samedi 14 janvier 2017 - par Gérard Luçon

Lisbonne, l’article 50 .... « et ta soeur ! »

Déjà beaucoup de discussions tournent autour du fameux article 50 du traité de Lisbonne concernant combien de temps il faut se faire pigeonner par Bruxelles avant de quitter cette escroquerie d'Union Européenne (traité postérieur au non français au référendum de 2005, donc que nous n'avons à priori aucune obligation de respecter !!!).

Nous avons mêmes d’éminents énarques qui, se prenant pour des juristes spécialistes autant en droit constitutionnel qu’en droit commercial, certains briguant même la plus haute fonction de l’état, celle qui permet d’aller frétiller du goujon rue du Cirque, nous ont pondu des romans fleuves d’explications, toutes plus emberlificotées les unes que les autres !

Publicité

Le meilleur est, dans toutes leurs élucubrations, la polémique sur „comment déclencher l’article 50 qui permet au bout de deux ans de pouvoir prétendre enfin obtenir le droit de sortir d’un truc dans lequel nous n’avons pas voulu entrer” ...

Alors en fouinant un peu, j’ai trouvé un point de vue bien plus ancien et auquel j'adhère totalement :

Charles de Gaulle, dans « C’était de Gaulle », tome 2, Alain Peyrefitte :

„C'est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s'engager à rester couillonné, sous prétexte qu'un traité n'a rien prévu au cas ou il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça".

Publicité

je vais prendre un exemple qui vaut ce qu'il vaut, en partant du principe que le peuple de France est le propriétaire, sarközy l'intermédiaire et l'acheteur est Bruxelles :

Je prête ma voiture à un voisin en lui disant "elle n'est pas à vendre", et lui décide de la vendre à un bruxellois en signant à ma place .... il commet un acte illégal car il n'a pas l'autorisation de vendre, et le bruxellois également car il accepte sa signature tout en sachant qu'elle n'est pas validée par le propriétaire ... et en plus chaque année je donne par son intermédiaire de l'argent au bruxellois pour entretenir ma voiture et lui entretient aussi celle des autres ...

Alors j’attends un candidat qui va dire ouvertement „on dégage et point barre !!!” .. et qui ensuite va demander le remboursement des sommes induement versées et poursuivre en justice l’intermédiaire, qui n’en est plus à une casserole près... 



135 réactions


  • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 14 janvier 2017 16:01

    Au temps où De Gaulle a dit ça, il n’y avait ni le traité de Lisbonne et son article 50, ni la signature de la France au bas du traité. Ceci dit, l’article 50 ne prévoit pas de sortir au bout de 2 ans mais dit que 2 ans est une date butoir au-delà de laquelle le pays qui a activé l’article 50 sort de plein droit. C’est pourquoi la GB attend mars pour se donner tout le temps qu’elle souhaite afin de sortir dans les meilleures conditions...


    • manu manu 14 janvier 2017 18:34

      @jesuisdesordonne

      Les pays dominants de l’UE sont l’Allemagne, la France puis l’Italie, mais le plus grosse banque Allemande est dans la merde (14 milliards de dollars d’amende), elle sera surement renfloué après les élection se qui affaiblira l’Allemagne, la France sera en position de force et pourra désobéir aux traités immédiatement comme veut le faire Mélenchon. 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 19:59

      @manu
      Vous n’expliquez pas clairement la stratégie de Mélenchon, on se demande bien pourquoi ? Mélenchon n’a aucunement l’intention de sortir la France de l’ UE.
      « Quitter les Traités » n’est pas quitter l’ UE, mais désobéir aux Traités.
      Il a créé justement les Insoumis pour sauver l’ Europe et éviter son éclatement.


      Cf son discours de Munich en septembre 2016 :

      "Nous sommes dans un moment de grand danger. Et ma présence au côté de mes camarades de « Die Linke » veut manifester le sentiment de danger. L’Union européenne est entrée dans un processus de dislocation. Et, dans cette dislocation, le pire est en train de jaillir. Voilà la situation à laquelle nous sommes confrontés. Voilà ce à quoi il faut répondre. » (...)

      L’éclatement de l’ UE est pour Mélenchon un désastre : « un grand danger » - « dislocation »- « le sentiment d’un grand danger »- « le pire est en train de jaillir » .
      Mélenchon utilise la rhétorique habituelle de la Gauche européiste :
       la fin de l’ UE est une idée de fachos, jamais une idée de démocrates et de Républicains !


      Il envisage donc de désobéir aux Traités , tout en restant dans l’ UE, pour faire du chantage sur les 26 autres pays européens pour les obliger à adopter son projet « d’Europe sociale ».

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 20:07

      @taktak
      On se demande bien en quoi la sortie de l’ UE vous concerne ?
      La priorité du PRCF est de reconstruire le PCF, de récupérer les Communistes égarés, pas de sortir de l’ UE. Vous attendez la révolution, si elle n’arrive pas, vous n’avez comme plan B que de soutenir Mélenchon, qui veut sauver l’ Europe !
      Vous devriez aussi soutenir le FN, tant que vous y êtes, il y a aussi des communistes au FN !


    • leypanou 14 janvier 2017 20:21

      @Fifi Brind_acier
      On se demande bien en quoi la sortie de l’ UE vous concerne ?
      La priorité du PRCF est de reconstruire le PCF, de récupérer les Communistes égarés, pas de sortir de l’ UE.
       : et en quoi ce que fait le PRCF vous concerne ?

      La priorité du PRCF bla bla bla : c’est l’UPR qui définit la priorité du PRCF ?


    • manu manu 14 janvier 2017 20:31

      @Fifi Brind_acier

      L’accès du Royaume-Uni au marché européen après le Brexit doit être soumis au respect de quatre conditions fondamentales, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.

      « Quatre droits essentiels doivent être garantis — la liberté de circulation des personnes, la liberté du commerce extérieur, la liberté d’échanger des services et la liberté des flux financiers »

      Londres restera-t-il dans l’UE sans y être ?
      -

      Ce Brexit qui fera de la France une « alternative incontournable » pour les start-ups

      Paris, nouvelle capitale financière de l’UE ?


    • manu manu 14 janvier 2017 20:49

      @manu

      En fait les sanction pour la Deutsche Bank ont étaient baissé à 7,2 milliards pour pas que l’économie occidentale soit trop touchée.

      -

      Le parti d’Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), a enregistré le pire résultat de son histoire et continue de perdre des électeurs.
      Mme Merkel est souvent accusée d’être influencée par Washington

      « Nous mettrons fin aux tentatives d’imposer la démocratie en dehors des USA et de renverser les régimes, ainsi que de nous impliquer dans des situations dans lesquelles nous n’avons aucun droit de nous ingérer », a promis Donald Trump.

      Donc sa ne sera plus les Americains qui, grâce à la marionnette Merkel, dirigeront l’UE.

