mardi 19 mars 2013 - par La râleuse

La retraitée que je suis en appelle à ces dames et messieurs qui sont ‘Le Gouvernement’

« Quitte à nous laisser crever...

Et voilà, c’est fait, c’est décidé. Au nom de l’égalité, au nom de la solidarité, les retraités vont casquer.
Le protocole d'accord sur les retraites complémentaires a été conclu ce mercredi 14 mars 2013. Pendant une durée de 3 ans, est-il dit, les pensions ne seront plus indexées sur l’inflation.
Les vieux de la vieille ricanent, qui ont appris depuis longtemps ce que signifie l’adjectif « temporaire » pour le gouvernement dès qu’il prend des mesures favorables pour lui et désagréables pour les gens du peuple.
À moins que le gouvernement ne veuille dire par là que la mesure prise pour 3 ans ne l’est que pour les retraites complémentaires parce que, passé ce délai, elle s’appliquera également aux pensions retraites du régime général comme l’a imprudemment laissé entendre Jérôme Cahuzac, ministre du budget :
« Rien n'est décidé aujourd'hui et rien ne le sera sans qu'une concertation approfondie soit menée, comme c'est du reste prévu sur ce dossier. »

Fin 2012, la France dénombrait plus de 13 millions de retraités, âgés en moyenne de 73 ans, selon les chiffres publiés le 21 février 2013 par la CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse).
Avec, au 1er avril prochain, une augmentation des pensions retraites de 0,5% pour les cadres et de 0,8% pour les salariés du privé et une inflation prévue de 1,75% en 2013, 11 millions de retraités vont voir notablement baisser leur pouvoir d’achat. Et parmi ces 11 millions, bon nombre risquent d’allonger encore les files d’attente des restos du cœur.
Déjà, nous, les retraités, ça nous rend plutôt sceptiques ce taux d’inflation prévu de 1,75 %. Sceptiques quand nous recevons les montants de cotisations prévues pour nos mutuelles santé. Sceptiques quand nous savons que nous serons les premiers pénalisés par les hausses d’électricité et du gaz puisque, hormis une promenade de santé pour ceux qui se déplacent sans trop de difficulté, coupables de ne plus faire partie du monde actif, nous sommes en quelque sorte ‘assignés’ à résidence.

Décidément, il s’y entend, le gouvernement du président normal, Monsieur François Hollande, à nous soutirer normalement nos revenus de toutes les manières possibles et imaginables.

Et qu’obtenons-nous en échange ?

  • Du travail pour les chômeurs ?

Sur un an, le chômage a augmenté de 0,8 point en métropole. Fin 2012, le taux de chômage atteignait 10,2 % de la population active. L'Institut national des études statistiques estime le nombre de chômeurs à 2 millions 900.000 personnes en France métropolitaine.

  • Des logements supplémentaires ?

Tout récemment, Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé Pierre rapportait que 685.000 personnes sont dépourvues de logement personnel en France (dont 133.000 sans domicile fixe), 3 millions 600.000 pas ou mal logées, et plus de 5 millions fragilisées (?) par la crise du logement.

Voilà la situation à laquelle on se trouve confronté quand, au moment d’élire un président de la république, on n’a eu le choix qu’entre un « hyper agité » et un « tout mou ». Ces deux là auraient voulu faire campagne pour amener les gens à voter Front National aux prochaines élections présidentielles qu’ils ne s’y seraient pas mieux pris et, mieux que quiconque, ont prouvé l’utilité du vote blanc.

 Toujours est-il que lors de ces dernières élections présidentielles, si on savait ce que l’on perdait (façon de s’exprimer) on devait bien se douter de ce qu’on n’allait pas gagner. Les usagers de la SNCF et des métropolitains, encore plus que les autres, qui savent depuis belle lurette à quoi s’en tenir sur les mouvements sociaux.
Pour qui l’ignore, un mouvement social est la garanti d’un ‘service aux personnes’ rendu volontairement défectueux quand il n’est pas purement et simplement supprimé.

Et j’en viens tout naturellement au titre de mon article :
« J’en appelle à ces dames et messieurs qui sont Le Gouvernement, quitte à nous laisser crever..., 
laissez nous le choix de crever dans la dignité. »

 Et vous, Monsieur François Hollande, président de la république, ayez un peu le courage d’aller jusqu’au bout de vos mesures d’économie ; légalisez le droit à l’euthanasie.

Nous, les vieux, coûtons cher à la communauté.
Nous coûtons cher avec les pensions retraites qu’il faut nous payer et que nous sommes en droit d’exiger après avoir cotisé pendant de nombreuses années de notre vie. Nous coûtons cher à soigner avec nos dents qui se déchaussent, notre vue qui flanche, toutes les parties de notre corps qui se déglinguent les unes après les autres, et l’Alzheimer qui s’amuse avec nos cerveaux. Nous coûtons cher à perdurer avec une espèce de jouissance indécente même quand, pour cela, nous devons nous accrocher aux ridelles d’un lit d’hôpital.
Alors, accordez-nous le droit de vous faire faire des économies en optant pour le choix de nous supprimer quand nous avons encore assez de lucidité pour exprimer notre volonté.



