vendredi 8 février 2013 - par Piere CHALORY

Le Patéisme, idéologie pour chien

Le Chien aime sa pâtée, à la folie. On dirait même qu'il ne pense qu'à manger. Mais désormais, il paraît que les fabricants d'aliments pour chiens en rajoutent. Oui, il y a des produits injectés dans les pâtées pour chiens pour augmenter l'appétence de la bête.

Comme si le chien avait besoin qu'on l'oblige à manger. 

 Plus simplement, plus prosaïquement, il s'agit bien sûr de vendre le plus possible de boîtes de Paligou, donc tous les moyens sont bons pour accoutumer les animaux.

Un jour j'ai vu un chien de mes amis trier sa gamelle avec sa patte pour manger uniquement la pâtée en boîte. Incroyable, la maîtresse pas si bête avait pourtant tout mélangé exprès pour l'obliger à manger quelques légumes et produits naturels, mais non.

Le chien toxicomane accro de pal a tout séparé patiemment pour n'avaler que sa drogue. Comme un quidam avaleur de séries mongoloïdes, de foutebole et de débats politocs, qui supprime de ses favoris toute chaîne supposée culturelle.

 

Métaphorisons c'est facile en somme, le chien en homme.

En matière de goûts alimentaires, l'homme simplifié, le télévore one shot téèf1 only n'est qu'un chien sans poil et encore ; pourvu qu'il ait le ventre plein, il est peu regardant sur la qualité des mets. Les télés envahies de plasma ne peuvent d'ailleurs générer que des ectoplasmes, comme dirait le capitaine Haddock.

Le profil psychologique de cet être singulier, abominé par la Tv balourdise qu'est le Téléventru, ce crapaud de bénitier lcd, ce répéteur d'insanités gluant, s'apparente plutôt à celui des blattes et des rats en terme de goûts alimentaires métaphorisés.

De telle sorte que les restes fétides qu'on trouve dans les ordures peuvent être traduits de façon subjective par les téléspectacles nauséabonds qui ravissent l'humain de garde.

Gogo blafard, en laisse, scotché au canapé, le cerveau illustré de photons ectoplasmiques.

Le crétin Hd. Le lessivé du bulbe participatif, l'acheteur du dernier single de Patriik Ruelle. L'hypnotisé par le saladier du loto qui, il en est certain s'arrêtera un jour sur les bons numéros ; les siens. Le non pensant auto néologisé.

 

D'ailleurs,

Les Pdg du paf, les Hd Mind Fuckers, les ourdisseurs de programmes ''généralistes'', les néologues inventeurs du marchez sur la tête c'est mieux, les mainstream désinformateurs, procèdent exactement comme les industrieux nourrisseurs de chiens.

Ils injectent dans la pâtée visuelle du dégroupé de l'intelligence des ingrédients pour en augmenter l'appétence.

Violence, sexe, paillettes, blabateurs à bonne mine, météo, menaces.

Le tout entrecoupé de messages non pas subliminaux, cachés, subtils, mais grossiers et en parfait accord avec l'esprit liquéfié de l'homme du 21 siècle adepte du Patéïsme.

Chien véritable qui aime humilier le voisin, provoquer sa jalousie, se repaît du malheur des autres, s'enflamme contre celui dont il imagine qu'il a eu droit à un avantage, ou une prime de laquelle son statut d'être supérieur le prive.

Mais qui dès lors qu'il a sa pâtée, est tout content et remue la queue et oublie tout. Et Pourvu que le ballon remporte la coupe, le patéiste avalera le bond de la tva.

 

Panem & circenses*, les romains avaient tout compris.

Le crétin subdivisé en tares multiples ; la tâche, le con vaincu politique, l'athée intégriste, l'agresseur de facteur, le fourbisseur de complot vers le bon sens, absent de son crâne depuis trop.

Je sais pas ce que j'ai aujourd'hui, mais il vaudrait mieux que je me calme, en plus il fait un temps de chien. Pourtant j'aime les chiens c'est gentil les chiens. Je vais aller me promener tant pis. Je vais faire 3 courses et acheter du jarret de porc pré salé, que je mettrai dans ma Lagostina sous pression, avec des carottes.

 

*du pain et des jeux

Panem et circenses - Wikipédia



15 réactions


  • France 8 février 2013 21:34

    « Oui, il y a des produits injectés dans les pâtées pour chiens pour augmenter l’appétence de la bête. »

    je ne vois rien de scandaleux à cela ! L’art culinaire consiste justement à ajouter aux aliments de base des adjuvants (huile, beurre, crème, sel, sucre, épices, fines herbes, bouillon, sauces, etc.) pour augmenter l’appétence des consommateurs humains. Et cela depuis la nuit des temps. C’est une pratique quotidienne, dans presque tous les foyers humains (sauf de très rares résistants dont je suis).

    Il est normal que les industriels de l’agroalimentaire appliquent ces méthodes qui sont la norme pour l’alimentation humaine, pour leurs productions destinées aux animaux. Les adjuvants sont de moins en moins naturels (aspartame, glutamate, arômes artificiels), et je ne vois aucun scandale à ce qu’ils soient utilisés pour les chiens du moment qu’ils sont largement utilisés pour les humains.

     Ou, dit autrement : si vous vous posez des questions sur le bien-fondé de ces méthodes pour les chiens, il serait logique de vous les poser pour vous-même ! 

