mercredi 28 septembre 2016 - par CN46400

Mélenchon or not Mélenchon

En 2012, j'ai beaucoup "campagné" pour Mélenchon. Si bien qu'au soir du 1° tour il était 3° dans mon département, avec plus de 14%. En 2017, si rien n'évolue, je ne "campagnerais" pas pour lui, n'y ne voterais, sans doute pas, pour lui.

 Que s'est-il passé pour qu'une telle crise de désamour s'installe entre lui et moi ?

 En 2012, il était tellement unitaire, et pour moi qui sais, depuis que j'ai lu Thorez, que le drapeau de l'unité est l'étendard politique principal du prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre), je me délectais de ses paroles. Parfois, pourtant, une interrogation traversait mon esprit : Comment peut-il parler comme cela en étant resté 30 ans au PS ? Juste le temps de me raser et je fonçais vers d'autres pensées. Comment remplir les 10 cars que notre Fd-PCF avait prévu pour le meeting de Toulouse ? Et on les a rempli, avec le PG, les 10 cars et même payés !

Puis la vie reprit ses droits, tout juste si je remarquais les diverses scissions qui parcouraient les rangs étroits du PG départemental, notre allié toujours privilégié. Arrivèrent en 2014 les municipales. Chez nous, les principales municipalités sont socialistes avec participation communistes et leur gestion vise rarement autre chose que la satisfaction des besoins basiques des habitants. Voilà que le PG, famélique pourtant, débarque avec ses propositions qui sont des exigences siné qua non : Ok pour des listes FDG mais par de fusion au 2° tour avec les listes PS. A notre remarque qui note la possible disparition des municipalité FdG (communistes pour la plupart), il est répondu : "On s'en fout c'est des élus pourris qui font la politique du PS"

 L'échec clôt les discussions, au chef lieu une liste Pgiste, avec quelques dissidents du PCF, est présentée. Elle capte presque la moitié des voix FdG, mais le grand gagnant est le....PS qui voit sa liste élue dés le 1° tour, une première depuis toujours. Comme quoi la division porte aussi des fruits, sauf qu'au palais, ils sont plus amers que ceux de l'union.... Et le PG s'enfonce encore dans ses divisions, il sera en 2015, incapable d'entraîner les Verts dans une autre opération anti-PCF lequel parvient à faire élire une conseillère régionale sur une liste estampillée ELV-FdG.

 Nous en sommes là lorsque, en janvier 2016 j'apprends que Mélenchon a décidé de se présenter à la présidentielle de 2017 en indépendant, comme De Gaulle (c'est lui qui le dit), au dessus des partis. Ce n'est plus le candidat du FdG, c'est celui des "insoumis", une caste que six mois après, personne n'a encore pu définir autrement que par : "groupies de Mélenchon". Il accepte tout le monde, communistes compris (ils ont des bras, un peu de tune, et les quelques parrainages qui ont été sauvés des bérézinas de 2014-2015), mais SVP pas de socialistes, même pas ceux qui ont voté contre la loi travail. Au temps de l'anticommunisme primaire du PS d'antan, succède, chez la Méluche, le temps de l'antisocialisme primaire, comme s'il n'avait pas remarqué que le second serait, pour la gauche et les intérêts des prolos, aussi mortifère que le premier.

 En fait Mélenchon constate que son parti, le PG, because acrobaties ratées, n'existe pratiquement plus, et il table sur sa notoriété, acquise en 2012, dans l'électorat communiste, qu'il croit suffisante pour éviter toute négociation avec le PCF. Lequel sera bien obligé, bon gré, malgré, de se rallier, avec tous ses attributs (bras, tune et signatures)

 Sauf que si les sondages sont toujours au dessus de 10, et même doublent parfois Hollande, aucun ne donne une place à Mélenchon au 2° tour. Or, à quoi peut bien servir une place figurative pour un candidat "individuel" de 65 balais sinon à alimenter ses conversations avec ses petits enfants ? Et, dans le PC, cette question parcourt toutes les réunions de rentrée de la structure laquelle répond par une autre question : Quel intérêt peut-il y avoir à soutenir une candidature sans avenir et sans contenu de classe, qui au bout du bout ne peut qu'aboutir au maintien des prolos socialistes sur le candidat 100% social-libéral Hollande ?

 C'est de ce raisonnement qu'est en train de germer la candidature du Député Chassaigne dans le PCF qui ne s'effacerait, éventuellement, que devant une autre candidature anti-loi El Khomri sans exclusive. Avec ou sans candidat, le PCF ferait alors entendre une ligne néo-communiste susceptible de rassembler, sur la base de leurs intérêts, l'essentiel des prolos de ce pays.
 En clair, le PCF utiliserait, son éventuel isolement, pour terminer en France, devant le peuple, l'aggiornamento post soviétique qu'appelle l'arrivée en responsabilité d'une nouvelle génération.



226 réactions


    • raymond 2 29 septembre 2016 13:27

      @Fifi Brind_acier
      pffff !


    • Legestr glaz Ar zen 29 septembre 2016 15:30

      @raymond 2

      Extrait du livre « qu’ils s’en aillent tous » de Jean Luc Mélenchon. Alors est-ce vrai ou pas qu’il souhaite « une autre Europe », une « refondation démocratique des institutions » ? Est-ce que ce qu’il écrit ne compte pas pour vous ? Il n’a pas changé de position depuis. « Sortir des traités », comme il le dit si bien, c’est en proposer d’autres, faire une autre Europe, en somme, « rénégocier » les traités. Mais l’article 48 du TUE demande l’unanimité pour cela. Il faudra donc attendre patiemment que les 27 pays de l’UE aient un gouvernement à la Mélenchon pour obtenir cette punaise d’unanimité. Entre temps, je vous conseille de jouer à l’euro million. Vous avez plus de chances d’être gagnant que de voir la « rénégociation » s’organiser.

      Lisez, digérez doucement. La dissonance cognitive va être maximum !

