jeudi 2 mars 2017 - par BELZEBUTH

Les médias ridiculisés ou l’effet boomerang

Le déchainement des médias à l'encontre de M.FILLON est insensé depuis plusieurs semaines.....Les débats insipides sur BFM télé et autres se suivent .... avec toujours pour refrain "FILLON va-t-il tenir... ?"

Curieusement, à l'opposé sur ces mêmes chaînes de pseudo-informations, on encense systématiquement le candidat MACRON, même lorsqu'il exprime ses stupidités........

De là à dire qu'il y a complot, il n'y a qu'un pas.....

Déjà lors de l'attaque de CHARLIE HEBDO, BFM TV avait surpris par sa façon de rapporter les faits, l'un des journalistes avait même eu le culot d'appeler les frères KOUACHI retranchés dans l'imprimerie, alors qu'il y avait un employé caché dans les lieux, mettant en péril sa vie, et gênant l'action de la police.

Aujourd'hui encore ce n'est plus de l'information que l'on reçoit, mais des tombereaux de niaiseries qui n'ont aucun rapport avec les élections à venir et qui visent seulement à atteindre M. FILLON.

L'action de la justice et sa mise en action combinée avec une campagne journalistique télévisuelle et écrite à l'encontre de M. FILLON ne laisse place à aucun doute sur un pilotage politique visant à perturber la campagne électorale de FILLON voire de la mettre en péril.

Quand on compare l'affaire CAHUZAC d'évasion fiscale, ou celle du député THEVENOUD qui ne payait pas ses impôts, ou si l'on considère le coût mensuel du coiffeur du Président HOLLANDE payé plus de 9000 euros par mois, l'affaire FILLON n'est pas si grave...

Tout ce battage médiatique profite semble-t-il au candidat MACRON : ancien de la banque ROTHSCHILD, appuyé par des chaines TV et des médias détenus par des financiers....Tout s'explique...

Je n'ose imaginer l'image à l'étranger que nous présentons dans cette campagne à la résidentielle ; probablement les coups bas et autres tartufferies ne vont pas manquer d'ici au premier tout prévu le 23 avril 2017.

Certaines chaines TV et journalistes auront encore la possibilité de se ridiculiser un peu plus....

 



60 réactions


  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 2 mars 2017 11:42

    L’arsenal utilisé dans l’opération « tempête sur Fillon », la quantité de munitions utilisées, la diversité (apparente) des troupes d’assaut et la fréquence des tires dans cette affaire sont tellement démesurés par rapport à l’objectif visé qu’il faudrait être naïf pour penser qu’il s’agit d’un simple « devoir d’investigation » et d’ »information » de la part de journalistes et de journaux qui ne déploient habituellement pas autant de zèle pour faire surgir la vérité devant les yeux émerveillés de la foule en extase !

    Si les stratèges, les auteurs-compositeurs de la partition et du livret se trouvaient (par hasard) parmi les compositeurs attitrés du camp macronien (qui va maintenant du PS à Bayrou en passant par le MEDEF), ils risquent, par la lourdeur de leur orchestration et les traces de souliers à clous qu’ils laissent sur la moquette de la salle de concert de se dévoiler et obtenir le résultat inverse de ce qu’ils espèrent. Les électeurs visés par le stratagème ne voteraient pas pour autant pour Fillon qui est définitivement neutralisé, mais s’abstiendraient de participer à cette autre mise en scène (celle de Fillon n’étant que du pipi de chat par rapport à la superproduction qui l’a propulsé devant les micros) ou bien s’en remettraient à des acteurs improbables.

    Mais, bien sûr, ce commentaire est typisque d’un raisonnement complotiste, conspirationniste, c’est encore de l’intox et il va être dénoncé par qui de droit, à commencer par « la voix de son maître ».


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 mars 2017 12:02

      @Jeussey de Sourcesûre
      Les ficelles sont tellement grosses que non seulement Fillon ne baisse pas dans les sondages, mais le dernier sondage Harris le donne gagnant !


    • Alren Alren 2 mars 2017 13:18

      @Jeussey de Sourcesûre

      Si Jean-Luc Mélenchon avait commis le millième les irrégualrités de Fillon ou Le Pen, là, ce serait vraiment grave.

      Manque de chance, il n’y a rien à lui reprocher, damned !

      Si Jean de La Fontaine vous lisait, lui qui a écrit « les animaux malades de la peste », il rirait bien !!!


    • 59jeannot 2 mars 2017 16:16

      @Fifi Brind_acier
      un peu de sérieux svp : sondage du 23/02, il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts depuis ; de plus publié par l’express ; on niveau fiabilité on fait facilement mieux ; n’oubliez pas que son excellence Barbier fait la pige sur BFM et France5


    • Odin Odin 2 mars 2017 19:12

      @Alren

      Si JLM venait, par je ne sais quel miracle, à être présent au deuxième tour, vous pouvez être sûr « qu’ils » trouveraient quelque chose pour qu’il soit discréditer afin que le Micron Rothschild arrive à l’Élysée.


    • Rincevent Rincevent 2 mars 2017 19:58

      @Fifi Brind_acier

      Ce sondage date du 22 février. Depuis…


    • eric 3 mars 2017 09:57

      @Alren
      Dans un souci de transparence, Mélenchon a publié son patrimoine, y compris un appartement à Paris, pour 4 500 euros par m2. Il envisage de vendre...On ne se bouscule pas en courant s’il vous plait...


