vendredi 18 janvier - par Elric Menescire

Le Bal des faux-culs

Bienvenue en lacrymocratie...

Ça y est : pratiquement un mois jour pour jour, après le début du mouvement des gilets jaunes, la presse française dévoile une nouvelle facette de ce qu’il est désormais convenu d’appeler sa veulerie, et son extrême soumission aux pouvoirs en place.

Nous assistons, depuis quelques heures, à un retournement de veste sans précédent dans l’histoire des mouvements sociaux : après plusieurs milliers de blessés, dont des centaines très graves ; après 17 éborgnés et 4 amputés, après plusieurs morts, dont au moins un (Zineb Redouane, à Marseille), indirectement lié à la répression policière démesurée ; après les alertes d’Amnesty International, et de plusieurs associations (collectif « Désarmons-les », ACAT...) sur le niveau de répression absolument inédit, et un usage de la force complètement disproportionné par les forces de l’ordre, sur des manifestants pacifiques, désarmés, incapables de se défendre dans leur immense majorité…

Après deux mois non seulement de silence radio complet, mais aussi de soutien inconditionnel aux « forces de l’ordre », de la part de tous les éditocrates, journalistes, grands reporters et petits courtisans que compte ce pays,....Alleluia ! « ils » se réveillent enfin…

« Ils » ? BusinessFinancesMédias TV, Libération, Le Figaro et consorts, la « crème » des médias oligarchiques français, possédés rappelons-le à 90% par une dizaine de milliardaires proches du pouvoir…

 

BFM, hier :

Violences policières : les lanceurs de balles de défense sont-ils trop dangereux ?

 

Libération, ce matin :

Violences policières : les armes du déni

 

LCI, ce matin :

Gilets jaunes et violences policières : la polémique enfle autour de l'usage du LBD

 

Europe 1, ce matin :

David, victime de violences policières lors d'une manifestation de "gilets jaunes" : "C'est clairement voulu, c'est l'envie de blesser"

Y avait-il le même type d’article, la même vague d’indignation médiatique, la même envie de dénoncer ce scandale, ne serait-ce qu’une semaine auparavant ? Nous avons eu beau chercher, à part un article d’Acrimed (clairement pas possédé par un oligarque, et clairement pas un « grand média mainstream rempli de grands éditorialistes et de grands reporters ») daté d’il y a 21 jours ( !) (lien disponible dans le titre)

Gilets jaunes : voile médiatique sur les violences policières

article qui faisait je job, et le faisait bien...

Sinon, ailleurs ? Rien de rien…

A quoi est donc dûe cette soudaine prise de conscience de la majorité autrefois non seulement silencieuse, mais activement complice ?

Sans doute à cause de ça :

Gilet jaune dans le coma : les policiers ont-ils caché des preuves ? (vidéo)

Une nouvelle vidéo de la charge de la police à Bordeaux samedi 12, ayant amené à la blessure grave d'un manifestant montre la scène du point de vue des policiers. Il apparaît que les forces de l'ordre ont semblé dépassées par la situation et n'ont pas porté secours à la victime.

La gloire du régime macron dans toute sa quintessence…

Et cette fois-ci impossible d’affirmer qu’il s’agissait d'un sauvage venu "pour casser et tuer du policier", puisque c’est un pompier, père de trois enfants…un défenseur de la société donc, quelqu’un qui n’est pas, a priori, assimilable à un casseur ou, pour reprendre les mots de notre bien-aimé monarque micron Ier, susceptible de faire partie d' « une foule haineuse »…

Cette fois c’était trop gros, d’ailleurs, n’avait-on pas aussi pu lire, quelques heures après « ce malheureux incident », cette magnifique déclaration du directeur général de la police nationale, relayée partout sur les médias et les réseaux ?

RT, le 16/01/2019 :

LBD contre les Gilets jaunes : le chef de la police rappelle les règles à ses subordonnés

Face à la polémique grossissant sur le recours aux armes non-létales par la police lors des manifestations des Gilets jaunes, le directeur général de la police nationale a envoyé à ses subordonnés un document rappelant les conditions du recours au flash-ball.

