lundi 8 mars - par Méchant Réac

La Méchante semaine n° 2021-09 du 1er au 7 mars 2021

Méchant Réac ! ® sait combien il est difficile de se tenir au courant de toute l'actualité, quand il y a autant à lire chaque jour.

Voilà pourquoi nous avons sélectionné ces articles spécialement pour vous, où chroniqueurs, analystes, experts, intellectuels offrent leurs éclairages sur toutes les controverses du moment pour vous aider à vous faire une opinion.

Cette semaine, nous avons eu le plaisir de lire : Alexandre del Valle, Edouard Tétreau, Renaud Girard, Margaux Magalhaes, Peggy Sastre, Laetitia Strauch-Bonart, Patrick Aulnas, Nicolas Lecaussin, Nicolas Baverez, Jacques Julliard, Abnousse Shalmani, Loïk Le Floch-Prigent, Dominique Reynié, Nicolas Bouzou, Frédéric Mas, Jean-Pierre Le Goff, Jean-François Colosimo, Adélaïde Hecquet-Motte, Anne-Sophie Chazaud, Jean-Philippe Delsol, Luc Ferry, Laurent Chalard, Pierre-Marie Sève, Guillaume Bigot, Laurent Sailly, Steven Pinker, André Comte-Sponville, Dieter Arslan, Bertrand Soubelet, François d'Orcival, Xavier-Laurent Salvador, Eric Verhaeghe, François Stecher, Hervé Coulaud, Edouard Husson.

LA LECTURE DU DIMANCHE MATIN

Saint Augustin "La Cité de Dieu" (412/413-426/427) : Penser l'histoire du salut et l'autonomie du politique - Par Jean-Marie Salamito

CETTE SEMAINE ON A LU ET AIME

Dictionnaire amoureux de Montaigne - Par André Comte-Sponville
Sans doute le livre le plus éclairant sur Montaigne depuis... Montaigne, et un chef-d'œuvre d'André Comte-Sponville. Il nous fait redécouvrir Montaigne, écrivain de génie, talentueux philosophe et humain d'exception.

La société malade : Comment la pandémie nous affecte - De Jean-Pierre Le Goff
Effets du commentaire permanent, logomachie managériale qui abîme l'hôpital, spiritualités vagues pour esthètes confinés... Dans son nouvel essai, La Société malade (Stock), l’intellectuel montre avec clairvoyance et pénétration les effets profonds de la pandémie sur notre psychologie collective, notre lien à la réalité altéré par l’information continue, notre rapport à la mort et au tragique restauré par les attentats et le Covid-19.

LA FOLIE DECONSTRUCTIVE

Steven Pinker : Aujourd'hui, cette folie woke est l'affaire de tous
Le professeur à Harvard explique son opposition aux thèses identitaires en vogue à l'université, et qui prennent une tournure de plus en plus religieuse aux Etats-Unis.

Le décolonialisme veut faire taire ses adversaires en se déguisant en science - Par Xavier-Laurent Salvador
Pour Xavier-Laurent Salvador, maître de conférences à l’université Paris-13, on assiste à un phénomène inquiétant à l’université : récusant la neutralité axiologique, des chercheurs mêlent témoignages personnels et militantisme dans des thèses qu’ils présentent pourtant comme “scientifiques“.

Être noir n’est pas une opinion - Par Peggy Sastre et Laetitia Strauch-Bonart
À l’heure où l’antiracisme américain prend des accents identitaires, “Le Point“ a enquêté sur ces intellectuels noirs qui refusent l’esprit “woke“.

ECOLOGISME

Les écolos nous emmerdent ! - Par Bertrand Soubelet
Oui les écolos nous emmerdent mais entendons-nous bien, il ne s'agit pas de rejeter en bloc cet élan salutaire donné par un certain nombre de pionniers qui avaient compris avant l'heure que nos excès font courir un danger à la planète. Nous ne les remercierons jamais assez.

SECURITE INTERIEURE, POLICE-JUSTICE

Trafic de drogue : le nouveau gadget de l’inspecteur Darmanin - Par Laurent Sailly
Pourquoi cette plateforme de renseignement recevrait davantage d’échos qu’un simple coup de téléphone au commissariat de proximité ?

