mercredi 15 avril - par ticotico

La révolte des Playmobil ?

Lettre ouverte aux députés LREM

Chers députés en marche,

Dans quelques semaines, vous aurez enfin l’occasion de vous montrer utiles et efficaces.

Non pas que vous n’ayez servi à rien depuis votre élection, vous avez parfaitement rempli votre rôle de papier peint, de figurants du petit théâtre démocratique, applaudissant au bon moment, huant l’opposition, approuvant des lois absurdes sur commande… bref, vous avez tout fait pour mériter votre surnom de playmobil.

En ce moment, vous avez un peu de temps pour penser, pour observer l’improvisation constante, les volte face et les approximations d’un gouvernement qui a du mal à comprendre que la communication ne suffit pas à gérer une crise, de surcroit quand cette communication infantilisante accumule maladresses, erreurs, mauvaise foi et mensonges.

Vous pouvez même vous demander si la politique que vous défendez depuis bientôt 3 ans, telle l’extrême surdité opposée aux demandes des personnels hospitaliers, n’a pas des conséquences dramatiques aujourd’hui.

Une grande partie de la France a compris depuis longtemps que vous êtes en marche dans une impasse, au lieu du nouveau monde que vous pensiez bâtir, vous n’avez fait que bétonner le mur contre lequel nous nous écrasons maintenant.

Quand le gouvernement s’est réuni le 29 février en « conseil de défense » pour lancer les actions visant à sauver des vies, sa principale décision fut l’application immédiate de l’article 49.3 pour adopter la loi sur les retraites. Pourtant cette réforme si indispensable a été suspendue, vos dirigeants auraient-ils eu connaissance de sondages nécessitant de lâcher du lest de façon significative ?

Votre circonscription n’est certainement pas épargnée par ce sentiment qui atteint des taux record : entre 70 et 80 % des français (selon les questions posées) doutent de la sincérité et de l’efficacité de l’exécutif.

L’ampleur du mécontentement actuel et à venir laisse présager une alternative entre un raidissement encore accru du pouvoir auquel vous croyez participer et le renouveau démocratique que réclament de nombreux citoyens. Votre maitre à penser vous avait persuadé que vous étiez un rempart contre le totalitarisme, vous risquez bientôt d’être la caution d’une telle dérive.

Pourtant, pour vous, tout n’est pas perdu !

Quand l’épisode actuel de confinement sera terminé et qu’il s’agira de définir de quoi demain sera fait, vous pourrez choisir d’entrer dans l’histoire dans une autre rubrique que celle du déshonneur et de l’infamie. L’heure d’une salutaire révolte sera venue : vous pourrez voter une motion de censure, démissionner en masse, exiger la tenue d’une assemblée constituante… vous avez le choix des moyens, après tout c’est votre boulot. L’essentiel étant de mettre un terme à la mascarade que constitue ce gouvernement incapable de vision comme de prévision.

Les raisons même qui vous ont conduit à rejoindre cette troupe de « marcheurs » doivent vous amener à mettre un terme à cet engagement.

Vous pensiez participer à la création d’un nouveau monde ?

Maintenant que les masques sont tombés, l’occasion de mettre en place une autre politique s’offre à vous. Cette reconstruction est une tâche considérable, mais vous disposez d’une base, toutes les propositions faites par le peuple depuis 18 mois sont à votre disposition dans les archives et sur internet. La France fourmille de solutions pour construire l’avenir avec d’autres perspectives que de préserver les profits des multinationales.

Vous êtes opportuniste ?

Comme de nombreux « marcheurs », vous étiez déjà dans la politique et vous êtes monté en marche dans ce train qui représentait pour vous une excellente opportunité de poursuivre votre carrière. La prochaine occasion à ne pas rater, c’est de participer au retour à la vraie politique, celle qui donne la parole au peuple. Il est quand même plus valorisant de participer à une nécessaire mutation que de collaborer à un nouveau simulacre de changement.

