lundi 27 juin 2011 - par Paul Villach

Le faux-témoin de TF1 démasqué : le récepteur averti, seule garantie d’une information fiable

La mythologie journalistique de l’information aime brandir le respect scrupuleux d’une déontologie pour gagner en crédit auprès des récepteurs, lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs. On se souvient que, le 8 janvier 2009, cette déontologie figurait en bonne place parmi les solutions préconisées par « Les États généraux de la presse   » dans leur « Livre vert   » de 68 pages pour tenter de remédier à la crise de confiance que traverse la presse (1).

La déontologie, au mieux un vœu pieux, au pire un leurre

La profession pécheresse, consciente de ses fautes passées, promettait à l’avenir de renoncer à Satan et à ses pompes. Un des acteurs de ces « États généraux de la presse   », Bruno Frappat, ancien du Monde et de La Croix, prenait même le taureau par les cornes six mois plus tard en juin 2009, et réunissait autour de lui un comité de sages pour proposer un code déontologique de la profession (2).

Il ne s’agit pas de minimiser cette démarche vertueuse. Mieux vaut que des médias se fixent des règles morales pour diffuser des informations plutôt qu’ils ne se soucient pas d’en avoir. Le problème est ailleurs. Les contraintes qui s’exercent sur « la relation d’information   » sont si rigoureuses qu’elles s’imposent le plus souvent aux consciences au détriment des règles morales qu’elles promettent de respecter.

La première de ces contraintes est le principe fondamental qui régit toute relation d’information : nul être sain ne livre volontairement une information susceptible de lui nuire. Certaines autres en découlent et, en tout premier lieu, celles qu’exercent les ressources financières : propriétaires et annonceurs sont soumis au même principe ; ils ne sauraient financer une information qui leur est nuisible.

La déontologie journalistique comme garantie d'une information fiable est donc au mieux un vœux pieux et au pire un leurre qui s’apparente à l’argument d’autorité, comme si l’autorité ne se trompait jamais ou ne cherchait pas parfois à tromper ceux sur qui elle exerce son ascendant.

Un bobard de TF1 découvert par un téléspectateur

En revanche, on ne cesse pas de le répéter à longueur d’articles et de livres, pour se protéger des pressions de leur hiérarchie, les journalistes n’ont pas de meilleurs alliés que des récepteurs avertis : on ne raconte pas de bobards à qui sait les déceler. Libre aux propriétaires ou annonceurs publicitaires de contraindre les journalistes de leurs médias à répandre des bobards ! Mais ils prennent des risques si les récepteurs les débusquent : ils s’exposent à ruiner leur crédit.

TF1, allié à Nice-Matin, vient ces jours-ci d’en faire l’expérience. Jeudi 23 juin 2011, au journal de 13 heures, la chaîne a illustré d’une singulière façon le « Contrat de responsabilité parentale », entré en vigueur le 24 janvier 2011, et destiné à lutter contre l’absentéisme scolaire en menaçant à terme de suspension des allocations familiales les parents qui démissionnent devant leurs enfants. Le présentateur a jugé qu’ « apparemment les résultats (étaient) positifs  ». Et pour preuve une jeune femme était interviewée dans un reportage où elle disait tout le bien qu’elle pensait de cette politique : « J’ai un enfant, qui ne va plus à l’école, avouait-elle, qui commence à sécher et je suis un peu inquiète parce que l’éducation m’a alertée (sic !) et je suis un peu désemparée.  » Elle se sentait donc rassurée par « le contrat de responsabilité parentale » préconisé par le député et président UMP du Conseil général des Alpes Maritimes Éric Ciotti.

Or, parmi les téléspectateurs se trouvait Jacques Victor, président du groupe communiste de ce même Conseil général. Il a aussitôt reconnu dans cette prétendue mère d’élève, a-t-il révélé à France Info, l’attachée de presse du président du Conseil général qui n’a même pas d’enfant ! (3)

Celle-ci aurait été pressée par les journalistes de jouer ce rôle en l’absence de la mère dont ils avaient prévu de recueillir le témoignage mais qui était en retard. TF1 n’aurait pas été au courant de cette substitution : la chaîne entretient une collaboration avec Nice-Matin qui sous-traite elle-même ce type de documents vidéo à une filiale NMTV.

