mercredi 23 décembre 2020 - par Mervis Nocteau

Les Lâches au pouvoir, ou « une main de fer dans un gant de velours »

 

C'était évident depuis toujours, du moment que des circonvolutions communicantes étaient menées. Déjà avant notre bon président monsieur Emmanuel Macron, mais surtout avec lui et sbires – affichés ou conseillers, publics ou privés. Les Lâches ont pris le pouvoir.

 


Source de l'image

 

C'est arrivé tout en douceur, sans bien qu'on s'en rende compte. Ce qui est présenté pour du (néo)libéralisme, devient de moins en moins (néo)libéral : c'est-à-dire que ça accorde de moins en moins de libéralités civiles, de la part du « souverain » – sur la base de libéraux bouffis par le libéralisme financier depuis deux-trois siècles. C'est très tordu, retors, vrillé.

Il se trouve que des puissances privées se sont largement dégagées, et font « concurrence » au public. Le public est présenté par elles, comme tendanciellement dictatorial, autoritaire, monarchique. Mais les véritables décideurs expéditifs sans mandat, aujourd'hui, ce sont les entrepreneurs – et surtout ceux des grandes firmes.

Publicité


Aussi se fondent-ils dans la masse, sans pouvoir y disparaître, bien qu'ils se cachent dans ses replis, au titre de citoyens lambda-sans-être-aussi-lambda-que-ça. C'est le règne du en-même-temps macronien, qui n'en est que l'expression « claire obscure » (car cela ne peut pas être autrement que « clair obscur »).

Alors, bien entendu, il y a toujours eu des puissances avec lesquelles durent composer les pouvoirs publics. Mais pas à ce point-là contemporain, digne des sciences-fictions mettant en scène des mégacorporations, de Metropolis à Cyberpunk 2077. Les mondes de Jules Verne déchantent, et c'est ainsi que l'on se retrouve avec une lâcheté de faits – une lâcheté au pouvoir, d'alliance bâtarde public-privé.

Les Lâches sont au pouvoir, qui n'endossent pas entièrement leurs responsabilités, ni n'affrontent directement les populations auxquelles ils font endurer leurs décisions, en formes d'externalités plus ou moins grandes. Tout se passe en douce, mais pas forcément en douceur. Jamais l'expression « une main de fer dans un gant de velours » n'a été plus d'actualité.

Les Lâches réussissent dans la diversion, la distorsion et la dissimulation.


« Les vaccins ne seront pas obligatoires, mais sans vaccin tu seras privé de tout. Parce que tu es libre, mais tu dois être persuadé que tu ne seras jamais libre sans vaccination, voilà la vérité, la bonté et la beauté. D'ailleurs, c'est pour ton bien, et il est ringard d'être anti-vaccin, en plus d'être beauf. Nous sommes beaux, vrais et bons, quoique ploucs dans la démarche, quant à nous. Sois donc libre et aligne-toi. Si tu n'es pas libre ainsi, tu n'es pas dans la vérité. La vérité, c'est nous. Nous sommes la vérité, le chemin et la vie. Il y a une liberté formatée, c'est l'évidence-même. Et crois donc que nous sommes des libéraux sous cette forme, quitte à nous accuser d'être tels, du moment que tu fais toi-même l'amalgame entre la souplesse et la rigueur. Sinon, de toutes façons, tu vas mourir. C'est une évidence que l'on redouble, parce que de toutes façons tu mourras un jour. Mais quand c'est nous qui le disons, c'est bien plus vrai que lorsque cela arrive. Au fond, la mort, c'est nous, et tu dépends de nous. »
Publicité


A ce titre, qu'Emmanuel Macron soit tombé malade est édifiant : symbole de mort, le public disparaît sous le privé.

On applaudit avec les otaries.

 

 

 

__________________________________



28 réactions


  • Clocel Clocel 23 décembre 2020 19:34

    Vous pensez réellement que vacciné, vous serez libre ?

    Ils ne rendent jamais totalement le mou de la laisse, c’est comme ça que nous nous réveillerons un matin dans les fers, pour de bon.

    Un démocrate, c’est avant tout une vigilance endormie.


    • osis 24 décembre 2020 05:05

      @troletbuse

      Valeurs actuelles... Valeurs actuelles...

      Changez de registre.
      Essayez le journal de Mickey ou beaucoup mieux : Astrapi ...

      C’est a peu près au même niveau mais infiniment moins facho.

      .


    • troletbuse troletbuse 24 décembre 2020 10:28

      @osis
      Pour toi, c’est l’Immonde et BFMerde. D’accord, je comprends.


