lundi 3 mai - par gruni

Les Français qui voteront Macron porteront la responsabilité du « Chaos général »

Marine Le Pen, la sibylle du rassemblement National, donne de la voix lors du rite traditionnel en hommage à Jeanne d'Arc lors de ce samedi 1er mai. La devineresse prédit le "chaos général" si Emmanuel Macron est réélu en 2022. Ce qui est aussi une manière de montrer du doigt ces présumés inconséquents qui le 8 avril glisseront sans honte un bulletin au nom de Macron dans l'urne. Si par la suite, le deuxième mandat du président de la République tournait à la catastrophe, les électeurs macronistes devraient porter la lourde responsabilité d'un "chaos général" jamais vu auparavant en France. Seulement, ce qui est vrai pour un électorat macroniste l'est également pour un lepeniste, voire un autre choix. Le Pen en 2017, avait déjà annoncé un désastre si Macron était élu. Cette fois, la pythie du RN, annonce qu'en cas de réélection d'Emmanuel Macron le 23 avril, nous allons vers un “saccage social” et une “purge fiscale” ou encore la “continuation de la vente à la découpe de la France”. 

Marine Le Pen n'a jamais prononcé cette phrase : Les Français qui voteront Macron porteront la responsabilité du « Chaos général ». Mais, rien ne lui interdit de demander au plus ou moins 25% d'électeurs qui seraient tentés de voter pour le diable incarné dans la personne de Macron, de réfléchir un petit moment aux conséquences cet acte, pour ne pas venir ensuite pleurer lorsque les généraux retraités prendront les armes pour défendre le pays en proie à la guerre civile. Bon, ce n'est pas exactement le propos de Marine le Pen, même si son soutien aux militaires était parfaitement clair, bien que considéré comme une erreur politique. Sauf que 58% des citoyens ont déclaré soutenir les militaires signataires de la tribune.

Encore cette continuelle stratégie de la peur. Nicolas Machiavel disait : "Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes". Ceux qui n'appliquent pas cette citation font autre chose que de la politique, de la religion, ou PDG. 

"Moi je veux être la présidente de la paix civile, du rassemblement national et l’union nationale” a déclaré Marine le Pen, peut-être pourrons-nous le vérifier.

Jean-Luc Mélenchon joue autrement des peurs, et sait y faire...

"Je fais le souhait (...) que les travailleurs puissent être libérés de la peur du chômage, être libérés de la peur du licenciement, être libérés de la peur du lendemain". Et puis un 1er mai, un brin de muguet au revers de sa veste, le tribun veut faire rêver, car :

"Demain pourrait être beau, demain pourrait être lumineux" avec un retour aux 35 heures, à la retraite à 60 ans, à condition de revenir le premier mai 2022 en tant que président de la République. Là également, dans un an nous saurons si le prochain 1er mai de Mélenchon sera joyeux ou mettra un point final de sa carrière politique.

Si Macron était réélu, les oppositions politiques battues sauront-elles enfin capables d'en tirer les enseignements qui s'imposent, et surtout lesquels ? En tout cas, une redistribution des cartes est fort probable pour dans 5 ans, avec une campagne électorale sans Macron, sans le retraité de la France Insoumise et avec Marion redevenue Maréchal Le Pen. À moins qu'une guerre civile change la donne ; mais non c'est une blague !

 

Photo - BERTRAND GUAY AFP



96 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 3 mai 09:39

    Tous ces politiques me fatiguent, en période de Covid on aimerait un peu souffler, marre de les voir jouer au preux chevalier Bayard, en fait je me trainerai a l’urne simplement pour voter contre Macron quelque soit son opposant et sans aucun état d’âme ni espoir d’un mieux pour le pays qui je pense continuera tranquillement sa dégringolade jusqu’ou on se le demande .....   


    • gruni gruni 3 mai 11:10

      @zygzornifle

      « pour voter contre Macron »

      Vous m’auriez dit le contraire m’aurait laissé sans voix


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 3 mai 09:41

    proposition de synthèse :

    « Les Français qui voteront (tout court) porteront la responsabilité du « Chaos général » »


    • Clocel Clocel 3 mai 09:45

      @Séraphin Lampion

      Mettez ça au passé et on sera plus proche de la réalité.


    • Fergus Fergus 3 mai 09:48

      Bonjour, Séraphin Lampion

      De même que ceux qui n’auront pas voté, et qui, de ce fait, auront servi les intérêts du vainqueur, quelle que soit sa couleur politique !


    • Clocel Clocel 3 mai 10:02

      @Fergus

      Quelle crapulerie intellectuelle...

      C’est comme si vous nous accusiez d’avoir mise enceinte une nana qu’on a jamais croisé...

      Quelle crasse mentale...


    • Iris Iris 3 mai 10:26

      @Clocel
      Que se passerait-il de mieux si un grande majorité n’allait plus voter ?
      J’aimerai comprendre ce que vous espérez.


    • Clocel Clocel 3 mai 10:54

      @Iris

      Petit rappel : La « légitimité » de notre pseudo démocratie repose sur le vote et sur ses pratiquants...

      Tout ce qui existe doit être nourri, faute de quoi, il crève.

      Ce que j’espère : Un système moins dégueulasse qui n’a pas besoin de retourner le sens des mots pour se justifier, que l’homo-connicus passe au niveau supérieur, ou qu’il disparaisse.

      Mais je n’ai aucune illusion, la suite passera inévitablement par le sang et les larmes.