59 réactions


  • devphil30 devphil30 19 mars 2013 11:02

    « Et qu’obtenons-nous en échange ? »


    De pouvoir mieux enrichir les banques et les rentiers qui profitent des intérêts de la dette pour profiter sans vergogne de la destruction programmée de la France depuis qu’un certain président anciennement salarié de la banque Rothschild est accepté de le financement de l’état par des emprunts auprès des banques privées en janvier 1973.

    Ces mêmes banques privés qui lorsqu’elles sont en difficultés savent intervenir auprès de l’état ou de l’Europe ( BCE ) pour trouver de l’aide mais s’empressent ensuite de reprêter cet argent en prenant leur commission.

    Monde capitaliste pourri par l’argent 

    Philippe

    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 11:55

      Bonjour Philippe alias devphil30,

      Pour ce qui concerne les banques, je suis bien d’accord avec vous et je crois que personne ne les aime beaucoup et surtout pas leurs employés qui se font agonir par les clients alors qu’eux ne sont là que pour percevoir un maigre salaire qui leur permet de faire vivre leur famille. Des employés qui, malgré tout, se montre fidèles et honnêtes vis-à-vis de leurs employeurs et qui se font jeter comme des malpropres quand ils ne sont pas jugés assez rentables.
      Le grand malheur dont nous souffrons, c’est que nous avons l’obligation de dépendre des banques.

      Cordialement,


  • gruni gruni 19 mars 2013 11:34

    Bonjour La râleuse


    Pas de chance, je viens seulement de prendre ma retraite et vlan, déjà une diminution de la complémentaire qui est prévue avant que le régime général ne suive le même chemin. Autrement, je suis pour la légalisation de l’euthanasie, mais pas presser d’en profiter.



    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 12:00

      Bonjour gruni,

      Je veux bien croire que toute personne âgée en bonne santé n’a pas envie d’avoir recours à l’euthanasie mais, pour ma part, ma coquetterie donne sa préférence à une mort nette et propre à une vie bavottante d’égrotante ou de « fêlée de la cafetière » smiley

      Cordialement,


    • auguste auguste 19 mars 2013 17:16

      @ gruni

      Je suis retraité agricole depuis 2001, avec 44 ans de cotisations au compteur.

      Au tout début, j’étais imposable sur le revenu et aujourd’hui je ne le suis plus.
      Cherchez l’erreur !

      Devenu un sous-citoyen, j’ai adapté mon train de vie en conséquence, en ne faisant qu’un repas par jour,
      Habitué aux privations d’après guerre, j’y survivrai.
      Ce n’est pas un choix, mais une contrainte budgétaire que je dois à ceux qui administrent en fonction des desiderata des plus riches.

      J’attends un Président qui osera réformer en profondeur et dissoudre tout ce qui ne sert à rien, en commençant par le Sénat, le Conseil Économique et Social, la moitié des sous-préfectures, les mairies inutiles, les Conseils Généraux dont l’incurie n’a de comparable que la taille pharaonique de leurs bâtiments déserts, entre autres.

      Mais ce n’est pas pour demain.

      Sur ce, je vais manger, en prenant mon temps.
      C’est facile, sans dents...

      Bon appétit.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 mars 2013 17:43

      commentaire frisant. la betise...un peu de tenue mr gruni


    • gruni gruni 19 mars 2013 21:11

      @ auguste


      Votre situation n’est certes pas enviable, et je suis certainement pas le plus à plaindre. Si mon commentaire précédent vous a donné l’impression que je me désintéressais des gens en difficultés c’est bien mal me connaître. Il n’est pas acceptable que des gens qui ont travaillé toute leur vie n’aient pas les moyens de vivre décemment. 
      Je vous souhaite bien du courage.

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 19 mars 2013 21:25

      suite @gruni « Il n’est pas acceptable que des gens qui ont travaillé toute leur vie n’aient pas les moyens de vivre décemment. »

      Il n’est pas acceptable qu’un être humain ne puisse pas vivre décemment*, c’est encore mieux, non ?

      *vivre décemment = être en sécurité physique (pouvoir boire et manger sainement, être à l’abri des intempéries) et psychique (ne pas avoir peur de quoi que ce soit).


    • auguste auguste 20 mars 2013 17:08

      @ gruni

      Il ne fallait surtout pas vous sentir visé par mon commentaire, et je ne doute pas de votre compassion.

      Je fais simplement de la prévention en évoquant un cas que je connais bien : le mien.

      J’anticipe les mauvais coups (malus énergétique) et ne souscris pas au chantage médicaments génériques contre tiers payant, pas plus que je n’apprécie les dépassements d’honoraires des spécialistes du secteur 2, auxquels il avait été demandé de faire preuve de modération.

      D’où mes restrictions budgétaires, visant à constituer un « fonds de roulement ».

      Mais assez parlé de moi, je vous souhaite de tout cœur une retraite heureuse.

      L’important étant d’y arriver, avant que les jeunes ne vous poussent à l’euthanasie non consentie en faisant passer les vieux devant..