      L’Europe sans Mme Merkel sera sans doute une nouvelle Europe. Car il semble que Mme Merkel, avec ses 11 ans de pouvoir, constitue le symbole d’une Europe dans laquelle les Européens n’ont plus confiance.

      Les Etats savent qu’une relance de l’UE passe obligatoirement par une remise à plat des traités européens.




    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 20:54

      @manu
      C’est l’affaire des Britanniques ! Thérésa May dernière déclaration

      «  Mais bien sûr nous voulons toujours le meilleur accord possible pour nous, que nos compagnies puissent continuer à commercer avec et à l’intérieur de l’Union européenne  » et inversement, a-t-elle ajouté alors que pour Bruxelles et les autres capitales européennes l’accès au marché unique ne va pas sans la libre circulation des personnes.
      Mme May refuse de dévoiler sa stratégie de négociation avant l’activation de l’article 50, qui lancera la procédure de divorce d’avec l’UE, ce qu’elle compte faire avant la fin du mois de mars, a-t-elle confirmé."


      Alors, faites comme tout le monde, attendez le mois de Mars où Thérésa May dévoilera sa stratégie de négociation !
      Vous vous imaginez qu’il n’y a que l’ UE dans le monde ?
      Les exportations de la GB vers l’UE c’est 12% de l’ensemble de ses exportations.
      Pas de quoi en faire une jaunisse, d’autant que le Commonwealth, c’est 56 pays et 2 ou 3 milliards de consommateurs... 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 21:03

      @manu

      Les Etats savent qu’une relance de l’UE passe obligatoirement par une remise à plat des traités européens.

      Il n’y aura aucune remise à plat des Traités. Les 27 pays sont divisés sur toutes les questions importantes, vous n’aurez pas l’unanimité indispensable.

      Ils sont divisés :
      - sur les paradis fiscaux, l’Irlande et le Luxembourg s’opposeront.
      - sur les travailleurs détachés, 11 pays de l’ Est sont pour.
      - sur les sanctions contre la Russie
      - sur l’ Ukraine
      - sur l’ OTAN
      - sur les euro bonds.
      - sur l’immigration
      - sur les frontières
      - sur le rôle de la BCE etc


    • manu manu 14 janvier 2017 21:13

      @Fifi Brind_acier

      Le Royaume-Uni effectue 48 % de ses exportations au sein de l’UE (42 % pour la seule zone euro).

      Jolie mensonge pour soutenir votre parti sans idées ni réalisme.

      Commonwealth : 52 pays 2,3 milliards de consommateurs.

      Je voulais aussi souligner l’importance de Merkel dans l’UE.

      -

      Vue qu’ils savent qu’une relance de l’UE passe obligatoirement par une remise à plat des traités européens ils vont se mettre d’accords et en attendant on désobéit pour les raison que l’article explique (avez vous lu l’article ?)


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 21:37

      @manu
      Ce n’est pas ce dit ce document : Les exportations de la GB vers l’ UE, c’est 12% du PIB de la GB.


      Eurostat parle aussi de 12,9% pour les exportations britanniques en Europe.

    • manu manu 14 janvier 2017 21:57

      @Fifi Brind_acier

      En 2015, 44% des exportations britanniques, soit 222 milliards de livres (282 milliards de francs), étaient dirigées vers l’UE.

      ici aussi 44%. Mais il n’y a pas que le commerce, il y a aussi la finance.

      Et la question est combien pour la France ? 59% (268,055,328,733 €)


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 06:20

      @leypanou
      Que savez vous des relations entre l’UPR, le PRCF et le M’PEP ? Rien du tout.

      Asselineau a été invité par le PRCF le 30 mai 2009 à Lens.

      Le 3 novembre 2012, meeting commun UPR- PRCF- M’PEP à Aix en Provence.


      Le M’PEP refuse toute alliance avec l’UPR, il ne veut pas de l’article 50, parce qu’il veut « une Autre Europe », et ne veut pas en sortir. Nikonoff a soutenu le FDG aux élections européennes.
      Le PRCF refuse aussi toute alliance avec l’ UPR et préfère soutenir Mélenchon.

      Tout ce que l’UPR leur demande, c’est qu’ils soient cohérents avec leurs décisions et cessent de faire référence au Conseil National de la Résistance, alors qu’ils soutiennent un fervent défenseur de l’ Europe fédérale !

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 06:29

      @manu
      « La banque d’Angleterre avoue que ses prévisions étaient fausses »
      "«  Nous avions prévu un net ralentissement de l’économie qui ne s’est pas produit, comme tous les autres, presque tous les autres principaux prévisionnistes », a déclaré M. Haldane jeudi soir lors d’une conférence organisée par le centre de recherche Institute for Government.

      Il a estimé que la bonne performance de l’économie britannique ces derniers mois constituait une « surprise », en admettant que sa profession s’était régulièrement trompée ces dernières années, en particulier en ne voyant pas venir la crise financière de 2008. « Il est exact de dire que la profession est dans une certaine mesure en crise », a-t-il dit.« 


       »L’économie britannique ne s’est jamais si bien portée", alors que la GB n’est pas encore sortie de l’ UE, alors vos statistiques, on s’en fout !

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 07:43

      @Jade4230
      Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !!


    • manu manu 15 janvier 2017 11:35

      @Fifi Brind_acier

      Sa ne m’étonne pas que les partis qui ne servent qu’à prendre des voix à Mélenchon se réunissent.

      Pourquoi tu nous parle encore de la Grande Bretagne, tu n’as pas encore compris que la situation de la France n’est pas comparable.

      Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, a expliqué aux députés européens qu’il voulait garantir que les banques, les entreprises et les gouvernements des 27 autres membres de l’UE aient toujours accès à la City, le centre d’affaires de Londres, même après le départ du Royaume-Uni

      La bourse de paris n’est pas celle de Londres, par exemple.

      Tu nous parlais du Commonwealth, encore une différence de taille entre la GB et la France.


    • Doume65 15 janvier 2017 13:33

      @manu
      « Pourquoi tu nous parle encore de la Grande Bretagne, tu n’as pas encore compris que la situation de la France n’est pas comparable. »

      Avant le Brexit, on nous expliquait qu’on ne pouvait pas comparer la France avec la Suisse, la Norvège, l’Islande et qu’il fallait la comparer avec l’Allemagne ou le Royaume-UNI. Maintenant que celui-ci est sortie de l’UE, ça ne vaut plus ! Et quand l’Italie, l’Espagne etc. seront sorties de l’UE, il restera quoi comme pays avec qui comparer la France ?


    • Alren Alren 15 janvier 2017 16:01

      @manu

      Les pays dominants de l’UE sont l’Allemagne, la France puis l’Italie

      Vous confondez puissance économique et domination !

      La France est un pays dominé au sein de l’UE de par la soumission volontaire de ses gouvernants, Chirac, Sarkozy, Hollande.

