vendredi 27 mai 2016 - par Pierre Sarramagnan-Souchier

Loi sur le travail : Appel à vous tous les politiques : «  Il faut sortir de cette crise par le haut ! » 

Propositions pour en finir avec cette violence du travail 
et de sa loi obsolète…


Appel à vous tous les politiques : «  Il faut sortir de cette crise par le haut ! » 

Il y aurait une solution pour déminer l’actuelle position sur les blocages concernant la « nouvelle » loi sur le travail qui semble ne pas vouloir être acceptée par le peuple… 

Ce serait de ne plus travailler du tout !

En un mot et en un seul ! Le travail on n’en a plus rien à foutre ! On s’en branle ! On ne veut plus travailler pour des prunes et continuer d’être des SDF en puissance ! Ça suffit l’esclavage moderne que l’on nous impose depuis des siècles ! Travailler pour des clopinettes n’est plus supportable (cf. : La journée d’une auxiliaire de vie diplômée : Salaire 8 euros net de l’heure en 2016 ! http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-journee-d-une-auxiliaire-de-vie-179720 )

Ce que nous voulons…

C’est « le revenu de base inconditionnel » à vie (ou la Donation Inconditionnelle d’Autonomie), “ la fin des impôts” et la mise en place d’un “Revenu Maximum” sur la base de 1 à 4 ! (et pas sur la base de 1 à 1000 comme le prônent ces fumistes élus parlementaires et suffisants de la gauche bobo !).

Bref ! Nous on veut faire comme les capitalistes, les puissants et les riches, ne plus rien faire contre notre gré et vivre pépère et ne plus avoir de soucis ! 

On veut vivre dignement en gaspillant le moins possible ! En vivant tout en étant heureux et épanoui…

Et comme jamais le travail mal rémunéré n’a épanoui un humain, on n’en veut plus du travail et de ses lois débilitantes qui ne servent que les puissants !


Alors, la solution que nous proposons (depuis très longtemps !), c’est que l’on nous présente le Revenu de Base Inconditionnel (ou la Donation Inconditionnelle d’Autonomie) pour que l’on puisse se changer les idées et découvrir les vrais intérêts de l’existence ici bas et pas en attendant de voir plus haut par la suite si la vie est belle, car c’est maintenant et pas dans l’éternité que l’on veut vivre heureux et dignement.

Vous les politiques aveuglés par le pouvoir et vos petites magouilles, on vous le redit, c’est cela que l’on veut tout de suite. Et ne nous bourrez pas le mou en nous disant que ce n’est pas possible. Où alors laissez la place aux autres, car nous savons que c’est possible de mettre en place immédiatement le Revenu de Base Inconditionnel (ou la Donation Inconditionnelle d’Autonomie). 

Pour le financement, on vous suggère même qu’il suffit juste de mettre en place « Une taxe sur les transactions financières pour remplacer tous les impôts actuels » Oui vous avez bien lu. C’est fini les impôts et taxes en tous genres ! (Cf. : http://www.letemps.ch/economie/2015/06/26/une-taxe-transactions-financieres-pourrait-remplacer-impots-actuels ). Il est d’ailleurs regrettable que des idées aussi lumineuses et évidentes, ne s’imposent pas puisque cela concernent le bien-être des peuples. Oui mais voilà ! Êtes-vous vraiment pour le bien des peuples ou pour vos petits profits personnels avec vos bricolages et évasions diverses… Là est la question à se poser… De plus, vous les politiques, vous êtes tellement bornés avec vos certitudes d’un autre temps, que c’en est effarant.

Un dernier conseil : Si étiez plus éclairés, vous sauteriez immédiatement sur l’occasion pour mettre en place le Revenu de Base Inconditionnel à vie (ou la Donation Inconditionnelle d’Autonomie) car cela résoudrait le chômage puisqu’il n’y aurait plus de chômeurs mais seulement des demandeurs d’emploi ! Et en plus comme il n’y a de toute façon pas d’activité pour tous dans ces sociétés super robotisées et perfectionnées, on changerait alors de paradigme en ne vivant plus pour travailler, mais en vivant pour s’ouvrir sur les réalités de la vie ici bas en la redécouvrant et en la respectant… vu que les richesses actuelles permettent de subvenir dignement à chacun dans la société.