       


  • robin 19 mars 2013 11:49

    La Râleuse, je vous conseille à titre individuel de rentrer à la franc maçonnerie et d’adhérer au CRIJF votre sort devrait s’arranger.


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 12:04

      Bonjour robin,

      Je suis certaine que votre conseil est délivré dans une intention bienveillante mais je suis une inébranlable indépendante depuis toujours et je n’ai jamais hésité à en payer le prix ce qui tendrait à prouver que je suis une infâme capitaliste ; la liberté étant bien ce qui existe de plus coûteux.

      Cordialement,


  • vivacuba vivacuba 19 mars 2013 11:53

    Le problème de votre article est qu’il fait un triste amalgame de votre vie de retraité et que vous rejetez tout ça sur le compte du gouvernement actuel.


     Vous parlez des « pauvres » retraités«  ! 
    D’accord pour ceux qui ont à peine de quoi survivre avec leurs très maigres et indécentes retraites . Mais vous ne parlez pas de ceux dont les retraites sont si dorées qu’ils sont obligés de passer leur temps en voyage ou en croisière ......
    Car tout le problème est là !  La diversité des revenus des retraités est aussi large que celle des salaries et divers actif.
    Il serait donc peut-être sérieux d’envisager tout simplement la »solidarité" entre retraités !


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 12:10

      Désolée vivacuba,

      mais je ne fréquente pas de riches retraités pour la seule et bonne raison que nous ne sommes pas du même monde.
      Je suis pour ma part une modeste retraitée qui n’a pas à se plaindre mais qui ne voyage pas, ne va pas au restaurant non plus qu’au cinéma, et qui lit grâce à la bibliothèque municipale, écoute de la musique grâce à Deezer, et a la chance de profiter de la richesse d’Internet.
      Je crois donc bien connaître le sujet que je traite et me réjouis pour les retraités que ce protocole n’affectera pas.

      Cordialement,


    • vivacuba vivacuba 19 mars 2013 12:19

      Désolée moi aussi, ce n’était pas à vous directement que je pensais en parlant des retraites dorées !

      Mais ,avouez qu’il est profondément injuste (comme notre société d ’ailleurs, en général) que certains soient en- dessous du seuil de pauvreté et d’autres ( qu’on -t-ils fait réellement pour mériter autant ?)touchent des retraites honteusement élevées !

    • vivacuba vivacuba 19 mars 2013 12:31

      Tonton, laissez tomber votre diatribe sur Cuba,et parlons du sujet qui nous préoccupe ! 

      Et ,tant mieux pour vous si vous vous sentez libre !

    • HELIOS HELIOS 19 mars 2013 15:57

      ... Vivacuba n’a pas compris que le niveau de retraite correspond au niveau de cotisation...
      Les retraités qui ont une retraite plus grande ont payé plus...

      maintenant, les retraites que l’on stigmatisent, parcequ’ils voyagent, par exemple, qui est allé dans leur frigo voir ce qu’il y a ? qui s’aperçoit des economies qu’ils font en utilisant quasiment la même voiture de leur retraite a leur deces, qui s’aperçoit qu’ils eteignent eux la lumiere en sortant de la piece, ferme le robinet en nettoyant le dentier, gardent leur veset sur eux plutot qu’etre en T-shirt l’hiver dans le salon... il y a 100 moyen d’economiser ...

      ... il y a ceux qui sont en dessous du seuil incompressible et c’est une honte... les autres ne sont pas riches et meritent leur retraite.
      S’attaquer aux retraites devrait etre interdit par la constitution, car repettons le, les retraités n’ont plus acces aux circuits economiques et ne peuvent plus se defendre


    • Fergus Fergus 19 mars 2013 16:27

      Bonjour, Vivacuba.

      Entre les retraités indigents et les retraités clients réguliers de Costa, il y en a de nombreux dont les revenus servent avant tout à aider enfants et petits-enfants. Ponctionner ceux-là risque de dinimuer, voire de tarir, une aide parfois vitale pour les récipiendaires.


    • Yohan Yohan 19 mars 2013 19:37

      « Les retraités qui ont une retraite plus grande ont payé plus »... heuh ... Pas toujours, en tout cas, entre privé et public


  • Yohan Yohan 19 mars 2013 12:06

    Rien de plus normal. Les caisses de retraites ont été vidées par des cadeaux inconsidérés. Pour endiguer la spirale inéluctable de la baisse des pensions, on pourrait commencer par supprimer l’Aspa (environ 700€ par mois) versé aux étrangers de plus de 65 ans qui n’ont jamais travaillé en France et est totalement inconséquente, vu l’état des caisses de retraite. Je connais une dame qui a travaillé presque toute une vie et cotisé largement qui touche autant qu’un algérien du même âge qui n’a jamais travaillé en France et qui, parce qu’ayant compris l’utilité de quémander un visa pour « raison de santé » avec hébergement de complaisance chez ses enfants, vit in fine confortablement au bled, ne venant en France qu’en automne pour s’y faire soigner aux frais de la princesse


    • Le printemps arrive Le printemps arrive 19 mars 2013 21:33

      Les caisses de retraite : un des bastions que les parasites financiers tentent de faire tomber pour assouvir leur$ besoin$ de pognon$.

