lundi 18 mai 2020 - par Carlo Gallo

Macron s’honore en s’habillant en de Gaulle et célèbre « l’esprit français »

En suivant les actualités ce matin j’ai failli avaler mon café de travers !

Pensez donc ! Le président de la République fait l’éloge de ceux qu’il qualifiait naguère de « Gaulois réfractaires », d’ « incultes », de « fainéants », et j’en passe et des meilleures !

En effet, ce dimanche, Emmanuel Macron a fait une parenthèse dans la gestion ( ? !) de l’épidémie de coronavirus pour se rendre à Montcornet (Aisne).

Publicité

C’est depuis ce bourg (lié au nom de de Gaulle par une bataille), qu’il a décidé de lancer les commémorations de « l’année de Gaulle ». « Souvenons-nous », a ainsi exhorté Emmanuel Macron, en énumérant les différents épisodes qui ont constitué « “l’étrange défaite” du mois de mai 1940 ».

En ce 80e anniversaire de la bataille de France, Emmanuel Macron a ensuite rendu un hommage particulièrement appuyé aux soldats français qui ont évolué « sous le commandement énergique et déterminé d’un colonel de 49 ans ». Il poursuivait : « Il est exce­ptionnel qu’un colonel soit appelé au commandement d’une division (a fortiori qu’un jeune de 39 ans devienne président ?, note de l’auteur). Mais ce colonel-là, en effet, était excep­tionnel. C’était de Gaulle. Ce 17 mai 1940, il n’arborait encore ni épaulette étoilée de général ni croix de Lorraine. Mais, déjà, celui qui emportera à ­Londres l’esprit de la République, l’honneur de la Nation et le flambeau de la Résistance était une étincelle de volonté face au brasier hitlérien. C’était de Gaulle[1]. »

Le chef de l’État a d’ailleurs tenté de dresser un pa­rallèle entre la France du siècle dernier et la situation actuelle du pays. Il a ainsi livré un vibrant plaidoyer en faveur de « l’esprit français » incarné par le Général que Macron considère comme son mentor. « L’esprit français, oui, farouchement libre et fier, déterminé et inébranlable, qui jamais ne meurt, même quand le pays est vaincu. L’esprit français qui, toujours, permet au peuple de France de se redresser et de reprendre la grande marche de son destin. L’esprit français, qui jamais ne se résout à la défaite, qui choisit la conquête et embrasse l’audace. De Gaulle nous dit que la France est forte quand elle sait son destin. Quand elle se tient unie. Qu’elle cherche la voie de la cohésion au nom d’une certaine idée de la ­France. Qui nous rassemble par-delà les discordes alors devenues acces­soires et les désaccords souvent trop vétilleux », a loué le président. Comme c’est étrange ! Naguère,…mais, j’en ai parlé dans mon introduction…

Il est difficile de ne pas faire le parallèle entre les habits militaires et le « nous sommes en guerre » de Macron, à l’hôpital militaire monté dare-dare à Mulhouse pour accueillir le président français et lui fournir une tribune afin de lancer son slogan de campagne, la « résilience » et sa campagne électorale pour 2022... Ah ! Je crois que je m’égare ! L’hôpital a été construit pour accueillir des malades du covid-19 (une trentaine au total)…par rapport aux besoins … faut y réfléchir…sur le pourquoi et le comment de la chose…

Publicité

J’arrête là !!!

 

[1] Voir Le Figaro du 18 mai 2020 et la dépêche relative de l’AFP.



27 réactions


  • generation désenchantée 18 mai 2020 19:49

    De Gaulle était un « géant » , il faut dire que c’est lui qui avait théoriser l’armée professionnelle ,bien entrainée , équipée de chars avec l’artillerie mobile , accompagnée d’infanterie motorisée , avec communication radio , et appui aérien
    il avait prévenu tous les responsables militaires ce que serait la guerre moderne , mobile avec une logistique énorme pour le carburant , munitions , pièces détachées , vivres , eau , capable d’enfoncer les lignes adverses et faire des dizaines de kilomètres
    A Londre , il était avec une poignée de Français , il a durant la guerre a l’est envoyer , une équipe de pilotes français qui a former la seule unité allié occidentale combattant les allemands et leurs alliés sur le front de l’est

    Mis en échec grâce a son charisme , lors de sa visite a Bayeux et la libération de Paris et son rassemblement monumental , la mise sous tutelle de la France par les Anglo-américains

    C’est grâce a lui , que l’on a été présent a la capitulation allemande au coté des grand vainqueurs de cette guerre avec une zone d’occupation en Allemagne


  • François Vesin François Vesin 18 mai 2020 19:49

    Ce vaillant président ne connaît que l’ en même temps,

    oser se prétendre De Gaulle quand tout un peuple le sait Pétain

    qui lui aussi voulait une France en marche... tout contre l’ennemi !