    • gruni gruni 3 mai 10:58

      @Séraphin Lampion

      Et s’ils ne votaient pas nous l’aurions aussi. Comme cela n’arrivera pas, il faudra voir le taux d’abstention.


    • Clocel Clocel 3 mai 11:19

      @gruni

      Donc, vous reconnaissez participer en toute connaissance de cause à un système que vous savez pervers et qu’il n’y a pas d’issue par les urnes.

      OK ! C’est mieux en le disant.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 mai 11:23

      @Clocel

      C’est aussi ce que nous révèle Luc 17 :20-30 :

      https://www.biblegateway.com/passage/?search=Luc+17%3A20-30&version=LSG


    • gruni gruni 3 mai 11:29

      @Clocel

      Je veux simplement dire que quel que soit le prochain président, l’avenir s’annonce très difficile. 
      Quant au système démocratique, Churchil avait une idée précise sur le sujet


    • sophie 3 mai 11:35

      @Daniel PIGNARD
      ayant annoncé la pendaison de Hillary et vos croyances...... c’est limite HP


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 mai 11:38

      @gruni

      « Je veux simplement dire que quel que soit le prochain président, l’avenir s’annonce très difficile. »

       

      Non, l’avenir avec un prochain roi ne sera pas difficile si un déluge et un cataclysme comme Sodome et Gomorrhe nous débarrassent des méchants


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 mai 11:39

      @sophie
      Mais avez-vous la preuve que ce n’est pas vrai ?
      Fournissez-la nous SVP.


    • gruni gruni 3 mai 11:43

      @Daniel PIGNARD

      Il faut se méfier des fables, elles mentent très souvent


    • sophie 3 mai 11:45

      @Daniel PIGNARD
      Bonjour, c’est plutôt à vous de prouver vos affirmations non ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 mai 11:53

      @gruni

      Oui, cette fable par exemple :

      « je pense que par le contact et le débat nous pouvons tous progresser.

      gruni »


    • gruni gruni 3 mai 12:08

      @Daniel PIGNARD

      Merci de m’avoir cité

      Parfois il faut du temps pour progresser


    • Iris Iris 3 mai 12:21

      @Clocel
      Vous me rassurez à moitié.
      Vous pensez une guerre inévitable sans la préconiser, mais vous suggérez de faire crever notre pseudo-démocratie ce qui ne manquera pas d’en causer une.
      Vous n’avez donc plus aucun espoir d’aboutir à un système moins dégueulasse par le vote ?
      Tout reste pourtant possible tant que nous bénéficions du scrutin direct, le sang et les larmes ne sont pas une garantie de lendemains qui chantent.


    • Gasty Gasty 3 mai 12:46

      @Fergus

      Il faut voter sinon.... vous servez d’autres intérêts que les vôtres. Mais encore faut-il que ces intérêts soient représentés et c’est bien là tout le problème. Le choix entre la peste et le choléra.
      Si vous aviez voter vous auriez la peste alors ne vous plaignez pas d’avoir le choléra ( ou vis-versa).
      Trop fort quand même !
      Quand je vote blanc j’aimerais que ma voix soit comptabilisé contre la peste ou le choléra.


    • agent ananas agent ananas 3 mai 12:49

      @Daniel PIGNARD
      Je ne puis vous fournir une photo de la mort d’Hillary ...

      Elle a finit comme bin Laden ?, à nourrir les poissons ?


    • @agent ananas

      Ben Laden n’est pas mort, il est avec Michael Jackson et Elvis sur une île à taper le carton avec tonton Adolf.  smiley


    • agent ananas agent ananas 3 mai 13:07

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      On dirait du Caroline Fourest ...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 mai 14:13

      @agent ananas

      HILLARY CLINTON A ÉTÉ PENDUE APRÈS SON PROCÈS MILITAIRE, LE 26 AVRIL 2021 LE JOUR D’ANNIVERSAIRE DES 51 ANS DE MELANIA TRUMP.

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-militaires-lanceurs-d-alerte-232671#forum6046628

      Une info a faire confirmer :


    • Clocel Clocel 3 mai 14:56

      @Iris

      La violence est inhérente à l’espèce, le niveau domestication actuel (le vernis civilisationnel) voudrait nous la faire oublier, mais la violence est là, unilatérale pour le moment, la réalité, c’est qu’une caste parvenue écrase les autres. et que vous le vouliez ou non, cette merde est sortie des urnes.

      Le glissement de la représentation ne peut plus rien changer de fait, tout est verrouillé à un niveau où le vulgum pecus n’a pas accès.

      Qui peut sérieusement imaginer qu’un Macron ou un Castex gouvernent, ces types seraient infoutus de gérer un Kebab.

      C’est un système totalitaire qui fait forger ses chaînes par ses propres victimes.

      Pour sortir de la sidération, il en faudra du sang et de larmes, pour nous ramener au niveau de conscience nécessaire à notre survie, la violence n’est jamais un choix politique, mais la seule réponse possible lorsque la vie devient intolérable.


    • Iris Iris 3 mai 16:13

      @Clocel
      Je me permet de rétorquer...
      Oui, la violence est en chacun de nous, mais le but du « vernis civilisationnel » (je concède que nous sommes guère avancés) n’est pas de nous la faire oublier mais de la contrôler.
      Cette merde est bien sortie des urnes, et elle peut y retourner.
      Nos chaines sont essentiellement d’ordre consuméristes, il ne tient qu’à nous de nous raisonner.
      Bon, j’en rajoute un peu par réaction, je ne suis en fait pas beaucoup plus optimiste que vous. smiley


    • Clocel Clocel 3 mai 16:35

      @Iris

      « Celui qui ne bouge pas ne sent pas ses chaînes ».

