mercredi 11 mai - par P.-A. Teslier

La lapidation est-elle uniquement le fruit du Coran ?

Au terme de deux journées d’audience, le parquet a requis des peines allant jusqu’à la prison ferme contre six personnes ayant insulté et menacé de mort la jeune Mila sur Twitter. 

Lapidation, le mot resurgit aujourd’hui en faisant à nouveau la Une des médias, à travers le procès de l’affaire Mila.

Dans cette affaire, les avocats de Mila, ont parlé de la lapidation numérique. Ils auraient dû, à mon sens, parler d’acharnement numérique qui, via les réseaux sociaux, sont allés jusqu’à des menaces de mort à l’encontre de la jeune Mila, pour le seul motif d’avoir insulter la religion musulmane et le Coran.

Il existe effectivement plusieurs sortes de lapidation. Celle médiatique et celle numérique en font partie.

Mais, la lapidation, la vraie, est la mise à mort, d’une personne vivante, dans des conditions, semble-t-il effroyables.

Mise à mort d’une femme, d’un homme ou parfois d’un enfant, par jets de pierres contre son corps, souvent enterré jusqu’à hauteur de la poitrine. La tête et le torse sont brisés… et la mort ne doit pas être instantanée… Horrible !

Beaucoup, en France, profitent de l’affaire Mila, pour redire que cette pratique est typiquement coranique, musulmane.

Faux ! Ayant lu et souvent relu les livres saints des croyances monothéistes, la lapidation n’est pas du tout écrite dans le Coran (que j’ai électronique. Donc les recherches sont faciles).

Tout au plus peut-on lire dans le Coran (Sourate 24-2) que la personne suppliciée recevra 100 coups de fouet, sans aucune indulgence et que la personne qui dénonce à tort, en recevra 80 (Sourate 24-4).

Un autre supplice coranique est décrit dans la Sourate 4-15, et énonce qu’il suffit de 4 témoins pour qu’une femme coupable d’infamie soit enfermée jusqu’à la mort, dans sa maison.

Bien sûr tout cela nous paraît cruel, barbare et d’un autre temps. Et le Dieu des musulmans, qui est aussi le Dieu d’Abraham (Sourate 37-103 et versets suivants), est loin d’être Amour pour proposer un tel supplice.

Et dire que des milliers d’enfants peuvent apprendre par cœur, de telles horreurs dans le Coran de leurs parents !

Mais soyons clairs, le fouet bien que mortel n’est pas la lapidation.

Non, la lapidation n’est pas inspirée par le Coran  !

La lapidation est une prescription du Dieu chrétien. Dieu antérieur à celui du Coran, de quelque 1 300 ans (600 + 700, environ). Oui, la lapidation est une pratique bien chrétienne largement détaillée dans de nombreux versets de la Bible.

J’entends déjà ici, certains lecteurs crier au blasphème, à l’antichrist, au suppôt de Satan. D’autres peut-être, dans un autre temps, auraient crié "qu’on mette Teslier sur le bûcher !". Qu’ils crient, qu’ils crient ! Comme d’habitude ceux qui crient à la haine n’ont pas lu le texte support de leur croyance. Leur foi en leur Dieu, le père, le Fils et le Saint-Esprit n’est, semble-t-il, pas aussi Amour que leur curé ou leur pasteur veut bien le leur faire croire.

Que dit leur Bible ?

D’abord sur le nombre de témoins pour condamner quelqu’un à mort par lapidation ou tout autre procédé, la Bible est beaucoup plus restrictive que le Coran. Elle n’en demande que deux ou trois comme cela est écrit dans l’Evangile Mathieu 18.16 et dans le Deutéronome 17.6, là où le Coran en demande quatre (Sourate 4-15).

Quant à la lapidation, c’était une pratique courante chez les chrétiens. Jésus ne dit-il pas dans l’Évangile de Jean 8.7 "Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle".

Pratique tellement courante, que la Bible la décline comme punition mortelle dans 9 versets.

Cinq fois dans le Deutéronome. Verset 13-10 "tu le lapideras [...]" ; verset 17-5 "tu lapideras ou puniras de mort cet homme ou cette femme" ; verset 21-21 "tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra" ; verset 22-21 "elle sera lapidée [...]" et verset 22-24 "vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville [...]".

Deux fois dans les Nombres, en 15.35 : "l’Éternel dit à Moïse : cet homme sera puni de mort, toute l’assemblée le lapidera hors du camp" et en 15.36 "toute l’assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse".

Deux fois dans les Chroniques 2. Verset 10.18 "alors le roi Roboam envoya Hadoram, qui était préposé aux impôts. Mais Hadoram fut lapidé par les enfants d’Israël, et il mourut. Et le roi Roboam se hâta de monter sur un char, pour s’enfuir à Jérusalem" ; verset 24.21 "et ils conspirèrent contre lui, et le lapidèrent par ordre du roi, dans le parvis de la maison de l’Éternel".

Ce constat est bien sûr terriblement édifiant. Le Dieu des chrétiens, qui est aussi le Dieu d’Abraham, est loin d’être Amour pour proposer un tel supplice.

Et dire que des milliers d’enfants occidentaux peuvent lire de telles horreurs dans la Bible de leurs parents !

Alors, que faire, face à des croyances d’une telle cruauté ?

Faut-il interdire la Bible et le Coran ? La loi le permet. Toute apologie de crime est interdite. Il suffirait que l’État, laïc, ait le courage d’appliquer la loi commune à ces deux croyances d’un autre temps.

Ou alors, pourquoi ne pas demander à ces grandes religions de réécrire leur texte, le Coran et la Bible ?

Arrêtons de leur laisser croire que c’est leur Dieu qui en a été l’inspirateur ou même le rédacteur ! C’est totalement hypocrite ! Et ce n'est pas la Vérité !

Un vrai Dieu, un bon Dieu, n’aurait pas rédigé de telles atrocités. Ces atrocités sont typiquement humaines. N'est-ce pas l'unique Vérité  ?

 

Crédit photo : ici.



95 réactions


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 11:28

    L’auteur de cet article croit défendre et illustrer une égale attitude de l’islam et du christianisme sur la punition « commandée par Dieu ».

    Or il fait très précisément le contraire mais il le fait, en quelque sorte, avec la complicité de l’Église, laquelle persiste à attribuer aux chrétiens toutes les croyances de l’ancien Testament, y compris celles, criminogènes, contre lesquelles Jésus de Nazareth s’est engagé jusquà donner sa propre vie.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mai 11:43

    Même si la lapidation fait partie du patrimoine immatériel de l’humanité chrétienne, le Deutéronome est le cinquième livre de la Bible hébraïque ou Ancien Testament et dernier de la Torah. Il contient le récit des derniers discours de Moïse aux Israélites et le récit de sa mort, avant qu’ils n’entrent au pays de Canaan, sur l’autre rive du Jourdain. Il s’agit donc d’une filiation (ou d’un cousinage, si vous préférez).

    Rendons à César ce qu’on lui a emprunté, sinon il va encore nous faire payer des intérêts.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 12:11

      @Séraphin Lampion

      "la lapidation fait partie du patrimoine immatériel de l’humanité chrétienne"
      bravo !
      Merci d’y avoir penser.


    • Et hop ! Et hop ! 15 mai 21:07

      @P.-A. Teslier

      La lapidation est le moyen qui est pratique dans des pays de déserts caillouteux où il n’y a pas des grands arbres et beaucoup de pierres pour pendre les criminels comme en Angleterre, et vice-versa. C’est encore plus vrai dans les pays comme l’Arabie Saoudite, le Sahara, etc

      Renseignez-vous sur les modes d’exécutions traditionnels dans les différents pays.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 mai 23:32

      @Et hop !

