jeudi 22 juin 2017 - par Pierre JC Allard

Les Mystères de Macron – Le Mystère de l’Origine

Les Mystères de Macron – Le Mystère de l’Origine

La large victoire de Macron permet maintenant à chacun d’y voir, mais surtout d’en dire, tout qu’il veut ; je viens ici le faire à mon tour. Ceux qui à l’occasion lisent mes écrits, savent que je suis un comploto–conspirationniste convaincu et impénitent. Je suis de ceux qui, dans la lignée tout de même respectable de F.D.Roosevelt, croient qu’il n’y a pas de hasard en politique et que rien ne s’y fait sans quelqu’un n’ait voulu que cela se fit. On ne s’étonnera donc pas que je m’attarde aux aspects « mystérieux » de cette victoire de Macron.

Mystérieux. Je ne dis pas "occultés" – car à l’Ère de l’Internet, vouloir cacher quoi que ce soit serait aussi discret qu’un roulement de tambour ! – mais des aspects négligés, disons banalisés, qu’on nous apprend ainsi à regarder sans les voir et à apprivoiser sans crainte. Un peu comme tous ces aspects inexpliqués de l’évolution qu’on prétend démystifier en pérorant davantage sur ceux dont on a l’explication Il y a des aspects inexpliqués étonnants dans l’épopée de Macron ; certains dont on parle beaucoup… mais d’autres dont on ne parle pas.

Le Mystère de l’Origine.

Tenez, on parle beaucoup de l’origine du phénomène Macron. Qui est Macron ? D’OÙ VIENT MACRON ? COMMENT TOUT CELA A–T–Il COMMENCÉ ? Il semble de bonne guerre de s’interroger sur ses origines, car, à défaut d’une grande famille dont il serait issu par le sang, on aurait aimé pouvoir fantasmer sur sa naissance à l’Esprit au sein d’une secte, d’un culte ou au moins d’une quelconque maçonnerie. Mais hélas on reste sur sa soif, car il semble que ce président ait appris la cuisine sans même porter un tablier.

Il semble bien que Macron soit arrivé de nulle part, sans vraie filiation même spirituelle. Fils de personne, car il a été oint par Attali jouant le rôle du sage Siméon ou de la colombe au Jourdain, mais on ne peut sérieusement lui trouver un air de famille avec Hollande. Pas plus de traits héréditaires communs avec son père nourricier politique, ni sur le fond ni sur le forme, que la tradition n’a voulu en prêter à l’Émmanuel d’origine avec Saint-Joseph. Le non-dit des messies est que leur vrai Père est d’ailleurs.

On trouvera bien un jour à Macron des singularités, car tout messie doit avoir sa légende, mais pour l’instant, rangeons nous à l’hypothèse la plus probable ; celle qu’il n’ait pas été prédestiné, mais seulement le gagnant d’un « concours de beauté », pour trouver in extremis la meilleure réponse « prête-à-porter » à la menace FATALE du « désenchantement ». La menace que la turpitude de la vie politique en France ne passe le seuil au-dela duquel cesse d’opérer le charme, la magie qui soude parfois les individus, naturellement égoistes, en une nation à laquelle c’est une dignité d’appartenir. Le risque qu’Adam et Eve ne découvrent qu’ils étaient nus. Orphelins. Trahis. Abandonnés.

Il n’est pas impossible que tout ait commencé quand ceux qui mènent vraiment la France ont vu monter un cynisme TOTAL et ressenti l’urgence d’un virage. Quand certains ont compris que, si le pays réel était privé plus longtemps d’un idéal et d’un espoir crédible de renouveau, il pourrait, selon les mots de la célèbre chanson de Sinatra, choisir de se rouler en une grosse boule et de se laisser mourir.

Comme tant de civilisations passées sont mortes de désenchantement. Comme sont à mourir aujourd’hui sous nos yeux la Grèce, l’Italie….

Si a eu lieu cette prise de conscience, Il n’est pas certain, mais il est PLAUSIBLE, que Macron ait été « prédestiné », c’est à dire soigneusement construit sur mesure…. Mais, le temps pressant, il n’est pas exclu non plus qu’il ait été choisi comme la Jument Verte, intéressant parce qu’il était différent et qu’on comprenait sur le tard que TOUT vaudrait mieux que de ne pas valoriser la différence et proposer un profond changement. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-l-archetypale-jument-verte-191990

Les deux hypothèses sont plausibles, mais elles sont toutes deux étonnantes, car il n’y a guère que Jeanne d’Arc, dans l’Histoire de France, dont on ait accepté de croire qu’elle se soit manifestée avec autant d’a-propos ! Plutôt que d’un mystère, ne vaudrait-il pas mieux parler d’un miracle ? On peut bien, même laïques se permettre un miracle de temps en temps, n’est-ce pas ?

On choisira probablement le miracle, car un mystère invite à réfléchir alors qu’un, miracle clôt le débat … Pratique de faire de l’arrivée de Macron ce que les anglais nomme joliment un « Acte de Dieu. Mais il y a un os. Si on ne trouve pas vite en France une origine endogène du phénomène Macron, il sera difficile d’éviter que, de la notion de miracle, ne naisse la rumeur que, comme jadis la Pucelle, Macron n’ait entendu des « Voix » Or, au 21e siecle, des voix d’ailleurs ca s’exprime en anglais, en russe ou en chinois. 