      Attention, quand il y a trop de parasites sur une bête, la bête meure, les parasites aussi surtout si c’est la dernière.

      Que vont-ils faire quand il n’y aura plus rien à prendre ?


  • Yohan Yohan 19 mars 2013 12:08

    Autre solution ; mettre fin au système de la double pension pour ceux des fonctionnaires qui s’installent (et qui souvent ne vivent que 7 mois par an) dans les territoires d’outre mer.


    • Fergus Fergus 19 mars 2013 16:29

      Bonjour, Yohan.

      Et interdire surtout aux flics et militaires de cumuler pension et salaire dans une boîte privée : soit l’un, soit l’autre !


    • Yohan Yohan 19 mars 2013 19:38

      Bonsoir Fergus


      idem pour nos députés, sénateurs et autres pantouflards qui nous mentent

  • Yohan Yohan 19 mars 2013 12:17

    Les députés de l’UMP voulaient supprimer l’ASPA aux étrangers lais ils ne l’ont pas fait. Hollande ne le fera pas non plus, il ne touchera pas à son fond de commerce. 

    Attendez vous à ce que votre retraite s’amenuise au fil des années. Il n’y a rien que l’on ne puisse faire contre cela, sauf à changer tout le système et zapper la retraite par répartition.
    En ce qui me concerne, j’avais anticipé la chose en préparant bien à l’avance une activité de cumul emploi retraite m’assurant de ne pas perdre mon pouvoir d’achat.

    • vivacuba vivacuba 19 mars 2013 12:22

      Ah, on est bien content pour vous, petit malin ! profitez- bien de votre retraite ! 


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 13:40

      Yohan bonjour,

      Je ne connais l’Aspa que de nom - par pure fainéantise, parce que j’avais enregistré le format PDF de leur catalogue. Mais la lecture m’en a tellement ennuyée, dès les premiers paragraphes, que je me suis endormie dessus -.
      Je regrette, toutefois, que, à l’instar de l’amie qui m’avait conseillé cette lecture indigeste pour les mêmes raison que vous écrivez, l’exemple pris concerne ENCORE UNE FOIS un algérien.
      J’ai connu (en soixante dix-ans d’existence) un algérien aussi peu motivé par le travail que certains français et tout plein d’algériens de nationalité algérienne et autres étrangers qui méritaient bien une pension retraite pour les labeurs qu’ils avaient effectués sur le territoire français.
      Par contre, je suis bien d’accord avec ce scandale de la pension versée aux fonctionnaires résidant Outre-Mer.

      Cordialement,


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 15:56

      Bonjour Gauche Normale,

      Oh, ce que vous appréhendez n’arrivera jamais sous le gouvernement d’un président NORMAL smiley
      Quoique, quitte à être bronzé, mieux vaut l’être à cause du soleil du Qatar que celui de l’Afrique.

      Cordialement,


    • Yohan Yohan 19 mars 2013 17:31

      J’aurais pu prendre n’importe quelle autre nationalité mais il se trouve que c’est celle qui a le mieux intégré la combine. Ceux qui pourraient en premier se plaindre de ces largesses inconsidérées, ce sont les chibanis, ces étrangers qui ont travaillé en France sur nos chantiers de BTP le plus souvent, qui se sont fait suer le burnou et qui touchent une retraite de misère. Oui ceux lài ont de quoi s’offusquer en voyant un compatriote toucher quasiment la même chose sans jamais avoir travaillé en France. Vous voyez que je m’insurge non contre les étrangers comme tels mais contre les profiteurs (étrangers ou pas) qui nous tondent grâce nos lois débiles. Maintenant, si vous tenez absolument à me ranger dans la catégorie des méchants racistes ; libre à vous smiley


    • Yohan Yohan 19 mars 2013 19:41

      Je préfère que ces 200 millions aillent gonfler la retraite des chibanis et plus généralement de tous les soutiers qui bitument nos routes, nettoient nos égouts et nous nourrissent, plutôt que d’aller dans les poches de gens qui n’ont jamais cotisé.


  • spartacus spartacus 19 mars 2013 12:59

    Un système de gestion paritaire ou collective est toujours une supercherie.

    Tous et personne responsable.



  • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 13:28

    Allons, allons, vivacuba et oncle archibald,

    cessez donc de vous chipoter.

    Vous oncle archibald tenez, comme bien souvent, des propos fort sensés encore que vous manifestez une confiance en les ordinateurs que je ne partage guère avec un fils informaticien qui m’ a toujours seriné qu’il ne fallait jamais oublier qu’un logiciel est le fruit du labeur d’un con d’humain.
    Quant à vivacuba, je suis bien certaine qu’il ne voulait pas jouer les provocateurs mais qu’il a seulement terriblement conscience de l’injustice des classes sociales. Une injustice qui, d’ailleurs, est loin d’être l’apanage de la France.

