mercredi 6 janvier - par Dr. salem alketbi

La soi-disant vengeance iranienne : quelle stratégie ?

JPEG

On lit souvent dans les journaux quotidiens des menaces incessantes de la part des têtes dirigeantes du régime iranien et l’intention des mollahs à user de représailles contre les Etats-Unis d’Amérique. Mais la réalité dément ces menaces. Ce ne sont que des déclarations creuses visant à absorber la colère des alliés et des partisans des mollahs devant les coups successifs qu’ils reçoivent.

De plus, il y a les effets de la politique de sanctions sévères du président Trump sur les mollahs il y a plus de deux ans. Le grand écart entre les menaces des mollahs et la réalité de leur comportement hautement calculé est une stratégie bien pensée. Elle est basée sur la patience pour obtenir une victoire politique morale sans aventurer dans la confrontation directe avec le camp américain dominant et capable de résoudre tout conflit militaire limité ou général avec le régime des mollahs.

Depuis la révolution de Khomeini en 1979, il apparaît que les intérêts et la survie du régime priment sur ses calculs et ses normes. En témoignent les nombreuses positions fondées sur le principe de la taqiya politique, que les dirigeants du régime appliquent à bon escient. Le régime avait déjà fait face aux vents violents de la colère américaine en 2011, lorsque les États-Unis ont décidé de punir les talibans afghans pour avoir hébergé des dirigeants et des agents d’Al-Qaïda dans leur pays.

Le même comportement a été observé en 2003 lors de la guerre américaine contre le régime de Saddam Hussein. Dans les deux cas, les mollahs ont fourni tout le soutien et les installations nécessaires aux forces américaines par crainte de subir la colère de Washington.

Il y a aussi la fameuse déclaration de Khomeini. En 1988, il a accepté la résolution 598 de l’ONU sur un cessez-le-feu pour mettre fin à la guerre Iran-Irak, comparant son geste à boir «  une coupe de poison.  »

Publicité

Je me souviens très bien qu’à la mi-2003, quelque 127 parlementaires iraniens ont adressé une note au Guide suprême Ali Khamenei lui demandant de faire comme son prédécesseur Khomeini qui, contre son gré, a accepté ladite résolution du CSNU. Lui aussi devrait boire le calice jusqu’à la lie «  si nécessaire pour défendre les piliers du régime et l’indépendance du pays.  »

Donc, c’est pas rare dans les comportements politiques des mollahs, qui font passer les intérêts du régime avant toute autre chose. On peut affirmer que le régime des mollahs fonde ses positions escalatoires actuelles sur une stratégie à objectifs de long terme, notamment le désir de pousser les Etats-Unis à prendre une décision historique de retirer toutes leurs troupes stationnées dans la région du Golfe.

Un tel jugement suppose que les intérêts américains sont fondés sur le contrôle des ressources pétrolières et la garantie de la sécurité des alliés, notamment d’Israël, ainsi que sur une diminution de la dépendance américaine du pétrole du Golfe.

Il manque, en revanche, d’autres données significatives à cette évaluation. La supériorité stratégique des États-Unis sur les autres acteurs de l’ordre mondial actuel dépend entièrement de l’étendue de son influence dans les zones sensibles aux économies des adversaires et concurrents, comme la région du Golfe.

La présence militaire américaine ne dépend donc pas seulement des besoins en pétrole du Golfe. Elle doit aussi permettre de prendre pied dans des zones vitales pour les concurrents ou, en d’autres termes, de disposer des moyens de pression requis pour influer sur les positions et les politiques des adversaires si nécessaire.

Tout compte fait, les déclarations insistantes des dirigeants des mollahs que leur objectif d’«  expulser les forces américaines d’Irak et du Golfe  » est en train de se réaliser sont tout à fait incrédibles. Les derniers épisodes de ces déclarations rêveuses ont été faits par le président iranien.

Hassan Rouhani a récemment déclaré que «  la vengeance de l’Iran pour l’assassinat de Qassem Soleimani ne prendra fin que lorsque le pied américain de cette région sera coupé. Téhéran coupera le pied de Washington de cette région, en échange de couper la main de Qassem Soleimani.  »

Publicité

Les États-Unis, avec toutes leurs vastes ressources et capacités militaires, sont capables de protéger leurs forces partout dans le monde. Il reste alors envisageable de déployer et de redéployer ses forces en fonction des procédures de protection de son personnel par exemple. Mais elle ne se retirera pas complètement de la région du Golfe comme le suggèrent les mollahs.

De telles déclarations deviennent donc de simples jacassements qui reflètent le peu d’horizon des mollahs, et leur désir de trouver une issue pour sauver la face après avoir subi de longues défaites et coups successifs à l’intérieur comme à l’extérieur.

Là encore, l’objectivité exige de dire que les mollahs peuvent réussir à toucher un objectif très vital pour eux grâce à cette stratégie de patience. Ils pourront garder leur régime en vie. C’est un but inavoué qu’ils ont. Mais dans les calculs du régime, il est plus important que tout autre objectif qu’ils poursuivent, comme «  expulser les forces américaines de la région  » ou défendre la cause palestinienne.

