samedi 8 août 2015 - par le moine du côté obscur

La paix ? Ce beau et doux rêve !

Quand les naïfs crieront paix et sûreté, alors une ruine soudaine les surprendra… Il est à vrai dire noble pour les humains de rechercher la liberté, la paix, la démocratie etc… De beaux principes pour ma part incompatibles avec la nature humaine. Car ces concepts qui sonnent bien aux oreilles sont les parfaits hameçons que des pervers narcissiques agitent devant leurs naïves proies afin ensuite de leur réserver le sort que l’on réserve au gibier tombé dans le piège. Il se trouve que malheureusement dans ce monde il y aura toujours des prédateurs et que finalement la paix est une illusion, un mirage qui n’a aucune chance de devenir une réalité concrète ! 

Réfléchissons un peu ! Nous avons vu toutes les abominations que peuvent provoquer une guerre. Nous avons vu aussi tous les média-mensonges que les puissants, ces odieux prédateurs, utilisent pour justifier des guerres. Et que constate-t-on ? Que des gens tombent toujours dans le panneau ! Est-ce que l’humain dans son fond intérieur est une créature vile et assoiffée de sang ? Je commence à le croire. Certains me disent que c’est la bêtise humaine, celle qui serait selon d’autres illimitée. Pour l’avoir clairement constaté à de nombreuses reprises, je pense que c’est vrai. Et à vrai dire si j’étais quelqu’un de vil et malfaisant j’aurais pu aisément abuser de la naïveté de certaines « brebis ». Je repense notamment à ce jeune homme qui m’a pris pour un pasteur parce que j’avais une meilleure connaissance de la bible que ce supposé chrétien qui a été baptisé et tout le toutim. J’ai dû lui faire comprendre qu’il devrait se méfier et ne pas donner une importance qu’elle ne mérite point à toute personne qui parle "bien" (il paraît que j'ai du charisme quand je parle) et qui a une certaine connaissance de la bible. Je pense encore à cet autre homme qui m’a pris pour un docteur parce que je bossais dans un hôpital à l’époque et que j’étais « bien » habillé. Je lui ai fait comprendre qu’il y avait de tout dans l’hôpital des médecins, des infirmiers, des comptables, un service communication, des informaticiens, des secrétaires, un responsable des Ressources humaines etc… Et heureusement pour lui qu’il n’est pas tombé sur les nombreux imposteurs qui pullulent chez nous dans les hôpitaux et qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas. Abusant de la naïveté et la détresse des parents des malades ! Des prédateurs et des proies, toujours… Et trop souvent j’ai souvent vu des proies devenir à leur tour des prédateurs car pensant que c’est le seul moyen de ne pas se faire « bouffer ». On entre ainsi dans cercle vicieux qui ne peut mener qu’au pire. De toute façon comme dit le dicton, il suffit d’une pomme pourrie dans un panier pour pourrir le panier en entier !

Mais qu’y peut-on les humains sont de gros rêveurs, qui rêvent de facilité ! Je n’arrive pas à comprendre comment des gens peuvent penser que la facilité puisse exister dans un monde tel que le nôtre. Alors je vois ces gens aller dans les églises et autres temples à la recherche de biens matériels, tombant sur des prétendus des pasteurs qui ne sont souvent que d’habiles arnaqueurs ! J’échangeais avec une qui était apparemment troublée du fait que seuls des gens malfaisants semblaient croulés sur le fric ! Elle, « chrétienne » ne comprenait pas que les « chrétiens sincères » ne bénéficiaient pas des « bienfaits de ce monde » ! Je lui ai dit que beaucoup de chrétiens se font occire notamment au Moyen Orient et d’ailleurs n’est-ce pas écrit dans la bible que les chrétiens seraient persécutés ? Je lui ai dit qu’il faut être cohérent et que si elle voulait être riche, qu’elle s’apprête à jeter sa morale « chrétienne » à la mer ! M’a-t-elle compris ? Sans doute pas, m’enfin j’essaie toujours de parler aux gens. De leur expliquer que si quelqu’un est trop riche c’est qu’il a forcément et férocement arnaqué ou exploité de nombreux humains ! Des miracles ? C’est bon pour les fantasmes et ça dépend de ce que l’on appelle miracle. Pour moi voir un bébé naître est un miracle ! Je n’en ai sans doute pas la même définition que les autres. Donc plus j’observe les gens et plus il me semble évident qu’il ne peut y avoir de paix dans ce monde. Ceux qui en ont beaucoup en veulent plus et ceux qui n’en ont pas et bien veulent vivre mieux surtout quand ils sont corrompus par les belles images en provenance des boîtes à propagande de pays dits riches. Quand je suis allé en France dans les années 90, j’ai vu la « réalité » et les SDF et autres miséreux. Une fois revenu dans « mon » pays, la Côte d’Ivoire, je l’ai dit aux gens, certains refusaient de me croire ! Certains refusaient de croire que dans le « pays de leurs fantasmes », il pouvait y avoir des mendiants, des pauvres et autres sans domicile fixe. On pense toujours que là-bas, c’est mieux ! Pauvres proies se mettant à la portée des prédateurs…