    • Alren Alren 3 mars 2017 11:20

      @eric

      Ce n’est pas un délit de posséder un appartement. Sinon les Le Pen qui possèdent la grande propriété de Montretout seraient en proportion de grands délinquants !!!

      Je trouve au contraire méritoire, alors que personnellement vous êtes à l’abri du besoin, de se fatiguer autant dans une lutte politique et une campagne présidentielle harassante contre la marée unanime des merdias publics ou privés.

      Ne pas être pauvre est au contraire une garantie que JLM ne se laissera pas corrompre par la promesse d’un poste de ministre, par exemple, en échange d’une trahison des militants de la France Insoumise et de ses électeurs.


    • Alren Alren 3 mars 2017 11:33

      @Odin

      vous pouvez être sûr « qu’ils » trouveraient quelque chose pour qu’il soit discrédité

      Encore faudrait-il que les électeurs les croient alors qu’ils seraient sous le coup d’une plainte en diffamation. Cela pourrait se retourner contre eux.

      Bien sûr, comme dans l’affaire du faux tract composé et diffusé par le FN lors des législatives 2012 à Hénin-Beaumont, la « justice » hostile traînerait des pieds pour rendre ... justice à JLM.

      Mais pour un faux grossier, il serait difficile d’absoudre les auteurs comme on a finalement relaxé Le Pen qui revendiquait pourtant le délit à la télévision, en faisant traîner trois ans la procédure comme si le dossier était complexe !


    • eric 4 mars 2017 10:07

      @Alren

      Vous connaissez les prix de l’immopbilier à Paris, regadez sur « se loger.com » par exemple.

      Mélenchon, dans un souci de solidarité, affirme « avoir refusé de liquider sa retraite parce qu’il touche déjà des indemnité comme élu... »

      Vous en connaissez des organismes qui disent, pas de problème, je garde votre argent ?

      Ce tartuffe profite de ce qu’il est grassement payé ( plusieurs fois madame Fillon), pour faire sa pelotte, gonfler sa retraite futur en liquidan plus tard puisque lu, il a le choix.

      C’est une forme d’insutle à ceux qui ne l’ont pas, aux pauvres,aux petites retraites et à ceux forcés de la prendre.
      Ah on est bien dans le même camp que Macron pour lequel il finira par voter, avec leur mépris des pauvres « Les illettrés, les alcooliques » . Et ses effets de manche répugnant et nauséabond. Je revois encore sa sortie sur les chauffeurs Uber, que « moi je connais, moi je sais qu’ils ne gagnent pas le smic... » www.agoravox.fr/spip.php ?page=forum&id_article=190290&id_forum=4828864&idf=4829986

      Répugnant mépris des nantis racketteurs de notre état. Les gauches quoi.


    • foufouille foufouille 4 mars 2017 10:22

      @eric
      non il ne gagne pas plusieurs fois le salaire fictif de ta voleuse.
      et oui un chauffeur uber gagne rarement le smic net. surtout horaire.


    • eric 4 mars 2017 11:26

      @foufouille

      Je vois, cela vous fatigue d’ouvrir les liens ou de chercher par vous même.

      "En 2015, le salaire horaire moyen des chauffeurs s’est élevé à 19,90 euros après déduction de la commission qu’ils versent à Uber. Cette somme est deux fois supérieure au salaire minimum qui est à 9,67 euros. « Mélenchon ne doit pas trop savoir de quoi il s’agit...

      Mélenchon annonce son salaire de député européen en net mensuel au lieu de sur 30 ans en brut pour Pénéloppe, mais ce n’est pas compliqué. A 6 500 ; alors qu’il anime à plein temps son parti et sa candidature, cela doit nous mettre à 8000 et des poussières en brut, sous réserve des spécificités européenne, cela fait 2, 2 fois les émolument moyens de madame Fillon sur l’ensemble de la période concernée.
      https://blogs.mediapart.fr/vieilledame/blog/210212/revenus-de-melenchon
      NB on ne peut parler d’emploi fictif à Bruxelles ou il ne fiche pas grand chose à nos frais, car il s’agit d’un mandat et non d’un emploi.
      Bine sur, il n’est pas question ici de ses allocations de frais et d’assistant parlementaire dont ils ne nous dit rien lui même..

      Remarquons que dans un article médiapart, on a une autre interprétation de la déclaration de générosité de Mélenchon » je ne touche pas ma retraite par solidarité« . D’après médiapart, c’est juste qu’il ne pourrait pas.... Allez savoir
      Et qui somme nous pour juger ou faire fis de la présomption d’innocence ?

      Ce qui tue en revanche, c’est » retraite pour 30 ans sénateur socialiste« ....

      Evidemment, l’insoumission, dès lors que tu est à la retraite et n’a plus à t’inquiéter de qui te donne la soupe....c’est plus facile. L’essentile est ailleurs.

      30 ans pour comprendre ce qu’est les »socialisme à la française " ?

      Dans 30 ans, Mélenchon va découvrir qu’à plus de 100% d’imposition, il n’y a plus d’impôts...

      Dans 60 ans, que les entreprises sont créatrices de richesse.

      Ah ces profs socialistes qui ont faire carrière dans la politique sur argent public sans jamais rencontrer la vraie vie.