François d’Orcival : Autorité ou pouvoir judiciaire ?
Si la justice doit pouvoir exercer sa fonction en toute indépendance, elle ne peut ni ne doit dériver en gouvernement des juges.

La Justice selon Dupont-Moretti ou comment restaurer la confiance d’après “Acquittator“ - Par Laurent Sailly
Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a dévoilé mardi les grandes lignes du projet de loi de réforme de la justice dans un entretien au Point. Audiences filmées, remises de peine, enquêtes préliminaires, secret professionnel des avocats... À quoi va ressembler la réforme de la justice ? Le garde des Sceaux a préparé un texte, intitulé : projet de "loi pour la confiance dans l'institution judiciaire" qu’il devrait présenter en conseil des ministres à la mi-avril pour un examen au Parlement à la mi-mai. Pourtant, la seule réforme de la Justice qui vaille serait de supprimer le ministère de la Justice !

Des “valeurs de la République” à géométrie variable - Par Anne-Sophie Chazaud
Condamnation de Nicolas Sarkozy, dissolution de Génération identitaire : bienvenue dans la République des « oui mais ».

Violences en zones périurbaines et rurales : Si rien n'est fait, les campagnes deviendront des déserts sécuritaires - Par Pierre-Marie Sève
Le délégué général de l'Institut pour la justice Pierre-Marie Sève constate une augmentation de la violence hors des métropoles. Il l'explique notamment par une faillite de la politique d'immigration, et l'émergence d'un nouveau rapport à la violence.

Violences entre jeunes : non à l’angélisme bureaucratique - Par Laurent Sailly
Petit à petit, la lutte entre bandes est passée de La guerre des boutons à Orange mécanique, laissant les parents à leur désarroi, les citoyens à leur colère et nos dirigeants à leur inefficacité.

ISLAMOSPHERE

L'islam de France sous emprise turque - Par Dieter Arslan et Renaud Girard
Nationalisme islamiste. Deux associations franco-turques ont récemment refusé de signer la charte des principes de l’islam de France. La Revue des 2 Mondes se penche sur ces organisations considérées comme les porte-parole idéologiques de Recep Tayyip Erdoğan en France et, plus largement, sur le développement d'un islam turc par essence politique et islamiste.

L'alliance néo-totalitaire anti-occidentale qui fait le lit des Frères musulmans - Par Alexandre del Valle
L’expression « islamo-gauchistes », bien qu’étant fortement polémique, n’en désigne par moins une réalité indéniable : celle d’une alliance entre des forces islamistes subversives et des intellectuels, journalistes, militants ou responsables politiques qui refusent de dénoncer l’islamisme radical sous prétexte de ne pas « stigmatiser l’Islam », en réalité parce que ce dernier est perçu comme un allié face aux ennemis communs : l’Occident judéo-chrétien, le sionisme, les Etats-Unis, le nationalisme, les démocraties libérales.

Islamo-gauchisme : la fiche de poste universitaire qui remet le feu aux poudres - Par Frédéric Mas
Alors que la polémique sur "l'islamo-gauchisme" suite aux propos de la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, est toujours au cœur de la sphère médiatique, l'Institut national supérieur du professorat de Créteil a vidé de sa substance une fiche de poste d’un futur enseignant chercheur pour l’alléger de certaines considérations.

Luc Ferry : Les trois âges de l’islamo-gauchisme
Le concept a été élaboré, au début des années 2000, par le philosophe et historien des idées Pierre-André Taguieff.

Impunité de l'islamo-gauchisme : la passivité des masses face aux minorités tyranniques - Par Alexandre del Valle
Si la mouvance islamo-gauchiste et néo-totalitaire, née au sein de la gauche pro-palestinienne et pro-Khomeyniste, est devenue hégémonique au point d'intimider ceux qui dénoncent l'islamisme, c'est en raison de la passivité des contribuables, responsables politiques et universitaires qui ont laissé agir impunément depuis des années ces minorités tyranniques, explique Alexandre del Valle.

