jeudi 15 février - par hommelibre

Mayotte : Laure Adler tente une diversion

La journaliste se coule dans la guimauve pour sauver la jeunesse de l’île. Toute la jeunesse, les envahisseurs et les envahis. Car Laure Adler est une des icônes de la télévision d’Etat, celle qui penche sensiblement à gauche.

Dans la récente émission C Ce Soir consacré au droit du sol et à son éventuelle suppression, elle a décliné son discours lent et partisan face à une représentante de l’île.

Partisan parce qu’elle est toujours partisane. Ce qui est son droit. Hélas cela ne l’inspire pas de la meilleure manière. Ainsi dans ce débat elle se demande finalement si le problème n’est pas celui d’une jeunesse sans avenir qu’il faudrait accompagner.

Je précise qu’elle inclut la jeunesse comorienne et celle de Mayotte, indistinctement. On sent la peur sous l’eau lente de sa pensée. La peur de ce retour à la protection des frontières. La peur de parler clairement de ce que les Mahorais vivent comme une invasion par les Comoriens. Si elle reconnaît ce fait d’invasion, elle s’étranglera et passera officiellement du camp du bien au camp du mal.

L’idéologie de gauche est : tout est ouvert, pas de filtre, pas de frontières, pas de différences, pas de discrimination, et tant pis pour les conséquences. On se donne bonne conscience, et c’est l’important.

 

mayotte,gangs,laure adler

Les arrivants Comoriens se montrent violents au point où les autochtones se barricadent contre les gangs de jeunes. Laure Adler semble vouloir mettre tout le monde dans le même panier. Sans doute pour ne pas stigmatiser les délinquants, ces pauvres délinquants obligé d’agresser les vilains autochtones pour tenter de prendre leur place. Une forme de diversion.

Elle dit ne pas connaître Mayotte. Mais elle s’inspire d’un livre, Les Tropiques de la violence, dont un film a été tiré. L’histoire raconte comment une infirmière tente de sauver un jeune délinquant.

Un thème de rêve pour Laure Adler : une infirmière, un délinquant violent à sauver, à comprendre, peut-être à justifier. Ça doit être la faute à la société.

Et pourquoi la France devrait-elle assumer ce rôle quand les Comoriens ne font rien ?

La réponse d’Estelle Youssouffa est terrible. Elle nous dit que le livre et le film ont été rejetés par les Mahorais. Elle le situe dans la suite du colonialisme car il n’y a pas réellement d’empreinte Mahori.

Le livre a quand-même reçu des prix : ceux de lycéens, celui de France Télévision, et d’autres. La métropole s’auto-congratule pendant que l’île crève.

Quant à Laure Adler, elle continuera sa monotone et peu intéressante mélopée, comme l’indéboulonnable icône qu’elle semble camper.

 

Vidéo (1’55’’) :

 



54 réactions


  • Clocel Clocel 15 février 17:24

    Houlala ! C’est plus un vieux pot là, c’est une cruche de l’age du bronze ! smiley

    Pour la bonne soupe...

    Ô p’tain... Après la francisque, la rose au poing...


  • Octave Lebel Octave Lebel 15 février 17:42

    Quelle gauche ?

    Vous conviendrez que le flou des mots n’est pas de nature à favoriser la compréhension des situations et la complexité des réalités. Vous n’avez pas inventé cette pratique dont nous usons tous à l’occasion, immergés que nous sommes dans le flux médiatique qui s’impose à nous et l’urgence et la nécessité, nous fait-on croire, d’avoir un avis sur tout puisque ceux qui vivent de ce flux nous en font la sommation en nous imposant le leur.

    Les réseaux sociaux apportent ici évidemment leurs contributions éminentes. Cela entretient le jeu des propagandes électoralistes qui s’adressent prioritairement aux bonnes volontés censées chercher des réponses simples en résonnance avec leurs difficultés. Nous le savons tous et nous savons que cela en réalité ne nous mène nulle part. Cela globalement n’est pas de nature à améliorer la compréhension et la maîtrise de notre vie commune si c’est encore un objectif partagé.