      Merci !


  • Jonas Jonas 11 mai 12:07

    « Non, la lapidation n’est pas inspirée par le Coran  ! »

    Le Coran est un Talmud dédié aux Arabes écrit vers le IXème siècle, il reprend donc les prescriptions de l’Ancien Testament.
    Effectivement, la lapidation n’est pas dans le Coran, mais elle est dans la Sunnah du Prophète, que vous pouvez vous procurer dans toute librairie islamique ou mosquée la plus proche dans votre ville.

    « Une femme vint dire au Prophète Mohamed : « J’ai commis l’adultère, purifie-moi. » (Elle voulait que le Prophète Mohamed la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Le Prophète Mohamed lui répondit : « Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant. » Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit : « Voici l’enfant que j’ai mis au monde. » Le Prophète Mohamed répondit : « Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré. » Une fois l’enfant sevré, elle vint vers Le Prophète Mohamed avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit : « Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide. » Le Prophète Mohamed donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée ».
    http://sunnah.com/muslim/29


    • Jonas 14 mai 09:38

      @Jonas
      Non le Coran  n’est pas un Talmud  dédié aux Arabes ( Vous mettez où les musulmans ? )  
      Différence entre Le Talmud et le Coran :
       Le Coran pour le dogme de islamique , est la manifestation d’un attribut divin , le Kalam ( logos) et en tant que tel , il est parfait , inimitable et incréé.( C’est l’ange Gabriel qui sert d’intermédiaire d’Allah et le prophète Mahomet) Le Coran rapporte les paroles d’Allah. 

       Le Talmud est l’interprétation de la Torah , faite par des hommes , le long des siècles. ( Talmud de Babylone , Talmud de Jérusalem). 

      En effet , le Coran ne mentionne pas la lapidation ( même si la Sourate 24, v.2 est sibylline), mais bien dans les Hadiths. il n’en reste pas moins que la sentence est appliquée dans plusieurs pays musulmans. 

      Je vous rappelle , @Jonas , pour mémoire que la proposition de Tarik Ramadan, pour un moratoire des châtiments corporels , avait soulevé un scandale, même son frère Hani Ramadan a été outré. Pourtant , Tarik Ramadan , avait simplement appelé a une délibération entre savants musulmans pour savoir si la lapidation et le fait de battre sa femme sont ou non des pratiques religieuses. 
      Donc ce sont des faits qui existent dans certains pays musulmans ( Afghanistan -Pakistan— Somalie -Soudan et par les milices islamiques , Al-Qaïda, Daesh , Boko Haram etc ). 


  • njama njama 11 mai 12:10

    lapidation biblique

    Let’s go to the stoning

    https://www.youtube.com/watch?v=5uQYgDaQwH4


  • Jonas Jonas 11 mai 12:15

    « Quant à la lapidation, c’était une pratique courante chez les chrétiens. Jésus ne dit-il pas dans l’Évangile de Jean 8.7  »Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle".

    Qu’est-ce que c’est que ce fatras d’absurdités, la lapidation, pratique courante pour punir l’adultère, a été abolie par les chrétiens  ! N’avez-vous donc jamais ouvert une Bible ? Ce sont les écrits du judaïsme qui se définissent selon la loi de la chair, se focalisant sur la lettre, et non sur l’esprit.
    L’Ancien Testament n’est qu’une ébauche, une maquette annonciatrice de la Parole d’Esprit dans le Sacrifice du Messie de la Nouvelle Alliance, qui en est sera sa réalisation vivante. C’est une étape d’apprentissage, une phase intermédiaire, pour lutter contre le Péché Originel.

    Les Juifs n’y voient que la lettre, les lois de la chair, ils ne comprennent pas ce que cache chacun des nombreux témoignages (ils sont d’ailleurs régulièrement rappelés à l’ordre par le Seigneur), les lois de l’Esprit du Créateur :
    « Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie. Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d’Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, combien le ministère de l’esprit ne sera-t-il pas plus glorieux ! »
    Corinthiens II 3:6-8

    Exemple, le Judaïsme prône : 
    « Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s’il commet un adultère avec la femme de son prochain, l’homme et la femme adultères seront punis de mort. »
    Lévitique 20:10

    « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »
    Lévitique 24:16

    « on fera sortir la jeune femme à l’entrée de la maison de son père ; elle sera lapidée par les gens de la ville, et elle mourra, parce qu’elle a commis une infamie en Israël, en se prostituant dans la maison de son père. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi. »
    Deutéronome 22:21

    Le Christ est venu accomplir la Loi selon l’Esprit :
    « ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ? Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. »
    Jean 8:5-11

    Après la destruction du Temple, les Juifs ont abandonné la Bible pour se consacrer au Talmud et ses textes immondes reniant Dieu.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 12:29

      @Jonas

      Vous avez volé L’Ancien Testament (AT)… aux juifs. Oui ! Ce volumineux livre est en fait la Thora, partie de la Bible hébraïque. Le livre fondateur du Peuple juif. Peuple qui n’a jamais lapidé depuis 2.5 siècles.

      La bible « chrétienne » comprend l’AT (livre volé aux Juifs) + les 4 évangiles. La religion chrétienne a renommé cet ensemble Bible ou Sainte Bible. Honte à cette religion. Si c’était aujourd’hui, elle serait poursuivie en justice et son livre serait retiré du marché.

      Certains d’entre vous me disent que les évangiles ne sont pas la Bible ! Faux, ils sont aussi dans la nouvelle bible chrétienne. Sans l’AT la bible chrétienne n’aurait que 40 pages !

      Par ailleurs, dans les évangiles, le dénommé Jésus fait souvent référence à son père, le dieu du juif Abraham. Et puis Jésus n’a-t-il pas dit : « avant Abraham, je suis ! » (Jean 8-58). Jésus se prend-il pour un autre dieu... comme le faisait Apollon, fils de Zeus ?


    • yasunari yasunari 11 mai 17:16

      @P.-A. Teslier
      Si les chretiens ont volé la bible aux juifs, vous avez volé votre alphabet aux romains...
      Par contre, vous avez volé un nouveau testament incomplet. Il y manque les epîtres, les actes des apôtres et l’apocalypse.


    • Jean Keim Jean Keim 12 mai 06:51

      @P.-A. Teslier

      A force de prendre les écrits à la lettre, c’est-à-dire tels que les hommes les présentent et les commentent, vous vous retrouvez dans des impasses sémantiques.

      Sérieusement, pouvez-vous croire que les 4 rédacteurs (supposés) des Évangiles les aient écrits dans le but de compléter sciemment l’Ancien Testament ? Les 4 témoins directs ou indirects ont fait un travail de témoignage, ils ont relatés une histoire à l’aune de leurs propres croyances ; ensuite d’autres hommes sont intervenus.

      Quel est le point commun entre la Thora, la Bible chrétienne et le Coran, votre approche vous fera répondre que ces trois livres font référence à un même Dieu, alors que le seul point commun incontestable est qu’ils furent rédigés par des hommes dans un but de servir une propagande religieuse ; ils ont été décrétés sacrés ce qui rend leur contenu indiscutable, les contester sous certains cieux peut s’avérer dangereux.


    • Jonas Jonas 12 mai 11:42

      @P.-A. Teslier « Et puis Jésus n’a-t-il pas dit : « avant Abraham, je suis ! » (Jean 8-58). Jésus se prend-il pour un autre dieu... comme le faisait Apollon, fils de Zeus ? » 

      Jésus est la Parole faite chair de Dieu sur Terre, qui existait avant Abraham. N’avez-vous jamais entendu parler de la Sainte Trinité ?