Vaste programme d’ailleurs au regard de notre réalité quotidienne…

Alors les politiques, on se décrasse un peu et on s’active pour mettre en place le nouveau mode de vie en société de demain… Ou faut-il que vous attendiez que tout soit explosif et cassé pour évoluer et pour ne pas passer une fois de plus pour des ringards d’un autre siècle…

Bien à vous, votre serviteur de service, grand bulleur, prospecteur, visionnaire et facilitateur d’idées devant l’éternel !

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 26 mai 2016.



Rappels : 
1 - Un article descriptif et didactique sur le Revenu de base : http://alternatives.blog.lemonde.fr/2014/01/13/leurope-compte-pres-de-250-000-citoyens-favorables-a-un-revenu-de-base-garanti-a-vie/

2 - De l'urgence de mettre en place rapidement le Revenu de base inconditionnel : https://www.facebook.com/notes/pierre-sarramagnan-souchier/de-lurgence-de-mettre-en-place-rapidement-le-revenu-de-base-inconditionnel/759219617484649

Remarques utiles : 
À propos du Revenu de base inconditionnel et/ou de la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, ce qu’il faut aussi avoir en tête, c’est que les spéculateurs espèrent pouvoir à cette occasion en profiter pour instaurer légalement une allocation esclavage officielle, dont ils détermineront souverainement le montant. Les peuples doivent donc impérativement à l’occasion de l’instauration du Revenu de Base Inconditionnel et/ou de la DIA, décider d'un Revenu Maximum légal au delà duquel le taux d’imposition soit de 100% autrement cela n’aura servi strictement à rien de proposer un seuil minimum pour éviter l’effondrement de la notion du vivre ensemble dans une société. Notons à cette occasion, que Le Revenu Maximum est déjà dans le programme des Décroissants depuis plusieurs années, accompagné avec la mise en place de la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA). Extrait de cette revendication pour les dernières élections des députés européens de 2014 : • favoriser l’égalité et la solidarité par la mise en place d’une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) pour tous les citoyens de l’UE et par l’instauration, dans chaque pays, d’un revenu minimum et maximum sur la base d'un espace écologique d’inégalités allant de 1 à 4 ou 6. Source : http://pierre.souchier.free.fr/europeennes2014/index.html

Voir aussi : 
“Le chômage, c'est fini ! Vive le bonheur national brut (BNB)” : http://pierre.souchier.free.fr/revoltons_nous/page.revoltons-nous.25.html

Le partage des revenus dans une entreprise Scop sur la base d’une échelle salariale de 1 à 3 : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/01/26/1400419_partage-des-revenus-une-echelle-des-salaires-de-1-a-3-pour-les-scop.html
 



15 réactions


  • tonimarus45 27 mai 2016 09:23

    bonjour-«  »« Travailler pour des clopinettes n’est plus supportable (cf. : La journée d’une auxiliaire de vie diplômée : Salaire 8 euros net de l’heure en 2016 ! http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-journee-d-une-auxiliaire-de-vie- »«  »"dites vous

    Et macron allant plus loin dans l’abjection et l’indignite dit qu’il ne faut pas augmenter les salaires, ceux des autres bien sur mais pas le sien ni ceux de ses amis et comperes

    • gogoRat gogoRat 27 mai 2016 23:03

      @tonimarus45
       « Travailler pour des clopinettes » n’est même pas le problème le plus grave !
      (au contraire, même, d’un certain point de vue : cela va nous pousser à changer de paradigme !)
       Le problème, pour notre Terre et pour l’Humanité, c’est que ce prétendu « travail » (en fait cette agitation, ce ’divertissement’ au sens où l’entendait Blaise Pascal) est trop et inconséquemment systématisé et pratiqué à outrance : il est en train de pourrir et de tuer notre planète et surtout le phénomène du vivant !
       « Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre. »
        Blaise Pascal (1623-1662 - Pensée, B139, Divertissement)

       
       et Bertrand Russell, grand mathématicien et philosophe aussi, concluait son ’In praise of idleness’ par :
      ’Good nature is, of all moral qualities, the one that the world needs most, and good nature is the result of ease and security, not of a life of arduous struggle.

