mercredi 13 janvier - par Kamal GUERROUA.

Les Harragas algériens : un drame qui ne dit pas son nom

   Une chercheuse a eu l'audace, il y a quelques années d'interroger un harrag algérien arrivé en Europe par la mer et le convaincre de l'inutilité de son choix, mais la réponse de ce dernier l'a fortement déstabilisée. "J'aime mon pays, lui explique-t-il, mais c'est mon pays qui ne m'aime pas ! Voilà le problème !" Et de poursuivre sur un ton convaincant : "En Algérie, on ajoute de l'eau à la mer, on ne donne qu'à ceux qui ont déjà les poches pleines ! Mais merde, il faut que ça change un jour ! Nous, on nous ne donne rien ! On s’en tire pas avec ces gens-là. C’est de véritables poulpes. C’est même des requins. Un requin ; il mange tout et ne laisse rien. C’est trop ! Je n’ai jamais voté et ne voterai jamais. Peut-être que la seule chose pour laquelle je voterai : c'est ma barque !" Et voilà que la coupe est pleine. Le registre du désespoir de la jeunesse algérienne n'étant pas à décrire : une prison noire, cadenassée de toutes parts par des frustrations de toutes sortes. Mais, purée, où est la solution, quand la seule issue qui reste face à des milliers de jeunes désemparés et déprimés, est l'épreuve de la grande traversée de la mer ? Griller les frontières, brûler les obstacles, se plaindre à la mer de la négligence et de l'abandon de leur mère (Algérie), fuir les rentiers et ce pays qui leur semble (aux harraga) à jamais irrécupérable, c'est là toute la symbolique de ce départ massif et aventurier de nos jeunes vers l'eldorado tant fantasmé, tant rêvé, si chéri, de l'Europe. Une Europe qui se ferme de plus en plus aux étrangers, qui sombre dans la crise et les crispations identitaires, qui tend à se bunkeriser face à une Afrique en pleine naufrage ! "Takoulni houta wa ma takoulnish douda", (je préfère être dévoré par des requins que rongé par des vers !), dit enfin ce harrag algérien, désabusé, pour faire la totale de ses dégoûts. Et puis, ici aussi, les choses vont de mal en pis : on ne sait plus où va le grand navire ? : à l'Est, à l'Ouest, vers le Nord ou au Sud ?

   La nouvelle Algérie tant attendue n'est, paraît-il, que de la poudre aux yeux : les activistes sont jetés en prison, les journalistes réprimés, le Hirak mis en veilleuse à cause de cette "saloperie" de pandémie qui n'en finit pas de moissonner des mortels à travers le monde ! Où est l'issue alors mon Dieu ? Quel enfer pour nos jeunes qui demandent secours, en vain, à ceux qui "décident de leur sort" ! J'ai eu l'occasion de regarder personnellement, ces derniers jours, un reportage sur Berbère-Télévision sur des jeunes bougiotes perdus, après avoir essayé de rejoindre l'autre rive de la Méditerranée, et c'était affreux ! Des pères de famille, des mères, des jeunes garçons ainsi que des filles, des parents éplorés, étaient face à l'écran, en train de parler du malheur qui les accable. Un malheur sans nom, comparable à cette histoire de "martyr sans sépulture", dont la famille ne garde que le souvenir. Perdre un fils à la fleur de l'âge, sans savoir s'il est mort ou vivant ? parvenu à l'autre rive ou croupissant dans les geôles ibériques ou italiennes ? retenu ou détenu ? dévoré pour un requin ou un crocodile ? C'est là le propre drame de la société algérienne d'aujourd'hui qui se réveille à la vie, tout en agonisant, tout en perdant ses repères, ses balises, sa voie, son destin. Il faut agir vite avant qu'il ne soit tard ! Vite ! très vite ! Car on est très en retard et il va falloir ressouder les liens coupés entre la population et ceux qui la gouvernent, pour espérer reconstruire une "véritable Nouvelle Algérie", basée sur la Justice. Une justice qui s'appliquera à tout le monde, sans exception ni sélection, ni parti pris. Une justice juste quoi !  

