jeudi 21 janvier - par Séraphin Lampion

Les chacals et les hyènes

Tout le monde connaît la célèbre citation tirée du « Guépard » de Giuseppe Tomasi di Lampedusa : « Si nous voulons que tout reste tel que c'est, il faut que tout change. ». La suite du dialogue est moins connue, mais elle mérite le détour : « Tu vois Bendico, toi, tu es un peu comme les étoiles : d'un bonheur incompréhensible, incapable de produire l'angoisse. Nous fûmes les Guépards, les Lions. Ceux qui nous remplaceront seront les chacals et les hyènes... »

L’Amérique n’est pas la Sicile, et notre époque n’est pas celle du Risorgimento, mais la transition entre un ordre ancien et un nouvel ordre soulève toujours les mêmes types d’interrogations. Par exemple celle-ci : la politique étrangère américaine évoluera-t-elle avec le retour des « Démocrates » aux manettes ?

Ce que les « Démocrates » et la presse américaine détestaient chez Trump, c’était avant tout son style et ses manières, pas sa politique étrangère qui présentait une remarquable continuité vis-à-vis d’Israël par exemple, et le belliciste Biden a déjà planté le décor dans son discours d’investiture : « L'Amérique doit demeurer un phare pour le monde", un slogan qui pourrait passer pour un plagiat du fameux MAGA (make America great again).

Sur le site d’information Al Monitor, le nouveau secrétaire d'État Antony Blinken avait déjà tracé les grands axes en s’engageant à consulter Israël, les alliés du Golfe et le Congrès dans la recherche d'un accord "plus long et plus fort" pour « freiner les ambitions nucléaires de l'Iran ». Lors de son audition de confirmation au Sénat mardi, Blinken a déclaré que la nouvelle administration « s'engagerait dans le décollage, et pas seulement l'atterrissage » avec ses alliés et partenaires avant de prendre des mesures pour réactiver l'accord nucléaire rompu par Trump. En clair, cela signifie que la nouvelle équipe considère que le programme nucléaire de l’Iran a des finalités cachées de mise au point d’une arme nucléaire et que, dans ces conditions, le statu-quo actuel sera maintenu.

Publicité

Il oublie seulement que ce sont les Etats-Unis qui ont rompu cet accord et que l’Iran a toujours respecté ses engagements.

Concernant l’Afghanistan, il est probable que Biden aide à maintenir au pouvoir le gouvernement pro-occidental de Kaboul, ce qui se traduira pas un renfort des troupes américaines sur place.

Sans doute pour bien montrer le retour des vieilles lunes, Biden a nommé Brett McGurk « conseiller de la politique de la Maison-Blanche au Moyen-Orient et coordinateur pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord au Conseil de sécurité nationale ». L’intéressé, fervent détracteur d’Erdogan, a opéré comme diplomate et conseiller auprès des présidents George W. Bush, Barack Obama et Donald Trump durant les deux premières années de son mandat, avant de quitter ses fonctions en signe de protestation lorsque Trump a ordonné le retrait des troupes de Syrie.

En ce qui concerne le Moyen-Orient, Blinken avait d’ailleurs déclaré au Sénat que Biden maintiendrait l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem en réponse à la question claire d’un sénateur républicain du Texas (Ted Cruz) qui lui demandait : « Êtes-vous d'accord pour dire que Jérusalem est la capitale d'Israël et vous engagez-vous à ce que les États-Unis maintiennent notre ambassade à Jérusalem ? » « Oui et oui », a répondu Blinken en précisant : « La seule façon d'assurer l'avenir d'Israël en tant qu'État juif démocratique et de donner aux Palestiniens un État auquel ils ont droit est de passer par la soi-disant solution à deux États ».

Pour faire bonne mesure et rassurer totalement les Sénateurs, le même Blinken a annoncé le même jour que l'administration Biden n'entendait pas revenir sur la reconnaissance de Juan Guaido en tant que président du Venezuela. « Une politique dans la continuité de celle menée par l'administration Trump, pour qui le président autoproclamé Guaido est légitime, bien que Nicolas Maduro soit toujours à la tête du pays » (lien).

Publicité

Par contre, les États-Unis renoueront probablement avec l'OMS et l'Accord de Paris sur le climat, ce qui en fait sera une continuité au carré par rétropédalage.

