lundi 1er avril 2019 - par Pierre JC Allard

Les élections Européennes... et la fin des Gilets Jaunes

 

Les élections Européennes... et la fin des Gilets Jaunes

 

Quelques semaine et on y sera... Mais que viennent faire les élections européennes dans la solution de cette crise des Gilets Jaunes dont on ne sait trop comment sortir ? ELLES VIENNENT Y METTRE FIN. 

ELLES VIENNENT Y METTRE FIN. CAR QUOI QU’IL ARRIVE, ON SERA DANS UNE NOUVELLE DYNAMIQUE. Un accouchement, réussi ou non, termine toujours une grossesse… En juin, porter encore le Gilet Jaune sera taper sur un clou déjà enfoncé… ou qui ne le sera pas.

Les élections européennes - qui ne confèrent aucun pouvoir réel significatif et n’ont donc que valeur de sondage - n’en sont pas moins d’une extrême importance. Car elles seront LE symbole. Et se sont finalement les symboles qui changent tout… Les naïfs, qui seront en bout de piste les perdants, ce sont les cyniques qui croient que se faire crucifier ou bouffer par les lions ne règle rien… l’Histoire a prouvé qu’ils avaient tort.

Publicité

Les Européennes ? Ce sera le symbole qui fera l’Histoire et il n’y a que deux (2) scénarios à envisager : 

Le premier est que les candidats des partis traditionnels obtiennent aux Européennes des résultats qui se situent dans la marge d’erreur de ceux qu’on aurait pu attendre en l’absence de cette nouvelle données qu’est le phénomène « Gilets jaunes »… Si tout ne bascule pas, et qu’on sy reconnaît encore, les « Gilets Jaunes » auront échoué à changer radicalement la politique française. On partira en vacance… puis on parlera d’autre chose… Circulez, il n’y a rien à voir…

Mais il y a un deuxième scénario. Si des candidats indépendants — surtout, mais pas seulement - s’ils soutiennent des causes associées aux Gilets Jaunes - sont élus contre les candidats des partis traditionnels, ce sera un rejet évident du Système. 

Un rejet d’autant plus fort que le total des votes pour ces candidats indépendants représentera un pourcentage élevé des suffrages exprimés et/ou des électeurs inscrits. Si le total des votes pour les indépendants dépassait celui des candidats des partis reconnus, quiconque parmi ces derniers serait déclaré vainqueur jouirait d’une crédibilité bien fragile. Et la "rue" - où se rejoindraient les partisans déçus de ceux que seule leur division aurait privé de la victoire - le leur laisserait vite savoir. Toute patience a des limites.

Imaginez que les 73% de mécontents qui soutiennent les GJ s’expriment de cette façon, en votant pour des indépendants, ils ne feront pas élire beaucoup de députés, car leurs votes seront divisés ; mais il sera clair qu’ensemble ils constituent une majorité CONTRE les politiques actuelles et qu’ils sont UNIS CONTRE LA GOUVERNANCE en place. 

Quand on verra les chiffres et qu’on en prendra conscience, on sera à un cheveu d’une « personnalisation » de l’anarchie. La VRAIE anarchie, quand Quidam Lambda n’obéit plus à un mouvement et n’en attend plus des instructions, mais est si dégouté qu’il pose lui-même, seul et en silence, et sans y chercher un profit personnel, les gestes qui lui semblent les plus propices à détruire un Pouvoir que maintenant il méprise … et que le système en place dont toute l’iniquité lui apparaît.

C’est alors un négativisme global qui s’installe. Une phase où porter un gilet et se porter ainsi volontaire pour se faire casser la gueule n’est plus une décision acceptable. C’est pour ca qu’il n’y aura plus de Gilets Jaunes en juin... Les contestataires et protestataires renonceront ou choisiront d'AGIR. Et il se passera des choses…. C’est ce qui est arrivé en 1789 quand, survoltés, ils sont partis vers le Jeu de Paume… La suite est connue…

Publicité

Aux Européennes, la décision à prendre est donc évidente. Si vous voulez le statu quo – ou du moins une évolution tranquille – votez pour l’un ou l’autre des partis traditionnels, peu importe lequel (ils sont tous pour l’inaction)… et soyez en paix… Rien ne changera. 