Publicité

Je ne vois pas d’avenir radieux car le nombre de prédateurs (réels ou potentiels) augmentent et leur voracité est quasiment sans limite. Les prédateurs ont compris qu’on ne change pas une formule qui gagne et comme en face les proies sont bien trop naïves donc inoffensives pour constituer une quelconque menace, les choses peuvent difficilement changer. Discuter avec les gens me désespère ! Je vois tant des miens africains subsahariens rêver de belles voitures, beaux gadgets et tant pis si à côté des gens crèvent la dalle ! Ces mêmes là viennent parler de paix alors que dans leur fort intérieur c’est « moi, moi et moi » ! Et les autres ? Pourquoi alors critiquer ces milliardaires inhumains (mais le sont-ils ?) et sans aucune décence ou morale ? Ces "puissants" imbus de leurs personnes comme finalement tant d'humains ? Car dans le fond ils ne sont guère mieux ! L’égoïsme est sans aucun doute avec le racisme teinté d'un nombrilisme nauséeux, les choses que j’ai le plus vues durant mes voyages, symptômes évidents et navrants de la bêtise et l’incurie humaines. Enfin le seul moment où j’espère connaître la paix, c’est après ma mort parce que dans ce monde là, je pense que c’est cuit ! C’est « mouru » comme dit un certain Jovanovic…. 



11 réactions


  • hunter hunter 8 août 2015 19:12

    Article complètement réaliste !

    J’apprécie beaucoup.

    Comme le disait Félix Houphouët Boigny : « la paix, ce n’est pas un mot, c’est un comportement ».

    Il est clair qu’il y a très très peu d’êtres humains capables de se comporter de telle sorte que paix et harmonie rayonnent et croissent .

    C’est pourquoi, comme le disait Nino Ferrer dans cette magnifique chanson Le Sud  :

    « un jour où l’autre, il faudra qu’il y ait la guerre, on y peut rien.
    On aime pas ça mais on ne sait pas quoi faire,
    on dit c’est le destin »

    Adishatz

    H/


  • César Castique César Castique 9 août 2015 10:57

    « Certains me disent que c’est la bêtise humaine, celle qui serait selon d’autres illimitée. Pour l’avoir clairement constaté à de nombreuses reprises, je pense que c’est vrai. »



    On ne peut pas reconnaître, d’un côté, l’existence d’une « nature humaine », et, d’un autre côté, parler de « bêtise humaine » quand quelqu’un fait quelque chose que nous jugeons inadéquat et/ou inopportun.


     N’en déplaise aux adeptes de l’empathie, on ne peut pas se mettre à la place d’un autrui dont nous ne connaîtrons jamais ni les aspirations, ni les motivations. Les bonnes raisons des uns sont les mauvaises raisons des autres.


    « L’égoïsme est sans aucun doute avec le racisme teinté d’un nombrilisme nauséeux, les choses que j’ai le plus vues durant mes voyages, symptômes évidents et navrants de la bêtise et l’incurie humaines... »


    Je ne vois pas ce qui vous choque dans le fait que des gens préfèrent être entre eux chez eux. Et d’autant moins qu’on se rend chaque jour un peu mieux compte que l’étranger introduit un ferment de division, peut-être mortel, au sein des populations des pays d’accueil.

