lundi 18 mars 2019 - par Carabosse

Massacre raciste à Christchurch : « on ne nait pas raciste, on le devient »

 

 

Si l’existence du chromosome » y » fait que les garçons sont différents des filles et relègue la formule « On ne naît pas femme on le devient » (S de Beauvoir) au rang des provocations, aucun chromosome ne prédispose au racisme. « On ne naît pas raciste, on le devient ».

Les tueries de masse dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande qui ont tué 50 personnes ont été perpétrées par un individu qui avait publié un manifeste en ligne pour afficher et sans doute promouvoir ses convictions délétères.

Lorsque le terroriste, qui s’est proclamé « australien ordinaire », a déclaré qu'il commettait son crime pour « réduire directement le taux d'immigration sur les terres européennes en dissuadant et en éliminant physiquement les envahisseurs », il ne faisait pas seulement montre d’une idéologie xénophobe, il révélait les méfaits d’un système d’éducation défaillant.

 La raison pour laquelle les racistes et les xénophobes sont à l'aise avec l'idée d'un « grand remplacement » ou d’une « invasion » d'immigrés, de réfugiés ou de personnes de couleur tient dans le fait que leur éducation les a gavés de ce genre de déviance qui consiste à fournir un bouc émissaire aux individus qui veulent en découdre pour détourner leur arme vers une cible qui épargne les responsables de la situation qu’ils vivent mal. C’était déjà le principe de base de la chasse aux sorcières qui ne se contentait pas de jeter à la meute de pauvres femmes pour calmer la fureur des manants affamés, mais se donnait des justifications religieuses. Le « choc des civilisations » a pris la place des inquisiteurs et des exorcistes.

Quelques heures après l'attaque terroriste de Christchurch, trois « européens » ont agressé un homme devant une mosquée de l'est de Londres. Ils ont qualifié de « terroristes » les fidèles venus assister à la prière du vendredi et ont attaqué l'un d'entre eux avec un marteau et une batte de cricket.

Les écoliers australiens ignorent les 60 000 ans de l'histoire aborigène. Les manuels d'histoire insinuent encore aujourd’hui que l'Australie est « blanche ». Il en va de même pour les Etats-Unis et le Canada où l'histoire des Amérindiens et des Nations Premières ne représente qu’une toute petite partie des programmes, sans parler du « black-out » sur le commerce triangulaire. En France, même si les manuels d’histoire des Hussards noirs de la République ont été revus et corrigés, la formule de « nos ancêtres les Gaulois » a marqué au fer rouge les cerveaux de plusieurs générations de candidats au certificat d’étude.

Parallèlement à l’enseignement de l’histoire, les discours politiques et les commentaires des présentateurs de JT contribuent par les formules serinées à conditionner les « fidèles auditeurs » dans l’entreprise de « fabrication du consentement ». Le matraquage de la hantise des « terroristes », mot devenu synonyme d’« islamistes » contribue à formater les esprits et le conforte dans l’ée qu’un ennemi nous a déclaré la guerre : « une horde d'assassins a tué 130 des nôtres et en a blessé des centaines au nom d'une cause folle et d'un dieu trahi. Une agression à laquelle la France répondra. Nous mènerons ce combat jusqu'au bout et nous le gagnerons ». Avait déclaré François Hollande au lendemain des attentas du 13 novembre.

Les politiciens, les journalistes et les personnalités publiques disposent d’amplificateurs de l’opinion, d’outils de propagandes, de plus en plus efficaces. Ils ne semblent pas toujours se rendre compte à quel point ils contrôlent le discours public sur des questions telles que l'immigration et la xénophobie.

Parce que les propos racistes ou intolérants, même les plus mesurés, ne font pas du mal qu’à ceux à qui ils sont destinés, ils renforcent des sentiments et des convictions dont on mesure aujourd’hui les effets.



69 réactions


  • Clocel Clocel 18 mars 2019 12:48

    Gaffe !

    La décoloration est en train d’attaquer la matière spongieuse sous la racine de vos cheveux !

    On a les pseudos qu’on mérite...

    Mais jusqu’à quel point les choisit-on ? smiley


    • Carabosse Pink Marilyn 18 mars 2019 12:56

      @Clocel

      « On a les pseudos qu’on mérite...

      Mais jusqu’à quel point les choisit-on ? »

      En effet : Clocel - 0.5 Md

      This drug is a very effective medicine for panic attack. It also helps to relieve anxiety and controls seizures. Another uniqueness of this medicine is it has no interdose anxiety. This medicine is also an effective solution for many problems.

      par contre, vous pourriez vous inspirer de la sagesse transmise par Lao Tseu dont vous empruntez le portrait : « Il est plus intelligent d’allumer une toute petite lampe que de se plaindre de l’obscurité. »



    • Clocel Clocel 18 mars 2019 13:08

      @Pink Marilyn

      On prête tant au vieux Maître, jusqu’à une existence incarnée !

      Tout n’est qu’illusion ma bonne ! smiley


    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 20 mars 2019 03:20

      @Pink Marilyn
      Sérieusement ! Vous êtes allé chercher ces informations pour clouer le bec à ces remarques, vous en avez du temps à perdre !

      Je me suis toujours demandé comment certains pouvaient passer autant de temps sur AV, chômage, retraite, ennui, déboulonneurs payés ?