Mais si, au contraire, vous pensez en « Gilets Jaunes » et voulez VRAIMENT que ca change, c’est maintenant le moment idéal pour leur dire à tous : PARTEZ ! Que partent ceux de la République en Marche, ceux du Rassemblement National, les Insoumis  et ce qui reste de Républicainset de Socialistes.  « QUE SE VAYAN TODOS ! Avoir été complice de la gouvernance actuelle doit suffire à disqualifier un candidat. 

Que faire donc aux Européennes ? VOTER POUR DES CANDIDATS INDEPENDANTS QUI PROPOSENT DES IDÉES QUEC VOUS SOUTENEZ. Il faudrait voir ce que donnerait une Assemblée d’élus qui n’auraient d’autre allégeance qu’aux principes dont ils se sont réclamés pour l'être. Ne serait-ce ce pas le début d’une vraie démocratie ? 

Une démocratie encore imparfaite, puisqu’on serait encore dans la contradiction inhérente à une « démocratie » dite « représentative » - dont on occulte le gouffre abyssal qui sépare un « représentant » d’un « représenté » ! - mais un premier pas vers une vraie démocratie. Le premier. On verra bientôt combien de Français diront « présents » pour dire de faire ce pas à ceux qui prétendent à les représenter.

Pierre JC Allard

 



157 réactions


    • MagicBuster 1er avril 2019 14:18

      @Allexandre

      Farpaitement d’accord.

      On a déjà voté NON à l’Europe, pour les raisons que les européïstes feignent de découvrir.

      On ne donnera JAMAIS notre voie pour cette Europe.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er avril 2019 19:22

      @Allexandre

      Si vous aviez lu et compris mon article vous ne nous feriez pas perdre notre temps. ON SAIT DÉJA QUE CE PARLEMENT EUROPEEN N’A AUCUN POUVOIR. CE DONT JE PARLE ICI S’ADRESSE UNIQUEMENT A 50% des lecteurs...

      PJCA


    • Allexandre 2 avril 2019 22:09

      @Pierre JC Allard
      Merci, j’avais bien compris. Le problème, c’est que le fait même d’en parler donne une tribune à ces élections stupides, et les 50% dont vous parlez ont déjà décidé de voter. Parler d’un sujet c’est déjà lui donner un pourcentage de votes !!!


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 avril 2019 22:31

      @Allexandre

      Vous ne comprenez absolument pas que ces élections n’ont qu’un seul but : que ceux qui sont contre le systeme actuel puissent se compter et savoir s’ils sont une petite minorité, une large minorité ou une MAJORITÉ DE LA POPULATION. Et si vous ne comprenez pas que cette information est pertinente et CRUCIALE... Je désespère de vous faire comprendre quoi que ce soit.

      PJCA


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er avril 2019 15:10

    Bernard Tapie, Les Verts, Pasqua-Villiers, ont à un moment fait des bons scores aux Européennes... pour finir par rien.

    Marine a plastronné en 2013 « le FN 1er parti de France », pour finir par se dégonfler comme une baudruche entre les deux tours de la présidentielle 2017.

    J’avoue que j’ai jamais été aussi tenté par l’abstention.


    • devphil30 devphil30 2 avril 2019 07:46

      @Olivier Perriet

      Voter blanc ou pour de petit candidat ou sinon abstention c’est vrai que à force de non choix on ne sait plus quoi choisir


  • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2019 15:22

    En individualiste, je dirais « Partons, mais partons loin si cela ne marche plus par ici ».

    J’avais, jeune, des envies de partir au Canada. S’exiler... 

    Vous êtes en bonne place parmi les pays les plus heureux.

    Oui, je sais, chez vous, il n’y a que deux saisons, mais comme est dit dans l’article mentionné

    Le Canada, terre d’accueil se disait prêt à accueillir 300.000 personnes pour y décrocher un emploi sur base de 60% économique en 2017. 

    Le rapport de l’ONU a justement étudié l’impact de la migration en matière de bonheur.

    Le bonheur des immigrés d’un pays est quasiment identique à celui de l’ensemble de la population, si les immigrés proviennent d’un pays où le bonheur est plus faible et qu’ils s’adaptent au bonheur moyen du pays dans lequel ils s’installent. Le bonheur concerne alors moins les normes et les attitudes culturelles mais est plutôt fortement influencé par l’environnement et la qualité de vie (santé, éducation, emploi...). 

    Au contraire, si une personne migre dans un pays dont les habitants sont moins heureux, son bonheur aura tendance à diminuer. 