    • le moine du côté obscur 9 août 2015 14:20

      @César Castique

      Primo je suis un métis c’est à dire quelqu’un issu de deux personnes d’ethnies et de religions différentes. Secundo je me considère comme un être humain né par accident en Afrique subsaharienne et qui est brun de peau. Ce n’est pas mon choix, mais je l’assume parce que je suis contraint. Mon choix aurait été de naître sans doute sur une île déserte ou très peu peuplée ! Mais ce qui m’insupporte ce sont ces cons qui se croient meilleurs que les autres parce qu’ils appartiendraient à une race ou une ethnie spécifique. C’est de ça que je parle quand je dis nombrilisme nauséeux ! Ils veulent leur spécificité qui les rendraient « spéciaux » ? Qu’ils se la gardent et qu’ils se l’enfoncent où je pense ! Moi de toute façon je ne m’entends qu’avec des gens ouverts, raisonnables et pacifiques. Peu m’importe leur « race », leur « religion », leur « origine » où je ne sais quelle autre division arbitraire et subjective façonnée par l’histoire sans doute. Mais s’ils veulent garder leur « pureté raciale ou nationale », je ne sais pas comment on appelle cette connerie, c’est leur problème pas le mien. Je peux respecter cela, mais je n’en ai pas moins rien à cirer ! 

      Quand quelqu’un fait quelque chose qui ne me plait pas ? Si vous saviez combien la liste était longue et que je pense que l’humain disparaîtra des « pages de l’histoire de Gaïa » et que la terre criera « ouf ». Oui pour moi l’humain dans sa globalité est une race perverse, débile, conne et les qualificatifs me manquent. Et je ne me désolidarise pas du troupeau, je suis un con et un imparfait je l’ai assez répété ici. 
      Empathique je ne le suis plus depuis un moment déjà ! Je cherche à aller vers un endroit où je serai en paix ! Et où sans doute j’attendrai paisiblement si possible le grand départ de ce monde de merde. 

    • César Castique César Castique 9 août 2015 20:33

      @le moine du côté obscur

      « …je me considère comme un être humain né par accident en Afrique subsaharienne et qui est brun de peau. »

       

      Moi, l’histoire de la mère enceinte qui est tombée d’un avion sur un territoire aléatoire, parce qu’elle a confondu la porte des chiottes de l’avion avec celle de la carlingue, je n’y crois pas. Et si votre père était avec elle au moment de votre naissance, j’ai encore plus de peine à croire à un coup tordu du hasard. A mon avis, vous êtes né là où se trouvaient vos parents, et sans doute pour d’excellentes raisons. Donc, le hasard n’a rien à y voir

       

      « Ce n’est pas mon choix, mais je l’assume parce que je suis contraint. »

       

      En fait, votre problème, ce n’est pas l’endroit de votre naissance, mais votre couleur de peau, qui fait de vous un *EUX* aux yeux des Blancs de souche et aussi un *EUX* aux Subsahariens de souche. C’est assez inconfortable comme position.

       

       

      « Mais ce qui m’insupporte ce sont ces cons qui se croient meilleurs que les autres parce qu’ils appartiendraient à une race ou une ethnie spécifique. C’est de ça que je parle quand je dis nombrilisme nauséeux ! Ils veulent leur spécificité qui les rendraient « spéciaux » ? »

       

      C’est vous qui parlez de « meilleurs que les autres », de « nombrilisme nauséeux » et de « spécificité qui les rendraient ‘’spéciaux’’ », mais la réalité réside dans leur sentiment d’appartenance, leur *NOUS* auquel vous n’accéderez jamais, puisque vous-même, vous vous considérez comme « né par accident ». La position du type qui dit : « C’est vrai que je suis d’un pays de merde, mais c’est mon pays de merde. », est nettement plus confortable que la vôtre.

       

       « …où je ne sais quelle autre division arbitraire et subjective façonnée par l’histoire sans doute. »

       

      Il se trouve que c’est l’histoire du peuple auquel nous appartenons qui a fait de nous ce que nous sommes, Et quand on appartient en propre à aucun peuple, lorsqu’on ne se reconnaît en aucune histoire définie, les choses deviennent aussi compliquées qu’elles le sont pour ceux qui ont le cul entre deux, ou plusieur, chaises.

       

       « Mais s’ils veulent garder leur « pureté raciale ou nationale », je ne sais pas comment on appelle cette connerie, c’est leur problème pas le mien. Je peux respecter cela, mais je n’en ai pas moins rien à cirer ! »

       

      La « pureté », c’est un truc de « nazis » qui est complètement périmé. Nous parlons des réalités du sentiment d’appartenance et vous l’évoquez avec trop d’aigreur pour que votre indifférence soit convaincante.

       

      « Oui pour moi l’humain dans sa globalité est une race perverse, débile, conne et les qualificatifs me manquent. Et je ne me désolidarise pas du troupeau, je suis un con et un imparfait je l’ai assez répété ici, j’attendrai paisiblement si possible le grand départ de ce monde de merde. »


      Si ce monde vous était aussi insupportable que vous affectez de le penser, il est clair que vous vous seriez déjà supprimé. Donc, vous en rajoutez.


