir faire comme tout le monde ( assez américain et abrutissant le monde chez nous si on regarde la télé... ) 


  • sirocco sirocco 12 janvier 14:29

    https://fr.sputniknews.com/20220112/pres-dun-million-de-francais-risquent-de-voir-leur-pass-sanitaire-desactive-1054385496.html

    800 000 Français bientôt « désactivés ».

    Micron, le dictateur-éborgneur-incendiaire-emmerdeur-désactivateur...

    Ça remplit vite une carte de visite !


    • Lynwec 12 janvier 17:27

      @sirocco
      J’imagine l’emmerdeur en chef arriver devant le Grand Juge avec sa balance à deux plateaux,
      bonnes actions / mauvaises actions .
      Fou-rire garanti...


    • véronique 13 janvier 08:29

      @sirocco

      800 000 Français bientôt « désactivés

      À ce propos, il y a peut-être quelqu’un dans l’assistance qui sait sur quelle base légale une désactivation du pass pourrait intervenir le 15 janvier ?
      J’ai à nouveau vérifié le décret du 1er juin 21 ce matin (qui prévoit la désactivation pour les plus de 65 ans et les vaccinés janssen au 15 décembre 21), mais rien pour les moins de 65 ans et le 15 janvier.

      D’ailleurs la page du service public qui explique les règles sur le rappel vaccinal mentionne bien la désactivation au 15 janvier, mais renvoie au décret du 1er juin qui ne la prévoit pas.
      https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15318


  • Jean Claude Massé 12 janvier 14:32

    A l’auteur de l’article :

    Connaissez-vous Klaus Schwab ? Savez vous qui il est ?

    Avez vous lu son livre  ?   « COVID 19 la grande réinitialisation » 

    Il commence ainsi :

    « La pandémie représente une fenêtre d’opportunité pour réinitialiser le monde »

    Et il ajoute ceci :

    « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. Pour faire court la réponse est Jamais ».

    Il déroule ensuite tout le programme.


  • tashrin 12 janvier 14:44

    L’Histoire se répète deux fois il parait. La premiere comme une tragédie, la seconde comme une farce

    Les temps difficiles produisent des hommes forts

    Les hommes forts créent des temps faciles

    Les temps faciles produisent des hommes faibles

    Les hommes faibles amènent des temps difficiles


  • serge.wasterlain 12 janvier 16:08

    ’’Je suis favorable à la vaccination contre la CoViD et je pense fortement que dans le cadre d’une bonne gestion de la pandémie le courage politique aurait été de rendre la vaccination obligatoire.’’

    Je ne suis pas allé plus loin, parce vu la violence des emmerdements que me font subir ceux qui veulent m’obliger à m’injecter un produit dans le corps, je veux plus ni les écouter, ni leur parler ! La coupe est pleine...


  • nono le simplet 12 janvier 16:41

    on aurait du ... on aurait pu ...

    dans un monde idéal la pandémie n’aurait jamais eu lieu ... enfermement massif pendant une semaine ... 10 jours ... d’une ville ... d’un État ... d’un pays ...

    c’est ce qui se fait en Chine et il semblerait que ça marche ... pour le moment du moins ...

    évidemment il faut le consentement de tous ... en Chine pas de soucis ... c’est obligatoire ... immédiatement, sans discuter ... c’est un régime autoritaire ... très autoritaire ...

    chez nous c’est plus compliqué ... depuis le début il y a les anti ... anti-masques ... qui reprochent aussi qu’il n’y en avait pas au début ... anti-confinement ... anti-vaccins ... anti-pass ... et bien sûr anti-Macron ce qui est un argument médical de grande qualité ... un président en campagne présidentielle, comme son opposition ... quelques savants complètement irresponsables et incompétents de toute évidence qui sèment le doute ... la révolte ...

    le confinement strict puis tester-tracer-isoler puis la vaccination obligatoire est depuis le début ce qu’il y avait de mieux à faire ... sauf que c’était et c’est encore inapplicable et donc sans intérêt ...

    comme toujours la majorité va payer en perte de liberté pour les récalcitrants qui s’en réclament ... la liberté de rouler vite ... la liberté de chasser ... la liberté de polluer ... la liberté de ne pas trier ses déchets ...la liberté de saturer les hôpitaux ...

