jeudi 1er novembre 2018 - par tobor

Le vaccin hpv pour tous ?

Un projet de loi visant à rendre obligatoire le vaccin anti papillomalovirus humain, au-delà de la prévention du cancer du col de l'utérus, vient d'être déposé (oct 2018) au Parlement de la Communauté française de Belgique par le député Jacques Brotchi (MR), cosigné par Matthieu Daele (Ecolo ) et Joëlle Maison (DéFI). Si cela passe, c'est vers la Toussaint 2018, début novembre... il s'agirait de la vaccination obligatoire des garçons et des filles de 9 à 14 ans contre une mst (maladie sexuellement transmissible) provoquant des verrues internes lorsqu'elles sont vaginales/anales, ou externes sur le pénis (donc bien plus repérables et traitables). Ces verrues mal ou pas soignées risquent de virer au cancer, cause et raison première de l'apparition de ce vaccin en 2006 (gardasil) puis 2007 (cervarix). Il est également prévu pour les belges, une vaccination de rattrapage pour les jeunes de 15 à 26 ans.

https://www.levif.be/actualite/belgique/mr-ecolo-et-defi-pour-elargir-la-vaccination-contre-les-infections-papillomavirus/article-belga-1037275.html

Si cette proposition passe, même mitigée, elle ouvre sur un marché énorme pompé sur les mutuelles et qui mènera sans-doute à une catastrophe sanitaire. Gardasil et cervarix tiennent vraisemblablement parmi ce qui se fait de pire en matière d'effets secondaires ou indésirables (paralysie, sclérose en plaque) et les pays qui ont rendu en 2007 cette vaccination obligatoire (Australie, Grande-Bretagne, Suède) ont vu le nombre de cancers du col de l'utérus augmenter. En parallèle, parmi les populations non-vaccinées, on voit ce chiffre à la baisse. Le lien de cause à effet semble évident : ce vaccin encourage ce qu'il est supposé combattre.

http://initiativecitoyenne.be/2018/10/gardasil-vaccin-non-seulement-dangereux-mais-aussi-contre-productif-hausse-des-cas-de-cancers-du-col-de-l-uterus-dans-les-pays-ayant

On est évidemment en question quant à la cause écologique qui peut bien pousser les v.e.r.t.s à promouvoir ce vaccin (?) Notons aussi qu'étendre la vaccination obligatoire aux garçon comme aux filles, c'est sous-entendre que l'anus est officiellement devenu une porte d'entrée récréative !



21 réactions


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 1er novembre 2018 18:56

    Affligeant mais prévisible, les affaires sont les affaires smiley






  • rhea 1481971 1er novembre 2018 21:19
    • Les notices des médicaments sont éditées suivant la législation
    • du pays d’utilisation, les effets secondaires qui les interdirait
    • passent à la trappe ils ne sont pas imprimés.

  • rhea 1481971 1er novembre 2018 21:47
    • Autre exemple on me prescrit un médicament qui, si on lit
    • la notice provoque des troubles de la pensée, je dis à
    • l’infirmière ce médicament rend fou, sur la notice maintenant
    • il est écrit rêves anormaux, il y a que ceux qui connaissent
    • l’importance des rêves qui comprennent que c’est pareil.

  • foufouille foufouille 2 novembre 2018 09:08

    je ne savais pas que ce truc se donnait aux mec, le cancer de la bite ça doit être chiant.


    • Sergio Sergio 2 novembre 2018 17:23

      @foufouille

      Oui, le cancer de ta bite, si tu t’en sers autrement que pour pisser, peut être contagieux et donner le cancer de la chatte ! ça sa trappe si tu veux !


  • Raymond75 2 novembre 2018 10:41

    Doctorix est en prison ? On ne lit plus ses âneries.


    • foufouille foufouille 2 novembre 2018 12:39

      @Raymond75
      il aurait une plainte au cul ou alors ils l’ont mis en formation pour améliorer le taux de décès de ses urgences.


  • Odin Odin 2 novembre 2018 10:46

    C’est cela l’Europe, la santé passe après les dividendes. Vous avez

    Jacques Brotchi (MR), Daele (Ecolo ) et Joëlle Maison (DéFI).

    et nous, nous avons Buzyn et son mari Lévy.