Publicité

Kamal Guerroua  

 



35 réactions


  • sylvain sylvain 13 janvier 20:37

    nos jeunes vers l’eldorado tant fantasmé, tant rêvé, si chéri, de l’Europe


    C’est pas l’impression que ça donne d’ici . J’aurais plutot dis tant fantasmé, tant désirée, tant haïs


  • JPCiron JPCiron 13 janvier 23:16

    Bonjour,

    Merci pour cet Article.

    .

    J’aime mon pays, mais c’est mon pays ne m’aime pas ! >

    .

    J’ai entendu des récits similaires de jeunes adultes d’Afrique Occidentale. 

    Des énergies et des vies gâchées. 


  • zak5 zak5 14 janvier 05:48

    quelle folie !

    abandonner un pays ensoleillé, ses amis, sa famille pour venir vivre sous une tente dans un coin gris est humide d’une rue européenne....

    La traite des esclaves continue et cette fois on ne va pas les chercher, ils arrivent par leurs propres moyens, aidés par des organisation « dites humanitaires » qui ne fait que les déverser comme de la marchandise sur les ports ...

    Tant d’années de combats pour obtenir l’indépendance, pour finalement arriver a ce résultats bien plus humiliant que la colonisation 


    • OMAR 14 janvier 20:40

      Omar9
      .
      @zak5 :« Tant d’années de combats pour obtenir l’indépendance.. ».
       ;
      Le combat pour l’indépendance était plus que nécessaire, sinon vous êtes de ceux qui doivent donc regretter les nazis et l’occupation allemande.
      Ou simplement et abjectement un nostalgique des colonies.
      .
      Par contre, un autre combat doit être mené, celui de la lutte contre la dictature, la corruption, l’obscurantisme, l’intolérance et l’incompétence.
      .
      Un combat pour la liberté, l’émancipation et les lumières.
      .
      Le Hirak a déclenché ce combat, et il triomphera...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 janvier 20:43

      @OMAR .

      Vu ta connerie c’est mal barré.


    • OMAR 14 janvier 20:51

      Omar9
      .
      @Aita PiPi ou le facho de service qui se manifeste.
      .
      Hé, le nostalgique de l’Algérie française, et si tu allais faire pipi ailleurs ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 janvier 21:01

      @OMAR . Bof , j’aimerais profondément que l Algérie s’en sorte avec tous les atouts qu ’elle a . Le blême ce sont les faux derches comme toi , qui tortille du cul avec les islamistes et le FLN ... La France a bon dos de ton inconsistance. Dégage ducon.


    • popov 15 janvier 07:00

      @OMAR

      Le combat pour l’indépendance était plus que nécessaire, sinon vous êtes de ceux qui doivent donc regretter les nazis et l’occupation allemande.

      Ou simplement et abjectement un nostalgique des colonies.


      Tout à fait d’accord. C’est bien pour cette même raison que la France devra un jour combattre la colonisation blédarde et islamique qu’elle subit actuellement.

      La différence, c’est que quand la France s’est fait expulser de l’Algérie, elle y a laissé des infrastructures et des institutions modernes. Qu’est-ce que les blédards vont laisser à la France quand ils seront expulsés ?


    • OMAR 15 janvier 11:01

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Tu serai plus inspiré de t’occuper de ton bled, la Russie et de ses invasions de moujiks en Ukraine et dans le Caucase.
      https://www.bfmtv.com/international/asie/russie/l-onu-exhorte-la-russie-a-mettre-fin-a-son-occupation-temporaire-de-la-crimee_AD-202012070379.html
      .
      La France ne t’a absolument pas demandé d’être son avocaillon, ni encore moins son nervi, les citoyens français étant à mème de régler leurs problemes.