  • Fergus Fergus 18 mars 2019 13:14

    Bonjour, Pink Marilyn

    Un grand bravo pour cet article courageux qui devrait vous valoir des commentaires négatifs de la part des sympathisants du RN et de DLF, principaux relais en France des idéologies manipulatrices ayant conduit au massacre de Christchurch.


    • Carabosse Pink Marilyn 18 mars 2019 13:18

      @Fergus

      merci

      mon objectif n’est pas l’audimat ni le nombre d’étoiles attribués aux réactions :

      « Elle marche d’une manière 
      Qui amuse les passants, 
      Comme, comme si on vivait pour plaire 
      Sous leurs applaudissements »

      Francis Cabrel  le cygne blanc


    • V_Parlier V_Parlier 18 mars 2019 22:35

      @Fergus
      Et citez nous donc à présent les principaux relais des idéologies qui ont mené aux attentats en France de ces dernières années. On attend ! Moi j’ai une bonne grosse et longue liste à proposer.


    • Jonas Jonas 19 mars 2019 07:52

      @Fergus "Un grand bravo pour cet article courageux qui devrait vous valoir des commentaires négatifs de la part des sympathisants du RN et de DLF, principaux relais en France des idéologies manipulatrices ayant conduit au massacre de Christchurch."

      La vraie menace pour la France, ce ne sont pas les islamistes ou les jihadistes, leurs plans sont parfaitement connus : haine de la civilisation européenne, des femmes, des chrétiens et des juifs. Il serait facile de démanteler ces réseaux, et les mettre hors d’état de nuire.

      Mais c’est actuellement impossible. Pourquoi ?

      Parce que la vraie menace pour la France, ce sont tous ces islamo-gauchistes collabos, aveuglés par la tolérance, le culte du multiculturalisme et du métissage, dont la priorité est de combattre les « idéologies manipulatrices » de l’extrême-droite, et qui constituent une véritable police politique fustigeant tous ceux qui critiquent l’idéologie islamique, permettant ainsi lentement mais sûrement, la propagation de la charia sur notre territoire.


    • Trelawney Trelawney 19 mars 2019 08:12

      @Jonas
      Vous avez d’un coté une tribu de « bougnoules » qui se cachent derrière un livre religieux pour répandre la terreur. Comme ils sont cons et abrutis à la fois, ils sont manipulés.
      Vous avez de l’autre coté une tribu de nazions qui se cache derrière une idéologie stupide (le grand remplacement) pour répandre la terreur. Comme ils sont cons et abrutis à la fois, ils sont manipulés.

      Maintenant posez vous la question : Si aujourd’hui il y avait dans les rues de Paris du sang versé par des nazions ou des bougnoules, est-ce qu’il y aurait des gilets jaunes dans les rues ?
      Faut croire que par rapport à Hollande Valls, Macron Philippe sont des amateurs


    • louis-ferdinand 19 mars 2019 19:03

      @Fergus
      C’est marrant ce goût qu’ont tout les gens d’extrême gauche pour tout ce qui est lâche, médiocre, niais , bas, laid, théorique, abstrait, faux, bête , mensonger...... !


    • Oceane 19 mars 2019 22:20

      @Jonas

      La propagation de l’islam c’est mal. La proposition du christianisme c’est bien. J’ai bon ?


  • leypanou 18 mars 2019 13:19

    Ils ne semblent pas toujours se rendre compte à quel point ils contrôlent le discours public sur des questions telles que l’immigration et la xénophobie 

     : oh que si.

    Ils savent parfaitement ce qu’ils font : le choix des sujets, le choix des intervenants lors des débats ou assimilés, le ton (adjectifs, ligne générale positive ou négative, etc) à utiliser.

    Au moins il faut reconnaître au journaliste P Cohen sa sincérité quand il s’en ait pris à F Taddéi, car les autres font pareil mais d’une manière hypocrite.

    Les journalistes ont une part de responsabilité dans le formatage des esprits, en tout cas plus que nous sur agvx avec un pélé et deux tondus.


  • popov 18 mars 2019 13:20

    @Pink Marilyn

    « On ne naît pas femme on le devient » (S de Beauvoir)

    Simone de Beauvoir est un paradoxe : bien que née femme, elle n’a pas réussi à le devenir.


  • popov 18 mars 2019 13:35

    @Pink Marilyn

    C’est bien de rappeler que l’Australie et la NZ ont été colonisées par des Occidentaux. Cela me permet de faire cette petite remarque :

    C’est précisément parce que ces pays sont des pays occidentaux qu’ils attirent les mahométans.

    Si les Arabes avaient découvert ces pays avant les Européens, nul doute qu’ils les auraient colonisés. Ces pays seraient aujourd’hui des pays islamiques ratés dont la population cherche à émigrer.

    Ce n’est quand même pas comme si les mahométans migraient vers ces pays pour les « libérer » et les rendre aux autochtones.

    Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas parce que les ancêtres des Australiens et des Néo-zélandais ont commis une injustice envers les autochtones que les habitants de ces pays doivent subir passivement la régression qu’entraîne une migration islamique de masse.

    Et le même raisonnement vaut pour l’Europe.