      C’est pas leur faute si ils ne savent rien du smic.

      Quand je bossais comme homme de service dans un foyer de jeune travailleur à Suresnes, les jeunes qui voulait un peu se politiser allait au PC, les mêmes militant qu’au PS mais avec un bais ouvriériste qui faisait qu’il acceptait de prendre le temps de parler aux prolos. 0 la section du PS, les Bac moins 4 étaient plutôt indésirables de fait....Pas la même langue vous voyez...


  • Buzzcocks 2 mars 2017 11:44

    Et la presse étrangère qui nous fait passer pour une république bananière, elle est aussi dans les mains de Macron ?
    Parce qu’à l’étranger, Fillon ne fait pas la une, mais la presse traite du sujet et on passe pour un pays de mafieux.... ce que nous sommes peut être surement.


  • foufouille foufouille 2 mars 2017 11:56

    tu as volé combien ?
    nous, la france d’en haut, c’est direct la prison pour cette somme.
    en plus, un capitaine de POLICE qui défend cet escroc qui se goinfre démontre que vous êtes tous pourris.


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 2 mars 2017 12:05

      @foufouille

      dans l’affaire Callas, Voltaire ne défendait pas la victime, mais dénonçait une machination politique

    • foufouille foufouille 2 mars 2017 12:19

      @Jeussey de Sourcesûre
      ce n’est pas le cas.
      il a aussi une société de conseil donc trois boulots à plein temps.


    • Odin Odin 2 mars 2017 19:26

      @foufouille

      Un capitaine de police à la retraite peut avoir effectué une carrière exemplaire et avoir des opinions politiques différentes de vous et moi. 


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 mars 2017 12:00

    Bonjour,
    Ce qu’a fait Fillon est grave, il a utilisé les mêmes privilèges que les autres, tout en se présentant comme « le chevalier blanc ». Mais ce qui est tout aussi grave, ce sont les silences des médias sur tous les autres qui ont fait pareil que Fillon avant 2013 ... Et sur lesquels personne n’enquête.


    Les médias appliquent la morale favorite des néo cons US : « Deux poids, deux mesures »...
    Il y a désormais les vraies informations, les fausses, et les mensonges par omission : les No news, les silence radio, dont on remplirait un annuaire ... !

    - Silence radio sur le patrimoine de Macron.

    - Silence radio sur les 160 parlementaires épinglés par Philippe Pascot

    - Silence radio sur les 25% de corruption à Bruxelles.

    - Silence radio sur les 80 parlementaires qui touchent des indemnités illégales..
    etc etc


    • foufouille foufouille 2 mars 2017 12:26

      @Fifi Brind_acier
      - silence radio sur le dieu UPR ............


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 mars 2017 12:51

      @foufouille
      Oui, depuis 10 ans, la censure s’applique à l’ UPR, mais comme vous êtes un grand démocrate, nul doute que cela vous afflige, il est dommage qu’on n’en trouve aucune trace dans vos commentaires...


    • foufouille foufouille 2 mars 2017 13:12

      @Fifi Brind_acier
      ton candidat est tout siplement nul et a bien un salaire de haut fonctionnaire sans travailler ni aucune autre obligation !
      tu es donc un ploutocrate !


    • Le421 Le421 2 mars 2017 18:51

      @Fifi Brind_acier
      Au moins, c’est un point sur lequel vous n’avez pas le loisir de taper sur Mélenchon...
      Même en fouinant chez Pascot !!

      Caramba !!


  • Daniel Roux Daniel Roux 2 mars 2017 12:00

    L’affaire Fillon : Ce n’est pas si grave, affirme l’auteur.

    Qu’un homme politique, élu député, sénateur, nommé Premier ministre, soit soupçonné d’avoir détourné de l’argent public pour s’enrichir personnellement, ne serait donc pas grave.

    C’est sûr que c’est moins grave pour la nation que le doublement de la dette par ce même individu ou Fukushima ou ce qui se passe au Moyen-Orient mais à ce compte, on devrait libérer les voleurs, les escrocs, les abuseurs de confiance.. qui croupissent dans nos prisons.

    Quoiqu’il en soit, ce n’est pas la battage médiatique ou les juges qui sont en cause, mais bien les faits reprochés à Fillon. Dans le cas où ils seraient avérés, ce que semble révélé les diverses déclaration de son épouse, c’est bien le détournement et le recel qui est condamnable, pas ceux qui les dénoncent ou l’examinent.


    • foufouille foufouille 2 mars 2017 12:27

      @Daniel Roux
      il était dans la police cet auteur.
      on imagines ce qu’il a couvert.


    • oncle archibald 2 mars 2017 12:30

      @Daniel Roux :

      Qu’un homme politique, élu député, sénateur, nommé Premier ministre, soit soupçonné d’avoir détourné de l’argent public pour s’enrichir personnellement, c’est évidemment très grave.

      Que 20% des députés et sénateurs se trouvent dans le même cas que lui, « employeurs » des membres de leurs familles aux frais de la princesse et ne faire l’objet d’aucune poursuite ni vérification c’est également très grave.

      Que le calendrier des poursuites engagées contre François Fillon soit très soigneusement calé sur celui de la campagne de l’élection présidentielle n’est en rien le fait du hasard et c’est également très grave et résulte indubitablement d’une volonté de l’empêcher d’exposer son programme dans des conditions normales.

