lundi 9 septembre - par P.-A. Teslier

Mahomet : l’ange Gabriel a-t-il abusé de l’ignorance du prophète ?

En Occident, nous avons tous entendu parler des anges. Ces créatures imaginaires et célestes créées par les humains pour transmettre un message, soi-disant divin, à quiconque est à la recherche d'un être suprême, généralement un Dieu. Les dieux gréco-romains (Zeus, Jupiter, Mars, Neptune, Saturne, Vénus et leurs amis) ayant perdu leur crédit, il a fallu un nouveau véhicule, imaginaire et céleste, pour créer leurs remplaçants, c’est-à-dire : Jéhovah, Jésus et Allah, notamment !

L'ange Gabriel a été ce nouveau véhicule, imaginaire et céleste, en Occident et au Moyen-Orient. Gabriel, une créature totalement inconnue en Chine, en Inde, au Japon et partout ailleurs en Asie. Gabriel est une création unique et consubstantielle de la religion abrahamique, vieille d'environ 2 700 ans. Dans la Bible de cette religion, la Bible hébraïque, le Dieu est Jéhovah. L'ange Gabriel est cité dans le livre de Daniel ! L'ange aurait révélé au premier prophète, Moïse, la Thora. Livre fondateur de la Bible hébraïque et de la religion du même nom.

Puis, il y a environ 1 950 ans, une autre nouvelle religion a été créée… par le genre humain : la religion chrétienne. Elle n’a pas été ex nihilo, car emprunte immédiatement à la Bible hébraïque le brillant concept de l'ange Gabriel... dans le but de transmettre le message d'une annonciation divine : la naissance d'un nouveau Dieu : Jésus ! Un dieu nouveau qui devait, lui aussi, remplacer tous les anciens dieux de la planète Terre, et promettre à toutes et ceux qui y croient : la vie éternelle. La magie dure encore, bien qu'une grande partie de la planète, c'est-à-dire quelque 6 milliards d’individus, n'y ait pas cru du tout. Cette nouvelle religion a aussi fait croire que l'ange Gabriel était un concept chrétien et non un concept juif. Elle effet, la religion chrétienne a pris la Bible hébraïque, où Gabriel apparaît pour la première fois, et elle a collé ses 4 évangiles aux 3 grands livres de la Bible hébraïque. Elle a ainsi formé un seul grand livre : la Sainte Bible. La tromperie fonctionne toujours ! En effet, très peu de chrétiens savent que leur belle Bible, la Saint-Bible, est composée, aux deux tiers, d'un livre saint qui ne leur appartient pas : la Bible hébraïque. Combien de temps la tromperie va-t-elle durer ? Mais, c’est un autre sujet !

Puis, il y a environ 1 420 ans, le même ange Gabriel (Jibril) – créature 100% juive (livre de Daniel) ­ - s'est approché d'un homme nommé Abe al-Qasim Muammad ibn Abd Allh ibn 'Abd al-Mu'alib ibn Hshim. Devenu célèbre en Occident sous le simple nom de Mahomet ou Muhammad. Le troisième prophète désigné par l'ange Gabriel. Le second étant Jésus !

L’ange Gabriel aurait parlé à Mahomet. Il lui aurait révélé le Livre de Dieu : le saint Coran !

Mahomet ne savait pas lire ! S’il avait su lire, il se serait vite rendu compte que l’ange Gabriel abusait de son ignorance, car dans la révélation qui lui faisait, la plupart des personnages étaient les mêmes que ceux d’une autre grande révélation, faite quelque 1 000 ans plutôt par le même Gabriel : celle de Bible hébraïque, et notamment de la Thora.

J’ai lu les 2 livres… grandement saints. D’abord la Bible hébraïque, puis le Coran.

Première surprise ! Les phrases des deux livres ont un parfum semblable, bien que les histoires qu’ils racontent soient assez différentes. Mais, dans le Coran, le nom du prophète de l’islam, Muhammad, apparaît à 18 reprises, exactement comme celui de David, le célèbre héros juif de la Bible hébraïque.

Pourquoi le livre d’une grande croyance mondiale, l’islam, donne-t-il presque autant de place à un héros d’une autre croyance, et de surcroît un juif ? Cela fait peut-être partie de la tolérance que revendiqueraient les écrits du Coran.

Deuxième surprise ! Mon étonnement est à son comble quand je fais le décompte des noms de la Bible cités dans le livre concurrent : le Coran.

Moïse, le grand patriarche de la Bible des Juifs, est cité 174 fois ; Abraham, le juif à qui le Dieu de la Bible a parlé, cité 83 fois ; le juif Noé, l’homme du Déluge, 49 fois (le seul personnage dont le Coran, mentionne l’âge à sa mort, 950 ans, comme dans la Bible) ; Joseph, le « père » du juif Jésus, 44 fois ; Marie, la « mère » de Jésus, 42 fois ; Adam, le premier humain, 26 fois ; Salomon, le grand roi, 25 fois ; Jésus, l’un des 3 dieux des chrétiens, 29 fois. Et puis, les noms bibliques continuent de défiler dans le Coran, de verset en verset : Aaron, 22 fois ; Jacob, 20 fois ; Isaac, 17 fois ; Ismaël, 12 fois ; Goliath, 3 fois, etc., etc.

Pourquoi l’ange Gabriel a-t-il voulu que Mahomet construise une religion en reprenant toutes les célébrités d’une autre religion, beaucoup plus ancienne ?

Que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui faisait un roman en reprenant, par exemple, tous les personnages de Victor Hugo, dans Les Misérables… sans changer leur nom ?

Mais, pour la révélation du Coran, l’ange Gabriel ne s’est pas arrêté pas là !

Troisième surprise ! Tous les grands événements bibliques ont été repris, notamment :

- la création du Monde :

- Coran, Sourate 6-1 : "Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre…"

- Bible, Genèse 1-1 : "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre…"

- la création de l’Homme :

- Coran, Sourate 32-7 : "Celui [...] qui a commencé la création de l’homme à partir de l’argile"

- Bible, Genèse 2.7 : "L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre"

- le Déluge :

- Coran, Sourate 29-14 : "Nous avons envoyé Noé à son peuple. Il demeura avec lui durant mille ans, moins cinquante ; puis le déluge les emporta parce qu’ils étaient iniques. Sourate 29-15 : "Mais Nous avons sauvé Noé et ceux qui se trouvaient dans le vaisseau, et Nous en avons fait un signe pour les mondes.

- Bible, Genèse 7-10 : "Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre". Genèse 7-11 : "L’an six cent de la vie de Noé [...] ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.

- le buisson ardent dans le Sinaï où Dieu parle à Abraham :

- Coran, Sourate 28-29 : "Lorsque Moïse eut accompli le temps [...], il aperçut, du côté du Mont Sinaï, un feu [...]". Sourate 28-30 : "Quand il y fut arrivé, un appel lui parvint du côté droit de la vallée, dans la plaine bénie et du milieu du buisson : " O Moïse ! Je suis, en vérité, Dieu, le Seigneur des mondes !"

- Bible, Exode 3-2 : "[...] Moïse regarda ; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point". Exode 3-4 : "L’Éternel vit qu’il se détournait pour voir ; et Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici !". Exode 3-6 : "[...], je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob [...]"

- le passage de la Mer Rouge :

- Coran, Sourate 2-50 : "Nous avons fendu la mer pour vous ; Nous vous avons sauvés ; Nous avons noyé, sous vos yeux, les gens de Pharaon"

- Bible, Exode 14-21 : "Moïse étendit sa main sur la mer. Et l’Éternel refoula la mer [...], il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent". Exode 14-27 : "Moïse étendit sa main sur la mer [...]". Exode 14-28 : "Les eaux revinrent, et couvrirent les chars, les cavaliers et toute l’armée de Pharaon, qui étaient entrés dans la mer après les enfants d’Israël ; et il n’en échappa pas un seul".

- le Veau d’or :

- Coran, Sourate 2-51 "Lorsque nous avons fait un pacte avec Moïse, durant quarante nuits, vous avez, en son absence, pris le veau pour l’adorer. Vous avez été iniques !". Sourate 2-54 : "Souvenez-vous de ce que Moïse dit à son peuple : " O mon peuple ! Vous vous êtes fait tort à vous-mêmes en adorant le veau. Revenez à votre Créateur"


 

- Bible, Exode 24-18 : "Moïse entra au milieu de la nuée, et il monta sur la montagne. Moïse demeura sur la montagne quarante jours et quarante nuits". Exode 32-4 : "Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau [...]. Exode 32-7 : "L’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu"

Quatrième surprise ! Tout à fait surprenante. Le Coran cite ses sources. En effet la Torah, le premier livre de la Bible des Hébreux est cité 19 fois. Les Évangiles, cités 12 fois. Exemple significatif parmi d’autres :

- Sourate 3-3 : "Il a fait descendre sur toi le Livre en toute Vérité, déclarant véridique ce qui était venu avant lui, et Il a fait descendre la Torah et l’Évangile"

Et puis, comme dans la Bible, le Coran parle aussi du jardin d’Éden, 11 fois. Et bien d’autres copier-coller qui ont sûrement échappé à mon œil fatigué… et quelque peu lassé !

Surprenant n’est-ce pas ?

Cependant, même si tout cela paraît sympathique, pour moi qui ne crois pas, que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui faisait un roman en reprenant, encore une fois, tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables, leur nom et aussi toutes leurs situations ?

Tel est, semble-t-il, ce qu’a fait l’ange Gabriel en révélant le Coran à Mahomet.

Si le Prophète de l’islam avait su lire, il se serait aperçu que Gabriel le trompait honteusement. Et, l’Histoire de l’islam aurait été totalement différente !

Aujourd’hui, on dirait que l’ange Gabriel est délinquant, car il a fait le plagiat pur et simple d’un autre livre ! Aujourd’hui, le livre serait retiré de la vente, avec toutes les conséquences juridiques que cela entraînerait contre son ou ses auteurs ?

Plus surprenant aussi, que je sache, le problème d’un éventuel plagiat n’a jamais été soulevé par le « gardien », faux et autoproclamé, de la Bible. Je veux dire : le Vatican. Pourquoi ?

C’est un vrai mystère, bien qu’à mon avis, la réponse est contenue dans la Bible, chrétienne, elle-même !

