lundi 19 septembre - par gruni

Marche à l’ombre !

Adrien Quatennens méritait sans doute la préférence du chef des Insoumis pour un jour ou dans quelques années, remplacer le leader incontesté de La France Insoumise. En tout cas, bien plus que l'ambitieux Ruffin qui déjà en 2020 parlait de "ramasser le drapeau" si Mélenchon ne se présentait pas à la présidentielle de 2022. Pas question non plus de désigner comme remplaçante, l'insupportable Clémentine Autain qui dans l'avenir voudrait une organisation moins "gazeuse" du parti qui « repose sur un petit noyau de dirigeants ». Comment ose-t-elle contrarier Jean-Luc ! Certes, le guide et penseur indispensable de LFI songerait à son remplacement ; vraiment ? Et puis patatras, voilà la femme de Quatennens qui dépose une "main courante" contre son époux. Le silence de la presse était exigé par le couple dont le divorce s'avère difficile ; qui pouvait y croire ? Et badaboum, "Le Canard enchaîné" qui n'en rate pas une va encore une fois cancaner, (ci-dessous)

Image

Vous avez certainement remarqué le petit encadré en bas à droite de l'article du Canard. Sur l'Obs, la chasse au Canard qui pour certains observateurs ferait mieux de s'occuper de son emploi fictif, est ouverte. Jugez du peu...

De Raphaëlle Rémy-Leleu

« On me dira, c’est “le Canard”, c’est de l’humour grinçant, etc. Mais c’est un choix très politique de renvoyer à une femme les violences qui auraient été commises par un homme. Encore une fois, les responsabilités sont renversées. »

"Encore une fois les responsabilités sont renversées. C'est d'une médiocrité absolue. Dans le cas spécifique de cet article, c'est une nouvelle fois déchaîner la horde contre Sandrine Rousseau et contre toutes les féministes des partis de gauche."

 De Cécile Duflot

« tant de brèves dont le but était de faire passer des collègues pour des idiotes avec des propos qu’elles n’avaient pas tenus […] ». « Aujourd’hui, le même journal révèle une main courante déposée contre un député et la conclut par une pique contre UNE autre députée », déplore-t-elle. Elle écarte l’hypothèse d’une « pique “drôle” » et évoque « un autre contexte », assurant savoir que « parfois ces petites – ou plus grosses piques – étaient des services rendus pour des “sources” ou des copains. »

De Sandrine Rousseau

"À bas le patriarcat. (au ⁦@canardenchaine⁩ comme ailleurs)"

 

Bref, le Canard pris pour cible va sans doute prochainement riposter d'un coup de plume vif. 

N'empêche qu'en matière de violences intrafamiliales, les parquets ouvrent systématiquement des enquêtes. Déjà que politiquement, pour Adrien Quatennens le coup est rude. D'ailleurs, le député annonce ce dimanche se retirer de sa fonction de coordinateur de la France Insoumise. Il s'explique également sur son comportement violent avec sa femme dans sa déclaration officielle. (ci-dessous)

Certes, dans l'affaire Quatennens, la réaction lente à venir du "comité contre les violences sexistes et sexuelles" de la FI a pu créer un sentiment de deux poids deux mesures, même si chaque cas est différent. Retenons quand même que Sandrine Rousseau avait demandé vainement le retrait d'Éric Coquerel de la présidence de la Commission des finances de l’Assemblée nationale suite à une dénonciation pour harcèlement et agression sexuel. Quatennens, pour qui la situation aurait été de toute façon intenable, et certainement sagement conseillé par la tête pensante du parti, aura donc pris la décision de marcher à l'ombre en attendant que ses affaires s'arrangent et que le temps fasse son oeuvre pour qu'il puisse envisager un possible retour en politique.

