jeudi 2 avril 2020 - par Florian Mazé

Lettre ouverte (écologique) à mes frères intégristes en plein confinement

Laissons respirer un peu la nature, durant la Grande Suspension, qui annonce peut-être un nouvel humanisme…

Dans mon village, le confinement est très bien observé. Je ne remarque plus ces navrantes incivilités des premiers jours. Nous sommes un village en déclin mais pas une zone de non-droit tout de même. C’est beau. Du soleil à plein pot. Le vent est parti en vacances. La Loire se la coule douce entre les bancs de sable. Un silence édifiant. Comme le titrent les journaux : la nature nous dit merci. Je marche en plein milieu des rues, des avenues, des quais. C’est à peine si je croise une fourgonnette ou un autre promeneur de chien. Un épicier ambulant livre des personnes âgées devant une jolie maison. On n’entend qu’à peine le bruit des conversations. C’est un peu le village d’il y a vingt ans, lorsque j’achetai ma propre maison. C’est un peu, j’imagine, le village des années 1950 – au moment de la sieste.

 

La Grande Suspension me donne des envies d’écologie réelle. Je sais bien que l’écologie politique n’est plus qu’un syndicat de députés, vaguement gauchistes, payés à ne rien faire. Mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain, comme le font certains droitards extrêmes qui pensent combattre le mondialisme (quelle bonne blague !) en niant l’éventualité d’un réchauffement climatique pour continuer à se gaver de technologies comme des cochons. Qu’ils relisent un peu les Rêveries du promeneur solitaire du grand Jean-Jacques !

 

Mais j’oubliais : les droitards ne lisent pas Rousseau. Et surtout pas les droitards catholiques. La nature est si belle quand il y a moins d’hommes ! Mais, la Bible en main, ils préfèrent croître et multiplier. Leur natalisme obsessionnel m’ennuie et m’excède. Croître et multiplier ; et jusqu’à quand ? La terre n’aura jamais que ses quarante mille kilomètres de circonférence. Vous comptez monter une filiale de la sainte Église catholique, apostolique et romaine sur la planète Mars ? Vous méprisez la science moderne – dont vous estimez qu’elle est œuvre diabolique –, mais vous rêvez de vaisseaux spatiaux et de colonisation intersidérale ? Ou alors, comme on ne peut pas pousser les murs, vous réservez la reproduction à quelques familles chrétiennes vigoureuses, les autres humains devenant prêtres, moines ou nonnes, ou encore relégués au rang dérisoire de célibataires laïcs puceaux et frustrés ? Restait bien un truc, assez sympa : c’est la sexualité non reproductive… Ah, mais j’oubliais : péché mortel !

 

Le pape François lui-même, qui a ses qualités et ses défauts, mais qui manifeste une sensibilité écologique louable, a déclaré qu’il faudrait peut-être, à l’heure actuelle, éviter de se reproduire comme des lapins. Ah, mais j’oubliais ! Vous êtes sédévacantistes. Pour vous, le trône de Pierre est vide, et les papes contemporains, François compris, sont des usurpateurs. Vous dites pis que pendre des juifs, mais vous ressemblez à certains sionistes qui souhaitent l’établissement de tous les juifs du monde en Israël. J’ai bien peur que l’appartement ne devienne rapidement trop petit ! Pour vous, l’appartement, c’est le monde entier : le chrétien, comme le musulman, est universaliste. Mais, hors la question d’échelle, cela ne change rien au fond du problème. En clair, excusez-moi, frères catholiques intégristes, mais vous êtes ridicules.

 

Enfin… continuez à lapiner si ça vous chante, puisque c’est la seule sexualité légitime selon les canons traditionnels ! Mais ne venez pas vous plaindre si, un jour, vos enfants vous reprochent d’être nés.

 

Phrase du pape, citée sur Libération : « Cela ne signifie pas que les chrétiens doivent faire des enfants en série. J’ai fait des reproches à une femme, enceinte du huitième après sept césariennes : Vous voulez laisser orphelin sept enfants ! »

Publicité

 

Certains d’entre nous connaissent douloureusement la dure signification de ce petit verbe, « naître », lorsque l’enfant paraît dans une famille vouée au déclin économique, au déclassement social, dans un monde de plus en plus menaçant. Les Chinois raisonnent différemment. Ils sont un grand pays, mais affublé d’un peuple encore plus grand. Du coup, pour eux, le contrôle des naissances n’est pas un tabou. Mais ils ne sont pas chrétiens.

