mercredi 17 juin 2020 - par Gabriel

Les ennemis de l’intérieur

JPEG

      Une poignée de bandits, sous couvert d’antiracisme, dicte sa loi suivie par un troupeau manipulé croyant servir la justice et la fraternité. Voyant cela, les élites fascinées par le côté obscur en oublient le droit. Madame Taubira, ex-ministre de l’insignifiant corrézien, après avoir fait libérer des milliers de voyous parce qu’ils, d’après elle, étaient une chance pour la France, fait dans le racialisme pathétique, se ridiculise et bafoue une nation qu’elle a trahie pendant cinq années. Elle veut recoudre avec du fil de soie, et surtout beaucoup de démagogie pleurnicharde, le cœur de Madame Traoré qui, trop occupé à cracher sa haine de notre société, en aurait presque oublié que sa famille est composée majoritairement de délinquants multi récidivistes. Le premier flic de France, n’en étant pas à son coup d’essai dans la hiérarchie des bêtises, crache sur sa police qui quotidiennement dans son travail subit insultes et agressions. Je comprends la colère des képis, mais si cette même police plutôt que de se défouler sur des citoyens en gilets jaunes avait à ce moment-là tourné les boucliers et refusée de servir un gouvernement qui lui ordonnait de violenter sa population alors peut-être, je dis bien peut-être, les choses seraient différentes pour eux. Un rappeur au QI d’huitre appelle dans sa litanie chantée à baiser la France jusqu’à l’agonie, qu’il enc…. sa grand-mère, qu’il veut poser une bombe au Panthéon, tuer des bébés blancs et pendre leurs parents etc etc… Les toilettes sont pleines, tirer la chasse SVP ! Imaginez maintenant un rappeur blanc (aussi débile évidemment.) Chanter ces paroles en remplaçant blanc par noir… Mais, d’après l’auteur de ces horreurs, nous n’aurions rien compris car il parait que c’est de l’art subversif. J’ignorerai que prôner l’éradication de la race blanche faisait partie d’une démarche artistique donc, il y a pas mal de dictateurs au travers de l’histoire qui n’étaient finalement que des artistes méconnus…

 C’est un cauchemar éveillé, que les citoyens subissent dans cette société cabossée. Les délinquants s’organisent en communauté face à des états déficients et collabos qui leur accordant pardon et immunité, massacrent ainsi une nouvelle fois les victimes. Nous étions tous humains avant que la race nous catégorise, que la religion nous sépare, que la politique nous divise et que l’argent nous classifie. Le racialisme et l’indigénisme s’imposent, le Flashball pour gilet jaune ne fonctionne pas dans les cités sur les caïds version Traoré. La justice à genou, tête baissée, sacrifie la démocratie et décapite la laïcité et Castaner désavoue et trahit son armée. Un étrange virus n’a pas réussi à ramener la raison chez nos dirigeants, mais a permis de vérifier une nouvelle fois qu’avec la peur savamment distillée, on peut enfermer une population de son plein gré et lui voler ses droits et sa liberté. Cependant chapeau bas aux djihadistes qui ont eu l’élégance de rester confinés dont, baisse importante des attentats en France, quel étonnant respect de la loi de la part des égorgeurs… Des rappeurs haineux et racistes appellent à tuer du flic et baiser un pays qui leur a tout donné pendant qu’un état anémique et complice leur offre l’anarchie sur un plateau. De la pointe du clocher des églises aux minarets des mosquées en passant par l’étoile de David des synagogues diffusant leurs indiscutables vérités, chacune de leurs intransigeances dogmatiques sont autant de flèches empoisonnées plantées dans le corps affaibli de notre nation et de sa laïcité.

