samedi 9 mai 2015 - par roman_garev

La Russie attaquant l’Ukraine et essuyant une victoire foudroyante : un rêve de l’Occident ?

Ça et là sur le Net, depuis un an déjà, on lit des appels impatients : « Pourquoi diable la Russie n’introduit pour de bon ses forces armées en Ukraine pour y rétablir l’ordre ? » Si étrange que les parties plus intéressées à une véritable guerre entre l’Ukraine et la Russie seraient Washington, Kiev et Bruxelles. On y rêve d’une Russie attaquant l’Ukraine et essuyant une victoire foudroyante. Précisément : essuyant une victoire.

Traduit par roman_garev (lien en russe)

À Kiev

JPEG - 22.3 ko
Peux-tu me battre ? J’t’en supplie...

 Après avoir écouté le rapport annonçant l’armée russe ayant passé la frontière, Porochenko fond en larmes, pour la première fois de sa présidence. Il n’a pas pleuré quand on brûlait vif les gens à Odessa, il n’a point gémi quand on canonnait Slavyansk et Gorlovka et bombardait Donetsk et Lougansk. Pas une seule larme versée à la vue des cercueils arrivant des environs d’Ilovaysk et de Débaltsevo. Mais ce jour-ci il sanglote. Des larmes de joie coulent sur ses joues : « Enfin, ça y est ! Gloire à Dieu ! L’essentiel est de capituler le plus vite possible. »

Vers le soir le chef de son état-major l’informe avec un sourire éblouissant, que l’armée est écrasée et, loin de se retirer, fuit bel et bien. Porochenko fait part de sa joie à Washington, dont les instructions suivent : organiser la défense de toute motte ukrainienne. Cependant, si après des batailles sanglantes les troupes russes n’entrent pas à Kiev dans cinq jours et à Lvov dans huit, les États-Unis, où les dirigeants de Kiev ont l’intention de fuir, livreront les immigrés politiques sur la première demande, soit-ce de la part d’une RPD ou RPL.

Au front

Toutes les forces disponibles de Pravyï Sector, des bataillons territoriaux et de la Garde nationale sont appelées à accomplir la mission fixée. Grâce à leurs efforts des villes et des oblasts entières sont abandonnées à l’ennemi sans résistance quelconque. Les slogans des combattants sont « La défaite ou la mort ! », « Tout pour la perte à l’ennemi ! ». Des portraits de Bandéra et de Choukhévitch aux placards collés demandent sévèrement : « As-tu fait vraiment tout pour que l’Ukraine perde cette guerre ? »

Des tentatives d’entreprendre la défense sont coupées court. Des vétérans volontaires battent comme plâtre des patriotes déraisonnables : « Gare tes pattes des moscals, défendu de les empêcher de nous envahir ! » Le président en personne remet aux plus distingués les décorations « Pour l’abandon de Zaporojié », « Pour la reddition de Dnepropétrovsk », « Pour la fuite héroïque de Nikolaev »…

À Kiev

L’administration du président s’apprête à l’évacuation urgente. On dresse la liste des fonctionnaires à devenir une ossature du gouvernement en exil. Seuls ceux qui ont prouvé leur dévouement sans réserve au président y sont admis. Porochenko et sa suite offrent à l’aéroport Borispol un banquet d’adieu en l’honneur de la conquête proche de l’Ukraine.

L’oraison funèbre Porochenko : « Je déplore le sort des pensionnaires de l’Ukraine, des vétérans de l’opération antiterroriste et des autres citoyens restant sous le joug des occupants. Je ne pourrai plus prendre soin de leur mieux-être comme auparavant. Sans aucun doute, la Russie ne pourra pas leur assurer le niveau européen de la vie atteint par l’Ukraine durant les années de son indépendance. Rien que dans un an l’Ukraine pourrait devenir la plus grande puissance du monde. Hélas, cela ne se produira pas. Et ce n’est que la Russie et son président Poutine en personne qui en seront coupables. »

Avec un sourire forcé de vampire Porochenko fait savoir à Iatsenuk, Iaroch et Tourtchinov qu’ils restent pour organiser la résistance. La création du maquis ukrainien est confiée à Iatsenuk et Tourtchinov, tandis qu’Iaroch est nommé commandant en chef de l’UPA. Iaroch pâlit. Tourtchinov a une crise de nerfs en proférant des jurons non convenables à un pasteur, même à un pasteur-boucher. Iatsenuk s’évanouit.

En Ukraine occupée par la Russie

Sur ces entrefaites dans les villes occupées par la Russie des sauteurs du maïdan entourent les militaires : « Moscals maudits, vous nous avez envahi, n’est-ce pas ? Alors donnez-nous à bouffer ! Où sont nos rations de prisonniers de guerre selon la convention de Genève ? » Les maires de villes en vychivankas pittoresques et aux toupets nationaux se dirigent vers les kommandaturs portant des draps en papier longs d’un kilomètre avec les listes de tout dont on a besoin pour le fonctionnement normal des services municipaux. Les comptables de leurs deux côtés calculent tout en marchant la somme des moyens nécessaires pour la réparation des écoles, des hôpitaux, des réseaux de chaleur et de l’électricité usés, pour le sauvetage du transport municipal en voie de disparition, etc.

Les chefs d’entreprises envoient des dépêches à Moscou : « Moi, le directeur de l’usine NN de l’Ukraine que vous venez d’occuper, j’exige de la Russie sur-le-champ :
1) payer aux ouvriers de l’usine les dettes du salaire des six mois derniers ;
2) pourvoir à l’usine des commandes garanties pour cinq ans à venir ;
3) accorder une aide à fonds perdu pour la modernisation de l’usine en dollars ou euros. (Les roubles seraient aussi acceptés, mais surtout pas des hrivnyas !) Gloire à l’Ukraine !

Les représentants des finances exigent une injection immédiate en devises pour le sauvetage du système banquier, ainsi que l’argent pour les pensions des retraités, les bourses pour les étudiants, les dotations aux domaines déficitaires de l’économie, l’augmentation des salaires des employés des organisations et structures budgétaires afin de les égaliser à ceux de la Crimée.

En Europe

L’UE, l’APCE et l’OSCE réprouvent unanimement la Russie en la plaidant coupable de l’agression. L’IMF soupire avec soulagement, clôt le programme d’aide à l’Ukraine et s’enquiert auprès du gouvernement de la Russie sur les délais du payement des dettes du pays occupé. Les États-Unis demandent leur compte pour ses Hummers envoyés à l’Ukraine. L’entrée des troupes russes à Kiev est fêtée par des salves dans toutes les capitales de l’Europe.

Il n’y aura pas d’occupation !