    la liberté pour soi et merde pour les autres ... la routine de la vie en société ... smiley


    • pemile pemile 12 janvier 16:56

      @nono le simplet « la liberté pour soi et merde pour les autres ... la routine de la vie en société »

      Record de ventes historique en 2021 pour Lamborghini , Bentley, Rolls-Royce en 2021 smiley


    • Hervé Hum Hervé Hum 12 janvier 18:48

      @nono le simplet

      je te suggère de t’exiler pour la Chine tu y trouvera ton bonheur, le gouvernement réserve toujours une bonne place aux lèches cul qui confondent soumission et adhésion. Comme je l’ai écrit dès le début, des mesures cohérentes, prises en toute transparences et faisant réellement appel à la responsabilité citoyenne est la condition pour obtenir l’adhésion, dans le cas contraire, soit c’est la soumission de gré ou forcé, soit la contestation légitime. Bon, c’est pas pour toi ou pernile, les nouveaux Dupont et Dupont.

      Au fait, j’avais pas eut le temps de répondre à ton commentaire sous l’autre article et après c’était déjà trop tard, mais juste pour te dire que non, je n’ai jamais eut l’intention de te faire passer pour un médiocre...


    • pemile pemile 12 janvier 18:57

      @Hervé Hum « Je te suggère de t’exiler pour la Chine tu y trouvera ton bonheur »

      Je te suggère de relire le post de Nono, tu n’as pas dû tout comprendre !


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:39

      Bonsoir, pemile

      Effectivement, Hervé Hum n’a pas compris le commentaire de Nono, un analyse synthétique pourtant d’une grande lucidité. Dommage !


    • Hervé Hum Hervé Hum 13 janvier 09:11

      @pernile et Fergus

      j’ai très bien compris le post de nono, par contre, vous n’avez pas du tout compris le mien, mais je ne vous demanderai pas de le relire, cela ne sert à rien.


    • nono le simplet 13 janvier 09:18

      @Hervé Hum
      j’ai très bien compris le post de nono

      non non smiley
      vous n’avez pas du tout compris le mien

      si si smiley


    • pemile pemile 13 janvier 09:21

      @Hervé Hum « par contre, vous n’avez pas du tout compris le mien »

      Mais si, et tous les précédents.

      « mais je ne vous demanderai pas de le relire, cela ne sert à rien. »

      cqfd ?


    • pemile pemile 13 janvier 09:23

      @nono le simplet

      T’es un rapide et tu sais être synthétique ! smiley


    • nono le simplet 13 janvier 09:43

      @pemile
      ça méritait que je m’investisse plus ? ... pas sûr smiley
      petit PS
      6 morts chez les 0-19 ans en 3 jours ... 30% d’augmentation depuis mars 2020 ... smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 janvier 11:04

      @nono le simplet
       
       ’’chez nous c’est plus compliqué ... depuis le début il y a les anti ... anti-masques ... qui reprochent aussi qu’il n’y en avait pas au début ... anti-confinement ... anti-vaccins ... anti-pass’’
       
       L’avantage de faire des amalgames, procédé préféré des fasciste, c’est qu’on peut les recycler, ce qui revient à se prévaloir de ses turpitudes.
       
      Ceux qui ont déploré qu’il n’y avait pas de masque au début ce sont particulièrement les médecins (*) lesquels n’ont jamais critiqué les obligations de masquage, bien au contraire. Attali n’est pas médecin, mais cette courte vidéo lui vaudrait son pesant de fioles de pfizer dans la peau.
       