    J’aimerais mieux comprendre : « celle qui penche sensiblement à gauche. ».Parce que justement, il me semble que la notion de gauche est victime d’un énorme flou et que cela nous rendrait un énorme service d’en préciser les contours pour que chacun sache de quoi on parle. Un peu comme dans un magasin d’alimentation, il vaut mieux savoir ce qu’il y a dans le produit avant de l’acheter. La gauche de la macronie, la gauche de Hollande et Valls, la gauche de Raphaël Glucksmann, les 640 propositions de la NUPES ? Qui proposent des analyses et des propositions précises que chacun peut consulter et qui ont changé la donne politique en montrant que le rassemblement est possible et attendu. Obligeant le pouvoir en place et ses vrais-faux adversaires à se dévoiler de plus en plus dans la course à la succession. 

     

     

     


    • Octave Lebel Octave Lebel 15 février 17:49

      @Octave Lebel

      N’oublions pas, un engagement de 640 propositions que nous rappellerons en votant pour ceux qui tiennent leurs engagements et en leçon reconductible selon besoin à ceux qui nous proposent à nouveau la dispersion pour leurs beaux yeux et un beau mandat qui leur va bien.

      https://nupes-2022.fr/le-programme

      Ce programme partagé de gouvernement ici présenté est le fruit d’un travail collectif associant plusieurs organisations politiques, sur la base de programmes eux-mêmes élaborés en associant des milliers de citoyennes et citoyens, acteurs associatifs, syndicaux, environnementaux, politiques.

    • Aristide Aristide 16 février 07:57

      @Octave Lebel

      Et sur les propos imbéciles de cette gauchiste en salon, rien à dire ?


    • Aristide Aristide 16 février 07:59

      @Octave Lebel

      .Parce que justement, il me semble que la notion de gauche est victime d’un énorme flou et que cela nous rendrait un énorme service d’en préciser les contours pour que chacun sache de quoi on parle. 

      Assez savoureux venant d’un zigue qui catégorise à l’extrême droite toute personne qui ne se retrouve pas dans l’insoumission…


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 16 février 09:57

      @Octave Lebel
      La Nupes est une abjection.

      Le travail collectif de gens qui ne créent rien, n’inventent rien n’investissent dans rien et majoritairement attendent tout de l’éta du berceau à la tombe.
      Ca donne de la merde juste pour racoller.

      Les propositions sont celles d’un niveau zero en economie et d’un entre soi d’illuminés en utopie tous le monde il est beau.

      Du racolage de tout ce que la France comptre de jaloux, de méchants, d’intolérants, de sectaire subventionés et de fonctionjnaires pleurnicheurs qui attendent tout de l’état.

      De tout temps ils ont épousé les causes des pires ordures de la terre.
      Des gens qui hier ont adoré les dégeulasses Staline, Pol Pot, Mao ou les Farc, ou Chavez, Castro, et aujourd’hui le Hamas et les Houthis.
      Ils adorent les idéologes ecolos-tyraniques ou on emmerde le monde, l’Islam ou on impose aux gens de se courber a des interdits moyenageux.

      Nupes, c’est 80% de fonctionaires ou subventionnés et dilomés en socialisme des sciences sociales ou litéraires et des crétins de keynesiens.


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 février 11:15

      @Octave Lebel
      « ..la notion de gauche est victime d’un énorme flou et que cela nous rendrait un énorme service d’en préciser les contours .. »
      Facile, la gauche n’existe plus.
      Ces usurpateurs frondeurs sont des extrémistes. 
      Osez dire que vous traiteriez pas Jean Daniel de fasciste, néonazi, pétainiste.. 


    • mmbbb 17 février 09:21

      @Octave Lebel la gauche est victime des doctrinaires : 

      Mayotte , Laure Adler qui est une grande « cultureuse » aurait dû avancer les chiffres de la poussée migratoire dans cette petite ile .

      Elle ne fait pas , elle reste dans des discours laconique et avancent les mêmes arguments de la bonne gauche mais aussi en oubliant que les victimes sont des personnes « de couleurs » natives de cette même iles .

      Le pur langage convenu de gauche .

      Qu elle verse 90 ¨% de son salaire au profit des ces migrants et qu elle nous emmerder plus .

      Cette ile represente la problématique de cette pousse migratoire non contrôlée et ce n est pas ton programme à la Kon qui apportera une solution notamment une volonte de vivre ensemble .

      L Adler est comme cette bouregoisie de gauche , elle s exempte de cette mixité forcée .

      .
      Que ton merluche prenne dans son appartement des Comoriens et cessez de nous bassiner .


    • SilentArrow 18 février 15:08

      @Octave Lebel
       

      Quelle gauche ?

