lundi 10 mai - par Patrice Bravo

La Palestine souffrira-t-elle d’une nouvelle Nakba ?

Selon le recensement dressé par le ministère israélien de l'Intérieur, lorsque les Accords d'Oslo ont été signés (1993), quelque 250 000 colons peuplaient les territoires occupés. Il y en aurait actuellement plus de 500 000 qui répandraient leurs tentacules sur toute la Cisjordanie (250 colonies parmi celles qui se démarqueraient d'Hébron et en particulier de la vallée du Jourdain qui domine la moitié fertile du fleuve. 

Cela serait un véritable avant-poste pour contrôler la frontière jordanienne) en plus de Jérusalem-Est et du plateau du Golan, ainsi que l'achèvement prévu du mur de Cisjordanie qui comprendrait environ 10% de son territoire, y compris Jérusalem-Est où quelque 60 000 maisons palestiniennes pourraient être démolies faute de permis officiels. 

Ainsi, avant les élections, Benjamin Netanyahou a réaffirmé « le droit du peuple juif de construire à Jérusalem », (qui se traduirait selon la chaîne de télévision Aroutz 2 par la construction de 1400 nouvelles maisons à Ramat Shlomo, un quartier juif de Jérusalem-Est situé au-delà de la soi-disant « ligne verte »), parce que, selon ses propres termes, « même les Palestiniens savent que ces lieux seront sous souveraineté israélienne sous n'importe quel arrangement ». 

Par conséquent, le gouvernement de Benjamin Netanyahou aspire à ressusciter l'endémisme du Grand Israël (Eretz Israël), une entité qui essaierait d'unir les concepts antithétiques de l'atavisme du Grand Israël (Eretz Israël) et qui aurait Yitzhak Shamir comme principal champion en affirmant que « la Judée et la Samarie (termes bibliques pour la Cisjordanie d'aujourd'hui) font partie intégrante de la terre d'Israël et n'ont pas été prises et ne seront rendues à personne ». 

C'est la doctrine sur laquelle les postulats actuels du Likoud ont été conduits par Benjamin Netanyahou dans le but de faire de Jérusalem la « capitale indivisible du nouvel Israël » après l'invasion de sa partie orientale. Après la guerre des Six jours (1967), la thèse est renforcée par l'annonce de l'administration de Donald Trump de déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem, première étape de la feuille de route du Grand Israël. 

Publicité

Les colons sont-ils le fer de lance du Grand Israël ? Depuis que le Parti travailliste a promu les colonies en 1967, l'Etat israélien aurait dépensé 7,5 milliards d'euros et, selon Maayan Geva, de B'Tselem, (Centre israélien d'information sur les droits de l'homme dans les territoires occupés) « la politique a consommé le budget de l'éducation, de la protection sociale et de la recherche non liée aux armes » et a contribué « à accroître la pauvreté, avec près d'un million de personnes sous le seuil minimum, dont 30% de la population enfantine ». Il n'est, donc, pas surprenant qu'avec le fléau de la crise, depuis 2007, il y a eu une croissance annuelle de sa population comprise entre 5 et 10%, (deux fois plus vite que dans le groupe national). 

Etant donné que 75% des colons sont ultra-orthodoxes (plus de 500 000) ces dernières années, une dangereuse symbiose s'est développée dans les territoires occupés de Palestine entre les dirigeants politiques des colons et les rabbins qui ont prêché leur opposition pendant des décennies à tout compromis territorial avec les Palestiniens et ont essayé de donner une justification religieuse à l’occupation illégale par Israël des territoires palestiniens. 

Ainsi, les rabbins extrémistes israéliens formeraient des colons dans des écoles situées dans des colonies construites illégalement en Cisjordanie et dans la ville d'Al-Quds (Jérusalem) à commettre des actes terroristes contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée (Attaques de haine et de vengeance), selon cela a été rapporté par les services de sécurité générale du renseignement juif (Shabak) dans un rapport publié sur le site Internet « Israel Central Issues ».

