vendredi 9 février 2018 - par Luc-Laurent Salvador

La théorie du complot des fake-news

De la (peu) surprenante paranoïa des élites...

Le pouvoir et les médias dominants se tapent depuis quelques temps un petit délire complotiste sur le thème des fake-news, l’idée étant que des grands méchants manipulateurs venus de l’axe du mal (genre des russes, des iraniens, des nord-coréens que sais-je encore ?) travaillent à déformer la réalité — telle qu’ils la voient eux-mêmes ou plutôt telle qu’ils voudraient nous la donner à croire — via des sites de désinformations et surtout via les réseaux sociaux comme Facebook.

Le résultat est, bien sûr, un accroissement considérable d’une censure qui ne dit pas son nom puisqu’elle est déléguée à des entreprises privées qui peuvent l’exercer dans le plus parfait arbitraire pourvu qu’elles fassent comme le veulent les autorités et la horde des bien-pensants qui aboient en chœur leurs refrains victimaires.

Le dernier site mis à l’index sous ce rapport a été Youtube, dénoncé par une enquête du Guardian basée sur les révélations d’un de ses anciens ingénieurs, Guillaume Chaslot, un français licencié en 2013 et créateur du site Algotransparency.

Comme le nom de ce site l’indique assez bien, l’accusé est ici un algorithme, celui que Youtube utilise pour proposer automatiquement de nouvelles vidéos à ses utilisateurs en fonction de leur profil — basé sur leurs choix précédents — de manière à les intéresser au maximum et les faire ainsi rester le plus longtemps possible sur le site.

En clair et en résumé, Youtube s’efforce de proposer à chacun d’entre nous ce qui intéresse le plus chacun d’entre nous.

Si comme moi vous ne voyez aucun problème à cela c’est que vous ne vous mettez pas à la place de ceux qui ont la prétention de dire le vrai, c’est-à-dire, aussi bien les politiciens que les journalistes-sérieux-et-objectifs-par-définition.

Pour eux, le simple fait que Youtube permettent à ses utilisateurs de faire émerger un profil global de consommation où dominent les informations et les vidéos antisystèmes, complotistes ou pire, c’est quasiment un crime contre la vérité.

Ainsi, jeudi 8 février, sur France Inter, dans le 5/7, après avoir entendu Guillaume Chaslot résumer la situation ainsi... :

« C’est une réalité complètement déformée sur Youtube où les gens [silence] ben l’algorithme recommande plus certaines choses que d’autres. Et des fictions souvent marchent mieux que la réalité. Donc quand la fiction marche mieux que la réalité… l’algorithme va recommander de la fiction »,

les journalistes présents se sont écriés tour à tour... :

« C’est troublant », « c’est saisissant », « c’est assez effrayant », « ça froid dans le dos. » [1]

Pour ma part, c’est leur saisissement et leur unanimité accusatrice qui m’a glacé. Comment est-il possible qu’ils soient à ce point aveugle sur le fait que ce qui les effraie est simplement la liberté de choix des usagers de Youtube ?

C’est ce que les responsables de la plateforme mettent en avant à bon droit :

« Notre système de recherche et de recommandation reflète ce que les gens recherchent, le nombre des vidéos disponibles et les vidéos que les gens choisissent de regarder sur Youtube. Ce n’est pas un biais en faveur d’un candidat particulier, c’est le reflet de ce qui intéresse l’internaute. » [2]

Si l’algorithme est mise en cause c’est seulement parce qu’il a laissé chacun des usagers « se complaire » dans ce qui lui convient, à lui personnellement, sans que le Ministère de la Vérité ait eu son mot à dire.

Or, il est clair que ce qui émerge de ces milliards de choix individuels est une image de la réalité férocement critique des versions officielles avec lesquelles les médias alignés nous abreuvent. La masse citoyenne apparaît donc autonome, libre et c’est cela, rien d’autre, qui est « troublant », « saisissant », « assez effrayant », à « faire froid dans le dos. »

En effet, nous retrouvons ici la peur panique qui, depuis la Révolution Française, saisit les gouvernants à chaque fois que les masses populaires font mine de se mettre en mouvement.