Vous pensiez appartenir à une génération qui allait faire de la politique autrement ?

Benalla, Delevoye, N’diaye, Ferrand, Castaner, Buzyn, Lallement… et de nombreux autres… si vous vous reconnaissez encore dans ces personnages emblématiques, vous n’aurez pas lu ce message jusqu’ici, pour les autres, avouez que cela fait un moment que le doute vous saisit quand se multiplient nominations hasardeuses, conflits d’intérêts et mises en examens.

Au fil des mois quelques-uns de vos collègues vous ont montré la voie, de Nicolas Hulot abandonnant un combat inégal contre les lobbies à des députés moins médiatiques avouant ne plus reconnaître les valeurs auxquelles ils pensaient avoir adhéré.

Déjà des voix se font entendre au sein de votre groupe pour critiquer le projet d’application de suivi numérique. Cette montée de la dissidence devrait s’accentuer au fil du temps, à mesure que sortiront les prévisibles révélations sur les errements et dysfonctionnements de ce gouvernement désormais incapable d’inspirer la confiance.

Votre approbation constante de mesures allant trop souvent dans le sens de l’injustice, de l’inégalité et de la régression vous confère une responsabilité morale. Vous avez encore quelques semaines devant vous pour savoir comment vous allez réparer ce tort fait à la France.

Les générations futures comptent sur vous, merci.

 



15 réactions


  • François Vesin François Vesin 15 avril 09:32

    L’agenda des députés et sénateurs LaREM est très simple

    1 appliquer l’article 68 de la Constitution

    « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.  »

    2— démissionner ensuite des mandats dont ils n’ont pas été dignes

    Soit ils recouvrent leur honneur et agissent enfin au nom

    et dans l’intérêt du Peuple, soit ils seront les responsables

    de la guerre civile programmée par Macron dès le 11 Mai.


  • Fergus Fergus 15 avril 09:41

    Bonjour, ticitico

    Excellent appel aux « playmobils ».


    « Comme de nombreux « marcheurs », vous étiez déjà dans la politique »


    Pas tout à fait exact : nombre des élus de LREM sont venus de la société civile, attirés  comme une grande partie des électeurs de Macron par la promesse d’une rupture avec le « monde d’avant ».


    C’est parmi ces naïfs que se trouvent ceux qui acceptent de moins en moins d’être « confinés » (c’est d’actualité) dans un rôle de godillots au service d’une politique non conforme aux envolées du candidat Macron car délibérément néolibérale, et par conséquent « et de droite et de droite » ! J’ai d’ailleurs écrit en février un article sur ces élus encore peu nombreux mais qui révèlent un malaise croissant : Députés LREM : les caves se rebiffent !


    Vous avez raison, ils ont une chance dans les prochains mois de se grandir en étant de vrais relais des attentes du peuple. Sauront-ils la saisir, ou iront-ils une fois de plus à la soupe en restant sourds et aveugles à la nécessité de rédéfinir les règles du fonctionnement de notre société ?


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 avril 09:56

    Legendre est trop intelligent pour ne pas comprendre ça


    • ASTERIX 15 avril 18:37

      « depités » LREM/MARCHARRIERE vous etes inutiles vous ne servez a RIEN NOTRE EMPEREUR LE FANFARON décide tout tout seul sans consulter gouvernement et chambres ou par 49/3

      gardez votre HONNEUR DEMISSIONEZ §§§§§§§§§§§§


    • ASTERIX 15 avril 18:39

      @Séraphin Lampion
      LeGENDRE N" EST PAS INTELLIGENT surtout débile profond  !!!!


  • rita rita 15 avril 10:15

    Vous parlez a des robots dont il manque pour l’instant les piles ?

    Se suicideront ils en groupe après la condamnation du gourou ?

     smiley


  • keiser keiser 15 avril 11:22

    Avec tout ce que l’on a vu et même parfois que d’un œil.

