mardi 18 novembre 2014 - par eric

Loi Taubira : la République en danger ? Pas vraiment. Mais le pouvoir devrait parler !

Abrogation ! C’est fait ! Désormais, du FN aux centristes, les principaux responsables des grands partis ayant vocation à participer à l’alternance qui vient se sont prononcés. Ce texte inepte, mal ficelé, imposé sans concertation, et sans réelle mesure des conséquences, sera abrogé et un autre texte lui succédera. Nous aurons enfin le vrai débat vraiment démocratique dont nous avons été privé.

Tous les partis de droite sont fondamentalement républicains. Ainsi, sur les questions de morales (à gauche ont dit éthique ou sociétale pour ne pas avoir à s'encombrer de morale), la liberté de chacun est toujours respectée. Pas de ligne générale qui s’imposerait aux consciences au nom de la discipline de parti, des intérêts du groupe.

Et l’on voit déjà des personnalités de droite participer à ces débats qui précèderont la réécriture de tous cela. Toutes les opinions sont bien sur représentées. On est dans des partis vraiment démocrates. Toutes seront à l’évidence entendues lors des débats. Entre les positions un peu extrêmes et marginales : des NKM/Juppé souhaitent ne toucher à rien, d’autre désirent une simple suppression, une voie raisonnable sera trouvée.

Mais enfin l’essentiel est acquis. Le débat aura lieu. Il débouchera sur un texte.

La réponse sera à l’évidence très consensuelle. Il est à prévoir que le nouveau texte recueillera des suffrages bien au delà de la fracture traditionnelle gauche droite. Si on parle beaucoup des « frondeurs », ceux qui mettent en péril leur propre pouvoir au nom d’un paire de milliard consacrée plutôt à sauver notre industrie ou à baisser les impôts de l’électorat socialiste, on parle moins des élus de gauche réellement républicains. Ils ne sont pas très chauds pour le commerce des ventres et des enfants. Ils retrouveront une certaine liberté de vote dés lors qu’ils ne seront plus otages du chantage à la dissolution et à la mort des gauches. Et puis, toutes les motivations ne sont pas toujours grandioses et c’est très bien ainsi ; Gageons que certains ne seront pas fâchés de participer à cette grande réconciliation, mais aussi de faire payer à certains lobbies, toutes les voix qu’ils leur ont couté.

Entre 60 et 70% de suffrages à droite, le renfort d’un partie des gauches ? Nous aurons donc un texte. Un bon texte.

Un texte qui mettra fin aux clivages violents et artificiels créés de toutes pièces par des gauches en panne d’idée et qui ont tenté de se créer une identité en faisant joujou avec nos familles et en dressant les français les uns contre les autres..

Compte tenu du contexte prévisible, il n’est même pas impossible que se trouve une majorité qualifiée, constitutionnelle, pour graver dans le marbre les grands principes et nous mettront à l’abri de régressions trop violentes dans l’avenir sous les assauts de lobbies organisés.

En effet, lors des prochaines législatives, les postes à gauche seront rares, l’union sera plus que jamais un combat et il est loin d’être sur que le PS souhaite accorder beaucoup des rares places « gagnables » à ses supplétifs verts ou rouges. Il n’est pas sur que ceux-ci parviennent même à avoir des groupes parlementaires, même ensemble. Or, il y a plus de vrais républicains au PS.

 

Vrais républicains ? Oui, et c’est la question centrale.

Aujourd’hui dans le NO 6 ou 7 articles ! Pas loin de la moitié du Plus, pour expliquer en gros qu’il est hors de question que le parlement vote des lois qui ne leur plairaient pas ! Le ton est quelque part entre « la question ne sera pas posée » et « l’ordre règne à Varsovie ! »

Ces gens récusent au peuple le droit même à la possibilité d'un texte !? Que dis-je ; à son étude préalable !

Ces attaques contre notre système parlementaire évoquent les heures les moins claires de notre histoire. Quand un maréchal cacochyme radical socialiste anti clérical, élu avec les voix conjointes des socialistes, des radicaux et des transfuges communistes du front Popu, décida qu’un seul vote était amplement suffisant pour ne plus jamais demander l’avis du peuple. On se prend à croire que ces gens n’ont rien appris et rien oublié...

Rarement notre démocratie et les valeurs de notre république auront fait l’objet d’une attaque aussi frontale des forces conservatrices antirépublicaines !