      Modern methods of production have given us the possibility of ease and security for all ; we have chosen, instead, to have overwork for some and starvation for others. Hitherto we have continued to be as energetic as we were before there were machines ; in this we have been foolish, but there is no reason to go on being foolish forever.
       !


    • gogoRat gogoRat 27 mai 2016 23:37

      Concernant les revenus, je dirais malignement (avec un clin d’oeil cordial) que l’auteur semble avoir la même cécité qu’un certain Mélenchon lorsqu’il souhaite :
       décider d’un Revenu Maximum légal au delà duquel le taux d’imposition soit de 100%
       
       En effet, pourquoi démordrais-je de mon seul article « un impôt nouveau à taux fixe ... » qui faisait valoir cette remarque toujours incomprise aujourd’hui ? :
       un impôt qui serait réellement progressif (c’est à dire exponentiel !) serait une solution largement suffisante qui impliquerait (imposerait smiley ) ce Revenu Maximum légal : car la courbe du ’net = revenu brut moins impôt’ passerait forcément par un maximum !
       Mais, comprendre cela implique aussi de comprendre que se contenter d’aller jusqu’à un taux d’imposition de 100% est ’petit joueur’ par rapport à ce que sous-entend un impôt qui ne cesserait pas d’être progressif pour les plus riches !!
       
       Dès lors, puisque tout le monde jusqu’ici a fait mine d’être d’accord sur le principe d’un impôt progressif, les gens honnêtes qui reconnaîtront leur faute morale par manque de rigueur intellectuelle, comprendront aisément qu’actuellement ce sont les nécessiteux qui font preuve de générosité en n’exigeant pas à leurs débiteurs de régler sur-le-champ la dette morale d’impôts impayés qu’ils ont accumulé auprès des sans-dents/déclassés/pauvres-bougres/j’en-passe-et-des-meilleures !
       Même en mettant tout de suite en service le Revenu Minimal d’Existence suggéré dans cet article, nos actuelles dents-longues qui ont osé parler inventer l’oxymore ’impôt-confiscatoire’ (faut l’faire !!) risquent de mettre quelques siècles avant d’avoir fini par éponger la dette morale qu’ils traînent sur leur dos .
       impôt progressif ? - « chose promise, chose due ! »  ... « touchez ma bosse ! »


  • Loatse Loatse 27 mai 2016 12:29
    @Tonimarus

    Macron si je me souviens bien, dit qu’il faut privilégier l’investissement plutôt que d’augmenter les salaires...

    si votre chiffre d’affaire et votre carnet de commande vous permet d’absorber et le cout de l’investissement et l’augmentation des salaires, la question ne se pose pas...

    Dans le cas contraire, si pendant l’amortissement de l’investissement, il y a augmentation de salaire des dirigeants de l’entreprise et/ou augmentation des dividendes versées aux actionnaires, évidemment c’est du foutage de gu....e

     De là à ce que le salarié devienne une variable d’ajustement permanente...(augmentations systématiquement refusées sous prétexte d’investissement) il n’y a qu’un pas..

    Est-ce ce que cela sous-entend ? Mystère et boules de gommes...



  • tf1Groupie 27 mai 2016 12:56

    @ l’auteur,

    Il y a beaucoup plus simple : la BCE utilise la planche-à-billets et distribue 5000 euros par mois à tous les citoyens.
    On peut également rendre tous les services essentiels gratuits (education, santé, énergie).

    C’est très simple et tout le monde est heureux.
    Même pas besoin de faire des calculs compliqués et des systèmes de redistribution.

    Par exemple la santé gratuite va de soi puisque les médecins n’ont plus besoin de travailler, donc les soins ne coûtent rien.