La Palestine souffrira-t-elle d'une nouvelle Nakba ? L'ex-président égyptien, Hosni Moubarak, (renversé pour son refus d'installer des bases américaines sur le sol égyptien), a révélé dans un entretien au quotidien égyptien El-Fagr l'existence du prétendu plan de division de l'ensemble de la région du Moyen-Orient, consistant en l'instauration du « chaos constructif » susmentionné par la destruction successive des régimes autocratiques d'Irak, de Libye, du Soudan, de Syrie et d'Iran et en réservant à la Jordanie le rôle de « nouvelle patrie du peuple palestinien », pour lequel les Etats-Unis serviraient des groupes takfiri. 

Ce processus de « balkanisation » de la région aurait son expression dans des pays comme l'Irak, (transformé en un Etat en faillite et saigné par des affrontements entre chiites, sunnites et kurdes), dans la division palestinienne endémique entre les factions du Hamas et de l'OLP ; dans l'anarchie régnante en Libye avec le wahhabisme salafiste établi à Tripoli tandis que les groupes takfiri (satellites d'Al-Qaïda) dominent de manière tribale l'intérieur de la Libye et dans l'application du djihad sunnite contre le régime laïc de Bachar al-Assad et ses alliés chiites, l'Iran et le Hezbollah, qui par effet mimétique aurait déjà transformé le Liban en un pays divisé prêt à être englouti par Israël, laissant le régime chiite du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, comme le seul domaine encore imperméable à la stratégie de balkanisation de Zbigniew Brzezinski. 

Le gouvernement de Benjamin Netanyahou aspire à ressusciter le Grand Israël (Eretz Israël) en défendant que « la Judée et la Samarie (termes bibliques de l'actuelle Cisjordanie) font partie intégrante de la terre d'Israël » et qu' elles n'ont pas été capturées et ne seront rendues à personne ». C'est une thèse renforcée par la décision de Donald Trump de déplacer l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem conduisant à une nouvelle Intifada palestinienne et au rejet de la communauté internationale. 

Publicité

Cela serait la restauration de la déclaration Balfour (1917), qui a attiré un Etat d'Israël doté d'une vaste étendue en s'étendant de la Méditerranée à l'est de l'Euphrate englobant la Syrie, le Liban, le nord-est de l'Irak, la partie nord de l'Arabie saoudite, la bande côtière de la mer Rouge et de la péninsule du Sinaï en Egypte ainsi que la Jordanie. Elle serait rebaptisée « Palesjordan » après avoir été forcée d'accueillir toute la population palestinienne de l'actuelle Cisjordanie et de Gaza forcée à devenir une diaspora massive (nouvelle Nakba). 

Germán Gorraiz López, analyste politique

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2697



37 réactions


  • nemesis 11 mai 00:04

    Ils en ont fait du dégât pour obtenir leur terre promise !!!

    ils sont allés jusqu’à foutre en l’air l’Empire ottoman avec tous les dégâts collatéraux (génocide des Chrétiens d’Orient) parce que le sultan rouge, le grand saigneur, avait refusé une parcelle du territoire à HERTZL.

    Depuis rien de saurait arrêter l’expansionnisme du peuple d’élite, sûr de lui et dominateur

    Charles Enderlin n’a-t-il pas écrit  :

    « Par le sang et par le feu, la création de l’état d’israël ! »


  • Clocel Clocel 11 mai 08:19

    Ils vont encore couiner lorsque l’Histoire va repasser ses plats immondes...

    Inch Allah.


  • L'apostilleur L’apostilleur 11 mai 09:13

    Sans autre choix, les palestiniens baissent la tête tous les jours pour passer sous les portiques israélien et leurs fourches caudines pour aller travailler, contribuant au développement de leur ennemi/employeur. 

    Leur avenir supposerait le développement des territoires palestiniens, l’honnêteté de leurs dirigeants, le soutien des musulmans sunnites...

    Chimères. 

    Le commandeur des croyants sunnites du Maroc a donné le ton. Le Maghreb (berbère) aussi a abandonné la cause palestinienne (arabe) et ouvert la route à Israël. L’antisémitisme des musulmans d’Europe c’est Don Quichotte, il n’a plus de raison d’être.