    • Decouz 18 mars 2019 13:57

      @popov
      Par contre il se pourrait bien que les minorités raciales rejetées, comme les Noirs aux US, adoptent l’islam comme meilleur gage de justice sociale.


    • popov 18 mars 2019 14:11

      @Decouz

      En prenant comme modèle quel pays islamique ?


    • popov 18 mars 2019 14:20

      @Decouz

      Vers quel pays arabo-islamique les Africains souhaiteraient-ils émigrer pour bénéficier d’une justice sociale ?


    • Decouz 18 mars 2019 16:54

      @popov
      Le problème pour l’Europe est le déséquilibre démographique, rien n’empêchera les gens de passer lorsqu’ils n’ont plus rien à perdre et que les réseaux de passeurs fonctionneront (même si les conditions deviennent plus dures, tant que cela apparaitra mieux ailleurs, donc relativement plus vivable que chez eux, même tout simplement vivable, les gens désireront partir, d’autant que les passeurs ont intérêt à leur mentir).
      Trois pays joueront un rôle majeur dans quelque dizaine d’années : ce qu’un auteur appelle « Chindiafrique », la Chine, l’Inde et l’Afrique.
      Sur le plan démographique les pays du Nord continueront à stagner, voire à régresser, la Chine se maintiendra relativement, et l’Afrique sera le continent le plus peuplé.


    • Zolko Zolko 18 mars 2019 17:06

      @Decouz : « rien n’empêchera les gens de passer »
       
      ben si (dans l’ordre) :

      • le désert
      • la mer
      • les barbelés
      • les mitrailleuses

      relisez vos livres d’histoire au lieu d’assener des bons sentiments mielleux.

    • Decouz 18 mars 2019 17:59

      @Zolko
      non parce que les passeurs en ont rien à faire des pertes humaines


    • Decouz 18 mars 2019 18:04

      @Zolko
      le désert et la mer, ça ne fonctionne pas, il vous reste les barbelés et les mitrailleuses, ce n’est pas une question de bon sentiment religieux, mais de réalité objective.
      Il ne suffit pas de lire des livres d’histoire, la situation actuelle n’a rien à voir avec ce qui a pu se passer avant.


    • Decouz 18 mars 2019 18:04

      @Decouz
      On avait reproché à Chirac ses propos sur les odeurs, je ne pense pas qu’il s’agissait de racisme, c’est une constatation. Il parait que les Français ont une odeur (pas forcément agréable) pour les Japonais.
      J’apprécie la cuisine hindoue entre autres, elle est épicée. Ces épices dégagent une odeur particulièrement lorsque les plats sont préparés, je trouvais bien que j’apprécie cette cuisine, très désagréable cette odeur lorsqu’elle montait d’un appartement d’en dessous tard dans la soirée.
      J’avais un collègue d’origine hindoue, je me suis permis de lui faire une remarque sur l’odeur de curry qui imprégnait ses vêtements, parce que nous nous entendions bien, il ne s’en est pas offusqué me disant que ses copines le chahutaient à ce sujet.
      J’ai aussi fait une remarque à une collègue qui dégageait une odeur très désagréable et qui était en contact avec le public, en plus elle mettait une bonne dose de parfum, elle ne m’en a pas voulu, mais elle a réagit en disant que j’étais dérangé.
      Moi-même, on m’a fait remarquer que je sentais trop fort l’ail, parce j’en mangeais beaucoup (bon pour la santé), mais l’odeur est très prégnante et se diffuse notamment à travers la sueur, j’ai du changer de régime.
      Ceci dit les corps dégagent des odeurs, naturellement ou sous l’influence de l’alimentation, il y a une origine génétique, et selon cette étude américaine, ethnique : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4724538/

      Ce sont des analyses des composants, après, qu’il y ait des phénomènes de répulsion ou d’attirance, c’est probable mais ce serait incorrect de dire qu’il s’agit de racisme, au sens de jugement de valeur, en tout cas cela concernerait tout le monde.


    • Decouz 18 mars 2019 18:13

      @Decouz
      C’était pour Popov.
      Et chez vous c’est quoi l’odeur ?


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 18 mars 2019 19:31

      @Decouz

      Je confirme d’autant plus que j’ai le nez très sensible (certaines fois ma propre odeur m’incommode !).
      J’ai connu quelqu’un qui prenait au peti dej’ pain calendos bien fait et kil’ de rouge. Ben je peux vous dire qu’il trainait une odeur identique à celle de ces aliments !!!


    • Pauline pas Bismutée 18 mars 2019 19:45

      @popov
      Il n’y a pas de « migration islamique de masse » en Australie et/ou Nouvelle Zélande.
      Si « migration de masse » il y a, elle est chinoise (et principalement asiatique : Indonésie, Malaisie, Hong Kong, etc..)


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 mars 2019 19:56

      @popov


      J’connais un mec blanc de chez blanc, il pue un max,.... ah !, j’oublie, il est éleveur de bouc !


      Allez zou une ch’tite histoire véridique :


      Quand j’étais flicard à Saint tropez, je connaissais un mec qui bosser à la société qui ramasse les poubelles des restos, En général ces derniers de temps en temps, leurs offraient un coup à boire,.. sauf un !


      Alors le gus qui demeurait en campagne du coté de Cogolin, élevait , poules , chèvres, et il avait aussi un bouc !