Calmez-vous, messieurs-dames, il n’y aura pas d’occupation. Un point c’est tout. N’y espérez pas. La Russie n’a aucune intention de le faire. De sorte que l’Europe qui a tant besogné à exciter les passions en Ukraine, aura à peiner avec cette valise sans portant et à s’interroger : « Est-ce cela qui me fallait ? » Pas question de fourguer cette valise à la Russie et s’en laver les mains en se retirant.

Et qu’est-ce qu’il y aura ?

L’Ukraine a à boire la coupe de son indépendance jusqu’à la lie et à lamper de la soupe de l’intégration européenne à la passoire. Jusqu’à ce que ces mots « l’intégration européenne » ne feront que vomir la majorité des Ukrainiens.

Et ensuite le peuple ukrainien, en ayant soupé de la « démocratie à l’européenne », se mettra à bâtir un état nouveau. Vraiment nouveau, sans bandéras et iatsenuks, sans pravosecs et chocolatiers. Ce sont des forces saines qui le bâtiront, des forces qui ne manquent pas en Ukraine et lesquelles la Russie aidera certainement, tout comme elle aide à présent les républiques du Donbass.



74 réactions


  • Francis, agnotologue JL 9 mai 2015 09:44

    bonjour roman_garev,
     
    je ne suis pas féru en géopolitique internationale, mais votre article me plait beaucoup : à tous les points de vue.


  • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 2015 09:51

    C’est sûr, Poutine ne commettra pas cette faute, il est intelligent et fin stratège.
    Il n’y a qu’à attendre, l’Ukraine fascisante est un fruit pourri qui tombera de lui-même. Les pantalonnades otanesques ne suffiront pas.


    • Dom66 Dom66 9 mai 2015 18:56

      @Abou Antoun

      Oui exact bien vu.


    • Pere Plexe Pere Plexe 9 mai 2015 20:27

      Non seulement Poutine n’est pas stupide au point de donner à l’OTAN de quoi justifier une agression, mais il est suffisamment intelligent pour laisser à l’UE le soin de régler la note.

      L’Ukraine est en ruine économiquement politiquement et socialement
      Bonne chance à ceux qui ont ont promis que l’UE serait le salut, une corne d’abondance,la garantie de jours meilleurs
      Rien que d’éviter un effondrement total, d’éviter une émigration massive, de garder la population dans un état sanitaire minimum coûtera bien plus cher que la Grèce...


    • Croa Croa 10 mai 2015 09:12

      À Abou Antoun « il est intelligent et fin stratège. »
      *
      Il n’est surtout pas fou : l’Ukraine s’est de facto mise sous protection américaine, un peu comme en son temps Cuba dans l’autre sens.


  • lloreen 9 mai 2015 12:13

    La Russie n’ attaquera personne justement parce que les autres faibles d’ esprit n’ attendent que cela.La Russie est un territoire dont les habitants ont largement fait les frais d’ une guerre en 1939 jusqu’ en 1945. Et personne - à moins d’ être déficient mental- n’ a envie de faire la guerre.

    Et tous ceux qui savent connecter leurs derniers neurones voient bien que les Etats-Unis en sont réduits à recruter des mercenaires parce que les gens sains d’ esprit-sauf à devoir se prostituer pour gagner leur pitance- n’ ont plus envie de finir leurs jours en tant que chair à canon. On voit bien justement en Ukraine que tous les jeunes en âge d’ être appelés sous les drapeaux ...(quel symbole !) font leur baluchon pour n’ avoir pas à se battre pour des marionnettes corrompues asservies à Washington et à son antre à vautours.

    Et ceux qui réfléchissent voient aussi clairement que les mercenaires qu’ il faut payer ont envie de profiter de leur pactole à la fin de leur contrat pour ne pas finir leurs jours sur un champ de bataille

    Finalement il ne restera bientôt plus qu’ aux va-t-en guerre de recruter dans leurs familles et de les précéder pour procéder aux attaques en règle qu’ ils préconisent du haut de leurs estrades.
    Un jour où l’ autre leurs voix se perdront dans le désert et ce sera tant mieux.


    • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 2015 12:50

      @lloreen
      On voit bien justement en Ukraine que tous les jeunes en âge d’ être appelés sous les drapeaux ...(quel symbole !) font leur baluchon pour n’ avoir pas à se battre pour des marionnettes corrompues asservies à Washington et à son antre à vautours.
      Et la plupart rejoint la Fédération de Russie. L’Ukraine se vide son sang.


    • agauchtoute agauchtoute 9 mai 2015 19:03

      @lloreen


      c est un problème que doit pouvoir résoudre la grande pretresse des conspirationnistes MME WALTER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Lucide bdpif@laposte.net 10 mai 2015 00:42

      @agauchtoute


      lol

    • JP94 10 mai 2015 10:39

      @lloreen
      On peut ajouter qu’un mercenaire coûte beaucoup plus cher à l’Etat US qu’un simple soldat ( peut-être 10 fois plus ) car il est recruté par une officine privée à laquelle obéit l’Etat .


      C’est la même chose pour l’armement : le marchand de canons privé dicte à l’Etat ses volontés ( et ses prix) .
      Toute cela fait l’objet de recherches historiques et les archives le prouvent mais déjà en pleine guerre 14/18 , les députés et ministres qui s’insurgeaient à la vue des surfacturations par les entreprises capitalistes de l’armement se sont fait recadrés et qui a gagné par le marchand de canon ( de Wendel et Cie) 

      De plus , ça choque beaucoup moins l’opinion publique US que des aventuriers aillent jouer à cette loterie meurtrière ( on rentre bourré de fric ou les pieds devant) que s’ils s’agissaient de simples gens . Donc Obama , en enrichissant les marchands d’armes et les sociétés type Blackwater et Academia qui vendent du mercenariat , évite la mobilisation de l’opinion publique US comme lors de la guerre du Vietnam .
      Et c’est pareil en France : si Hollande ( ou auparavant Sarkosy) envoyait de jeunes appelés faire la guerre , il aurait à faire face à un soulèvement pacifiste en France .
      Toute la politique actuelle des dirigeants occidentaux est de pouvoir faire la guerre , de s’aligner sur les USA en féal soumis , sans que la population ne réagisse .

      Nous ne sommes en général pas assez conscients du pouvoir que nous aurions pour stopper ces dirigeants bellicistes dans leurs visées impérialistes .

    • JP94 10 mai 2015 10:46

      @JP94
      je rectifie une coquille :

      « qui a gagné , du ministre ou du marchand de canons ? le marchand de canons bien sûr ! » 

    • Croa Croa 10 mai 2015 11:04

      À JP94 « un mercenaire coûte beaucoup plus cher à l’Etat US qu’un simple soldat »
      *
      C’est très relatif, il suffit de leur faire des dollars. En plus cet argent est appelé à tourner dans l’économie US dont une partie en taxes directes. (Même chose à propos de l’Armement qui reste encore un secteur protégé contrairement aux matériels civils maintenant fabriqués majoritairement à l’étranger.)


