samedi 21 décembre 2013 - par Jérôme Henriques

Le foie gras, une spécialité qui donne la chair de poule ...

Si le gavage des oies est une pratique qui existe depuis très longtemps, l’industrialisation de la production dans les années 80 n’a fait qu’empirer les conditions d’élevage et d’abattage. Retour sur une pratique contestable et contestée ...

Une souffrance animale indéniable

97 % des oiseaux gavés sont des canards (mulards principalement) et 3 % sont des oies. Chez les canards, seuls les mâles sont gavés. Les femelles, qui ont le foie plus veineux, sont tuées à la naissance : gazées dans le meilleur des cas, elles peuvent être aussi broyées vivantes ou étouffées dans de grands sacs. Les mâles sont placés dans de minuscules cages (ils ne peuvent ni se retourner ni étendre leurs ailes) où ils sont gavés pendant 2 à 3 semaines. Grâce à un tube de métal de 20 à 30 cm enfoncé dans le gosier, une bouillie de maïs leur est administrée de force, 2 à 4 fois par jour.

A chaque ingurgitation, les oiseaux sont généralement pris de halètements et de diarrhées. Quelquefois ils se contractent, ce qui peut amener à une perforation de l'oesophage. A terme, leur foie devient très gras (on parle de stéatose hépatique) et atteint jusqu'à 10 fois sa taille normale. Les oiseaux n'ayant pas de diaphragme, ce grossissement compresse leurs poumons, rendant ainsi la respiration difficile. Et avec un centre de gravité déplacé, les oiseaux ne peuvent se mouvoir que très péniblement ...

 

Des contestations partout dans le monde

Certains pays ont pris la mesure de cette maltraitance. La production de foie gras a été interdite en Suisse, en Norvège, en Turquie, en Israël en Argentine et en Californie (où même sa commercialisation est interdite). Dans l'Union Européenne, la plupart des pays ont banni cette pratique. C'est le cas de l'Allemagne, l'Autriche (6 provinces sur 9), le Danemark, la Finlande, l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et même la Pologne (pourtant grand producteur). Cinq pays continuent de l'autoriser : la Hongrie, la Bulgarie, l'Espagne, la Belgique et surtout la France (qui assure 75 % de la production mondiale).

La Directive européenne du 20 juillet 1998 énonce pourtant qu' "aucun animal n'est alimenté ou abreuvé de telle sorte qu'il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles" (1). Le 16 Décembre 1998, le Comité scientifique pour la santé et le bien-être des animaux de la Commission européenne publie un rapport évoquant notamment "un taux de mortalité en cours multiplié par dix ou vingt" ... "une distension de l'œsophage, une augmentation de la production thermique et du halètement, et l'excrétion de matières fécales semi-liquides" et qui conclut par "le gavage, tel qu'il est pratiqué aujourd'hui, est préjudiciable au bien-être des oiseaux." (2).

 

La France traîne des pieds

Suite à ce rapport, le Comité permanent de la Convention européenne a émis une recommandation le 22 Juin 1999 " (3) :

- l'article 10 demande que les systèmes d'hébergement permettent aux oiseaux de se tenir debout, se retourner, battre des ailes, interagir avec les autres oiseaux.

- l'article 24 demande l'abolition du gavage (en exemptant les pays déjà producteurs), et préconise la recherche de méthode alternatives.

 

La France s'est alors engagée à bannir l'utilisation de cages individuelles en fixant deux échéances aux producteurs : celle du 31 décembre 2004 concernant les nouvelles installations et celle du 31 Décembre 2010 concernant le remplacement des installations existantes ; cette deuxième échéance a ensuite été repoussée par le ministère de l'agriculture au 31 décembre 2015 (4). Aujourd'hui, 85 % de la production est toujours issue de canards bloqués en cages individuelles. Mais avec l’article 654-27-1 du code rural (la loi d’orientation agricole du 5 Janvier 2006), la France s'est dotée d'une protection légale : "Le foie gras fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. On entend par foie gras, le foie d’un canard ou d’une oie spécialement engraissé par gavage." (5). On n'est jamais trop prudent ...

 

Consommer autrement ...

Une consommation alternative est possible. L'association Belge de défense des animaux GAIA commercialise depuis 2009 le Faux Gras, une terrine végétale proche du foie gras contenant des truffes du champagne de la cannelle et de l'huile de Palme. On peut aussi trouver sur Internet la recette du Tofoie gras, une recette végétale à base de tofu, de margarine, d'épices, de soja de vin et de cognac. Enfin, une alternative au foie gras est d'utiliser la capacité naturelle des oies à accumuler des réserves. Cette alimentation "Ad Libitum" coûte bien sûr plus cher que le gavage. Alors qu'un éleveur Espagnol, Eduardo Sousa a été primé au Salon international de l'alimentation en 2006 pour son foie gras "éthique", certains scientifiques Français volent au secours de l'industrie du gavage ...

Les conclusions de l’INRA sont catégoriques : "Aucun élément scientifique ne permet de dire que cette opération est une source de mal-être animal". Certains éléments financiers permettrait même de dire le contraire. Ainsi, dans son ouvrage "L'INRA au secours du foie gras", Antoine Comiti met en lumière le financement des recherches de l'INRA par le CIFOG (Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras) (6). De son côté, l'ITAVI (Institut Technique de l'Aviculture) s'inquiète de la disparition des cages individuelles "Les conséquences de cette suppression seraient une pénalisation économique et une détérioration des conditions de travail". On en aurait presque la chair de poule ... Mais en se rappelant du Comité Permanent pour l'Amiante, des conflits d'intérêts dans l'industrie du tabac ou du scandale du Médiator, on peut aussi éviter de se gaver de propagande ...