    Dit comme ça, je ne vais pas me faire des amis !



    • mortelune mortelune 9 février 2013 16:06

      « Il est normal que les industriels de l’agroalimentaire ... »


      Mais voyons France les chiens n’ont pas le même régime alimentaire que les hommes, vous ne pouvez pas l’ignorer. Tout ça est évidemment une affaire de gros sous. Le marché de l’alimentation pour chiens et chats est plus que juteux. Vous marchez dans la combine en évoquant l’alimentation des humains, c’est ça ?


    • France 10 février 2013 16:39

      Bon, je vois aux sous-commentaires que vous n’avez pas compris qu’il fallait lire mon commentaire au second degré ! 

      Les adjuvants (naturels ou chimiques) destinés à augmenter l’appétence des chiens ne favorisent pas la santé des chiens, l’encourageant à manger trop et à délaisser les aliments plus naturels et plus sains. 
      Ce que j’ai voulu dire, c’est que ce scandale concerne AUSSI les produits de l’industrie l’agroalimentaire destinée aux HUMAINS, tous les produits, dès lors qu’ils ont subi des transformations.
       Les produits transformés bios sont concernés aussi, mais ils sont beaucoup moins nocifs car il n’y a pas d’adjuvants chimiques.

      Il est primordial pour la santé de n’acheter, pour son chien ou pour sa famille, que des aliments bruts, ou le plus brut possible, et de limiter au minimum les transformations culinaires faites à la maison. Le plus simple est le plus sain.

  • Piere CHALORY Piere Chalory 8 février 2013 21:42

    ’L’art culinaire consiste justement à ajouter aux aliments de base des adjuvants (huile, beurre, crème, sel, sucre, épices, fines herbes, bouillon, sauces, etc.) pour augmenter l’appétence des consommateurs humains.’’


    Absolument, mais pensez vous réellement que Pal ou canigou soient préoccupés, de près ou de loin, par l’art ? culinaire ou autre ?




  • ykpaiha ykpaiha 9 février 2013 00:59

    C’est tellement vrai que je me suis laissé dire que Mr Francois Mali lui meme a ordonné l’ouverture d’une salle de shoot-pal gare du Nord, qu’il a promis pour sa 8eme réelection

    Les plus facho disent que cela va souiller les trottoirs

    Ce a quoi le maire de Paris aurait répondu qu’il n’y avait que les canards pour faire « mangea caga »

    Un bel avenir nous sourit .


    • Piere CHALORY Piere Chalory 9 février 2013 09:35

      привет Ykpaia,


      Oui, tout est possible et il est inadmissible que les chiens n’aient pas eux aussi leur salle de shoot, il est même question de leur créer une chaîne spécifique, en langage chien. 

      Un peu comme France Info, dont j’ai appris hier sur ’’question pour un champion’’, que le slogan est ; ’’l’info à vif’’ !! , sissi ! Je commence à comprendre le mainstream.

      De sérieuses propositions sont aussi étudiées en haut lieu pour légaliser le mariage des chiens, et des chats, de même sexe, les poissons rouges seront traités un peu plus tard.

      Jusqu’où iront-ils ?

  • Old Dan Old Dan 9 février 2013 01:01

     ...des additifs « appétents » dans la bouffe
    comme du sucre dans les sodas
    comme des addictifs ammoniaqués dans le tabac...

    ... comme les trompe-couillons des jolies filles du samedi soir !
    (ou les promesses électorales)
    Bof !


  • ricoxy 9 février 2013 01:21

    Abrutissement, conditionnement, intox, désinformation, enfumage, propagande, – tels sont, entre autres, les ingrédients de la pâtée pour chiens de Pavlov.

    Quant à la nourriture et aux boissons, elles sont depuis longtemps gorgées de substances accoutumantes.


  • Intelle Intelle 9 février 2013 09:40

    Et dans les patées pour chat je suppose que c’est la même chose ?


  • Pyrathome Pyrathome 9 février 2013 14:48

    Article absolument « croustillant »......... !!!


  • alinea Alinea 9 février 2013 15:37

    Eh bien dîtes-moi, il est pas jojo votre monde ! Si les humains que vous décrivez existent, mieux vaut pour vous de ne pas les fréquenter ! Cela vous rend aigre !
    Quant aux chiens, ils aiment à ce point bouffer parce qu’ils s’emmerdent ! Plus de raison d’être non plus pour eux dans un monde où presque tout est inutile !


    • ykpaiha ykpaiha 10 février 2013 00:55

      A ce point de la dépression , je vous conseille canigou,...
      Cani pour ce que c’a vaut
      Gout car il en faut pour tous ...surtout par les temps qui courent.


  • Aldous Aldous 9 février 2013 15:42

    Article délicieux, fondant et truculent avec ce qu’il fait de croquant et une pointe d’amertume qui relève délicatement l’ensemble. Un régal.


    4 étoiles. Vaux le détour. Spécialité française traditionnelle élégamment mise au goût du jour.

  • mortelune mortelune 9 février 2013 16:15

    Ils veulent rendre les chiens dépendant à certaine nourriture comme ils le font déjà avec les humains (ex MacDo). Leur projet est grotesque mais il marchera grace à la pub. A quand les régimes ’minceur’ pour chiens obèses et les cures de désintoxication ? 

    Je vais créer de ce pas une salle de sport spéciale toutous, je pense que je vais faire fortune. 

Réagir