mercredi 4 novembre 2020 - par P.-A. Teslier

Le manque de courage politique du gouvernement

Les commerces de biens non essentiels, principalement non alimentaires, resteront fermés. Ce sont, pour la plupart, des commerces du centre-ville. Certains vont mettre la clé sous la porte, et d’autres vont mettre leur(s) salarié(s) au chômage technique.

Des centaines de millions d’euros vont être consacrés à indemniser ces nouveaux chômeurs, ainsi que leur employeur ayant subi des pertes d’exploitation. Cela est bien NORMAL !

Mais, est-ce que c’est en fermant, aussi, les rayons des biens non essentiels dans les grands magasins et autres grandes surfaces (GMS), comme le réclament les commerces fermés du centre-ville, que la situation financière de ces derniers va s’améliorer ? NON, bien sûr !

Publicité

Le gouvernement manque ici de courage politique ! En n’osant pas rejeter la demande, légitime en première analyse, des commerces du centre-ville, le gouvernement :

  • Va mettre au chômage technique des milliers de salarié(e)s des GMS. Des millions d’euros vont être consacrés, là aussi, à leurs indemnisations ainsi qu’à celles des employeurs.
  • Va mettre aussi en péril les GMS. En effet, la situation des GMS était déjà mauvaise avant la PCC (Pandémie du Coronavirus chinois). La décision malencontreuse du gouvernement ne va pas arranger leurs affaires. Certains pourraient ne pas s’en remettre !

De plus, en faisant cela :

  • Le gouvernement met aussi, dans la panade, des dizaines de milliers de consommateurs en demande urgente de biens non essentiels, comme :
    • Celles et ceux qui doivent changer un de leur appareil électroménager définitivement HS ;
    • Celles et ceux qui n’ont plus de sacs pour leur aspirateur, celles et ceux qui doivent acheter une paire de chaussures ou un vêtement pour leur entretien d’embauche ;
    • Idem pour les produits non essentiels de papeterie, de toilette, du maquillage, etc.
  • Le gouvernement renforce la position des plates-formes du commerce électronique. Tout le contraire de ce que voulaient et veulent encore les commerces du centre-ville !

Ce n’était pourtant pas résoudre la quadrature du cercle !

Le courage politique aurait été de refuser la demande des commerces du centre-ville :

  • Tant pis ! La situation de ces derniers n’aurait pas été améliorée ;
  • Les GMS auraient pu reprendre un peu du « poil de la bête » ou du moins, ne pas en perdre ;
  • Le gouvernement (c'est-à-dire nous les contribuables) aurait économisé des millions d’euros.
Publicité

Mais… nous serons, en 2021, en année électorale pour les régionales, ça explique sûrement pourquoi le gouvernement de Castex a pris cette décision stupide ?

 

Crédit photo : lien.



38 réactions


  • Arogavox Arogavox 4 novembre 2020 10:45

    Voilà qui n’est pas sans humour ! :

    « celles et ceux qui doivent acheter une paire de chaussures ou un vêtement pour leur entretien d’embauche  »


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 4 novembre 2020 10:47

      @Arogavox

      Durant la PCC, les embauches continuent... malgré tout ! 


    • ZenZoe ZenZoe 4 novembre 2020 14:37

      @Arogavox
      On a toujours besoin de chaussettes en hiver, entretien d’embauche ou pas.
      Et oui, on embauche toujours (personnel médical notamment).


    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 07:57

      @ZenZoe
      Et oui, on embauche toujours (personnel médical notamment).
      On essaie d’embaucher du personnel médical, mais on en trouve pas.


  • Decouz 4 novembre 2020 10:53

    En hiver on achète des gants, des bonnets, des vêtements chauds, des chaussures adaptées.

    Ceci va être interdit ? Ce ne serait pas acceptable. Donc il faudrait faire un tri entre vêtement « non indispensables » et vêtements « indispensables ». Absurdité.


  • I.A. 4 novembre 2020 11:27

    Vu ce qu’il leur a fait, ce n’est certainement pas en leur accordant la fermeture des rayons dits « non essentiels », que les petits commerçants voteront Macron !

    Ou alors ils sont masos...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 11:54

      @I.A.

      il faut dire que je reste perplexe devant cette démonstration de l’abattage de son propre électorat
      décidément, le renard libre dans le poulailler libre n’a déjà pas compris qu’il faut pas bouffer toutes les poule pour s’assurer des lendemains qui chantent, mais en plus, il laisse la porte ouverte et les poules se barrent


    • karibo karibo 4 novembre 2020 15:10

      @I.A.
      Il suffira d’ agiter le chiffon FN ou RN pour qu’ ils revotent TOUS pour leur fossoyeur , comme l’ auteur de l’ article !


