lundi 23 janvier - par chapoutier

Les Américains reconnaissent que c’est les États-Unis qui remportent les succès militaires en Ukraine

 

Pour avoir une vision rationnelle de la situation actuelle en Ukraine il faut se remémorer la déclaration de GW Bush "Vous êtes soit avec nous, soit contre nous" , ou plus cyniquement '' vous acceptez de subir notre domination ou on vous fait la guerre '' et la placer dans son contexte historique et politique. En effet la guerre qui se déchaîne actuellement sur le territoire européen est la conséquence de faits objectifs indiscutables.

Les faits dont il est question sont la mise en œuvre par les États-Unis d'une suite interrompue d'actions visant à s'assurer la domination mondiale avant et après l'effondrement de l'URSS.

 

Depuis que l'URSS s'est effondré, les États-Unis se retrouvent en position hégémonique et s 'emploient à gendarmer le monde pour le plier à leurs besoins économiques.

La Chine n'a rejoint l'OMC qu'en 2001 et Poutine devient président de la Russie en 2000.

Les USA sont libres de toutes entraves et poursuivent leur agenda détaillé entre autre par Brzezinski dans ce qui sera appelé la doctrine Brzezinski, et qu'ils appliquent à la lettre. Elle est exposée dans son livre : ''le Vrai Choix'' de 2004. (The Choice : global domination or global leadership, paru chez Basic Books).

Quelques extraits de la doctrine Brzezinski rendent caduques les propagandes de l'occident américanisé tendant à diaboliser la Russie et V. Poutine.

"Quant à la Russie, malgré sa puissance nucléaire elle subit un recul catastrophique. Les États-Unis s’emploient à détacher de l’empire russe ce qu’on dénomme aujourd’hui à Moscou « l’étranger proche », c’est-à-dire les États qui autour de la Fédération de Russie constituaient l'Union soviétique''.

Brezinsky reconnaît que les américains ont été à la manœuvre pour que l'Ukraine et les autres états proches de la Russie, par l'histoire, la géographie, la culture et le peuplement, se détachent de la Russie. La nation messianique s'est arrogé le droit d'intervenir agressivement contre la Russie, pour l'affaiblir et pour affermir l'hégémonie américaine.

 

''A cet égard, leffort américain porte vers trois régions clefs : l’Ukraine, essentielle avec ses cinquante-deux millions d'habitants et dont le renforcement de l’indépendance rejette la Russie à l’extrême est de l’Europe et la condamne à n'être plus, dans l'avenir, qu’une puissance régionale''.

Le cynisme américain n'a pas de limite, le lecteur aura bien noté que ce livre date de 2004 ( en réalité c'est une réécriture d'un livre antérieur ) , les ukrainiens ont été sacrifiés dans le seul but d'affaiblir la Russie.

 

''Dès 1994, Washington accorde la priorité aux rela­tions américano-ukrainiennes. Sa détermination à soutenir l’in­dépendance du pays est généralement perçue à Moscou ...comme une intrusion diri­gée contre les intérêts vitaux de la Russie''

On se demande comment serait perçue par Washington le soutiens à l'indépendance du Texas et de la Californie ? ( deux états volés aux Méxique qui l'ont encore de travers) ?

''Le refus russe d’entériner le statut d'indépendance de l’Ukraine, pour des raisons historiques et politiques, se heurte frontalement aux vues américaines ''

On en revient à l'essentiel, les nations qui ne se couchent pas devant les volontés des USA sont une atteinte à la stabilité mondiale puisqu'elles remettent en cause l’hégémonie américaine.

Pour rappel, Moscou est à 600 km de l'Ukraine, Washington est à 7800 km de l'Ukraine, mais c'est à Washington que reviens le bon droit. C'est vraiment une nation exceptionnelle béni par les dieux !

 

''L’Ukraine constitue cependant l’enjeu essentiel. Le processus d’expansion de l’Union européenne et de l’Otan est en cours. À terme, l’Ukraine devra déterminer si elle souhaite rejoindre l’une ou l’autre de ces organisations.... Bien que l’échéance soit encore lointaine, l’Ouest pourrait dès à présent annoncer que la décennie 2005-2015 devrait permettre d’impulser ce processus. ... Dès à présent, l’Ouest peut renforcer ses liens de coopération et de sécurité avec Kiev.''

Brzezinsky à souvent été catalogué de visionnaire, mais plus prosaïquement, les américains ont suivi à la lettre les recommandations opérationnelles de sa doctrine d'affaiblissement de l'URSS et ensuite de la Russie, suivi à la lettre et à la virgule près, le coup d'état de Maidan a eu lieu en 2014.

 

''Les États qui méritent tout le soutien possible de la part des États-Unis sont l'Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan et l’Ukraine, car ce sont tous les trois des pivots géopolitiques. En effet, le rôle de Kiev dans la région vient confirmer l’idée que l’Ukraine représente une menace pour l’évolution future de la Russie.''

 

Les USA sont des orfèvres dans l'art de l'inversion accusatoire, ils planifiaient les événements depuis des décennies mais accusent leurs victimes de violations du droit international et de comportement malveillant. C'est le comportement habituel des USA qui accusent toujours leurs victimes d’êtres des criminels avant de leur faire la guerre. La méthode habituelle des USA consiste à inonder le monde de fausses informations tendant à prouver que leurs cibles sont des criminels de guerre ayant commis des atrocités.

 

La menace que représente , non pas l'Ukraine en tant que telle, mais une Ukraine ''Otanisée et américanisée'' n'est pas une vue de l'esprit prétendument dérangé de Poutine, c'est une menace bien réelle qui a été planifiée par Washington depuis de la chute de l'URSS, Elle a été concrétisée dans la chartre américano-ukrainienne de partenariat stratégique signée le 10 novembre 2021 entre le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba. Il s’agit d’une alliance militaire offensive entre l’Ukraine et les USA contre la Russie.

Cette charte américano-ukrainienne, qui s’engage à tenir par avance la Russie pour responsable de l’agression et des violations du droit international et de son comportement malveillant continu, était une annonce de guerre imminente contre la Russie .

 

Tout au long de l’année 2021 et dans les semaines précédant immédiatement l’invasion, le président russe Vladimir Poutine n’a cessé d’avertir que l’intégration de l’Ukraine dans l’OTAN et son armement par les puissances occidentales constituaient une « ligne rouge » pour la Russie et a exigé des garanties de sécurité de la part des États-Unis et de l’OTAN.

 

La réponse aux exigences de sécurité à été le mépris et l'insulte puisque la préparation du futur conflit a eu lieu pendant les années gagnées grâce à la forfaiture des accords de Minsk, faits avérés et confirmés par le lieutenant général James Bierman, le plus haut général des marines américains au Japon, qui a déclaré dans une interview au Financial Times le 8 janvier que les ''succès remportés'' (succès qui restent à démontrer) par les États-Unis et l'OTAN contre la Russie en Ukraine étaient le fruit d'une planification et de préparatifs préalables , "préparer le terrain" pour la guerre, c'est exactement ce que fait le Pentagone au Japon et en Asie, a-t-il expliqué, pour se préparer à un conflit avec la Chine au sujet de Taïwan.