    • kirios 15 janvier 11:17

      @OMAR
      bien sur que l’indépendance de l’Algérie est légitime ... du point de vue de l’éthique ; en réalité une indépendance c’est le peuple qui la construit , et ce qui est incompréhensible (même si la même situation se produit dans d’autres Pays , ), c’est que ceux qui se battent contre l’étranger finissent par devenir  passifs et soumis à ceux avec lesquels ils se sont battus, les chefs , qui a l’évidence ne sont que des opportunistes.62 commence a être loin , je souhaite au peuple Algérien de se battre, de toutes les façons , pour obtenir une indépendance démocratique.... en mettant à l’écart , les chefs , les leaders , en un mot les profiteurs .


    • OMAR 15 janvier 14:21

      Omar9
      .
      @kirios :« en mettant à l’écart , les chefs , les leaders , en un mot les profiteurs.
      .
      Au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, le FLN, à l’instar de l’ALN devenue ANP, devait être remisé, mis au placard.
      .
      C’est l’inverse qui s’est produit ; ce parti qui n’avait plus rien à liberer avait pris le monopole du pouvoir jusqu’à interdire la présence d’autres partis politiques notables et/ou en création.
      .
      Puis, il devint le refuge de tous les opportunistes, voleurs, vautours et même collabos, même si le RND avait, un moment, tenté de le doubler. .
      .
      Aujourd’hui, il est le problème majeur de l’Algérie, car il est »étatisé", c’est-à-dire, totalement subventionné par l’état, en plus des biens immobiliers et des médias lourds dont il dispose.
      .
      Procéder à la dissolution de ce parti, serait un grand pas pour la liberté et l’émancipation de peuple algerien.
      .


    • popov 16 janvier 01:39

      @OMAR

      Tu serai plus inspiré de t’occuper de ton bled, la Russie et de ses invasions de moujiks en Ukraine et dans le Caucase.

      Tu sais mieux que moi qui je suis, où j’habite et ce que je fais. Encore une révélation, je suppose. Je ne sais pas où tu as vu une invasion de « moujiks ». Ce que moi je vois, c’est une invasion de boucaques en France.
       

      La France ne t’a absolument pas demandé d’être son avocaillon, ni encore moins son nervi, les citoyens français étant à mème de régler leurs problemes.

      Si tu veux parler au nom de la France, essaye de ne pas faire une faute d’orthographe par phrase.

  • marmor 14 janvier 11:02

    Ce n’est pas en fuyant qu’ils trouveront les solutions, mais en se battant chez eux, où tout reste à faire pour retrouver l’eldorado qu’était ce pays avant l’indépendance. Vous avez su récuperer l’autodétermination en jetant dehors vos bienfaiteurs pour mettre en place vos esclavagistes ! Ce n’est pas en venant en Europe que vous reglerez vos problèmes en Algérie. Un peu de courage !! 80% de la population a moins de 20 ans, c’est le moment de faire la révolution !! N’oubliez pas le patrimoine laissé par les français comme une structure sociale, des ports des gares des aéroports, des usines, une agriculture prospère et exportatrice, des installations pétrolières, etc etc Vous en avez fait quoi ? Rien. Tout est à refaire chez vous, mais il faut un peu de courage, et éviter de croire que la solution est de venir en France réclamer et vivre d’aides sociales, vous serez encore dans la misère.


    • sylvain sylvain 14 janvier 13:55

      @marmor
      j’ai croisé un bienfaiteur l’autre jour à l’épicerie du village, 70 ou 80 piges, il se vantait de comment il se tapait les petites algériennes dans les bordels a soldat, qui étaient très nombreux .
      Des bienfaiteurs comme celui là, je lui aurais coupé la gorge sans remords moi aussi


  • Kamal GUERROUA. Kamal GUERROUA. 14 janvier 15:36

    @ Marmor, je ne sais pas si vous faites de l’apologie de la colonisation, ou de la pédagogie nihiliste pour débutants ????C’est très paternaliste, voire mesquin ce discours « faussement » moralisateur, alors que les enjeux de l’article vont au-delà de cet état de fait.