Les réactions n’ont pas tardé : le président du Conseil général a accepté, sinon exigé la démission de son attachée de presse. TF1 s’est plaint auprès de Nice-Matin du préjudice subi. On ne peut mieux illustrer le rôle positif et efficace que peut jouer un récepteur averti : sans l’intervention de l’élu communiste qui connaissait l’attachée de presse du président Ciotti, la scène de comédie qu’elle avait jouée serait passée pour fidèle à la réalité. 

 

Cet exemple montre bien que les journalistes n’ont pas de meilleurs alliés que des récepteurs avertis. La menace que ceux-ci font peser sur les représentations infidèles à la réalité, imposées éventuellement par les directions des médias aux ordres de leurs propriétaires et de leurs annonceurs, est à même de faire reculer ces derniers dans leurs entreprises. La diffusion de bobards devient périlleuse puisqu’elle se paie d’une perte de crédit immédiate, donc d’audience et de revenus publicitaires. Les journalistes vont-ils enfin comprendre qu’il est de leur intérêt de cesser de répandre les erreurs de la mythologie de l’information qu’avec l’École ignare, leur profession inculque aux citoyens pour les rendre crédules ? Paul Villach

(1) Paul Villach, « Le Livre vert des États généraux de la presse : la recette du lapin-chasseur  », AgoraVox, 15 janvier 2009

(2) Paul Villach, « La jolie déontologie de Bruno Frappat que voilà : ériger des leurres en devoirs pour les journalistes !  », AgoraVox, 24 juin 2009 – in Pierre-Yves Chereul, « L’heure des infos, l’information et ses leurres  », Éditions Golias, 2009.

(2) Richard Place, « Une attachée de presse joue la comédie dans un reportage de TF1  » France Info, 25 juin 2011

http://www.france-info.com/france-societe-2011-06-24-une-attachee-de-presse-joue-la-comedie-dans-un-reportage-de-tf1-546012-9-12.html

Le Monde, « Faux témoignage sur TF1 : l'attachée de presse d'Eric Ciotti démissionne   »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/06/25/faux-temoignage-sur-tf1-l-attachee-de-presse-d-eric-ciotti-demissionne_1541104_823448.html



41 réactions


  • french_car 27 juin 2011 10:15

    On attend toujours la démission de Ciotti.
    Parce-que évidemment cet aimable garçon n’y serait vraiment pour rien ...
    Voila que je me mets à plusser Popaul moi


  • lloreen 27 juin 2011 10:21

    bonjour !
    Vous ne verrez cette vidéo sur AUCUNE CHAINE FRANCAISE .
    http://www.dailymotion.com/video/xjceam_fukushima-message-d-un-expatrie-francais-15-06-2011_news
    Cette vidéo a été retirée du web français.S’il vous plait, dupliquez-la, sauvegardez, faites tourner sur tous les liens sociaux et informez autour de vous.
    L’humanité est en péril.Sur un commentaire, quelqu’un a dit qu’en ayant vu ce que les Japonais faisaient aux dauphins, il n’avait plus de pitié pour les japonais.
    Le traitement réservé à ces dauphins est innommable et je pense qu’il n’y a pas (malheureusement) que les japonais qui fassent cette horreur.
    Mais ce raisonnement me laisse sans voix.Comment peut-on penser un instant faire porter la responsabilité pour les crimes de quelques-uns à des personnes qui n’en peuvent rien et rester insensible à la tragédie MONDIALE, puisque ce qui se passe au Japon A des répercussions sur l’HUMANITE ENTIERE.
    Des Japonais se sont rassemblés pour dénoncer cela.Ils n’ont pas été suivis par l’ensemble des autres.
    Si ce « petit jeu » de chercher la poutre dans l’oeil du voisin, en ne voyant pas la paille dans les siens continue, il n’y aura plus d’humanité.


  • Taverne Taverne 27 juin 2011 10:33

    La chaîne TF1 n’a rien à envier aux chaînes officielles des dictatures étrangères. Il est vrai que l’UMP a signé un « traité » d’entente avec le parti communiste chinois...c’est quelque chose qui me laissera toujours perplexe.Très perplexe.


  • franor 27 juin 2011 10:39

    Génial, merci pour cet article. Splendide mais c’est encore un lampiste qui trinque.


  • Yvance77 27 juin 2011 10:42

    Salut,

    Ciotti, Estrosi etc ... le dpt 06 n’est vraiment pas verni en terme de pourriture !!!