Quant à Mélenchon, il reste fidèle à lui-même comme le prouve sa récente intervention :

« La malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux se sont invités dans le divorce conflictuel d’Adrien et Céline Quatennens », « Adrien décide de tout prendre sur lui. Je salue sa dignité et son courage. Je lui dis ma confiance et mon affection. »

Mieux vaut tard que jamais de la part de Sandrine Rousseau qui appelle Adrien Quatennens à se mettre :

 « en retrait de toute parole publique, voire en retrait du groupe LFI à l’Assemblée ». car « ce n’est pas possible de représenter les hommes et les femmes (…) quand on s’est rendu coupable de tels actes ».

Le Canard enchaîné appéciera sans doute satiriquement sa déclaration tardive !

 



160 réactions


    • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 21 septembre 15:46

      @eau-mission

      on as creer une juridiction d’ exeption qui pour les femme n’ exige plus de preuve alors qu’ il en faut toujours une brouette pour les hommes victime de fait similaire .

      Le quinquena macron , et sa grande cause schiapatesque a creer une justice favorisant une categorie de citoyen sur le modele de celle qui concerne les immigres , le but etant bien sur de semer la zizanie entre comunauté .


    • vesjem vesjem 21 septembre 20:33

      @gruni
      tout à fait gruni, çà n’est pas nouveau, on peut même dire que c"est ancien


    • pemile pemile 21 septembre 21:27

      @Aristide « Qu’est que cette question idiote ? »

      C’est pour un sondage, vous êtes au moins deux à déclarer que « ce sont des choses qui arrivent dans la vie de couple. » j’aimerai bien connaitre le pourcentage de couples « où ça arrive » mais la question semble déranger !


    • Aristide Aristide 22 septembre 08:49

      @pemile

      Encore une fois, vous laisser penser que nous en aurions usé de violence, vous êtes un jeanfoutre. La violence dans le couple est un fait, et comme dans toute violence il y a des degrés, ce n’est ni excuse, ni une explication de quoique ce soit c’est un fait.

      j’aimerai bien connaitre le pourcentage de couples « où ça arrive » mais la question semble déranger

      Et vous n’êtes pas capable de chercher, en place de je ne sais quelles accusations assez idiotes. C’est là !!!

      Et si vous savez lire à la question :

      Est-il arrivé en [N-2] ou [N-1] qu’une personne qui vit actuellement avec vous, vous gifle, vous frappe, vous donne des coups ou vous fasse subir toute autre violence physique ? »

      La réponse est autour de 4,5% de oui !!! Le détail est là.

      Mais vous vous en foutez il s’agissait de simple médisance pour satisfaire votre maladive malveillance ...


    • pemile pemile 22 septembre 09:17

      @Aristide "Encore une fois, vous laisser penser que nous en aurions usé de violence, vous êtes un jeanfoutre.« 

      Non, apprend à lire au lieux de toujours vouloir mordre ?

      Relis bien le post initial de Eric F et ma question initiale à Eric F ?

       »La réponse est autour de 4,5% de oui !!! « 

      Violences conjugales de femmes sur leurs conjoints ? T’as vu ça à quelle page ?

      Par contre, ce rapport précise bien que  »Les femmes sont plus souvent victimes d’un proche, tandis que les hommes le sont plus souvent d’une personne inconnue"


  • Lynwec 19 septembre 10:23

    Encore un qui a voulu grimper au cocotier sans vérifier l’état de sa culotte...

    Une preuve de plus que ces gens-là qui s’habillent chic et prennent des cours de comédie et d’élocution pour impressionner la plèbe lors de prestations soigneusement planifiées pour éviter les sorties de route ne sont pas plus élites que vous ou moi, et tombent parfois ( souvent ) dans les mêmes travers .

    Ceux qui argumentent que les décisions ne peuvent être confiées au peuple qui serait inculte, violent ou incompétent, repasseront, parce que visiblement, l’habit ne fait pas le moine...


  • John John 19 septembre 10:51

    Salut Gruni !

    Ben pour lui maintenant c’est quadruple divorce ... Divorce avec sa compagne ... Divorce avec la LFI, divorce avec la politique et divorce avec le peuple ...

    Dommage ce gars semblait prometteur ... Mais il a succombé au plus grand ennemi de l’homme qui est sa propre colère ... Le pas de trop ou plutôt la main de trop ... L’irréparable est franchi !