En effet, la Bible du Vatican (Holy Bible pour les Américains), dite aussi Sainte-Bible pour les chrétien(ne)s, est en fait composée à 70 % de la Bible hébraïque : c’est-à-dire de la Bible des Hébreux, des juifs. Bible hébraïque copiée mot pour mot, virgule après virgule, et renommée, sans aucune vergogne : Ancien Testament.

Morale de cette triste histoire : « Lire nuit gravement à l‘Ignorance » ! Mahomet aurait dû le savoir, lui, le choix de son Dieu : Allah.

Toutes les religions ont toujours prospéré grâce, au départ, à l’analphabétisme de leur population.

Crédit photo : Wikipédia.



137 réactions


  • McGurk McGurk 9 septembre 17:53

    Les lires religieux sont très souvent des rempompages texto ou bien des plagiats de textes religieux déjà connus depuis longtemps.

    Les mythes de la religion juive (et donc chrétienne) ont été basés voire quasi recopiés sur les textes des religions de l’actuelle Irak (les premières civilisations connues).

    Les principaux, comme le déluge ou bien l’origine de l’homme ont probablement pour fondement une tradition orale ancestrale bien avant l’invention de l’écriture, car l’Homme a toujours eu besoin de savoir d’où il venait et quel était son but.


    • Désintox Désintox 10 septembre 14:51

      @McGurk
      En effet. Il serait d’ailleurs intéressant de faire un article là dessus. Vous vous y collez ?


    • McGurk McGurk 10 septembre 17:08

      @Désintox

      Mh...non merci, j’aurais préféré retrouver le reportage sur ce sujet mais je n’ai plus le titre en mémoire.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 septembre 20:28

      @McGurk

      Toutes les élucubrations de toutes les religions sont évidemment des tissus d’absurdités. La vraie question est toujours : « de quoi veut on détourner l’attention en en discutant sur ce site ? » 

      Aujourd’hui, je crois que c’est de de l’affaire Epstein ; mais il y a peut-être une supercherie encore plus grossière que je ne vois pas.... 

      PJCA


  • Laconique Laconique 9 septembre 17:55

    Quelles révélations incroyables ! Je vais écrire de ce pas au pape et au grand imam de France. Ces découvertes vont tout bouleverser. Merci à vous !


  • Raymond75 9 septembre 17:57

    Il faut vraiment s’ennuyer dans la vie pour se poser ce genre de question ...


    • Pere Plexe Pere Plexe 15 septembre 22:15

      @Raymond75
      C’est vrai qu’on ce fou de savoir si l’ange Gabriel a abusé de l’ignorance du prophète.
      Condamner les prêtres (rabbin imam ) qui abusent de l’ignorance des enfants de chœur nous suffira. 


  • njama njama 9 septembre 18:59

    P.-A. Telier

    Ajoutez la Révélation d’Arès à vos lectures, c’est plus décoiffant que fatiguant à lire, et vous aurez fait un reset complet des trois derniers millénaires, car ça éclaire toutes les Écritures, vrai !

    Le reset vaut d’ailleurs pour l’ensemble de la Chrétienté entière (en première intention), pas moins, si, si je vous assure, mais la mayonnaise pour l’instant peine à monter... les préjugés ont la peau dure.

    gratuite en ligne http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html

    15 € en librairie pour l’Édition française, mais disponible aussi en version bilingue français-anglais, et françaisallemand.


    • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 10 septembre 12:47

      @njama J’aime le « plus décoiffant que fatiguant » et confirme. La révélation d’Arès, reset des trois autres monothéismes, les actualise, elle est contemporaine, et les nettoie en profondeur. Elle enlève tellement de superflu, utilisé par les chefs religieux puis politiques, qu’on la dénigre, traîne dans la boue, fait taire.


  • Jonas Jonas 9 septembre 18:59

    "Très peu de chrétiens savent que leur belle Bible, la Saint-Bible, est composée, aux deux tiers, d’un livre saint qui ne leur appartient pas : la Bible hébraïque. « 

     »En effet, la Bible du Vatican (Holy Bible pour les Américains), dite aussi Sainte-Bible pour les chrétien(ne)s, est en fait composée à 70 % de la Bible hébraïque : c’est-à-dire de la Bible des Hébreux, des juifs. Bible hébraïque copiée mot pour mot, virgule après virgule, et renommée, sans aucune vergogne : Ancien Testament."


    La Bible hébraïque n’est pas copiée « mot pour mot », elle EST l’Ancien Testament, c’est le même livre !

    La Thora et les textes hébraïques ont toujours fais partie de la Bible, il n’y a pas de plagiat. Quand vous allez à la messe à l’Église, vous récitez les Psaumes de David de l’Ancien Testament, les Prophéties d’Ézechiel, d’Ésaïe ou de Daniel des livres hébraïques.

    Vous n’êtes jamais allé au catéchisme ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 septembre 20:27

      @Jonas

      amen et alleluia sont des mots hébreux


    • P.-A. Teslier 10 septembre 07:40

      @Jonas
      Les évangiles ont été écrits il y a qlq 1 920 ans. La thora il y a qlq 2 750 ans. 
      Trouvez l’erreur !
      En fait les chrétiens l’ont volée et y ont collé leurs 4 évangiles.
      Les musulmans n’ont pratiqué qu’un plagiat ! 
      CQFD.


    • zzz999 10 septembre 09:52

      @P.-A. Teslier

      Pour se piquer d’écrire sur la religion et celle du livre en particulier il faut connaître un tout petit peu son sujet, rien que votre remarque prouve votre ignorance crasse dans le domaine, il ne s’agit pas d’un vol (ou alors c’est un vol revendiqué sur tous les toits par les prédicateurs) mais d’un changement d’alliance gros malin !


    • Jonas Jonas 10 septembre 10:27

      @P.-A. Teslier « les chrétiens l’ont volée et y ont collé leurs 4 évangiles. »

      Les chrétiens n’ont pas « volé » la Thora, ils l’ont reprise telle quelle, puisque ce sont les MÊMES textes qui sont publiés (Genèse, Exode, Deutéronome, Lévitique) dans l’Ancien Testament !

      C’est comme si vous accusiez la collection la Pléiade de faire du plagiat parce qu’elle publie sous sa collection Victor Hugo, Proust, Apollinaire, Pascal ou Tolstoï !

      ---------------------------------------
      « Les musulmans n’ont pratiqué qu’un plagiat ! »

      On peut là vous donner raison, les musulmans ont pris des textes de la Bible qu’ils ont trafiqué à leur convenance pour satisfaire les desseins de leur chefs militaires. (Le calife Othmane par exemple)


    • alexis42 alexis42 10 septembre 12:34

      @P.-A. Teslier
      « les chrétiens l’ont volée »
      Comme les premiers chrétiens étaient tous juifs, y compris Jésus (qualifié de « Rabbin » par un évangéliste), je ne vois pas où est le problème !
      Bon, il est clair que Jésus était un peu déviant, surtout en voulant nettoyer la « caverne de voleurs » (Den of Thieves), mais c’était un « Member Of the Tribe ».
      Dommage que vous ne puissiez pas lire Den of Thieves, un livre à succès qui connut 7 tirages, et qui mentionne exclusivement les plus grands escrocs américains ayant existé, tous « Membres de la Tribu », qui ont pillé les caisses de retraites, et ruiné des millions de retraités Américains.
      Tous « condamnés » à des peines genre celle de DSK...
      Ce livre n’a évidemment pas été traduit en français, allez savoir pourquoi smiley
      Mais de nombreux passages sont visibles sur Google Books, en particulier la liste des principaux acteurs (page 11).


    • Massaliote 10 septembre 13:54

      @P.-A. Teslier
      N’importe quoi. Les Chrétiens n’ont rien volé, ils ont en Jésus le messie annoncé par les prophètes. Il ne semble pas que vous connaissiez les évangiles. 


    • P.-A. Teslier 10 septembre 14:56

      @Massaliote
      Vous parlez de Jésus ou d’Emmanuel ?

      Rappel : la Thora date de 2 700 ans environ. Les évangiles de seulement 1 920 ans environ. CQFD ! Comment se fait-il que l’AT soit égal à 100% de Thora ? Un vol pur et simple.


    • P.-A. Teslier 10 septembre 15:01

      @P.-A. Teslier

      Pour Emmanuel voir ce lien.


    • mursili mursili 10 septembre 16:39

      @P.-A. Teslier

      Où est l’erreur ? Tout le monde sait bien que le christianisme est né en milieu juif et les disciples de Jésus ne cessent de l’interroger sur l’observance ou non des rites de leur religion. Après la mort de Jésus des controverses se produiront dans les premières communautés chrétiennes sur la question des interdits alimentaires .

      Ce passage de l’évangile de Matthieu est également très connu des chrétiens : 

      "Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé."


  • CLOJAC CLOJAC 9 septembre 19:52

    À l’irénisme de votre texte, je préfère la mise au point d’un apostat muslim :

    https://ripostelaique.com/puis-dire-mahomet-pedophile-lislam-cancer.html


  • karim 9 septembre 20:20

    « que dirait-on si un écrivain d’aujourd’hui faisait un roman en reprenant, encore une fois, tous les personnages de Victor Hugo dans Les Misérables, leur nom et aussi toutes leurs situations ? » 

     Dans votre exemple, vous avez deux auteurs différents. Alors que pour les Livres Saints, il s’agit d’un Seul Auteur : Dieu. Libre à Lui de reprendre les personnages d’un de ses Livres pour les reproduire dans un Autre.


    • McGurk McGurk 9 septembre 20:56

      @karim

      C’est dommage qu’il n’y ait pas de Salons du livre version divinités, j’voudrais bien lui demander un autographe !


    • Aimable 10 septembre 04:27

      @McGurk
      Je vous donnerais procuration pour également m’en ramener un . smiley


    • McGurk McGurk 10 septembre 17:09

      @Aimable

      Avec supplément « d’aura de lumière », svp, pour éviter les imitations^^


  • JPCiron JPCiron 9 septembre 22:19

    Mon étonnement est à son comble quand je fais le décompte des noms de la Bible cités dans le livre concurrent : le Coran.>


    Oui, l’Islam fait partie intégrante du Groupe « Judéo-Chrétien »

    .