      Mais la vôtre, c’est à dire la gauche la plus bête du monde, celle qui a soutenu Staline, Mao et Polpot et qui suit maintenant les mouvements LGBTQQQ, le wokisme, le cancel culture, la théorie du genre, l’écriture inclusive, la mondialisation et autres élucubrations issues entre autres de l’Open Society de Soros.

  • sylvain sylvain 15 février 19:01

    l’ideologie de gauche est : tout est ouvert, pas de filtre, pas de frontieres, pas de differences, pas de discrimination, et tant pis pour les consequences. On se donne bonne conscience, et c’est l’important.

    ca n’a pas de rapport avec la gauche et la droite. Il suffit de se rendre compte qu’a peu pres toutes les vagues de migration de l’ere industrielle se sont faites a la demande du patronat. La vague actuelle ne fait pas exception, et on peut meme dire que la seule force politique demandant toujours de l’immigration aujourd’hui, c’est encore le patronat. Or le patronat ne s’est jamais declare comme etant specialement « de gauche ».

    C’est l’ere industrielle elle meme qui impose ca : le marche mondial, le systeme industriel mondial, le systeme monetaire mondial... Ca a « commence » ( pour le commencement, c’est toujours un peu complique) avec les migrations entre regions, pour l’industrie, puis entre pays europeens toujours pour la meme raison, puis dans le monde entier. Toujours pour le dumping salarial, toujours pour le patronat et l’industrie et toujours contre le peuple...


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 16 février 10:04

      @sylvain
      Si des dicrimination, quand c’est pour soi.
      Ils adorent les régimes spéciaux, une discrimination d’équité des droits ou on calcule mieux pour les satutaires les avanges sociaux étatistes dont ils sortent quasi tous que pour le secteur privé.
      Vous avez vu un gauchiste vouloir l’égalité des droits identiques et manifester pour le droit commun ? 

      Le peuple, mais non ils sont pas le peuple. Ils sont des statutaires et des abonnés de la gamelle de l’état.

      Le patronat, les riches, la réussite ca ils savent diaboliser, eux qui n’investiossent dans rien, ,ne crent rien, ne prennent aucun risque.

      Un patronat crée des emplois, permet aux gens de vivre, mais eux se prenent pour des humanistes, mais attention, avec l’argent des autres.

      La France de gauche est a gerber d’hypocrites, de nantis de l’état et d’orduires stigmatisante.
      Ils sont limtés et bien incapables de débattre sans ajouter« extreme droite » « raciste » et ils pronent a censure.


    • Seth 16 février 13:59

      @Spartacus Lequidam

      C’est pas vous qui signez quirote à certains moments ? Parce que dans l’extrême-droitisme, vous allez de front. smiley


    • quijote 16 février 18:07

      @seth

      Salut OMAR ( tout en majuscules ) ! Toujours coco, euh... musulman, je veux dire ?


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 février 08:13

      @Spartacus Lequidam

      il n’empêche, il est logique de stigmatiser le patronat pour la possibilité infinie de faire des milliards, la réussite, la richesse restent disproportionnées avec ce qu’elles valent. 

      Un certain patronat qui délocalise tient cependant à revenir vendre sa camelote à ceux qu’il a mis au chômage, en comptant sur l’argent distribué par l’État, donc, une forme de parasitisme de leur part. 

      Le patronat est toujours aux sources de l’immigration pour faire chantage et obstruction aux hausses de salaire. Qu’en est-il du ruissellement ? 

      Si vos traits contre une gauche malsaine sont partagés, d’honorer un grand patronat (parce que les PME, elles, qui donnent du travail localement, trinquent) est à « gerber » pour employer votre vocabulaire...  


    • mmbbb 17 février 09:40

      @Jean-François Dedieu ouais ouais mais bien sur .

      En france monter dorénavant une entreprise releve du parcours du combattant

      outre la pression fiscale , la reglementation , le taux de marge est faible pour les produits manufactures 

      Quant a la « camelote » , les produits francais etaient aussi de moyenne qualité 

      Quant a acheter un « portable francais » on peut attendre les calendes grecques.

      Quant au « fleuron de l industrie francaise » l epargnant francais se detourne de l economie reelle et prefere les porduits de placements .

      Et les americians chinois viennent se servir .

      Quant aux ecolos , les copains tares de Lebel , empechent l installation de site industriel en Fance tel Bridor ect ect 

      En revanche , il y a beaucoup de « pleureuses » qui s etallent sur la pauvrete dans ce pays , la il y a du monde et beaucoup .