    Quant à l’Occident, quelle raison devrait le pousser à se mêler de ces affaires ?


    • Clocel Clocel 11 mai 11:26

      @L’apostilleur

      Oui, il semble que l’Islam produit dans les masses des créatures facilement « téléguidables », mais incapables de s’enflammer spontanément pour des valeurs qu’ils ne savent même pas conceptualiser.


    • OMAR 11 mai 21:12

      Omar9
      .
      @L’apostilleur :"Quant à l’Occident, quelle raison devrait le pousser à se mêler de ces affaires ?

      .
      L’Occident (l’Europe) a, depuis surtout l’avènement du Christianisme, voulu se débarrasser des juifs de son territoire.
      .
      Que ce soit en Russie ( pogroms).
      En Grande Bretagne ( l’expulsion des Juifs du royaume du XIIIe au XVIIe siècle).

      En Espagne (l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492).
      En France (rafles et déportations des juifs en 1942)
      En Allemagne (la Shoah), etc..
      .
      La raison est simple, l’Occident ne veut pas de retour de juifs chez lui, alors il encourage coute que coute la Alya et l’état d’Israël.
      .
      Si vous avez des doutes, allez gratter les pensées profondes du hongrois, Orban,
      du F.N français ou le Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ), par exemple.,


    • popov 14 mai 04:19

      @OMAR

      La raison est simple, l’Occident ne veut pas de retour de juifs chez lui, alors il encourage coute que coute la Alya et l’état d’Israël.

      Et que dire des pays du Maghreb ?


  • QAmonBra QAmonBra 11 mai 12:01

    Merci à l’auteur pour le partage.

    Une nouvelle Naqba ?

    Certainement pas, elle a déjà eu lieu et chat échaudé craint l’eau froide, quant aux $ionnards, notamment dans l’actuel contexte, il m’étonnerait qu’ils puissent jouer discrètement les génocidaires, comme leur cousins européens en Amérique du nord, ou leurs faux amis turcs avec les arméniens.

    Par contre, des intifada à répétition, jusqu’à ce que le droit à l’autodétermination des palestiniens sur leur terre ancestrale soit non seulement reconnu mais effectif, il faudra y compter, ne pas s’en étonner et encore moins s’en offusquer, si on a la tartuferie de se prétendre démocrate et humaniste.

    Car, n’ayant jamais cessé, la lutte anticoloniale continue en se réinventant en permanence avec chaque génération, toujours de plus belle, et ne cessera qu’avec la fin du colonialisme $ionnard, excusez le pléonasme.

    Au grand dam d’un occident(¹) dit judéo-chrétien mais surtout « $ionnisé » jusqu’à la moelle, non guéri de son atavique(ou/et talmudique ?) suprémacisme(²) et totalement responsable de cet situation, nous allons à terme vers une inéluctable disparition de l’état $ioniste, au profit d’un état unique et séculier pour tous, à égalité de droits et de devoirs pour tous, à l’instar ou mieux que l’Afrique du sud.

    Néanmoins, je suis toujours étonné que la fameuse culture et finesse d’analyse juive, ne puisse appréhender cette inévitable échéance et je n’y vois qu’une explication : Même hébraïsés, les $ionnards ne sont pas des juifs, au même titre que les wahhabites $aoudiens, veuillez excuser encore cet ultime pléonasme, ne sont des musulmans. . .

    .

    .

    (¹) C’est à dire tous les pays aux populations d’origine européenne.

    (²) Spécifiquement à l’encontre des non européens et dont la virulence est proportionnelle à l’intensité de la couleur de peau.


  • OMAR 11 mai 16:48

    Omar9

    .

    Bonjour @P. Bravo :"Par conséquent, le gouvernement de Benjamin Netanyahou aspire à ressusciter l’endémisme du Grand Israël (Eretz Israël)

    .

    Pourquoi se gênerait-il du moment où la plus grande puissance militaire au monde, les USA, leur en a donné le feu vert et des encouragements en ce sens, avec notamment Trump ?