 

Quelques liens, il faut s'accrocher ...

- L214 : "Foie Gras : scandale dans les palaces Parisiens" (foie gras Ernest Soulard)

- Stop Gavage : "Foie gras : élevages sous contrat avec Euralis" (qui fournit le foie gras de la grande majorité des marques : Montfort, Rougié ...)

- Animal Equality : Enquête dans la ferme de ferme de Caracierzos (2ème productrice d'Espagne)

- Farm sanctuary et Global Action Network : Enquête sur les élevages Périgord, au Canada

 

Jérôme Henriques



88 réactions


  • claude-michel claude-michel 21 décembre 2013 09:48

    bof...c’est tellement bon...et puis la souffrance est relative...Remember the RWANDA...et d’autres endroits de la planète ou l’homme s’amuse avec des peuples qu’ils découpent en rondelles sous les yeux de l’ONU...qui ne bouge pas...Merde aux cons...pour noël je mangerais du foie gras...en buvant du champagne...et en pensant aux gens qui souffrent...comme le reste de la planète !
    Faux culs...


    • ergdor ergdor 21 décembre 2013 13:51

      @ Claude-michel
       
      Si je comprends bien, la cruauté des uns justifierait celle des autres ?
       
      Effectivement, la souffrance est relative... à quoi ? au poids de l’animal ? peut-être que vous souffrez beaucoup.
       
      Relative... au niveau de conscience ? peut-être que vous souffrez très peu, finalement.
       
      A part ça, si vous évitiez d’insulter ceux qui ne partagent pas votre opinion, je vous assure, le monde se porterait beaucoup mieux ! (au moins dans votre proximité).


    • claude-michel claude-michel 21 décembre 2013 14:08

      Par ergdor ....Désolé pour mon « franc-par-les »...qui dérange surtout les intellectuels de salons...Un con reste con toute sa vie....même a l’ONU (y en a beaucoup)...La douleur est relative car elle ne se mesure pas...par contre la connerie si...(apprenez a lire un commentaire).

      Bonne journée.

    • ergdor ergdor 21 décembre 2013 14:23

      Mais c’est qu’il insiste, il en remet une couche ! j’y crois pas !
       
      1- ne pas confondre intelligent et intellectuel.
      2- vous ne savez rien de moi, alors « intellectuel de salon », à revoir.
      3- vous ne comprenez décidément rien, c’est peut-être pour ça que vous remplacez la réflexion par des insultes répétées.
      4- j’ai très envie de m’énerver, mais non, j’en reste là.


    • appoline appoline 21 décembre 2013 18:26

      Ergdor,


      Vous avez pensé à la souffrance des huîtres, de leur arrachement à leur milieu naturel, de la torture qui leur infligée au moment de l’ouverture pour être ensuite avaler toute crue par des énergumènes déjà avinés.

    • ergdor ergdor 21 décembre 2013 20:29

      ben oui, évidemment !
       
      et quand je vois le nombre de moinssages de mes commentaires, je me dis qu’on est vraiment dans un pays de sauvages inconscients.
       
      on n’est pas sortis de l’auberge !


    • JPhilippe 22 décembre 2013 17:47

      Bonjour,

      Avez vous essayé :
      a- de convaincre un gras poisson de ne pas en manger un petit, mais de préférer les algues ?
      b- un tigre de devenir végétarien ?
      c- une poule de ne pas manger des vers ?
      d- une araignée de ne pas manger la mouche (ou l’abeille) qu’elle a attrapé ?

      Si vous voulez vous suicider à manger de la Me..., c’est votre droit, mais par pitié, arrêtez ce prosélitisme intégriste végétarien.


  • foufouille foufouille 21 décembre 2013 10:25

    "une terrine végétale proche du foie gras contenant des truffes du champagne de la cannelle et de l’huile de Palme. On peut aussi trouver sur Internet la recette du Tofoie gras, une recette végétale à base de tofu, de margarine, d’épices, de soja de vin et de cognac."

    bon cancer ogm


  • foufouille foufouille 21 décembre 2013 10:26

    je voit pas l’intéret de tuer les femelles. il pourrait les donner a un autre éleveur


  • eric 21 décembre 2013 10:29

    Une apparence, la compassion pour les animaux, une réalité, la haine de l’humain. Mais pas de tous les humains....
    Il y aurait 37 millions de canard gavés en France, mais 65 millions d’animaux de compagnie... !
    Faire vivre des prédateurs dans des espaces clos, privé de toute vie sociale et souvent sexuelle, gavés de canigou-ronron. Et pas un seul mot de solidarité. Et je ne parle pas du drame des poisson rouges (35 millions !, presque autant que des canards) qui entre des mains peu averties, meurent soit d’indigestion, soit d’ennui...et sans utilité pour personne hors le plaisir « égoïste » de se sentir moins seul.
    Le foie gras, au moins, cela se mange, et les agriculteurs savent ce qu’ils font.
    Enfin, gardons le meilleur pour la fin, 150 000 tonnes d’huitres, réduites a l’immobilité, puis entassées hors d’eau dans des cageots, avant d’être savamment torturées, vivantes, (horresco referens !) a coup de citron voir de vinaigre, certains ajoutant par perversité un peu d’echalotte. Dans ce contexte, le génocide des moules et crustacés parait presque humanitaire par son instantanéité.

    Dans cet océan de génocides, de tortures, la focalisation sur les spécialités ancestrales héritées de l’Égypte des pharaons est éminemment suspecte

    Oui, mais plus facile de s’attaquer a quelques agriculteurs « productivistes capitalistes ultraliberaux mondialises » qu’a 30 millions d’amis électeurs.