    Merci


    • marmor 14 janvier 19:36

      @Kamal GUERROUA.
      Vous ne nierez pas les infrastructures laissées par la France j’espère. Vous savez sans doute ce qu’était l’Algérie avant l’arrivée des français, vous savez aussi sans doute combien de fois vous avez été envahis, colonisés, mis en esclavage avant la France. Si vous dire que les algériens sont les seuls maîtres de leur destin est pour vous de la pédagogie de comptoir, c’est que vous n’avez pas encore compris que personne ne viendra à votre secours, il faudra avoir l’envie et le courage de vous libérer des requins vous mêmes, et sûrement par la force.... encore faut-il avoir de la force, ce qui semble compromis quand on voit dans quel état est cet eldorado qu’est l’Algérie.Si vous trouvez mon discours « mesquin » c’est qu’il est en effet difficile de faire face à la réalité.... Bonsoir


    • OMAR 14 janvier 20:47

      Omar9
      .
      @marmor
      .
      Alors, cessez de comparer ou d’opposer l’Algérie colonisée et l’Algérie indépendante.
      .
      Sinon, oui la France a développé l’Algérie, mais uniquement pour le bien être des colons, les algériens, n’étant que des gueux, des sous-hommes juste soumis à un code de l’indigénat :
      https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20190221.OBS0653/code-de-l-indigenat-dans-les-colonies-un-siecle-de-repression.html


    • sylvain sylvain 15 janvier 11:04

      @OMAR
      De nombreux colons (si on appelle colon les personnes qui ne sont pas des algériens « ethniques ») en algérie n’avaient pas des places formidables, loin de là . En soit ils n’étaient pas forcément plus considérés qu’un prolo des mines de charbon ou de la métallurgie, vu que ce pouvait en être un .


    • OMAR 15 janvier 14:37

      Omar9
      .
      @sylvain
      .
      A la Casbah, nous avions dans notre immeuble, des voisins juifs, espagnols, italiens et corses (que je regrette énormément).
      .
      Ils habitaient dans des 2 pièces, partageaient avec nous, les toilettes et la fontaine communes et avaient effectivement des emplois de prolos.
      .
      Sauf que différemment du reste des locataires algériens, ils disposaient de l’électricité et possédaient une gazinière et même la télé.
      .
      Et par exemple, aucun d’eux n’était au chômage ou avait un job équivalent ou inférieur à celui d’un « indigène », leurs enfants n’allaient jamais dans l’école communale à majorité « arabe » et l’été, la plage qu’ils fréquentaient, nous était interdite.
      Et cela, à Alger, c’est-à-dire, là où la discrimination est la moins évidente.
      .
      A l’intérieur du pays, c’est le gourbi et l’ouvrage agricole pour tous les « indigènes », enfin, ceux qui avait de la chance....


    • sylvain sylvain 15 janvier 15:01

      @OMAR
      ouai, ça doit être vraiment étrange comme situation .
      C’est vrai qu’il devait forcément y avoir des choses pour pouvoir distinguer le colon du colonisé, une forme de supériorité . En fait c’est en France que les prolos devaient être à peu près au même niveau que les colonisés, là ou il n’y avait personne pour être inférieurs .


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 janvier 09:35

      @Kamal GUERROUA.

      Et vous appelez « ça » un article ??? J’ai connu Agoravox, il y a quinze ans, j’ai réussi péniblement à publier péniblement une quarantaine d’articles. (Mon dernier sommeille depuis 10 jours dans les caves de la Modératitude) ! Savez-vous pourquoi ? Parce que le monde d’aujourd’hui n’est plus celui du XXe siècle ... Il est devenu une mondialisation bâtarde où prévaut une seule lutte à tous les niveaux, local, national et mondial : Là où vous êtes (cela commence dans le coin de votre cuisine), là où vous allez vous devez choisir votre côté : Celui de la simple raison et de la simple vérité ou celui du mensonge et de la désinformation... 