      (*)cf. Qui a demandé au gouvernement de nous imposer le port du masque en été ?
      On y apprend que c’est la Cabinet Di-Vizio agissant pour le compte d’associations de médecins. Profession de foi du cabinet Di Vizio : « J’ai défendu des centaines de praticiens devant les juridictions disciplinaires, pénales, ou civiles. ... je partage mon temps entre mes écuries et mon cabinet pour me consacrer entièrement à la défense des médecins libéraux. J’ai constitué une équipe restreinte de juristes de pointe, aidés « d’experts » médicaux choisis parmi les meilleurs de leur spécialité dans différents pays. L’objectif est de vous offrir une défense globale et à 360°. Notre méthode a pris le meilleur de chaque pays où j’ai vécu et exercé, sans négliger la grande tradition française de la défense de rupture, qui ne concède rien. »

       
      nb.« Lors d’un procès, une « défense de rupture » (appelée aussi « stratégie de rupture ») implique que l’accusé se fait accusateur, considère que le tribunal n’a pas la légitimité, prend l’opinion à témoin ou s’adresse à la société par dessus la tête du tribunal. La « défense de rupture » s’oppose à la « défense de connivence », qui est classiquement plaidée, et qui suppose une reconnaissance de la justesse et de la validité des lois, de la légitimité des tribunaux. »

       

      ps. Le retournement de veste du Cabinet Di Vizio qui a fait du bon travail, depuis  date de la prise e conscience des médecins libéraux de ce que aurait appelé aujourd’hui : « Knock, ou la ruine de la médecine libérale »


    • nono le simplet 13 janvier 11:36

      @Francis, agnotologue
      pas la peine de m’écrire toute une tartine ... j’essaye de perdre du poids et la première chose que j’ai supprimé c’est le pain ...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 janvier 11:55

      @nono le simplet
       
       mais je ne parle pas à nono.
       
       Si j’ai laissé @nono c’est pour signifier que mon post est une mise de points sur les « i » du post à nono.
       
      Nuance.


    • Hervé Hum Hervé Hum 13 janvier 13:06

      @nono le simplet

      Chez nono, l’émoticon lui sert d’argumentation...


    • Hervé Hum Hervé Hum 13 janvier 13:11

      @pernile

      Mais si, et tous les précédents.

      manque la preuve à ton affirmation, comme celle de démontrer que je ne tient pas compte du collectif et ne voit que mon égo.

      C’est la 3ème fois que je te le demande et pour quelqu’un qui affirme avoir compris mes posts, cela ne devrait pas poser de problèmes, sauf s’il n’a comme seul argument que les émoticons...

      Alors pernile, t’as compris ou pas ?


    • pemile pemile 13 janvier 13:19

      @Hervé Hum « C’est la 3ème fois que je te le demande. Alors pernile, t’as compris ou pas ? »

      pfff, quel clown !

      https://www.agoravox.fr/commentaire6232721

      https://www.agoravox.fr/commentaire6233547

      PS : mon pseudo n’est pas pernile mais pemile


    • Hervé Hum Hervé Hum 13 janvier 15:42

      @pemile

      bon, d’accord, ton pseudo est pemile et non pas pernile, je m’en excuse !

      Ceci dit, tes deux liens ne répondent pas à la question, juste des affirmations sans argumentation.

      Ainsi, réduire la pandémie au seul cas des Bogdanof est ridicule. Peu m’importe qu’ils soient mort du covid, avec le covid ou d’autre chose, ils ont fait leur choix. Toutefois et je l’écris dans le commentaire, vu leur âge et leur état de santé ils avaient peut être intérêt à choisir le vaxxin, mais certainement pas en dessous de 60 ans pour des personnes en bonne santé. Mais comme il s’agit d’un choix individuel, ne portant pas atteinte à autrui dès l’instant où tous ceux qui veulent se faire vaxxiner le sont, la décision relève de leur souveraineté individuelle. La liberté de chacun s’arrêtant là où se pose la question de celle d’autrui. Tu vas me ressortir l’argument de la saturation des lits d’hôpitaux, sauf qu’il ne tient pas la route, mais je vais pas refaire la démonstration.

      Ensuite, affirmer dans ton 2ème lien que je confond santé publique et politique sans même expliquer en quoi est cela de pitoyable.

      A ce que je sache, la politique de santé publique est décidée par les dirigeants politiques et ceci, dans le plus grand secret qu’est le conseil de défense, alors même que s’agissant de santé publique, par définition, c’est le secteur qui demande le plus de transparence et ne souffre aucun secret.


    • pemile pemile 13 janvier 15:57

      @Hervé Hum « réduire la pandémie au seul cas des Bogdanof est ridicule. »

      Oui, mais l’utiliser comme exemple de personnes déclarant, MOI JE ne risque rien, est pertinent, non ?