    On me dira, quand la torture des canards sera interdite, on hésitera a deux fois avant de genocider des gens.
    Je dirai l’inverse quand tous le monde mangera du foie gras, les gens auront moins l’esprit a la violence.
    L’humain d’abord, foie gras pour tous !


    • claude-michel claude-michel 21 décembre 2013 10:52

      Ah....les huitres gillardeauel régal.. !


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 13:36

      Bonjour, Eric.

      Je partage votre regard sur la condamnation sélective. Comme indiqué plus haut, le foie gras reste, quoi qu’on en dise, un aliment de très grande qualité lorsqu’il est produit dans les règles de l’art, et les souffrances infligées sont moindres que ce que y est affirmé le plus souvent. Il n’en demeure pas moins qu’il existe des élevages indignes, le plus souvent pour une production industrielle médiocre (genre Montfort ou Comtesse du Barry).

      @ l’Auteur.

      Pour ce qui est de la Californie, on est là dans la plus pure hypocrisie car la fabrication de foie gras et sa commercialisation y sont interdites, mais pas l’importation et la consommation. Un paradoxe de faux-culs que l’on doit retrouver ailleurs sur la planète.


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 15:08

      Les problèmes et les tortures ne s’opposent pas, elles se conjuguent !


    • eric 21 décembre 2013 16:29

      A Claude michel, de passage a brouage, l’ostréiculteur m’a fait cadeaux des très grosses non commercialisables, et j’ai tente, avec appréhension la recette au four avec du foie gras( au EUA, les huitres cuites ne m’avaient pas convaincue..Excellente surprise !


    • appoline appoline 21 décembre 2013 18:31

      Oui Fergus, j’allais rajouter Delpeyrat près de Mont de Marsan, pas très regardant quand il s’agit de ne pas jeter. Il est vrai que si les douanes et la DGCCRF faisaient bien leur boulot, il y aurait du monde sur le tapis


    • matador matador 21 décembre 2013 21:16

      Arrêtez l’alcool ou le cannabis vous...


    • eric 21 décembre 2013 22:08

      Il y aussi la variante « t’as fume quelle moquette », et « nous avons un gagnant », c’est fou comme les concepts de « ligne général au sens marxiste » ou d’esprit d’équipe« au sens de Coluche, nuisent a la »diversité« et a la »multiculturalité" dans certains milieux....


  • Kookaburra Kookaburra 21 décembre 2013 10:35

    Bonjour Jérôme. Bon article, d’accord avec vous. Notre consommation excessive de viande aggrave le problème de la faim dans le tiers monde où sont produit les céréales pour nourrir notre bétail. Des forêts entières sont rasées pour planter le soja. La cruauté dans les élevages industriels est abominable. Une visite suffit pour devenir végétarien. Sur le foie gras vous avez tout dit. 


    • CASS. CASS. 21 décembre 2013 12:42

      à kookabura, d’ac avec vous. Et ce genre d’insdutries fait partie d’une idéologie, que certains ont baptisé « modernité » qui est en réalité la totale décadence et l’anti civilisationnel .


  • eric 21 décembre 2013 10:40

    PS chaque fois qu’au lieu d’écrire contre le foie gras, vous rendez visite a une personne âgée isolée, c’est peut être un chat ou un chien que vous sauvez potentiellement du gavage et de la dépression nerveuse. Pensez y !


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 15:09

      L’un n’empêche pas l’autre ; on peut éviter le foie gras et rendre visite à une personne âgée ; mais pour l’avoir vu de près, je salue votre lucidité !!


    • eric 21 décembre 2013 20:36

      Sans doute, mais l’autre bolchevique la, il ne veut pas éviter lui même le foie gras, il veut le faire interdire aux autres. Enfin, je dis bolcho, j’aurai pu dire facho,parce qu’on commence par dire que les animaux sont humains, on poursuit en comprenant que les humains sont animaux et tôt ou tard, on finit par conclure que si on est parfois oblige d’éliminer certains spécimen surnuméraires ( Loup, Bouquetins, silures, écrevisses américaines...) pour rétablir les « équilibres écologiques » on ne voit pas pourquoi certaines espèces echaperraient a la règle générale. Mon épouse par sa famille est rescapée de 5 tentative de génocides. Je ne suis pas presse de voir les anti foie gras et autres alterecolobio a l’œuvre.


  • Txotxock Txotxock 21 décembre 2013 10:54

    Tofoie gras, une recette végétale à base de tofu, de margarine, d’épices, de soja de vin et de cognac

    C’est la fête ! Et vive les pisse-vinaigre frustrés...


  • marmor 21 décembre 2013 11:53

    Beaucoup de bêtises énoncées, trouvées sur Wiki ou autre site végan.
    1 ) les canards et oies se gavent naturellement avant d’entamr leur migration, c’est donc naturel pour eux
    2) Je ne connais pas un eleveur qui se priverait d’elever des femelles pour la viande et les magrets , les cuisses et les ailes servant à fabriquer les confits, et les carcasses, ou demoiselles, se vendent pour la grillade, sans parler des aiguillettes. Sachant qu’un poussin coûte environ 1.50 €, ce serait complètement inepte de les « broyer » !
    3) la description de vos elevages, c’est en Chine ou en Pologne. Le resultat n’est pas cher, mais infâme. Une bouillie sans goût et qui perd plus de 60% de son poids à la cuisson. Aucun intêret, ni économique ni gustatif. Bon pour les pigeons qui se servent chez Lidl.
    4) 90% des foies proviennent de petits elevages dans le sud ouest pour le canard et l’Alsace pour l’oie. Les animaux parcourent dehors toute la journée et sont gavés deux fois par jour avec du maïs entier et cuit. Les canards au moment du gavage, sont rassemblés dans la salle prévue pour celà, et ils y viennent avec plaisir ! Si c’était douloureux, ils fuieraient, et pour attraper un canard, bonjour !!
    Je vis dans le sud ouest, et je sais de quoi je parle, par contre, je ne peux pas en dire autant vous concernant.


