mardi 31 juillet 2018 - par Sayed Hasan

Les Casques Blancs en Israël : Retour au bercail (Peter Ford)

 
Source : Vanessa Beeley
 
 
Soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure.

 

L'ancien ambassadeur britannique en Syrie (2003-2006), Peter Ford, a réagi à cette déclaration du gouvernement britannique émise par le Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Jeremy Hunt et la Secrétaire d'Etat au Développement international Penny Mordaunt au sujet de l'évacuation « exceptionnelle » par Israël de la Créature des services de renseignement américain et britannique, les Casques Blancs :

« Suite à un effort diplomatique conjoint du Royaume-Uni et de ses partenaires internationaux, un groupe de bénévoles des Casques Blancs du sud de la Syrie et leurs familles ont pu quitter la Syrie pour des raisons de sécurité.

Ils sont actuellement assistés par l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés en Jordanie, en attendant une réinstallation internationale.


Les Casques Blancs ont sauvé plus de 115 000 vies pendant le conflit syrien, mettant leur propre vie en grand danger pour ce faire. De nombreux bénévoles des Casques Blancs ont également été tués en faisant leur travail – en essayant de sauver des civils pris au piège dans des bâtiments bombardés ou en fournissant les premiers secours aux civils blessés. Les Casques Blancs ont été la cible d'attaques et, en raison de leur statut de premier plan, nous avons estimé que dans ces circonstances particulières, ces bénévoles avaient besoin d'une protection immédiate. Nous avons donc pris des mesures dans le but d'offrir cette protection au plus grand nombre possible de bénévoles et à leurs familles.

Nous rendons hommage au travail courageux et altruiste que les bénévoles des Casques Blancs ont fait pour sauver les Syriens de tous les côtés du conflit. »
Peter Ford répond : 

« La déclaration du gouvernement contient deux mensonges éhontés.

Les Casques Blancs n'ont certainement pas aidé toutes les parties dans ce conflit. Depuis le début, ils ont seulement opéré dans des zones tenues par les rebelles. Les zones contrôlées par le gouvernement ont pour leur part la véritable Défense Civile syrienne et le Croissant Rouge syrien. C'est vraiment un bobard énorme de la part du gouvernement. Il va sans dire que les médias dominants occidentaux ne le relèveront pas.

Deuxièmement, les Casques Blancs ne sont pas des bénévoles. Ils occupent des postes pour lesquels ils sont grassement rémunérés, par les gouvernements occidentaux. Ils ont un service de presse fort de 150 personnes, plus important que celui de l'ensemble du service d'ambulances du Royaume-Uni. Leur prétention d'avoir sauvé plus de 115 000 vies n'a jamais été vérifiée. La colocation de leurs bureaux avec les centres d'opérations jihadistes a été largement documentée.

Apparemment, le gouvernement britannique ment parce qu'il est nerveux et craint d'être accusé d'avoir importé dans ce pays des dizaines de migrants dangereux qui ont souvent été associés à des extrémistes (les réseaux sociaux regorgent de vidéos auto-propagées de leurs méfaits, où on les voit notamment participer à des décapitations, brandir des drapeaux de Daech et d'Al-Qaïda, etc.), et souhaite couvrir leurs crimes et les blanchir.

L'exfiltration dramatique des Casques Blancs laisse de nombreuses questions sans réponse :


1. Pourquoi a-t-on jugé nécessaire d'évacuer ce groupe particulier dans le sud alors que d'autres groupes de Casques Blancs ont tout simplement pris le bus pour le nord de la Syrie lorsque les opérations militaires se sont terminées à Alep, dans la Ghouta orientale et ailleurs, et qu'un exode similaire en bus a été organisé pour les rebelles à Deraa ?

2. Pourquoi les Casques Blancs devraient-ils être considérés comme plus menacés que les combattants, dont beaucoup se sont « réconciliés » ou ont été relocalisés par autobus ? Dans la démonologie du gouvernement, les Casques Blancs ne sont pas considérés comme étant pires que les autres djihadistes.