      Quant au patronat le grand , outre que les patrons touchent souvent moins qu un footeux professionnels , ils tirent l economie vers le haut .

      Si en plus on, met des couillons de gauche , en quelques années SAFRAN THALES et d autres couleront 

      ou si l on met des " fonctionnaires ’ a la T Breton, vous etes sur que des boites tel ATOS périclitent .

      Quant on avance n importe il vaudrait mieux se taire .

      PS , monter une entreprise a Mayotte , il faut être taré , non 


    • mmbbb 17 février 09:49

      @Jean-François Dedieu en complément quand vous voyez cette merde qui sont sur les bancs de l université dont le seul leitmotiv est l anticapitaliste et dont les parents sont souvent de la petite bourgeoisie , on ne pêut s etonner de l etat de la France 

      Tous les membres de la NUPES et ecolo a la Kon sont de cette classe sociale .


    • Eric F Eric F 17 février 10:24

      @sylvain

      ’’’a peu pres toutes les vagues de migration de l’ere industrielle se sont faites a la demande du patronat. La vague actuelle ne fait pas exception’’

      Le déferlement de Comoriens vers Mayotte est effectué à la demande du patronat ? n’importe quoi !

      Il ne faut pas confondre la demande du patronat de 50 000 travailleurs étrangers par an (c’est le chiffre qu’avait cité le patron du Medef), et l’afflux de 500 000 migrants en une année.
      Jamais dans le passé il n’y avait eu une telle ampleur, et la part d’immigration du travail est très minoritaire, alors qu’elle était prépondérante dans les années 50/60.
      Et les écolos nous menacent d’une immigration climatique future, l’océan se déversant dans un verre d’eau !


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 février 15:34

      @mmbbb
      ... alors ce serait plus facile pour les capitaux étrangers d’investir en France ? 

      Les patrons plus à plaindre que les footeux ? Allez dire ça à Lactalis, 40 milliards avec Léo Brumaire fermant les yeux !

      quant à « tirer l’économie vers le haut », ce qui est sûr est qu’ils en tirent le produit vers les paradis fiscaux... 

      Et pour Mayotte allez donc dire aux grands groupes installés pour la nourriture, le BTP, Total même qui voulait les stations d’essence gratos, qu’ils sont tarés ! 

      Et pour ce qui est d’avancer n’importe quoi, je vous renvoie d’autant plus le compliment que d’écrire sous pseudo ne peut que disqualifier vos outrances. 


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 février 15:36

      @mmbbb
      mais qu’est-ce que vous attendez pour mettre un dictateur au pouvoir ?! 


    • mmbbb 17 février 16:42

      @Jean-François Dedieu Lactalis fait aussi son chiffre d affaire a l etranger .

      comme SAFRAN et d autres qui tirent l economie vers le hait puisque les PME PMI dans le contexte actuel ont du mal a survivre .

      Les entreprises etrangeres investissent en France mais des que le contexte n est plus favorable elles se tirent c est le cas d Intel .

      Quant aux « pépites » faute de fonds propres suffisants elles se font bouffer dans l indifférence .

      Si les francais connaissent M Bappe ils connaissent certainement ou peu SAFRAN THALES et encore moins KALRAY ect ect 

      Ce n est pas de l outrance c est la réalité .
       La réalité vous pique les yeux !

      Vous êtes un bon francais , des qu une entreprise est florissante , elle est attaquée .

      Un sport national dont le « coach » est Melenchon .

      «  Et pour Mayotte allez donc dire aux grands groupes installés pour la nourriture, le BTP, Total même qui voulait les stations d’essence gratos, qu’ils sont tarés ! » 

      Exprimez vous mieux , je ne comprends pas .

      J ecris ce que je pense et je n ai pas a recevoir des recommandations de cette gauche morale , Cette gauche que j exècre . Une gauche qui perdu son âme !

      PS , Mayotte est une erreur de cette politique post coloniale et pour lequel je me sens aucunement responsable .

      En France , cet immigration débridée est en train aussi de déliter la société francaise 

      Savez vous que les attaques au couteau sont devenues une coutume !


    • mmbbb 17 février 17:18

      @Jean-François Dedieu en général les régimes autoritaires s installent lorsque le chaos n est plus maitrisable et qu un pays devient ingouvernable .