Immigration et islamisme - Par Patrick Aulnas
Le totalitarisme islamiste se manifeste dans de nombreux pays. D’abord dans les pays de culture musulmane où il cherche à maintenir les dominations traditionnelles (pouvoir politique autoritaire, religion d’État, inégalité hommes-femmes, etc.). Ensuite dans les démocraties occidentales où l’objectif à terme est la déstabilisation politique, l’annihilation de la liberté.

Publicité

L’islamo-gauchisme ou les liens de sang entre l’islamisme et le communisme - Par Nicolas Lecaussin
Le concept d’islamo-gauchisme provoque chez certains journalistes et commentateurs une défiance immédiate et des critiques virulentes.

Abnousse Shalmani : Pourquoi l'islamo-gauchisme est une calamité
A l'orée des années 1980, une gauche, déboussolée, avait vu en Khomeyni un bon substitut à feu la révolution prolétarienne. Les mêmes se griment désormais en humanistes. Mais la logique, délétère, demeure.

CRISE SANITAIRE

La relance industrielle ? Comment ? - Par Loïk Le Floch-Prigent
La modernisation de notre appareil industriel doit être favorisée mais des mesures incitatives automatiques, déclaratives, sans bureaucratie tatillonne doivent être préconisées.

Nicolas Bouzou : L'étrange défaite (vaccinale)
On retrouve dans l'ouvrage que l'historien Marc Bloch a consacré à la débâcle de 1940 tous les éléments qui nous font perdre la course au vaccin.

La dette Covid, un fardeau de plus pour les Français - Par Adélaïde Hecquet-Motte
La dette générée par la crise sanitaire et sa gestion par le gouvernement sont dans tous les esprits. Faut-il l’annuler ? La rembourser normalement ? Attendre un peu ? Beaucoup ? François Bayrou propose une nouvelle solution : ne commencer à la rembourser qu’en 2030. Une option hasardeuse.

Dépenses publiques : c’est la dose qui fait le poison - Par Jean-Philippe Delsol
"Tout est poison, rien n’est poison : c’est la dose qui fait le poison", cette observation, au XVIème siècle, de Philippus Aureolus Theophrastus Bombast von Hohenheim, plus connu sous le nom de Paracelse, est encore vraie au titre des dépenses sociales. Efficaces à petites doses, les dépenses sociales empoisonnent un pays à dose plus élevée. Pourquoi ?

Démographie : Faut-il mettre en œuvre des politiques natalistes pour remédier au baby-krach ? - Par Laurent Chalard
L’épidémie de covid-19 a accentué la chute de la natalité dans de nombreux pays européens. Pour le docteur en géographie Laurent Chalard, le meilleur moyen d’y remédier, est de retrouver un système de valeurs qui considère la descendance comme un objectif de transmission d’un héritage et non plus comme une charge matérielle.

Passeport sanitaire : la liberté ou le QR Code ? - Par Guillaume Bigot
Nos libertés individuelles seront tôt ou tard menacées par des institutions européennes post-démocratiques qui admirent une sécurité sanitaire à la chinoise garantie par des QR codes, prévient Guillaume Bigot.

La dette, qu’il faudra bien payer, prive la France de sa capacité d’action politique - Par Édouard Tétreau
Prétendre ne pas rembourser la dette publique française est une illusion. En s’endettant « quoi qu’il en coûte », notre pays se place dans un état de vulnérabilité, s’alarme l’essayiste Édouard Tétreau.

Nicolas Baverez : Psychiatrie, l’autre krach sanitaire
La modernisation de la psychiatrie en France ne répond pas seulement à un impératif de santé publique mais à l’urgence de renforcer la résilience de la nation face aux chocs propres au XXIe siècle.

POLITIQUE FRANCAISE

Dominique Reynié : La droite doit sortir du modèle social-étatiste
Pour le directeur général de la Fondapol, la droite ne doit pas chercher à parler spécifiquement aux classes populaires à travers des mesures comme le revenu universel, mais proposer un discours sur la mobilité sociale, en s’adressant à tous les Français.

Jacques Julliard : Par-delà gauche et droite, l’intérêt général
L’historien et essayiste analyse la pertinence de la division classique de la politique française aujourd’hui. Il explique pourquoi la gauche a perdu son électorat naturel en abandonnant la plupart des valeurs qu’elle défendait auparavant.