      Alors pour se venger, un jour de repos, il s’est frotté les mains contre les poils de la barbichette de son bouc, .. .. et il est parti tranquillos consommé au bar du « resto radin » ,.en consommant , il a même fait comprendre qu’il allait sûrement revenir,... car il trouvait l’endroit sympa. Au moment de payé, ben le patron à de suite compris le message la tournée à été gratos, .. et les jours qui ont suivis, le resto demandait aux éboueurs, s’ils avaient soifs !! 


      @+ P@py


    • popov 19 mars 2019 04:15

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      J’ai cité cette anecdote de la Française d’origine africaine en réponse à un commentaire qui disait que les noirs pourraient considérer l’islam comme un gage de justice sociale et pour montrer que les noirs ne sont pas nécessairement bien accueillis dans les pays islamiques.
      Personnellement, les odeurs des gens, noirs ou autres, je m’en fous, je ne suis pas un citadin délicat.


    • Trelawney Trelawney 19 mars 2019 08:13

      @Pauline pas Bismutée
      Indonésie : plus grand pays islamique au monde


    • Oceane 19 mars 2019 22:30

      @Zolko

      Des mitrailleuses pour entrer chez les autres, les violer et les détruire. Quelques siècles après, des mitrailleuses pour se protéger. Quelle perte de temps et d’énergie pour en arriver à ça !


  • Parrhesia Parrhesia 18 mars 2019 14:48

    >>> Les écoliers australiens ignorent les 60 000 ans de l’histoire aborigène.<<<

    Ok. Puis :

    >>> En France, même si les manuels d’histoire des Hussards noirs de la République ont été revus et corrigés, la formule de « nos ancêtres les Gaulois » a marqué au fer rouge les cerveaux de plusieurs générations de candidats au certificat d’étude.<<<


    En sommes, vous déplorez que les écoliers australiens ignorent les 60.000 ans de présence aborigène en Australie. Et vous avez raison !

    Malheureusement, vous déplorez ensuite que les écoliers français puissent se souvenir des milliers d’années de présence celte sur l’hexagone !!!

    Alors, là… vous jouez à quoi, exactement, madame ???


    • Carabosse Pink Marilyn 18 mars 2019 15:10

      @Parrhesia

      je joue à rien madame, te j’ai pas envie de jouer, mais vous, oui, je crois...
      j’aurais dû développer

      j’ai simplement voulu dire que trop souvent, l’enseignement de l’histoire est soit amputé d’un de ses réalités, soit un mélange entre « récit », « roman » et « repentance » qui servent de justification aux stratégies des gouvernements en place en faussant les réalités. 
      L’expression « nos ancêtres les Gaulois » utilisée dans les manuels de Lavisse est devenue la caricature de ces dérives dommgeables parce que fausses.


    • Carabosse Pink Marilyn 18 mars 2019 15:14

      @Parrhesia

      Henri Salvador, Français d’origine guadeloupéenne, ça le faisait rigoler


    • popov 18 mars 2019 16:18

      @Pink Marilyn

      J’allais mettre le même lien. À l’époque coloniale, je suppose que la France enseignait l’histoire dans ses colonies avec les mêmes manuels que ceux utilisés en France.
      Mais c’est fini tout ça. Il n’y a pas de culture française déclare vot’bon roy. Ce n’est pas encore « nos ancêtres les Sarrasins », mais presque.


    • Paul Leleu 18 mars 2019 20:28

      @Pink Marilyn

      n’empêche... c’est vrai que nos ancêtres étaient gaulois... c’est la réalité indigène de la France... nos ancêtres étaient massivement gaulois, mélangés à des romains, puis à des germains... mais la majorité génétique de notre fond est gaulois... c’est un fait historique...

      que ça fasse rire nos compatriotes d’origine afriaine est une chose... mais je pense que ces brillants esprits devraient faire preuve d’un peu de subtilité...

      le fait de condamner le roman national est une chose... mais ce n’est pas parce-qu’on parlait des gaulois dans le roman national, que les gaulois n’ont pas existé... il ne faut pas tout confondre..

      et de toutes façons, on enseigne toujours un « roman national » aujourd’hui... c’est juste qu’on a fait évoluer le scénario en fonction des nouveaux impératifs idéologiques et politiques.


    • louis-ferdinand 19 mars 2019 18:51

      @Pink Marilyn
      -Hou la la vraiment ces blancs qui ont piqué la terre des aborigènes d’Australie et de Nouvelle Zélande ils sont vraiment trop, trop méchants.vraiment trop trop méchants...
      -Que les musulmans colonisateurs aient colonisé le Moyen-orient exterminant les populations très largement chrétiennes qui ont pratiquement disparu du Moyen-Orient ça n’a pas l’air de déranger le moins du monde l’auteur de cette article ridicule.
      -Que les chrétiens coptes d’Egypte , population indigènes, subissent depuis 14 siècles, de la part des colonisateurs musulmans, les pires exactions, massacres, violences ,tueries, attentats, discriminations, persécutions ne dérange pas davantage l’auteur de cet article ridicule.
      -Que les musulmans turcs aient exterminé pratiquement tous les chrétiens d’Anatolie, de Byzance donc, une des civilisations les plus riches, les plus prospères, les plus développées culturellement ne dérange en rien l’auteur de cet article ridicule.
      -Ce qui le chagrine, qui le bouleverse, qui le ronge,qui le révolte, qui l’indigne, qui l’afflige c’est d’une que des européens aient colonisé l’Australie et la nouvelle Zélande, sachant que les populations indigènes y vivent désormais très dignement et très librement et de deux qu’un Néo-zélandais énervé ait exécuté une cinquantaine de migrants musulmans dont deux des membres de cette communauté avaient rejoint les organisations djihadistes au Moyen-Orient !