    • Julien30 Julien30 24 décembre 2020 11:22

      @osis
      « C’est a peu près au même niveau mais infiniment moins facho.  »
      Comme vous n’avez pas l’air de savoir ce qu’est le fascisme, voilà une première approche, basique mais qui devrait déjà vous permettre de progresser un peu : Fascisme — Wikipédia (wikipedia.org)


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 décembre 2020 10:19

      Nous vivons le papy-boom, et derrière et avec lui le dead-boom, avec ou sans Covid. D’ailleurs, comme cette grippe asiatique touche essentiellement les personnes fragiles comme les seniors, elle contribue logiquement à ce dead-boom inévitable. A partir de là, tous les prétextes gouvernementaux sont bons pour attirer de la main d’oeuvre, jusqu’aux plus alambiqués.


  • Laconique Laconique 23 décembre 2020 20:24

    Tout ce qui est excessif est insignifiant. Reprenez-vous.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 décembre 2020 10:16

      Vous parlez des mesures gouvernementales ou de mon article ? ... Plus sérieusement, ce n’est pas le meilleur. Bien malin, celui qui en dégottera le centre de gravité, l’impulsion et l’adresse. En attendant, c’est pour tout le monde et pour personne.


  • samy Levrai samy Levrai 23 décembre 2020 20:57

    De la merde dans un bas de soie


  • sirocco sirocco 24 décembre 2020 01:18

    « ...qu’Emmanuel Macron soit tombé malade... »

     

    À moins que ce soit du cinéma...


  • vaietsev1 24 décembre 2020 10:21

    A ce titre, qu’Emmanuel Macron soit tombé malade est édifiant : symbole de mort, le public disparaît sous le privé.

    J’ai toujours douté de ce que j’ai pu entendre de ce que nous vend à propos de ses gens du show biz ou politiques ,et je doute encore ,par contre que Monsieur Macron soit tombé malade ,pourrait être qu’il est voulu se détacher de tout et filer droit devant dans son nouveau monde ,rattrapez alors par la maladie qu’il aurait fais des promesses et qu’en matière de promesses lui préférait passer dans l’ancien service public et aujourd’hui nouveau privé .

    Bien lui en à pris ,le voilà qui se prend maintenant pour un gaulois réfractaire en même temps,se retrouvant alors à contre résister ou laisser faire croire et résister ,ayant à ses cotés le libéralisme qui se tait et ses cousins anciens Afrcains et du moyen -orient.

    Comment dire ....lui va avoir fort à faire ,à moins que finalement il ne trahisse tout ceux qu’il a envoyé au turbin dans un monde nouveau ou on passe et ou on gueule et résiste ,et qu’il se mette à écouter et reprendre les mots du ministre malaisien qui encourage la communauté noire à faire un maximum de victimes blanches ,quand bien même ,ne m’en voulez pas ,si c’est victimes sont des Autres tombés du ciel et ceux qui nous nuie ,car tout mettre sur le dos des puissants ,ne m’en voulez pas ,mais y’a je trouve un peu trop de copinage entre les citoyens de ce système et l’état et le show biz ,y’a qu’a regarder les emissions de divertissement ,on vous sait ! ,quel importance !

    Qu’ils soient comme ,moi terrien,c’est pas pareil ,c’est bien plu grave .

    Enfin ça ,qu’il est fort à faire ,c’est ce que ses gens ont voulu et veulent encore nous faire croire ,à nous faire descendre au plus bas que bas ,quand bien meme la mort en Juin ,on sait ou c’est .

    Juste ,en bas au plu bas ,JA-MAIS !!!!

    Je ne crois toujours pas ,bien que je me pose la question à savoir,moi aussi ,s’il y a du fort dans l’infime ,je n’y crois pas ,il n’y a que des gens qui passe et laisse faire .

    Macron ,lui appelle ça être gaulois réfractaire en même temps anti politique ,enfin ça c’est ce monde absurde que l’on nous fais avaler ; le capitalisme au plu bas ,les plu chargés ,et une nouvel façon de dire OUI ;secouons la tête de droite à gauche ; un monde pour les étrangers aliens et mutants,qui bien au contraire ne trépigneront en rien à dire le contraire , quand on est pas humains ,terriens ,mais qu’on est un robot ,tout est simple ,quand on fais disparaitre la montagne et le froid .

    Vassily


    • troletbuse troletbuse 24 décembre 2020 10:26

      @vaietsev1
      Probablement une maladie « diplomatique »


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 décembre 2020 10:23

      C’est toujours de en-même-temps, mais honnêtement pour un malade apparent, il n’avait pas 38,5°C de fièvre. Il pouvait gérer son blog sans délirer ni trembler à 40. En tout cas, ça dit juste avec la censure de Trump par twitter ou je ne sais quelle chaîne américaine que le public n’a plus le pouvoir. Et c’est lourd.


  • Clocel Clocel 24 décembre 2020 10:54

    Le point de vue de Georges Stanechy...