      Rosa Luxembourg


    • eresse eresse 3 mai 21:22

      @gruni
      « Quant au système démocratique, Churchil avait une idée précise sur le sujet »
      Nous aussi depuis 2009


    • jjwaDal jjwaDal 4 mai 20:12

      @Fergus
      oui. J’ai déjà dit ailleurs que la seule façon de faire un doigt d’honneur à ce système est en principe simple. Un taux de participation massif et des votes ou blancs ou nuls. Au lieu de vomir chez nous sur une classe politique qui crache sur la démocratie et ne fait rien pour la soutenir, on le fait dans l’isoloir avec élégance.
      Non on ne vote pas pour l’épouvantail de service, pas plus que pour le moins mauvais au sein de l’échantillon imposé. On peut reprendre l’argumentaire que Moore avait utilisé pour expliquer le vote « Trump » pour donner corps à cette option. On fait le choix de les envoyer « se faire foutre », au lieu de prêter le flan aux accusations de paresse, de manque d’intérêt pour la chose publique, etc...
      Non l’avenir du pays nous intéresse et c’est pour ça qu’on s’est déplacé en ce jour pour vous dire « Allez vous faire... Et arrêtez de nous prendre pour des imbéciles aussi ! ». Un simulacre de choix n’est que ça, un simulacre..


    • biquet biquet 5 mai 00:49

      @Iris Si personne ne va voter, il n’y a aucun élu.


    • @biquet

      Et si seul Macron va voter il sera élu avec 100% des voix.


    • reptile CYRUS 5 mai 00:55

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      ouep c’ est peut etre le seul assez con pour revoter pour lui meme sans y etre obigé smiley


    • Iris Iris 5 mai 01:01

      @biquet
      Pas mal ! En admettant que ce soit possible, qu’est ce qui se passe après ? Macron reste à l’Elysée ? L’armée prend le pouvoir ?


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 3 mai 09:42

    On est gâtés ce lundi matin on a du pain et du boursin enfin du gruni et du fergus

    Que demander de plus, elle est pas belle la vie ?

     smiley


  • Fergus Fergus 3 mai 09:46

    Bonjour, gruni

    Très franchement, je ne crois pas que les choses puissent changer dans les 5 ans à venir.

    J’en viens donc, comme tu l’as évoqué dans ta conclusion, à souhaiter que la plupart des chefs à plumes d’aujourd’hui aient passé la main pour 2027 afin qu’une offre politique alternative puisse voir le jour.

    On peut toujours rêver, non ? smiley


    • troletbuse troletbuse 3 mai 09:57

      @Fergus
      Pourquoi, il a dit quelque chose Grounichou dans sa conclusion ? A part « pour dans 5 ans », du beau français.
      Mais en 2027, mon cher Fergus, vous aurez disparu car un retraité ca ne sert à rien Surtout que, en plus, vous êtes pour l’euthanazie  smiley


    • gruni gruni 3 mai 10:49

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      Oui on peut toujours rêver, mais comme le réveil est pénible

      J’ai fait un cauchemar pour 2027, qu’en penses-tu ?

       Edouard Philippe, candidat LREM

      Jordan Bardella, RN

       Adrien Quatennens, FI

      Sarkozy pour LR smiley


  • troletbuse troletbuse 3 mai 09:49

    Pour Grounichou, pas de fausse pandémie, pas de vaxxins, pas de passeport sanitaire, pas de dictature.

    Le Bisounours dans toute sa splendeur qui vote Micron mais qui fait sa propagande extREMiste.


  • Clocel Clocel 3 mai 10:09

    Une annonce des prussiens qui ne va pas laisser notre Adophe Thiers de service indifférent.

    Post-démocratie covidienne : l’Allemagne annonce mettre sous surveillance les personnes critiquant les mesures liberticides


  • Octave Lebel Octave Lebel 3 mai 10:29

    Comment anesthésier le citoyen pour en faire un bon électeur qui ressemble à ce que disent de lui les sondages et enquêtes d’opinion.

    Je crains que l’on n’ait pas fini de nous biberonner aux sondages pour que nous les reprenions en cœur puisque cela marche. Ce prémâché nous dispenserait-il de réfléchir ?

     

    « Sauf que 58% des citoyens ont déclaré soutenir les militaires signataires de la tribune. »

     

    Pour info :

    "Selon le sondage d’Harris Interactive réalisé pour LCI, 64% des personnes interrogées ont entendu parler de cette tribune et 38% voient précisément de quoi il s’agit."

    https://www.lci.fr/societe/tribune-des-militaires-valeurs-actuelles-58-des-francais-soutiennent-l-initiative-des-signataires-2184708.html


  • ZenZoe ZenZoe 3 mai 10:42

    Mélenchon me fait bien plus peur que MLP !

    Il n’y a qu’à voir son visage déformé par une sorte de haine quand il appelle à des sanctions pour les militaires, quand il parle des FDO etc... Mélenchon EST un dictateur en puissance et un antidémocrate, bien plus que MLP, qui est juste une arriviste incompétente mais sans réelle idéologie mortifère (pléonasme).