      En l’occurrence votre brouillon ne dit rien sur le « phénomène » de ces Algériens fortement envoûtés par la propagande terroriste de la France terroriste qui sait utiliser l’arme absolue de la désinformation ! Votre truc ne dit rien sur l’attitude de HAUTE TRAHISON du régime hors la loi algérien né en 1980 selon la volonté de l’Elysée qui avait repris le contrôle totale de sa colonie dès l’élimination de H. Boumediene... Votre machin plait aux Deux Rives profondément meurtries par l’idéologie terroriste qu’appliquent le même régime PARIS/ALGER soudé par une amitié plus que solide et dans une étreinte indémontable au détriment des deux populaces tantôt terrorisées, tantôt corrompues selon les situations du réchauffement du climat politique... Des populaces abandonnées et trahies par les pseudo élites qui rampent misérablement devant les régimes fièrement faussaires et hors la loi.

      Dans tout cela Agoravox a sa part de responsabilité, comme tous les « organes publics d’information ». En privilégiant ceci ou cela ou en favorisant le foisonnement de ceci ou cela, les responsables du Site sont naturellement libres de gérer leur « Entreprise » comme ils l’entendent, mais ils doivent savoir qu’ils n’échapperont pas à LA LOI fondamentale : La Fondation ne tiendra pas longtemps sur ses fondations rongées par les taupes de la désinformation !

      https://www.facebook.com/M.A.Madjour

      https://twitter.com/MadjourMohammed?


    • Yann Esteveny 16 janvier 09:43

      Message à Monsieur Mohammed MADJOUR,

      Je viens de voter pour la parution de votre article.
      Il est en Votes : +4  - 1  = +3

      Respectueusement


    • nemesis 17 janvier 12:07

      @OMAR
      la plage qu’ils fréquentaient, nous était interdite.

      De quoi tu te plains, maintenant, tes compatriotes refusent de partager les piscines en France.
      N’importe quoi !


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 janvier 23:03

      @Yann Esteveny

      Merci bien mais je vois que cela ne suffit pas pour décider la Modératitude ! Tout le monde peut voir que le nombre de voix est acquis : +3...


  • saint louis 14 janvier 17:48

    La moralité de la situation démontré de cet article et que l’humain qui est en position de force politique n’a que peu d’empathie pour le peuple et l’intérêt général.

    Ses pôles d’intérêt sont plutôt dans son enrichissement immédiat et parfois d’assouvir ses fantasmes.

    Nous pouvons constater cela un peu partout dans le monde.

    En fait c’est juste la nature humaine.

    La civilisation est sensé enfouir cet état naturel, mais nous pouvons très souvent constater la faiblesse de la chose.


  • karim 14 janvier 20:57

    Le tarif pour immigrer clandestinement est une somme assez conséquente pour débuter une action lucrative en Algérie. Mais, les nouveaux médias font miroiter à cette jeunesse des mirages.


    • marmor 15 janvier 10:52

      @karim
      excellent !! Au lieu d’utiliser ces sommes à tenter de developper une activité localement ils préferent rêver à une vie subventionnée, misérable mais subventionnée. Quant aux français d’origine algérienne qui dénoncent le colonialisme et tout ce qui en découle, mais qui ont le cul au chaud en France, ils devraient mettre leur sagacité à aller aider leurs compatriotes dans un pays où tout est à faire, et éviter de critiquer, voire insulter le pays qui les acceuille, les nourrit, et leur donne un confort de vie. Alors la repentance, ça suffit ! 
      Omar, qu’est ce que tu fous dans ce pays nazi qu’est la France, depuis tant d’années ? Il y a du pognon à faire chez toi ! Industrie oualou, artisanat oualou, agriculture oualou, tourisme oualou, pêche oualou. A part le pétrole et le gaz qui représentent 80% des revenus du pays, et que les français, ces salauds ont mis en place, oualou de chez oualou !!! Montrez nous de quoi vous êtes capables, demandez nous comment faire la révolution, nous on sait. Mais il faudra éliminer les requins et surtout les barbus !!! Mais ce n’est pas chez nous qu’il faut faire la révolution ! Ca ne va pas être facile de dépouiller les français en France comme vous l’avez fait chez vous


    • nemesis 17 janvier 17:39

      @marmor

      Omar, qu’est ce que tu fous dans ce pays

      Omar suce... puis il crache dans la Chorba !