      Ce que n’a pas compris ce(tte) pauvre Fifi-brin d’acier qui tire ainsi contre son camp, c’est qu’avec Mélenchon, la situation sera totalement inversée : la France redeviendra dominante, surtout si la Deutsche Bank implore l’argent public de la BCE, entre temps, pour se sauver du marais financier où elle est enlisée jusqu’au cou.


    • manu manu 15 janvier 2017 16:25

      @Doume65

      Même si il y avait un pays similaire et déjà sortit de l’UE, sa ne nous dirait pas l’avenir.

      Ou l’Europe se désolidarise et les USA, la Chine et autres super puissances ne nous demanderons pas souvent notre avis, soit l’Europe reste unie et pourra faire entendre sa voix face aux USA par exemple.


    • manu manu 15 janvier 2017 16:49

      @Alren

      Oui. C’est surtout la finance international, Washington et autres, qui domine l’UE pour l’instant.

      Les banques et multinationales sont devenus tellement puissantes que souvent les États seuls ne peuvent pas faire grand chose contre. 

      La Deutsche Bank mais aussi l’impopularité de l’Allemagne en Europe, relative à Merkel, donnera l’avantage à la France.


    • Xenozoid 15 janvier 2017 16:51

      @manu


      Oui. C’est surtout la finance international

      et cette illusion qu’est l’argent

      qui a besoin de « gagner »sa vie ?


    • manu manu 15 janvier 2017 17:57

      @Xenozoid

      Depuis les premières civilisations, les civilisations, puis pays les plus puissants ont le plus de chances de survivre, prospérer, ne pas se laisser dominer, etc... l’argent et un des moyens pour y arriver.

      Si tu veux vivre sans argent libre à toi, mais sa n’a rien à voir avec le sujet et c’est pas ici que tu vas apprendre comment faire.


    • Xenozoid 15 janvier 2017 18:01

      @manu



      ne pas se laisser dominer ,etc... 

      l’argent et un des moyens pour y arriver

      je suis curieux ....tu me laisse sur ma faim



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 18:30

      @manu
      La France ale plus grand réseau d’ambassades dans le monde après les USA, et ses liens avec tous les pays francophones....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 18:34

      @Alren
      L’euro, c’est l’euro mark, bien plus faible/ dollar pour l’ Allemagne que si elle avait conservé le mark et qui fait la prospérité des exportations allemandes.
      J’avais bien compris que Mélenchon se prenait pour Napoléon et voulait imposer sa volonté à l’ Allemagne et à l’ Europe entière.
      Je n’ai aucun goût pour les conflits avec l’ Allemagne, je croyais que l’ Europe, c’était la paix, non ?


    • Doume65 15 janvier 2017 19:17

      @manu
      « soit l’Europe reste unie et pourra faire entendre sa voix face aux USA par exemple »
      Ah, parce qu’elle a une voix ?


    • manu manu 15 janvier 2017 19:53

      @Fifi Brind_acier

      Il parle de l’économie qui joue beaucoup sur la politique, tu raisonne comme un enfant en comparant Napoléon et Mélenchon...

      Ou est ce que tu voit un risque de guerre entre pays européens, tu sais plus quoi inventer pour cracher sur Mélenchon, tu dois être en train de réaliser que l’UPR et déjà hors concours.


    • manu manu 15 janvier 2017 19:57

      @Doume65

      Ici c’est Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, mais d’habitude c’est plutôt Angela Merkel.



    • manu manu 15 janvier 2017 20:44

      @Xenozoid

      Curieux de se qui a dans ma tête ?

      Et toi tu pense que c’est quoi qui permet à un pays de pas se laisser dominer ?


    • Xenozoid 15 janvier 2017 21:32

      @manu


      tu votes ?

    • manu manu 15 janvier 2017 21:54

      @Xenozoid

      T’as manger quoi hier soir ?


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:03

      @manu
      Quand vous dites :
      « Donc sa ne sera plus les Américains qui, grâce à la marionnette Merkel, dirigeront l’UE. »
      Vous donnez beaucoup trop d’importance à Mme MERKEL qui n’a même pas le « pouvoir » d’être une marionnette.
      Voir
      https://www.youtube.com/watch?v=yBRCZPypyyM


    • manu manu 15 janvier 2017 22:28

      @jesuisdesordonne

      Oui y’a aussi les eurodéputés soumis aux ultra riches et cupides, mais les pays les plus riches comme l’Allemagne et la France dont les gouvernements sont ou étaient soumis aux USA ont de l’influence.


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:29

      @manu
      Quand vous dites :
      "Les banques et multinationales sont devenus tellement puissantes que souvent les États seuls ne peuvent pas faire grand chose contre."
      Des exemples ? La Suisse ? Israël ? L’Islande ? ?


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:34

      @manu
      Vous dites :
      "Oui y’a aussi les eurodéputés soumis aux ultra riches et cupides, mais les pays les plus riches comme l’Allemagne et la France dont les gouvernements sont ou étaient soumis aux USA ont de l’influence."
      OK mais quels sont les pays de l’UE qui seraient moins soumis ?


    • manu manu 15 janvier 2017 22:37

      @jesuisdesordonne

      La Suisse y’a des grosses banques mais à part ça ? Israël ils ont du soutient, et l’Islande 337 610 habitants (pib 56eme) les banques ne perdent pas grand chose à les laisser faire se qu’ils veulent.


    • manu manu 15 janvier 2017 22:40

      @jesuisdesordonne

      OK mais quels sont les pays de l’UE qui seraient moins soumis ?

      Les autres pays sont soumis à l’UE.


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:44

      @manu
      Pour avoir été souvent en Suisse, en touriste seulement j’avoue, et avoir commercé avec certains d’eux,
      je ne remettrais pas en cause ce classement qui les place premiers.
      https://www.letemps.ch/opinions/2015/04/24/bonheur-mesure-onu


    • manu manu 15 janvier 2017 22:49

      @jesuisdesordonne

      Peut de chance qu’ils soient malheureux, le pib par habitant doit être élevé la bas.
      C’est quoi le rapport avec l’UE ?


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:49

      @manu
      Concernant l’Islande,
      Lu sous
      http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-islande-ne-donne-pas-des-lecons-qu-en-football-mais-aussi-en-economie-583941.html

      Le PIB islandais a progressé l’an passé de 4%, soit plus de deux fois plus vite que celui de l’UE et la zone euro, et deux fois plus vite qu’en 2014.
      [...]
      C’est un pays les plus riches d’Europe. En 2015, il était huitième du continent en termes de PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat avec un niveau supérieur de 17 % à celui de la France et de 24 % à la moyenne de l’UE.


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 22:54

      @manu
      Vous me dites concernant la Suisse, je suppose,
      « Peut de chance qu’ils soient malheureux, le pib par habitant doit être élevé la bas.
      C’est quoi le rapport avec l’UE ? »

      Ben il semble que vous avez perdu le fil de vos idées car c’était un exemple démontrant l’erreur dans votre assertion ; je vous cite :
      «  »Les banques et multinationales sont devenus tellement puissantes que souvent les États seuls ne peuvent pas faire grand chose contre."