Pas sûr que cela ne suffise…Il semblerait que cette instruction (très) tardive, n’ait plutôt pour effet, que de se couvrir au cas où un mort serait à déplorer. Comment croire en effet qu’elle n’arrive que maintenant, deux mois après le début du mouvement, alors que depuis au moins cinq semaines, le niveau de répression est totalement inédit, et signalé comme tel par Amnesty International notamment ? Ainsi dès le 17 décembre, cette association qui exerce une veille sur les répressions policières et étatiques, partout dans le monde, alertait :

 

ENQUÊTE

USAGE EXCESSIF DE LA FORCE LORS DES MANIFESTATIONS DES "GILETS JAUNES"

Publié le 17.12.2018.

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/usage-excessif-de-la-force-lors-des-manifestations

 

Là aussi, silence assourdissant de tous les bien-pensants médiatiques, pas un BHL, un Ferry, un Toussaint, une Salamé ou que sais-je quel autre complice objectif de ce pouvoir aux abois, en train de se transformer en lacrymocratie.

Et que dire du sinistre de l’intérieur, Castaner, interpellé à l’Assemblée par un député FI ? N’a-t-il pas affirmé, droit dans ses bottes " « Moi je ne connais aucun policier, aucun gendarme, qui ait attaqué un manifestant. À l'inverse, j'ai vu des manifestants attaquer systématiquement nos forces de sécurité(…) »

Un telle dénégation ne confine-t-elle pas au psychiatrique ?

Alors, pour notre belle presse journalistique française, il apparaît désormais clairement que ça devenait trop gros pour rester invisible.

Déjà, il y a deux ans lors des manifestations contre la loi El Khomri, dite « Loi (de casse du Code du) Travail », le niveau de répression avait atteint ce pic, cette intensité nouvelle qu’on lui connait désormais : usage disproportionné de grenades dites « de désencerclement » jetées, au mépris de tout le règlement, directement à la tête des manifestants, occasionnant de nombreuses blessures, avec notamment le coma d’un photographe de 28 ans atteint par un éclat…on avait échappé de peu au pire. Mais il y avait quand même eu plusieurs éborgnés, et quelques mutilés…sans parler des 48 plaintes contre l’IGPN.

L’opération anti-ZAD avait également vu le niveau de répression monter d’un cran :

https://zad.nadir.org/spip.php?article5633 (attention personnes sensibles s’abstenir, images choquantes)

plusieurs dizaines de blessés, dont certains très graves, suite à l’emploi massif de grenades (plusieurs milliers tirées en quelques jours…)

Retour à l’envoyeur.. Le 19 avril 2018, lors d’une action symbolique, des militants anti-aéroport ont déposé plusieurs mètres cubes de douilles de grenades lacrymogènes ramassées sur la ZAD, devant la préfecture, à Nantes. Deux femmes étaient poursuivies pour dépôt d’ordures.

Là aussi, « l’IGPN avait été saisie ». Sans aucun résultat, tous les policiers et autres CRS mis en cause avaient été blanchis par les « bœufs-carottes ».…Un petit mot sur cette institution, L’iGPN. Dès qu’une violence policière semble assez sérieusement avérée pour que la plainte soit estimée recevable par … la police (passons sur ce premier « filtre », qui en dit long sur le nombre réel d’affaires passées à la trappe), l’IGPN est « saisie ». Ses membres étant des policiers directement nommés par le Ministère, on ne s’étonnera pas de savoir que seule une affaire sur dix, environ, aboutisse à quelque chose de concluant… en France, « seulement » 5 morts sont directement imputables au maintien de l’ordre depuis 40 ans (Source). On pourrait se féliciter de ce chiffre, ou se demander non pas si, mais quand il sera dépassé..

Car désormais, ce qui est en cause c'est l'emploi massif de ces LBD, ou Lanceurs de Balles de Défense, par des agents de la BAC appelés en renfort, et qui d'une, ne sont pas formés au maintien de l'ordre comme les CRS, et de deux, sont lâchés dans la rue, tels des miliciens, sans presqu'uaucun contrôle de leurs actions...rappelons que depuis quelques années, ce nouveau type de Flashball, considérablement modernisé, est responsable d'au moins 23 mutilations directes (perte de l'oeil, défigurations...) et d'au moins un mort (Source ).

Si le régime macronien n’arrête pas sa fuite en avant, il se pourrait que ce chiffre soit hélas très rapidement dépassé dans les mois qui viennent. Avec, à la clé, une explosion sociale dévastatrice pour un pouvoir qui se retrouverait totalement nu, exposé à la face de l’opinion internationale, dans toute son essence répressive et totalitaire.