D’où ce véritable complotisme paranoïde du fake-news dont nos « élites » semblent saisies. Tout est fait pour endiguer le phénomène, jusqu’à concevoir des formes d’endoctrinement soft dès le primaire.

Bref, pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, nous voilà en route pour une dictature orwellienne et, comme d’habitude, France Inter donne le ton.

 

[1] La chronique « C’est déjà demain » d’Hélène Chevalier, que l’on peut écouter ici, commence à 1O6’21’’ (1h46mn20s) du 5/7. La réaction effrayée des journalistes se trouve à 3’15’’ de la chronique ou à 109’35 (1h49mn35) du 5/7.

[2] Traduction personnelle d’un extrait de l’article original du Guardian.



228 réactions


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 février 2018 09:03

      @Luc-Laurent Salvador

      Bonjour, moi je suis confiante dans l’avenir. Il semble qu’une évolution commune du sens critique des foules est en train de voir le jour, car la malfaisance des femmes et des hommes de pouvoir a atteint son paroxysme et donc, son insupportabilité. C’est palpable, c’est visible et tout le monde est capable, même sans avoir fait d’études supérieures d’en déterminer le degré de nuisances et de refuser d’ être plus longtemps les victimes expiatoires d’un système mortifère, inique et axé sur le profit d’une toute petite camarilla d’individus sans scrupules.
      Il reste bien entendu au Peuple - j’aime mieux ce mot que « masses » qui à mon sens invertit la définition du nombre en donnant à ce mot une connotation négative, à se réapproprier les pouvoirs confisqués par cette soit-disant élite concussionnaire et stipendiée. Elle ne pourra pas mentir plus longtemps, toutes les manoeuvres dilatoires de destruction du pays sont éventés, mis au grand jour : pillage des fonds publics, pillage des fonds privés, destruction de la souveraineté du pays, et par les mesures extrêmement graves prises à l’encontre du peuple.

      Il y a également dans le mot « peuple », une dynamique consensuelle qui peut naître d’une prise de conscience commune et d’une crise de démocratie comme nous sommes en train de la vivre en ce moment même. Comme je crois aux vertus du « Peuple », je crois aussi à sa capacité de se prémunir contre la prédation.
      Et je crois entièrement, que les outils à sa disposition passent bien évidemment par Internet. En écrivant cela, je ne compte pas donner à Internet un pouvoir démesuré ni des pouvoirs magiques, mais pour moi il n’est qu’un outil de plus à la disposition de chaque individu. Tout le monde sait lire, voir et entendre. Les mass-médias continuent de fagociter l’information, de la distordre dans le sens voulu par la propagande. Toutes les dictatures et les régimes tyranniques connaissent ce phénomène : à force de vouloir imprimer dans les esprits le mensonge éhonté, le « fake-news » officiel, le peuple dans sa dynamique, mu par son inconscient et son instinct de survie rejette évidemment l’énormité des signaux que le pouvoir lui envoie pour mieux l’aliéner. Parce que ces gens-là ne sont pas au contact du peuple et en ignorent la plupart du temps les composantes et l’état d’esprit, ils se trompent lourdement en prétendant avoir les capacité s de les manipuler totalement. Il restera toujours à l’être humain cet espace personnel de liberté dans un coin de son cerveau pour déclare : niet ! Vous ne m’aurez pas.
      D’ailleurs, on voit bien que toutes les tentatives sont vouées à l’échec, et même les plus indécrotables propagandistes remettent en doute leur démarche, parce que cela ne marche plus.
       


    • Harald W Larsen Oslo Norvege Harald W Larsen Oslo Norvege 11 février 2018 10:24

      @Luc-Laurent Salvador
      Quelle « justice » tu envisage ? - Style Lenin-Hitler ?