Attention à ces rumeurs, car « quel temps fut jamais si fertile en … soupçons » ? Ne raconte-t-on pas déjà aux USA que Trump aurait été guidé par le Kremlin ? Et souvenons nous que, circa 1980, que la thèse a largement circulé que les Services Secrets de la RFA auraient programmé la carrière de Gorbatchev durant des décennies, bien avant que celui-çi n’accède au pouvoir... et ne choisisse « mystérieusement » de détruire l’URSS.

L’origine du phénomène Macron est-elle un mystère ? Est-elle un miracle ? Laissons décanter… Quand on revoit à tête reposée le parcours improbable de Macron, d’ailleurs, on tend à laisser vite de côté le mystère ambigu de son origine. Ce qui interpelle, c’est le mystère INEXPLICABLE du « Consensus » qui l’a accueilli. J’en parlerai dans mon prochain article.

 

Pierre JC Allard



43 réactions


  • troletbuse troletbuse 22 juin 2017 08:54

    Macron, à mes yeux, faisait partie des plus mauvais candidats. Quand on a vu ses meetings, ca laisse pantois « Votez printemps » « Il y a des arbres, des poissons, des frères, des soeurs » « Tout le monde peut devenir millionnaire » « L’argent ne se mange pas »
    Du grand n’importe et quand il s’égosille et que la voix s’éraille, ca fait pitoyable.
    Quel parcours scolaire ? Pas très brillant finalement. Qu’a-t-il fait dans sa banque ? Kerviel est 1000 fois plus célèbre car ce dernier avait spéculé et gagné des millions avant de perdre très gros.
    Qu’a-t-il fait chez Rothschild ? Pour ma part, je ne vois qu’une solution qui est de satisfaire la perversité de ces vieux milliardaires. Et puis Emmanuel est un prénom qui n’a pas de genre. Comme c’est bizarre. Son mariage avec une cougar alors que ses admiratrices le trouvent beau-C’est plutôt du mauvais goût.. Aujourd’hui, une majorité de femmes au gvt : qui , en général, s’entoure de femmes ? Je l’ai constaté au long de ma vie. Un homme a des amis et une ou plus amies. Une femme a des amies et un (ou plus) copains.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juin 2017 09:03

      @troletbuse

      C’est vrai que le télé évangéliste Asselineau, celui qui proclame fièrement « c’est moi ou rien, car tous les autres sont des nuls » était vachement plus crédible.

      Cela dit vous avez raison, il y a toujours une part de chance dans les événements, et Macron a eu du bol :

      Fillon s’est crashé tout seul, Hollande a coulé son propre parti, Marine n’y croyait pas.


    • troletbuse troletbuse 22 juin 2017 10:09

      @Olivier Perriet
      1)Asselineau a dit : C’est moi, le seul qui veut sortir de l’europe, l’euro et l’OTAN et non, les autres sont nuls.
      2)Je n’ai pas du tout parler de chance dans ces événements. Ils se sont déroulés comme prévu et sans hasard.
      3) Fillon s’est crashé tout seul . On ne l’a même pas aidé ? Vous plaisantez. C’est un peu comme l’affaire Grégory qui resurgit plus de 30 ans après.
      Mais en fait, où en est-on avec Fillon ? Il se retrouve un peu comme Bayrou : il a bien servi mais pas de la même façon.
      4) Pour Marine, je ne sais pas si elle y croyait ou pas.
      En conclusion, je me demande pourquoi vous me dîtes que j’ai raison smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juin 2017 13:52

      @troletbuse

      Vous avez raison en soulignant la médiocrité de Macron, qui a été élu car les autres étaient encore plus médiocres que lui.

      Pour le reste il s’agit de délires qui sont effectivement pitoyables.

      Rappelez-moi une chose, sur le complot contre Fillon :
      C’est le gouvernement qui l’a obligé à avoir un programme économique et social aussi visiblement infect ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 16:33

      @Olivier Perriet


      Je crois qu’on tombe dans le traquenard de la politique americaine quad on commence à voir l’homme avant d’avoir bien compris le role qu’il pretend incarner et evalué au moins sommairement la façon dont il s’en acquitte. Je pense que Macron ne fait pas de bvues qui n’aient été programmées.... et que ca rapporte plus que du Comorien.


      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 16:42

      @troletbuse


      Je crois qu’on tombe dans le traquenard de la politique americaine quand on commence à voir l’homme avant d’avoir bien compris le role qu’il pretend incarner et evalué au moins sommairement la façon dont il s’en acquitte. Je pense que Macron ne fait pas de bévues qui n’aient été programmées.... et que ca rapporte plus que du Comorien.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juin 2017 16:53

      @Pierre JC Allard

      Je pense que Macron ne fait pas de bévues qui n’aient été programmées

      Vous êtes drôlement fort pour voir des bévues en à peine un mois.
      Vous êtes bien le seul


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 16:53

      @Olivier Perriet

      Je pense qu’on fait fausse route en voyant Macron comme responsable des gestes qu’il pose et des idées qui exprime. Il est, comme Obama l’a été, le brillant communicateur de la pensée d’une équipe qui vient de prendre le pouvoir, qui décide tout et va faire de la politique « autrement » . On s’en apercevra bientot... à moins que le necessaire soit fait pour que personne ne s’en apercoive On va vivre une période d’ajustement.

