mercredi 18 décembre 2019 - par Nicole Cheverney

Le magot caché des retraites

Dans un article de Christian Eckert, paru dans son blog du 12 décembre 2019, intitulé : « Le magot caché par le gouvernement pour imposer l’âge d’équilibre », l’ancien Secrétaire d’État chargé du Budget au Ministère des Finances et des Comptes Publics de 2014 à 2017, révèle au grand public que la réserve d’argent concernant les retraites est loin d’être déficitaire, comme le gouvernement voudrait nous le faire croire, mais bien au contraire très rondelette, de quoi continuer à assurer le régime des retraites par répartition des Français.

NB : Pour plus de visibilité, vu l’importance des chiffres communiqués par Ch. Eckert dans son blog, j’ai jugé utile de surligner ces sommes.

Extraits : « […] les Gouvernements successifs, en premier lieu celui de Lionel Jospin en 1999, ont créé et alimenté un Fonds de Réserve des Retraites (FRR). Celui-ci disposait, fin 2018, d’ACTIFS DE PLUS DE 32 MILLIARDS D’Euros. Même si quelques engagements pourraient diminuer un peu ce montant imposant, il représente une ressource bien réelle. En plus de ce premier pactole, les complémentaires (Agirc-Arrco, CNAPVL …), possèdent également des réserves que le Conseil d’Orientation des Retraites évalue lui-même à PLUS DE 116 MILLIARDS d’Euros. On peut donc estimer à 150 Milliards au bas mot les réserves disponibles pour passer le cap des difficultés esquissées pour 2025. Mais là n’est pas encore le plus important : On nous a pendant des années répété un discours formaté qui consistait à assimiler sécurité sociale et déficit. Qui n’a pas en tête le fameux "Trou de la Sécu" ? Tout le monde a en tête que la Sécurité Sociale (qui inclut les retraites) est grevée d’une « dette abyssale ». C’est aujourd’hui largement faux et ce sera terminé fin 2023 ou au plus tard en 2024 ! […] Mieux, les Gouvernements successifs ont logé sa dette dans un organisme spécifique, la CADES (Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale). Créée en 1996, la CADES aura reçu et remboursé toute la dette de la Sécurité Sociale au plus tard début 2024. Elle est essentiellement alimentée par la CRDS et une part de CSG, le tout pour 18 Milliards d’Euros annuels actuellement ! En 2024, la CADES n’aura plus de raison d’exister et 24 Milliards deviendront disponibles TOUS LES ANS. « Au total, c’est une somme de 24 milliards d’euros en valeur 2024 qui sera disponible dont 9 milliards au seul titre de la CRDS. Aucun gouvernement ne s’était trouvé historiquement à devoir arbitrer l’affectation d’une telle manne. » (Jean Louis Rey, Président de la CADES, décembre 2018). Même si certains ont, à juste titre, suggéré d’utiliser une partie de cette marge pour financer la dépendance des personnes âgées, la somme est énorme et mérite d’être intégrée à la réflexion »

Au vu de cette information d’importance qui n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux mais dont la presse mainstream n’a pas soufflé mot, une question s’impose : Où et comment va être utilisé tout cet argent ? Et en faveur de qui ? Du peuple ou des Fonds de pensions américains ?

Publicité

Le 10 juillet 2019, Emmanuel Macron reçoit à l’Élysée le PDG de Black Rock, Larry Fink. Black Rock fondée en 1988 par L’Américain Larry Fink est une multinationale spécialisée dans la gestion d’actifs et les fonds de pensions. Son siège se trouve à New-York. Elle est devenue le plus important gestionnaire d’actifs au monde et draine près de 6960 milliards de dollars USD, (source) : Wikipédia. « Les principaux clients de l’entreprise sont des investisseurs institutionnels ». Entendez par là, les États, ce, dans le monde entier. La gigantesque clientèle de cet établissement se répartit sur une bonne centaine de pays. Tout juste après la crise de 2008 des subprimes, cette entreprise est devenue un véritable empire financier. Crise des subprimes, qui, je le rappelle, a ruiné des millions de petits épargnants américains, pour la plupart des retraités de condition modeste qui avaient épargné une vie durant en cotisant dans les fonds de pensions vautours. Et c’est après ce désastre financier et ce grand drame humain que Black Rock s’est constitué un nouvel Éden, pour les bienheureux actionnaires de la multinationale dont l’action actuelle tourne autour de 200 Dollars. Black Rock engloutit littéralement tout ce qu’il peut absorber au passage, de sociétés, d’entreprises, bref, et qui semble-t-il, n’a pour l’instant aucune intention de s’arrêter en si bon chemin. Tout l’intéresse. Et en particulier ce qui se passe partout ailleurs dans le monde.

La France dans le collimateur de Black Rock, une manne !

300 milliards d’Euros représentant le budget de la Sécurité Sociale,

cela fait un beau petit magot à se mettre dans la poche. Mais pour cela, il faut avoir le sens de la diplomatie. Ce que l’élection en 2017 de Macron va permettre. Pour la bonne et simple raison que Macron n’a jamais caché ni ses intentions de tout privatiser, ni ses intentions de suivre stricto sensu les GOPE – grandes orientations pour l’Économie – ordonnées par l’UE. La réforme des retraites, telle qu’elle est envisagée par Macron et par l’UE, c’est la porte grande ouverte aux fonds de pension. Les collaborateurs français de Black Rock depuis longtemps jaugent le terrain qui leur semble de plus en plus favorable auprès des décisionnaires institutionnels français. Ils s’intéressent, et de très près, à la loi Pacte sur les retraites.