 

Reste la presse, cette magnifique presse française, tous supports et canaux confondus, télés, journaux, radios... toute désormais acquise à la cause des victimes, comme on peut le remarquer ces jours-ci. Quelle ouverture d'esprit, quelle prise de conscience, quel désillement !

On peut légitimement s’interroger sur ce véritable bal des faux-culs  : durera-t-il jusqu’à la dernière danse du régime de Micron 1er  ? Et les Français, gilets jaunes ou pas, s'en souviendront-ils, lorsque les masques tomberont pour de bon, et que le roitelet sera mis à nu ?

 



60 réactions


  • Séraphin Lampion François Pignon 18 janvier 11:52

    « Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon  »


  • JL JL 18 janvier 13:41

    Il y a dix ans je mettais ici en garde contre le danger de ces armes de 4ème catégories.

     Le dérives que je prévoyais avec le Taser sont devenues réalité avec les LBD

     

    Taser, ne nous trompons pas de débat


     

     Naomi Klein : « Les Tasers ne sont pas un remplacement aux armes à feu, ils sont un remplacement à la discussion, la négociation »


    • JL JL 18 janvier 13:50

      Prémonition ? Clairvoyance ? deux ans plus tard j’ajoutais en commentaire à mon article, ce copié_collé  :

       

      Flash-ball, Taser, mêmes usages :

       

      « Il est le premier, et tout laisse à craindre que d’autres lui succèderont. Lundi, un homme est mort à Marseille, après un tir de flash-ball en plein thorax ; un décès venant s’ajouter aux nombreuses mutilations déjà causées par une arme dont l’usage croissant - en manif comme en banlieue - vaut parfaite indication d’une pratique policière sans cesse plus violente et agressive...


      « Autant qu’une arme, le flash-ball est un thermomètre politique. Pour température, il indique l’évolution et la mutation du maintien de l’ordre, c’est-à-dire de la façon dont le pouvoir entend maîtriser et réprimer toute velléité de contestation. Son usage de plus en plus fréquent et les blessures qu’il provoque incarnent tout aussi parfaitement la politique sécuritaire agressive souhaitée de longue date par Nicolas Sarkozy.

       

      « Plus largement, enfin, Le flash-ball parle de ce monde à venir, où les armes dites sub-létale (ou encore non létale ou à létalité réduite, multiples tentatives lexicales de camoufler la réalité des choses) réaliseront le rêve de tout homme de pouvoir : contrôle absolu, l’encadrement des contestataires faisant de nombreuses victimes mais zéro mort. Plus que notre présent, celui de l’indignation et des protestations, il évoque notre futur : la mise au pas. » in Flash-ball » et maintien de l’ordre : quand la police passe à l’offensive.


    • JL JL 18 janvier 18:43

      ledo quel âne,
       
      j’ai dit copié-collé et donné le lien : http://www.article11.info/?_JBB-avec-Lemi-et-Gregoire-Souchay_
       
       Je ne parle donc pas de mes prémonitions.
       
       smiley
       
       sinon, à part les attaques ad’hominem débiles, une idée sur l’article ici ?
       
       Pfff pauvre Troll !


    • Attila Attila 18 janvier 19:50

      @JL
      Il est relativement facile de se prémunir contre les taser : il faut des vêtements conducteurs de l’électricité. Ainsi, les impulsions électriques, au lieu de passer par votre corps sont court-circuitées par le vêtement conducteur de l’électricité. On peut, par exemple, se tailler un gilet dans une couverture de survie. C’est la pellicule d’aluminium qui va servir de chemin aux impulsions électrique au lieu de votre corps.

      .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 20:03

      @Attila

      Mise à la terre ...et bon ce qu’est un cours-circuit faut réviser...


    • JL JL 18 janvier 20:07

      @Attila
       
       outre que je demande à voir (calcul de résistance ohmique ?), je remarque ce dont il est question ici c’est le LBD (lanceur de balle de défense).


    • Attila Attila 18 janvier 20:08

      @Aita Pea Pea
      Nul besoin de mise à la terre, il faut réviser le fonctionnement du taser.

      .