Tout bien réfléchi, on peut bien comprendre les déclarations et les menaces des dirigeants du régime au sujet de venger la mort du général Qassem Soleimani ou du scientifique nucléaire Mohsen Fakhrzadeh, ou d’autres événements qui ont éclaté au cœur des villes iraniennes sans que l’on découvre les causes et l’identité des protagonistes.

Tous leurs discours alarmistes ne font que jeter de la poudre aux yeux, gagner du temps et de la sympathie, sans se fonder sur des faits ou des gestes concrets. Le seul cas où cela serait possible est si le sort du régime des mollahs était assuré et non concerné par une quelconque réaction négative si l’une de ces menaces était mise à exécution. Mais un tel cas est irréaliste compte tenu de l’isolement des mollahs et de l’hostilité profonde qui les entoure en Iran et à l’étranger.



15 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 6 janvier 17:10

    J’ai un truc qui devrait intéresser les Emirats et qui explique pourquoi ça flippe chez tous les mamamouchis de l’Empire...

    https://southfront.org/analysis-of-the-iranian-missile-strikes-on-ayn-al-asad-airbase/

    Oui les Etats Unis ont une énorme puissance de frappe mais l’Empire prend l’eau et il ne peut plus soutenir ses politiques.


  • OMAR 6 janvier 18:29

    Omar9

    .

    @salem el kadeb.

    .

    Tout ton torchon n’est en vérité que les aboiements d’un chien qui regarde le passage d’une caravane.

    .

    Dans quelques temps, tu retourneras à ta niche, la queue entre les fesses...


    • Jonas 7 janvier 07:31

      @OMAR
      Mon pauvre @Omar au lieu de vous intéresser a votre pays l’Algérie, que vous avez fui comme un rat , vous faites le malin à disserter sur les autres pays. 

      Comment peut-on avoir connaissance de la politique de ce qui se passe dans des pays lointains , alors que l’on est frappé d’ignorance sur son propre pays ?

      Vous êtes passé comme une girouette des chants à la gloire de Boutéflika, au soutien avec ardeur au Hirak , puis au silence. 

      Pourtant , je vous avez signalé de modérer vos enthousiasmes sur le Hirak, car c’est toujours l’armée qui a la haute main sur l’Algérie et que l’emprisonnement de certaines personnes étaient tout simplement un artifice pour les soustraire à la vindicte des manifestants du Hirak. 

      Aujourd’hui , les militaires qui sont les maîtres de l’Algérie ont acquitté , Saïd Boutéflika, le général Mohamed Medienne , son bras droit Othman Tartag et la militante Louisa Hanoune. Cette dernière a toujours été une opposante sans compromis, elle fait partie du lot pour tromper. Les quatre avaient été condamnés en 2019, à quinze de prison ,« pour complot contre l’armée. » 

      Que pensez-vous @Omar de cette mascarade juridique ? Vos lumières sont les bienvenues.  


    • OMAR 7 janvier 09:54

      Omar9
      .
      @Jonas, arrête de jouer à la petite merde sur Agora : tu empestes tout le site.
      .
      Tiens, va rejoindre tes comparses fachos et ratés au Capitole, pour maintenir ton mac Trump,au Capitole.
      .
      Sinon, il te reste les poubelles de @salem el-kadeb pour becqueter : adresse : 2 Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris.
      .
      Et ce ne sera surement pas un harki ou un nostalgique de l’« Algérie française » comme toi, qui me donnera des leçons de patriotisme.
      .
      Pauvre tache...


    • Jonas 7 janvier 11:36

      @OMAR
      Mon pauvre@Omar , vos insultes ne sont pas une réponse . Vous refusez d’expliquer pourquoi en tant que soi-disant nationaliste algérien , vous avez fui votre pays , pour faire le malin chez l’ancien colonisateur.

      Un nationaliste est celui qui accepte avec courage de rester dans son pays , de se battre et de partager les difficultés de ses compatriotes, pour préparer un avenir meilleur pour ses compatriotes.  

      Encore une fois avant de juger les autres pays , vous devriez apprendre l’histoire de votre pays , c’est une tâche ardue , mais enrichissante . 

       Répondez à ma question : " Quel est votre avis sur cette mascarade de justice concernant les quatre personnes arrêtées , que j’ai citées , dans mon précédents post , puis acquittées , selon le bon vouloir des militaires ? 

      Merci mon cher @Omar. 


    • Jonas 7 janvier 11:48

      @OMAR
      @Omar , pour connaître un peu l’histoire de votre pays l’Algérie, je vous incite à lire le livre suivant  :" L’Algérie en 100 questions . Pays empêché . de Akram Belkaïd , ed. Tallandier , 2019. 

      Lisez ! lisez en dehors du Coran. 


    • popov 7 janvier 17:00

      @OMAR

      Tout ton torchon n’est en vérité que les aboiements d’un chien qui regarde le passage d’une caravane.

      Dans quelques temps, tu retourneras à ta niche, la queue entre les fesses...