3. Le gouvernement britannique craindrait-il que ce groupe particulier soit capturé et interrogé, révélant peut-être la vérité sur les incidents présumés d'usage d'armes chimiques ?

4. Seront-ils maintenant imposés aux régions du Royaume-Uni qui luttent déjà pour absorber les migrants, ou iront-ils dans des endroits huppés comme Esher et Carshalton ?

5. Les conseils locaux seront-ils informés des antécédents de ces fugitifs ? Recevront-ils des ressources supplémentaires pour les absorber et faire face aux besoins de sécurité qui en résulteront ? Il faut garder à l'esprit que Raed Saleh, le leader des Casques blancs, s'est vu refuser un visa pour les États-Unis en 2016. »
 
En guise de rappel sur l'identité réelle de ces pseudo-secouristes adulés par Hollywood (ils n'ont pas pu recevoir leur Oscar, le Département de la Sécurité intérieur américain ayant refusé de leur octroyer un visa), voici le documentaire Casques Blancs : le Masque de la Terreur :
 


36 réactions


  • Massada Massada 31 juillet 2018 19:26

    Les Casques Blancs sont une organisation de premier secours en zone de guerre et de protection civile, formée en 2013 à l’initiative de l’officier britannique James Le Mesurier. 

     
    La France a apporté un soutien constant à l’organisation des Casques blancs, engagés volontaires au service de la population syrienne dans les pires circonstances.
     
    Tsahal a réussi une opération militaire d’évacuation remarquable, en plein territoire ennemi, dans un but purement altruiste et au profit de la France.
     
    Ce groupe de Casques blancs et leurs proches se trouvent actuellement en Jordanie, où ils sont pris en charge par le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies. Les démarches nécessaires à leur réinstallation dans des pays tiers sont en cours. La France est prête à contribuer à l’accompagnement et à la protection de ces personnes et de leurs familles.
     
    Bravo à Israël pour ces opérations de sauvetage des casques blancs et de leur famille.



    • Clocel Clocel 31 juillet 2018 19:37
      @Massada

      Ah... L’humour juif...

      Encore quelque chose de surfait, une spécialité locale soi-disant, tout se perd ma bonne Germaine...


      Vous n’êtes même pas foutus de repeindre convenablement vos barbus ! smiley

      Ils sentent la charogne vos humanitaires, va falloir me désinfecter tout ça !



    • Massada Massada 31 juillet 2018 19:50

      @Clocel

      Ce sont vos humanitaires, c’est le France qui les finances 
      Nous on a organisé le transport 

    • Dom66 Dom66 31 juillet 2018 20:30

      @Massada

      Bravo à Israël pour ces opérations de sauvetage des combattants de daesh blessés dans les hôpitaux du Golan


      « casques blancs et de leur famille », tellement bien vus en Syrie par le peuple qu’ils ont préférés fuir….les assassins se regroupent chez leurs amis.


      Premier secours de mon cul, si vous voulez des preuves de leurs actions humanitaires vous n’avez qu’a demander.


    • njama njama 31 juillet 2018 23:02

      @Massada


      Les « casques blancs » une invention d’Amérique du Sud, made in US très vraisemblablement marketing recyclée version Syrie. Les sacs de riz du sieur French Doctor philosioniste Kouchner ne devaient plus faire vraiment recette
      Les casques blancs

      Fin juillet, le gouvernement libanais a demandé à l’Argentine l’envoi d’une mission humanitaire de cascos blancos argentins pour secourir les civils au Liban sud. Pourquoi l’Argentine ? Ce pays est en fait à l’origine d’une initiative « Casques Blancs » en 1993. Les objectifs étaient de maintenir des personnes mobilisables des pays en voie de développement, pour d’une part augmenter leur importance au sein de l’ONU (déjà pas si négligeable que ça dans les forces de maintien de la paix), et d’autre part de participer à la réhabilitation et à la reconstruction en cas de catastrophes par exemple. Beaucoup de pays d’Amérique du Sud ont soutenu cette initiative. Les cascos blancos ont aidé les Etats-Unis après Katrina ou encore Haïti.