    • Jonas Jonas 9 septembre 23:17

      @JPCiron « Oui, l’Islam fait partie intégrante du Groupe « Judéo-Chrétien » »

      Absolument pas.
      La Bible reprend à l’identique les livres hébraïques (la Torah, les psaumes, chroniques des rois, les prophètes (Esaïe, Ezechiel, Daniel, Jérémie..., Proverbes, Ecclésiaste, ...) dans l’Ancien Testament.

      Alors que l’Islam ne reconnaît pas la Bible, et considère que ses textes sont falsifiés, cette religion ne fait donc pas partie intégrante du groupe « judéo-chrétien ».
      Dans le Coran, par exemple, Jésus n’est pas Fils de Dieu, ni crucifié sur la Croix, donc pas de rédemption, ni de rachats de péchés.


    • JPCiron JPCiron 10 septembre 08:31

      @Jonas

      Dans un « Groupe », il y a des ressemblances et des différences.
      Formelles (les textes) et/ou Substantielles.

      Dans la substance, le Coran a le même Dieu, Moïse, Abraham, plusieurs Prophètes...
      Que demander de plus pour faire partie de la « Famille » ??

      .


    • Jonas Jonas 10 septembre 12:11

      @JPCiron « Dans la substance, le Coran a le même Dieu, Moïse, Abraham, plusieurs Prophètes...Que demander de plus pour faire partie de la « Famille » ?? »

      L’Islam ne fait pas partie de la famille, puisque l’Islam NIE ET REJETTE les textes bibliques !! Le Prophète Mohamed est donc un ANTÉCHRIST, c’est-à-dire un envoyé de Satan, annoncé par les évangélistes de la Bible.

      « Les Chrétiens disent : « Le Christ est fils de Dieu ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! »
      Le Coran - 9:30

      « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’ANTÉCHRIST, qui nie le Père et le Fils. »
      La Bible - Jean I - 2:22-26


    • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 10 septembre 13:00

      @Jonas

      On se calme, on se calme. À étudier les comportements et dires des tenants des trois monothéismes, on trouve toujours, je dit bien toujours des « moi y’en a avoir raison et toi y’en a être dans l’erreur. Moi pouvoir te prouver que moi avoir raison parce que écrit là, et là et encore là , et aussi parce que lui, très sage, très juste il a dit vrai et il ne peut pas se tromper ! Et il dit pareil que moi et C un grand homme, sage, sage, ..sage ! »


    • Jonas Jonas 10 septembre 13:10

      @un des p’tite goutte "on se calme. À étudier les comportements et dires des tenants des trois monothéismes, on trouve toujours, je dit bien toujours des « moi y’en a avoir raison et toi y’en a être dans l’erreur"

      Qu’est-ce que vous récusez exactement ?


    • Pascal L 10 septembre 19:36

      @JPCiron
      « Oui, l’Islam fait partie intégrante du Groupe « Judéo-Chrétien » » D’une certaine manière oui, mais ce sont le Christianisme et le Judaïsme qui n’en font pas partie. Les historiens appellent judéo-chrétiennes les hérésies qui sont nées au premier et deuxième siècle, comme les Ébionites et les Judéonazaréens, qui reconnaissent les lois juives et Jésus sans reconnaître sa divinité. En fait, la distinction se fait plutôt sur la reconnaissance de l’amour de Dieu par les Chrétiens qui est refusée par les Judéo-chrétiens. En répondant par de l’amour à l’amour de Dieu, vous n’avez pas besoin d’une loi pour savoir ce que vous devez faire et le Chrétien est libre lorsqu’il répond à cet amour. Si vous le refusez, il faut une loi pour contraindre vos actions. C’est ainsi que les Judéo-Chrétiens ont repris les lois juives, y compris les loi des Talmuds quand ils ont été écrits. L’islam est bien une suite du judéo-christianisme, suite qui a été arabisée à l’époque du calife omeyyade ʿAbd Al-Malik qui souhaitait s’éloigner de ses sources juives et chrétiennes. Tout ceci a été abondamment décrit par les historiens que je vous invite à consulter.
      Par ailleurs le Christianisme n’est pas une religion du livre (appellation purement musulmane) mais la religion du Christ Jésus lui-même. La différence est que vous pouvez consultez Jésus personnellement pour qu’il vous explique comment vous pouvez recevoir le salut qu’il a annoncé. Ce salut étant une promesse pour après votre mort, je suppose que vous n’en n’avez rien à faire et c’est votre droit. Dieu ne parle ni aux Juifs (du moins depuis le premier siècle), ni aux Musulmans, c’est pourquoi le livre a tant d’importance pour eux. Le Christianisme est la seule religion au monde où la spiritualité est directe avec Dieu. Toutes les autres religions font appel à des intermédiaires, les Esprits, y compris le soufisme ou les marabouts africains, si importants dans l’islam.


    • un des p'tite goutte un des p’tite goutte 11 septembre 00:08

      @Jonas Bonjour,
      Bon, je prépare. Mais j’aimerais tellement un mot simultanée à P.-A. Teslier smiley
      à très bientôt, donc.


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 septembre 22:21

    Il a fallu à l’auteur de l’article qu’il arrive à la retraite pour apprendre ce que presque tout le monde sait : il y a une continuité entre les trois religions qui se disent abrahamiques !

    Mais l’essentiel n’a pas encore été découvert par cet auteur : les assassins de Charlie Hebdo, du Bataclan et des milliers d’autres qui continuent d’être commis aujourd’hui au nom du Dieu Allah, le sont parce que leur religion leur a enseigné que ce Dieu les appelait à les commettre.

    Et le courageux chercheur auteur n’a pas encore appris non plus que le Dieu des musulmans a enseigné cette horreur parce que la première des deux religions précédentes a enseigné, elle aussi, que son Dieu a appelé à commettre de prétendus « bons massacres » pour de prétendues "bonnes raisons".

    Il n’a donc pas encore appris non plus que la seconde des trois religions, celle qui se prétend disciple de Jésus de Nazareth - qui enseignait, lui, que Dieu n’appelle qu’à l’amour universel - a confirmé qu’il avait bien commandé les horribles massacres.

    Notre auteur ne peut donc pas comprendre le pire : aujourd’hui encore le prétendu « christianisme » persiste dans cette trahison, en précisant seulement qu’il faut « bien interpréter » les "bons massacres" voulus par Dieu.


    • zzz999 10 septembre 09:55

      @Pierre Régnier

      Trouvez moi dans le nouveau testament un seul véritable appel aux meurtres qu’on rigole 5 minutes ?


    • shadrack shadrack 10 septembre 10:53

      @Pierre Régnier

      Même question que zzz999...

      Le ’christianisme’ porte bien son nom : à partir de la venue du Christ.

      Cordialement.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 10:57

      @zzz999
      Aujourd’hui encore, dans les bibles « chrétiennes », les appels à massacrer massivement, attribués au Dieu judéo-chrétien à l’époque de l’Ancien Testament, lui sont attribués et justifiés, avec cette précision : il faut « bien les interpréter ».

      « Bien les interpréter », pour les auteurs de ces bibles c’est, par exemple, considérer que ces paroles attribuées à Dieu dans le Livre de Josué, "Tuez tous les habitants de ces cités de Canaan, veillez à ce qu’il ne reste pas un seul survivant«  ça signifie :  »Dieu vous invite à entrer dans son royaume" !

      Ce que je dis, moi, c’est précisément qu’il n’y a aucun appel à tuer attribué à Dieu dans le Nouveau Testament.

      Mais j’ajoute, par écrit depuis 20 ans maintenant, que ceux qui ont créé le christianisme ont répété, en trahissant Jésus, que les appels à massacrer massivement, explicitement exprimés dans l’Ancien Testament, sont bien Paroles de Dieu. Et c’est le ferme et clair rejet - ENFIN ! - de cette horreur que l’ancien catholique fervent que je suis demande avec insistance.


    • shadrack shadrack 10 septembre 12:01

      @Pierre Régnier

      « Je ne suis pas venu abolir la loi mais l’accomplir » dit Jésus Christ.

      Jésus n’a jamais cessé d’être juif :

      « Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi ou les Prophètes, mais accomplir.
      Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise » (Mathieu 5, 17-18).

      Si la Loi procure la connaissance du bien et du mal, elle ne procure pas la connaissance du Salut, qui est en Jésus Christ. Si la Loi était utile et juste, elle n’était pas salutaire.

      Pour Paul, l’homme n’est pas justifié par la Loi mais par la Foi en Jésus Christ : par des oeuvres de Loi, personne ne sera justifié. L’offrande du Christ sur la croix, mort puis résurrection, c ’est la juste relation qui relie l’homme à Dieu et qui rend caduque la relation fondée sur la pratique de la Loi de Moïse, en tant qu’accomplissement.


    • P.-A. Teslier 10 septembre 15:07

      @zzz999
      Jésus a dit qu’il était venu pour accomplir les volontés de son père. Son père : le plus grand meurtrier que les religions ont créé ! Càd les hommes, car dieu est une créature créée ex nihilo par LES HOMMES.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 15:45

      @shadrack

      Je pense comme vous que Jésus n’a jamais cessé d’être juif.

      Mais c’est dans le reste de votre commentaire que se trouve le vrai problème. En fait le terrible problème qui fait la dramatique erreur du « christianisme » depuis ses origines, celle qui conduit ses adeptes à se faire, aujourd’hui encore, du pape au plus simple croyant de base, les complices de la criminalité islamique, laquelle est depuis toujours pratiquée par des fidèles de l’islam.

      Jésus n’ayant jamais explicitement condamné les croyances criminogènes contenues dans l’Ancien Testament et ayant, en revanche, affirmé que "pas un seul iota ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce qu’elle soit accomplie" ses adeptes considèrent que ce sont tous les mots de l’Ancien Testament qu’il faut considérer comme étant la Loi. Ils doivent donc attribuer la même valeur divine à la consigne « Tu ne tueras pas » contenue dans les Dix commandements et à celle-ci, contenue dans le Livre de Josué : "Allez massacrer tous les habitants de ces cités de Canaan.