      Et lorsque les politciciens n oeuvrent plus pour le bien public et se perdent dans d inlassables guerres politiciennes ou la réalité est éludée au profit du dogmatisme .

      Un grand classique de l histoire .

      Il est dommage que je sois obligé de ce rappel .


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 février 06:42

      @mmbbb

      merci pour ce rappel même s’il m’était superflu. 


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 février 07:04

      @mmbbb

       soyons clairs, l’outrance était dans la forme et c’est bien parce qu’elle est du passé que la possibilité et l’intérêt de l’échange peuvent revenir. 

      de même me concernant, je ne me sens pas plus responsable de la situation de Mayotte que d’un monde économique suicidaire même si ponctuellement les étrangers nous dament le pion, un mal bien français soit dit entre nous. 

      Et qu’est-ce que vous ne comprenez pas si ce n’est que les entreprises sont présentes à Mayotte à hauteur de ce que cela peut leur rapporter ? 

      Sinon ne résumez pas jusqu’à la caricature, je ne suis pas plus pour l’attaque des entreprises florissantes que pour un collectivisme idiot, et si ça peut vous rassurer, moi aussi j’exècre cette gauche extrémiste parce que décérébrée (Mélenchon ? seulement un gourou, pro de la politique parasite) ; j’espère seulement une répartition plus juste entre la base et le patronat puisque cette inégalité criante reste vectrice d’une lutte qui aurait dû en finir depuis longtemps pour l’acceptation de chacun dans l’impact économique qui est le sien. 

      et pour finir, bien sûr que cette immigration débridée mine aussi une France d’Europe, ce qui se passe à Mayotte prédisant ce qu’il adviendra du pays profond.  


    • mmbbb 18 février 09:23

      @Jean-François Dedieu au parlement de Belgique l iman Muhammad Ansar Butt a recite la sourate 26 qui invite explicitement a rendre les captis les juifs 

      https://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=253148&id_forum=6695967&idf=6697099

      En France , je vous rappellerais qu il y a eu deux profs zigouiller par deux « gentilq anges » 

      Que je sois dans l outrance, je suis encore un pâle falot  !

      Quoi qu il en soit ce qui arrive est simplement dû par notre renoncement !

      Quant aux entreprises,  je ne vois en quoi c est être caricatural ce sont ces militants de gauche qui sont cons jusqu a l absurde .

      Il y a un an les militants du soulevement de la terre issus du monde universitaire , donc qui n ont rien foutu de leur vie sinon que de brailler ont saccagé une serre expérimentale pres de Nantes .

      C est l etat d esprits de ce pays 

      Quant a notre déficit du commerce exterieure ( hors hydrocarbure ) , il ne cesse de croître 

      Si cette situation est une situation saine , on pourrait l admettre et être satisfait aussi de notre défici

      et pourtant Moscovci ( un ancien de la gauche dure qui a su se recylcer a la Cour des Comptes ) est un des rares a signaler que nous n avons pas une gestion saine 

      Il est vrai comme le propose la NUPES sabordons les entreprises du CAC 40 .

      «  Et qu’est-ce que vous ne comprenez pas si ce n’est que les entreprises sont présentes à Mayotte à hauteur de ce que cela peut leur rapporter ? » 

      parce que l ETAT est pourvoyeur de dotation comme dans nos banlieues ;

      Nos banlieues flambent et ces cretins brûlent les bus les ecoles les bibliotheques !

      Une economie circulaire en somme on casse on restaure et le contribuable paie !! 


    • tashrin 20 février 15:31

      @mmbbb

      Quant au patronat le grand , outre que les patrons touchent souvent moins qu un footeux professionnels , ils tirent l economie vers le haut .

      Oui oui fumeuse theorie du ruissellement qui n’a jamais été démontrée par quiconque, et que meme les etats unis ont renconcé à utiliser tellement c’est risible
      Les plus assistés du pays sont précisement les entreprises, et il n’est pas difficile de vous paraphraser en remplacant dirigeant par salarié : travailler pour des negriers en etant payés à coups de pied au cul à un niveau de salaire qui ne permet ni de se loger ni d’avoir un vehicule, c’est pas évident non plus
      C’est jamais tout noir ou tout rose, peu importe votre camp


  • ETTORE ETTORE 15 février 19:50

    Un pays qui tente de faire semblant de résoudre les problèmes existentiels, d’une de ses terres lointaines....Alors que les pignoufs décideurs ParisGoths, ne sont même pas capable de comprendre et d’âgir, sur des problématiques, juste à côté de chez eux .....dans le 93...