 Quelques écrivains, artistes et autres hommes politiques nous ont prévenus, nous allons au-devant de violents conflits internes. Le pays n’est pas loin de la scission, des cultures incompatibles s’affrontent et les lois ne sont plus respectées par des minorités. Des ilots de non-droits se renforcent et s’arment face à une démocratie qu’ils rejettent. Des alliances silencieuses se forment, voyous dealers avec islamistes, mariage blanc de la carpe et du lapin, chacun son but mais même combat, éradication de la république pour les uns et de la laïcité pour les autres. Coupables les gouvernements successifs qui depuis une trentaine d’années ont favorisé le désordre et la division pour mieux régner, pour mieux tricher. Ne nous y trompons pas, avec les mêmes aux commandes, le monde d’après sera le même qu’avant en pire. Ne doutons pas que, dépassés par les évènements, ils trouvent des solutions de plus en plus radicales afin de sauver leurs pouvoirs, leurs richesses et leurs conforts. Il est temps de comprendre qu’aucun tyran ne survit sans esclaves.

 Bon courage et bonne chance pour l’avenir à tous ceux qui veulent vivre libre et en paix car les libertés se restreignent et les violences se multiplient. Malheureusement aujourd’hui dans ce monde, pour combattre des chiens enragés, il faut des loups…



147 réactions


    • Le421... Résistant Le421 18 juin 2020 09:08

      @dimitrius
      Change pas de main, dimi, je sens que ça vient !!
      Le problème entre toi et moi, c’est que tu me parle de tellement haut que moi, misérable vermine, je ne puis interpréter des paroles aussi stratosphériques.
      Et laisse donc le sexe des femmes tranquille. C’est le genre de chose dont moins on parle, plus on en a...  smiley


    • Le421... Résistant Le421 18 juin 2020 09:12

      @dimitrius
      Post Scriptum :
      En entrant dans l’armée, on m’a appris à être au service de mon pays.
      Dans ma classe, il y avait des polacks, des maghrébins, des espagnols et même un zaïrois qui sifflait (c’est vrai !!) comme les oiseaux.
      J’ai appris que ces gens, en fait, étaient tous de nationalité... Française !!
      Et on marchait tous dans le même sens.
      Mais ça, tu ne peux pas comprendre, c’est trop simple.
      Ton esprit est tellement supérieur !!


    • Gabriel Gabriel 18 juin 2020 09:24

      @Le421
      Non rassurez vous, aucune colère, aucun ressenti. Nous sommes là pour débattre et non se battre. je fais certainement des erreurs et je le reconnais et ma remise en cause reste permanente. Je n’ai qu’une seule certitude, c’est celle de n’en avoir aucune aussi, j’essaie de m’en tenir au faits ...
      Bien à vous aussi... 


    • foufouille foufouille 18 juin 2020 09:41

      @Le421

      renseigne toi car ce n’est plus le cas, le muslim qui fait sa prière demande au blanc de sortir de la chambre, etc.


  • dimitrius 17 juin 2020 16:29

    Superbe article relatant la triste réalité de ce pays . Toujours aussi bon le Gabriel.


  • Le421... Résistant Le421 17 juin 2020 18:01

    Que les libertés se restreignent, je suis d’accord.

    Mais je vous souhaite bon courage pour m’expliquer sainement que cela vient des immigrés...

    Hormis le système classique du « bouc émissaire », bien sûr !!


    • Gabriel Gabriel 17 juin 2020 18:09

      @Le421
      Qui a dit que cela venait des immigrés ? Il y a des délinquants de toutes races, de tous pays, de toutes croyances etc... Les principaux responsables de cette situation sont nos hommes politiques et la plupart ne sont pas immigrés,. Je comprends pas ?


    • titi 17 juin 2020 18:54

      @Gabriel
      On est quand même mort de rire par les gesticulations de L’Oreal qui nous explique que si seuls les fonts de teint pour peaux mattes sont équipés d’anti vols, c’est lié à un problème de production.
      La bonne blague.

      Les statistiques ethniques qui sont interdites, mais on devrait pouvoir accéder à des statistiques sur les produits les plus volés dans les grandes enseignes.
      Ce n’est pas raciste ça.


  • pallas 17 juin 2020 19:19
    GabrielBonsoir,

    La france « le flançois », tout le monde s’en tape.

    Parcontre en ce qui concerne les Tchetchenes c’est autre chose, le véritable nom est peuple « Scythe »

    La communauté en France semble avoir prendre concorda dans divers lieux économiques c’est chose bien.