    En conservant des marionnettes politiques à la solde de l’oligarchie financière, nous resterons « des gens de rien » juste bon à enrichir cette caste de génocidaires.


  • njama njama 2 novembre 2018 11:41
    Gardasil, déjà quelques centaines de morts, et une hécatombe d’effets secondaires graves !
    chiffres officiels actualisés (États-Unis) EVENTS REPORTED TO VAERS* AFTER HPV VACCINES THROUGH July 14, 2018
     
    Disabled (infirmes) : 2.773
    Deaths (décès) : 430
    Did Not Recover (n’ont pas récupérés) : 11.860
    Abnormal Pap Smear (frottis du col anormaux) : 673
    Cervical Dysplasia (displasies du col de l’utérus) : 264
    Cervical Cancer (cancer du col de l’utérus) : 139
    Life Threatening (cas où le pronostic vital a été engagé) : 931
    Emergency Room (visites aux urgences) : 15.672
    Hospitalization (hospitalisations) : 5.894
    Extended Hospital Stay (séjours hospitaliers prolongés) : 540
    Serious (effets secondaires graves) : 8.636
    Total Adverse Events (Total effets secondaires) : 58.936

    * VAERS (Vacccine Adverse Events Reporting System) Organisme officiel américain de vaccinovigilance qui recueille les rapports d’effets secondaires possibles des vaccins aux États-Unis. Il est contrôlé par le CDC et la FDA
    S.A.N.E. Vax, Inc. for SAFE Vaccinationshttps://sanevax.org/


    • njama njama 2 novembre 2018 11:43

      Si le vaccin HPV était appliqué à tous, garçons et filles, les chiffres seraient à multiplier par 2


    • Raymond75 2 novembre 2018 12:10

      @njama

      Ha voilà un des copains de Doctorix : ils vont venir saturer les commentaires de leurs conneries pseudo scientifiques. Une secte en fait, incompétente, et potentiellement criminelle.


    • njama njama 2 novembre 2018 12:31

      @Raymond75
      Si vous préférez des données nationales, elles indiquent également que ce vaccin Gardasil n’est pas aussi sûr que le prétendent les « promoteurs » de cette vaccination :

      ANSM Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé - 26/11/2013 - Gardasil : vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) - Point d’information
      Les données actualisées en 2013 de l’ANSM font état de « 435 cas d’effets indésirables graves dont 135 de maladies auto-immunes incluant 15 cas de SEP »
      -------------------------
      ANSM - 10/04/2014 - Gardasil : actualisation des données de sécurité sur le vaccin contre les papillomavirus humains - Point d’information
      Depuis la commercialisation en France de Gardasil et jusqu’au 20 septembre 2013, 5,5 millions de doses ont été distribuées. 2092 notifications d’effets indésirables médicalement confirmées, dont 503 graves[3] , ont été recueillies et analysées. La majorité de ces notifications (76 %) correspond donc à des cas non graves (douleurs au site d’injection par exemple). Quant aux manifestations auto-immunes, qui ont fait l’objet d’une attention particulière dans ce nouveau bilan, leur nombre reste faible au regard de la population exposée (127 cas notifiés en France dont 17 cas de sclérose en plaques, depuis le début de la commercialisation).

    • njama njama 2 novembre 2018 12:35

      @Raymond75
      Demandez donc à Marie-Océane, Justine, Morgane, et Meriem ce qu’elles en pensent du Gardasil...

      EXCLUSIF. Gardasil - Marie-Océane : « Je ne pouvais plus marcher »
      La jeune fille de 18 ans, reconnue médicalement comme une victime du Gardasil, le vaccin contre le cancer du col de l’utérus, se confie au Point.fr. Propos recueillis par Sophie Bartczak
       Publié le 25/11/2013 à 08:03 | Le Point.fr

      http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-gardasil-marie-oceane-je-ne-pouvais-plus-marcher-25-11-2013-1761448_23.php

      « Si ce n’est pas le Gardasil, d’où vient ma maladie ? »

      Justine, Morgane et Meriem ont porté plainte contre X en décembre dernier. Après avoir reçu le vaccin Gardasil, elles ont toutes les trois développé des maladies auto-immunes rares. Elles racontent comment leur vie a changé.
      Valérie Xandry, publié le 16/04/2014


    • foufouille foufouille 2 novembre 2018 12:41

      @njama
      comme toues les maladies rares la cause est inconnu mais souvent génétique.