      « [...] la monnaie commune n’est pas un système conçu pour le développement d’une intégration économique et politique entre les pays membres ; il s’agit d’un système conçu pour une coopération internationale visant à équilibrer et stabiliser les échanges entre des pays strictement indépendants qui ne cherchent pas à constituer un espace politique et économique intégré. [...] Si - comme je le pense avec la plupart des pro-Européens de gauche, qui mènent la bataille contre le traité constitutionnel européen et son clone de Lisbonne -, [...], on est fondés à attendre de l’Europe mieux qu’une simple coopération inter-États, fondés à soutenir un certain degré d’intégration politique. Un grand marché intégré avec des politiques communes peut évidemment constituer un atout considérable pour mener des politiques écologiques efficaces, pour nous protéger contre les politiques commerciales agressives d’autres puissances, pour développer l’activité et l’emploi, entreprendre des grands travaux et des programmes de recherche ambitieux, etc [...]. Si tel est le projet européen, alors une monnaie unique est un pas supplémentaire vers l’intégration souhaitée, d’autant qu’elle rapproche symboliquement les peuples. [...] Il faut donc assurément se battre pour une refondation démocratique de ces institutions [de l’UE]. Mais, en attendant le succès de ce combat, c’est seulement au niveau national qu les électeurs peuvent encore peser sur les choix politiques, et c’est la confrontation des gouvernements nationaux qui détermine le rapport de force politique au niveau de l’UE. » (p 133-135) Bref : votez pour nous, on va changer l’Europe...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:07

      @rocla+
      Bien sûr, vous et votre famille, vous n’utilisez jamais la Sécurité sociale, vous refusez les allocations familiales, les APL, vous n’utilisez jamais d’équipements sportifs gratuits, ni les logements sociaux, ni l’école gratuite etc  !


      Si vous n’avez pas besoin de la solidarité nationale, c’est que vous êtes riches, tant mieux pour vous, mais tous les autres ont besoin de cette solidarité ! Et vu le nombre de faillite d’entreprises, rien ne dit qu’un jour, vous n’aurez pas besoin de la solidarité nationale...

    • foufouille foufouille 30 septembre 2016 10:50

      @rocla+
      tu as rien financé vu que ta caisse de sécurité sociale a toujours été en déficit.
      apprends à lire une fiche de paye pour faire la différence.


    • glenco01 30 septembre 2016 23:13

      @Fifi Brind_acier Tout à fait.

      J’ajouterai @rocla+ que cela fait même parti de la devise de la France inscrit sur les 36000 communes : liberté égalité Fraternité

  • dorian66 (---.---.240.201) 28 septembre 2016 21:57

    Pour moi, en 2017 le choix est vite fait : JLM au premier tour et au deuxième si il y est pas blanc car choisir entre Sarko (ou Juppé) et Marine, c’est la peste ou le colérat... Ce qu’il faut comprendre c’est que si chaque personne qui veut voter actuellement JLM en arrive à en convaincre juste une seule autre, il passe de 15% à 30% et il est au second tour. Alors s’il vous plaît, si vous tenez tant à votre pays, votez JLM : tous les autres seront des sosies de Hollande en pire sauf Marine qui elle mettrait un énorme bordel ! (sachant que je comprend très bien les gens qui veulent voter Marine mais il font une grosse erreur...) Alors reflechissez un peu avant de faire votre choix...


    • Onecinikiou 29 septembre 2016 08:14

      @dorian66


      Conseil savoureux d’un puceau en poltique. Peut-être pas qu’en politique d’ailleurs...

    • rawal (---.---.48.194) 29 septembre 2016 08:20

      @Onecinikiou
      Des fois les puceaux sont plus prometteurs que des vieux culs défoncés...


    • Onecinikiou 29 septembre 2016 16:59

      @rawal


      Le vôtre très certainement, môsieur l’ex-hollandiste et futur juppéiste. 

    • dorian66 (---.---.236.71) 29 septembre 2016 22:32

      @Onecinikiou T’es pas sur un site porno mec détend-toi...


    • dorian66 (---.---.236.71) 29 septembre 2016 22:34

      Au fait tu voter qui déjà ? Un guignol, une marionnette ou un acteur de théâtre ?


  • Pierre19 (---.---.185.231) 28 septembre 2016 22:10

    Ce long texte est très instructif . Entre autre , on nous redit une nouvelle fois que le PCF a un coffre fort bien garni : des signatures, des bras et des tunes ; beaucoup de signatures, beaucoup de bras et beaucoup de tunes 


    Je ne sais pas ce que certains veulent faire des fameuses signatures mais pour les bras et les tunes, ils devraient s’en servir pour sauver la pauvre Humanité. 130 000 adhérents qui s’abonnent à l’humanité et qui donnent 5 euros chacun, cela donnerait de l’air au journal qui se meurt, même si certaines organismes achètent de grandes pages de pub

    Donc si vous ne voulez pas de JLM et si vous avez les moyens que vous dites avoir, sauvez l’Huma. Vous aurez fait une bonne action. Chiche 

    PS : dites bien à Dartigolles que ce n’est pas la peine qu’il s’épuise à faire des articles pour justifier son absence de soutien à JLM. En effet ,après sa brillante campagne où il avait bénéficié de tunes, de bras et même du soutien d’élus ; il a réussi à ne pas se faire élire conseiller régional ! Il n’a donc pas le droit de signer pour un candidat

  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 septembre 2016 22:14

    C’est le bal des euro-atlantistes, tous « Pour une Autre Europe » !
    Le FN n’a aucune intention de sortir de la construction européenne, ni de quoi que ce soit. Il est pour « une Autre Europe, une Europe Nouvelle »


    Et le PCF aussi est pour « une Autre Europe », le NPA itou, et Mélenchon pareil !
    Mélenchon s’inquiète « de la possible dislocation de l’ Europe ». Quelle grande perte ce serait, MDR ! Mais Mélenchon y tient beaucoup, il s’inquiète des craquements et de l’effondrement probable de sa chère idée européenne...
    « Vidéo de son intervention à Berlin »

    « Décryptage du discours de Mélenchon à Berlin. »

    Pour ceux qui croient que Mélenchon s’intéresse à la France et aux Français, petit rappel de ses déclarations pleines de mépris pour « la France rance et moisie. »

     **Le 5 décembre 2008 : Le Parti de Gauche proclame être un « Parti de perspective européenne » :«  Le PG sait que le changement de société auquel il aspire passe par une autre Europe. Né en partie de la mobilisation populaire qui a conduit au rejet du référendum sur le traité européen, il noue des partenariats avec les forces de gauche en Europe favorables à un projet alternatif d’une Europe sociale et démocratique. »Ce texte écrit de présentation s’intitule « Le parti que nous voulons » et est toujours en ligne actuellement :Source : http://www.lepartidegauche.fr/qui-commes-nous


    ** Le 5 octobre 2009 : Jean-Luc Mélenchon affirme qu’il est « un fédéraliste européen" ».Emission « 7/10 » de Nicolas Demorand sur France Inter


    ** Le 10 avril 2011 : Dans le texte de la « Résolution sur l’euro adoptée au Conseil national du Parti de Gauche », le Parti de Gauche annonce qu’il ne veut surtout pas « abandonner l’UE à son triste sort » mais, pardi !, la « transformer » [Washington, Goldman Sachs, l’oligarchie financière et les 26 autres gouvernements doivent en trembler d’avance… !].


