lundi 11 février - par Alina Reyes

Ligues du LOL, ligues de Macron et de tous les pouvoirs

Les techniques (les bas instincts) de harcèlement en groupe sont les mêmes dans tous les milieux de pouvoir, petits ou grands, professionnels ou politiques, et ont les mêmes buts.

 L’histoire de la « ligue du LOL » (harcèlement en groupe et pendant des années de journalistes, surtout femmes, par certains de leurs confrères) est celle de tous les singes dominants du monde. De « ceux qui ont réussi » en écrasant en réseaux « ceux qui ne sont rien », et d’abord les femmes, les racisés, les mauvais genres en tous genres. Des complicités et connivences, surtout masculines, structurées ou non, sont à l’œuvre dans tous les lieux de pouvoirs petits ou grands. Dans tous les milieux fermés que la société française, dans son jacobinisme et son hiérarchisme bourgeois, entretient beaucoup plus que d’autres pays - ce qui pousse tant de jeunes à s’expatrier sous des cieux moins excluants. Des hommes s’assemblent dans une complicité sexuelle sadique, chargée d’homosexualité plus ou moins refoulée, afin de frapper et d’éliminer celles et ceux qu’il leur faut piétiner pour grimper à l’échelle, cette échelle sociale dont les barreaux sont faits des blessé·e·s et des cadavres qu’ils doivent accumuler pour se maintenir « premiers de cordées ».

 Il ne s’agit pas seulement de rabaisser celles et ceux qu’ils perçoivent comme de potentiels concurrents, de s’assurer en les démoralisant et en leur faisant obstacle qu’ils resteront des riens ou des presque-riens. Il s’agit avant tout de se donner par l’abus en réseau un sentiment de pouvoir qu’on ne pourrait avoir autrement, par ses seules qualités. De même que des prêtres abusent des enfants parce que leur sexualité est misérable et que l’église leur donne la couverture nécessaire à leurs agissements, ceux dont l’intellect est trop misérable pour qu’ils puissent s’élever par eux-mêmes ont besoin de maltraiter autrui pour obtenir quelque satisfaction narcissique, sous le couvert de leur réseau.

 Ainsi procède Macron, qui harcèle le peuple français d’insultes, puis de violences policières. Il s’agit de casser le moral des victimes, et si cela ne suffit pas, de les terroriser. Pour cela, les petits mecs, les petits cons, s’appuient sur leurs complices, qu’ils soient bandes d’anonymes sur les réseaux sociaux ou armées de flics casqués. L’impunité, la diffamation, le déni et l’hypocrisie font les murs derrière lesquels ils se cachent, eux-mêmes terrorisés par leur totale illégitimité.



40 réactions


  • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 12:46

    Je poste un texte sur le harcèlement, et le premier commentaire est pour me diffamer. Technique courante des harceleurs : culpabiliser ceux qui dénoncent leurs agressions. J’ai signalé le commentaire comme diffamatoire.


    • bernard29 bernard29 11 février 17:14

      @Alina Reyes
      si vous considérez qu’exprimer le fait que « l’assoreuse s’arrose elle même » est diffamatoire, libre à vous ! 
      mais comme vous dites que vous pourriez envisager une action en justice , je vous donne mon adresse pour vous faciliter vos démarches ; Bernard Uguen, Brest, St Pierre, 29200.


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 18:12

      @bernard29
      Que voulez-vous dire par « l’assoreuse » ?


    • bernard29 bernard29 11 février 18:20

      @Alina Reyes
      wouah ! je n’avais même pas remarqué l’inversion orthographique.(arroseuse, bien sûr). C’est moi qui suit essoré du coup. Je vais peut être devoir consulter !!!


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 18:21

      @bernard29
      Et en quoi serais-je une arroseuse arrosée ?


    • bernard29 bernard29 11 février 18:33

      @bernard29
      correction de mon commentaire précédent ; « c’est moi qui suis … »

      en quoi vous l’êtes ? je ne peux plus me référer à mon commentaire puisqu’il 
      a été supprimé par agoravox à votre demande. Relisez le, si vous l’avez toujours. Je ne vais quand même pas risquer la potence une nouvelle fois. Pour le coup, et comme vous le savez surement, la répétition est une caractéristique du harcèlement.


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 18:35

      @bernard29

      Bien smiley


  • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 12:57

    Et je n’oublie pas de compléter ma collecte de captures d’écran susceptibles de servir à une action en justice, le moment venu.