POLITIQUE INTERNATIONALE

La démonisation de Poutine appelle l’angélisation de Navalny - Par Jean-François Colosimo
Pour la première fois depuis l’arrivée de Poutine au pouvoir, la possibilité d’un changement est incarnée par Alexeï Navalny. Pour Jean-François Colosimo, grand connaisseur de la Russie et de son âme, c’est la raison de la réaction violente du « système russe », cette structure de pouvoir oligarchique qui gouverne le pays et dont Poutine n’est que le point focal.

Renaud Girard : Le beau rêve de l’alliance des démocraties
Joe Biden a signifié le retour de son pays au multilatéralisme en diplomatie. Mais le rêve pourrait se heurter à certaines réalités.

Margaux Magalhaes – Vers une rupture du partenariat stratégique entre l’administration Biden et la Turquie ?
La relation américano-turque, entrée dans une ère glaciaire depuis 2016, semble désormais en état de déliquescence. Les frictions sont multiples, compte tenu de l’éloignement d’Ankara des valeurs occidentales et de sa politique révisionniste sur la scène internationale. Alors que l’ordre international américain est menacé, Washington pourrait néanmoins continuer de miser sur la Turquie pour partager son « fardeau mondial » et endiguer l’expansionnisme russe, iranien et chinois. Cette stratégie née de la guerre froide pourrait être remise en cause si les États-Unis et la Turquie ne parvenaient pas à résoudre leurs contentieux les plus importants, notamment celui des S-400 russes. En tout état de cause, la nouvelle administration démocrate, en dépit de son idéalisme, doute que les Frères musulmans et les formations politiques qui s’en réclament puissent inscrire leurs actions politiques dans le libéralisme occidental. Ce scepticisme les amène à ne plus accorder à la Turquie qu’un rôle géopolitique et non plus idéologique.

CE QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER DANS LE COURRIER DES STRATEGES

Le terrifiant programme liberticide de Jean-Luc Mélenchon - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)
Jean-Luc Mélenchon a accordé une interview terrifiante au magazine Challenges (actuellement en cours de rachat par Bernard Arnault). Il y déroule son programme en cas de victoire en 2022. La nationalisation quasi-complète de l'économie qu'il propose s'accompagne de propos haineux contre les chefs d'entreprise et les épargnants qui laissent planer peu de doutes sur la violence politique qui règnerait en France sous sa houlette. Mélenchon est bien le Maduro français.

Un juriste allemand attaque le confinement : « Le politique a perdu toute mesure ! » - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)
François Stecher a récemment traduit un article qui aurait dû provoquer un émoi médiatique et politique colossal en France. Le gouvernement allemand avait en effet fait pression sur des scientifiques afin qu’ils produisent des projections de mortalité alarmistes pour justifier « des mesures préventives et répressives ». C’était un article du média Die Welt. François Stecher nous propose aujourd’hui la traduction d’une tribune publiée dans ce même journal par Dietrich Murswiek, juriste à la retraite, ancien professeur de droit à l’université de Fribourg-en-Brisgau. Un appel vibrant au retour à une juste mesure sur cette épidémie.

Au Texas, le gouverneur renonce au masque et aux mesures liberticides - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)
Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, vient de lever l'obligation de porter le masque et l'ensemble des restrictions sanitaires dans son Etat. Cette décision est prise contre l'avis des autorités sanitaires locales, alors que cet Etat de 30 millions d'habitants enregistre 200 décès quotidiens du fait du COVID. Mais la liberté est plus forte que tout, semble-t-il, dans le sud des Etats-Unis. Le Texas servira-t-il d'exemple au reste du monde ?

Le confinement : un instrument de pouvoir au cœur de nos démocraties déclinantes - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)
Hervé Coulaud revient pour nous sur l'instrumentalisation de la crise du COVID par le gouvernement. Pouvons-nous encore accepter le confinement comme solution à la crise ? Quel débat doit désormais être ouvert sur le sujet ?