    ** Citations : « Le PG entend œuvrer à une transformation de l’UE, non à sa destruction.Il ne s’agit donc pas seulement d’abandonner l’UE à son triste sort en restaurant la seule souveraineté du peuple français, mais d’engager une épreuve de force au sein de l’UE en démontrant qu’un gouvernement déterminé à le faire peut toujours mener une autre politique.

    "S’affranchir du carcan néolibéral de l’UE, sortir de l’application intégrale du traité de Lisbonne, sans sortir de l’UE, c’est démontrer que l’on peut préserver l’acquis de cinquante ans de construction européenne, en se débarrassant du poison néolibéral. » Source : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/resolution-du-parti-de-gauche-sur-l%E2%80%99euro/


    ** Le 26 juin 2011 : M. Jean-Luc Mélenchon déclare sur la radio Europe 1 que « prôner la sortie de l’euro relève du maréchalisme ». Pour lui, sortir de l’ euro = Pétain !


    • LaCamille 28 septembre 2016 22:34

      @Fifi Brind_acier

      Comme on se retrouve, décidément vous êtes partout ! Comme les témoins de Jéhovah... je vous disais. Cela se vérifie.
      (sur la page FB de JLM je suis sous mon patronyme , ne cherchez pas à moins que témoins de Jéhovah vous rappelle quelque chose ?)

      Asselineau déraille complètement, mais ce n’est pas une nouveauté. Je n’en ajoute pas.


    • Legestr glaz Ar zen 28 septembre 2016 23:01

      @LaCamille

      Merci encore pour les arguments particulièrement percutants que vous apportez à l’appui de votre démonstration. Pensez vous que quiconque puisse être une seule seconde crédible en l’absence d’argument ? Vous appliquez le principe d’autorité que vous ramenez à votre propre personne. Puisque vous le dîtes, cela est vrai. Vous avez une belle image de vous et de votre puissance intellectuelle irrésistible. Je suppose que pour les arguments vous repasserez un peu plus tard. 

    • izarn izarn 28 septembre 2016 23:32

      @Fifi Brind_acier
      Mélenchon est un caméléon ?
      Ce type n’a aucun sens politicien...
      Dans la pogne 11%, il les refourgue au capitaine de pédalo....
      Pour survivre, il ne faut baisser sa culotte par peur du grand méchant Sarkosy....
      Oh c’est bien de faire de grandes envolées gaullistes, sans les couilles....
      Il y a une autre sorcière qui fait peur à Mélenchon : Marine....
      Mort d’épouvante il serait pret à voter Juppé.... smiley
      Le mec s’est auto détruit....
      T’es de gauche, tu résistes. Tu te la joue pas « front antifasciste »
      Ecoutes Staline Mélenchon, il avait raison.
      Pour lutter contre le capitalisme t’associes pas au capitalisme !
      Enfin, c’est ridicule !


    • LaCamille 29 septembre 2016 00:54

      @Ar zen
      J’ai souvent discuté avec les militants de Asselineau qui agissent d’ailleurs en meute.(ou avec plusieurs pseudos) C’est peine perdue ! J’en ai pris mon parti. Et c’est mon droit.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 07:59

      @LaCamille
      Vous devriez faire attention à ce que vous écrivez sur Asselineau.
      Il y a à l’ UPR plusieurs milliers d’adhérents ( 6000 ou 7000 au moins), qui viennent de toute la Gauche, dont moi, et particulièrement, qui viennent du Front de Gauche.


      Vous ridiculiser, en n’apportant aucun argument, ne peut que favoriser l’UPR et l’arrivée de nouveaux adhérents venant du FDG.
      Et contrairement aux pratiques du FDG qui censure à tout va les commentaires qui ne leur conviennent pas, vous pouvez aller sur la page Facebook de l’ UPR, vous n’y serez pas censurée et on vous répondra.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 08:06

      @izarn
      Je ne voudrais pas être désagréable, mais vous perdez votre temps, 85% des Français ne veulent pas du FN depuis 40 ans. Ils n’ont pas oublié que le FN vient de l’antisémitisme, de la collaboration avec les nazis et de l’ OAS.
      Toutes mes condoléances.


    • Onecinikiou 29 septembre 2016 08:23

      @Fifi Brind_acier


      Pauvre cruche Marine est à 30%, quand 99% des Français ne savent même pas qui est Asselineau. 

      Qui crois-tu se trouve en meilleure posture pour les présidentielles ?!!

      Vous ne servez à rien, à part diviser sciemment le camp de la résistance nationale. Dans quel but et pour servir quel(s) intérêt(s), là est la question.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 09:55

      @Onecinikiou

      d’au autre côté le FN seul est incapable de rassembler 50% plus une voix (même De Gaulle n’en a pas été capable en 65, et a dû compter sur des reports).


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 18:22

      @Onecinikiou
      Vous devriez regarder sondages des campagnes électorales précédentes...
      Le FN fait toujours des scores mirobolants dans les sondages avant les élections, pour faire peur et mobiliser les électeurs qui en ont ras la casquette de tous ces pitres qui défilent à la télé depuis plus de 30 ans ! 78% des électeurs sont prêts à voter pour un candidat lambda, ni FN, ni PS, NI UMP.


      Que le FN donne ses temps d’antenne à Asselineau, puisque, paraît-il le FN dit la même chose que l’ UPR, et on verrait bien si le FN reste à 30% dans les sondages .... Contentez-vous des sondages, car depuis 1984, le FN sert à faire élire ceux qu’il prétend combattre.

      Si vous ne comprenez pas que le FN est partie intégrante du système, vous allez vous faire syriser pour la 41 e fois. Et Marine vous expliquera... que ce sera pour la prochaine fois !

    • Legestr glaz Ar zen 29 septembre 2016 22:45

      @Onecinikiou

      « Résistance nationale » écrivez vous ? Résistance nationale en « rénégociant les traités avec ses partenaires européens » ? Un grand ministère chargé de la rénégociation des traités ?

      Elle est belle la résistance. C’est une résistance du type Pétain celui qui renégociait avec ses partenaires européens de l’époque. 