    • Attila Attila 18 janvier 20:14

      @JL
      « outre que je demande à voir (calcul de résistance ohmique ? »
      Inutile, il s’agit d’impulsions de haute tension mais de faible intensité.
      Et moi je remarque que c’est vous qui nous parlez du taser : donc, je donne les informations dont je suis en possession, c’est pour cela que je me suis inscrit sur Agoravox.

      .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 20:18

      @Attila

      Vais pas donner des notions d’électricité...sui fiu comme on dit en tahitien. Ia orana ite miti api ...c’est bonne année dans la même langue .


    • Attila Attila 18 janvier 20:23

      @Aita Pea Pea
      Ça m’amuse toujours de me voir donner des leçons d’électricité alors que cela faisait partie de mon métier et que, en plus, j’ai effectué des recherches sur le fonctionnement du taser.

      .


    • Le Sudiste Le Sudiste 18 janvier 23:30

      @Attila

      "On peut, par exemple, se tailler un gilet dans une couverture de survie. C’est la pellicule d’aluminium qui va servir de chemin aux impulsions électrique au lieu de votre corps."

      Bonne idée mais faut prendre un casque aussi. Parce que si son jouet électrique marche pas, le flic il va avoir les boules... et il va te l’encastrer dans la gueule !


    • Attila Attila 19 janvier 08:03

      @Le Sudiste
      Effectivement, il faut tout prévoir.
      « et il va te l’encastrer dans la gueule ! » Ou ailleurs. Théo, c’était pas dans la gueule.

      .


    • baldis30 19 janvier 08:21

      @ledo
      « prémonitions à deux balles »
      avec vos deux balles vous êtes dans la logique de Ferry, difficile d’avoir un voisinage pire !


    • Attila Attila 19 janvier 09:22

      @ledo
      Ah ! Il ne manquait plus que çui-là.
      Belle arnaque intellectuelle : Les sujets sur lesquels je ne dis rien sont infiniment plus nombreux que ceux où je m’exprime. Mais quand je ne dis rien, ça ne se voit pas.
      Et l’abruti ne réfléchit pas, il réagit uniquement sur le visible.
      De plus, lorsque je m’exprime sur un sujet, je m’appuie très souvent sur des documents dont je cite les sources, c’est vérifiable.
      Ben oui, j’ouvre ma gueule quand je sais de quoi je cause, je n’espère pas que vous en fassiez autant !

      .


    • Attila Attila 19 janvier 09:25

      @Attila
      Tiens, il a disparu ?

      .


    • Attila Attila 20 janvier 13:23

      @Aita Pea Pea
      Vous n’avez peut-être pas l’information : le taser projette DEUX électrodes qui se fixent sur vos vêtements. Ces électrodes sont reliées au taser par deux fils électriques qui se déroulent quand on lance les électrodes. Les impulsions électriques d’une électrode cherchent à rejoindre l’autre électrode par le chemin le plus facile : votre corps. Mais quand vous êtes vêtu d’un gilet métallique, côte de maille ou film, le chemin le plus facile est le métal bon conducteur de l’électricité.
      Une armure du moyen-âge fait très bien l’affaire et, en plus, ça protège des flash-balls.

      .


  • GatoNegro GatoNegro 18 janvier 16:01

    les faux-culs ça manque pas...

    Ici-même (sur AV) tous ceux de « gauche » qui viennent vous vendre le Grand Débat...


    • baldis30 18 janvier 18:09

      @GatoNegro

      bonsoir,
       ben quoi ... le grand déGât provoqué par le plus grand des gars ( plus de 1,75 mètre) c’est normal .... normal .. ah ce dernier adjectif me dit quelque chose mais je ne sais plus quoi ...


  • Kapimo Kapimo 18 janvier 18:19

    Je pense que la raison fondamentale de cette ouverture est de double nature.

    1. il devenait très très difficile à la presse de couvrir effectivement le mouvement, avec nombre d’incidents contre les journalistes, et la révolte devait gronder dans les rédactions
    2. la situation était de toutes façons de plus en plus connue dans la population, et cela devenait de plus en plus inutile de la passer sous silence.

    Les médias sont un outil indipensable du pouvoir dans les pseudo-démocratie, et le risque était de les voir devenir complètement inaudibles et inopérationnels. L’opération de Com en cours n’est en fait qu’une opération de réparation de l’outil de propagande qui ne marchait plus.


