samedi 19 janvier - par PRCF

Le défenseur des droits exige l’interdiction des flashballs. Macron doit cesser de faire tirer sur les manifestants

C’est une décision qui doit être appliquée immédiatement : Le défenseur des droits exige l’interdiction des flashball contre les . Saisi par des dizaines de victimes des frappant le mouvement social et notamment ces dernières semaines les manifestations des , le Défenseur des droits Jacques Toubon a demandé jeudi 17 janvier la “suspension” de l’usage des lanceurs de balle de défense (LBD). Il a dit “espérer que le gouvernement prendra des dispositions” sur l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD), utilisés par les forces de l’ordre notamment lors des manifestations de “gilets jaunes”, “devant l’évidence aujourd’hui de (leur) dangerosité”.

 
 

Plus de 2000 manifestants ont été sérieusement blessés. D’après les différents recensement de la presse ou des gilets jaunes sur les réseaux sociaux, que nous avons pu consulter, on peut évaluer à au moins une centaine le nombre de blessés graves. Libération dénombre de façon certaine 94 blessés graves dont 64 par des tirs de flashball. Il faut également rappeler qu’une vieille dame de 80 ans a été tuée suite à un tir de grenade lacrymogène par la police à Marseille. D’après Désarmons-les, 4 manifestants au moins ont eu la main arrachée (grenades GLI F4) et 17 ont été éborgnées (balles de LBD 40). Au moins deux manifestants se sont retrouvés dans le coma suite à un tir de balle en caoutchouc à la tête. Rappelons que si le ministère de l’intérieur communique sur le chiffre de 1000 blessés dans les rangs des forces de répressions, libération n’a pu dénombrer aucun blessés graves.

Cette revendication du défenseur des droits n’est pas une surprise. De fait les violences policières employées de façon massive contre le mouvement social ne datent pas du mouvement des gilets jaunes, même si de nouvelles limites dans l’horreur ont été franchies. C’est le gouvernement Valls Macron sous Hollande qui a inauguré la méthode de l’attaque directe des manifestations syndicale, notamment lors des manifestations ultra massive du mouvement contre la Loi Travail, utilisant les mesures de l’état d’urgence pour réprimer la contestation sociale. Manifestation encagé, gazage systématique des cortèges, charges tout azimut visaient alors les manifestants tandis que les groupes de casseurs étaient bien évidemment laissés en action pour pouvoir utiliser les images de casse aux JT de 20h et en boucle sur les chaines d’infos. Des violences massives également contre la zad de notre dame des landes ou celles de Sivens. Pour la première fois depuis des décennies, un jeune manifestant perdait la vie, explosé par une grenade sur le chantier illégal du barrage de Sivens. C’est pourquoi le défenseur des droits, abondamment saisi et dont c’est la mission, avait lancé une commission d’enquête.

Dans son rapport de décembre 2017 sur le maintien de l’ordre, il démontrait ” le caractère inadapté au maintien de l’ordre des lanceurs de balles de défense” et ordonnait déjà comme recommandation n°2 :

“RECOMMANDATION n°2 :
Au regard des réclamations liées à l’usage du LBD 40×46 dans le cadre du maintien de l’ordre , de sa dangerosité et des risques disproportionnés qu’il fait courir dans le
contexte des manifestations, le Défenseur des droits recommande d’interdire l’usage des lanceurs de balle de défense dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre, quelle que soit l’unité susceptible d’intervenir”

Normalement le préfet de police de Paris a interdit l’usage dans les opérations de maintien de l’ordre du LBD 40×46. Une décision suspendue puisque ces armes ont été massivement employées à Paris contre les gilets jaunes, y compris par des voltigeurs circulant à moto ainsi que des unités non formées au maintient de l’ordre, sans aucun doute sur ordre de Macron et Castaner, qui porte l’entière responsabilité du sang versé en raisons des violences policières résultant de la décision d’équiper les policiers et gendarmes de ces armes et de les autoriser à tirer sur les manifestations.

A l’opposé de l’ordre donnée par le défenseur des droits.Macron et Castaner ont ordonné l’achat de plus de 1000 LBD 40×46 supplémentaire ainsi que d’armes à répétition, ainsi que l’achat de millions d’euros de grenade explosive.