      PJCA



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 16:59

      @Olivier Perriet

      Nous sommes d"accord. il feint de faire des bévuse, c’es bien ce que je dis, Je viens de donner un exemple : cette boutade sur les Comoriens qu’on lui a reprochée.... et dont il ne tirera que du bien. Soyez aux aguets, tout va copier le styie americain et le jeu va se dérouler plus vite. Comme quand on joue contre un ordinateur.

      PJCA

  • JL JL 22 juin 2017 09:25

    Bonjour PJCA,

     
     bel exercice de style autour des rapports entre mystères et miracles.
     
    Pour ma part j’aime opposer mystères et énigmes : si les miracles relèvent du mystère, les explications rationnelles en revanche viennent à bout des énigmes. Par définition.
     
    Macron n’est ni un mystère, ni a fortiori un miracle : son apparition sur le devant de la scène politique s’explique très bien ; sa réussite n’est une énigme que pour ceux qui sous-estiment le pouvoir des grands médias.
     

    • Fergus Fergus 22 juin 2017 09:46

      Bonjour, JL

      On ne peut résumer l’émergence et le succès de Macron à la seule influence des médias. Voir ci-dessous.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 17:26

      @JL


      « sa réussite n’est une énigme que pour ceux qui sous-estiment le pouvoir des grands médias »

      Cet article est le premier de trois (3) où je discute essentiellement, justement, de l’asservissemnt puis de la mise a mort de la démocratie par ceux qui controlent les medias. Je crois que nous sommes sans défense contre ce phenomene, qu’on peut présenter comme un progres societal : Le progres de la peche sur la chasse, qui permet d’obtenr par la ruse dol ce qui auraravant s’obtenait par la violence.

      PJCA


  • Fergus Fergus 22 juin 2017 09:43

    Bonjour, Pierre

    Pour étonnante qu’il soit, le parcours de Macron n’a, à mes yeux, strictement rien de mystérieux.

    C’est l’histoire d’un homme ambitieux qui, soutenu par l’oligarchie et ses relais médiatiques, a tout fait - grâce à un impeccable timing pour lancer son parti puis annoncer sa candidature - pour obtenir dès 2017 un score à 2 chiffres en vue de toucher le Graal comme successeur de Juppé en 2022. Son axe stratégique : un positionnement central en phase avec le rejet croissant des Français pour les clivages artificiels. 

    La conjonction d’évènements encore inimaginables en octobre 2016 a, comme je l’ai résumé dans mon article de mardi, fait le reste. Personne en effet n’aurait parié tout à la fois sur le dégagisme de la primaire de droite, le dégagisme de la primaire socialiste, la révélation de l’affaire Fillon, et le suicide collectif des Républicains largement manipulés par un Sarkozy qui voulait à tout prix éviter une victoire de Juppé.

    Personne ! Et le chanceux Macron a dû en être le premier surpris. 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juin 2017 09:48

      @Fergus

      C’est l’histoire d’un homme ambitieux qui, soutenu par l’oligarchie et ses relais médiatiques, etc...

      Vous avez oublié, « soutenu par l’oligarchie [...] et par la gauche de la gauche quand c’est nécessaire... » smiley

      Avec renvoi d’ascenseur possible :

      lorsque des « insoumis » sont soutenus par le centre droit, cela relativise pas mal ladite insoumission smiley


    • troletbuse troletbuse 22 juin 2017 10:31

      @Fergus
      Fergus 21 juin 11:27

      Bonjour, zygzornifle

      « Tout était joué d’avance », certainement pas, eu égard à tous les éléments favorables imprévisibles qui ont dû converger pour en arriver là.

      Vous avez même trouvé qu’il n’était pas favorisé par les merdias

      Il est tout à fait normal que ceux qui ont soutenu et voté Macron trouvent que ces événements soient imprévisibles. Bien sûr, on n’est pas venu vous les souffler avant. Des affaires sous le coude pour tous les candidats qui pouvaient passer au 1er tour (MLP et Fillon) et qui sortent juste au bon moment, tiens, tiens

      Il y a même des affaires sur Macron. Ainsi on peut même faire chanter celui qui a le bouton atomique, n’est-ce pas dans le cas où il n’obéirait à l’oligarchie. Idem pour l’Handouille qui faisait du scooter la nuit.

      Il faut être naïf ou manipulateur pour n’y voir que du hasard.

      Mais j’y pense : Pour Bayrou, c’est aussi bizarre, non ? une affaire qui sort encore au bon moment.

      Donc, d’après vous Macron a eu un sacré cul et même un cul bien élargi  smiley


    • Fergus Fergus 22 juin 2017 12:09

      Bonjour, troletbuse

      Je n’au jamais dit que Macron n’a pas été soutenu par les médias, j’ai même mentionné ce soutien dans mon dernier article. J’ai simplement souligné que ce soutien n’a pas été aussi massif qu’on le prétend sur ce site. Mais peu importe.

      Pour ce qui est des « affaires sous le coude », c’est faire insulte aux journalistes du Canard enchaîné qui n’ont pas pour habitude de différer les révélations, au risque d’ailleurs de se faire devancer par d’autres organes de presse. Qui plus est, sans la cupidité de Fillon, il n’y aurait pas eu de dossier sur lui !

      Et surtout, si Sarkozy et ses sbires n’avaient pas été aussi aveuglés par leur haine de Juppé, c’est celui-ci qui aurait remplacé Fillon et permis à LR de gagner la présidence et, à la clé, une majorité absolue à l’Assemblée Nationale, ce sont convenait récemment des militants de ce parti avec qui j’ai parlé et qui avaient regretté ce soutien suicidaire.