    • louis-ferdinand 19 mars 2019 18:55

      @Pink Marilyn
      Mais par la force des choses les français actuels ont pour ancêtres les gaulois qu’ils soient blancs, noirs, asiatiques ou autres puisqu’ils vivent dans une civilisation pratiquement née avec les gaulois et dont ils sont les héritiers !


  • Giordano Bruno 18 mars 2019 15:45

    On ne naît pas mondialiste ; on le devient.


    • Trelawney Trelawney 19 mars 2019 08:15

      @Giordano Bruno
      Depuis mon plus jeune age, j’ai toujours rêvé de parcourir le monde et de connaitre tout ce qu’il y a à savoir sur les différents pays qui le compose.
      Je ne pense pas être le seul


    • Giordano Bruno 19 mars 2019 12:26

      @Trelawney
      Quel rapport avec le mondialisme ?


    • Trelawney Trelawney 19 mars 2019 15:34

      @Giordano Bruno
      Le mondialisme c’est accepter que d’autres personnes ailleurs dans le monde puisse nous apporter des choses que nous n’aurions pas sans eux, sauf à payer trés cher. ca veut dire que nous dans notre petit pays ne sommes pas seul. ca veut aussi dire qu’on devient mondialiste par désir de connaitre son voisin.

      Ce n’est pas : à cause d’eux les usines ferment. Non elles fermeraient même sans eux, parce que le progrès technique en est la première raison. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 mars 2019 15:54

      @Trelawney. C’est surprenant cette aptitude des décérébrés en secte de soutenir n’importe quelle contre-vérité.
      Si H&M ferme ses usines en Extrême-Orient et va en Ethiopie, c’est parce que le progrès technique éthiopien est supérieur ?


    • Trelawney Trelawney 19 mars 2019 19:03

      @JC_Lavau
      Tout d’abord le niveau de vie en Ethiopie est légèrement supérieur qu’en extrême orient, mais ça c’est un détail. et oui tout évolue.
      Vous pensez sincèrement que l’économie mondiale se résume à fabriquer des fringues (environ 6% des dépenses en y ajouté les soins de beauté). Vous datez un peu ou alors vous allez me ressortir, la mine et la sidérurgie ?
      Ben oui on en est à la robotisation, l’électronique de pointe et la communication. Et dans ce domaine si on n’est pas tourné vers le marché mondiale, on ne représente pas grand chose.
      Prenez le cas de la construction automobile avec ses 200000 emplois en France. Si on ne prend pas le virage de la voiture électrique et autonome, des petits malins étrangers vont nous envahir avec ces produits et ces 200000 emplois disparaîtront comme avant pour d’autres secteurs. Après on dira encore que c’est la faute à la mondialisation.


    • generation désenchantée 20 mars 2019 12:55

      @Trelawney
      électrique et autonome , quand la voiture autonome va renverser un piéton ou un cycliste
      je me demande qui va être responsable , si il y a des décès , vu que les dommages et intérêts risquent d’être assez lourd financièrement


  • Zolko Zolko 18 mars 2019 16:57

    "Les tueries de masse dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande qui ont tué 50 personnes ont été perpétrées par un individu qui avait publié un manifeste en ligne pour afficher et sans doute promouvoir ses convictions délétères.« 

    et la tuerie du masse au Bataclan avec ses 86 morts par des Islamistes revendiqués, on les mets dans quelle case ? Et les 3-5 morts d’aujourd’hui en Hollande ?

     

     »La raison pour laquelle les racistes et les xénophobes sont à l’aise avec l’idée d’un grand remplacement ou d’une invasion d’immigrés..."

    ... tient à l’Histoire Européenne, où cette invasion avait déjà été tentée par les Ottomans à l’Est et les Arabes au Sud. Et où nos ancetres avaient fini par les virer à coups de pied au cul. Alors je propose que cette-fois on n’attende pas. Une guerre de religion a déjà commencée, alors tenons nous à l’écart. Qu’ils se battent si ils en ont envie — avec les américains si ça leur chante — mais pas chez nous.


    • V_Parlier V_Parlier 18 mars 2019 22:45

      @Zolko
      En Hollande(*), c’est le même genre d’histoire qu’en France : Un cassos multirécidiviste en liberté. Bref, les gouvernants européens travaillent bien pour faire éclater la guerre civile, et geindre après parce-que ça s’entretue dans tous les sens, en rendant responsables ceux qui les ont critiqués.

      (*) Hollande, un nom prédestiné...


  • ZenZoe ZenZoe 18 mars 2019 18:33

    Les écoliers australiens ignorent les 60 000 ans de l’histoire aborigène.