    • gruni gruni 3 mai 11:06

      @ZenZoe

      Mélenchon n’a de révolutionnaire que sa cravate rouge, je ne suis pas certain qu’il souhaite devenir président, il ne fait pas ce qu’il faut pour rassembler les gauches et les écolos. 


    • ZenZoe ZenZoe 3 mai 11:37

      @gruni
      je ne suis pas certain qu’il souhaite devenir président,

      Ca tombe bien, une large majorité de Français non plus smiley


    • gruni gruni 3 mai 11:40

      @ZenZoe

      « Ca tombe bien, une large majorité de Français non plus »

      Je crois que Mélenchon le sait déjà smiley


  • chantecler chantecler 3 mai 11:43

    Ca me fait marrer agx et ailleurs.

    Supputer sur des élections pour dans un an ....

    Et encore , ça fait des mois , voire des années , que ça a commencé , que certains ne pensent qu’à ça ..

    Nous ne savons même pas qui sera candidat , s’il y aura des alliances ou peut être un front ...

    Perso je m’en tape un peu : « carpe diem » et dans 10 mois je verrai .

    La vie et courte et la politique , bof !

    Et s’il n’y a personne qui m’attire et bien je ne voterai pas .

    Les déclarations culpabilisatrices de certains du style s’abstenir c’est faire élire celui ou celle qui sera élu, ça me fait bien rire .

    Je ne choirai jamais entre la peste et le choléra .

    Si , un truc me brancherait : Julian Branco : « cet obsédé sexuel »  smiley)  ! ,mettrait au moins un peu d’ambiance . Ca changerait des débats vaseux , stériles , ou truqués .

    Des mensonges , des fausses promesses « qui ’engagent que »....

    Ben je verrai ça dans un an !

    Au moins pour le premier tour ...

    Mais quelle tristesse de constater le nombre de ces gens dès à présent focalisés sur les élections-pièges- à-cons .

    Hein , « si ça servait à quelque chose »... .vous connaissez la suite .... !

    A la fin c’est toujours les plus tordus , les plus corrompus , les mêmes qui gagnent ...


  • jef88 jef88 3 mai 11:58
    Les Français qui voteront Macron porteront la responsabilité du « Chaos général »

    CORRECTION :

    Les Français qui voteront Macron ou Le Pen porteront la responsabilité du « Chaos général »

    • gruni gruni 3 mai 12:04

      @jef88

      "Les Français qui voteront Macron ou Le Pen porteront la responsabilité du « Chaos général »

      Vous avez une autre proposition ?


    • gruni gruni 3 mai 13:50

      @oncle archibald

      Les deux premiers sont déjà connus
      Si vous voulez les noms des autres, ce n’est franchement pas compliqué, Pécresse, Bertrand et les mêmes qu’en 2017. Je ne dis pas qu’une surprise n’est pas possible, je vais voir ça avec le Canard.


    • gruni gruni 3 mai 14:12

      @oncle archibald

      Comme je l’ai écrit, une surprise est toujours possible. Aujourd’hui, je pense qu’il sera de nouveau président, sinon je ferai mon méa culpa


    • Fergus Fergus 3 mai 17:11

      Bonjour, oncle archibald

      Sauf forte aggravation du covid dans les prochains mois, on ne voit pas pourquoi Macron ne serait pas partant.
      Il est d’ores et déjà à un niveau haut dans les enquêtes, et le fait qu’il poursuit ses manoeuvres de phagocytage de la droite LR montre bien qu’il entend, non seulement se représenter, mais tenter de devancer Le Pen dès le 1er tour.


    • troletbuse troletbuse 4 mai 20:28

      @jef88
      Sauf qu’avec Micron, vous avez l’immigration en plus et ca rime.


  • Octave Lebel Octave Lebel 3 mai 12:15

     Pour qu’enfin la démocratie puisse s’exprimer.

    « En tout cas, une redistribution des cartes est fort probable pour dans 5 ans, avec une campagne électorale sans Macron, sans le retraité de la France Insoumise et avec Marion redevenue Maréchal Le Pen. »

    Le RN a méthodiquement fait un travail de convictions et de séduction. Il a bénéficié de relais médiatiques non négligeables ce que l’on a tendance à oublier.Travail fait en direction des intermittents forcés de l’emploi, des déqualifiés et insécurisés socialement, quasi sans espoir de stabilité. De ceux qui sont employés en dessous de leur qualification et sous-estimés, privés de perspective d’évolution ou de véritable promotion. Des relégués du logement et de l’accès à la réussite scolaire pour leurs enfants, comprimés par l’impôt et les taxes, déprimés par une redistribution injuste qui les pénalise de lois en règlements. De ghettoïsés victimes de la concentration identitaire et de l’insécurité. Des abonnés des fins de mois difficiles dépendant de prestations rognées ou accordées au compte-goutte de l’humiliation sociale. Des invisibilisés de notre société qui préfère la compassion à la justice.

    Tous ces gens à qui on a désigné des boucs émissaires, les immigrés à qui on peut tout reprocher, les pauvres qui ruinent le budget national en fraudant les prestations sociales, les chômeurs qui n’ont pas envie de travailler, n’envisagent pas les 5 ans d’une mandature comme le bon bourgeois à l’abri du besoin qui regarde de son balcon tout cela comme un épisode d’une série et ses rebondissements.