      En fait, les croyants chrétiens, comme les autres, pensent que ceux qui croient en Dieu peuvent se distinguer par l’adoption d’une démarche irrationnelle, « qui s’expliquera plus tard » dans une cohérence « divine ». Ils se mettent ainsi hors du monde commun et s’en font les adversaires, alors qu’ils s’en veulent les pacificateurs.


    • mursili mursili 10 septembre 16:43

      @P.-A. Teslier

      C’est un peu ce qu’on peut penser de Jupiter, votre dieu. Il est une créature créée ex-nihilo par le monde de la finance...

      Ne faut-il pas être profondément naïf pour croire en ce personnage ?


    • zzz999 10 septembre 17:34

      @Pierre Régnier

      Vous croyez que parce que Dieu a dit « tu ne tueras point » les Hébreux n’ont pas continué a tuer ?...Ils ont continué a tuer, mais parce que Dieu respecte le libre arbitre il leur a dit "vous voulez continuer à tuer ? Ok, mais vous le ferez désormais sur mon ordre et quand je vous l’ordonnerai, sinon comment comprendre que parfois comme dans la bataille de Mic mach les Hébreux n’aient pas eu a combattre ? Et que plus tard Saint Paul dira qu’un esclave de Dieu n’a pas a combattre ? Vous connaissez beaucoup de témoins de Jéhovah qui ont massacré et/ou violé les gens qui ne voulaient pas les écouter. Étrange pour des serviteurs d’un Dieu si barbare, non ?


    • zzz999 11 septembre 10:04

      @P.-A. Teslier

      Vous vous préferez croire que par exemple une molécule d’ADN, qualifiée de véritable ordinateur biologique par les biologistes est née du hasard, chacun ses fadaises mais les vôtres sont encore plus débiles que celles des croyants je vous renvoie à l’article suivant (qauoi que je ne suis à peu près sûr que vous le liez même pas ) :

      https://fr.sott.net/article/34296-La-probabilite-de-l-evolution


  • San Jose 9 septembre 22:36

    Selon l’auteur « très peu de chrétiens » savent que les deux tiers de la bible sont antérieurs au christianisme. 

    Les bras en tombent, à lire de telles sornettes. 


    • popov 10 septembre 07:31

      @San Jose

      Dans le sud des USA, il y en a qui croient que la bible a été écrite par Jésus et en anglais.


    • zzz999 10 septembre 09:58

      @San Jose

      Je vous rassure l’auteur ne connait à peu près rien de ce dont il parle !

      Il se ridiculise régulièrement à ce sujet ici


    • P.-A. Teslier 10 septembre 15:27

      @zzz999

       ??? Qu’avez-vous lu, VOUS ? Tous mes articles sont basés sur des versets de la Thora, des évangiles ou du Coran. Je les cite avec leur référence. Rien de plus ! Des faits, uniquement les faits !


    • zzz999 10 septembre 18:35

      @P.-A. Teslier

      Citer des passages de la bible sans les remettre dans leur contexte ( ne parlons même pas de les étudier) n’importe quel couillon peut faire


    • zzz999 11 septembre 10:07

      @P.-A. Teslier

      Eh Oui je connais bien mieux la bible que nous, ce qui n’est pas un exploit vu les âneries incroyables que vous sortez.


  • mursili mursili 9 septembre 22:59

    Intéressez-vous à Mani. Vous n’êtes pas arrivé au bout de vos surprises.


    • Pascal L 10 septembre 19:59

      @mursili
      « Mani, sceau des prophètes » Il y en a qui ont copié... Muḥammad n’est d’ailleurs pas le dernier à avoir usé cette expression. Le problème de Mani, c’est qu’il se prenait pour l’incarnation de Dieu, tout comme Akhenaton.
      Mani était elkasaïte avant son voyage en Inde, ce qui veut dire qu’il n’était ni Juif ni Chrétien mais adhérait à une foi issue de l’Ébionisme qui refusait l’amour de Dieu. Pour les Elkasaïtes, Jésus est un homme comme les autres qui a été élu le jour de son baptême pour sa parfaite application de la loi juive. Dans cette optique, tout homme qui applique la loi juive peut prétendre à avoir le même statut que Jésus et Mani s’est engouffré dans la brèche. Son voyage en Inde lui a fait trouver une spiritualité des Esprits, comme dans l’hindouisme, mais il n’a pas compris l’incompatibilité avec la spiritualité chrétienne. Bien entendu, Mani mort ne peut plus se manifester à l’humanité comme le fait encore Jésus tous les jours. L’imitation de Jésus a ses limites.


    • mursili mursili 10 septembre 23:32

      @Pascal L

      Merci pour toutes ces intéressantes précisions.


  • Aimable 10 septembre 04:52

    En ce qui concerne les religions , il est claire qu’elles ont la chance que beaucoup de boites crâniennes soient disponibles donc réceptives a ce type de propagande d’ailleurs les publicitaires utilisent inconsciemment les mêmes méthodes .

    On ne change les méthodes qui fonctionnent depuis si longtemps .


  • Jean Keim Jean Keim 10 septembre 07:17

    Il y a également une remarque à faire au sujet du Coran, cet artefact a été rédigé d’emblée pour instaurer une nouvelle religion qui de plus ne peut être mise en doute ou complétée car parfaite et parachevant la tâche des prédécesseurs (dixit le Coran), il me semble que ce constat est unique, saut erreur de ma part, les autres religions ne sont pas l’oeuvre d’un initiateur délivrant de son vivant un message, mais toujours la suite que des disciples donne à l’enseignement originel après la disparition de leur guide.


    • gaijin gaijin 10 septembre 11:00

      @Jean Keim
      vous errez ....
      les juifs : on a raison puisqu’on est les premiers
      les chrétiens : on a raison puisque jésus est le fils de dieu
      les musulmans : on a raison puisqu’on a parlé les derniers
      dès le départ le problème c’est : la religion du livre .....
      unique cas ou la religion ne dépend plus de la réalité de la communication avec la divinité ( esprits, élohim, kami ...etc ) mais dans une parole que l’on s’imagine ( traduttore tradittore ) figée une fois pour toute dans le temps


    • shadrack shadrack 10 septembre 11:01

      @Jean Keim

      De plus, le Coran est considéré par l’islam comme incréé...


    • Decouz 10 septembre 11:21

      @Jean Keimc
      L’auteur se trompe car le Coran ne prétend pas à être une nouveauté, mais un rappel, certains islamologues parlent de réécriture, d’ailleurs il y a du fait des interprétations constantes y compris dans l’islam et particulièrement à l’heure actuelle une réécriture constante (ou une relecture) dans toutes les spiritualités. Ce qui serait inimitable et original serait le Coran (la forme d’expression).
      D’autre part on trouve des arguments opposés, à savoir que certains disent que ce que Mohammed rapporte de la Torah ou de l’Evangile, c’est ce qu’il a appris durant ses voyages ou par l’intermédiaire de Waraqa lequel connaissait les écritures juives.
      Quant à dire que les autres religions ne remontent pas directement à un fondateur, c’est probablement vrai pour la forme qu’a prise le christianisme dès qu’il s’est émancipé du judaïsme, cependant tous les chrétiens (et tous les bouddhistes) se réclament de l’exemple donné du vivant de leur maitre.


    • Decouz 10 septembre 11:29

      @Decouz
      La prière islamique a exactement la même forme qu’au début, que ce soit les paroles ou les postures, de même les autres rites, jeûne pèlerinage.
      Il faudrait nuancer pour l’aumône car les bases (céréales, bétail...) ne sont plus les mêmes.
      Les rites chrétiens ont été sans cesse modifiés dans leur forme, seul l’essentiel de l’eucharistie est fixe, certains sacrements ne sont apparus que tardivement (le mariage codifié au Concile de Trente).


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 12:13

      @ gaijin

      Les musulmans n’ont pas seulement, comme vous dites, "parlé les derniers". Mohamed, le créateur de leur religion, a réanimé et re-justifié la monstrueuse croyance dans les appels « de Dieu » à massacrer massivement "pour de bonnes raisons", croyance déjà exprimée dans l’Ancien Testament.

      Jésus se disait bien "fils de Dieu", et je ne vois rien de dangereux dans le fait que ses disciples le considèrent comme tel.

      Ce qui, par contre, est scandaleux, c’est que ces disciples n’aient pas - toujours pas en septembre 2019 ! - rejeté l’horrible attribution à leur Dieu de la croyance criminogène de l’Ancien Testament, alors que Jésus leur faisait devoir et leur donnait les moyens de la rejeter.

      C’est de ce non-rejet - cette trahison, par eux, de leur « maître à penser Dieu » - que découlent plus ou moins directement toutes les violences religieuses effectives qui ont été pratiquées par la suite.


    • Jean Keim Jean Keim 11 septembre 08:25

      @gaijin

      Relisez mon commentaire au lieu de n’écouter que votre chanson intérieure, Jésus ainsi que Gautama ne sont pas des créateurs ni des initiateur de la religion qui s’est mise en place sur leur dos, je devrais d’ailleurs plutôt écrire « les religions », mon commentaire ne dit rien d’autre, ce que disent notamment les chrétiens et tous les autres adeptes d’autres religions, ainsi que leurs organisations religieuses, n’engagent qu’eux.

      Le Coran a été inventé pour unifier des tribus arabes disparates composées de trublions, il leur a donné une unité religieuse, politique, juridique et sociale, la Bible a suivi dans son développement le même cheminement pour des tribus sémites antiques, il est possible que Muhammad est entendu des voix dans une caverne, c’est arrivé à d’autres en d’autres circonstances, mais ce n’est lui qui a rédigé le(s) texte(s) définitif(s).

      Je crois que beaucoup devraient lire la Bible et le Coran pour se faire une opinion à commencer par les musulmans eux-mêmes.

      Le Coran comme la Bible ont abondamment « pompé » dans un fond mythique commun beaucoup plus ancien.


    • Jean Keim Jean Keim 11 septembre 08:36

      @Decouz

      On peut indéniablement trouver une source d’inspiration dans les écrits primitifs du bouddhismes, dans les évangiles, dans d’autres également, mais faut-il pour autant ériger toute une organisation sur ces textes, il est à noter que la religion dans sont cheminement depuis son émergence, suit celle du pouvoir séculier qu’elle justifie, p.ex. le roi est choisi par Dieu, le contester s’est s’opposer à Dieu, de plus être misérable, exploité, asservi, etc., est le gage d’une bonne place au paradis après le trépas... elle est pas belle la vie !