    .

    Et que des états et royaumes comme le Maroc et les Emirats Arabes Unis ont abaissé leurs pantalons en trahissant la cause juste palestinienne ?


    • OMAR 11 mai 23:03

      Omar9

      .

      Et les nazisionistes peuvent toujours massacrer des enfants palestiniens comme durant ces derniers bombardements de Gaza.

      .

      Personne en Occident ne condamnera et encore moins, n’en parlera :


    • Jonas 12 mai 09:01

      @Omar, 
      Votre pays a l’époque où il était« la Mecque des révolutions » avait envoyé un contingent de soldats pour secourir l’Egypte et la Syrie lors de la guerre de 1973.

      Le commandant de ce corps expéditionnaire FLN, n’était rien d’autre que le chef d’état major actuel , Saïd Chengriha. Avec quel succès ?  Un peu d’histoire. 

      Sans l’intervention de l’Union soviétique  et des Etats-Unis , l’armée israélienne , était prête à fondre sur Damas. Et le coup de génie d’Ariel Sharon ( que l’on étudie dans les écoles de guerre) fut d’encercler la troisième armée égyptienne en avançant sur le Caire. 

      Votre Saïd Chengriha a fait quoi, pour monter de grade et d’être décoré dès son retour en Algérie ? 

       


    • popov 12 mai 10:08

      @OMAR

      Personne en Occident ne condamnera et encore moins, n’en parlera :

      Moscou, par contre, exprime son inquiétude. Sinon, en Occident, c’est plutôt le pape.

    • popov 12 mai 10:14

      @OMAR

      Et les nazisionistes peuvent toujours massacrer des enfants palestiniens comme durant ces derniers bombardements de Gaza.


      Encore heureux que les Israéliens ne suivent pas l’exemple des Turcs. Ils auraient expulsé ou génocidé tous ceux qu’ils n’aiment pas et ils auraient converti la fameuse mosquée Al Aqsa en synagogue.

    • popov 12 mai 10:31

      @Jonas

      Votre Saïd Chengriha a fait quoi, pour monter de grade et d’être décoré dès son retour en Algérie ? 

      Vous êtes bien injuste, Jonas. Il fallait bien que les Arabes envoient des militaires pour reculer devant l’armée israélienne. Sans le sacrifice de ces braves militaires, il aurait fallu envoyer des civils !

    • John John 12 mai 10:44

      Popov salut !

      « Sinon, en Occident, c’est plutôt le pape. »

      Mais mon vieux l’Occident préfère se pencher sur les vrais vrais problèmes du style l’annexion de la Crimée par la Russie après qu’il y ait eu un référendum où 95% des criméens ont voté en faveur de ce rattachement ... En Crimée il n’y a eu ni expulsion ni manifestation bien au contraire, parait même que les gens ont fait la fête après ce résultat ... Inadmissible pour l’occident qui c’est vite empressé de donner sanction sur sanction au peuple russe ... Mais là tu vois quand il y a vraiment expulsions, colonisations, vole des terres et des morts, ben là l’Occident demande gentiment d’y aller mollo ... Et pour l’instant d’ailleurs il n’y a aucune sanction de prévue ...


    • Jonas 12 mai 14:46

      @popov
      Vous savez popov, a part l’armée marocaine , qui est plus professionnelle avec des officiers généraux de bons niveaux , les autres armées arabes sont surtout préparées pour la protection du pouvoir en place. 

      Quant à la guerre conventionnelle , elles sont comme ces soldats d’opérettes qui  « hurlent en avant ! tout en faisant du sur place ».


    • Jonas 13 mai 12:50

      ’Omar , ya ’Omar. 

      D’abord il faut rester poli, nous sommes , entre personnes qui échangeons des faits historiques étayés et non des élucubrations. 

      << En politique , le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal >> Vous devriez consacrer un peu de temps de vos loisirs à lire. et notamment , « Le prince » de Machiavel dont j’ai tiré cette citation. 