    • le moine du côté obscur 9 août 2015 22:56

      @César Castique

      Vous aimez comprendre de travers, pas étonnant et tellement humain que ça ne me surprend même plus, à la limite je m’en fiche. Mais puisque nous sommes dans un espace de discussion, discutons. 

      Quand je parle de né par accident pourquoi est-ce que vous voulez ramener cela à de vagues considérations terre à terre, je pensais que c’était clair. Je me considère comme un humain avant tout, je n’en ai rien à cirer de ma « race » pour utiliser un langage que beaucoup comprennent ! L’endroit où je suis né, rien à cirer aussi ! Je ne considère que les humains ouverts, raisonnables et pacifiques, le reste ne m’intéresse pas vraiment. Et si certains veulent se classer par rapport à la race, la religion ou je ne sais quelle autre connerie c’est leur problème pas le mien ! Moi je suis un humain point final ! Toutes ces contraintes et autres complications m’ennuient plus qu’autre chose ! Après je comprends que certains au fil du temps aient développé des coutumes et des traditions, ba si pas les aider à se discipliner pourquoi pas ? 

      Oui je n’apprécie les gens qui se croient appartenir à une race spéciale ! Les nazis ? Mais ils n’ont fait que pousser à l’extrême qu’une pensée/logique que j’ai retrouvée au niveau des ethnies de mon pays. Même les zoulous se prennent pour le nombril du pape en Afrique du sud... Que dire des dogons au Mali qui se considèrent comme une race supérieure... On voit ce que ça donne dans certaines contrées africaines (Rwanda entre autres). Une de mes chances est que le gens ont du mal à déterminer mon origine. En Afrique on m’a pris pour un malien, un sénégalais, un mozambicain et même un marocain ! Cette facilité à passer pour « quelqu’un d’autre » m’a permis de recueillir des confessions assez intéressantes ! Donc oui ce nombrilisme nauséeux existe, sauf pour ceux qui aiment faire l’autruche. ET la haine envers les « gens différents » est concrète. 

      Maintenant que certains veulent se réclamer d’une race, d’une religion ou d’un pays, pourquoi pas ! Du moment qu’on ne me fait pas chier avec ça, rien à battre ! Pour moi toutes ces constructions sont artificielles et des esprits supérieurs ne devraient pas s’en préoccuper. Même si je conçois que les humains ont besoin de repères pour ne pas être perdus. Pauvres d’eux puisque c’est avec des repères qu’on les manipule comme des poupées. Si une personne en plus de ces repères parvient à élever son niveau de réflexion je la respecte, autrement qu’elle aille au diable qui l’accueillera à bras ouverts ! 

      Vous suggérez que je me suicide, pourquoi ? Parce qu’il y a des obstacles ? Et l’handicapé il doit dire quoi ? Je ne sais pas ce que je fous là, mais je compte bien essayer de le savoir. Et ma mort ma foi, elle arrivera quand elle arrivera ! Je n’ai pas décidé de ma naissance et je ne me donne pas le droit de décider de ma mort. Pour moi les deux se font naturellement ! Je n’ai pas envie de savoir pourquoi certains se sont suicidés, il faudrait le leur demander ! Mais le jour finalement où l’humain me surprendra dans le mal, les cochons voleront comme disent les anglais ! 

    • César Castique César Castique 10 août 2015 11:54

      @le moine du côté obscur

      « ... et tellement humain... »


      Ben ouais, qu’est-ce que vous voulez, on est comme ça de père en fils, chez nous, dans la vie, « humains ». On ne se la pète pas surhomme en quelque matière que ce soit...

      Ce n’est pas nous qui adopterions des postures intellectuelles d’individus hors-sol, sans passé, sans racines et sans ancêtres. 

      Nous nous inscrivons dans une lignée qui nous a préparé à être ce que nous sommes et chaque génération n’est qu’un maillon entre ceux qui ont été, sans qui nous ne serions rien, et ceux qui seront, sans qui nous aurions édifié et conservé pour rien.

      « Vous suggérez que je me suicide... »

      Je crains que vous m’ayez mal lu. J’ai écrit que si vous ne surjouiez pas dans votre posture intellectuelle de misanthrope haineux et méprisant pour tout ce qui ne vous ressemble pas, vous vous seriez déjà suicidé. 

