mardi 5 avril 2011 - par Paul Villach

Le Vert anti-laïque est-il dans le fruit aussi à la CGT ?

On a, sur AgoraVox, analysé l’affiche d’un candidat d’Europe-Écologie-Les Verts à Grigny-la-Grande-Borne dans l’Essonne qui, en décembre 2010, souhaitait la bonne année islamique à ses futurs électeurs (1). Puis, on a observé avec stupeur le calendrier islamiste d’un syndicat local Force-Ouvrière dans une des usines Peugeot qui présentait le tableau des horaires de prières islamiques (2). On a ensuite démasqué la Laïcité OGM défendue par trois écologistes, et non des moindres (3). Et on a récemment dénoncé les palinodies de deux responsables socialistes éminents, Mme Aubry et M. Fabius, qui, après avoir signé une pétition islamiste demandant le rejet d’un débat sur l’Islam et la Laïcité organisé par l’UMP, n’ont retiré leur signature que pour ne pas être vus aux côtés de celle compromettante d’un islamiste notoire, M. Ramadan (4).

Tous ces symptômes tendent à montrer que « le Vert anti-laïque est dans le fruit  » et que la Laïcité est de plus en plus ouvertement combattue par les héritiers historiques mêmes des familles politiques qui ont lutté pour son avènement en 1905. Or, on vient d’apprendre que la CGT serait aussi atteinte par le même syndrome.
 
Un délégué syndical CGT suspendu pour prétendue « islamophobie »
 
Un délégué syndical CGT du Val de Marne qui devait siéger au 10ème Congrès de la Fédération des Services Publics CGT en mai prochain à Ajaccio, vient d’être suspendu, le 15 mars dernier. Le motif allégué est la publication sur son blog de certains articles dénonçant les atteintes à la Laïcité, mais jugés « islamophobes » par ces camarades. Circonstance aggravante, il lui a été reproché la reprise de quelques uns de ses textes par des sites d’extrême-droite. Or, on le sait, la circulation des articles sur Internet se passe le plus souvent à l’insu de leur auteur. On ne peut donc lui en faire grief.
 
N’importe ! Qu’il ait publié un temps sur le site de Riposte Laïque confirmerait "sa déviance extrémiste". Or, il a rompu avec ce site quand celui-ci s’est rapproché de ceux qu’on nomme les « identitaires ».
 
La Laïcité combattue sournoisement
 
Outre la méthode employée qui ne regarde que le groupe CGT qui l'utilise conformément à l’image très relative qu’il se fait de la démocratie, c’est surtout une fois de plus le problème de la Laïcité qui est posé. Depuis que ce principe constitutif du socle de la République française a été laissé en déshérence et que le Front National s’en est emparé alors que par tradition historique il en a toujours été l’ennemi, ses véritables défenseurs sont devenus suspects d’ « Islamophobie » et surtout de complicité avec l’extrême-droite.
 
L’amalgame est imparable et la défense de la Laïcité, laissée entre les mains de ses ennemis. Ainsi associée frauduleusement par amalgame à celle de « racisme », l’accusation infâmante permet de contester le droit de critiquer une religion qui, tant par sa doctrine que par son Histoire, ne peut concevoir l’idée même de Laïcité. Celle-ci est à ses yeux irrecevable puisque l’Islam a une vocation hégémonique planétaire de conversion des « infidèles » et prétend régir la vie privée et publique des membres de la société où elle devient majoritaire.
 
La Gauche sensible à une séduction mystérieuse de l’Islam ? 
 
L’étonnant est tout de même d’observer que l’Islam exerce une grande séduction sur les organisations dites de Gauche, héritières de celles-là mêmes qui ont tant combattu pour arracher la société française à l’emprise cléricale catholique. Par quels mystères et quelles perversions, le cléricalisme vert islamiste trouve-t-il grâce à leurs yeux ? On en est réduit aux conjectures.
 
1- Il ne fait pas de doute que, pour de futurs candidats à des élections, la pêche aux voix les pousse à user de la démagogie pour stimuler les réflexes d’attirance chez des Français de confession musulmane.
 