    Bah non, plus vraiment depuis les années 1970 et la fin de la White Australia Policy. Il y a eu de gros progrès de faits par les pouvoirs publics, et les Australiens eux-mêmes ont beaucoup évolué sur le sujet, grâce à la littérature faisant une large place aux autochtones (ex Sally Morgan et « My place » qui fut un énorme succès au début des années 80), grâce à des groupes de rock comme Midnight Oil, des acteurs renonnus comme David Gulpilil et bien sûr quantité d’artistes plasticiens. Essayez aujourd’hui de trouver un écolier australien qui n’ait jamais entendu parler du Dreamtime, vous aurez du mal !

    Bien sûr, le racisme « anti-abo » est toujours présent, Et le fait que les Aborigènes aient du mal à faire un choix clair entre le mode de vie à l’occidental et le leur, le fait que des accusations de corruption existent concernant des subventions qui leur sont allouées, tout ceci complique l’affaire.

    La situation en Nouvelle-Zélande est un peu différente. Les Maoris étaient des guerriers, reconnus comme tels par les Occidentaux et ont eu droit à un peu plus de respect. Le traité fondateur de la Nouvelle-Zélande, le traité de Waitangi, fut signé avec les autochtones (pas tous). Aujourd’hui, les Maoris s’estiment tout de même lésés et ont obtenu des concessions afin que leur culture soit reconnue comme partie intégrante du pays. Des frictions continuent ceci dit.

    J’écris tout ça pour dire qu’il faut arrêter à un moment donné d’invoquer le passé de ces deux pays pour critiquer des politiques actuelles. Pareil quand on parle du passé colonisateur de la France. C’est aujourd’hui que ça se joue.


    • Fergus Fergus 18 mars 2019 19:02

      Bonjour, ZenZoe

      « Bah non, plus vraiment depuis les années 1970 et la fin de la White Australia Policy »

      Exact. Et l’arrivée sur la scène folk de Yothu Yindi, un groupe aborigène (devenu mixte) au début des années 90 a contribué à populariser l’histoire, la culture des natifs et leurs droits. Le titre « Treaty », entre autres, a eu  et a encore un immense succès.

      (J’ai découvert ce groupe en 1992) 


    • ZenZoe ZenZoe 18 mars 2019 20:25

      @Fergus
      Oui, je connais Yothu Yindi.
      Les années 80 ont été fertiles en groupes « engagés »
      Tiens, je vous mets un lien d’une chanson que j’aime beaucoup par le groupe rock Goanna, qui montre que les Australiens connaissent bien la culture aborigène.


    • Fergus Fergus 19 mars 2019 09:10

      Bonjour, ZenZoe

      Je ne connaissais pas. Merci pour ce lien.


  • Pauline pas Bismutée 18 mars 2019 19:33

    L’Australie et la Nouvelle Zélande ont des politiques très différentes, surtout en ce qui concerne l’immigration. L’Australie paie des pays étrangers (comme le Cambodge) pour y « accueillir » les refugiés qui sont arrivés près des côtes australiennes. Ces « refugiés » y survivent dans des conditions souvent déplorables.

    La Nouvelle Zélande a une politique plus ouverte, et a même, il y a quelques années, proposé à l’Australie de prendre des refugiés que l’Australie avait parqué a Nauru et Manus Island. Proposition refusée.

    https://www.lecourrieraustralien.com/la-nouvelle-zelande-propose-daccueillir-150-refugies-laustralie-refuse/

    Qu’attendre d’un pays ou le vote est obligatoire et la scientologie reconnue comme religion…

    Ceci dit, il y a quand même eu des progrès en Australie, dont « discrimination positive », procédés de « réconciliation » (terme un peu bateau, mais bon …), car effectivement les Maoris de Nouvelle Zélande ont eu au moins un traité (Waitangi, un peu en dispute principalement à cause d’une traduction approximative en maori du mot « sovereignty »), les aborigènes eux n’ont rien eu. 

    Quelques initiatives sont symboliques : avant tout discours en Australie, l’orateur rend hommage « aux traditionnels gardiens de la tribu » ou ils sont (tribu aborigène locale) et en Nouvelle Zélande tout département public doit dire bonjour en Maori (« Kiora »)

    Pauvre Christchurch, déjà frappée par un tremblement de terre il y a quelques années …

    PS quelques films intéressants « once were warriors » (NZ), « sunshine and oranges » (Aus), « rabbit proof fence » (Aus), désolée pas les titres en français


    • ZenZoe ZenZoe 18 mars 2019 20:29

      @Pauline pas Bismutée
      « once were warriors »

      J’ai lu le livre à l’origine du film, et ça m’a sciée. Les remous qu’il a causés à l’époque ont été importants.


    • Pauline pas Bismutée 18 mars 2019 20:58

      @ZenZoe

      Il y a eu une « suite » au film, bien moins bonne évidemment. Pour avoir vécu la bas de nombreuses années, je peux malheureusement dire qu’il y a pas mal de vrai dans le film. Parmi les films « moins noirs » , « the piano » bien sur et aussi (culture Maori) : « whale rider », « boy » ...
      Regardez « Rabbit proof fence » (Aus) je crois que vous aimerez


    • ZenZoe ZenZoe 19 mars 2019 10:12

      @Pauline pas Bismutée
      Pour avoir vécu la bas de nombreuses années


      Ah, comme moi alors ! Ravie de vous « rencontrer ». J’ai aussi vécu en NZ et en Australie, une des plus belles périodes de ma vie d’ailleurs. Je me demande quelquefois comment c’est maintenant et si je serais déçue d’y retourner.