    Notons toutefois que le bonheur est inégalement réparti sur le territoire canadien. Les habitants de Toronto sont moins heureux que les habitants de l’arrière-pays. Dans les zones rurales et les petites villes du pays, les gens sont plus heureux, rapporte le Washington Post.

    Selon l’étude intitulée « La géographie du bien-être au Canada », il y a un lien entre la densité de la population et l’indice du bien-être. Une densité plus faible rend les gens plus heureux en allant de pair avec l’appartenance à une communauté pour tisser plus de liens sociaux.

    Plus le temps de transport et le prix du logement sont réduits, plus le bonheur est élevé.


  • Jelena Jelena 1er avril 2019 15:29

    Après y avoir réfléchi, je compte me présenter aux prochaines européennes. Ce n’est pas j’ai l’intention de changer la face du monde, mais toucher 8.500€ pour faire quelques allers-retours Paris-Bruxelles, c’est une opportunité à saisir.


  • moderatus moderatus 1er avril 2019 17:13

    Bonjour .Pierre jc.Allard

    je comprends votre exhortation à faire voter pour des candidats indépendants, mais franchement ce serait une erreur, car la masse des électeurs est derrière des partis en place .

    Cela aboutirait faute de candidats à une abstention record et au triomphe de Macron triomphe que les Français paieraient cher.

    Je pense que la seule consigne pour battre LREM est ne pas voter pour cette élection, par défaut comme on le fait souvent, mais que toutes les oppositions aient une seule consigne , tout sauf LREM et arrêtent de s’étriller

    Le symbole comme vous dites serait fort.


    • Dom66 Dom66 1er avril 2019 19:25

      @moderatus

      « Je pense que la seule consigne pour battre LREM est ne pas voter » ?????
      N’importe quoi

      C’est fabuleux d’être borné à ce point...ne pas voter est comme l’explique ci dessus « HELIOS »

      "Il ne resterait que 3 électeurs, dont 2 voteraient pour le même personnage, ce personnage se réclamerait quand même de la « majorité » (2 sur 40 millions d’inscrits"

      Celui qui ne vote pas, n’a rien à dire, juste la fermer, car il donne pouvoir aux veaux, et moutons....(tiens ça rime) de micron.  smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er avril 2019 19:35

      @moderatus

      « car la masse des électeurs est derrière des partis en place »

      OUI. MERCI DE LE DIRE CAR C’EST LE COEUR DU PROBLEME : TOUS CES PARTIS N’EN SONT QU’UN : LE PARTI DU STATU QUO

      C’est pour ca que voter pour d’autres, surtout des independants, est une revolution. Exactement la revolution qui justifierait toute l’action des Gilets Jaunes.


      PJCA 


    • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2019 20:32

      @Pierre JC Allard
      Il y a bien longtemps que j’avais écrit « Au diable les partis ».
      Les partis se sont des hommes en premier.
      Chez nous, on peut voter par un panachage mais sur une seule liste de parti.
      Pourquoi ne pas pouvoir panacher ses votes sur plusieurs listes ?
      Quand on voit que les partis se chamaillent entre eux, il faut se rappeler que dans un même parti, il y a aussi des chamailles...


    • Le421... Résistant Le421 1er avril 2019 21:08

      @moderatus
      Je ne suis pas souvent d’accord avec vous, mais là, c’est du 100% !!
      Je dis depuis des mois.
      Pour les européennes, vous ne savez pas pour qui voter ? Pas grave du tout.
      Vous savez maintenant pour qui IL NE FAUT PAS VOTER.
      Bon, si vous votez LFI, je ne serais pas vexé... Of course !!  smiley


    • Le421... Résistant Le421 1er avril 2019 21:09

      @Dom66
      Évident...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er avril 2019 21:53

      @L’enfoiré

      Une vraie démocratie, ce serait qu’il n’y ait pas de partis, mais seulement des candidats indépendants dont chacun nous dirait ce qu’il pense. Les électeurs éliraient dans chaque circonscrption celui dont ils préfèrent les idées. Les élus  constituant le Legislatif  se regrouperaient par affinités puis choisiraient un President (pouvoir exécutif) lequel quel désignerait ses ministres servant à sa discretion.  Rien de vraiment révolutionnaire, juste une modalité efficace d’un régime présidentiel. 