      Quant au Maroc , vous Algériens , vous devriez remercier , ce pays , qui vous a aidé, financer , et permis a des milliers de combattant algériens de venir se reposer et se faire soigner. Le roi Mohammed V , a soutenu avec courage et fermeté , la cause algérienne contre vents et marées. Un peu de reconnaissance de votre ne vous fera pas de mal. 

      PS : Les journaux comme Le Monde , Libération , l’Obs. l’Humanité , ont toujours été contre le Maroc . Ces journaux subventionnés ,parlent beaucoup de démocratie ,mais ont une faiblesse pour les régimes totalitaires. Tous ont soutenu la folie des Khmers rouges ,et leurs 2 millions de morts. 
        


    • popov 16 mai 02:53

      @OMAR

      Personne en Occident ne condamnera et encore moins, n’en parlera :

      Si tu réfléchissais un peu, tu aurais écrit :

      Personne en Occident n’en parlera et encore moins ne condamnera.

      Je dis ça pour ton bien, pour que tu n’aies pas l’air absolument irréconciliable avec la logique.


    • OMAR 22 mai 13:27

      Omar9
      .
      @popov :"Je dis ça pour ton bien


      .
      Le jour où je te demanderai quoi que ce soit, je te sifflerai.
      ..
      Je dis ça pour ton bien, pour que tu n’aies pas l’air absolument irréconciliable avec la logique.


    • popov 22 mai 13:36

      @OMAR

      J’aime bien quand tu paraphrases mes commentaires en changeant quelques mots. Le résultat montre que qu ne comprends pas ou que la colère t’aveugle.


    • OMAR 22 mai 13:56

      Omar9
      .
      @popov:J’aime bien quand tu paraphrases mes commentaires en changeant quelques mots. Le résultat montre que qu ne comprends pas ou que la colère t’aveugle.
      .

      J’aime bien quand je paraphrase tes commentaires en changeant quelques mots. Le résultat montre que tu ne comprends pas ou que la colère t’aveugle.
      Et très souvent, jusqu’à faire censurer mes réponses.
      .
      La preuve :" Le résultat montre que qu ne comprends pas : smiley


  • Jonas 12 mai 08:35

     « Le contraire de l’intelligence est la bêtise » et les dirigeants arabo-musulmans ont longtemps été doués pour cette dernière.

    Certains ont enfin compris , des décennies après le grand leader oublié , le tunisien Habib Bourguiba , qu’israël est une réalité incontournable. Il ne s’agit pas de l’aimer ou de le détester , c’est un fait. 

    Les dirigeants Arabo-musulmans , doivent cesser de prendre le conflit Palestinien comme bouc émissaire , pour éviter de régler leurs problèmes internes.

    L’émission de la chaîne ARTE , « Printemps Arabes : de l’espoir au désespoir » montre malheureusement les difficultés nombreuses de ces pays , qui ne sont pas prêtes d’êtres réglées. L’immigration n’est pas une solution collective. 

    Au sujet de la fièvre du Hamas, actuelle. 

    Israël , peut raser Gaza en quelques frappes. Mais il ne le fera pas , parce qu’il a besoin du Hamas. Car tant que le Hamas , restera implanter a Gaza , l’Etat palestinien est repoussé aux calendes grecs.

    Cette fièvre du Hamas est due en partie a l’annulation des élections prévues fin mai, par  Mahmoud Abbas. Celui-ci à justifier cette annulation en prétextant le refus d’Israël de permettre aux palestinien de Jérusalem-Est de voter , ce qui est faux. En réalité , il ne veut pas d’élections, parce que trop dangereuses pour son parti. le Hamas, le sait bien et pour montrer sa mauvaise humeur, lance des roquettes sur Israël , c’est d’un classique connu. 

    Comme les pays arabes , les Palestiniens ont de mauvais dirigeants. Les premiers ont perdu toutes les guerres , les palestiniens eux toute crédibilité , a part celle «  des masses arabes , analphabètes ,et illettrées ». Qui vont certainement sortir hurler et brûler des drapeaux comme d’habitude. 

