mardi 7 juillet - par Régis DESMARAIS

Lettre de mission : détruire l’Etat !

Tout devient transparent. La mission du jeune élu est de détruire l’Etat et de préparer la venue d’un temps nouveau. Les étapes sont efficaces : déconsidérer une partie du peuple, briser les systèmes de protection, terroriser mentalement, affaiblir l’économie et fragiliser les institutions.

JPEG

La mission

Jeune énarque*, votre mission à la tête de l’Etat, est de le détruire. La tâche peut vous paraître insurmontable mais c’est faux. Le travail de sape a commencé depuis de nombreuses décennies. Les multiples réformes de l’enseignement ont doté le pays de nouvelles générations ignorantes de leur passé et le plus souvent incapables de développer un raisonnement original, faute de pensée critique et de libre arbitre. Si vous rencontrez des doutes dans l’exercice de votre mission, vous pourrez vous rapprocher de vos homologues, choisis eux aussi pour mener dans leur pays le même travail de destruction. Par ailleurs, vous pourrez compter sur nos équipes techniques et nos conseillers recrutés au sein des diverses institutions internationales. Ils pourront vous prodiguer des conseils avisés pour affaiblir et détruire ce qui pourrait vous résister. Alors, ce job, vous l’acceptez ?

Le jeune énarque n’a pas hésité longtemps pour dire oui. Les prémices de l’aventure étaient trop belles et stimulantes : des meetings ultra sonorisés et sponsorisés, des shows télévisuels flamboyants et une incessante succession de reportages dans les principaux médias sur sa personne, ses amours, ses lectures, son intelligence, ses affinités intellectuelles et sa gloire naissante. Le kiff, pour un narcisse numérique !

Le jeune homme bien chaperonné n’a pas déçu. Avec lui, pas besoin de trop s’user les doigts à tirer les ficelles. Il accomplissait avec zèle, pertinence et succès le travail de déconstruction de la société et de ses institutions. Il ne réfléchissait pas beaucoup mais il s’amusait terriblement à briser la vaisselle, à voir se déliter une société qu’il percevait comme un reliquat moribond du passé.

Les étapes stratégiques

L’étape de la stigmatisation d’une partie du peuple fut assez excitante. Cela a commencé par le mépris caché sous une pellicule d’intellectualisme : il y a ceux qui ont réussi, peu nombreux, et ceux qui ne sont rien, la multitude. Il y a ces assistés incapables de traverser la rue pour prendre le premier emploi qui se présente. Il y a tout ce pognon de dingue gaspillé auprès de ces perfusés aux aides sociales… Le dire et le redire avec l’impunité que lui offre sa fonction et se délecter de voir les visages se défaire sous le coup des mots et de l’impuissance à réagir le galvanisaient.

L’étape de la casse des grands acquis a eu ses charmes retentissants. La réforme des retraites, véritable machine à paupériser par la magie de la valeur d’un point modifiable à souhait, aura été assez fun. Manifestations, roulements de mécanique des syndicats puis un beau 49.3, comme un uppercut, en plein front. Le peuple sonné. Tout à fait sonné ? Non, il y a eu cette « giletjaunisation » des gueux si délicieusement décrite par certains journalistes à la botte des maîtres. Les bougres, ils ont bien défilé mais ils se sont bien fait rosser. Certains y ont perdu un œil ; d’autres ont été passés à tabac mais on a caché tout ça par l’action de grâce de casseurs qui, tout à fait spontanément, sont venus occupés la presse et les écrans par leurs destructions et leur violence. Efficace, très efficace la dévalorisation d’un mouvement de contestation sociale. Il est vrai, avec une presse globalement amorphe, car pur produit des dernières générations sans culture et sans libre arbitre, tout devient facile, trop facile même.

Le jeune énarque s’est particulièrement amusé avec la crise du nouveau coronavirus : apothéose de l’inversion accusatoire, de la vérité fabriquée et du mensonge érigé en outil de gouvernance. Là, ce fut presque jouissif. D’abord, surtout ne rien faire. Laisser le virus entrer sur le territoire et attendre. De toute façon, le virus ne connait pas les frontières… Des tests ? Des masques ? Surtout pas. Laissons le mal se répandre puis confinons toute la population pendant deux bons mois. On rend inopérant, inaccessible et inutile un service d’urgence en disant d’appeler le 15 à celles et ceux qui se sentiraient mal à leur domicile, après avoir avalé des dolipranes pendant plusieurs jours, histoire de laisser monter la charge virale. Effet saturation garanti ! Les suspicions de Covid-19, les AVC ou les crises cardiaques ont été mis sur la voie de garage ; le 15 est injoignable ! Les pompiers ne sont pas sollicités ; les médecins de ville sont terrorisés par des menaces de poursuite s’ils tentent de soigner leurs malades ; les cliniques privées sont ignorées. Il ne reste que les pompes funèbres !

Quelle extase de dézinguer un possible traitement au motif que son évaluation n’a pas suivi une méthodologie récitée par cœur notamment par des armées de jeunes diplômés incapables de s’adapter à la réalité du terrain et pour lesquels, l’observation et l’empirisme sont ringards et sans résonances dans leur compréhension du monde. La méthodologie, rien que la méthodologie, toute la méthodologie véritable fin en soi. Ce fut très suave d’interdire l’hydroxychloroquine sur la base d’une étude bidon dénoncée par trois de ses quatre auteurs. Le plus suave fut de n’avoir pas levé cette interdiction après le dévoilement de l’imposture de cette étude. La jouissance fut approchée quand on se mit à faire semblant de ne pas voir les études qui annonçaient que la molécule interdite était efficace. La jouissance fut enfin atteinte quand on autorisa le Remdesivir, au prix prohibitif, pour un usage autre que son autorisation de mise sur le marché sur la base d’études qui mettent en exergue son inefficacité en termes de diminution de la mortalité. Quelle joie de promouvoir un médicament en ne se fondant pas sur des résultats d’essais conduits selon les méthodologies sacrées du randomisé etc… Contradiction ? Pas du tout. On assume l’incohérence. Pour tout dire, on se moque bien de ce que peuvent dire celles et ceux qui se montrent lucides et qui sont encore capables de raisonner. Ils contestent les actions conduites mais ce n’est pas gênant. Il suffit de déverser des sondages pour montrer que la majorité du peuple approuve l’action du Gouvernement et trouve que la crise a bien été gérée. Mentir, mentir, il en restera bien quelque chose disait ce grand menteur de Voltaire. Dans cette affaire de pandémie, le jeune énarque s’est cru dans un rêve éveillé. Comme c’était bon de dire que l’on avait tout bien fait, tout bien géré, tout bien anticipé alors que la réalité est exactement l’inverse. C’est jubilatoire de raconter des balivernes en voyant qu’elles refaçonnent la réalité dans les médias, sans être contredit. C’est vrai et c’est ainsi parce que moi, je vous le dis.

La nouvelle étape est de briser ceux qui veillent à l’application des lois de la République. Le cas des policiers a été vite réglé. Les faire passer pour des gens violents, haineux, stupides et racistes est si facile. Le coup ultime est de leur montrer leur ministre mettre genou à terre en repentance des comportements criminels prêtés à ses subordonnés. Belle humiliation publique. Maintenant, il faut briser la justice. Laisser se répandre le poison du doute, du dégoût et de l’incompréhension. Il faut laisser sans voix ces magistrats qui n’ont pas encore compris que dans le nouvel ordre mondial, ils n’ont pas leur place. La bonne idée est de reprendre la méthode utilisée pour les policiers : les lâcher par le haut ! Facile : on nomme Garde des sceaux un homme qui n’a eu de cesse que de vilipender les magistrats au point de leur vouer presque une haine naturelle. Ahhh, on va bien rire en les voyant se contorsionner, s’émouvoir, et être humiliés. Si avec ça, on ne dégoûte pas une bonne partie de ces serviteurs de l’Etat, c’est à désespérer.