    • Arogavox 18 janvier 23:21

      @Kapimo

       Cette opération de Com est un stratagème déshonnête pour obtenir le financement gratuit (payé par le contribuable) d’une campagne électorale pour les élections européennes qui se dérouleront le 26 mai 2019 !


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:38

      @Kapimo

      Bonjour, oui, c’est clair... Mais pas sûr que ça ne suffise...


  • Hijack Hijack 18 janvier 18:40

    A la liste des faux culs, ajouter Pascal Praud de CNews ... en tête d’affiche !


    • gaston gaston 19 janvier 11:56

      @Hijack pro qui n’a de pro que le non ? j’ai toujours pensé qu’il avait un problème mental lui !


    • Hijack Hijack 19 janvier 14:29

      @gaston

      En fait, son vrai nom devrait être Pascaul Prout ...
      Vrai qu’il a un sérieux problème ... surtout, qu’il se prend très au sérieux.


  • Eric F Eric F 18 janvier 18:56

    On constate les changements de registre des média, de manière étonnamment synchronisée.

    Au début, faible relayage du mouvement GJ

    puis, un certain intérêt (c’est bon pour l’audience)

    puis peu à peu, une surfocalisation sur les casseurs

    puis tentative de minimiser le mouvement

    etc.

    et maintenant ce que signale le présent article, à savoir l’émergence de la question des flashball, de la violence des forces de l’ordre.

    Alors en effet, certains chroniqueurs retournent leur veste d’une semaine à l’autre


  • gerard JOURDAIN 18 janvier 19:01

    A la lecture de certaines réactions, on peu mesurer le problème.

    il y a un fossé , entre les mécontents et la réalité des faits.

    cela est dû à 40 ans de bobotisation.

    le réveille sera dur pour certains....

    concevoir que des manifestants devraient pouvoir en découdre avec l’ordre publique est révélateur...de l’éducation sociale de ces dernières décennies.


    • baldis30 19 janvier 08:33

      @gerard JOURDAIN
       bonjour,
       cela se discute, cela se discute et cela est bien présent dans la Déclaration Universelle des droits de l’homme ..
       Ah oui l’éducation ... l’éducation ...mais que dire de ceux qui par déclarations électorales maintes fois proférées en ont fait leurs destriers ONT FAILLI lamentablement et ne veulent pas le reconnaître ...

      Saint-Exupéry rappela :
       «  Les événements ont les commande, pensait Rivière, et ils obéissent » 

      On peut très bien commander par omission ... c’est le cas, même si le vide n’est pas évident aux yeux des « hyper-géniaux » philosophes tels Ferry ou BHL qui pourtant devraient y être sensibles ........ de leur esprit (qu’ils en eussent jamais eu un !) .


  • novo12 18 janvier 20:03

    Le probleme c’est qu’il y beaucoup de psycopathes chez les forces de l’ordre. On les selectionne pour ca. Face a des psycopathes il est tres difficile pour le citoyen lambda de comprendre qu’ils peuvent vous faire du mal gratuitement et que ca leur fait plaisir. Meme chose pour les tueurs de la DGSI. J’ai ete victime de quantites de tentatives de meutre de ces salopards et j’ai eu du mal a comprendre.


    • gaston gaston 19 janvier 11:58

      @novo12
      et en plus ils leur donnent la légion d’horreur à ces enc.....


    • kirios 19 janvier 12:06

      @novo12
      je crois qu"on les transforme : je me souviens d’une émission télé qui nous montrait le conditionnement des crs elle était révélatrice
      .. et si on en fait des psychopathes, la démonstration est faite que le pouvoir est anti démocratique


  • Anatine 18 janvier 20:09

    La crise est un revelateur et les images restent....


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 janvier 20:26

    Bonjour,

    .

    ’’Ça y est : pratiquement un mois jour pour jour, après le début du mouvement des gilets jaunes...

    ’’

    .

    Demain je vais participer à l’Acte 10 cela veut dire que cela fait deux mois et demi que les gilets jaunes manifestant et pas ’’pratiquement un mois’’.

    .

    Une nouvelle vidéo est apparue sur le net concernant le lâche tir avec un LBD40 (Lanceur des Balles de Défense) de la part d’un policier en civil visant Olivier Beziade, pompier volontaire, à Bordeaux à la manifestation de l’ACTE IX

    https://www.youtube.com/watch?v=8eGkPqOzNeE

    .