      Ce mélange judiciaro-politico-médiatique perturbe toute la campagne pour cette élection majeure dans laquelle on donnait la gauche vaincue d’avance, d’où l’émergence d’un sous marin en la personne de Monsieur Macron digne héritier de la politique de Monsieur Hollande mais qui ne peut pas arborer ce pavillon pour être élu. On lui a donc taillé un costume « sans étiquette ».

      Bref la vie politique Française ressemble à de la bouillie pour les chats et fait le lit de Madame Le Pen qui n’a même plus besoin de faire campagne et risque bien pour la première fois d’arriver à crever ce fameux « plafond de verre » ! Merci qui ?


    • Daniel Roux Daniel Roux 2 mars 2017 13:39

      @oncle archibald

      Les Français ont le droit de savoir pour qui ils votent, avant de voter.

      S’ils avaient su qui était vraiment Chirac et Sarkozy, nous n’en serions pas là, c’est à dire une nation reléguée en troisième division.


    • oncle archibald 2 mars 2017 13:56

      @Daniel Roux : et s’ils avaient su qui était Hollande et ce qu’il ferait en cinq ans ils auraient voté pour lui ?


    • Daniel Roux Daniel Roux 2 mars 2017 15:24

      @oncle archibald

      Nous savions qui était Hollande. A l’époque, j’évoquais « la droite molle ».

      Face à Sarkozy, nous n’avions pas vraiment d’autres choix.

      Que Hollande se soit révélé plus fourbe encore que prévu, ne peut pas être imputé aux électeurs mais à l’homme politique.

      Ce n’est pas parce que la droite dure crie à la catastrophe Hollande que c’est vrai. Regardez les chiffres, l’évolution de la dette, l’emploi, l’inflation, le commerce extérieur, par rapport au reste de l’Europe.

      Pensez-vous sincèrement que Sarkozy aurait fait mieux ?

      Faute d’avoir un candidat qui s’engage à nous donner toute satisfaction sur toutes nos demandes, notre responsabilité d’électeur est de faire la part entre la vérité et le mensonge, entre le pire et le moins pire.


    • baldis30 2 mars 2017 18:45

      @Daniel Roux
      bonsoir,

      « on devrait libérer les voleurs, les escrocs, les abuseurs de confiance.. qui croupissent dans nos prisons. »

       cela se fait , c’est même très utile pour trouver des commandos colleurs d’affiches et pour des besognes diverses.


    • oncle archibald 2 mars 2017 19:52

      @Daniel Roux : « Ce n’est pas parce que la droite dure crie à la catastrophe Hollande que c’est vrai. »

      Mais quand c’est la gauche dure qui le crie, façon JLM et même le petit Benoit, est-ce que c’est vrai cette fois ?

      Et puis tiens, avez vous juste compté le nombre de chômeurs à l’entrée en fonction et à la sortie par la petite porte de Normal Premier ? Il en a fait combien en plus le roi des Francs malgré tout le pognon dépensé pour masquer les chiffres et tous les savants chipotages pour les décompter « en stage de formation » ou bien dans des emplois bidons façon « djeuns de banlieue » comme le frère de l’irréprochable Théo et une bonne pincée de membres de sa famille ???

      Tiens au fait .. Elle ne va pas vite parfois la justice pour faire avancer une enquête ouverte depuis deux ans et qui traine qui traine ... Et les médias ne sont pas très excités non plus pour tirer sur les fils de l’écheveau et essayer d’en savoir plus.

      Sans doute que les juges ont mieux à foutre que de s’occuper d’une arnaque qui porte sur ... heuuu ?? quoi ?? à peu près la même somme que celle qui est avancée dans une affaire plus médiatisée ..... Ah quand même ... merde alors !


    • franc 3 mars 2017 00:53
      @oncle Archibald

       Oui le travail fictif et nocif des djeunes comme les grands frères sont légions dans toutes le s villes de France et qui grèvent un max les impôts .

  • JL JL 2 mars 2017 12:17

    Le déchainement des médias à l’encontre de M.FILLON est à l’avenant du déni de ce dernier.

     
     Que le déni réussisse, et c’est la perversion : si Fillon était élu, le prochain quinquennat serait sous ce signe.
     
     Fillon s’y est cru et se targue d’avoir de la légitimité des primaires : de fait, il a berné ses électeurs.
     
     Dites nous svp, Mr MARTINEZ, pour quelle raison selon vous, nous devrions supporter ça ?

    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 2 mars 2017 13:08

      @JL

      nous ne devrions effectivement pas supporter ça de la part de beaucoup d’élus !

      Cette histoire me fait penser à la’affaire Madoff, ce financier américain, président-fondateur d’une des principales sociétés d’investissements de Wall Street : Bernard L. Madoff Investment Securities.
      Le 12 décembre 2008, il a été arrêté et inculpé par le FBI pour avoir réalisé une escroquerie de type « Ponzi ».
      Que ce genre d’escroc finisse ses jours en tôle est la moindre des choses, mais que les dirigeants de Golman-Sachs, Lehman-Brothers et toute la racaille de Wall-Street continuent leurs méfaits donne un éclairage particulier à ce genre d’arrestation qui apparait comme le sacrifice du bouc émissaire !