    • Et hop ! Et hop ! 15 mai 21:29

      @P.-A. Teslier : «  La bible « chrétienne » comprend l’AT (livre volé aux Juifs) »

      Les chrétiens ont utilisé une version grecque de l’AT appelée Septantes, traduction faite à Alexandrie au IIIe siècle avant Jésus Christ. C’est grâce aux moines copistes d’Orient que cette version du Pentateuque et des autres livres n’a pas disparu.

      L’hébreux était une langue complètement morte à l’époque de JC, en Palestine on parlait araméen, romain et les gens cultivés le grec. Le NT a été écrit en grec et un peu en araméen.

      Le texte de la Bible en hébreux s’est complètement perdu avec la destruction du Temple de Jérusalem et la disparition des Lévites (les prêtres issus de la tribu de Lévy qui conservaient les écritures avec la prononciation, le sens, et les traditions).

      Les version actuelle en hébreux a été reconstituée de bric et de broc plusieurs siècles après JC avec des morceaux de manuscrits retrouvés, mais ils avaient perdu la connaissance des voyelles (l’écriture hébraïque ne note que les consomnes), donc ils ne savaient plus prononcer le texte. 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 mai 23:31

      @Et hop !

      Bravo !


  • Clocel Clocel 11 mai 12:15

    En tout cas, l’assassinat ciblé, lui, n’est pas forcément la signature de l’Islam...


  • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 12:24

     L’Ancien Testament (AT)…. a été volé aux juifs. Oui ! Ce volumineux livre est en fait la Thora, partie de la Bible hébraïque. Le livre fondateur du Peuple juif. Peuple qui n’a jamais lapidé depuis 2.5 siècles.

    La bible « chrétienne » comprend l’AT (livre volé aux Juifs) + les 4 évangiles. La religion chrétienne a renommé cet ensemble Bible ou Sainte Bible. Honte à cette religion. Si c’était aujourd’hui, elle serait poursuivie en justice et son livre serait retiré du marché.

    Certains d’entre vous me disent que les évangiles ne sont pas la Bible ! Faux, ils sont aussi dans la bible chrétienne.

    Par ailleurs, dans les évangiles, le dénommé Jésus fait souvent référence à son père, le dieu du juif Abraham. Et puis Jésus n’a-t-il pas dit : « avant Abraham, je suis ! » (Jean 8-58). Jésus se prend-il pour un autre dieu... comme le faisait Apollon, fils de Zeus ?


    • Jonas Jonas 11 mai 12:40

      @P.-A. Teslier « Le livre fondateur du Peuple juif. Peuple qui n’a jamais lapidé depuis 2.5 siècles. »

      Vous venez de citer la lapidation dans l’Ancien Testament, livres du judaïsme qui montre que la lapidation est légalisée chez les juifs, et vous dites que les juifs ne pratiquaient pas la lapidation ? N’est-ce pas contradictoire ?


    • Jonas Jonas 11 mai 12:43

      @P.-A. Teslier « La bible « chrétienne » comprend l’AT (livre volé aux Juifs) + les 4 évangiles. La religion chrétienne a renommé cet ensemble Bible ou Sainte Bible. Honte à cette religion. Si c’était aujourd’hui, elle serait poursuivie en justice et son livre serait retiré du marché. »

      Le Nouveau Testament n’est que la continuation de l’Ancienne Alliance (Ancien Testament).
      Ils forment un tout cohérent.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 12:47

      @Jonas
      exact !

      comme la montre en diamant et le collier en diamant. Tous les 2 volés.

      merci de votre participation. Bonsoir !


    • Clocel Clocel 11 mai 12:54

      @P.-A. Teslier

      Parmi les textes hébraïques, rien ne résiste à l’étude scientifique sérieuse, et puisqu’on en est à parler de vol, ils ne sont qu’une succession « d’emprunts » aux grandes civilisations dont les « juifs » ont été les esclaves.

      La guerre en Ukraine pourrait faire tomber bien des tabous.


  • Jonas Jonas 11 mai 12:32

    « Non, la lapidation n’est pas inspirée par le Coran  ! »

    La lapidation dans l’Islam


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 12:45

      @Jonas

      Les faits et les vrais écrits uniquement les faits et les vrais écrits. voir mon article « la vérité en trompe l’oeil »

      j’ai le Coran en numérique. Les recherches sont donc très très très faciles.

      Oui, je sais que pour vous les cathos ce n’est pas facile d’aller contre les prêches de vos curés et pasteurs. ils parlent au nom de vos 3 dieux (le père le fils et le saint d’esprit).

      Bonne fin de journée.


  • jymb 11 mai 12:45

    Grâce aux islamogauchistes cela sera bientôt une tolérance culturelle dans les quartiers


  • Jonas Jonas 11 mai 12:59

    « Beaucoup, en France, profitent de l’affaire Mila, pour redire que cette pratique est typiquement coranique, musulmane. Faux ! Ayant lu et souvent relu les livres saints des croyances monothéistes, la lapidation n’est pas du tout écrite dans le Coran »

    Vous êtes quand même d’une sacrée hypocrisie notoire. Vous dites qu’il n’y a pas de lapidation en Islam, et vous ajoutez dans votre article une illustration du XIXème siècle de Abu’l Hason, tiré d’une version des contes des mille et une nuit, montrant une lapidation selon les lois islamiques en Iran !

    The Stoning of an Adulteress, illustration to a manuscript of 1001 Nights by Abu’l Hasan Ghaffari or his atelier. Tehran, 1853-1857


  • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 11 mai 14:35
    1. La lapidation est antérieure à l’existence du Judaïsme et donc de la Chrétienté et de l’Islam. C’est une des pratiques de mise à mort du bouc émissaire des religions archaïques que René Girard analyse comme « mutualisant » le lynchage : ce n’est pas une pierre lancée par une personne qui tue, mais des multitudes. Il n’y a pas de bourreau responsable unique. 
    2. Actuellement la lapidation est très clairement pratiquée dans les pays à prédominance islamique, mais heureusement pas tous. Par contre, je ne connais pas de pays principalement chrétien où elle serait pratiquée. Si l’auteur veut bien nous éclairer avec des faits ... (D’ailleurs le Pape François vient de faire modifier le catéchisme de l’église catholique pour prohiber la peine de mort.)
    3. La lecture de l’auteur du chapitre 8 de Jean est confondante d’ineptie : Jésus fondateur du christianisme sauve la femme adultère de la lapidation auxquelles voudraient la condamner les scribes et les pharisiens qui n’étaient justement pas des disciples de Jésus : avant de faire un procès aux chrétiens, merci de travailler le dossier d’accusation, et de tenter de trouver les bons chefs d’accusations ... 

     


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 14:52

      @Rémy Mahoudeaux

      « La lapidation est antérieure à l’existence du Judaïsme et donc de la Chrétienté et de l’Islam ». EXACt ! Tout le monde le sait.

      Comme tout le monde sait que Râ, le dieu

      des égyptiens est antérieur à tous les dieux contemporains.

      « Jésus fondateur du christianisme sauve la femme adultère de la lapidation » Exact ! Cela valide mon propos. La lapidation était bien pratiquée par les chrétiens. Cela est dit à mille reprises dans la bible chrétienne, partie de l’Ancien Testament. Livre volé aux juifs. Honte à vous chrétiens !

      Bcp de chrétiens renient aussi la grande première partie de leur livre. Ne serait chrétien que le livre des 4 évangile ? OK OK, alors que les chrétiens suppriment donc de leur bible, l’ancien testament. Il ne restera plus grand de leur religion !