      "Tu vas me ressortir l’argument de la saturation des lits d’hôpitaux, sauf qu’il ne tient pas la route, mais je vais pas refaire la démonstration."

      Cela sous entend que la démonstration a déjà été faite, donne donc un lien STP ?


    • Hervé Hum Hervé Hum 13 janvier 18:16

      @pemile

      La pertinence ne réside pas dans le fait de risquer ou non pour soi même, mais dans le fait de ne pas risquer pour autrui. Or, un non vaxxiné ne fait prendre aucun risque pour autrui, sinon un autre vaxxiné ayant fait le même choix que lui. Tu peux aller te pendre,c’est ton problème et tu ne sera pas recherché ni puni, par contre si tu pend quelqu’un d’autre, là tu sera recherché pour être puni. Si tu es un gros fumeur malgré le risque de cancer, le tabac n’est pas interdit, seulement d’enfumer ceux qui ne fument pas. Etc...

      La démonstration n’a pas été faites par moi, mais par d’autres ici même (je vais pas aller chercher les liens !), dont le fait que la saturation des hôpitaux en période hivernale est devenue récurrente depuis une dizaine d’années et pour l’essentiel en raison de la suppression des lits.Ou encore parce que la vaxxination de tous sans discernement est une aberration. Parce que si on avait seulement ciblé les personnes à risque, on aurait moins de non vaxxiné fragiles et le coût engendré par l’hospitalisation serait faible comparé à la vaxxination de la population totale. Etc...

      Lla gestion du covid sous le sceau du secret défense s’agissant de santé publique, suffit à prouver que la priorité n’est pas la santé publique, mais un outil de conditionnement ! Macron à dit que le mensonge et la bêtise sont les pires ennemis de la démocratie, certes, mais il omet juste de préciser qu’il s’agit de ses mensonges en tant que président et de la bêtise de ceux qui les écoutes. Pour invalider cette affirmation il n’y a qu’un seul moyen, lever TOUT le secret défense, sans cela, le mensonge sera prouvé par le fait du secret, sauf pour les idiots.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 janvier 18:18

      @Hervé Hum
       
       ’’Chez nono, l’émoticon lui sert d’argumentation...’’

       

      Oui, ils ont ça en commun avec Fergus.


    • pemile pemile 13 janvier 18:24

      @Hervé Hum « La démonstration n’a pas été faites par moi, mais par d’autres ici même (je vais pas aller chercher les liens !) »

      C’est bien dommage, cela va donc rester une affirmation gratuite.


    • Hervé Hum Hervé Hum 14 janvier 09:46

      @pemile

      commence déjà par réfuter ce que j’écris ici.

      Enfin, si tu es capable de m’expliquer la raison du secret défense apposé sur la gestion sanitaire, merci de me l’expliquer, car en dehors de cacher sa stratégie au virus, des fois qu’il écoute les médias pour adapter sa propre stratégie, je ne vois pas !


  • Lynwec 12 janvier 17:21

    Beau programme effectivement :

    Confiner,tester,tracer,vacciner,être injecté x fois puis s’inscrire ici

    https://effets-secondaires-vaccins-covid.org/tous-les-temoignages-2/

    ou là :

    https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

    ou ailleurs (pas pris la peine de chercher plus, de peur de réactions allergiques fatales non précédées de doses sures et efficaces, avec des milliers d’années de recul selon un prix Nobel de crétinerie médicale français)

    Ah oui mais non, en Chine, ces sites ne doivent pas être accessibles, un peu comme dans la Rance de demain rêvée par certains...

    -----------------------------------------------------------------------------------------------

    Les vrais médecins vous diraient eux : début d’épidémie

    Repérer-isoler-tester-soigner-isoler les contacts,rechercher un vaccin, continuer cette séquence jusqu’à extinction de l’épidémie.

    Une fois l’épidémie éteinte et une fois le temps nécessaire pour valider le vaccin (eh oui, on est après Nuremberg, pas chez Mengele, je comprends que ça en dérange certains,mais c’est comme ça), une fois ce temps écoulé, disais-je, si aucun foyer épidémique, par prudence, vacciner.