  • easy easy 27 juin 2011 10:53

    Très clair.
    Merci Paul.

    Je vois, à la source de ces comportement que nous sommes très nombreux à avoir, un aveuglement né d’une névrose. 

    Cette névrose s’est installée en beacoup d’entre nous à partir de l’assertion que beaucoup de parents ont servi à leurs enfants « Le Monde appartient à celui qui se lève tôt »

    Cette assertion est servie aux enfants du Monde dit Occidental pour les culpabiliser de traîner au lit et son effet sera très puissant dans cette civilisation.

    Outre le fait que cette assertion affirme que le Monde est à s’approprier, outre le fait qu’elle impose le devoir de se l’approprier, elle pose le fait qu’il suffit de se lever plus tôt que les autres pour, sinon réussir à posséder le Monde, du moins avoir fait ce qu’on a à faire et apaiser ainsi sa conscience.

    Quoi qu’on fasse, quelle que soit la manière ou les moyens, du moment qu’on fait avant les autres, on serait dejà dans le Bien vis-à-vis de ses parents directeurs de conscience et aliénateurs.

    Alors qu’en y réfléchissant, n’importe quel diffuseur d’info comprendra qu’il se trouvera forcément quelqu’un quelque part qui reconnaîtra le faux témoin et que le trucage fera scandale avec discréditation à la clef, sa névrose du « avant les autres », du « plus vite chronologique » domine, écrase toute autre réflexion et le rend donc aveugle aux autres considérations. 

    L’urgentisme, très lié au productivisme, nous aveugle et nous fait faire plein de bêtises.


  • hacheii 27 juin 2011 10:56

    C’est toujours TF1 qui est attaqué, la seule chaine de droite de tout le paysage audiovisuel Français, jamais France2 France3 ou arte, ou iTélé ou BFM.
    .
    C’est la seule chaine à peu près honnête qui est scruté par les gens de gauche et qui est accusée des tares des autres chaines, c’est le bouc émissaire TF1.


    • gaijin gaijin 27 juin 2011 11:09

      vous vivez dans quel pays ?
      toutes les chaines sont de droite et servent peu ou prou la même soupe insipide
      tf1 est juste la plus caricaturale
      a peu près honnête ? plutôt peu que près alors ........


    • cameleon29 cameleon29 27 juin 2011 11:10

      @ hacheii

       tu es triste de voir que TEUF1 est attaqué ? Trop de Pernod nuit !!
      Véritable chaine d’aliénation ,il reste du cerveau disponible.....

      http://www.acrimed.org/article1688.html

      et qu’on ne dise pas que par ce qu’il n’est plus là les choses auraient changé !

      je ne défendrai pas les autres chaines non plus !!


    • Paul Villach Paul Villach 27 juin 2011 11:39

      @ hacheli

      Vous débarquez ou vous êtes aveugle ! Voyez mes articles sur les autres chaînes, télévision et radios publiques en particulier.

      Quant à TF1, je viens récemment de saluer deux films d’ Arnaud Mercadier, « Au bas de l’échelle »’ et « À dix minutes de nulle part » que la chaîne a diffusés : ils sont, en effet, remarquables. Voyez mes articles ! Paul Villach


    • BABAYAYA BABAYAYA 27 juin 2011 11:47

      waouhhhhh alors là, impressionnant ce commentaire....


      rassurez moi, vous etes salariés du groupe ?

      sinon, désolé mais la majorité des gens de droites que je connais (dont je faisais partie) considère TF1comme une chaine aux ordres du pouvoir, qui n’a rien d’informatif...

      vous vous rappelez le temps de cerveau disponible entre les émissions abrutissantes ? ça n’a pas été inventé, ça....

  • 65beve 65beve 27 juin 2011 11:04

    Bonjour à tous.

    la télévision, ou le nivellement par le bas.