      Jésus n’a-t-il pas osé dire « ... avant Abraham, je suis  » (Jean 8-58). jésus un dieu plus vieux que son prétendu père et plus vieux que le bon « saint d’esprit » !

      Amen !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 15:40

      @Rémy Mahoudeaux

      "... des religions archaïques

      ..."

      Dieu étant dieu, EST UNIQUE, je pense qu’il l’était aussi durant les religions archaïques.

      Et puis, une fois l’écriture apparue, votre dieu vous a révélé l’Ancien Testament. Contrat passé entre vous et lui.

      Il ne faut pas renier ce qui ne vous plaît pas. On prend ce verset mais pas celui-là, etc, etc. C’est trop facile.

      Amen !


  • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 11 mai 15:37

    Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le fait que les scribes et les pharisiens ne sont pas des disciples de Jésus mais ses adversaires ? 8, 3 : ils amènent la femme adultère 8,6 : c’est pour lui tendre un piège et l’accuser. Mais dans votre logique, ça devient les chrétiens lapident. J’ai du mal à comprendre ... 
    Pour l’accusation de vol de l’Ancien Testament, elle est inepte. Isaïe + Jonas + Daniel + des psaumes annoncent/prophétisent l’universalité du salut au delà d’Israël et vous appelez vol ce qui est en fait un héritage, une filiation. Les juifs ont toujours accès à l’Ancien Testament et ils sont libre de croire au messianisme de Jésus. 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 15:50

      @Rémy Mahoudeaux

      « ....Les juifs ont toujours accès à l’Ancien Testament... »

      C’est la Thora. C’est leur livre... volé ! Et vous, vous dites qu’il y ont tjs accès ! INCROYABLE !

      En fait ce sont eux qui vous permettent d’avoir accès à leur Thora. Ils pourraient très bien mener une cabale contre vous. Ils sont trop intelligents pour cela. Josias a fait du bon travail !. Combien de Nobel sont d’origine hébraïque ? En sciences dures : 35 %. Combien de cathos ?


      Les musulmans ont eu plus d’élégance, ils l’ont juste plagié.

      .


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 15:54

      @Rémy Mahoudeaux

      rappel de qlqs douceurs publiées par votre dieu :

      * Genèse 6-7 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme, etc. ».

      * Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. »

      * Exode 1-22 : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

      * Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, etc., etc. Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. Etc, etc. Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

      * Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »

      * Nombres 21-6 : « Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »

      * Nombres 25.1, 4, 8 et 9 : « Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab. » « L’Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, etc. » « ... Phinées... se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main » « Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      * Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »

      * Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, etc., etc. L’Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n’y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »

      * Isaïe 65-11 et 12 : « Mais vous, qui abandonnez l’Éternel, etc., etc. Je vous destine au glaive, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »

      * etc.

      La cruauté et la barbarie des écrits de ce Dieu, celui d’Abraham, ne laissent pas de place au doute.

      et puis il y a celles de jésus :

      Luc 12.27 : « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

      Luc 12.51 :« je suis venu pour apporter le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

      Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ».

      Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ».

      Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné.

       

      Ces paroles du « célèbre » Jésus sont abominables et condamnables. Aujourd’hui encore, elles tuent !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 16:06

      @Rémy Mahoudeaux

      Je pense , moi aussi, que les chrétiens peuvent considérer qu’ils ont reçu l’Ancien Testament (AT) en héritage, mais ce qui compte c’est ce qu’ils en acceptent comme authentique Parole de Dieu.

      Si, comme l’église catholique le leur demande, ils acceptent comme Parole de Dieu ses appels à tuer massivement inscrits dans l’AT, le Nouvau Testament (NT) devient inutile.

      Mais, d’après votre commentaire précédent j’aurais raté une décision capitale du pape François, modifiant le catéchisme pour y faire prohiber la peine de mort. Je vous prie de m’indiquer où je peux trouver la source de cette information de la plus haute importance ?



    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 16:19

      @Pierre Régnier

      « ...décision capitale du pape François, modifiant le catéchisme pour y faire prohiber la peine de mort... »

      Pourquoi renier versets révélés par votre dieu ?

      Le plus simple serait de réécrire votre bible.

      Enfant, j’allais au Caté. J’y ai appris que votre dieu Jésus a marché sur l’eau. À 13 ans ? j’ai décidé de ne pas faire ma confirmation. J’appris qlqs mois après que votre dieu Jésus avait créé la Terre avant le Soleil... et cela en 6 jours. J’étais au collège où on n’enseignait pas du tout cela.

      Je suis devenu athée. Je m’en porte très bien !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 16:20

      @P.-A. Teslier

      Même si ça ne la rend pas moins contradictoire avec le reste des Évangiles Il faut rappeler, une fois de plus, que la terrible phrase rapportée par Luc, « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence » ne dit pas une demande de Jésus mais celle, attribuée par lui à un maître après rétribution inégale de ses dons à ceux qui ont inégalement fait fructifier sa fortune. C’est à ceux qui sont en désaccord avec sa manière de rétribuer que s’adresse cette menace d’égorgement.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 16:48

      @P.-A. Teslier

      Si le pape François a réellement modifié le catéchisme de l’église catholique - rédigé sous la direction de son prédécesseur au Vatican alors qu’il était seulement le cardinal Ratzinger - ce n’est pas une mince information / contradiction, c’est une révolution.

      Par ailleurs, dans ce que Jonas qualifie de fatras d’absurdités (avec raison selon moi) vous m’adressez plusieurs fois vos remarques en disant “votre dieu”.

      Or je ne suis plus croyant chrétien et il ne s’agit donc pas de mon dieu, même si, plus que jamais, j’accorde de l’importance à tous ce qui pourrait contribuer, en vue de sa suppression, à désacraliser la croyance religieuse en une “bonne violence” qui aurait été “voulue par Dieu”.


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 11 mai 21:10

      @Pierre Régnier
      @P.-A. Teslier 
      Je vous conseille de vous frotter à la pensée de René Girard qui a complètement revu le prisme d’analyse de la violence et du sacré. Une très brève introduction ici : 
      https://www.lerougeetlenoir.org/opinions/les-opinantes/une-sacree-violence-breves-reflexions-sur-l-oeuvre-de-rene-girard 
      Et sur les articulations AT / NT / Girard, même si c’est en partie hors sujet https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/retourner-de-moriah-a-la-gehenne-236489 


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 11 mai 21:14

      @P.-A. Teslier
      Comme je l’écrivais ailleurs, la bible est une bibliothèque, pas un livre, et chaque livre n’est pas nécessairement homogène. Prendre un verset, l’isoler et lui donner une importance exclusive n’est pas forcément la démarche la plus honnête. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 22:19

      @Rémy Mahoudeaux

      Merci. La modification (du verset 2267) intervenue le 1er août 2018 dit bien le rejet de la peine de mort dans tous les cas alors que le verset 2267 du catéchisme de 1998 ne l’excluait pas.

      C’est un progrès incontestable mais, dans ce catéchisme, la conception générale de La Sainte Écriture (article 3 du chapitre deuxième de la première section) reste pour moi inacceptable. Il y est dit explicitement que tous les Livres tant de l’Ancien que du Nouveau Testament, avec toutes leurs parties (donc avec les appels à massacrer du Livre de Josué, entre autres) ont Dieu pour auteur (105) et que

      il faut déclarer que les Livres de L’Écriture enseignent fermement, fidèlement et sans erreur la vérité que Dieu a voulu voir consignée pour notre salut dans les Lettres sacrées.(107).