    Nââââân, c’est trop loin ! Ou, juste bon pour les indemnités de déplacement....Faut pas pousser quand même. La France, la france la froooonce, cette île, elle peut pas rester dans le pré-carré de l’hexa-gones ? Non mais....


  • Doume65 16 février 12:13

    « elle a décliné son discours lent et partisan »

    Pas vraiment. Elle a seulement posé, sur un ton ampoulé, une question de bobo.


  • zygzornifle zygzornifle 16 février 12:36

    elle se demande finalement si le problème n’est pas celui d’une jeunesse sans avenir qu’il faudrait accompagner....

    C’est le cas de beaucoup de pays fRance en tête ou le peu d’avenir qu’il y avait a été balayé d’un revers de la main par Macron mettant en place sa dictature sans morale et appauvrissant au passage la plus grande partie des citoyens ....


  • quijote 16 février 13:59

    Putain, c’est beau... J’ai la larme à l’oeil... L’amour sincère et désintéressé :

    https://twitter.com/RadioGenoa/status/1758421483360014425

    Vous croyez qu’ils vont avoir des enfants ? Hé, elle est peut-être déjà enceinte... 


    • quijote 16 février 14:01

      @quijote

      Hé, il faut leur reconnaître ça, à certains : ils sont salement motivés... Moi, je suis pour leur imposer de vivre en Afrique. Chez le mari, ça me paraît normal.


  • quijote 16 février 14:04

    Islamabad !

    https://twitter.com/RadioGenoa/status/1758387965401919759

    Quoi ? Lisbonne ? T’es sûr ? Nan... Oh putain... Dégagez-moi cette merde !


  • quijote 16 février 14:24

    Et encore un :

    https://twitter.com/F_Desouche/status/1758169464271503470

    Merci la justice. C’est vrai que le gars méritait une 2ème chance. Avant la 3ème, la 4ème et la 5ème. Qui précèderont la 6ème et la 7ème.


  • quijote 16 février 21:45

    Un Irlandais enrichi. Un de plus. En Europe, c’est tous les jours, l’enrichissement.

    https://twitter.com/RonEng1ish/status/1758534241913028731


  • quijote 16 février 21:53

    Le changement climatique est raciste :

    https://twitter.com/EndWokeness/status/1758516973745410407

    C’est Rachel Levine. Bon, en fait, c’est Maurice, mais maintenant il préfère qu’on l’appelle Rachel. Normalement, le gars est militaire. Mais ça m’étonnerait qu’on voie un jour ce gars-là sur une champ de bataille.

    Sacré Rachel !


  • quijote 16 février 22:09

    La nature. Belle mais sauvage. Majestueuse mais dangereuse.

    https://twitter.com/RealMessageEire/status/1758427354597150917

    Ouais, encore des migrants africains. Qui foutent la merde dans un parc en Irlande. La routine, quoi.

    Dégageons cette merde !


  • quijote 16 février 22:38

    En Angleterre, tous ces connards contactent des gamines sur internet pour essayer de les « rencontrer ». Bah oui, l’histoire des gangs de violeurs pakos qui a duré des dizaine d’années sans qu’ils soient inquiétés, ça inspire toute la merde venue du tiers-monde... Eux aussi, ils veulent pouvoir baiser des gosses. 

    https://twitter.com/stillgray/status/1758420600157282621

    Chaque fois qu’ils se font choper, hop, gueule de pauvre victime. Oh, comme ils regrettent... Je le ferai pus, je le ferai pus, je le jure... Qu’ils crèvent.


  • quijote 16 février 22:47

    Barcelone. Des migrants ciblent des touristes et aussi des natifs, en état de vulnérabilité ( saouls et/ou endormis ) la nuit et les dépouillent :

    https://twitter.com/RonEng1ish/status/1758374306604609565

    Qu’ils crèvent, ces putain de prédateurs.


  • quijote 16 février 23:15

    Ces connards savent se faire unanimement détester. Non seulement ils viennent nous envahir, mais en plus ils savent se comporter comme les putain d’envahisseurs qu’ils sont. Personne peut les saquer. Ces connards...

    https://twitter.com/RealMessageEire/status/1758490646946390333

    Celui-là, je crois qu’il sait, maintenant, qu’il est pas chez lui. Il croyait, mais non. A-t-il compris ? C’est une autre question. Mais globalement, les vidéos de ces connards qui se prennent la dérouillée qu’ils méritent sont de plus en plus fréquentes. Très bien.