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 11 février 2018 16:52

      @Harald W Larsen Oslo Norvege

      Très bonne question.
      C’est clair que je ne pouvais m’y attarder mais c’est vrai que j’en appelle à une véritable justice, pas une vengeance de dictateur.

      Maintenant où as-t-on trouvé une véritable justice par le passé ? Probablement dans les nations véritablement démocratique dans lequel la belle formule de La Fontaine ne trouvait pas à s’appliquer :
       
      « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir. »
       
      Nous ne sommes pas actuellement en démocratie et c’est pour cela que le pouvoir financier n’est jamais inquiété.

      Au pire, ils payent des amendes imprimées à la planche à billet électronique. ça ne coûte rien.
      Il nous faudra donc une vraie justice pour que cela cesse.

      Il nous faudra donc une vraie démocratie.

      Il y a du chemin à accomplir, n’est-ce pas ?


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 11 février 2018 17:08

      @Nicole Cheverney

      J’aime bien votre confiance dans l’avenir et dans le Peuple. Je l’ai longtemps partagée avant de me rendre compte que les constats que vous faites sur la prise de conscience et la disposition à la (ré)action du Peuple ont déjà été fait dans le passé mais rien n’a changé alors qu’il est clair que le travail de sape de l’individualisme a miné les capacités d’auto-organisation.

      Si vous voulez l’idée de Peuple est de moins en moins « incarnée », de moins en moins présente dans les consciences qui sont de plus en plus individuées et donc moins disposées à s’engager dans une action collective nécessitant d’énormes sacrifices.
       
      De plus je crois bien que TOUTES les révolutions dont on nous a rebattu les oreilles - y compris la Grande, la Belle, la Terrible Révolution Française - ont été téléguidés par des puissants pour leur propre compte.

      Le peuple qui se soulève pour son propre compte sans téléguidage je n’ai en tête que l’exemple de l’Islande. Il est très récent et pourrait donner espoir vu qu’ils ont mis les banques au pied mais il s’agit justement d’un peuple, d’un vrai, qui n’a pas perdu son unité.
       
      Je ne suis pas en train d’enterrer la France.
      La France, bon sang, oui, j’y crois mais j’ai peur que nous ayons bien des tribulations à connaître avant de retrouver une véritable unité.


    • lloreen 11 février 2018 20:45

      @Luc-Laurent Salvador

      Il ne s’agit pas de se perdre dans les méandres spécialement crées pour retarder la progression de la prise de conscience ni de jeter l’opprobre sur des individus dont personne ne sait -et d’ailleurs là n’est pas la question- quel rôle ils jouent par choix ou par programmation, cela n’est pas le problème majeur en l’occurrence.

      Il est simplement question que de regagner sa souveraineté personnelle celle qui a été confisquée à des générations qui nous ont précédées depuis des millénaires par des clans familiaux actifs jusqu’à aujourd’hui qui contrôlent absolument tout ce qui se déroule sur cette planète grâce à des subterfuges comme la magie noire ou le satanisme pratiqués par cette élite auto-proclamée faisant en sorte d’apparaître depuis des générations sous les oripeaux flamboyants du « Bon Berger », en réalité évoqués par les textes anciens comme « les loups déguisés en agneaux », les « fils de Belial », les « faux-prophètes », les « Archontes » évoqués par de nombreux textes anciens dont la Bible et qui mettent l’humanité en garde.

      Peu savent que ce monde est dirigé par le droit commercial (le CCU) uniquement, que pour pouvoir régner sur les êtres de chair et de sang il a fallu que ces escrocs doublés d’assassins usent de trésors d’ingéniosité pour les affubler du statut de marchandise.
      Il suffit pour le vérifier de considérer le droit de la personne dans n’importe quel manuel de droit qui est encore toujours le droit canon, celui-là même élaboré par les papes successifs régnant sur leur état souverain du Vatican.
      La souveraineté pour eux, l’esclavage pour les autres...réduits à la condition d’objets gérés par les pays (tous des entreprises) et dont les dirigeants à la tête de ces corporations sont soit issus directement du sérail de ces lignées papales (13) ou totalement soumis de par leur appartenance à des loges ou sectes diverses et variées qui agissent en coulisses.