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 23:00

      @manu
      Seulement les autres ?
      Donc le gouvernement français serait seulement malhonnête et ne serait pas soumis d’après vous ?
      Avez-vous étudié les GOPE ?


    • manu manu 15 janvier 2017 23:17

      @jesuisdesordonne

      Islande pib 16 milliards de dollars
      France pib 2 488 milliards de dollars
      -

      La suisse est un pays bien différent de la France c’est pas une bonne comparaison.
      -

      je disais :
      "mais les pays les plus riches comme l’Allemagne et la France dont les gouvernements sont ou étaient soumis aux USA ont de l’influence"

      Ils ont plus d’influence que les autres mais sont soumis bien sur à l’ensemble du fonctionnement de l’UE, j’ai jamais dis le contraire.


    • manu manu 15 janvier 2017 23:28

      @jesuisdesordonne

      Je vous renvois à ce qu’a dit Xenozoid plus bas ça me parait très clair :

      " ca va être dure d’expliquer a l’upr de sortir des traités fait par des maffieux ,qui font la loi et ne seront pas dépassés a droite ou a gauche tant que l’esclavage des lois nous les imposent "


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 23:35

      @manu
      Concernant les PIB comparés de la France et de l’Islande c’est bien entendu le PIB par habitant dont je parlais car l’Islande est un pays beaucoup plus petit que la France.
      Donc :
      PIB par habitant en Islande 44 029
      PIB par habitant de la France France 40 538
      Source
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_(PPA)


    • manu manu 15 janvier 2017 23:40

      @jesuisdesordonne

      Et alors, ils s’en foutent les ultra riches de l’Islande, qu’il y est du monde ou peu de monde qui ce partage ces 16 milliards.


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 janvier 2017 23:52

      @manu
      Concenant :

      Je vous renvois à ce qu’a dit Xenozoid plus bas ça me parait très clair :

      " ca va être dure d’expliquer a l’upr de sortir des traités fait par des maffieux ,qui font la loi et ne seront pas dépassés a droite ou a gauche tant que l’esclavage des lois nous les imposent "

      Quels que soient les auteurs des traités qui résultent de décennies de négociations âpres, on peut soit ne pas appliquer les traités, auquel cas nous serons traduits devant la cour internationale de justice et soumis à des pénalités de retard comme ce fut le cas pour les OGM et en conflit ouvert avec les autres si nous devenons en cessation de paiement, ou sortir de l’UE, ou faire croire que nous allons obtenir l’unanimité des autres pays pour en sortir.
      Faire croire, cela peut durer au moins 5 ans jusqu’aux prochaines élections présidentielles.
      Pour mémoire, cette dernière solution a déjà montré son efficacité.
      https://youtu.be/qzV52nNCvB0


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 16 janvier 2017 00:13

      @manu
      Concernant :
      « Et alors, ils s’en foutent les ultra riches de l’Islande, qu’il y est du monde ou peu de monde qui ce partage ces 16 milliards. »

      Pas tant que cela, voir
      https://www.upr.fr/actualite/chute-du-chomage-en-islande-grace-a-la-sortie-de-union-europeenne


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 janvier 2017 05:43

      @jesuisdesordonne
      c’est une option


      on peut en voir une autre, ceux qui dérangent les banques parce que pas soumis, mal soumis, tels la Libye de Kadhafi et sa volonté de ne pas avoir de liens avec le FMI et crééer une monnaie africaine, l’Iran et ses méchants ayatollah qui veulent la bombinette, la Corée du Nord avec la famille Kim et ses fusées, Saddam et sa décision de laisser tomber le dollar ... mais eux ce sont ou c’étaient des dictateurs donc faut les renverser ou les isoler

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2017 09:19

      @manu
      La situation de la France, n’est jamais comparable à rien.... !
      La France est assez forte pour imposer sa loi à toute l’ Europe à Napoléon - Mélenchon.
      Mais toute seule, elle court au désastre !
      J’ai tout bon, là ?


    • manu manu 16 janvier 2017 13:06

      @Fifi Brind_acier

      Ou est ce que j’ai dis que la France est assez forte pour imposer sa loi à toute l’Europe.

      La France a assez d’importante pour rester dans l’UE et désobéir au traités jusqu’à ce que l’UE change, que de nouveaux traités soit signés.

      Vous déformez mes propos car vous savez que votre programme ne tient pas la route.


    • manu manu 16 janvier 2017 13:17

      @jesuisdesordonne

      Votre manque de réalisme, vos déformations de la réalité et vos mythos n’attendrons que les idiots.


    • Doume65 16 janvier 2017 18:37

      @manu

      Manu : - soit l’Europe reste unie et pourra faire entendre sa voix face aux USA par exemple

      Doume : - Ah, parce qu’elle a une voix ?

      Manu : - Ici c’est Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, mais d’habitude c’est plutôt Angela Merkel.

      Doume : - Donc Soit Barnier doit être en accord avec lui-même, soit c’est Angela qui doit l’être.


    • manu manu 16 janvier 2017 22:25

      @Doume65

      Angela va dégager et Barnier je sais pas qui c’est, mais pas mal de choses sont en train de changer.


  • Clocel Clocel 14 janvier 2017 16:19

    Hâââ, De Gaulle...

    Elle savait choisir son mâle en ce temps notre République...

    Avant que son bon peuple ne la jette dans les bras de gigolos qui l’ont envoyé tapiner sur les trottoirs de Bruxelles. 

    On reproche à cette crapule de Sarkozy le traité européen, mais quid des 600 tonnes d’or évaporées pendant son mandat ?

    Sur ce coup, c’est le bon peuple des veaux (fort occupé à choisir leur futur Maître) qui va devoir tapiner pour reconstituer les réserves.


  • cétacose2 14 janvier 2017 17:07

    ..mais le candidat qui peut dire « on dégage et point barre »,nous l’avons et c’est même la seule ,mais vous ètes tellement remontés contre elle que vous allez encore vous planter et voter pour celui qui veut votre perte...


  • leypanou 14 janvier 2017 17:12

    Sortir de l’UE par l’article 50, quelques-uns ont décortiqué cette perspective et leur analyse vaut la peine d’être lue et il y en a sur ce site qui ne jurent que par çà.