      C’est très étonnant ce manque de lucidité et de rationnalité. Face aux faits, certains sympathisants du FN se mettent la tête dans le sable de peur de voir la vérité leur éclabousser la vue. C’est une fuite en avant en quelque sorte. 


      Si vous voulez le retour à la souveraineté nationale il n’y a qu’une seule solution : sortir de l’UE pour les moyens légaux à disposition de la France, à savoir l’article 50, celui que les Britaniques vont utiliser. J’attends toujours une prise de position claire et franche du FN qui signifierait son souhait de quitter l’UE pour retrouver notre souveraineté nationale. 

      Il n’y a qu’une seule façon de dire « oui », c’est « oui », tout le reste veut dire « non ». 

      Il n’y a qu’une façon de dire que l’on souhaite sortir de l’UE, c’est de dire que l’on souhaite sortir de l’UE, tout le reste veut dire que l’on veut y rester. La réthorique de Mélenchon, MLP, NDA, ne trompe plus personne. Ils veulent « une autre Europe ». Ils vont prendre leur bâton de pélerin et s’en aller convaincre 26 chefs d’Etat du bien fondé de leur vision de l’UE. La probaliblité que les 26 autres soient d’accord avec MLP, Mélenchon ou NDA = zéro. Cela n’arrivera jamais. 

      Prenez donc un billet de l’euro million pour vous consoler, vous avez plus de chances de gagner que de voir se réaliser la « rénégociation des traités ». 


    • Legestr glaz Ar zen 30 septembre 2016 17:35

      @LaCamille

      Que les militants, où les sympathisants, de l’UPR et d’Asselineau agissent en meute, avec ou sans plusieurs pseudonymes, quel est le problème ? Le problème est de poser des arguments. Où sont les vôtres, où sont vos réponses ? Dans votre commentaire qu’est-ce que vous dîtes ? Quels éléments apportez vous au débat d’idées ? 

      Saurez vous alimenter le débat et apporter des arguments ? Toute la question est là. Si le sujet est « Mélenchon », n’importe quel intervenant peut poser des idées sur lui n’est-ce pas ? Avez vous peur de vous confronter à la réalité ? C’est ça ? Vous vous réfugiez dans le déni ? Ce n’est pas une posture bien courageuse. Lorsque l’on sait que ce qui intéresse le peuple de France, dans sa grande majorité, c’est une équitable répartition de la richesse produite, quel est votre apport dans ce débat et les solutions à envisager ? Vous êtes « pro » Mélenchon et vous fermez les yeux dès que les critiques le touchent ? Et lorsque celles ci sont rationnelles et découlent des faits, vous fuyez ? La dissonance cognitive, cela se soigne, l’esprit rationnel doit être engagé en permanence. Est-ce le cas pour vous ? 


  • izarn izarn 28 septembre 2016 22:30

    Bon je vais frapper fort :
    Chez moi aussi j’ai eu le meme truc. Région ultra de gauche, enfin par vote majoritaire à deux tours hein ?
    Et ben le socialo est passé au premier tour ! Vu les résultats de Hollande ! Estomaqué !
    Pourquoi ? J’ai regardé, derrière, il y avait le FN ! Le FN était devant la droite « républicaine »...
    Et bien si vous n’avez pas de couilles à gauche, continuez à voter « utile »....
    Vous n’avez pas encore compris, vu le résultat du sieur Hollande ?
    En voila de jolis communistes !
    Dès que la Marine parait ils vont se cacher dans les jupes de Hollandes, j’allais dire dans les Juppé Hollande smiley
    Et le prolo, lui y fait quoi, quand y voit de telles couilles molles ?
    Il vote FN, pardi !
    Staline avait dit au PCF dans les années trente : Pas d’union « antifasciste », c’est de l’arnaque.
    (Le fascisme c’est le capitalisme, alors s’associer au capitalisme pour lutter contre lui-meme : Mort de rire !)
    Vous devriez relire Staline....


    • epicure 29 septembre 2016 04:18

      @izarn

      Rien à relire.

      Tu parles du premier persécuteur de marxistes, l’assassin d’anarchistes, de républicains , de progressistes et autres socialistes de diverses nations, etc...., celui qui a tué le communisme, en le remplaçant par sont régime égocentrique.


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 08:01

      @izarn
       Sur Staline vous avez raison, c’est en suivant sa ligne (SPD = social fascisme) que Hitler est arrivé au pouvoir en 33. En 34 changement de politique, c’est le Front popu en France CQFD....


    • Onecinikiou 29 septembre 2016 08:30

      @CN46400


      Un front populaire que le fascisme italien avait mis en pratique 10 ans avant, et dans des proportions plus importantes encore que celui réalisé en France et qui depuis a été mythifié par le camp du Bien, le même au pouvoir actuellement

    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 08:38

      @Onecinikiou
       Ce n’est pas parce que Mussolini sortait du socialisme italien que le fascisme peut être comparé au Front Populaire français, ou espagnol. Le communiste Gramsci est mort dans les geoles de Mussolini !


    • Onecinikiou 29 septembre 2016 21:22

      @CN46400


      Les meilleurs disciples de Gramsci se trouvent dans le camp souverainiste et identitaire aujourd’hui, dont l’idéologie est largement majoritaire parmi l’opinion (à ne pas confondre avec l’idéologie dominante, qui elle domine encore mais pour combien de temps parmi la caste au pouvoir).

    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 22:11

      @Onecinikiou
      Ouais je vois, la messe en latin etc... SVP laissez Gramsci tranquille


    • Onecinikiou 30 septembre 2016 06:27

      Propos risible.


    • simir simir 2 octobre 2016 15:48

      @izarn
      Le mec socialo qui est passé au 1er tour dans ta région lui ne va pas au bal des néo-nazis à Vienne.
      Quand tu auras compris cela tu auras bien progressé. Et Staline je connais !!


  • legrind legrind 29 septembre 2016 07:14

    Je ne suis pas pas mélenchoniste mais le PCF est en dessous de tout, enfin le PCF, je veux dire le charismatique Pierre Laurent,.


  • Brice Bartneski bartneski 29 septembre 2016 09:23

    « 

    Mélenchon or not Mélenchon
     »

    Qui d’autre propose un projet et un avenir commun ?