    • le moine du côté obscur 10 août 2015 20:20

      @César Castique

      Vous ne me comprenez décidément pas et c’est navrant à force. Je ne hais personne, déjà je n’ai pas le temps comme dirait l’autre de deux je préfère m’intéresser à des choses plus intéressantes et enrichissantes. Si certains ont besoin de repères pour leur stabilité c’est leur problème pas le mien ! Si certains ont besoin de connaître leurs origines, c’est bien pour « le pedigree », moi ce serait juste à titre d’information pour pouvoir échanger avec des personnes que ce genre de choses intéresse mais sans plus. Moi je me considère comme un être projeté dans ce monde et qui attend patiemment le jour du grand départ ! Au fond c’est comme cela que je suis ! L’être humain m’amuse à vrai dire quand je le vois s’agiter alors qu’il peut crever à tout moment et il perd son temps dans des bêtises. Oui je me sens très souvent comme un étranger dans ce monde ! 
      Hors-sol ? Vous me sous-estimez cher ami, je suis déjà loin de ce monde dans mon esprit ! J’essaie juste de savoir ce que je fous dans ce monde où je n’y ai manifestement pas ma place, à moins qu’un jour j’ai une « grande révélation ». Je ne me sens ni proche de l’ethnie de mon père, ni celle de mon père et encore moins de celles d’autres humains. Maintenant dire que je partage le point de vue des mondialistes apatrides, certainement pas parce que ce genre de sectes ne m’attirent pas non plus ! Je hais les crétins qui se croyant plus intelligents que le reste du troupeau veulent imposer leur « monde aux autres » ! Je ne fais pas aux autres ce que je n’aime pas que l’on me fasse ! Donc si je fiche la paix aux autres, j’entends que les autres me fichent la paix aussi ! Malheureusement avec le nombre de crétinoïdes à l’hectare c’est peine perdue ! 
      Pour le reste oui j’ai un certain mépris pour le genre humain auquel je fais malheureusement parti et donc je m’inclus dans le troupeau. Quoi je serais un extra-terrestre ? J’aurais aimé si ces choses existent ce dont je doute. Après j’ai mes « bons jours » où je pense autrement, mais ils sont de plus en plus rares ! 

  • Raoul-Henri Raoul-Henri 9 août 2015 14:00

    Des espoirs, Ô que dalle smiley

    Du mauvais sang, et il y a de quoi, ne circule pas et fait la varice.

    Avez-vous entendu parler de l’Anté-rhésus qui maquille nos fonds de culottes en pro-jets pas propres ? Sinon c’est par là pour commencer-> Cacosoïsme


  • le moine du côté obscur 9 août 2015 16:19

    Un film « sphère » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Sphère_(film)) qui n’est pas une réussite m’a beaucoup intéressé parce qu’il explique (de mon point de vue) à l’instar de l’excellent « Planète interdite » pourquoi les humains ne peuvent pas avoir la paix. Dans « sphère » les gens découvrent une boule « magique » qui a la capacité de matérialiser les pensées. Mais évidemment entre les « mains » d’esprits torturés et remplis de cauchemars et autres peurs une telle boule devient une menace pour l’humanité. Et les héros de ce film l’ayant compris ont décidé que les humains n’étaient pas prêts pour ce cadeau et l’ont rejeté ! Le film « planète interdite » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Planète_interdite) lui voit des humains découvrir une planète déserte où les anciens habitants avaient construit une machine fabuleuse qui permettait de « réaliser les rêves ». Ils ne comprirent queplus tard que cette machine fantastique avait détruit ses créateurs en matérialisant les monstres de leur inconscient ! Et c’est bien un de mes problèmes avec le genre humain, les monstres de son inconscient. 


  • nours77 nours77 9 août 2015 18:54
    Rajoutons encore un petit cailloux noire...


    Je pensait voir réagir les auteurs d agoravox, cela fait plusieurs jours, mais rien, un peu partout, c est peut être une chose dont on ne doit pas parler... 

    Après la transition de la Démocratie a la Dictature totalitaire réussit (tous les pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire) sont maintenant réunit dans une seul entité gouvernementale), l état Français n est plus laïque... chhhhhuuuuut !!

    • robert 11 août 2015 18:24

      @nours77
      quand la mayonnaise ne prend pas, c’est que les éléments sont trop foireux. Essayez avec des éléments frais et sains, commencer par sortir de bd voltaire par exemple.


Réagir