    • lloreen 10 mai 2015 11:54

      @JP94
      Vous avez tout à fait raison.
      Mais le problème vient en grande partie du fait que l’ état n’ assume plus son rôle qui est celui d’ offrir un cadre à une société qui se choisit une Constitution dans le but d’ un intérêt général.
      Le pays qui a récemment brillamment illustré cette démarche est l’ Islande qui s’ est doté d’ une nouvelle Constitution pour faire face aux besoins de son projet sociétal.

      http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

      "Nous ne sommes en général pas assez conscients du pouvoir que nous aurions pour stopper ces dirigeants bellicistes dans leurs visées impérialistes ."

      C’ est la raison pour laquelle il faut faire un grand travail d’ information à destination des concitoyens.


  • BOBW BOBW 9 mai 2015 12:36

    « La »bête immonde" ,oubliée peut-être volontairement par notre gouvernement inféodé aux USA ,s’agite dans l’ombre sous nos pieds : Soyons trés vigilants et, Résistons ... !" smiley


    • lloreen 9 mai 2015 14:59

      @BOBW
      « Soyons trés vigilants et, Résistons .. »

      D’ autant plus que très bientôt de toutes nouvelles sources d’ énergie vont apparaître sur le marché. Le tout pétrole et toute la branche des peudo énergies renouvelables seront devenues obsolètes et les fondements de la puissance du cartel énergétique seront ébranlés.


    • Dom66 Dom66 9 mai 2015 18:59

      @lloreen

       Bientôt des nouvelles sources d’énergie ???

      J’ai raté quelque chose ? Les quelles ? merci.

       


    • sls0 sls0 9 mai 2015 21:42

      @Dom66
      En étant optimiste oui, mais c’est pas tout de suite. Le mois dernier, tout les robinets du pétrole étant ouverts avec le schiste il y a eu une baisse de production, le pétrole de schiste c’est 2-3 ans max de production.
      Il y a vingt ans il y restait 40 ans de production (à 20$ le baril) aujourd’hui c’est toujours 40 ans mais à 80$ le baril. A 120$ de baril, ce ne sera plus rentable.

      Les autres sources, les médiatiques dont tout le monde en parle sur ce graphe c’est le trait violet en haut. En mettant un max de moyens en 2030-2040 ce sera 30% au lieu de 2%.
      Nota : la Chine est entrée dans l’OMC dans les années 2000, le triangle de la montée c’est elle, sinon ce serait un plateau voir descendant.

      C’est le charbon qui remplacera le pétrole, un rafale ou un F35 au gazogène c’est moi esthétique, j’appuie sur le trait, on sait faire de l’essence avec du charbon, les allemands l’on fait, c’est pas un coût de 10$ comme en Arabie.

      Le charbon va sérieusement modifier la donne coté climatique, des hêtres en France ce sera du passé, quand on regarde les différents scénarios du dernier rapport du GIEC, la Sibérie avec ses matières premières et ses renouvelables qui tiennent la route et qui ne sont pas tous exploités risque de récupérer nos hêtres.

      Une simple règle de trois démontre qu’un avenir moins merdique d’un point de vue thermodynamique c’est coté Russie, coté USA normalement s’ils divisent leur style de vie par 7-8 ça devrait aller. A voir de la façon qu’ils exportent la démocratie depuis 20 ans dans des pays ayant un rapport avec l’énergie, à priori c’est pas leur choix.
      Ils tiennent compte de cette courbe.

      Cette autre courbe pourrait modérer leur appétit. Je dit les USA ou les américains, je devrais plutôt dire Wall Street et complexes militaro-industriel et cette courbe ne les intéresse pas, elle dit qu’au dessus de 15000$ l’argent n’amène plus de satisfaction de vie supplémentaire, ça ne correspond pas à leurs projets.


    • lloreen 10 mai 2015 10:32

      @Dom66
      Entre autres celles-ci.
      https://www.youtube.com/watch?v=yKORsrlN-2k


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 mai 2015 08:34

      @sls0.
      Gadrey est un croyant carbocentriste, et toi aussi.
      Ni l’un ni l’autre n’êtes physiciens, ni biologistes, ni géologues, et ça se voit...
      Juste des croyants, des crédules dans la propagande carbocentriste.


  • Laurent 47 9 mai 2015 15:16

    J’ai assisté en direct sur RT en espagnol, à la cérémonie du 70 ème anniversaire de la victoire sur le nazisme, qui s’est déroulée sur la place Rouge.

    Bien entendu, les pro-nazis de tous poils qui composent les gouvernements européens, comme ceux qui sont mariés aux Etats-Unis ( Grande-Bretagne, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande ), étaient absents de la fête, leur coup d’état fomenté en Ukraine ayant lamentablement fait long feu !
    Mais les médias occidentaux minimisent cette commémoration en indiquant qu’il n’y avait que 20 pays représentés à Moscou. Alors, j’ai fait un petit calcul :
    Population mondiale en 2015 : 7.292.570.800
    Populations représentées à Moscou : 3.079.961.515, soit 42,2 % de la population mondiale.
    Populations des 28 pays européens, des Etats-Unis, et de leurs alliés :
    896.947.956, soit seulement 12,3 % de la population mondiale !
    Et c’est la Russie qui est isolée ?
    Cela rappelle une phrase célèbre : brouillard sur la Manche, le continent européen est complètement isolé !
    Un petit conseil : surveillez bien la montée du nazisme en Europe, et vous pourrez constater qu’il n’est pas en Russie, ni en Crimée, mais bien à notre porte ( n’est-ce pas M. Fabius ? ).

    • Dom66 Dom66 9 mai 2015 19:05

      @Laurent 47

      Moi j’ai regardé sur RT et en Français.  Merci au peuple Russe, et honte à nos dirigeants caniches des USA. Dont Flamby le péteux


  • Jelena 9 mai 2015 17:00

    Ne craignez rien amis russes, la présence des soldats serbes à Moscou assure sur votre protection. smiley
     
    *** Si il y en a qui sont intéressés : le défilé du 70ème anniversaire (version complète).


    • roman_garev 9 mai 2015 17:18

      @Jelena


      Bonjour.

      Il y a une profonde conviction en Russie : les Serbes étaient toujours et restent les seuls vrais frères et soeurs des Russes.

      On a énormément honte de ne pas être intervenus en 1999. Sacré Eltsine et sa clique, qui nous ont rendu tous désorientés et indécis. En gros je n’aime point Poutine, mais il faut lui donner son dû de nous avoir faire reprendre la dignité.