    Jeu de mains jeu de vilains ... On récolte se que l’on sème !


    • gruni gruni 19 septembre 11:13

      @John

      Salut John

      « On récolte se que l’on sème ! » sans aucun doute

      Pour autant est-il fini politiquement, j’en suis pas absolument certain, il peut marcher à l’ombre un certain temps, puis trouver un moyen de se racheter. Parfois le peuple est oublieux.


    • John John 19 septembre 11:23

      Gruni,

      « Parfois le peuple est oublieux »

      Comme le dis Gasty ... « Il y a des ruptures qui se passent mal » ...

      Tu te rappelles de cette histoire ... Quand des députés observent une minute de silence pour leur confrère décédé ...


    • gruni gruni 19 septembre 11:36

      @John

      A l’Assemblée tout est possible


    • vesjem vesjem 21 septembre 20:35

      @gruni
      non, gruni, çà n’est pas certain ; mais le contraire non plus ; on vit dans un monde incertain, mon bon


  • Lonzine 19 septembre 10:53

    Bon, beaucoup passent à côté de l’essentiel, le problème central est que vous avez un homme qui occupe un poste en rapport avec les violences conjugales et les a pratiquées.


    • gruni gruni 19 septembre 11:16

      @Lonzine

      C’est la vieille histoire de l’arroseur arrosé, je crois que personne n’est dupe et c’est le parti qui en prend également un coup.


    • Fergus Fergus 19 septembre 11:56

      Bonjour, Lonzine

      Oui, c’est là le fond du problème. Une énième illustration, comme trop souvent en politique, du « faites ce que je dis, pas ce que je fais » !


    • vesjem vesjem 21 septembre 21:08

      @Fergus
      mais bons fergus et gruni
      bonjour à vous 2
      l’arroseur arrosé , hautement poétique, bravo pour ce bon mot
      faites ce que je dis bla bla...
      quelle belle synthèse, bravo à toi mon ami pour cette adage célèbre
      en guise de « fond » du problème, tu en es au fond du fond ; lamentable 


  • baliste 19 septembre 10:54

    La politique c’est un métier.

    Et vue l’environnement vicié dans lequel ils pataugent , faut faire gaffe.

    Ils sont tous tenu par les couilles , sauf les marionnettistes .


    • gruni gruni 19 septembre 11:18

      @baliste

      « Et vue l’environnement vicié dans lequel ils pataugent , faut faire gaffe. »

      C’est vrai que dans ce milieu, un gifle est vite arrivée.


    • vesjem vesjem 21 septembre 21:10

      @gruni
      en effet , mon bon, une mandale peut survenir brusquement


  • eddofr eddofr 19 septembre 11:21

    Considérant que la représentativité qu’ils revendiquent est substantiellement illégitime, le questionnement de la légitimité de tel ou tel politicien à nous représenter me semble parfaitement superflue.


  • TSS (...tologue) 19 septembre 11:45

    Tous les donneurs de leçon ferait bien de balayer un tantinet devant

    leurs portes... !!


  • Clark Kent Clark Kent 19 septembre 12:07

    La vie politique ressemble de plus en plus aux séries policières de la télé : la vie privée des « héros »(les bons et les méchants) prend toute la place et on a du mal à suivre l’intrigue, quand il y en a une !


    • gruni gruni 19 septembre 12:32

      @Clark Kent

      « La vie politique ressemble de plus en plus aux séries policières de la télé... » 

      C’est pas faux, mais j’ai aussi l’impression que la vie privée des « héros » ressemble à s’y méprendre à la vie de Monsieur tout le monde. Après tout, ils sont simplement des humains.


    • Clark Kent Clark Kent 19 septembre 13:37

      @gruni

      Oui, justement !

      Leurs états d’âmes n’intéressent qu’eux-mêmes, les nôtres nous suffisent.

      Étaler leurs émois et déboires conjugaux est du voyeurisme dont on peut se demander quelle en est l’utilité si ce n’est de focaliser sur des conneries plutôt que les enjeux qu’ils sont censés être mandatés pour les gérer ou, peut-être de se rassurer sur ses propres bobos en se disant que les personnalités on leurs travers. Rabaisser les autres donne l’illusion ç certains de s’élever. En tous acs ce n’est pas à la presse d’encourager ce genre de manip.