Les puissants lobbies de Black Rock à l’œuvre auprès de Macron et de son staff

Publicité

Larry Fink se déplace personnellement pour venir assister à un grand colloque à l’Élysée où il a été question entre autres, des retraites et des fonds de pensions. Reçu à l’égal d’un chef d’État, le puissant Larry, à qui l’on déroule le tapis rouge, est accueilli par Macron en personne posté en haut des marches du perron du palais présidentiel. La puissance de feu du PDG a pesé de tout son poids dans la balance pour que Macron se persuade des bienfaits des fonds de pension appliqués à la mode frenchie. C’est-à-dire, le régime de retraites à points ( une arnaque) – si riquiqui – qui obligera – si la réforme n’est pas retirée mais actée définitivement - les travailleurs de tous secteurs à capitaliser dans ces fameux fonds de pension s’ils veulent avoir une pension correcte leur permettant de finir leur vie dans la dignité.

Pour cela, il s’agit au préalable de détruire en le système actuel par répartition, et le tour est joué pour favoriser les amis milliardaires. Je rappelle au passage que le système par répartition des retraites initié en 1945 par le CNR convient très bien aux Français, que ces derniers refusent et à juste titre de le voir disparaître pour un système foireux à l’anglo-saxonne. Système anglo-saxon, dont tout ce que nous en connaissons n'est guère engageant et ne laisse guère d’illusion sur l’avenir des retraités, misère assurée, si la France adoptait le système américain, si inégalitaire et eugéniste.

Un interlocuteur de cho ixpour mener à bien le projet, c’est J.F Cirelli – le Directeur de Black Rock – France, dont le siège est à Paris. Dans une interview, J.F Cirelli nous explique que Black Rock a de grandes ambitions pour la France. On veut bien le croire, surtout avec un magot de 300 milliards d’Euros de budget retraite en perspective, voire bien plus ! Enfin, le choix du prestataire semble arrêté, puisque une ordonnance dans la loi Pacte prévoit que les Fonds de Pensions Black Rock pourront bénéficier des cotisations des futurs retraités français ! selon F. Roussel, député PCF.

Mais ça, c’était avant les grandes grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites, grâce à la fameuse convergence syndicats/gilets jaunes, ca, le peuple ne l’entend pas de cette oreille. De cette réforme scélérate, de ces fonds de pensions, Black Rock ou pas, de la retraite à points, il n’en veut pas !



167 réactions


    • titi 18 décembre 2019 16:09

      @Fifi Brind_acier

      « Sous réserve évidemment, qu’il y ait vraiment un déficit, ce que remet en question un Collectif.  »

      Si ce collectif y comprend aussi bien en comptabilité et en chiffres que vous alors je vous le dit tout de suite : il y a vraiment un déficit.


    • titi 18 décembre 2019 16:11

      @Fifi Brind_acier

      Vous avez lu l’article de votre lien ?
      Il est risible.


    • carnac carnac 18 décembre 2019 16:49

      @titi si On peut imaginer basculer à partir de 2025 sur les futures retraités les sommes que nous payons actuellement au tître de la CSG soti 24 milliards par an LE PLUS GROS PACTOLE QU’UN GOUVERNEMENT AURA A GERER . Nous n’avons que 5 ans et un fond de réserve pour tenir d’ici là .... où est le problème ?


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 17:04

      @ Titi

      Bonsoir, la cades émet des obligations. C’est vrai, mais cela est la conséquence de la loi de 1973 Pompidou/Rothchild qui interdit aux Etats d’emprunter aux banques centrales, mais à des banques privées.

      Ce qui rend les Etats prisonniers des banques, et de ce fait, la dette complètement illégitime. Il faudra tôt ou tard assainir cette situation ubuesque et proposer le moratoire sur la dette. Pour l’instant, les banques privées s’engraissent sur le dos des peuples.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 17:18

      @ Titi, si vous jugez avoir des infos plus fiables que celles de monsieur Christian Eckert, ancien secrétaire d’État aux Comptes et au Budget, alors faites-nous je vous prie profiter de vos informations. Merci d’avance.


    • titi 18 décembre 2019 17:34

      @carnac

      « Nous n’avons que 5 ans et un fond de réserve pour tenir d’ici là .... où est le problème ? »

      La CSG c’est en effet 24 milliards, mais la CSG finance d’abord la sécu, les CAAF, et quasiment en dernier lieur la dette sociale.
      Quasiment toute la CSG sur le patrimoine est dévolue au financement du minimum vieillesse.

      A supposer donc que la CADES soit liquidée en 2024, et j’en doute, il n’y aura pas 24 milliard à disposition, sauf à priver de recette, la sécu, les CAAF, etc....

      Je ne sais pas qui raconte ces histoires à dormir debout, mais une simple consultation Wikipédia vous indique ce qui va réellement à la CADES.

      Par contre si réellement la CADES disparait en 2024, alors le CRDS est libéré… mais pas 24 milliards.