    Le RN est l’assurance-vie et la soupape de sécurité de notre organisation économique et sociale injuste, incompétente, anxiogène, de plus en plus violente et clivante. Il s’agit de ne pas se faire acculer une fois de plus entre les élites prétentieuses et donneuses de leçon et les élites autoritaires et populistes. Spécialistes de la capture des mécontentements de ceux qui vivent de leur travail d’une main et donneur de gages aux milliardaires du CAC 40 de l’autre.

    Alors ceux qui pensent que tout cela ne va pas s’arranger tout seul ont bien l’intention de ne pas se faire anesthésier une nouvelle fois par les fumigènes habituels. Nos concitoyens qui sont de moins en moins les bénis oui-oui des appareils politiques, des sondeurs et des médias savent de mieux en mieux peser les enjeux et les mécanismes d’une élection à force d’entourloupes. Ils ont bien compris qu’il ne faut pas de dispersion de voix au 1er tour, pas d’abstention, pas de vote pour un candidat de cœur qui ne peut se qualifier ni pour les habituels bateleurs venus juste témoigner, plus de soi-disant avertissement qui en réalité met le pied à l’étrier, surtout et avant tout pas de RN qualifié pour le second tour. Pour qu’enfin la démocratie puisse réellement s’exprimer.


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 mai 12:34

    Il est beaucoup question de pseudo démocratie ici.

     

    « La démocratie est une fiction. Mais sans la fiction, la démocratie factuelle ne pourrait jamais subsister. L’apparence de la démocratie est la démocratie. » Marthijs Van Boxel (L’encyclopédie de la stupidité)

     

    nb. Marthijs Van Boxel définit ainsi la stupidité : « absence de la faculté de jugement »

     

     Je remarque que nous sommes privés de la faculté de jugement essentiellement par le fait de la propagande médiatique.


  • ETTORE ETTORE 3 mai 13:12

    Bonjour Gruni .

    «  Si ma robe était de bronze, on entendrais sonner le glas » !

    C’est tout ce que m’inspire le « carillonage » de ces deux « sonneurs  » qui persistent

    à nous prendre pour des cloches.

    Aucun des deux, ne donne l’heure exacte au pays, mais leur mise en « branle », n’est que, RAISONance fêlée ( et même « fellation ») de deux pitres, qui sont, dorénavant unis, pour le malheur du peuple. En sonnant le glas, de notre République.

    Et voilà une fois de plus, le beau clocheton démocratique, en décrépit(r)ude !

    Bah ! Nous ne sommes plus à une Cathédrale près, qui brûle, des ces fin de cierges si peu charitables.

    Quelque part, ces édifices majestueux,préfèrent s’auto-détruire ( mais si, mais si, c’est vrai, ils nous l’ont dit )

    que de supporter pareil tintaMARRE !!!!!

    Et de voir, ces « chérubins » , qui encore il y a si peu de temps n’avaient que l’épitaphe de légitimité ciselé à leurs pieds

    « La Raie Publique, c’est Moi »,

    « l’Hidalgo, la petite no-blesse, qui est prête à monter, n’importe quel âne, pourvu que SA carotte, soit celle de tous  »

    Et j’en passe et du bien clopinant et claudiquant .

    « Oyez, oyez, bonne gens, regardez bien le doigt, pendant que je vous le mets dans votre Lune ! »


    • gruni gruni 3 mai 14:08

      @ETTORE

      Bonjour Ettore

      Que de poésie dans ce commentaire métaphorique où se trouvent quelques vérités quand même. Vous êtes un poète Ettore, la situation n’a malheureusement rien de romanesque, elle est même inquiétante. Mais je ne vous apprend rien.


    • chantecler chantecler 4 mai 08:07

      @ETTORE
      Salut,
      Je me permets de revenir sur cette déclaration :
      « La Raie Publique, c’est Moi »,

      Je pense que JL Mélenchon , très énervé par cette perquisition scandaleuse , soumis à la pression judiciaire et médiatique , n’a pas trouvé les bons termes pour se faire entendre , mais tout avait été fait pour le mettre hors de lui .
      Mais je pense qu’il avait raison :
      La République, la chose publique , est théoriquement l’expression du peuple .
      Et les députés issus d’un vote populaire représente ce peuple .
      Donc ces députés sont en droit de dire « la république c’est nous » .
      Faut il que cette République ait été détournée , biaisée pour contester cette évidence ...
      Sinon il faut admettre que la République est l’affaire uniquement de ces dirigeants sortis ou non des grandes écoles , mis en place par l’exécutif monarchique , et de tous ces « hauts » fonctionnaires , technocrates qui ont confisqué la politique : « (la république est notre affaire , les gueux nous doivent obéissance ) ».


  • Octave Lebel Octave Lebel 3 mai 14:52

    N’oublions pas l’essentiel parce qu’il y a quand même quelques sérieux problèmes en jeu  

    ● Sur quels outils de souveraineté (politique économique, fiscale, sociale, diplomatique) voulons-nous nous agir afin de décider de notre avenir et préserver nos intérêts. L’élection du pouvoir exécutif d’un pays est la seule porte d’accès aux instances de pouvoir exécutif et législatif de l’UE qui nous imposent leurs objectifs et cadres réglementaires et celle où les citoyens  d’un pays sont le moins mal représentés et pénalisés par la nature du scrutin. Le parlement européen issu d’un type de scrutin surréaliste étant une vitrine et le terrain de jeu des lobbies.

    ●Avons besoin ou non de toute urgence d’une restauration pour les citoyens d’une capacité de contrôle et de participation à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques ?