    • roman_garev 9 mai 2015 17:30

      @roman_garev


      Je viens justement de réaliser que cette non-intervention dans le massacre de Belgrad et dans la dissection de l’Yougoslavie en général a été une cause décisive pour Eltsine à renoncer à la présidence. Foncièrement il n’était pas un salaud, donc il a eu peut-être honte, lui aussi. Ça c’est mon opinion à moi.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 mai 2015 18:47

      @roman_garev

      Il n’est pas tout a fait exact que les Russes ne soient pas intervenus en 1999. Je me souviens que le contingent russe de la force dite internationale a rompu les rangs et s’est précipité au Kosovo sans autorisation 24 heures avant le moment prévu, pour y proteger la populatio serbe qu"on allait massacrer.... Si aujourd’hui on ne rappelle pas cet incident, c’est que la propagande russe, devenue infiniment psa habile que celle des aoccidentaux -(il suffit de comparer vos interventions a celles de vos detracteurs smiley) - ne fait bouger les pions que lorsqu’il est utile de le faire...

      Aujourd’hui, en disant pour tout ce monde au momnet opportun ce que ceux qui réfechissent savent depuis le debut - (a savoir qu’il y a place pour des pans de l’Ukraine dans une Russie élargie, mais certes pas pour tout ce qui constitue aujoud’hui l’Ukraine ! - Vous faites marquer encore des points a la position russe. J’en suis bien heureux.


      PJCA

    • roman_garev 9 mai 2015 19:16

      @Pierre JC Allard


      Merci pour cette précision.

      Mais je ne parlais pas de ces volontaires ardents (que j’estime beaucoup), je parlais de la Russie en tant qu’un état qui devrait normalement intervenir, et j’ai honte pour cet état en état lamentable (pardon pour cette tautologie).

    • Jelena 9 mai 2015 19:34

      Bonjour Roman,
       
      >> Sacré Eltsine et sa clique (...)
       
      Je sais... Mais cela ne se reproduira plus car à présent nos deux pays ont signé un pacte d’alliance militaire.
       
      Sinon lors du défilé, j’ai noté que Poutine et Xi Jinping ont beaucoup de choses à se dire... Dommage que la Grèce n’était pas présente (la grande absente).
       
      *** En parlant d’autre chose, ça chauffe sérieusement en Macédoine. Aujourd’hui il y a eu des combats entre soldats macédoniens et albanais. Ca sent l’oncle Sam qui veut faire échouer le gazoduc Turquie-Balkan... D’ailleurs la Grèce subit également des pressions de la part des amerloques à propos de ce gazoduc.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2015 21:01

      @roman_garev
      Vous connaissez le livre de Xavier Moreau «  La Nouvelle Grande Russie » ?
      On y trouve bien des informations qui ne sont jamais traitées en France.


      Xavier Moreau est un français installé en Russie depuis 20 ans.
      On peut voir aussi ses vidéos. Par exemple :
      « La Russie face au globalisme ».

    • roman_garev 9 mai 2015 21:46

      @Fifi Brind_acier


      Merci pour faire connaître Xavier Moreau et pour ces liens. 

    • Croa Croa 10 mai 2015 11:26

      À Fifi Brind_acier,
      *
      Xavier rêve : Hollande est encore plus con qu’il ne le croit et il s’est trompé à propos des Mistrals. Inutile de pousser plus loin la vidéo !


  • roman_garev 9 mai 2015 18:00

    Odessa, Ukraine, ce 9 mai 2015. Des milliers d’odéssites scandent en russe : « Hors d’Odessa, démons bandéristes ! »



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2015 21:06

      @roman_garev
      L’UPR a demandé aux Députés français de déposer une motion de censure contre le gouvernement au sujet de son soutien à Kiev et de l’aide financière (1,8 milliard d’euros) que l’ UE vient d’accorder au gouvernement de Kiev.


      Cette aide est accordée, sans aucune condition sur l’usage qui en sera fait, ni aucune condition sur la présence de néo nazis dans ce gouvernement.

      Dimitry Yarosh, le Chef de Pravy Sector, a été nommé le 6 avril " Conseiller du Chef de l’ Etat major de l’armée ukrainienne. Alors qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international Interpol, depuis le 24 juillet 2014.

    • roman_garev 9 mai 2015 23:19

      @Fifi Brind_acier


      Ils feraient mieux d’enterrer cet argent. Le trou noir appelé l’Ukraine absorbera facilement ces 1,8 milliars (ainsi que 18 ou 180) sans aucun autre résultat que l’apparition des nouveaux noms ukrainiens dans la liste Forbes de milliardaires.

      Je me souviens d’une des créatures pittoresques de Boris Vian : Rock Failair et son orchestre de p’tits milliardaires. Mais ces néo-milliardaires de l’Ukraine ne seront guère si p’tits et innocents que ça...

    • Croa Croa 10 mai 2015 11:35

      À Fifi Brind_acier
      Merci pour l’info !
      *
      Il n’y a pas d’argent sauf pour les patrons, sauf pour les banques, sauf pour payer des militaires à buller aux entrées des gares, sauf pour aller semer le désordre en Afrique et maintenant sauf pour soutenir le régime ukrainien ! smiley


  • Dom66 Dom66 9 mai 2015 19:11

    Merci Roman Garev pour votre article, entièrement d’accord avec vous.

    J’espère quand même que sans tomber dans le piège étasunien, Poutine vienne en aide au Dombas.

    La Russie est le seul pays capable de barrer la route au fascisme


  • volpa volpa 9 mai 2015 20:39

    Il y a peu, j’ai fait un repas avec des connaissances et une ukrainienne était parmi nous
    J’ai trinqué avec elle sur « vive Poutine ».
    Elle savait ce qu’elle disait et faisait car elle est obligée de retourner dans son pays régulièrement.


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2015 20:47

    Ici « Radio Moscou » !


    François Asselineau a été reçu à la TV russe de Sébastopol en Crimée et a répondu aux questions sur les sanctions, sur la perte d’indépendance de la France, l’ OTAN etc.

    Une délégation de l’ UPR en visite officielle à Moscou et en Crimée, pour le 70e anniversaire de la victoire contre les nazis.

    « Session de travail avec les représentants de la Douma de Sébastopol ».