  • cedricx cedricx 15 janvier 15:12

    En fait ce phénomène assez récent chez les algériens a été importé de chez leurs voisins marocains et tunisien qui ont histoire beaucoup plus ancienne en matière d’émigration clandestine par bateau, au début les passeurs étaient de ces pays là avant que les gens du pays ne prennent le relais, Il faut dire que des pays comme l’Italie en appelant à renouveler la population par l’apport de main d’oeuvre étrangère créé des appels d’air où s’engouffre tous les désoeuvrés du Sud, c’est aux autorités des pays européens de faire preuve de fermeté et de renvoyer sans état d’ames tous les illégaux, c’est à ce prix que cessera cette histoire. Déjà que l’Espagne est envahi par un nombre incalculable de marocains qu’elle ne peut pas entretenir !


    • zak5 zak5 16 janvier 06:18

      @cedricx
      En fait ce phénomène assez récent chez les algériens a été importé de chez leurs voisins marocains et tunisien

      Pour la simple raison que les cotes algériennes sont plus éloignées des cotes européennes. Quand les relations étaient a peu prés normales entre l’Algérie et le Maroc (elles n’ont jamais été completement normales), les haragas algériens passaient par le Maroc. Depuis que des bateaux « dits humanitaires » sillonnent la méditerranée, les haragas algériens tentent le coup avec l’espoir qu’ils seront repêchés s’il y a naufrage.
      Le problème de l’immigration actuelle vient du fait que le migrant n’est plus celui qui quitte son pays pour s’assimiler au pays d’accueil, ou pour travailler à la dure un moment et retourner ensuite dans son pays avec l’argent qu’il s’est fait pour avoir une meilleure vie chez lui. L’immigration aujourd’hui est un déplacement de populations anarchique, sans but précis ; ni le migrant, ni le pays d’accueil n’a de vision claire sur ce processus.
        


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 janvier 09:08

     @auteur 

    Non, le problème c’est vous et ce sont tous les faussaires, tous les ignorants, tous les scribouillards qui polluent le monde avec leurs dissertations foireuses !

    «  »Une chercheuse a eu l’audace, il y a quelques années d’interroger un harrag algérien arrivé en Europe par la mer et le convaincre de l’inutilité de son choix, mais la réponse de ce dernier l’a fortement déstabilisée. « J’aime mon pays, lui explique-t-il, mais c’est mon pays qui ne m’aime pas »" ! 


    Que cherche donc un « harraga algérien » qui laisse derrière lui une villa, un château, beaucoup de milliards, mais achète un visa ou de faux papiers pour aller s’installer dans les girons de Marianne ? Il faut parler de malédiction.

    Une malédiction qui interdit l’indépendance algérienne et refuse la libération de la France hypocrite. 

    Laissez de côté les histoires des cafés maures... Les têtes chercheuses Mariannesques n’ont jamais eu l’audace de me demander ce que j’en pense... Et la France qui dissimule mes écrits depuis 2001 l’a eu dans le baba : Elle est devenue un pays clandestin !


    Ici : la « Question algérienne »...

    https://www.facebook.com/M.A.Madjour


    • nemesis 17 janvier 12:17

      @Mohammed MADJOUR

      On se fait chier ferme en terre d’Islam, faut bien le reconnaître.
      A part les centres commerciaux de luxe à Bahrein, Doha, Abu Dahbi etc...
      Le peuple sans travail se fait chier quand il n’est pas à la mosquée 5 fois par jour... tu parles d’une vie.
      Pas de concerts, d’opera, de parc d’attractions (Disney, Asterix...), tour de France, de station de ski, de parapente, de kite surf, de ski nautique, de TERRASSES avec des Zouina décolletées etc, etc, etc... makach BMW, Mercedes...
      la liste est longue chacun peut contribuer
      Sinon, autant se tirer une balle, tout de suite, pour aller au paradis d’ (A)llah rejoindre les 77 vierges...