      Cette conception, répétée en de nombreux endroits du catéchisme, annule les enseignements de Jésus qui a donné sa vie pour que les croyants soient certains que Dieu ne veut que l’amour, la paix, la solidarité entre tous les êtres humains... mais qu’il les veut avec force.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mai 22:32

      @Rémy Mahoudeaux

      J’ai lu trois livres de René Girard et, comme vous, je les conseille vivement.

      Mais, pour moi, ils ne concernent pas, comme pour René Girard, la violence et le sacré mais la violence et le sacralisé.

      Il faut, aujourd’hui plus que jamais, désacraliser la violence religieuse, c’est à dire rejeter fermement tout ce qui, au sein des textes religieux, attribue une violence à une volonté de Dieu.

      C’est toute la société qui doit exiger ce rejet, mais c’est d’abord et principalement aux croyants de le réaliser.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 23:33

      @Rémy Mahoudeaux

      Bref on y fait son marché !

      Amen !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 11 mai 23:44

      @Rémy Mahoudeaux

      ".... chaque livre n’est pas nécessairement homogène

      ...)

      Etrange ! vous reconnaissez que votre dieu n’a pas écrit des choses homogène ?!?

      Normal ! puisque c’est une créature, créée ex nihilo par des hommes.

      Bonne continuation.


    • Jonas Jonas 12 mai 00:00

      @P.-A. Teslier « Les juifs ont toujours accès à l’Ancien Testament....C’est la Thora. C’est leur livre... volé ! Et vous, vous dites qu’il y ont tjs accès ! INCROYABLE ! »

      La Thora ou Pentateuque est commun au judaïsme et au christianisme, il n’est pas volé, puisque les juifs y ont accès.


    • Jonas Jonas 12 mai 00:49

      @P.-A. Teslier « rappel de qlqs douceurs publiées par votre dieu »

      Ces versets sont les lois de la chair adressées aux Hébreux peuple de l’Ancienne Alliance (Ancien Testament).

      ----------------------------
      et puis il y a celles de jésus : Luc 12.27 : « amenez-moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

      Jésus raconte ce qu’un Roi a fait à ses sujets qui ont comploté contre lui et n’ont lui ont pas fait confiance. Il préfigure le Jugement Dernier, le sort de ceux qui non seulement ignorent la parole de Dieu, en refusant de faire fructifier les richesses du Don de ce que Dieu a donné à l’homme, mais la méprise.

      -----------------------

      « Luc 12.51 :« je suis venu pour apporter le feu sur la terre, pas la paix mais la division ». »
      Oui, la venue du Messie est révolutionnaire par rapport aux lois de la chair de l’Ancienne Alliance. C’est cultiver le feu intérieur par le recherche du Salut, c’est une exigence de toute une vie.

      -----------------------
      « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ». « Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ». Marc 12.32 : » le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné."

      Il s’agit là encore de prophéties annonçant le Jugement Dernier à ceux qui ont entendu la Parole de Dieu, et l’ont renié en se réfugiant dans le mensonge, la perversion, le vice, la calomnie, l’iniquité et l’injustice.


    • Jonas Jonas 12 mai 00:58

      @P.-A. Teslier « Les musulmans ont eu plus d’élégance, ils l’ont juste plagié. »

      Plagié et renié. Les musulmans ne reconnaissent pas la Bible, ni l’Ancien, ni le Nouveau Testament qu’ils considèrent comme falsifiés.
      Je ne vois pas où est « l’élégance ».


    • SilentArrow 12 mai 04:13

      @Jonas

      Notre ami Teslier doit justifier par tous les moyens le fait que les politiciens LREM sont des lécheurs de babouches qui feraient tout pour racler quelques votes dans le fond des mosquées.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 12 mai 08:57

      @Jonas

      Falsifier = contrefait. Exact !

      Oui, car tout, dans les livres que vous citez, provient de religions plus anciennes.

      Presque tous les concepts de la Bible hébraïque et des évangiles ont été pris chez les Égyptiens. Concepts repris par l’ange Gabriel pour les réciter à Mahomet.

      Malheureusement le boulot m’appelle. Bonne journée à vous.


    • mmbbb 12 mai 08:58

      @P.-A. Teslier alors vous venez nous faire chier a longueur d articles avec la religion .
      Quoi qu il en soit , vous devriez remettre en cause le créationnisme devant une assemble de musulmans dans une mosquee , vous serez bien reçu 


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 12 mai 09:35

      @Pierre Régnier
      je reconnais que les CEC § 105 à 108 manquent de cohérence et d’homogénéité. Un peu comme la bible d’ailleurs qui reflète une évolution (cf. discours de Jésus sur la répudiation / l’adultère). Il serait dès lors plus honnête de dire que 1. Dieu n’a fait qu’inspirer les auteurs §106 2. Jésus est le seul prisme interprétatif de l’Ecriture §108. Il me semble un brin partisan d’éluder ces deux informations pour ne garder que le reste.


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 12 mai 09:36

      @P.-A. Teslier
      Dieu a inspiré, pas écrit. cf. CEC §106. Je ne suis pas musulman, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. 


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 12 mai 09:56

      @Pierre Régnier
      Si l’on pense que la théorie mimétique de René Girard sur la formation des religions archaïques est vraie, alors je vous l’accorde il s’agit d’un « sacralisé » de main d’homme : la paix sociale post-lynchage est la cause de la divinisation du bouc émissaire et le mythe est inventé pour exonérer de sa culpabilité le groupe. 
      Dès lors que nous entrons dans une logique et un contexte de Révélation (avec majuscule) le Sacré (dans l’un de ses sens premier de séparé) est préalable : Celui qui se révèle est déjà différent par nature. 
      Désacraliser la violence religieuse ? C’est le sous-jacent de René Girard. Mais le rite de la lapidation de Satan durant le pèlerinage à la Mecque, c’est une violence qui ne s’exerce pas contre des hommes. Peut-on alors la conserver ? L’histoire de l’homme c’est l’évolution vers une amodiation du rite sacrificiel : d’abord homme, puis animaux, puis pain et vin. Avec aussi la régression de l’islam qui sacrifie le mouton lors de l’aïd.
      Il faut d’abord et avant tout comprendre en quoi la violence a généré du sacré. Ce n’est pas en censurant cette violence passée et les textes qui l’inspirent et y font référence que l’on y parviendra : le mimétisme est un phénomène naturel. Quand on a compris ça on se rend compte du superflu de la violence dite sacrée, et on peut la purger de nos comportements. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 mai 14:35

      @Rémy Mahoudeaux

      SI, j’en suis convaincu, c’est en désacralisant la violence « divinisée » qu’on parviendra à la faire disparaitre de la réalité dans l’avenir !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 mai 14:50

      Ma démarche est toujours la même :

      1/ constater que des croyants tuent encore aujourd’hui (à Charly Hebdo, au Bataclan...) parce que leur religion leur a enseigné que leur Dieu leur commande de tuer.

      2/ constater que ni les croyants ni les athées, par sottise (chez Mélenchon, à Médiapart...) ou/et par lâcheté, ne veulent détruire ces prétendues commandes de tuer parce qu’elles sont sacrées pour les croyants. Parce que, donc, elles ont été sacralisées par des religieux.

      3/ il faut donc les désacraliser avant de les détruire.

      Si on fait les deux choses en même temps c’est mieux, mais on ne fera pas la seconde sans faire la première.