« Ceux qui nous remplaceront seront les chacals et les hyènes... »



59 réactions


  • Gégène Gégène 21 janvier 12:07

    n’oublions pas que l’Antarctique n’appartient à personne. un nouvel état palestinien pourrait donc y prospérer librement.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 12:53

      @Gégène

      Sept États ont des prétentions territoriales en Antarctique :

       

      Argentine : Bandera de la Provincia de Tierra del Fuego.

      Australie : Territoire antarctique australien 

      Chili : Territoire chilien de l’Antarctique 

      France : Terre-Adélie 

      Nouvelle-Zélande : Dépendance de Ross 

      Norvège : Terre de la Reine-Maud 

      Royaume-Uni : Territoire antarctique britannique 

      Seul le secteur de la Terre Marie Byrd n’a pas été revendiqué par un État reconnu internationalement, mais par deux micronations : le Grand-duché de Westarctica et le Grand-duché de Flandrensis

      On pourrait transformer la Terre Adélie e Grand Duché de Palestine, ça serait un geste noble de la part de la France, et ça ne coûterait pas cher. Seuls les océanographes et climatologues manchophiles y trouveraient à redire.


    • JPCiron JPCiron 22 janvier 10:33

      @Gégène

      n’oublions pas que l’Antarctique n’appartient à personne. un nouvel état palestinien pourrait donc y prospérer librement.>
      .
      Oui, il y a aussi la lune, ou mars...
       smiley
      Mais le plus raisonnable serait sans doute de l’intégrer, d’une manière ou d’une autre, quelque part au Moyen Orient !

      .


    • HELIOS HELIOS 22 janvier 11:14

      @Gégène..

      = = = l’Antarctique n’appartient à personne

      = = =

      Cela veut dire qu’elle appartient a tout le monde donc sûrement pas QU’AUX palestiniiens... et de plus, il y a des règles internationalement acceptées pour lesquelles on ne peut pas occuper le territoire autrement que pour la recherche et surtout pas pour s’y installer.

      Les palestiniens n’ont qu’a s’entendre avec les Israeliens en renonçant à la violence et à leur religion agressive envers les autres... et ce n’est pas une question de voile, la-bas ou de droit des femmes.

      Je vous ferais remarquer que SI les palestiniens avaient des relations objectives avec Israel, PAR EXEMPLE la zone Gaza serait déjà devenue un Monaco, un Hong Kong oriental débordant de richesses que toute la région espère.

      Comme mon vieil ami africain... non, provençal, je m’égare.... il disait : on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif !


    • Gégène Gégène 22 janvier 12:36

      @JPCiron
      quelle idée leur a pris de naître dans le pays promis par Dieu aux israélites (dans israélites, il y a élites smiley )


    • JPCiron JPCiron 22 janvier 13:35

      @Gégène
      .
      Le ’’peuple Hébreu’’ a été initialement conçu comme une ’’création’’ Politique utilisant un ’’instrument’’ Théologique ad hoc visant à homogénéiser les croyances et les modes de vie de certains groupes de populations hétéroclites/ cosmopolites, afin de les amener à participer à la mise en œuvre du Projet Politique fédérateur du Roi Josias (et de ses théologiens), sur certains territoires.
      .
      En clair, le ’’Peuple Hébreu’’ est initialement une ’’construction idéologique’’ (politique + religieuse) mise en oeuvre autour du règne du roi Josias, pour prendre la main sur un territoire. Pour ce faire, les prêtres ont ’’joué le roi’’ pour prendre la main sur des populations hétéroclites. Ils ont inventé le « Peuple Hébreu », ils ont écarté les dieux locaux (Baal, Ashera,...), les ont remplacé par YHWH, et ils ont « Promis une Terre’’, tout racontant que Dieu allait les tuer s’ils ne lui vouaient pas le Culte demandé.
      Cette dernière menace était ’’forte’’, car, vers le VI ou V siècle av. JC, les gens du coin n’avaient pas encore accès au concept d’Au-delà... (bien que ce concept était connu depuis un millénaire par les Egyptiens et les Zoroastriens des Gathas.
      .
      Je raconte la ’’création’’ de l’idée de Peuple Hébreu et de sa »"terre’’ ici :
      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-enigme-des-hebreux-d-ou-viennent-225205
      et là :
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/la-femme-victime-du-patriarcat-de-228795


    • Réflexions du Miroir AlLusion 23 janvier 16:12

      @Séraphin Lampion
       Sans prétentions territoriales La liste des bases en Antarctique est assez longues
       Dans cette liste, on ne parle même pas de la Station Princesse Elisabeth qui est revenue dans l’actualité par le dénouement d’une « fraude » de Alain Hubert par un non-lieu. 