2- Mais les autres, qu’est-ce qui les rend si aveugles ? On a vu la collusion de politiques de Droite, comme le couple Allliot-Marie/Ollier ou Chirac avec la ploutocratie des pays arabes. Partis et syndicats de Gauche connaîtraient-ils une proximité comparable ?
 
3- Ou bien, est-ce que, dans une distribution manichéenne des rôles, certains identifieraient les musulmans aux « damnés de la terre » qu’un ancien internationalisme souhaitait voir « debout » en les mettant à genoux devant une nomenclatura ?
 
4- Est-ce encore la persistance d’un réflexe de culpabilisation chez les descendants d’une ancienne puissance coloniale qui les invite à l’expiation d’une sorte de péché originel, les fils devant payer pour les fautes de leurs pères ? 
 
5- Le conflit Israélo-palestinien raviverait-il ce réflexe de culpabilisation qui conduirait à amalgamer la défense de la Palestine avec celle de l’Islam, en amalgamant antisionisme et antisémitisme ?
 
6- Ou encore est-ce l’ignorance de nouvelles générations béates qui, pour n’avoir vécu que dans un temps heureux de Laïcité paisible, doutent même que la Laïcité ait dû être imposée par la force, après quatre siècles d’affrontements souvent sanglants ? Ces générations sans mémoire n’identifieraient-elles le cléricalisme qu’au seul appareil hiérarchique de l’Église catholique ?
 
7- Ou plus prosaïquement, assisterait-on, après quelques décennies de féminisme, à la résurgence inavouée d’une tradition sexiste revigorée par la tonique misogynie islamiste érigée en dogme et parfaitement décomplexée ?
 
8- Ou seraient-ce toutes ces raisons à la fois ? Mystère !
 
Toutes les familles dites de Gauche sont désormais traversées par ce débat sur la Laïcité. Qu'elles le veuillent ou non, la défense de celle-ci redevient une ligne de partage des eaux très sûre entre les courants de pensée politiques qui pactisent ou non avec le cléricalisme et la théocratie. Paul Villach 
 
(1) Paul Villach, « Le parti Europe Écologie/Les Verts fait-il le lit de l’Islamisme ? », AgoraVox, 9 décembre 2010
(2) Paul Villach, « Force Ouvrière et Islamisme, même combat : le paradis par la prière !  », AgoraVox, 8 février 2011,
(3) Paul Villach, « La Laïcité OGM vantée par trois écologistes  », AgoraVox, 22 mars 2011.
(4) Paul Villach, « La Laïcité menacée : Aubry, Fabius et Ramadan, même combat ?  », AgoraVox, 29 mars 2011


20 réactions


  • Cocasse cocasse 5 avril 2011 10:57

    Il y a un écrivain (houllebecq je crois) qui a critiqué les verts très récemment, les accusant de « collaboration » avec les islamistes.
    Les verts avec les verts ... smiley


  • CHALOT CHALOT 5 avril 2011 11:19

    Oui c’est dommage que les verts qui devraient mener un combat féministe, social et écologique puissent faire « ami ami » avec le fasciste vert...Pas directement mais avec une tête de pont comme l’UOIF
    Quant à la direction confédérale de la CGT elle renoue avec des vieilles méthodes venues des années 50...Ah nostalgie quand tu nous tiens !
    Je suis en adéquation avec cet article


    • ali8 5 avril 2011 15:02

      Chalot

      lis le commentaire deBOBW ci-dessous ; c’est une autre manière de dire ce que ’écrivais sur ton billet ou tu me traite de haineux

      psst


  • BOBW BOBW 5 avril 2011 11:27

    Attention,alors qu’il violent régulièrement la loi de 0905.
    - Démolition de l’Ecole Publique en supprimant de plus en plus de postes, et en accordant des subventions croissantes aux écoles confessionnelles.
    -Attitude de chef de l’État qui va se prosterner au Vatican.

    En développant leur thèse sur la Laïcité Les UMP et les gouvernants veulent réussir à diviser les français et surtout l’opposition.