  • doslu doslu 21 décembre 2013 11:59

    Que ca peut me faire chier ces gens qui dépensent leurs temps et leur énergie a défendre le « bien être animal » feraient mieux de s’occuper du « mal être des humains »

     pour les animaux on verra ensuite (et c’est pas pour demain)


    • CASS. CASS. 21 décembre 2013 12:59

      Le mal être d’humains est indiscociable du mal être de la faune flore et de mére terre, car ceci est un tout. les dits humains qui ne sont pas conscient de celà ne sont pas ou plus des humains .


  • marmor 21 décembre 2013 12:13

    Recette de terrine de foie gras de canard mi cuit.
    Mon fournisseur : la ferme d’Aulié à Molières Tarn et garonne.
    Prix d’un foie frais : 35 € le kilo. Poids moyen : 700 Grs ( il ne faut pas qu’il soit trop gros )
    Ouvrir le foie et separer les deux lobes afin de retirer toutes les veines. N’ayez pas peur de le « charcuter » pour les ôter toutes, car vous pourrez le reconstituer s’il est de bonne qualité.
    Après dénervement, faire tremper le foie dans du lait, au frigo, pendant 24 heures.
    Le sortir du lait, l’essuyer correctement et proceder à l’assaisonnement, à l’interieur uniquement. Sel, poivre blanc, ou mieux, piment d’espelette. Surtout pas de truffe !
    Déposer le foie dans une terrine en terre, à la bonne dimension, ni trop grande ni trop petite.
    Faire chauffer un kilo de graisse de canard que vous aurez acheté en même temps que le foie. Chauffe lente. A la première ébulition, verser la graisse bien chaude sur le foie, afin qu’il soit recouvert.
    Laisser refroidir à l’air, puis stocker au frigo 24 heures.
    Sortir du frigo une heure avant de consommer.
    Après avoir mangé, sur des tarnites de pain frais, juste grillé en surface, nous reparlerons du tofu !!!


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 13:23

      Rhhhhhaaaaah lovely !
      Mais quel pinard ?


    • marmor 21 décembre 2013 13:33

      Aïta, vin rouge doux naturel de la cave de Maury ( pyrénées orientales ), à tomber !! Si t’as des sous, un chateau Yquem , un porto vintage ( 30 ans d’âge mini, )


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 13:41

      Bonjour, Marmor ;

      Tout aussi bon, et nettement moins cher, un gewürztraminer grand cru en vendanges tardives. Mais tant qu’à aller dans le Bordelais, évier les sauternes pour leur prix et préférer un Sainte-Croix-du-mont beaucoup plus abordable ou un bon Loupiac.


    • marmor 21 décembre 2013 13:56

      Exact Fergus, je l’avais oublié celui là. Il ira mieux avec un foie d’oie. Pour le canard, je préfère le Maury. Si vous ne connaissez pas, c’est une lacune à combler !


    • bo bo 21 décembre 2013 17:11

      Essayez un pacherenc du Vic-bilh.moelleux...clos l’église ...par exemple...c’est assez fabuleux....mais le cri de désespoir de la grappe de raisin quand on la coupe...ou celui du poireau qui tresse paraît-il quand on arrache son voisin !!!!.....
      Un bon retour à la terre ferait du bien à beaucoup de donneurs de leçons de ce monde incapable de faire pousser quelque chose ou de tuer et préparer une bête pour se nourrir.....mais très capables de disserter devant une assiette bien pleine....


    • Arnaud69 Arnaud69 21 décembre 2013 17:22

      "Un bon retour à la terre ferait du bien à beaucoup de donneurs de leçons de ce monde incapable de faire pousser quelque chose ou de tuer et préparer une bête pour se nourrir.....mais très capables de disserter devant une assiette bien pleine."

      100% exact, on considére et on respecte bien plus quelque chose qu’on a fait pousser ou nourri.
      On prend conscience qu’en 1/2 heure de repas on bouffe un an de pousse (ou 5 d’élevage) et des heures de travail.

      En un mot on apprécie et on respecte beaucoup plus.


    • wesson wesson 21 décembre 2013 21:33

      Salut Marmor,

      Votre adresse est bonne, et c’est vrai qu’il y a dans la région beaucoup de petits producteurs qui font des produits vraiment extra. Il faut juste faire attention à acheter des Foie de bête tués le matin même, c’est mieux. Et éviter les foies avec des veines rouges pleine de sang.

      Et effectivement pour du mi-cuit, pas de truffe, mais on peut tenter une petite morille.

      à Atai et Fergus, pour tester un truc différent vous pouvez essayer en vin un coteau du layon (Loire), ou alors un Kitterlé Vendanges tardives plutôt qu’un Gewurt.


    • 65beve 65beve 21 décembre 2013 21:44

      @bo

      rien que pour votre poireau qui tresse, je vous plusse.

      cdlt


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 23:35

      Salut, Wesson.

      Cela fait une éternité que je n’ai pas bu un Côteau du Layon, mais je sais qu’il y en a d’excellents chez des petits producteurs.

      Pour ce qui est de l’appellation « Kitterlé », nom d’un des vignobles de grands crus d’Alsace à Guebwiller, elle se retrouve aussi bien sur du riesling que sur du pinot gris, du gewürztraminer ou du muscat, tous existant en vendanges tardives. Je n’en connais sur le plan gustatif que l’excellent pinot gris.