      L’exemple des Bilderberger , loge occulte créée par le prince (des ténèbres) nazi Bernhard , époux de la reine défunte Juliana des Pays-Bas et dont la fille (Beatrix des Pays-Bas) préside encore toujours la destinée est une parmi de très nombreuses sectes ou clubs fermés dont tous les futurs dirigeants internationaux ont fréquenté la réunion annuelle avant d’être installés dans leurs fonctions présidentielles.

      La question fondamentale est donc de savoir si les êtres humains du XXIème souhaitent continuer à vivre comme des enfants mineurs dont la servitude commencera à l’âge de 7 ans avec la délivrance de leurs papiers d’identité, gérés comme des marchandises dans un monde mû par l’appât du gain de lignées sans autre loi que la leur qu’ils imposent par le racket, l’intimidation, le vol, le viol, l’assassinat, par l’intermédiaire de structures commerciales (cartels, multinationales) ou d’organisations qu’ils contrôlent en coulisses depuis des millénaires en jetant en pâture de temps et temps quelques boucs émissaires , histoire de calmer l’hostilité grandissante d’une humanité qui commence peu à peu à comprendre qu’elle est atteinte du syndrome de Stockholm et qu’elle a été programmée depuis des générations pour accepter l’idée de se soumettre à un « bon Pasteur ».


    • Harald W Larsen Oslo Norvege Harald W Larsen Oslo Norvege 12 février 2018 01:42

      @Luc-Laurent Salvador

      Merci Luc, mais votre reponse n’est pas trop rassurant :

      D’abord, ca vous gene pas trop, etre associe a Lenin & Hitler ? Tiens ! 

      Mais bien sur : Luc se dit favorable a « une véritable justice », « une vraie démocratie ». Touchant !

      - Dans une autre poste : « l’action du Peuple ».

      Felicitacions ! Mot par mot, vous parlez comme Lenine, il y a 101 ans.

      En somme, Lenine promettais « La Paix, le Pain, la Terre, la Liberté ».

      Helas, vite evident : Lenine, le plus grand populiste de l’histoire : Les belles promesses a la poubelle. 

      Le coup MINORITAIRE d’octobre / novembre 1917 a produit :

      # DESTRUCTION des victoires democratiques de la revolution DU PEUPLE du 8 mars (23 fevrier) 1917 

      # GUERRE contre Allemagne prolongee des decembre 1917, en attendant - en vain - la revolution allemande de ses reves

      # GUERRE, TERREUR, TORTURE BARBARE contre le PEUPLE russe, d’Ucraine et autres

      # « Justice » : Le police totalitaire CHEKA a tout faire : Arreter, juger, executer - le tout en une nuit. « Justice », Luc ? (Les 100 ans de CHEKA celebrè par Poutine 20.12.17.)

      # FAMINE (le Peuple et le Gouvernement d’USA ont envoye des tonnes de norriture, 1920, donc sauve la vie a 5 millions russes)

      # 1921 : Massacre des socialistes libertaires de Cronstadt, auteurs du coup 1917

      # 1921 : « Je-savais-pas-etre-dictateur-si difficile-Lenine » : Appell a l’aide au capitalistes, ceux qui etaient pas deja massacrees : NEP,  Nouvelle politique économique

      # 1922-1933 : Les militaires d’Allemagne invitees a entrainement et productions d’armes en USSR

      # 1926-1933 : Sous l’ordre de Staline, les communistes allemands aide Hitler au pouvoir. Bonus : Deuxieme guerre mondiale.

      (Part 1 sur 2.)