Bien sur, il y a le côté effet de manche, déclaration d’intention, posture. Panique aussi. Ces gens commencent à se rendre compte qu’avec leurs « détricotages » absurdes et souvent contradictoires (on pense à la TVA) ils ont donné un fâcheux exemple aux grandes forces d’alternance. Ils commencent à comprendre que cette fois-ci, cela ne sera pas la « droite tendresse ». Les vraies réformes nécessaires seront vraiment menées par des droites qui leur feront regretter celle qu’ils nommaient « décomplexée ».

Une partie des gauches n’est toujours pas prête à ces processus démocratique. C’est ce qui transparait dans cette abondance de commentaires absurdes sur les changements à venir.

Et c’est une partie de l’iceberg.

D’après les RG, certaines franges commencent même à organier à l’avance des « résistances » violentes pour le cas ou les suffrages des français ne répondraient pas à leurs "désirs".

Tous cela n’est pas d’une très grande gravité. La République a les moyens de se défendre contre les factieux. On peut aujourd’hui considérer la remouture des textes Taubira comme acquise. Cependant, il serait souhaitable que l’actuel gouvernement provisoire se prononce et prennent des mesures.

Il ne peut pas laisser s’exprimer ces forces anti républicaines sans réagir au plan des principes.

Surtout, il devrait dors et déjà sanctionner les mouvements violents, factieux et anti républicains dont il sait qu’ils s’organisent pour la violence présente et à venir.

Un Rémy et un Clément c’est déjà trop.

L’absence de paroles et d’actes forts du pouvoir pour défendre la république attaquée ne sont pas à son honneur.

Les républicains à gauche ont le devoir de lui rapeller qu'une belle et grande parole progressiste serait souhaitable.....



45 réactions


  • adeline 18 novembre 2014 09:48

    Curieuse logique en Russie Eric, « qu’une belle et grande parole progressiste serait souhaitable..... » reculer est un progrès ? non ce sujet ressurgit tout simplement parce que l’ensemble des partis dominants ( la bande des quatres) ne peut aborder le vrai probème, quand à cette loi elle vient elle aussi des directives du traité de lisbonne alors, abroger ? impossible, comme il apparait impossible d’échapper à tafta, impossible sans un soulévement massif des peuples.


  • Fergus Fergus 18 novembre 2014 10:10

    Bonjour, Eric.

    Vous êtes en plein déni : plus le temps passe, et plus le texte de cette loi est approuvé par les Français. Un phénomène qui va encore s’amplifier d’ici à 2017.

    Et que vous le vouliez ou non, même en cas de probable alternance à droite, le président élu, quel qu’il soit, ne reviendra pas sur cette loi comme l’ont confirmé Juppé, Le Maire, et la presque totalité des soutiens d’un Sarkozy qui, en improvisant pour séduire des militants ultra-conservateurs, a prononcé une grosse ânerie.

    Même NKM qui aspire à devenir n°2 de l’UMP l’a renvoyé dans les cordes en affirmant qu’une remise en cause ne serait « ni souhaitable ni possible ». A juste titre, le Conseil Constitutionnel ne pouvant accepter qu’un droit acquis fondamental sur le plan sociétal puisse avoir bénéficié à certains et cesse d’exister pour les autres. Tout cela, Sarkozy le sait, et doit se mordre les doigts d’avoir fait ce qu’il fait trop souvent : prendre ses interlocuteurs, quels qu’ils soient, pour des imbéciles !


    • eric 18 novembre 2014 11:23

      Bonjour fergus, même remarque qu’à Adeline..


    • eric 18 novembre 2014 11:41

      Ah une question. J’ai écrit cela dans la nuit à la lecture des 7 ou 8 papier du NO sur la question. Vous écrivez ici une sorte de résumé des éléments de langages qui sont le corps de tous ces trucs. C’est un coupé collé ? Vous recevez des mails qui vous disent ce que vous devez penser ? Vous vous rendez compte que vous illustrez mon propos ? Que vous faites partie de ces gens qui pensent que les députés n’ont pas le droite de faire et défaire les lois si vous n’êtes pas content ?
      Que c’est une posture profondément anti républicaine ?


    • Fergus Fergus 18 novembre 2014 11:42

      @ Eric.

      J’ai lu le texte, et je confirme ce que j’ai écrit ci-dessus.

      En ajoutant ceci : personne de sérieux à droite ne prendra le risque d’agiter la société en ranimant la guerre des pros et des antis sur un tel sujet. Et cela alors que partout hors de nos frontières, le mariage pour tous progresse ou est déjà passé dans les mœurs. Ce serait un combat d’arrière-garde voué à l’échec et générateur de grands désordres.

      C’est pourquoi l’on aura tout au plus une modification d’un article de la loi introduisant, comme un codicille à un testament, l’interdiction dans notre pays de la PMA mais surtout de la GPA pour les couples homosexuels.