    Ce que je vois c’est l’adoubement de leurs mere patrie « La Tchétchénie » et « La Russie ».

    La guerre civil est passé, les trois veuves noires sont mortes (respect à elles).

    Comme « Le Kazakhstan », ils méritent le respect.

    La « Flanche couille » ’france), c’est le Quart Monde.

    Tout le monde s’en tape , moi le premier

    Salut


    • ༄CYRUS༄REPTILE༄MODE༄ Le Vilain Petit Tailleur 17 juin 2020 19:29

      @pallas

      et si tu nous dissait d’ ou tu est MASSADA , on pourrais peut etre comprendre ta haine de la france et cette jubillation sur les affrontement comunautaire smiley

      Humm que j’ aime les parfum des mouche cramé , c’ est un fumet digne d’ un vilain petit tailleurs :)


  • Désintox Désintox 17 juin 2020 19:21

    Beurk.


  • Désintox Désintox 17 juin 2020 19:22

    Cependant, il est vrai qu’il y a des voyous.


    • V_Parlier V_Parlier 17 juin 2020 21:43

      @Désintox
      Des voyous dans votre loge ? Non, pas possible...
      (Parce-que vu l’exemple petit joueur que vous avez mis en lien, vous avez du vous tromper...)


  • pallas 17 juin 2020 19:25

    Gabriel

    .......

    Bonsoir,

    La france « le flançois », tout le monde s’en tape.

    Parcontre en ce qui concerne les Tchétchènes c’est autre chose, le véritable nom est peuple « Scythe »

    La communauté en France semble avoir prendre concorda dans divers lieux économiques c’est chose bien.

    Ce que je vois c’est l’adoubement de leurs mère patrie « La Tchétchénie » et « La Russie ».

    La guerre civil est passé, les trois veuves noires sont mortes (respect à elles).

    Comme « Le Kazakhstan », ils méritent le respect.

    La « Flanche couille » ’france), c’est le Quart Monde.

    Tout le monde s’en tape , moi le premier

    Salut

    PS, les femmes tchétchènes sont les plus belles du monde autant physique qu’intellectuel (c’est mon avi).


    • V_Parlier V_Parlier 17 juin 2020 21:44

      @pallas
      Les « veuves noires », et quoi encore ?
      Aucune cohérence dans vos propos. Il faut attendre que les effets du cannabis se dissipent peut-être.


  • Djam Djam 17 juin 2020 20:18

    @ Gabriel

    Nous sommes tous un peu abasourdis voire désespérés par ce qui se déploie dans notre pays depuis maintenant pas mal de mois, même d’années.

    Je rappelle juste que ce n’est pas hasardeux. Il y a derrière presque tous les mouvements « populaires » des financiers (Open society ou annexes, stratégies occultes d’états par les services secrets...) qui soutiennent et poussent. Les masses sont amorphes au niveau de la pensée, on peut donc les téléguider assez facilement à partir de la récupération d’un fait divers tombant à point nommé.

    Et je rappelle également que les mondialistes, au service des multinationales, de la finance globale virtuelle vise le déclenchement d’un « chaos constructif ». Leur but est la tabula rasa (en particulier de la culture occidentale) en discréditant tous les symboles. Tout cela se vérifie en ce moment sous nos yeux. Le Système global vise l’instauration du fameux Nouvel Ordre Mondial, lequel ne s’imposera qu’après les ruines et le « reset » (remise à zéro du monde occidental) par la violence horizontale (tous contre tous) (https://www.fawkes-news.com/2020/06/le-plan-de-la-grande-remise-zero-revele.html)

    Les cons utiles sont manipulables à loisir... on le vérifie également quotidiennement en voyant et en écoutant les anathèmes délirants et plein de vengeance de ceux qui jouissent de leur victimie perpétuelle.

    Qu’on leur refile les clefs du camion (gestion de la France) et l’on aura la barbarie dans les 6 mois qui suivent.


  • sylvain sylvain 17 juin 2020 20:49

    Une poignée de bandits, sous couvert d’antiracisme, dicte sa loi suivie par un troupeau manipulé croyant servir la justice et la fraternité

    et ce serait qui, cette poignée de bandits ??