  • quijote 16 février 23:25

    De la merde, encore de la merde et toujours de la merde. Des putain de prédateurs...

    https://twitter.com/RonEng1ish/status/1758363883478163777

    Qu’ils crèvent.


  • LeMerou 17 février 07:13

    @Hommelibre

    Nous avons assisté une fois de plus à une démonstration de la « bien-pensance » et ’d’entre-soi intellectuel« se prétendant de gauche ayant siège dans la Capitale, qui rappelons le est le centre indiscutable de tout. Les multiples salons feutrés étant les phares du monde éclairant les ignares que nous sommes et pour ceux qui n’auraient pas perçu les divine lumières, la cause est entendue.

    N’hésitant pas seul instant et avec force de conviction de dire à l’habitante, qu’elle n’a pas compris la portée de cet envahissement ou saisie ce qui se joue sur place. Phrases, paroles, mots, emprunt d’idéologie sans connaissance réelle de la situation sur place, un peu comme à l’époque des adhérents au Maoïsme en France.

    Sa jeunesse aisée passée en Afrique, dans les »colonies", l’a je pense un peu trop marquée et que la considération des peuples autochtones est très largement faussée. 

    D’où vient véritablement le danger ? Des envahisseurs ou de ces idéologistes, qui bien sûr, si l’affaire tourne mal , trouverons moult justifications, n’hésitant pas pour certains à retourner leur veste....


  • LVOLC 17 février 08:34

    Qu’elle s’ ?touffe avec d’autres dans son vomi id ?ologique.


  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 février 09:15

    Article symptomatique de l’arrogance déplacée d’une certaine gauche bourgeoise boboisée... certainement bien représentée chez les députés NUPES comme chez Hidalgo, sur-représentée comme le sont Paris et la Francilie même si ce n’est de ma part qu’un ressenti anti-jacobin et qu’il faut se méfier des ressentis comme pour l’insécurité ou l’immigration... 

    Étonnant comme Estelle Youssouffa dénote dans la caste feutrée des prétendus représentants du peuple ; ce n’est pas pour rien que les plateaux-télé se disputent cette représentante qui chez les “prétendus” plaide tant sur le fond que sur la forme pour les Mahorais. 

    Une satisfaction aussi, de la voir clouer le bec à ces soi-disant progressistes de la nupes dont ceux de la Réunion, la grande soeur colonisatrice de Mayotte qui ne voudrait surtout pas, mesquine et égoïste, avec un député tel que Frédéric Maillot (tout comme Marion Maréchal, Yvan Rioufol en métropole), partager le trop-plein d’immigrés à Mayotte si la fin du visa territorialisé se concrétisait...

    Rappelons que lors de la crise de l’eau 2018 (annonciatrice de la catastrophe 2023-2024), quand la ministre Bareigts a proposé l’envoi d’un tanker d’eau depuis la Réunion, l’île lumineuse de son multiculturalisme a refusé... Il faut dire que lorsqu’on la prend en exemple, il faudrait penser au grand mensonge du « melting pot » qu’on nous assénait (années 60) afin d’ériger les States en exemple d’une harmonie interculturelle... 


  • zygzornifle zygzornifle 17 février 10:00

    Eller manque pas d’air notre Adler .....


    • Panoramix Panoramix 17 février 13:14

      @zygzornifle
      Elle a d’lair ...et ne manque pas d’air.

      D’une manière générale, la plupart des journalistes télé (hors CNews) sont multiculturalistes, mais c’est surtout le cas des chaines publiques, financées par nos impôts, mais désormais aux antipodes de état actuel de l’opinion.


  • Tolzan Tolzan 17 février 10:39

    Figurez-vous que Wiki nous apprend que, quand certaines et certains passaient des thèses en génétique… en chimie organique, en médecine clinique, en physique du solide…, elle passait un truc consacré aux féministes du XIXe siècle qui ne peut servir qu’à caler l’un des pieds d’une table bancale ou dans les toilettes.