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 13:10

      @Alina Reyes

      Allez y, avec un procès en direct chez Hanouna, ça aurait de la gueule...

      http://www.leparisien.fr/politique/marlene-schiappa-couronnee-revelation-politique-de-l-annee-11-02-2019-8008929.php

      Pays de merde...


    • Traroth Traroth 11 février 14:13

      @Cadoudal
      Mais de quoi parle-vous ? L’auteure parle d’action en justice, vous répondez Hanouna. Quel est le rapport ? Ôtez-moi un doute, vous ne seriez pas en train de raconter de la merde ?


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 14:24

      @Traroth
      Vous n’êtes pas au courant de la prochaine réforme de la justice sur recommandation des officines de bienpensance de l’équipe du suivi orwellien de la communication de la phalange qui nous dirige, ici en France

       ?

      Vous habitez ou ???


    • Xenozoid Xenozoid 11 février 14:31

      @Cadoudal

      toi tu habites au sénégal ,non ?


    • Traroth Traroth 11 février 14:54

      @Cadoudal
      Et donc, le rapport avec Hanouna ?


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 15:02

      @Xenozoid
      Ben oui, mais la dernière tournée d’Achille Zavatta ici ça fait déjà un bail...

      On s’ennuie ferme ici, la hauteur des débats politiques dans votre start up et la qualité de vos politiciens amusent nos enfants.

      Mais les anciens sont moins réceptifs à votre humour, faudrait varier un peu vos programmes..lol..

      Osons rêver d’un « toubab piir » ou une « toubabesse piir » pour retrouver une certaine France de Déguaulle. Sinon, l’image de la France référentielle, encore présente dans le subconscient de millions de personnes en dehors de l’Hexagone, sera démystifiée avec d’imprévisibles dérives. Je suis allée sur la tombe de ma mère recueillir son avis et une voix d’outre-tombe s’est fait entendre : « Où est Déguaulle, le « toubab piir » ? »

      https://www.liberation.fr/debats/2017/02/19/la-france-en-campagne-vue-d-ailleurs-ou-est-deguaulle-le-toubab-piir_1549569


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 15:11

      @Traroth
      Et donc, le rapport avec Hanouna ?

      Les œuvres complètes de Schiappa sont disponibles en livre de poche, je te conseille de les lire, ça te permettra de te faire une idée du niveau du débat politique chez toi...

      Une fois que tu seras au niveau, tu pourras bien sur accepter sans broncher qu’Hanouna devienne garde des sots...


    • Traroth Traroth 12 février 15:40

      @Cadoudal
      Et donc, le rapport entre les attaques que subit l’auteure de l’article et Hanouna, il est où, au final ? Vous parlez de Schiappa et de je ne sais pas quoi d’autre, mais tout ça n’a rien à voir avec le sujet. L’attente devient longue, là...


    • Cadoudal Cadoudal 12 février 16:17

      @Traroth
      Le pouvoir aux abois des libéraux progressistes se raccrochent à toutes les branches pourries qu’il trouve...

      Schiappa, Hanouna, Terra Nova, même combat...

      Pendant ce temps là on cause pas d’autre chose, ça occupe les neuneus...

      #grandebatnational avec les jeunes : Macron connaissait deja les questions, les élèves ont répété avec leurs professeurs, c’était à 100% du théatre

      https://twitter.com/FrDesouche/status/1095303926608482305?ref_src=twsrc%5Etfw


    • Traroth Traroth 12 février 17:19

      @Cadoudal
      Si le sujet de l’article ne vous intéresse pas, personne ne vous retient. Ça ne vous autorise en aucun cas à pourrir le forum.


    • Cadoudal Cadoudal 12 février 17:41

      @Traroth
      Ah bon, je serais hors sujet ?

      Étudier les causes d’un problème, c’est être hors sujet ?


  • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 14:16

    Merci @agoravox d’avoir supprimé le commentaire diffamatoire. Comme beaucoup, je suis la cible de harceleurs en ligne depuis de nombreuses années (j’en parle ici : http://journal.alinareyes.net/2018/06/22/harcelee-par-des-profs-anonymes-sur-twitter/ ) et j’apprécie que les mentalités évoluent sur cette question, que l’esprit citoyen réalise qu’on ne doit pas, comme le voudraient un Macron ou un Barbarin, perpétuer la culture du silence sur ce qui se passe dans leurs alcôves, les crimes ou délits qu’ils peuvent couvrir.