      Charles-Philippe David, un chercheur canadien, a longtemps proposé la création d’une force civile internationale d’intervention d’urgence dont le besoin s’est fait cruellement sentir après les tsunamis.

      Mais tout le monde ne partage pas cette ambition, Philippe Ryfman par exemple. Ce chercheur spécialisé dans les ONG reste sceptique pour le traitement des catastrophes par des états, qui requiert « surtout rapidité de réaction, adaptabilité et souplesse ». La capacité de l’ONU à réagir vite est souvent pointée du doigt par les ONG, que ça soit pour les violations du droit humanitaire ou à travers ses programmes (ONUSIDA, PAM, UNICEF) qui de fait coordonnent plus les ONG que ne participent. De plus, il est à craindre que ces programmes, comme ECHO au sein de l’UE, ne soit assortis de diverses obligations politiques : « nous vous aidons si vous vous engagez à ouvrir vos marchés de l’eau, de l’électricité,... » par exemple.

      Source  : Casques verts, casques blancs à l’ONU ?
      par Gilles Pradeau, jeudi 17 août 2006

      https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/casques-verts-casques-blancs-a-l-12397


    • V_Parlier V_Parlier 1er août 2018 09:56

      @Massada

      "Tsahal a réussi une opération militaire d’évacuation remarquable, en plein territoire ennemi, dans un but purement altruiste et au profit de la France."
      -> Au profit de Fabius probablement. Enfin, maintenant ce n’est plus lui mais Le Drian a sûrement été chargé de régler les affaires courantes sans faire de bruit...

    • V_Parlier V_Parlier 1er août 2018 10:01

      @Massada

      « Ce sont vos humanitaires, c’est le France qui les finances. Nous on a organisé le transport »-> Merci de le confirmer. Ca me conforte dans ma position actuelle : Ne surtout pas attribuer mes dons aux organisations humanitaires internationales et « sans frontières » blablabla.

      Parallèle intéressant : La Russie transporte le vrai matériel humanitaire (pour une fois !) de la France, et vous transportez les casques blancs. Certes il y a du y avoir un arrangement entre toutes les parties mais quand on voit qui fait quoi c’est instructif.

    • Eric F Eric F 1er août 2018 15:49

      @Massada
      « formée en 2013 à l’initiative de l’officier britannique James Le Mesurier » donc ce n’est en aucun cas une ONG civile neutre, mais une organisation paramilitaire au service exclusif des rebelles, que les occidentaux ont soutenu dès la première heure.


    • Massada Massada 1er août 2018 15:57

      @Eric F
       

      c’est une organisation sunnite alors que le dictature opticien est alaouite et ses alliés chiites. et ils ne savent pas se piffer.
       
      Chacune des parties rivalisent en bestialités et barbaries
      Il n’y a pas des bons et des méchants, ils sont tous tortionnaires, génocidaires, brutes et truands ;

      Voilà, voilà, emballez c’est pesé.





    • Zolko Zolko 2 août 2018 12:41

      @Massada : « Chacune des parties rivalisent en bestialités et barbaries. Il n’y a pas des bons et des méchants, ils sont tous tortionnaires, génocidaires, brutes et truands »
       
      comme Israël quoi, c’est pour ça que vous coopérez fièrement avec eux. Entre l’Arabie Saoudite, la Turquie, la Libye, la Syrie, Israël, le Hamas, les Talibans, l’Egypte ... les USA et la Russie qui mettent leur grain de sel ... si la guerre n’éclate pas dans la région c’est un miracle. Personnellement, je suis convaincu que c’est l’objectif de tous, et tous pensent qu’ils vont gagner facilement (ce que vous prouvez avec chacune de vos interventions).
       
      Comme avant la première guerre mondiale en Europe : les soldats sont allés au front en chantant.


    • zak5 zak5 2 août 2018 18:01

      @Zolko
      Comme avant la première guerre mondiale en Europe : les soldats sont allés au front en chantant.