      On ne demande pas aux politiques d’être des héros. On leur demande juste de faire leur boulot, comme un chirurgien ou un conducteur de pelle mécanique. Qu’est-ce qu’on en a à cirer des prouesses et des mésaventures de leurs quéquettes ?

      Les seules choses qui devraient nous intéresser avec LFI et les autres formations politiques, c’est de savoir quels sont leurs objectifs, connaître leurs stratégies pour les atteindre et évaluer leur poids pour agir.


    • gruni gruni 19 septembre 15:20

      @Clark Kent

      « Étaler leurs émois et déboires conjugaux est du voyeurisme... »

      Dans le cas de Quatennens, sans la main courante personne n’aurait jamais rien su, mais on ne peut pas en vouloir à Céline Quatennens qui n’a pas été jusqu’à porter plainte.
      D’un façon plus générale, que les politiques s’exhibent dans une presse genre Paris Match est littéralement s’offrir au voyeurisme.

      « les personnalités on leurs travers. Rabaisser les autres donne l’illusion ç certains de s’élever. »

      Intéressante réflexion ! 


    • damocles damocles 20 septembre 08:00

      @Clark Kent

      ....c’est plutôt l’inverse , les series télé sont copiées sur la vie réelle , qui offre mille sujets de films , romans, séries , ect....


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 septembre 08:57

      @Clark Kent
      Les seules choses qui devraient nous intéresser avec LFI et les autres formations politiques, c’est de savoir quels sont leurs objectifs, connaître leurs stratégies pour les atteindre et évaluer leur poids pour agir.

      L’ennui, c’est que LFI se présente comme « le Camp du Bien qui défend les femmes » ...


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 septembre 09:01

      @gruni
      Dans le cas de Quatennens, sans la main courante personne n’aurait jamais rien su

      La main courante est arrivée jusqu’au Canard enchaîné.
      Sans doute par la police, lassée de se faire traiter d’assassins par Mélenchon... 


    • gruni gruni 20 septembre 10:29

      @Captain Marlo

      « La main courante est arrivée jusqu’au Canard enchaîné.
      Sans doute par la police, lassée de se faire traiter d’assassins par Mélenchon... »

      Pure hypothèse ! Il y en a d’autres... Comme un ami de Quatennens ou de sa femme. D’autre part, que le Canard fonctionne avec des taupes n’est pas nouveau.


    • Clark Kent Clark Kent 20 septembre 17:16

      @Captain Marlo

      « L’ennui, c’est que LFI se présente comme « le Camp du Bien qui défend les femmes » »

      et pas les orphelins ?


    • vesjem vesjem 21 septembre 21:12

      @gruni
      c’est pas faux, gruni, ç’est même peut être vrai
      t’as oublié madame tout le monde , mon bon


  • Des morts vous en voulez et c’est vous qui financez leur mort .....Auriez vous oublié .. ?

    Alors une main courante imbibée par le canard déchaîné qui patauge encore dans une plainte pour emploi fictif ??????
    La politique Macronienne est à la même hauteur (sous ceinture ) que Jean-Michel ayant forniqué avec la fille Auzière ......
    Où se trouve le corps de la vrai Brigitte ??

    Des morts en voilà, regardez , courage fuyons !!!!!

    ❗️Видео от @bolshiepushki снятое в Донецке, где на площади Бакинских комиссаров в результате обстрела со стороны ВСУ погибло 13 мирных жителей.

  • samy Levrai samy Levrai 19 septembre 15:46

    Et pendant ce temps là, Jean Michel est toujours portée disparu…


  • SilentArrow 19 septembre 16:07

    Et Sandrine Rousseau va sûrement applaudir.

    Sandrine Rousseau va éclater de rire comme une baleine. Ensuite, elle va pointer d’un doigt accusateur le « coupable » et prononcer une sentence, le tout dans un fracas de décibels, pour qu’on ne manque pas de la remarquer.