    "Allumés les postes de télévision
    Verrouillées les portes des conversations
    Oubliés les dames et les jeux de cartes
    Endormies les fermes quand les jeunes partent
    Brisées les lumières des ruelles en fête
    Refroidi le vin brûlant, les assiettes
    Emportés les mots des serveuses aimables
    Disparus les chiens jouant sous les tables
    Déchirées les nappes des soirées de noce
    Oubliées les fables du sommeil des gosses
    Arrêtées les valses des derniers jupons
    Et les fausses notes des accordéons
    C’est un hameau perdu sous les étoiles
    Avec de vieux rideaux pendus à des fenêtres sales
    Et sur le vieux buffet sous la poussière grise
    Il reste une carte postale."
    FC

    cdlt


  • docdory docdory 27 juin 2011 11:08

    Cher Paul Villach

    Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai du mal à croire que TF1 prétende ne pas avoir été au courant de cette substitution de témoin ...
    Avec cette affaire amusante, on s’aperçoit que les médias sont maintenant soumis à une situation de double contrainte :
    - s’ils racontent des bobards, ceux-ci ont maintenant une forte probabilité d’être démasqués très rapidement comme dans cette histoire, il s’ensuit une perte de prestige du média et donc un risque de perte de recettes publicitaires,
    - s’ils racontent la vérité, cela risque de gêner divers intérêts publicitaires ou autres de leurs bailleurs de fond, d’où également perte de recettes !...


    • Paul Villach Paul Villach 27 juin 2011 11:43

      @ Cher Docdory

      Oui, cette « double contrainte » est vraisemblable. N’est-ce pas tout de même ce qui peut conduire les médias officiels à un peu plus de fiabilité ? Paul Villach


  • french_car 27 juin 2011 11:23

    Pour ceux qui ne connaitraient pas bien Ciotti c’est la créature d’Estrosi, extrait de l’Express 2009 :

    L’intéressé se présente d’abord en mars 2008 dans le canton de Nice-1. Patatras : il subit un cuisant échec face au sortant, Marc Concas (PS). 

    Qu’à cela ne tienne : quelques mois plus tard, Estrosi obtient la démission du conseiller général de Saint-Martin-Vésubie, Gaston Franco, en échange de son intégration au sein de son cabinet, à la mairie de Nice. 

    Sa mission ? « conseiller spécial en charge des problématiques du développement durable ». Sa rémunération : 7 300 euros par mois. 

    Un poste transitoire, en attendant d’être élu député européen en juin 2009... 

    En tout cas, cette démission opportune libère un siège pour Eric Ciotti. Cette fois, il est élu. La présidence du département s’ouvre à lui. 

    http://www.lexpress.fr/region/ciotti-de-l-ombre-a-la-lumiere_832077.html?p=1


  • Alpo47 Alpo47 27 juin 2011 11:39

    De toutes façons, le principe même de l’interview témoin, ou du micro trottoir, sélectionné pour avaliser une décision, est une tromperie.
    En quoi un tel « témoignage » est il représentatif de l’état réel de l’opinion ou de la société ? Très peu, souvent rien.
    Il s’agit juste ici, d’une nouvelle application du travail de Salomon Asch qui démontre la tentation d’une grande partie d’entre nous d’adopter ... l’opinion d’autrui. On entend souvent autour de nous, les gens qui s’expriment justifier en disant ... « untel a dit » ou « j’ai entendu dire » ...

    Donc, une habituelle manipulation de l’opinion.


  • Traroth Traroth 27 juin 2011 12:44

    TF1 bottant en touche et disant « c’est la faute de Nice-Matin », je trouve ça succulent ! Donc, TF1 n’est plus responsable de ce que la chaine diffuse, quoi ! Ou comment diluer les responsabilités...


  • ottomatic 27 juin 2011 13:21

    Pour avoir travailler dans la « grande presse », je peux vous dire que ce genre d’histoire n’est malheureusement pas un cas isolé...


    Les journalistes ne vérifient pas leurs infos pour commencer si ce n’est de la pure création...

    A titre d’exemple je connais le cas d’une télé allemande ainsi que de 3 chaines américaines et même le fameux new york times qui ont publié des articles et reportages 100% bidons à propos des islamistes...

    • Strawman Strawman 27 juin 2011 13:28

      "A titre d’exemple je connais le cas d’une télé allemande ainsi que de 3 chaines américaines et même le fameux new york times qui ont publié des articles et reportages 100% bidons à propos des islamistes..."

      Ceux comme quoi l’Islam serait une religion de paix et d’amour, et où les violences aux femmes, attentats et guerres ne seraient dus qu’à une minorité de fanatiques qui n’ont jamais lu le Coran ?
      Je les ai vus également. C’est effroyable de raconter des bobards pareils...