  • FELING2 17 juin 2020 21:07
    Racisme et antiracisme comme mensonges

    https://www.voltairenet.org/article210211.html


  • ETTORE ETTORE 17 juin 2020 23:38

    Vous ne trouvez pas que la France est entrain de devenir un puzzle impossible à réaliser ?

    Vous avez la photo finale devant les yeux, mais vous vous apercevez, jour après jour, que nombre de pièces, soit on disparues, soit sont d’un « autre » puzzle, soit, ne sont même pas prévues pour s’emboiter où que ce soit .

    A part la notice explicative en une multitude de langues, on voit bien, qu’un sombre abruti a mélangé les pièces, intentionnellement, histoire de garder occupé, le plus longtemps possible, les idiots qui cherchent les solutions.

    On ferait bien de chercher, nous, qui a commercialisé ce jeu de con, et de le découper en pièces adéquates pour combler les vides résiduels.


    • Allexandre 18 juin 2020 18:59

      @ETTORE
      Excellente réponse. Je reste cependant sur ma faim. A qui ou quoi pensez-vous quand vous écrivez «  On ferait bien de chercher, nous, qui a commercialisé ce jeu de con » ?


  • agent ananas agent ananas 18 juin 2020 02:35

    Les ennemis de l’intérieur ne sont peut être pas ceux que l’on croit ...

    Nous sommes les victimes d’une vaste ingénierie sociale concoctée par les mondialistes menée par le tandem Soros/Gates ...

    La révolte des Gilets jaunes, qui mettait la macronie en péril, a été éteinte par une ingénierie sanitaire, ou plutôt pseudo-sanitaire. Maintenant toute résurgence de contestation sociale doit être neutralisée par la nouvelle ingénierie antiraciste. L’élite a chaud aux miches et il lui est urgent de remplacer un mouvement social par un mouvement sociétal.

    Idem aux US, où l’état profond joue avec le feu du conflit intercommunautaire dont le chaos n’a d’autre but l’éviction de Trump de la Maison Blanche.

    Petite lueur d’espoir, où pas tout le monde tombe dans le panneau ...

    https://www.youtube.com/watch?v=RuysC_WMljc


    • Gabriel Gabriel 18 juin 2020 06:47

      @agent ananas
      Je pense comme vous, ils divisent, sectarisent, montent les communauté les unes contre les autres en les traitant de racistes, colonialistes etc. et ça fonctionne à merveille. Pour cela, il suffit de ne pas appliquer les lois et abdiquer devant la délinquance voir, la laisser prospérer. Pendant se temps là ils sont tranquilles pour nous faire les poches et avoir un bon prétexte pour instaurer leur nouvelle dictature.


    • Allexandre 18 juin 2020 19:00

      @agent ananas

      Vous devriez élargir votre «  tandem »


    • agent ananas agent ananas 19 juin 2020 01:43

      @Allexandre
      Tout à fait d’accord ... mais cela ne serait plus un tandem ...


  • caillou14 rita 18 juin 2020 06:36

    Les « élites »... ?

    Vous parlez de ces collabos de la finance qui coulent notre pays ?


  • zygzornifle zygzornifle 18 juin 2020 08:47

    C’est « une chance pour la France » tant adulée par la gauche le l’extrême gauche ….


  • raymond 18 juin 2020 17:38

    Cette crise perpétuelle fait tomber pas mal de masques....


  • alinea alinea 18 juin 2020 19:34

    D’accord avec certaines choses de cet article, que je traduirais par : les délinquants n’ont pas de couleur particulière, les délinquants de la drogue servent les intérêts des bobos,babas, politiciens, toutes classes sociales confondues.

    En revanche, en ce qui concerne les flics, il y a une chose qui est, non seulement indigeste mais intolérable, c’est bien leur propension à n’être plus des gardiens de la paix, même éventuellement en certains cas, du maintien de l’ordre, mais bien des fous furieux qui se savent dans l’impunité, exercent leur pouvoir en réglant leurs problèmes de racisme ( qui, je veux bien l’admettre si on se réfère au pourcentage de noirs, blancs, beurs dans les cités et conséquemment dans les rangs de dealers, voyous et autres délinquants, s’adresse principalement à eux), mais leur racisme sort du chrome parce que, quand on les voit avec les Gilets Jaunes : la haine qui leur sort des yeux... c’est insoutenable , même en démocrature. Et c’est la même haine. Alors je veux bien que le petit délinquant de banlieue soit plus arrogant, mais ce n’est pas cette arrogance qui lui vaut un régime de faveur !!