    • Harald W Larsen Oslo Norvege Harald W Larsen Oslo Norvege 12 février 2018 01:44

      @Harald W Larsen Oslo Norvege
      (Part 2 sur 2.)


      1917-2018 : Echanges commerciaux, investissements, technologie, aide humanitaire : Europe et USA aide la barbarie a Lenin a s’installer & survivre jusqu’au aujoudhui. Dernier heretier a Lenine au Kremlin, Poutine.


      2018 : Jamais tant d’armes russes payees par l’Occident, ont vise l’Occident.


      Un autre systeme, une meilleure democracie, en France, Norvege, Europe ?       Oui, je veux bien. Mais pas de repetition des erreurs a la Lenin & co, svp. 

      Helas, pendant 101 ans, rien a detruit l’idee d’une socialisme HUMAINE & democratique, comme Lenine et ses fans l’ont fait, jusqu’au 2018.

      Aujordhui comme avant : Certains parts de la gauche s’allie de facto avec l’extreme droite. Putin a remplace Lenin/Stalin/Hitler, nouveau « dieu ».

      Bien sur, diriger un pays, un continent, la terre, c’est plus complique que jamais.

      # No 1 : A. Ne pas plier a Poutine et Xi Jinping.    B. Halte 100% a les subventionner.

      # No 2 : Refaire le systeme politique mondiale, en grand partie abrubti & detourne par la soi-disante « revolution democratique » de Lenine, 1917.

      # No 3 : Oui, c’est tres compliquè. Quand a moi, je ne vois pas d’autres alternatives, si l’humanite va survivre.


      Le plus grand danger : Se laisser seduire par une ideologie « magique a tout faire », style Lenin Hitler Poutine Bagdhadi.

      Luc : Oui, il y a du chemin a faire. Point de depart : La democratie, il faut la protegerer et developper, non pas jeter a la poubelle.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 12 février 2018 05:22

      @lloreen
       
      Etonnamment, je vous trouve optimiste. Car vous semblez penser que l’humanité est en train de comprendre le processus à l’oeuvre depuis la nuit des temps.
      Mon sentiment est que ce n’est pas l’ordre du jour. L’humanité aime se raconter des histoires et quand on voit le succès des séries (j’ai l’impression qu’on en parle sans cesse et ça m’amuse car je n’en ai pas vue une seule), on se dit que c’est pas demain la veille que ça va s’arrêter.
      L’image des zombies dans les films de Romero me paraît plus adaptée : on fait des feux d’artifices et ça les arrête car ils lèvent la tête pour regarder.
      Nous en sommes là.
       
      Maintenant, il y a aussi ceux qui, comme vous et moi, essaient de ne pas s’en laisser compter (des histoires) et cherchent à faire sens du passé pour comprendre le présent.
      Je vous vois partie sur une piste à la Tarpley qui, lui, de conspiration véniticienne. Je suis sans opinion informée quant à l’hypothèse de ces familles surpuissantes.
      Je trouve le tableau que vous proposez, comme celui de Tarpley, tout à fait plausible et même probable (Illuminati, ça sent l’Italie, Rome y tutti quanti smiley.
       
      Néanmoins, il ne me paraît pas suffisant.
      Car même si une certaine haute noblesse dévoyée a encore de beaux restes, mon hypothèse serait que c’est l’argent qui mène le monde et les grandes puissances d’argent n’appartiennent pas, pour la plupart, à ces familles.
      Bref, elles font partie du tableau, mais en tant que pièces « historiques » d’un engrenage dont le moteur est ailleurs.
       
      D’où le questionnement qui est le mien : d’où vient cette formidable ingéniérie sociale des réseaux
      maçonniques par exemple ?
      Le monde a commencé bien avant Sumer, je cherche donc de ce côté là.
      Vraiment si vous ne l’avez pas découvert, je vous recommande Graham Hancock.
      Il est au premier abord assez oblique avec la question du complot mais il pose un cadre d’ensemble qui donne des repères assez sûrs.
      C’est dans ce contexte élargi qu’il convient je crois de réfléchir.
       