      Sur Macron, nous verrons bien s’il existe des cadavres dans le placard : les journalistes d’investigation ne manqueront pas de les débusquer. En l’état, il n’y a que des rumeurs qui partent dans différentes directions, mais sans la moindre charge vérifiable.

      Concernant les faits reprochés au Modem, ils étaient connus depuis 2010 et le bouquin de Lepage. Mais sans doute a-t-on estimé dans les sphères gouvernantes que la Justice n’agirait pas dans la mesure où il n’y avait pas eu de plainte de l’UE. Mauvaise pioche !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 17:49

      @Fergus


      Salut Fergus !

      Je suis un rationaliste et j’ai annoncé la couleur d’entrée de jeu en me présentant ici comme complotiste. Quand je dis ’mystere’ il faut comprendre « conspiration », et quand je dis "miracle’ il faut comprendre supercherie. 

      Ce qui nous sépare n’est pas au palier des analyses, du diagnostic, des objectifs, des principes ou de la moralité ; c’est ma conviction que nous sommes totalement manipulés. Je pense que si Macron avait été surpris des resultats, ce serait simplemnt parce que comme communicateur de service ON n’aurait pas jugé important de lui en reveler les détails d’avance....   Cet article fait partie d’une trilogie... et j’espère que tu me donneras tes commentaires sur les deux suivants, où tout s’éclaire... puisque le Mystere s’épaissit :–)

      Pierre JC







    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 01:08

      @Fergus

       "Personne en effet n’aurait parié...

      C’est pourtant le pari qu’ILS on fait ....et ILS ont gagné. Mais peut–on parler de pari quand bien peu est vraiment laissé au hasard et que ce n’est pas lui qui mene le jeu ?

      Pierre JC

  • Dantès 22 juin 2017 15:58

    Vous voulez vraiment savoir ce qu’est cet énergumène ?

    Bien sûr qu’il est encadré et promu par toute la caste médiatico-financière de l’abrutissement généralisé, nul doute là-dessus. Mais si vous souhaitez vraiment vous pencher sur sa « création », il faut regarder du côté du Duc de Castries...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juin 2017 18:08

      @Dantès


       
      "si vous souhaitez vraiment vous pencher sur sa « création »

      La création (origine) de Macron est un petit mystère de mise en bouche... Mon prochain article discutera de la création du consensus qui a accueilli Macron... NON, je ne regarderai pas du côté du Bilderberg. Je ne suis qu’un vulgarisateur, pas un espion, et je crois faire un boulot utile en diffusant plus largement auprès de ceux qui peuvent intervenir une information qui accélère les choses. Je ne rame pas à contre courant et je ne cherche pas inutilement à toiser la gorgone.


      PJCA





  • Claire29 Claire29 22 juin 2017 20:11
    Chacun a sa version de la surprenante victoire de Macron !
    Moi,j’ai une préférence pour celle-ci,mystérieuse comme tous les coups d’Etat :
    « Emmanuel Macron doit en premier lieu son élection à une forme de coup d’État, qui a impliqué la haute fonction publique, les médias et le grand capital. »

    • troletbuse troletbuse 23 juin 2017 09:57

      @Claire29
      Tout à fait juste. Poutou et même Arthaud, des mondialistes
      C’est comme sur Agoravox. Il y en a une paire qui jouent le rôle d’opposants comme Fergus, Cabanel, Grounichou, alors qu’ils sont complétement dans le système. Et chaque fois que le pouvoir est critiqué, ils viennent modérer les accusations ;  smiley


  • yvesduc 22 juin 2017 20:58

    Merci pour cet article. Remplacez « La large victoire de Macron… » par « La victoire fragile de Macron… » et il sera parfait. Record d’abstention, record de votes blancs, plus faible taux au premier tour, plus faible part de votes d’adhésion… On a du mal à accoler le mot ‘victoire’ à cette OPA du 1% sur l’Élysée.


  • L'enfoiré L’enfoiré 22 juin 2017 23:00

    Macton, pour moi, rien d’autre qu’un poisson d’avril....

    quand j’hésitais entre remède ou maladie....
    aujourd’hui, cela pourrait ressembler à Trudeau au Canada.
    Le jeunisme répare tout ce que les vieux ratent...


  • Djam Djam 22 juin 2017 23:39

    @ l’auteur
    Je vous suggère d’écouter (sur le net) l’entretien par Zemmour & Naulleau, dans leur dernière de émission du 17 juin, de Moati et de Guillaume Durand.
     
    Interrogé sur le surgissement spectaculaire - c’est le mot exact - de Macron au milieu des partis en loque et son accession fulgurante à la présidence, Durand racontait son étonnement en découvrant deux ans plus tôt le jeune Macron prenant déjà le crachoir devant une assemblée de jeunes étudiants. Absolument subjugués par la capacité indéniable de séduction de l’orateur Macron, les étudiants étaient totalement conquis, non par ce qui était dit, mais par l’homme. Non pas qu’il soit un tribun, il n’en est pas du tout un, mais l’homme a la séduction des vrais gourous... il fait en sorte que n’importe quel interlocuteur face à lui se sente comme exceptionnel ; C’est son don... Il y a de la perversion dans ce profil qui use de séduction d’une façon quasi inévitable pour lui. Il a besoin d’être aimé mais aussi de nourrir son ambition personnelle.