    Aussi, si c’était ce que vous vouliez exprimer, vous avez loupé l’entrée !

    Parce que le problèmes des « territoires abandonnés », c’est un problème politique, en amont du comportement des flics de Castaner et Lallemand. Un problème qui a une histoire.

    ... bon, je viens de lire quelques commentaires en début de fil... comment dire... on n’est pas sortis de l’auberge ! et je cache ma tristesse.


  • symbiosis symbiosis 18 juin 2020 20:33

    Macron a prétendu que nous étions en guerre.

    Mensonge, nous ne sommes pas en guerre, mais nous voyons, peu ou prou se profiler plus exactement ce qu’il est en train d’advenir et ce qu’il est convenu de nommer : une démolition contrôlée des classes moyennes. Mais ça nous le savions.

    Et comment détruit-on les classes moyennes ? en détruisant ses fondations, son économie, ses valeurs et ses principes, en détruisant sa culture et ce qui la fait vivre.

    Et comment voit-on cela ? On le voit dans la mise en place patiente depuis un demi-siècle de deux mondes économiques, puisque nous vivons dans la religion de l’économie, le monde de l’hyper classe qui vit sur une autre planète que la notre et nous qui vivons ou survivons sur cette planète. Deux mondes économiques totalement séparés l’un de l’autre.

    Nous vivons sur une planète qui nous appartenait jadis !!

    C’est notre monde qui est en cours de démolition, démolition contrôlée par l’hyper classe.

    En détruisant notre monde, notre mode de vie, notre culture, nos mœurs et notre intelligence, l’hyper classe nous détruit et elle le sait, elle le veut et emploie tous ses moyens qui viennent d’ailleurs de notre dynamique et de notre créativité pour nous détruire, moralement d’abord, ensuite viendra la destruction physique.

    Qu’allons nous faire ?


    • symbiosis symbiosis 18 juin 2020 20:37

      @symbiosis

      Et nous voyons cela dans les bons phénoménaux que font les bourses à chaque tentative réussie d’attaque contre les classes moyennes.
      Deux mondes, deux économies.


    • alinea alinea 18 juin 2020 21:08

      @symbiosis
      Il y a une chose à faire, puisque l’hyper classe est hyper sous-cultivée et hyper conne : c’est redéployer notre culture ; la culture du peuple, mais celle classique qui est détenue par le peuple aussi, même professeurs ou savants.
      Cette culture s’allie à la solidarité, fraternité et si tout ceci est à repolitiser, j’en ai vécu pour ma part les prémices avec les Gilets Jaunes.
      Donc, ne pas baisser les bras : vivre coûte que coûte ; et notre culture n’est pas détruite, « ils » nous font croire qu’elle est nulle ! mais nous savons le bonheur qu’elle nous donne !


    • symbiosis symbiosis 18 juin 2020 21:11

      @alinea
      C’est clair, de plus cette hyper classe se noie dans ses contradictions, c’est un peu comme un suicide, on dirait.


  • zygzornifle zygzornifle 21 juin 2020 13:17

    Les ennemis de l’intérieur

    Effectivement une coloscopie a mis en évidence des polypes et des diverticules ...


  • BA 21 juin 2020 13:17

    Question : qui a conduit le putsch médiatico-politique contre François Fillon au début de l’année 2017 ? Réponse : c’est Jean-Jacques Urvoas qui a conduit le putsch en 2017, putsch qui a permis l’élection d’Emmanuel Macron.


    1- Début 2017, Jean-Jacques Urvoas est garde des Sceaux. Son objectif : empêcher François Fillon d’être élu président de la République, car Fillon était en tête de tous les sondages en janvier 2017. Jean-Jacques Urvoas a donc donné l’ordre à la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, d’accélérer la procédure contre François Fillon.