      Il y a en effet une sagacité dans le contrôle des foules mis en oeuvre par les maçons qui me paraît « surhumaine ».
      De même que, sur l’autre versant, il y a une clairvoyance dans la parabole du bon samaritin qui me paraît aussi complètement surhumaine.
      Lisez la première partie de « La controverse de Sion » de Douglas Reed et vous comprendrez ce que je veux dire.


    • Yann Esteveny 12 février 2018 21:53

      Message à Nicole Cheverney

      Je ne crois pas au Peuple. En revanche, je crois que chaque homme a la possibilité de chercher la vérité dans le monde qui l’entoure ce qui passe d’abord par se connaître avec ses limites et ses faiblesses.

      Ceux qui acceptent ce chemin de vérité sont minoritaires sur Terre. La plupart ne se pose pas de questions ou trouvent rapidement des faux-coupables.

      Pour ce qui est du « Peuple » en Occident, tout est sous contrôle. Il sera individualisé (Consommateur/Électeur), circonscrit (Georgia GuideStones), éliminé (Avortement pour Tous), avili (Mariage pour tous) et changé (Immigration Orchestrée). L’Éducation Nationale et les medias de masse produisent la propagande suffisante pour le peuple avec désignation des coupables : conspirationnistes, intégristes, nationalistes. Dans les faits et après décodage du faux en vrai, ces mots désignent des chercheurs de vérité, des personnes intègres et des patriotes.

      Il va devenir urgent pour que ce système survive de soit muscler sa propre fausse dissidence soit passer en mode totalitaire plus complet c’est à dire en mode Nouvel Ordre Mondial.

      Il reste la possibilité de l’effondrement complet du système sur ses mensonges comme en Union Soviétique. Mais le monde occidental est beaucoup plus fort dans la production de base. La production du pain et des jeux suffit pour contrôler la masse. Comme le souligne Pierre Hillard, lorsque les frigos seront vides il est possible qu’un temps quelques consciences se réveillent.

      Comme pour l’Ukraine, le remplacement du terme « Coup d’État » par le terme « Révolution » magnifie le peuple pour mieux le mystifier. Talleyrand aurait dit « Bien agiter le peuple afin de s’en servir ». Maintenant, un peuple qui a une conscience et un sens moral profond ne se laissera pas abuser. Mais tout dépend de la force d’âme de chaque individu.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 13 février 2018 04:56

      @Yann Esteveny

      « Maintenant, un peuple qui a une conscience et un sens moral profond ne se laissera pas abuser. Mais tout dépend de la force d’âme de chaque individu. »

      Vous semblez hésiter et pour cause : la force d’âme de chaque individu dépend de celle de son prochain car la dynamique (mimétique) de groupe créé un effet d’entraînement : nous sommes portés, au bien ou au mal, par notre entourage.
      Certes nous pouvons résister (au bien comme au mal) mais néanmoins les choses sont plus faciles quand l’entourage va comme un seul homme dans le bon sens.
       
      Autrement dit, vous ne pouvez nier l’idée de peuple. Les nations ont une âme qui dépend de la solidarité des individus qui la compose et - nous sommes d’accord - de leur force d’âme.


    • lloreen 13 février 2018 21:27

      @Luc-Laurent Salvador
      « d’où vient cette formidable ingéniérie sociale des réseaux
      maçonniques par exemple ?
      Le monde a commencé bien avant Sumer, je cherche donc de ce côté là. »

      Je vous propose une piste.
      "Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes."