    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 14 janvier 2017 17:29

      @leypanou
      Sauf le respect que je vous dois, l’article dont vous donnez le lien est un tissu d’âneries dont il serait fastidieux de faire la liste.
      Déjà pour commencer quand il dit :
      "Après de nombreuses discussions, notamment avec des juristes, et surtout après l’expérience de la Grèce, nous arrivons au constat que la sortie de l’Union européenne en utilisant l’article 50 est non seulement illusoire, mais qu’elle est extrêmement dangereuse."
      C’est mal parti, puisque l’expérience de la Grèce, qui n’a pas utilisé l’article 50, jusqu’ici, montre au contraire qu’une campagne d’affichage d’objectifs de gauche ne mène pas bien loin au sein de l’UE.
      Prenons plutôt la Grande Bretagne ou l’Islande en exemples...
      Voir cette vidéo ou cet article.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 14 janvier 2017 17:32

      @leypanou
      j’ai lu les « décortications », vulgairement parlant « que du pipeau » ... c’est bien pour ça que j’ai mis ce très court point de vue en rappellant De Gaulle ... quand on n’est pas d’accord on dit « non », on ne dit pas « non, si vous le voulez bien »




    • Gérard Luçon Gérard Luçon 14 janvier 2017 17:36

      @leypanou

      j’ai tapé trop vite .... je n’ai pas lu que le lien que vous proposez .... d’autres partis et politiciens ont fait pire !!!

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 19:31

      @Gérard Luçon
      C’est normal que vous ressortiez l’argument de de Gaulle. Ce n’est qu’à partir de la Convention de Vienne en 1969, qu’il est devenu obligatoire de prévoir une clause de sortie pour tous les Traités Internationaux, dont les Traités européens.

      Michel Barnier prévoit 6 mois de négociations pour le Brexit, Asselineau prévoit 6 ou 8 mois.


      Le Traité de Lisbonne n’est pas seul en cause, la France a signé depuis le Traité de Rome 521 accords et Traités, qu’il faut trier. Il faut sortir évidemment de tous les Traités qui suppriment la souveraineté, mais il n’y a aucune raison de sortir des accords internationaux sur la météo ou l’aviation civile ...

      Sortir de l’ UE par l’article 50, c’est comme un divorce, il faut savoir qui va garder les enfants.

      ** Il faut récupérer le solde des sommes versées au budget de l’ UE, plusieurs milliards quand même.
      ** Il faut prévoir le sort des diplomates, fonctionnaires et députés français qui ne seront plus payés.
      ** Et définir les nouvelles relations avec les 26 autres pays qui ne nous ont rien fait.


      La sortie est un droit. Il n’y a aucune raison de violer les Traités, d’ouvrir des conflits avec les autres pays et avec la Commission européenne. Il y a suffisamment de problèmes à régler en France pour ne pas perdre du temps dans des conflits inutiles. D’autant que par la suite, la France va signer des accords de coopération avec certains de ces pays, pas la peine de les prendre à rebrousse-poil....

    • jessyzz jessyzz 14 janvier 2017 19:39

      @Fifi Brind_acier
      Salut Fifi 

      (j’aimais bien quand j’étais petit) c’était ya longtemps, bref, ton UPR combien de divisions ? ah oui 14849 c’est bien ! A T IL LES 500 SIGNATURES ? on verra mais s’il les a pas faudrait quand même regarder mélenchon sous un meilleur jour, la critique ça va bien un moment mais faut pas en abuser ça use à force.
      Salut Fifi sans rancune : JLM2017
      JSM

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 20:12

      @jessyzz
      Vous oubliez que l’ UPR est censurée depuis 10 ans par les médias ?
      Tous les Français connaissent Mélenchon, il critique les médias, mais c’est grâce à eux qu’il est connu dans la France entière ... Mélenchon a supplié les banques de financer le FN, mais n’a jamais eu un mot pour qualifier de déni de démocratie, la censure de l’ UPR.


    • jessyzz jessyzz 14 janvier 2017 21:59

      @Fifi Brind_acier

      Je t’ai dit ma pauvre Fifi UPR combien de divisions ? C’est a que tu comprends pas . L’Upr je le connais depuis les dernires lections j’ai mme fait lire le tract ma femme, t’as qu’ voir... Mais Mlenchon a les 500 signatures . Il veut une constituante Je dis chiche ! On y va et on EXIGE la sortie du machin de Bruxelles . Tu peux peut-tre me renseigner je voudrais lui poser une question JLM : est il +fort que Mitterrand ? Lui avait « tenu » 2 ans contre la finance ! Tu vois je l’aime bien le meluche il me donne espoir mais sera t il assez solide ??? Je voterais pour lui quand-mme au moins au 1 et tour aprs on verra. @+ JS


    • doctorix, complotiste doctorix 14 janvier 2017 22:40

      @leypanou

      « ne pas utiliser l’article 50 du Traité de Lisbonne, qui permettrait précisément de sortir légalement de l’Union européenne, puisque c’est écrit, reviendrait à ne pas respecter la parole de la France, notre pays ayant ratifié ce Traité. »

      La parole de la France a été exprimée en 2005.

      Que des traitres aient donné leur parole ensuite de faire le contraire ne nous concerne pas. l’UE n’a qu’a leur faire un procès.
      Les sanctions ne sont payables que si on accepte de payer.
      J’adore De Gaulle quand il parle comme ça.


    • doctorix, complotiste doctorix 14 janvier 2017 22:54

      Il y a donc deux façons de sortir : légalement ce qui évite les sanctions.

      Ou en claquant la porte, à la De Gaulle. Et les sanctions emmerdent autant les sanctionneurs que les sanctionnés, sinon plus, on l’a vu avec la Russie.
      Mais on s’en fout, du moment qu’on en sort.

    • doctorix, complotiste doctorix 14 janvier 2017 23:37

      @jessyzz

      Mitterand était déjà coincé par les traités européens, déjà très contraignants en 1983.
      Sinon il aurait pu se défendre.
      Sortis des traités qui nous enchaînent, la finance sera désarmée : c’est elle qui a forgé nos chaînes.
      Enfin je le vois comme ça. Mais il est bien possible qu’elle utilise d’autres moyens que les moyens légaux, comme la menace directe sur les élus ou leur famille, ou le chantage par les renseignements compromettants collectés par la NSA par exemple. 
      C’est tout l’intérêt d’avoir un homme neuf, sans compromission préalable, qu’on ne puisse pas faire chanter.
      Les menaces physiques sont tellement une réalité que Trump vient de recevoir une Cadillac blindée à 1,5 millions de dollars...
      https://fr.sputniknews.com/international/201701141029588348-trump-mobile-cadillac/ 
      Canons à gaz lacrymogène, mitrailleuses, réserves de sang du groupe du président, résistance aux attaques chimiques et biologiques...
      Trump serait-il également complotiste ? Puisqu’on vous dit (Pascal Bronner) qu’il n’y a pas de complots !

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 15 janvier 2017 05:41

      @Fifi Brind_acier
      Je crois qu’il y a deux étapes, les traités et accords datant d’avant le référendum et ceux qui ont été signés ensuite !


      Pour cause de référendum de 2005 la situation a totalement changé puisque (et c’est ce que je pointe personnellement) les signataires, des deux côtés, n’avaient pas le pouvoir de signer et le savaient !

      Que ce soient Asselineau, Mélenchon ou d’autres qui bêlent plus ou moins dans la même direction ils veulent se mettre dans une position qu’ils croient légaliste vis à vis de Bruxelles en se basant sur Lisbonne tout en disant que on va négocier les conditions de sortie pour ne pas se faire trop « mettre ». Ils se positionnent dedans, c’est une énorme erreur !!!