    Cordialement à tous deux.


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 15:57

      Merci oncle archibald pour ce cours de français
      et je n’imiterai pas Monsieur Zitrone qui, lors de l’enregistrement d’une émission bien connue sur RTL, avait ’vertement’, et à juste titre, pris à partie un spectateur qui l’avait repris sur un mot utilisé et qui se trouvait être très bien choisi.

      Le plaisir de notre langue est justement qu’elle est infiniment complexe, infiniment riche, et, ultime satisfaction pour moi qui suis nulle en langues exotiques, pleine de pièges tout autant pour les français que pour les étrangers.

      Cordialement,


  • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 13:47

    Bonjour spartacus,

    Je trouve toujours amusant que l’on réponde à l’un de mes articles par un autre article mais j’avoue une préférence pour les commentateurs qui me donnent leur opinion personnelle même si c’est pour m’invectiver quand ils ne sont pas d’accord avec ce que j’écris.

    Cordialement,


    • spartacus spartacus 19 mars 2013 16:19

      Que dire ?

      La France est socialiste, les partis de droite sont démocrates étatistes. Les extrêmes sont ultra-jacobins.

      Tous voient en l’état la solution, alors que c’est le problème. 

      Ils confient tous leur libertés à l’état. Tous croient que l’état est celui qui sait mieux que eux.

      L’interdire est une forme de coercition et d’atteinte à la liberté individuelle. C’est l’état qui décide a votre place si vous avez le droit de vivre ou de vous donner la mort. C’est du socialisme, l’état sait mieux que vous.

      L’euthanasie est une forme de liberté. Vieux ou pas, chacun y a le droit. 

  • Papybom Papybom 19 mars 2013 14:39

    Bonjour La Râleuse,

     

    "La liberté étant bien ce qui existe de plus coûteux ». Je dois obligatoirement te rejoindre, car la liberté (surtout dans les écrits) se paye toujours. Passons !

    Pour ton article, je ne comprends pas qu’une jeunette puisse envisager son départ. Nous avons que l’age de nos artères. Les tiennes arrivent à un cœur débordant d’humanité.

    « Nous, les vieux, coûtons cher à la communauté ». Encore une erreur. Nous, les vieux croûtons sommes une communauté. Cette communauté est une richesse, même dans les pays en voie de développement.

    Si tu dois te pendre, que ce soit au cou de quelqu’un que tu aimes. La, pas de coût. L’amour est encore une chose gratuite, profite en sans compter.

    Bien amicalement à toi.


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 15:59

      Hello Papybom,

      Tes écrits me charment toujours et je regrette fort que d’autres ne se laissent pas charmer.

      Mais c’est un regret qui ne s’étonne plus quand je vois tant d’articles haineux et d’autres médiocres crédités de nombreux votes positifs et des articles originaux, plaisants, et plein d’humanité, matraqués par des atrabilaires.

      Me pendre au cou de quelqu’un, voilà une forme de suicide qui me paît bien.
      Si le malheureux que je choisirai s’en plaint, je te l’enverrai smiley

      Amicalement,


    • baldis30 20 mars 2013 09:28

      bonjour,
       il y a une phrase qui m’intrigue et m’inquiète :
      « nous les vieux coûtons cher à la communauté »
      Je pense que c’est faux pour beaucoup d’entre nous encore valides ! En effet combien de retraités animent de façon bénévole des associations de tout genre, caritatives, ludiques, culturelles, de défense du patrimoine, etc... etc...
      c’est un travail de fourmi utile d’une façon ou d’une autre à la société ( que l’on pense par exemple aux généalogistes amateurs- dont je ne suis pas- sur le plan de la connaissance de l’histoire locale et même bien au-delà par exemple sur les conséquences de l’éruption du Laki en 1783) . Dans des domaines qui plaisent, c’est évident ! Autour de moi certes il y a des retraités qui ne veulent pas coopérer, mais combien se retrouvent pour des animations au profit de tous !
      Je n’irai pas jusqu’à dire qu’en cas d’attaque nous devrions tous démissionner de fonctions bénévoles et laisser les actifs se débrouiller, mais .... mais .....

      Lorsqu’en vue d’une élection les candidats font le tour des associations comment réagiraient-ils devant une assemblée de retraités demandeurs de bénévolat et non plus fournisseurs de la même volonté ?
      exemple de répartie possible ( à améliorer évidemment ) :
      « madame, monsieur le candidat
      voyez-vous jusqu’à présent j’assumais les fonctions suivantes ici-même, mais l’investissement des retraités dont vous avez réduit les moyens de vivre ne peux plus être assumé... Qu’avez-vous à proposer ? »


      baldis30


    • alinea Alinea 19 mars 2013 15:03

      oh parkway : il y a longtemps que j’y pense : pas de suicide inutile ; mais j’ai peur de retrouver le goût de vivre si je deviens terroriste ! Ça serait con, hein, juste trop tard ?!!