     Les dirigeants palestiniens ont crée des guerres dans deux pays faibles qui les ont reçu , en s’immisçant dans leur vie politique , la Jordanie et le Liban, avec des conséquences dramatiques. Ils se sont fait jeter du Koweït ( 400 000 ) avec pertes et fracas . Massacrés par Bachar al-Assad en Syrie dans le camp de Yarmouk. Il faut aux Palestiniens d’autres dirigeants plus terre à terre. 


  • Jonas 12 mai 12:17

    Le conflit Israélo/palestinien , démontre que l’arabo-musulman est le spécimen du pavlovien. Ses réflexes sont conditionnés dès sa petite enfance. Rien n’est spontané chez lui,, quel que soit le lieu ou il se trouve. 

    L’arabo-musulman a appris à réagir , d’une façon précise et sans se tromper grâce à un apprentissage de longue haleine , à distinguer parmi les morts.  Ceux qui sont dus aux musulmans et ceux par les non musulmans. 

    Pour les centaines de milliers de morts ( parmi lesquels se trouvent des enfants ) ses réflexes sont éteints, comme par exemple aux Yemen et ses 230 000 morts , en Syrie et ses 500 000 morts le morts, Libye , Irak , Soudan , somalie , le génocide Yezédis , les massacres au Nigéria , par Boko Haram ou au Mozambique etc. Aucune réaction. 

    En revanche , il bondit, dès que le « ou »les morts sont dus à des non musulmans. Et dans tous les pays arabo-musulmans , la meute pavlovienne hurle a la mort.  


    • chantecler chantecler 12 mai 12:20

      @Jonas
      Et pas le colon israélien ?
      C’est pas des oeillères que vous avez , mais un bandeau .
       smiley


    • Jonas 13 mai 10:35

      @chantecler.

      Je pense , que les Arabo-musulmans , qui ont fui leur pays indépendants, depuis des décennies pour s’installer comme immigrés chez l’ancien colonisateur , ne sont pas bien placés pour servir de modèle , aux palestiniens. Est-ce que fuir son pays , pour lequel des femmes et des hommes ont sacrifié leur vie est un exemple à suivre ? Les martyrs , comme vous les appelez , ne sont pas morts pour cela. C’est une insulte à leur mémoire.Ils doivent se retourner dans leur tombe, en vous regardant déblatérer de chez le colonisateur. 

      Je crois , qu’ils faut opter pour le silence et la réflexion . «  Avoir un Etat pourquoi faire ? » Comment des pays arabo-musulmans , même avec des ressources immenses et une superficie importante , comme l’Algérie , la Libye , l’Irak, n’arrivent pas à nourrir , soigner , loger, éduquer leur population et surtout la maintenir sur place, peuvent s’ériger en donneurs de leçons . Alors que leur présence chez le colonisateur est un échec. 
       
       Le nombre de pays dans le monde est de 193, en m’appuyant sur l’ONU .Combien peuvent vivre décemment avec leurs propres moyens ? Combien sont portés a bout de bras par des ONG, ? Combien attendent leur pitance des organismes internationaux , FMI, Banque mondiale, etc. Ce n’est pas interdit de réfléchir. 


  • QAmonBra QAmonBra 12 mai 19:35

    @ chantecler

    Le discours des $ionnards devient de plus en plus racialiste, fascisant même et la haine qui s’en dégage, n’a plus rien a envier aux wahhabites coupeurs de têtes, leurs cousins idéologiques et idiots si utiles, irremplaçables même, dans la destruction de toutes les nations « arabo-musulmanes » refusant de reconnaitre leur apartheid colonial. 

    Mais à l’analyse des derniers évènements, une odeur de fin de règne commence a flotter dans l’air, me rappelant furieusement l’atmosphère « OAS » des derniers temps de l’Algérie Française.

    Je ne peux aussi m’empêcher d’avoir pensée pour tous ces pauvres gens, que les $ionnards du « maussade » ont poussé a fuir une terre ancestrale, se libérant du joug colonial, pour aller coloniser la Palestine et à qui il a été reproché d’être de mauvais juifs, car la majorité d’entre eux ayant choisi une autre terre d’accueil que l’état colonial, tu m’étonnes. . .