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:12

      @bartneski
      L’UPR : sortie de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement et définitivement !
      «  Programme de Libération nationale en 20 points pour retrouver la démocratie. » 
      La vie ne va pas s’arrêter en 2017, si Asselineau n’est pas élu, la question du Frexit restera entière


    • ENZOLIGARK 30 septembre 2016 08:23

      @Fifi Brind_acier ... , ... AhAhAhAhAhAhAhAhAh ... , ... Ca Fart  ! ( ? ) ... . ...


    • Brice Bartneski bartneski 30 septembre 2016 10:40

      @Fifi Brind_acier

      « sortie de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN »


      C’est changer de costard ça. Le projet c’est quoi ? L’avenir commun c’est quoi ?

    • Brice Bartneski bartneski 30 septembre 2016 10:41

      @bartneski

      Fais nous rêver

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 19:29

      @bartneski
      Lisez donc le programme de l’ UPR !
      En plus du programme du Conseil National de la Résistance, il y a des propositions, comme le référendum d’initiative populaire, une réforme du Conseil Constitutionnel, l’interdiction des lobbies, la reconnaissance du vote blanc, des renationalisations, l’inscription de la santé et de l’éducation dans la Constitution etc...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 08:37

      @bartneski
      Je ne compte pas vous faire rêver, ça c’est le but des démagogues.
      Le choix est restreint : 3 solutions possibles :
      - rester dans l’UE et la mondialisation, avec les dégâts que nous connaissons, et la fin du modèle social français, qui est programmée par Bruxelles. 


      - revenir à un capitalisme régulé, remettre en place tout ce qui a été dérégulé, en particulier la Banque de France, remettre en route l’économie, mettre fin aux délocalisations, faire revenir les entreprises, créer des emplois, préserver le modèle social, et que les lois soient faites en France et plus à l’étranger etc
      Bref, ce que la France était avant les Traités européens.
      L’UPR propose le référendum d’initiative populaire, pour que les citoyens, comme en Suisse, puissent peser sur le législatif. Les Français décideront, ça les changera des oukases européennes, où leur avis compte pour peanuts.

      - la révolution et le communisme, mais cela ne se décrète pas. Encore faut-il des leaders et, que les citoyens aient confiance en eux, c’est pas gagné. Ceux qui le proposent ne font pas un tabac...
      Le NPA a fait 1,15% en 2012 et Lutte ouvrière : 0,56%.

      Mais si vous avez d’autres propositions, elles sont les bienvenues !

    • Brice Bartneski bartneski 1er octobre 2016 09:08

      @Fifi Brind_acier


      C’est donc avec un « c’était mieux avant » que tu comptes me faire rêver pour demain...

      Et oui j’ai besoin de rêver à une société meilleure. J’ai besoin de croire au bonheur à venir sinon à quoi bon voter ?

      C’est quoi et c’est quand notre bonheur ? bla bla l’europe, bla bla les charges, bla bla les immigrés etc...

      C’est quoi ta société idéale ? C’est quoi ta notion de bien commun ?

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 10:07

      @bartneski
      Il ne s’agit pas de faire rêver, mais de sauver les meubles et de reconstruire. Pour rêver vous avez tous les Partis politiques qui vous promettent depuis 30 ans « Une Autre Europe à la St Glinglin » !
      La société idéale, ce sont les Français qui la décideront.


      L’UPR est un mouvement provisoire, pas un Parti politique. L’UPR s’occupe de la sortie et de la transition, ensuite les Français décideront ce qu’ils veulent pour leur avenir.
      Actuellement, que les Français votent pour X, Y, ou Z, c’est la même politique européenne réactionnaire qui s’applique. Pour une raison simple : avec les Traités européens, il est interdit de faire des politiques intérieures nationales.

      Comment voulez-vous inventer une autre société, si vous n’avez pas le droit de légiférer dans votre propre pays ?
      Si les lois sont dictées à la Commission européenne par les milliers de lobbies industriels qui grenouillent à Bruxelles ?
      Comment allez- vous neutraliser en France, les lobbies pharmaceutiques, si vous n’interdisez pas les lobbies ?
      Si vous ne légiférez pas en France sur les médecines alternatives ou sur l’agriculture bio ? etc
      Vous voulez voir ce qu’est la politique écologique de l’ Union européenne, c’est pas triste !

    • Attilax Attilax 10 octobre 2016 18:31

      @Fifi Brind_acier
      Je suis d’accord avec beaucoup d’analyses d’Asselineau, mais Bartneski a raison : il n’a pas de projet de société. Sa vision, c’est la France d’avant, celle du CNR et des 30 glorieuses, de De Gaulle. Mais la France d’avant a vécu, elle n’existe plus. Voilà pourquoi l’UPR, même si elle a raison sur certains points capitaux comme quitter l’UE, quitter l’euro, quitter l’OTAN, ne parvient pas à convaincre plus largement : ça ne suffit pas.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 09:24

    Au fait qu’est-ce qui vous gène dans la démarche de JLM ?

    Son côté égotiste ?

    Maiz enfin il faut bien en convenir : pour vouloir être président il faut déjà avoir un égo surdimensionné. D’ailleurs, il promet de changer les institutions pour faire une 6e république désincarnée, c’est promis (sans se rendre compte qu’on y est déjà)

    À moins que ce soit son côté tribunicien/césariste, l’homme seul face aux citoyens, par dessus les partis ? C’est pour ces raisons que Ségolène Royal a été haïe par une partie du PS, elle qui prétendait s’affranchir des sections, comités : vous nous rejouez l’affrontement Royal / Aubry de 2008, en somme.

    C’est toujours le débat entre les 2 modes de direction, la charismatique et la bureaucratique, la gauche préférant la légitimité bureaucratique.
    Vous conviendrez qu’on s’en fiche un peu de savoir s’il a l’accord ou non de tous les comités Téodules ad hoc.

    Ou alors c’est le fait qu’il réintroduise la France dans son discours ?
    Ah alors là oui, je comprends votre trouble, parler de la France plutôt que de la gauche c’est déjà être un proto fasciste masqué. Cela dit je ne sais pas s’il va persévérer dans cette voie ou revenir promptement vers ses amours habituels. Rien n’est perdu pour vous donc.

    Je laisse à alinéa le soin de vous répondre sur le reste du fond smiley


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 09:30

      @Olivier Perriet

      Tout est dans l’Internationale : Ni César, ni tribun.....


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 09:49

      @CN46400

      dans ce cas, on comprend que l’adorateur de Chavez doit vous faire fuir.
      Qu’est-ce que vous faites dans cette galère ?