 

"Pourquoi avons-nous atteint le niveau de succès que nous avons atteint en Ukraine  ?". Le lieutenant général James Bierman a posé une question rhétorique. Une grande partie de cela, a-t-il expliqué, est qu'après ce qu'il a appelé "l'agression russe" en 2014 et 2015, "nous nous sommes sérieusement attelés à la préparation du futur conflit : formation des Ukrainiens, prépositionnement des fournitures, identification des sites à partir desquels nous pourrions opérer un soutien, soutenir les opérations." "Nous appelons cela préparer le théâtre. Et nous mettons en place le théâtre au Japon, aux Philippines, dans d'autres endroits."

Ce général, explique crûment que États-Unis tendent un piège à la Chine en l'incitant à entreprendre une action militaire contre Taïwan, de la même manière qu'ils ont provoqué la Russie pour qu'elle envahisse l'Ukraine après le coup d'État soutenu par les États-Unis en 2014 qui a renversé un gouvernement pro-russe.

 

Ce général à au moins le mérite de la clarté, car pour lui il s'agit bien des ''succès remportés'' (succès qui restent à démontrer) par les États-Unis et l'OTAN contre la Russie en Ukraine

 

L'Ukraine otanisée, est bien le le terrain sur lequel les américains ont choisi de mener leur guerre sans merci non seulement contre la Russie, mais aussi contre l'émergence de nations non occidentales en tant que puissances influentes dans un nouvel ordre mondial pouvant mettre en cause l’hégémonie américaine. L'intervention russe ne pouvait être différée.

Une défaite de la Russie en Ukraine serait une menace directe pour sa sécurité, sa souveraineté, voire sa survie. Mais faire reculer les forces de l'OTAN en Ukraine sera la plus importante victoire pour la Russie, la Chine et les nations voulant se soustraire à l'ordre mondial dicté par les USA, c'est pourquoi nous devons espérer que la Russie finira par s'imposer en Ukraine à ses conditions. C'est la seule voie possible vers un ordre mondial stable et durable une fois que les armes se seront tues.

La Chine ne s'y trompe pas quant aux visées des USA, puisque 4 jours après la rencontre entre Dmitri Medvedev et Xi Jinping à Pékin, le ministère chinois de la Défense a publié une déclaration directement liée à la crise de Taïwan, mais dont les implications vont bien au delà. On y lit notamment :

"Les faits ont prouvé plus d'une fois que les États-Unis sont la menace directe pour l'ordre international et le coupable des turbulences régionales."



155 réactions


  • Astrolabe Astrolabe 23 janvier 19:01
    Si vis pacem para bellumMais il n’en reste pas moins que c’est poutine qui a décidé de faire cette guerre d’invasion de l’Ukraine il y a bientôt un an déjà !

    • chapoutier 23 janvier 19:14

      @Astrolabe
      ça commence, tout est dit dans le texte
      il n’y a qu’a lire alors, c’est bien de annoner que les russes sont les méchants mais les faits disent le contraire

      Pourquoi avons-nous atteint le niveau de succès que nous avons atteint en Ukraine  ?". Le lieutenant général James Bierman a posé une question rhétorique. Une grande partie de cela, a-t-il expliqué, est qu’après ce qu’il a appelé « l’agression russe » en 2014 et 2015, "nous nous sommes sérieusement attelés à la préparation du futur conflit : formation des Ukrainiens, prépositionnement des fournitures, identification des sites à partir desquels nous pourrions opérer un soutien, soutenir les opérations.«  »Nous appelons cela préparer le théâtre. Et nous mettons en place le théâtre au Japon, aux Philippines, dans d’autres endroits."


    • chapoutier 23 janvier 19:16

      les ’’succès remportés’’ (succès qui restent à démontrer) par les États-Unis et l’OTAN contre la Russie en Ukraine étaient le fruit d’une planification et de préparatifs préalables

      c’est pas moi qui le dit mais le plus haut gradé américain en Asie-Pacifique


    • Glosspan Glosspan 23 janvier 19:41

      @Astrolabe
      [Autopluss]


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 24 janvier 11:08

      @chapoutier

      Excellent article. Merci


    • chapoutier 24 janvier 11:23

      @Nicole Cheverney
      venant de vous et de la qualité de vos écrits, j’apprécie vraiment


    • assezdesbonim 29 janvier 16:55

      @chapoutier
      Les ruSSes ( les responsables politiques )sont des criminels de guerre qui je l’espère seront condamnés par un tribunal international.
      Pour le massacre de Boutcha, la déportation d’enfants, tous les crimes perpétrés contre les civils...


    • voxa 29 janvier 17:54

      @Astrolabe

      vous parler encore une fois sans savoir.

      Vous ne savez pas, vous croyez.
      C’est différent.


  • Attila Attila 23 janvier 19:24

    « contre l’émergence de nations non occidentales en tant que puissances influentes dans un nouvel ordre mondial pouvant mettre en cause l’hégémonie américaine. »

    C’est la doctrine Wolfowitz : empêcher l’émergence d’un nouveau rival, aussi bien au plan régional qu’au plan mondial.

    Cette doctrine a été mise en pratique par le « nouveau plan du Pentagone pour 1992 ». C’est-à-dire juste après l’effondrement de l’Union Soviétique.

    .


  • titi titi 23 janvier 21:18

    @L’auteur

    "Il s’agit d’une alliance militaire offensive entre l’Ukraine et les USA contre la Russie.

    "

    Et avec quels moyens ?

    Les 12 chars promis par le Royaume Uni ?

    Et les 18 canons fournis par la France ?

    Pour mémoire, officiellement la Russie dispose de 12000 chars.

    Vous reprenez le discours de Poutine.

    Mais ce discours ne tient pas.

    L’OTAN a vu ses effectifs fondre depuis 30 ans.

    L’OTAN n’a absolument pas les moyens d’attaquer la Russie.


    • chapoutier 23 janvier 21:39

      @titi Vous reprenez le discours de Poutine

      NON SEULEMENT LES PROPOS D’UN GENERAL AMERICAIN EN EXERCISE
      c’est bon la propagande stérile,
      tu vas contre les propos d’un chef des armées us qui sait de quoi il parle quand meme à moins qu’il ne soit pro poutine, en tout cas, il doit en savoir plus que toi !

      il faut lire un texte avant de le critiquer à moins que tu en sache plus
       que le commandant de toutes les forces us dans le pacifique
      le lieutenant général James Bierman qui déclare :

      Pourquoi avons-nous atteint le niveau de succès que nous avons atteint en Ukraine , Une grande partie de cela, est qu’après ce qu’il a appelé « l’agression russe » en 2014 et 2015, "nous nous sommes sérieusement attelés à la préparation du futur conflit : formation des Ukrainiens, prépositionnement des fournitures, identification des sites à partir desquels nous pourrions opérer un soutien, soutenir les opérations.«  »Nous appelons cela préparer le théâtre


    • titi titi 23 janvier 22:18

      @chapoutier

      "le lieutenant général James Bierman qui déclare

      « 
      En aucun cas ce général ne parle d’avoir une posture offensive.

      Or c’est bien de cette posture offensive dont Poutine a fait un argument pour lancer son »opération spéciale".


    • chapoutier 23 janvier 22:38

      @titi

      En aucun cas ce général ne parle d’avoir une posture offensive.

      Or c’est bien de cette posture offensive dont Poutine a fait un argument pour lancer son »opération spéciale".

      La menace que représente , non pas l’Ukraine en tant que telle, mais une Ukraine ’’Otanisée et américanisée’’ n’est pas une vue de l’esprit prétendument dérangé de Poutine, c’est une menace bien réelle qui a été planifiée par Washington depuis de la chute de l’URSS, Elle a été concrétisée dans la chartre américano-ukrainienne de partenariat stratégique signée le 10 novembre 2021 entre le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba. Il s’agit d’une alliance militaire offensive entre l’Ukraine et les USA contre la Russie.