    La vie sur Agoravox c’est comme pour la ZOE : « c’est simple ! »


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 mai 2016 13:09

    « Cela ne coûte rien, c’est l’état qui paie ».
    (François Hollande, président de la République)


  • Clofab Clofab 27 mai 2016 15:06

    Hollande, homme d’État mondial 2016 ! L’incompétence enfin récompensée

    L’information est irréelle. Certains se pincent pour le croire, d’autres soufflent dans un éthylotest pour vérifier qu’ils ont toute leur tête… Mais oui. L’info est là, froide, tangible, inouïe, incroyable, et les mots nous manquent : François Hollande, le François Hollande qu’on a vient d’être désigné… heu… comique international ? Bouffon de l’année ? Non. « Homme d’État mondial » 2016.

    Oups. Elle est bien bonne. Ça alors. Bigard est dans le coup ? Un extraterrestre est aux commandes du comité ? Pas du tout. Le titre a été décerné par une obscure fondation interconfessionnelle basée à New York – et non au Point-Virgule, comme on aurait pu le croire – intitulée en toute modestie « Appeal of Conscience ». Rien que ça. « Ne reculons pas devant le ronflant », se sont dit les initiateurs. « Allons-y gaiement dans le grandiloquent, nous sommes détenteurs du beau et du vrai. » Et c’est ainsi que nous retrouvons notre rondouillard à lunettes bombardé « Homme d’État mondial ». Lui-même n’en revient pas. Moi ? Vous êtes sûr ? Mais pourquoi ?

    Et sur-le-champ, la « foundation » interconfessionnelle fondée par le rabbin Arthur Schneier apporte l’explication de l’inimaginable. Ce prix, affirment-ils sans rire, « honore les dirigeants qui soutiennent la paix et la liberté, par la promotion de la tolérance, la dignité humaine et les droits de l’homme, en défendant ces causes dans leur pays et en travaillant avec d’autres dirigeants mondiaux pour bâtir un avenir meilleur pour tous ». Amen. La messe mondialiste est dite. Le baratin des camelots de l’humanisme a encore frappé. À quand la canonisation ? Nous l’exigeons. Les occasions de rigoler ne sont pas si fréquentes et puis, entre islamophiles, la solidarité doit jouer. Le pape François peut rendre ce service à son compagnon de combat.

    Ce prix de la grandiloquence mégalo sera remis à l’heureux élu le 19 septembre 2016 lors du 51e dîner annuel de cette fameuse « Appeal of Conscience » (avec des majuscules en veux-tu en voilà). And the winner is…

    Smoking en tire-bouchon, l’ex-amaigri remerciera toute l’équipe. Ses ex, son actuelle, ses futures, JoeyStarr, sans qui rien n’eût été possible, Nafissatou Diallo son heureuse bienfaitrice. Dans la foulée, il remerciera aussi Poutine d’avoir fait échouer son appel à bombarder la Syrie. Une cérémonie émouvante au cours de laquelle Benjamin Biolay viendra chanter une chanson. « Ne me quitte pas, François »…

    De retour en France, le héros descendra les Champs-Élysées sous une pluie battante. « On est les champions », crieront les grenouilles. « Il est mondial », chanteront les chômeurs en se rendant à Pôle emploi. Mes amis, l’impression de vivre dans une comédie musicale se renforce de jour en jour.

    Jany Leroy

    http://www.bvoltaire.fr/janyleroy/lincompetence-enfin-recompensee,258903


  • RADINOIR (---.---.80.208) 27 mai 2016 17:21
    Sans la grève générale et les blocages, nous en serions encore au monde de Zola et du travail des mômes de 8 ans !!!