    • tonimarus45 5 novembre 2020 09:43

      @I.A. ils sont « maso »


  • Adèle Coupechoux 4 novembre 2020 13:38

    Si, nous ne comprenons pas que tout dérape en ce moment...Que nous avons quitté la terre pour débarquer en Absurdie...


  • Adèle Coupechoux 4 novembre 2020 13:43

    Monoprix propose de distribuer les produits des petits commerces.

    En fait, il leur faudrait saisir la CCI et s’unir pour dénoncer ces mesures sanitaires plutôt que de se tirer dans les pattes et d’être toujours plus zélés côté gestes barrières et traçage.


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 17:23

      Bonjour, Adèle Coupechoux

      Les commerçants ont saisi l’Autorité de la Concurrence. 
      Certes, cet organisme n’a pas le pouvoir d’imposer quoi que ce soit à l’exécutif, mais il peut en revanche  sauf erreur de ma part  saisir le Conseil d’état qui, lui, a le pouvoir de contraindre le gouvernement.


    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 08:00

      @Fergus
      Vous oubliez un petit détail :l’état d’urgence a été voté jusqu’au 19 février 2021. Donc concurrence, conseil d’état, et même conseil constitutionnel ne veut plus rien dire, jusqu’au 19 février.


    • tonimarus45 5 novembre 2020 09:45

      @Trelawney’’’Vous oubliez un petit détail  ’’’ non non il fait semblant de l’oublier


    • Fergus Fergus 5 novembre 2020 09:46

      Bonjour, Trelawney

      Non, le Conseil a bel et bien statué sur des recours présentés dans les tribunaux administratifs sous état d’urgence.
      Certes, il se trouve qu’il a donné raison aux dispositions du gouvernement, mais ne s’est pas déclaré incompétent du fait de l’état d’urgence.


  • ZenZoe ZenZoe 4 novembre 2020 14:49

    Le problème est le côté carrément foutraque des mesures.

    Le maquillage a été considéré dans un premier temps comme non essentiel, puis (coup de fil de Bernard Arnault peut-être ?) remis en vente autorisée. Et, pour reprendre l’exemple plus haut, si votre lave-linge pète, et si en plus vos caleçons sont troués, là vous êtes vraiment mal barrés !

    Récapitulons : le rouge à lèvres oui, les chaussettes non. En plein hiver ! On dit bravo.


  • karibo karibo 4 novembre 2020 15:08

    Bonjour, retraité scientifique !

    Déjà pour voter macron faut avoir un étage sans lumière, mais bon ça peut s’ apparenter à un jugement de valeur, .

    Mais à tous ceux qui comme vous votent pour le fossoyeur de la Nation, le larbin de Bruxelles , la marionnette des lobbyings, n’ avez vous toujours pas vu que cet individu a été mis en place par la finance et qu’ il est là pour détruire le Pays !!!

    Submersion par l’ islamisation, et immigration forcée, destruction de nos valeurs, culture, économie, services publics/ sociaux, religion, frontières , souveraineté et constitution sur lesquelles il s’ assoie copieusement dessus , non vous n’ avez pas vu , votre coït avoir fait barrage au FN, grand bien vous fasse et bien maintenant : dansez ! vous n’ avez que ce que vous méritez, le problème c ‘est que vous entrainez 80% avec vous qui non seulement n’ en veulent pas mais n’ ont rien demandé ! Fine manoeuvre ...


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 17:32

      Bonjour, karibo

      « pour voter macron faut avoir un étage sans lumière »
       
      Pas d’accord, il suffit pour cela de voir un intérêt financier pour soi-même à la politique qu’il conduit ou d’être persuadé que l’on est du côté des marteaux, pas du côté des clous.
      Observez a cet égard que, depuis le début de son quinquennat, Macron a toujours gardé son socle électoral de 1er tour dans les enquêtes. Cerise sur le gâteau, il est en nette hausse dans les sondages de popularité. 
      Eh oui, c’est chiant ! Mais c’est ainsi que fonctionne l’électorat français, toujours plus à droite, et vu l’état de LR, c’est lui qui en est le champion.


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 17:58

      @karibo
      macron faut avoir un étage sans lumière,


      Lui aussi est un étage sans lumière.
      A voir sa campagne, on pouvait voir que c’était un glandeur inculte qui a eu son bacc comme tout le monde et qui a été pris en main par des personnes aussi peu recommandables qu’Attali (ou Attila) qui lui ont donné le gout du luxe et du lucre mais avec retour au bienfaiteur. Micron ne prend pas de mauvaises décisions mais uniquement les décisions que l’on lui ordonne sous peine de destitution par un scandale qu’ils ont sous la main. Pensez bien que ces gens là ne font jamais de cadeaux.