    • ottomatic 27 juin 2011 13:44

      Grandiose votre commentaire... en mission ? idiot utile ? je laisse le choix aux lecteurs...


      Et non les « reportages » en question visaient a faire passer chaque cité de france pour un repère de terroristes islamistes antisémites...

  • suumcuique suumcuique 27 juin 2011 13:25
    « Vous ne verrez cette vidéo sur AUCUNE CHAINE FRANCAISE .

    Une émission de propagande en plus en moins, ce n’est pas cela qui fera la différence. A vrai dire, en entendant cet énergumène éructer hystériquement, on se dit qu’il n’y a pas que sur les plateaux de TF1 que l’UMP envoie des acteurs : sur le Web aussi, naturellement. Tout comme le témoignage de l’attachée de Ciotti, le coup de gueule de cet énergumène déborde de démagogie. Sur un point, en revanche, il a raison : la facture d’électricité augmentera bel et bien pour les Allemands et pour les Italiens, lorsqu’ils ne pourront plus compter sur le nucléaire : et pas de 9 euros.... Du reste, elle augmente déjà de façon exponentielle avec le nucléaire. Le contribuable allemand moyen et le contribuable italien moyen déchanteront, lorsqu’ils recevront leur première facture d’électricité non nucléaire dans une quinzaine ou une vingtaine d’années, à supposer qu’ils aient encore de l’électricité. En effet, ce qui vient de se passer en Italie et en Allemagne à la suite de l’affaire Fukushima est symptomatique de l’irresponsabilité ambiante : de l’irresponsabilité de la classe politicarde à la tête de l’Allemagne, qui décide unilatéralement de fermer toutes les centrales nucléaires allemandes avant même d’être certaine que l’Allemagne pourra faire face à ses besoins énergétiques, une fois les centrales nucléaires fermées ; de l’irresponsabilité de l’écrasante majorité des Italiens, qui, consultés par référendum, se sont prononcés contre la reprise du programme nucléaire italien, ce qui signifie tout simplement que ce pays, déjà au bord de la faillite, devra importer encore davantage d’électricité et, donc, augmenter la facture d’électricité des Italiens plus encore que ses dirigeants para-mafieux ne l’auraient fait, si les Italiens ne s’étaient pas opposés à la reprise du programme nucléaire italien. 

    L’Italie et l’Allemagne ne sont pas la Suède, la Suisse, l’Estonie ou le Liechtenstein, qui, compte tenu de leur population relativement faible, peuvent se permettre de se chauffer grâce aux énergies renouvelables, qui, soit dit en passant, ne sont pas non plus sans dangers. Sans compter que, à l’origine, l’erreur est souvent humaine. Tricastin a été construite dans une zone inondable, Fukushima, près d’une faille sismique, etc. 

    Pour en revenir à l’attachée de Ciotti, pour un faux-témoin pris en flagrant délit, combien de faux-témoins inaperçus ? Des individus capables d’utiliser de telles pratiques sont des menteurs professionnels et ne peuvent pas ne pas tout truquer : les chiffres du chômage, de l’immigration, etc.





  • agent orange agent orange 27 juin 2011 14:27

    Dans une émission de Michel Pollack, l’humoriste Wolinski (?) avait bien résumé la situation :
    « Une maison de maçon. Une télé de m.... »
    25 ans après, il y en a qui tombent des nues et s’étonnent encore de la prétendue qualité de l’info de TF1 !
    Qualité de l’info qui soit dit en passant, ne vaut pas mieux dans les médias qui appartiennent aux marchands d’armes, banquiers ou autres consortiums industriels....


  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 juin 2011 14:38

    Mensonge et désinformation, c’est l’image du quinquennat de Sarkozy. Souvenons-nous que Martin Bouygues, propriétaire de TF1, faisait partie de la liste des invités du Fouquet’s.