Pire le 12 janvier, ordre a été donné d’équiper les CRS et gendarmes de fusil d’assault et de déployer des snipers dans le cadre des opérations de répressions des manifestations.

Il y a donc urgence à faire appliquer la décision recommandé par le défenseur des droits. Il y a urgence à stopper la fascisation En Marche, et à se mobiliser tous ensemble et en même temps face au régime Macron UE MEDEF, dont la violence de classe ensanglante la France des travailleurs

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/le-defenseur-des-droits-exige-linterdiction-des-flashball-macron-doit-cesser-de-faire-tirer-sur-les-manifestantstations/


Pour saisir le défenseur des droits cliquez ici



21 réactions


  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 08:41

    c’est bien le moins que Toubon pouvait faire ... d’autant que ses revenus aux alentours de 30 000 € mensuels d’après le Canard font un peu tâche smiley


  • JL JL 19 janvier 09:14
     « Les Tasers ne sont pas un remplacement aux armes à feu, ils sont un remplacement à la discussion, la négociation » Naomi Klein
     

    Il y a dix ans je mettais ici en garde contre le danger de ces armes de 4ème catégories. Les dérives que je prévoyais avec le Taser sont devenues réalité avec les LBD et autres flash-ball.

     

    Lire à ce sujet cet autre article : Flash-ball, Taser, mêmes usages


     

     Extrait : « ... Le flash-ball parle de ce monde à venir, où les armes dites sub-létale (ou encore non létale ou à létalité réduite, multiples tentatives lexicales de camoufler la réalité des choses) réaliseront le rêve de tout homme de pouvoir : contrôle absolu, l’encadrement des contestataires faisant de nombreuses victimes mais zéro mort. Plus que notre présent, celui de l’indignation et des protestations, il évoque notre futur : la mise au pas. »

     

    ps. Notre présent : nos indignations, nos protestations, nos colères, c’est cela qu’ils jettent en pâture aux chiens dans un sac médiatique sur lequel ils écrivent le mot HAINE.


    • JL JL 19 janvier 09:25

      @JL
       
       dans la haine il y a toujours de la peur : voilà pourquoi je dis que la haine est de leur coté.


    • JL JL 20 janvier 08:37

      @ledo
       
      Ce sont les trolls jaloux qui cultivent l’art de ne rien dire, leur seul misérable talent.


  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 13:20

    Il y a du gaz en stock pour les gazer en cas ou ....

    Castaner était prêt a le faire utiliser si la manif allait jusqu’à l’Élysée ....

    https://www.youtube.com/watch?v=DEP6VoO5AOo


  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 13:22

    Castaner vous a a l’œil ....crevé .....


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 13:49

    Jacques Toubon, le mec qui m’abat pas un boulot monstrueux,.. mais qui est payé un max, le défenseur des droits, ben , comme il dit qu’il faut interdire e l’usage des LBD , ben je lui propose de venir voir quel effet que cela fait quand les forces de l’ordre reçoivent ces jolis petit cubes de pierres comme :1 - 2 – 3
    4,

    Castaner sur le LBD : "Si vous supprimez les moyens de défense aux forces de l’ordre, il leur reste quoi  ?"..la réponse est malheureusement ultra simple, ….leurs armes à feu, .. et là les dégâts seront évidemment tout autre !!!!!


    Messieurs les civils, les forces de l’ordre en général n’ont pas besoin de vos avis à la con !


    @+ P@py



    • zrivo 19 janvier 19:48

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      c’est étonnant cette « coïncidence » qui veut que son salaire sorte du canard au moment ou cette personne va dans le sens de la dangerosité globale visible et ressentie directement par certains manifestants face aux policiers qui usent de ces armes ou point qu’il demande d’en interdire l’utilisation.

      On voudrait lui mettre un retour de bâton qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

      Ses revenus montrent que la classe politique se gave dans son ensemble surtout lui y compris.


  • Hijack Hijack 19 janvier 13:53

    GILETS JAUNES : UN POLICIER MET EN CAUSE LE GOUVERNEMENT

    .

    Très courageux policier qui dévoile, ce dont nous nous doutons déjà ...