      Ce sont bien sûr des allégories...Pour en revenir à des choses plus terre à terre, quoique, je vous suggère d’entamer une réflexion sur l’information suivante.
      https://www.droit-technologie.org/actualites/le-luxembourg-invente-le-droit-minier-extraterrestre-et-ce-nest-pas-une-blague/

      Encore faut-il s’accorder sur le sens des mots.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 14 février 2018 04:22

      @lloreen

      Merci pour la suggestion et le lien. Nous sommes d’accord mais je veux quand même du concret historique qui soit cohérent d’un point de vue psychosociologique.
      L’hypothèse de Hancock (civilisation avancée disparue avec le déluge vers - 10.000) me paraît la meilleure pour l’instant.
      Mais Sitchin est excellent sur Sumer et s’accorde très bien avec les données bibliques de Biglino.
      Reste à faire le lien avec Douglas Reed et sa Controverse de Sion que je vous recommande vivement si vous ne l’avez déjà lue. Le livre se trouve en ligne.


    • lloreen 14 février 2018 20:28

      @Luc-Laurent Salvador
      Voici du concret historique .
      https://www.youtube.com/watch?v=FrdvvM6Rn5k

      Des civilisations avancées il y en a eues à tous les moments ici et ailleurs qui continuent d’exister et même de co-exister sur cette planète.
      Il suffit de voir les informations sur le programme spatial secret auquel collaborent nombre de multinationales de l’aviation. C’est un secret de polichinelle.


  • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 17:52

    Je lis plus haut, dans une intervention de l’auteur de l’article :

    "[...] tout est une question d’organisation et il est clair qu’elle fait défaut cette organisation dans la dissidence en dépit des tentatives de Soral et Dieudonné.« 

    Si après cela un certain nombre de gros naïfs n’ont toujours pas compris dans quel type de sauce répugnante on les aura fait mijoter sur cette page, c’est vraiment qu’ils sont incurables.

    Il ne leur restera plus, bientôt, qu’à inverser le négatif du salut hitlérien, qu’on appelle, je crois bien, »quenelle", commun à ces deux héros d’une dissidence de merde, pour oser enfin le geste primitif dans sa pure authenticité. Alors, ils se retrouveront directement à la case départ, c’est-à-dire à la fin des années 30. Il restera à trouver un remplaçant au moustachu mais en attendant, on pourra toujours gueuler : Heil Soral !


  • lloreen 11 février 2018 19:59

    Il y a un grand travail d’information à fournir et tout le monde a bien compris que le complot est vieux comme le monde, j’en veux pour preuve les traces historiques où les comploteurs apparaissent dans leurs plus beaux atours. Les preuves abondent sous forme de fresques, de sculptures, de temples, de ruines plus ou moins bien conservées qui sont autant d’indices qu’il est impossible d’ignorer tant ils sont visibles à la ronde dans les musées, en pleine nature ou dans les palais à travers le monde.

    Cette vidéo expose une belle brochette de ces familles dont les racines familiales plongent quelquefois jusqu’à la Rome Antique ou Babylone et qui conservent le véritable pouvoir parce qu’elles possèdent le système financier.
    https://www.youtube.com/watch?v=Of3Uw4VyrCA

    Le seul exemple de la famille Farnese, dont le palais familial rappelle le Pentagone américain et qui compte parmi ses membres le roi des Belges, le grand-duc du Luxembourg et d’autres têtes couronnées depuis bien longtemps est une de ces preuves imparables sur lesquelles il est impossible de ne pas trébucher lors de recherches.

    Quant au fait que le Luxembourg est un paradis fiscal,qu’il fait partie des premiers états regroupés contractuellement sur le continent européen (Benelux), que les membres de ces familles sont absolument tous liés à la haute finance internationale doit sans relever du hasard absolu...
    Le fait est aussi que le nom de quelques-uns des illustres membres de ces clans est associé à des meurtres rituels d’enfants et d’adultes : le nom du roi Albert II a d’ailleurs été cité par 45 témoins-hélas tous « mystérieusement » décédés-lors de l’enquête concernant l’ignoble affaire Dutroux.