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 16:01

      Bonjour parkway,

      Pas question de me faire sauter le caisson. Maladroite comme je suis, je serais fichue de me rater.
      Pas question de me noyer et d’être repêchée le corps gonflé comme celui d’une méduse et la peau flasque.
      Pas question de me couper les veines dans ma baignoire, trop long ; je ne suis pas patiente.
      Pas question de me pendre. Le cou étiré et le visage violacé ne conviennent pas à mon genre de beauté.

      C’est pourquoi je réclame l’euthanasie.
      Rien ne vaut une petit piqûre ; si possible quand je serai en train de roupiller smiley

      Cordialement,


    • foufouille foufouille 19 mars 2013 16:31

      « prévoyez d’emmener avec vous quelques salopards dans la tombe... »

      ce serait mon choix, aussi


  • alinea Alinea 19 mars 2013 15:02

    M’enfin la Râleuse : vous le faîtes exprès ? C’est pas pour donner du travail aux jeunes qu’on va vous piquer vos sous ; c’est pas pour soigner les sans logis !! Non, c’est pour nourrir la bête. De toutes façons, nous n’y pouvons rien, toutes les civilisations ont fait des sacrifices ( cruels oh combien, et qui coûtaient, soyez-en sûre, au coeur des sacrifiants) ; on sacrifiat des jeunes filles aux dieux, pour avoir la pluie ou le beau temps ; eh ben nous, on fait pareil ; on nourrit les marchés pour avoir la pluie après le beau temps !
    Mais comme on sait que les derniers seront les premiers, on s’en fout : on a toute l’éternité pour en rire !
    Bien à vous


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 16:03

      Bonjour Alinea,

      Compliment, 
      votre prose est tellement percutante que vous me laissez sans voix et les doigts gourds peu dégourdis pour vous répondre.
      Ce qui n’est pourtant pas chose facile.
      Vous pouvez demander à mes amis. smiley

      Cordialement


  • ecolittoral ecolittoral 19 mars 2013 15:32

    Bref, il faudrait instaurer un minimum « vital » plutôt que des minimums vieillesse, jeunesse, précarité etc...On s’y perd.

    Est ce normal qu’un couple de retraités gagne 2800 euros et un couple jeune 1400 ?
    Réponse : « Ils ont travaillé toute leur vie ! »
    Réponse du couple jeune : « Ils en ont eu de la chance ! »
    Bon ! Je note que « la râleuse » ne râle pas. Pourtant elle nous parle de sa petite retraite qui, si j’ai bien compris lui suffit. Donc, pour elle, l’euthanasie, c’est pas pour demain.
    Pour ce qui est de nos dirigeants...ce sont les mêmes depuis des décennies...sauf pour ceux qui sont encore de droite ou de gauche.

    Est ce si compliqué ou trop simple de proposer un minimum vital pour tout le monde ?
    Ne peut on transférer une partie des revenus de façon à peu prêt équitable ?
    En commençant évidemment par annuler notre dette nationale (ça viendra) et en prélevant une partie (petite partie) dans la poche des fortunés.
    Si tout se passe bien, ce qui m’étonnerai, je serai à la retraite dans 4 ans. Si tout se passe bien, ?, 800 euros devraient me suffire....si le reste permet à des jeunes d’avoir des revenus suffisants pour eux et leurs gamins.
    Pour le reste, je suis d’accord avec la râleuse. Si je suis déglingué au point de devoir terminer mes jours sur un lit d’hôpital, j’espère que l’infirmière de garde entre minuit et quatre heures du matin prendra la bonne décision.

  • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 16:10

    Bonjour ecolittoral,

    Le minimum vital ’commun’ serait une idée à étudier si nos élus avaient un peu de sens commun.
    Mais comment voulez-vous qu’ils puissent définir le montant d’un minimum vital alors qu’ils n’ont aucune idée du coût de la vie avec tous les avantages dont ils disposent en plus de leurs émoluments.

    Et quand je parle de légaliser l’euthanasie, c’est justement pour éviter le cas de conscience à des médecins ou tous autres personnels soignants de prendre une décision qui risque de les hanter le reste de leur vie.

    Cordialement,


  • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 mars 2013 16:13

    @L’auteure,

    Sans souscrire jusqu’à votre proposition terminale, j’adhère à votre point de vue. Les français qui ont voté Hollande en mai dernier savaient qu’il y aurait des sacrifices... mais là... c’est un peu dur à avaler, car on ne voit pas le pendant, à savoir la justice sociale.
    Etant plutôt avantagé je suis prêt à payer plus de cotisations, plus d’impôts, et voir une retraite diminuée.... à condition que jepuisse discerner une politqiue de soutien aux plus faibles et aux plus démunis et je doisbien avouer que je ne la voie pas...
    Car désindéxer les retraites à un certain niveau cela se conçoit, mais pour des gens qui touchent 600 , 1000, 1200 euros de retraite c’est inacceptable.

    http://jmpelletier52.over-blog.com/


    • Fergus Fergus 19 mars 2013 16:34

      Bonjour, La râleuse.