    • Rincevent Rincevent 2 mars 2017 20:11

      @Jeussey de Sourcesûre

      La différence entre Madoff et les banksters est que lui ne représentait que lui, un auto-entrepreneur en somme. Pour les autres, ils sont les représentants de tout un système qu’on ne peut pas mettre en tôle, car « too big too fail », hélas.


  • LE CHAT LE CHAT 2 mars 2017 13:01

    Fillon devrait changer de porte parole , dire qu’on peut faire faire du tricot à son attaché parlementaire si on en a envie , faut vraiment qu’elle soit conne !

    quand on sait que Balkany a été condamné parce qu’il utilisait les employés de mairie comme personnel de maison ......

    Fillon est pris en flagrant délit d’enrichissement personnel aux frais du contribuable , on ne peut pas dire que ce n’est pas si grave que ça !

    L’auteur devrait trouver une meilleure cause à défendre


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 2 mars 2017 13:09

      «  :@LE CHAT

       »faut vraiment qu’elle soit conne"


      ben oui, y en a !

    • franc 2 mars 2017 15:03
      @LE CHAT

       L’affaire de la cassette de Merry de Chirac est infiniment plus grave qui a vu la mort subite de Merry un jour après qu’il a montré la cassette à la télé avec un certain avertissement .Chirac n’ a eu que ce mot « abracadabrantesque » comme réponse

      L’affaire CLEARSTREAMS la banque des banques qui lave plus blanc que blanc tout l’argent sale du monde entier et qui est décorée par la Médaille de l’Europe par Juncker .Personne n’a demandé la démission de Juncker et n’est inquiété par aucune enquête de la justice,au contraire

      Les guerres en Libye ,Syrie ,Irak, Yemen ,les corruptions du Qatar et de l’Arabie Saoudite ,les ventes d’armes aux Etats terroristes ,le terrorisme islamiste , etc......sont beaucoup plus grave il me semble

      Et il ya en ce moment des dizaines pour ne pas dire des centaines d’affaires financières mafieuses et il n’y a aucune enquête au contraire c’est caché et protégé


       Nul n’est parfait ,il faut donc voter pour les moins pires.

  • lautrecote 2 mars 2017 13:09

    j’ai bien aimé la « faute de frappe »

    dans cette campagne à la résidentielle


  • Rmanal 2 mars 2017 16:21

    Décidément chez les Fillonistes les arguments volent au ras des pâquerettes.
    Les journaux sont aux mains de quelques milliardaires qui tirent les ficelles de l’info : super nouvelle ! comme si d’ailleurs le LR lors de l’époque Sarko n’en avait pas profité largement.
    Ce qui est en cause par contre c’est du détournement du fric de nos impôts pour enrichissement personnel, ce qui vaudrait à n’importe quel chef d’entreprise d’être déjà en prison. Plutôt que d’essayer de défendre les indéfendables (Cahuzac, Lepen, woerth), toute cette clique qui dégoute les Français et les écarte de la politique, vous feriez mieux de passer votre temps à défendre les politiciens non corrompus, même s’ils ne sont pas de votre bord. Je préfère mille fois voter pour quelqu’un qui ne correspond pas tout à fait à ce que je souhaiterai plutôt que pour le voleur censer me représenter. Et si tout les Français avaient ma mentalité, on serait plus proche des politiques quasi irréprochable des pays du Nord plutôt que des Républiques bananières du Sud.


  • Claudec Claudec 2 mars 2017 16:52

    "Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ?"

    Pas davantage le Général que François Fillon lorsqu’il s’est quelque peu naïvement engagé au retrait de sa candidature s’il devait se trouver dans cette situation (si ça a été calculé c’est ni plus ni moins que génial), ne pouvaient penser que cette disposition de justice pourrait être instrumentalisée au point où elle l’est.


    N’est-ce pas se moquer du monde que d’occulter qu’avant la mise en examen, il y a eu la communication à la presse, à un moment qui doit probablement peu au hasard, d’un dossier semblable à bien d’autres, concernant d’autres parlementaires (Au moins 1/3 d’entre eux reconnaît rémunérer des membres de son entourage)  ; communication suivie de sa saisie par la justice avec une promptitude jamais observée dans une affaire de cette nature ? C’est en cela qu’il y a tentative d’assassinat politique par instrumentalisation de la justice ; et ce n’est pas injurier les juges que de le dire. Le plus médiatique d’entre eux nous explique que cet empressement n’a rien de surprenant ; mais il ne dit rien sur les conditions – qui elles, le sont – dans lesquelles la justice a été alertée. Cette justice n’a-t-elle pas à considérer ces conditions, dès lors qu’elles s’appliquent à un élu parmi des centaines qui se trouvent dans le même cas que lui, surtout s’il se trouve être le candidat le plus craint du pouvoir dont elle tient le sien  ? Sinon, ne se fait-elle pas objectivement complice de ceux qui ont manifestement voulu éliminer ainsi un candidat de la compétition ?

    Quant à ceux qui se félicitent de cette affaire, ils ne font qu’étaler leur propre conception de la justice et de l’usage qui peut en être fait par le pouvoir, suivi en cela par une presse qui lui est acquise à 80 % au nom de la pensée unique, et bien entendu par les autres candidats (ce qui dans ce dernier cas est de bonne guerre).