    • Jean Keim Jean Keim 11 septembre 22:12

      @Decouz

      Que des gens non pas se réclament mais s’inspirent d’hommes exceptionnels pour leur sagesse, quoi de plus naturel, mais pourquoi pour autant ériger une religion, alors si les adeptes du Coran se dessillaient un tant soit peu les yeux, ils percevraient que leur sacré livre est une régression par rapport au message de Jésus.


    • JeSuisTaMaman 11 septembre 22:44

      @Jean Keim
      « il est à noter que la religion dans sont cheminement depuis son émergence, suit celle du pouvoir séculier qu’elle justifie, p.ex. le roi est choisi par Dieu, le contester s’est s’opposer à Dieu » => tout à fait ok.

      Hormi la « foi » , il n’existe aucune preuve pour contredire l’hypothèse que ces aggrégations de textes (la « bible » par exemple pour les chrétiens, qui regroupe différents textes hébraïques et des textes à propos de Jésus...) ne sont jamais que des mythes construits par des monarques pour asseoir leur pouvoir, et étendre leur empire (les « guerres saintes » fournissent de la bonne chair à canon).

      Les multiples massacres liés à ces religions (guerres saintes / destructions des « hérésies » comme les Cathares http://www.gauchemip.org/spip.php?article4051 ) ne sont certainement pas des « détournements » de ces textes sans intérêt pragmatique que sont la bible ou le coran, mais leur ADN, à savoir sécuriser une « culture », et détruire tout ce qui pourrait en différer / lui nuire.


    • JeSuisTaMaman 11 septembre 22:57

      @JeSuisTaMaman
      Je trouve ça tellement pathétique ces gens qui s’accrochent à ces constructions ancestrales mais historiquement meurtières. Est-ce par « respect pour leurs ancêtres » ? Comme dirait le coran lol
      « 

      170 – Et lorsqu’on leur dit : Prenez le chemin de Dieu, ils rétorquent : Celui que nous avons connu grâce à nos pères. Et si leurs pères étaient dans l’ignorance ou n’étaient pas sur la bonne voie ?

      Chebel, Malek. Le Coran (Religieux) (French Edition) (p. 36). »

      Et oui... si vos ancêtres étaient dans l’erreur ? maintenant réfléchissez par vous même, vérifiez par vous même. Stop à ces contes pour enfants, qui ne produisent aucun bonheur mais juste des bouchers.


    • shadrack shadrack 12 septembre 12:25

      @JeSuisTaMaman

      « ...que ces agrégations de textes (la « bible » par exemple pour les chrétiens, qui regroupe différents textes hébraïques et des textes à propos de Jésus...) ne sont jamais que des mythes construits par des monarques pour asseoir leur pouvoir... »

      « Les multiples massacres liés à ces religions (...) ne sont certainement pas des « détournements » de ces textes sans intérêt pragmatique que sont la bible ou le coran, mais leur ADN »

      Vous semblez oublier un point fondamental dans votre lecture : le christianisme s’est développé à partir de Jésus Christ. Son ADN ne peut pas être la quête du pouvoir et la justification de massacres.

      En effet, les premiers chrétiens sont morts en martyrs pour ne pas avoir voulu renier leur foi en Jésus Christ. Il est donc fallacieux de prétendre qu’ils cherchaient à asseoir un pouvoir tout en donnant leur vie pour ce prétendu pouvoir, c’est clairement contradictoire. Il n’est à ce moment ’fondateur’ nullement question de monarques ou d’empires.

      De même, les guerres de religion sont bien postérieures au début du christianisme, ce qui ne peut pas ipso facto constituer son ADN mais le mauvais usage postérieur de la religion, là nous sommes d’accord, à des fins de domination et dans des contextes historiques spécifiques.

      Fraternellement.



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 08:36

    @ P.A.Teslier

    Vous pourrez passer dans l’étude des religions les nuits et les jours qui vous restent à vivre, vous pourrez écrire encore des dizaines d’articles sur le sujet, vous resterez ce que j’appelle un athée obscurantiste, et vous contriburez à éterniser la violence religieuse, si vous ne rejetez pas fermement votre croyance en trois démarches également monstrueuses dès l’énoncé des textes fondateurs.

    Malgré l’ambiguïté de quelques-unes de ses paraboles, Jésus, le Dieu des « chrétiens », est radicalement différent des autres créateurs de religion. Jamais il n’a attribué au Dieu dont il se réclamait lui-même un appel à tuer. Jamais il n’a justifié de tels appels dans la religion qui était la sienne. Même s’il n’a pas rejeté explicitement la théologie criminogène qu’elle contenait, c’est à détruire ses effets désastreux qu’il a consacré la fin de sa vie. C’est clairement pour atteindre cet objectif qu’il a accepté d’en mourir.

    Ce qui est vrai c’est que les croyants qui se réclament de lui n’ont pas désacralisé la violence attribuée à son Dieu, qui était aussi le leur. C’est ce que ceux d’aujourd’hui s’obstinent à ne pas vouloir faire, continuant avec vous à alimenter la violence religieuse effective. Réfléchissez-y... et rectifiez vos études.

    Cordialement.


    • Le Gaïagénaire 10 septembre 17:39

      @Pierre Régnier 10 septembre 08:36

      «  vous contriburez à éterniser la violence religieuse, »

      Mais les religieux n’ont qu’une seule raison d’être : justifier les violences parentales sacralisées surtout maternelles : la circoncision.

      Consacrer le « c’est pour ton bien » : la« pédagogie noire » d’Alice Miller et l’obéissance au 4ième commandement (père et mère etc.)

      C’est le « domino » qui ferait tout s’effondrer que d’accepter : « Jamais il n’a attribué au Dieu dont il se réclamait lui-même un appel à tuer. Jamais il n’a justifié de tels appels dans la religion qui était la sienne. Même s’il n’a pas rejeté explicitement la théologie criminogène qu’elle contenait, c’est à détruire ses effets désastreux qu’il a consacré la fin de sa vie. C’est clairement pour atteindre cet objectif qu’il a accepté d’en mourir. »

      Des psychopathes.


  • San Jose 10 septembre 10:25

    M. Teslier, je ne suis pas croyant et je vous assure que c’est en soi une opinion suffisamment défendable pour n’avoir pas besoin de la justifier par des articles régulièrement remplis d’enfantillages. 


    • P.-A. Teslier 10 septembre 15:32

      @San Jose
       les dieux ne sont-ils pas des enfantillages. La personne qui ne dit mot, accepte que les religions continuent de tuer !


    • San Jose 10 septembre 17:45

      @P.-A. Teslier
      .
      Quand il n’y a pas de religion on tue pour autre motif. Vous êtes bien candide. 


  • loulou 10 septembre 11:40

    A l’auteur.

    Vous avez bien déroulé le fil qui tient la création des religions l’une à l’autre.

    Mais, à part un petit cercle sur Agoravox, comment expliquer ça à un croyant, particulièrement un musulman de base( La France étant largement déchristianisée.) Avez vous essayé ? C’est peine perdue.Ils sont dans leur religion, ce qu’étaient les Français dans la leur dans les siècles en arrière.Nous avons de légers soucis d’éclaircissement  et de comprehension réciproque en perspective.


  • BERNARD BERNARD 10 septembre 13:22

    @P.A. Teslier bonjour

    Un article qui possède de pousser à une certaine forme de pensée à mon sens c’est la clef de la portée. Une idée de fond se dégage, il suffit de regarder autour de chacun de nous et à priori nous constatons que : Qu’elles que soient les religions elles tiennent un rôle politique plus conséquent que la flamme qui brule certaines croyances. Souvenir quant tu nous tient. Il fut une époque où en Occident en règle presque absolue, subsistait « Une Bible » dans chaque chambre d’hôtel. Ce que je n’ai jamais constaté dans les pays musulmans. Les forbans en certains territoires se réfugient à l’arrière d’une façade presque invisible, essayons de compter les morts par millions que chacune des religions a parsemé. L’idéologie dure plus que la réalité ? A ne pas en douter il faudra un vainqueur et un défunt. La pensée en ces domaines n’est pas universelle, elle provoque de beaux films, mais de sinistres traces.

     smiley

    • jocelyne 10 septembre 17:08

      @nanard
      "Un article qui possède de pousser à une certaine forme de pensée à mon sens c’est la clef de la portée.

      " t’es tout de même un champion nanard


    • BERNARD BERNARD 11 septembre 08:54

      @jocelyne
      Dans la mesure ou vous n’ayez pas compris que pour une fois cela était volontaire, compte-tenu de la teneur de l’article, merci pour le pseudo !


  • Zolko Zolko 10 septembre 13:52

    Pour ce qui est du Christianisme et de l’Ancien Testament, l’ignorance de l’auteur est assez surprenante. Passons.

     

    Pour ce qui est de l’Islam et du Judaïsme,il y a une explication qui court : un groupe de Juifs ayant fui l’Empire Romain devenu Chrétien aurait rencontré une tribu Arabe nomade du désert, et aurait tenté de les utiliser pour reprendre Jérusalem. Pour cela, ils leur ont raconté un bobard religieux pour les convaincre qu’il faut absolument libérer Jérusalem des infidèles.

    Ce bobard était forcément inspiré des histoires religieuses Juives, en les mettant à la sauce des bedouins du désert, ce qui est soutenu par les ressemblances entre les 2 pratiques religieuses : ne pas manger du porc, que les femmes ne montrent pas leurs cheveux...

    C’est la thèse d’Edouard-Marie Gallez sur les Judéo-Nazaréens.

     

    La partie la plus rigolote est la raison pour laquelle Jérusalem est une ville sainte de l’Islam : à priori, des chameliers du désert d’Arabie n’auraient eu aucun raison particulière d’avoir des vues sur Jérusalem.

    Sauf que, une nuit, Mahomet avait fait le voyage du désert jusqu’à Jérusalem sur le dos d’un cheval aillé, Bouraq, aller-retour, en compagne de l’ange Gabriel, et au matin a fait part de ce récit à ses comparses et c’est pour cette raison que les Arabes ont eu pour objectif de reprendre Jérusalem.