    • Rémy Mahoudeaux Rémy Mahoudeaux 12 mai 21:36

      @Pierre Régnier
      Aujourd’hui et depuis quelques lustres, les chrétiens et les juifs ne tuent pas pour des motifs religieux malgré les « injonctions violentes » de leurs textes sacrés. Il n’est donc pas nécessaire de censurer leurs textes. Vous souhaitez imposer un remède là où il n’y a pas de mal par généralisation ? C’est injuste et c’est inepte.
      Reste la violence de l’Islam. Il n’y a qu’elle qui tue ici en France. On fait quoi ? 


    • chantecler chantecler 13 mai 06:47

      @mmbbb
      Sans blague !
      Le créationnisme serait une doctrine purement musulmane ?
      Alors qu’il y a actuellement quantité de croyants , de chrétiens et d’églises catholiques aux USA et en Europe qui ne jurent que par le créationnisme , qui a refait surface depuis 40 ans , et tueraient ceux , catholiques ou non , qui se réclameraient de l’évolution et de la connaissance scientifique

      PS : tout le monde sait que la lapidation était une pratique courante chez les hébreux .
      Et que l’islam est une religion dérivée de la bible , de l’ancien testament et des évangiles .
      Dérivée , ça veut dire que des tas d’éléments en ont été tirés , agrégés , synthétisés pour en constituer son socle .

      Laquelle est d’origine humaine et a naturellement évolué ,a été transformée au grès de l’histoire , de la géographie , des peuples en cause , par les clercs représentants les hiérarchies religieuses et les puissants qui en ont toujours fait un outil de domination ...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 13 mai 08:20

      @chantecler

      Musée des créationnistes aux USA (lien).

      Bonne journée !


    • chantecler chantecler 13 mai 08:49

      @P.-A. Teslier
      Oui, et bien c’est effrayant .
      Je suppose que ça doit rapporter aussi beaucoup d’ argent à ceux qui ont créé ce musée du créationnisme ....
      Comme une sorte de parc Astérix ou de vallée des indiens ...
      Dire que c’est dans un pays qui se prend pour la lumière du monde et qui détient la plus forte armée et le top nucléaire ...
      L’obscurantisme à ciel ouvert .
      Une oligarchie décomplexée qui règne sur une masse de crétins en utilisant tous les moyens à sa disposition .
      Et dire que certains pensent que la religion apportera les bonnes réponses et le futur de l’humanité .... !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 mai 08:57

      @Rémy Mahoudeaux

      Oui, il n’y a que l’islam qui tue ici en France , mais les appels à tuer qui sont dans ses textes ont pour origine les appels à tuer qui sont sacralisés dans le judaïsme et dans le faux « christianisme ».

      Il ne faut surtout pas censurer ces textes. Pas un mot ne doit en être retiré ou modifié, mais il faut - les chrétiens principalement - déclarer qu’ils ne font pas partie des croyances sacrées.

      Le pape François a montré que c’est désormais possible quand il a fait modifier le catéchisme pour en retirer l’acceptation de la peine de mort. Il peut très fermement déclarer que seuls les appels à l’amour et à la paix sont réellement sacrés, pour les chrétiens, dans les textes globalement sacralisés. Il faut exiger cette révolution.


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 13 mai 17:23

      @P.-A. Teslier
      Je vous prie de bien vouloir m’excuser : j’ai fort à faire et manque de temps.
      Merci.


    • Jonas 14 mai 13:51

      @P.-A. Teslier

      Tous ceux qui ont lu et étudier le  Coran et qui savent faire la distinction entre les Sourates de la Mecque et celles de Médine , peuvent constater facilement que la dénomination de tawrât ( Torah) et indjîl ( Evangile ) n’apparaissent qu’à l’époque de Médine. Donc , la Torah et l’Evangile ont totalement été ignorés durant la période Mecquoise du discours coranique. 

      Les Juifs et les chrétiens sont parmi ceux qui ont reçu la Révélation ou l’écriture ( ahl al-kitâb)
      Cela offre à Muhammad, la possibilité de renforcer la foi de ceux qui doutent : 

       << Si tu es dans le doute au sujet de notre Révélation , interroge ceux qui ont lu le livre avant toi.>> ( Sourate 10,v,94)
      Ne pas oublier 80 à 85% des musulmans ne comprennent pas l’Arabe .


    • mmbbb 15 mai 10:55

      @chantecler En France jadis oui , désormais dans certaine classe , pour certain professeur « e » « s » ont quelques difficultés ( euphémisme ) d enseigner les sciences naturelles notamment la théorie de l évolution .
      Renseigne toi !

      Ce cher Darwin , n a pas fini tel Giordano Bruno, c est à dire inculpé par l inquisition et brûlé sur la place .

      Quant à la lapidation une femme chrétienne vient de subir ce doux châtiment au Nigeria 

      Que je sache , cette pratique n est plus appliquée en Occident ni en Israel !

      Cet auteur est scientifique , mais il sacrement con .

      Dans le même sens , est ce que nos coutumes autorisent l excision ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 mai 11:53

      @mmbbb

      Merci pour votre commentaire.
      mais comme je n’ai rien compris, pourriez-vous le reformuler ?
      Merci d’avance, et bonne journée.


    • mmbbb 15 mai 17:46

      @P.-A. Teslier apprenez à lire .Je vais essayé de faire simple et didactique.
      Vous prenez le chemin d un exégète en analysant les textes du livre des trois religions monothéistes . Vous êtes fort.

      vous essayez de comparer notamment dans cet article l usage de la lapidation dans les sentences rendues par les docteurs de la loi .

      .La seule religion qui applique au sens littéral les versets à la réalité sociale contemporaine en faisant prévaloir la loi coranique sur l etat de droit est l islam .

      Darwin n a pas ete brûle à l instar de G BRUNO ( ce dernier à Florence s opposait à au dogme du géocentrisme , rappel 

      Le pape Francois a reconnu récemment la théorie de DARWIN 

      En revanche au Niger , une femme chrétienne a ete lapidée et tuée récemment 

      https://www.wakatsera.com/nigeria-une-etudiante-lapidee-a-mort-pour-blaspheme/

      Le droit canon en France n est plus applique 

       
      Depuis la révolution francais le delit de blasphème a été aboli sauf que désormais les radicaux barbus font régner la terreur voir l affaire Milla.

      Quant à la caricature , c est un droit d expression inscrit dans la constitution , ni les les juifs ni les cathos ont provoque des attentats sanglants 

      In fine en Occident , nous avons tout de même évolué et la Bible n est plus un texte de lois ni de jurisprudence CQFD 
       


  • volèm rien 11 mai 18:33

    Hypatie

    d’Alexandrie a été lapidée par des Inuits.


  • Jonas Jonas 12 mai 00:53

    Pourquoi cet acharnement contre l’Église catholique ?

    L’Église Catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...), à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, comme la charité, l’humilité, le pardon par la sainte Eucharistie de la messe commémorée tous les dimanches, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).
    Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
    L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
    Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
    Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
    Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
    C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
    Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?
    Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

    La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

    La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, Bossuet, « Mémoires d’outre-tombe » de Chateaubriand, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.
    C’est cette unité qui a permis par exemple à un Tomas Luis de Victoria d’étudier la musique en Espagne, de parfaire sa formation à Rome, d’être pris sous la protection du cardinal allemand d’Augsbourg Otto Truchsess von Waldburg, et de composer pour l’Officium defunctorum à six voix pour les funérailles de l’impératrice Marie d’Autriche.

    Le calendrier grégorien de tous les pays européens toujours en vigueur aujourd’hui, élaboré par les meilleurs scientifiques de l’époque des universités catholiques sous l’égide du Pape Grégoire XIII, est basé sur la naissance du Christ.
    Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
    Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
    Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
    Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
    Noël est fêtée depuis 15 siècles.
    Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

    S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».
    La république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 12 mai 09:02

      @Jonas

      (... Les papes ont plusieurs siècles d’avance...)