Il y a bien quelques espiègleries qui trainent dans les méandres du cerveau reptilien du jeune énarque. Il va falloir recaser l’ancienne porte parole du Gouvernement et l’ancien ministre de l’intérieur. Ce serait trop rigolo de nommer la première, conseiller d’Etat en service extraordinaire ou inspectrice dans un corps prestigieux, et le second… à la Cour des Comptes ou au Conseil constitutionnel…

Détruire pour reconstruire

Casser, casser l’Etat. Détruire la nation, les nations. Effrayer les populations en évoquant une pandémie mondiale à plusieurs vagues. Briser économiquement des individus en les confinant. Effacer les cultures pour les remplacer par une culture mondialisée, fondée sur la consommation intensive, l’effacement des mémoires et la déification de l’argent, des profits. Vive la marchandisation généralisée et la mise en esclavage de tous les hommes par un système dont le seul objectif est la maximisation des rendements financiers. C’est trop bon de voir que pour cette nouvelle forme d’esclavage, il n’y a personne pour protester. Il est vrai, les techniciens de la destruction des Etats ont habilement orienté les protestataires sur les formes passées de l’esclavage pour les détourner de ses formes contemporaines, subtiles et perverses. Tout doit être mondialisé, uniformisé et équitablement réparti sur la planète : les maladies, les traitements, la nourriture, les addictions, la violence, le mensonge, la loi du plus fort, les mots d’ordre pour les indignations.

Jeune énarque dans deux plus cinq ans, la mission sera terminée. Les institutions du pays seront des coquilles vides et très fissurées. Les traces du passé seront pour la plupart défigurées. L’histoire sera réécrite. La soumission économique sera maximale pour une population chassée aux frontières du seuil de pauvreté. Le nouvel ordre mondial sera la seule issue proposée et perçue comme salvatrice par la masse informe des êtres humains. Un nouveau totalitarisme pourra écraser ce qui restera des Etats et des hommes libres. Nous serons vraiment dans un cauchemar éveillé.

Régis DESMARAIS

* : ce texte est une œuvre de fiction empruntant des éléments de réalité pour les placer dans un contexte inventé. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne peut être qu’une coïncidence fortuite et malheureuse… 



116 réactions


  • Clocel Clocel 7 juillet 11:22

    Z’êtes complotiste ! smiley

    J’ajoute au dossier :

    1 2


    • Aimable 7 juillet 11:48

      Il n’a peut être pas tort puisque Dupont Moretti est placé a la justice , cela ne peut être que pour la détruire , pour ce travail il n’y a pas meilleur que lui .


    • Clocel Clocel 7 juillet 11:54

      Aimable,

      Il y aurait donc encore quelque chose à détruire dans notre système judiciaire !?


    • Aimable 7 juillet 11:59

      Pour qu’il nomme un tel personnage a ce ministère , il faut croire que oui .


    • JL JL 7 juillet 12:22

      sur (1) on peut lire ça :

       

      « Il y a par contre une opposition contrôlée qui sert de levier à des opérations de manipulation de masse ou encore à la division à l’infini des clivages sociétaux en exploitant de fausses thématiques porteuses au sein du prolétariat et du sous-prolétariat comme l’immigration. Quoi de mieux en effet qu’une heure de la haine durant lesquelles les Lumpenproletariat de l’Hexagone verraient leurs haines contre « ceux d’en-haut » évacuées vers d’autres canaux que le système excelle à créer de toutes pièces »

       

       Avis aux frontistes.

       

       

       « La conscience des masses n’a besoin d’être influencée que dans un sens négatif ». Orwell


    • arturh 8 juillet 09:14

      @Clocel « un système dont le seul objectif est la maximisation des rendements financiers. » Donc c’est le seul objectif d’un élève d’une école, L’École Nationale de l’Administration, qui a été créée en 1946 par Maurice Thorez à son retour de Moscou où il avait passé la guerre sous la protection de Joseph Staline à la suite du Pacte germano-soviétique. En même temps qu’il créait l’ENA, Maurice Thorez créait la Statut de la Fonction publique qui donnait aux salariés de l’Administration française le même statut que les salariés en URSS. Et donc la France, où l’alternarive démocratique consiste à choisir un fonctionnaire pour devenir président, la France qui, grâce à l’ENA et le statut de la fonction publique, est devenue championne du monde des impôts, serait en réalité victime d’un vaste complot de Lafinance. Trop fort le complot. 😎


    • vraidrapo 8 juillet 17:11

      Apparemment Dati et Taubira n’avaient pas fini le travail...

      Il aurait dû nommer Konh-Bendix avec sa grande gueule, les Députés n’auraient eu qu’à bien se tenir.


    • V_Parlier V_Parlier 8 juillet 23:15

      @vraidrapo, Dati n’avait pas fait grand chose.

      Vous oubliez la dernière, Belloubet, et ceux bien avant Dati...


    • V_Parlier V_Parlier 8 juillet 23:19

      « Il aurait dû nommer Konh-Bendix » => Moi je m’attend à Assa Traoré au prochain remaniement...


  • JL JL 7 juillet 11:50

    Dupont Moretti, un champion de l’acquittement au ministère de la Justice : les crapules en ont rêvé, Macron l’a fait.


    • JL JL 7 juillet 12:27

      Macron comme ses semblables, en campagne c’est Dr Jekyll et au pouvoir c’est Mr Hyde.

       

       https://www.youtube.com/watch?v=v1m3MiOeHk8


    • goc goc 8 juillet 11:12

      Il est clair que le choix d’« aquitator » par macaroni a un but précis : faire payer par le contribuable, un avocat apte à le « protéger », lui et ses sinistres, responsables de la gestion (volontairement ?) catastrophique de la pandémie en France.

      On peut aussi par la même occasion, constater le retour en force du nabot au travers de ses valets préférés (roseline, darmarin, dupont, etc..). On peut donc penser qu’assez rapidement, on va voir les affaires de sarko s’améliorer. Il faut dire qu’il n’en attend pas moins de la part de son « poulain », surtout avec le coup de pouce avec l’affaire Fillon, arrivée fort-à-propos en pleine campagne présidentielle.

      Par contre, je serais macaroni, je me méfierais du nain, car avec la nomination de darmanin, c’est le contrôle par ce dernier, de toutes affaires louches pouvant survenir avant 2022. Et même je ne serais pas surpris de voir apparaitre « talonnettes1er » comme sauveur de la France, une fois qu’il aura massacré son protégé.

      Enfin j’ajouterais que la nomination de la bachelotte est en fait un mal-entendu, car au vu de sa garde-robe (un vêtement différent chaque jour), elle n’est pas ministre de la CULture, mais de la COUture.


    • samy Levrai samy Levrai 8 juillet 14:16

      @ JL,

      Nous ne faisons plus ni nos lois ni notre justice, ce sont des compétences de l’UE.

      Le larbin du larbin du larbin,.... se trouve être garde des sceaux... la belle affaire ( pour lui même et les avantages qui l’accompagnent ).


    • vraidrapo 8 juillet 17:14

      Pour sauver les fesses de Talonnettes-Bismuth avec ses 4 casseroles, fallait une grosse pointure. Après le sauvetage de Balkany, la marge est étroite...


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 20:51

      @ samy levrai,

      Nous ne faisons plus ni nos lois ni notre justice, ce sont des compétences de l’UE

      .

      Merci pour ce rappel, car les Français sont encore tombés dans le panneau !

      Ces Ministres sont de bons comédiens, finalement, ils arrivent à faire croire qu’ils décident de quelque chose... !! Les européistes sont interchangeables, ils ne décident plus de rien d’important. Gauche ou Droite ne signifient absolument plus rien, ce sont tous des libéraux, donc tous de Droite !

      •  

      Et contrairement à ce que croit l’auteur du billet, l’ENA n’y est pour rien, tous les pays européens appliquent les GOPé de la Commission européenne.

      .

      Quand un pays ne gère plus ses frontières, sa monnaie, son budget, ses lois, ses politiques économiques & sociales, sa politique étrangère et sa Défense, il ne reste à gérer que les questions sociétales et la couleur des rideaux de Matignon....

      .

      Tout ce cirque sert à cacher 2 choses :

      1/ Qu’il n’y a plus de politique intérieure nationale, mais uniquement des politiques européennes.

      .

      — 2/ Que le 20 Mai 2020, la Commission européenne à envoyé à Macron sa feuille de route pour 2020/2021.

      (...) Le point 20 comporte des mesures visant à améliorer « l’environnement des affaires ». En plus des éléments donnés en conclusion des GOPÉ 2020, et déjà mentionnés ci-dessus, on peut noter : dérégulation du secteur des services, notamment pour « les professions réglementées » et pour la distribution, et « flexibilité réglementaire » pour susciter un « rebond » après la crise du covid 19.

      .