    • titi 18 décembre 2019 17:36

      @Nicole Cheverney

      « la cades émet des obligations. C’est vrai, mais cela est la conséquence de la loi de 1973  »
      Vous faites erreur.
      La CADES émet des obligations parce qu’il y a une dette sociale.
      Et pourquoi il y a une dette sociale ? Parce qu’à un moment donné le système par répartition a dépense plus qu’il ne devait le faire.

      Après que ce soit financer par de la dette, ou par de l’inflation ca ne change rien au problème...


    • titi 18 décembre 2019 17:38

      @Nicole Cheverney

      « Eckert, ancien secrétaire d’État aux Comptes et au Budget, alors faites-nous je vous prie profiter de vos informations »
      Pour ce qui est des 24 milliards « magiques » j’ai déjà répondu à peine plus haut.


    • titi 18 décembre 2019 17:57

      @titi

      Donc l’argent magique….

      La CSG dans son ensemble c’est 100 milliards.

      Il y a plusieurs volets : financement de la sécu, des CAAF, chômage, autonome, vieillesse et dette sociale.
      Il y a différents taux en fonction de la nature de l’activité, et à l’intérieur de ces différents taux, la part « dette sociale » oscille entre 9,7% (allocation chômage) et 3,4% (gains de jeux) 

      Même à 9.7%, donc le max du max on arrive pas à 24 milliards.
      Même en ajoutant le CRDS, on arrive pas à 24 milliards.

      En étant sage on doit être à 8 + 7 = 15 avec CSG + CRDS.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 18:19

      @titi

      Il y a une dette sociale depuis que les banques privées ont pris le dessus sur les banques centrales. La loi Pompidou/Rothschild interdisant aux Etats d’emprunter auprès des banques centrales.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 décembre 2019 19:38

      @titi
      Tiens, je croyais que la CSG et le CRDS, c’étaient pourtant des impôts, non ?
      On m’aurait menti à l’insu de mon plein gré ?
      .
      Si vous avez le temps, lisez cet article sur l’invention de la dette à 3% du PIB, destinée tout spécialement à Mitterrand. Indice qui n’a aucune valeur économique, mais qui est devenu la religion de la Commission européenne pour imposer l’austérité.
      .
      Indice inventé par deux fonctionnaires du Ministère des Finances, il vous explique comment on fait passer les recettes et les dépenses d’un chapitre à l’autre du budget, un vrai jeu de bonneteau...
      En plus l’article est écrit dans un style époustouflant et plein d’humour..


    • titi 18 décembre 2019 20:12

      @Fifi Brind_acier

      « Tiens, je croyais que la CSG et le CRDS, c’étaient pourtant des impôts, non ?
      On m’aurait menti à l’insu de mon plein gré ? »

      Bien sur que c’est un impot. Et alors ? ca change quoi ? Ca va faire apparaitre les 24 milliards ?

      Pour ce qui est des 3% du PIB pas besoin de lire votre article… je sais très bien que c’est du marketing. Qui a d’ailleurs permis à Jospin de faire croire qu’il avait fait baisser la dette alors qu’il n’en était rien.


    • titi 18 décembre 2019 20:14

      @Nicole Cheverney

      « Il y a une dette sociale depuis que les banques privées ont pris le dessus sur les banques centrales. »
      Turlututu.

      Il y a une dette sociale depuis qu’on dépense plus que ce qu’on encaisse.
      Qu’on finance par de la dette ou par la planche à billets, au bout du bout il faut passer à la caisse, soit en payant des intérêts, soit un s’appauvrissant du fait de l’inflation.


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2019 15:54


    Le « trou de la sécu » géré par des « trous du cul » !


    Ceci étant dit, je comprends mieux pourquoi « Ribouldingue » ( voir mon article en modé pour savoir qui est celui que je surnomme « Ribouldingue ») s’entête sur cette réforme.


    Au final, nous voyons toute l’utilité qu’offre un média citoyen comme Agoravox !

    Car au vu de ton article, ben , il a tout lieu de penser que cette réforme a été manigancé par le fourbe* « Jupiter Pinocchio », présentée comme étant inévitable par ses 10 copains milliardaires qui sont les propriétaires des 10 grands médias : , qui utilisent le style où se mêlent discours et images subliminales , le tout fonctionnant un max sur un pays peuplé de « mougeons »  ;


    *https://www.google.com/search?q=macron+sont+implication+dans+la+vente+du+monde&sourceid=ie7&rls=com.microsoft:en-US&ie=utf8&oe=utf8


    https://www.google.com/search?rls=com.microsoft%3Aen-US&sxsrf=ACYBGNTjN0UjHrRMqnXrofNwtAyUhu1Q9g%3A1576679522504&ei=Yjj6XeO6HsSdlwTJu7_QBg&q=macron+sont+implication+dans+la+vente+de+asthom+&oq=macron+sont+implication+dans+la+vente+de+asthom+&gs_l=psy-ab.12...48526.63828..66720...0.2..0.249.3106.0j15j3......0....1..gws-wiz.......0i71j33i10j33i160.f7yiSyimAgU&ved=0ahUKEwjj8_P2tL_mAhXEzoUKHcndD2oQ4dUDCAs


    @+P@py


  • Armelle Armelle 18 décembre 2019 17:01

    Avec ce genre de papier, ne vous étonnez pas de voir s’enfoncer Agoravox dans les pires critiques du net... Heureux encore qu’il ne soit lu que par une poignée de 20 ou 30 citoyens