  • Hieronymus Hieronymus 17 février 15:11

    Mais de quoi on parle ici ?

    rien à carrer des Mahorais ou autres Comoriens

    qu’ils restent sur leur île, point barre !

    les 2 plus grandes maternités de « France » sont celles de Mayotte et de St Laurent du Maroni (Guyane) parce que toutes les femmes des environs (Comores ou Surinam) viennent y pondre leurs mioches dans l’espoir d’obtenir des papiers français !

    c’est un désastre humanitaire et économique pour la Métropole

    le grand fautif à l’origine c’est Giscard

    lors du référendum sur l’indépendance des Comores en 1974, il avait décidé que Mayotte (ayant voté majoritairement contre l’indépendance) resterait française

    il fallait faire un package, indépendance de tout l’archipel et point barre

    depuis on a pas fini d’être emmerdé !


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 février 16:00

      @Hieronymus

      Giscard avait promis la nationalité française aux 70.000 voix pouvant se porter sur son nom à l’élection présidentielle. 

      Stirn à l’Outremer, le Quai d’Orsay et Giscard étaient pour Mayotte comorienne ; 

      C’est au sénat de Poher et à la « finesse » consistant à écrire un pluriel au lieu d’un singulier « les populations et non »la population" devant être consultées qu’on doit Mayotte française. 

      Seule votre affirmation sur les femmes-coucous venant accoucher est valable. Mettez-vous à jour puisque vous aimez la géopolitique... 


    • mmbbb 17 février 16:48

      @Jean-François Dedieu Le donneur de leçons , de votre ile puisque je suis plus attiré plus par Florence en Italie ( c est ma culture ) , j en ai que l écho du chaos , ce n est pas Haiti , mais cela vient doucement !!!

      Haiti, la premiere ile noire a s etre libérée du joug blanc , qu elle réussite  !! 

      Ce ne sont pas des outrances mais la réalité celle qui vous pique les yeux !


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 17 février 18:40

    c’est quoi le but de cet article « nullissime » ? Et son auteur, il se les roule en lisant les commentaires, sans intervenir ?

    Pour le reste, c’est assez simple : soit la loi est la même pour tous sur l’ensemble du territoire, soit nous nous orientons vers un système israélien, basé sur l’apartheid !


    • Iris Iris 17 février 19:08

      @Gérard Luçon
      Un intervenant de l’émission mentionnée a précisé que la suppression du droit du sol ne pouvait pas être appliquée à Mayotte sans l’être dans le reste de la nation.


  • Iris Iris 17 février 19:03

    Au delà de l’intervention ponctuelle et complètement anecdotique de Laure Adler, cette émission n’est pas si mal. On y voit des gens échanger cordialement des points de vue différents sur le sujet de l’immigration. 

    En résumé :
    La remise en question du droit du sol est légitime, mais elle effraie certains.
    Sa suppression permettrait de renforcer la digue et de satisfaire la population.
    Elle ne changerait pas grand chose car c’est le grand différentiel de niveau de vie qui est la cause principale de l’immigration.
    Elle n’est peut-être même pas possible dans un délai raisonnable.
    Le gouvernement en annonçant son « inscription » se débarrasse du problème à peu de frais.
    L’abandon par la majorité des partis de la réflexion sur la nationalité et l’immigration est une erreur.

    Alors quoi faire maintenant ? Tenter de diminuer le différentiel ? Renforcer la digue par d’autres mesures plus musclées en espérant que le différentiel ne s’accentue pas ?
    La réponse à cette question n’a bien sûr pas été apportée à l’occasion de cette émission (Faut pas rêver), mais cela me donne de d’espoir quant à notre capacité future à dialoguer sur ce sujet critique.


  • Voilà la preuve que Macron ,le GVT, pratiquent la persécution des français notamment ceux qui ne pensent pas comme eux . 

    La féodalité en Marche 

    https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1759490919743508485

    la vidéo de Éric Gandon

    https://www.youtube.com/watch?v=HsJpUX6IAow


  • tashrin 20 février 15:36

    Quelle quiquiche cette bonne femme

    Elle est completement déconnectée, et plutot representative de la morgue que ces gens s’autorisent à notre endroit

    Elle a jamais foutu les pieds en dehors de paris, elle justifie son intervention en mentionnant un roman ayant donné lieu à un film (déjà, faut oser. Un peu comme si vous donniez votre avis sur la shoah en ayant vu la grande vadrouille)

    Et poum patatras : le livre en question est empreint de colonialisme et de condescendance, ne relate que le point de vue d’une blanche metropolitaine perdue chez Tintin au congo, et elle s’est mangé un retour de flamme severe de la part de la personne interviewée

    Ce qui s’appelle perdre une belle occasion de fermer sa bouche 


Réagir