    Ce marais sale attire encore les nageurs en eaux troubles

    Vivement que le vent de la Justice nous en débarrasse !


  • ETTORE ETTORE 18 mai 2020 21:37

    LOL !

    A le voir debout devant la stèle commémorative, je me suis demandé si il n’allait pas pisser dans son froc, tellement il paraissait écrasé par l’aura du Grand Charles.

    Il est obligé de courir tous les lieux que le Charles de Gaulle a épinglé sur la carte de cette nation, des lieux chargés de symboles et d’histoire grandiose.

    Lui, ne semble que renifler les lieux, en essayant de lever la papatte, pour y laisser un peu de sa personne.

    Toute la différence est là, entre un grand homme qui a laissé une empreinte dans l’histoire de LA France et sur celle du monde, et celle d’un « petit copieur » qui ne peut que humer l’air du temps, et éternuer en respirant l’air chargé d’histoire !


    • bebert bebert 19 mai 2020 15:48

      @ETTORE
      Etonnant d’ailleurs que freluquet n’ait pas revêtu une tenue du Gal avec croix de Lorraine !!!!


    • JulietFox 19 mai 2020 18:21

      @ETTORE
      Bof.
      Sarko,et Philipot, y sont bien allés.
      Comme gaullistes...............................


  • Parrhesia Parrhesia 19 mai 2020 07:21

    Il (le président) n’est pas le seul à bouffer son chapeau !

    De plus en plus de représentants de la cinquième colonne mondialiste, la plus virulente et inextinguible opposition au général Charles de Gaulle, n’arrêtent plus de le citer à tout moment et à tout propos…

     M. Macron n’aurait quand même pas eu le temps de prendre cette manie compulsive au contact de son mentor, le très « socialiste » président Hollande… 

    Mais… avec ces zélites… Allez donc savoir !!!


  • caillou14 rita 19 mai 2020 08:09

    Macron, notre malade imaginaire, endossant le costume de De Gaulle ?

    Glorifiant une défaite en victoire ?

    Plus con tu meurs !


  • zygzornifle zygzornifle 19 mai 2020 09:49

    As t’il mis le slip de de gaulle ?


  • ETTORE ETTORE 19 mai 2020 10:33

    Gouverner par l’artificiel.

    Aidé pour régner, juste par les première pages du Magazine/Constitutionnel Gala.

    Rien n’est présent derrière ce « paraître » !

    Petit et illusoire, il ne viendrait à personne de se mesurer à l’Histoire, avec un si faible bagage, et de plus, à un Homme qui en a imposé, et qui en impose encore.

    Il ne se rend même pas compte qu’il à tout juste la taille d’une emprunte de pied du Général !

    Mais voilà....

    Le temps est à la poudre aux yeux, à la gonflette artificielle sous stéroïdes journalistiques.

    Il faut « produire » de l’image pour exister, sinon, le néant créé, vous fait la part belle pour votre disparition.

    Ce gouverneMENT, qui insiste lourdement pour transformer les français en cigales, multipliant les appels à la déferlante « raisonnée » des yuppies, en mal d’iode.

    Et qui , sous peu, vont se retrouver, plus nus qu’un slip sans habitant.

    Voilà où nous en sommes rendus.

    Pendant que Monarc 1èr cherche l’étincelle d’une lumière intérieure, en fixant intensément une stèle commémorative.....encore plus inerte que lui.....

    Le reste du troupeau est invité à faire de l’exercice, sans souffler, histoire d’être prêts à réintégrer les baraquements au moindre coup de sifflet des kapo sur les miradors, de cette prison....France.


    • vraidrapo 19 mai 2020 11:08

      @ETTORE
      A qui crois-tu que nous ayons à faire ???
      On nous montre des gens avides de se ruer en vacances, en boutiques.. en dépit de règles sanitaires.
      Pendant le confinement, les accidents de la route ont été plus mortels que jamais, nombreuses sorties de route, particulièrement (source assurances) ;
      Les gens sont infantilisés, assistés, déresponsabilisés... ça saute aux yeux d’un aveugle.
      Pour un Gilet Jaune manifester aujourd’hui c’est aller au casse pipe. Il faut attendre le mois d’octobre quand l’euphorie, les folies seront évacuées et que le populo sera au pied du mur du désenchantement (chômage, impôts et rigueur...). Les Économistes sont assez unanimes sur l’après « monnaie-hélicoptère »...