  • titi 17 janvier 22:27

    L’algérie, est une terre d’Islam.

    Et comme toutes les terres d’Islam, elle est la terre de l’hypocrisie montée en système.

    Il faut jouer au bon musulman, pieu, généreux, honnête, fidèle, alors qu’en fait la corruption, l’infidélité, l’égoïsme est la règle du moins pour les plus fortunés. 

    Car bien évidement quand on est un prolo, on n’a rien à monnayer comme service à ces concitoyens, aucun petit pouvoir à abuser, et on a pas d’argent pour aller au bordel-qui-n’existe-pas-en-terre-d’islam, ou aller en boîte pour picoler de l’alcool-qui-n’existe-pas-en-terre-d’islam, pendant que bobonne reste à la maison à torcher les gosses.

    En plus, il y a tous les émigrés qui reviennent au bled faire les kador avec leur bagnole. Ils viennent faire leur marché aux jeunes filles à épouser, les « bent naas ».

    Ils viennent concurrencer les mecs du bled qui eux n’ont pas de voiture, ni carte vitale pour les beaux parents.

    Bal des hypocrites là encore, car très souvent l’étalage d’argent de ces émigrés c’est aussi du cinéma.

    Les harragas ils subissent toute cette pression, toute cette société hypocrite.

    Pas étonnant qu’ils veuillent se casser, pour revenir jouer les kadors à leur tour.

    Eux aussi viendront chercher leur « fille de bonne famille »... ça c’est le terme devant la famille. Entre eux ils parleront de « vierge des trois trous ».... hypocrisie....


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 janvier 23:11
    A la modération : Publiez mon article !Je ne peux pas corriger le titre : «  »La lâcheté humaine... La mort e la démocratie !«  », il manque une lettre... Mais dans mes écrits je donne bien des idées qui peuvent corriger imbécillité humaine !

    ---------------------------------------------------

    4 commentaires :
    - J’ai voté pour. Corrigez le titre. Respectueusement. Yann EstevenySignaler
    - Coquille dans le titreSignaler
    - Bonjour. Les médias ne sont pas les donneurs d’ordres, mais simplement l’un des relais des réels détenteurs du pouvoir. Pour faire court, c’est l’oligarchie mondialiste qui est aux manettes.., autrement dit les grandes sociétés capitalistes. Ces gens là possèdent les médias. Feu vert pour la publication de votre article . cettegrenouilleciSignaler
    - Bonjour Mohamed, je vote pour
    ---------------------------------------------------------

    Merci aux honnêtes gens qui ont voté !


  • le cathare 18 janvier 17:16

     Votre misère n’est que justice , vous avez choisi de vivre a genoux devant vos dirigeants corrompus arrivés au pouvoir par le massacre de centaines de milliers de vos frères et harkis .ILS sont arrivés au pouvoir par la torture , les bombes , le sourire Kabyle et les testicules dans la bouche . Votre dieu miséricordieux vous puni pour tout le sang versé ,,ce n’est que justice ,,divine . Vous voulez laver cette tache indélébile , renvoyez dans les poubelles de l’histoire ( au propre comme au figuré ) vos tortionnaires . Bâtez vous , prenez les armes, ou acceptez votre sort mérité . Mais sachez que ce n’est pas en venant en France , ce pays ’’raciste’’ qu’est votre avenir .Vos pères n’ont pas voulu de la France , Nous ne voulons pas de vous. Sauvez votre honneur reprenez au FLN ce pays magnifique autre fois si riche que vous avez saccagé .Des Français sont morts dans l’honneur pour sauver des harkis et cette terre , ils ont eu les couilles de mourir debout . Vous avez choisi la soumission de l’islam ,et l’asservissement volontaire , vous ne méritez pas cette terre , ON a les chefs que l’on mérite .


Réagir