    • eric 18 novembre 2014 11:59

      On est globalement d’accord. Ce ne sera plus appelé mariage puisque cela ne sera plus un mariage, dés lors que cela exclura les possibilité de GPA PMA, donc d’adoption.

      C’est très exactement ce qu’on dit Sarko, Marine et les centristes...Accord des principales forces politiques de notre pays aujourd’hui donc.

      Il n’y aura pas de guerre des pro et anti, parce que si il y a pas mal d’anti il y a surtout beaucoup d’indifférents.

      Cela se fera et une partie des gauches républicaine soutiendront.

      Dans ces conditions, et il utile d’évoquer une potentielle volonté du CC d’ interdire aux députés d’écrire la loi ? Peut on exclure une majorité constitutionnelle pour inscrire le mariage entre un homme et une femme dans la constit ?


    • eric 18 novembre 2014 12:03

      Mais je voudrai quand même revenir sur ma question. Le CC c’est déjà prononcé

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decision-du-cc-une-premiere-135995

      Quand on vous dit de répéter en boucle qu’il « n’acceptera pas de différence de traitement », alors que sa jurisprudence récente prouve exactement le contraire, vous répétez sans vérifier, c’est par militantisme, de bonne foi ? Sans savoir ? Par confiance ?,


  • Ruut Ruut 18 novembre 2014 10:11

    En USA-Europe, le progrès rime avec régression dans tous les domaines.
    C’est une évolution étrange souhaitable a aucun pays du monde.


  • Scual 18 novembre 2014 10:11

    Le premier paragraphe est un monument du comique burlesque ironique, j’adore.

    J’ai pas le temps là mais je viendrais finir cet excellent texte comique pour me détendre. A quand un spectacle ?


    • eric 18 novembre 2014 11:28

      Oh la, la, alors vous allez rire, cela prend de l’ampleur ensuite, je suis assez fier de la comparaison entre les gauches contemporaines et Vichy...


    • Scual 18 novembre 2014 12:12

      Ah ouais le confusionnisme ça marche toujours bien, mais alors le coup de la droite « morale » et tout ça j’ai rigolé toute la matinée. Je lirais la suite je veux pas rater ça.

      Le pire c’est que les fachos vont probablement tout croire. Rooooh les c** comme disait Coluche.


    • Julien30 Julien30 18 novembre 2014 12:24

      Scual qui voit des fachos partout et qui parle de confusionnisme... citer Coluche n’est sans doute pas ici à votre avantage.


    • lsga lsga 18 novembre 2014 12:25

      mais il y a des fachos partout... Au cas où vous ne seriez pas au courant, on vit dans un pays où un parti fondé par des Nazi fait 30% aux élections....


    • eric 18 novembre 2014 12:42

      A scual, dans l’ensemble, je n’ai fait que caricaturer les discours de gauche, mais sur la question de la morale, je ne me serai pas permis de faire un simple « c’est celui qui dit qui l’est », j’ai puisé au meilleurs sources ...https://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/00/kmfe18470000b.htm
      Vous pourrez vérifier que la morale est de droite par nature puisqu’elle est bourgeoise...


    • Julien30 Julien30 18 novembre 2014 13:38

      « mais il y a des fachos partout... Au cas où vous ne seriez pas au courant, on vit dans un pays où un parti fondé par des Nazi fait 30% aux élections.... »


      HIHIHIHAHAH, ouais on est partout avec des portraits du Furher et du Duche à nos murs devant lesquels on fait le salut en manteau en cuir noir (ou même de De Gaulle que tu classes aussi parmi les fachos quitte à faire des brouettes, autant en faire des grosses). C’est comme le coup des medias français qui seraient tenus par des catholiques (traditionnalistes pendant qu’on y est), Igsa je ne me lasse pas de tes subtiles analyses et constats politiques.

    • lsga lsga 18 novembre 2014 13:45

      ah tu es du FN, ok.

       
      Donc, oui, pour rappel, le Front National a été fondé par des NAZI. On parle pas de petits collabos hein : on parle bien de NAZI, de la Waffen SS comme Léon Gaultier, de la Wehrmart, de la Gestapo comme Paul Malagutt, etc. etc.
       
      Le programme du Front National : Du Nationalisme Social, avec une bonne couche de Racialisme. 
       
      Bref, franchement : le Fascisme, aimez le ou quittez le. 

  • Le p’tit Charles 18 novembre 2014 10:32
    Taubira.... ?....mais oui l’indépendantiste qui lutte contre la France..