    ● Allons nous continuer de subir le rôle et l’influence d’une minorité de quelques pour cent qui tient sous sa séduction et sa coupe une autre minorité de 20 à 25% qui ne voit pas encore mais pressent que son confort sera aussi bientôt menacé ? Embarqués qu’ils sont comme passagers temporaires et sous condition dans la spirale de la concentration des richesses et des pouvoirs. Et que le prix à payer sera celui d’une démocratie surveillée, tenue en équilibre sur le fil entre la menace et la violence, régulée par le largage régulier des devenus encombrants. Faute de vouloir résoudre la contradiction de ce soi-disant ruissellement magique qui finira, c’est juré, nous disent les premiers par répartir équitablement le produit du travail. Sans lequel il n’y a ni production ni échanges de biens et services. Discours alarmistes ? Repassez-vous en tête les paroles de nos dirigeants depuis 20 ou 30 ans. Et examinez ce qu’il s’est passé en fait.

    ● Allons-nous nous laisser berner par le recours à une référence supranationale de nature à tout résoudre (il y a même de l’argent magique d’un coup, c’est dire) mais surtout à endiguer les aspirations démocratiques, l’expression et le vote des citoyens et brouiller les enjeux économiques et sociaux ?

    ● Allons-nous enfin élaborer de nouvelles institutions pour notre pays quand maintenant la figure d’un président (rôle politique clé dans l’architecture rafistolée de notre système politique) surgit d’une comédie électorale pour sitôt élu être contesté dans sa légitimité.

    Ceci ne peut que nous mener plus ou moins vite à une guerre civile larvée ou ouverte et à une crise institutionnelle majeure dont personne ne veut parce que ce sera l’abaissement du pays (déjà bien entamé) au détriment de chacun et l’écroulement de notre place dans l’Europe et le monde. Nos amis italiens nous montrent le chemin. Ce n’est qu’une question de temps et donc pourquoi attendre en laissant se dégrader un peu plus la situation ?

     


    • Octave Lebel Octave Lebel 3 mai 19:50

      @cettegrenouilleci

      Désolé, j’ai du mal m’exprimer.
      Il me semble qu’en Italie toute l’énergie créatrice, revendicatrice, constructive, souhaitant récupérer des parts de souveraineté a été dispersée et dégonflée par les errements, les rivalités, la démagogie aussi des mouvements populistes (et aussi me semble-t-il quelques parasitages institutionnels et économiques) et au bout du chemin on voit un ancien président de la commission européenne qui reprend la barre et dont l’ambition est d’enfermer avec ses pairs de l’UE les peuples, leur histoire, leurs singularités, leurs aspirations démocratiques dans une supranationalité juridique qu’il deviendrait de plus en plus difficile de contester ou combattre selon besoin.Surtout pas d’Europe des états-nations et des peuples.
      Avec le RN au pouvoir, ce scénario serait tout à fait plausible .De confusion en troubles, si faciles à susciter et envenimer nous pourrions bien avoir une UE qui se pose en suzeraine des états impuissants et de leurs peuples réfractaires gaulois et autres avec de gentils correspondant locaux chez nous.Voire à la demande de populations désorientées.

      Il y a 3 points d’inquiétude à mon avis. Il y a maintenant une masse critique de dirigeants politiques (avec une relève jeune qui est prête) qui croient à leur avenir par l’UE et qui sont intelligents, combatifs et assez résolus. Les peuples des pays européens sont très divers et globalement peu lucides sur ces enjeux qui ont intérêt à rester opaques pour faciliter les manœuvres des classes dirigeantes mais les choses peuvent bouger vite avec le renouvellement des générations. Chez nous nos concitoyens sont très attentistes et ont du mal à intégrer que rien de bon ne se fera sans eux et qu’il nous faut nous coordonner pour trouver des chemins communs sinon nos dirigeants qui savent si bien accompagner ou déplacer sans fin les lignes de toutes sortes de clivages nous mèneront là où ils ont décidé d’aller.Je pense que cela relève plus d’une fuite en avant et un sauve-qui-peut que d’une réflexion globale et maîtrisée.Même si je reconnais que c’est difficile pour tout le monde.

      Je pense qu’un gouvernement résolu d’un pays comme la France avec le soutien de sa population pourrait faire sérieusement bouger les lignes dans l’UE et avoir un effet d’entraînement.Bien entendu, tout sera fait et dit pour que cette prise de conscience ne puisse se concrétiser.

      Au fond les deux parties sont dans une course contre la montre pour trouver un point de bascule.


  • lejules lejules 3 mai 16:56

    peut on exclure un coup d’état de macron. Au point ou nous en sommes....


    • @lejules

      Le coup d’État a eu lieu il y a 412 jours, mais c’était pas Macron.


    • roby roby 3 mai 17:41

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Le 29 mai 2005, les Français rejetaient largement par référendum le projet de traité constitutionnel européen. Avec 54.67 % des votes, le « non » entraînait l’Union européenne dans une crise majeure. En 2007, Nicolas Sarkozy faisait ratifier le traité de Lisbonne, peu ou prou identique, par voie parlementaire. Depuis je ne vais plus voter à quoi que ce soit et qui que ce soit.


    • @roby

      Je ne vote plus non plus, pourtant ici le vote est obligatoire, mais j’en ai plus rien à foutre.