    On finit par en sourire de ces lectures ineptes dont les postulats sont systématiquement erronés et forcément orientés. Car commencer par affirmer que les réserves seraient de 130 milliards, est déjà une ânerie grosse comme vous sachant que la CADES, c’est 105 milliards de déficit, votre fameuse réserve est donc réduite à peau de chagrin compte tenu des besoins (et l’échéance 2024 ne sera évidemment pas tenue, à moins d’une deuxième RDS) et que de toute façon, tenant compte d’une projection démographique et d’activité, l’équation est intenable en 2030 !!! Faire l’autruche et mettre les poussières sous le tapis n’a jamais donné rien de bon, sinon laisser la merde aux générations suivantes, mais ça, ça n’a décidément jamais été le problème des gauchistes. Yaka se servir et on verra plus tard...

    D’autre part quand vous nous serinez(car c’est le mot) avec cette dette qui serait selon vous illégitime sans en donner le moindre détail qui en explique qu’une partie seulement le serait, vous irez alors expliquer cette illégitimité aux citoyens qui auront capitalisé en obligation d’état pour assurer leur retraite...

    Mais c’est un journal citoyen, vous avez effectivement le droit d’y écrire n’importe quelle ânerie, pourvu qu’elle reste dans la veine de l’idéologie ambiante...Le troupeau vous applaudit même, c’est parfait si tel était votre objectif...et à lire les commentaires, l’objectif semble atteint


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 17:06

      @Armelle

      On connait la rhétorique des libertariens. C’est la votre, pas un mot de changé depuis des mois de votre part.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2019 17:25

      @Armelle

      Comme nous laisse comprendre que toi, tu as des sources sûrs en contradictions complètes avec les écrits de l’auteur, peux-tu stp nous faire parvenir quelques liens qui confirmeraient tes énonciations.Merci.


      @+ P@py


      P.S.


      Dans mon article en modé, sur le pognon que nous pouvons récupérer, j’ai placé un max de liens, alors peux-tu nous éclairer : exactitude, ou inexactitude ?. Re merci


    • Armelle Armelle 18 décembre 2019 17:41

      a@Nicole Cheverney
      Et pourquoi je changerais d’avis, et de propos ? ces derniers ne peuvent d’ailleurs être que les mêmes puisqu’ils sont une réponse aux vôtres qui en l’occurrence ne changent pas non plus !!!
      Comment voulez-vous être crédible une seconde, nous expliquant q’une réserve de 130 milliard serait cachée, alors que déjà c’est faux et que le montant total annuel des pensions est autour de 300 milliards !!!?!?
      Vous faites quoi avec votre réserve ridicule ? 
      Mais je connais la suite... La suite c’est aller ponctionner là où il y a des réserves, donc les caisses vertueuses, les riches et autre niches que l’on peut siphonner . Bah voyons, pourquoi se gêner ? Une système de retraite par répartition doit fonctionner de façon intrinsèque ! Point. Et imaginer aller pomper ça et là pour joindre les bouts est absurde, si les ânes de 45 ont choisi (par pure gloriole et mesure électoraliste) le principe de financement par les actifs, ce n’est pas aux générations futures d’en payer le prix, déjà que la dette est colossale et que nous leur laissons une véritable poubelle. Gouverner c’est « AN-TI-CI-PER ». 
      Vouloir maintenir ce système sans le réformer (oui gagner moins, clairement !) est totalement irresponsable, et d’un égoïsme crasse


    • William 18 décembre 2019 18:21

      @Armelle
      ’’vous irez alors expliquer cette illégitimité aux citoyens qui auront capitalisé en obligation d’état pour assurer leur retraite’’

      Cela concerne plus largement une partie significative de l’épargne des ménages, notamment en assurances vie. Apparemment les Islandais ont dénoncé leur dette extérieure mais ont préservé l’épargne des nationaux ; sauf que si tous les pays font ça, tous les épargnants d’Europe y perdront des plumes. Que l’ultra-gauche considère que c’est tant mieux que les « petits bourgeois » perdent leurs économies est cohérent avec son idéologie, mais je suis surpris que l’UPR soit un parti bolchevik smiley


    • symbiosis symbiosis 18 décembre 2019 18:22

      @Armelle

      Ouf, heureusement qu’Agoravox n’est lu que par 20 ou 30, tes inepties dénuées d’entendement ne pollueront pas trop l’esprit des lecteurs que tu conchies à chacune de tes apparitions désordonnées ici.



    • Armelle Armelle 18 décembre 2019 18:34

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Si vous voulez parler de mon propos quant à la CADES, lisez cela ;
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Caisse_d%27amortissement_de_la_dette_sociale

      Et puis quoi, l’équation 2030 ?
      Vous avez besoin de lien pour vous confirmer le fait que le pic baby boom arrivera entre 2015 et 2030 alors que déjà le montant des prélèvements ne s’équilibre pas avec le montant des pensions allouées ????