    • Le p’tit Charles 18 novembre 2014 11:10

      Elle commence sa carrière politique en 1978 comme militante indépendantiste, notamment au sein du Mouvement guyanais de décolonisation (MOGUYDE), que son mari Roland Delannon a fondé en 1974. Elle dirige la revue indépendantiste Mawina. Selon Robert Chaudenson« ces mouvements anticolonialistes, impliqués dans nombre d’attentats, étaient très violents. » Roland Delannon, avec l’aide de l’UTG, prépare un attentat contre les installations pétrolières de Guyane qui échoue (le complot de Noël)7. Il est alors arrêté le 13 décembre 1974 avec 12 autres personnes. Elle affirme qu’elle a alors été obligée de vivre en clandestinité. Roland Delannon est emprisonné pendant dix huit mois et l’arrestation des 13 personnes impliqués dans l’opération déclenche une grève générale de la part de l’UTG....Wikipedia


    • lsga lsga 18 novembre 2014 11:25

      toi tu es contre ceux qui défendent les cultures populaires ? 

      hé bé...
       
      Tu parles la langue de ta région ou bien tu es un soumis intégré qui ne parle que le Parisien Mondialisé ?

    • eric 18 novembre 2014 11:51

      Oh que oui ! J’ai un autre article en attente pour expliquer pourquoi un minimum de violence est l’eau lustrale du baptême de gauche.
      C’est pour cette raison que Hollande est contesté ( pas assez à gauche, il ne s’est jamais livré à des violences gratuites) et pourquoi il garde Taubira, comme caution de gauche..si c’étati un effets de votre bonté de le modérer positivement..


    • Nestor 18 novembre 2014 12:04

      Salut P’tit Charles,

      Facilement reconnaissable le Claude ... En plus un ip fixe ... smiley


    • Le p’tit Charles 18 novembre 2014 12:56

      tiens...un cafteur...comme en 40 !


    • Le p’tit Charles 18 novembre 2014 16:25

      Remarquez..au PS c’est leur truc de recycler les bandits...


    • eric 18 novembre 2014 12:33

      Le Conseil constitutionnel s’est déjà prononcé....http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decision-du-cc-une-premiere-135995

      Il a tranché dans le sens de Sarko and co.

      Même question qu’à fergus, quand vous reprenez les éléments de langage des officines de com. du PS, pourquoi n’avez vous pas la curiosité de vérifier par vous même ?

      Maintenant que vous avez lu la décision du CC sur la question, et que cela confirme mes dires, est ce que cela change votre opinion, votre approche de la question ? Est ce que vous vous demenadez pourquoi on vous incite à reprendre en boucle des trucs qui ne tiennent pas la route ? Pourquoi vous vous prêtez au jeu ?
       


  • Yohan Yohan 18 novembre 2014 12:57

    Taubira c’est la culture de l’excuse et la haine du colon qui s’exprime. Dégagez Taubira et la société française ne s’en portera que mieux car c’est bien elle qui attise les tensions dans ce pays 


  • oncle archibald 18 novembre 2014 14:29

    Je pressens hélas qu’on va nous refaire le vieux coup de la question primordiale qui vaut de couper la France en deux : faut-il oui ou non qu’un couple résultant de l’union de deux homosexuels soit exactement la même chose que celui résultant de l’union de deux hétérosexuels. Dame nature a déjà répondu à cette question lancinante mais on va encore et encore nous faire avaler de l a fausse égalité jusqu’à en vomir.


    Pendant ce temps là quelques problèmes complètement subsidiaires comme la montée inexorable du chômage engendrée par la mécanisation des taches répétitives, la robotisation des usines, faisant disparaitre de façon absolument irrémédiable et définitive des quantités considérables d’emplois, passent totalement sous le tapis et en tous cas ne viennent jamais au devant de la scène sur le 20 heures.

    Les problèmes de chômage et le sort qui sera réservé à ceux qui sont peu qualifiés et ne retrouveront jamais un emploi, le problème du partage des richesses que produit le travail humain, le problème de la prépondérance des revenus de la spéculation sur toute autre forme de produire de l’argent, y compris le travail, ne devraient-il devraient éclipser complètement le mariage gay et la GPA, le barrage de Siemens, le sauvetage des grenouilles à pattes collantes et des iris à feuilles de palmier ?

    Pourtant personne n’en parle jamais plus de cinq minutes juste manière de rappeler qu’on a « bien vu le problème et qu’on va le traiter » … Quand je dis personne, je veux dire ni Sarko, ni Normal 1er, ni la Marine Française, ni Monsieur Merluchon, ni le petit facteur, ni Madame Cécile, ni Monsieur Mamère ….. ni probablement aucun des candidats au trône de France lors de la grande foire quinquennale qui se tiendra au printemps en Mai 2017. 