    Maintenant, imaginez-vous la scène :

    Mahomet : « Oh, les gars, cette nuit j’ai volé jusqu’à une ville que vous ne connaissez pas sur le dos d’un cheval ailé, il faut absolument qu’on traverse 2000km de désert pour prendre militairement cette ville »

    Saïd : « Ouah, Mohamed, z-y-va mollo sur la chicha la prochaine fois »

     

    Et depuis, Jérusalem est une ville sainte de l’Islam :

    Sur quoi l’islam fonde t-il ses revendications sur Jérusalem ? Sur une croyance : une nuit, Mahomet est réveillé par l’ange Gabriel, qui a mission de l’emmener jusqu’au ciel. Mais le voyage n’est pas direct, il y a une correspondance à Jérusalem. De là, il monte au ciel, à travers sept cieux successifs, jusqu’au huitième où se trouve Dieu. Pendant ce voyage, Gabriel lui montre l’enfer et le paradis. Mahomet reçoit la Révélation coranique puis redescend, cette fois sans escale.



  • the clone the clone 10 septembre 14:14
    l’ange Gabriel a-t-il abusé de l’ignorance du prophète ?

    Sacré Johnny ....


  • the clone the clone 10 septembre 14:20

    Gabriel LaREM est un politique qui pique les idées des autres ....


  • P.-A. Teslier 10 septembre 14:59

    La naissance d’Emmanuel ou de Jésus (lien) ?


    • McGurk McGurk 10 septembre 17:11

      @P.-A. Teslier

      Ah...j’ai cru que vous parliez de notre Zéro national...

      Remarquez que ça fonctionne aussi, ayant en France le culte du « sauveur qui va tout arranger »...


  • malik 10 septembre 16:35

    parce que l’auteur du coran est dieu lui même ,qui envoyer Noé ,Abraham ext a envoyer le prophéte mohammed en lui révélant le dérnier livre il donc normal qu’il est une contunuité du méssage. Ni noé ni abraham et moise étaient juifs .

    le terme juif a deux signification le premier en tant que peuple les enfants israel se sont donner comme non peuple juif le deuxieme en tant que religion ils ont altéré la religion et l’on appeler le judaisme tout ceci ces produits aprés moise.

    https://www.islam.ms/islam-religion-des-prophetes-unique-verite-celeste/


    • Zolko Zolko 11 septembre 11:51

      @malik : https://www.islam.ms/islam-religion-des-prophetes-unique-verite-celeste/
       
      Sérieusement, vous lisez ce genre de sites ? Vous rendez-vous seulement compte de l’effet que vous faites en postant ce genre de liens ? Vous rendez-vous compte du ridicule de phrases comme :
       

      Soeur Musulmane :

      L’Islam est la seule religion céleste et la seule religion monothéiste. Le monothéisme c’est de croire en un Dieu Unique.

      • Celui qui a un fils, il n’est pas unique.
      • Celui qui est dans le ciel, il n’est pas unique.
      • Celui qui est assit, il n’est pas unique.

      Il n’y a donc pas trois religions monothéistes, mais une seule : l’Islam.

       

    • malik 11 septembre 18:32

      @Zolko ça n’a aucun rapport avec l’article,tu as mis le commantaire d’une internaute pour éssayer de ridiculiser l’article.


    • Zolko Zolko 12 septembre 13:22

      @malik : le titre de l’article est :

      L’Islam est la Religion de Tous les Prophètes. Unique Vraie Religion

      et ça continue :

      Il n’y a qu’une seule religion céleste à savoir l’Islam. Ainsi il n’est pas permis de dire que l’Islam est la dernière religion, car l’Islam est la première religion, la seule religion

       

      L’Islam est la seule religion conforme à la raison saine

       

      Le prophète Jésus est venu appeler à l’Islam, la religion à laquelle tous les prophètes avant lui ont appelé, et il a annoncé la bonne nouvelle de la venue d’un prophète après lui qui s’appellerait AHmad


      Vous vous rendez pas compte de la débilité de votre « religion » ? Ou vous n’avez même pas lu le lien que vous avez fourni vous-même ?

    • malik 12 septembre 18:50

      @Zolko toute personne qui lira l’article comprendra le sens de ces mots,mais visiblement je vois que ce n’est pas de ton niveau, je ne peux donc rien pour toi.


  • ben5555 10 septembre 17:09

    c’est vraiment dommage de profiter de cette tribune pour dire des énormités pareils.

    tout le monde sait que toutes les religions hébraïques ont la même source et par conséquent le même dieu.

    vous faites références à certains versets mais pas à d’autres et le montage et tellement bien ficelés pour induire les gens dans l’erreur.

    vous devez changer le titre de votre article en écrivant plutôt : je veux profiter de l’ignorance de certaines personnes sur le sujet.

    graaave....


    • Pascal L 10 septembre 20:28

      @ben5555
      « tout le monde sait que toutes les religions hébraïques ont la même source » A propos d’ignorance... Où peut bien se trouver cette source unique ? Quel rapport entre le Dieu amour des Chrétiens et le Dieu « qui domine et contraint par la violence, qui asservit » (Al-Djabbar) ou « l’Arrogant, l’Altier, l’Orgueilleux » (Al-Moutakabbir) dans l’islam ?


    • malik 10 septembre 22:00

      @Pascal L
      il ne faut pas mettre le créateur au même pied d’égalité que ses créatures ces attribut son une pérfection pour le créateur ,mais des défauts pour les créature.
      http://www.at-tawhid.net/croyancesunnite-lesnomsetattributsdallah-allah-est-al-mutakabbir-ash-sha-rawi-al-ghazali-et-ar-razi__671.html

      https://www.youtube.com/watch?v=A0AVV7ocRew


    • Pascal L 11 septembre 11:08

      @malik
      Ainsi donc, les mots n’ont pas le même sens si ils s’adressent aux hommes ou à Dieu ? Mais alors à quoi peut donc servir une langue ?
      Je n’ai jamais rien lu de plus hypocrite ! Bien entendu, Dieu ne peut être que parfait, mais alors comment ce fait-il que ces mots soient utilisés dans le Coran ? 
      Comment se fait-il que Dieu ne vienne jamais confirmer ce qui est écrit dans le Coran et nous expliquer le sens de ces mots ?
      L’interprétation de ces mots auquel fait allusion votre site est une interprétation d’hommes, pas de Dieu. Pourquoi donner une confiance aveugle à des hommes ? Qu’est-ce qui vous dit que les hommes qui ont mit le Coran par écrit ont bien retranscrit la parole de Dieu ?
      Pour vous l’apostasie est retirer sa confiance à Dieu, mais en fait ce n’est pas à Dieu que l’apostat retire sa confiance, c’est aux hommes qui ont dit avoir retranscrit la parole de Dieu. Pourquoi alors prévoir la peine de mort pour l’apostasie ? Peut-être parce qu’il est plus facile de refuser sa confiance à des hommes qu’à Dieu. Dieu peut très bien se défendre lui-même sans prévoir des peines barbares.
      L’islam est déjà né du manque de confiance des Judéo-chrétiens et des arabes face aux témoignages sur Dieu contenu dans la Bible. Il s’agit déjà d’une apostasie. Mais le Dieu des Chrétiens, vous pouviez l’interroger et il vous aurait répondu, mais vous ne l’avez pas fait à cause de l’orgueil mal placé des arabes de l’époque. Maintenant, il ne vous parle plus et c’est de votre faute.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 15:22

      @ Pascal L

      Il y a beaucoup de bon sens dans ce commentaire.

      Aussi, j’aimerais que vous étendiez une aussi raisonnable analyse à la lecture de la présentation que font du Livre de Josué les exégètes « chrétiens » qui rédigent les Bibles actuelles.

      Pour eux, quand Dieu ordonne à Josué d’aller dans des cités de Canaan massacrer tous les habitants, en veillant à ce qu’il ne reste pas un seul survivant, ça signifie simplement qu’il invite les Hébreux à entrer dans son Royaume.


    • Pascal L 11 septembre 16:51

      @Pierre Régnier
      « ’il invite les Hébreux à entrer dans son Royaume » Et nous apprendrons plus tard avec Jésus que son royaume n’est pas de ce monde. L’interprétation que l’on peut faire de la violence de Dieu est d’autant plus fausse que Josué et les hébreux sont déjà des Cananéens et que ce pays est le leur depuis déjà fort longtemps. Dans ce livre, Dieu ne demande d’ailleurs jamais de massacrer ce peuple, il dit simplement que ce royaume est aux hébreux et qu’ils doivent le conquérir. Le zèle des hébreux dans cette conquête est lui parfaitement humain. Si nous transposons cet appel vers un royaume dans les cieux, cela reste tout à fait convenable. Cela nous montre l’immense décalage qu’il existe entre la pensée de Dieu et l’interprétation qu’en ont fait les hommes. La violence qui suit est celle de l’époque et ne détonnerait pas dans d’autres récits contemporains. Aujourd’hui, nous ne voulons plus voir la violence de l’humanité mais elle n’a pas diminuée depuis l’âge du bronze. Le progrès technique l’a juste rendu plus présentable.


    • malik 11 septembre 18:54

      @Pascal L je crois bien que la vidéo répond bien à tes interrogations.
      pour ce qui est de l’apostasie je ne voix pas le rapport ,mais en islam il n’y a de peine d’apostasie ,cela y rai à l’encontre du vérest suivant : Nulle contrainte en religion ...non l’islam n’est pas n’est au 6e siecle ,le prophéte muhammed n’a pas fondé une nouvelle religion,il est le dernier prophéte de dieu qui à était envoyer à l’ensemble de l’humanité depuis son n’époque jusqu’à la fin de ce monde.
      https://www.islam.ms/islam-religion-des-prophetes-unique-verite-celeste/


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 21:19

      @Pascal L

      Vous dites : Dans ce livre, Dieu ne demande d’ailleurs jamais de massacrer ce peuple.

      Là, vous vous montrez franchement négationniste.

      Mais ce genre d’attitude, aujourd’hui, est devenue banale.

      La violence de l’humanité ne risque donc pas de diminuer.