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:32

      @eau-du-robinet

      Bonjour, pardon pour la coquille, (vous aurez rectifié de vous-même) . Concernant la vidéo, c’est bien celle-ci qui tourne le plus en ce moment oui...


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:47

      @kalachnikov

      Bonjour, je dirais qu’il est plutôt mitterrandien... Il le revendique d’ailleurs...ex Trotskyste ? Les trois quarts des imbéciles qui occupent le paysage médiatique actuel le furent a un moment ou un autre, si c’était pas ce camp c’était l’autre, le SAC ou le GUD, et tout le monde se foutait sur la gueule.. A ce compte là, des gens aussi grotesques que Cohn-Bendit ou romain goupil furent trotskystes aussi....ça ne semble pas caractériser une quelconque carrière politique. Parlons plutôt du présent, ne croyez vous pas ?


    • kalachnikov kalachnikov 19 janvier 10:51

      @ Elric Menescire

      Ils sont tous du même parti, contre le peuple, sur lequel ils vivent en parasites, avec lequel ils font dans la direction de conscience. Et ils travaillent tous pour le même maître pour imposer leur Ordre totalitaire.


  • Thomas Roussot Thomas Roussot 19 janvier 00:07

    L’analyse globale est pertinente, toutefois, ce récent revirement médiatique ne me semble pas lié au statut de pompier de la victime que vous présentez. En effet, de nombreuses autres victimes étaient auparavant, déjà « irréprochables », symboliquement parlant. Je pense notamment à cet individu qui a perdu une main et manifestait pour la marche climatique.


    • kalachnikov kalachnikov 19 janvier 00:25

      Un fil twitter sur les forces républicaines :

      https://twitter.com/obs_violences


    • gaijin gaijin 19 janvier 07:43

      @Thomas Roussot
      « ce récent revirement médiatique ne me semble pas lié au statut de pompier »
      bien sur que non
      on entre dans une autre phase
      première phase :discrédibiliser le mouvement : « peste brune etc »
      seconde phase : disuader les gens de manifester en leur tappant gravement sur la tronche
      troisième phase : noyer le mouvement dans le grand débat


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:35

      @gaijin

      Bonjour, je suis d’accord avec ce que vous suggerez. On assiste bel et bien a un revirement, et si on part du principe qu’ils veulent juste préserver leurs intérêts, les intérêts de leur classe, ça se tient..


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:50

      @Thomas Roussot

      Oui, mais... Le revirement n’a eu lieu que maintenant, donc ? Stratégie médiatique ? J’ai du mal a leur accorder suffisamment d’intelligence pour croire qu’ils vont se coordonner et se concerter. Ils sont tellement bêtes (j’en ai côtoyé quelques uns) que c’est plutôt, pour moi, un réveil spontané désordonné, car ils sentent instinctivement que le vent tourne.. Ceci dit je peux me tromper.


    • gaijin gaijin 19 janvier 12:59

      @Elric Menescire
      « J’ai du mal a leur accorder suffisamment d’intelligence pour croire qu’ils vont se coordonner et se concerter »
      trop bêtes ? mais il ne faut pas bcp d’intelligence pour se coordonner :
      https://www.youtube.com/watch?v=vOBO6r-20Qg
      si des sardines y arrivent .....il suffit de donner une impulsion minimale et hop ....


    • Le Sudiste Le Sudiste 20 janvier 12:37

      @gaijin
      Salut,
      "dissuader les gens de manifester en leur tapant gravement sur la tronche

      « 
      Sur 67 commentaires quand j’écris t’es bien le seul à aborder cela et c’est uniquement et exactement ça.
      En incitant à l’utilisation d’armes causant de gros dégats sous les objectifs de milliers de smartphone, l’idée est bien de faire peur par les inévitables images de ces gens très grièvement blessés. Expliquer un bilan avec un nombre de blessés, ça parle pas. Qu’un maximum de gens voient ces blessures, ces morceaux de chaires pendantes ou manquantes, ces machoires, nez, arcades cassées... C’est dissuasif...
      Il n’y a aucun revirement de qui que ce soit, il y a une stratégie pour dissuader les gens d’aller manifester.
      Et nos cloportes de journalistes se chient dessus, donc ils embrayent là dessus en y voyant bien l’intérêt. 