      Bonne nuit.


  • Old Dan Old Dan 21 décembre 2013 12:55

     Le gavage, c’est vraiment dégueulasse !
    (J’ai laissé tomber...)


  • marmor 21 décembre 2013 13:52

    Pour Aïta : Escalope de foie gras frais poêlée, sauce au chasselas de Moissac.
    1 escalope de foie grais frais ( 2 cm d’épaisseur )
    1 demi échalote
    6 grains de raisin pélés, épepinés
    5 cl de Maury
    Faire dorer l’échalote au beurre. Jeter les raisin coupés en deux, les faire revenir 2 minutes.
    Mouiller avec le Maury ( ou du porto ) et laisser réduire un peu. La sauce est prête !
    Faire chauffer une poêle ( très chaude ) sans gras.
    Poeler l’escalope sur feu vif 1 minute de chaque côté. Le foie doit devenir brun doré
    Disposer l’escalope sur une assiette chaude et napper de la sauce au raisin.
    Ca aura pris cinq minutes en tout !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 14:35

      Ce fil devient de mieux en mieux ... smiley
      J’attends un nartic sur le cochon pour filer ma recette de sauté de porc au curry et lait de coco !


    • Arnaud69 Arnaud69 21 décembre 2013 14:38

      Aita Pea Pea

      Je veut bien de la recette bien que je ne la ferai pas avec du porc.
      J’adore le lait de coco et le curry en cuisine.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 14:50

      La voilà , la vidéo
      http://www.750g.com/recettes_saute_de_porc.htm.
      Au lieu de la pomme je mettais de la mangue ou de la papaye pas trop mures du poivre ,et un peu de vanille (de Tahiti off course ,la meilleure du monde smiley ).


    • Arnaud69 Arnaud69 21 décembre 2013 14:59

      Aita Pea Pea

      Merci pour la recette et surtout pour les conseils de fruits de remplacement.
      Pour ce qui est des épices vous prêchez un « croyant-pratiquant », chez les végétariens l’épice est souvent traitée comme les grands crus. (souvent envoyées directement par les copains qui habitent aux quatre coins du monde, échange de bons procédés)

       smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 15:15

      Toi qui est végétarien ,si tu tombes sur de la papaye ou une mangue verte ,no probleme ,un peu de sel et un filet de vinaigre ... smiley c’est bon !
      Tous les gamins des iles le savent ...


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 22:58

      Pas du tout, c’est la vanille de la Réunion la meilleure du monde, non mais !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 23:18

      Non ,c’est la vanille de Tahiti ,et plus précisément de Tahaa-Raitea la meilleure ...
      Demandez aux meilleurs patissiers ...


  • FritzTheCat FritzTheCat 21 décembre 2013 14:27

    Perso, je prépare mon foie gras au torchon avec un assaisonnement à base de 4 épices. La cuisson se fait directement dans l’eau chaude bouillante que je laisse refroidir lentement, la cuisson est par conséquent douce et fait assez peu dégraisser le foie, résultat une chair fondante et aromatisée. J’accompagne d’un confit d’oignon et de sel de Guérande bref un régal.

    Maintenant, j’emmerde l’UE, les US et leurs directives de merde pour interdire ces traditions culinaires. En revanche, il serait temps de démonter les Mc Do, d’incendier les Monsanto et toutes ses multi nationales qui nous font bouffer leurs cochonneries.


  • FritzTheCat FritzTheCat 21 décembre 2013 14:55

    Encore une chose.

    Pour le vin, je prenais (comme tout le monde) un sauternes mais son coté trop sucré me fait pencher maintenant vers des Riesling vin plus sec mais plus fin.


    • zozoter 21 décembre 2013 17:21

      Le Sauterne est admirable quand il est suffisamment charpenté, pour encaisser le taux de sucre inouï de ce vin, il lui est indispensable d’avoir du « coffre » . Pour ma part, j’achète un Saint Croix du Mont pour Noël avec un excellent foie gras des Landes de chez …Lidl.


      Et un chapon de poulet ( minimum Label Rouge, quand même, QUAND MÊME !! )

      Je n’achète quasiment jamais de Sauternes, son prix.

      Et passez donc un bon Noël, le dernier peut-être ?

    • FritzTheCat FritzTheCat 21 décembre 2013 18:04

      Pour ma part, ce sera avec une poularde de Bresse que je vais faire mon plat de résistance, une poularde que je vais fourrer comme il se doit avec constance et application !


  • alinea Alinea 21 décembre 2013 15:13

    Et voilà bien un fil d’aveugles ! ne m’ôter pas mes joies, quel qu’en soit le prix, supplient-ils !
    Il est des bonheurs dont on ne peut plus jouir dès que nos yeux se sont ouverts !


    • tf1Groupie 21 décembre 2013 21:19

      Ceux qui se targuent d’avoir les yeux ouverts, d’avoir tout compris, d’être des juges sont certainement plus que des hommes : des Dieux sans doute.

      Qu’ils aient un peu d’humilité et plus de compassion envers les humains qu’envers les animaux.


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 21:51

      Je ne vois pas le problème ! on peut décider d’arrêter les élevages en batterie, c’est une décision politique qui concerne notre nombril, ici, en France ; on ne peut guère décider pour les autres. Quant à avoir les yeux ouverts je dis juste que s’ils le sont, il y a tout un tas de choses auxquelles on ne participe plus ; pour le reste, on n’y peut rien, tout seul !!


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 23:39

      Bonsoir, Alinea.

      Les élevages de producteurs artisanaux de foie gras digne de ce nom n’élèvent pas leurs animaux en batterie mais en plein air. Cela fait toute la différence, à la fois sur le plan gustatif et sur celui du respect minimal de la condition animale.