    • JulietFox 19 mai 2020 18:23

      @vraidrapo
      Même pas Octobre. Nous serons reconfinés avant.


    • vraidrapo 20 mai 2020 14:49

      @JulietFox
      En tous cas, cette Covid aura permis de se faire une bonne stat sur la mentalité de nos contemporains de toutes régions.
      Même les vieux du baby boom sont devenus capricieux (sauf en EHPAD), impatients.
      Ne parlons pas des journalistes, ex aujourd’hui :
      sur la Chaine 16 ou 26, le présentateur météo nous alerte sur les températures en avance de 30 jours par rapport à la Normale ( 30° C à Paris), mauvais présage pour l’été prochain... Une minute plus tard ses deux compères terminent l’émission ravis des bonnes perspectives à partir du WE de l’Ascension...
      Plus tartes qu’eux, tu meurs !
      PS : par contre, j’ai été ému par ces jeunes (avec masques) de Seine St Denis qui se sont dévoués pour réunir et organiser la distribution alimentaire aux défavorisés ( 3 ème âge, etc ..). Il semble que l’opportunité de se rendre concrètement utile ait été le déclic d’une démarche à encourager et à poursuive...


  • Aimable 19 mai 2020 10:37

    Macron s’honore ?

    Je dirais , en essayant de mettre l’uniforme ( de guerre ou de président ) de de Gaulle beaucoup beaucoup trop grand pour lui , il se rend encore plus ridicule , lui qui en temps qu’homme de paille de la finance ne sais pas ce que c’est que l’ honneur ( il n’y a pas d’honneur patriotique au royaumes de paradis fiscaux de la finance ) .


  • vraidrapo 19 mai 2020 10:59

    µicron a juste oublié d’emmener Konh-Bendix dans ses bagages : Les Gaullistes auraient été ravis !

    Il y a encore tellement d’électeurs qui sont prêts à tout gober.. comme disait hier Alexis Corbière (LFI), « Emmanuel Macron est intelligent, il sait parler »


    • Le421 Le421 20 mai 2020 08:49

      @vraidrapo
      « En même temps », insinuer que Alexis Corbières est un admirateur de Macron, ce serait aller bien vite en besogne...  smiley


    • vraidrapo 20 mai 2020 14:59

      @Le421
      Je vais t’expliquer une chose que les politiques devraient intégrer s’ils pensent à s’attirer les suffrages de mes semblables.
      J’apprécie quand un politique est objectif, ne pratique pas la langue de bois, sais reconnaître ses erreurs et les vertus de ses opposants.
      Pour ses conseillers de « comm », ce n’est pas efficace mais, pour moi, il n’y a qu’ainsi que j’adhère !
      Alors j’avais déjà remarqué le bonhomme Corbière et cette fois, il a confirmé la bonne impression. Il a été très courtois, limite prévenant avec la « tablée ».
      C’est la base de mes rapports avec mes ex- étudiants : pas de cinéma, que de la sincérité et quand je me suis planté, je suis revenu sur le problème. Je pense avoir gagné l’estime du plus grand nombre partout où je suis passé.


  • troletbuse troletbuse 19 mai 2020 12:42

    Je ne comprend pas ceux qui ont participé à cette mascarade. Ils auraient pu faire comme ces pompiers. Y-a-y-il encore un seul gaulliste pour protester chez les LR ? J’en doute.

    https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/tours-pourquoi-les-pompiers-ont-ils-boycotte-le-discours-des-elus


    • Parrhesia Parrhesia 19 mai 2020 20:02

      @troletbuse
      Il y a belle lurette que les vrais gaullistes ont quitté LR... ou nous ont simplement quittés !!!
      Bonne soirée.


  • keiser keiser 19 mai 2020 13:08

    « L’esprit français qui, toujours, permet au peuple de France de se redresser et de reprendre la grande marche de son destin. »

    Il a juste oublié de dire que les 140 000 soldats Français récupérés par les Anglais à Dunkerke, ont tous demandés à rentrer en France après la capitulation.

    Au même moment, De Gaulle se plaignait de n’avoir que 7000 hommes et cela malgré les tentatives de recrutement par ses services.