  • izarn izarn 9 mai 2015 22:11

    Scenario bizarre....
    De fait l’armée régulière de Kiev ne peut pas vaincre. C’est un fait.
    Pour vaincre Novorossia, il faudrait l’OTAN, ce qui serait le début de la IIIieme Guerre Mondiale.
    Le scénario probable est celui-ci :
    -Les USA vont essayer de laisser pourrir la situation un maximum.
    -Novorossia va un jour ou l’autre, surtout si Kiev les agresse encore, proclamer leur indépendance définitive. Reconnue par la Federation de Russie et la Chine, les BRICS.
    A ce moment la, une base russe dotée de missiles balistique pourra etre construite dans le Donbass. Comme les ricains au Kosovo, non reconnu par une majorité de pays de l’ONU. (Promesse de Poutine...)
    Novorossia sera irrécupérable pour l’ouest otanesque, comme la Crimée.
    En fait la partie est trés mal engagée pour Obama.
    Quand à nous français, nous observons ça dedans notre poubelle historique....Jétés la par Chirac, Sarkosy et Hollande.


    • roman_garev 9 mai 2015 23:04

      @izarn


      D’accord en gros avec votre commentaire.

      Cependant votre scénario serait, à mon avis, trop pessimiste. Qui plus est, il sous-estime le talent stratégique de Poutine.
      Ce que vous avancez, ce serait une victoire tactique de Novorossia. Mais la Russie voit plutôt l’Ukraine actuelle toute entière (sauf peut-être ses trois oblasts de l’ouest annexés en 1939 qui génèrent depuis lors le nazisme et la russophobie acharnée en contaminant le reste de l’Ukraine, mais qui ne servent à rien, à vrai dire) devenir la Novorossia (ou la Malorossia, ou l’Ukraine, le nom ne change rien).

    • Lucide bdpif@laposte.net 10 mai 2015 01:25

      @roman_garev
      En France personne ne connait la « Novorussia », c’est un concept russe qui n’est validé par personne et que personne ne connait ici, quand a L’Ukraine, elle appartient aux Ukrainiens, et pas à la Russie. Meme si une partie des ukrainiens ne veulent pas couper les ponts AVEC ELLE, il va bien falloir comprendre que les peuples ont vocation à etre libre et pas colonisés, ni par la Russie ; ni par les ingérences USA. Houch, nous sommes en 2015, pas en 1945


    • roman_garev 10 mai 2015 08:40

      @bdpif@laposte.net

      En France personne ne connait la « Novorussia », c’est un concept russe qui n’est validé par personne et que personne ne connait ici,

      Hahaha, et qui en France connaissait le mot « spoutnik » avant que l’URSS ne l’a pas lancé en 1961 ? Qui en France connaissait le mot « URSS » avant 1922 ? Ce n’est point à France (surtout pas à votre France à vous qui prétend ne rien connaître, mais avait déjà décidé pour la Lybie) de décider ce qui se passera sur les terres russes ni de « valider » quoi qu ce soit en Russie et en Ukraine. Un certain Bonaparte, et puis un certain Hitler ont voulu décider quelque chose en Russie, voulez-vous les imiter ?

    • roman_garev 10 mai 2015 08:52

      @roman_garev

      Précision : le spoutnik, c’était en 1957. En 1961, c’était le premier homme en space lancé par ce même URSS sans aucune « validation » de la France ni des États-Unis.

      Hier, le 9 mai, le président de la France (ainsi que d’autres caniches étatsuniens) a boycotté la Fête de la Victoire sur le nazisme remporté à 90% par l’URSS. De ce fait lui-même il a annoncé d’avoir désormais perdu tout droit de « validation » quelconque dans les yeux de la Russie.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 mai 2015 08:54

      @roman_garev
      La Russie n’a jamais été conquise par personne, ce qui explique le caractère des Russes.


    • Croa Croa 10 mai 2015 11:45

      À roman_garev,
      *
      Ce « boycottage » est très relatif et nos pays étaient tout de même représentés.
      J’ai le sentiment que cette com, un peu exagérée, nous est destinée en fait.


    • roman_garev 10 mai 2015 13:16

      @Croa


      nos pays étaient tout de même représentés. 

      ...restés entre deux chaises.

      cette com, un peu exagérée, nous est destinée en fait.

      En fait elle est destinée à tout qui veut voir, mais surtout au peuple russe, qui n’est point dupe de ce qui se passe « sous les tapis » du Kremlin.
      Quant à votre mot « exagérée », essayez de le substituez par « envergure ». On ne va pas se tasser sous une chaise en essayant de se faire passer pour un pauvre souris effaré.
      À propos, avez-vous remarqué l’absence totale du chef da la plus grande puissance du monde, un certain M. Obama, dans l’espace public de ces jours ? En voici une espèce de spectre peureux...

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 mai 2015 14:42

      @roman_garev

      Nous sommes donc d’accord meme sur les détails... Et je retiens que le bon vocable à utiliser est « ardents volontaires ».... smiley Quant à la fin de la confrontation en Ukraine, je persiste a penser que la bonne sortie sera un un coup d’état militaire en Ukraine s’autorisant d’un vaste soutien populaire et et de l’infiltation de l’armée par les vieux camarades majoritairemnet pro-russes ( pour ne pas dire pro-URSS)...

      Ensuite, un genereux referendum pemettant aux oblast de declarer independant(e)s de Kiev sans 
      contestation.... puis d’aller deposer leur ecuelles a la porte de de l’U.E.


      PJCA

    • roman_garev 10 mai 2015 16:09

      @Pierre JC Allard

      Merci. D’ac pour tout sauf la fin : « leurs écuelles à la porte de l’U.E. »

      Ces écuelles (sauf celles de la Galicie) seront déposées à la porte de la Russie.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 mai 2015 03:50

      @roman_garev


      Je crois que la scission/secession dont déciderait un referendum pourrait aller chercher plus que la Galicie : peut etre la majorité des territoirse qui n’avaient PAS voté pour l’ex-president russophiie.... 

      Une Ukraine Orientale, dans cette partition à l’amiable de l’Ukraine, garderait toutes les regions où l’influence russe est predominante - qui sont aussi celles qui sont économiquement viables - et le controle de la Mer Noire.... 

      L’Ukraine Occidentale pourrait prendre sans discussion la voie de la democratie .... aux frais de l’UE. Une « victoire » pour les USA que je crois que Poutine accepterait avec magnanimité...

      Un statut special pour Kiyiv, berceau du Rus, vers où convergeraient - pour que des privileges s’assurent de leur complaisance - ceux dont de ce serait la mission de faire renaitre la bonne entente entre les parties. Il ne manquera pas de grandes societes americaines et europeennes pour aller profiter de cette bulle de prosperité.

      PJCA

    • roman_garev 11 mai 2015 09:29

      @Pierre JC Allard


      Merci. Un scénario très probable.