    Ce sera tellement plus facile en « payant » en terme d’électeurs que de se contenter des problèmes des LGBT. Dormez braves gens, « on » s’occupe de vous, six mois tous les cinq ans …. et de nous pendant le temps qui reste jusqu’à la prochaine !


  • soi même 18 novembre 2014 14:31

    Ce qui est intéressant sur cette question est le clache de l’UMP sur la question, Et il est intéressant de voir la céruse entre les militant de l’ UMP qui non pas digérer cette loi et les grands caciques de l’UMP, qui annonce officiellement que cette loi, elle est bancale mais il faut surtout pas revenir sur la question. On voit à l’œuvre dans cet incident plus particulièrement la branche Sarkoziste à la manœuvre !

    En langage peut diplomatique, cela veut dire que cette question de remettre en causse c’est loi, son soit influencer par l’extrême droite soit qu’ils sont en passent de la rejoindre !

    Je vais pas revenir sur la philosophie du FN, qui pratique le surf de haute volé sur les questions qui on un sujet particulièrement clivant !

    Il est évident, et avec cet incident, que la quasis majorité de nos élues ne remettrons plus en causse cette loi !
    Car l’on a greffer le spectre de l’extrême droite et de l’obscurantisme traditionnel religieux sur cette apposition, qui revient à dire que tous ceux qui s’oppose à cette loi sont d’être droite, donc aucun député au vue de leurs palmarès en 2007 on votés pour un Vichy Bis, ne vont pas risqué de démentir la ligne officiel du gouvernement !

    Donc, il vaut mieux considérer en l’état des choses, il y a plus la volonté politique d’abroger cette loi, et ce n’est pas les Jeannes d’Arcs, les Duguesclins , les Dartagnans de la politique qui vont sauver la mise si l’on continue et à la fois de pensé que c’est le FN où le légalisme politique qui va réglé cette question de fond !

    Ne vous trompé pas derrière cette aventure avec cette loi, on l’on voit bien que nos parlementaires on maintemant le même travers que la noblesse, et qu’il y a une rupture total entre nos élus et le peuple.
    Et la plus grave erreur est à nos avis, c’est de pensé que le FN est à l’écoute du peuple, si vous connaissez ce que veux dire le Boulangiste, vous comprendrez pourquoi le FN ne peut en aucun être la bouée de sauvetage de la France face à l’emprise de l’américanisme de notre société !

     


  • docdory docdory 18 novembre 2014 16:08

    @Eric 


    Quand la gauche est arrivée au pouvoir, la première chose qu’elle a fait a été de revenir sur diverses mesures législatives prises par la droite.
    Il y a tout lieu de penser que, aux prochaines législatives, la gauche toute tendances confondues n’aura guère plus de 30% des députés. La droite et le FN se partageront l’essentiel du reste.
    Or, les députés de droite en 2017 seront tout autant opposés à la loi Taubira qu’ils ne l’étaient lors de son vote
    Même si le futur président de la République de 2017 ne souhaite pas à titre personnel ( si c’est Juppé ) revenir sur la loi Taubira, je pense qu’un projet d’abolition de cette loi sera immédiatement déposé par un ou plusieurs députés dès l’entrée en fonction de la nouvelle assemblée, et que l’immense majorité des députés de droite voteront en faveur de l’abrogation quand bien même ils ne seraient pas persuadé de sa nécessité ( selon le principe bien connu « la vengeance est un plat qui se mange froid ! » ). ( il n’y a qu’à voir ce qui s’est passé à Paris pour la « tour triangle » ! )
    Le Sénat suivra ( ou ne suivra pas, ça ne change rien ...)
    Les mariages homosexuels déjà célébrés, ainsi que les adoptions homosexuelles déjà effectuées resteront valables en raison du principe de non-rétroactivité des lois.
    Le Conseil constitutionnel ne s’opposera pas à l’abrogation. S’il s’y oppose, ça se terminera par une révision constitutionnelle ( au Congrès, probablement ... ).
    Certes, les sondages semblent indiquer que le peuple est maintenant en faveur du mariage homosexuel. Néanmoins, si on posait aux gens la seule vraie question « aimeriez vous que l’un de vos enfant contracte un mariage homosexuel, et inviteriez-vous votre famille et vos amis à ce mariage ? » il est fort probable que les partisans du mariage homosexuel deviendraient très minoritaires ...