      PJCA
       


    • Xenozoid 1er avril 2019 22:00

      @Pierre JC Allard

      mais il n’y a pas de « vrais »démocratie,comme il n’y pas de bon ou mauvais vote,c’est dans ta tête,la democratie representative est un oxymore


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er avril 2019 22:03

      @Pierre JC Allard

      @ l’enfoiréJ

      e précise que la solution ci-dessus, qui n’a pour elle que le bon sens, ne pourra s’imposer qu’après un long travail d’éducation à la démocratie dont je ne verrai pas la fin de mon vivant.... Je suggere donc que nous retournionsà la problématique immediate des Européennes et des Gilets Jaunes... 


    • devphil30 devphil30 2 avril 2019 07:50

      @Pierre JC Allard

      Il me semble avoir suggérer Asselineau , mais c’est vrai je n’ai qu’une seule idée en tête ....


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 avril 2019 11:28

      @Pierre JC Allard
      Bien d’accord.
      Il y aurait un président dans toutes les circonspections et toutes les compétences respectives.
      Cela n’a aucun sens d’avoir un président pour des généralités dont il n’aurait aucune connaissance.


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 avril 2019 14:31

      @Pierre JC Allard,

       Le travail d’éducation à la démocratie n’est peut-être pas dans les mains de qui que ce soit d’humain.
       Lisez-ceci et vous comprendrez.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 avril 2019 15:04

      @devphil30

      Je suis d’accord avec vous que Asselineau offre la vision la plus cohérente. Peu de gens le nient. On ne croit simplement pas qu’il puisse etre élu... et c’est irremediable.

      PJCA


    • germon germon 3 avril 2019 09:41

      @Le421
      « Pour les européennes, vous ne savez pas pour qui voter ? Pas grave du tout.
      Vous savez maintenant pour qui IL NE FAUT PAS VOTER. »

      Sa fait depuis Pompidou qu’on me/nous prend pour un/des esclave/s alors s’ils ne comprennent pas que même si on approuve pas « toutes » les idées il faut voter pour faire exploser ce système de prédateur, c’est sans espoir


  • Attilax Attilax 1er avril 2019 19:07

    N’enterrez pas trop vite les gilets jaunes. Quel que soit le résultat des élections, je ne crois pas que ça va s’arrêter aussi facilement.

    Je pense perso que l’abstention va crever le plafond, hélas. Mais j’espère la même chose que vous : une claque à tous les partis « classiques » et en particulier à LREM, qui n’en est pas un...


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er avril 2019 19:42

    Au début de ce mouvement, les journalistes rigolards ne pouvaient se douter de sa longévité. On vit même Brunet revêtir, toujours rigolard, un gilet jaune dans son émission. Mais au bout du compte, ce mouvement s’inscrit dans la durée et des groupes se sont formés pour remettre en cause le système. Je pense aux gilets jaunes constituants, et à tant d’autres qui font un travail remarquable pour sortir le société de l’ornière où elle s’est enfoncée pendant des lustres en votant pour des gens qui ne représentent pas les intérêts du Peuple, mais les leurs, ceux d’une camarilla de nantis. Nous ne voulons plus de ce système, où comme dit Etienne Chouard, nous votons, mais nous n’élisons pas ! Il y a une nuance ! Nous laissons un blanc-seing pendant 5 ans, sans pouvoir intervenir, à des personnes qui se moquent éperdument de défendre les intérêts de citoyens, et qui font ce qu’ils veulent !

    Il y a dans le mouvement des gilets jaunes, quelque chose de formidable : la prise de conscience générale du peuple qui prend enfin conscience de sa propre force, de sa propre faculté de s’auto-organiser. C’est la raison pour laquelle, malgré tout ce qui est engagé contre ce mouvement, il n’est pas prêt de s’éteindre. Non, que le gouvernement en soit conscient, il n’y aura pas de retour en arrière, à cause justement de cette de prise de conscience collective.

    Les élections européennes n’arrêteront pas ce mouvement, et d’ailleurs, le pourrait-il qu’il le ferait momentanément, la braise qui couve n’en sera que plus ardente pour réactiver le feu.

    Ce mouvement même si l’on cherche à le comparer avec des événements passés, n’a rien à voir, il est tout à fait original et inédit.