      Il n’y a strictement rien à négocier, le petit texte de De Gaulle est exceptionnel car il remet deux choses à leur exacte place :

      1/-on s’est fait avoir, on dénonce, point barre !
      2/-le reste est une affaire de juristes et de diplomates (sous entendu français)

      Il y a une blague un peu méchante qui circule sur la CFDT et qui dit « le jour où on rétablira l’esclavage, la CFDT négociera la longueur de chaînes » ... c’est exactement de cela qu’il s’agit ;

      Pour les accords internationaux autres, eh bien on négociera leur validité et notre engagement au cas par cas, ça occupera nos bons députés et fonctionnaires européens français qui pourraient être « au chômage »...

      Enfin les épouvantails agités pour ne rien changer ou si peu tels, inflation, chute de la bourse et autres leurres, si la situation socio-économique de notre pays était si bonne, personne ne demanderait de sortir de ce gigantesque foutoir ...

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 06:35

      @jessyzz
      Mélenchon veut désobéir aux Traités tout en restant dans l’ Union européenne, si vous trouvez que c’est cohérent, tant mieux pour vous !

      Puisque vous voulez tout savoir :
      L’UPR est le 5e Parti politique de France avec 15 000 adhérents.
      Le site de l’ UPR est le site politique le plus visité de France.
      Asselineau aura probablement les 500 signatures et sera candidat.
      L’UPR s’autofinance et ne dépend pas des banques.
      C’est aussi le Parti le plus censuré de France.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 06:58

      @Gérard Luçon
      Vous vous trompez, réunir le Congrès à Versailles était une imposture vis à vis des électeurs de 2005, mais c’est légal pour entériner un Traité !

      "L’intervention du Parlement est, pour sa part, prévue par l’article 53 de la Constitution, qui requiert une autorisation législative avant la ratification ou la conclusion de la plupart des traités et accords internationaux."
      ----------------------------------------------------
      Il n’y a strictement rien à négocier ... Bien sûr que si, il y a à négocier ! Se focaliser sur le Traité de Lisbonne, c’est oublier les 520 accords et Traités dont il faut sortir ou pas. 
      ------------------------------------------------------
      Il y a quelque chose qui vous échappe.
      Les Traités européens relèvent du Droit International entre Etats.
      Ils n’ont pas été signés avec la Commission européenne.
      Ils ont été signés par chaque pays, avec chacun des autres pays européens.
      Voici une photo de la signature du Traité de Rome, signature entre Chefs d’États ou leurs représentants.


      Violer les Traités que la France a signé avec les 26 autres pays, c’est manquer de respect à ces pays qui ne sont pas nos ennemis. Pourquoi créer des conflits, alors qu’on peut divorcer à l’amiable ? Hitler a signé 18 Traités, il en a violé 17, beau précédent ! Quelle confiance peut-on faire ensuite à un pays qui fait ce qui lui chante sans se soucier des autres ?

      Violer les Traités ou faire du chantage, ce sont des pratiques de mafieux.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 15 janvier 2017 09:27

      @Fifi Brind_acier
      je vous cite « Quelle confiance peut-on faire ensuite à un pays qui fait ce qui lui chante sans se soucier des autres ? »


      vous voulez parler de la décision des allemands et des français concernant les immigrés provenant des pays qu’on a déstabilisés ?

      Pour le reste merci de m’avoir confirmé que vous voulez négocier donc que votre mouvement ne veut pas sortir mais juste s’insérer dans la négociation ....

    • manu manu 15 janvier 2017 12:55

      @Fifi Brind_acier

      "Violer les Traités que la France a signé avec les 26 autres pays, c’est manquer de respect à ces pays qui ne sont pas nos ennemis."

      Si on désobéit aux traités c’est pas les 26 autres pays qui vont mal le prendre c’est les banques et multinationales.

      Si ils ne sont pas nos ennemis restons ensemble dans l’UE sans obéir aux traités qui arrange les ultra riches et reconstruisons ensemble quelque chose qui nous permettra de tenir tête aux USA.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 18:39

      @Gérard Luçon
      Non, je veux dire qu’une fois sortis de ce bousin européen, la France pourra signer des accords de coopération dans le monde entier, et que violer les Traités en donne pas confiance aux autres pays du monde. Vous signeriez une accord avec quelqu’un qui ne respecte pas ses engagements ?


    • Xenozoid 15 janvier 2017 18:48

      @Fifi Brind_acier


      Vous signeriez une accord avec quelqu’un qui ne respecte pas ses engagements ?

      sauf si cet engagement était illégale alors vous auriez besoin d’un avocat

      rotshilds and co vous aidera nous vous offrons les meilleurs avocat,s que l’argent peut acheter
      ici la liste des avocats

      Tony Blair, Premier ministre britannique
      Henry Bordeaux, écrivain, Académie française
      Jean-Louis Borloo, ministre français
      Robert Bourassa, Premier ministre québécois
      Léon Bourgeois, président du Conseil français, de la Chambre des députés et du Sénat, prix Nobel de la paix
      Habib Bourguiba, président de la République tunisienne
      Aristide Briand, président du Conseil français, prix Nobel de la Paix
      Fernand de Brinon, homme politique français, promoteur de l’antisémitisme, régime de Vichy
      Marcel Brion, écrivain, Académie française
      John Buchan, écrivain écossais et gouverneur général du Canada
      Henri Caillavet, sénateur français
      André Cayatte, cinéaste français
      Carmen Cerdeira, femme politique espagnole
      René de Chambrun, homme d’affaires français, gendre de Pierre Laval
      Jean Charest, Premier ministre québécois
      Hervé de Charette, député et ministre français
      Abou el Kacem Chebbi, poète tunisien
      André Chouraqui, écrivain français, traducteur de la Bible et du Coran, vice-maire de Jérusalem
      Hillary Clinton, sénateur américain, épouse de Bill Clinton
      Paolo Conte, chanteur-compositeur italien
      Jean-François Copé, député et ministre français
      Flavio Cotti, conseiller fédéral suisse
      René Coty, président de la République française
      Ann Coulter, polémiste américaine
      Gaston Defferre, sénateur et ministre français, maire de Marseille
      François Delmas, député français, maire de Montpellier
      Carla Del Ponte, femme politique suisse, procuratrice du Tribunal pénal international de La Haye
      Patrick Devedjian, député français, président de conseil général
      Bob Dole, sénateur américain
      Gaston Doumergue, président de la République française
      Roland Dumas, député et ministre français, président du Conseil constitutionnel
      Abbas El Fassi, Premier ministre marocain
      Abderrahman El Yousoufi, Premier ministre marocain
      Mohamed Taïeb Naciri, Ministre de la justice marocain
      Armand Fallières, président de la République française
      Edgar Faure, écrivain et président du Conseil, Académie française
      Hans Filbinger, homme politique allemand, président du Bundesrat
      Pierre-Étienne Flandin, président du Conseil français, régime de Vichy
      Nicole Fontaine, femme politique française, ministre, présidente du Parlement européen


       


    • manu manu 15 janvier 2017 20:33

      @Fifi Brind_acier

      Pas besoin de sortir de l’UE pour signer des accords de coopération dans le monde entier, tout le monde sait pourquoi on ne va pas obéir aux traités de l’UE, en attendant de les réécrire ; et on sera surement pas les seul, les autres suivront.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2017 09:15

      @manu
      Les Traités ont été signés avec les 26 autres pays.
      Changer les Traités ne peut se faire sans leur accord unanime.