      Cela dit le pouvoir bureaucratique n’est pas un gage de pureté, voir Staline


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 10:35

      @Olivier Perriet
      La bonne démarche n’est ni dans le césarisme, ni dans la bureaucratie. Elle est dans l’action collective de ceux, les prolos en général, qui ont intérêts aux progrès sociaux.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 11:01

      @CN46400

      je suis en désaccord complet sur ce fétiche qui veut que des institutions parfaites engendreraient des comportements parfaits.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:19

      @CN46400
      Le PCF a abandonné depuis longtemps le programme de la 3e Internationale ! Depuis Mitterrand, il soutient l’ UE et le Nouvel ordre mondial américain !
      Pierre Laurent : « L’ Europe est un atout pour Syriza » en est la preuve.


      Vous feriez bien de vous réveiller, le Président Chinois (tiens, un communiste !) a déclaré : …L’ordre mondial est terminé !  » Cette phrase, lourde de sens, a été prononcée en juillet 2016 par Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, lors d’un discours tenu à l’occasion du 95e anniversaire du parti communiste chinois. Aucun média atlantiste n’a jugé utile de reprendre cette information.

      En réalité cette information est capitale. Plus exactement, Xi Jinping a explicitement annoncé la fin de l’ordre mondial en évoquant l’effondrement de l’économie US et la désintégration de l’Union européenne. Pouvions-nous ignorer un discours aussi important ?

      L’homme dirigeant la manufacture du monde annonce l’avènement d’un changement radical et le début d’une nouvelle ère. On y est. La machine de propagande de l’ancien ordre peut fonctionner à plein régime. Personne n’y croit plus. Le monde est en pleine révolution !"

      Vous soutenez un monde unipolaire qui va être remplacé par un monde multipolaire de Nations souveraines.


  • Jean de Beauce Europa Terra Nostra 29 septembre 2016 11:36

    Mélenchon est à des années-lumières des classes populaires, qui ne votent plus pour des bobos dans son genre depuis des années. Que lui et ses proches sortent un peu de leur loge philosophique et aillent vivre six mois en cité de banlieue, cela leur éclaircira (peut-être) les méninges...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 11:56

      @Europa Terra Nostra

      vous pourriez broder un peu cet argument électoral et expliquer que les racailles votent Mélenchon, ça donnerait du piment à vos propos.


  • Albert123 29 septembre 2016 12:02

    lire des commentaires de gauchistes et s’apercevoir que leur seul véritable objectif de chacun d’entre eux est d’incarner égoïstement ce qui serait la version la plus pure du gauchisme.


    le puritanisme de gauche en fait, celui qui s’enlise dans le politiquement correct le plus niaiseux pour finir dans le totalitarisme le plus haineux et le plus sectaire.

    3 exemples marquant du passé devraient pourtant leur faire prendre conscience de leur travers mais non faisant fi de l’Histoire et du réel, nos petits gauchistes continuent, ignorant (ou tout simplement refusant d’admettre) qu’ils sont les vrais petits soldats du 4eme reich.

    le puritanisme et la moraline qui va avec fabrique les meilleur collabos.


  • STOPDETTE (---.---.11.217) 29 septembre 2016 12:08

    Une seule solution : GREVE GENERALE ET ANNULATION DETTE (1er budget Etat) !!!


    Tous ensemble, ouvriers,paysans, salariés, smicards, cadres sups, artisans,ouvriers,profs, commerçants,militaires et policiers ! Et aux chiottes les politiciens !

    Stop à ce système esclavagiste ou tout le monde trime dur pour des banquiers, qui se gavent d’ intérêts d’ intérêts, c’ est n’ importe quoi !

    • Croa Croa 29 septembre 2016 17:43

      À STOPDETTE,
      Bien sûr c’est évident ! Mais comment tu fais pour persuader cette bande de veaux (les français) qu’ils peuvent arrêter de travailler ?
      *
      La grève ne se décrète pas.
      Sinon t’as raison le système est esclavagiste ; Donc les français sont des esclaves ; Et donc tout est foutu !  smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 18:28

      @STOPDETTE
      Le siècle dernier a montré que les révolutions étaient confisquées par des apparatchiks, pour qui c’était vraiment le socialisme... , mais c’était bien le seuls à y accéder ! 


  • Armelle Armelle 29 septembre 2016 12:13

    @sampiero

    "Il y a 50 millions de pas riches dont 20 millions de pauvres ? et ça s’aggrave ? 

    C’est le résultat de 200 ans de politique capitaliste libérale« 

    Et vous proposez quoi ? Si par hasard vous aviez une solution qui fonctionne et sur le long terme, je suis curieuse
    Le véritable problème chez vous, c’est qu’à part critiquer le capitalisme (dont vous profitez, comme tout le monde chaque jour d’ailleurs pour satisfaire votre petit confort), jamais je ne vois l’ombre du modèle que vous proposez et qui bien évidemment ait fait ses preuves dans l’histoire humaine !!!
    A moins que... ah !!! serions nous une poignée de milliards d’individus à avoir raté cet épisode ?!?
    ou bien à moins que vous ne souhaitiez un retour du communisme avec 100 autres millions de morts...je ne sais pas, on ne sait pas, c’est très constructif comme démarche !!! ma foi on avance,

    Moi je le revendique, je préfère la liberté à l’uniformisation, la différence est ce qui fait la beauté de notre monde, même s’il est loin d’être parfait, et si telle est votre quête, je doute fort de vos réjouissances à venir et compatis face à vos imminentes (je l’espère) désillusions
    Le changement ne peut venir politiquement, ceux qui en sont encore là, je les plains. Pour que les choses changent il faut d’abord changer individuellement, et que l’humain retrouve »l’empathie". La rengaine gauchiste qui préconise le partage forcé par l’état à travers le racket permanent pour la soi disant répartition des richesses, sent juste un peu le réchauffé et ne marche plus. C’est ce que représentent à merveille les catégories des bobos, qui, dans leur aisance, se donnent bonne conscience en se disant qu’ils pensent et agissent pour les plus démunis en votant à gauche. Quelle bouffonnade !!!
     
    Au plaisir de vous lire, j’ai hâte


  • Salade75 29 septembre 2016 12:53

    Bonjour,
    Mélenchon apparaitra dans quelques années comme l’homme qui a réussi à finir ce que Mitterrand avait entrepris en 1972 avec l’asservissement du PC par le biais du « programme commun de la gauche » (oublié dès 1983) : détruire les idées de gauche pour permettre au PS d’accéder durablement au pouvoir et à l’argent du pouvoir sous une bannière social-libérale.
    Malgré ses 45 ans de politique, on ne se souviendra d’ailleurs de lui que pour ça.