 

Quant à moi, catholique moderne, je sais ce que vous pensez de moi, mes frères intégristes ! Je suis un hérétique, un conciliaire, un conciliant, un type voué aux flammes de l’enfer, un théiste, un rousseauiste, un souverainiste, un politique, un philosophe pour qui la voix du peuple doit primer même sur les injonctions théologiques… « Dieu vomit les tièdes », comme vous pourriez crier en pointant vers moi votre index (Index ?) accusateur. Mais faites gaffe quand même, mes frères ! Notre morale nous enseigne aussi le « Tu ne jugeras point ».

 

Un visionnaire, comme Ortega y Gasset par exemple, revenu parmi nous, dirait probablement ceci… Le catholicisme de saint Thomas, comme celui du Concile de Trente, ou même de saint Pie X, est caduc, révolu, dépassé. De toute manière, le catholicisme, bon gré mal gré, a dû s’accommoder, depuis Copernic et Galilée, de l’humanisme rationaliste et scientifique moderne. Il s’accommodera tôt ou tard d’un nouvel humanisme, qui n’existe pas encore tout à fait, mais qui rentre en gestation dans le cerveau de nos jeunes : un humanisme plus naturaliste, plus environnementaliste, moins dominateur, plus respectueux, sans pour autant sombrer dans l’hostilité frontale aux sciences, aux techniques ou… aux religions.

 

Dieu a fait de la Terre un jardin. Nous, – et vous faites intégralement partie de ce « nous », mes frères – nous en avons fait une grosse benne à ordures, bien répugnante. Un jour viendra où il faudra nettoyer la fange, faire le ménage, en un mot, dans la matière comme dans l’esprit.

 

Alors, mes frères, cessez le ridicule ! Promenez vos chiens, respirez un peu l’air frais, profitez de la Grande Suspension qui nous prépare, comme une avant-première, à de bien plus grandes ruptures ! C’est paradoxal, mais dé-confinez-vous ! Nous assistons à la déconfiture de la vieille pensée moderne, mais la plus vieille encore pensée médiévale, scolastique, ne vous sauvera pas. Les écolos, même les plus torves, ont raison sur le principe. Et l’avenir est dans leur camp. Mais ni eux, ni leurs ennemis, ne le savent encore.

 

Fraternellement.

Publicité

 

Mazé

 

Références :

— Excellent article de fond, nuancé et modéré, de La Vie sur les propos du pape François :

http://www.lavie.fr/debats/chretiensendebats/francois-et-les-lapins-un-malentendu-23-01-2015-59838_431.php

— Article, nuancé aussi, mais différent, de Libération sur la même question :

https://www.liberation.fr/planete/2015/01/19/le-pape-francois-demande-aux-catholiques-de-ne-pas-procreer-comme-des-lapins_1184294

— Démystification d’une conférence catho intégriste sur l’évolution des espèces :

https://theierecosmique.com/2016/01/20/debunking-creationnisme-dans-une-ecole-hors-contrat-des-yvelines-difficulte-moyenne-8600-mots-30-mins/

 



17 réactions


  • pallas 2 avril 2020 11:06
    Florian Mazé

    Bonjour,

    Qu’est ce que vous croyez faire ?

    Ce pays n’est remplie que de laches, pervers, faible, vos semblables

    Il ni a que les faibles qui sont des pédophiles, créant des sectes, faisant au final le parasitisme

    Il ni a que la loi du plus fort qui prévaut en ce monde, les gens comme vous me déranges.

    Salut


  • dimitrius 2 avril 2020 11:42

    Dis donc l’apôtre , si tu prends les statistiques où la population se développe le plus , c’est chez les Africains , les indiens et les Muzzs . Je suis pas catholique , mais faut pas déconner non plus , bouffer du curé n’arrangera rien à la situation merdique dans laquelle on se trouve. Faudrait aussi arrêter l’immigration massive. Mais çà en bon vert de terre , t’as pas les couilles de le dire.


    • mmbbb 2 avril 2020 15:26

      @dimitrius les eglises sont vides et les mosquees pleines . Dans certaines ecoles ou certains etats ( Turquie ) la théorie de Darwin est réfutée . Quant a l eglise salie par ces dernieres scandales de pédophiles et le livre Sodoma , cette institution a pris un coup dans l aile , elle est décadente .

      L auteur cite souvent le pape Francois 

      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/22/01016-20170822ARTFIG00186-le-pape-francois-propose-21-mesures-pour-l-accueil-des-migrants.php

      Cet auteur est atteint de cécité , le pape ne défend pas les chretiens d orient massacres .