  • ykpaiha ykpaiha 27 juin 2011 14:52

    Asinus asinum fricat
    Tf1 outragé, on reve !!
    A chaque (publi)reportage des chaines de télé, je suis pétrifié par mon manque de civisme,
    Je me prends a chaque fois pour un rebelle boutonneux,prépubere, voire un révolutionnaire anarchiste.
    Les micro trottoirs sont peuplés de populations a l’air ahuries, limite sous extasie, heureux d’etre le témoin privilégié, d’une info qui ne fait aucun doute.
    Les contradicteurs, sales, dépenaillés, mal coiffés, hirsutes, comme anti-these de pochetron.
    Naturellement j’envie les premiers et salue, le bien-fondé de leur opinion. Puis quelque secondes plus tard mon cerveau reptilien allume des incendies.
    Et la les ravages sont incommensurables, le mensonge apparait aussi clairement que lors de la lecture des ’pensées’, ou bien du ’discours sur la méthode’.
    Les khazars qui ont pondu le message font témoigner leurs semblables, cette faune étrange autoprotégée, ne vis et pense que pâr elle meme,
    Les autres , vous, nous, ne sommes que les bataillons du faire valoir.
    Il faut croire a l’immence pouvoir des khasars et la bassesse sordide des natifs qui se sont laissés a ce point colonisés.


  • Tartiflette Tartiflette 27 juin 2011 15:26

    Bonjour,
    Je rêve !! Vous faites le procès de la TV, mais personne ne vous oblige à la regarder et à garder votre poste. Supprimer vos antennes, paraboles.. Vous n’en vivrez que mieux.


  • suumcuique suumcuique 27 juin 2011 16:22

    Comme le disait justement Baudrillard, ce sur quoi la démocratie débouche forcément est la parodie du pouvoir, la mise en scène parodique du pouvoir.


    Ce que ce fin observateur des réalités modernes et ; plus particulièrement, démocratiques n’a pourtant pas vu est que le mensonge est intrinsèquement lié à la démocratie pour une raison très simple : le complotiste de base aura beau essayer de se convaincre que nous vivons dans une « fausse démocratie » et que le pouvoir appartient exclusivement aux « élites », la réalité est que le politicard doitséduire les électeurs, des cantonales aux présidentielles, car, à lui seul, te matraquage médiatique ne suffit pas. Plusieurs grands hommes, dont Balzac et le Bon, ont comparé le politicard à une prostituée, une catin et, à plus d’un égard, la comparaison est rigoureusement exacte : le politicard, comme la catin, doit se vendre, vendre ses charmes et, docn, mentir. Plus qu’à une prostituée au sens strict, il est cependant plus juste de le comparer tout simplement à une femme, dont la nature la plus profonde est la séduction. La séduction, chez la femme, est essentielle, tandis que, chez l’homme, soit elle est accidentelle, soit elle témoigne d’une nature féminine. Au passage, Don Juan, au cas où on l’ignorerait, est un personnage de fiction.

    Qui dit séduction dit illusion. Qui dit illusion dit mensonge. De même que, pour arriver à ses fins (par exemple, un mariage juteux), un homme n’hésitera pas à mentir comme un arracheur de dents à une femme laide en lui répétant à longueur de journée qu’elle est belle et que cette femme le croira, ainsi, en démocratie, les gouvernants et les gouvernés ne cessent de se mentir les uns aux autres. Les gens, en général, adorent qu’on leur mente, surtout quand on les flatte.

    Beaucoup ont comparé le peuple à une femme. La comparaison, là aussi, est rigoureusement exacte, mais uniquement dans un régime autocratique, du plus positif (la monarchie - non constitutionnelle - et la dictature) au plus négatif (la tyrannie). Dans ce type de régime, le chef (qui n’a aucun besoin de séduire le peuple) est l’homme ; le peuple (qui veut plaire), la femme. 

    Dans une société démocratique, la populace reste la femme mais le politicard qui brigue ses suffrages n’est pas pour autant l’homme, de par le fait que sa réélection tient en grande partie à sa capacité de séduire la populace et que la séduction est par nature féminine. Le politicard demeure - dans ses actes comme dans ses pensées - femme. La relation démocratique entre les gouvernés et les gouvernants peut donc être comparée à une sorte de relation homosexuelle, dont la substance même est le mensonge. 

    Dans cette relation de type homosexuelle, les médias sont l’entremetteuse.

  • Le péripate Le péripate 27 juin 2011 21:34

    Tiens, Villach vient de découvrir le ’feed-back", ou rétroaction. Bientôt réinvention de la main invisible. Il file un drôle de coton celui-là.


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 27 juin 2011 21:44


    Journalistes ?

    Ca sent le moisi...


  • roro46 28 juin 2011 00:39

    tiens une « info » bidonnée sur une chaine « d’info » nationale !
    quel scoop !
    bravo M. Villach !
    heureusement que vous êtes là

    voilà une nouvelle qui va faire du bruit dans (et à ) le Landerneau !
    félicitation pour votre exceptionnelle clairvoyance.
    R.P.