      .3) Le point 24 des considérants confirme le point 7) pour ne laisser aucun doute sur le fait que les mesures de sauvegarde autorisées ne doivent être que conjoncturelles, et indique que les GOPÉ 2019 restent en vigueur :

      « tandis que les recommandations présentes visent à contrecarrer les impacts socio-économiques de la pandémie et à faciliter le rétablissement de l’économie, les GOPÉ de 2019 adoptées par le conseil le 9 juillet 2019 couvrent des réformes qui sont essentielles pour répondre aux défis structurels qui se posent à moyen et à long terme. Ces recommandations restent pertinentes et continueront à être suivies à l’occasion du cycle du « semestre européen » de l’année prochaine ».

      Les GOPÉ 2020 sont donc conçues comme des poupées russes : elles comprennent pleinement les GOPÉ 2019 dont nous avions fait une analyse détaillée et qui comportaient par exemple l’exigence de réformer les retraites.
      Cette exigence est donc implicitement confirmée par les GOPÉ 2020....etc

      .

      En clair, ça ressemble à un Gouvernement, mais ce n’est pas un Gouvernement !

      Ce sont juste des petits gouverneurs de la province France, chargés d’appliquer des politiques économiques & sociales décidées à l’étranger : à Francfort, à Berlin, à Bruxelles & à Washington.



  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 7 juillet 12:04

    « C’est trop bon de voir que pour cette nouvelle forme d’esclavage, il n’y a personne pour protester…

    Jeune énarque dans deux plus cinq ans, la mission sera terminée. Les institutions du pays seront des coquilles vides et très fissurées »

     

    Non,

    Pas d’accord, de nombreux Français de France protestent.

    Pas d’accord parce que plusieurs prophéties hors Ecriture et une prophétie de Daniel 7 :24-26 lui donne jusqu’à novembre 2020 seulement.

    https://www.agoravox.fr/commentaire5788599


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 juillet 12:14

    Le problème, c’est que l’ordre de mission est établi par les globalistes qui avancent masqués : une sorte d’état profond transnational.

    S’il existe une main invisible, c’est bien celle-la qui, contrairement à la formule d’Adam Smith a propos du marché, n’est pas seule ment une image pour représenter un principe régulateur naturel, mais une bande de gens armes anonymes.

    Les Chinois ne sont pas globalistes, ils sont mondialistes, comme leurs alliés ’démocrates’ américains.

    Trump n’est pas globalistes, il est isolationniste et suprématiste. 

    Pour l’axe City-Fed-BCE, ces deux courants ont fait leur temps.

    L’hallali est sonné, la meute est lancée, les bêtes sont déjà blessées et se contorsionnent’ confinement après confinement, mais la cour ré ne s’arrêtera qu’avec une mise à mort.

    Le tableau de chasse risque d’être impressionnant.


  • Giordano Bruno 7 juillet 13:17

    Tous est maintenant prêt pour le grand reset.


    • V_Parlier V_Parlier 8 juillet 23:24

      Un « global reset » avec des Floyds, une machine à billets, une station spatiale, du green washing et des manifs... Mais finalement, c’est quoi la différence avec maintenant ?


  • Kapimo Kapimo 7 juillet 14:15

    Oui, bon article, c’est bien de cela qu’il s’agit.

    Macron n’est qu’un employé, mais un employé qui jouit à détruire comme son role l’implique, un pervers en fait. Macron va très loin, trop loin en fait, par pur narcissisme pervers, et je pense/j’espère qu’il aura du mal a être réélu.

    D’autre part, même si Macron détruit la France, il n’est pas dit que les globalistes réussissent, à commencer par les US ou Trump a encore une chance d’être ré-élu.

    Tout ça finira inévitablement dans le sang.


    • Drugar Drugar 8 juillet 12:07

      « ...et je pense/j’espère qu’il aura du mal a être réélu. »


      Je pense que Macron était un « one shot » pour le système. Si on en croit Attali, le prochain pion du système sera une femme. Pour ma part, cela fait un moment que je pense à Amélie de Montchalin, car cela permettra de refaire le coup du « jeune et dynamique » qui avait bien marché, doublé du combo « femme », combo déjà en partie utilisé avec Ségolène Royale.

      Par ailleurs, et c’est un des arguments les plus importants à mes yeux, Amélie de Montchalin est une Young Leader de le French-American Foundation (promotion 2018), comme le sont François Hollande (promotion 1996), Emmanuel Macron (promotion 2012) et Edouard Philippe (promotion 2011), entre autres..

      Parmi ces Young Leaders, on retrouve également des gens comme (liste très loin d’être exhaustive) :

      Arnaud Montebourg
      Valérie Pécresse
      Pierre Moscovici
      Nathalie Kosciusko-Morizet
      Najat Vallaud-Belkacem
      Fleur Pellerin
      Cédric Villani

      ça commence à faire beaucoup de gens aux affaire qui sont passé par la case Young Leader...


    • Kapimo Kapimo 8 juillet 15:04

      @Drugar

      Oui, vous avez raison, le système ne laisse désormais plus passer que des personnes pré-selectionnées et dont on a pu mesurer l’engagement/la soumission au globalisme (l’émergence d’un Asselineau dans ce contexte est un véritable tour de force).

      Pour compléter votre liste des réseaux de pouvoir mondialistes, on retrouve aussi les personnalités politiques suivantes ayant suivi le programme Young leader de la French-american fondation :

      François Hollande, Alain Juppe, François Léotard, Bruno Le Roux, Nicolas Dupond Aignan, Marisol Touraine,

      Il y a aussi de nombreux influenceurs et dirigeants économiques dont les plus connus sont

      Jean-Marie Colombani, Christine Okrent, Denis Olivennes, Alain Minc, Bernard Guetta, Guy Sorman, Jean-marc Jancovici, Laurent Joffrin, Yves de Kerdrel, Anne Lauvergeon, Mathieu Pigasse etc..

       

      A noter aussi l’existence du programme Young Leaders Engagés de l’institut Aspen France crée en 1983, dont la liste n’est pas accessible mais dont on connait Cécile Duflot, Laurent Wauquiez (décidément…).

       

      Enfin, le dernier-né de ces programmes forme des Young leaders France-Chine

      Olivier Veran et sa femme la député Coralie Dubost (https://www.youtube.com/watch?v=R2byVuKQo2I), Sybile Veil (pdg radio-France) ont suivi ce programme

      A noter que Brune Poirson a aussi suivi ce dernier programme. Brune Poirson est probablement la personnalité correspondant le mieux aux désidératas mondialistes :

      • femme
      • Franco-américaine
      • Diplomée de la London School of Economic, cœur du globalisme
      • Young leader France-Chine
      • Ex-secrétaire d’état à l’environnement, qui souhaitait « changer les comportements » (l’homme nouveau ?).

      Désormais politiquement libre, elle pourrait nous refaire une Macron pour surgir en 2022, mais il semble qu’elle manque un peu trop de talent réthorique, même si elle a appris à mentir avec aplomb comme toutes les personnes précitées.

       


    • Drugar Drugar 8 juillet 15:49

      Tout à fait d’accord avec vos remarques. Oui les Young Leader France-Chine sont aussi à observer de près. Du coup, ou sont nos « zélites » qui défendent sincèrement les intérêts de la France et des français ? A part Asselineau (bien d’accord avec l’idée du « tour de force »), je ne vois rien que le soleil qui poudroie (merci au monarc Soleil...), et l’herbe qui verdoie (merci EELV...)

      Brune Poirson peut également être une candidature plausible. Mais Amélie de Montchalin est un peu plus avancée dans le parcours car elle a été, depuis 2017, députée LREM, puis secrétaire d’état aux affaires européenne (c’est une européiste plus que convaincue) dans le gouvernement Philippe II et maintenant Ministre de la Transformation et de la Fonction publique (ancien poste de Darmanin) dans le gouvernement Cache-sexe. Elle grimpe, elle grimpe la chipie smiley.

      Elle a également été diplômée de HEC Paris et de Harvard qui sont de très bon gages de formatage à l’idéologie mondialiste. Cependant, contrairement à Brune, elle pourrait pâtir de son appartenance à LREM, qui a très mauvaise presse (si je puis dire !!) dans le pays.


    • eau-pression eau-pression 9 juillet 09:03

      @Drugar

      Les primaires socialistes de 2006 auraient-elles été trafiquées ? Je ne l’ai pas entendu dire. On a vu des électeurs préférant la féminité d’une Ségo aux mécaniques intellectuelles de gros calibre qui leur étaient proposées en alternative.