    Alors pour reprendre la grande marche de son destin, c’était un peu raté. smiley


    • JulietFox 19 mai 2020 18:29

      @keiser
      A chaque guerre, menée, par des généraux incapables, dirigés par des politiques minables, la France a toujours pris une branlée.
      Il a fallu les 2 premières que les anglais, et les américains nous sortent de la merde.
      Je suis grossier volontairement.
      Il y eu aussi l’Indochine où l’Etat major illuminé, enferma ses combattants, dans une cuvette. L’ennemi, tellement tenu pour « primaire », que celui-ci, monta des canons sur les collines, avec...des vélos.
      L’Algérie...française de Dunkerque à Tamanrasset ; etc....


    • Et hop ! Et hop ! 19 mai 2020 18:32

      @keiser : « ... dire que les 140 000 soldats Français récupérés par les Anglais à Dunkerke, ont tous demandés à rentrer en France après la capitulation. »

      1.  Toute l’armée anglaise a pris la fuite à Dunkerque, Churchill a secrètement obtenu de Hitler qu’il retienne ses divisions blindéees pour les laisser partir.
      2.  C’est le gouvernement de Paul Raynaud qui a perdu la guerre, toute l’armée était en déroute, le gouvernement s’était enfui à Bordeaux, et De Gaulle faisait partie de ce gouvernement vaincu, il s’est enfui à Londres quand il a vu qu’il n’était pas reconduit dans le gouvernement Pétain.
      3.  Pétain n’est absolument pour rien dans la défaite, De Gaulle si.
      4.  Il n’y a pas eu de capitulation, mais une armistice, c’est-à-dire un arrêt provisoire des combats.
      5.  Pétain était en retraite depuis 20 ans quand il a été appelé par le Président de la République pour mettre fin à la guerre et à l’exodedes populations, il a été le premier et le seul à résister aux exigences allemandes. 
      6.  Le texte de l’appel du 18 juin 1940 n’a pas été enregistré, le texte qui est donné à la place est postérieur de plusieurs mois.
      7. De Gaulle n’a jamais combattu les Allemands en-dehors de la bataille perdue de Montcornet.


    • Et hop ! Et hop ! 19 mai 2020 18:40

      @keiser : «   dire que les 140 000 soldats Français récupérés par les Anglais à Dunkerke, ont tous demandés à rentrer en France après la capitulation. »

      Le gouvernement Daladier a déclaré la guerre à l’Allemagne en violant la Constitution de la IIIe République qui exigeait préalablement le vote d’une loi par le Parlement.

      Mais il savait que le Parlement et la très grande majorité des Français (90 %) étaient fermement opposé à cette déclaration de guerre.

      Cela se comprend très bien : en 1938, on était seulement 20 ans après la fin de la guerre de 14-18, toutes les familles étaient pleines de veuves, d’orphelins et de très graves mutilés. La guerre de 14-18 a tué 64 % des garçons de 18 à 28 ans.

      La principale faute de la guerre de 39-45, a été de la déclarer. 

      Tous ceux qui étaient contre cette guerre avaient raison, il était impossible que l’armée franaçise traverse l’Allemagne pour aller libérer la Pologne de l’URSS et de l’Allemagne. C’était totalement irréalisable.


  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 19 mai 2020 14:58

    Excusez-moi, mais généralement quand Monsieur Notre Aimable et Non-Haïssable Président produit un discours, c’est pour temporiser, flagorner et en-même-temper. Comment se peut-il qu’il suscite encore des exaltations juvéniles ? Par ses airs juvéniles peut-être ?


  • JPCiron JPCiron 19 mai 2020 15:56

    .... au nom d’une certaine idée de la ­France ... >


    Voilà à nouveau des Paroles Verbales qui vont et viennent au gré du vent !

    .

    Ainsi, sur le sujet de l’annexion de la Cisjordanie, celui qui affirmait hier que l’anti-Sionisme était de l’anti-Sémitisme vient aujourd’hui feindre de tourner sa veste et fait mine de condamner la mise en œuvre de ce même Sionisme sur le terrain.


    Attendons le prochain bulletin météo !


    .





  • Esprit Critique 19 mai 2020 23:53

    Ce pervers, ce refoulé, cet inachevé ne pense pas un mot des conneries qu’il raconte. Aprés chaque phrase pensez a tirer la chasse.


  • Le421 Le421 20 mai 2020 08:46

    Et comme m’a dit un copain : « Il a pas chié la honte !! »

    C’est trivial, mais assez juste...


Réagir