  • sisyphe sisyphe 28 juin 2011 09:05

    Vous avez dit bizarre ? 

    Comme c’est bizarre : l’attachée de presse de Monsieur Ciotti, prise la main dans le sac... et qui est démissionnée ; pratoc ! 
    Monsieur Ciotti, lui, le pôvre, n’en savait rien ; tout a été fait à l’insu de son plein gré, c’est sûr...

    Il faut savoir comment Monsieur Ciotti le « Monsieur sécurité »« de l’UMP, s’est retrouvé Président du Conseil Génaral des Alpes Maritimes, que présidait, avant lui, son mentor, le motodidacte Estrosi. 
    S’étant vu offrir, aux élections cantonales, une circonscription entièrement acquise à la droite depuis le libération (celle du Vieux Nice), pour être élu conseiller municipal, Monsieur Ciotti................. s’y est fait battre.........par un socialiste : Marc Concas , donc réélu au Conseil Général, au détriment du poulain du Maire...
    Etalé, rétamé, désavoué, jeté, le Ciotti ? 

    Vous n’y pensez pas ....
    Le motodidacte, qui, élu Maire, devait obligatoirement quitter la présidence du Conseil Général (il y est pourtant resté, illégalement, plus d1 ans, en cumulant des mandats incumulables), a plus d’un tour dans son sac..

    Il est donc allé trouver un élu de l’arrière-pays (entièrement aux mains de la droite locale) ; l’élu du petit village de Saint Martin Vésubie, (un peu moins de 1.500 habitants) ; Monsieur Gaston Franco, à qui il offre, en échange de sa démission,  le 13 novembre 2008 de ses fonctions de conseiller général, d’ intégrer le cabinet du maire de Nice,Christian Estrosi, à la demande de ce dernier en charge des questions du développement durable. 
    Poste entièrement créé pour lui, avec des émoluments conséquents, destinés à l’aider à oublier son charmant petit village.... 

    Une fois cette démission entérinée, donc, nouvelles élections cantonales.... où le candidat de la droite, de la majorité, est donc............... Monsieur Ciotti, le piteux battu du Vieux-Nice, qui se voit ainsi offrir ; non pas un fauteuil, mais un trône, pour lequel il est, cette fois-ci, facilement élu, devenant, dans la foulée, Président du Conseil Général des A.M. 
    Poste important, puisqu’il faut savoir que le budget du Conseil Général des A.M. est de l’ordre de plus de 500 Millions d’€uros, et offre, par un clientélisme savamment dosé, tout le département aux élus de la majorité (41 élus sur 52). 
    Par comparaison, le budget du Conseil Régional PACA, pour 7 départements, est de l’ordre de 1milliard 700 millions (soit à peine 3 fois supérieur à celui des seules A.M.). 

    Toute cette tambouille ; un peu longue, pour expliquer que le Monsieur Ciotti, est un habitué des manoeuvres de basse-cuisine, et de bidouillage habituel. 

    Il serait donc fort étonnant (c’est un euphémisme) que le bidonnage du faux témoignage de sa propre attachée de presse à Tf1, se soit fait totalement à son insu. 
    Elle vient donc d’être démissionnée ; gageons qu’elle ne »mouillera" pas son boss, en attendant, quand la vague sera tassée, de retrouver un poste à la mesure de sa fidélité, et au prix de son silence ; pas d’inquiétude à avoir pour son avenir....

    (la suite suit...) 

  • sisyphe sisyphe 28 juin 2011 09:05

    (suite donc... ) 



    Quant au journal local, le fameux « Nice’-Matin » (nommé en coulisses Ciotti-Matin ou Estrosi-Matin, quand ce n’est pas Nice-catin, par les nissarts), mouillé aussi dans cette affaire (c’est par ses services qu’a été réalisé le reportage sur le témoignage bidon), nul doute, qu’il trouvera également les comparses à qui faire payer le pot cassé, et étouffera rapidement l’info, au profit de quelques faits divers sanglants, dont il fait ses choux gras, pour ses lecteurs, entre la rubrique nécrologique, et ses articles quotidiens sur la-beauté-de-nos-petits-villages-de-l’arrière-pays-avec-nos-artisans-si-chers-à-nos-coeurs, à l’instar du JT de JP Pernaud....