Les patrons allemands expliquent leur stratégie pour tirer profit de la France et des Français - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)
Edouard Husson s’interroge aujourd’hui sur l’avenir du couple franco-allemand, et sur l’instrumentalisation consciente de cette relation au service de l’industrie et de l’économie d’Outre-Rhin. Ces éléments cyniques sont dévoilés par les documents stratégiques du patronat industriel allemand, qui ne cache pas son intention d’utiliser la relation avec la France pour augmenter ses profits et son emprise sur l’Europe.

 

Après la condamnation de Sarkozy, l'inévitable duel Macron - Le Pen - Le courrier des stratèges (lecourrierdesstrateges.fr)

Publicité

Edouard Husson revient pour nous sur la très lourde condamnation de Nicolas Sarkozy par le tribunal correctionnel de Paris. Avec une peine de prison ferme pour corruption, l'ancien Président est "condamné" à faire appel pour empêcher l'exécution de la sentence. Mais cette décision très politique compromet ses chances d'être candidat en 2022, comme les poursuites contre François Fillon avait empêché sa candidature de passer le cap du premier tour. Décidément, ce gouvernement des juges tient à un duel Macron - Le Pen.  

ENVIE D’AILLEURS (PUBLIE SUR NOS RESEAUX SOCIAUX)

Touche pas à mon flic : « Il fallait donner la parole aux policiers » - L'Incorrect
Fin 2020, l’affaire Michel Zecler a ému médias, personnalités publiques et politiques. Une vidéo de Loopsider montrait trois policiers s’en prendre violemment au rappeur. Mais suite à la condamnation médiatique, des policiers contre-attaquent pour défendre une autre version de l’affaire. Récemment, l’association « Touche pas à mon flic » a publié une vidéo pour rétablir la vérité. Bruno Attal, délégué du syndicat « France Police - Policiers en colère », en fait partie. Entretien.

L’éditorial du Figaro Magazine : « Injuste justice » (lefigaro.fr)
Guillaume Roquette réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy dans l’affaire « des écoutes ».

L’UNEF réclame en écriture inclusive des protections périodiques… dans les toilettes des hommes | Valeurs actuelles
Comme le rapporte le Canard enchaîné, le syndicat étudiant de gauche a souhaité mettre à disposition des protections périodiques pour les hommes transgenres.

Éric Naulleau : « Si Adama Traoré n'était pas issu de la diversité, les médias de gauche ne se gêneraient pas pour dire ce qu'ils pensent » (lefigaro.fr)
Le chroniqueur et essayiste voit dans la condamnation d'Assa Traoré pour atteinte à la présomption d'innocence la fin d'une entourloupe intellectuelle. Et il regrette qu'Adama Traoré soit érigé en symbole de la lutte contre les violences policières.

“Il y a urgence” : un député LREM alerte sur l'insécurité qui ronge les banlieues de Toulouse | Valeurs actuelles
Elu en 2017 dans la 1ère circonscription de Haute-Garonne, Pierre Cabaré fait partie des nouveaux députés LREM issus de la société civile. Après une première année passée à s’adapter aux arcanes de la politique, il tire la sonnette d'alarme sur les trafics et les violences qui pourrissent la vie quotidienne des habitants de la région toulousaine.

La Finlande, ce pays qui veut plus d’énergie nucléaire - Le Point
Afin de limiter ses émissions polluantes, la Finlande souhaite augmenter la part du nucléaire dans sa production d’énergie. Même les écologistes approuvent.

L’idéologie racialiste s’attaque à la culture : une Blanche ne peut pas (...) - IREF Europe
Pays-Bas : jugée trop blanche, Marieke Lucas Reineveld renonce à traduire l’œuvre de Amanda Gorman - Causeur
Apartheid inversé dans le monde des Lettres aux Pays-Bas ? L’auteure à succès Marieke Lucas Reineveld renonce à traduire l’œuvre de la poétesse noire américaine Amanda Gorman.

« Napoléon est la statue de la Révolution française, pour le pire comme pour le meilleur » (lefigaro.fr)
Le bicentenaire de la mort de Napoléon suscite la polémique. Pour l’éditeur Arthur Chevallier, une partie de la gauche à tort d’opposer Napoléon et les idéaux révolutionnaires, alors que la politique menée par l’empereur, n’était que le prolongement de la révolution.