      D’ailleurs Mélenchon ne cache pas qu’il espère, en faisant du chantage, les obliger à adopter son programme !
      Il faudra qu’il se dépêche, car si Trump applique ce qu’il dit, c’est mal barré pour tous les « sauveurs de l’ Europe » ! Trump est pour le Brexit, il ne donne pas cher de l’avenir de l’ Europe, il veut établir des relations bilatérales avec la GB, l’ Allemagne, la France etc...


    • manu manu 16 janvier 2017 13:11

      @Fifi Brind_acier

      Vu que les Européens aimes de moins en moins les USA, mais surtout qu’une UE non soumise à Washington serait un adversaire économique de taille, il préfère qu’on soit divisés et faibles.


    • lloreen 16 janvier 2017 14:58

      @Fifi Brind_acier
      "L’intervention du Parlement est, pour sa part, prévue par l’article 53 de la Constitution, qui requiert une autorisation législative avant la ratification ou la conclusion de la plupart des traités et accords internationaux.«  »
      Ceci date du temps où la république n’était pas encore une multinationale sous le contrôle et la direction de la City de Londres.
      Parce que figurez-vous que l’assemblée nationale aussi est une société commerciale enregistrée auprès de la SEC.


      UPIK®-Search hit list To access the detailed information, you have to click on the company name. LASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LGROUPE RPR ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LMUTUELLE PERSONNEL ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LASS JEUNESSE ASSEMBLEE NATIONALE233 BOULEVARD SAINT GERMAINSingle locationPARIS LGROUPEMENT DES RETRAITES DE L’ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LASSOCIATION DES MEMBRES DE LA MUTUELLE D U PERSONNEL DE L’ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LSYNDICAT NATIONAL DES AGENTS ET FONCTION NAIRES DE L’ASSEMBLEE NATIONALE233 BOULEVARD SAINT GERMAINSingle locationPARIS LGROUPE DE LA GAUCHE DEMOCRATE ET REPUBLI CAINE (GDR) DE L’ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LGROUPE ECOLOGISTE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS LASSOCIATION DE GESTION DU GROUPE LES REP UBLICAINS DE L’ASSEMBLEE NATIONALE126 RUE DE L UNIVERSITESingle locationPARIS

    • Xenozoid 15 janvier 2017 19:30

      @Odin

      ca va être dure d’expliquer a l’upr de sortir des traités fait par des maffieux ,qui font la loi et ne seront pas dépassés a droite ou a gauche tant que l’esclavage des lois nous les imposent

      ps :
      pas de ponctuation pour faire rire

    • manu manu 15 janvier 2017 20:48

      @Xenozoid

      Alors imagine faire comprendre ça à ceux qui crois en Macron ou Fillon.


  • non667 14 janvier 2017 19:06

    fifi t’est ou ? fifi ou t’est ? smiley smiley smiley smiley


  • Xenozoid 14 janvier 2017 19:10

    je vais sortir le popcorn

    Avx a une nouvelle série


    miam miam

  • Gavroche 14 janvier 2017 21:31

    Bonsoir l’Auteur et les intervenants, 


    La sortie de l’EU est un sujet que je connais peu 
    Mais je me dis : pourquoi tant de bruit sur un sujet qui ne semble pas passionner grand monde ?
    pas un mot aux primaires de droite ! pas un mot aux primaires de « gauche » !

    J’observe qu’à part les anglais, qui le veulent, qui n’y étaient pas vraiment mais qui sont encore là pour le moment , aucun des 26 autres pays n’en manifestent le besoin. C’est curieux et étonnant. quelles peuvent en être les raisons ?

    En France, la droite en général , qui pèse environ 40% de l’opinion, plus le centre et divers 10% , plus la majeure partie de la gauche soit 20 % , plus le FN qui sort sans trop sortir....30% 

    C’est un peu grossièrement évalué mais voilà le résultat étonnant :

    - 99% des pays membres et 90% des candidats aux présidentielles françaises sont opposés à la sortie, ou pas chauds. 

    En même temps, le débat qui est vif sur le sujet contraste avec cette tendance généralisée à vouloir réformer l’UE, mais pas vraiment la quitter.

    Les spécialistes du site corrigeront certainement mon ’appréciation approximative qui tient à mon incompétence sur le sujet..

    Merci d’avance et bonne soirée.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 janvier 2017 21:46

      @Gavroche
      Bonsoir, la question du Frexit est tabou ! C’est normal que la classe politique cache les responsabilités de l’ UE et de l’euro dans le désastre économique de la France. lls sont tous impliqués jusqu’au cou dans la construction européenne... !


      Si vous voulez connaître le dessous des cartes de la construction européenne qu’on vous cache, c’est ICI !

    • Gavroche 14 janvier 2017 22:00

      Bonsoir @Fifi Brind_acier

      Voilà un vaste programme de lecture pour occuper les soirées d’hiver ! smiley
      Je vous promet de lire, 

      Mais le Frexit tabou est une chose, en imaginant que nous sommes à 90% insensibles à ce désastre économique, des aveugles en quelques sorte .

      Mais qu’en est-il des 25 autres pays ?Ils ne connaissent rien de toutes ces turpitudes ? Pas de désastre économique chez eux à cause de l’UE pour qu’ils soient tout autant que nous aveugles et sourds ??

      Grace à vous, voilà un sujet que je négligeais et que je vais travailler afin de palier à mon ignorance .

      Bonne soirée.

    • doctorix, complotiste doctorix 14 janvier 2017 23:14

      @Gavroche

      L’Allemagne est très favorable à l’Europe, elle est le grand bénéficiaire de la magouille. 
      Le Luxembourg aussi, refuge de la finance, et quelques autres, comme la Pologne et les pays baltes pour bénéficier de l’OTAN.
      L’attachement à l’Europe est surtout le fait des dirigeants, pas des peuples. On serait surpris de savoir qui a financé leur élection, car on n’est pas élu sans l’aide de la haute finance. Les peuples sont encore intoxiqués par la propagande pro-européenne, mais ils commencent à prendre conscience de leur intoxication au travers des media alternatifs : c’est le début de la guérison.
      Si on faisait des référendums, il est probable que la plupart des pays montreraient leur désir de sortir.
      En France, je n’ai aucun doute la-dessus. C’est bien pourquoi on ne nous les propose pas.