      Avance sur quoi ? la pédophilie, les orgies, les mensonges, les trafics d’influence, la captation de richesse etc. Exemple : les Borgia !

      Beaux exemples pour les fidèles !

      Bonne journée, j’ai du boulot.


    • Jonas Jonas 12 mai 11:36

      @P.-A. Teslier "Avance sur quoi ? la pédophilie, les orgies, les mensonges, les trafics d’influence, la captation de richesse etc. Exemple : les Borgia !

      Ils ont structuré l’ordre cosmique de la civilisation chrétienne européenne, qu’il y ait eu des ratés, ne remet pas en cause leur travail de construction d’une société basée sur le Dieu de justice, d’équité, de charité et de pardon.


    • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 19:06

      @Jonas
      L’auteur aura probablement suffoqué avant de vous lire jusqu’à la fin.
      Il est bon de rappeler de temps à autre les fondements de notre civilisation et le rôle prépondérant des chrétiens.
      Merci de l’avoir fait rapidement, même si quelques-uns d’entre nous n’en avaient pas besoin. 


  • Jean Keim Jean Keim 12 mai 07:03

    @P.-A. Teslier

    Je vous cite : << Et puis Jésus n’a-t-il pas dit : « avant Abraham, je suis ! » (Jean 8-58). Jésus se prend-il pour un autre dieu... comme le faisait Apollon, fils de Zeus ? >>

    A force de prendre les écrits à la lettre, c’est-à-dire tels que les hommes les présentent et les commentent, vous vous retrouvez dans des impasses sémantiques.

    Sérieusement, pouvez-vous croire que les 4 rédacteurs (supposés) des Évangiles les aient écrits dans le but de compléter sciemment l’Ancien Testament ? Les 4 témoins directs ou indirects ont fait un travail de témoignage, ils ont relatés une histoire à l’aune de leurs propres croyances ; ensuite d’autres hommes sont intervenus.

    Quel est le point commun entre la Thora, la Bible chrétienne et le Coran, votre approche vous fera répondre que ces trois livres font référence à un même Dieu, alors que le seul point commun incontestable est qu’ils furent rédigés par des hommes dans un but de servir une propagande religieuse ; ils ont été décrétés sacrés ce qui rend leur contenu indiscutable, les contester sous certains cieux peut s’avérer dangereux.


  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 07:26

    Macron lapide bien le social et une partie de la gauche a votée pour lui ....


    • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 20:30

      @zygzornifle
      « ...une partie de la gauche a voté pour lui .... »

      Ceux qui n’ont pas voulu voter pour le grand créolisateur peut-être ?


  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 07:28

    Mise à mort d’une femme, d’un homme ou parfois d’un enfant, par jets de pierres contre son corps, souvent enterré jusqu’à hauteur de la poitrine

    Dans certains pays on faisait de même sur la plage et c’était les crabes qui se régalaient ....


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 12 mai 08:39

    Bonjour,

     Toutes les religions sont basées sur une fausse idéologie humaine : le bien et le mal.

     De là, vient toutes les dérives autoritaires pour exercer des punitions.

     Dans le monde animal, cela n’existe pas. Dans une chaîne, Il y a les prédateurs qui deviennent les proies qui sont elles-mêmes prédatrices car chacun se doit de manger et de nourrir sa progéniture.

     Ce bien et ce mal, une question branhée ?


  • charclot charclot 12 mai 09:37

    si d’aventure vous lisez un peu les « liiiivvvres saaaiiinnntts » commun au « christianisme » ’ (là je simule l’hystérie parce que dés qu’on approche du sacré impossible de ne pas rencontrer les saints de dieu sur terre qui sont prêts à vous envoyer au bucher), il y a un passage qui est très clair dans Mt 5-18-10 «  Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé  » ce qui signifie en gros qu’en cas d’adultère, c’est à dire de défaillance envers la loi commune de la société hébraïque de l’époque, la femme et  l’homme doivent être tués DEUT 22-22 « Si l’on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous deux, l’homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi. Tu ôteras ainsi le mal du milieu d’Israël »... Pas seulement la femme, mais comme il est clair que les arrangements avec la loi sont matière habituelle dés qu’on parle de justice la femme seule porte le chapeau alors que c’est dans le décalogue l’homme qui est spécifiquement visé DEUT 5-21 « Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain ; tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain »... Et d’ailleurs la femme continue de porter le fardeau de la vidange scrotumique... 

    La question de la lapidation est intéressante puisque, bien qu’elle est cessé de manière réelle, elle reste extrêmement active, le jeune Dreyfus ou les juifs en général, les anarchistes ou les pauvres en général, n’importe quels femmes ou hommes un peu différents subissent cette forme de lapidation qu’est la rumeur publique fondée ou non et qui conduit parfois au suicide voir la mort par autrui quand le fanatisme infondé armé la main d’un des susdits hystéros...

     Bref la lapidation avec le tribunal médiatique, agora vox compris, a de longs jours devant elle...

    Je me permet ici de rappeler qu’aucune partie de la loi donné à Moïse n’est rejetable. Dans l’épisode de la femme adultère seule la femme parait devant Yehoshoua’, l’homme, comme d’hab, est exempté, puisque la morale binaire des mâles dominants, ayant une boite 18 vitesse, considère les femmes soient comme des mères soit comme des putes, jamais comme des individues responsables et entières mais des objets qui doivent encore être complètement soumis à la pensée et volonté du mâle. 

    Dans ce monde de brutes bornées comme vous je suis né et je fais le choix d’essayer de ne l’être point. Cependant, si les musulmans en appellent à la charia, ceux qui se disent chrétiens ne sont pas exemptés d’obéir à la loi de Moïse puisque faut il encore le rappeler RM 11 24 « Si toi, tu as été coupé de l’olivier sauvage auquel tu appartenais par nature et greffé contrairement à ta nature sur l’olivier cultivé, à plus forte raison eux seront-ils greffés conformément à leur nature sur leur propre olivier.  » D’où le rameau enté se permet de faire obéir le tronc, d’où dicte t’il des nouveaux principes et dicte t’il des comportements et toutes sortes de lois qui vont à l’encontre de la sève qui nourrit toute chose ?...

    Bref ce qu’il y a de drôle avec les livres de l’alliance (rappel un testament est fait par un mort une alliance est faite par un vivant or dieu est le dieu vivant...) c’est que tu peux leur faire dire tout et son contraire d’où « Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie  »

    Du coup, continuez de vous jeter mutuellement des pierres sans discernement mais pensez toujours « tout cela doit être le fruit des lois que vous vous donnerez. Non ne laissez rien subsister qui soit un germe d’assujétissement ou d’usurpation ; toutes les pierres sont taillées pour l’édifice de la liberté ; vous lui pouvez bâtir un temple ou un tombeau des mêmes pierres. » Saint Just on ne peut régner innocemment..



  • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 10:01

    @ l’auteur 

    « ...Beaucoup, en France, profitent de l’affaire Mila, pour redire que cette pratique est typiquement coranique, musulmane.Faux  ! ... »

    Votre anti-christianisme primaire vous aveugle !!!

    La lapidation fait partie des peines prévues par des pays musulmans aujourd’hui (Arabie, Émirats...). Aucun pays chrétien à ma connaissance n’a jamais pratiqué cette barbarie islamique. 

    Vous vous êtes égaré. 


  • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 10:14

    @ l’auteur

    On ne comprend pas très bien où vous voulez en venir.

    Défendre le coran ?

    Défouler votre anti-christianisme ?