    • Pascal L 12 septembre 11:17

      @Pierre Régnier
      Plutôt que de crier, donnez-nous les versets auquel vos faites allusion. En tout cas, ce n’est pas dans les termes que vous avancez. J’ai recherché le mot « survivant » dans ce livre et aucune des 9 occurrences que j’ai trouvé ne faisait allusion à Dieu. Il s’agit à chaque fois de la description des exploits des hébreux (ces événements n’ont jamais pu exister) qui se vantent de ne pas avoir laissé de survivants dans leurs batailles imaginaires.

      Nous pouvons aujourd’hui y voir une allusion à la violence du jugement dernier de Dieu. Tous ceux qui refusent l’amour de Dieu ne pourront pas avoir accès au salut annoncé par Jésus et leur âme ne survivra pas à la parousie. Je vous rassure, ce moment arrivera après notre mort et ceux qui pensent qu’il n’existent rien après la mort ne seront pas déçus. L’enfer est rempli de personnes qui n’y croient pas. Le royaume de Dieu n’existe pas sur terre, ni aujourd’hui, ni demain et l’homme continuera à vivre comme il le fait maintenant. La violence fait partie de sa nature. C’est à chacun de refuser la violence et de se positionner par rapport à l’amour de Dieu. Le baptême chrétien n’est en rien une protection si nous n’en faisons rien et à l’inverse, des non baptisés font ou feront le choix du salut.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 septembre 19:43

      @Pascal L

      Vous me donnez l’envie de vous écrire carrément un article entier.
      Vais-je trouver le temps ? Je croyais n’avoir plus jamais à le faire.

      Ce serait de beaucoup préférable que vous lisiez, enfin, le Livre de Josué, et les « bonnes interprétations » des reproducteurs de l’Église d’aujourd’hui.


    • Pascal L 12 septembre 20:25

      @malik
      Non, la vidéo ne répond pas à mes interrogations. Il est d’ailleurs amusant que l’interlocuteur chrétien ait pour pseudo galates, car la lettre de Paul qui porte ce non dénonce l’Ébionisme, cette hérésie judéo-chrétienne dont l’islam est directement issu... La christologie du Coran existe déjà dans les écrits ébionites. Lire pour cela « les disciples juifs de Jésus du premier siècle à Mahomet » de Dominique Bernard. La vidéo ne fait que confirmer ce que j’ai écrit dans mon post précédent. Beaucoup d’affirmations et pas de démonstrations. C’est toujours le problème avec une expression purement orale ; les effets de la dialectique sont prédominants et les arguments d’autorité ne font pas une vérité. Le sujet de la vidéo est bien l’usage des mots, mais les mots utilisés par le présentateur n’ont pas le même sens pour lui que pour les Chrétiens. Il s’agit bien d’un artifice de la dialectique. Par exemple, quand Il est est question de la miséricorde de Dieu dans l’islam, la miséricorde n’y a pas une valeur absolue comme dans le Christianisme. Pour un Chrétien, Dieu pardonne a tous et toujours et c’est nous qui, en refusant le pardon de Dieu et en voulant cacher nos actes mauvais, choisissons l’enfer. Dans l’islam, personne ne peut savoir si Allah lui fera miséricorde et ce mot devient un symbole de l’arbitraire de D’Allah. « Allah pardonne à qui il veut ».

      Je comprends parfaitement quand il est dit que Dieu est parfait et que le raisonnement utilise ce postulat, mais il manque la démonstration de l’autre postulat : le Coran peut-il être la parole de Dieu ? Il faut que cette partie soit démontrée pour que les arguments d’autorité annoncés puissent être vrais. Or comme je l’ai déjà écrit, Dieu n’est jamais venu confirmer l’authenticité du Coran et c’est bien ennuyeux car il n’y a que lui qui peut le faire. Sans cette confirmation, il est naturel de penser que ce qui est contenu dans le Coran a été écrit par des hommes. Ce problème n’existe pas pour la Bible car nous considérons qu’il s’agit de témoignages écrits par des hommes, ce qui nous permet d’en faire l’analyse critique. Les témoins ont mis par écrit ce qu’ils ont compris de l’action de Dieu parmi les hommes et nous voyons que cette compréhension s’améliore au fil des siècles.
      Les Chrétiens ont également un autre avantage déterminant, ils peuvent rencontrer Jésus et l’Esprit-Saint par eux-mêmes. J’ai souvent fait de telles rencontres et l’une d’elles a été signée par une guérison instantanée qui n’aurait pas été possible par des moyens naturels ou médicaux. Un Chrétien qui a rencontré Jésus ou l’Esprit-Saint ne peut plus aller vers l’islam où Allah ne se rencontre jamais. Jésus confirme le texte des Evangiles et ne nous parle jamais de l’islam. Par l’amour qu’il distribue sans compter, il nous ouvre dès à présent les portes du salut. Il nous suffit d’accepter de recevoir cet amour et de ne pas le garder pour nous seuls.

      « Nulle contrainte en religion » Bel exemple d’hypocrisie. Quand je vais voir sur le site theQuran.com, je peux voir que ce verset est abrogé et pas par n’importe quel verset : le verset du sabre (at-tawba, 5) « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
      Je vous conseille la lecture du livre que Sami Aldeeb a écrit sur le sujet (voir http://memri.fr/2016/06/13/sami-aldeeb-la-signification-du-verset-coranique-nulle-contrainte-en-religion/ ) Il a analysé les écrits de la plupart des exégètes et conclu que la liberté de religion n’est pas vraiment un fondement de l’islam. Il existe également un Hadith qui confirme la peine de mort pour apostasie : « Le sang d’un musulman qui atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que je suis le Messager de Dieu est illicite sauf dans trois cas : l’homicide volontaire, le fornicateur qui a déjà connu le mariage et l’apostat qui quitte l’islam et abandonne la Communauté musulmane. » (Sahih Bukhari, Livre 87 : le prix du sang, Hadith 17)
      S’il n’y avait pas cette contrainte, il y a longtemps que l’islam n’existerait plus. J’ai rencontré bien des Musulmans qui avaient apostasié pour demander le baptême chrétien, mais même des années après, ils ont toujours cette peur qui reste ancrée en eux et il faut souvent les rassurer. En fait, ils n’ont pas quitté Dieu, ils ont seulement quitté ceux qui ont écrit et commenté le Coran et gagné un accès direct à Dieu.
      Vous êtes vous-même face à des injonctions contradictoires. En utilisant ce verset, vous utilisez le mensonge dans l’espoir de gagner la miséricorde de Dieu, mais le mensonge est un péché qui peut vous empêcher d’obtenir cette miséricorde... De toutes façons, il ne sert à rien d’utiliser le mensonge avec moi, je n’abandonnerais jamais l’amour que Jésus me donne. Vous devriez essayer. Chaque fois que vous citez Muḥammad, vous demandez que la bénédiction de Dieu soit sur lui, moi je demande à Dieu que sa bénédiction soit sur vous, sans tenir compte de nos différences.


    • malik 13 septembre 00:39

      @Pascal L l’islam est antérieur au judaisme et au christianisme,ce que Dominique Bernard appel les disciples juifs de jésus sont ces apotres et se qui on suivi sa voie.

      Ceux-là constituaient sa communauté et ils ont vécu, après que `Içâ Jésus fut élevé au ciel, en suivant sa guidée, ses enseignements et sa voie durant deux cents ans. Ensuite la déviation s’est propagée parmi eux, et le nombre des croyants d’entre eux s’amenuisa peu à peu, et les autres, ceux qui adoraient `Içâ Jésus, augmentèrent en nombre.

      Puis arriva un homme du nom de Constantin (QisTanTîn) qui était à l’origine idolâtre. Il se convertit à cette religion déviée et les enfonça davantage dans l’égarement qui s’étendit par sa cause au point qu’ils dévoilaient ouvertement dans une grande partie de leur pays et de leurs lieux de culte l’adoration d’autre que Allâh. Quant aux disciples véridiques de `Içâ Jésus qui étaient restés sur l’Islam, leur nombre s’affaiblit intensément et ils allèrent se réfugier dans les montagnes. Certains d’entre eux construisaient dans les montagnes une cabane ou bien habitaient une grotte et se nourrissaient des feuilles d’arbres et de plantes, en fuyant les gens des villes qui avaient apostasié, qui commettaient le péché et l’injustice. Puis, ceux-là même s’éteignirent aussi et il n’en resta plus aucun après cela, ni dans les montagnes ni dans les villes. Ceci advint avant que ne soit envoyé le prophète MouHammad.

      Trois cents ans après l’élévation de `Içâ au ciel, le nombre de ceux qui falsifièrent la religion du Messie (Al-MacîH) avait augmenté et le nombre des autres, ceux qui étaient sur l’Islam avait diminué de façon flagrante. Après un peu plus de cinq cents ans, il ne resta pas un de ces musulmans croyants.

      le christianisme et une déviation de la religion de jésus qui était l’islam.tu es dans ta croyance et moi la mienne.si nous contunions cette discussion elle sera sans fin.je te laisse le lien de ce frére consérnant jésus si tu veux en savoir plus sur l’islam et jésushttps://www.youtube.com/channel/UCgEUhSo_U3CnV_lNNK_hW5w/videos

      quant à ce vérset « Nulle contrainte en religion » je te laisse ce lien qui te pérmettra de voir plus claire.http://www.convertistoislam.fr/article-nulle-contrainte-en-religion-52257046.html





    • Pascal L 13 septembre 11:24

      @malik
      Vous vous moquez de moi ! 
      Sur l’antériorité de l’islam par rapport au Christianisme, cela ne repose absolument sur rien... Cet argument se comprend très bien par la volonté des premiers Musulmans de s’opposer au Christianisme en essayant de contrer son argumentation. Mais ceux-ci et vous même à la suite n’avez toujours as compris que Jésus est toujours vivant et n’hésite pas à parler à ceux qui le cherchent. Votre argumentation ne repose que sur des postulats que personne n’a jamais pu démontrer et pour cause. Les historiens aujourd’hui attestent de l’authenticité des Evangiles par tous les éléments du contexte qui s’avèrent vrai aujourd’hui. Vous pouvez donc vous reposer sur les Evangiles pour comprendre l’enseignement de Jésus. Tout est dedans et il est inutile de chercher à prouver que le Christianisme a été perverti par la suite, car la suite ne change rien à l’enseignement fondamental de Jésus. Constantin n’est rien pour les Chrétiens, juste un empereur qui a cherché à utiliser le Christianisme pour assoir son propre pouvoir. Paul n’a rien ajouté et rien enlevé des Evangiles qui ont été mis par écrit avant (Matthieu, Marc) et pendant (Luc et Jean) son enseignement qui est toujours conforme aux Evangiles.
      Quand vos parlez de Dominique Bernard, on voit que vous ne l’avez pas lu. Ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte. Il parle de sectes qui refusent l’enseignement de Jésus et pas du Christianisme de la grande Eglise. Le point d’achoppement principal est le refus de l’amour de Dieu. Or, chaque fois que nous rencontrons Jésus, c’est par cet amour qu’il se rend sensible à nous. Ils ne peuvent donc pas avoir développé une spiritualité à cause de ce refus. Ce refus de l’amour de Dieu se retrouve également dans l’islam. Bien que quelques Musulmans aient l’intuition de cet amour et seront sans doute sauvés, il n’existe aucune trace de cet amour dans le Coran, les Hadîths et les multiples exégèses. Or sans l’acceptation de cet amour, il n’y a pas de salut possible. L’histoire même de l’humanité ne peut se comprendre sans cet amour.