    C’est ce que Jean Pierre Jouyet, le grand pote à Hollande, avait repéré trop tôt chez Macron. Jouyet en avait parlé à Hollande et aidé par Attali et son cercle d’influence, Macron fut « choisi » par le fameux cabinet noir dont avait parlé Fillon lors de ses ennuis judiciaires. macron était l’homme parfait pour le job. Ils le choisirent donc.

    Macron n’est pas un mystère mais un produit politique fabriqué et soutenu étape par étape. Cela s’apparente à un coup d’état de velours. La France, fatiguée, embrouillée, épuisée, usée par des années de menteurs cyniques était mûre pour se faire embarquer par un « jeune » qui semble rafraîchir le décors politique. C’est comme les grands séducteurs qui savent, instinctivement, à quel moment la femme qui leur résiste succombera in fine.

    C’est vrai qu’il n’est pas difficile de faire frais dans un décors nauséabond qui fermente depuis près de 35 ans dans les couloirs du pouvoir de France. Le problème c’est que le mouvement macronien (En Marche... curieux slogan quand on y réfléchit un peu) a embarqué plein de jeunes ambitieux extraits de la société civile et, si le renouveau est toujours souhaitable, il n’empêche que lorsqu’on écoute s’exprimer la plupart des jeunes parlementaires qui vont occuper l’hémicycle, on a juste abasourdi par le niveau et l’état d’esprit de la plupart d’entre eux. Mauvaise élocution, certaines ayant même le style « banlieue », d’autre affichent une ambition qui laisse pantois tout en étant sans aucune expérience de vie, tout cela sent l’arnaque d’opérette à deux pas.

    C’est même probablement le début de la fin. La France sera diluée, broyée par l’UE et l’OTAN. Macron n’est qu’un outil au service de ceux qui détruisent le pays, l’Histoire et la mémoire depuis déjà des décennies. Ils s’appellent Attalli, Minc, Kessler, Hollande...et bien d’autres restés discrets. Ils sont les enfants du Delorisme et les adeptes de l’Europe américaine. Quoi qu’ait déjà « montré » Macron dans son imitation grotesque d’un Mitterrand au Panthéon ou d’un Chirac au Louvres, il vendra ce qui reste de bijoux industriels français aux américains ou aux marchés. IMacron a été financé par des fondations franco américaines et le but de ce « pouvoir » occulte (car il existe, tout comme aux USA) est de balayé les miettes du Gaullisme au profit d’un modèle à l’américaine...

    Je prends les paris... la France est En Marche vers l’état de satellisation autour et au service des multinationales américaines et étrangères.


    • Emma Joritaire 22 juin 2017 23:47

      @Djam

      " il n’en est pas du tout un, mais l’homme a la séduction des vrais gourous... il fait en sorte que n’importe quel interlocuteur face à lui se sente comme exceptionnel ; C’est son don..."

       18.19 % des votants et 14.14 % des inscrits au premier tour, le don a ses limites.


    • Plus robert que Redford 23 juin 2017 10:59

      @Djam
      lorsqu’on écoute s’exprimer la plupart des jeunes parlementaires qui vont occuper l’hémicycle, on a juste abasourdi par le niveau et l’état d’esprit de la plupart d’entre eux. Mauvaise élocution, certaines ayant même le style « banlieue »,
      Peux pas dire mieux...
      Je sais, je suis un vieux con amoureux de la (ma) langue, mais j’ai moi aussi été affligé par les prestations de certain(e)s canditat(e)s. J’ai beau me dire qu’il faut se départir de nombreux préjugés élitistes et que le fond de la pensée mérite plus d’attention que sa forme, encore faut-il pouvoir saisir le fond, et là, les moyens d’expression sont indispensables.
      Vers les années 1700, un certain Nicolas Boileau disait déjà :
      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément...
      Mais, sans les mots, pas de pensée structurée non plus.
      J’ai grand respect pour les CSP- (maçons, garagistes, ouvriers et paysans) mais ces nouveaux députés, issus d’un marais suburbain, affichant un éclairage d’esprit niveau « Code Européen » (c’est à dire : bas, voilé et ne portant pas à plus de 30 mètres) laisse présager d’une bien piètre représentation nationale...


  • Emma Joritaire 22 juin 2017 23:41

    Mais, nom de Dieu, à quoi servent toutes ces spéculations ? A rien ! Complot ? Pas complot ? On s’en fout. Ou on devrait !

    Quels sont les faits ? 1. Macron a remporté l’élection présidentielle. 2. Ses disciples ont remporté les élections législatives. Et puis ? Et puis rien ! Quelles conséquences pour la France ? Pour les Français ? Au moment où j’écris, zéro ! Que pouic !

    Or, c’est là qu’il faut l’attendre, Gommeux 1er, seigneur de la Rotonde, et autres cantines à bobos, aux conséquences.

    Quatre semaines pile poil après l’accession de Hitler à la Chancellerie, le Reichstag partait en fumée, cinq semaines et demie après l’installation de Macron à l’Elysée, on en est encore à des maroquinades parzisanes, dans le droit fil des pires heures de la IVe.