    • Arogavox Arogavox 2 avril 2019 00:40

      @Nicole Cheverney
       si jamais la braise du feu qui couve devait être étouffée par les canons à eau et lacrymogènes, l’air de rien, les ’rien’ savent rester terre à terre, et recadrer les postures arrogantes qui ne manquent pas d’air ;
      les ferments de cette prise de conscience collective n’en continueront pas moins leur patient cheminement dans l’eau qui dort.
       Ceux que l’on « fait se taire » et que l’on enterre maîtrisent parfaitement tous les éléments et n’attendent plus la venue du « 5e élément » pour se divertir ! 
       


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:45

      @Nicole Cheverney
      complètement d’accord avec toi.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:48

      @Nicole Cheverney
      je partage totalement


  • Le421... Résistant Le421 1er avril 2019 21:02

    Confirmation...

    Je ne suis pas très bien dans ma tête.

    Je suis 100% gilet jaune et ne cherchez pas trop pour quel parti je vais voter.

    Il m’a semblé entendre, dans mes oreilles de débile, beaucoup de phrases et de thèmes dont parle L’Avenir En Commun.

    Bon... Maintenant, si certains pensent que le RN veut augmenter le SMIC ou rétablir l’ISF, ils en ont le droit. Mais bon.

    Je rappelle que l’idiot, c’est moi !!  smiley


    • Attilax Attilax 2 avril 2019 09:31

      @Le421

      Ben oui mais... Y’a l’UE, et c’est une sacrée épine. J’ai jamais gobé cette histoire de plan B qui est devenu le plan A, c’est ce qui m’a fait me barrer. C’est le souci : les votes anti-Macron vont se disperser, pas les siens et ce salopard compte bien là-dessus.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:44

      @Le421
      pas si idiot que çà !
      je partage.
       smiley


  • BA 2 avril 2019 09:43

    Nous venons d’entrer dans le nouveau monde : c’est le monde du mensonge institutionnalisé.


    A propos du mensonge au plus haut sommet de l’Etat :


    A propos de Sibeth Ndiaye, qui « assume parfaitement de mentir pour protéger le président de la République » :


    Le député LREM Patrick Vignal (député de l’Hérault) explique pourquoi nos dirigeants politiques doivent absolument mentir aux Français :


    « S’il faut dire la vérité aux Français, ça veut dire 10 ans de sang et de larmes. Vous voulez que je vous parle des dossiers de terrorisme ? Vous voulez dire la vérité aux gens sur ça ? Sur le chômage ? Je suis désolé, aujourd’hui il faut donner une vision d’espérance aussi aux Français. »


    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=gbbnXVv9zps


    • L'enfoiré L’enfoiré 2 avril 2019 14:27

      @BA,

       Si vous n’avez pas encore que les mensonges sont génériques et pas uniquement au plus haut sommet de l’Etat, vous n’avez pas tout compris.
       Le mensonge est le sujet de prédilection au théâtre.
       Comme le théâtre est la représentation de la vie, déduisez....


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:43

      @L’enfoiré
      mais le théâtre, c’est un drame, ou une comédie, mais c’est d’abord de la fiction, c’est un miroir déformant, et c’est surtout une fiction.
      par contre, quant le mensonge s’affiche comme une valeur politique... c’est ça le problème...parce que là, on est dans la réalité.
      et ce n’est pas acceptable.
       smiley


  • Tom France Tom France 2 avril 2019 17:02

    Le seul candidat qui porte les revendications des GJ depuis 12 ans maintenant et qui propose LA solution (du moins une des plus importantes) est François Asselineau et plus généralement l’UPR ! 

    Mais bon, une majorité est encore bien trop zombifié par les médias « grands publics » (qui n’ont de publics que le nom) ne voient rien et continuera de voter comme les « grands médias » le leur diront ! 


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:40

      @Tom France
      bof... sincèrement vous y croyez ?
      vous avez décrypté son parcours ?
      franchement, ça ne donne pas envie d’y aller.
      désolé


    • aliante 3 avril 2019 08:43

      @olivier cabanel

      le parcours de Merluchon je le dis toujours c’est Maxime Gremetz qui en parle le mieux à voir sur youtube
       


  • olivier cabanel olivier cabanel 2 avril 2019 18:39

    JP

    désolé mais je ne partage pas ce scénario.

    les européennes ne changeront pas grand chose...à moins que le concept « tsm » (tout sauf macron) s’impose...

    bien sur, les questions soulevées entre autres par les GJ pourraient aussi bien être posées dans toute l’Europe, mais pour l’instant, c’est ici que ça se passe.

