jeudi 31 juillet 2014 - par astus

Le silence tue

Les images des médias sur les horreurs de Gaza et les souffrances des populations diffusées en boucle nous interpellent chaque jour. Si les extrémistes du Hamas ont aussi une responsabilité dans ce conflit la barbarie actuelle de l’État Hébreu envers les Palestiniens est inexcusable et indigne d’un pays moderne, car les forces en présence et les buts poursuivis sont totalement disproportionnés entre les deux camps, ce dont témoigne le nombre respectif de victimes. 

Le gouvernement actuel d’Israël aiguillonné par une extrême droite dure qui ne représente pas tous les Juifs, semble n’avoir tiré aucune leçon de la Shoah si ce n’est un enfermement pathologique dans une victimisation permanente qui a fini par gagner l’autre camp. Car ce processus projectif apparenté à la paranoïa transforme les victimes supposées en bourreaux implacables qui gangrènent à leur tour les victimes d’en face pour les transformer elles aussi en bourreaux inflexibles. Dès que ce mouvement mortifère s’amorce il tend à se répandre et se reproduire indéfiniment sur le mode du talion parce que la répétition est le moteur de la pulsion de mort.

De nombreux sionistes et la communauté internationale portent une responsabilité historique dans ce conflit car les Palestiniens avaient toute légitimité jusqu’en 1948 à vivre en paix sur leur terre depuis des temps anciens. Pour prendre une image, c’est un peu comme si la diaspora des Basques à l’étranger, notamment en Argentine, décidait au nom d’un obscur dictat, de revenir à présent vivre dans le pays de leurs ancêtres en écartant les habitants actuels qui ne sont pas de même origine. Ou comme si tous les Celtes qui ont peuplé la Gaule voulaient se rassembler sur un même territoire pour rester ensemble et cultiver leurs traditions en niant celles des autres populations ayant aussi participé à ce peuplement. Certes les Palestiniens comptent parmi leurs rangs des extrémistes violents mais ce ne sont pas des nazis et ce sont bien des colons Juifs qui en s’installant sur ce territoire ont rendu presque impossible aujourd’hui la constitution d’un État Palestinien en raison des multiples constructions dispersées partout qui alimentent sans cesse la guerre.

Plutôt que d’assurer l’indispensable et légitime protection des communautés juives contre les abominations nazies ou d’autres formes de racisme dans les différents pays où elles vivaient en paix, les puissances colonisatrices d’antan et les communautés sionistes ont créé par facilité l’État d’Israël dans un lieu qui ne pouvait être que conflictuel en raison des déchirements millénaires qui existaient entre les trois religions du Livre. Celles-ci prônent des valeurs idéales qui justement ne se réalisent jamais parce qu’elles sont idéales ce qui devrait inciter ceux qui partagent ces croyances à plus de modestie et de tempérance, surtout dans une période où les fondamentalismes que l’on croyait oubliés ressurgissent partout pour semer leurs messages de haine. On peut à présent attester clairement, avec des preuves historiques, que les religions monothéistes portent en elles des germes potentiels de totalitarisme parce qu’elles prétendent toutes parler au nom d’une Vérité absolue, mais invérifiable, qui n’a jamais été proférée que par des humains peu crédibles. Peut-on d’ailleurs imaginer une seconde que les taoïstes, qui sont polythéistes, et qui n’ont d’autre culte que celui des ancêtres et de la nature, se mettent à persécuter ceux qui ne croient pas comme eux ? Les Japonais sont-ils moins vertueux que ceux qui croient en un Dieu unique ? Tous les voyageurs relatent en tous cas qu’ils sont considérablement plus respectueux des citoyens de leur pays que nous le sommes envers les nôtres.

Le conflit israélo-palestinien est né d’une immense erreur politique mais il est aussi la démonstration que toute confusion, même très partielle, entre religion et politique ne peut conduire qu’à l’échec et alimenter l’instinct de mort. En séparant les affaires de l’état et celles de la religion, et en respectant les deux sous l’égide de la loi (ce qui est à César est à César, ce qui est à Dieu est à Dieu), la France a le grand mérite d’avoir compris cela avant d’autres pays, mais cette laïcité sans cesse menacée par les fondamentalistes de tous bords qui se servent de leurs croyances pour instrumentaliser leurs luttes politiques, y compris dans des manifestations a priori légitimes, a particulièrement besoin d’être défendue aujourd’hui parce qu’elle est attaquée avec violence par des intégristes pervers qui veulent importer ici ce qui se passe là-bas.

Pour régler le conflit israélo-palestinien peut-être faudrait-il aujourd’hui que les forces de l’ONU ou d’autres, mais lesquelles ?, diffusent inlassablement chez les politiques des différents camps des traductions de l’Orestie d’Eschyle, pour leur soumettre l’idée que la vengeance de la vengeance de la vengeance sous forme de vendetta, haineusement cultivée par les deux camps depuis l’instauration de l’État d’Israël, ne pourra jamais rien résoudre. Car malgré ses 2500 ans d’ancienneté ce texte superbe n’a rien perdu de sa puissance ni de son sens et reste d’une modernité confondante. L’Orestie relate la longue série de meurtres chez les Atrides : Agamemnon sacrifie sa propre fille Iphigénie pour partir en Ilion ce qui déclenche la colère de sa femme Clytemnestre. Aidée par Egyste, qui avait une dent familiale contre Agamemnon et sa parentèle, elle l’assassine à son retour de Troie. Alors Oreste, encouragé par Apollon, tue sa propre mère et son amant pour venger son père.

Mais la grande nouveauté dans cette démesure de la vengeance générationnelle interminable est que les Euménides, c’est à dire les Bienveillantes, viennent dans la dernière partie de cette trilogie apporter cette réponse révolutionnaire que dans un conflit, quel qu’il soit, une conciliation est toujours possible grâce à la place symbolique d’un tiers, personne ou institution, qui vient décoller les belligérants et créer un espace entre eux pour imposer une loi qui garantit un ordre juste et humain là où régnait auparavant uniquement la violence indéfiniment répétée de génération en génération. C’est parce que les terribles Érinyes qui incarnent la répétition mortifère du talion sont remplacées par la justice d’Athéna, laquelle vient séparer les adversaires aux prises les uns avec les autres dans des agis permanents, que peut être posée comme règle universelle le règne du verbe équilibré qui, en rompant le silence, tient compte des uns et des autres, tranche en faveur du dialogue, de la paix et du respect mutuel de la parole que la loi symbolique instaure.

Pour toutes ces raisons nous avons aujourd’hui le devoir à la fois d’affirmer avec force l’importance de la laïcité, le refus des extrémismes, et d’encourager toute personne ou institution potentiellement capables de s’interposer dans ce conflit en s’interdisant la moindre ingérence. Manifestations pacifiques, pétitions citoyennes mises en ligne par des personnalités incontestables du monde des arts ou de la politique pour faire cesser le bombardement criminel d’écoles et de marchés sont peut-être de nature à faire pression sur nos gouvernants afin qu’ils interviennent avec plus de détermination pour faire cesser les combats. Et quand les choses se calmeront enfin suffisamment, car heureusement la guerre ne peut durer toujours, nous devrions urgemment panser et repenser encore ces souffrances puis encourager les échanges divers entre les partis, culturels et commerciaux notamment, ce qui aurait au moins pour avantage de contraindre les différents camps à se parler, puisque l'on sait bien que les mots sont l’unique rempart contre une violence qui se nourrit au contraire du silence de chacun.



72 réactions


  • asterix asterix 31 juillet 2014 12:21

    Vengeance - vendetta
    Tsahal-Hamas, même combat.


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 1er août 2014 09:12

      Evidemment. On croit toujours que c’est chez les historiens qu’il faut aller chercher les causes des conflits. Pourtant que votre grand-père ait été résistant ou SS ou pếcheur en Guinée, c’est votre grand-père, pas vous. Sa vie ne devrait pas changer la vôtre. Alors l’explication, c’est plutôt du côté de Bourdieu qu’il faudrait aller la chercher, dans l’imbécile héritage des idées prêtes à cuire et des leviers de pouvoir, à côté de l’héritage tout aussi arbitraire des biens.
      Dans tous les conflits, certains ouvrent les yeux et rejettent cette dictature des préjugés de leurs parents, mais ils ne restent toujours qu’une poignée. Capitaliser l’héritage, c’est toujours plus facile.


  • Furax Furax 31 juillet 2014 13:09

    Donetz, Lybie, Irak, Gaza...etc.
    Israël, USA, UE, les ETATS VAUTOURS massacrent (et, éventuellement, célèbrent Jaurès smiley )


  • alberto alberto 31 juillet 2014 13:10

    Oui, une nouvelle guerre de cent ans : on est au milieu du gué...

    Pour info, ma femme qui, bien que s’intéressant à la politique, n’avais pas jusqu’à ce jour de conviction bien affirmée sur enjeux de ce conflit, a pris la décision de s’abstenir de tout achat de produit identifié comme venant d’Israël !

    Voilà une bonne façon de désapprouver à la fois les débordements de l’armée d’occupation sioniste et le soutien que lui apporte le gouvernement français dûment relayé par les médias aux ordres : non ?