    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 08:05

      @Fergus
      Pas d’accord, il suffit pour cela de voir un intérêt financier pour soi-même à la politique qu’il conduit ou d’être persuadé que l’on est du côté des marteaux, pas du côté des clous.
      Macron est inconsciemment (par sa façon autocratique de gouverner)en train de détruire l’économie du pays. Si on a un quelconque intéret financier à voter Macron, il va falloir un plan B car avant la fin de son mandat, on va se retrouver avec un pays en ruine où il ne ferra pas bon y vivre.


    • Fergus Fergus 5 novembre 2020 09:51

      @ Trelawney

      « on va se retrouver avec un pays en ruine où il ne ferra pas bon y vivre »

      C’est vrai, mais les affres seront pour les classes populaires  ce sont toujours elles qui paient —, pas pour les classes supérieures.
      Et tant pis pour ceux des classes moyennes qui auront pensé tirer le marrons du feu, mais se seront brûlé les doigts !


    • Francis, agnotologue Francis 5 novembre 2020 10:25

      @Fergus
       
       ’’C’est vrai, mais les affres seront pour les classes populaires — ce sont toujours elles qui paient —, pas pour les classes supérieures’’
       
       Les classes populaires ne peuvent plus donner. Cette fois ce sont les classes moyennes qui vont raquer dur. Je suppose que vous en êtes tout autant que la plupart des gens ici.


    • Fergus Fergus 5 novembre 2020 11:38

       Bonjour, Francis

      « Je suppose que vous en êtes tout autant que la plupart des gens ici »4

      En effet. Mais nous ne sommes pas ceux qui auront le plus à souffrir de la politique de Macron, même si nous sommes impactés, et nous le seront évidemment.


  • Albert123 4 novembre 2020 15:13

    Le seul souci c’est le confinement pas les stupidités grotesques qui en sont la conséquence directe, 

    si aucune cohérence ne peut être souligné dans les mesures toutes plus débiles les unes que les autres, c’est tout simplement que l‘aspect sanitaire est totalement secondaire et sert surtout a justifier des mesures liberticides pour des raisons totalement étrangères a notre santé.

    admirez les conséquences de ce qui est votre « projet » et recevez en contrepartie le mépris des générations qui suivent et qui maudiront tous ceux qui en ont validé l’avènement de cette mise en esclavage ignoble et indécente


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 17:34

      Bonjour, Albert123

      « l‘aspect sanitaire est totalement secondaire et sert surtout a justifier des mesures liberticides pour des raisons totalement étrangères a notre santé »

      Un avis que ne partage pas l’écrasante majorité des scientifiques qui pensent, au contraire, que l’on ne va pas assez loin dans les mesures de protection sanitaires.


    • Legestr glaz Legestr glaz 4 novembre 2020 17:46

      @Fergus

      Et si on examinait les conflits d’intérêt de ces scientifiques qui voudraient aller plus loin dans les mesures de protections sanitaires ? 

      Un écrasante majorité écrivez-vous ? Qui sont-il ? 

      Fergus, avez-vous la curiosité d’examiner les chiffres de l’INSEE concernant la mortalité, toutes les causes de mortalité ? La seule manière de se faire sa propre idée, loin des manipulations médiatiques !

       


    • Fergus Fergus 5 novembre 2020 09:56

      Bonjour, Legestr glaz

      « les conflits d’intérêt de ces scientifiques »

      Vous me faites marrer en agitant ce fantasme récurrent du web.
      Ma belle-fille, chercheuse à Pasteur fait partie de ceux qui demandent plus de rigueur. Comme la grande majorité de ses collègues.
      Or, cette femme, issue d’une famille de communistes et elle-même resté très proche de la gauche humaniste, n’a strictement aucun « conflit d’intérêt » de quelque nature que ce soit ! 


  • Reflexo78 4 novembre 2020 16:59

    À la surprise générale, un amendement LR est adopté contre l’avis de la majorité et du gouvernement.
    Il fixe la date de la fin de l’état d’urgence sanitaire au 14 décembre 2020, au lieu du 16 février 2021.
    https://twitter.com/i/status/1323727975435689987


    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 08:08

      @Reflexo78
      Veran a poussé sa gueulante et a fait remonter tout le monde dans l’hémicycle. C’est repassé au 16 février.


  • Samson Samson 4 novembre 2020 18:06

    « ... celles et ceux qui doivent acheter une paire de chaussures ou un vêtement pour leur entretien d’embauche ... »

    En Marche vers Nulle Part, la sédition gronderait-elle « today » jusque dans les rangs des plus fervents adorateurs de notre très immature et narcissique petit Monarc, et au point même de les inciter à un humour de mauvais goût ???
    Le gilet jaune serait-il classé dans la catégorie des produits non-essentiels ??? smiley smiley smiley


  • ETTORE ETTORE 4 novembre 2020 18:16

    Déjà...la notion de «  essentiel  » pas « essentiel  »....Franchement....