    le grand (?) débat est quasi fini, et à la tête de l’état, celui qui a lancé cette initiative est coincé. il sait que si il ne donne pas suite à la volonté de la grande majorité des français, il ira dans le mur, et relancera d’autant la contestation...qui pourrait s’élargir (étudiants/ (changement climatique), infirmiers, justice, agriculteurs, etc etc...une police a bout de nerfs, des morts à venir s’ajoutant à ceux qui sont blessés...difficile de les faire taire, et revenir à zéro... trop de violence, d’injustice, de promesses non tenues, trop d’arrogance, de mépris du peuple, et de plus, macron est de plus en plus isolé... non, décidément je ne partage pas ton analyse... désolé.

    bien sur, je ne lis pas dans le marc de café...à+


  • Lalita Lalita 2 avril 2019 20:25

    Je vous propose un 3ème scénario : la Liste LREM arrive en tête mais d’un cheveu, après avoir occupé de manière outrageuse la scène médiatique pendant une campagne avec des médias trop visiblement aux ordes.. Arrogant, le président claironne sa légitimité. La rue réagit trés violemment ainsi que certains partis d’opposition. L’election a été une fois de plus, une fois de trop volée. Une assemblée constituante se forme. Devant l’insurrection, Macron en burn out doit dissoudre l’assemblée et démissionne. Gerard larcher assure l’interim et valide la constituante pour mettre fin à la chienlit. Celle ci accouche de la 6ème république. Je vous l’accorde, c’est de la politique fiction... Mais autant que vos scénarios. L’histoire s’écrit ces temps-ci et elle est souvent surprenante !


    • Ruut Ruut 2 avril 2019 23:00

      @Lalita
      Vue que Macron se moque des manifestations et des contestations, il enverra probablement l’armée calmer les débordements et finira son mandat en continuant le dépeçage de notre si belle nation.
      Macron est a l’Image de l’Europe. RAF du peuple et de l’avis de ce dernier.....


    • germon germon 3 avril 2019 09:52

      @Lalita
      J’ai toujours proposé une « meilleure » solution aux gilets jaunes.

      Une seule revendication : Macron Haute Trahison, Révocation, Perte de TOUS ses avantages acquis, Remboursement de toutes dépenses incongrues (à définir par une commission POPULAIRE).

      Ah ! que se serait marrant


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 avril 2019 17:23

      @Lalita

      J’attire votre attention sur un article que j’ai publié sur ce site le 26 juin 2010 — IL Y A PRES DE 10 ANS et qui colle comme un gant a votre commentaire, mais aussi à la situation présente pré— Elections Européennes, et s’adresse donc aussi a tous. J’’espère — sans fausse humilité, mais avec encore un brin d’humour — que ce texte me fera reconnaitre comme un prophète inspiré. 

      NE L’IGNOREZ PAS ! Vous ne trouverez pas mieux... smiley 


      https://nouvellesociete.wordpress.com/2010/06/28/france-le-passage-a-lacte/

      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 avril 2019 17:41

      @germon

      « Macron Haute Trahison » 

      Mais non.... Je crois au contraire que Macron a tenté avec intelligence de s’appuyer sur le consensus improbable qu’on lui a consenti pour faire survivre encore un peu un systeme condamné par son injustice que l’essor technique des communications rendait impossible à cacher plus lontemps. C’éait une cause désespérée. J’espere et je lui souhaite de trouver place dans un canot avant qu’on n’entende ’sauve qui peut" sur ce Titanic...

      PJCA


  • Geoffrey Geoffrey 2 avril 2019 23:58

    Ouuups .. !!

    Voilà. S’organiser pour défiler sagement de République à Nation, en accroissant un peu le PIB grâce à la consommation de sandwichs aux merguez


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 avril 2019 15:59

    Le titre devrait vous faire réfléchir sérieusement : En effet si élections européennes il y a, vous connaissez à l’avance le résultat et donc...Effectivement ce sera la fin des Gilets jaunes ce qui est synonyme de la fin de la « république française ».

    Lire ce qui suit et si vous ne comprenez pas dites-le. SIXIÈME MISE AU POINT https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/sixi%C3%A8me-mise-au-point/3190909017601156/


  • ddacoudre ddacoudre 7 avril 2019 23:14

    Bonjour Pierre Pas moins de partager ton analyse. C’est dans ce sens que j’ai écrit un article abdtenez vous. Cordialement ddacoudre OverBlog


Réagir