    • BOBW BOBW 31 juillet 2014 13:24

      Entièrement d’accord : tous les citoyens pacifiques et neutres devraient utiliser cette arme contre ce génocide inhumain !!


    • D100padusinge D100padusinge 31 juillet 2014 23:04

      Oui Alberto le seul moyen aujourd’hui est de taper au porte monnaie, pour cela il y a une application à télécharger sur ton smartphone...BUYCOTT.

      Tu n’achète que ce pourquoi tu te sent engagé dans la vie et boycott le reste

      La 1ere fois tu choisis LA ou LES cause(s) que tu soutiens(les bébés-phoques, les OGMs, les droits sociaux, la Palestine, les droits des femmes...etc) et ensuite c’est freestyle tu les dézingue au porte monnaie.
      Un vrai petit régal, trop simple...tu vote avec ton pognon en quelque sorte

      -Tu démarre l’appli en cliquant sur l’icône
      -Tu la scanne
      Le résultat tombe en moins d’une seconde !!!

            Rouge t’achète gris tu repose

      Rapide efficace simple et à portée de scan car dans la poche.
      Un jeu d’enfant comme disent nos amis les colons.

      Inversons les rôles, y’en à qui ne vont pas aimer !!! 
      Parce qu’on ne mettras plus de vaseline

  • alinea alinea 31 juillet 2014 13:16

    Les musulmans, n’ont pas le « Grand Pardon » dans leurs textes sacrés, si ? Alors, même se référant à ces croyances, les Juifs n’ont aucune excuse ! Leur intelligence ne les incite même pas à comprendre que leur attitude colonialiste, plus, arrogante qui déni le peuple palestinien, est la cause réelle du Hamas !
    C’est dire s’il s’il y a des lacunes et des deux-poids deux mesures dans ce conflit !


    • alinea alinea 31 juillet 2014 14:28

      ( moi j’ai un « e » en lacune : dénie !!!)


    • vincem13 2 août 2014 00:33

      Cher Alinea,

      Evitez d’employer le mot « juif » dans cette histoire. Préférez le mot « Israel » ou « Etat Israélien ». Les agissements de ce pays sont bien politiques et pas religieux. Ne mélangeons pas, comme le font les médias et le gouvernement, les mots qui ont des définitions bien différentes car en vrai, tous les juifs ne sont pas Israéliens, et Israël (l’état et son gouvernement) ne représente pas la religion juive - il en est d’ailleurs indigne !
      La confusion est dangereuse à ce niveau précis.

    • abelard 2 août 2014 11:11

      « Tous les juifs ne sont pas israéliens »

      Ce serait une bonne nouvelle, mais c’est faux. C’est d’ailleurs ce qui agace le plus un homme comme Shlomo Sand.
      La constitution d’Israël accorde la nationalité israélienne à tous les juifs du monde.
      Si vous êtes Juif, de New York, de Talinn ou de Paris, vous avez des droits sur la terre de Palestine.
      Les Palestiniens, eux, n’ont aucun droit...


    • alinea alinea 2 août 2014 23:57

      Vincent, ce n’est pas moi qui ai décidé qu’Israël se veut un état juif !
      Quand cesserez-vous ces fausses pudeurs de vocabulaire ? Si vous saviez à quel point je ne suis pas antisémite !!!


    • vincem13 28 août 2014 02:43

      Cher Alinea,

      Point de fausse pudeur (je ne comprends pas d’ailleurs ce terme)
      Je sais bien par ailleurs que vous n’êtes point décideur d’un état juif en Israel.
      Mon propos est loin de condamner les sémites, tout comme les antisémites.
      Et pour votre parfaite information, sachez que je suis potentiellement juif, sauf que mon père, de mère juive, a épousé et m’a conçu avec une chrétienne dont les origines, pas si lointaines sont musulmanes !!!!!

      Alors, au nom du sang qui coule dans mes veines, je m’élève, contre cette guerre de merde !
      Et vive le cessez le feu annoncé de jour. Dieu fasse qu’il dure !! Dieu fasse qu’Israël cesse de décimer son voisin...

  • claude-michel claude-michel 31 juillet 2014 13:26
    Le silence tue...mais le hamas n’est que la résultance de la perte du sol des Palestiniens..Avoir installé les juifs en 48 en Palestine fut une erreur que hélas la communauté ne veut pas reconnaitre... !

    • D100padusinge D100padusinge 31 juillet 2014 23:11

      L’erreur n’est pas d’avoir installé les juifs là bas c’est d’avoir déporté les locaux. 

      Car jusqu’à ce que l’occident ne bombarde pardon ne promote la démocratie les différentes communautés vivaient ensemble .
      (avec des hauts et des bas bien sûr. ..on est pas chez les bisounours)

  • sirocco sirocco 31 juillet 2014 13:29

    "Les images des médias sur les horreurs de Gaza et les souffrances des populations diffusées en boucle nous interpellent chaque jour."

    Ah ouais ? Vous en voyez tant que ça, vous, des images des horreurs de Gaza sur nos merdias ? Je trouve personnellement que ces derniers sont plutôt d’une discrétion absolue sur le sujet.

    Hier soir sur FR2, par exemple, aucune image choquante malgré l’effroyable carnage de civils opéré par Tsahal durant la journée. Mais on a eu droit bien sûr un reportage du côté israélien (qui vivent en permanence dans l’angoisse et la peur, les pauvres...)

    Aujourd’hui, l’édition nationale du 12-13 de FR3 nous parle de vacances et de consommation, mais pas un mot sur le génocide en cours à Gaza.
    FR2, elle, annonce la manif pro-israélienne prévue à Paris et le rappel de milliers de réservistes supplémentaires par Tsahal (ils ne sont pas encore assez nombreux pour massacrer les enfants). Aucune image de Gaza, comme si rien d’intéressant ne se passait là-bas. Le présentateur annonce 7 morts ce matin et un bilan de 1263 morts du côté palestinien, alors que le terrible carnage a causé plus de 1300 victimes. Le compteur de ce merdia sioniste a dû rester bloqué depuis avant-hier...


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 juillet 2014 13:57

    Bonjour,
    -
    Israël persiste dans son offensive, avec déjà plus de 1300 morts coté palestinien !
    -
    L’objectif évoque d’Israël est de vouloir détruire les tunnels dans GAZA et le prétexte de l’offensive est soit disant l’assassinat des 3 israéliens. Avec un mensonge grossier de la part des autorités israélienne que les 3 israéliens ont été enlevée ...
    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/norman-finkelstein-sur-gaza-le-154805#forum4082802
    -
    Gaza est une zone qui est mise sous blockhaus par Israël depuis plus de 5 ans et ce blockhaus à été condamné par l’ONU !
    http://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775
    -
    Les tunnels sont vitales pour le plus de 1,5 millions de personnes vivant à Gaza comme dans une prison du à la politique sioniste !
    -
    Les tunnels ont une fonction primaire vitale pour les palestiniens, celui de contourner le blockhaus, pour approvisionner les habitants de la zone de Gaza avec des aliments et d’autres produits de consommation ! 
    -
    http://www.ina.fr/video/VDD10021458
    -
    Les tunnels sont la conséquence des blockhaus imposé par les sionistes !
    -
    Il faut rester logique :
    Si Israël détruit toutes les tunnels c’est avec l’objectif de rendre la vie aux palestiniens plus que impossible et les faire fuire de la zone de Gaza pour « récupérer » les terres des palestiniens ... OUI, Israël fait exprès pour pourrir la vie des palestiniens pour qu’ils finissant de quitter la zone de GAZA !
    -
    Je condamne la lâcheté de la communauté internationale qui se laisse mener par le bout de nez par ses sionistes, commentant des crimes de guerre partitives !
    https://www.youtube.com/watch?v=2_3G5X8I4lI

    -
    Je tiens à rappeler une des nombreuses résolutions prises par l’ONU
    http://www.monde-diplomatique.fr/20...
    -
    Résolution 242 (22 novembre 1967). Le Conseil de sécurité condamne l’« acquisition de territoire par la guerre » et demande le « retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés ». Il affirme « l’inviolabilité territoriale et l’indépendance politique » de chaque État de la région.
    -
    Jamais Israël été réellement iniquité par les nombreuses décision (résolutions) prise par l’ONU !
    -
    Alors Israël na que à lever le blockhaus et les tunnels deviendront tout naturellement obsolètes !


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 juillet 2014 14:02

      correction :
      commentant des crimes de guerre répétitives !


    • HELIOS HELIOS 1er août 2014 12:21

      le blocus (et non pas blockhaus, mot d’origine allemande, qui est un bâtiment en béton et qui en français s’appelle « casemate ») de Gaza n’est pas celui que vous racontez.


      Israel a « rendu » Gaza au palestiniens avec une seule et unique condition : qu’il n’y ait pas d’armes parce qu’on suppose que sans armes il n’y a que peu de chance de livrer un combat sanglant.

      Or les terroristes, pas les habitants de Gaza, se sont empressés de s’approvisionner en armes. Israel a été obligé de mettre en place un système de contrôle pour empêcher les armes et c’est comme cela que sont apparu les tunnel entre l’Egypte et Gaza.
      L’Égypte, malgré les différentes tendances, ne souhaite pas non plus que des armes transitent par ces tunnels.