      Chez les bipèdes de sexe féminin qui se projettent sur votre horizon 2022 (et vous pourriez ajouter la blonde Marion), on a l’impression que la dialectique qu’elles nous servent est déconnectée des émotions personnelles.


  • McGurk McGurk 7 juillet 14:45

    La soumission économique sera maximale pour une population chassée aux frontières du seuil de pauvreté.

    C’est déjà le cas.

    Avec la crise sanitaire provoquée par le gouvernement, ce dernier a emprunté à l’UE une somme à rembourser sur trente ans. Nous avions déjà sa main-mise judiciaire, politique et il ne manquait plus que la laisse économique pour une soumission totale.

    Maintenant que c’est chose faite, bon nombre de générations (dont la mienne et à venir) sont sous contrat d’esclavage économique, sous contrôle des puissances financières qui ont tué le pays grec et exigé des choses inadmissibles.

    On a, de fait, hypothéqué l’avenir de millions de citoyens présents et à venir pour un jeu de pouvoir et d’argent jeu qui n’aura de fin qu’avec l’écroulement définitif de la démocratie mourante (hélas), du surendettement du pays via des politiques absurdes et donc, par voie de conséquence, de cette UE « salvatrice » pour « faute de payement ».

    Mais les financiers à l’origine du prêt seront toujours là et feront leur possible pour plonger notre pays dans l’abysse jusqu’au remboursement du dernier centime. Faute de quoi les mécanismes économiques internationaux seront similaires à ceux étrillant déjà Cuba, la CDN ou l’Iran avec une possible guerre à la clé pour se servir au passage.

    Un nouveau totalitarisme pourra écraser ce qui restera des Etats et des hommes libres. Nous serons vraiment dans un cauchemar éveillé.

    C’est, encore une fois, déjà le cas.

    Il n’y a plus de débat public libre en France. Tous les sujets sont choisis par le pouvoir et les autres passés sous silence, voire écartés (répression, arrestations, médias insultants et déformant la réalité).

    La démocratie, c’est le débat permanent et la confrontation perpétuelle des idées. Lorsqu’il n’y a plus de liberté de s’exprimer càd exercer ses droits fondamentaux garantis par la constitution , il n’y a plus de liberté tout court.

    Cela va même plus loin car la constitution évoque clairement la liberté d’avoir ses propres idées et d’en parler.

    Deux points annihilés par cette propagande qui tue les idées « dissidentes » dans l’œuf (ici dans le cerveau des citoyens trop abrutis pour penser), culpabilise le peuple d’en avoir d’autres que la nouvelle orthodoxie du moment, les contraint à avoir peur (infos mensongères et totalement déformées) et sort en dernier recours le bâton (amende, prison, police répressive).

    Le cauchemar dure depuis très longtemps. A ceci près que, même sous Chirac (qui a effectivement ses casseroles), on employait pas la Justice et la police pour traquer les opposants. La politique et les mots avaient autrefois leur importance, même si c’était dans un but malsain.

    Le « nouveau monde » n’est qu’une double prison, celle du pouvoir politique et de l’UE.


  • samy Levrai samy Levrai 7 juillet 15:57

    FREXIT, très vite !


    • V_Parlier V_Parlier 8 juillet 23:27

      Déjà trop tard. Plus ça se fait tard plus c’est difficile, et les français se dégonfleront devant les difficultés.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 21:01

      @Parlier,

      Plus ça se fait tard plus c’est difficile, et les français se dégonfleront devant les difficultés.

      .

      Je ne crois pas qu’ils se dégonfleraient. 

      La preuve, ce sont tous « éléments de langage » utilisés par Macron & son gouvernement : « des usines en France », « la souveraineté » etc

      Les Français sont les plus grands opposants de la planète à la mondialisation !

      Et ils ont vu que l’UE ne servait à rien, que les productions étaient délocalisées, y compris les productions stratégiques, et ils cherchent une issue politique.

      .
      Hélas, à cause de la censure depuis 13 ans, les Français ne connaissent ni l’UPR, ni son programme, ni le Frexit.


  • madiran 7 juillet 16:30

    Moi j’aurais aimé mettre 6*.

    Pas sur que Macron a besoin d’être réélu, l’économie de la France sera dans un tel état que personne voudra prendre la main !


    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 7 juillet 18:37

      Pas sûr même qu’il y ait encore des élections ... Un état d’urgence permanent à venir, une nouvelle « crise » pour le justifier, effectivement il y aura peu de candidats pour reprendre la main et s’il y en a ils seront dézingués.


    • germon germon 9 juillet 08:56

      « personne voudra prendre la main »

      J’ai pourtant le souvenir d’un homme qui voulu prendre la main suite au désastre de l’armistice. Et le souvenir des Français qui ont tout fais pour lui casser les jambes.

      Il n’y en a pas un quelque part qui reprendrais NOTRE FLAMBEAU ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 21:04

      @Germon

      Il n’y en a pas un quelque part qui reprendrais NOTRE FLAMBEAU ?


      Il y a l’UPR, censurée depuis 13 ans, dans l’indifférence générale de tous ces grands démocrates sur canapé !


  • moderatus moderatus 7 juillet 16:39

    Bonjour, 

    Observateur de la société, j’exprime un point de vue sur notre monde sans être rattaché à un courant politique ou à un groupe de pensée. 

    ==========================================================

    Complètement en phase avec votre démarche libertaire, ne pas défendre une paroisse mais être un observateur attentif. Votre vision orwellienne me parait correspondre au monde qui malheureusement nous attend.

    L’abandon de notre nation, de notre culture, de notre identité au profit d’un mondialisme destructeur de l’humain.


  • Allexandre 7 juillet 16:57

    Excellent article. Tout est dit et bien dit.

    Je rajouterais seulement que cette destruction de l’Etat et des Nations a été pensé de longue date par des intelligences démoniaques qui ont cru pouvoir avancer masquées. Il est cependant encore possible de contrer ces monstres si les peuples arrivent à réaliser qui est derrière tout cela.

    Il ne faut jamais oublier que la caste destructrice a pour moteur, et ce depuis longtemps, la famille Rothschild. Tout est dit. Le sionisme a presque réussi son plan machiavélique.

    Comprenne qui voudra !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 21:35

      Détruire les Nations, c’est ce qui arrange le mieux le capitalisme mondialisé !

      Les Nations européennes, si elles sortaient de l’UE & de l’OTAN, seraient toujours capables de faire des lois pour revenir en arrière, avant l’ UE, et avant la mondialisation.
      .

      Séparer à nouveau les banques, revenir au Franc & à la Banque de France et ses prêts à taux 0%, remettre en place les frontières, les taxes aux importations et les quotas, le contrôle des mouvements de capitaux etc 

      .

      Bref, tout ce qui est dans programme de l’UPR !

      Ce serait une cata pour les profits des mondialistes !

      Donc, pour détruire les Nations européennes, ils ont donc inventé un truc dès les années 70 : les euro régions, morceler tous les pays et faire une Europe des Régions. Ce sont les Verts qui sont les propagandistes les plus actifs de cette brillante idée.

      Ecoutez Emmanuelle Cosse, vous serez édifié !

      C’était en 2013, et Philippot approuve l’Europe fédérale des régions.


  • Esprit Critique 7 juillet 17:11

    Une excellente analyse !


  • harry stot 7 juillet 18:07

    Article courageux !

    Détruire pour reconstruire ( ordo ab chaos...)

    Voici comment on s’y prend pour détruire une nation :

    https://youtu.be/sv6IyXiiXNM


  • Désintox Désintox 7 juillet 19:59

    Naomi Klein a bien décrit comment les ultra-libéraux exploitent les chocs sociétaux pour accélérer leurs « réformes ».

    Avec la COVID, nous allons être servis !


    • Emohtaryp Emohtaryp 8 juillet 13:53

      Ahhh !

      « Exploitent » et fabriquent aussi ! ex le nine eleven...( entre autres...)

      Relis bien la stratégie du choc entre les lignes.... 800 pages !

      Fais gaffe, tu vires dans le « complotisme », Totox... smiley


  • Attila Attila 7 juillet 20:21

    Avec un tel degré d’infantilisme, on n’a pas le cul sorti des ronces :

    Quelle extase de dézinguer un possible traitement au motif que son évaluation n’a pas suivi une méthodologie récitée par cœur notamment par des armées de jeunes diplômés incapables de s’adapter à la réalité du terrain "

    On reconnaît un adulte à ce qu’il s’appuie sur des preuves. En matière scientifique, les preuves sont apportées par des études qui respectent scrupuleusement une méthodologie qui a elle-même fait ses preuves depuis des dizaines d’années de pratique.