  • gaijin gaijin 10 mai 2015 09:34

    " . Jusqu’à ce que ces mots « l’intégration européenne » ne feront que vomir la majorité des Ukrainiens. Et ensuite le peuple ukrainien, en ayant soupé de la « démocratie à l’européenne », se mettra à bâtir un état nouveau. "
    vous rêvez mon vieux .........il n’y a pas d’ensuite ! le peuple ukrainien deviendra un état vassal aux marches de l’empire ou règne la pax américana on lui laissera le droit de raler ( démocratie oblige ) en le privant de tout moyen de faire quoi que ce soit .....et on l’endettera pour lui donner les moyens d’ a peine survivre ....


    • roman_garev 10 mai 2015 09:48

      @gaijin

      Rassurez-vous et abandonnez vos rêves à vous, c’est pas pour trop longtemps à l’Ukraine rester un état vassal et pas pour trop longtemps, votre fameuse pax americana ne soutenue que par son monnaie du singe qui compte ses dernières années.

    • roman_garev 10 mai 2015 09:56

      @gaijin

      Vous avez oublié, mon vieux, que les Ukrainiens sont en fait les Russes (sans compter la Galicie, une servilité de la Pologne annexée par erreur par Staline) qui ont vaincu le nazisme. Oui, ils étaient dupés par leur oligarques achetés par l’Oncle Sam, mais c’est enfin le moment de la vérité qui arrive inévitablement. Allez dire aux habitants d’Odessa, de Kharkov, de Nikolaev, de Kherson qu’ils seront des vassaux des États-Unis... je ne vous envierais guère.


    • gaijin gaijin 10 mai 2015 11:13

      @roman_garev
      " Allez dire aux habitants d’Odessa, de Kharkov, de Nikolaev, de Kherson qu’ils seront des vassaux des États-Unis... je ne vous envierais guère. "
      oh mais on ne leur dira pas ! ( et quand je dit on comprenez bien que ce n’est pas de moi qu’il s’agit smiley )
      regardez en france le mal que l’on a dans une population martelée par la propagande le mal que l’on a faire entendre cette vérité ......


    • roman_garev 10 mai 2015 13:06

      @gaijin


      Il n’est pas nécessaire de leur dire quoi que ce soit, ils le voient de leurs propres yeux, et ils protestent déjà, malgré l’oppression nazie sanglante de la junte de Kiev (voir mon lien en haut sur Odessa le 9 mai 2015).

  • Pic de la Mirandole Gérard Lemenn 10 mai 2015 18:52

    Bravo pour cet article !


    A répéter à quiconque soutient que c’est la Russie qui agresse l’Ukraine.

  • Gieller Gieller 10 mai 2015 21:27

    La Russie s’accommode très bien de ce qu’il se passe en Ukraine pour la simple raison que cela oblige les oligarques à soutenir Poutine dans son virage vers l’Est...
    L’UE fait n’importe quoi avec ses sanctions et sa politique pro kiev, cela rend donc tout soutien de la part de l’opposition à l’UE impossible à justifier aux yeux du peuple.
    Poutine a ainsi le champ libre pour mettre en place les accords avec les autres membres des Brics sans que personne n’y ait rien à redire. C’est tout benef pour lui !


    • roman_garev 11 mai 2015 09:43

      @Gieller


      Merci, vous avez porté juste.

      Les E.U., l’U.E. et l’OTAN ont fait vraiment tout ce qu’ls avaient pu pour se forger un adversaire imbattable : une Internationale Patriotique (vous allez sans doute en entendre parler) avec la Chine à la tête, avec la Russie, l’Inde et autres BRICS et encore d’autres (et plusieurs !). À en croire que c’est Poutine qui a machiné tout cela smiley

  • JC_Lavau JC_Lavau 11 mai 2015 08:47

    Il fut un temps où circulait une histoire quasi-potache, en ce temps-là Pompidou était premier ministre du grand Charles :
    Boumedienne vient trouver Pompidou, pour lui demander 93 milliards. Pompidou refuse.
    - Bon, alors, arrange-moi une audience avec le Grand.
    - Il te répondra la même chose que moi.
    - Une audience quand même !

    Il ressort de l’audience avec son chèque de 93 milliards en main.
    Prié de s’expliquer, il explique :
    - Je lui ai dit : Tu me files 93 milliards ou je t’y refile l’Algérie.

    On peut recomposer une histoire similaire, où l’Ukraïne remplacera l’Algérie.


  • lloreen 11 mai 2015 09:15

    Il n’ y aura jamais d’ affrontement direct entre Washington et le Kremlin.Déjà à cause de la supériorité du Kremlin et que tout se joue en coulisses.J’ en veux pour preuve un événement qui marquera les esprits dans l’ état-major des Etats-Unis et qui n’ a pas été éventé -et pour cause, par les médias asservis au cas de l’ OTAN ! (Organisation Terroriste de l’ Atlantique Nord !- et dont voici le lien :

    http://www.voltairenet.org/article185324.html

    Par contre, il y a nettement un risque d’ embrasement sur le territoire européen car c ’est un fait qui s ’est avéré deux fois durant les deux conflits mondiaux( 1914-18,1939-45) et actuellement encore avec le cas de l’ Ukraine.
    A chaque fois et comme ce sera toujours le cas dans de telles situations, les grands vainqueurs ont été les banques, les cartels et des acteurs qui n’ ont jamais pris part directement à un conflit.
    Les grands perdantes sont les populations occupant les territoires concernés et ceci est, malheureusement, est une constante dans l’ Histoire.

    En Ukraine le bloc atlantiste -dont la façon de procéder relève des cas d ’école-a placé sa marionnette au pouvoir .On voit donc Poroshenko jouer leur représentant de commerce à travers les pays asservis à Washington pour lever des fonds (comprendre : endetter sa population).

    Le flux des migrants à travers le continent européen est une autre manoeuvre -caractéristique des Etats-Unis - pour déstabiliser encore un peu plus les populations de plus en plus précarisées.
    Tout ce monde disposera d’ une couverture sociale, d’ un logement au nez et à la barbe des autochtones européens qui n’ en finissent plus de ressentir les effets des crises successives sciemment organisées par le cartel bancaire.

    Il est à espérer que les populations comprendront le but de ces manipulations sournoises et qu’ elles ne tomberont pas dans le piège grossier qui leur est tendu : la guerre civile.
    Il faut d’ ailleurs relever que les événements de Paris (attentats sous fausse-bannière) ont été orchestrés comme prélude à cette opération de déstabilisation pour installer les lois liberticides qui n’ ont pas tardé à être votées comme ce fut le cas aux Etats-Unis après les crimes du 11 septembre 2001.Il y a trop de situations concordantes pour qu’ il puisse encore subsister le moindre doute quant aux desseins des prédateurs.