      Tout ce que le peuple de Gaza souhaite importer, la plupart du temps payé partiellement ou totalement par l’Europe entre a Gaza sans difficultés, que ce soit de la nourriture, de l’énergie etc... Israel a mis un quota sur certains produits susceptibles de servir directement ou indirectement d’arme et ces quota correspondent aux demandes des gazaouis.
      En période « calme » les marchés de Gaza regorgent de tout ce qui est nécessaire.

      Pour effectuer ce contrôle il est aussi impératif de bloquer la mer, c’est ce qui est fait mais n’empêche pas les pécheurs de passer. Seuls, ceux qui veulent aller au delà et effectuer une pêche pélagique sont soumis a contrôle, toujours dans le but de bloquer les armes.

      Les tunnel que Tsahal veut supprimer actuellement, ne sont pas les tunnels qui « alimentent » Gaza en moutons supplémentaires pour l’Ait, non, ce sont des tunnels qui passent sous la frontière avec Israel et qui permettent a des terroristes de franchir cette frontière pour aller semer la terreur hors de leur territoire.

      Votre message, dans ses parties tendancieuse, participe a la désinformation et la victimisation des intégristes musulmans. Je ne dis pas que cette victimisation ne joue pas aussi dans l’autre sens depuis plus de 65 ans, mais actuellement c’est trop facile d’accuser seulement Israel.

      D’autre part, il s’agit d’une guerre asymétrique, comme l’ont menée les vietnamiens ou les algériens envers la France a leurs époques. Les Israeliens ne cherchent pas a écraser Gaza, ils cherchent a se défendre et quel est le moyen pour se defennre dans ce type de situation et de conflit ? envoyer quelques soldats qui se feront tuer, la frontiere enfoncée et les populations les plus proches égorgées enlevées ???

      Israel est un pays occidental qui cherche a sanctuariser son territoire. Eux ont au moins les c... de le dire et de le faire, face a des barbares qui se cachent derrière les femmes et les enfants, dans les écoles, les hôpitaux et les mosquées. Il n’y a pas ce type de problème en Israel, car en cas de danger, on évacue les civils des zones dangereuses d’abord...

    • tf1Groupie 1er août 2014 13:18

      Dites-moi Helios vous êtes sur que vous êtes informé ?
      Vous connaissez Internet ??

      Il y a par exemple ce site d’une ONG, mais il y en a d’autres. Vous sauriez que vous dites n’importe quoi, notamment pour la pêche, interdite au-delà de six miles.

      Extrait :
      "

      • Plus de 40 % de la population gazaouie, dont près de 50 % de jeunes, se trouvent sans emploi et 80 % reçoivent une aide internationale. Nombre d’industries clés, telles que le secteur de la construction, ont été décimées, l’importation des matériaux de base à Gaza n’étant pas autorisée. Les exportations représentent actuellement moins de 3 % de leur volume d’avant le blocus, les produits agricoles et autres marchandises devant transiter par la Cisjordanie et toute exportation vers Israël demeurant interdite.
      • Le blocus avait laissé la population particulièrement dépendante des tunnels égyptiens pour son approvisionnement. La fermeture de ces tunnels par le gouvernement égyptien, à la mi-2013, a dès lors fortement aggravé la situation humanitaire à Gaza. La pénurie générale de carburant cause des coupures de courant pouvant durer de 12 à 16 heures chaque jour,... "

    • vincem13 2 août 2014 00:47

      Votre message cherche à montrer une certaine tolérance qui n’est que de façade !


      Interdire à son voisin d’avoir des armes, et en posséder soit même, comment dire... c’est se moquer du monde ! S’il y a un ressenti contre l’Etat d’Israël, c’est que sa politique de colonisation, illégale et dénoncée par de nombreux états du monde, se poursuit au mépris des traités internationaux. Faire un tel blocus sur un pays n’est pas acceptable. Et enfin, pour détruire des tunnels dont la sortie se trouve sur le territoire Israélien, il n’y a nul besoin de bombarder les villes, il suffit de bombarder la sortie des tunnels sur son propre territoire. 

      Des terroristes, et plus largement des contestataires ou des révoltés, il y en a partout dans le monde lorsque des injustices sont perpétrées. Si Israël est confronté plus que les autres à ce problème, c’est peut-être que l’oppression qu’il exerce est excessivement insupportable pour les populations voisines.

      On ne récole que ce que l’on sème !!!!


    • abelard 2 août 2014 11:18

      Voila, Monsieur Hélios, un commentaire coulé dans la connerie pure.

      Un blocus, cher Hélios, est un acte de guerre. Israël est donc en guerre contre Gaza. Que les Palestiniens cherchent à desserrer l’étau est absolument légitime. Qu’ils creusent des tunnels pour s’alimenter et pour s’armer n’est que la conséquence du blocus. La guerre, c’est la guerre, mon bon Hélios.
      Personne n’a le droit de demander à un peuple soumis à la guerre de ne pas tendre l’autre joue.
      Le Hamas, quelque soit sa fameuse « charte » est le mouvement de résistance palestinien.
      Je ne crois pas que Jean Moulin ait voulu faire la paix avec l’occupant nazi...


  • ZEN ZEN 31 juillet 2014 14:30

    Bonjour astus
    Tout cela au moment où le Hamas allait probablement réussir, par nécessité, son rapprochement avec le Fatah, ce qui pouvait constituer une base historique pour une partenariat pouvant négocier enfin un accord de paix...comme par hasard !
    Michèle Sibony s’indigne de l’inaction des grandes puissances. Michel Warschawski dénonce la tragédie en cours. Richard Wagman montre que la question palestinienne est d’abord une question juive.
    En tous cas, un nouveau seuil a été franchi.


    • ZEN ZEN 31 juillet 2014 14:34

       "Comment cela va-t-il finir ?" demandaient déjà de jeunes Israëliens démoralisés en 1970.
       Ezer Weisman répondait :« Il faut d’abord savoir comment cela a commencé »


    • astus astus 31 juillet 2014 15:04

      Bonjour ZEN,

       
      Et merci comme toujours pour ces liens pertinents qui montrent que des personnalités individuelles cherchent heureusement à faire entendre leur voix, laquelle contraste singulièrement avec le silence embarrassé de nombreux politiques.

      Et il est bon de rappeler comme Ezer Weisman que les choses n’avaient pas bien commencé il y a longtemps déjà. Toutes les guerres ont une histoire qu’il faut faire remonter à la surface pour comprendre les origines qui continuent de l’alimenter. Mais celle-ci a de particulier, comme j’essaie de le montrer ici, qu’elle s’est peu à peu transformée en une vendetta ce qui explique qu’elle n’obéit pas aux règles habituelles.

      Aussi le problème aujourd’hui n’est pas à mon avis de désigner de façon morale un bon et un mauvais, ou un vainqueur et un perdant, (ce qui à mon sens disqualifie un des deux partis et donc retarde toute négociation) mais de séparer les protagonistes pour faire cesser la violence afin qu’ils puissent se parler.  Or malheureusement le recours à la communauté internationale ne veut plus dire grand chose aujourd’hui tant les grandes puissances se sont disqualifiées dans leurs ingérences intempestives en Irak, en Afghanistan ou en Libye par exemple.

      Amitiés. 

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 31 juillet 2014 18:45

      Tout à fait, Zen, ça m’a sauté aux yeux avant-même le début de ces hostilités, sans vouloir minimiser, bien sur la part de responsabilité des différentes brigades de martyrs de toutes sortes. Mais je n’ai pas eu le temps de me réjouir alors qu’au meurtre de ces 3 jeunes colons répondait l’immolation de ce jeune palestinien et les départs de Qassam (très utiles et opportuns, ces roquettes... Çà m’a toujours fait marrer que les Israëliens arrivent à bloquer la livraison de pénicilline, mais pas celle de Qassam...). Donc ok pour l’argument géo-politique. du meilleur allié d’Israël, il serait fort dérangeant que le Hamas se transforme en allié du Fatah... merde alors.

      Ajoutons au tableau géo-politique, si vous le voulez bien, comme disait Lucien Jeunesse, un codicile géo-stratégique : car voyez-vous chers amis, il se trouve que l’on sait depuis peu qu’à quelques encâblures de la plage de Gaza git un réservoir de gaz aussi gigantesque dit-on, qu’inexploitable, en l’état actuel des choses, par ses ayant-droits.
      Pour lesquels je me fais donc un soucis qui va au-delà des massacres actuels, jusqu’à ceux, trop probables, de demain.