    C’est beau, la politique, non ? 

  • hacheii 28 juin 2011 11:59

    @ auteur
     Je ne vous connait pas personnellement et je suis nouveau sur AgoraVox, je ne m’adressai donc pas à vous personnellement en disant qu’il n’y a que TF1 qui soit attaqué, je ne connais ni vos opinions ni votre positionnement, mais je soulignais le moutonisme de la gauche qui hurle systématiquement avec les loups.
    .
     Un mensonge répété mille fois devient une vérité, il faut donc le contredire à chaque fois, sinon les niais le prennent pour une vérité.
    .
    TOUTES les chaines TV sont de gauche, sauf TF1 qui est à droite.
    .
    Bien sûr la gauche n’attaque que la chaine de droite, c’est elle l’âne de la fable, « crions haro sur le baudet, ce pelé, ce galeux, dont nous vient tout le mal » C’est une attitude classique à gauche.
    .
    TF1 a osé déclaré qu’elle vendait du temps de cerveau disponible, quel crime, quel scandale, en effet.
    Mais le crime n’est pas de le faire, mais de le dire, de le révéler publiquement.
    Mais que font les autres chaines ? Elles vendent du temps de cerveau disponible également, pour les chaines commerciales, mais elles font pire pour les chaines publiques qui vivent avec l’argent du contribuable.
     Avec Arte obnubilée par WWII et les méchants Nazis, tous les jours un reportage, une interview, Avec France2 ou France3 qui nous servent depuis 30 ans les mêmes jeux télévisés débiles style les chiffres et les lettres, question pour un champion, incapables de se renouveller, totalement sclérosées dans leurs petites habitudes de fonctionnaires rabougris ; ect, chaines qui sont de gauche et qui ne sont donc jamais critiquées par les gens de gauche.
     M6 = TV ménagère commerciale ne fait pas mieux, mais s’adressant uniquement aux femmes, cela ne peut pas déranger les gens de gauche qui sont très gynolâtres, d’ailleurs on se demande bien à qui s’adresse prioritairement les publicités, aux femmes non ?
    .
    La gauche va être choquée parce que c’est la première fois qu’elle va lire ce que je dis, et qu’elle est incapable d’avoir une pensée à elle en dehors de ce qu’elle entend à droite à gauche, elle défend l’opinion publique majoritaire comme une bigote sa religion, mais elle finira par s’habituer.


    • sisyphe sisyphe 28 juin 2011 12:30
      ar hacheii (xxx.xxx.xxx.154) 28 juin 11:59

      .
      TOUTES les chaines TV sont de gauche, sauf TF1 qui est à droite.

       smiley smiley 

      On en tient un bon, là ! 

      Cher « nouveau venu », dites nous donc, QUI a décidé, depuis qu’il est au pouvoir, de nommer DIRECTEMENT le président des chaînes publiques, qu’on rigole ! 

      Donc, évidemment, le kondukator suprême, dans son immense magnanimité, nomme un Président de France - Télévisions........ de gauche !!!!!!!!!!

      Ne parlons même pas des autres chaines ; Canal +, ses filiales d’info, les Direct 8, etc... évidemment toutes vendues à la - beurk - gauche, n’est-ce pas ? 

      Pétard, on rigole, sur AgoraVox !! 

       smiley 


  • BA 3 juillet 2011 23:59
    Une fête entre amis de l’oligarchie sarkoziste.

    Musée Albert Kahn, Boulogne-Billancourt, lundi 27 juin 2011 : à l’invitation d’Alain Minc, de nombreuses personnalités du monde politique, économique et médiatique s’étaient données rendez-vous.

    Mediapart s’est rendu sur place pour voir qui étaient les invités d’Alain Minc.

    L’oligarchie est ici, dans cette vidéo très révélatrice. 

    Si vous voulez savoir qui sont les quelques dizaines de personnes qui ont tous les pouvoirs en France, les voici.

    Voici les oligarques :



  • Antoine 4 juillet 2011 00:14

     Mais vous découvrez l’amérique ! La quasi totalité des reportages télé sont bidonnés, mis en scène, même pour l’émission « envoyé spécial » qui a toutes les apparences du sérieux. Quand on le sait, on regarde l’écran avec la distance qui s’impose...


Réagir