Affaire Khashoggi : la conseillère communication de Castex épinglée par Mediapart pour ses liens avec l’Arabie saoudite - Sputnik France (sputniknews.com)
Nommée conseillère communication du Premier ministre en 2020, Mayada Boulos a fait du lobbying pour l’Arabie saoudite en France, et ce malgré l’affaire Khashoggi et la guerre au Yémen, dénonce Mediapart.

Maxime Tandonnet : Emmanuel Macron populaire ? « Un refrain obsessionnel et infondé » (lefigaro.fr)
Emmanuel Macron jouirait d'une cote de popularité supérieure à ses prédécesseurs, d'après les sondages. Pourtant, rien ne montre que les Français approuvent la politique de l'exécutif, écrit Maxime Tandonnet.

Chant de la promotion Serment de Koufra - 80 ans du serment prononcé par le colonel Leclerc - YouTube
2 mars 1941 : Dans le désert libyen, pendant la Seconde Guerre mondiale, le colonel Leclerc prononce une allocution mémorable qui se termine par ces mots : « Nous sommes en marche, nous ne nous arrêterons que lorsque le drapeau français flottera sur la cathédrale de Strasbourg. » Quatre-vingts ans plus tard, la promotion 2019-2021 de l’École des commissaires des armées a choisi de s’appeler la promotion Serment-de-Koufra.

Coignard – Vaccins : la France, patrie du retard permanent - Le Point
Emmanuel Macron l’a confirmé hier, chaque semaine compte. Pourtant, le nombre insuffisant de vaccinations n’est pas dû seulement à une pénurie.

Sarkozy condamné : « un abaissement du niveau d’exigence en matière de preuves » (lefigaro.fr)
La condamnation de l’ancien président est préoccupante au regard de la faiblesse des éléments factuels, estime l’avocat Henri de Beauregard.

Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de gendarmes - Le Pandore et la Gendarmerie (pandore-gendarmerie.org)
La sœur d’Adama Traoré devrait verser 4 000 euros aux militaires qu’elle avait accusés sur Facebook d’avoir « tué » le jeune homme, révèle « Marianne ».
#jesoutiensnosforcesdelordre

Patrick Stefanini : Immigration. Ces réalités qu’on nous cache (mechantreac.blogspot.com)
L'immigration électrise périodiquement notre débat public. Mais son irruption sur la scène politique et médiatique se fait le plus souvent à partir de données anciennes, incomplètes ou habilement maquillées. Une méconnaissance de la réalité, entretenue par l'extrémisme d'un côté, par le politiquement correct de l'autre. Un livre de Patrick Stefanini aux éditions Robert Laffont.

Grand entretien avec Douglas Murray (issep.fr)
Nous avons déjà lu et parlé de l'excellent livre de Douglas Murray : "La Grande Déraison".
Dans cet entretien le journaliste nous invite à "dépasser le plus vite possible la folie absurde de la nouvelle idéologie progressiste."

[Roose] Le Slip français, un modèle d’à-plat-ventrisme devant les exigences antiracistes | Valeurs actuelles
Entreprise prometteuse dans le secteur du « Made in France », Le Slip Français glisse lentement dans une culture de l’excuse et de la caution antiraciste. Une stratégie clivante selon Grégory Roose, essayiste et chroniqueur.

Affaire Zecler : une vidéo contredit la thèse univoque du « passage à tabac » - Causeur
La vidéo tronquée diffusée en novembre par Loopsider et le contexte politico-médiatique de dénonciation générale de la police nationale ont joué contre les forces de l’ordre. Une vidéo d’un syndicaliste interroge de grosses manipulations. L’analyse de Philippe Bilger.