    Voici un jeune diplômé depuis longtemps, il nous dit ce qu’il a fait lorsqu’il a été confronté à la même situation que Raoult : tout le contraire ! Un témoignage que les neuneus ont la trouille de regarder.

    Pr Antoine Flahault, à partir de la minute 34.

    .

    Chloroquine : les graves erreurs scientifiques de la méthode Raoult.

    .


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 7 juillet 21:59

      Une fois de plus, il ne s’agit pas de dire que la méthodologie est sans intérêt. La méthodologie est un mode opératoire, un outil, mais un parmi d’autres. Ce qui est regrettable c’est cette paupérisation intellectuelle qui consiste à dire, croire et proclamer qu’il n’existe qu’une seule méthodologie possible, fiable et sérieuse pour évaluer l’efficacité d’un traitement. Il y a les études randomisées mais elles ne sont pas le seul rand de preuve qui existe. Les études observationnelles ont ausis leur intérêt. Une méthodologie n’est pertinente que si elle est adpatée au contexte dans lequel elle est appliquée. On reconnaît un adulte à ce qu’il s’appuie sur des preuves. Les preuves proviennent de l’observation et de la compréhension d ece que l’on observe. Quand on traite plus de 3 000 malades et que l’on observe une baisse importante d ela charge virale en quelques jours, cette observations est une preuve d’un effet positif d’un traitement.

      Enfin deux récentes études américaines viennent de montrer que l’hydroxychloroquine a un effet important en matière de baisse de mortalité. Ces deux études se rajoutent à d’autres études qui montrent aussi un effet positif du traitement de Raoult. Après, bien sûr, on peut se placer dans le champ de l’idéologie et de dire que tel traitement ne marche pas parceque on l’a décidé, quitte à écarter des preuves d’efficacité, quitte à accepter un autre traitement dont aucune étude ne démontre un effet positif sur le taux de mortalité.

      Après Flahault est focalisé sur l’essai randomisé en double aveugle donc une seule méthodologie et une méthodologie qui implique de donner de la « farine » à des malades qui peuvent mourir en quelques semaines. C’est son droit de raisonner ainsi mais c’est terrifiant d’un point de vue éthique. 


    • Attila Attila 7 juillet 23:09

      @Régis DESMARAIS

      Que cela vous plaise ou pas, pour l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité des médicaments, l’étude clinique randomisée en double aveugle donne le plus haut niveau de preuves.

      Ce n’est pas vous ni moi ni les hordes fanatisées adoratrices de la chloropine qui en décident : c’est la méthode elle-même qui a fait ses preuves au bout de plusieurs dizaines d’années de pratique.

      Lancer un traitement sans une étude clinique randomisée est contraire à l’éthique, car on n’a pas la preuve de l’efficacité et de l’innocuité du médicament pour traiter cette maladie là.

      Ça, c’est du délire :

      Après Flahault est focalisé sur l’essai randomisé en double aveugle donc une seule méthodologie et une méthodologie qui implique de donner de la « farine » à des malades qui peuvent mourir en quelques semaines. C’est son droit de raisonner ainsi mais c’est terrifiant d’un point de vue éthique. "

      .


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 7 juillet 23:29

      Excusez moi de vous dire cela, mais vous positionez mal le débat. La question n’est pas de savoir si cela me plaît ou me déplaît, idem pour vous. En effet, ce qui me plaît ou déplaît n’a d’importance et d’intérêt que pour moi. Je raisonne au regard des faits et de la richesse de nos savoirs. Après plusieurs milliers d’années d’histoire humnaine, et après ces deux derniers siècles prodigieux en termes de découvertes, croire, dire et affirmer qu’il n’y a qu’une seule méthodologie satisfaisante pour évaluer l’efficacité d’un médicament, c’est d’une grande pauvreté intellectuelle. Il existe différents niveaux de preuve et différentes méthodologies. Ces différentes méthodologies correspondant ouvent à des usages et des besoins eux aussi différents. Plaquer les essais randomisés sur tout et à tout moment est absurde et la marque d’un façonnage inquiétant

      de l’esprit. 

      La preuve par l’observation, dans le cas d’une pandémie fulgurante est l’une des méthodes les plus éthiquement appropriées et au final, quand le volume d ela population observée est très important, scientifiquement non contestables. 

      Je ne suis pas un adorateur de l’hydroxychloroquine mais quand un essai sur plus de 3 000 personnes donnent des résultats importants en terme de rapidité de baisse de charge virale et de taux de mortalité, je ne comprends pas que l’on conteste ces résultats au motif que cet essai n’est pas randomisé. Tenir ce discours relève presque de la litanie sectaire. Nous sommes des milliards d’êtres humains à constater que l’eau désaltère, faut-il faire un essai randomisé pour affirmer que l’eau désaltère alors que le nombre d’observations suffit à conclure à cette propriété de l’eau ? A un moment donné, il faut retrouver sa liberté, son bon sens et son sens de l’observation critique.

      Dans ce débat, l’hystérisation qui s’est immiscée dans le débat sur le traitement contre le Covid-19 pose problème. J’observe enfin que la rigueur/ferveur méthodologique pour les essais randomisés s’accomode bien de piètres études pour dénoncer l’hydroxychloroquine ou vanter le Remdésivir. Ce problème de cohérence provoque un indéniable malaise dans le débat.


    • Ruut Ruut 8 juillet 06:19

      Ah le fantasme de la statistique foireuse contre le traitement efficace.

      Lorsque le traitement fonctionne, il est criminel de faire une étude placebo.


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 06:32

      miracle au Brésil ...

      Bolsonaro atteint par un mal mystérieux a bu un verre de boldoflorine et s’est senti mieux quelques minutes plus tard ... il devrait en donner à sa population ...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 juillet 09:05

      Il se passe le même genre de blocage d’expérimentation par les scientifiques du système quand une personne qui n’est pas du système trouve des résultats qui infirment la théorie de l’évolution.

      Guy Berthault, par des expérimentations en canal, a remis en cause les datations stratigraphiques et le principe de continuité de Lyell. L’enfouissement des fossiles dans les sédiments a été brutal (quelques jours) et non pas lent (Millions ou Milliards d’années) comme le raconte Lyell qui dit que les sédiments se sont accumulés lentement et petit à petit sans catastrophisme. Lyell est une des bases des chronologies longues et sa théorie énoncée en 3 principes par Sténon (superposition, continuité, horizontalité originelle) a été démontrée fausse par les travaux de Guy Berthault qui a expérimenté en canaux que la stratification se forme par des dépositions simultanées. Vous verrez sur ce lien que Guy Berthault a travaillé avec A.V. Lalomov et M.A. Tugarova, deux scientifiques russes. Ce ne sont donc pas des pseudos scientifiques. http://www.creationworldview.org/articles_view.asp?id=110

      Les études de Guy Berthault sur la formation rapide des roches sédimentaires mettent par terre la fameuse théorie de Lyell qui disait que ce sont par des dépôts lents qu’elles se sont formées. Les travaux de Guy Berthault publiés dans la revue scientifique Fusion N° 81 en mai-juin 2000. http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Fusion-81/F81.5.pdf

      Le principal argument était que ses travaux ayant été effectués à petite échelle sur des canaux en laboratoire, on ne pouvait les extrapoler au déluge qui aurait eu lieu sur la terre. Voyez la subtilité oiseuse de cet argument qui lui interdit toute extrapolation et donc toute possibilité de prouver. Pourquoi ? Mais simplement parce qu’il faut de nouveau qu’un déluge ait lieu pour prouver grandeur nature, et non en extrapolant, que les strates se forment brutalement par les courants d’eau.


    • harry stot 8 juillet 13:08

      Effectivement, la stratigraphie est le seul argument qu’on les évolutionnistes quand je leur dis que d’un point de vue épistémologique, l’évolution n’est pas scientifique.

      Une théorie se doit d’être prédictive et les évolutionnistes disent que c’est prédictif puisque l’on s’attend en descendant dans les strates à trouver des élément plus anciens..

      Berthaud à au mois proposé quelque chose de différent, avec exp à l’appui et ses travaux sont plus crédibles que ceux de lyell qui datent un peu..

      On reproche aussi a Berthaud d’être croyant à une religion, tandis que ses détracteurs sont des croyant en la science dévoyée, ce qui n’a rien de scientifique.