    Les vieux militants syndicaux CGT,FSU,FO, et aussi CFDT ont toujours défendu la loi 1905.

     Évitons de tomber dans ce panneau.

    Restons unis malgré les pièges tendus par le « Maître Imposteur Minoritaire.

     »Les chiens aboient,la caravane passe..."


  • Paul Villach Paul Villach 5 avril 2011 11:46

    @ BOBW

    « Les vieux militants syndicaux CGT,FSU,FO, et aussi CFDT ont toujours défendu la loi 1905, »écrivez-vous.

    On ne les entend pas dénoncer ce que cet article dénonce.
    Ne laissons pas la Laïcité aux mains de ses ennemis ! Paul Villach


    • Albar Albar 5 avril 2011 13:45

      Non Paul, c’est le jaune qui pourri toute la France !


    • Albar Albar 5 avril 2011 20:00

      L’anachronisme français a encore de beau jour, convenez en , il est permis a un groupe d’autodéfense ( armé), en l’occurrence  la ligue de défense juive  ( LDJ ) de s’opposer au visionnage a paris du film « Gaza-strophe », alors qu’on est  supposé dans une  ‘’République’’ de droit ; Imaginez un peu les musulmans  de France organiser de tels groupes, c’est l’armée, le GIGN , et tous les services de sécurité qui vont converger pour neutraliser les TERRORISTES. Je vous le dis bien il y a un deux poids deux mesures flagrants


  • LE CHAT LE CHAT 5 avril 2011 12:44

    Apparemment , à la CGT , on préfére carresser l’islamiste dans le sens du poil pendant qu’on stigmatise le souverainiste ! bientôt des purges staliniennes ?


  • Francis, agnotologue JL 5 avril 2011 13:17

    Taper sur les verts c’est contribuer à discréditer l’écologie qui est naturellement de gauche en ce qu’elle protège les patrimoines collectifs que le productivisme tend naturellement à ruiner au profit des patrimoines individuels les plus insolents, d’autant plus insolents qu’ils se font au détriment de ceux qui n’ont rien, c’est-à-dire la multitude.

    Il est clair que je ne perdrai pas mon temps à lire un article qui annonce ainsi sa couleur : celle de l’nfâme.


    • Francis, agnotologue JL 5 avril 2011 13:18

      J’ajoute que la laïcité est une notion qui échappe aux croyants de tous poils. Ce n’est pas avec les amalgames haïssables de Villach qu’ils vont y comprendre quelque chose.


  • Crab2 5 avril 2011 16:15

    ’’ 0 ’’ Lynchage - Racisme

    Lynchage à Noisy

    Dix auteurs présumés du passage à tabac d’un jeune homme samedi ont été interpellés lundi à Rosny-sous-Bois

    La préfecture a fait part lundi de deux nouvelles interpellations, dont celle d’un mineur de 14 ans, portant à dix les personnes mises en cause dans le passage à tabac samedi à la gare RER de Noisy d’un jeune homme de 19 ans, originaire de Sartrouville


    Pendant combien d’années faudra-t-il rabâcher que le racisme commence quand une jeune fille appartient à sa famille, appartient au clan pour finir principalement dans les banlieues à appartenir au quartier, et non à elle-même ?

    Suite

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/04/04/0-lynchage-racisme.html


    Publié également sur :

    http://forums.france2.fr/france2/motscroises/zemmoure-racisem-sujet_4741_1.htm#bas


  • Cyprès Cyprès 5 avril 2011 20:27

    Pourquoi vous étonner ? Les syndicats etant passés successivement de la défense des travailleurs opprimés au sens Arlettien du terme, à la défense des salariés du secteur secondaire, le tertiaire étant trop fractionné en tpe pour avoir de veritable representation syndicale, puis à la defence des sans papiers, dans un élan droit-de-l’hommiste de bon alois en faisant le jeu du grand patronat et de la politique mondialiste du dumping social,... pourquoi donc s’ettoner qu’ils se fassent aujourd’hui l’echo d’un communotarisme religieux dans la doxa du multiculturalisme ghettoisé à lAnglo-saxone apportant ainsi leur petites buchettes au feux qui couve sous la marmitte du melting pot, dans l’attente d’un choc des civilisations horizontal cher aux ex-trotskistes néo-cons
    J’aurais presque envie de vous dire de « relire » votre Soral, dont on peux penser ce que l’on veux et ne pas partager toutes ses idées, mais qui a fait un travail assez pertinent d’analyse du paysage politico-médiatique Français
     