    En tous cas l’allocution ayant fait suite à l’annulation de la visite matinale au salon de l’agriculture a été une superbe opération de communication.


  • Le421 Le421 2 mars 2017 18:55

    En attendant, les rats quittent le navire...
    Il ne reste plus à François « Edward Smith » Fillon qu’à trouver l’orchestre pour jouer « plus près de toi mon Dieu » à la fin des meetings...  smiley
    Ce qui m’arrange, c’est qu’entre Le Pen, Fillon et Macron, ils vont se disputer le vote des escrocs plein de pognon qui ont l’habitude de braver les règles, les lois et la morale... Suivant le degré.


  • Gavroche 2 mars 2017 19:08

    Bonsoir


    Les médias enfoncent Fillon et poussent Macron ?

    Et alors ? C’est qui les médias ? des journalistes qui écrivent ce que leurs patrons souhaitent ?
    C’est qui les patrons des médias ? Des messies à qu’il faut obéir ?


    J’espère qu’il ne viens à l’esprit de personne de croire que les français, pour choisir leur Président, vont se baser sur les recommandations des médias !! Penser cela c’est avoir peu de considération pour ses compatriotes !

    Nous avons des oreilles pour entendre les candidats exposer leur programme, nous sommes capables d’en tirer la substantifique moelle, c’est à dire de peser ce qui est crédible, et c’est à partir de cela que le choix doit se faire !

    Je croa, disait Mireille.

  • ddacoudre ddacoudre 2 mars 2017 19:34

    bonjour martinez
    ta remarque sur les médias n’est pas fausse du moins sur certain d’entre eux si tu désire des infos et un traitement de l’info sérieux il faut aller sur sud radio, mais aussi écouté les autres pour avoir un bon aperçus du champs médiatique.
    Fillon n’est pas une victime dde la justice, la justice ne c’est pas encore prononcé mais il a été emporté par la diligence du parquet qui est au ordre du gouvernement et qui dispose de l’arbitraire de pouvoir traiter en fonction de ses vues diverses affaires. Fillion avait demandé que cela aille vite, ce fut fait, en voulant faire le beau il c’est littéralement flingué, et ce n’est pas sans fondement que certain se demandent s’il ira au bout car beaucoup de ceux qui l’accompagnait prennent le large. mais ’il a été honnête il a fit une « counaille » sans précédant.
    j’ai traité cela dans un article.http://ddacoudre.over-blog.com/2017/03/fillon-pris-a-son-propre-piege.html. cordialement.


  • BA 2 mars 2017 20:49

    Jeudi 2 mars 2017 :

    Juppéistes, sarkozystes, lemairistes, centristes, et même fillonistes : une soixantaine d’élus lâchent François Fillon.


    Qui a fait défection ?


    Bruno Le Maire et ses soutiens.


    Bruno Le Maire a été le premier à faire défection, juste après la conférence de presse de François Fillon, mercredi. L’ancien ministre de l’Agriculture et candidat malheureux à la primaire de la droite, avait rejoint l’ex-Premier ministre au soir du premier tour. Mais cette fois, c’en est trop. Au « nom du respect de la parole donnée », Bruno Le Maire a démissionné de ses fonctions dans la campagne où il était chargé des questions internationales et européennes. 

    Plusieurs de ses soutiens lui ont emboîté le pas : les députés des Républicains Franck Riester, Laure de La Raudière, Alain Chrétien, Arnaud Robinet, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, le sénateur Gérard Cornu, ou le président du conseil départemental de Corrèze Pascal Coste.

    Président du conseil départemental de l’Eure, Sébastien Lecornu, autre proche de Bruno Le Maire, les a imités jeudi matin, quittant ses fonctions de directeur adjoint de la campagne, selon un message envoyé à des journalistes.


    Des sarkozystes.


    Premier sarkozyste à lâcher François Fillon, le député Pierre Lellouche a appelé François Fillon dès mercredi à se retirer, jugeant que la campagne avait atteint "un point de non-retour". 

    Catherine Vautrin, députée LR de la Marne, veut elle aussi que "François Fillon consacre toute son énergie à défendre son honneur« , et réclame »un autre candidat". Cette ancienne trésorière de l’UMP assure, à ce stade, n’avoir « pas la réponse » sur le nom de ce plan B. Avec d’autres sarkozystes, comme Virginie Duby-Muller, Valérie Lacroute, Brigitte Barèges, Valérie Debord, elle fait partie d’une vingtaine d’élus signataires d’une tribune publiée jeudi après-midi dans L’Opinion, appelant l’ancien Premier ministre à se retirer. Interrogé par franceinfo, le maire de Mulhouse, Jean Rottner, à l’initiative de ce texte, veut "rappeler à François Fillon ce qu’il a dit les yeux dans les yeux aux Français« , et souhaite »son retrait, une décision de raison, pour permettre à la machine de se remettre en marche".

    Autre sarkozyste dépité, le député LR Sébastien Huyghe, qui lance cruellement sur Twitter : "En ce moment, je pense au général de Gaulle...«   »On ne peut pas dire ’les yeux dans les yeux’ aux Français qu’on se retirera en cas de mise en examen et faire le contraire aujourd’hui", a-t-il fait valoir, rappelant les engagements bafoués de François Fillon. Directeur de campagne de Nicolas Sarkozy pendant la campagne de la primaire de la droite, Gérald Darmanin a pour sa part lâché sur Twitter : "Jusqu’à présent ce sont les socialistes qui faisaient monter le Front national, maintenant c’est nous. J’ai honte de ma droite."