    2- Catherine Champrenault a obéi à Jean-Jacques Urvoas : elle a mis une pression ahurissante sur la patronne du Parquet national financier, Eliane Houlette.


    3- Eliane Houlette a obéi : elle a accéléré la procédure.


    4- Le putsch de Jean-Jacques Urvoas a parfaitement réussi : alors que François Fillon était en tête de tous les sondages, il a explosé en vol, et Emmanuel Macron a été élu président de la République.


    5- Emmanuel Macron n’a donc strictement aucune légitimité.


    Affaire Fillon : un putsch médiatico-politique ?


    L’hebdomadaire Le Point vient de révéler que l’ancienne cheffe du parquet national financier aurait subi des “pressions” lors de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs visant François Fillon, en 2017. Des pressions qui seraient venues de l’instance de tutelle, le parquet général.


    Éric Zemmour a commenté cette information lors de l’émission Face à l’info sur CNews le 18 juin en parlant de « putsch médiatico-politique ».


    FranceInfo précise que l’ancienne procureure « explique avoir reçu de sa hiérarchie “des demandes de transmission rapide” sur les actes d’investigation ou les auditions réalisées dans le cadre de cette enquête, dans des délais inhabituellement courts et en nombre particulièrement important ».


    La magistrate, maintenant à la retraite, a parlé des « pressions » subies par son chef hiérarchique, la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui elle-même dépend de la chancellerie donc du garde des Sceaux. Eliane Houlette évoque les « très, très nombreuses demandes » qui plus est « d’une précision ahurissante … ressenties comme une énorme pression ».


    Eliane Houlette indique même avoir été « convoquée » au parquet général le 15 février 2017 pour accélérer les choses. Qui exerçait l’autorité de tutelle du parquet général en février 2017 ? Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas. Le même Urvoas qui a transmis entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2017 des informations judiciaires à un ex-député LR, rallié à LREM. Le même qui a été condamné en septembre 2019 pour ces faits par la Cour de justice de la République à un mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende. Une peine légère judiciairement, très lourde moralement.


    Retour sur notre couverture médiatique de l’époque


    En 2017, l’OJIM présentait la couverture médiatique de la campagne électorale présidentielle qui avait lieu cette année-là. Une campagne qui avait pris des airs de chronique judiciaire. Nous rappelions également le calendrier des événements qui ont rythmé l’élection présidentielle et les élections législatives.


    Il nous a paru intéressant de rappeler à nos lecteurs l’éclairage que la chronologie des événements de cette campagne électorale peut apporter : inertie dans les poursuites judiciaires pour certains, célérité tout à fait remarquable pour un autre. Ceci peut peut-être expliquer cela…


    https://www.ojim.fr/affaire-fillon-un-putsch-mediatico-politique/



  • zygzornifle zygzornifle 21 juin 2020 13:19

    Bien fait quand on ouvres sa porte a n’importe qui on en paye les conséquences et ne comptez pas sur le gouvernement mou du genoux pour rétablir l’ordre , il ne sait que chopper les automobiliste et crever les yeux et arracher les mains des proies faciles , les gilets jaunes ... 


  • uleskiserge uleskiserge 21 juin 2020 18:54

    Une demande de vérité et de justice émanant de minorités discriminées, victimes d’un racisme institutionnalisé, est considérée par une grande partie des intervenants des médias comme une demande à caractère communautariste...

     

    Que des Blancs soutiennent cette demande, ces mêmes médias - de droite et d’extrême droite en particulier, de Marianne au Figaro en passant par Causeur et Atlantico
    - évoque une « haine de soi » dommageable.

     

    En est-il de même à propos du soutien des non-Juifs à la lutte contre l’antisémitisme ?

     

    Bien évidemment que non puisqu’à propos du racisme, ces médias sont toujours disposés à lui trouver des excuses toute l’année durant.

     

    Aussi, il faut vraiment que ces intervenants s’interrogent quant à la nature de leurs représentations lorsque celles-ci ont pour sujets nos compatriotes issus de notre « ancien » empire colonial...