  • marmor 21 décembre 2013 16:01

    Alinéa, chacun prend son plaisir où il veut. Vous c’est dans les querelles de voisinage, moi c’est le foie gras. L’insulte et le dénigrement ne me feront pas changer d’avis, sachant que ma position est aussi respectable que la vôtre. Le prix, c’est 35 € le kilo, vous c’est 6500 € le metre que vous avez tenté d’estourbir à votre voisine... C’est désagréable non d’être jugé ?


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 16:09

      que j’ai tenté « d’estourbir » à ma voisine ; qu’est-ce qu’il vous arrive marmor ?
      en ce qui concerne la viande, je l’ai assez appréciée pour m’autoriser ce commentaire : après la prise de conscience, plus rien n’est comme avant ; et vous remarquez que je ne dis que cela, je ne vous menace ni ne vous culpabilise de ne pas vouloir, parce que vous ne le pouvez pas, avoir cette prise de conscience !
      et sachez que je n’ai pris aucun plaisir dans l’enfer que je viens de vivre, et la colère que vous provoquez chez moi est disproportionnée au post que j’ai écrit l !
      je serais heureuse de vous retrouver marmor, mais en attendant, je suis plus que fâchée !


  • marmor 21 décembre 2013 16:19

    Vous voyez, c’est aussi injuste de vous traiter de « voleuse de metres » que moi d’aveugle, incapable de pouvoir avoir une prise de conscience.
    Je fais des choix délibérés, en toute conscience. Votre végétarisme tardif ne devrait pas tomber dans la caricature bobo à la Tarrier qui s’estime superieur intellectuellement parce qu’il bouffe des carottes. c’est très tendance chez les bobos du café de flore, un peu moins chez la solitaire du haut languedoc


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 17:43

      C’est pourtant une seule et même chose ; alors, qu’est-ce qui motive ce post hargneux si c’est en toute conscience que vous avez fait vos choix ? La conscience a cela de positif, théoriquement, qu’elle permet le dialogue. Je n’ai pas lu tous les comms sur ce fil, j’ai apercu une de vos recettes ! rien là , qui me disait votre conscience  ! Pour ma part c’est sans souci ; mon végétarisme n’est pas religion et hormis deux couples de mes amis et une femme, tous les autres se régaleront de la douleur d’un canard, de la souffrance d’un chapon, sans en faire une indigestion. je n’ai pas vocation à changer le monde mais j’aime pouvoir m’exprimer sans qu’on me saute dessus ; et l’aveuglement, admettons qu’il ne vous concerne pas, concerne,je vous l’affirme bon nombre de gens !
      Avant la prise de conscience , il y a l’innocence de l’ignorance ; puis celle-ci pointant, elle met mal à l’aise ; alors on va jusqu’au bout ou on la bâillonne ! plus on est mal à l’aise, plus on agresse celui qui la pointe du doigt. Ne soyez pas mal à l’aise !! vous non plus ne changerez pas la face du monde ; j’espère en tout cas que vous n’achetez pas vos dindes et autres volailles au boucher ou, pire, au supermarché !
      Joyeuses fêtes ; je lèverai une fois mon verre en pensant à vous, là !!


    • marmor 21 décembre 2013 18:06

      Alinéa, ni rancoeur ni haine. Après avoir préparé mes tempura de crevettes et calamars, pour ce soir, je déguste à votre santé, un petit verrede Minervois, domaine Aymé, aux quatre vents, à la livinière. Bien charpenté, long en bouche..


    • foufouille foufouille 21 décembre 2013 19:33

      vaut mieux un coq élevé a l’ancienne qu’un chapon


  • tf1Groupie 21 décembre 2013 17:51

    L’indignation à la mode c’est d’un lourdingue.

    Les californiens choqués sélectivement : sont pas choqué par les élevages de bovins aux hormones, par les millions de dindes euthanasiées pour thanksgiving (« merci de me donner »), par la fracturation hydraulique, par l’exploitation des êtres humains parqués dans cages pour fabriquer leurs i-phones etc...

    Les êtres humains gavés à la connerie, c’est ça le vrai scandale


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 23:42

      Bonjour, Tf1goupie.

      Comme je l’ai écrit en début de fil, les Californiens sont des faux-culs : ils continuent de consommer autant de foie gras qu’ils font venir des élevages du Nevada voisin !


  • brieli67 21 décembre 2013 20:01

    chauds les marrons ! chauds !! c’est l’heure du ramoneur sous le châtaigner

    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-foie-gras-une-part-de-notre-72349

    pour mes sorties généreuses.

    on s’en fout de mes écrits.

    O S E Z le PFQ  le presque foie gras


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 20:46

      Briélie ,tu fais la pub pour le Turbomachin maintenant ?
      Ouais ,ça permet de rencontrer des gonzesses Tuperware ...
      Filou ! ... smiley


    • brieli67 21 décembre 2013 21:58

      HA HA !!

      penses tu - c’était pour la photo du produit final

      ma recette perso de ce pâté c’est sans ce robot.

      qu’importe : on adooooooooooooooooore

      A canapé a small, prepared and usually decorative food, held in the fingers and often eaten in one bite.

      encore à redire ?


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 22:00

      Je croyais que c’était l’humain qui était con ; après tout il n’y a peut-être que les Français, qui cumulent la connerie des autres, plus celle de se faire avoir par les autres !!
      Tant qu’on prendra la vie pour une marchandise, ce sera l’infamie. et l’eau, et la terre et l’air...
      notez que dans « la vie » j’inclus l’humain ; pour ceux qui plaignent le poireau ou qui pensent que parce qu’on ne collabore pas aux camps de concentration animale, on déteste l’homme ! en passant, je voudrais bien savoir ce qui les fait conclure cela, mais, ils ne l’expliquent jamais !!