    C’est un triste signe de la superficialité des temps que d’aucuns y trouvent matière à s’ébaubir et à faire mousser l’abyssale nullité du momentané locataire du 55, fbg Saint-Honoré.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 01:14

      @ Emma Joritaire


      Comprendre le complot d’hier aide a prévenir celui de demain. C"est pour ça qu’il est bon de Garder Orwell comme livres de chevet

      PJCA

    • Emma Joritaire 23 juin 2017 16:36

      @Pierre JC Allard

      « Comprendre le complot d’hier aide a prévenir celui de demain »

      Mais alors, c’est vraiment dommage que la compréhension du complot d’avant-hier (Sarközy ou Chirac et le B’nai Brith) n’ait pas permis de prévenir le complot d’hier (Macron) et de rendre crédible la prévention du complot de demain.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 juin 2017 00:30

      @Emma Joritaire


      « C’est vraiment dommage que la compréhension du complot d’avant-hier... »

       :–))

      PJCA


  • izarn izarn 23 juin 2017 00:42

    Il n’y pas de mystère Macron... Ca c’est la com, la propaganda, de l’homme neuf...
    Conseiller pendant 5 ans de Hollande, université d’été de JP Chevènement,
     assidu de Rocard, autre énarque...
    Se souvenir de l’homme neuf de Villepin, prestement éliminé par Sarkosy sur une fausse affaire Clearstream...Lui aussi, jamais élu....S’il n’y avait pas eu Sarko, soutenu par la CIA, c’était lui le président en 2007...
    Sarko a détruit l’UMP, Hollande a détruit le PS, cela a donné de la place à Macron...
    D’ou vient Macron ? Mais de l’UMPS bien sur !
    Quelle question !
    Finalement, les français ont fini par éliminer Sarko et Hollande : Plus jamais ça !
    Le Système a trouvé Macron...Trés mal élu malgrès les pourcentages « jupitériens » qui se moquent de l’abstention hallucinante depuis des siècles !
    Voila tout. La dernière cartouche du Système ?
    En fait, la question c’est de savoir ce que Macron va faire dans sa posture, pas d’ou il vient, ce qui est sans importance et parfaitement ciblé...Ils viennent tous du meme milieu. Meme formation, memes banquiers, etc... Ce qui serait étonnant c’est qu’ils nous étonne !
     smiley
    Il va quand meme chercher à sauver son mandat...
    Son rapprochement avec la Russie...Faut voir, si c’est pas du pipeau...
    Il se pourrait que Macron se rapproche de Trump, ce qui serait un vrai scandale et de la trahison pour ses « amis » socialos y sarkosos y manolo.
    Trump est le POTUS non ?
    Ce serait logique justement depuis les générations de caniches que nous avons eu...
    Ne pas légitimer Trump, revient pour Macron à ne pas se légitimer lui-meme...
    Il ne va pas jouer au con...Alors pourquoi une si longue poignée de main avec celui que toute la gauchiasserie execre, Lordon en premier ?
    Alors pourquoi inviter Poutine à Versailles ?

    Ensuite il a besoin d’un bon adversaire de l’Allemagne à ses cotés, pour discuter avec Merkel...
    J’espère, pour nous, que Macron n’est pas si con, en tous les cas bien moins que Sarko et Hollande...
    Ca nous changerait !
     smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 01:25

      @izarn

      Je pense que Macron est le porte–parole d’une équipe incomparablement plus habile que les peu–doués qui l’on précédé à l’Elysée. Il faut voir pour qui et pour quoi il roule... Est=ce pour la France ? et si oui et quels sont les Français qui en tireront avantage... 

      PJCA

    • Plus robert que Redford 23 juin 2017 11:08

      @izarn
      Bon sang, mais c’est bien sûr !
      C’est l’explication !!!
      Macron, c’est l’UMPS
      Le résultat vivant d’un accouplement monstrueux d’une Droite plus très droite avec une Gauche plus du tout Sociale !!
      C’est l’hybride entre Alien et Helen Ripley créé par JP Jeunet !
      J’ai peur !
      J’vous l’dis les gars, ON VA CRACHER DU SANG !!


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 03:29

    Je suis sceptique sur cette question des liens entre Dieudonné, Soral et des attentats. Je ne nie rien : je ne sais simplement pas,..


    PJCA                                                             

    • troletbuse troletbuse 23 juin 2017 20:05

      @Pierre JC Allard
      J’avais déjà dit à Alexandra sur le fil de l’article sur Polony que cela était du complotisme mais fait par de vrais comploteurs.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 juin 2017 09:18