    • oncle archibald 18 novembre 2014 17:02

      « Néanmoins, si on posait aux gens la seule vraie question « aimeriez vous que l’un de vos enfant contracte un mariage homosexuel, et inviteriez-vous votre famille et vos amis à ce mariage ? » il est fort probable que les partisans du mariage homosexuel deviendraient très minoritaires … »


      Baratin ! Ca c’est la réponse des parents qui n’ont pas un enfant homosexuel. Ils seraient très minoritaires parce que les homo sont très minoritaires dans la société, tout simplement, mais parmi les parents d’enfants homosexuels je crois qu’ils seraient largement majoritaires. 

      J’ai connu un père qui était « bouffe PD » comme d’autres sont « bouffe curé » … et dont le fils, le seul fils, est homosexuel. Il a été très long à l’avouer à ses parents puis s’est décidé enfin quand il avait à peu près 25 ans. Après avoir pris le temps de digérer cette « mauvaise nouvelle » qui lui a tordu les tripes, le père reçoit maintenant chez lui son fils et son copain sans faire aucune différence avec la façon dont il reçoit sa fille et son gendre, qui se trouve être mon fils. 

      En revanche le couple homosexuel en question avec qui j’aime bien bavarder trouve détestable le tam-tam fait autour du mariage gay, auquel il n’aspire pas du tout, pas plus qu’à l’adoption. Ils ne militent pas dans des associations LGBT et ne défilent pas à la Gay Pride. Les tourtereaux, comme une immense majorité de couples homosexuels ; n’ont aucune envie ni de se marier ni de s’emmerder avec des moutards. Chacun gagne très bien sa vie, ils partent en vacances à Rio de Janeiro ou à San Francisco et font la fête tant qu’ils peuvent. Avantages du couple sans enfants pleinement assumés. 

      A ce jour s’ils décidaient de se marier, je pense que le père n’y verrait pas d’inconvénients et participerait. Je suis persuadé que nous y serions invités. Ce serait assez marrant parce que mon fils et sa fille eux se sont contentés d’un PACS sans tambour ni trompettes. Amusant non ?

    • docdory docdory 18 novembre 2014 17:37

      @ Oncle Archibald


      Je pense qu’il y a une différence entre avoir un enfant homosexuel, ce qui doit être dur à admettre, mais est quand même acceptable, et se retrouver dans la situation ridicule d’avoir à assister à une cérémonie totalement absurde dans son principe même ! 



    • eric 18 novembre 2014 19:05

      A Docdory Je ne partage pas votre opinion. Au contraire, j’imagine qeu si cela se trouve, des parent d’homo doivent être dans certains cas ravis d’une sorte de réintégration dans la « normalité » et que pour la plupart d’entre eux, ils veulent d’abord que leurs enfants soient heureux.
      Je suis contre la loi Taubira, pas chaud poor la PMA et la GPA, mais j’ai une copine qui a épousée l’ex de sa fille et elles attendent leur second enfant PMA ( c’est au Canada). Mon opposition de fond à tous cela ne m’empêche pas de la recevoir, elle sa conjointe, leurs gosses et l’amitié, les personnes sont plus importantes que les principes.
      De même j’imagine que si un de mes gosses me dit être homo, évidemment cela ne changera rien à nos relations et bien sur je l’accompagnerai en tant que de besoin dans ses choix de vie.

      Mais la loi qui fixe la norme commune c’est autre chose.

      Taubira, c’est si mon fils fait un gosse à un lesbienne un soir et qu’elle court pus vite que lui à la mairie avec sa femme, seul le juge pourra dire si je suis ou non grand père, si j’ai des droits et obligation sur cet enfant et lui sur moi. Et à priori, c’est plutôt non.

      Je considère que moins l’état s’occupe de ma famille et de ce qu’elle est ou pas, mieux je me porte.


    • oncle archibald 18 novembre 2014 19:31

      « Taubira, c’est si mon fils fait un gosse à un lesbienne un soir et qu’elle court pus vite que lui à la mairie avec sa femme, seul le juge pourra dire si je suis ou non grand père, si j’ai des droits et obligation sur cet enfant et lui sur moi. »


      Tout est là en effet. Autant il m’indiffère que des homosexuels se marient ou pas, autant je trouve très dangereux de fabriquer par la loi des cas inextricables avec deux « papas » deux « mamans » en plus des « vrais », les pourvoyeurs de gamètes … Imaginons la dessus les divorces et les remariages avec rebelotte pourquoi pas, un petit quoi ?? Pas un frère, pas un demi frère, pas un cousin .. Plaignez les généalogistes du siècle prochain, ils vont perdre rapidement tous leurs cheveux !

      Et des histoires avec « fais moi juste un enfant et tu n’entendras plus jamais parler de moi » ça n’est pas du tout aussi rare qu’on le croit. Je connais une copine de ma femme qui a fait ça. Même pas lesbienne, juste une qui n’aime pas la compagnie des hommes et qui a décidé comme ça que son fils n’aurait pas de père, point final. C’est juste un hochet qu’elle s’est offerte comme ça, en ne pensant qu’à elle … C’est un peu dur pour le môme non ?