      Cette charte américano-ukrainienne, qui s’engage à tenir par avance la Russie pour responsable de l’agression et des violations du droit international et de son comportement malveillant continu, était une annonce de guerre imminente contre la Russie .



      Désolé mais je ne peux en 3 mn tout redire, ressortir de vieux textes qui n’ont pas été accepté en modé.

      Oui c’est Poutine qui a commencé DANS L’URGENCE

      POURQUOI ne pas réflechir 2 mn

      poutine a envoyé une armée qui n’était pas préparé, qui n’avait meme pas de ravitaillement ni de carburant, qui n’était en nombre insuffisant.

      On n’attaque pas un pays plus grand que la France avec 150 000 gus du niveau appelé francais d’il y 30ans.

      POUR QUELLE RAISON Poutine a-t-il agit ainsi ?

      Pas parce que c’est un abruti bourré de vodka, MAIS parce que il y avait urgence à agir

      parce qu’il fallait impérativement désorganiser les projets otano-us- uk en préparation !


    • Attila Attila 23 janvier 22:43

      @chapoutier
      Il y avait urgence à agir car l’armée ukrainienne a commencé à bombarder massivement la population civile du Donbass à partir du 16 février 2022 et les habitants proches du front ont dû être évacués vers la Russie pour les protéger.
      Faits que l’enragé titi refuse évidemment de reconnaître !

      .


    • titi titi 23 janvier 22:50

      @chapoutier

      "était une annonce de guerre imminente contre la Russie .

      « 

      Vous spéculez.
      Et moi j’ai toujours la même interrogation : un guerre imminente avec quels moyens ?

      Dans son délire, Poutine parlait de missiles nucléaires à quelques minutes de vol Moscou.
      Or les seuls missiles de croisière à capacité nucléaire dont disposent les USA ce sont les Tomahawks : ce sont des missiles mer-sol, lancés depuis la mer.

       »Pas parce que c’est un abruti bourré de vodka

      "
      N’empêche : il sera désormais associé au plus gros fiasco militaire de ces 50 dernières années.


    • titi titi 23 janvier 22:53

      @Attila

      "massivement la population civile du Donbass à partir du 16 février 2022

      "

      Et donc en toute logique, pour empêcher le bombardement du Dombass, plutot que de contrebattre les canons Ukrainiens, Poutine a envoyé le gros de son armée en direction de Kiev.

      Attila, vous avez déjà été pris en train de raconter des bobards avec votre histoire de missile anti-aérien qui ferait s’écrouler un immeuble de 9 étages, mais là vous abusez.

      Les histoires à dormir debout c’est bon pour RT France.


    • chapoutier 23 janvier 22:55

      @Attila
      non je ne crois pas que c’est la seule raison, le Donbass etait bombardé depuis 2014.
      j’avais écouté un podcast de mac gregor qui a fait une allusion aux raisons pour lesquels les russes ont agis dans la précipitation.
      l’armée russe n’était pas prête, ils n’ont pas rapatrié les fonds détenus à l’étranger.
      non sérieusement, mac gregor avait parlé des labos de la CIA en UK, les russes étaient au courant visiblement de l’utilisation des vols migratoires aviens étudiés par la cia.
      je n’est pas le temps de chercher, mais de toute façon, le mvt des troupes russes n’avaient aucun sens, elles n’étaient pas pretes. l’expédition aéroportée vers l’aéroport de Kiev a été une catastrophe.
      on ne sacrifie pas autant si pas urgence 


    • chapoutier 23 janvier 23:01

      @titi
      vous etes fatiguant, toujours recommencer, toujours en rond, incapable de penser un instant que peut-etre les choses ne sont pas comme elles sembles et comment les neocons veulent quels soient


    • Attila Attila 23 janvier 23:06

      @chapoutier
      Je n’ai pas dit que c’était la seule raison mais l’augmentation des bombardements a été brutale et constaté par l’OSCE. De plus, il y avait de ce fait une forte pression de l’opinion publique russe pour venir en aide aux civils du Donbass.

      .


    • Attila Attila 23 janvier 23:08

      @chapoutier
      « @titi
      vous êtes fatiguant
       »
      Et surtout que du baratin sans jamais la moindre référence à l’appui de ses délires (et pour cause !).

      .


    • Attila Attila 23 janvier 23:10

      @titi
      Menteur !


    • chapoutier 23 janvier 23:13

      @titi
      les américains n’ont pas gagné une seule guerre depuis 50 ans

      Dans son délire, Poutine parlait de missiles nucléaires à quelques minutes de vol Moscou.

      Moscou est a 600km de la frontière Uk , facile de ramener quelques missiles
      de qui tu, te moques à jouer aux ingénues

      je crois que je vais la jouer à la dugenet, viré comme il dit mais définitivement, , car je n’ai pas de temps a perdre avec un type qui s’amuse en faisant semblant mais qui prends pas le temps de lire les textes qu’il prétend critiquer, qui pioche une phrase par ci par là pour se la joué intelligent et contradicteur, mais qui se comporte comme une brêle de cour d’école.

      que tu viennent une fois ou deux et tu balance une vanne c’est ok, mais là tu me fatigue mon petit gars.


    • titi titi 23 janvier 23:24

      @Attila

      "Menteur !

      "

      Visiblement vous n’assumez pas toutes vos conneries :

      https://www.agoravox.fr/commentaire6505756


    • chapoutier 23 janvier 23:25

      @Attila
      oui cela peut expliqué, c’est vrai,
      et c’est vrai que les russes ont pu fixer les Uk vers Kiev, les détourner du donbass, pour se regrouper ensuite (les ru ) au donbass.

      je ne suis pas expert mais l’épisode de l’aeroport m’a fait penser que c’etait fait à l’arrache. de toute façons les ru ne communiquent sur rien, donc on peut conjecturer dans le vide. meme en russie, ils ruent dans les brancards, pas très contents du débuts des op , mais il ne faut pas sous estimer les russes, je reste persuadé qu’ils avaient des raisons autres que le donbass d’agir à l’arrache.


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 23 janvier 23:30

      @chapoutier

      les troll otanien ont rien d’ autre que l’ infox ...on se demande d’ ailleur si ce n’ est pas pour camoufler une defaite fort previsible de l’ uckraine , de l’ otan , et des usa pendant que des gens se gave en coulisse par la bourse ...

      les russe qui avance j’ usqua la pologne et l’ allemagne ca serais un sacre chambardement economique propice a toute les magouille .


    • titi titi 23 janvier 23:34

      @chapoutier

      "Moscou est a 600km de la frontière Uk , facile de ramener quelques missiles

      "

      Oui c’est très facile d’en ramener.

      Sauf qu’aucun des pays de l’OTAN ne dispose de missiles nucléaires sol-sol de portée intermédiaire.
      Mer-sol ? oui. Les USA en ont.
      Air-sol ? oui. La France en a.
      Mais sol-sol ? non.

      Ensuite, la frontière Lettone est elle aussi à moins de 600 km de Moscou, la Lettonie faisant déjà dans l’OTAN.

      Conclusion : ces arguments sont totalement fallacieux.


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 23 janvier 23:34

      @chapoutier

      actuelement les USA sont obligé de piquer dans le depot strategique israelien et dans celui de coree du sud pour soutenir l’ effort de guerre ukrainien .
      https://fr.timesofisrael.com/washington-envoie-des-munitions-a-lukraine-depuis-son-stock-en-israel-media/

      Stock strategique auquel on est censé ne pas toucher sans guerre mondiale , etq u’ il sont incapable de regarnir ...

      si ca demare avec pekin au sujet de taiwan il ont du soucis a se faire ...