    • aimable 11 février 16:04

      @Alina Reyes
      D’ou le dicton, pour vivre heureux vivons caché .
      Tous ces nouveaux moyens de communication n’ont pas que des avantages , loin de là , perso je m’en tiens éloigné ,a part les AV bien sur.


  • Fergus Fergus 11 février 15:55

    Bonjour, Alina

    « terrorisés par leur totale illégitimité »


    A quelle « illégitimité » faites-vous allusion ?

    Et qui est « légitime » actuellement dans le pays hors ceux qui ont été élus, que l’on approuve ou pas leur action politique ?


  • JC_Lavau JC_Lavau 11 février 17:00

    La guerre sexiste comme horizon indépassable...


  • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 18:38

    Bonne nouvelle : deux des harceleurs de la ligue ont été mis à pied par leur rédaction. À suivre ! En attendant la mise à pied de Macron et de la macronie ?


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 18:50

      En fait ils sont trois pour l’instant à avoir été mis à pied. Le vent tourne, le vieux monde tombe.


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 19:07

      Ils sont cinq ou six à avoir été mis à pied à cette heure. Les réseaux sociaux peuvent être toxiques, mais aussi salutaires en faisant entendre la voix des citoyens. Comme dit le poète, là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve.


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 20:42

      @Alina Reyes
      Que des faux culs de la presse progressiste...

      Ça me rappelle les féministes de l’UNEF...lol...

      https://www.medias-presse.info/harcelement-sexuel-huffington-post-unef-hollywood-les-feministes-complices-des-porcs/83751/

      Weinstein et Amnesty international

      https://www.europe1.fr/international/scandale-harvey-weinstein-quand-un-homme-tout-puissant-abuse-de-son-pouvoir-3462236

      Que des pourris et des pourries vivant dans des milieux pourris, passant leur temps à cracher sur la gueule des lépreux...

      Vive la lèpre...


    • Coriosolite 11 février 20:42

      @Alina Reyes
      Bonsoir,
      Pour compléter l’information : 2 de Libération, 1 des Inrocks, 1 du Huffington, 1 de Slate.
      Je n’insisterai pas plus que ça sur la propension de ces titres de presse qui les employaient à donner régulièrement des leçons de morale au populo. Que n’ont ils pas enseigné ces leçons à certains de leurs employés.
      J’insisterai plutôt sur le fait que ces salopards (les harceleurs) ont sévi pendant 10 ans en toute impunité. Cette caste semble se placer non seulement au dessus des simples règles de bienséance et du respect des autres, mais même au dessus des lois.
      Alors pan sur la tête, bien fait !


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 20:55

      @Coriosolite
      Faut garder pour l’édification des futurs historiens cette photo de la rédaction ultra vivre ensembliste de Libération :

      https://uploads.disquscdn.com/images/f2a4910563488bd0afc5a4eea15ab1e5c2dbb31 26315a45183a56c7f1fd456c0.jpg

      Rien à attendre de ces gus et de ces gonzesses...

      Libérons nos femmes...lol...


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 21:49

      @Coriosolite
      Oui et de + le journaliste de Nouvelles écoutes a été renvoyé, et celui du Tag parfait a quitté son poste. 
      Cette affaire n’est sans doute qu’un début, d’autres révélations apparaissent et apparaîtront sans doute, et peut-être aussi des poursuites judiciaires.


    • Coriosolite 11 février 21:55

      @Cadoudal
      Bonsoir,
      J’ai d’abord cru qu’ils montraient la lune, alors j’ai regardé le doigt. Et non, ils lèvent le poing ces révolutionnaires de luxe. C’en est touchant tellement c’est ridicule.

      Le vivre ensemble ? Oui ils sont complètement dedans.
      Ils ont fréquenté les mêmes écoles, ils vivent ensemble dans les mêmes -bons quartiers, se marient ensemble, se reproduisent entre eux, emploient leurs enfants qui iront dans les bonnes écoles, et ainsi de suite, et la -bonne vie continue.
      C’est plus que de l’endogamie, c’est du tribalisme.
      Remarquez quand même que notre société est bien faite.
      il y a une justice évidente : pour les pauvres c’est pareil : ils fréquentent les mêmes écoles pourries, ils vivent ensemble dans les mêmes quartiers pourris etc. et la vie, de merde, continue.


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 22:05

      @Alina Reyes
      Et après on ferme l’EN qui fabrique tous ces faux culs...

      Et après on arrête de subventionner tous les journaux qui emploient ces faux culs...