      Hors sujet (ou presque). Il y a un truc à trouver tellement c’était beau : Sur LCI, Bfm ou CNews, hier vers 20h Guillaume Durand a passé une heure à faire les éloges du pouvoir, allant même jusqu’à défendre directement face à un gilet jaune un crétin de député LREM pourtant présent sur le plateau. Cette raclure de Durand (invité de l’émission) se trouvait à juste titre plus efficace que le petit député pour défendre le pouvoir face au peuple ! Eh !
      J’ai pas encore trouvé le replay de ce truc, ça devrait venir et c’est vraiment à voir tant c’est pathétique et merdeux ! Le »gilet jaune" est d’ailleurs plutôt à l’aise, parfois amusé par le manège, en tout cas il n’a pas eu à faire grand chose, les mecs se sont eux-même pathétiquement écrasés...


  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 09:44

    Le 19 avril 2018, lors d’une action symbolique, des militants anti-aéroport ont déposé plusieurs mètres cubes de douilles de grenades lacrymogènes ramassées sur la ZAD, devant la préfecture, à Nantes. Deux femmes étaient poursuivies pour dépôt d’ordures.

    Pourquoi les flics n’ont pas été poursuivis pour dépôt d’ordures ?

    C’est eux qui ont laissés trainer leurs merdes .....

    Il n’y a pas de femme de ménage chez les CRS pour ramasser les douilles , les yeux crevés des manifestants et éponger le sang ? .....


    • Elric Menescire Elric Menescire 19 janvier 10:52

      @zygzornifle Bonjour, a l’époque c’était Hulot a l’écologie... Il a sans doute préféré que ces douilles restent tranquillement là ou les flics les avaient jetées, pour qu’elles empoisonnent longtemps, et durablement, le bocage nantais. C’est beau l’écologie version lrem n’est-ce pas...


  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 09:48

    le directeur général de la police nationale a envoyé à ses subordonnés un document rappelant les conditions du recours au flash-ball.

    C’est pas tout de le lire mais il faut aussi comprendre les mots ,comme le disait si bien Einstein pour les militaires pas besoin de cerveau la moelle épinière suffit chez les forces de l’ordre .... 


  • tibidi 19 janvier 10:18

    Les médias sont aux ordres de l’oligarchie, pas aux ordres de Macron. Quand il sera abandonné, parce qu’il sera abandonné par l’oligarchie, vous vous en rendrez compte immédiatement ; BFM, LCI et C-News ridiculiseront les actions du gouvernement. Le prochain gouvernement sera RN (Le Pen) et sera pire encore pour l’économie et la liberté d’expression.

    Les oligarques ont choisi et décidé.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 janvier 10:21

    «  »Ça y est : pratiquement un mois jour pour jour, après le début du mouvement des gilets jaunes, la presse française dévoile une nouvelle facette de ce qu’il est désormais convenu d’appeler sa veulerie, et son extrême soumission aux pouvoirs en place. «  »


    La presse, les médias en général et toute la machine de ce qu’on appelle « L’INFORMATION » était depuis toujours et est toujours au service du pouvoir : C’est « L’INTERFACE » entre le peuple et le pouvoir.

    C’était connu depuis longtemps, mais ce XXIe siecle, avec l’avènement du Web (que personne ne pourra plus ni contrôler ni administrer, ni contenir, ni supprimer) donne l’occasion à l’ensemlble des individus dans chaque pays et à l’ensemble des peuples sur la planète, de choisir entre le VRAI et le FAUX que sont les deux faces de L’INFROMATION : C’est le résultat de ce choix, de cette lutte sociale, locale et planétaire qui décidera de l’avenir du Monde ! 

    Les journalistes français qui ont pris connaissance de mes écrits sur la science et sur l’histoire en 2001 et 2003 savent très exactement de quoi je parle !

    Ce sont ces journalistes qui dissimulent la vérité, la recycle, la remodèlent et la redistribue sous forme de POISON au peuple tenu dans l’obscurité !

    Ce sont ces mêmes journalistes qui participent aux complots qui font semblant de dénoncer LES COMPLOTS  !

    Ce sont tous ces journalistes qui POLLUENT LES ESPRITS ET EMPECHENT LES GENS DE VOIR CLAIR !