    • titi titi 23 janvier 23:39

      @Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ

      Merci de rappeler cela : l’OTAN n’a pas de stock.

      Prétendre que l’OTAN aurait pu avoir une attitude offensive contre la Russie OK ! Mais avec quoi ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 janvier 23:52

      @titi
      Salut. Ce qui serait intéressant est de parler de cette guerre comme asymétrique , en ce sens que la Russie ne peut être attaquée sur son territoire ( ce qui demange car au niveau conventionnel elle prendrait une branlée mémorable ).


    • chapoutier 24 janvier 06:35

      @titi
       quel menteur n’importe quoi

      L’arsenal américain compte également 500 ogives nucléaires tactiques à courte portée. Avec l’ensemble de ces armes, qui peuvent être tirées depuis le sol ou par des bombardiers ou des sous-marins, les Etats-Unis sont en mesure de frapper n’importe quel point dans le monde.

      en plus 
      longueur frontière lettonie-estonie/ russie 500 km faciles à défendre
      longueur frontière ukraine / russie 1500 km qui permettent d’attaquer la russie dans tous les sens


    • chapoutier 24 janvier 06:37

      @Aita Pea Pea
      ce qui demange car au niveau conventionnel elle prendrait une branlée mémorable


      la réalité est le contraire des mensonges débités


    • Attila Attila 24 janvier 10:05

      @titi
      Les textes sont entre guillemets : ce sont des citations, ce ne sont donc pas MES propos Môssieur l’analphabête militant. Et la référence est donnée, tout le monde peut aller vérifier, sauf les feignasses comme vous.
      Nous ne sommes pas sur place. Nous sommes obligés de nous informer d’après les personnes sur le terrain. Dans ce genre d’événement, les informations arrivent petit à petit et les erreurs sont rectifiées au fur et à mesure. Vous « oubliez » volontairement le message suivant :

      « Dernière mise au point :
       Arestovich avoue à demi-mot :

      « La tragédie de Dniepro s’est produite par la faute des forces de défense aérienne ukrainiennes, qui ont attaqué la cible en plein quartier résidentiel. La fusée a été abattue et est tombée. La destruction de cet immeuble et la mort de 12 civils est le résultat du travail de la défense aérienne des forces armées ukrainiennes. » a-t-il déclaré en direct à la télé. »

      Lien
      .
      Vous n’êtes qu’un minable manipulateur !

      .


    • Attila Attila 24 janvier 10:38

      @chapoutier
      « je reste persuadé qu’ils avaient des raisons autres que le donbass d’agir à l’arrache »
      Oui, ils l’ont dit : ils avaient des renseignements sur une attaque imminente du Donbass et de la Crimée. Ils ont décidé de prendre de vitesse l’armée ukrainienne en attaquant les premiers.
      Les russes ont trouvé ensuite des documents de l’armée ukrainienne prouvant la réalité de ce projet.

      .


    • chapoutier 24 janvier 10:52

      @Attila
      oui je l’avais oublié, alzeimer fait des siennes


    • chapoutier 24 janvier 11:15

      @Attila
      à courir après plusieurs lièvres on en arrive à oublié l’essentiel
      merci d’avoir remis les pendules à l’heure


    • chapoutier 24 janvier 13:44

      moi aussi j’aurais une mauvaise note à ces propos smiley smiley
      monsieur le moinseur, faites vous plaisir  smiley


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 17:00

      @titi

      toujours a nous faire dire ce qu on as pas dit ...

      l’ otan est blinder de stock pour une guerre aerienne et le carpet bombing , pas pour une guerre au sol ...

      • titi 23 janvier 23:39

        @Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ

        Merci de rappeler cela : l’OTAN n’a pas de stock.

        Prétendre que l’OTAN aurait pu avoir une attitude offensive contre la Russie OK ! Mais avec quoi ?



    • yakafokon 25 janvier 10:06

      @titi
      La Lettonie dans l’ O.T.A.N. ?
      C’est dans quel film de science-fiction que tu as vu ça, Star-Trek ?
      Pour information : il faut l’accord de l’unanimité des membres du Conseil de Sécurité de l’O.N.U. (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, et Chine ), pour admettre un nouveau pays au sein de l’ O.T.A.N. ( en principe une puissance nucléaire ).
      Et je vois que 2 pays au moins vont opposer leur veto ( devine lesquels ) !
      Sans unanimité, cela restera un doux rêve !
      Faire partie des vingt-sept de l’Union Européenne devrait suffire à ces farouches collaborateurs nazis de la seconde guerre mondiale !
      Si par une carabistouille digne des cow-boys de Washington, la Lettonie parvient à intégrer l’ O.T.A.N., toute guerre à l’initiative des Etats-Unis sera illégale, et les pays de l’Union Européenne pourront refuser de s’y engager !


    • Rémi Mondine 25 janvier 17:42

      @titi
      Mon gamin n’avait pas les moyens de me mettreun claque quand il avait trois ans, il a tout de même essayé.
      Quand on a des génie comme le mathématicien B. Lemaire comme dirigeants tout est possible.


    • assezdesbonim 29 janvier 16:56

      @chapoutier

      Valet retourne chez ton maître !


    • voxa 29 janvier 17:59

      @titi

      Je vois que vous vous ravisez....

      Il y a peu encore, d’après vous, le spécialiste en armements et en vaxins, l’armée russe n’était qu’un bande d’abrutis, et leurs matériels juste bon pour la ferraille...

      .


  • Des armements occidentaux sont stockés par Kiev sur les territoires des centrales nucléaires

    Cette déclaration a été faite par le directeur du Service russe des renseignements extérieurs (SVR) Sergueï Narychkine.

    Selon un communiqué publié sur le site du renseignement russe, il s’agit « des missiles les plus chers et les plus déficitaires pour les troupes ukrainiennes destinés aux systèmes HIMARS et aux systèmes de défense antiaérienne étrangers, ainsi que des munitions d’artillerie de gros calibre ».

    D’après la source, plusieurs wagons de « cargaison mortelle » ont déjà été acheminés à la centrale nucléaire de Rovno depuis l’étranger, et ce seulement lors de la dernière semaine de décembre 2022.

    Le service espère « qu’il ne viendrait à l’idée de personne à Kiev de faire exploser intentionnellement de tels dépôts dans l’espoir de soutirer davantage d’armes et de munitions aux États-Unis et à leurs alliés ».

    @chroniques_conflit_ukraine


  • Cette guerre occidentale contre la Russie est-elle simplement de la stupidité ?
    Il n’y a pas de menace russe indépendante de la politique américaine, c’est l’expansion de l’#OTAN qui crée la menace même que cette expansion était censée combattre.
    #ÉtatsUnis #Russie

    https://reseauinternational.net/cette-guerre-occidentale-contre-la-russie-est-elle-simplement-de-la-stupidite/


  • En fait les russes vident les immeubles occupés par les UKRO-étrangers avec des roquettes anti-chars ...

    Ukro morflent sévères ....

    https://t.me/RVvoenko/31351



  • pipiou2 23 janvier 22:32

    T’inquiète Toto, la Russie n’est pas à l’article de la mort , hein.


  • Gisyl 24 janvier 01:02

    Les Américains reconnaissent que ce sont les Etats-unis qui remportent les succès militaires en Ukraine.