      Vous croyez que les armées occidentales partent en guerre en chantant ? C’est fini ça mon vieux, la peur de mourir chez le « soldat » occidental est devenu sa marque de fabrique.  Pour éviter cette phobie de la mort (comme s’ils étaient éternels), ils provoquent des guerres civiles, cela leur est d’autant  plus facile avec  ces peuple prédisposés a la guerre civile, puisqu’ils sont tout a fait disposés à se trucider pour des broutilles (caprices religieux, tribalisme…)


  • njama njama 31 juillet 2018 19:36
    que leurs employeurs les récupèrent au prorata de leur participation dans cet investissement pseudo « humanitaire », quoi de plus normal. La France n’en est pas à quelques migrants près ...

    un peu de reconnaissance tout de même ! M. Rahed Al SALEH, Président des Casques blancs, M. Abdulrahman ALMAWWAS, Vice-Président des Casques Blancs, chargé de la coordination opérationnelle avaient été reçus à l’Élysée le 19 octobre 2016



    • V_Parlier V_Parlier 1er août 2018 10:14

      @njama

      Je suis volontaire pour faire un plan de quotas définissant le nombre de casques blancs à héberger pour chaque responsable (direct ou indirect) ou partisan en France :
      - Fabius : 50
      - Hollande : 40
      - BHL : 80
      - Glucksman : 70
      - Hidalgo : 30
      - Chaque député ayant voté pour les interventions en Syrie : 1 chacun
      - Emmanuel Macron : 1
      - Le directeur / la directrice de chaque chaîne TV mainstream : 4 chacun(e)
      - Xavier Niel : 60
      - Matthieu Pigasse : 60
      - Les héritiers de Bergé : 10 pour chacun
      - Alain Juppé : 30
      - Rudy Reichtag : 5

      Si j’avais le temps, je continuerais parce-que j’en oublie...


  • njama njama 31 juillet 2018 19:37
    Des centaines de Casques blancs prétendus « humanitaires » vont être accueillis en Europe et au Canada
    Par Bertrand Riviere - Arrêt sur info — 23 juillet 2018

    Welcome ?

    au moins ils ne commettront plus de crimes en Syrie

  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 juillet 2018 20:31

    En France faudra tous les appeler Benalla .Pour la couleur du casque futur il me semble que le service design de Play Mobil serait utile.


  • Massada Massada 1er août 2018 07:32

    Israël a averti le dictateur syrien Bachar al-Assad de ne pas porter atteinte aux civils vivant du côté syrien des hauteurs du Golan.
     

    Le message a été transmis à Assad par les autorités russes, et il y avait un avertissement très clair qu’Israël était prêt à agir sur le terrain pour empêcher le massacre potentiel des résidents des zones frontalières.
     


    • Raymond75 1er août 2018 08:45

      @Massada


      En effet Massada : ce qui caractérise Israël, c’est son soucis humanitaire, sa volonté du bien vivre ensemble, et surtout son esprit et sa culture pacifique.

    • covadonga*722 covadonga*722 1er août 2018 08:54

      @Massada
       par contre les islamistes martyrisant les druzes du Golan ont étés soignés et ré-equipé par Israel !



      vas comprendre .......




    • Massada Massada 1er août 2018 09:18

      @covadonga*722
       

      Crois moi je ne suis pas heureux de la manière dont mon gouvernement traite les Druzes. Depuis 1948, l’Etat d’Israël et les Druzes israéliens sont liés par un soutien mutuel, appelé « Pacte de sang ».

      Les Druzes bénéficient de la nationalité israélienne, sont admis dans l’armée et sont souvent plus nationalistes que de nombreux juifs israéliens.
      A l’époque, j’étais rentré dans Gaza sous le commandement d’un officier Druze, un type formidable avec qui je serai allé sans hésiter jusqu’en enfer s’il le fallait.

       
      J’estime par ailleurs que la loi « Etat nation juif » porte atteinte aux Druzes et doit etre revue pour eux.
       