    • Armelle Armelle 19 décembre 2019 09:20

      @symbiosis
      « Une ineptie dénuée d’entendement » ?
      Qu’est ce que c’est que cette bête là ?
      Le type imagine qu’il va paraître intelligent en collant plus de mots qu’il n’en faut, alors commence par apprendre le Français, fais un effort, tu verras, tu peux atteindre un niveau acceptable, à moins que... 
      Sinon, heu...Explique toi, argumente plutôt que de baver tes éternelles âneries !
      Si d’ailleurs ta remarque d’adolescent attardé ne se limite qu’à la critique sans le moindre contre argument, il semble que ce soit alors davantage la colère et le mépris qui te fassent réagir, auquel cas, pour un type qui n’est pas pollué par mon commentaire, je trouve ça assez amusant. 
      Car c’est maintenant que l’on va voir... Es tu capable de nier que la CADES rachète depuis sa création, les dettes sociales (juste 260 milliards depuis 1994) et que son déficit est de 105 Milliards aujourd’hui ? Et hop ni vu ni connu, on bascule la dette sur une autre structure, on met la merde sous le tapis et les abrutis comme toi hurlent que les caisses sont propres !!! 
      Tu voudrais paraître intelligent mais tu n’as même pas un échantillon sur toi mon pauvre garçon !!! En revanche tes commentaires sont bien en symbiose avec la bêtise que tu te traînes.
      Allez, amuse toi bien avec tes acolytes de l’HP...Continuez, vous amusez la galerie !!!


  • nono le simplet nono le simplet 18 décembre 2019 17:05

    Je fais le rêve qu’un jour cette nation se lèvera et vivra le vrai sens de sa foi : « Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les hommes naissent égaux. » Quand les architectes de notre république écrivirent les textes magnifiques de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l’Homme, ils signèrent un billet à ordre que chaque francais allait retrouver dans son héritage. C’était la promesse que chacun serait assuré de son droit inaliénable à la vie, à la liberté et à la quête du bonheur.

    (c’est de moi bien sûr)


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 décembre 2019 18:00

    Le magot caché par le gouvernement pour imposer l’âge d’équilibre !
    https://www.youtube.com/watch?v=3wuMSb3cjio


  • William 18 décembre 2019 18:04

    L’article rappelle un point peu connu, c’est qu’à force d’augmenter les prélèvements et diminuer les dépenses, eh bien la sécu et les système de retraite se retrouvent quasiment à l’équilibre, chose que nul n’aurait cru possible il y a dix ou quinze ans.

    Donc le problème de l’équilibre des recettes pour les retraites n’est pas pour l’immédiat, c’est une erreur du gouvernement d’avoir mélangé la réforme de principe et l’ajustement des paramètres.

    Renoncer à l’« age pivot » (bien qu’il existe désormais pour les retraites complémentaires à 63 ans, avec l’accord des syndicats) serait un « geste » nécessaire pour montrer la bonne volonté gouvernementale vers une sortie de crise. Mais ça ne suffira pas, il faut un autre geste symbolique sur la question des recettes, par exemple ...(ré)instaurer un prélèvement social de solidarité sur les très grosses fortunes financières ou alors remplacer la flat tax par l’application du barème de l’IR sur les revenus financiers (en intégrant IR+prélèvements sociaux dans ce taux).


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 18:40

    @ William,

    .(ré)instaurer un prélèvement social de solidarité sur les très grosses fortunes financières ou alors remplacer la flat tax par l’application du barème de l’IR sur les revenus financiers (en intégrant IR+prélèvements sociaux dans ce taux).

    Bonsoir, justement si nous en sommes là, c’est bien à cause des paradis fiscaux, qui se chiffrent à milliards d’Euros, à cause du Medef qui n’a jamais voulu respecter le contrat social mis en place après guerre par le CNR en 1945, et que depuis Balladur/Juppé tout le système social a été démantelé pour faire plaisir aux multinationales.

    De la part de ces gouvernements libéraux, il n’y aura aucun geste d’apaisement pour le peuple, tout va dans les intérêts d’une caste.


    • titi 18 décembre 2019 21:29

      @Nicole Cheverney

      « r, justement si nous en sommes là, c’est bien à cause des paradis fiscaux,  »

      Bah non toujours pas.

      Le système par répartition est à l’origine financé par des cotisations sur les salaires.

      Les paradis fiscaux sont là pour minimiser l’impôt sur les sociétés, ou la TVA… quel rapport ?

      Ce ne sont pas des arguments mais du gloubi boulga !


    • Armelle Armelle 19 décembre 2019 10:15

      @Nicole Cheverney
      « justement si nous en sommes là, c’est bien à cause des paradis fiscaux »
      Mais pensez faire avaler ça à qui ?

      Oui au même titre que si la dette est si énorme, c’est bien à cause de Ginette qui a laissé la ragoût sur le feu !!!

      Ho mon dieu...mais comment peut on oser écrire de telles conneries Mam Nicole !!!
      Autant je peux admettre que les paradis fiscaux soient un problème pour un état boulimique, un état en perdition avec pourtant l’un des niveaux de prélèvements les plus élevés du monde (allez comprendre), mais de là à leur associer toutes les causes de notre glissade inéluctable vers les abysses, c’est quand même sacrément gonflé !!!

      Vous ne doutez de rien manifestement...  smiley


    • Yukimuras 19 décembre 2019 13:17

      @Armelle
      WTF smiley
      C’est vrai qu’il n’y a qu’en France que l’évasion fiscale existe ...
      Les plus gros paradis fiscaux ne sont ils pas anglo saxons ? (état du Delaware, île de Man, îles anglo normande, l’Irlande, Pays Bas ...)
      Peu importe le pays, les impôts pour les multi nationales apatrides seront toujours trop élevées. 