      Mais bon, pour les crétins qui n’ont pas discernement c’est la réalité perçue qui compte et non la vérité.(la propagande à de beaux jours devant elle)

      En gros, la vérité est devenue une construction sociale..

      D’où l’utilité de posséder les médias, même si c’est à perte( financé par argent public)pour pouvoir garder le troupeau sous son joug.

      On a vu que le Lancet est passé du côté obscure et a perdu en crédibilité.


    • Attila Attila 8 juillet 13:19

      @aux lecteurs adultes, s’il en reste.


      La folie chloroquine est révélatrice de l’état mental de la majorité des français. Alors que des générations de chercheurs ont travaillé pendant plusieurs siècles pour obtenir un instrument de connaissance puissant et fiable – la science-, il a suffit qu’un Tartarin marsellais joue la comédie de la rebellitude pour que la majorité soit subjuguée et gobe la fable de l’efficacité de la chloroquine contre le coronavirus.

      Il a fallu des dizaines d’années pour mettre au point et mettre à l’épreuve une méthode de recherche pour évaluer l’efficacité et l’innocuité des médicaments : l’étude clinique randomisée en double aveugle. Il suffit d’en respecter scrupuleusement les règles et le protocole pour obtenir un résultat fiable. Et c’est d’ailleurs grâce à cette nécessité de suivre scrupuleusement les règles et le protocole qu’on peut détecter les études frauduleuses : celle du Lancet comme celles de Raoult ne respectent pas les règles et les méthodes de la démarche scientifique.

      .

      Mais voilà, les résultats de ces études rigoureuses peuvent ne pas êtres conformes à ce que pensent les gens dans leur tête. C’est là qu’on voit les adultes par leur comportement : les résultats de l’étude sont le contraire de ce que je pensais. Bon, l’étude a été vérifiée et revérifiée. Tout est correct, donc le résultat est sûr et prouvé : je suis adulte, je m’incline devant les preuves. Je me suis trompé, ce que je pensais ne correspond pas à la réalité.

      Les gens parlent de ce qu’ils ne savent pas avec une assurance proportionnelle à leur incompétence.

      .

      Sur la fraction des gens qui fonctionne en mode paranoïaque, il ne faut pas espérer un résultat


      .


    • Attila Attila 8 juillet 13:19

      Ce comportement infantile de la majorité des français se vérifie dans bien des domaines :

      Des politiques sont corrompus ? On fout la politique à la poubelle et on ne vient plus voter. On ne veut surtout pas admettre que les plus corrompus sont ceux qu’on voit le plus souvent à la télé et on a la flemme de s’informer sur les autres.

      Des dirigeants syndicaux sont corrompus ? On fout les syndicats à la poubelle alors qu’il faudrait adhérer massivement à un syndicat pour virer les corrompus de la direction.

      Des scientifiques et des médecins sont corrompus ? On jette la science et la médecine à la poubelle pour faire confiance à des bonimenteurs de foire.

      Après avoir craché à la gueule de la science, de la médecine et des médecins, ces français neuneus n’auront pas le droit de se plaindre que personne n’ait plus envie de devenir médecin.

      .

      Dans leur majorité, les français sont devenus des pov’petits n’enfants perdus dans leurs rêves et n’ont plus les pieds sur terre. Même avec des preuves irréfutables sous les yeux, ils refusent obstinément de prendre en compte la réalité. Leurs croyances sont aussi stupides que de croire en la Terre plate et immobile.

      Entre un candidat sérieux et un bonimenteur de foire, la majorité des français suivra toujours obstinément celui qui leur dit ce qu’ils veulent entendre et qui correspond à ce qu’ils rêvent. Pas étonnant qu’on subisse la série dramatique : Sarkozy, Hollande, Macron et maintenant Raoult.

      C’est sans espoir.


      .


    • Allexandre 8 juillet 13:39

      Si je suis d’accord avec vous sur le fond, je ne partage pas tout à fait la forme.

      La succession Sarko, Hollande, Macron n’est pas le fait des Français, aussi infantilisés soient-ils, mais bien de ceux qui décident pour eux dans l’arrière-boutique qui sera le prochain président.

      Demandez donc à Attali ! il sait qui sera le prochain président, ou plus exactement la prochaine, dixit ce vieux POURRI.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 8 juillet 13:39

      @Attila

      On essaie de nous faire avaler que le premier devoir du médecin c’est la méthodologie, de réaliser des études randomisées en double-aveugle avec des placebos, mais c’est du pipeau.

      La médecine c’est avant tout l’art de guérir, et le devoir du médecin c’est de guérir son patient, en mettant en avant le principe « primum non nocere ».

      Tout le contraire de ce que l’État a poussé les services de santé à faire, y compris en gavant les gens de poison (Doliprane 3mg/jour) et en interdisant respectivement l’hydroxychloroquine et l’azythromicine.

      Resteront les chiffres : Peronne et Raoult on eu le moins de mort et on ne parle pas d’une différence assimilable à la marge d’erreur...

      Pareil aux USA.

      Pareil dans tous les pays qui ont immédiatement traité à l’HQ, comme le Portugal, la Grèce, le Maroc, et pratiquement toute l’Afrique sub-saharienne.


    • eau-pression eau-pression 8 juillet 13:46

      @Attila

      On reconnaît un adulte à ce qu’il s’appuie sur des preuves.

      On reconnaît un mort-vivant à sa vénération des protocoles.


    • Emohtaryp Emohtaryp 8 juillet 13:55

      aux lecteurs adultes, s’il en reste.

       

      Adultes ?

      Toi, tu ne l’es pas.....smiley


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 14:19

      @fifi le batave

      dans ta litanie tu oublies les pays d’Amérique du Sud dont le Brésil qui traite à la boldoflorine et dont les résultats sont impressionnants d’efficacité ... dans un mois, Brésil, Chili, Pérou auront dépassé la France ... et on peut même rajouter les USA ...

      et, pour mémoire, la Suède pourrait rattraper l’Italie ... miracle du non confinement ...


    • samy Levrai samy Levrai 8 juillet 14:29

      nono le simplet

      Les infections grippales arrivent en hivers... quelle surprise ! mais qu’est ce que cela donne en terme de morts par millions d’habitants en Amerique du Sud non confiné ? 

      C’est quand meme extraordinaire que les pays qui n’ont pas confiné aient moins de morts que ceux qui ont confiné alors que le confinement devait protéger et que le non confinement tuer des centaines de millions...

      Tu aimes être reconnu n’est ce pas ? 


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 15:16

      @samy

      je vois avec tristesse que ta capacité de compréhension et d’analyse est restée proche de zéro ...

      le chili, par exemple, après avoir joué l’insouciance, a confiné le région de Santiago le 13 mai ... sûrement beaucoup trop tard ...

      le Pérou a confiné le 16 mars mais semble t il mal respecté et le système de santé totalement effondré ... de plus le nombre de morts officiel est sous évalué de plus de 100% ...

      et pour le Brésil la sous estimation pourrait être de plus de 500% et le confinement instauré par certaines métropoles est très mal suivi ... avec un président négationniste comme l’a été Bojo ...

      l’exemple de la Suède peu contaminée au départ et devenue le 5e pays au monde en nb de morts va être battu en Amérique du Sud


    • bebert 8 juillet 15:16

      Il faut comparer ce qui est comparable 


    • samy Levrai samy Levrai 8 juillet 15:49

      @nono le simplet

      Vous nous gavez avec vos pathologies paranoïaques créées de toutes pièces par les médias ... La pandemie de la peur ne tue pas plus qu’une grippe saisonnière mais les moutons tremblotants claquent des dents sans discontinuer.

      On s’en tamponne le coquillards de vos trouilles d’enfants inadaptés, incapable de prendre le recul nécessaire face à la désinformation.


    • harry stot 8 juillet 15:57

      Tu travailles pour gilead pour dire tant de conneries, non ?

      On a beau être adulte, ça n’empêche pas d’être stupide !

      Le pire ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais l’illusion de la connaissance.


    • pemile pemile 8 juillet 16:15

      @nono « @samy je vois avec tristesse que ta capacité de compréhension et d’analyse est restée proche de zéro ... »

      Il fait peut être parti des infectés asymptomatiques qui présentent des lésions cérébrales dues au CoV-2 ?