     

    Ou bien alors qu’ils assument ouvertement ce qu’ils tentent de nous cacher... la parole raciste n’est plus un délit, ou à peine, depuis Zemmour et Finkielkraut…

     

    On peut les y aider s’ils le souhaitent puisqu’on peut lire en eux comme dans un livre ouvert, pleine page à la pleine lumière, en grand format !


  • uleskiserge uleskiserge 21 juin 2020 18:58

    Pas un commentaire favorable à la lutte contre le racisme et les discriminations... pas un billet non plus...

    F de souche a-t-il finalement eu raison d’Agoravox dans l’indifférence de ses fondateurs qui ont manifestement pris le large depuis quelques années maintenant ?

    Il faut le craindre. 


    • Gabriel Gabriel 21 juin 2020 19:00

      @uleskiserge
      J’ai du mal à traduire vos commentaires, pourriez vous éclaircir mes doutes  ? Merci


  • uleskiserge uleskiserge 21 juin 2020 18:58

    Avec le racisme, il n’y a pas de « oui mais... » !


    Le racisme existe bel et bien en tant que tel ; il a une histoire. Le racisme en France est vécu comme tel par des millions de nos compatriotes issus de notre « ancien » empire colonial ; racisme qui a pour conséquences des discriminations sans nombre  : logement, emploi, droits, intégrité physique...


    Et puis aussi, la parole : ce qui sera permis de dire dans les médias à propos de telle ou telle population — Arabe, Africain d’Afrique noire, Musulman ; chez Ruquier des années durant avec Zemmour ; sur France Culture avec Finkielkraut ; chez Charlie Hebdo sous la direction de Philippe Val, semaine après semaine : une parole d’une violence et d’une permissivité sans précédent...


    Le racisme de et dans la police n’est que le reflet du racisme de et dans notre société jusqu’au sommet de l’Etat car qui ne dit mot consent... qui laisse dire consent... qui refuse de sanctionner consent...


    L’Etat français – Elysée, Matignon et ses ministères (culture, intérieur, justice, travail et logement en tête) est bien en cause donc.


    • Gabriel Gabriel 21 juin 2020 19:36

      @uleskiserge
      Le racisme n’a pas de frontière, cours dans tous les pays, n’a pas de couleur son seul et unique moteur est la bêtise. La France est un des pays les plus accueillant au monde et sa population d’origine, à par une minorité, n’est pas raciste. Ce que nous constatons aujourd’hui, c’est un racialisme et un indigéniste violent de la par de communautés qui exigent de plus en plus de droits sans pour autant respecter les règles et les lois du pays dans lequel ils vivent. Certains groupes font preuve d’un racisme envers la population d’origine. Ignorez ce fait comme les gouvernements l’ont ignoré et laissé prospérer pendant des années est criminogène et nous conduira droit à une libanisation du pays, cela finira comme dans l’ex Yougolavie un pays éclaté, divisé ou chaque ethnie ou religion exigera son propre territoire... 


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 juin 2020 17:38
    Merci Gabriel pour cet article particulièrement lucide et courageux. Il y manque pourtant ceci : ceux des nouveaux Français venus d’Afrique noire, de Haïti, du Maghreb ou de l’Iran (ou qui sont nés en France mais dont les parents sont venus de ces pays) et qui aiment, respectent et servent la démocratie de la France qui les a accueillis, risquent d’être parmi les victimes de l’imbécile racisme anti-blancs alimenté par les uleskis de toutes sortes. Car les racistes d’avant (anti-noirs et anti-maghrébins notamment) sont toujours présents et, comme ce sont des crétins comparables aux racistes anti-blancs, il ne font pas de différence entre leurs cibles quand ils « règlent » le problème par des interventions violentes « en réponse » au nouveau racisme. Je compte beaucoup d’amis, particulièrement aimables, intelligents et respectueux parmi ces nouveaux Français et je crains pour eux.

  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er juillet 2020 12:36

    Taubira et sa loi cautionnant l’adoption d’enfants par des h...S. Hélas,...je vous déteste de m’avoir contrainte à vous haïr.


Réagir