    • Pauline pas Bismutée 19 mars 2019 11:34

      @ZenZoe
       
      Ah, les coïncidences.... ! Je n’aime pas spécialement l’Australie (je ne m’étendrai pas, et veux rester polie) . La Nouvelle Zélande a beaucoup changé (je repasse régulièrement dans les deux pays, je n ’habite pas en Europe) et ce qui faisait son charme il y a trente ans (les bouteilles de lait en verre dans les boites a lettre par exemple) n’existe plus ..
      Mais encore un esprit « commun » avec la compréhension d’être tous dans le « même bateau » ,« he tangata, he tangata ». J’y ai maintenant de la famille (mes « descendants ») et ai une grande tendresse pour ce pays ...


  • OMAR 18 mars 2019 19:55

    Omar9

    .

    Bonsoir @P. Marilyn : « On ne nait pas raciste, on le devient ».

    .

    Je suis né à la Casbah d’Alger, dans un immeuble où cohabitaient des familles musulmanes (kabyles, arabes, biskries, chaouies), chrétiennes (pieds-noirs, réfugiés espagnols, maltais) et juives.

    .

    Nos parents entretenaient de « cordiales » mais limitées relations, en raison du climat lourd issu de la guerre d’indépendance qui s’y déroulait.

    Mais nous, enfants, nos principales préoccupations étaient de savoir comment se regrouper pour aller ensemble taquiner la « sawrelle » (chinchard) et le pageot sur les quais du port d’Alger, aller au cinéma « Marignan » pour voir le dernier western de J. Wayne ou revoir « La fureur de vivre » de James Dean

    Marcel le juif, Pepito l’espagnol, Akli le kabyle, Hamid le « soudanais » et moi, échangions indifféremment en arabe algérien, ou en français pataouète.

    Et quand vient l’été, c’était ensemble et en toute insouciance que nous nous bronzions sur le rivage de l’Eden« ou les rochers de »TPLG« .

    Et pourtant, en plus de la religion, les us et coutumes et la couleur de la peau, nos conditions sociales étaient aussi différentes, car si les »Lacaba« et les »Ayache" avaient déjà la télé, la majorité des familles musulmanes s’éclairaient encore à la lampe à pétrole.

    .

    Mais la guerre avec son lot d’attentats, de représailles, de massacres, de peurs, de mensonges, et surtout, la déchirure qui en découlera, fera naitre en nous tous, ce sentiment que l’Autre ne fut qu’un traitre, pour lequel nous ne valions et nous ne méritions absolument rien.

    .

    Alors oui, on devient raciste.

    Mais cette tare abjecte, cette souillure, cette immonde aliénation n’est que passagère, que provisoire...

    Car Dieu m’est témoin ce dont maintenant, je suis capable d’offrir ou d’accepter juste pour avoir ce bonheur de revoir Marcel ou Pépito, l’instant d’un éclair....


  • cétacose2 18 mars 2019 20:27

    ....ce n’est pas l’homme qui est dangereux ,ce sont ses névroses....


  • jlouisjoly 18 mars 2019 21:50

    On nait raciste et on devient anti-raciste a force d’écouter les rabbins et leurs sbires qui veulent voir disparaitre la race blanche .

    Quand vous aurez compris cela vous redeviendrez raciste ou du moins n’écrirez plus de mièvreries pareils.


  • bedeau bedeau 18 mars 2019 22:36

    « Les écoliers australiens ignorent les 60 000 ans de l’histoire aborigène.... » 

    Les pôv’... Mais, même moi avec mon pauvre cerveau marqué au fer rouge par les Gaulois, je n’en connais pas autant sur l’histoire de France !


    • OMAR 19 mars 2019 09:48

      Omar9
      .
      @bedeau
      .
      Et pourtant, Dieu, dans sa très grande générosité et sa miséricorde, à la différence de l’âne, t’a bien refilé un p’tit bulbe !
      .


  • Jean De Songy 18 mars 2019 22:42

    Le grand remplacement est une vérité amenant une aliénation du « souchien » qui dans la fin des idéologies occidentales, nations etc. se ramène à son essence, sa race, poussé par le sans-frontièrisme du néo-libéralisme.

    Et comme le disait déjà Spinoza, un affect, une passion triste, ne se combat pas par une idée, encore moins par une logorrhée moralisatrice basée sur des contre-vérités, une négation des faits, mais par un éventuel contre-affect positif. Or il n’y a rien de positif à être envahi de burqas, hidjabs et autres burkinis et perdre sa civilisation...

    Une trop grande charité amène une grande barbarie comme disait Thomas Mann dans les années 30.

    Et une société multiculturelle exacerbe la lutte de tous contre tous au grand bénéfice de l’oligarchie.


  • Phalanx Phalanx 18 mars 2019 23:00

    Ramassis d’imbécilités et de lieux communs mondialistes.