    Si ces éléments indéniables ne sont pas des preuves éclatantes de la culpabilité de lignées qui croisent la destinée de l’humanité depuis des millénaires et lui pourrissent littéralement l’existence de par leurs exactions et leurs crimes odieux, il ne reste plus à ces « bienfaiteurs de l’humanité » que de faire en sorte de faire disparaître ce mot qui leur écorne tant les oreilles, leur donne de l’urticaire et la mauvaise idée de nier les évidences, de tous les dictionnaires du monde.
    Ce ne sera pas un complot...Juste un échange de mauvais procédés.


  • pipiou 12 février 2018 11:44

    Quand on voit ces commentateurs qui nous parlent de satanisme, de franc-maçonnerie et d’élites qui font des sacrifices rituels on est chagrin quant à l’esprit critique qu’ils revendiquent.

    Une nouvelle idée vient de surgir : raconter n’importe quoi c’est être d’avant-garde !
    Rael est un avant-gardiste ...

    Et revendiquer l’émancipation par rapport à l’E.N. c’est porter l’obscurantisme en étendard.
    Sacré programme !


  • eddofr eddofr 12 février 2018 14:47

    L’algorithme de Youtube peut poser problème.


    Mais pas celui qui est dénoncé par les médias traditionnels et le pouvoir bien pensant.

    Le premier « biais » est celui de la sur-représentation des internautes (par rapport à l’ensemble de la population) et des internautes les plus assidus (par rapport à l’ensemble des internautes).

    Les acharnés du Web font plus de clicks et sont donc largement sur-représentes dans les sélections et tendances.

    Le second « biais » tiens aux possibilité de « bombing d’algorithme » : une campagne de clics bien organisées avec quelques milliers de machines zombies peut facilement infléchir la tendance globale et l’image que donne youtube.

    Ce biais peut facilement être contré en paramétrant l’algorithme pour ne prendre en compte qu’un « nombre de choix » limité par adresses IP (c’est pas parfait, à causes de IPs virtuelles ou partagées, mais ça améliorerait quand même la « restitution »).

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 12 février 2018 16:28

      @eddofr

      Merci pour cet éclairage intéressant.
      La paranoïa des élites pourrait donc trouver sinon un fondement du moins un motif dans les biais statistiques.
      Mais j’ai peur qu’au fond ils se foutent complètement des détails techniques. La seule chose dont ils ont besoin, c’est des prétextes, des éléments de langage pour mettre en accusation et justifier la censure.
      Comme vous le montrez, les biais en question pourraient être corrigés et ne pas susciter de censure.
      Tel n’est certainement pas leur souhait smiley


  • symbiosis symbiosis 12 février 2018 17:51

    Mais à tout prendre, je préfère F.F.Jenkins, dont le doute a subsisté longtemps et subsiste encore sur ses capacité dans la maîtrise du chant. 

    Jenkins était professeur de piano et chantait comme une casserole, La Castafiore !
    J’admire le courage de cette femme qui, contre vents et marrées a suivi son Darma de chanteuse foireuse, de génie du dérèglement et du manque de justesse.
    On se dit qu’une pianiste ne peut pas chanter comme ça et c’est là tout le génie ou toute l’abnégation consacrée à un trouble de la justesse harmonique. 
    Jenkins est une diva désaccordée qui a défrayé la chronique et déchaîné les passions.
    kelenborn, c’est .... !

    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 février 2018 21:33

      @symbiosis

      Tout juste, @ Kelenborn, c’est comme une vieille orgue de Barbarie désaccordée et abandonnée sur le trottoir pluvieux de la Bretagne brumeuse. Il a eu beau implorer la déesse des fleurs pour un sauvetage express, son bulbe rachidien rhododendronien lui dicte une prose herbeuse au shilom.

      C’est ainsi que depuis son apparition miraculeuse sur Agoravox, il se noie sous ses petites fumées et que depuis, il essaie de nous faire percevoir sa réalité illusoire sous la pesanteur d’un gros troupeau d’éléphants roses.

       


Réagir