    • njama njama 2 novembre 2018 12:44

      @Raymond75

      Si vous avez des intérêts professionnels ou des actions chez Big Pharma on peut vous comprendre, mais exprimez-vous plutôt sur le vaccin HPV et cette suspecte Proposition de loi de rendre cette vaccination obligatoire déposée par une petite poignée de députés...
      Sortez un peu de votre canton, de la patrie de Pasteur, cette question dépasse de loin notre petit hexagone, le danger est bien réel ! ... Actualités récentes Gardasil

      17 août 2018 : Des centaines de victimes protestent contre le vaccin anti-HPV dans les rues de Dublin
      450 filles victimes du vaccin Gardasil oubliées, et dont la confiance a désormais été minée

      ...

    • njama njama 2 novembre 2018 12:53

      La génétique, la bonne excuse bien pratique qui se passe de démonstration surtout très utile pour dire que « l’on ne sait pas », ou pour botter en touche !

      Utilité du vaccin HPV ?

      Et Gérard Bapt, député socialiste qui, après le Mediator, s’est emparé du dossier Gardasil, d’ajouter : « Si l’efficacité globale du vaccin n’a pas été prouvée, comment peut-on assurer aux patients qu’il vaut mieux se faire vacciner plutôt que d’être exposé aux potentiels effets secondaires ? » C’est ce que l’on appelle la balance « bénéfice-risque ».

      Or selon ce même article du Point [Cancer du col de l’utérus : polémique autour d’un vaccin Publié le 24/10/2011]

      , l’Afssaps , qui a dénombré 351 victimes (chiffres 2011), établit un taux (EIG) (= effets indésirables graves) de 8,1 cas pour 100 000 vaccinations (avec Gardasil)

      et selon l’Institut national du cancer (Inca), le taux d’incidence du cancer du col de l’utérus est de 6,4 pour 100 000 femmes (chiffres 2010). »

      Une femme aurait ainsi plus de risques d’être atteinte d’effets secondaires graves liés au vaccin que de développer un cancer du col de l’utérus !



    • foufouille foufouille 2 novembre 2018 13:08

      @njama
      le gène est simplement commun à tous les malades avec une déformation dans certaines maladies. pour d’autres, c’est plusieurs.
      des fois, c’est héréditaire.


    • foufouille foufouille 2 novembre 2018 14:37

      @Le Panda
      C’est ce dont on parle, des maladies rares donc peu étudiées. la génétique essaye de trouver le pourquoi tu as tels gènes qui déconnent.


  • njama njama 2 novembre 2018 12:16

    On est évidemment en question quant à la cause écologique qui peut bien pousser les v.e.r.t.s à promouvoir ce vaccin (?)

    Les vaccinolâtres sont de tous les bords politiques, dans la foulée du spectre mortifère de la grippe espagnole (très largement exagéré) l’endoctrinement au paradigme « pasteurien » n’a épargné aucune nation.

    Le plus grave dans cette histoire d’obligation vaccinale, c’est que l’on en arrive à une dictature sanitaire qui objetise les individus, les réifie, les numérise sur le postulat jamais démontré que la vaccination de masse permettrait « d’éradiquer » les vilaines maladies. «  L’immunité de groupe » : une science de pacotille !

    Les conclusions d’un Rapport de l’OMS en 1979 disaient pourtant l’inverse, et préconisaient en terme d’efficacité la stratégie de « SURVEILLANCE-ENDIGUEMENT » en limitant la vaccination qu’à l’entourage du malade.

    Sur ce principe, le vaccin HPV serait seulement à recommander aux adeptes de minorités sexuelles plus exposés, de même que la syphilis touchait essentiellement à une époque les clients des prostituées, bourgeois, militaires, marins, ...


  • Ruut Ruut 2 novembre 2018 15:41

    Les Verts en Belgique c’est des Socialiste coloriés.

    Ils n’ont que le mot taxe a la bouche.

    D’ailleurs les vers font toujours alliance avec les socialistes.

    C’est juste des rabatteurs camouflés.


  • Sergio Sergio 2 novembre 2018 19:05

    Je pensais que le ’garde-asile’ était un anxiolytique ! 


Réagir