  • CHALOT CHALOT 5 avril 2011 22:32

    Relire Soral oh que non !
    Quant aux syndicats, ce ne sont pas que leurs dirigeants mais un cadre de défense des intérêts des travailleurs à défendre.


  • Cyprès Cyprès 5 avril 2011 22:52

    @ Chalot
    Les syndicats ne seraient-ils pas plutot aujourd’hui un « encadrement » social des travailleurs érigés en défense du grand patronat ?
    Qu’apporte la régularisation en masse des travailleurs illégaux (ceci dit en passant, noble cause empathique) si ce n’est une main d’œuvre légalisée a bas prix et un nivellement vers le bas des salaires ?


  • docdory docdory 6 avril 2011 00:43

    Cher Paul Villach

    J’ignorais tout de cette affaire du syndicaliste du val de Marne. Auriez vous plus de détails ou des références d’ articles à ce sujet ? Jusqu’où ira la censure des opinions ?


    Pour la gauche, le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions.


    Ce n’est pas la première fois que la gauche agit complètement à l’encontre de ses principes fondamentaux. On a vu le même phénomène avec le vote du TCE, puis de son clone le traité de Lisbonne .

    Un des fondements idéologiques et moraux de la gauche est l’internationalisme : il y a toujours une internationale socialiste, ( même si je crois avoir lu que celle ci contenait jusqu’à il y a peu des personnages aussi peu recommandables que Ben Ali, Gbagbo et Moubarak. )

    Il était donc logique que la gauche soutienne un projet aussi internationaliste que le TCE / traité de Lisbonne : n’est ce pas être « de gauche » que de vouloir l’abolition des frontières et un gouvernement supra-national censé garantir la paix ?

    Evidemment , la gauche n’avait pas compris, ( ou feint de ne pas comprendre ? ) en lisant le traité, que la seule internationale qui allait résulter de ce traité allait être celle des multinationales et des financiers, et sûrement pas celle des citoyens ! Pourtant, c’était évident dès la première lecture que ce traité allait entraîner une censure européenne systématique de toute politique ne serait-ce que vaguement de gauche...


     Pour ce qui est de l’islam, la pêche aux voix que vous soulignez en premier est évidemment une raison fondamentale du nouveau mépris de la gauche pour la laïcité, mais c’est aussi un très mauvais calcul pour deux raisons :

    - la droite fait le même calcul et courtise tout aussi ostensiblement l’islam ( cf la déclaration de Benoist Apparu, ministre du logement, sur le financement public des mosquée, et la présence de François Fillon à l’inauguration d’une mosquée , à côté d’une petite fille humiliée par un voile islamique )

    - le fait de donner des passe-droits ahurissants à la religion mahométane, comme le font actuellement, dans une étonnante compétition, la droite et la gauche réunies, indispose de façon de plus en plus marquée la plupart des électeurs, et l’on ne doit pas chercher ailleurs la cause de la gigantesque désaffection des urnes par les citoyens , et de la poussée du FN .

    A cette raison fondamentale qu’est la pêche aux voix, s’ajoute d’autres raisons :

    1°) La peur. En effet, une des craintes les plus importantes de nos politiciens actuels, en particulier est de commettre ce qu’il est convenu d’appeler « un dérapage » , c’est à dire de tenir des propos qui pourraient , de près ou de loin, passer pour « racistes » . Cette accusation est devenue de nos jours tellement infamante qu’il est de loin préférable pour un politicien d’être mêlé à une magouille financière douteuse que d’être accusé de « dérapage » .