  • Jonas 13 mai 09:29

    J’ai écrit le 12 mai à 08:35 , sur ce site : le Hamas , après avoir montré son museau , à travers le lancement de 1500 roquettes tous azimuts tuant des israéliens parmi lesquels se trouvent un Arabe israélien et sa fille. 

    Demande maintenant , un cessez-le-feu. J’espère que les israéliens , ne l’accepteront pas avant de finir leur travail , détruire ses infrastructures et en ciblant quelques responsables, tout en évitant le plus possible les civils innocents.

    Et tout rentrera dans l’ordre. Israël a besoin du Hamas , pour que l’Etat de Palestine ne voit pas le jour et le Hamas d’Israël. Afin d’habituer, la « rue Arabe », qu’il reste le seul à tenir tête à l’ennemi « sioniste » , il finira par créer un Emirat islamique indépendant à Gaza . 

    Il bénéficiera , de beaucoup d’aides , constructions , de port, de terrain d’aviation , d’édification de « polders » pour palier la démographie galopante etc. 


  • Jonas 13 mai 12:22

    Le petit peuple israélien , petit par le nombre de ses habitants , mais grand par le génie de son peuple. Malgré la guerre tenace et la haine que lui vouent ses voisins. Israël fait l’admiration de beaucoup de pays , même parmi les officieux des pays arabo-musulmans , je peux en témoigner , j’ai la chance de me rendre , par mon boulot dans presque une douzaine de pays arabo-musulmans et une demi douzaine de pays africains. Bien sûr , rien n’est parfait , mais c’est un pays fascinant. 

    Pour un pays de moins d’un siècle d’existence , il a plus de prix Nobel ( en dehors de ceux de la Paix) , que l’ensemble de tous les pays musulmans réunis qui sont au nombre de 57 ( 1500 millions d’habitants ) Israël ( 9 millions ) 

    Indice des 15 pays les plus innovants dans le monde 2020 . Israël est 13eme. 

    Concernant le PIB par habitant , l’Indice du développement humain ( IDH ) et l’espérance de vie. 

    Comparons quatre pays musulmans producteurs de pétrole ( sauf les confettis du Golfe ) et Israël .

    1. Israël .PIB, par habitant 41 614 $.( plus que celui de la France ) IDH , 35eme. Espérance de vie : 14eme pays sur 242
    2. Arabie Saoudite : PIB/ 23 219$,IDH 54eme, Espérance de vie:118eme., sur 242, 
    3. Algérie : PIB/ 4279 $, IDH, 113eme , Espérance de vie : 74eme , sur 242.pays .
    4. Irak : PIB / 5878 $, IDH , 159eme , Espérance de vie : 170 eme ,sur 242
    5. Libye : PIB/ 7235 $, IDH , 145eme ,Espérance de vie : 149 eme , sur 242. 
    6. Iran : PIB/ 5628 $, IDH , 91eme , Espérance de vie 98eme, sur 242. Ce pays attire la jalousie et la haine de ses voisins ,par ses résultats. 


    • Ben Schott 13 mai 12:36

      @Jonas
       
      « Le petit peuple israélien , petit par le nombre de ses habitants , mais grand par le génie de son peuple. »
       
      C’est pour ça qu’il s’appelle (lui-même, évidemment) le peuple élu.

      Élu par qui, quand, comment ?... Mystère... En tous cas, moi j’ai pas voté !  smiley
       

       


    • Jonas 13 mai 13:49

      @Ben Schott
      J’ai déjà répondu a cette question « Peuple élu » n’existe pas dans la Bible hébraïque « Ce terme vient de traduction de traductions. 

      L’Ancien Testament a été traduit en Grec ,la »Septante« , de la Septante ,Saint Jérôme , est passé a la traduction latine la » Vulgate« de la » Vulgate " aux différentes langues. 

      Pour le reste , je ne suis pas croyant , mais je respecte la foi des autres à une condition , que la religion n’intervienne pas dans la vie quotidienne , et n’indispose ,pas les non croyants. La foi est personnel, comme le fait de ne pas croire. 