  • Antoine 19 septembre 16:11

    Les arroseurs arrosés, un grand classique.


  • Samson Samson 19 septembre 17:06

    Ah ben, voilà qui me rend en tous les cas bien triste ! smiley

    Certes et même dans les circonstances les plus pénibles (pour l’expérience que j’en ai, séparations et divorces peuvent constituer un cap extrêmement douloureux à franchir !), le passage aux actes est toujours intolérable et doit être réprouvé ! En se retirant de ses fonctions, Adrien Quatennens a l’intelligence d’en tirer les conséquences !


    Outre la difficulté du drame personnel et familial dans lequel il se trouve plongé et que je déplore au premier chef, voilà qui nous prive probablement durablement des indéniables qualités politiques et oratoires d’une personnalité que j’ai toujours particulièrement appréciée et que je trouve attachante à bien des égards.

    Nul doute que certain-e-s dans le panier à crabes de LFI et de la Nupes auront à cœur d’en tirer leur épingle du jeu mais quoiqu’ils en pensent - la perte ou la défection d’un de leurs plus intelligents et brillants représentants risque bien de plomber durablement la crédibilité de l’ensemble de nos Insoumis ! Et pour l’instant, je ne vois guère qu’une Mathilde Panot pour encore sauver les meubles.

    Moche ! smiley


    • logan 19 septembre 17:40

      @Samson
      Ce n’est pas encore un panier de crabe. Pour l’instant, nous sommes en situation de conquête du pouvoir, ça nous permet encore à l’heure actuelle de ne pas être envahis d’arrivistes.


    • Samson Samson 19 septembre 18:22

      @logan
      Peut-être !
      Mais si la LFI regroupe dans un même programme les Insoumis de tous bords, les revendications qu’il portent ainsi que les priorités qu’ils leurs accordent relèvent de tendances parfois très diverses.

      Mélenchon, Quatennens ou Panot pour les plus brillants présentent des profils suffisamment consensuels pour rassembler et maintenir ces tendances sous un étendard commun, mais gare aux forces centrifuges !

      Si je me reconnais personnellement volontiers dans les idéaux d’universalisme républicain et d’égalité sociale et citoyenne ainsi que dans les revendications de réformes économiques et institutionnelles portés par le programme de l’Avenir en Commun, je reste infiniment plus réservé sur certains questions d’ordre « sociétal » ainsi que sur les personnalités parfois clivantes qui les portent au sein de la LFI.

      Donc oui, du fait même des spécificités de la LFI, le risque y reste omniprésent qu’une tendance ou une personnalité cherche quitte à éclater le mouvement à tirer le tapis et emporter le morceau en imposant ses propres revendications et son propre agenda.


    • logan 20 septembre 10:52

      @Samson
      Alors pour pouvoir l’emporter nous sommes obligés de rassembler très largement, cela veut dire qu’il faut pouvoir faire se rejoindre des personnes qui mènent des combats différents en leur faisant comprendre qu’il ne s’agit en réalité que diverses facettes d’un seul et même combat. Donc les gens ont des priorités différentes mais se battent ensemble au niveau électoral.
      Ensuite effectivement sur chaque sujet, chaque personne a ses idées et plus nous sommes nombreux, plus il y aura de diversité. Fort heureusement, il n’existe pas de « tendances » on va dire organisées, c’est quelque chose que nous avons choisit d’interdire car on sait que c’est la mort assurée derrière. Cela oblige tout le monde a mettre de l’eau dans son vin plutôt que d’aller dans la confrontation interne. Mais ça n’empêchera jamais que naturellement les gens d’accord entre eux vont se rejoindre et qu’une tendance peut émerger par la force des évènements n’importe quand.
      Et pour la candidature commune de la gauche, oui cela va être encore la foire si ce n’est pas quelque chose qui est décidé assez tôt. Le risque est plutôt là car le PS EELV et le PCF vont vouloir que ce soit un candidat issu de leurs rangs. Tandis que Roussel par exemple va vouloir dynamiter une candidature commune pour pouvoir se représenter.