  • ZEN ZEN 31 juillet 2014 16:52

    Les Etats-Unis disposent de l’arme absolue vis à vis d’Israël : l’arme économique et militaitre. Sans elle, Tel Aviv ne pourrait rien et compte sur la pression de l’AIPAC au Congrès.
    Barack livre des armes, François annonce quelques millions pour reconstruire...
    Belle division du travail ! smiley


  • le moine du côté obscur 31 juillet 2014 17:05

    Personnellement je n’ai aucune sympathie pour la branche politique du Hamas notamment pour ce qu’ils ont fait en Syrie, préférant les allégeances sectaires (frères musulmans et Qatar) aux liens familiaux (Palestine). Mais on aurait pu et du laisser une chance au rapprochement Hamas et Fatah pour voir ce que ça allait donner. Comme par hasard on nous a sortis l’histoire de ces 3 jeunes israéliens qui auraient (selon les médias mainstream reprenant les israéliens) été tués par le Hamas alors que celui-ci n’a pas revendiqué ces meurtres. Dès lors l’effroyable enchaînement était prévisible. Aujourd’hui on parle de plus de 1300 morts et combien de blessés graves, combien de sans abri ? Et jusqu’où ça va s’arrêter ? Là ce n’est plus une question de Hamas, c’est une question de qui ramènera les sionistes à la raison ! Or la boucherie se poursuit et cela n’émeut même pas les gouvernements arabo-musulmans eux pourtant si prompts à s’en prendre à Bashar Al Assad. La vérité est exposée et elle marque !
    Personnellement je ne peux pas dire que je suis choqué puisque je n’ai cessé de répéter depuis plus de dix ans que nous sommes dirigés par des démons. Si certains ont voulu voir des traces d’humanité dans les monstres à l’apparence humaine qui dirigent le monde, ils en auront pour leur naïveté. Ces démons continueront à pousser et à aller à chaque fois un peu plus loin, puisque aucune force ne semble vouloir se dresser face à eux. Aujourd’hui ce sont les palestiniens et demain ce sera qui ? Voilà l’effroyable question qu’il faut se poser ! Les nazisionistes sont en train d’embraser le monde, de sorte qu’il risque de ne plus y avoir une zone de paix. La question que je me pose c’est à quand le tour d’autres pays de la zone et à quand le tour des européens aussi. L’incendie a commencé quant à savoir où il va s’arrêter....


  • 65beve 65beve 31 juillet 2014 18:19
    Bonjour,
    Ce matin , Védrine était l’invité de FI.
    Il était très mal à l’aise devant les questions des auditeurs.
    Sa réponse était toujours la même ; on ne peut rien faire, ni aujourd’hui ni hier ni demain.
    On le sentait nettement plus à l’aise lorsque la question ukrainienne est venue sur le tapis.
    cdlt


    • OMAR 31 juillet 2014 19:16

      Omar33

      Tous les mêmes dès qu’il s’agit du drame palestinien....

      Je savais le lobby sioniste ultra-puissant.

      Mais pas au point où prononcer Palestine ou Gaza, signifiait la guillotine à son auteur...


  • OMAR 31 juillet 2014 19:44

    Omar33

    Bonjour astus  :"On peut à présent attester clairement, avec des preuves historiques, que les religions monothéistes portent en elles des germes potentiels de totalitarisme".

    Merci pour votre article qui me permet une autre lecture du conflit israélo-palestinien et du drame palestinien.
    Mes connaissance de la chose religieuse sont très limitées, mais je reste convaincu que les religions monothéistes ne sont en rien responsables devant cette haine et cette barbarie.

    Ce sont plutôt ces extrémistes rabbins, curés et imams qu’il faudrait incriminé.

    D’autre part, il ne s’agit pas fondamentalement d’une guerre de religion, mais celle de hordes venues essentiellement d’Europe centrale, les Khazars, venues occuper une terre qu’ils n’ont jamais connu auparavant tout en chassant ou exterminant la population originelle : un pur problème de colonisation.

    C’est le même problème qu’à vécu l’Afrique du Sud mais avec cette difference que la couleur de la peau remplaçait la religion.

    J’ai longtemps vécu à la Casbah d’Alger pour témoigner qu’il n’y a jamais eu de problèmes autres que domestiques, entre nos familles musulmanes, les familles juives et celles pieds-noirs.
    Il y a même eu des mariages entre nos 3 communautés.


    • astus astus 31 juillet 2014 23:21

      OMAR 33 : 

      Le conflit israelo-palestinien est un conflit identitaire, territorial et religieux qui s’origine à partir des accords secrets de Sykes-Picot signés le 16 mai 1916 entre la France et la Grande Bretagne avec le démantèlement de l’empire Ottoman et la déclaration Balfour de 1917. La ville de Jérusalem, au carrefour des 3 religions du Livre, n’est pas là par hasard même s’il est vrai que ces religions ont pu dans de nombreux endroits cohabiter harmonieusement notamment en Andalousie jusqu’en 1492 avant qu’Isabelle la Catholique ne s’en mêle. Les juifs et les musulmans ont dû alors partir, mais ces derniers avaient longtemps persécutés les chrétiens, qui a leur tour devinrent persécuteurs...On pourrait continuer l’histoire... ou remonter aux croisades pour montrer la compétition entre ces croyances qui perdure encore avec les extrémistes d’aujourd’hui. Les partis religieux sont très influents en Israël et les combattants du Hamas s’inspirent d’un Islam intégriste. Tout cela ne concerne pas les croyants « ordinaires » qui ne représentent pas de menace a priori et vivent leur religion tranquillement. Mais la politique aujourd’hui, comme par le passé, quoique avec des moyens plus modernes, est instrumentalisée par des fondamentalistes haineux qui se servent de la religion comme d’une arme. Celle-ci consiste à clamer qu’il n’y a qu’une seule Vérité : la leur. Cela s’appelle le totalitarisme.
      Cordialement.

  • Claire29 Claire29 31 juillet 2014 20:37
    Toutes les voix qui appellent à faire cesser ce massacre sont importantes,
    peu importe le camp politique de celui ou de celle qui fait entendre la sienne,voici celle de D.de Villepin :


  • ggo56 31 juillet 2014 21:32

    Mon père me disait hier qu’il ressentait aux morts militaires israéliennes les mêmes satisfactions que les morts SS par la résistance pendant la guerre, sur Saint-Nazaire.
    Les représailles étaient le prix (fort) à payer, mais pas de liberté dans la soumission !


  • alinea alinea 31 juillet 2014 22:50

    Je vous conseille à tous le grand débat sur Mediapart, sur Gaza.


  • Pyrathome Pyrathome 31 juillet 2014 23:44
    En Israël, l’extrême droite se déchaîne, en toute impunité

    31 juillet 2014 |  Par Pierre Puchot

    En Israël, il ne se passe désormais plus trois jours sans qu’une manifestation contre la guerre à Gaza ne fasse l’objet d’une violente répression de la part des militants d’extrême droite. Jafar Farah dirige le centre Mossawa, dédié à l’étude des discriminations subies par la communauté arabe en Israël. « Une manifestation de haine à cette échelle, plus seulement de la part des colons de Cisjordanie, je n’ai jamais vu cela, c’est un phénomène nouveau », dit-il..............

    http://www.mediapart.fr/journal/international/310714/en-israel-lextreme-droite-se-dechaine-en-toute-impunite
    ..


  • Massada Massada 1er août 2014 08:42
    OUI au cessez le feu, place au dialogue
    l’ONU a son rôle a jouer, il doit le faire au plis vite !

     « La situation est très tendue, nous ne pouvons rester les bras croisés et assister de loin à un tel gâchis » a estimé le secrétaire général des Nations Unies, qui s’est dit heureux que tous les pays du Conseil de sécurité aient accepté de voter à l’unanimité cette résolution.

    L’échauffourée dans un restaurant entre le chanteur Justin Bieber et l’ex acteur Orlando Bloom pourrait être le début d’un long affrontement entre les deux célébrités. Après des propos haineux postés par le chanteur contre Orlando Bloom sur Instagram, le Conseil de sécurité de l’ONU a souhaité réagir au plus vite et s’est emparé du dossier immédiatement avec une réunion de dernière minute. « La situation est très tendue, nous ne pouvons rester les bras croisés et assister de loin à un tel gâchis » a estimé le secrétaire général des Nations Unies, qui s’est dit heureux que tous les pays du Conseil de sécurité aient accepté de voter à l’unanimité cette résolution.

    « Ce conflit peut dégénérer à tout moment, il y a des factions très unies et des opinions très tranchées de chaque côté » expliquait pour sa part l’ambassadeur français qui a fait plusieurs propositions décisives. « Cela montre, à ceux qui en doutaient, que les Nations Unies peuvent être utiles et apporter des réponses concrètes » se réjouissait de son côté l’ambassadeur chinois au micro de E ! Entertainment. 

    Dans l’immédiat, les Nations Unies ont demandé une zone d’exclusion autour du mannequin Miranda Kerr ainsi qu’un corridor humanitaire entre les deux célébrités. L’ONU enfin a appelé au calme sur les réseaux sociaux pour ne pas envenimer une situation déjà très tendue et qui laisse supposer un embrasement des pages people des magazines.

    • Gnostic GNOSTIC 1er août 2014 09:30


      En tout cas MASSADA n’est pas dépourvu d’humour

      L’HUMOUR un denrée très rare sur AV

      Mais des gens qui se prennent très au sérieux et qui savent TOUT sur AV

      Alors là ...

       :->

  • Gnostic GNOSTIC 1er août 2014 10:03



    C’est INCROYABLE personne ici ne relate le succès extraordinaire de la manifestation en faveur d’ISRAEL qui a eu lieu hier soir à Paris (5000 spectateurs) ?

     

    Je vous la résume donc :

     

    L’organisateur de la manifestation, le président du CRIF a remercié les milliers de sympathisants présents devant l’ambassade d’Israël. Au passage, il a sermonné vertement FLAMBY de les soutenir trop mollement !