    • Cariton (---.---.167.177) 27 mai 2016 21:20

      @RADINOIR Tout a fait radinoir , comme vous le dites ,il n’y a pas photo , de nos jours on critique les grevistes comme des pestiferes arrieres qui veulent foutrent la merde, parce beaucoup de gens on oublies que C’est grace aux luttes des anciens que l’on en est arrive la ,a avoir des droits des conges ect etce qvec des luttes tres graves ou ils s’agissaient de vie ou de mort et parfois et souvent l’expression defendrent le beeefteack n’est pas anodine bien au contraire ils fallaient defendre le beefteak sinon ont ne mangeaient pas a sa faim.combien de personnes ignorent ce qu’est le CNR(conseils national de la resistance) issue des moments les plus sombres de la france occupee qui ont fait l’exploit unique dans le monde en pleine periode de guerre et entre resistants de tous bords politiques ( bien qu’il y est une grande injustice envers le role majeur qu’on joues les communistes et ca reconnaissance) c’est en grande partie avec cela aussi que la grandeur unique de la france etait faite et partout on enviaient cette derniere , alors maintenant on va nous dire qu’on n’ait plus au 19 siecle et tout cela ,mais justement qu’ils ponctionnent les tellements riches que cela fait peur , le 21siecle ont inversent la tendance ,pourquoi eux avec tous les privileges qu’ils ont ils ne feraient pas sacrifice qui finalement n’en serait meme pas un tellement ils sont blindes,mais c’est a nous de nous de refuser cela que celui qui a une conscience le fasse savoir en le manifestant car vous le savez bien ,ils tentent , ils tentent et si le peuple regarde le foot,et ben c’est tout benef pour ses gars qui ont parfois plusieurs retraites a vie, sans parler du reste,alors reagissons !!!


  • JMichel (---.---.12.89) 27 mai 2016 18:52

    Vous pourriez m’expliquer cette notion de « Revenu Maximum légal au delà duquel le taux d’imposition soit de 100% ». Je ne comprends pas son fonctionnement. Pourriez-vous me donner un exemple concret, merci


    • Paul H0CH0N (---.---.218.74) 27 mai 2016 23:31

      @JMichel
      (Vous pourriez m’expliquer cette notion de « Revenu Maximum légal au delà duquel le taux d’imposition soit de 100% ».)

      il dit « Revenu Maximum” sur la base de 1 à 4 ! » donc au dessus de 4 fois le salaire minimum c’est tout pour le fisc enfin c’est ce qu’il me semble comprendre


    • gogoRat gogoRat 28 mai 2016 19:27


      un schéma vaut mieux qu’un long discours :

       https://www.geogebra.org/m/Y99qnCHA?doneurl=%2Fgt6oqp


    • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 30 mai 2016 07:12

      @JMichel
      Merci de votre question.

      Voici un réponse possible :
      Taxer les riches avec le revenu maximum et le salaire maximum
      Ceci étant exposé, ce sont des suggestions de réflexions et de propositions.

      En outre, je le graphique de gogoRat (28 mai 19:27) est en effet très explicite :
      un schéma vaut mieux qu’un long discours :

      Et la réponse de Paul H0CH0N 27 mai 23:31est en effet une piste de recherche pour la mise pratique. Mais il convient d’avoir aussi à l’a réflexion, qu’un échelle de salaire recentrée sur une base de 1 à 4 est principalement destinée à éviter ces scandaleux écarts de revenus entre elle plus petit salaire d’un employé et les énormités des dirigeants des grandes entreprises, qu’elle soient du privés ou étatiques. Cela n’est absolument pas tolérable dans une société qui se voudrait solidaire.
      Maintenant n’oublions pas les expériences pleines d’espoirs des resserrement des écarts de revenus dans les entreprises gérées en structures de SCOP qui arrivent à des écarts de salaires sur une échelle de 1 à 3.

      Cela étant exposé, il va de soit qui si la société avait le courage de mettre en place « Une taxe sur les transactions financières pour remplacer tous les impôts actuels » (Cf. : http://www.letemps.ch/economie/2015/06/26/une-taxe-transactions-financieres-pourrait-remplacer-impots-actuels ), cela permettrait aux citoyens de respirer un peu plus confortablement et de se sentir un peu moins pillé par les états qui hélas vivent sur le dos ces contribuables en étant incapables d’imaginer d’autres solutions moins stupides… Avec les dérives que l’on constatent continuellement comme l’endettement national qui ne cesse de plonger le pays dans un gouffre pour le plus grand profit des prédateurs financiers qui s’enrichissent sur le intérêts de cette dette… 

      Bien courtoisement…


  • Gasty Gasty 27 mai 2016 19:01

    Alors les politiques, on se décrasse un peu et on s’active pour mettre en place le nouveau mode de vie en société de demain…

    Vous avez 2 siècle d’avance, pas de panique.


Réagir