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:24

      @samy

      Vous nous gavez avec vos pathologies paranoïaques créées de toutes pièces par les médias

      hé oui ! des centaines de milliers de journalistes complices, des milliers de journaux et de chaînes de télé complices ... et même les mourants qui retiennent leur respiration pour faire croire que c’est la covid ... pffffffffff

      sélectionné dans l’équipe de France olympique ... et dans deux catégories ... politique c’était dèjà acquis ,catégorie parano, et là santé, dans la catégorie mytho ... ça sent la médaille

      champion du monde !


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:26

      @pemile

      il reste peu d’athlètes de ce niveau sur AVX ... même fifi a un coup de mou ...


    • samy Levrai samy Levrai 8 juillet 16:31

      où en sommes nous donc des 510 000 morts prévu pour la France , champion ? 

      où en sommes nous de la pandemie la pire depuis la peste noire , champion ?

      quelle proportion de la population mondiale va disparaître, champion ?

      Vas tu psychoter devant tous les virus qui existent, champion, et rester enfermer ?

      mouque tin nez t’y verra plus claire, champion !


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:33

      @harry potter

      Tu travailles pour gilead pour dire tant de conneries, non ?

      j’imagine que c’est à moi que ça s’adresse ? tu cherches à te faire sélectionner aussi ? les places sont chères, va falloir t’accrocher ...


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:38

      @samy

      où en sommes nous donc des 510 000 morts prévu pour la France

      qui a « prévu » ces chiffres débiles ? jamais entendu parler ...

      par contre, je connais un savant de Marseille qui prévoyait plus de morts par accidents de trottinettes que de CoV2 ... comme quoi y a de gens qui racontent des conneries dans les deux sens ...


    • samy Levrai samy Levrai 8 juillet 16:45

      https://www.contrepoints.org/2020/06/06/372970-covid-19-le-modele-defectueux-qui-a-confine-le-canada

      Tiens et c’était 500 000 pour la France... en fait tu ne connais pas la vraie histoire du covid mais tu regardes la télé... et tu as les miquettes comme une adolescente pré pubère...


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:49

      @pemile

      ce matin j’ai fait un petit tour d’horizon ...

      même si on teste plus à peu près partout, le nombre de cas est en nouvelle croissance plus ou moins forte mais très nette en Israël, Australie, Ukraine,Algérie, Japon, Bulgarie, Macédoine, Rép Tchèque, Albanie ... Iran bien sûr, et sûrement quelques autres ...


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 16:53

      @samy

      en fait tu ne connais pas la vraie histoire du covid mais tu regardes la télé...

      ça fait des mois que je dis qu’ils racontent des conneries à la télé smiley

      sur AVX aussi d’ailleurs y en a plein qui en racontent depuis des mois smiley


    • vraidrapo 8 juillet 17:02

      Tenir ce discours relève presque de la litanie sectaire.

      il y a beaucoup de sectarisme en France, ça commence par l’ENA et le Jacobinisme... ensuite la cooptation et la courte échelle. Il n’est que de voir les figures médiatiques à l’écran... Peut-être que les bénéficiaires et surtout les organisateurs n’ont pas encore compris que ça se voit comme nez au milieu de la figure !


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 17:10

      @samy

      je sais bien qu’il a d’autres préoccupations en ce moment mais il en dit quoi de tout ça le mage François ?


    • pemile pemile 8 juillet 17:15

      @nono « ce matin j’ai fait un petit tour d’horizon »

      Le tourisme et le CoV-2 ne vont pas faire bon ménage smiley

      Retour de balade avec mes deux chiennes et deux beaux cèpes ramassés au bout de mon terrain.


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 17:17

      @pemile

      deux beaux cèpes ramassés au bout de mon terrain.

      j’y vais demain matin ! pleine lune oblige ... et on a eu de l’eau ces derniers temps ...


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 8 juillet 17:33

      On pourrait vous rétorquer que la folie des études randomisées est révélatrice d’un abrutissement de l’intelligence. Je ne veux pas me glisser dans ce débat stérile.

      Je ne crois pas à la fin de l’histoire, aux horizons indépassables, aux règles sacrées devenues de nouvelles religions. A tout prendre, je préfère les anciennes religions s’il fallait choisir. Je reste sur ma position, qui n’est pas butée et obsessionnelle, mais fondée sur le constat que chaque outils est utile selon le matériau que l’on doit traiter, le contexte dans lequel on doit agir. Des essais non randomisés sont certes des niveaux de preuve inférieur dans la littérature scientifique mais cette littérature ne dit pas que ces niveaux de preuve de rang inférieur ne démontrent pas l’intérêt d’un médicament et encore moins qu’il serait inefficace. Interrogez vous aussi sur les motivations qui ont été à l’origine de la création de ces essais randomisés et qui les prônent. Après, tout le monde est libre de s’aliéner à une nouvelle religion mais à la condition de respecter les autres. Traiter le professeur Raoult de Tartarin n’est pas à votre avantage car cela vous déconsidère. Mais bon, sans doute êtes vous missionné pour écrire vos commentaires. Après tout, toute religion à ses missionnaires zélés y compris la religion des essais en double aveugle, horizon indépassable de la méthodologie scientifique...d’une science soudain minéralisée comme pétrifiée dans ses certitudes et ses interdits. 


    • harry stot 8 juillet 19:33

      hé oui ! des centaines de milliers de journalistes complices, des milliers de journaux et de chaînes de télé complices ... et même les mourants qui retiennent leur respiration pour faire croire que c’est la covid ...

      Ah ça y est , tu as enfin compris, bravo !


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 19:50

      @harry Callahan

      tu fumes de la skunk ? je suis preneur de graines ... pour des raisons personnelles ....


    • nono le simplet nono le simplet 8 juillet 20:04

      @moi même

      la suppression de @x quand on répond à quelqu’un rend la conversation complétement 4e dimension ... dèjà que certains ne mentionnaient pas le com et la partie de ce com à laquelle ils répondaient, maintenant on ne sait plus à quoi certains répondent et donc ni à qui non plus ... ce qui ajoute de la clarté, sans aucun doute smiley

      quelques pubs de cul au milieu de tout ça pour faire vivre le site où le vieux mâle est très présent et on entre dans l’espace-temps dilaté comme ... non pas ça ... dilaté comme l’espace turgescent infini, la conséquence de la tour de Babel ... la fin des zaricots, la mort du petit cheval, le crépuscule des dieux ... le bordel qui ferme ses volets, le compte épargne de La Poste ... damned !


    • pipiou2 8 juillet 21:55

      Si le traitement à l’hydroxychloroquine était vraiment efficace on le saurait déjà depuis longtemps, études randomisées ou pas.

      Et on n’a pas constaté cette efficacité, fin de l’histoire...

      L’un des derniers convaincus c’est Bolsonaro, même Trump a lâché l’affaire.

      L’auteur de l’article est juste une variante de ces deux derniers hommes publics qui ne sont pas des références, études randomisées ou pas.


    • oncle archibald 9 juillet 19:19

      @ Regis Desmarais : "Quand on traite plus de 3 000 malades et que l’on observe une baisse importante de la charge virale en quelques jours, cette observations est une preuve d’un effet positif d’un traitement.« 

      Non, cette observation ne prouve absolument rien si l’on n’a pas à coté des 3000 »malades« un groupe de comparaison qui présentait les mêmes symptômes et qui n’a pas reçu le »fameux« traitement. Et cela occulte une autre observation, qui constate qu’un très grand nombre de »malades« mais porteurs sans symptômes »guérissent" très bien sans recevoir aucun traitement.


    • Old Dan Old Dan 10 juillet 13:18

      ... avec une assurance proportionnelle à leur incompétence...

      (Rires)... et avec le temps qu’ils ont à perdre devant CNews, et les regrets de ne pas avoir agi plus tôt... Bof !


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 21:47

      ceux qui décident pour eux dans l’arrière-boutique qui sera le prochain président.

      1/ Les résultats des élections sont exactement proportionnels aux temps de parole à la télé.
      .

      2/ Ceux qui décident des temps de parole à la télé, ce sont les médias, privés & publics.

      .

      3/ Et ceux qui décident de ce que doivent dire les médias dominants sont à la CIA.


      Mais arriver à faire comprendre aux Français que l’UE a été décidée par les USA, et que nous vivons dans une colonie de l’Empire américain, n’est pas une mince affaire, le soft power & sa propagande, sévissent depuis 70 ans !

      .