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2019 19:05


    Grâce à l’article de Nicole, j’ai troué cet info


    Vers les 18 heures,( 18/12/19 ) j’ai visionné cette vidéo tirée de l’émission d’André Bercoff.  « Bercoff dans tous ses états » sur Sud Radio.

    https://www.youtube.com/watch?v=3wuMSb3cjio

    Il évoque la « bombe que vient de sortir » l’ancien Secrétaire d’État au Budget Christian Eckert sur un pactole d 24 milliards :sources.

    Dans la vidéo de Sud Radio, à partir de 4.30,..écoutez la déclaration qu’a fait avril 2019 notre « Jupiter Pinnocchio  »,....à tomber sur le cul !


    @+ P@py

    P.S.


    Je viens à l’instant de rajouter ce complément d’infos sur mon article en modé.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 décembre 2019 20:37

      @kimonovert

      Papy Spagnolo parle de l’émission de Sud Radio qui relaie l’info de Ch. Eckert. Cette info relayée par un media de grande écoute comme Sud Radio change du point de vue opinion publique, complètement la donne. En effet, elle fait l’effet d’une « bombe » dans le silence complice des medias.


    • Emohtaryp Emohtaryp 18 décembre 2019 20:39

      @kimonovert

      Allez Kikilepervers, tu ferais mieux d’aller à la sieste toi, tu nous les brise menu avec tes trollages à répétition et tes multi-comptes.......


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2019 21:36

      @Nicole Cheverney

      Bercoff, et l’équipe dirigeante de Sud Radio ne sont pas des cireurs de bottes « macroniens », comme les autres médias qui appartiennent aux 10 milliardaires , tous potes à « Jupiter Pinocchio »

      @+ P@py



    • Emohtaryp Emohtaryp 19 décembre 2019 13:32

      @kimonovert

      Oui le troll, pense plutôt à toi, que vas-tu faire bientôt quand pinocron et sa junte de gogols vont se dissoudre dans la fosse à lisier ??

      Tu n’auras qu’à traverser la rue, fais gaffe aux voitures, quand-même....smiley


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 21:19

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Bonsoir, je ne suis pas sûre après l’éviction de Chouard de l’indépendance de Sud Radio. Chouard s’est très mal défendu, mais la sanction de Sud-Radio, vraiment je n’en vois pas l’intérêt pour cette radio. J’ai été très déçue de Maïsto que je considérais comme un bon journaliste.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 18 décembre 2019 19:27

    Bravo c’est l’article qui manquait .....

    Tout ce qui avait été publié était sur le même registre.

    Là on met les pieds dans le plat .

    Fin du bal .


  • TotoRhino TotoRhino 18 décembre 2019 20:39

    Merci pour cet article qui fait une belle mise au point.

    On se rend bien compte, qu’à force de réformes successives pour « sauver » les caisses de retraite, celles-ci sont désormais largement excédentaires.

    Votre article fait le même constat que ce qui se dit dans cette vidéo :

    https://www.facebook.com/letribunaldunet/videos/598670154271921/


  • symbiosis symbiosis 18 décembre 2019 20:49

    Le mecton qui a pris la place de Delvoye, Laurent Pietraszewsky, après seulement 24 heures se retrouve déjà sous les feux des projecteurs avec 72.000 euros gagnés en deux mois chez Auchan pendant son mandat de député.

    Merde, il aura duré 24 heures, contrairement à Delvoye, plus honorable qui a mis Plus d’un an à tomber.

    C’est à croire que Macron n’a pas trouvé moins pourri.

    Bien sûr qu’il n’y avait pas moins pourri et le sort s’acharne contre la macronie.
    Voila ce qu’il en coûte de travailler au coup par coup.

    La ploutocratie, dans sa guerre contre le peuple aura parié sur le mauvais cheval, car ça n’est pas donné à tous les chefs de guerre d’associer à bon escient tactique et stratégie.

    Manifestement Macron est un amateur, une grande gueule qui n’a pas l’envergure du jésuite Mitterrand qui est à l’origine, par son génie de la manipulation, du chaos dans lequel nous pataugeons.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 décembre 2019 21:51

      @symbiosis

      Avec la dernière péripétie de nos « branguignols », ben il me faut bien que je place ceci : C’est avec un malin plaisir que je vous passe le dialogue culte de Michel Audiard qui dans le film « Les tontons flingueurs » fait dire à Lino Ventura, « les cons , ça osent tout, c’est même à ça que l’on les reconnaît » vidéo.version courte, version plus longue.


      Plus le temps passe, plus la « punition du goudron et des plumes », ainsi que la coupe de cheveux façon « Fabien Barthez » étrangement se rapproche !


      @+ P@py


  • ribouldingue ribouldingue 18 décembre 2019 22:29

     

    1L’histoire de la Sécurité sociale en quelques dates clés 17ème siècle
      • 1673

    • Création du premier « régime de retraite » pour les marins par Colbert. 


    1944

    Au mois de mars, le Conseil National de la Résistance propose dans son programme un « plan complet de Sécurité sociale visant à assurer, à tous les citoyens, des moyens d’existence dans tous les cas où ils sont incapables de se les procurer par le travail ». 