  • Abou Antoun Abou Antoun 29 septembre 2016 14:04

    Comment peut-il parler comme cela en étant resté 30 ans au PS ?
    C’est la bonne question et tout est dit. Le restant n’est que littérature. Mélenchon, homme nouveau, vaste blague !


  • Aristoto Aristoto 29 septembre 2016 14:12

    Ces gens l’a n’inspire pas à représenter le peuple : personne encore n’a foutu un coup de boule à pujadas. Je suis encore plein de frustration moi. Petits joueurs faux révolutionnaire.


  • Quidam 29 septembre 2016 14:21

    Témoignage d’un puceau en politique :

    (onecinikiou, vous ne pensez pas qu’il serait temps que les puceaux s’y mettent, quand on voit ce que les grands baiseurs dont vous vous targuez de faire partie ont réussi à faire ?)

    en 2012, Mélenchon m’a donné goût à la politique, à 45 ans c’était nouveau d’entendre un mec intelligible et passionnant.
    Qui donne envie de s’en occuper, ce qui manque cruellement à notre « démocratie »...
    Le programme m’a séduit, il était lui aussi simple et concrêt.
    Pour une fois on ne me prenait pas pour un con, trop compliqué pour toi citoyen lambda, je t’embrouille et tu me laisses les clés, je sais faire....

    Au deuxième tour, j’ai pris un papier toilette, ai inscrit dessus « sarkollande », et ai dessiné des fumets et des mouches.

    Ce fut mon bulletin, me disant qu’au moins ça ferait marrer la personne qui dépouille les scrutins...
    Comme quoi on peut avoir son libre arbitre, et je ne m’étais pas trompé sur mon sentiment....

    Je ferai pareil en 2017, JLM aux deux tours, si ça se présente.

    Au passage, c’est amusant de voir comme les détracteurs s’attachent à des faits mineurs concernant JLM, erreur de jugement pour Maastricht, il parle mal aux journaleux, etc....alors que leurs champions se trimballent des casseroles qui ressemblent plus à des gamelles de collectivité, voire à des crimes contre l’humanité (Lybie, Syrie, trucages de chiffres, vols, mensonges...etc etc...) qui mériteraient qu’on les envoie se faire refaire la rondelle à Fleury...

    Etonnant aussi de voir comme les champions de la politique refusent obstinément d’essayer sincèrement de changer de paradigme...Un mec qui propose, s’il est élu, de donner au peuple le choix de sa constitution, ça ne se refuse pas....

    Avec JLM, il est possible d’être déçu
    Mais avec les autres, pas de surprise, on n’en attend plus rien


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 14:46

      @Quidam
      « Un mec qui propose, s’il est élu, de donner au peuple le choix de sa constitution, ça ne se refuse pas.... »

      Disons qu’on aurait peut-être autre chose à foutre, vous ne pensez pas ?


    • Quidam 29 septembre 2016 15:01

      @Olivier Perriet
      Comme quoi ?
      Passer 3 à 4 heures par jour devant la télé ?
      Soit on accepte de devoir s’en occuper un minimum, soit on accepte d’être dirigés par des prédateurs, mais on se tait....


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 2016 15:13

      @Quidam

      je vous laisse à votre recherche du système parfait ; bonne chance


    • Albert123 29 septembre 2016 16:57

      @Quidam


      « Au passage, c’est amusant de voir comme les détracteurs s’attachent à des faits mineurs concernant JLM, erreur de jugement pour Maastricht, il parle mal aux journaleux,... »

      tout cela on en a rien à branler et si c’était les seules « tares » de Mélenchon ça ne poserait aucun problème (surtout quand il remet à leur place ces tdc de journalistes ce qui n’est pas pour déplaire à l’électorat des non gauchistes) 

      c’est peut être même un des rare politiciens en activité avec lequel j’aimerais discuter

      mais le souci c’est que :
      - il est ouvertement pro républicain (au point de nous fourguer une 6eme fois un système de merde ) et un peu trop imprégné par ses liens avec le GOF
      - il est plutôt ambiguë dans son discours sur l’immigration et la nation( ça va ça vient comme on dit).
      - il est capable de dynamiter sa propre campagne en se tapant des trips à la sauce Henin Beaumont dont les français se contrefoutent.
      - son omniprésence dans les médias mainstream le rend affreusement suspect.
      - il n’a pas officiellement renier le gauchisme et sa base militante de gauchos particulièrement incohérente, intolérante et sectaire lui fait perdre toute crédibilité auprès du reste du pays.








    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 20:53

      @Quidam
      Le programme de Syriza aussi en 2012, était vachement bien !
      Il n’en reste que des cendres.
      Vous savez que Syriza, Podémos, le Parti de Gauche, Die Lincke etc sont tous au Parti de la Gauche européenne dirigée par Pierre Laurent ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 08:52

      @Albert123
      C’est ballot, les Français aussi sont pro républicains !
      La République s’oppose à la Monarchie de Droit divin, vous êtes monarchiste ??


      Qu’avez vous donc contre les Francs maçons ? La France leur doit beaucoup, la Révolution, la République, que vous semblez vomir, l’école publique et la laïcité, excusez du peu !
      Alors que l’Extrême droite n’a apporté à la France que des emmerdements :
      l’antisémitisme, la collaboration avec les nazis, l’ OAS... , et maintenant l’islamophobie.

      Aujourd’hui la Franc maçonnerie s’occupe de questions d’éthique, la GPA, la fin de vie etc.
      Ceux qui comptent dans l’influence, ce sont les Think tanks de toutes sortes et  surtout, les Young Leaders. A ma connaissance Mélenchon n’est pas Young Leader.