      8 votes sous ce commentaire, à 16:30 du 7 janvier, avec une moyenne de 2,5.

      Pour obtenir une telle moyenne, il faut six votes de trois étoiles et deux votes de une étoile.

      Qui sont donc les 6 intervenants qui t’ont donné 3 étoiles ? Ce n’est pas moi et ce n’est certainement pas Jonas ni l’auteur.
      Il ne reste que deux intervenants identifiables : toi et samy Levrai.

      En supposant que tu te sois donné 3 étoiles et que samy Levrai ait fait de même, il reste 4 votes non indentifíés.

      Qui sont ces gens qui viennent plusser tes grossièretés sans laisser eux-mêmes un commentaire ?


    • OMAR 8 janvier 15:31

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      C’est la énième fois que tu mets en exergue le vote des lecteurs, exigeant même de les identifier.
      .
      Au delà de tes merdiques prétentions, cela prouve que tes certitudes reposent plus sur les « qu’en dira-t-on » que sur tes intimes convictions.
      .
      Et si les votants t’apprécient négativement, c’est aussi parce que tu raisonnes comme un parfait moujik qui croit qu’en se biturant de vodka, il s’attirera les faveurs de ses maitres.
      .
      PS : tes caricatures infantiles et provocatrices démontrent plus ton désarroi, l’absence d’arguments et ta débilité et ta haine, qu’autres choses de plus pertinent, vrai et intéressant.


    • cyrus ㄈϤ尺Цら 8 janvier 15:52

      @OMAR

      C’ est plutot les multicompte a OMAR smiley
      Omar1 a omar9 ca en fait du monde dans l’ ouma voxienne smiley


    • popov 9 janvier 04:17

      @OMAR

      Alors, Omar, tu les paies les rats qui viennent plusser tes grossièretés sans jamais laisser un commentaire ? Ou alors, tu fais appel à des membres de ta tribu ?

      Tu veux des informations « pertinentes » à propos de l’islam en France ? Ça tombe bien, Valeurs actuelles vient de faire main basse sur les archives du CCIF. Le public va tout savoir sur les activités des blaireaux du CCIF.

      PS Les caricatures contre l’islam ne sont pas de moi. Il y en a des tonnes sur le net, ce qui prouve que je ne suis pas le seul à trouver l’islam exécrable. Et puis, il est photogénique ton Mahomet avec sa face de cul.


    • popov 9 janvier 06:24

      @OMAR

      ...c’est aussi parce que tu raisonnes comme un parfait moujik qui croit qu’en se biturant de vodka...


      N’empêche que l’Algérie va devoir acheter le blé des « moujiks » pour ne pas crever de faim.


      Et l’Algérie a aussi décidé d’acheter le vaccin des « moujiks ».


      Sans compter toutes ces armes de « moujiks ».


      On se demande ce que feraient les blédards sans les « moujiks ».


    • OMAR 9 janvier 11:54

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      La Russie n’est qu’un marché économique parmi tant d’autres, comme le France l’a longtemps été pour le blé.
      .
      Et le sucre brésilien ou cubain, la voiture japonaise ou allemande , les avions américains, ou autres choses fournies par n’importe quel pays, se paient rubis sur ongle.
      .
      Par contre, il faut bien faire preuve de commisération envers les indigents moujiks, nombre d’entre-eux ne peuvent se passer du commerce avec l’Algérie.au risque de crever la dalle.
      https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/30/97001-20171130FILWWW00137-pauvrete-probleme-criant-de-l-economie-russe.php


    • popov 9 janvier 12:22

      @OMAR

      Par contre, il faut bien faire preuve de commisération envers les indigents moujiks, nombre d’entre-eux ne peuvent se passer du commerce avec l’Algérie.au risque de crever la dalle.


      Un article de 2017 qui parle de la pauvreté en Russie, mais qui contrairement à toute attente, ne parle pas de commerce avec l’Algérie qui pourrait permettre de lutter contre ce problème.

      Tu devrais raffiner un peu tes méthodes de recherche sur le net, et vérifier la fraîcheur des articles que tu trouves à la hâte, si tu ne veux pas faire rire de toi.


    • cyrus ㄈϤ尺Цら 11 janvier 01:43

      @OMAR

      Par contre, il faut bien faire preuve de commisération envers les indigents moujiks, nombre d’entre-eux ne peuvent se passer du commerce avec l’Algérie.au risque de crever la dalle.

      L’ algerie qui nourrit le monde entier , faut oser smiley

      je suis sur qu’ il font toute la vodka russe et polonaise egalement smiley




  • Jonas 7 janvier 07:50

    Une fanfaronnade  , une de plus du régime criminel des mollahs, pour détourner l’attention du grand peuple iranien des difficultés économiques et sociales ainsi que l’incapacité de lutter contre la Covid-19 qui fait des ravages dans le pays. Les chiffres donnés par le régime , ne reflète nullement la réalité. 

    Plusieurs députés du régime criminel des mollahs ont présenté un projet de loi , invitant le gouvernement à rayer israël avant 2041. 

    Pourquoi 2041 et pas avant ?


Réagir