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 12:09

    Vous oubliez superbement la différence entre Obama, qui se posait en médiateur au Moyen Orient (qui à perdre ses amis sans en gagner aucun), et Trump qui suivait littéralement la politique de Netanhyaou (« Je suis leur chef, donc je les suis »).

    C’est ça l’embêtement, quand on commente par idéologie : on ne voit plus rien.

     

    Autre chose aussi :

    on a beaucoup commenté l’abandon de l’accord sur le nucléaire unilatéralement par Trump, les protestations russes et européennes, en oubliant totalement de parler de l’autre larron de l’affaire, le principal intéressé, l’Iran.

    Entre un président officiel qui est pour l’accord, et les conservateurs du régime (qui tiennent le vrai pouvoir) qui au fond ne l’ont jamais accepté ?

    Vous en pensez quoi ? Rien, car c’est pas dans la ligne de votre Pravda... Dommage.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 14:34

      @Olivier Perriet

      Alors comme ça, pour vous, Obama aura été le dernier guépard yankee qui aura laissé aux charognards des carcasses encore bien charnues, après s’être délecté de quelques morceaux nobles ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 16:12

      @Séraphin Lampion

      Je ne sais pas : c’est difficile pour moi de répondre sur un truc que j’ai pas dit et qui n’a pas grand intérêt (à mon avis) ...


  • Clocel Clocel 21 janvier 12:16

    Le Proche et Moyen-Orient sont depuis toujours le tombeau des Empires, c’est là que l’Histoire commence, et c’est là qu’elle finira...

    Inch Allah. Mektoub.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 12:59

      @Clocel

      « Après la chute des Grands Empires Atomiques (les ex URSS et USA), les peuples du bassin méditerranéen, grâce à la découverte des qualités énergétiques de l’acide citrique, se rendirent maîtres d’abord de la Terre puis de l’Univers. »

      Comment voyager avec un saumon. nouveaux pastiches et postiches - Umberto Eco


  • Pauline pas Bismutée 21 janvier 12:32

    Avec la politique étrangère américaine, c’est « plus ça change, plus c’est la même chose »

    Peut-être même en pire.

    Alea jacta est..


    • Clocel Clocel 21 janvier 12:44

      @Pauline pas Bismutée

      A voir... Quelque chose me dit que la chasse du moustique au marteau pilon, c’est terminé, il a des clients sérieux en face qui n’attendent que l’erreur de trop.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 12:55

      @Clocel

      中国是一个和平的国家
      Zhōngguó shì yīgè hépíng de guójiā

    • Clocel Clocel 21 janvier 13:05

      @Séraphin Lampion

      C’est normalement vrai, cependant elle a un tube digestif à toute épreuve, elle a au cours de son Histoire digéré des ennemis beaucoup plus coriaces que les bonobos priapiques de la côte ouest.

      Pas oublié que les militaires US viennent pour l’essentiel des états du sud et que le drapeau de confédération pourrait bien faire un come back retentissant.


    • sylvain sylvain 21 janvier 15:04

      @Séraphin Lampion
      eh be déja que l’anglais c’est galère


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:07

      @sylvain

      va falloir t’y mettre, la capitale de l’empire va être transfére un de ces jours !


  • Bendidon Bendidon 21 janvier 12:58

    Salut les gars désolé mais je n’arrive plus a entrer dans mon article de ce jour tellement il y a de monde alors je viens ici gouter au silence

     smiley

    Allez un peu de conspi pour le fun : Tapez antifa.com dans votre navigateur et qui sort de la boite ?

     smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 13:05

      @Bendidon

      Ils ont tous les vices.
      Tu viens quand tu veux goûter au silence éternel des espaces infinis si ça ne t’effraie pas de trop, comme mon voisin du dessus qui me donne gentiment des conseils amicaux.