      La dernière chose que nous voulons c’est porter atteinte à la communauté Druze, j’espère sincèrement que le gouvernement se ressaisira 

    • Massada Massada 1er août 2018 09:19

      @Raymond75
       

      Un instant de lucidité ?


    • covadonga*722 covadonga*722 1er août 2018 09:54

      @Massada
      yep , je lis les nouvelles de chez toi , le gvt rame a fond pour rattraper le coup , plus con qu’un politicien tu meurt 


  • Eric83 Eric83 1er août 2018 10:06

    Bonjour,


    au vu de votre article, ma pétition contre l’accueil des Casques Blancs pourrait vous intéresser :

    ainsi que l’article publié ici même ce matin :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/appel-au-ministre-le-drian-a-206541

    Si les Casques Blancs étaient réellement ces valeureux secouristes bénévoles au service d’une ONG apolitique et indépendante tels qu’’ils se présentent et nous sont présentés par les Etats de la « coalition » et les médias MSM, pourquoi une conférence au Club de la Presse Suisse fin 2017 sur ces Casques Blancs a fait l’objet de pressions colossales allant même jusqu’à solliciter l’Etat Suisse pour l’annuler ?

    Cette tentative de censure invraisemblable et inacceptable démontre, s’il en est encore besoin, qu’il ne faut surtout pas que la vérité soit révélée sur les Casques Blancs.


    Bien cordialement.

    • V_Parlier V_Parlier 1er août 2018 10:23
      @Eric83
      "Cette tentative de censure invraisemblable et inacceptable démontre, s’il en est encore besoin, qu’il ne faut surtout pas que la vérité soit révélée sur les Casques Blancs."
      -> C’est hélas justement pour cela que votre pétition est sans espoir.

  • jjwaDal jjwaDal 1er août 2018 12:45
    Moi j’aurai levé le majeur, on sent les amateurs chanceux. Parce qu’enfin, être sur tous les lieux où une prétendue attaque chimique a eu lieu au cours de cette guerre, indique soit qu’ils étaient peu gênés par les terroristes pour circuler en Syrie et/ou avaient une chance inouïe. Invoquer un lien causal entre les « attaques chimiques » (réelles ou non) et leur présence serait bien sûr de la plus mauvaise foi. Exfiltrés pour faire en sorte que personne ne les interroge semble l’option la plus logique.
     

  • zygzornifle zygzornifle 1er août 2018 13:46

    De retour.....


    Crif, crif , crif hourra .....

  • zak5 zak5 1er août 2018 13:57

    L’auteur de cet article est-il autiste ?

    Il dit que les casques blancs sont en Jordanie (pas la moidre critique sur ce point) et ensuite seront transférés en occident, mais se tortille et s’entortille pour nous faire comprendre qu’ils retournent chez eux en israel




  • Eric F Eric F 1er août 2018 16:03
    Il faut reconnaitre que cette histoire de « casques blancs » est une grandiose mystification, « nos » média les présentaient comme des humanitaire neutres, et leur désignation est une évidente équivoque avec les « casques bleus » de l’ONU (dont les véhicules sont blancs).
    Nous voyons sous nos yeux se dévoiler le pot aux roses, même les plus crédules réalisent avoir été bernés par le canal politico-médiatique ...mais qui donc parlait de fake news ?

  • zak5 zak5 2 août 2018 09:30

    @ l’auteur

    je me demande comment vous faites pour mentir aussi facilement ! vous le faites avec la pudeur d’une vache qui relève sa queue

    dire que les casque blancs retournent en israel fait partie de votre fantasme c’est tout

    Israel ici fait le boulot (très bien rémunéré ) que les occidentaux lui demandent et il n’est pas question que ces islamistes trouvent leur place en israel.

    mon pauvre, occupez-vous de votre guerre civile, vous avez construit un gigantesque observatoire sur un volcan (le Liban) pour observer Israel, c’est bien pour cela que votre vision est trouble


Réagir