    Sinon l’article est très bien et bien documenté.

    Pourtant, si les Russes disent souvent la vérité, je pense qu’ils se trompent en imaginant je ne sais quel complot anti-Russe qui se serait substitué à l’action antisoviétique de la guerre froide.

    Pas besoin en effet d’aller chercher quelque autre cause à la situation actuelle et à son aggravation que celles-ci :

    La séduction d’un modèle socio-économique occidental décadent, assis sur l’endettement et le dollar-roi mais toujours aussi influent auprès des pays en voie de développement comme l’Ukraine

    la mentalité panurgienne de beaucoup de gens en Occident, dans les élites comme dans les populations à voir ce qui ne veut pas se conformer à leur idéologie européiste et mondialiste comme un ennemi du type d’Adolphe Hitler auquel il est impensable de ne pas résister à tout prix. Invoquer « l’esprit munichois » à tout bout de champ conduit à la catastrophe aussi bien que les véritables négociateurs des Accords de Munich.

    Peut-être des sociologues devraient se pencher sur ce double aveuglement et l’analyser avec plus de science. Ce n’est bien sûr qu’un avis personnel.


  • Faits saillants de l’opération militaire russe en Ukraine le 23 janvier
    Après avoir libéré Krasnopolivka, les troupes de Wagner PMC continuent d’attaquer les positions de l’AFU le long de la route de Siversk.


    Les unités ukrainiennes ont mené plusieurs contre-attaques infructueuses.

    Tous ont été réprimés par des tirs d’artillerie concentrés.

    D
    es combats intenses entre les parachutistes russes et les unités de l’AFU près du village de Krasna Hora sont en cours.


    Malgré le grand nombre d’équipements militaires ukrainiens déployés dans cette zone, l’initiative reste aux unités de l’armée russe.
    es unités Wagner PMC se sont retranchées dans les environs de Klishchiivka et avancent vers le village de Krasne.



    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      Dans le même temps, les bastions ennemis ont été détruits et la zone de contrôle le long du canal Siversky Donets-Donbass a été élargie.
      De violents combats de rue se poursuivent à Mar’inka.

      L’ennemi épinglé à la périphérie ouest de la ville offre une résistance farouche.

      Pendant l’assaut, les unités russes utilisent activement des véhicules blindés lourds, y compris des chars T-90M Proryv.

      Les combats ont repris près de Velyka Novosilka, où des unités de l’armée russe ont mené une attaque de reconnaissance réussie.

      L’opération a révélé des positions de tir ennemies et plusieurs postes d’observation dans la région.



  • En direction de Zaporizhzhia, l’intensité des combats a diminué. Les parties attirent de nouvelles forces et procèdent à une reconnaissance mutuelle.

    Néanmoins, les bombardements actifs avec l’utilisation de canons et de roquettes se poursuivent dans les zones des frappes principales.

    Dans le même temps, les troupes russes ont réussi à avancer le long de la rive du Dniepr et à déloger les unités ukrainiennes de Kam’yans’ke.


    En même temps, le village lui-même n’a pas encore été pris. L’artillerie de l’AFU livre des frappes massives sur les troupes attaquantes.


    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      À propos du nouveau commandant du district militaire sud des forces armées russes Sergey Kuzovlev

      Le colonel-général Sergei Kuzovlev, peu avant le Nouvel An, dirigeait le district militaire du Sud.
      Contrairement à de nombreux généraux, il a probablement obtenu son poste grâce à ses compétences et à ses réalisations, et non à cause de la présence d’une « locomotive » parmi les dirigeants militaro-politiques du pays.

      Oui, il entretient de bonnes relations avec Yevkurov - mais la parole du ZMO sur l’entraînement au combat en matière de nomination des commandants de district ne veut pas dire grand-chose.

      Alors qu’il était encore chef d’état-major du district militaire sud, des soldats et des officiers ordinaires ont noté Sergey Kuzovlev pour le mieux de son humanité - il n’a pas hésité à aller aux funérailles, à parler lui-même avec ses proches, à se préparer, à faire un discours de le fond de son coeur.

      Kuzovlev, comme le disent les combattants eux-mêmes, peut trouver une approche pour tout le monde : alors qu’il était commandant par intérim du district militaire occidental, il a réussi à remettre à sa place Zusko, éternellement insatisfait, à établir au moins une tendance à rétablir l’ordre, de sorte que Nikiforov a repris cette tendance.

      Selon les renseignements britanniques, Kuzovlev n’a pas été nommé au ZVO car il « n’a pas réussi à préparer une offensive en direction de Liman ». Mais ce n’est pas le cas : sa tâche était d’établir une interaction au sein du quartier et d’établir des connexions horizontales, ratissant l’héritage de Zhuravlev.

      Et maintenant, Kuzovlev est déjà complètement - sans l’approche en bois d’étain de Dvornikov - responsable de son district, dont il connaît bien les problèmes.

      Et il a carte blanche pour résoudre ces problèmes.


  • chantecler chantecler 24 janvier 06:06

    Salut Chapoutier ,

    "Les faits dont il est question sont la mise en œuvre par les États-Unis d’une suite interrompue d’actions visant à s’assurer la domination mondiale avant et après l’effondrement de l’URSS....« 

    Euh tu ne voulais pas écrire ininterrompue ?

    Parce que c’est pas pareil . ..

    Pour le reste :

    L’Ukraine a fomenté une guerre contre la Russie ...

    Au bout d’un an , ce pays n’a plus aucune ressource et plus de matériel .

    Et donc théoriquement ses dirigeants auraient du demander un armistice .

    Mais non : la guerre d’Ukraine est devenue notre guerre à nous occidentaux qu’il faut financer et armer en permanence .... !

    Et ça c’est un concept nouveau : »on« déclare une guerre mais c’est »nos alliés« qui doivent la mener !

    Alliés qui sont dans une dèche noire , pour cause de crise économique et financière totale !

    Si ça continue nous allons devoir nous chauffer et faire du pain à la bouse de vache .

    La réalité dépasse largement la fiction .

    Ca devient notre époque »la soupe au canard" des Marx brothers .

    L’absurde quoi .


    • chapoutier 24 janvier 06:54

      @chantecler
      sont la mise en œuvre par les États-Unis d’une suite interrompue d’actions

       smiley
      Euh tu ne voulais pas écrire ininterrompue  ?

      oui bien sur , merci d’avoir relevé la boulette

      L’absurde quoi


      quoi de plus absurde que se précipité vers un armaggedon nucleaire
      les dinosaures vont rigoler, on fera mieux que l’astéroide


    • chantecler chantecler 24 janvier 07:05

      @chapoutier
      Depuis l’exposé de mon commentaire j’ai trouvé deux nartiks qui vont dans mon sens :
      https://histoireetsociete.com/2023/01/24/operation-speciale-de-la-russie-en-ukraine-23-janvier-diffusion-en-ligne-jour-334/
      Les premières lignes ...


    • chapoutier 24 janvier 07:22

      @chantecler
      je ne connaissais pas histoire et société
      merci d’avoir partagé
      je mets de coté pour lire tranquilement


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 16:26

      @chantecler

      pour une fois tu raisonne mieu que la cloche habituelle que tu porte entre les deux oreille ... au lieu de t’ en prendre au vilain souverainiste tu commence a te poser des question sur la guerre et sur la depopulation ....

      dans le troupeau ca ne choque personne que l’ ukraine ais suffisament de petrol pour faire rouler ses tank alors nous en manquons et que les prix sont prohibitif ...