    Déjà, à la base, les humains comme les animaux naissent racistes, c’est une histoire de gènes. Une entité biologique gagnera a se montrer plus méfiante envers une autre selon la distance génétique qui les sépare. C’est une recette de survie qui a fait ses preuves durant quelques millions d’années. 
    La formule inversée est tout aussi vrai, par exemple, il n’ya rien de plus raciste que l’amour d’une mère pour son enfant.

    Tout cela pour dire que (l’auteur ne sait pas de quoi il parle et que) le racisme peut mener a de terrible chose, mais la negation des races et les politiques de diversification/eradication éthnique des blancs européens mènent a de terribles choses également. Ca se passe sous vos yeux et ce n’est que le début. Christchuch n’est qu’un petit retour de balancier.

    De plus, par dela la race, en l’occurence c’est l’Islam qui était visé. Le Coran condamne explicitement l’amitié avec les chrétiens et les juifs (c’est un livre christianophobe et antisémite donc) justement car il est prévu que tout cela finisse dans un bain de sang. Au plus vous islamiserez l’Ouest, au plus il y’aura de massacres, c’est d’ailleurs exactement ce qui se passe.

    Moi je suis l’horrible fasciste d’extrême droite qui vous demande, s’il vous plait, ne pratiquez pas de génocide, que ce soit pour purifier (ie nazi en 40) ou diversifier (mondialistes aujourd’hui).
    Tout le sang qui coule aujourd’hui est sur les mains des mondialistes comme l’auteur de cet article débile.

    PS : Il est important de connaitre l’histoire des aborigènes australiens ou natifs américains justement pour ne pas finir comme eux, étrangers à jamais sur la terre de leurs ancêtres.
    Les bancs sont déjà une petite minorité à l’échelle mondiale, pourquoi vouloir qu’ils deviennent la minorité la plus haïe sur leur terre d’origine ?


    • OMAR 19 mars 2019 10:00

      Omar9
      .
      @Phalanx « Le Coran......est un livre christianophobe et antisémite.. ».
      .
      Tiens donc !!!
      .
      Donc, Robert Bowers, cette raclure qui a assassiné 11 juifs à Pittsburgh, est un musulman !!
      .
      De même que cette autre raclure Anders Behring Breivik, 77 chrétiens en Norvège !!!
      .
      Mais tu l’as écrit toi même, tu es juste "l’horrible fasciste d’extrême droite

      "(sic)


  • Vaietsev 19 mars 2019 10:36

    On ne deviens raciste ,parce que nous souhaitons un nouveau monde ,quand pourtant le monde choisit qui fais de nous des racistes est déjà un monde différent ,celui dès lors qui nous formate à prendre le pli à qui appartiens ce monde ,LA FRANCE des étranges étrangers en fait , or ce monde ne serait pas celui de ceux qui ne prone pas l’ouverture,du pourquoi en terre étrangère LA FRANCE et non terre de son pays de citoyens ou camarades français ,plusieurs citoyens devienne racistes ,s’acclimatant alors du climat ambiant qui règne sur ses terres,parce que La France ,se serait sur ses terres ,le multiculturalisme ,ce que plusieurs réfute car c’est aussi ,sur ses terres que nous avons un tant soi peu d’aigreur.

    Aussi ,ils devraient être de ceux en devenir racistes à s’ouvrir aux autres religions ou autres couleurs ,quand pourtant ils n’en est rien ,car le racisme est tant bien musulman et noirs sur ses terres mais aussi blanc de la doxa et de ceux qui n’aime pas ses terres françaises.

    Alors en terre française ,là ou seul les pays étrangers règnent et s’approprie donc la culture du pays,tout ses citoyens camarades alors arrivant chaque jour en terre étrangère ,sont ses vraies patriotes de chaque pays ,car ceux là n’ont pas d’autre choix d’apprendre la culture du pays qui les accueille ,ils sont alors en France les vraies français de souche car étranges étrangers développant un tic de langage que seul eux maitrise parfaitement,ils sont alors à même ceux là de défendre la France et de l’aimer mais aussi la controler de ce langage ,ils seraient dont l’avenir hélas celui de l’immigration et des étrangers ??

    La France demain et hier ,ce sera la france black blanc beur insouciante ou la France des étrangers plus que lucide ?

    Un choix doit être fait ,et c’est loin de faire un choix simple ,car ça change toujours en fait .


  • Julot_Fr 19 mars 2019 21:55

    La raison pour laquelle la video du massacre est censuree est qu’on y voit des incoherences. Comprendre : c’est vraissemblablement un coup monte. Pour ce qui veulent savoir, aller sur sgtreport.com


  • zak5 zak5 20 mars 2019 15:07

    dire que la boucherie de la NZ, a des millier de km de la France, c’est la faute a un livre ou une théorie écrite par un français, c’est la pire des conneries

    c’est comme dire que les attentats islamistes en France (et non pas a des milliers de km de la France) c’est la faute aux gauchistes qui nous parlent en permanence des ravages de la colonisation ou de la misères des quartiers.

    Pourquoi ne pas être plus positif pour la France dans ces circonstances tragiques dramatiques est dire que justement si cela se passe dans des pays anglosaxons c’est parce que ces pays favorisent le communautarisme et la France non, sachant que la loi du talion (inscrite dans l’AT et le Coran) est plus adaptée aux sociétés tribales (car le communautarisme est une société tribale) ?


Réagir