    Cette peur conduit à adopter à titre préventif une forme de raisonnement appelé « paralogisme du shadok » ( tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est un chat. ). Sur ce modèle , la gauche tient le raisonnement suivant : tous les racistes détestent les arabes, or la religion de la quasi-totalité des arabes est l’islam, donc toute personne qui critique l’islam est raciste !

    Donc , pour ne pas passer pour raciste, non seulement la gauche renonce à toute critique de l’islam qui serait forcément une « stigmatisation », mais encore en fait-elle une véritable promotion, et arrose financièrement cette religion de façon éhontée par des financements directs ou indirects , contraires à la loi de 1905. Ainsi , prévient-elle toute éventuelle accusation ultérieure de « racisme » qui pourrait être lancée contre elle ! 

    Ainsi en est on arrivé à cette monstrueuse équation : « être laïque, c’est être raciste, donc être anti-raciste, c’est être anti-laïque » !!!

    2°) La bigoterie .

    Il existe une nouvelle « quasi religion » fondatrice de la pensée « de gauche » telle qu’elle existe actuellement, qui est le multiculturalisme, dont un des piliers consiste à « défendre les minorités » (forcément opprimées ) et « promouvoir la » diversité « , de façon à garantir un » droit à la différence « . Malheureusement , dans cette entreprise politiquement correcte, la gauche, partie du droit à la différence, en arrive à promouvoir la différence des droits. C’est ainsi que l’on a vu au Royaume Uni un gouvernement de gauche ( enfin, disons » travailliste « ) instaurer des tribunaux de la chariah en matière familiale, au nom du respect du aux » minorités « . C’est ainsi que le PS , en France, prétend créer un » mariage spécial « pour les homosexuels. La encore, le droit à la différence aboutissant à une différence des droits ( une » minorité « étant censée pouvoir avoir un droit spécial différent du droit commun, l’autorisant à se marier entre gens du même sexe contrairement aux citoyens non minoritaires ) On ne peut d’ailleurs que s’étonner que la gauche, dans le même ordre d’idées, ne réclame pas la légalisation du mariage polygame pour satisfaire au » droit à la différence " d’un autre groupe de pression. Ce n’est probablement qu’une question de temps ...

    . C’est au nom de ce droit à la différence que fut supprimée, il y a une vingtaine d’années, l’excellente loi qui obligeait tous les enfants nés en France à avoir un prénom français, et que furent institués, dans les cantines de l’école laïque , des menus musulmans, alors que la République laïque ne reconnaît aucun culte, et donc n’est censée reconnaître aucune superstition alimentaire constitutive d’un culte.

    Cette nouvelle bigoterie multiculturaliste a pour ennemi mortel la République, puisque celle-ci ne reconnaît que les droits des citoyens , et n’en reconnaît aucun aux « communautés », qu’elles soient minoritaires ou non. La laïcité étant un élément de base de la République, on comprend qu’elle ait mauvaise presse auprès de cette gauche bobo multiculturaliste.

    A noter que la gauche se retrouve, avec cette idéologie multiculturaliste, dans un tissu de contradiction inextricable : ainsi va t-elle simultanément promouvoir d’une part les droits des homosexuels, réprimer l’homophobie et d’autre part subventionner massivement, comme à Paris et dans de nombreuses communes socialistes la construction de mosquées, dans lesquels seront tenus à longueur d’année des prêches incendiaires appelant à la mort pour les homosexuels. C’est en raison de cette propagande religieuse financée parfois par la gauche que les homosexuels qui seraient obligés, faute de moyens , de vivre dans une zone urbaine « sensible » ( c’est à dire largement islamisée ) sont souvent victimes d’exactions qui défraient régulièrement la chronique !

    En tous cas , la gauche ferait mieux de ne pas oublier les leçons d’une histoire pourtant récente, et donc de se souvenir de ce qui est arrivé à la gauche iranienne après qu’elle a eu la mauvaise idée de soutenir la « révolution islamique » ...