     

    Arno KLARSFELD a pleuré sur la dissolution probable de la LDJ  smiley

     

    Ensuite, Patrick BRUEL et Enrico MACIAS ont chanté un hymne à la gloire de Tsahal

     

    Puis, sous un tonnerre d’applaudissements, BHL en tenue de parachutiste a déclaré qu’il sauterait dimanche sur Gaza en flammes.

     

    Pendant ce temps l’avionneur et proprio du Figaro distribuait des rafales de cornets glacés délicieusement enrobés d’un billet de 50 euros.

     

     

    Et le clou du spectacle, ce fut quand DIEUDONNÉ arriva sur l’estrade avec une grenade dans chaque main, euh NON qu’est-ce que j’écris comme conneries, avec UN ANANAS DANS CHAQUE MAIN et s’est mis à chanter :

     

    Tu me tiens par la shoah, je te tiens par l’ananas …

     

    Et alors, toute la foule a repris en chœur :

     

    CHAUD, CHAUD, CHAUD ANANAS …

     

    Et la manif s’est terminée par une QUENELLE GÉANTE.

     

     smiley

     

    * Note aux producteurs d’AV vous devriez ajouter comme smiley, le signe de la quenelle

     


  • chantecler chantecler 1er août 2014 13:15

    Je pense que : « Silence , on tue ! » Serait plus approprié .

    A part ça , privé de connexion internet hier soir j’ai regardé les infos TV :

    Bref , ce que j’ai retenu par rapport à la guerre israélienne contre Gaza et la manif juive de soutien :

    « Les médias sont contre nous et désinforment ... »

    Ah bon  ? Excusez , j’avais pas remarqué .... !

    Un juif : « les palestiniens ont tué des milliers de juifs ... »

    Ah oui ?

    Avant la décision de B. Netanayu pour cette énième boucherie contre Gaza et les Palestiniens , combien de Juifs israéliens tués par les roquettes ?

    Réponse : aucun.

    Dans l’armée israélienne , il y a des morts : au départ très peu et en partie des morts par bavures , comme on dit .

    Bon, maintenant les gradés des soldats israélien ont décidé d’entrer profondément dans la bande de Gaza , et se heurtent à une résistance très forte au sol , ce qui est le propre des offensives en territoire détruit : les ruines font depuis toujours l’objet de combats acharnés .

    B. Netanayu et vos sbires : vous êtes des salopards de fascistes , pardon de sionistes .

    Vous ne méritez même pas un crachat .


  • Massada Massada 1er août 2014 16:10

    En dépit du cessez-le-feu humanitaire décrété par les Etats-Unis, l’ONU, avec l’accord du Qatar et de la Turquie, les miliciens islamistes ont tendu une embuscade dans la ville de Rafah.

    Les assaillants ont été neutralisés, et l’on compte 20 morts et plus de 100 blessés dans les rangs du Hamas.

    Un soldat de la brigade Givati aurait été enlevé lors de l’embuscade.
    Notre réplique sera terrible ! ils n’ont encore rien vu, par air, par mer et terre on va leur en mettre plein la gueule !!!!

    Il y aurait déjà environ 70 miliciens tués, ils vont connaitre l’enfer !

    • OmegaDG OmegaDG 1er août 2014 21:16

      Pour l’Histoire et la mémoire hasbari de Massada : 
       

      L’archéologie vient de découvrir les vestiges d’un mur entourant possiblement le pays légendaire et maudit de Canaan qui fut vitrifiée au XXI siècle AD. La mythologie parle d’une insurection mondiale contre les politiques génocidaires du peuple de l’Étoile qui aurait vécu sur la « terre maudite » où habitaient des serviteurs d’une espèce de dieu jaloux, innommable et impuissant, qui se complaisait à de multiples alliances qu’il trahit selon les caprices de son humeur.

      Une légende rapporte aussi que dans tous les pays un lynchage en règle eu lieu pour régler le sort d’une communauté associée qui, selon le mythe répandu concernant les pouvoirs magiques de douze Fed, causa toutes les guerres des temps modernes et de la dernière shoa.

       

      Les historiens aussi font le rapprochement entre une tribu dite « des douze » et l’expultion d’Égypte des fils de Ra, une congrégation de prêtres sectaires et leur douze clans ainsi que les familles fidèles d’une religion monothéiste d’un certain pharaon, Akhéna(d)on A(t)onAy, qui interdit le droit à la différence et le culte aux autres dieux et, ceux de la région IsRaEl (fils du dieu Ra) ancienne province égyptienne des descendants maudits du peuple du veau d’or dont on a retrouvé la statue en amérique devant un ancien temple en ruine réservé au dieu cupide Mammonhattan

       

      Évidemment ce ne sont que des hypothèses inspirées de contes de légendes et de mythes, car tout un chacun sait que notre Grand Livre du Seigneur des Anneaux est le seul qui raconte véritablement l’histoire des temps anciens de la terre du milieu et que ceux qui la contestent sont punis par la loi Grossomodo-Gayssot.

      Que Gandalf nous protège tous en ce quarantième siècle après Mord’or.


  • Ruut Ruut 1er août 2014 17:01

    Pourquoi les médiats n’expliquent ils pas le choix des cibles au lieu de nous montrer des atrocités sans explication du pourquoi ?

    Est ce pour nous faire accepter dans le temps cette situation ?

    C’est un comportement détestable de ne jamais aller au bout du travail journalistique.


    • vincem13 2 août 2014 01:57

      Cher Ruut,


      Croiriez-vous encore que les médias nous donnent une vraie information, et se préoccupe du travail journalistique ?

  • Werner Laferier Werner Laferier 1er août 2014 17:46

    Effectivement, le silence tue, en Syrie, un dictateur massacre sa population, une intervention militaire aurait ramené la paix, en Russie, Poutine se permet d’annexer la Crimée et l’Ukraine en violation du droit international, des sanctions, une intervention militaire occidentale de l’ONU et de l’OTAN aurait remis à sa place les sbires de Moscou.
    Penser par exemple que c’était mieux sous Kadhafi, c’est un peu comme regretter Louis 16 en 1794 ou Brejnev en 2014 parce que l’Ukraine était plus stable a ce moment la... Kadhafi a complétement déstructuré la société libyenne qui se reconstruit doucement et douloureusement. L’OTAN a hâté la défaite de Kadafi, c’est tout. Vous auriez préféré un scenario syrien ?
    A ceux qui pourfendent l’intervention civilisatrice Franco-Us, il convient de rappeler que Khadafi s’apprêtait à détruire Benghazi et que ses habitants avaient appelé au secours. Vous vous sentiriez bien si des milliers de civils étaient morts et que Khadafi était toujours au pouvoir ? Voila ce qui arrive si Kadhafi était encore au pouvoir, une situation identique à la Syrie.
    On oublie les kurdes qui ont souffert de Saddam et qui souffrent actuellement de la Syrie et de l’Iran.
    Voila des causes nobles, Israel n’est pas une cause de justice, Israël combat des terroristes comme les US en 2001.


    • chantecler chantecler 1er août 2014 20:40

      Mouarf !  smiley

      Le monde selon W Laferier ....

      Ex : V. Poutine annexe la Crimée et l’Ukraine .
      un : la Crimée c’est en Ukraine zone hautement stratégique pour la Russie avec ses bases militaires navales son accès à la mer Noire etc ...

      Combien de bases américaines de par le monde pour protéger leur zone d’influence ?
      Et encore dans le cas de la Crimée c’est leur frontière ...

      Vous pensez que l’ONU ferait quelque chose si la Russie était attaquée ?

      Combien de temps ont mis les armées alliées avant de mettre le pied en Allemagne alors que l’URSS avait été sauvagement agressée en 1941 ?

      Et elle l’a payé de combien de morts, de blessés , de mutilés , de veuves et d’orphelins ?
      J’avance un chiffre : cinquante millions ...

      Il est vrai que c’était des bolcheviques , des gens détestables qui n’acceptaient pas les règles du capitalisme international qui apporte comme nous le savons tant de bienfaits ...

      Quant au reste de l’Ukraine il se trouve que l’est de l’Ukraine est fortement russophile et l’ouest , ben on ne sait pas : europhile ?

      C’est à dire candidate à entrer dans l’UE et par voie de conséquence l’OTAN ?

      Mais entre la volonté de quelques dirigeants zarbis et celle d’un peuple il y a de sacrées nuances ...

      La Syrie : la honte c’est de ne pas avoir mis en garde les insurgés que nous ne les soutiendrions pas .
      Ils se sont retrouvés face à BEA qui est effectivement un magnifique salopard .

      La Libye : c’est un peu pareil on a laissé pourrir avant de réagir .

      Mais apparemment le dégommage de Kadhafi comme celui de S. Hussein n’a rien arrangé : le chaos .

      Israël : la honte absolue de par cet énième carnage dans un contexte de colonisation jamais remis en cause .

      Un pays riche , structuré , avec une puissante armée , chouchou des USA , contre une population démunie , sans état , sans armée , vivant dans une prison à ciel ouvert , surpeuplée et sous blocus depuis 8 ans .

      Démonstration de force lamentable . la honte .

      Pour cautionner ou approuver ça faut être givré , ou fanatisé . 