    Maquiller votre soutien à ceux qui ont été condamnés pour avoir menacé Milan était dans son droit ?

    A vous lire on peut douter que vous soyez celui que vous prétendez être.


  • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 10:16

    @ l’auteur 

    "...J’entends déjà ici, certains lecteurs crier au blasphème, à l’antichrist,...


  • L'apostilleur L’apostilleur 12 mai 10:21

    @ l’auteur 

    « ...J’entends déjà ici, certains lecteurs crier au blasphème, à l’antichrist,... »

    Pourquoi avoir cette peur ?

    Votre exégèse mentionne le lien entre la lapidation et le Deutéronome , texte hébraïque.

    Vous avez oublié les juifs dans votre diatribe.


  • eddofr eddofr 12 mai 13:48

    @carclot

    Je crois que mon commentaire s’est fait shooter ...

    Du coup, le votre tombe un peu à plat smiley


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 12 mai 14:42

      @eddofr

      OUI, c’est moi !

      Vous traitiez la jeune Mila de Salope. Cela aurait pu aller plus loin. Soyez heureux.

      Que diriez-vous si on traitait votre mère du même nom ?


    • eddofr eddofr 12 mai 15:25

      @P.-A. Teslier

      Je ne traitais absolument pas la jeune Mila de Salope.

      Le terme de salope visait, en l’occurrence, à mettre en évidence le fait que, de nos jours, les lapidateurs destinent essentiellement cette « punition » aux femmes infidèles ou impudiques (à leurs yeux).

      Je suppose que mon humour « à froid » est encore passé sous les radars smiley


    • eddofr eddofr 12 mai 15:27

      @eddofr

      Mais bon, moi-même je peux me méprendre.

      J’était plutôt enclin à penser que mon commentaire avait été shooté à cause de la comparaison scabreuse entre intifada et lapidation.


    • eddofr eddofr 12 mai 15:34

      @eddofr

      PS. pour ce que vaut mon soutient (je n’ai aucun pouvoir politique et aucune influence sur les populations décérébrées, surtout quand elles se croient ou se prétendent musulmanes), j’ai toujours soutenu Mila, pas spécialement parce que je serais d’accord avec son opinion ou son propos, mais simplement parce que je suis farouchement opposé à tout prétendu droit pour qui que ce soit de se proclamer « offensé » et à réclamer vengeance contre quelque opinion que ce soit tant qu’elle ne relève pas de la loi (insulte personnelle, menace, appel à la haine).


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 12 mai 15:37

      @eddof

      les « juges » ont eu la m^me approche.

      Tout le monde peut se tromper... à l’heure où tout doit être rapide, les commentaires sur AV aussi.

      Bonne fin de journée à vous, votre maman et vos proches.


    • charclot charclot 12 mai 15:58

      @P.-A. Teslier
       si tu connaissais ma génitrice tu réviserais ton jugement sur les mamans... vaut mieux parfois être un FDP que de subir certaines tarées que la loi protège encore !


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 13 mai 09:03

    L’auteur refuse la contradiction...

    Les posts critiques sont supprimés..  smiley

    L’Islamo-gauchisme c’est une combinaison des censures...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 13 mai 09:31

      @Spartacus Lequidam

      Les discutions de café avec des gens anonymes, très peu pour moi !

      Post supprimé : un seul venait de moi, un de vos collègues (RN ou LFI ou Zemmour) traitait une jeune de salope.

      Bonne journée !


    • mmbbb 15 mai 11:00

      @Spartacus Lequidam
      «  L’Islamo-gauchisme c’est une combinaison des censures... »  c est une évidence dans ce média , les auteurs ont leur égo gonflé comme une citrouille et li se cache en eux de petits Staline !!


  • jakem jakem 13 mai 15:29

    Grâce à l’auteur de l’article on sait qu’il existe une version numérique du livre de blablakbeurre et qu’elle est vachement, non : sacrément, pratique à utiliser..... C’est très rassurant de le savoir....

    Ce gars, un marcheur ! ne doit vraiment rien avoir à faire dans la vie pour chercher qui a inventé la lapidation....

    Au lieu de Marcher contre ceux qui lapident de nos jours, au nom de blablakbeurre .... que l’acte soit réel, en dur, avec des pierres, ou par dénigrement social, condamnation de type communautariste, pressions sur les récalcitrantes, délinquance voire criminalité accomplie et justifiée in fine par l’appartenance à la sociétés des barbus coraniques .... 

    Ce passe-temps me fait penser à ceux, obsessionnels, de certains fous ...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 13 mai 15:39

      @jakem

      Plutôt que de dire de telles bêtises... pour occuper votre temps, prenez votre plume et essayez d’écrire un article, juste un seul. 40 lignes par exemple. Vous verrez quel travail c’est pour qu’elles se tiennent debout.

      Bon roupillon et bon WE.


    • jakem jakem 13 mai 18:27

      @P.-A. Teslier
      « des bêtises » : ce n’est que votre opinion, donc ça n’a aucune importance.

       « occuper mon temps » : j’y arrive sans difficulté et souvent en ressentant du plaisir, de la satisfaction, au moins du contentement.

       « prendre la plume » : je la prends, mais pas pour vous !

       « écrire un article » : je préfère écrire des lettres.et recevoir des réponses.

      Sans aucune contrariété je vous laisse à votre psychose ... 


  • Enki 15 mai 18:38

    Bonjour,

    Votre illustration est une peinture iranienne de 1850.

    Sur le sujet, il serait pragmatique de regarder dans quels pays la lapidation est pratiquée.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapidation#/media/Fichier:A_map_showing_countries_where_public_stoning_is_judicial_or_extrajudic ial_form_of_punishment.SVG

    C’est dans wikipedia, d’ailleurs, vous avez donc dû voir la carte.

    Le Moyen Orient est le foyer initial de l’Islam et les territoires de l’Asie de l’Ouest sont ceux des premières conquêtes.

    Elle est pratiquée aussi dans des pays islamiques de l’Afrique. Le Nigeria est le pays de Boko Haram.

    L’Indonésie, on le sait, est devenue essentiellement islamique en 20 ans.

    Cordialement.


  • Esprit Critique 16 mai 18:17
    La lapidation est-elle uniquement le fruit du Coran ?

     Autrement dit : L’Islam aurait -il le monopole de la connerie et de l(horreur ?

    Bien sur , la réponse est non, mais Cette idéologie mortifére tient la corde, des données objectives permettent d’en juger, le nombre de contaminés, le nombre de siécle depuis que ça dure ... , le nombre de massacré au nom d’allah, et la richesse de la symbolique, (Les tours jumelles et les avions, et pour rester dans la delicatesse et la proximité je choisis le deux gamine egorgées et evntrées sur le parvis de la gare Saint Charles,...

    Y pas de doute, L’Islam mérite de gagner l’Eurovision aussi ! 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 mai 19:14

      @Esprit Critique

      Malgré toutes les complicités dont bénéficient les partisans de l’islamisation de la France cette réalité est en effet flagrante :

      L’islam est effectivement la plus dangereuse religion puisque sa création a consisté principalement en une relance de la criminalité attribuée à Dieu dans l’Ancien Testament et pas rejetée par les chrétiens.

      Puis, plus gravement encore, l’islam a affirmé que cette criminalité prétendument divine était relancée pour le présent du prophète Mohamed ET QU’ELLE RESTERAIT VALABLE DANS L’AVENIR.

      C’est ce qui fait que les meurtres religieux sont aujourd’hui encore commis par des musulmans (à Charly Hebdo, au Bataclan et en de nombreux autres endroits).


Réagir