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 15 janvier 2017 05:48

      @Gavroche
      Plusieurs pays ont rejeté par référendum ce traité, d’autres se sont positionnés contre certaines décisions imposées sans l’unanimité des membres

      -la Hollande, le gouvernement hollandais s’est assis dessus et a continué sa route (même effet récemment dans ce pays avec l’aide à l’Ukraine si je me souviens bien), 
      -l’Irlande (qu’on a obligé à revoter car le résultat n’était pas celui escompté) ; 
      -le groupe de Visegrad ne veut pas d’une UE gouvernée par le tandem franco-allemand et le dossier « immigrants » a fait monter les désaccords

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 15 janvier 2017 05:52

      @doctorix
      c’est bien de rappeler l’OTAN, à l’est dans la corbeille « intégration de la mariée » il y avait comme paquet cadeau les deux OTAN et UE ...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 07:25

      @Gavroche
      La mondialisation provoque partout les mêmes effets, l’enrichissement des riches et l’appauvrissement des autres. Les peuples font savoir qu’ils en ont mare : Trump, le Brexit, ils ont viré Cameron, Hollande, Sarkozy, Juppé et Mattéo Renzi... Comme dit Delamarche, « ils en ont mare qu’on les prenne pour des cons ! »


      Tous les référendum en Europe se sont soldés par un non ! A tel point que le Premier Ministre slovaque demande à l’ UE de ne plus organiser de referendum ! 

    • jmdest62 jmdest62 15 janvier 2017 18:26

      @Gavroche
      quelques autres éléments de réponse :
      - en 2015 , 9 pays sur 29 étaient contributeurs nets au budget de l’UE => une bonne raison pour 20 pays « subventionnés nets » d’être satisfaits du fonctionnement de L’UE.
      - Regardez également du côté de l’OTAN et des budgets militaires de chaque pays.
      - Ensuite , regardez les aspects géopolitiques ...un exemple « au hasard » : La Pologne et les pays baltes , cornaqués par les Zuniens, font des moulinets pour aller casser du Russe ...est ce vraiment l’intérêt de la France d’être entrainée dans ce genre de « merdier » ?
      etc etc.....

      @+


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 janvier 2017 18:44

      @jmdest62
      C’est bien de commencer à reconnaître que les pays européens ont des intérêts économiques et géopolitiques différents et mêmes divergents !
      C’est pour cette raison que les « souverainistes » qui veulent changer les Traités, n’arriveront pas à l’unanimité nécessaire.
      C’est ce que l’ UPR explique depuis 10 ans.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 16 janvier 2017 05:21

      @jmdest62
      faire des moulinets pour aller casser du russe peut fonctionner électoralement parlant, mais concrètement quel pays a une armée (voir quels pays ont une armée commune) suffisante en matériel hommes et technologie pour aller « casser du russe » ... 


      Tout le monde, via des médias lamentables, s’affole du « dabarquement » en Pologne de 200 chars peints et équipés désert et quelques centaines de soldats (idem, couleur sable) .. Barbarossa c’étaient 600.000 blindés, autant de chevaux pour tirer la logistique et je crois 2,5 million d’hommes ... pour au final prendre une énorme branlée ...

      Je crois que la Pologne veut récupérer la Galicie et aider au démembrement de l’Ukraine pour retrouver ses terres perdues, rien de plus,

      Quand aux pays baltes, quand on regarder leur « longévité », ce sont des croupions de l’histoire !

    • jmdest62 jmdest62 16 janvier 2017 12:51

      @Gérard Luçon
      D’accord avec votre réponse ....qui souligne le caractère irresponsable de l’alignement de l’UE sur les Zuniens.
      D’ autant que la prochaine..c’est pas avec des blindés mais à coup de missiles « plus ou moins » nucléaires qu’elle risque de se passer ....
      Avec tout le nucléaire(civil) que nous avons dans le pays on risque de se retrouver vitrifiés et/ou nos enfants/petits-enfants/arrière petits-enfants etc risquent de naître avec plus de bras , d’oreilles , de nez .....que normalement prévus par la génétique.
      pas besoin de palabrer......Suffit de regarder la carte

      @+


    • lloreen 16 janvier 2017 15:29

      @doctorix
      « L’Allemagne est très favorable à l’Europe, »

      En faitn ce n’est pas tant l’ Allemagne que la RFA qui est un reliquat de l’occupation depuis la fin de la seconde guerre mondiale, organisée comme un grand nombre le sait déjà dès 1914 par la haute finance internationale dès la création de la FED (1913).
      Peu savent, en effet, que la RFA (prolongement de la république de Weimar) est une entité administrative créée à la fin de la seconde guerre mondiale pour gérer ce territoire selon les termes de la convention de la Haye. Ce faisant, les allemands ne sont aucunement souverains et ont continué à vivre sous statut d’occupation jusqu’en 1990, date à laquelle fut décidée la réunification. Or il se trouve que cette réunification n’a jamais eu lieu juridiquement et que depuis 1990, la RFA est devenue une multinationale laissant les allemands toujours sans aucune constitution alors que cela aurait dû le travail des politiciens allemands que de l’organiser, dans la mesure où le territoire ne disposait que d’une loi fondamentale (conformément aux dispositions du traité de la Haye). 
      Madame Merkel n’étant qu’un énième agent des Rothschild à la tête de sa multinationale RFA, elle suit exactement à la virgule près tout ce qui est décidé par ses donneurs d’ordre, suivie scrupuleusement par les autres dirigeants de filiales européennes comme la république française et leur stratégie est visible par tout un chacun qui veut bien voir.

      La RFA n’est ni plus ni moins que l’état-pilote du IIIème Reich toujours existant puisqu’ aucun traité de paix n’a été signé entre les nations belligérantes à l’arrêt du conflit armé en 1945. Qui plus est, aucun traité de paix ne pourrait être signé dans l’état actuel des choses puisque seules des nations souveraines peuvent légitimement signer des traités.
      Pour ce faire -et c’est précisément ce qui est empêché par les dirigeants de ces sociétés !- il faut que les citoyens de tous les pays européens comprennent enfin la situation dans laquelle ils se trouvent maintenus de force par le système qui consiste à leur faire croire que les actuels dirigeants sont légitimes dans leurs fonctions, ce qu’ils ne sont en aucun cas.

      La RFA continue à appliquer des lois établies sous le régime nazi comme le souligne fort justement le Dr Matthias Rath et plus de soixante dix ans après la seconde guerre mondiale,les actuels habitants des territoires européens ne manquent pas d’en faire l’amère expérience.
      https://michelduchaine.com/2014/06/25/livre-numeriqueles-racines-nazies-de-lunion-europeenne-de-bruxelles-par-dr-mathias-rath/


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 15 janvier 2017 07:14

    et un point de vue intéressant (désolé c’est en anglais)



Réagir