    Allez, prenons le cas d’un coiffeur !..............PAS ESSENTIEL  !

    ( Et si jamais je vois que le Poudrophile, ou sa meuf, coiffés....gare )

    Magasin de vêtement.............PAS ESSENTIEL  !

    ( Si jamais la dernière collection d’un grand couturier, se pavane dans Voici...gare)

    Comment prendre, pour certaines professions et commerce, ce déni profond, ce jugement malsain, ce regard vilain, sur la valeur d’un commerce, sur la passion entrepreneurial d’un individu ?

    Tenez, pour ma part, je ne vais jamais à l’Elysée, et je ne comprend pas pourquoi cet établissement n’est pas fermé.

    Il ne vend rien d’utile au peuple, on ne peut rien y acheter ( puisque tous les portes cravates sont vendus, ou réservés depuis l’étranger ).

    Et ses promotions n’intéressent personne.

    Et tenez, exceptionnellement, je serais même pour licencier le personnel dans sa globalité, vu qu’ils sont un certain nombre d’improductifs notoires....


    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 08:10

      @ETTORE
      A Tourcoing, Darmanin a été filmé en train de faire son footing à plus d’un kilométre de chez lui. Ca passe en boucle sur les sites locaux d’information.


  • BA 5 novembre 2020 05:56

    Mercredi 4 novembre 2020 : Covid-19 : en France, 4080 personnes sont en réanimation.


    Covid-19 : les indicateurs sont toujours très mauvais. L’inquiétude d’Alain Combes, chef du service réanimation à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) :


    https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=zc0Q3ETTsuk



    • Trelawney Trelawney 5 novembre 2020 08:18

      @BA

      Je suis d’accord avec vous, la pandémie est suffisamment grave pour réaliser un confinement stricte. Mais je dois travailler car, malgré le confinement, le travail continue et sur les routes ce sont toujours les même bouchon qu’avant le confinement. Je ne parle pas des transports en commun, ni des école, ni des bousculades dans les magasins.

      PS si vous voulez faire un peu de bricolage, pas de problème, Leroy Merlin est ouvert. Voilà ce qui est indiqué : "Situation exceptionnelle

      Notre magasin reste entièrement accessible, tout comme nos services de retrait et de livraison. Nous continuons à prendre toutes les mesures nécessaires pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Prenez soin de vous et de vos proches."
      Ce qui est critiquable n’est pas l’utilité du confinement, mais la façon bordélique dans lequel il est conduit.


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:32

      @BA

      Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer.
      Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés.


  • vraidrapo 6 novembre 2020 05:24

    Ce n’est pas une question de courage.

    C’est une question d’ignorance : la Pandémie ne doit pas être prévue dans les livres d’économie politique ni dans les cartons des comploteurs qui nous gouvernent. Alors, ils font tourner la planche à billets mais, il faut redouter le retour de Manivelle de la Planche...


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 novembre 2020 12:17

    Le gouvernement a fermé la totalité des petits commerces qui proposaient des produits non-essentiels .
    Encore une fois la connerie, la précipitation l’ont emporté sur la réflexion et la logique .

    Certains français et certaines françaises s’étonnent qu’ils ne peuvent plus renouveler leur stock de chaussettes , slips et soutien gorges .

    Quant aux vêtements ils ont aussi disparu des étales , une famille ayant tout perdu se retrouve face au vide , au manque de solution pour les vêtements .


    Qui peut oser écrire et dire que ce gouvernement et consorts sont intelligents et intelligemment prédictif .

    Alors il a bien les autruches qui se contentent de regarder et imaginer des courbes covid, en veux-tu, en voilà .

    Leur attitude n’est que le reflet de leur inflexible nature psycho-rigide, inféodé à leur nombril ou dans certains cas leur trou d cu,,,.


    Pendant ce temps les français et françaises pataugent dans la merde quotidienne d’un reconfinement politique, ubuesque ……


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 novembre 2020 17:10

    Les français et françaises sont peut être pas malin.
    Mais ils se font enfumer plus que gravement .
    Par l’imposteur, présidentiel et consorts .

    Mes oreilles ont entendu la chanson suivante :

    Les grands médias ,
    TV,

    JOURNAUX,

    INTERNET,
    MÉDICAUX,
    POLICE,
    GENDARMERIE,
    JUSTICE,

    et tutti santi ....du P A F et de la communication, universitaires compris . ! 

    Ils connaissent le programme de Macron jusqu’à l’été 2021.

    A bon entendeur , salut !



Réagir