      Quand à votre explication du verset « Nulle contrainte en religion » cela me semble être du domaine de la Taqiya... Le titre du site « convertistoislam » me semble explicite. Il est toujours possible que des Musulmans aient cette approche, mais elle contredit d’autres versets du Coran Quand ils essaient d’expliquer le verset du sabre par un contexte, nous savons que ce contexte a été écrit près de trois siècles plus tard et nous ne trouvons aucun élément de contexte significatif dans cette sourate. Dans l’explication qui suit par le verset « À l’exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte », ils ont oublié de dire que le pacte doit être signé près de la Mosquée Sacrée qui est identifié aujourd’hui comme celle de La Mecque et que cet endroit nous est interdit. Alors Taqiya ?

      Je vous engage à lire le livre « Le Coran au risque de la psychanalyse » de Olfa Youssef, une Tunisienne musulmane. Son premier chapitre montre bien que le Coran est inintrerprétable du fait de telles ambiguïtés. Comme vous, elle est prisonnière de l’enseignement que vous avez reçu et ne peut pas se détacher de l’islam. La suite de son livre est de ce fait beaucoup plus discutable en rattachant curieusement sa foi au désir et en refusant de tirer les conclusions qui découlent de ses observations.

      Je ne peux que vous engager à rencontrer Jésus aujourd’hui et vous saurez où est la vérité. Vous pouvez le rencontrer sans demander le baptême, mais vous ne pourrez le rencontrer sans humilité et sans s’ouvrir à son amour. C’est toujours par cette rencontre que tous les anciens Musulmans que je connais ont fini par devenir Chrétiens. Attention, l’amour de Dieu finit toujours par modifier votre personnalité, mais le salut est à ce prix.


    • malik 13 septembre 19:02

      @Pascal L
      que l’on est prouvé l’authenticité des évengiles je n’en doute point puisque pour nous les musulmans la thora et l’évengile sont la parole de dieu,mais se que nous disons ce qu’ils ont étaient altéré on n’a rajouté et supprimé des vérsets , il reste une parti qui est resté véridique.comme je l’ai dit tu es dans ta croyance et moi la mienne c’est pour ça que j’ai dit que ce débat sera sans fin ,car même si que je t’apporte la véracité de l’islam je ne pense pas que tu changera d’avis.
      tu me parle de l’enseignement de Jesus ,est ce que la trinité qui est la base même du christianisme on fait parti ?

      quant au vérset nul contrainte en religion : tu dit que le site est explicite ,mais tu essaies de nier l’evidence en essayant de parler de taqya ,non ce vérset ne contredit aucunement d’autre vérset le site l’a suffisamment démontré .or pour comprendre le sens des vérsets dans le coran il faut prendre en considération l’ensemble des vérsets qui parle du même sujet pour en tirer une conclusion et non de maniére isolé ,ce que n’a visiblement pas compris Olfa Youssef.


    • Pascal L 13 septembre 20:30

      @malik
      Vous parlez d’Olfa Youssef sans l’avoir lue. Si vous voulez critiquer ses écrits, il faut se placer au même niveau...
      Vous dites que les Evangiles que nous lisons sont authentiques et que seuls des versets ont été supprimés mais il est écrit « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Autrement dit, il faut passer par Jésus pour avoir le salut. Rien de tel n’est enseigné dans l’islam.

      Sur l’authenticité des Evangiles vous annoncez quelque chose que vous ne pouvez pas prouver. Il existe 24000 manuscrits de Evangiles écrits ou recopiés entre le premier siècle et l’invention de l’imprimerie dans toutes les langues de la Méditerranée. Dès le premier siècle, ces textes ont été traduits dans différentes langues (grec, latin, arménien...). Il n’existe qu’un seul point de divergence théologique entre ces 24000 textes et ce point est apparu très tardivement (il est dans l’Evangile de Luc des témoins de Jéhovah au chapitre 19 !). Il n’existe aucune trace de versets effacés et vous ne pouvez en apporter la preuve. Arrêtez donc de vous faire des nœuds au cerveau sur ce point, vous êtes ridicules. 
      A propos de la trinité, si elle a été nommée ainsi assez tardivement pour des raisons pratiques, vous avez tout ce qu’il faut pour la comprendre dans les Evangiles.
      Par exemple au baptême de Jésus : 

      Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. » (Matthieu 3, 16-17)

      ou lors de la transfiguration :

      Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » (Matthieu 17, 5)

      L’Esprit-Saint est très souvent nommé dans l’Evangile de Jean...

      Donc si c’est dans les Evangiles, c’est que cela fait parti de l’enseignement de Jésus. Par ailleurs, comme je vous l’ai dit plusieurs fois, il est tout à fait possible de rencontrer aujourd’hui Jésus et l’Esprit-Saint. Il ne s’agit donc pas d’une élucubration. Vous n’avez même pas besoin de lire les Evangiles pour comprendre.

      Quand je parle de Taqyia, c’est que je soupçonne un gros mensonge. Les textes que vous me montrez contredisent la plupart des exégètes de l’islam. Donc, soit ces textes ont été écrits par des apostats, soit il s’agit de Taqyia. Je connais le Coran et votre argument de lecture globale ne tient pas plus. C’est juste un effet de manche de votre part. Puisque vous parlez de lecture globale, je vais vous proposer une autre lecture, mais cette fois écrit par deux professeurs d’université chrétiens : « L’action Psychologique dans le Coran » de Dominique et Marie-Thérèse URVOY. Contrairement aux exégètes musulmans qui ne font que des lectures verset par verset, ils ont fait une lecture globale et tiré des enseignements sur la manière de vous conduire à penser autre chose que ce qui est écrit. Par exemple, il est écrit nulle part das le Coran que Muḥammad est associé à Allah, mais pourtant dès que vous parlez d’Allah, vous pensez à Muḥammad. Je vous cite quelques extraits de la conclusion : 

      « Malgré leur attachement minutieux au moindre détail du texte coranique, les commentateurs n’ont pas perçu les mécanismes qui y étaient mis en œuvre pour obtenir la persuasion.
      Sans doute même est-ce plutôt « à cause de » cet attachement au détail qu’ils n’ont pas perçu des phénomènes d’ensemble. Mais il y a aussi d’autres raisons, à commencer par leur attitude de « soumission » (c’est le sens même du mot íslām), qui fait qu’on ne s’interroge pas sur le Locuteur, puisque c’est Dieu » et plus loin : « Josef van Ess a souligné le fait que ces éléments dogmatiques « ne furent jamais mis en doute, mais ils n’ont jamais constitué non plus un centre d’intérêt. Dès le début, la théologie s’est occupée de problèmes tout à fait différents... ». Pourquoi ces éléments n’ont-ils pas suscité l’analyse ? Parce que toute source de difficulté à leur sujet a été verrouillée dans le Livre même »

      Il y aurait bien d’autres citations à faire, mais lisez plutôt le livre vous-même.

      « car même si que je t’apporte la véracité de l’islam je ne pense pas que tu changera d’avis » Donc vous n’avez pas encore rapporté la véracité de l’islam. Je changerai d’avis quand Jésus lui-même me dira de changer d’avis puisqu’il continue son enseignement encore aujourd’hui. Quels arguments pouvez-vous m’avancer pour me prouver qu’Allah peut me parler directement et contredire Jésus ? Qui peut témoigner d’un tel fait et avancer des arguments convaincants ? Vous n’avez que des mots et j’ai Jésus qui se donne à nous, comme le chemin, la vérité et la vie. La différence n’est pas anecdotique.


  • Eschyle 49 Eschyle 49 10 septembre 19:04

    Rappelons que le Coran est un outil politique de destruction du christianisme, de surcroît un faux et usage de faux, ainsi que le démontrent mathématiquement ces cinq livres :

    http://www.librairietequi.com/A-56805-le-coran-revele-par-la-theorie-des-codes-studia-arabica-xxii.aspx

    https://legrandsecretdelislam.com/

    http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/revolution-nos-yeux-grand-format

    http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/letrange-suicide-leurope

    https://www.ring.fr/livres/la-france-interdite

    Sinon : https://ripostelaique.com/lislam-cest-un-oradour-sur-glane-par-jour-depuis-1400-ans.html

    Ce sont encore trois congrégations, les trinitaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_Trinitaires), les mercédaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci), ainsi que les lazaristes (https://www.dreuz.info/2018/09/16/saint-vincent-de-paul-contre-les-esclavagistes-mahometans-2/), qui ont été fondées pour libérer les chrétiens prisonniers des barbaresques, en leur substituant des martyrs ; ce sont encore la moitié des 7000 martyrs (étymologiquement, tués en témoignage de leur foi) inscrits au Martyrologe romain de 2004 ; ce sont encore la majorité des écrivains et musiciens, de Ronsard, Mozart, Voltaire, à Victor Hugo (http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/chanson_de_p irates.html), tous passibles de 7 ans de prison et 100 000€ d’amende pour islamophobie, officiellement l’incitation à la haine raciale : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_contre_le_racisme_et_les_discours_de_hain e

    https://www.causeur.fr/anne-hidalgo-rue-alain-antisemitisme-150258?utm_source=interne&utm_medium=sidebarshare


Réagir