La justice se paye Sarkozy - Revue Des Deux Mondes
Le Parquet national financier a jugé Nicolas Sarkozy non pas comme un prévenu classique mais comme un ancien président clivant, haï par certains, adulés par d’autres (dont Méchant Réac !) et dont certains pensent qu’il pourrait « sauver » la droite de la débâcle pour la prochaine élection présidentielle...
C'est un coup de tonnerre ! Non seulement dans la vie politique française puisqu’un ancien président de la République est condamné à de la prison ferme. Mais plus grave, c’est une décision de justice incompréhensible qui s’appuie sur un dossier plus que fragile. S’agissait-il de rendre justice ou de se payer Sarkozy ? Si l’entreprise consistait à déboulonner l’ancien président, c’est une faillite morale de la justice et particulièrement du Parquet national financier.
C'est la revanche des petits pois. Nicolas Sarkozy, qui a toujours entretenu des rapports particulièrement houleux avec les juges, avait qualifié en 2007 les magistrats du siège d’élites issues du même moule, de « petits pois », tous de même calibre et sans saveur.
PLUS QUE JAMAIS JE SOUTIENS NICOLAS SARKOZY !!!

Certificat de virginité et hyménoplasties : enquête sur le business de la virginité (marianne.net)
Dans le cadre du projet de loi contre le séparatisme, les députés ont voté pour l’interdiction des certificats de virginité. Mais d’autres parades parfaitement légales existent.



4 réactions


  • BA 8 mars 19:22

    Un article absolument ahurissant sur les magouilles des copains de Macron.


    Le laboratoire Lilly commercialise un médicament, le Bambalaba.


    L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament vient d’accorder une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) pour ce médicament.


    Alors comment l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament a pu être séduite par le Bambalaba, dont la présomption d’efficacité est très inférieure à tous les autres traitements ambulatoires, en perfusion au lieu de comprimés, et pour 1 000 euros au lieu de 10 ? Aurait-elle été séduite par le blabla de Lilly ? Et comment expliquer aussi ces commandes avant autorisation, cette distribution à marche forcée dans les hôpitaux qui n’en veulent pas ?


    Quand on ne comprend pas la décision sur le plan médical, on en cherche ailleurs les raisons. Dans la « belle famille » de Lilly, il y a :


    - Béatrice Cazeneuve, la mère, « commerciale » de Lilly France,


    - Jean-René Cazeneuve, le père, député LREM,


    - Marguerite Cazeneuve, la fille, actuellement cheffe du pôle santé du cabinet du Premier ministre après l’avoir été à l’Elysée,


    - le mari de Marguerite Cazeneuve, Aurélien Rousseau, directeur ARS Ile-de-France 


    - Pierre Cazeneuve, le frère, adjoint au chef de cabinet à l’Elysée. Les complotistes vont se poser des questions, totalement déplacées ! Non, les critères pour obtenir une ATU sont purement médicaux.


    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/covid-quand-lansm-danse-le-bambalaba-avec-lilly


    • joelim joelim 9 mars 12:51

      @BA
      Un vote négatif sur ce commentaire... Probablement le directeur de l’officine du lambadalgan. Ou un de nos fiers chasseurs de fachots qui sévissent ici.
      Perso j’ai mis de l’eau de mer et quelques trucs dans des petites fioles recyclées et je cherche un contact à LREM pour pouvoir les vendre via l’agence de médicaments.
      Personne n’est mort de boire la tasse et je suis sûr que ça devrait bien soigner ne serait-ce que par effet placebo. J’ai essayé sur mon chien, mon chat et ma grand-mère et ils sont toujours vivants. Certes ils se sont enfuis mais ça dénote un gain de santé musculaire. Il s’appellera le Lremocovidox (je suis pas un ingrat) et coûtera 1000 euros. J’ai 999 euros de frais donc c’est quasiment du bénévolat. P’têt que si je prends ma carte à LREM et que j’envoie le bon formulaire à l’ANSM ça suffira pour qu’ils le valident dans la journée (je suis pressé, les patients attendent) ?


  • pierrot pierrot 11 mars 09:34

    Trump a utilisé pour son propre usage des anticorps monoclonaux mais a recommandé pour les autres patients, l’injection d’eau de Javel dans les poumons qui détruire le virus pathogène.

    Il s’est fait vacciné discrètement mais est opposé à la vaccination.

    C’est tout le personnage indigne et menteur.


    • Ben Schott Ben Schott 11 mars 09:40

      @pierrot
       
      « C’est tout le personnage indigne et menteur. »
       
      Réveille-toi, bourrique. Il a été remplacé par une vieille salope corrompue qui tripote les petites filles et qui sucre les fraises. T’es content ?
       


Réagir