    Jeudi matin, le député du Rhône Georges Fenech a appelé les élus à donner leur parrainage à Alain Juppé, rival malheureux de François Fillon à la primaire de la droite, se disant "convaincu de la chute imminente de François Fillon". Le député sarkozyste avait été le premier à appeler au retrait de l’ancien Premier ministre, après les révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon, jugeant "le résultat de la primaire caduc".


    Des juppéistes.


    Un constat partagé par les amis d’Alain Juppé. Pour la sénatrice LR Fabienne Keller, qui a activement participé à la campagne du maire de Bordeaux, il n’est "pas possible de continuer à faire campagne contre la justice". Elle a appelé, dès mercredi soir, dans un communiqué "François Fillon à prendre une décision plus grande que son destin personnel, à prendre en compte le destin de la France« , détournant la formule de François Fillon : »La France est plus grande que mes erreurs."

    D’autres juppéistes ont suivi Fabienne Keller, jeudi. Benoist Apparu, député-maire de Châlons-en-Champagne, Edouard Philippe, député-maire du Havre et Christophe Béchu, maire d’Angers et sénateur du Maine-et-Loire ont eux aussi décidé de quitter la campagne, tout comme Jean-Pierre Grand, sénateur de l’Hérault, Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l’Yonne, Bernard Bonne, président du conseil départemental de la Loire, Guillaume Delbar, maire de Roubaix, Karl Olive, maire de Poissy et vice-président du conseil départemental des Yvelines.

    Directeur de la campagne d’Alain Juppé durant la primaire, et nommé depuis trésorier de celle de François Fillon, Gilles Boyer a également jeté l’éponge, en présentant sa démission au candidat de la droite.


    Les centristes de l’UDI.


    Au centre-droite, le président des députés UDI, Jean-Christophe Lagarde, a expliqué dès mercredi après-midi qu’il suspendait la participation de son parti à la campagne de François Fillon, et prévoit de réunir un bureau exécutif la semaine prochaine pour « une décision collective ». Sans attendre cette réunion, le député Yves Jégo, premier vice-président du parti, a appelé François Fillon à passer la main.

    C’est aussi le cas du maire de Nancy et président du Parti radical, Laurent Hénart, cosignataire de la tribune publiée dans L’Opinion jeudi après-midi, avec d’autres élus UDI, comme la maire d’Amiens, Brigitte Fouré, le maire de Vincennes, Laurent Lafon, celui de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence, celui de Bayonne, Jean-René Etchegaray, ou encore celui de Villers-les-Nancy, François Werner.


    Et même des fillonistes.


    La liste ne s’arrête pas là. Sénateur filloniste des Ardennes, Marc Laménie a lui aussi décidé de claquer la porte : "Je suis pour l’exemplarité en politique. On ne peut demander d’être exemplaire à la population sans l’être soi-même !", estime ce parlementaire dans les colonnes de L’Union. Député-maire (ex-UDI) de Cholet, Gilles Bourdouleix, avait, comme Marc Laménie, appelé à voter en faveur de François Fillon lors de la primaire de la droite : "Juste ou injuste, la situation n’est plus tenable pour une campagne sereine, indispensable pour l’avenir de la France. J’appelle à la candidature d’Alain Juppé", a-t-il écrit sur Twitter jeudi après-midi.


    Si seuls ces deux fillonistes ont pour l’instant décidé de lâcher leur candidat, d’autres ont en tout cas déserté complètement les médias, mercredi et jeudi. Comme le président du Sénat, Gérard Larcher, filloniste historique, ou le seul porte-parole de François Fillon, Thierry Solère, ancien soutien de Bruno Le Maire. Des silences qui en disent long.


    http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/defections-en-cascade-apres-le-maintien-de-francois-fillon-dans-la-course-a-l-elysee_2076867.html



    • captain beefheart 3 mars 2017 20:51

      @BA

      Cher/Chère BA

      J’apprécie souvent vos interventions,donnant des données chiffrés sur beaucoup de sujets,et souvent vous apportez de éléments nouveaux sur une article.Dans ce cas particulier,permettez-moi de vous poser la question qui me taraude de plus en plus.Qu’est-ce que veut dire sarkozysme,fillonisme,juppéisme etc. ? Qu’est-ce que discerne un lemairiste,d’un filloniste ?Je vous précise que je viens d’une autre pays fondateur de la U.E.,avec système électif à la proportionnelle et que dans mon ancien pays ça,n’existe pas.Je comprends le sens de « marxisme »,ou « Heideggerien »,comme système philosophique ou adhérent à tel système,mais je vois nulle part les idées de sarkozy érigés en système.Donc j’en tire la conclusion que le fillonisme, c’est la totalité de gens ,élus chacun dans sa conscription par les électeurs,qui pour une raison inconnu se pensent proche de fillon ?Ai-je raison ou tort ?ça veut dire que ces élus n’ont pas de cerveau à eux-même ?Est-ce que ça veut dire que ces élus attendent l’opinion ventilée par leur préposé supposé sur un quelconque sujet pour en avoir une ?Mais si c’est le cas ces élus devraient avoir honte vis-à-vis leurs électeurs.Les sarkozystes (vous citez une nombre femmes) ,c’est celles qui font la queue pour sucer la b... à M.Sarkozy ?
       Non franchement,je comprends toujours pas ce que ces termes véhiculent.D’autant plus que c’est véritablement absent dans les paysages politiques des autres pays.
       Moi,personnellement,qui voit la société et le monde comme la totalité des familles,mafias et groupements qui se font allégéance volontairement ou sous la menace,l
      a première signification de ce -isme serait donc :la coterie ,la clique,entourant tel personnalité,faisant la claque si besoin.
       Malheureusement il n’y a rien de « démocratique » dans cet état des choses.J’espère que vous pouvez éclairer ma lanterne.