    Bonjour Pierre,
    .
    Après analyse des faits je ne pense pas qu’il à un mystère sur l’élection de E. Macron.
    .
    C’est l’oligarchie financière qui tire les ficelles dans le monde ou nous vivons en financent, entre autres, les hommes politiques, ils possèdent et contrôlent les grands médias, puis ils écartent les candidats qui défendent des intérêts, comme l’intérêt général, opposée aux intérêts des riches.
    .
    En Avril 2016 Macron avait rdv. avec le monde de la finance pour récolter de l’argent en vue de créer un nouveau parti politique « En Marche ... » .
    .
    C’est a Londres ou E. Macron aurait levé plus de 12 millions d’euros....
    http://alainramos.canalblog.com/archives/2017/05/22/35311410.html
    .
    C’est avec cet agent qu’il à pu financer et organiser son premier grand meeting le 10 décembre 2016 à Paris avec 15 000 Personnes ... « c’est la magie du fric »
    http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-premier-grand-meeting-a-paris_1963165.html
    .
    Mais l’argent tout seul ne suffit pas pour être élu en politique et Macron avait, ce n’est pas un miracle, l’appui inconditionnel de toutes les grands médias, qui ont fait mousser, comme jamais vue dans le passé, par des vagues déferlantes de publicité leur « jeune poulain » sur le quel misait l’oligarchie financière, ceci tout au long des mois précédent l’élection présidentielle 2017.
    « La bulle Macron, un matraquage publicitaire massif »
    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170217.OBS5437/la-bulle-macron-un-matraquage-publicitaire-massif.html
    .
    Les autres chevaux de course politique, trop vieux, taché par des affaires, taché par des trahissions de leur promesses électorales non tenue ; exemple « Mon adversaire c’est le monde de la finance » ont été « cramé » et il à fallut du nouveau, du jeune pour épater les électeurs moutons français ... et comme nous le savons ils sont de nouveau tombé dans le piège tendu par leur « berger », le monde de la finance.
    https://www.youtube.com/watch?v=bb9cKK9kn0A
    .
    C’est vieux comme le monde, l’argent dirige le monde.


  • mursili mursili 23 juin 2017 10:02

    L’affaire Macron est en effet une ténébreuse affaire. Il n’est pas certain que l’on connaisse un jour le fin mot de l’histoire. On peut supposer que comme dans tous les bons thrillers les enquêteurs risquent gros à vouloir s’approcher trop près de la vérité. Cui prodest ? J’entrevois pour ma part deux pistes de recherche : le précédent allemand des grandes coalitions CDU-SPD (2005-2009 puis 2013-2017), et celui du gouvernement technocratique de Monti en Italie (2011-2012). Après le triste spectacle en 2012 du combat des chefs de l’UMP et de l’impopularité abyssale de Hollande et du PS, des gens de l’oligarchie euro-atlantiste ont dû penser que cela ne pouvait plus continuer comme ça, que le moment était venu d’agir et de forcer la main de ces braves Français qui ne savent plus où ils habitent. Macron est le produit d’une machination assez bien conçue, et le plus étrange, le plus mystérieux de tout cela est que cette machination a réussi. 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 15:55

      @mursili


      « Des gens de l’oligarchie euro-atlantiste ont dû penser que cela ne pouvait plus continuer comme ça, que le moment était venu d’agir ... »

      C’est bien mon opinion, et le thème du présent article....

      « Macron est le produit d’une machination assez bien conçue, et le plus étrange, le plus mystérieux de tout cela est que cette machination a réussi....  »

      C’est bien mon hypothèse. et j’en discute dans l’article « Le mystere du Consensus » que je vais soumettre ce soir même...

      PJCA


  • Cazeaux Cazeaux 23 juin 2017 16:26

    Bj

    Pour bien tourné qu’il est, votre article tient plus du billet d’humeur sarcastique que de l’analyse de ce phénomène sans précédent ni équivalent ailleurs dans le monde, qu’est le projet-produit-Macron Président.
    Votre fort aimable ami Le Panda se réclame de la dizaine de milliers de visiteurs de son article sur Macron : le Pire. Je pourrais faire de même, allongeant sur ce qui n’est pas une table de jeu de cartes, les 25 000 visiteurs de mon Macron Président : Coup de Maître de Hollande.

    Si je me cite, c’est pour signaler qu’entre autres sous ma plume, dès le 1er février, des éléments documentés et argumentés ont permis d’appréhender cette question avec la formulation d’une hypothèse qui a le mérite d’ordonner la réflexion.

    Quand Fergus dit que mystère il n’y a pas pour ensuite dire qu’il s’agit simplement d’un ambitieux soutenu par l’oligarchie, il réfute pour se réfuter aussitôt. Car son explication reviendrait à dire que Paris a été libéré les 25-26 août 44 tout simplement parce que la IIe DB y est entrée.

    La vraie question est triple : pourquoi ce choix parmi environ 250 alter ego, en statut et ambition : selon quel mode opératoire ; sous la maîtrise d’ouvrage (je ne dis pas d’oeuvre) de qui ?

    Mon article, uni à tout ce qui a été écrit depuis ou avant, ne donne pas de réponse complète et à 100% fiable. Il permet néanmoins de relativiser le poids d’un Attali, personnage certes influent mais également agaçant et avec qui les princes gardent une distance de sécurité. Le processus de recrutement des jeunes pousses de l’oligarchie est incessant. Personne ne se dit : Tiens, je vais nous trouver le Président de 2017 ou de 2022.

    Un petit essaim de conseillers occultes tirent gloire et plaisir à faire ce travail de dénicheurs-formateurs. 
    Ainsi il est établi qu’historiquement que l’inventeur (au sens de celui qui trouve) de Macron est Henry Hermand, 305eme fortune de France, bailleur de fonds du PS et ami personnel des Rothschild. Macron a eu l’outrecuidance à son décès l’an passé, de saluer ce monsieur qui lui avait fait l’honneur de « rejoindre » son mouvement ; en réalité, il lui doit tout, puisque Hermand fut le détonateur du mini Jupiter, le repérant dès son stage d’énarque en préfecture et plus tard, en lui faisant ouvrir la grande porte de Rothschild. Hermand, aiguilleur et éminence grise de la gauche chic et fric, a coaché Macron presque jusqu’à sa mort, Macron le délaissant comme une vieille savate quand il n’en a plus eu besoin. A côté, Minc et Attali sont des petits joueurs, sortes de tireurs d’élite que les Capi des grandes familles gardent sans grande estime pour eux.