      Et après s’occupe des problèmes sérieux...

      J’aime bien votre programme, je vais devenir féministe..lol...


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 22:08

      @Coriosolite
      "ils vivent ensemble dans les mêmes quartiers pourris etc

      "

      Le sort des colons invités par ces escrocs, rien a battre, ils ont un pays de rechange, c’est pas le cas des prolos indigènes...


    • Coriosolite 11 février 22:39

      @Cadoudal
      Je ne pensais pas particulièrement à ceux que vous évoquez, les colons pour rependre votre mot, mais à ceux que je côtois dans ma petite ville bretonne.
      Et ici on n’a pas de pays de rechange. Si on nous pousse pour prendre notre place on tombe à l’eau. Et elle est froide. Alors on ne se laissera pas faire.

      Et ici pas ou peu d’allochtones. Mais des gens pauvres « de souche » (c’est la Bretagne rurale) qui ne lèvent pas le poing pour faire les marioles sur la photo, mais qui ne se ferait pas prier longtemps pour le mettre sur le nez de ce petit monde de précieux.ses. (notez ma maitrise de la novlangue) ridicules. On a aussi des pieds, souvent chaussés de bottes, qui pourraient servir aussi. Je vous laisse deviner à quoi.


  • pipiou 11 février 20:03

    "Des hommes s’assemblent dans une complicité sexuelle sadique, chargée d’homosexualité plus ou moins refoulée, afin de frapper et d’éliminer celles et ceux qu’il leur faut piétiner pour grimper à l’échelle, cette échelle sociale

    ...« 

    C’est tiré d’un bouquin de Houellbecq ?

    Non parce que c’est joliment dit, mais c’est un fantasme assez bizarre.

    Tout ces »nuances de grey" pour conclure sur Macron. Waouch, sacré cuisine !

    Dépechez-vous de reprendre votre psychothérapie


    • Cadoudal Cadoudal 11 février 20:49

      @pipiou
      Manu selfie et les femmes ?
      Tout un programme...

      Mais au-dessus de cette plèbe cheap et technophile règnent « les cavaliers-nomades de la surclasse »…Comme Christophe Guilluy, Chatelet souligne l’antiracisme tartuffe de cette surclasse à la romaine (revoyez les Fellini, Dolce Vita et le Satiricon). Et d’ajouter :

      « On peut accorder une chose à cette surclasse : elle n’est pas « raciste » et même friande d’exotisme. Elle adore visiter ces précieux réservoirs de sauvagerie que sont les peuples-marchés pourvoyeurs de gladiateurs-boxeurs et de nubiens à plume. »

      http://www.dedefensa.org/article/chatelet-et-le-devenir-gibier-de-la-jeunesse-en-france


  • BuSab 11 février 21:10

    Comment ?

    Après ces courageux magistrats chargés de défendre le bon droit, de gauche, donc forcément d’une moralité supérieure, qui ont été injustement vilipendés après la découverte d’un innocent panneau recouvert de photos (d’affreux réactionnaires ennemis de la liberté, il va s’en dire), exhibés là par simple humour potache de nos valeureux défenseurs de la juste Loi.

    Nous découvrons maintenant que des talentueux journalistes, fervents défenseurs de l’incontestable parole de Vérité (Celle de la Gauche bien pensante, la seul qui compte, la vérité vraie), se seraient, dans leur « jeunesse », innocemment amusés à relever les travers de quelques incompétent.e.s, peu reconnaissant.e.s de l’immense privilège qu’ils ou elles avaient reçu.e.s d’être admi.e.s dans l’ombre de notre intelligentsia médiatique, de notre brillante élite qui tout les jours nous montre la voie du savoir et illumine notre compréhension de ce que nous devons penser et croire.

    Triste époque, où la plèbe ingrate se rebiffe et ose contester les bienveillants et surtout incontestables messages de juste moralité que nous assènent nos sâchants de la gôche éternelle et bien pensante.

    Triste époque, en effet....


    • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 21:56

      @BuSab
      Certes mais je peux témoigner que la droite, et notamment la droite catholique, donc également donneuse de leçons, a aussi ses petits et gros cons harceleurs. Chacun aura son heure.


  • zygzornifle zygzornifle 12 février 09:21

    Les techniques (les bas instincts) de harcèlement en groupe sont les mêmes dans tous les milieux de pouvoir, petits ou grands, professionnels ou politiques, et ont les mêmes buts.

    Pareil pour les religions ....


Réagir