  • Laulau Laulau 21 janvier 13:16

    « L’Amérique doit demeurer un phare pour le monde"

    Je passe sur le phare qui révèle la continuation de sa volonté hégémonique.

    Ce qui me choque et m’a toujours choqué c’est la confusion entre « l’Amérique »et les USA. Les Amériques sont un continent et ses habitants sont des américains tout autant que le yankees, pas des américains de deuxième ordre. J’aimerais voir la tronche des journaleux si Poutine prétendant que les vrais citoyens de l’Europe, les vrais européens sont les russes.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 14:32

      @Laulau

      c’est l’héritage de la doctrine Monroe, très fort et conscient chez Trump, moins développé chez les mondialistes qui devraient, sinon, faire un grand écart dangereux, mais toujours présent dans leur cerveau reptilien archaïque.


    • cevennevive cevennevive 21 janvier 14:58

      @Laulau, bonjour,

      Oui ! Je l’ai répété et répété mille fois !
      C’est insupportable parfois !
      C’est entré dans l’esprit des enfants, déjà à l’école primaire : « Christophe Colomb a découvert l’Amérique » alors que l’on aurait peut-être pu écrire pour plus de clarté « les Amériques » (du Sud et du Nord)
      Les Cubains, les Costaricains, les Argentins, etc... sont des Américains du Sud.

      Alors, peut-on englober tout ce monde si différent dans le slogan : « make America great again » ???


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:05

      @cevennevive

      lien


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 15:06

      @Laulau
      Oui mais crois-tu que nos collégiens font la différence aujourd’hui ?
      Si on parle du Pérou ou de n’importe quel autre état du continent Nord ou Sud ou Centrale, on ne dit pas Amérique. En revanche si je dis « Ricains », ce sont les habitants des Etats-Unis ou States


    • Rantanplan Rantanplan 21 janvier 15:09

      @troletbuse

      le père Houx dit à la mère Hique : chie, mère Hique, dans la botte à Nick.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:11

      @troletbuse

      Il n’y a pas que les collégiens ! lien


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 16:00

      @Laulau
      Y’a aussi l’ancienne ministre de l’écologie Duflot, qui mettait le Japon dans l’hémisphère Sud et Micron sur son île de la Guyane sans parler de Morin qui avait assisté au débarquement de 1944.
      Ce serait désopilant d’interroger les LREM d’aujourd’hui et pas qu’eux et de réécrire un livre digne de la foire aux cancres. smiley


    • Aristide Aristide 22 janvier 13:24

      @Laulau

       J’aimerais voir la tronche des journaleux si Poutine prétendant que les vrais citoyens de l’Europe, les vrais européens sont les russes.

      Par simple honnêteté, vous pourriez ne pas dédouaner aussi vite les russes. Il me semble que la Fédération de Russie en fait de même. S’il n’ose à l’Ouest de leur pays, cela ne leur pose aucun problème de parler des russes pour des populations comme les Caucasiens, assez compréhensible mais beaucoup moins lorsque l’on parcours le territoire russe jusqu’à Vladivostok.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:03

      @Clocel

      Lui, ce n’est ni un chacal ni une hyène, c’est un Urubu noir (Coragyps atratus), un charognard de grande envergure vivant exclusivement en Amérique du nord..


    • sylvain sylvain 21 janvier 15:08

      @Clocel
      ca a déja été essayé avec de la poudre d’aluminium


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 15:08

      @Séraphin Lampion
      Oui, un mégalo parfait, pour sa gueule.


    • Clocel Clocel 21 janvier 15:10

      @Séraphin Lampion

      Nan... Le charognard ultime, c’est le bourgeois, avec lui vos hyènes z’et autres chacals peuvent aller se brosser les dents.

      Une pensée pour Konrad Lorenz qui n’avait retrouvé la cruauté démente et gratuite de notre espèce que chez les rats.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:16

      @Clocel

      Pendant qu’on y est, une pensée aussi pour Ivan Pavlov qui a montré l’importance de la sonnette dans la production de suc gastrique, ce qui a donné des idées aux politologues pour déclencher les « bons réflexes » dans les isoloirs.