    Mais ça, c’est dans le cas d’une vraie épidémie avec des morts dans les rues, pas d’une épidémie télévisée, et avec un réel objectif de soigner, pas un objectif eugéniste.


  • devphil30 devphil30 12 janvier 17:33

    Au fou ..... encore un covidiste intégriste


  • Reflexo78 Reflexo78 12 janvier 18:14

    « Tout cela se reproduira à moins que vous, les nations du monde, ne vous unissiez pour dire d’une seule voix : plus jamais ça ! », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’ouverture de la réunion de l’Assemblée mondiale de la santé.

    Comme s’il s’agissait d’une guerre sainte (menée justement contre nous), l’ ONU et l’OMS appellent à l’adoption rapide d’un Traité pandémique, désarmant les Etats, renforçant justement les pouvoirs et « l’indépendance » de l’OMS.

    Il n’est plus question de droits, encore moins fondamentaux, ni d’Etats souverains, mais d’une étrange « sécurité », totale et totalitaire, réduisant les Etats à des instruments répressifs dépossédés de tout pouvoir réel.
    https://www.mondialisation.ca/vous-vouliez-le-nouvel-ordre-mondial-le-voila-le-traite-pandemique-de-loms-en-discussion/5662779

    11 janvier 2022
    Covid-19

    Un rapport du Sénat préconise la collecte de données personnelles pour prévenir les crises sanitaires, « bloquer les comptes bancaires »

    Publié le 3.6.2021 par Public Sénat
    Le sénateur René-Paul Savary intervient au micro de Public Sénat le 3 juin 2021.
    Le travail des membres de la Haute assemblée vise à anticiper la survenue de nouvelles crises sanitaires, en recourant plus intensément aux outils numériques, « en assumant si nécessaires des mesures plus intrusives, mais aussi plus ciblées et limitées dans le temps », détaillent les rapporteurs René-Paul Savary, Véronique Guillotin et Christine Lavarde.
    Les rapporteurs imaginent ainsi plusieurs scénarii selon l’ampleur de l’épidémie : des outils d’information et de coordination face à une crise « modérée », des outils de rappel à l’ordre (type envoi d’un SMS) en cas de situation plus grave, et des mesures plus fortes pour les cas extrêmes, avec par exemple la désactivation du titre de transport ou des comptes bancaires d’une personne qui violerait la quarantaine.

    « Nous ne proposons pas de limiter les libertés, nous cherchons un moyen de les retrouver »
    https://www.publicsenat.fr/article/societe/covid-19-un-rapport-du-senat-preconise-la-collecte-de-donnees-personnelles-pour
    Avec des Droits-de-l’hommiste comme ces trois sénateurs, nous n’avons plus besoin de dictateurs..

    11 janv. 2022

    Attal -porte parole du gouvernement Macron- dans ses oeuvres
    Les députés et les sénateurs ne seront pas obligés de se vacciner.
    https://twitter.com/JeanmarcKrause2/status/1480954268303638530


  • Le narratif a été imposé ....les journalistes sont des clowns

    https://twitter.com/i/status/1481313948360220678


  • JulesDu13 12 janvier 19:04

    L’auteur est donc pour l’obligation vaccinale et contre la ségrégation des non-vaccinés. C’est totalement incohérent. S’il y a obligation il y a nécessairement sanction et on revient donc à la ségrégation. Première victime du Covid la logique.

    D’autre part l’auteur semble prôner la vaccination de tout le monde, donc les nourrissons (et autres personnes à risque quasi-nul) aussi. Il semble que la notion de bénéfice/risque lui échappe totalement, ou qu’il ne veuille même pas y penser. Deuxième victime du Covid la science.

    Enfin il n’est pas au courant que Omicron, qui remplace Delta à grandes enjambées, est très différent de ce dernier. Troisième victime du Covid la réalité.


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:44

      Bonsoir, JulesDu13

      Soyez logique : s’il y a « obligation vaccinale », il ne peut y avoir de « ségrégation des non-vaccinés », lesquels seraient contraints de se faire vacciner comme le reste de la population ou de devenir de facto des hors-la-loi, ce qui n’est pas le cas actuellement.


Réagir