      Je partage totalement l’avis de Jean Pelletier. D’autant plus que, comme je l’ai indiqué dans un commentaire précédent, nombre de retraités parmi ceux qui ont la chance de recevoir une pension corrrecte viennent en aide à leurs enfants. Mais de cela, le gouvernement ne semble pas avoir conscience. Ou du moins s’en lave les mains.

      Quant à l’euthanasie, elle existe déjà de facto, même si le personnel médical est réticent à l’admettre. Dans ces conditions, la légaliser serait un réel progrès.

      Cordialement.


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 17:08

      Bonjour Jean Pelletier,

      Je peux vous garantir qu’une personne retraitée qui perçoit une pension de 1200 € peut ENCORE vivre décemment - à condition d’être propriétaire de son logement (encore que l’entretien demande des sacrifices). À condition aussi de savoir se contenter de plaisirs simples : un coucher ou un lever de soleil, sentir les feuilles craquer sous ses pieds au cours de promenades en forêt, la vision d’un firmament étoilé certaines nuits d’été, les fleurs des jardins qu’on longe en se baladant, une partie de Scrabble ou de cartes avec des amis,…
      Toutes choses qu’on peut apprécier sous réserve d’être en bonne santé parce que le malade âgé qui fait front avec courage et en gardant le sourire, je crois que c’est du Victor Hugo. Et ça ne serait certainement pas mon cas.

      Cordialement,

      PS - Vous avez bien raison de faire de la pub pour votre blog smiley


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 17:10

      Hello Fergus,

      Merci pour votre visite et pour votre commentaire.

      Pour ce qui concerne l’euthanasie déjà pratiquée, comme je le dis plus avant à ecolittoral, la légaliser éviterait des cas de conscience traumatisant pour les médecins et personnels soignants.

      Quant au gouvernement, il suit sottement l’exemple des rois qui l’ont précédé et juge préférable de ne pas s’attirer les foudres des riches en leur demandant une participation financière. Il est tellement plus simple et plus facile de puiser dans l’escarcelle des gens de condition moyenne qui n’osent pas se rebiffer de peur qu’il leur soit demandé encore plus.

      Amicalement,


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 mars 2013 00:25

      Une fois n’est pas coutume je serais en désaccord avec Fergus et Jean sur le sort des retraités qui, rappelons-le, ont commis l’erreur de voter à hauteur de 77% pour l’abominable Sarkozy.

      Certes j’ai de la peine pour les 23% de lucides qui ont chassé, avec nous, le monstre à talonnettes, mais je reste néanmoins circonspect quand je constate, avec effroi, que les revenus de nos pensionnés sont supérieurs - en moyenne, il est vrai - aux actifs. Là, il y a un problème, un gros bug systémique. En toute lucidité un type inactif qui regarde Derrick sur France 3 ne peut pas être payé plus qu’un actif qui bosse doublement pour vivre sa vie et financer les pantoufles et les voyages en Tunisie du premier.

      Ma proposition pourrait être de réévaluer les revenus des actifs sans mordre sur les retraites mais je doute que les « sachants », les « décideurs » néolibéraux, les connards de droite et les vieux cons qui ont voté Sarkozy, soient d’accord avec moi. Il me traiterait de gauchiste. Même quand on veut les défendre ils préfèrent dire non et protéger un système qui les conduit à leur propre perte, ces ânes.

      Donc, sans solution équitable et raisonnable à proposer à ces vieux connards abrutis par la télévision, et telles les ordures de banquiers qui volent et méprisent, soyons, nous aussi, intraitables avec eux. Au regard de leur apathie et de leur résignation une bonne taxe sur leurs pantoufles devrait suffire à renflouer les caisses durablement.


    • Yohan Yohan 19 mars 2013 17:38

      OK pour plafonner les montants des retraites, autant que les salaires qui devraient être plafonnés à 7 x le montant du SMIC. Avec ça, on vit très bien et on s’évitera de voir des badernes en rolex et des vieilles peaux siliconnées qui claquent le pèze de leur débile de mari en fringues de luxe et en botox. Pas normal aussi qu’un fonctionnaire et un salarié du privé ne soient pas sur un pied d’égalité en matière de droits à la retraite


    • La râleuse La râleuse 19 mars 2013 17:43

      Bonjour Actias,

      Il ne faut quand même pas exagérer en parlant de retraites distribuées au reste du monde. Je ne suis même pas certaine de comprendre ce que vous entendez par « le reste du monde »

      Vous avez raison, par contre, de citer l’inégalité flagrante de la retraite versée à un ouvrier agricole comparée à celle perçue par certains bureaucrates.
      Mais cette inégalité tient déjà de l’inégalité des salaires et les femmes sont les premières pénalisées qui sont souvent moins bien rémunérées que les hommes.

      Mais savez-vous qu’un petit exploitant agricole ne perçoit pas plus que l’ouvrier que vous donnez en exemple ? Savez-vous que la retraite de petits artisans ou petits commerçants est dérisoire par rapport à celle de certains ouvriers ? La comptable que je suis en parle en connaissance de cause qui connaît le montant des cotisations demandées par le RSI.

      Cordialement,


  • ecolittoral ecolittoral 19 mars 2013 18:35

    Pour Actias.