  • cevennevive cevennevive 21 janvier 15:09

    Bonjour Séraphin,

    Les Etatsuniens dans leur ensemble, sont comme les héros de leurs films. Surtout celui « le bon la bête et le truand ».

    Un tiers de chaque.

    J’y ai un peu séjourné et j’ai un membre de ma famille qui vit à Atlanta où il a fondé une famille.

    Quant la politique étrangère de ce grand pays, il est à l’image de sa création : s’installer, régner et si possible éliminer...

    Cet état d’esprit n’a pas changé quelle que soit l’obédience : politique ou religieuse.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:28

      @cevennevive

      Bonjour Cevennevive. 

      Sergio Leone est connu pour être italien et les étasuniens ont le plus grand mépris pour ses productions qu’ils qualifient de « westerns spaghettis ».
      Si le genre western peut être un autoportrait de la société étasunienne et s’il peut constituer la mythologie de cette nation, il faut peut-être voir du côté des productions mettant en scène John Wayne (Rio Bravo, Le jour le plus long), par exemple, ou encore mieux, Reagan qu’ils ont carrément choisi comme président.


    • ZenZoe ZenZoe 21 janvier 17:53

      @cevennevive
      Quant la politique étrangère de ce grand pays, il est à l’image de sa création : s’installer, régner et si possible éliminer...


       
      Très bien résumé.


    • damocles damocles 22 janvier 12:07

      @Séraphin Lampion

      S’ ils n’aiment pas Sergio Leone ,c’est parce qu’ il les montre tels qu’ ils sont !(un peu caricaturés quand même) ,avides de dollars par n’importe quel moyen , tout en priant et jurant sur la bible toujours à portée de main 

      Sergio Leone a detruit une partie du MYTHE de la construction de la nation USA


      Leurs héros ne sont que des bandits de grand chemin , des militaires qui ont massacrés les populations d’ Amérindiens en s’imposant par la force ,la trahison des traités , le vol des terres ,la propagations des maladies ,variole et tuberculose ,au moyen de couvertures infectées (voire les écrits de Jack LONDON ) ,de même que les grands industriels voleurs d’immenses territoires
       
      Les western classiques , ne sont que des films de propagande , particulièrement les films relatant les « exploits » de la cavalerie ,dont John FORD  est le plus illustre représentant 

      Tous visent à glorifier « notre grande NATION » et le sacrifice de « nos soldats »

      Ce qui ne m’empêche pas de les apprécier d’un point de vue cinématographique et artistique...


  • sylvain sylvain 21 janvier 15:22

    a voir comment les choses se présentent, on pourrait dire que trump a fait ce que le camp du bien n’osait pas trop faire de peur de se salir . En tout cas ça a l’air de parfaitement leur convenir


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 janvier 15:34

      @sylvain

      Pas faux. C’est peut-être même ça le truc qui marche, à l’intérieur comme à l’extérieur, un peu come le truc qui marche chez nous depuis 2002, c’est le « vote utile » ou « réflexe républicain » (ce qui revient au même)


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 15:49

      @Séraphin Lampion
      Oui les merdias c’est comme la sonnette sur le vaccin. Mais ce n’est pas les oies qui sont attirées quoique, mais les mougeons


    • troletbuse troletbuse 21 janvier 15:49

      @troletbuse
      ce ne sont


    • sylvain sylvain 21 janvier 16:41

      @Séraphin Lampion
      chez les ricains ce serait plus le « réflexe hygiéniste » et le « vote propre » . Je ne m’y suis pas trop intéressé, mais ce que je sais du nouveaux gouvernement, c’est que c’est « le plus divers qui ai jamais existé », qu’il y aura des ministre trans« , » qu’avec kamala harris les minorités se sentiront bien représentées" .

      Et tout de même aussi qu’en gros biden a dis qu’il ne changerait rien a ce qui compte . Pour ne pas être mauvaise langue, il y aura tout de même des différences sur la gestion de l’immigration a priori .

      Ce qui passe pour un désaccord majeur, la vision de deux mondes irréconciliables est en fait une question de manières, d’entre soi et du bon gout du maitre de maison .


  • OMAR 21 janvier 17:35

    Omar9

    .

    Bonjour @S. Lampion :« Antony Blinken avait déjà tracé les grands axes en s’engageant à consulter Israël.. ».

    .