      1. 1945

    Ordonnances des 4 et 19 octobre assurant la création du système de sécurité sociale en France sur le modèle « bismarckien » (gestion par les partenaires sociaux, financement par des cotisations à la charge des employeurs et des salariés) ainsi que la refonte du système des assurances sociales des années trente, reconnaissance du rôle complémentaire des mutuelles. Si l’ordonnance du 4 octobre crée un régime général ayant vocation à rassembler l’ensemble des actifs (salariés des secteurs privé et public, exploitants agricoles, travailleurs indépendants et secteurs spécifiques d’activité), elle reconnaît également la possibilité de maintien de certains régimes particuliers de sécurité sociale préexistants (régimes dits « spéciaux »). 

    La sécurité sociale s’est retrouvée déficitaire dès que l’État a foutu son nez dans ses comptes pour satisfaire le patronat qui n’a de cesse de vouloir la supprimer depuis sa création.


    Juste un point à relever au passage pour remettre les pendules à l’heure du sieur blanquer qui devrait revoir sa copie avant de claironner n’importe quoi aux enseignants concernant les augmentations de salaires.

    Petit rappel :

    Le point d’indice salarial permet de calculer tous les salaires de la fonction publique française.

    Si blanquer veut augmenter les enseignants se sont tous les fonctionnaires qui devront l’être.

    Et oui pépère on ne fait pas ce que l’on veut avec la fonction publique. Quand on pense que ce mec est ministre de l’éducation nationale c’est à mourir de rire.



    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 11:59

      @ribouldingue

      Bonjour et merci de votre démonstration.


    • titi 19 décembre 2019 19:41

      @ribouldingue

      "La sécurité sociale s’est retrouvée déficitaire dès que l’État a foutu son nez dans ses comptes pour satisfaire le "
      Comment pouvez vous affirmer sans trembler que le déficit du système social est dû à l’état alors :

      1. Que l’Etat reprend à sa charge régulièrement la dette sociale
      2. Que plus de 30% des recettes de la sécu ne proviennent plus des cotisations mais de l’impôt

      J’ajouterai d’ailleurs que depuis que la CSG a été mise en place en 1996, alors le principe de répartition entre salariés est caduque.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 21:14

      @titi

      Parce que vous n’y comprenez rien. Le fait d’avoir transformé le système bismarckien en vigueur depuis 1945, (cotisations patronales/salariales), par un système de beveridge système anglais par l’impôt, ne veut absolument pas dire que le « principe de répartition est caduque ». Répartition veut dire que les actifs cotisent pour les vieux. Et ainsi de suite, c’est le principe de solidarité intergénérationelle !
      Avec la capitalisation, la solidarité intergénérationelle ce sera fini ! Chacun pour sa pomme. C’est ça que vous espérez ?


    • titi 21 décembre 2019 01:08

      @Nicole Cheverney

      « Et ainsi de suite, c’est le principe de solidarité intergénérationelle !  »

      Et bien justement non.
      Les impôts CSG, RDS, n’ouvrent aucun droit contrairement aux cotisations.

      Il y a donc bien une rupture puisqu’une personne qui paie 100euros de cotisations sur ses revenus salariés, se voit attribuée des droits, alors que celle qui paie 100 euro de CSG/RDS sur ses revenus non salariés, n’a aucun droit.

      Il n’y a plus de répartition, plus de solidarité.
      La chaine de Ponzi s’écroule, et on « force » les gens les moins virulents a abonder au système au profit de ceux qui ont la plus grande capacité de nuisance.

      Le système était bancal dès son origine. On ajoute des rustines depuis 30 ans pour le maintenir à flot.


  • volèm rien 18 décembre 2019 22:57

     vive la retraite des réformes.


  • agent ananas agent ananas 19 décembre 2019 11:13

    Merci Nicole pour ce texte et chiffres instructifs.

    Dans la même veine cela serait bien s’il y avait un audit (populaire) sur la dette ... pour savoir à qui elle profite et si elle est légitime.

    J’ai passé la nuit à lire différents websites sur le système des retraites aux US ... et c’est plut^t catastrophique. Donc si j’ai bien compris, ce système US prôné (?) par le régime Macron pour remplacer celui des retraites mis en place par la CNR est indéxé sur les résultats boursiers et viable seulement avec un gain annuel de 8%. Je n’ose imaginer l’apocalypse dans le cas d’un crash boursier...

    Donc après avoir bradé notre fleuron industriel Alstom à l’américain GE, Macron veut faire de m^me avec les retraites avec Blackrock ? Ce qui est de mauvaise augure. Le fond de pension Blackrock ayant dans son portfolio de nombreuses « industries fossiles » et alors que la tendance est à la « décarbonisation » de l’économie et de nombreux investisseurs retirent leurs placements boursiers, le cours de l’action Blackrock pourrait bientôt plonger « grave ».


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 11:51

      @agent ananas

      Bonjour, je suis toujours pantoise lorsque j’entends dire les macroniens en tête de peloton, que les entrepreneurs du moyen au plus gros prennent des « risques », les pauvres, en investissant, dans le trading, etc. Selon eux, ce sont souvent de gros risques ! C’est vrai, car l’argent n’est pas et n’a jamais été une valeur stable. Surtout lorsque il est utilisé à des fins de financiarisation de l’économie, et d’usure. Ce n’est plus une simple valeur d’échanges, il s’agit pour la Finance de faire de l’argent avec de l’argent ! Avec en bout de ligne le spectre d’un krack boursier, qui n’est surtout pas à écarter.