  • guylain chevrier guylain chevrier 6 avril 2011 00:54

    Décidemment, JL a toujours les mêmes mots à la plume trempée dans l’insulte à défaut d’arguments. Cet article est excellent ! Il fait l’effort d’une analyse qui ne fait pas l’unanimité parce que les questions qu’il pose touchent au fond des duplicités qui dominent aujourd’hui relativement aux rapports entre religions et classes politiques, qui contamine les syndicats. La paranoïa et les bons sentiments conduisent directement à l’interdiction de tout débat sur des questions essentielles qui fâchent et qu’à oublier on en arrive à laisser la France s’enliser dans la bipolarisation grossière de la vie politique, entre des libéraux des deux côtés avec paquets cadeaux et emballages aux formes et aux coulerus variés qui ne changent rien au but : soumettre les peuples à la mondialisation libérale. Les verts ont leur part dans ce mouvement et pas le moindre, entre soutien inconditionnel à l’Europe libérale et alliance avec les communautarismes.
    La révolution viendra de l’extension des principes contenus dans une République laïque , sociale et démocratique qui est la notre, poussée jusqu’au bout. Liberté, égalité, fraternité et laïcité.
    GC.



  • morice morice 6 avril 2011 01:46

    sur le sujet, vous déraillez complètement, Paul, désolé d’avoir à vous le dire.


  • Goldored Goldored 6 avril 2011 08:52

    Quelle belle tentative de manipulation !
    Parler d’exclusion au motif « d’islamophobie » au lieu de dire que c’est l’appartenance à une organisation dont les objectifs politiques et les valeurs - connus depuis 1972 - sont contraires aux statuts de la Cgt - connus depuis 1895 - n’est rien moins qu’une tentative fascistoïde de manipulation et de propagande immonde.
    Quant aux commentaires qui sont favorables à l’article, ils sont issus soit de petits nazillons, soit d’andouilles dépourvus de la moindre culture politique et syndicale mais qui trouvent tellement cool de laisser libre court à leur haine des « bougnoules » et des « métèques » sous couvert de laïcité.

    Retrouvez plutôt les bases morales de l’athéisme - qui ne se trouvent pas au FN des cathos intégristes ! - et de la générosité et de la fraternité des peuples au lieu de foncer tête baissée dans les pièges tendus par le capital.


  • CHALOT CHALOT 6 avril 2011 10:25

    Goldored semble ne pas connaître la situation. L’auteur de l’article parle non des quelques militants FN mais d’autres qui sont des militants ouvriers anti fascistes mais qui expriment un avis différent de celui de la direction stalinienne de la CGT.
    Vous parlez de l’ignorance de certains commentateurs. Personnellement je suis syndiqué depuis 45 ans, j’ai assuré des responsabilités à tous les niveaux et suis un anti fasciste militant.
    Ne confondez pas à la vermine fasciste avec l’expression d’une orientation laïque !


  •  C BARRATIER C BARRATIER 6 avril 2011 14:50

    Un syndicat ne représente pas un parti, il est censé être au delà, il n’est pas une courroie de transmission, même si le plus puissant syndicat de FRANCE, le MEDEF, a fait de Sarko notre président.

    Je suis syndiqué et j’ai eu à revendiquer quelque soit le pouvoir en place. Je ne supporterais pas que mon syndicat donne des consignes de vote.

    Dans mon canton, un vert qui se revendiquait à gauche, syndiqué à la CFDT, professeur des écoles dans une église catholique, avait de bonnes idées, mais il a failli sur la séparation de l’église et de l’état. Il a prôné en réunion et par messagerie le financement des écoles confessionnelles qui pourtant forment les enfants à un culte (c’est obligatoire dans ces écoles), alors que la République ne finance aucun culte.

    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=141

    Il n’a pas eu la voix des laïques qui ont connu sa position, alors que ceux là aurent voté pour lui, croyant, salarié d’une école catholique, ce qui n’a rien de critiquable. Pour le moment il ne comprend pas ce qui lui arrive. Il va réfléchir, étudier les lois....il a le temps, il a été battu par un candidat de droite plus laïque que lui.


Réagir