    Rien ne se fait en matiere de politique interne ou proche-orientale, sans consultation d’Israël.

    .

    Il n’y a qu’ à voir tous ces candidats, démocrates ou républicains aux meetings de l’AIPAC, durant les courses aux investitures.

    https://www.reforme.net/editovideos/une-monde-israel-et-etats-unis-relation-tres-privilegiee/
    .
    Alors, si pour Trump, il n’y a pas eu d’état palestinien, pour Biden, il y en aura un, mais un de ces jours....


  • karim 21 janvier 22:56

    Si c’est le peuple qui dirige par l’intermédiaire de ses élus on peut espérer du changement. Mais, c’est une élite qui se réunit et qui complote. Au mieux les hyènes et les chacals ont’une période d’activité sexuelle qui ne fait pas scandale.


  • Bertrand Loubard 22 janvier 10:39

    Merci pour cet article. L’analyse du « règne » de Trump prendra encore un certain temps (comme le canon, pour se refroidir). Personnellement je n’aimais pas trop Trump .... Mais ce qu’on lui reproche aujourd’hui, des décisions de son administration, devra être replacé dans le contexte de son mandat. J’ai toujours vu Trump comme Cary Grant dans le film d’Hitchcock « La mort aux trousses » (dont le titre original est « North by Northwest » ; cela ne s’invente pas !). En effet il y a encore beaucoup de places vacantes dans le cimetière des Clinton. Comme prévisible, Biden fera retourner les USA à l’OMS (pour coopérer avec Bill Gates et soulager ses finances) et à la COOP 21 (le volet « Green New Deal » du « Great Rest Post Economic collapse Cov-19 »), maintiendra l’ambassade US à Jérusalem (aucun Président des USA n’est élu sans l’apport du lobby sioniste jusqu’à ce qu’il retourne la « satallit gadol »), obtiendra l’extradition et le suicide d’Assange (Biden est celui qui aurait renforcé le « Patriot act » 2001 de Bush). Faudrait-il s’attendre pour autant à ce que Biden fasse tomber le mur du Mexique (dont la création remonte au premier mandat de Clinton, il ne faudrait pas l’oublier) ou bien même qu’il fasse ratifier le Statut de Rome (dont le financement du démarrage a été assuré par Soros ) ? (à ce sujet on peut trouver sur
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_p%C3%A9nale_internationale#Pr%C3%A9sidence_de_Bill_Clinton sous « 31 États ont uniquement signé le Statut de Rome sans le ratifier »). La plus grande erreur stratégique de Trump c’est de ne pas avoir voulu tenir la seule promesse de sa campagne électorale qu’il devait tenir : « Moi, Président des USA, je mettrai cette femme en prison (Hillary Clinton) »....Bien mal lui en a pris .... d’avoir présumé de son second mandat .... pour postposer cette sage décision !!!!
    Bien à vous.


    • microf 22 janvier 14:46

      @Bertrand Loubard

      " La plus grande erreur stratégique de Trump c’est de ne pas avoir voulu tenir la seule promesse de sa campagne électorale qu’il devait tenir : « Moi, Président des USA, je mettrai cette femme en prison (Hillary Clinton) "

      Il a certainement essayé, mais ce n´était pas facile.
      Voyez le déchainement de haine qu´il a suscité et qu´il suscite.
      J´ai des amis devant qui il ne faut même pas évoquer le nom de Trump au risque de se brouiller.
      À un j´ai demandé que lui reprochez-vous ? Comme réponse, Trump est très mauvais m´a -t-il dit.
      Tout au long du mandat du Président Trump, il n´a fait que l´entendre Trump est mauvais, et cela est resté dans tête.

      J´espère que Trump se représentera dans 4 ans, il aura alors l´âge de Biden.


    • Bertrand Loubard 22 janvier 16:03

      @microf
      Merci, de votre commentaire. Effectivement, sans porter Trump dans mon cœur, je constate que 75 à 80 % des analyses le concernant sont systématiquement péjoratives ... sans possibilité de relativiser ou de contre argumenter. Comme vous, par exemple, quand on me parle du scandale des étrangers expulsés de Donald Trump et que je donne le chiffre de 280.000 étrangers, illégaux et criminels qu’Obama a expulsés sur ses 8 ans de maison Blanche ... je donne l’impression d’être anti-démocratie, de passer pour un anti-Obama.... ! La litanie est trop longue des biais négatifs à son encontre .... pour que cela ne relève pas de la propagande ..... Les réactions des Gafam et l’absence de désapprobation sont symptomatiques. Mais soulever cela c’est être un infâme complotiste. Point Barre.
      Bien à vous.


