jeudi 8 juin 2017 - par Leonard

Le Qatar : un privilégié fiscal aux pays des taxes

Mis à l'index par ses plus proches voisins, Arabie Saoudite en tête, le Qatar fait office de bouc émissaire du financement du terrorisme (source). En effet, des hackers russes seraient encore intervenus dans les processus diplomatiques (source /rire), et le Qatar serait devenu le nouveau vilain petit canard du Moyen Orient, après le Yémen où la rébellion shiite Houthi soutenue par l'Iran affronte une coalition des états du golfes avec encore en tête : l'Arabie Saoudite (carte). 

Le pygargue à tête blanche (rapace chasseur et charognard) ayant dansé avec les faucons coupeurs de tête, on peut donc se douter que le prochain vilain gros canard sera l'Iran.

Mais en ce moment le vilain, c’est le petit Qatar ! Le vilain petit Qatar, qui, en France, jouit de privilèges fiscaux énormes accordés par le dénommé Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, en 2008 (probablement dans un package législatif comprennant réintégration à l’OTAN, suppression du crime de haute trahison…liste non exhaustive).

Investisseur voyant, le Qatar aime se montrer. Ce qui n’est pas pour plaire à ses paires saoudiens et proches voisins wahhabites avec lesquels ils partagent la culture de la tolérance et de la compassion universelle, qui se reconnait par la plus stricte application des Droits de l’Homme (exemple).

Le Qatar se montre et investit, sans cesse, parce qu’il ne faut pas se le cacher : La France fait du discount fiscal ! Et moins c’est cher en taxes, mieux c’est non ? (Enfin mieux pour eux… pas pour nous… Liberté, égalité, fraternité n’a jamais été réalité, qu’on se le dise…)

Pendant qu’il n’y a pas si longtemps vous déclariez votre impôt sur le revenu, le qatari, lui, n’avait en général pas ce genre de problème. Il est exonéré d’impôts sur la Fortune sous certaines conditions (article 17 de la convention fiscal France – Qatar pour les téméraires) et bénéficie d’autres avantages fiscaux que vous pourrez retrouver en arpentant Internet. (A noter que les Qataris sont très pauvres , ce pourquoi ils sont probablement avantagés. En effet, à quoi bon une égalité devant les charges publiques si certains ultra-riches ne peuvent pas tricher légalement ?).

Quant à l’Etat du Qatar lui-même et ses entités, il y a tout bonnement une exonération de plus-value immobilière. La charité du petit Nicolas n’avait donc plus de limite en 2008 pour attirer nos amis qataris.

Publicité

A noter que dans les entités liées à l’Etat du Qatar se retrouve le Qatar Sport Investment (QSI) détenant entre autres le club de foot du PSG, ou encore, actionnaire majoritaire de Lagardère avec 13% du capital social (source).

Bref, on l’aura tous compris, le pays du tiers-monde qu’est le Qatar a un besoin vital de ces privilèges fiscaux sans lesquels il ne serait jamais venu investir en France.

Après tout « Business is Business ».

 

Mais les choses devraient peut-être changer : paraitrait-il que notre super président Emmanuel Macron va s’y attaquer sous la pression du déterminé François Bayrou (source).

Ce cher président d’un pays de sans dents, ancien associé-gérant de la banque d’affaire Rothschild, qui dans sa déclaration de patrimoine prend des crédits pour financer des travaux d’un immeuble qui ne lui appartient pas (déclaration patrimoine macron XII – Le passif). Un président avec lequel l’argent s’envole apparemment aussi vite qu’il ne rentre.

Publicité

Mais dormez tranquille braves gens ! Tout est légal...

 

Ce sont des jets privés qui amènent les qataris, pas des Kwassa-Kwassa !

Et n'oubliez pas : au pays des voleurs, les cols blancs sont rois !

 



3 réactions


  • titi 9 juin 2017 13:43
    « Bref, on l’aura tous compris, le pays du tiers-monde qu’est le Qatar a un besoin vital de ces privilèges fiscaux sans lesquels il ne serait jamais venu investir en France »

    Non. Mais la France a un besoin vital de l’argent du Qatar.

    Et que se soit pour le Qatar et les grandes entreprises, ou pour que M.Duchmoll accepte de louer un F3 dans une sous préfecture, la fiscalité est telle que sans incitation, personne n’est assez fou pour le faire.


  • BA 9 juin 2017 15:06

    A propos de la France soumise :


    Élisabeth Guigou mène campagne voilée à la mosquée de Pantin.


    La députée socialiste sortante, Elisabeth Guigou, candidate dans la sixième circonscription de la Seine-Saint-Denis, est apparue en hijab au côté d’un adjoint au maire.


    Est-ce un coup de canif supplémentaire dans la stricte laïcité à la française que revendique et met en avant la quasi-totalité de notre classe politique ? L’ex-ministre de la Justice s’est rendue à la rupture du jeûne du ramadan lundi 5 juin à la mosquée dite du nouveau gymnase à Pantin. En pleine élection législative, comme bon nombre de ses collègues, élus de tous bords, Élisabeth Guigou est venue faire campagne à la mosquée.


    Soutien de Manuel Valls à la primaire socialiste – un candidat extrêmement impopulaire dans la communauté musulmane –, l’ancienne conseillère du président François Mitterrand n’a pas hésité à revêtir un hijab, le foulard islamique pourtant honni de l’ex-Premier ministre.


    Elisabeth Guigou durant la confrontation avec Benoît Hamon avait publiquement soutenu la vision de Valls sur la laïcité pourtant perçue comme stigmatisante par la communauté musulmane.


    Ce 5 juin, la parlementaire, qui avait atterri en Seine-Saint-Denis aux lendemains d’une cinglante défaite dans le Vaucluse et avait récupéré le siège détenu depuis 1981 par Claude Bartolone, s’est présentée comme une amie des musulmans devant près d’une centaine de fidèles attablés après la prière.


    Surjouant ses « origines » marocaines – elle est née il y a 70 ans à Marrakech –, elle a insisté sur l’héritage commun de la France et de l’ Afrique autour de la Méditerranée.


    Élisabeth Guigou a surtout apporté son soutien à la construction de la grande mosquée de Pantin et cela, bien que ce ne soit pas dans les prérogatives d’un député.


    À côté d’elle se tenaient Mohammed Henniche, président de l’Union des associations musulmanes, et Alain Peries, premier adjoint du maire socialiste de Pantin, chargé de l’urbanisme, de l’aménagement de l’habitat et des bâtiments.


    http://www.lepoint.fr/legislatives/elisabeth-guigou-mene-campagne-voilee-a-la-mosquee-de-pantin-09-06-2017-2133982_3408.php




    • Leonard Leonard 9 juin 2017 15:34

      @BA

      Que la France et le Nord de l’Afrique soit lié c’est une chose...

      De là à démarcher à la mosquée s’en est une autre... je vous l’accorde 

Réagir