    La population française peut donc désormais sérieusement s’ inquiéter d’ être ainsi alignées sur l’ axe de Washington, au même titre que la RFA, administrée par Washington en tant que territoire sous statut d’ occupation.

    En ce qui concerne Poutine, il a eu l’ intelligence de jouer son rôle, qui est celui d’ un administrateur en chef du territoire russe.Son intérêt est évidemment de toucher sa part des dividendes et de maintenir le gâteau intact et dans ce sens, son comportement est quasi le même que celui joué par son homologue de Washington.

    Quant aux populations concernées, l’ Histoire montrera si elles auront eu l’ intelligence de comprendre que c ’est à elles de commencer à s ’imposer en tant que pièces maîtresses pour maintenir l’ équilibre des territoires.
    L’ Islande a ouvert la voie.Si 320.000 habitants peuvent infléchir le cours des événements, on imagine quel rôle sont capables de jouer des millions de citoyens.

    http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

    L’ Islande a refusé de faire partie de l’ UE.

    L’ enjeu actuel est celui de garder son indépendance tout en collaborant de façon souveraine au niveau mondial.
    La première des règles à imposer étant celle de la souveraineté nationale et populaire avec la sauvegarde de l’ intérêt général.
    Tout reste donc à faire et le défi n’ est pas mince.Espérons que les individus auront appris du passé et que le 21ème siècle sera celui de la paix entre les nations.

     


    • roman_garev 11 mai 2015 10:14

      @lloreen

      D’accord en gros, mais je n’ai guère saisui le sens de cet alinéa-ci :


      En ce qui concerne Poutine, il a eu l’ intelligence de jouer son rôle, qui est celui d’ un administrateur en chef du territoire russe.Son intérêt est évidemment de toucher sa part des dividendes et de maintenir le gâteau intact et dans ce sens, son comportement est quasi le même que celui joué par son homologue de Washington.

      Poutine serait « un administrateur du territoire »... à la solde de qui ? En faveur de qui ? « Sa part de dividendes »... lesquelles, ces dividendes ? « Maintenir le gâteau intact »... pour qui ?  « Son comportement est quasi le même que celui joué par son homologue de Washington »... en quoi ???

    • lloreen 12 mai 2015 23:40

      @roman_garev
      «  à la solde de qui »
      Il n’ est pas directement à la solde de quelqu’ un, il se porte garant pour l’ émergence d’ un nouvel équilibre des forces pour contrer l’ hégémonie totalement malsaine d’ une clique mafieuse occidentale et pour une certaine part orientale à la solde des ashkénazes sionistes à la botte des Rothschild.
      Il fait partie d’ une alliance plus large dont la partie visible est l’ ensemble des pays groupés sous le sigle BRICS (Brasil,Russia,India,China,South Africa) dont le but est la création d’ une banque mondiale concurrente du FMI (sous contrôle de la FED).

      « 
      En faveur de qui »
      En faveur de la souveraineté des nations et de la diversité des peuples.
      Cet aspect a été officialisé lors de la parade du 9 mai où des troupes originaires des différentes parties du territoire russe ont défilé pour honorer la mémoire des 27 millions de russes victimes du fascisme nazi (financé par la City de Londres sous le contrôle des Rothschild).

      « 
      « lesquelles, ces dividendes ? »
      L’ honneur qui rejaillira sur lui et ceux qui s’ opposent à la haute finance mondialiste et leurs alliés de l’ oligarchie mafieuse qui s’ est goinfrée sur les restes de l’ ex URSS.
      Il répare en quelque sorte les dégâts considérables occasionnés par la politique d’ Eltsine, trompé par son entourage et qui a demandé pardon pour ses erreurs sur son lit de mort.
      Poutine a comme une dette envers le peuple russe .

      "
      « Maintenir le gâteau intact »
      Pour les générations suivant celles qui ont été spoliés par les oligarques et ceux qui leur ont ouvert un boulevard.

      Il est le pendant russe d’ Obama dans le monde politique avec une différence de taille.Là où Obama n’ est qu’ une marionnette Poutine a réussi à propulser la Russie sur le devant de la scène politique en prenant le contre-pied de la politique des néo-cons inféodés à Israël (sionistes).
      Et cerise sur le gâteau, sereinement et intelligemment.


    • soi même 15 mai 2015 01:36

      @lloreen, un peut trop optimisme, vous n’avez pas connaissance de la dernière nouvelle Kerry à rencontré Poutine ...

      ( Kerry, Nuland et une importante délégation du Département d’État se sont déplacés jusqu’à Sotchi, en Russie, où ils ont rencontré le ministre des Affaires étrangères Lavrov et le président Poutine . )

      C’est clair, si Kerry rencontre Poutine, c’est que l’Europe a parachever son programme de soumission des pays Européen .

      il y a juste hollande avec ses Mistrals qui va être le dindon de la farce et qui risque de se fait de remettre au pouvoir l’excité qui se prend pour un DE Gaulle en bottine .

      Pour d’autre raison d’une autre nature, il faut envisagé sérieusement que la destruction de l’ensemble des pays Européen est programmé,
      Et qui faut voir au delà des apparences , l’Europe quel que se soit sa forme d’organisation politique est morte , il est visible que l’on va vers la même voie de décomposition que le continent Africaine .


    • roman_garev 15 mai 2015 09:31

      @soi même, merci pour ce commentaire.


      À noter que Nuland, ce mauvais génie des maïdans ukrainiens, qui a l’air d’être le moteur principal de la politiqie des États-Unis en Ukraine (donc considérée en Russie en tant que non même un adversaire, mais en tant qu’un ennemi mortel - mortel au propre sens du mot, pour avoir causé des dizaines de milliers de morts en Ukraine !) ne fut pas acceptée par la Russie à participer à cette rencontre, elle a été obligée de rester derrière la porte à grincer ses dents dans la rage impuissante.
      Cette démarche évidente de la Russie n’a eu aucun impact au succès des pourparlers et, ce qui plus est, n’a été honorée d’aucun commentaire officiel de la part des États-Unis, qui ont semblé avoir avalé la pilule.

    • roman_garev 15 mai 2015 09:35

      @lloreen


      Merci pour ces précisions, sans lesquelles on pourrait se méprendre facilement sur le sens de ces paroles dans votre commentaire précédent.

  • lloreen 11 mai 2015 09:34

    Il est bon de se rappeler que les nations disposent de la Déclaration universelle des droits de l’ homme et du citoyen qui a une valeur supra-légale.
    Ceux qui veulent imposer leur dictat en instaurant des cours d’ arbitrages (comprendre : régler ses affaires entre amis) comme visent à l’ imposer les défenseurs du TAFTA feraient bien de se le rappeler parce que toutes leurs pseudo-lois pourront être attaquées par ce biais.