    • microf 22 janvier 22:21

      @Bertrand Loubard
      Merci.

      L´expérience m´a appris que lorsqu´on parle de vous en bien en Occident c´est que vous êtes mauvais, et lorsqu´on parle de vous en mal, c´est que vous êtes bien.
      Si vous êtes lisiez certains de mes commentaies, vous saurez que @microf est un africain sub-saharien.

      Lorsqu´on me demande qui est le plus mauvais Président des Usa de ces dernières années, je cite OBAMA.
      Alors on s´étonne, mais vous êtes un noir, et alors ? Je réponds.
      Lorsque je défends TRUMP dans certains aspects on dit mais vous êtes noir, et que TRUMP n´aime pas les noirs, et alors ! je réponds.
      TRUMP a moins fait de mal aux africains qu´OBAMA.
      La destruction de la Lybie est et restera pour l´Afrique et pour l´Europe, une tragédie, les millions de réfugiés qui déferlent aujourd´hui en Europe vivaient, travaillaient et gagnaient bien leurs vies en Lybie et n´avaient aucune envie de venir en Europe...
      TRUMP n´a pas un tel actif.

      Si on met sur une balance ce qu´a fait OBAMA et ce qu´a fait TRUMP, il n´ya pas macht.


    • Bertrand Loubard 23 janvier 20:20

      @microf
      Je suis complètement d’accord avec vous sur le présent article et vos points de vue. J’essayerai de suivre vos commentaires.
      Pour Trump, effectivement .... il est plus « homme d’affaire » (trop carré sans doute mais connaissant le terrain) qu’un politique opportuniste qui trahit. C’est probablement ce qui l’a perdu. J’ai vécu quelques temps en Afrique ce qui m’a ouvert les yeux ..... Mais dire cela, ici .... c’est déjà du méta-racisme à rebours ... Bien à vous.


  • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 22 janvier 13:44

    Accueil de l’armée à Biden le jour de l’investiture, il n’a pu apercevoir que leur « back » ! 

    https://www.youtube.com/watch?v=-9LDJDQa58Q


    • Gollum Gollum 22 janvier 14:18

      @Silence, on pique !

      Lol.. smiley Les mecs tournent le dos probablement par mesure de sécurité pour voir au loin si des QAnons excités n’arrivent pas...

      D’ailleurs il y en d’autres qui sont dans l’autre sens.

      Mais ça, ça ne vous vient pas à l’idée hein... smiley


  • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 22 janvier 18:11

    Mais oui, mais oui, ils lui présentent leur Q !


    • Gollum Gollum 22 janvier 19:41

      @Silence, on pique !

      Mais bon sang mais c’est bien sûr... IL s’agit d’un message subliminal codé... smiley smiley


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 janvier 09:21
    Quand je disais qu’avant de voter Macron il faut absolument bien s’informer sur ce genre de bonhomme qui dégage une forme de déviance cynique très déterminée...........
    Juin 2017 ; Les échos
    Le nouveau président de la République, dans le style, veut rompre avec ses prédécesseurs : il ne fera ni du Sarkozy ni du Hollande. En contempteur de l’ochlocratie, Emmanuel Macron ne laissera pas la foule lui imposer sa volonté.

    Aujourd’hui, le « Nous sommes en guerre » ne s’adressait pas aux français mais à ses soutiens, qui travaillent avec lui et exécutent ses ordres sans aucune retenue morale..

    Macron déclarait la guerre au peuple français . Sa stratégie première est de retourner l’administration de l’état contre les français .
    D’où l’inimaginable phrase de Macron :« On va les avoir ces connards »....

  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 janvier 10:06
    Macron trouve que le peuple n’est pas assez bien pour lui ... Il aurait dû démissionner et refuser de continuer d’être le président de tous ces procureurs ! .. Il serait temps qu’il se rende compte qu’il est le president de tous les Francais, et non d’une « Elite »

Réagir