    « On dirait que les gens commencent enfin à se poser les bonnes questions... »
    Ca fait 30 ans que les gens se posent cette question ! Ou plutôt cette solution !

    Mais pas nos responsables politiques (de droite/gauche).
    N’oublions pas qu’en tant que député, sénateur, ministre(plus de six mois), on a droit à une retraite confortable...qu’il faudrait réduire !!!! Et comme ce sont eux qui font les lois !!!!
    Je ne connais pas le nombre d’« ex » qui bénéficient de ce privilège mais, à mon avis, il y en a beaucoup.
    Il y a d’autres raisons qui s’ajoutent à celle çi. En particulier l’égoïsme, le chacun pour soi.
    Et comme personne ne sait de quoi demain sera fait....
    Pourtant, la solidarité ça marche. Je le voir autour de moi...et je l’exerce.
    Là aussi, ça fait longtemps que les gens ne se posent plus de question et agissent.

  • Bracam Bracam 19 mars 2013 22:35

    Ha ha ha, la râleuse, pardon de ricaner très cyniquement, puis-je vous faire remarquer que c’est pire ailleurs ? Je tiens ce genre de remarque pour la plus exaspérante qui soit, mais elle est tellement vissée dans le neurone du peuple que je m’y conforme, pour la forme. Préféreriez-vous le hold-up de la troïka sur la plèbe chypriote, avant de vous transporter en Corée du Nord que vous n’auriez jamais dû quitter ? A part ça, je crois que je partage un peu votre analyse, s’il fallait le préciser. Et ma détestation de la vérité populacière reste vive, avant que je ne me couche comme tout le monde.


  • RICAURET 20 mars 2013 00:15

    les ministres qui votent ses lois seront un jour a la retraite et la on pourra les euthanasiers comme ils l auront fait a nos retraités d aujourd’ hui 


  • jak2pad 21 mars 2013 02:33

    lorsque je lis ces intéressantes contributions, je suis obligé de m’étonner.

    vous n’avez toujours pas compris que vos pensions vont se réduire d’environ 20% sur les dix prochaines années ?
    essayez de réfléchir un tout petit peu, de compter sur vos doigts, et de vous demander qui va bien pouvoir les payer, ces sacro-saintes pensions ?

    dans touts les études faites à l’étranger ( donc en dehors de notre pays de rêveurs et de braillards), on entend que les Français rêvent éveillés, qu’ils n’anticipent en rien sur leur retraite, qu’ils n’ont pas de plan B, ni d’épargne de précaution, et qu’ils font aveuglément confiance à un état-providence qui n’existe déjà presque plus.
     Mais qui continue à distribuer des allocs, des APL, des tickets gratuits pour ceci ou cela, de l’assurance-maladie à l’oeil, et aussi des droits à la retraite pour des gens qui n’ont jamais cotisé, ni même travaillé.

    Donc arrêtons de nous insurger, ou de nous étonner, mais attachons nos ceintures.

  • Jules Elysard Jules Elysard 21 mars 2013 19:30

    Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire :

    "Pour qui l’ignore, un mouvement social est la garanti d’un ‘service aux personnes’ rendu volontairement défectueux quand il n’est pas purement et simplement supprimé."

    Pour le reste, je ne suis pas encore retraité, mais je préfère pouvoir y prétendre dans 3 ans, même si elle est un peu érodée. La fiscalité devrait être progressive sur tous les revenus (capital, travail et pension), donc modique voire nulle sur les revenus inférieurs à 1500 €.

    Quant au droit à l’euthanasie, vive le Comité Paul et Laura Lafargue !


  • gegemalaga 24 mars 2013 09:36

    « 11 millions de retraités vont voir notablement baisser leur pouvoir d’achat » ...vous etes serieuse ?


    les 0,5 ( c’est le minimum d’augmentation) ,c’est pour les cadres , et sur les complementaires !

    la retraite de base ( 1000 euros) va suivre l’inflation ;
    supposons que la complementaire fasse 1000 euros :
    inflation :    17,50
    augmentation : 5,00 ( au pire)  donc , perte p.achat : 12,50 .

    en effet , c’est grave , pour un ex cadre avec 2000 euros de retraite , de « perdre »12,50 e. !!
    depechez vous , avant le 1 er Avril
    ( c’est à cette date que vous allez commencer à perdre ) 
    d’achetter une calculette , pour qq euros.

    et pensez aussi à la solidarité :
    je suis ex cadre, et vu l’etat des comptes de retaites , je ne comprends pas que l’on ne gele pas tout au dessus d’un montant « type SMIC » par exemple.
    gegemalaga

  • MdeP MdeP 24 mars 2013 10:02

    La vie n’est pas un dommage mais un cadeau même si le vôtre est moins beau que celui du voisin.


  • dixneuf 24 mars 2013 14:05

    Ma retraite d’artisan : 2001=5033 - 2012=5215 > Augmentation : 1,82% < > 92 euros !!!

    Comparez avec les assurances, les impôts, le gaz, l’électricité, l’essence, les transports en commun et tout le reste. smiley


Réagir