      Idem pour la lutte contre le rechaufemment (soit disant ) climatique la R5 de papy qui roule pour aller voir son champ et qui passe son litre de diesel c’ est mal , mais le tank qui lui pour le meme trajet passe 100 litre c’ est bien c pour la liberté et ca polue pas ...

      ca ne sera pas la 3em guerre mondiale , mais bien la premiere guerre planetaire atomique , il y a longtemps que les refuge de nos elites sont pret , il ne reste plus qu’ as depeupler la population ... tchernobyl a cet egard a constitué un test tout comme fukuchima , 20 ans sous terre , et les elire resortiront pour heriter de la terre et marché sur nos os craquant .... 


  • Le groupe de défense allemand Rheinmetall ne pourra fournir à l’Ukraine que 139 « léopards »

    Désormais, seuls 29 Léopards peuvent être remis au régime de Kyiv - ils n’atteindront l’Ukraine qu’en avril-mai. De plus, 22 autres chars ne pourront être transférés qu’à la fin de l’année ou au début de l’année suivante, et 88 autres - « rendre disponible ». On ne sait pas quand les derniers atteindront l’Ukraine. 50.3K vues 05:50


    • mursili mursili 24 janvier 06:40

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      De plus, 22 autres chars ne pourront être transférés qu’à la fin de l’année ou au début de l’année suivante

      Comment dit-on « calendes grecques » et « Saint-Glinglin » en ukrainien ?


  • Massada Massada 24 janvier 08:48

    La seule chose qui permettra une paix durable en Europe est une victoire de l’Ukraine.

    Poutine veut redessiner la carte de l’Europe par la force des armes. L’ordre du monde est en jeu.


    L’Ukraine se bat pour la sécurité du monde et de l’Europe en particulier, parce que les grandes ambitions des Russes sont sans limites.
    La Russie a menacé la Pologne de “neutraliser les menaces potentielles” si cette dernière augmente la présence des troupes de l’OTAN et avertit que la Finlande et la Suède pourraient devenir des cibles militaires pour la Russie une fois qu’elles rejoindront l’Alliance Atlantique Nord.

    Le Kremlin menace la Lituanie, se dit prêt à “défendre” les intérêts des Russes en Moldavie, en ignorant la souveraineté d’autres pays et s’opposant au monde civilisé.

    Et compte tenu de la nature hybride des guerres modernes, les Russes tentent de déstabiliser la situation dans d’autres pays avant d’utiliser du matériel militaire : par la même crise énergétique, la propagande, les tentatives d’influencer les élections démocratiques, etc.


    Par conséquent, en fournissant à l’Ukraine des armes et en rapprochant ainsi la défaite de la Russie dans la guerre d’agression, d’autres pays préservent leur propre indépendance, sauvent la vie de leurs soldats et de leurs civils.



    • chapoutier 24 janvier 09:13

      @Massada
      c’est exactement le discours de tous les bobos parisiens ( et d’ailleurs car c’est partout les mêmes ) complètement en dehors du temps et de l’espace.
      vous vivez dans la 4eme dimensions
      ce discours c’est celui des marchands d’armes français par exemple qui voient une opportunité dans ce conflit pour que la France fasse la démonstration de la qualité des chars Leclerc pour augmenter les ventes , ils disent ouvertement que donner les chars c’est faire la promotion pour les leclec.
      voilà le camp auquel vous appartenez, le camp des va-t-en guerre infoutu de comprendre que chaque heure qui passe nous rapproche de l’armaggedon nucléaire
      j’ai honte de cette partie de l’humanité egoiste, belliciste , et qui n’utilisent leurs (peu de ) neurones que pour s’admirer dans un miroir


    • pemile pemile 24 janvier 09:40

      @chapoutier "voilà le camp auquel vous appartenez, le camp des va-t-en guerre infoutu de comprendre que chaque heure qui passe nous rapproche de l’armaggedon nucléaire« 

      Etonnant dirait Desproges ?

      Envahir un pays en frontière d’Europe (que l’OTAN aide et forme depuis 10 ans) avec des chars et une pluie de missiles pourrait nous approcher de  »l’armaggedon nucléaire", étonnant !


    • Buzzcocks 24 janvier 12:03

      @chapoutier
      La vodka, c’est mal... des Leclerc, on en a livré 0... donc parler d’utiliser cette guerre pour en faire la promotion, c’est de la science fiction.
      Par contre, oui, les canons Caesar, ça se vend bien, le hic, c’est qu’on est incapable d’en produire. A l’inverse, les indiens renoncent aux hélicos russes car ils ont vu sur le terrain, que ça ne valait rien.

      La Russie a envahi un pays, donc stop d’inverser... la guerre est là, depuis 1 an, et aucun avion de l’OTAN n’a franchi la frontière russe, aucun missile n’a été tiré sur les villes russes alors qu’à l’inverse, les russes ne se privent pas pour bombarder des zones civiles ukrainiennes.

      Pour dézinguer Khaddafhi, la France a vite démontré qu’elle était à cours de munition en 4-5 jours. Et on est étiqueté avec les anglais comme plus grande armée d’europe... Bref, on a strictement pas les moyens de s’attaquer à la Russie.

      Donc stop vos délires. Lire France Soir, ça n’a jamais rendu intelligent.


    • Attila Attila 24 janvier 12:14

      @Buzzcocks
      « aucun missile n’a été tiré sur les villes russes »
      « Belgorod a été attaqué cet après-midi à l’aide d’un missile de croisière anti-radar AGM-88 HARM. En témoignent les fragments de la fusée retrouvés sur place, tandis que le moment de la frappe sur Belgorod a été filmé. »
      Avia-pro

      .


    • chapoutier 24 janvier 13:40

      @Buzzcocks
      donc parler d’utiliser cette guerre pour en faire la promotion, c’est de la science fiction

      un simple petit tout sur le site « zone militaire » et tu te rendra compte à quel point tes propos sont indigents, la paresse intellectuelle est le point commun de tous les donneurs de leçons


    • chapoutier 24 janvier 17:56

      @Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ
      le morpion qui s’accroche aux poils de cul  smiley


  • Massada Massada 24 janvier 11:25

    Piotr Tolstoï (vice-président de la Douma) : « La France, pour nous, c’est un ennemi »

    A tous nos amis pro-russes... les choses sont claires, non ?
    Vous vous considérez toujours comme des patriotes quand vous soutenez Poutine ? Propos de Tolstoï, qui n’est pas un petit propagandiste bas de gamme comme Soloviev !
    https://twitter.com/BFMTV/status/1617656689360084992


    • Gisyl 24 janvier 12:59

      @Massada

      Lorsque ses dirigeants trahissent systématiquement le peuple, et lorsque le peuple élit toujours les mêmes idéologues, il n’y a plus de loyauté à avoir envers la France et les Français.

      Personnellement si on force à me battre j’irai me battre avec les Russes contre ses idiots de « Français ». Moi je n’ai pas oublié le sacrifice de millions de Russes pour délivrer l’Europe des Allemands. Je n’ai pas oublié non plus que les Français n’ont jamais été aussi heureux que lorsque les Russes étaient à Berlin.


    • chapoutier 24 janvier 14:08

      @Massada
      Vous vous considérez toujours comme des patriotes


      personnellement j’ai une seule patrie, ma classe sociale, le prolétariat !
      j’ai une patrie de cœur l’URSS de 1917.
      comme cela les choses sont claires
      Jaurès, ils t’assassinent encore et encore !