    Venant de ce gouvernement pratiquant le culte de l’être suprême jusqu’à l’abnégation.

    Aller encore chercher un espoir dans une forme d’éveil de leur intégrité.

    Cela relève vraiment de la naïveté, désolé mais je n’ai pas d’autre mot.

    Que peut on attendre de gens qui suivent aveuglément un psychopathe pervers narcissique ?

    Même au bord du gouffre, ils sont capable de faire un grand pas en avant.


  • jmdest62 jmdest62 15 avril 12:06

    Excellent Texte ...un peu naif.

    Mais , pourquoi pas !!! le fumier sert bien , après décomposition , à faire pousser les légumes.

    @+


    • ticotico ticotico 15 avril 12:50

      @jmdest62

      Bonjour, j’aime bien l’hypothèse de la naïveté... Je suis convaincu que lors des investitures il a été procédé à une évaluation de la capacité de soumission des candidats députés macronistes. Leur guide suprême n’excelle que dans un seul domaine, celui de la manipulation et il pense toujours s’en tirer comme ça.

      Néanmoins, la question de l’après se pose quand même et la prise de conscience de ces braves députés pourrait être un point faible du dispositif de maintien et d’accroissement du pouvoir des entités économiques qui manipulent le manipulateur en chef.

      A l’heure actuelle, ils doivent être abreuvés de notes confidentielles sur la nécessité de soutenir le formidable effort de redressement visant à faire passer l’aggravation des conditions des français pour un pas en avant vers des jours heureux...


  • eau-pression eau-pression 15 avril 13:52

    La permanence de mon député est à moins de 500 m. Je suis tenté de lui porter votre invite. Je commencerais par lui demander ce qu’il a pensé de l’épisode du congé pour enfant malade.

    J’hésite quand même. La perspective qu’un retournement des députés LREM contre leur boss ouvre la voie du prolongement d’institutions qui ont fait leur temps. La frilosité du personnel politique en place à suivre FA dans sa demande de destitution montre que cette caste n’a pas envie de raser les cases confortables qu’on y trouve.

    Et nous, le bon peuple, on a besoin de la douche froide que ce sera d’être privé des gadgets made in China pour penser à nous prendre en main.


    • ticotico ticotico 15 avril 15:15

      @eau-pression

      Je suis tenté de lui porter votre invite.

      Pourquoi ne pas tenter le coup ? (attention à la case sur l’attestation). En ce qui concerne ma députée (macroniste), elle a quitté LREM fin janvier 2020, elle avait alors déclaré qu’elle voulait plus de place pour l’écologie et la démocratie. Elle avait même parlé d’une centaine de députés prêts à former un nouveau groupe... Mais clairement, on ne peut s’attendre à voir ces anciens de science po ou HEC devenir zadistes ou rejoindre le NPA. 


  • ETTORE ETTORE 15 avril 19:37

    Les poncifs de LaREMerde, attendent sereinement de voir de quel côté tourneras l’odeur porté par vent.

    Selon les concrétions molles de leur tuteur, ils resteront agglomérés à son slip...ou..pas !

    Si, il sentent que ce dernier commence à se remplir, il vont retourner à leur taupinière d’origine, histoire de retrouver leur congénères, qui seront tout heureux du retour des nains prodigues, juste pour gonfler leur inscription au club.

    Allez, je vous parie, que le premier à servir de fusible lumineux, seras....

    Le ....Philippe !

    C’est pas pour rien que son nid est déjà bien garni de paille sèche, entretenue par son larbin de service, sur siège éjectable, dès la portière du taxi ouverte, pour le lâcher du grand gypaète barbu bicolore !

    C’est le zozo couinant à la tête de cette basse cour, qui doit gicler !

    Tout le reste, c’est de la peinture sur mer.e !

    Et on sait ce que ça vaut, quand on ne décape pas avant !


Réagir