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 22:05

      Alors balance ta recette ,nom de ...
      Et ça m’intéresse ! 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 22:07

      Alinéa ,l’homme a des canines et il n’en peut mais .


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 22:39

      Euh, Aïta : on parle centre concentrationnaire de tortures infligées aux animaux en vue de les goinfrer et les rendre malades..
      Vous suivez un peu ou vous faites le con au fond de la classe avec vos copains qui valent pas mieux, près du radiateur, oui, du radiateur, car ici c’est pas Tahiti et il n’y a pas besoin de ventilo, sauf pour ôter les odeurs pestilentielles qui émanent de ces camps concentrationnaires de tortures infligées aux animaux en vue de goinfrer les humains et les rendre malades...
      on répète : on torture des animaux pour goinfrer des humains et les rendre malades
      Vous le copierez dix fois, en toutes les langues pour le 3 janvier !


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 22:41

      et vous ajouterez que pour manger du foie gras, il n’est pas besoin de dents ; cent fois, mais juste en français ce coup-ci !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 22:59

      Ben voui ,j’bouffe les animaux surtout lorsqu’ils sont gras ,parce que le gras fait le gout ...
      Y a pas 15 jours c’était encore la saison du hareng dans le nord ,beaux et gras , juste passer au barbeuc ;j’avoue avoir participé à l’holocauste ...
      Bouffer moins de viande ,c’est ce que je fais depuis des années ,y compris par gout ...Y renoncer totalement ...niet !
      La condition animale ...J’en connais plus que les verts des villes ...


    • alinea Alinea 21 décembre 2013 23:02

      bon, vous répondez à côté, c’est pas grave : quoique l’on se sente toujours un peu con quand on tente la rigolade et que l’autre est sérieux comme un pape ; mais ça ne m’empêchera pas de dormir
      Bonne nuit à vous, et à tous !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 décembre 2013 23:08

      Oui ,j’ai vu le second degré après Alinéa ... smiley
      Mea ,mea culpa ,vais aller me fouetter et récupérer le sang pour faire du boudin !


  • wesson wesson 21 décembre 2013 21:20

    Bonjour l’auteur,

    D’autres contributeurs l’ont fait mais je vais quand même en remettre une couche. Ce dont vous vous plaignez, c’est juste des conséquences de l’industrialisation. La souffrance animale n’est pas spécifique à la production de Foie Gras, mais par contre est spécifique de la production industrielle. Vaches qui pissent le lait, porc sur caillebotis, poulets en batterie, partout ou c’est une production industrielle, vous avez des animaux compartimentés dans des espaces pas plus grand qu’eux-mêmes, et qui souffrent tout au long de leur engraissage.

    Et concernant l’alimentation humaine, ils en meurent à la fin pour se retrouver dans votre assiette.

    La réalité de ce combat n’est bien évidemment pas pour le bien être animal, mais pour une standardisation de la nourriture, pour une bouffe impersonnelle, mondialisée, standardisée, que l’on peut produire n’importe quand, n’importe ou, n’importe comment, et que on peut conserver pendant de très longues périodes.

    Le combat anti foie-gras est en fait l’un de ces combat, à mettre exactement au même plan que le combat contre les fromages au lait cru dont la grande distribution ne veut pas car il ne se conserve pas assez longtemps, et contre le vin et ses appellations d’origines contrôlées parce qu’elle ne sont pas délocalisables. Et pour le foie gras, malgré des essais plus ou moins heureux, c’est effectivement bien dans le Sud-Ouest de la France que l’on y produit les meilleurs. Au passage sur le gazage des canards, ça a été tenté, mais les canards qui comprennent très vite qu’il y a un soucis stressent et se mettent en apnée le plus longtemps possible, et ça donne un foie pratiquement inconsommable et des viandes bien moins bonnes. C’est pourquoi ce mode d’abatage n’est pratiquement jamais utilisé, le meilleur restant encore le pistolet. Et pour tuer les femelles comme vous le racontez, bien que connaissant pas mal de producteurs, je n’ai jamais entendu ça nulle part, ni même pu le constater.

    Bref, concernant le Foie Gras on est donc là encore sur un produit pas ou peu délocalisable, et c’est surtout à ce titre là qu’il est combattu, par des personnes souvent sincères et de bonne foi, mais totalement manipulées.

    Si vous voulez vous battre réellement pour le bien être animal, vous pouvez commencer à planter la tente devant les Macdo, ou devant tout magasin qui vous vendra sans problème du steak industriel surgelé.


    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 21 décembre 2013 22:17

      Dans l’élevage industriel les canettes sont effectivement éliminées peu après l’eclosion le plus souvent aspirées par un tuyau directement vers un broyeur. La législation française interdit l’utilisation de foie de canette pour le foie gras. Ceci dit je peux affirmer que même dans les élevages industriels de canards à gaver, les canards sont mieux traités que les poulets en batteries. Au moins il est prévu qu’ils puissent sortir deux fois par jour...


      En Bulgarie c’est effectivement pas le cas...

      Et je dit ça en connaissance de cause, car je travaille dans la filière. Je reconnais que celle ci à vraiment retardée le plus possible le passage aux cages collectives.

      Je suis loin de manger du foie gras tous les jours, mais j’ai moins de scrupule à manger un foie gras français de temps en temps,( même industriel) qu’un poulet breton de chez Doux, gavés d’antibio systématiquement et qui n’a jamais vu la lumière du soleil...