    • paulau 19 janvier 14:58

      @Hijack

      Cette vidéo me paraît plus appropriée :
      https://youtu.be/S5CZkNZq7VE

      Résumé :
      Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour « déloyauté », il dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, l’instrumentalisation des forces de l’ordre par le pouvoir, et les conditions de travail difficiles dans un contexte de hausse des cas de suicides chez les policiers. Il dit carrément que des souricières sont créées sur le terrain par les autorités supérieures qui seules sont au courant de l’ensemble du dispositif ; les policiers positionnés n’en sachant rien et ne pouvant qu’obéir à leur hiérarchie sans savoir que les manifestants sont coincés. Il y a carrément une intention du pouvoir de provoquer le pire afin de dresser les GJ contre les flics et vice-versa, tout en donnant une image négatives des uns et des autres - méchants flics et sales casseurs - afin de retourner contre eux l’opinion publique.


  • egos 19 janvier 13:59

    Il suffit à Toubon de revenir sur le sujet de l’interdiction ou dangerosité des LBD pour recevoir de la part de lObs un tir frontal (montant de sa retraite et revenus).

    De la part d’un Mouchard, vaguement indic, vaguement sniper,

    rien de surprenant, tous les media, peoples, magistrats, hauts fonctionnaires, patrons de syndicats, intellectuels de service, organisations internationales sont sur la même ligne de crête, ou aux abonnés absents

    seul, Marianne parmi eux, semble se démarquer.

    Il leur sera difficile de conspuer les Trump, Bolsonaro, Orban, si ce n’st pour leur timidité répressive. 

    nb : et Paul Delevoye, il palpe combien, Mr Jo Frein ?


    • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 08:45

      @egos

       Toubon = « pognon de dingue » et il y a de quoi , 360 000 € par an cela fait des décennies de SMIC ....


  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 19 janvier 22:35

    Mon voisin me dit :

    « Les CRS sont tellement cons que si on leur donne de nouveaux jouets, avec une hiérarchie un peu molle, pas d’accord entre elle, les plus cons n’hésitent pas chaque semaine à s’amuser avé les nouveaux joujoux... »

    Nan. Je peux pas croire que ce soit aussi simple...


    • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 08:43

      @Laurent Trousselle

       Un CRS ou gendarme mobile n’a pas besoin de cerveau, sa moelle épinière lui suffit , il est élevé , nourri , entrainé dans une caserne-chenil et son maitre chien Castaner lui montre qui il doit mordre et comme il est dressé pour cela il fait le job sans état d’âme ....


  • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 08:39

    Dire que les personnes qui ont eut les yeux crevés ou les membres arrachés ont payés avec leurs impôts les projectiles qui les ont mutilés et payent grassement les CRS et gendarmes mobiles qui les tabassent et leur hiérarchie qui donne l’ordre de tirer dans le tas ....

    A gerber ....


  • 59jeannot 20 janvier 08:47

    on a pu voir quelques photos des manifestants blessés. horrible. les forces gouvernementales revendiquent près de 1.000 blessés, je n’en ai vu aucun ; comptabilisent-ils les ongles cassés ou autres graves blessures de ce genre ?


  • révolQé révolQé 20 janvier 13:16

    Il y en a bien eu un qui a eu é semaines d’ITT pour avoir eu son casque rayé par un boxeur. (Aujourd’hui emprisonné).


  • révolQé révolQé 20 janvier 13:17

    « qui a eu 2 semaines... »

    Désolé, nouveau pavé numérique.


  • Olivier 20 janvier 13:19

    Par contre lorsqu’il s’agit de la délinquance, là M. Castaner qui joue volontiers les matamores se fait tout doux...

    Il est vrai qu’entre la racaille d’en haut et celle d’en bas, ce sont toujours les mêmes que l’on vise, les français de souche ; vous savez, ce peuple « gaulois réfractaire au changement » (dixit le freluquet élyséen lui-même), que l’on veut remplacer et ruiner, et sur qui le pouvoir cogne sans complexe aucun.


  • egos 21 janvier 15:27

    Puisque l’Europe approuve l’usage des flash-ball :

    The European Court of Human Rights rejected a temporary ban

    on flash-balls last month, in a case brought by several people who said they had been hit by flash-balls. (BBC)


    C’est donc que l’Europe, son parlement, commissions, députés, commissaires, sa cour de Justice, ses principes et ses valeurs, ses traités sont utiles à quelque chose ou quelques uns ;-.


    Ouvrons les yeux tant que nous en avons encore.


Réagir