    • simir simir 3 mai 23:02

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      C’est idiot d’obliger les gens à voter.
      Je ne vote jamais aux européennes par exemple pour ne pas contribuer au fonctionnement de ce parlement que je réprouve.
      D’autre part on peut être contre la démocratie représentative où l’on délègue, par son vote, un objectif, pour préférer une démocratie participative, par tirage au sort.
      C’est une atteinte aux libertés surtout quand, comme en Belgique, le refus de voter est puni d’une amende.


    • @simir

      C’est une atteinte aux libertés surtout quand, comme en Belgique, le refus de voter est puni d’une amende.


      Très théorique, je n’ai jamais eu ni la moindre amende ni même le moindre courrier. 


  • ETTORE ETTORE 3 mai 18:58

    roby@)

    Philippe Huysmans, Complotologue@


    La solution consiste à « voter » et à « roter » en même temps !

    Comme ça, on peut dire qu’on a bien « digéré », la pitance servie, et qu’on n’en veut plus, à moins de vomir !

    Dans certains pays, c’est, non seulement bien vu, après un repas, mais fortement conseillé pour la satisfaction de votre hôte.

    Alors la prochaine fois que vous « votationnez »....Rotez bruyamment !

    Et exprimez votre trop plein de façon à ce que vos borborygmes , couvrent le

    « A voté ».

    (Alors, excusez ma trivialité, mais je sais qu’il y en a, dans l’isoloir, qui lâchent quelques vents odoriférants, qui animent un peu les plis du rideau, tiré, tendu, de la confidentialité, soit, chacun sa libre expression, mais bon....Dans un pays Start Up, on se doit d’innover.)


  • ETTORE ETTORE 3 mai 21:44

    Octave Lebel

    @

    Je pense qu’un gouvernement résolu d’un pays comme la France avec le soutien de sa population pourrait faire sérieusement bouger les lignes dans l’UE et avoir un effet d’entraînement

    Soit !

    Et avec quel type de président, voyez vous la chose possible ?

    Croyez vous, que notre nation possède encore le droit à la combinaison, qui ouvriras le coffre, où se trouve la mallette sécurisée, qui contient la petite clé, qui doit ouvrir, si toutefois les horaires US sont synchrones, la pendule comtoise qui égrène le tic tac, du compte à rebours final, de notre Nation ?

    Soit !

    Et imaginer un «  gouvernement résolu, avec le soutien de sa population » ?

    Et, cela bien sûr, contrairement à la doxa habituelle, à laquelle nous sommes biberonnés depuis l’éternité ( qui commence en l’an 1 après De gaulle )

    « un gouvernement résolu à faire bouger les lignes de sa population » ?

    L’effet d’entrainement, montre bien que la courroie ne tourne que dans un sens.

    Même les pignons contraires, sont productif du même mouvement, car enlisés dans une mécanique globale, qui s’auto-lubrifie !

    A moins de voir cet Your Hope, comme un garage participatif, et encore, il y a peu de chance qu’elle tienne compte des velléités de promenade champêtre.

    des peuples.

    Il y a un panneau, sens obligatoire, et il est repeint tous les cinq ans.

    Quelle que soit la langue et le code de la route du pays, qui veut se passer de la conduite accompagnée.


  • germon germon 4 mai 07:12

    Bonjour,

    C’est pas possible de faire plus débile que ces commentaires. Le 3 Mai à marquer d’une pierre bleu/blanc/rouge .


  • Hurricane Hurricane 4 mai 08:55

    Opération Stalingrad dans Paris :

    Est ce une répétition de tous les Stalingrad qui vont se multiplier dans tout le pays ? çà y ressemble ; à petite échelle nous assistons à un spectacle miniature de ce qui s ’ est passé en URSS pendant la guerre .

    Hidalgo a mis ses boules Quiès , Darmarien envoie quelques CRS pas trop près du champ de bataille , juste pour les images aux infos pour rassurer le peuple de France de sa fermeté à mettre un terme au trafics de drogue . MDR LOL 

    Et surtout ce qui redonne un espoir aux riverains de Stalingrad , de Lyon , Grenoble , et toutes les villes sous le joug des écolos islamos gauchistes macronniens , c ’ est le recrutement chez LREM de deux poids lourds LR aux biscottos impressionnants : Muselier et Estrosi .

    Les racailles sont pétrifiées de peur à l’ idée de ce qui les attend avec ces renforts terrifiants .

    Ouf , la France est sauvée .


  • L'apostilleur L’apostilleur 4 mai 08:59

    L’éparpillement des votes du premier tour n’enlèvera rien à la légitimité décrétée par les votants majoritaires du second.

    La menace de chaos diffusée par ceux qui penseraient autrement n’est qu’un chiffon rouge pour vachette.


    • gruni gruni 4 mai 10:37

      @L’apostilleur

      Nous en revenons toujours à la stratégie de la peur avec ensuite la promesse d’un monde meilleur. Sans parler de guerre civile, il y a une exaspération dont les politiques devraient tenir compte.