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 1er août 2014 21:01

      Même si l’histoire ne se répète jamais, dit-on, l’ « intervention civilisatrice Franco-US » a des antécédents ailleurs


    • vincem13 2 août 2014 02:02

      +1 ! Israël est gouverné par des malades mentaux (chez nous c’est pas mieux).


    • Claude Simon Claude Simon 2 août 2014 19:41

      Non Werner, toute guerre est une immonde manipulation des masses afin :

      - de contrôler sa population ;
      - de justifier des politiques vouées à l’échec ;
      - de prouver l’impuissance de la poltique face aux complexes militaro-industriels ;
      - d’alimenter le journalisme de guerre ;
      - d’assurer sa stabilité en déstabilisant ailleurs ;
      - de tester le matériel militaire ;

      Si la France a été en Lybie, c’est pour le pétrole du champ NC7, au profit de Total. Benghazi était menacé par 4 tanks irakiens au moment des menaces de Kadhafi sur la population. Les services secrets français avaient commencé à agir bien avant la résolution de l’ONU. A décharge, Kadhafi se cherchait un sucesseur, son fils.

      Quoiqu’il en soit, et jusqu’à preuve du contraire, la meilleure des solutions est dans Manara.



  • peyogora 1er août 2014 20:44

    Il me semble que cette tierce personne est l’ONU, du moins présentée comme telle. Mais les extrémistes dominants avec comme chef les USA, la bâillonnent et confisque son jugement à leurs propres intérêts. Comment faire ?


  • Massada Massada 2 août 2014 19:49
    Après avoir rompu la trêve, dans les conditions de lâcheté que l’on sait, le Hamas apparaît au yeux du monde comme une entité peu fiable, assoiffée de sang, avec laquelle il sera vraisemblablement impossible de s’entendre sur quoi que ce soit.

    Le revers diplomatique essuyé par la direction de la milice djihadiste est bien plus important que ce qu’il avait prévu. Le Hamas est aujourd’hui presque totalement isolé, même dans le monde arabe où tout le monde espère sa disparition.

    C’est vrai au point qu’aucun pays arabe, pas plus que la Ligue arabe, n’a demandé la réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour tenter de lui sauver la mise.

    De plus en faisant l’erreur de kidnapper un soldat israélien, il a permis à Israël de lancer la plus large opération terrestre depuis le début du conflit, dans le sillage de la légitimation de sa réplique au kidnapping, en prenant le contrôle du sud de la bande de Gaza.


    • tf1Groupie 2 août 2014 20:00

      Salut Massada, t’es en forme tu as eu ta dose de chair fraiche aujourd’hui ?

      Bon pour le soldat « kidnappé » on n’est pas inquiets : il a été enterré sous les bombes de Tsahal, conformément au protocole Hannibal.


  • COVADONGA722 COVADONGA722 2 août 2014 20:10

    le protocole hannibal est une légende urbaine aucune armée d’un état de droit ne survivrait à un tel ordre !C’est confondre une armée de réservistes avec une secte religieuse dont d’ailleurs vous utilisez la propagande.Il existe suffisamment de faits avérés commis par Tsahal pour que vous invoquiez de la stupide propagande..

    Asinus : ne varietur 

    • tf1Groupie 2 août 2014 20:16

      Vous avez raison c’est un discours de la secte israelienne, alors c’est certainement de la propagande, mais pas la mienne.

      Merci de donner des liens quand vous insultez vos interlocuteurs !


    • COVADONGA722 COVADONGA722 3 août 2014 00:28
       vous évoquez une consigne verbale qui a été rétractée et contredite le jour même de son évocation.Par ailleurs vous usez du terme « protocole » ce qui évoque au niveau de l’inconscient a mon sens vos motivations. 

    • tf1Groupie 3 août 2014 00:52

      J’adore la façon dont vous fouillez mon inconscient.
      ça arrive souvent sur ce site de prétendre connaitre ce que pensent les gens, « réellement »
      Décrivez-moi mes motivations, ça m’intéresse !

      J’ai utilisé l’expression « protocole » parce c’est comme cela que je l’ai trouvé sur Internet, notamment dans le premier lien que je vous ai donné.
      Il est également cité ainsi sur le site JSSNews, site qui soutient Tsahal à fond, mais que j’évite de donner en lien tellement c’est un torchon où, par exemple, certains commentateurs parlent de « dératiser Jérusalem ».

      Mais bref à quoi bon vous expliquer puisque vous savez tout de mon MOI profond et que vous avez certainement détecté un affreux antisémite...


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 3 août 2014 00:55

      hmmm...il n’empêche qu’une fois que l’info (capture) est parvenue au centre de commande de Zazal, le pillonage de Rafah est parti crescendo, et tout véhicule approchant de l’hôpital Abou Yousuf Al Najjar de Rafah a été pris pour cible...dans un tel scénario, un hôpital étant le genre d’endroit où vous emmèneriez un soldat blessé qui vivant pourrait servir de monnaie d’échange...C’est la seconde fois que cette rumeur circule au cours de cette « opération » (Sgt. Levy, 26 juillet dernier) 


      p.s. : le terme généralement employé étant « directive » et non pas « protocole » 

    • COVADONGA722 COVADONGA722 3 août 2014 08:33

      @Lord je suis d’accord , il faudra ultérieurement vérifier « la presse israélienne du moins

      une partie s’en chargeras » s’il s’agit d’un hasard tactique ou si comme je le crois et c’est la un des fait reprochables dont je parlais les véhicules sanitaires sont quasi systématiquement ciblés par Tsahal .
      Par ailleurs c’est une évidence que pour le gvt israelien le coût politique d’un captif et de beaucoup supérieur a une mort au combat .
      Pour peu qu’elle importe j’ai donné ailleurs ma vision de cette boucherie .
      "Je suis toujours sciés de cette propension israélienne a aller au contact au sol en zone urbaine.
      Ils y perdent des hommes , ya de la casse collatérale coûteuse politiquement !Tsahal sait casser du lanceur de roquette à moindre coût mais chaque fois le gvt israélien répond au provocation » viens viens je vais te péter ta race » ben en y allant !comme ci cela faisait partie du jeu remettant en selle un Hamas qui je vous le rappelle était totalement discrédité pour sa gestion par les gazaoui il y un mois !A mes yeux la poursuite de la colonisation à besoin de la présence des terroristes du Hamas comme justification .
      A vous croiser de nouveau

      Asinus : ne varietur 



       

    • tf1Groupie 3 août 2014 14:03

      @COVA,

      Vous ne m’avez pas répondu sur les « motivations » que vous m’attribuez.

      Est-il difficile ou gênant d’assumer vos insinuations ?


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 3 août 2014 16:40

       

      @asinus

       

      Well, well…hasard tactique ou compter sur une procédure de type stochastique (bombardements aériens et pilonnage artillerie-tank autant massifs qu’au petit bonheur la chance) pour couper court à l’opération de « kidnapping » (le soldat capturé étant réduit au statut de gamine enlevée à la sortie du collège, et par définition fait partie intégrante de l’opération de « kidnapping » à « neutraliser ») : puisque c’est ainsi que l’éthicien de Zazal interprète les différentes formulations de la dite directive Hannibal…

       

      De mon point de vue, bombarder et pilonner massivement (ce qui a été le cas lors de l’heure ayant suivi l’hypothétique capture : hypothétique étant donné que Zazal a revu sa position depuis) le périmètre dans lequel le soldat capturé est potentiellement toujours présent/vivant me semble être quasiment une condamnation à mort du dit soldat…

       

      en pratique pour la seule journée concernée ici : 1085 obus (principalement à fragmentation), 118 missiles/bombes largués par l’aviation, et 30 balancés par la marine : vous êtes un ex-militaire, le simple rayon léthal (sans parler du rayon jusqu’auquel des blessures sévères peuvent être infligés) des obus/bombes/missiles employés suffit à comprendre que l’objectif n’est pas plus la survie du soldat capturé, que d’éviter des pertes civiles…res ipsa loquitur 

       

      Peu importe, comme bien souvent, la version officielle a été revue, sera réécrite…et ce n’est là qu’un micro-événement : excepté pour les quelques dizaines Palestiniens tués au cours de cette « opération anti-kidnapping » supposée.

       

      Pour le reste, c.à.d. vos remarques sur la « propension israélienne » a allé au contact des hamasniks sur leur terrain…le vocabulaire de la langue française compte quelques mots et concepts permettant de mieux comprendre cela : j’en compte a minima quatre : stupidité, arrogance et mépris, plus « publicité »…

       

      Stupidité s’appliquant à Bibi en premier lieu : cette « opération » militaire étant avant tout une opération politique (pas de grande ferveur chez les militaires ou le renseignement selon ce qui s’entend en coulisses) avec deux objectifs : après avoir torpillé le processus de paix, torpiller la « réunification » palestinienne, et en second : garder son fauteuil au risque d’avoir de sévères démangeaisons…Bibi n’a a jamais été un génie en matière militaire, mais souffre d’un complexe vis-à-vis de son frangin, et même Papa mort continue de vouloir montrer qu’il en a…

       

      Arrogance et mépris :

       

      1. toute la prop-à-gland ayant servi à chauffer l’opinion intra-muros, et s’attirer les sympathies de l’audience globale s’est fondée sur la supposée faiblesse du Hamas : ce qui était vrai uniquement en termes de popularité : dans les 20-30% max ces derniers mois, popularité à relativiser puisqu’il s’agit de la pop adulte gazaoui, la pop gazaoui étant majoritairement mineure : popularité toute relative…now, le score de popularité risque de faire exploser le compteur…

       

      Dans les faits, le Hamas même isolé, a revu et corrigé ses tactiques, son organisation, la coordination (en cas d’opération zioniste) avec les autres groupes, etc… et techniquement n’a jamais été aussi fort : ce qui était déjà connu avant le début des opérations.