  • sylvain sylvain 19 septembre 20:37

    eh ben si on se prend autant le choux pour ça, les patrons ont pas finis de gagner


  • Antoine 19 septembre 21:58

    Cet insoumis aurait donc donc dû se marier avec une gonzesse bien soumise !


  • troletbuse troletbuse 19 septembre 22:06

    Encore un article qui ne mange pas de pain écrit par Grounichion. Parlez nous aussi de Jean-Bribri et Emmanouielle


    • vesjem vesjem 21 septembre 21:17

      @troletbuse
      çà m’étonnerait, ma grosse buse, que gruni ou fergus se risquent à évoquer l’affaire ;
      ils sont trop dans l’endormissement et la pérennisation du système de la bien pensance ; 
      ce sont les nouveaux marchands de sable (zont dû regarder casimir dans leur enfance) 


  • Des morts et la folie meurtrière que le GVT français et Macron soutiennent .

    https://alawata-rebellion.blogspot.com/2022/09/une-folie-meurtriere-devenue-dementielle.html

    Chaque jour des civils meurent au coeur des cités républicaines,. Rien que pour Donetsk, hier dimanche 18 septembre, 9 personnes ont été tuées et 13 autres blessées par des obusiers de 155mm de l’OTAN,. le 17 septembre, 4 autres civils avaient été tués et ainsi de suite chaque jour que les dieux font et que les hommes défont. 

    Aujourd’hui 19 septembre, un nouveau massacre perpétré au coeur de Donetsk par les obusiers de 155mm de l’OTAN des soudards de Zelensky a réussi à faire passer au second plan cette attaque dejà inadmissible sur la centrale nucléaire d’Energodar.

    A 12h20, au moment où l’activité socio-économique extérieure bat son plein, un bombardement ukro-atlantiste s’est abattu au coeur de Donetsk, dans le district de Kuybishevsky situé à l’Ouest du centre ville. La place des commissaires de Bakou, le marché de Sokol (microdistrict de Tekstilshchik) et plusieurs centres commerciaux ont été touchés entre 12h15 et 12h23 par 9 obus de 155mm (calibre OTAN) tirés depuis les positions ukrainiennes de Netaïlovo, à 20 km, au Nord Ouest de Donetsk (secteur de Pervomaïske sur le front d’Avdeevka).

    Bilan provisoire : 16 tués dont 2 enfants 
    et plusieurs blessés

    • Lynwec 20 septembre 10:42

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      Ils préféreront s’attarder sur des tombes aux dates révélatrices de leurs montages mensongers permanents et glisseront sous le tapis les faits réels gênants .


  • Les médecins, exécuteur public du gouvernement avec l’appui du ministre actuel de la JUSTICE ripoublicaine .

    Un petit test sanguin très classique pourtant qui coûte moins cher qu’un test PCR. Ce genre de médecin vous fait comprendre le niveau de corruption de Big Pharma…

  • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 09:16

    Abad est toujours député me semble t’il, Darmanin est toujours ministre, dans ce genre d’affaire la droite se débrouille toujours bien mieux que la gauche et elle reste en poste contre vents et marées ..... 


  • Joséphine Joséphine 20 septembre 09:40

    Le féminisme est un leurre agité par la gauche. D’ailleurs l’écart entre les paroles et les actes de la gauche bienpensante va en s’amplifiant. Je me suis toujours méfiée des hommes qui se disent « anti-patriarcat » et qui s’affichent aux côtés des féministes et de Me Too. Il y’en a quelques spécimens ici et je les trouve très irrespectueux et même violents dans leur substance, violents dans leur façon de s’acharner, d’humilier les gens qui ne sont pas de leur camp Nups à la con. Ils se reconnaitront et je ne les salue pas.

    Quant à toi Céline, tu aurais du sortir avec un « facho » réactionnaire anti-féministe et anti-progressiste, il aurait pris soin de toi et t’aurait traité comme une femme, ce que tu es, et ne te frapperait pas. 