      « UPR : Qui gouverne la France et l’Europe ? »

      NB : Il s’agit d’une conférence de 4 heures, l’UPR fait de la politique, pas du divertissement.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 22:11

      même fifi a un coup de mou ...

      .

      Et ta soeur ! Selon le Dr. Dan Erickson le taux de létalité du Covid-19 serait inférieur à celui de la grippe.

      " En se basant sur les taux respectifs de tests positifs, le Dr. Dan Erickson a calculé que « le taux de létalité du Covid-19 serait actuellement de 0,03% en Californie, 0,05% en Espagne, 0,09% en Suède et 0,1% dans l’État de New York, en comparaison le taux de létalité de la grippe aux États-Unis est d’environ 0,13%. »

      Il rapporte par ailleurs que « des médecins de plusieurs États américains ont été « poussés » à délivrer des certificats de décès mentionnant Covid-19, contre leur propre avis ».

      Le Dr. Erickson affirme également que « le confinement et la peur affaiblissent le système immunitaire et la santé des personnes. Il y a déjà eu une augmentation significative des « effets secondaires » tels que l’alcoolisme, la dépression, le suicide et la maltraitance des enfants et des conjoints. »

      Enfin, le médecin américain recommande que « seuls les malades, et non les personnes en bonne santé ou la société entière, soient mis en quarantaine ». Et selon lui, « porter un masque n’a de sens que dans des situations aiguës comme à l’hôpital, mais pas dans la vie de tous les jours ».. etc

      .

      Et puis, j’ai un cadeau pour toi !

      "Comment se fait-il que la Gauche ait autant changé de ton ?


    • JL JL 11 juillet 08:59

      attila,

       

      ’’On reconnaît un adulte à ce qu’il s’appuie sur des preuves.’’

       

      Quand les vaccinateurs auront apporté la preuve que la vaccination contre la grippe est bénéfique en matière de santé publique, je me ferai vacciner.

       

      En attendant je considère que ces vaccinateurs, leurs groupies et vous-même n’êtes pas adultes selon votre propre définition.


  • pipiou2 7 juillet 20:29

    Depuis un demi-siècle qu’on nous dit que les Maitres du Monde veulent détruire l’Etat on ne peut que constater l’incompétence de ces démolisseurs : l’Etat est plus que jamais grassouillet, voire obèse avec ses plus de 2500 milliards de dettes.


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 7 juillet 22:02

      Il ne faut pas confondre l’Etat et l’apparence de l’Etat. Les dettes sont surtout de belles escroqueries du système financier qui ont littéralement fait en sorte que les Etats s’endettent auprès d’eux avec interdiction de refinancement via les banques centrales. Il ne faut pas aussi confondre l’Etat et ceux qui doivent normalement être à son service. A votre avis M. Macron, c’est l’Etat ??


    • harry stot 8 juillet 13:18

      Commentaire très bizarre, pour toi de la dette c’est une richesse ?

      Pas quand tu la doit en tout cas..

      Et comme par hasard, les maitres sont les banquiers !

      Tu piges un peu ?

      Le gouverne ment complice nous endettes et toi tu rembourses aux banques avec tes impots.

      CQFD


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 8 juillet 13:39

      @Pipiou2

      Des dettes qui enrichissent ? Vous fumez de la bonne, vous, c’est qui votre dealer ?


    • Emohtaryp Emohtaryp 8 juillet 13:56

      c’est qui votre dealer ?

      Benala ?  smiley


    • Yaurrick Yaurrick 9 juillet 11:17

      @Régis DESMARAIS

      Sauf que ceux qui sont normalement au service de l’état sont ceux qui ont largement participé à rendre l’état obèse et qui ne se privent pas de vivre sur le dos des contribuables. Le même état obèse qui du coup asservit les citoyens qui doivent travailler plus pour l’état que pour leurs propres personnes.

      Il n’y a aucune raison de tolérer que l’état s’endette pour simplement financer son fonctionnement quotidien que ce soit via de la dette ou par la planche à billet. C’est même pire dans ce dernier cas, les thuriféraires de la planche à billets se gardent bien de dire qu’il s’agit d’un impôt sournois car volontairement rendu invisible.


    • foufouille foufouille 9 juillet 11:33

      @Yaurrick

      c’est vrai mais valable pour le privé aussi, surtout assurances et banques.


    • pipiou2 13 juillet 13:35

      @Régis DESMARAIS
      Quelqu’un qui représente 2500 milliards est assez incontournable et très loin d’être détruit ... mais on va laisser à tous nos prix Nobel le temps pour réfléchir smiley


  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juillet 21:21

    C’est une fiction très bien troussée, un peu inquiétante à rebours des autres fictions qui elles nous permettent d’exorciser nos craintes un peu paranoïaques et dormir tranquilles ensuite. Si en plus vous voudriez que l’on se mette à réfléchir…

     Aujourd’hui, j’ai regardé LCI et BFMTV un bon moment ce que je n’avais pas fait depuis longtemps. Leurs fictions à eux sont plus sympas. Ils savent tout sur tout. Où le petit Poucet a semé ses cailloux, qui pourraient bien les lui cacher, quelles sont les arrière-pensées de la belle-mère de Blanche-Neige, qui en secret commence à se prendre pour le prince charmant et pourquoi Cendrillon restera Cendrillon. Rien n’est vraiment important ni grave. Cela me fait penser au film de Robert Lamoureux " Mais où donc est passée la 7ème compagnie ". Là, le fond c’est la débâcle mais heureusement nous avons de sacrés débrouillards. Ici, nous avons affaire à de véritables spécialistes en madame la marquise, les petits ennuis de la vie et comment tout cela n’est pas si grave. Il y en a beaucoup qui gagnent très bien leur vie paraît-il. Je crois que les salariés et les chômeurs de notre pays se demandent quelle est l’utilité sociale de ces gens-là, combien cela coûte et comment on fait pour en payer autant qui disent à peu près la même chose et des choses très différentes le lendemain.

    Eux au moins ne sont pas inquiétants. A la réflexion …


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 7 juillet 23:33

      Il faut se méfier du confort, des atmosphères ultra rassurantes. Ce qui est inquiétant est indéniablement stimulant. Je le concède, il y a bien des choses stimulantes mais s’inquiéter de ce qui se passe dans notre monde est sans doute le meilleur moyen de se poser des bonnes questions et notamment ces questions fondamentales : dans quel monde on veut vivre et de quelle manière...


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juillet 21:55

      dans quel monde on veut vivre et de quelle manière...

      Pour choisir, il faut vivre dans un pays libre, indépendant et souverain, comme les 170 autres pays du monde, comme l’Islande ou l’Argentine en 2012 : « Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques ! »

      .

      Tant que nous serons prisonnier de l’UE, de l’euro & de l’OTAN, nous serons obligés d’appliquer les Traités signés par la France, au service de la finance et des multinationales.

      Et sans démocratie, puisque chaque fois que les peuples disent NON, c’est comme s’ils avaient dit OUI.


  • Old Dan Old Dan 8 juillet 05:26

    Si la plupart de vos « présupposés » sont vérifiables ou exacts, pourquoi vos déductions sont-elles grises ?...

    La génération qui vient a compris ce que vous exposez. Elle partage vos inquiétudes (Voir Thunberg...) et s’active déjà selon ses moyens (Entraide, réseaux, créativité,...) Ne vous fiez pas trop aux apparences ; nous sommes entre 2 mondes bien différents... ( y compris les conneries !)


    • Kapimo Kapimo 8 juillet 16:31

      La génération qui vient a compris ce que vous exposez. Elle partage vos inquiétudes (Voir Thunberg...).

      C’est une blague ? Thurnberg est la quintessence du globalisme, une tete de gondole mise en avant par le système pour générer du catastrophisme CO2.

      Le changement climatique est un des outils du globalisme, une des multiples « catastrophes » médiatisées destinées à générer une envie de solution, que le système va nous proposer sur un plateau (capitalisme « vert », gouvernance mondiale etc...).


    • Old Dan Old Dan 9 juillet 05:18

      Wouah ! Quelle info à sensations...

      Est-ce vous, Kamo le petit frère autiste de Greta qui lui volait tous ses jouets ?...


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 22:19

      OD. Pauvre délirant narcissique...


    • Captain Marlo Captain Marlo 11 juillet 17:57

      @ Old Dan

      Lire en détail les 6 chapitres « de la fabrication de Greta Thunberg », ça remet les pendules à l’heure du capitalisme repeint en Vert qui tire les ficelles de toute cette propagande ... !


Réagir