      Pour le moment ça va, il est petit, tout se passe bien, mais si le fournisseur de spermatozoïdes décide un jour que ce bébé est aussi le sien, que le test ADN le prouve bien, et qu’il ait envie de le voir es qualité de fils …. aie aie aie … Ou si le môme se met en quête de retrouver son père et finisse par y arriver ?? Ils n’auront pas fini d’engraisser des avocats.


  • Crab2 18 novembre 2014 17:16

    Nicolas Sarkozy sur le mariage homosexuel

    Suite sur :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/nicolas-sarkozy-sur-le-mariage.html


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 novembre 2014 17:36

    Le problème de Sarkozy est son hypocrisie et sa légèreté : Il a été le président et il n’a pas donné sa réponse définitive ni n’avait pris la décision qu’il fallait face à cette « question ». Il est le président battu mais toujours ambitieux, alors pourquoi n’avait-il pas réagi juste à chaud lorsque l’Assemblée allait légiférer sur une « chose » sur laquelle on ne légifère pas !

    Cette « loi » n’aurait pas du être la loi de la Taubira, ou cette loi est démocratique ou elle ne peut pas exister ! La démocratie aurait du décider si oui ou non on veut légiférer sur le comportement homosexuel qui a existé depuis que le monde est monde mais qui en aucun cas ne doit étre pris aujourd’hui comme « une évolution » et surtout pas comme une avancée en matière d’égalité des droits ! Personne ne condamne les homosexuels mais de là voter une loi sachant qu’une loi définit ce qui est légal et ainsi encourage à sa généralisation... Les Français veulent aller vers une République homosexuelle ?

    La République française d’aujourd’hui est dans tous ses états, il en sortira ce que le peuple français voudra !

    Que fera t-on aujourd’hui de la science, de la famille, de l’état civil, de la filiation, des dictionnaires... Que fera de la culture et de de ces lexiques scientifiques et de ces lexiques du langage ordinaires que cette loi bousculent quotidiennement ?

    Doit-on réinventer le monde, est-ce que « celui-ci » est vraiment le meilleur ?


  •  C BARRATIER C BARRATIER 18 novembre 2014 18:20

    Je m’accommode très bien de cette égalité qu’apporte la loi, n’en déplaise à ceux qui s’imaginent qu’ils sont propriétaires du mot mariage qui appartient au droit civil, c’est tout, et qui fixe tout ce qui est nécessaire. Même si le mariage est largement dépassé dans notre société, et si la famille depuis longtemps n’a plus grand chose à voir avec le mariage !


    • oncle archibald 18 novembre 2014 18:56

      Arrrgnnnn ! Vous voulez ruiner les avocats !! En supprimant le mariage vous supprimez le divorce, c’est trop injuste ! Fini, plus de Porsche Cayenne ?? Plus d’Audi Q5 Quatro ?


      Je ne pense pas que le mariage soit « largement dépassé ». Ce qui est nouveau c’est que l’on puisse s’en dispenser sans être montré du doigt. Je parle en connaissance de cause avec mes trois enfants dont :

      - L’un marié en règle et au delà, Madame le Maire et Monsieur le curé, trois enfants,
      - L’autre simplement passé à la va vite, deux enfants,
      - Le ou plutôt la troisième, rien du tout, adepte de Brassens, n’écrivons pas nos noms au bas d’un parchemin, trois enfants (ce que je trouve très joli, mais imprudent).

      Moi je ne fais aucune différence : ce sont des couples stables, les parents paraissent s’aimer beaucoup, les enfants sont beaux, adorables, et aiment leurs grands parents, tout va pour le mieux. Ce qui convient à mes enfants me convient et je suis aux anges. Mais mes pauvres grands-mères auraient été tellement choquées que « si d’en haut elles voient ça », comme on dit encore dans les villages du midi, elles doivent s’en retourner dans leur tombe !

    • oncle archibald 18 novembre 2014 18:59

      Mon correcteur automatique d’orthographe ne veut pacser personne ! Le con ! Faudra qu’il se mette à la mode quoique … Depusi la loi Taubira, il n’y a plus que les hétérosexuels qui se pacsent !


    • armand 20 novembre 2014 12:03

      oncle pas de problème, ya rien à corriger tout est à chier.