    • Massada Massada 24 janvier 14:09

      @Gisyl
       
      Personnellement si on force à me battre j’irai me battre avec les Russes contre ses idiots de « Français ». 
      +++++++
      Je ne commenterai pas, mais je n’en pense pas moins sur la disparition d’une
       identité collective française ainsi que de l’esprit de coopération entre les citoyens.
      Heureux qu’en Israël, nous sommes encore une nation unie et fier de notre pays.


    • Massada Massada 24 janvier 15:54

      @chapoutier
       
      Mais alors vous êtes communiste smiley smiley smiley


    • Attila Attila 24 janvier 15:57

      @Massada
      Quelle hhhorrreurrrre !!!

      .


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 16:05

      @Massada

      Un gouvernement qui place les interet d’ israel et des khazar ukrainien avant les sien n’ est plus un gouvernement legitime .

      Aucun bi-nationaux aillant une allegeance a une nation exterieur a la france ne devrais occuper de fonction administrative , mais il le sont tous ...

      Il est de notre devoir de desobeir et si possible de faire la revolution contre un etat qui va contre les interet des VRAI FRANCAIS DE SOUCHE comme on l’ as deja fait en 1789.

      mais comme d’ habitude avec israel , vous etes d’ extreme gauche mondialiste et pro migration chez les autre et d’ extreme droite souverainiste chez vous ....

      l’islam est le balai d’israel - YouTube


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 16:07

      @Gisyl

       Je n’ai pas oublié non plus que les Français n’ont jamais été aussi heureux que lorsque les Russes étaient à Berlin.

      Effectivement tout s’ est degrader des la reunification de l’ allemagne .

    • chapoutier 24 janvier 16:09

      @Massada
      Massada 24 janvier 15:54

      @chapoutier
       
      Mais alors vous êtes communiste   

      depuis environ 48 ans j’ai commencé à militer vers 15ans j’en ai 64 fait le calcul, en plus je suis marrane et je suis allé au cathé jusqu’a mes 11 ans

      là tu va faire un infarctus  smiley smiley smiley

      merci massada
      je me suis pissé dessus tellement je me bidonne
      et dire que certains voulaient que je te bannisse  smiley  smiley
      ils doivent se dire que finalement c’est moi qui ai eu raison


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 16:18

      @chapoutier

      Massada est un pur produit du capitalisme , il fait la guerre tout les jours .... au fraudeur de parking MDR 

      Pas fou apres l’ ecole militaire , il est parti dans un creneau rentable et mondialisé smiley

      https://www.topionetworks.com/people/tavor-ilan-579ba1701433a1d9df000071


    • chapoutier 24 janvier 18:10

      @Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ
      mais j’aime bien massada, on dirait une marionnette avec ventriloque qui parle pour lui
      «  »poutine salop«  » poutine assassin’’ "russie beurk’’


  • christophe nicolas christophe nicolas 24 janvier 12:39

    Toute affirmation est possible lorsque Walt Disney apparaît et il est souvent apparu...

    https://www.anecdotes-spatiales.com/la-collaboration-entre-wernher-von-braun-et-walt-disney/


  • zygzornifle zygzornifle 24 janvier 13:25

    Bien maigre succès, les Russes sont toujours la et ils se renforcent un peu plus a chaque jour et même s’ils se retirent ils continueront a bombarder l’Ukraine de loin ....


    • chapoutier 24 janvier 13:53

      @zygzornifle
      si je comprends votre message , vous etes anti russe et surtout anti poutine
      pas de souci, je peux comprendre, mais le hic c’est que vous semblez anti-macron et pro gilet jaune
      si c’est le cas, c’est incohérent à mon sens, car vous êtes l’allier de macron d’un coté et son adversaire d’un autre coté !
      vous avez remarquez quand même que tous les anti russe/poutine traitent la russie et poutine comme ils traitaient les gilets jaunes, et en plus c’est les mêmes !
      vous faites le grand écart ou alors je n’ai rien compris.
      en ce qui me concerne je suis pour la victoire des gilets jaunes et de la Russie contre l’otan


    • Massada Massada 24 janvier 15:17

      @chapoutier

      Le mouvement des gilets jaune est une manipulation de la Russie.
      Un réseau d’environ 200 comptes serait actif depuis le début de la mobilisation, le mois dernier. Ils enverraient des centaines de messages par jour. Avec un objectif : discréditer le gouvernement et donner l’image d’un pays submergé par la violence. Une France ravagée, plongée dans un climat de quasi-guerre civile. « Ces comptes ont répandu de la désinformation, utilisant des photographies de manifestants blessés dans des événements sans rapport afin de renforcer le récit d’une police française violente.

      https://www.letemps.ch/opinions/lombre-gilets-jaunes-menace-russe
       
      https://www.bfmtv.com/international/asie/russie/guerre-en-ukraine-comment-les-russes-ont-seduit-les-complotistes-antivax_AN-202203170254.html
       
      https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/gilets-jaunes-la-russie-accusee-denvenimer-la-situation-237533
       



    • chapoutier 24 janvier 16:00

      @Massada

      Le mouvement des gilets jaune est une manipulation de la Russie.

      Mon pauvre garçon j’ai vraiment pitié pour toi si tu en es à raconter de telles sornettes.

      Qu’est-ce qu’il est fort Poutine quand même, il a réussi à me manipulé à l’insu de mon plein gré, moi et des dizaines de milliers d’autres.

      Je te confie un secret, mais il ne faut pas en parler, à personne, ce secret c’est que les 2 000 000 de français qui ont manifesté jeudi dernier contre la réforme des retraites ont reçu un chèque de Poutine pour déstabiliser la France. Moi, j’ai reçu 3000 euros pour allé à la manif et crier Macron suppôt des patrons. smiley

      Un réseau d’environ 200 comptes serait actif depuis le début de la mobilisation, le mois dernier. Ils enverraient des centaines de messages par jour.

      Mais que fait la police ? Ha oui ils arrachent les mains et même les couilles. C’est pas bien ça.

      Avec un objectif : discréditer le gouvernement et donner l’image d’un pays submergé par la violence. Une France ravagée, plongée dans un climat de quasi-guerre civile.

      Je te rassure, le gouvernement y arrive tout seul, il n’a pas de Poutine pour ça smiley

      « Ces comptes ont répandu de la désinformation, utilisant des photographies de manifestants blessés dans des événements sans rapport afin de renforcer le récit d’une police française violente.

      Tu es train de m’expliquer que les lacrimos que j’ai pris dans la gueule, les coups de matraques, tout ça c’est du pipeau, c’est Poutine qui l’a inventé, pourquoi on ne me l’avait pas dit avant ? J’aurais eu moins mal à la tete. smiley

      pour info

      25 nov. 2020 — L’État condamné pour un tir de LBD sur une manifestante Gilet jaune. La justice a reconnu la responsabilité sans faute de l’État à l’occasion de...

      tu crois que c’est Poutine qui etait juge dans ce tribunal.

      Tu reviens quand tu veux pour la rigolade, tu es le bienvenu smiley


    • CYRUS Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ 24 janvier 16:34

      @Massada

      Le mouvement des gilets jaune est une manipulation de la Russie.