       

      On notera aussi l’échec en terme de renseignement : même la « victoire » annoncée n’est à nouveau que de la propagande, s’agissant ici de « refroidir » une opinion intra-muros un peu trop échauffée, côté yankee, plus du double de tunnels « offensifs » (Lord au vu du contexte les qualifierait plutôt du tunnels « défensifs ») ont été détectés.

       

      2. mépriser son ennemi n’a aucun intérêt militairement parlant sachant que par définition, la partie agressée (Gaza/Hamas) objectivement faible face à la puissance militaire israélienne dispose d’un avantage majeur dans un tel contexte : elle est prête à payer le prix qu’il faudra : et si elle ne perd pas (reddition), elle gagne. Bref arrogance et mépris pour fedayin et bédouins conduisent à sous-estimer autant l’adversaire que le terrain sur lequel il joue et qu’il connaît : à nouveau, ici confusion chez Bibi entre politique et militaire…

      puisque Hamas et Iran sont souvent associés par la propagande zioniste : le défunt empire perse a vu sa caste guerrière commettre une erreur similaire : méprisant le primitif Arabe, elle est allée sur son terrain (territoire Lakhmide) avec les conséquences que l’on connait...

       

      Rationnellement : pour le Hamas&Co : la seule option est toujours d’attirer l’adversaire sur son terrain, et l’« épuiser » autant que faire se peut. L’adoption de tactiques hybrides « Hizb&VietCong » plus l’élimination des collabos et indics, doublé de l’emploi de coursiers (les « smart phones » gazaouis étant sous écoute zioniste), etc… rendait d’emblée toute opération au sol périlleuse, quant à la neutralisation des lanceurs : à nouveau ici, les nouvelles tactiques hamasniks rendent toute opération « aérienne » vaine, et toute opération au sol « coûteuse » : à savoir enfouissement, contrôle à distance ou minuterie, usage unique des lanceurs = la solution ne peut être que politique…si c’est effectivement cela qui est recherché…

       

      Enfin 3. publicité : généralement ce type d’ « opération » est suivi par un trade show, salon de l’armement où la tech militaire zioniste (tout juste testée en live) est présentée, et vendue…Les compagnies israéliennes concernées faisant de l’opération en cours une sorte d’avant-première, servant à attirer les clients ou investisseurs. Exemple : IAI (Israeli Aerospace Industries/ missiles, drones, etc…) a jugé bon en plein milieu de l’opération en cours d’émettre des obligations, et de récupérer de nouveaux investisseurs : au dernier compte, IAI avait déjà récupéré plus de 132 millions de $ en une seule semaine, et face à une demande supérieure à ce qui était prévu en émet de nouveaux…ça nous fait du 80000/100000$ le Palestinien : on notera ici l’inflation depuis l’époque où à la « bourse » d’Al Husayni, la tête d’un Palestinien valait entre 25 et 100 livres palestiniennes (25 pour les collabos, 100 pour les membres importants des clans ennemis)…Quant aux investisseurs, j’imagine que nombre vivent juste un peu plus au Sud…

       

      Conclusion : cette opération est stricto sensu un fiasco (excepté si l’armée zioniste compte être reconnue comme spécialiste en massacre de civils) : a) la coalition de Bibi continue de s’effriter, et assez rapidement son cul n’aura plus le privilège de connaître la douceur du cuir d’un fauteuil de PM, le postérieur de son successeur sera vraisemblablement raccordé à un cerveau encore plus cintré et fanatique b) le renseignement zioniste a complètement foiré, c) de plus en plus nombreux sont les figures du sionisme judéo-américain à se distancer de Zion, avec les implications à court et long terme que cela entend…bref d) excepté faire tourner le business armement, assurer la popularité du Hamas et isoler Zion, un échec complet…


    • COVADONGA722 COVADONGA722 5 août 2014 07:45

      yep , selon Haaretz il semble que j’avais tord donc acte , bien que par sensationnalisme

      les journaleux du Monde utilise le terme protocole ;Une telle directive à bien existé et a prêté comme nombre d’ordres illégaux ou immoraux a contestation y compris à l’interieur de l’armée israélienne ;  


      Asinus : ne varietur 

  • Massada Massada 2 août 2014 20:25
    Concernant le Second lieutenant Hadar Goldin, porté manquant, les fantassins fouillent la région de Rafah pratiquement maison par maison.[250 000 hab.]

    Ça prend du temps car dans certaines rues, quasi toutes les maisons sont piégées.
     


  • Serge Serge 3 août 2014 08:37

    La « com » est une arme de guerre terrible et parfaitement maîtrisée par les US et Israël...et une majorité de nos médias en sont les complices.

    Le président américain Barack Obama a appelé vendredi à une libération rapide et « sans condition » d’un soldat israélien capturé à Gaza ...et ce fut le prétexte pour intensifier la destruction de la bande de Gaza.

    Aujourd’hui...Une commission spéciale menée par le rabbin en chef de l’armée a annoncé la mort de l’officier d’infanterie Hadar Goldin, tué au combat vendredi dans la bande de Gaza », a indiqué un communiqué militaire.
    Et que disent nos médias qui ont largement diffusé et commenté ce pseudo enlèvement et justifié les massacres de Vendredi et Samedi ???


  • Serge Serge 3 août 2014 09:53

    La « com » est une arme de guerre terrible et parfaitement maîtrisée par les US et Israël...et une majorité de nos médias en sont les complices.

    Le président américain Barack Obama a appelé vendredi à une libération rapide et « sans condition » d’un soldat israélien capturé à Gaza ...et ce fut le prétexte pour intensifier la destruction de la bande de Gaza.

    Aujourd’hui...Une commission spéciale menée par le rabbin en chef de l’armée a annoncé la mort de l’officier d’infanterie Hadar Goldin, tué au combat vendredi dans la bande de Gaza », a indiqué un communiqué militaire.
    Et que disent nos médias qui ont largement diffusé et commenté ce pseudo enlèvement et justifié les massacres de Vendredi et Samedi ???


  • Massada Massada 3 août 2014 11:31
     le Hamas instrumentalise les victimes avec cynisme en vue d’obtenir l’impact des images télévisuelles, il fait preuve d’un mépris cynique pour la vie humaine.
    Ces gens sont les pires terroristes qui soient - des terroristes génocidaires

     Ils font un usage télégénique des morts palestiniens, pour leur cause. 

     Israël a permis d’acheminer du ciment à Gaza pour qu’y soient construits des immeubles, des écoles et des hôpitaux, mais les terroristes du Hamas l’ont utilisé pour construire des tunnels.

    Le Hamas « se fichent » de la mort et des destructions qu’ils ont causées à la population locale, pour sauver les palestiniens de Gaza, la communauté internationale doit entreprenne un programme de démilitarisation de Gaza.


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 3 août 2014 20:54

      SHOCKING ! Massada est devenu anti-sioniste : il reconnait, à l’instar de ces virulents crypto-antisémiteux, que Gaza est un territoire occupé…

       

      Qu’écrit-il donc : « Israël a permis d’acheminer du ciment à Gaza… » retraduit cela signifie que la fourniture en matériaux de construction tombe sous juridiction israélienne : combien d’état souverain ou indépendant voit la fourniture de matériaux de construction dépendre d’un état étranger ???

       

      Un peu d’histoire pour Massada…puisqu’il est en Israël, qu’il se rende à Rehovot (20 bornes de Tel Aviv), marche 15 minutes depuis la gare, et là il tombera sur un site national historique, dont l’histoire est assez proche de celle qu’il nous raconte concernant le Hamas…

       

      En effet, il y trouvera l’Ayalon Institute à la place du kibboutz originel dont la fondation avait reçu la permission des autorités britanniques à l’époque…

       

      Parmi les activités du kibboutz, une laverie commerciale servant les communautés alentours, hôpitaux et même s’occuper des uniformes des soldats brits dont la caserne était juste à côté, une autre activité était la production de rouge à lèvre, et pour cela les autorités britanniques avaient à nouveau permis aux membres du kibboutz de se faire livrer du cuivre (pour les tubes), en dépit des restrictions habituellement appliquées… 

       

      Qu’en était-il dans les faits ? En moins de trois ans, le kibboutz produisit plus de 2 millions de balles (9mm) : les machines de laverie servant à couvrir le bruit fait par les 30 machines servant à fabriquer les balles, le cuivre ne servant évidemment pas à la production de tubes de rouge à lèvre…Les installations étaient situées en sous-sol, la chutzpah des zionistes allant même jusqu’à inviter les Brits pour une visite guidée de ce kibboutz modèle. Et cerise sur le gâteau, afin que les activités ne soient pas détectées, l’électricité nécessaire pour le fonctionnement des machines (production de balles) était piratée sur le réseau brit. La poudre quant à elle était récupérée en volant des obus aux Brits. Quant aux machines, elles avaient été achetées en Pologne, et avaient été introduites frauduleusement en Palestine en les faisant passer pour de la ferraille et matériel de récupération auprès de la douane brit…

       

      Enfin afin de décourager curieux et visiteurs, à l’entrée du kibboutz, un panneau indiquait que ces derniers devaient tremper leurs pieds dans une solution désinfectante : des rumeurs antérieures s’étant assuré de faire croire que le kibboutz était en proie à de continuelles épidémies…d’autres fois, il était indiqué que le kibboutz avait été mise en quarantaine en raison de telle ou telle maladie contagieuse…

       

      Lord en vient à se demander si parmi les hamasniks certains ont visité ce kibboutz modèle permis par les Brits, à moins qu’ils n’aient particulièrement bien étudié l’histoire de leur ennemi…

       

      Il ne s’agit là bien entendu que d’un exemple parmi d’autres…Gageons qu’un jour, les tunnels gazaouis, deviendront aussi un site historique national, à l’instar de ce kibboutz.