      Et ceux-là mêmes qui ergotent sur les risques encourus en plaçant leur fric dans les actions, fonds de pension, avec le trading, voudraient reformuler la société actuelle, en obligeant les retraités futurs à prendre les mêmes risques, en capitalisant ? En plaçant dans des fonds de pension ? Mais le pauvre retraité lambda qui n’a aucune connaissance dans le domaine boursier, la seule chose qui lui pendra au nez, c’est l’érosion de ses économies placées dans des valeurs volatiles, hasardeuses, qui l’appauvrira au final, ou le ruinera tout court.

      Il s’agit là d’une véritable escroquerie morale !


  • zygzornifle zygzornifle 19 décembre 2019 12:28

    Et si on parlait du magot des Macron ?

    En tant que trader il a du planquer un« pognon de dingue » dans tous les paradis fiscaux de la planète , ne me dite pas qu’un banquier trader est honnête , c’est comme un tigre végétarien ça n’existe pas , déjà qu’avant de passer chez Hollandnouille il a bouffé un SMIC par jour pendant 3 ans pour vider ses comptes en France .

    Personne n’a jamais osé le lui mettre entre les dents , ni la presse rampante ni ses opposants politiques qui doivent en avoir un paquet sur le dos aussi ....

    https://blogs.mediapart.fr/danyves/blog/250217/macron-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-lui-poser-sur


  • André Martin 19 décembre 2019 15:12

    Une information très importante qui réduit presque ’à néant l’argument du ratio nombre d’actifs/nombre de retraités ... à lire sur "Le rapport numérique entre les personnes en emploi et toutes les autres « économiquement dépendantes » serait constant en France jusque 2070 !"


  • gerard JOURDAIN 19 décembre 2019 15:16

    facile de mettre la main dans le vivier de ceux qui ont cotisé et mis , comme la fourmi des sous de coté....

    les cigales veulent une part qu’ils ne méritent pas ;


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 décembre 2019 19:57

      @gerard JOURDAIN

      Bonsoir, il se trouve que parmi les classes moyennes, beaucoup ont thésaurisé depuis des années. Le gouvernement sait cela. Les Français achètent soit de l’or, s’ils le peuvent, soit investissent dans des assurances-vie, eh bien ça ne convient pas au gouvernement qui pour plaire à ses grands amis les assureurs et les fonds de pensions américains de préférence, voudraient bien « toucher au grisbi » ! Et jouer une fois de plus les rappetout ! C’est un peu comme les petites pièces jaunes, il suffit d’organiser des théléthon, pour faire sortir toutes ces petites pièces jaunes qui dormaient dans les pots à confitures vides, amassées patiemment par les enfants, et les remettre en circuit dans l’économie. Tellement que certains ont pu se payer avec, quelques frivolités, comme ce député, une Porsche ! Eh bien avec les retraites, c’est pareil, le gouvernement n’aime pas l’argent qui dort, il préfère le réveiller pour les fonds de pensions, direct dans les grandes poches du privé ! Ce n’est plus une réforme, c’est un véritable guet-apens !


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 décembre 2019 12:27

    Ce n’est plus une réforme, c’est un véritable gay-tapant !

    ça c’est sûr ...
    Je vois que les macronnistes, aux commentaires perfides, n’ont pas envahi le débat. 

    Cela dit , Macron ne dit absolument pas ce qu’il projette, ni ce qu’il fait et comment il le fait .
    Son cynisme et son hypocrisie commencent par faire tâche d’ huile et l’ atmosphère de la vie en France devient viciée, infecte .
    Surtout dans les villes grandes et moyennes ayant un gros pourcentage d’emplois de fonctionnaires public (d’état) et dans le tertiaire .....

    La retraite par point reste le meilleur moyen de ne jamais augmenter la valeur du point donc de baisser le niveau des retraites.
    Celles ou ceux qui ne comprennent pas cela sont de sinistres imbéciles.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 décembre 2019 13:16

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Bonjour et merci de votre commentaire : en effet, peu de commentaires perfides, quelques troll macronistes, tout au plus, à poils ou à plumes, je laisse passer leurs élucubrations.
      Par contre, vous avez parfaitement raison, l’atmosphère en France est devenue particulièrement putride. Et la misère sociale s’installe durablement dans notre pays, si nous n’y mettons un terme. Ce qui me rassure c’est qu’une masse de gens ont compris ce qui se trame dans les coulisses du pouvoir, mais pour cela il faut maintenir la convergence entre syndiqués de base, et les gilets jaunes requinqués par la lutte contre cette réforme infâme.

      Lien également très intéressant d’un gilet jaune engagé : https://www.youtube.com/watch?v=9rRZyRLLB60


  • André Martin 20 décembre 2019 15:28

    "C’est plus rentable d’investir dans la grève que dans les fonds de pension"... Démonstration


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 décembre 2019 15:58

    https://www.youtube.com/watch?v=PvfXlbk-n9c

    Macron : les réseaux secrets ? Marc Endeweld

    https://www.youtube.com/watch?v=3wuMSb3cjio

     

    Le magot caché par le gouvernement pour imposer l’âge d’équilibre !


  • lloreen 23 décembre 2019 00:46
    Retraites : le braquage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu

    https://www.youtube.com/watch?v=iq0V79GC0lI


Réagir