    Ce sont tous ces journalistes qui maintiennent les STATU QUO synonymes de STABILITE DES REGIMES EN PLACE (qui seraient sous la menace permanente et imminente) AU NOM DES INTERETS DES MILLIARDAIRES MONDIALISTES-AFFAIRISTES ! 

    J’ai expliqué, dans mes articles consacrés aux Gilets jaunes sur ce site, mais aussi dans mes écrits sur Facebook (les journaux, principalement français ont toujours refusé de publier mes écrits) ce qui peut aider les gens à lutter contre LA DESINFORMATION sournoisment répandue par les journaux, les médias, le web mais aussi le « bouche à oreille », la « messagerie privée... », les affichages, les racontars, l’intox, la manipulation...etc : LA LUTTE, LA SEULE LUTTE RESTE LE REFUS DE LA TENUE DES CIRQUES ELECTORAUX et cela jusqu’au changement qui REDEFINIRAIT DE NOUVELLES REGLES ! 

    Les peuples qui ont construit le monde et méritent un meilleur avenir DOIVENT REUSSIR LA PLUS GRANDE REVOLUTION PACIFIQUE qui serait l’apothéose de toutes les luttes sociales !!! Informez les Gilets jaunes à toutes fins utiles.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 janvier 10:37

    Maintenant vous pouvez vous faire une petite idée sur les rasions du départ précipité de GG Collomb du ministère de l’intérieur ...

    LREM et ce gouvernement ne sont pas à une magouille de plus ou de moins .

    Le Dct ZIRA se planque depuis 2 mois, à votre avis pour quelle mauvaise raison ?

    Benalla ?

    Les G.J ?

     smiley

    MACRON N’EST PAS jUPPITER maître des dieux mais le capitaine George TAYLOR..

    ...



  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 janvier 11:58

    La bande de journalistes fétides, tous et toutes plus ou moins copains copines comme cochons/cochonnes avec la politique et l’état profond français ......

    Le président Macro/Benalla et son traité d’Aix la Chapelle une très grosse fumisterie à plusieurs étages visant à écraser les autres pays Européens, notamment.( Pas signé et déjà amendé par les parlementaires Allemands )

     Traité qui a aussi pour but de ne voir aucune position discordante aux limites de la France en matière de taxes carburants, de limitations de vitesse et de mensonges politique écolo.....

    Va te faire mettre président Macro/Benalla t’es un pourri.....


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 16:06

    Le grand débat national , d’après un maire d’Occitanie présent au deuxième, ce n’est qu’un grand blabla d’enfumage ( comme je m’en doutais,pour les questions e les interventions, ben ça filtre sec du coté du pouvoir ),la preuve ! :Ici.


    @+ P@py


  • claire1549 claire1549 19 janvier 20:28

    J’en ai même entendu un juste avant ce réveil essayer de démontrer avec une seule photo bien choisie,que toutes les photos montrant des manifestants gravement blessés sur les réseaux sociaux étaient des fake news,il se fait oublier maintenant que toute la presse et toute les chaînes de télé dénoncent ces violences !

    Je pense qu’ils se réveillent aussi parce qu’ils ont des enfants et qu’ils n’ont pas envie qu’ils perdent un oeil ou une main en allant dans une manif,c’est ce que j’ai compris en entendant un commentateur exprimer son inquiétude pour ses enfants !


  • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 08:34

    Faux culs mais vrais suceurs ....


  • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 08:38

    Dire que les personnes qui ont eut les yeux crevés ou les membres arrachés ont payés avec leurs impôts les projectiles qui les ont mutilés et payent grassement les CRS et gendarmes mobiles qui les tabassent et leur hiérarchie qui donne l’ordre de tirer dans le tas ....

    A gerber ....


    • claire1549 claire1549 20 janvier 20:14

      @zygzornifle  Excellent reportage ce soir dans l’émission « Les Terriens du dimanche »
      « Gilets jaunes : le drame des gueules cassées »,le témoignage d’un gilet jaune qui a perdu un oeil est très dur et très émouvant !

      J’espère que nous pourrons le voir sur Youtube et qu’il sera largement partagé !


  • Ruut Ruut 21 janvier 07:55

    Il y a clairement un manque de formation chez les forces de l’ordre.

    La hiérarchie ne fait donc pas correctement son travail.


Réagir