    On liste une série de patrons et hauts-fonctionnaires qui ont aidé plus ou moins tôt le Macron. Ce qu’on ne dit pas est que d’autres poulains étaient aussi choyés en d’autres écuries. Un exemple à droite qui a échoué (en tant que speed winner) est JF Copé, à mon avis nettement plus doué que Macron.

    Ensuite, le mystère reste entier sur le back office de la mise en oeuvre. Eu égard à l’efficacité et à la puissance des outils utilisés, il faut supposer que de fortes pointures du marketing ont été recrutées, en parfaite discrétion. J’opterais pour des professionnels venus des USA. 

    Pour ce qui est de la maîtrise d’ouvrage, parce qu’à un moment, il a bien fallu passer du repérage + élevage à la mise sur orbite, j’ai déduit que cela sentait fort son Hollande, tout simplement parce qu’il nomme hauts conseillers et ministres. Sans sa nomination à Bercy, Macron serait devenu, dans le meilleur des cas, un nouveau Minc ou Attali.

    Donc si le mystère est loin d’être dissipé, il offre déjà des zones où l’on y voit clair.









    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juin 2017 17:17

      @Cazeaux


      Merci pour votre commentaire. Je suis toujours avec beaucoup d’intérêt vos interventions... et je vous l’ai déjà dit. Je n’arrêterai pas ; je vous perçois comme une « mystère » en gestation :–))

      Je pense que la piste Hermand mériterait d’être explorée... Si vous avez le temps.

      PJCA

      P.s. Ce texte est bien le volet « billet d »humeur« de la trilogie de »mystères« que j’ai annoncée et dont je proposerai ce soir la deuxième tranche :  »Le Mystere du consensus". Il est possible que j’aie besoin de soutien en modération pour sa publication, car – parce que ce que j’y dit est si évident –
      ce texte ne fera sans doute pas facilement l’unanimité.... ;–)

  • Cazeaux Cazeaux 24 juin 2017 00:57

    M’y pencherait avec intérêt. Décidément, la notion de mystère semble vous fasciner. 


    La piste Hermand permettrait bien sûr d’établir le fil rouge de ce processus dont le résultat hallucinant aurait de quoi rendre fou un esprit rationnel. 

    Il n’a pas dû vous échapper que depuis le lendemain du 2e tour des législatives, on assiste à un pilonnage d’artillerie incessant, j’écoute surtout la radio : toutes les dix minutes, il est question « d’ère nouvelle »...« désormais que nous sommes dans le monde nouveau »...« les gens doivent comprendre que nous ne sommes plus dans l’ancien monde ». 

    J’ai zappé à un moment d’une station à une autre (Europe, RTL, France Inter, France Info, France Culture), et je suis tombé sur les mêmes considérations, les voix semblaient interchangeables, et cette locution de « monde nouveau » qui revenait sans cesse. 

    Après le 2e tour de la Plle, c’était De Gaulle Vintage, Macron nouveau De Gaulle, Macron enfin un vrai Pdt. 

    De toute évidence, il y a un plan marketing très ouvragé qui s’exécute. Il faut savoir que les études d’opinion et le« data mining », comme ils disent, constituent des gros coûts, invisibles de l’extérieur. Mais c’est le fondement de tout bon plan marketing. La com classique, édition, affiches, meetings, c’est de la gnognote à côté de ce qu’ils ont fait et continuent de faire.

    Cela me fait penser à la blitz krieg menée par les Allemands. En quelques années, ils ont organisé l’armée la meilleure armée de tous les temps, en douce, et quand ils ont attaqué, cela a été stupéfiant d’efficacité. Comparaison un peu par les cheveux, mais il y a un peu de ça.

    Dernière chose, on ne parle plus de Drahi, qui semble bien être le plus gros bailleur de fonds. Très discret, on est loin de la naïveté du système Sarko.  

    J’avoue ne pas comprendre comment les adversaires de Macron, disons plutôt les rivaux, restent sans rien dire. Tous font du « comme si », (voir mon article Pdt Soleil 1e partie), comme si Macron était un politicien chevronné, comme si son succès était dû à sa compréhension des choses, à l’appel des gens, comme si, désormais, il était acquis que nous sommes dans le monde nouveau, comme si tout avait changé et qu’il faut bien se le mettre dans la tête. 

    Démonter une telle machinerie ne sera pas évident. Le 13 mai 58 qui décida du lancement du plan Résurrection, conserve encore tant de zones obscures. 
    Dans ce coup Macron sans leviers d’action militaires, les choses sont plus aisées à dissimuler. Paradoxalement, et c’est un sujet en soi, dans cet univers net-sms-tweets hyper communicationnel, l’accès à l’information est difficile dès lors qu’on se refuse au menu unique servi partout et qu’on résiste au torrent qui ne laisse pas le temps d’approfondir. 

    L’individu lambda prend ce qu’il trouve, 20 Minutes dans le métro, sa radio, sa chaîne de télé et le lendemain matin, il dira à ses collègues « Au moins avec Macron, on a un jeune au pouvoir, très brillant, qui va enfin changer les choses. Et il paraît même qu’on est enfin au XXIe siècle.
    S’avez perçu, vous autres ? »




Réagir