  • christian pène 18 novembre 2014 18:41

    la République est en danger du fait de tous les partis de gouvernement, je ne m’en plaindrai pas parce que la République à la française est menée CONTRE le peuple d’une manière violente, absurde, malhonnête.......la loi Taubira n’est qu’une péripétie qui génère l’hostilité avérée d’une fraction de la population qui ne supporte plus.......

    Les menées des partis de gouvernement sont suicidaires , Hollande est le vrai cheval de Troie au sein de la gauche , ce rôle étant dévolu à Sarkozy au sein de « la droite de gauche »......et chacun l’a voulu ainsi par pure bêtise pour ne pas dire plus fort.....et donc les valeurs républicaines , pas besoin de les chercher , elles n’existent pas....

    si on proposait au peuple un referendum pour ou contre la République, pas sûr que le OUI l’emporterait.....


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 novembre 2014 18:43

    «  »Même si le mariage est largement dépassé dans notre société, et si la famille depuis longtemps n’a plus grand chose à voir avec le mariage !«  »

    C BARRATIER , on ne vous demande pas de vous accommoder à autre chose, dites seulement ce qui pourrait remplacer l’annulation du mariage, de la famille, de l’état civil et de tout ce que les humains ont réussi à coordonner autour d’une culture sociale et différemment nationale ici et là, mais s’articulant toujours sur les mêmes principes et sur les mêmes comportements... Dites-nous si le mariage homosexuel qui sera appelé à (heureusement se généraliser pour que la société se conforme à ses lois et s’hrmonisent) peut alors assurer la pérennité de la Nation ou comptez-vous sur une balance commerciale négative qui importerait toujours des enfants tout en exportation toujours moins de marchandises ? Est-ce cela une avancée sociale, est-ce sérieux de parler de développement humain ?


    •  C BARRATIER C BARRATIER 18 novembre 2014 19:46

      Il n’y a pas lieu de modifier le code civil, le mariage qui n’existe dans la loi que devant le maire a ses règles et ses conséquences en cas de décès d’un époux, de divorce, de pensions de réversion, de fiscalité...

      Le mariage n’est pas la cléf de la famille mais la sécurité et quelques avantages pour les mariés.
      le mariage homosexuel ne se généralisera jamais, il concernera une partie des homosexuels comme il concerne une aprtie des hetérosexuels, éventuellement plusieurs fois dans leur vie (voir Sarko par exemple, un cas qui n’a rien de particulier et qui a pu être mené rondement)

  • smilodon smilodon 18 novembre 2014 20:13

    @ l’auteur : Cette loi ne sera jamais abrogée, par personne !.... Les gouvernements qui se succèdent, qu’ils soient de gauche, de droite, du centre ou des extrêmes, sont mis en place de manière « constitutionnelle » !.... Les lois qu’ils votent le sont à la « majorité » !.... Qui songerait en 2014 à revenir sur l’abrogation de la peine de mort ???.... Pas une « majorité » en tout cas !... Pourtant en 1981, plus de 60 % des français étaient contre cette loi !...Il ne faut certes jamais avoir raison avant les autres, à titre « personnel » (mieux vaut avoir tort avec tout le monde).. !.. Sauf peut-être en « politique », où l’on peut s’appuyer sur une certaine « légitimité », pour graver certains textes dans le marbre !..... Quitte à se faire virer (ou pas), 7 ou 5 ans plus tard !.... Homo-sapien n’avait besoin d’aucune loi pour copuler avec ses femelles (quel bon temps !)... Mais bon, pour le « mieux-être » de tous (de toutes surtout..), certains « comportements », certaines « lois » sont apparues avec le « temps » !!.... Avec, comment dire ??.... L’évolution peut-être ??.....Alors pourquoi pas les mêmes textes qui reflètent les mêmes sentiments ???... Que les « sexes » soient « différents » ou « identiques » ??.... Au nom de « l’humanité » concernant la « peine de mort », et au nom de « l’amour » concernant le « mariage » ??!!???.. Pourquoi pas. La « profondeur » d’un être n’est nullement déterminé par ses « préférences sexuelles », me semble-t-il !...... Comment le dire de manière plus crue ??... On peut être un mec « bien » et homo. Une femme « honnête » et lesbienne. Les différences entre « bien » et « mal » se situent au-dessus du cou. Pas en-dessous de la ceinture !.... Du moins, c’est mon opinion, ce qui ne change rien à toutes les autres......Et je ne suis même pas homo. Pas pour ça que je suis « plus » ou « moins » heureux. Moins « emm...... », ça c’est sûr !... ..... Mais si on pouvait donner les mêmes droits « essentiels » à tout le monde, ça serait pas mal quand même.... Désolé pour la « longueur », et si c’est la cas, merci d’être arrivé jusque là !.... Adishatz.


Réagir