      Le Pape le dit ; ces migrants doivent garder leur culture d origine Donc ils ne liront pas Rousseau ni Saint Augustin ! 

      C est un idiot utile des ecolo mondialistes .


    • OMAR 2 avril 2020 20:31

      Omar9
      .
      @Détritus :« ..la population se développe le plus , c’est chez les Africains , les indiens et les Muzzs.. ».
      .
      Ben, si t’es incapable ou impuissant à faire des gosses, c’est pas la faute à Keita, Nehru ou Mouloud.
      .
      Quant à arrêter l’immigration : oui mais il faut que tu commences à accepter que ce soit toi qui doit par exemple, construire ta maison ou ramasser ta propre merde :
      https://www.la-croix.com/Actualite/France/L-immigration-maghrebine-en-France-_NG_-2009-11-13-600867


    • mmbbb 2 avril 2020 20:59

      @OMAR citation d un grand philosphe francais ; Lao Collucci « les arabes viennent manger le pain des portugais » .

      Quant a construire une maison , des immeubles , il est vrai que la finition est exemplaire Mais ce n est pas la faute des ouvriers mais de ces cretins d acheteurs qui achetent au prix fort des appartements maisons bourres de defauts ! 


    • waymel bernard waymel bernard 2 avril 2020 22:43

      @OMAR il y a vraisemblablement 6 millions de chômeurs en France. Qu’on les mette au travail, il n’y a pas besoin d’augmenter l’immigration extra-européenne. Qui nous coûte déjà 100 milliards d’euros par an.


    • OMAR 3 avril 2020 11:47

      Omar9
      .
      @waymel bernard
      .
      Je rends un vibrant et grand hommage au personnel médical et paramédical qui font ce qu’ils peuvent pour sauver des vies humaines face à cette pandémie.
      .
      Et je m’incline devant la mémoire de ceux qui y ont perdu la vie, à commencer par le Dr. Jean-Jacques Razafindranazy, un français d’origine malgache :
       https://www.zinfos974.com/Coronavirus-Un-premier-medecin-d-origine-malgache-est-decede-en-France_a151333.html


    • OMAR 3 avril 2020 12:00

      Omar9
      .
      @mmbbb
      .
       Citation d un grand philosophe français, Judka Herpstu :

      «  les italiens viennent manger le pain des polonais  »


  • patrick22 2 avril 2020 12:03

    Incroyable ce que les insultes volent bas... dès qu’on ouvre la bouche....

    On n’est pas sorti de l’auberge Mr Mazé....

    ....et encore vous avez été gentil......


  • Gollum Gollum 2 avril 2020 12:10

    Je suis de tout cœur avec vous bien que plutôt pas du tout catholique et même assez anti-chrétien tellement le christianisme a été pollué, avili, par des générations de bigots apeurés et superstitieux..

    Nous assistons à la déconfiture de la vieille pensée moderne, mais la plus vieille encore pensée médiévale, scolastique, ne vous sauvera pas.


    Bien vu. La pensée moderne est haïssable cela va de soi, c’est elle qui nous a foutu dans la merde avec son rationalisme à courte vue.. et qui a fait suite aux superstitions ecclésiales et qui en a été la suite logique comme dans une sorte de réaction à des excès tellement évidents aujourd’hui..

    D’un autre côté on partait de tellement bas qu’il ne fallait pas s’attendre à des miracles non plus.

    Vouloir revenir en arrière comme le veulent la plupart des bigots réactionnaires d’aujourd’hui est voué à l’échec. Cela n’arrivera pas. Mais il n’y a rien à attendre non plus des vôtres, catholiques résiduels post-Vatican 2 et en voie de disparition.

    On ne fonde pas une nouvelle civilisation sur des veilles recettes qui ont échoué.

    À vin nouveau outres neuves, le problème est que le vin nouveau n’a pas encore été tiré.


  • Laconique Laconique 2 avril 2020 12:19

    Article intéressant.

     

    Il se trouve que je connais bien Rousseau du fait de mon parcours universitaire. Les réserves de l’Église à l’égard de Rousseau ne sont pas infondées, force est de le reconnaître. Sur le plan politique, le primat du groupe sur la liberté individuelle, on voit où ça a mené. Et pour le reste, Les Rêveries du Promeneur solitaire, La Nouvelle Héloïse, Les Confessions, c’est super à lire, mais ce n’est pas moins pernicieux. Cela mène droit au primat du sentiment, au règne de l’émotion, bref le monde hystérique dans lequel on vit, où l’amour est la grande affaire, et où une femme meurt sous les coups de son conjoint toutes les je ne sais pas combien de minutes. La nature plutôt que l’homme, c’est très anti-biblique, et les partisans de cet antihumanisme ne manquent pas sur ce site. En résumé : pas besoin d’être catho intégriste pour voir les limites des utopies naturistes rousseauistes post-soixante-huitardes. Et vous en savez quelque chose sur cette génération, je vous ai lu.