  • ETTORE ETTORE 4 mai 12:01

    @chantecler

    Je suis d’accord avec vous sur le fond de cette affaire ! t
    Mélanchon, pourtant tribun des tribunes, par ses dires, à usurpé ( mais est ce vraiment maladroitement, ou pourrions nous prendre cela comme un lapsus révélateur du fond de sa pensée ?) La République, au peuple !
    C’est comme cela ! Chat échaudé craint l’eau froide !
    Il suffit parfois de peu de syllabes, pour détruire de grands discours, pourtant crédibles, et teinter la personne de doutes récurrents.
    Il le sait, il n’est pas né de la dernière pluie .
    Quoique la magouille politicienne, puisse engendrer comme altération de la probité, c’est à celui qui reçoit les coups de se montrer « plus honnête » que la Perversité, qu’il le dénonce.
    On ne sort grandi, que face à un adversaire glorieux . Là, on peut dire qu’il s’est
    « couché » face à plus rusé que lui. C’est pas le même rapport « de force »...
    Et c’est, entre autre, ce que j’ai du mal à effacer de son ardoise.
    Mais, il a toujours la craie, pour écrire de nouveaux messages, de nouveaux menus, c’est à lui de voir si il peut re-fidéliser une certaine clientèle.
    Regardez, les nouveaux boui boui, qui ouvrent à Nice, a Marseille, ces plats sans consistances, pourtant mis au menu du jour, à grand fracas publicitaire !
    Les terrasses ouvrent, et que vois t’on rappliquer, les grouillots de fond de cale !
    Les papiers tue mouches de LaREMoyants.
    Alors vous savez, Chantecler, Melanchon auras fort a faire, face à cette nouvelle cuisine qui en revient à la poule au pot d’Henry IV .
    Contrairement à sa cuisine « fusion »  !
    Bientôt les vacances, et on voit bien, que le couillona virus, doit rendre sa couronne fissa, car il faut passer du joug sanitaire, à la propagande politique.
    Et pour cela, il faut de la place dans le cerveau .
    Je ne suis pas sûr du tout, qu’ils ne soient pas plus contaminant l’un que l’autre pour notre «  liberté de penser  ».

    Bien à vous !


  • Les suiveurs et criminels Macronistes de la gauche-écolo crétinos

    Une petite nuée d’intelligence de Maître Fabien Di VIZIO

    https://www.youtube.com/watch?v=n8M65n9Yp8s&t=8s

    00:00​ - Intro
    02:13​ - La mise en danger de la vie d’autrui
    11:58​ - Les BTS et les examens en présentiel
    23:38​ - Le cabinet McKinsey


  • julius 1ER 5 mai 09:33

    avec les fhaineux c’est l’ultracrépidarianisme qui s’installe ;... c’est vrai que c’est un mot imprononçable .... déjà pour moi alors pour un fhaineux !!!!


  • Rémi Mondine 5 mai 12:51

    Bon amusant mais que fait-on ?

    Parce que pour l’heure il n’y a rien en face des deux.


  • ETTORE ETTORE 6 mai 15:30
     Rémi Mondine 5 mai 12:51

    Bon amusant mais que fait-on ?

    Parce que pour l’heure il n’y a rien en face des deux.

     

    Pour le moment ;, ils comblent les trous béants, avec du gros !

    ZORG, la Marine Nationale, Mélanchon, et autres petits cailloux, de plus en plus petits.

    Viendras un moment, ou, d’autres sortirons du bois touffu, et irons se frotter aux clôture électrifiées du parc a bestiaux sacré.

    Mais si vous savez bien, ces BESTIAUX SACRES, qui pâturent ensemble depuis

    tellement d’estives, que même les montagnes, ne s’en souviennent plus,

    Après, mais bien après, une fois que les coups de queues , autres léchouilles de mamelles et autres trait(r)es auront fait leur fromage, apparaitront les loups, pour se régaler de ce troupeau fatiguant.

    Patience !

    Est cupiditati et ipsa tarda celeritas

    « Au gré de l’impatience, la célérité même est lente »


  • ysengrin ysengrin 9 mai 12:10

    Ouarf ouaarf, pasque le chaos on n’y est pas déjà, depuis trente cinq ans et plus ? Gruni dès que les ophtalmologues rouvrent je vous en conjure, prenez rendez vous, il faut consulter d’urgence, m’enfin vous fumez quoi ?


    • gruni gruni 9 mai 13:15

      @ysengrin

      Qui prédit d’un futur Chaos ? Madame Le Pen, pas moi !

      Vous lui donnerez l’adresse d’un ophtalmo, par la même occasion prenez un RV pour vous même


  • ysengrin ysengrin 9 mai 15:31

    Alors je précise :

    Primo : , Le chaos on y est déjà depuis un bout de temps, et ce n’est du fait de l’extrême droite même si vous l’accusez de vos chiottes bouchées et du réchauffement climatique.

    Deuxio j’ai une paire de lunettes marque Zemmour, sponsorisé Le Pen, très en usage dans la quasi intégralité de l’armée française et bien au delà (en fait 80 par cent des français.

    Tercio : Ce n’est pas de la peau de soces que vous avez c’est du cuir De mammouth.


    • ysengrin ysengrin 9 mai 17:34

      @ysengrin
      Autant pour moi, je confesse et bats ma coulpe, je vais de ce pas chez l’oculiste.Une lecture un peu rapide d’un article pourtant concis, quoique clair et bien charpenté, m’a enduit d’horreur et me conduis à présenter mes excuses et offrir mon vieux postérieur déjà tanné à vos verges vengeresses.
      Je vous prie de bien vouloir les accepter, et mettre sur le compte de l’âge, ou d’un bug du disque mou mes deux diatribes inopportunes et méchantes 


    • ysengrin ysengrin 9 mai 17:42

      @gruni,
      un Régnié premier cru 2005, vielili en fût de châtaignes, accompagné de saucisses du haut beaujolais ça vous irait ?
      Le tout à l’auberge des vignes à Morgon.


    • gruni gruni 9 mai 20:18

      @ysengrin

       smiley


Réagir