       

       


    • Massada Massada 5 août 2014 08:22

      Stricto sensu, la situation relève de l’embargo et non du blocus. smiley

      Mais soit, utilisons le terme de blocus, il fait plus dramatique !

      D’abord, Israël ne contrôle qu’une partie des frontières terrestres de Gaza, l’Egypte étant l’autre pays frontalier.

      Ensuite, non seulement le blocus de Gaza est-il légal et légitime, mais Israël a le droit et la responsabilité de le faire respecter.

      Pourquoi ce blocus est-il légale ? car vous avez ici est un conflit armé. Ce qui signifie que les lois régissant les conflits s’appliquent : en vertu de ces lois, le blocus est autorisé.

      Ceci dit, un Etat qui impose un blocus est tenu de fournir à la population civile, dans la zone bloquée, les marchandises dont elle a besoin pour survivre. Et les Israéliens l’ont toujours fait, l’État d’Israël assure le transfert quotidien de 250 à 280 camions de marchandises diverses.


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 5 août 2014 16:32

      tss..tss...je viens juste de tomber sur votre réponse Massada...comme d’habitude, de la prop-à-gland...


      1. l’Egypte le fait autant en raison de la pression US (quelques milliards de $ en jeu) que de la haine de Sissi&Co pour le Hamas

      2. le blocus n’est ni légal, ni légitime : sa motivation première n’ayant rien avoir avec un supposé conflit mais au vote des Gazaouis : il n’y a que dans la version du droit international revue et corrigée par les juristes zionistes qu’existerait une quelconque légalité à l’application d’une punition collective : punition ou responsabilité collective n’existant plus en droit

      3. bobards : les livraisons permises par Israël + la production locale couvre à peine 40% des besoins (matériaux, nourriture, médicaments, etc...) de la pop gazaoui : les tunnels couvrant les 60% restants : 

      et cela est sciemment voulu : grâce à l’ONG Gisha, ayant pendant des années réclamé (et obtenu finalement) la levée du secret sur les directives du gvt israélien (« red lines ») concernant ce blocus : nous avons désormais accès à ces documents, et pouvant constater le caractère prémédité de vouloir maintenir la pop gazaoui au bord de la famine : circonstance aggravante : la pop gazaoui étant majoritairement âgée de moins de 15 ans, les besoins caloriques sont supérieurs à ceux requis pour des adultes sains...conséquences : maladies, retard de développement mental et physique, anémie, et pathologies diverses et variées

      4. quant au « transfert » autorisé : il sert avant tout à faire tourner des entreprises israéliennes : la fourniture de biens ou services étant un monopole quasi absolu d’Israël : stockage, transport, fourniture sont assurés par des entreprises israéliennes : bref en Cisjordanie, l’occupation fait tourner l’économie israélienne, à Gaza le blocus y contribue aussi : le tout étant payé soit par les Palestiniens, les ONG, l’aide internationale ou des pays du Golfe...Bref Zion fait son beurre sur l’occupation et le blocus...

      5. l’économie tunnelière conséquente a fait la fortune du Hamas (et de nouveaux « super-riches » liés aux mafieux du Sinaï) qui perçoit sa dîme sur un business tournant autour de 1 milliard de $/an, et pesant entre 250/300 millions de $/mois dans l’« économie » gazaouie

      Enfin,

      6. Gaza n’étant plus sous gouvernance depuis le mois de juin, mais dépendant du gvt d’unité nationale (ne comptant AUCUN membre du Hamas) : le blocus n’a plus de raison d’être depuis plusieurs semaines déjà... 

    • Lord WTF ! Lord WTF ! 5 août 2014 16:36

      correction : ...Gaza n’étant plus sous gouvernance HAMAS depuis le mois de juin, ...


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 5 août 2014 16:40

      p.s. : blocus est le terme approprié : blocus renvoyant à l’effort délibéré de couper/limiter en partie ou totalité l’approvisionnement en nourriture, matériaux, armes, etc... de telle ou telle entité/zone géogrpahique ;


      embargo renvoyant à l’interdition totale ou partielle par voie légale de commerce ou échanges (économiques généralement) avec un PAYS (= état souverain) particulier


    • Massada Massada 5 août 2014 17:24

      Vous espérez m’attendrir sur le sort de vos petits protégés ? smiley

      Croyez moi le sort des gazaouis est bien meilleurs que celui de l’Égyptien moyen. J’ai même beaucoup de mal a comprendre comment notre gouvernement continue d’alimenter ces mendiants professionnels.

      Sans tenir compte des attaques du Hamas, Israël maintient un corridor continu pour faire circuler l’aide internationale pour le transfert des denrées périssables et emballées à destination de Gaza. Ce couloir humanitaire est utilisé par des organisations internationales reconnues par les Nations Unies et la Croix-Rouge.

      Plus d’un million de tonnes de marchandises humanitaires ont pu pénétrer à Gaza via Israël ces 18 derniers mois soit environ une tonne d’aide pour chaque homme, femme ou enfant de Gaza.

      Lors du premier trimestre, Israël a expédié 152 camions d’équipements ou de fournitures médicales vers Gaza.

      près de 120 megawatts (soit plus de 70%) fournis pour éclairer la bande de Gaza provient du réseau électrique israélien alors que 17 mws proviennent d’Egypte et 30 mws sont produits sur place à Gaza par la station électrique.

      Espérance de vie dans la bande de Gaza : 73/86 ans soit supérieures à l’Estonie, la Malaisie, la Jamaïque et la Bulgarie.
      • Le taux de mortalité infantile s’élève à 17.71 0/00 soit inférieur à ceux de la Chine, la Jordanie, le Liban et la Thaïlande.
      • La fécondité s’élève à 5 enfants par famille, équivalente à celle de la plupart des nations africaines comme le Rwanda ou le Sénégal.


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 5 août 2014 17:50

      rassurez-vous pour espérer vous attendrir, faudrait-il encore que je décèle quelque résidu d’humanité en vous... smiley


      Pour le reste : qui croyez-vous tromper ici ? Israël n’assure ce corridor « humanitaire » que d’un parce qu’elle y est internationalement obligée - à moins d’envisager un génocide - et deux parce que comme précédemment écrit, cela fait tourner un paquet de boîtes israéliennes : TOUT ce qui est acheminé à Gaza est a) généralement acheté auprès de fournisseurs israéliens, b) ensuite stocké (stockage payant) en Israël et c) transporté par des compagnies israéliennes : rien d’humanitaire là-dedans... Les listes de donateurs et pays donateurs sont aisément accessibles : Israël brille par son absence...pour vous sauver la mise, seules quelques ONG israéliennes contribuent à cette aide...ONG dont les membres « gauchistes » se font désormais tabasser en pleine rue et au vu et su de tous par les fachos dont vous semblez vous réclamer.

      Pareil pour l’électricité, le pétrole, etc...Israël ne fournit RIEN gratuitement : son monopole quasi absolu transforme le blocus en rente...et quand les produits ne sont pas disponibles en Israël, les autorités zionistes s’assurent de maintenir leur marge bénéficiaire.

      exemple concret : si des médicaments sont commandés/requis à Gaza mais non disponibles en Israël et doivent donc être importés : a) ils doivent passer par la douane israélienne = stocké dans tel ou tel port (stockage payant bien entendu), b) de là être acheminé en Cisjordanie (transporteurs israéliens) , c) l’AP accuse réception et verse les taxes requises, enfin d) les médocs sont enfin envoyés à Gaza (à nouveau transporteurs israéliens) et e) acheminés dans la Bande au gré des humeurs zionistes...Résultat : surcoût pour les Palestiniens ou ONG les achetant, et bénéfices pour les zionistes...  

      Quant à l’espérance de vie, le blocus ne date « que » de 7 ans : avant cela, les Gazaouis ne connaissaient pas les mêmes restrictions : vous pensez bananer qui ici ? La différence avec l’Egypte n’est que de 1 an...bref pas de quoi pavoiser...la seule chose à en conclure étant que la résilience du peuple palestinien contrecarre les aspirations zionistes...On comprend dès lors leur volonté d’inverser cette tendance.



       

Réagir