  • logan 20 septembre 11:05

    Adrien Quatennens a commis une faute, et du coup il ne peut plus représenter LFI et la Nupes collectivement, du moins tant qu’il n’a pas remboursé sa dette morale.
    Par contre ce qui me gène, c’est qu’on ne fasse plus aucune différence dans la gravité de la faute. On traite de la même façon quelqu’un qui a frappé sa femme lors d’une dispute pour la première fois et un salopard qui bat sa femme régulièrement. Alors je sais qu’il s’agit de marcher sur des oeufs, mais je pense qu’on doit se forcer à faire ces distinctions si on doit être juste. Et en l’occurrence, il a le droit à une deuxième chance.


    • Eric F Eric F 20 septembre 11:39

      @logan
      ’’On traite de la même façon quelqu’un qui a frappé sa femme lors d’une dispute pour la première fois et un salopard qui bat sa femme régulièrement’’
      Absolument, on a complètement perdu la mesure des choses.
      Aux USA, lorsqu’un homme s’apprête à monter dans un ascenseur, il s’assure qu’il n’y a pas une femme seule dans la cabine afin d’éviter une plainte pour harcèlement : s’il la regarde elle pourrait parler de provocation, s’il ne la regarde pas, elle pourrait parler de mépris.


  • Eric F Eric F 20 septembre 11:43

    Pas étonnant qu’un nombre croissant de politiciens soient en couple avec un homme, iels ne risquent pas ce genre de mésaventure smiley


  • logan 20 septembre 12:48

    Peut être en lien avec le divorce d’Adrien Quatenens, je sais que LFI à la suite des réunions politiques organise bien trop souvent des soirées où les gens viennent avec l’intension de faire des rencontres et de passer la nuit avec quelqu’un. Je crois sincèrement qu’ils gagneraient à faire attention à ne plus mélanger sexe et politique.


    • Clark Kent Clark Kent 20 septembre 17:21

      @logan

      Ne me dires pas qu’ils sont tous échangistes ?

      Si ?

      LFI, c’est Sodome et Gomorrhe ?

      Alors forcément, on sait où ça mène, la décadence !

      A l’écroulement, Monsieur !


  • troletbuse troletbuse 20 septembre 18:14

    Des sympathisants LFI, tels que Fergus et Grounichion, qui ne ratent pas un article où ils viennent critiquer LFI et qui même écrivent des articles pour descendre LFI, moi, j’appelle ça des trolls macronistes.

    Ca crève les yeux. Après tout je m"en fous, je ne suis pas LFI, ,ni adepte de Méluche  smiley


  • https://www.vududroit.com/2022/09/affaire-quatennens-lhypocrisie-des-professeurs-de-morale/

    L’épouse du député, confrontée semble-t-il à quelques débordements, s’est rendue au commissariat pour y déposer une main courante. La seule portée juridique de cet acte est celle d’un témoignage ayant date certaine, celle du dépôt devant les autorités de police. Concernant celles-ci, elles doivent se contenter d’enregistrer, sauf bien sûr si les faits portés à leur connaissance peuvent recevoir une qualification pénale, obligation leur étant faite alors d’en aviser le procureur.

    Il paraît que Madame Quatennens ne souhaitait pas que sa démarche et son contenu soient rendus publics. Fort bien, mais il faudrait quand même réfléchir un peu et penser aux conséquences de ses actes. Il y a d’abord les campagnes politiques furieuses des dirigeants de LFI contre les policiers, passant leur temps à les traiter d’assassins. Alors, comment être surpris des fuites relatives à cette main courante ? Dans le parti, on raffole pourtant des fuites dans les enquêtes et les instructions dès lors qu’elles concernent les adversaires politiques. Surtout si elles permettent de participer, voire d’organiser les lynchages médiatiques comme celui instrumenté contre Damien Abad. Ce dernier n’était pas davantage visé par une procédure judiciaire, mais accueilli par des huées à l’Assemblée nationale depuis les travées des amis de Jean-Luc Mélenchon. Avec naturellement, les demandes répétées en tous lieux de la démission de la cible alors choisie. En attendant la suivante.


Réagir