    C ’est ce qu’ est en train de vérifier Madame Lagarde, directement incriminée lors de l’ affaire Tapie.

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/08/27/christine-lagarde-mise-examen-negligence-arbitrage-tapie_n_5720726.html

    Si je voulais me faire l’ avocate du diable, je conclurais en disant qu’ à ce rythme chacun pourra désormais faire ses « petites affaires » et organiser sa cour d’ arbitrage pour être sûr de faire exactement justice lui-même car c ’est exactement l’ objectif du TAFTA. Non seulement l’ inversion de la charge de la preuve* y sera la norme mais en plus les plus gros mafieux seront absolument certains d’ être systématiquement blanchis.

    *Ce ne seront plus les entreprises (ou cartels) qui devront prouver que ce qu ’ils produisent ne nuit pas aux consommateurs mais les consommateurs qui devront prouver la nocivité d’ un produit.
    Bonne chance donc à David contre Goliath !


  • Mowgli 14 mai 2015 12:08

    Essuyer une victoire... en jetant l’éponge ?


  • Loatse Loatse 14 mai 2015 13:57

    Pas impossible votre scénario... et ce d’autant plus qu’en Crimée les jeunes sont appelés sous les drapeaux (ceux de russie)


    Contrairement à chez nous ou nous avons une armée de métiers ; des volontaires ; En russie les jeunes appelés peuvent être envoyés durant l’année de leur service obligatoire, combattre en tchetchenie (entre autres..) Pas d’objecteurs de conscience : c’est cela ou la prison (et les prisons russes n’ont rien à voir avec les nôtres si décrêpies soient elles)

    (mes sources sont « sur pieds », je précise..)

    Bref là ou ça coincera (pour l’europe notamment) c’est lorsque ces jeunes appelés ukrainiens (puisque la crimée n’est pas reconnue comme faisant partie de la russie), quand ces jeunes appelés s’en iront combattre au côté des insurgés du Dombas...

    Nous aurons donc des troupes fraîches, bien formées, bien équipées matériellement..par la russie mais pas considérées comme russes :)

    et bien sûr, in fine une base russe enfin sans l’être :) à la place de la base américaine envisagée...

    Hélas, devant ce qu’il faudrait appeler un « foutage de gueule flagrant », l’onu se verra contrainte à voter un résolution autorisant les forces de l’otan à intervenir....

    Tout le monde a fait profil bas lorsque les avions militaires russes ont violé notre espace aérien (et ce à plusieurs reprises) mais cela sera difficile de faire comme si de rien n’était dans cette configuration plus que probable...Laissera t’on votre scénario se dérouler ? j’en doute sauf si.... les 30% d’américains pauvres (84 millions d’individus je crois...) se mettent à donner du fil à retordre à l’oncle sam en se soulevant... Depuis « Baltimore », il devient flagrant qu’il y a tension plus que palpable à l’ouest...

    En pologne, anticipant déjà cette extension du conflit, on s’entraine également...

    et comme le dit ma maman qui survécut par miracle à la deuxième guerre mondiale « quand les bombes tombent et qu’on est dessous ou quasi, on se fiche complètement de savoir si ce sont celles d’un allié ou pas... »







    • roman_garev 14 mai 2015 17:58

      @Loatse

      Tout le monde a fait profil bas lorsque les avions militaires russes ont violé notre espace aérien (et ce à plusieurs reprises) 

      Pardon, j’ai dû ne pas remarquer (quoique pour ça j’aurais dû devenir sourd et aveugle) : c’était quand, cette prétendue violation de votre (lequel, français ?) espace aérien ? 
      Étrange, que l’OTAN en reste muette et on n’est pas encore en état de guerre. Devrait-elle, elle aussi, devenir sourde et aveugle ?

      Si vous parlez du vol (et non du viol) dans l’espace international aérien (donc pas le vôtre), qui n’appartient à personne, comme ce mot l’indique, merci de formuler vos pensées d’une façon un peu plus adéquate.

    • roman_garev 14 mai 2015 18:14

      @Loatse

      Pas impossible votre scénario... et ce d’autant plus qu’en Crimée les jeunes sont appelés sous les drapeaux (ceux de russie)

      Contrairement à chez nous ou nous avons une armée de métiers ; 


      Pour votre informatin : en 2014 l’armée russe comptait 295 000 de contractuels (militaires de métier) et 273 000 de conscrits (« appelés sous les drapeux », selon vous). Ce fut la 1ère fois que le nombre de contractuels dépassa celui de conscrits, et cette tendance va se renforcer. 

      Rigolo, votre précision en parenthèses : « sous les drapeaux (ceux de russie) ». Et sous quels autres drapeaux pourraient-ils être appelés, ces jeunes gens de la Crimée : de l’Uruguay, de l’Australie, de la France ? smiley



    • roman_garev 14 mai 2015 18:29

      @Loatse

      Pas impossible votre scénario... 

      Rien que dans vos yeux, après avoir passé des heures devant la TV française...

      et ce d’autant plus qu’en Crimée les jeunes sont appelés sous les drapeaux (ceux de russie)

      On appelle en Crimée ce printemps (pour la 1ère fois) 500 jeunes gens. Tous feront son service sur le territoire de la Crimée.

      Quand on ne connaît pas des faits, on en vient aux conclusions erronées.


    • Loatse Loatse 14 mai 2015 19:43

      @roman_garev


      Finlande août 2014..( pour le viol de l’espace aérien) d’après le ministère de la défense finlandais. 2 « incidents » (j’avais cité de mémoire pardonnez moi mon imprécision.. :)


    • roman_garev 14 mai 2015 20:46

      @Loatse


      Pardon, je ne savais pas que vous habitiez Finlande (en parlant de « votre espace aérien »).

      D’ailleurs ces déclarations finnoises n’ont jamais été confirmées par une preuve quelconque et n’ont jamais eu des conséquences quelconques. Pourquoi « tout le monde », selon vous, donner l’alarme devait 

      Les Scandinaves s’amusent à déclarer, une fois par semaine, plutôt des sous-marins russes dans leurs eaux (pourquoi n’en avez-vous pas parlé ? c’est plus connu). Cette fois-ci ils ont choisi des avions (sans pouvoir préciser non seulement le type de ces avions, mais étaient-ils militaires ou non).


    • Jelena 14 mai 2015 21:43

      @Loatse >> quand ces jeunes appelés s’en iront combattre au côté des insurgés du Dombas.
       
      Pour info le Donbass aujourd’hui c’est 80 à 100.0000 hommes et ils proviennent de toute l’Ukraine (enfin surtout de la moitié Est), pas besoin que « le vilain » Poutine les poussent dans le dos.


Réagir