  • I.A. 24 décembre 2020 16:05

    Très bel article.

    Parfois encore, il m’arrive de vouloir me faire une idée sur le nombre de mougeons et de moutruches qui croisent ma route : je compte alors les masques baissés sous le menton.

    Très vite je me ravise, pour inclure les masques baissés sous le nez...

    Comme il n’y en a encore pas assez, je marche plus vite, me disant qu’ils seront nécessairement plus nombreux sur une plus grande distance parcourue...

    Toujours j’abandonne au bout de 10 minutes environ. Et je m’arrange pour me regarder dans une surface réfléchissante, vitrine, vitre, glace... 

    Dans la rue, avec moi, nous sommes au moins un, c’est pas si mal. 

    Parce que la moindre des résistances commence par le moindre petit geste.


  • Reflexo78 24 décembre 2020 16:50

    Interview d’Emmanuel Macron et témoignages de ses connaissances

    A 2mn 10 il vous dit qu’il a une mission, qu’il est mystique et qu’il existe une transcendance, pour le reste de cette vidéo concernant ce personnage, je la laisse à votre réflexion :
    A 3mn 00 à Alain Minc : « Macron, c’est vous qui avez conseillé à David Rotschild de le recruter ?

    A 3mn 30, Son ancien patron chez Rostchild : »Dans la banque d’affaires, on apprend des techniques de manipulation d’opinion« 

    A 7 mn 15, Macron : »La Bête de l’événement est là, et elle arrive"

    https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Macronisme-Luciferien-720P/7ab6df2d3b5611a0fac780cc43e8a5d99949434f/1f2290


  • Reflexo78 24 décembre 2020 16:54

    « Les Lâches ont pris le pouvoir.  »

    Ancien officier du KGB, le Dr Igor Shepherd nous met en garde contre les vaccins à ARNm anti-ADN Covid-19 qui nous rendront transhumains
    Igor Shepherd, a travaillé pendant de nombreuses années dans l’ex-Union soviétique en tant que professionnel de la santé spécialisé dans le développement d’armes biologiques mortelles.

    La soi-disant pandémie

    "La « pandémie » de Covid est un canular. Il existe peut-être un virus, mais il n’est pas plus nocif que la grippe. La pandémie elle-même, et en particulier l’opération massive de « peur » actuellement menée à travers le monde, est prévue depuis 19 ans. Cela a commencé par une conférence appelée « Operation Dark Winter » qui a eu lieu à Andrews Airforce Base dans le Maryland du 22 au 23 juin 2001.

    Le scénario « Dark Winter » envisagé en 2001 est mis en œuvre en 2020 et au-delà. Cela n’est possible que parce que les gouvernements de la plupart des pays soutiennent la mise en œuvre d’un « nouvel ordre mondial » et ont accepté « l’hiver sombre » comme événement déclencheur nécessaire. Bref, ils ont trahi leur propre peuple. Comme l’a dit le Dr Shepherd, « Nous avons… une trahison au plus haut niveau. »

    https://guyboulianne.com/2020/12/09/ancien-officier-du-kgb-le-dr-igor-shepherd-nous-met-en-garde-contre-les-vaccins-a-arnm-anti-adn-covid-19-qui-nous-rendront-transhumains/

    Quelques réflexions sur les « choses dures » que Macron pourrait nous infliger l’an prochain…
    Le 21 décembre 2020
    Il doit s’agir de quelque chose d’inédit, de grandiose, en un mot de jupitérien.

    Quelque chose qui mette la dernière touche au « projet de Macron », c’est-à-dire « au projet de ceux qui ont financé sa campagne, à savoir les grandes multinationales », c’est-à-dire au projet « d’exproprier les Français de leur travail et de leur indépendance économique »

    https://www.mondialisation.ca/que-penser-de-la-menace-voilee-de-macron-sur-brut/5652132


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 décembre 2020 10:28

      Nous vivons le papy-boom, et derrière et avec lui le dead-boom, avec ou sans Covid. D’ailleurs, comme cette grippe asiatique touche essentiellement les personnes fragiles comme les seniors, elle contribue logiquement à ce dead-boom inévitable.

      Covid ou pas Covid, le covidisme bat son plein.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 décembre 2020 11:57

    Le propre de l’esclavagisme est de croire que l’on agit pour votre bien.


  • ETTORE ETTORE 26 décembre 2020 21:59

    La Covid à Monarc c’était un peu, son « Baden baden » à lui !

    Exfiltré de la Lanterne....Mauvaise idée, que de titiller l’histoire.

    « Attendu » au fort de Brien-Con.... Ah...La nouvelle piscine est chauffée ?

    Al Sisi, l’attend au large ! Le feu d’artifice du Nouvel An, ça craint trop à Paris !

    Et puis, c’était prévu dans le contrat de vente des rafales !


Réagir