      Si Dieu existe , je n’aimerai pas être à la place de Dieu. avec ce qui se passe dans le monde. C’est pour cela , que je ne l’invoque pas et lui me fout la paix. 


    • Ben Schott 13 mai 13:54

      @Jonas
       
      J’ai dit que c’est ce peuple génial lui-même qui s’appelle « le peuple élu », je n’ai pas parlé de la Bible... ni de religion.
       


    • Jonas 13 mai 15:21

      @Ben Schott
      Je ne comprends pas votre question, je suis désolé ! 
      « C’est ce peuple génial lui-même qui s’appelle » peuple élu". 
      Une personne géniale ou un peuple génial c’est une personne qui a du génie ou un peuple qui a du génie. Rien avoir avec l’élection divine . 


    • Ben Schott 13 mai 15:58

      @Jonas

      Je n’ai pas posé de question et je n’ai pas parlé de religion.
       
      Puisque tu semble ne rien comprendre, relis calmement mes commentaires.

       
      « Une personne géniale ou un peuple génial c’est une personne qui a du génie ou un peuple qui a du génie. »
       
      Oui, mais qui décide de qui a du génie ou de qui n’en a pas ? Personnellement, je ne pense pas que le peuple juif soit génial ou ait du génie. Et ça n’a effectivement rien à voir avec « l’élection divine »...


    • Jonas 13 mai 19:02

      @Ben Schott

      Ceux qui reconnaissent qu’une personne a du génie dans un domaine ce sont ses pairs. 
      Victor Hugo est un génie absolu.
      Albert Einstein est un génie . 
      Dimitri Chostakovitch est un génie etc 

      Il est nullement interdit de pensez ce que vous voulez des juifs. Mais convenez , que lorsque l’on parcours la liste des Prix Nobel depuis sa création , 23% sont d’origine juive. .
      -Benjamin Rubin , qui a donné à l’humanité , l’aiguille de vaccination.
      -Jonas Salk mis au point du premier vaccin antipoliomyélitique
      -Baruch Blumberg vaccin contre l’hépatite B
      -Benno Stauss l’acier inooxydable
      -Isidor Kisee , films sonores
      -Charles Ginsburg , le magnétoscope 
      -Stanley Cohen Prix Nobel en embryologie ( Etudes des embryons et leur développement. 
      -Paul Ehrlich découvre un traitement de la syphilis( MST) etc. 

      Dieu n’a rien à voir dans la vie des hommes. 
       

       


    • chantecler chantecler 16 mai 15:23

      @Jonas
      C’est certain : vous voyez un prix Nobel émerger de l’enclave , de la prison Gaza ?
      Déjà ils luttent simplement pour survivre, se nourrir , avoir un toit , se vêtir , se soigner , le tout sous embargo US Sionard, à défaut d’une patrie qui serait protégée par ce qu’on appelle la communauté internationale ....
      Mais faut dire que les Gazaouis n’ont pas porte ouverte dans les sphères du pouvoir mondial : ni la finance , ni la politique , ni le commerce , ni les médias etc etc ...
      On ne se demande pas s’il faut les intégrer à l’UE .
      Non ils sont juste droit à l’indifférence et aux crachats d’un occident honteux qui leur fait payer les fautes des saloperies fascistes .
      D’accord : sont pas chrétiens , mais les juifs non plus ...
      Pauvre Jonas !
      Un lien :
      https://yetiblog.org/archives/31288


  • Amanite phalloïde 21 mai 12:16
    Le Hamas s’autoproclame victorieux.
    Et fête ça sur des ruines de pierres ... sans électricité... sans eau.... sans TV sans médias..... les 3/4 ses tunnels détruits, ainsi que son système de production d’armes, 300 terroristes éliminés, une 10aine de ses dirigeants, ses quartiers résidentiels et leurs villes détruites.

    On connaissait la victoire à la Pyrrhus...on connaît maintenant la victoire à la Hamas, à la ramasse


Réagir