      Pour le vin le pacherenc c’est pas mal, un monbazillac, ou un Tariquet, moins liquoreux.





    • brieli67 21 décembre 2013 22:23

       Kitterlé Vendanges tardives  ???? 

      de la pub pour les Schloumm ? Les proprios de Nicolas ?

      Kitterlé est un grand cru un lieu et non un cépage.


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 23:44

      @ Wesson.

      Un seul mot à ajouter : Bravo !


    • Fergus Fergus 21 décembre 2013 23:47

      Salut, Brieli.

      Pour le Kitterlé, j’ai moi-même envoyé un commentaire dans le même sens il y a quelques minutes. Et en effet, qui dit Kitterlé dit Schlumberger !

      Bonne nuit.


    • brieli67 22 décembre 2013 00:45

      voilà l’ustensile utilisé un pisse-tollé ???

      et on tient l’oison qqs minutes pour bien pisser le sang.

      technique hongroise : en complément on enfonce une grosse aiguille à hauteur de la pompe cardiaque pour lessiver à l’eau le système sanguin er le foie.Cetains complètent avec des arômes et autres extraits gustatifs.

      Autour du canard gras, c’est comme en service de réanimation. On met l’individu en coma. soit alcool soit tranquilisants. Après c’est trois ou quatre repasses par jour. De plus en plus on surveille la poussée de la tumeur par échographie pour ajuster la bouillie ou se prononcer pour le sacrifice. Dans ces cliniques « hygiènisées médicalisées », l’organe dépassera les trois livres.

      Un grand scandale depuis plus de 20 ans, tous les palmipèdes sauvages et domestiques sont infectés par une pseudo bactérie ’ (et ce dès l’œuf) , un germe proche de la tuberculose.

      Le gaveur toussotant, la goutte au nez et son troupeau d’élèves décimé.

      CONCLUSION : si vous consommez de la barbaque de palmipèdes que cuite- pas de magrets rouge-rosés.

      merci

       


    • wesson wesson 22 décembre 2013 02:23

      Bonsoir Briely,

      pour le Kitterlé, c’est vrai que les quelques bouteilles qui me restent sont des Gewurztraminer, et c’est bien du domaine schlumberger.

      Donc effectivement c’est par erreur que j’en ai parlé comme d’un cépage.

      Bon de toute manière, une fois la bouteille ouverte, tout le monde se trouve d’accord.


  • Soh Aya 21 décembre 2013 22:55

    Merci Jérôme pour cet article qui dénonce l’horrible condition des animaux dans notre société et les affaires de gros sous qui en sont en grande partie responsables.

    Soh Aya Vegan.


  • cousin 22 décembre 2013 06:45

    L’article est très bon et résume l’essentiel. Mais le plus intéressant est de lire les réactions des franchouillards pros foie gras, cuisse de grenouille, etc. Bientôt le foie gras sera interdit partout sauf en France. Mais c’est pas grave on a Hollande élu par une majorité de gaulois éclairés. Bref la décadence du pays démontrée par les réactions des internautes. Certains français sont des matérialistes primaires et dans ce pays on respire un air malsain.


    • FritzTheCat FritzTheCat 22 décembre 2013 09:41

      « dans ce pays on respire un air malsain » nous sommes dans un pays libre, par conséquent, rien ne t’empêche de prendre ta valise et d’aller voir ailleurs si l’air est plus sain.


    • tf1Groupie 23 décembre 2013 21:51

      C’est sûr les franchouillards sont connus pour être peu respectueux des animaux, de la nature et du savoir vivre hein ?

      Un pays d’obèses hein ?

      Votre exemple c’est la Californie, cousin ??


  • GdeBell 22 décembre 2013 07:31

    La production de foie gras n’échappe pas à la tendance générale. L’agriculture est devenue ultra productiviste sous la pression des marchés.

    Les élevages intensifs de porcs (encouragés par Bruxelles), de volailles etc peuvent être également l’occasion de maltraitances animales telles que vous les décrivez.
    Ce n’est pas le foie gras qu’il faut attaquer. Il faut imposer des normes plus respectueuses (les consommateurs y gagneront) pour toutes les productions alimentaires. Avec un corollaire immédiat : être très regardant sur nos importations.
    Il faut aussi accepter que le foie gras soit un produit cher qu’on ne consomme qu’en de rares occasions.



  • smilodon smilodon 22 décembre 2013 16:05

    Ok pour sauver les oies et les canards !... Dans le même ordre d’idées sauvons aussi nos cochons, nos moutons, nos boeufs et nos poulets !.... Sauvons tous ces animaux !.. Ils le méritent !.. Plus de foies gras à noël, plus de couscous pour l’Aïd el kébir !... Egorger un mouton « à vif » ou un boeuf pour faire du « hallal » n’étant pas plus « glorieux » que gaver un canard ou une oie pour son foie à noël !.. Non ??!!... Oublions !... Mais gardons nos fêtes !... Une bonne semoule avec les légumes qui vont avec, et le « couscous bio » fera l’affaire !... Un plat de patates / salade sans le magret ou le foie gras qui va avec, ça peut le faire aussi !.... Bof !..... Faudra juste un peu insister sur le pineau à l’apéro !....Ou le « floc », c’est au choix !... Mais on va s’en sortir, un jour ou l’autre, sans tuer ni les uns (les canards), ni les autres ( les moutons ou les cochons) !.... Tout en mangeant bien quand même !.... Moi , franchement, je vais regretter !.... Mais bon !.... Dommage que j’aime autant les animaux vivants que les morts, bien cuits dans mon assiette !!... Mais bon !... Les légumes, bien cuisinés, c’est bon aussi, non ??!!... Adishatz.


Réagir