      Un réseau d’environ 200 comptes serait actif depuis le début de la mobilisation

      Y a pas de compot vaxx ... c’ est du complotisme 
      y a pas de complot des millardaire ... c’ est du complotisme 
      ya pas de complot des feuj integriste ... c’ est du complotisme 
      y a pas de compot des usa ....... c’ est du complotisme 

      mais bien sur le complot des russe est bien reel , c’ est de l’ info MDR 


    • chapoutier 24 janvier 18:15

      @Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ
      je confirme, on a toujours besoin d’un massada chez soi
      sinon les soirées seraient bien triste
      allez, on ne lui en veut pas


    • zygzornifle zygzornifle 25 janvier 08:38

      @chapoutier

      Je ne suis pas anti-russes ni pro-russes je suis contre cette guerre et cette invasion comme toutes les autres d’ailleurs, je suis pro gilet jaunes et anti Macron comme j’étais avant anti Hollande, anti sarko etc, les français n’ont élus que des nases suceur de fion de l’UE et adorateurs de la mondialisation et anti sociaux, rappelez vous Hollande « mon ennemi c’est la finance » on s’en tord de rire encore maintenant ....

       


  • microf 24 janvier 14:10

    En ce qui me concerne cette histoire serait terminée si le Président Poutine avait écouté le Président KADYROV qui avait demandé de lui laisser la main libre en Ukraine, j´espère que bientôt ce sera terminé par la victoire de la Russie.


    • @microf

      Pas tant la victoire de la Russie que la défaite de l’OTAN.
      N : Nations,
      A : Addicted,
      T : To,
      O : Oil

      Michel Collon
      le Yankee veut la dernière goute de pétrole de la Planète,
      — Israël est le flic du pétrole !

      « Ce soir où jamais »
      face à Gilles W. Goldnadel


    • chapoutier 24 janvier 15:04

      @microf
      les usa n’admettront jamais la défaite !
      ou ils arrêtent tout de suite pour sauver les meubles
      ou cela sera la fuite dans enfer nucléaire

      le danger viens de l’ouest


    • microf 24 janvier 15:28

      @chapoutier

      Au point oú nous sommes entrain d´aller, ils seront obligés cette fois de reconnaitre la défaite, il n´ya pas une autre issue.
      Lisez ceci :
      Le moment décisif

      par Régis Chamagne

      La rupture du front à Soledar marque un tournant décisif dans la guerre qui se joue entre « l’Occident collectif » et le reste du monde emmené par la Russie pour l’occasion. Une question se pose : l’Occident collectif va-t-il franchir un palier dans son engagement en soutien à l’Ukraine ou bien accepter une porte de sortie ? Une question subsidiaire en découle : la co-belligérance sera-elle déclarée ou non ?

      Sur le plan opérationnel, la rupture du front à Soledar marque un tournant considérable dans les opérations militaires. En effet, après des mois de guerre d’attrition méthodique, la percée tactique à Soledar place la Russie en position d’engager l’offensive décisive. À cet égard, la nomination du chef d’état-major de l’armée russe, le général Gerasimov, à la tête de l’opération et celle du général Sourovikine à la tête des opérations aériennes, alors que les réserves russes sont désormais prêtes au combat, laisse présager un changement d’ampleur de la stratégie militaire russe, et potentiellement, une victoire rapide de la Russie sur le terrain… bien avant que les chars lourds promis n’arrivent sur le front (et tant mieux pour eux).

      Pour les États-Unis suivis de leurs toutous, il s’agissait jusqu’à présent d’alimenter le chaudron le plus longtemps possible en vue, pensaient-ils, d’essouffler la Russie, sans toutefois être déclarés co-belligérants. La bêtise de cette tactique a fait s’épuiser les ressources militaires des pays de l’OTAN sous les coups de l’artillerie et de l’aviation russe par un effet boomerang, de la même façon que les sanctions économiques contre la Russie se sont retournées contre leurs auteurs. De surcroît, compte tenu que l’armée ukrainienne a subie des pertes monstrueuses depuis le début, il faudrait de la chair à canon fraîche venue d’ailleurs, en l’occurrence des pays de l’OTAN. La Pologne semble montrer la voie.

      Sur le plan géopolitique, les États-Unis ont enfin admis, par la voix de hauts responsables militaires et politiques, que cette guerre était existentielle pour eux, et de fait elle l’est puisqu’il s’agit de la dernière scène du dernier acte du changement de paradigme géopolitique débuté il y a quinze ans. L’effondrement des États-Unis en tant que super puissance mondiale s’accélère. Nous assistons à un mouvement de fond en vue de la dédollarisation de l’économie mondiale et au développement rapide des échanges économiques entre les pays du reste du monde (en dehors de l’Occident collectif). Les pays d’Afrique, d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Asie ont choisi leur camp. Mais au-delà des réalités de la situation, c’est peut-être l’aspect psychologique de ce changement de paradigme qui est le plus important. En effet, le sentiment de supériorité des dirigeants américains est fondé sur le mythe de l’exceptionnalisme américain qui fait qu’ils se sentent légitimes à donner des ordres au reste de la planète et à punir les pays qui refusent d’obéir. Baignés dans ce sentiment de supériorité qui aujourd’hui relève du fantasme plus que de la réalité de la situation, les neocons psychopathes qui sont aux commandes de l’Occident collectif jouent avec le feu (nucléaire). Il n’est même pas certain qu’ils aient bien évalué la puissance militaire russe.

      Pour la Russie, il s’agit d’atteindre les objectifs géopolitiques de cette opération en évitant une escalade qui mènerait à une confrontation nucléaire. On marche sur des œufs. En fin stratège, Vladimir Poutine sait qu’il ne faut jamais acculer son adversaire mais toujours lui laisser une porte de sortie « honorable », tout en dessinant des lignes rouges pour le dissuader d’en faire trop (par exemple livrer des chars lourds à l’Ukraine, ce qui, sur le plan opérationnel ne changerait pas grand-chose, mais qui pourrait être considéré comme un acte de co-belligérance et permettrait à la Russie de frapper directement des cibles en territoire américain).

      Voilà à peu près où nous en sommes actuellement. Cette partie qui se joue en ce moment est le point clé du changement de paradigme géopolitique. La Russie va vraisemblablement lancer son offensive décisive bientôt. Quelle sera la réaction des psychopathes ?

      Pour ma part, j’imagine trois scénarios :

      Les psychopathes pourraient être ramenés les pieds sur terre, ou au minimum neutralisés, par des généraux de haut rang du Pentagone qui ont une vision suffisamment claire de la situation. J’estime que la probabilité de ce scénario est assez faible, mais on ne sait jamais.

      Des révolutions de palais ou des révolutions populaires pourraient avoir lieu dans les pays de l’Occident collectif et renverser les psychopathes, tant la situation économique de nos pays se dégrade à grande vitesse. Il m’est difficile d’évaluer la probabilité de ce scénario.

      Les psychopathes pourraient être ramenés les pieds sur terre par effet de sidération, comme pétrifiés. Si la Russie décrète que la ligne rouge a été franchie, elle pourrait envoyer par le fond les plus prestigieux des porte-avions américains à l’aide d’une bordée de missiles hypersoniques. En effet, les porte-avions américains constituent l’emblème absolu de la puissance militaire américaine. Des films tels que le Nimitz ou Top Gun l’illustrent très bien. Ce scénario me semble plus probable que les deux premiers.

      Je n’envisage pas le scénario d’une montée aux extrêmes nucléaire, mais…

      Qui vivra verra. Espérons que nous verrons.

      source : Régis Chamagne


    • chapoutier 24 janvier 18:17

      @microf
      je savais bien que vous êtes un complotiste irrécupérable, vous lisez RI

      je plaisante bien sur, cela va sans dire mais cela va mieux en le disant


Réagir