  • franc 3 mars 2017 01:01
    « Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? »


     Le général de Gaule a été condamné à mort par la Justice de Pétain ,ce qui ne l’empêche pas de se battre

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 mars 2017 11:33

      @franc

      oui, c’est ce que je me suis dit ; maintenant, F Fillon singe De Gaulle appelant à manifester contre la chienlit en 1968 :
      je ne sais pas si ces « erreurs d’interprétation » parlent réellement pour lui ou l’enfoncent encore un peu plus.

      Cela dit je suis bien d’accord sur le fait qu’être mis en examen ne veut pas dire qu’on est coupable


  • Old Dan Old Dan 3 mars 2017 01:11

    Si on a un cerveau normal, l’avis des médias, on s’en tape !
    Quant à Fillion et Le Pen, c’est à poil, le goudron et les plumes...

    (Moi, j’voterai Méluche, héhé ! )


  • franc 3 mars 2017 01:19
    L’appareil de Justice de Erdogan envoie en prison des milliers d’opposants politiques des journalistes ,et même des juges , démissionné des dizaines de milliers de fonctionnaires ,faut il pour autant respecter l’appareil de Justice d’Erdogan .

     l’appareil de Justice et de Police de l’Etat profond américain assassine JFK et condamne des innocents à la place des vrais coupables ,faut-il pour autant respecter l’appareil de Justice américain

     l’appareil de Justice française juge que Boulin ,Bérégovoy se sont suicidés , que Coluche ,Balavoine sont morts par accident ,que l’explosion du complexe chimique AZF , le déraillement du train de Brétigny l’ écrasement du Concorde sont des accidents, faut il pour autant respecter le jugement de la Justice française comme parole d’Evangile .

    • Buzzcocks 3 mars 2017 08:56

      @franc
      Oui oui, ce sont des barbouzes qui ont salarié Pénélope Fillon à son insu et qui ont détruit tout son colossal travail pour la nuire. C’est aussi un commando envoyé par les services secrets qui a contraint les enfants de Fillon de travailler pour leur papa.
      Et on retrouve encore des agents secrets dans l’entourage de Joulaud qui a du salarier ses attachés parlementaires dans des ministères pour pouvoir filer un max à Pénélope.

      Coluche est mort ? Non, vous l’avez remplacé visiblement. Vous êtes juste risible.


    • franc 3 mars 2017 09:16
      @Buzzcocks

      Vous dites n’importe quoi.

    • Buzzcocks 3 mars 2017 09:28

      @franc
      J’essaie de me mettre à votre niveau.... ce qui est dur.


    • franc 3 mars 2017 14:51
      @Buzzcocks


      Du coup tout le monde sait à quel niveau vous êtes


  • Crab2 3 mars 2017 10:01

    La « justice » selon le catholique Saint-François dit le crucifier des affaires domestiques et l’ultra catholique Sainte-Marine dit la pucelle de Montretout quand ça l’arrange

    Suites  :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/presidentielles-2017-justice-divine-ou.html


  • Marignan Marignan 3 mars 2017 11:14

    Comme certains le soulignent ici, ce n’est pas parce que la propagande officielle s’acharne sur Fillon, ce qui le rendrait presque sympathique de ce point de vue là, qu’il est blanc comme neige.
    Cet acharnement grossier ouvrira les yeux de ceux qui croyaient encore à l’objectivité de la presse, pour autant la morale ne les conduit pas systématiquement à vouloir voter pour un escroc. Plus le temps passe, plus l’ouverture de la pêche attirera de monde les jours d’élection apparemment.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 mars 2017 11:35

      @Marignan

      faudrait savoir, votre propagande nihiliste est incohérante :
      il y a « acharnement de la propagande officielle » ou alors « un escroc » ???

      On sait que « rien ne vaut rien », et que « tout est inutile »

       smiley smiley


  • Marignan Marignan 3 mars 2017 18:37

    A Olivier Perret.

    L’un n’empêche pas l’autre de toute évidence, a fortiori dans un cas comme celui-ci où le branle-bas de combat médiatique est moins là pour réprouver l’escroquerie de Fillon (plutôt mineure à l’aune de l’échelle des escroqueries coutumières des politiciens) que pour servir d’autres intérêts que la morale et la justice. Si les propriétaires des média étaient des moralistes, ils ne seraient pas qui ils sont. Quant à « propagande nihiliste », j’ai beau tourner la définition de ces termes dans tous les sens, je ne la trouve pas dans mon commentaire. Sans doute employez-vous ces mots sans connaître vraiment leur acception alors ?


Réagir