     

    Par ailleurs, l’encyclique Evangelium vitae de Jean-Paul II, sur laquelle le pape François est revenu à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de sa publication, semble toujours autant d’actualité, tant la vie humaine est rabaissée au profit d’innombrables motifs économiques, utilitaristes, hédonistes, etc.


    • Gollum Gollum 2 avril 2020 12:45

      @Laconique

      Les réserves de l’Église à l’égard de Rousseau ne sont pas infondées, force est de le reconnaître.

       smiley Ah le mot soft « réserves » pour en fait une condamnation ferme et sans appel vu que Rousseau a mis les pieds dans le plat condamnant fermement les superstitions ecclésiastiques dans sa célèbre Profession de foi du vicaire savoyard...

      Rousseau a été coincé entre deux feux. Les foudres ecclésiastiques d’un côté et les encyclopédistes et autres rationalistes de l’autre... Bref, il fut.. crucifié.. 

      Cela mène droit au primat du sentiment, au règne de l’émotion, bref le monde hystérique dans lequel on vit, où l’amour est la grande affaire,

      Ah ah quel culot alors que ce sentimentalisme vient tout droit du monde chrétien qui a mis l’amour au premier plan. Il suffit de lire les mystiques chrétiens, bien souvent des femmes, qui ne sont que soupirs d’amour vis-à-vis du crucifié.. smiley

      Non mais Laconique, une fois de plus vous êtes à côté de la plaque.. 

      tant la vie humaine est rabaissée au profit d’innombrables motifs économiques, utilitaristes, hédonistes, etc.

      Certes. Et avant, la vie humaine était rabaissée au profit d’une idéologie culpabilisatrice, je pense que vous comprenez laquelle... smiley


  • arthes arthes 2 avril 2020 14:50

    Et allez, on tape dans les mains avec les « lou ravi écolos »

    Mes frères et mes soeurs, la vie sera belle !!!

    Hari krischna vous attend, la haut...

    https://youtu.be/Q2ZdvTjWUjo


  • Loatse Loatse 2 avril 2020 15:18

    z’attendent le grand orgasme : (parceque l’autre c’est « pas bien » selon ces disciples de l’arianisme qui s’ignorent, les pauvres gens) soit : que tous les « méchants » soient occis pour sortir....

    sauf que ca marche pas comme ça :

    Sans le « méchant » pas d’évolution de l’humanité. Sans le mal, comment savoir ce qu’est le bien, n’existe t’il pas que par opposition, comme la lumière et les ténèbres, le jour et la nuit, la vie et la mort, la tristesse et la joie, la souffrance et la compassion.. ?

    Sans ce voisin qui me crachait dessus, aurais je réalisé mon rêve, soit de déménager ou je suis actuellement, , moi la reine de la procrastination (un jour....) qui attendait que cela tombe tout cuit...

    Sans ce conjoint qui m’humiliait aurais je réalisé que je n’avais aucune estime pour moi même et que celui ci ne faisait que me renvoyer à mes propres croyances...

    ouais, parfois ils m’énervent ces tradis, je les trouvent cruels, hypocrites donc, revanchards, orgueilleux (« nous sommes les meilleurs, les élus, les saints de la dernière heure ») avant de m’apercevoir que moi aussi j’ai longtemps gavé ce loup noir en moi en affamant l’autre, et qu’il m’arrive encore souvent de lui donner quelque morceau bien gras parceque voilà, on ne grandit pas en un jour...

    C’est plutôt dur de réaliser que eux aussi ils me font grandir, ces gens qui comme moi, comme beaucoup d’entre nous ont peur du changement et donc se raccrochent à ce qui les rassurent et confortent ainsi leur vision du monde...

    M’enfin gandhi disait : « soit le changement que tu veux voir dans le monde »

    Je leur dis donc merci.. merci d’avoir à l’insu de leur plein gré contribué à mon évolution même si, bordu, y’a encore du boulot !


  • Esprit Critique 2 avril 2020 17:20

    Ce qui peut se passer dans la tète d’un écologiste, est Evidemment globalement sans intérêt. Mais si par malheur celui-ci songe a s’apitoyer sur le sort d’un con fini, confiné, alors la ça devient tés inquiétant.


Réagir