    • Et hop ! Et hop ! 1er octobre 2016 13:55

      @Fifi Brind_acier : «  les Francs maçons ? La France leur doit beaucoup, la Révolution, la République, que vous semblez vomir, l’école publique et la laïcité »


      Fifi, là vous dites vraiment n’importe quoi : 
      - l’école publique gratuite et obligatoire existait déjà sous Louis XIV : une ordonnance (loi) et plusieurs déclarations (décrets d’application) ordonnent à toutes les communautés d’habitants (communes) avaient l’obligation de recruter un maître d’école (primaire), et une maîtresse au-dessus d’un certain nombre d’habitants. Les communautés devaient lever sur tous les ménages une contribution uniforme pour payer l’école. Les liste de tous les enfants en âge d’aller à l’école, garçons et filles, devait être envoyée chaque année au diocèse, avec la mention de ceux qui reçoivent une instruction par leur famille (précepteur, cadets, ..). Quel rôle a joué la franc-maçonnerie dans la création de l’enseignement primaire moderne ? (dû aux Frères des écoles chrétiennes, aux Ursulines,..), de l’enseignement secondaire ? (dû aux Jésuites), des facultés de médecine ? et de droit ?, des grandes écoles (École d’ingénieurs du génie, École royale des ponts et chaussées, École royale vétérinaire, École royale d’agronomie, École royale militaire, École navale, École des mines,..) ? Aucun : toutes ces institutions ont été supprimées par la Révolution, restaurées sous l’Empire.
      - la République existait déjà sous la royauté, comme le montre les Six livres de la république, publié en 1576 à Jean Bodin, avec une dédicace au roi de France. Il existait depuis longtemps les républiques italiennes de Gênes, Venise, Pise, Florence, avec un doge élu. Il a existé la République de Genève, sous la dictature de Calvin (qui condamna son adversaire Pierre Servet au bûcher). ;Elle a servi de modèle à la république de Hollande, et de là à la République de Cromwell, puis à la 1ère République française. Cette filiation montre que la république est essentiellement le régime de la bourgeoisie au pouvoir, un régime sanglant et tyrannique, dont le modèle en France est protestant. 
      - la laïcité n’est pas du tout la neutralité religieuse de la sphère politique, mais le nom donné à une religion athée inventée par la classe dominante de la IIIe République, alliance des protestants rationalistes, des franc-maçons et des juifs athées, pour évincer l’Eglise catholique et prendre sa place, notamment en s’appropriant toutes ses écoles, ses collèges, ses universités, ainsi que ses oeuvres sociales (laïcisation des hospices, ses cliniques, ses orphelinats,..). Lisez le livre de Vincent Payon, ou regardez sa video à ce sujet.
      En résumé, la III République a confisqué tout le système d’instruction publique et d’assistance publique détruits par la Révolution et reconstitués par des congrégations, afin de l’utiliser pour endoctriner la jeunesse. Les manuels scolaires de l’école primaire de Jules Ferry (lecture, grammaire, arithmétique, géographie, histoire, leçon de choses) sont le plagia de ceux que les Frères des écoles chrétiennes avaient mis au point sous Napoléon III.


    • Et hop ! Et hop ! 1er octobre 2016 13:59

    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 15:07

      @Et hop !
      «  l’école publique gratuite et obligatoire existait déjà sous Louis XIV »

       Le 8 mars 1789 eu lieu dans ma ville la réunion de la population « convoqué au son de la grande cloche » pour rédiger le cahier de doléances. une centaine de « feux » étaient représentés dans « l’hotel de ville de la ville » une dizaine seulement ont signés le compte rendu rédigé par « jean pierre Bouygues avocat en parlement » les autres ne « scavent pas signer »
       33 réclamations sont listées, la 26° dit : -« l’établissement des écoles publiques et gratuites dans les villes »

       Comme Louis 14 est mort en 1715 à 8 heure du matin, il est clair vous racontez, excusez-moi, des conneries !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 octobre 2016 07:48

      @Et hop !
      Vincent Peillon a une version très « politiquement correcte » de la laïcité ....
      Il assimile la laïcité aux « droits de droit-de-l’hommisme », cette tarte à la crème qu’affectionnent tant les néo conservateurs du genre BHL ou Kouchner.
      Quand on sait l’usage que l’Otan fait de cette notion, pour pratiquer l’ingérence militaire partout où ça lui chante, ça laisse rêveur, sur les buts réels de Vincent Peillon... .


      Heureusement les Français ont parfaitement compris la loi de 1905 :
      chacun croit ce qu’il veut dans la sphère privée, y compris à rien du tout, et l’ Etat n’a pas à s’en mêler.
      La laïcité, c’est ça et rien d’autre.

  • sokom25 (---.---.177.251) 29 septembre 2016 16:16

    Ah mais faut sortir de votre vision du siècle dernier... les prolos, les coco etc... c’est mort tout ça !

    A mort les parties politique, qui se prostitue pour des postes par ci par là !
    Vos débandades à toutes les élections entre 2012-2016 sont dut aux faits que vous êtes capable de faire des compromis avec le PS pour deux cacahuètes. Et idem pour les écolos !
    Prenez vos retraites et fichez le camps de la vie politique française.

    Bientôt je lancerais le partie « les parasites ». On va regrouper tous ceux qui ne votent plus, tout ceux qui ne croient plus à tout vos parties, donc en gros 80% des français, et on votera pour le plus minable des candidats, le gars à 0.01% dans les sondages. Et on le mettra au pouvoir, juste pour vous faire chier vous autres, les vrais parasites ! 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:27

      @sokom25
      Rassurez-vous, en politique, la nature à horreur du vide, et si vous ne voulez pas vous occuper de politique, elle s’occupera de vous quand même !
      Voici la suite des réformes structurelles que la France est priée d’appliquer fissa !
      Si cela ne vous convient pas, vous avez intérêt à sortir rapidement de votre torpeur.


  • JMBerniolles 29 septembre 2016 17:00

    Le parti socialiste est un parti traitre depuis longtemps. Aujourd’hui il est un artisan actif du neo liberalisme, y compris ses soi-disants dissidents, et est un artisan actif du soutien à Al Nostra et Daesh en Syrie. L’intérêt de la France et du peuple français est que ce parti opportuniste disparaisse dans le limbes de L’histoire dont il veut d’ailleurs liquider l’enseignement. Que des militants sincères du PC ne comprennent pas que c’est la complicité avec le PS et EELv, n’est ce pas Pierre Laurent qui a dit que le PC était dans la majorité présidentielle et qui s’est couché lorsque Hollande a insulté le PC depuis un pays étranger ? qui est la cause de sa liquidation Chassaigne a montré à L’assemblée nationale, notamment sur la LTE, qu’il était stratifié dans son soutien au PS. Chassaigne n’a aucune crédibilité personnelle ou de projet.... De toute manière il ne sortira rien de cette élection. Le candidat du système, Juppe un produit frelaté de notre passé politique désastreux, sera élu, après un rassemblement dit republicain qui marquera la débandade politique et, sur le fond, la trahison du peuple français


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 17:12

      @JMBerniolles
      « Le parti socialiste est un parti traitre depuis longtemps. »

      Si c’est le cas, pourquoi donc tant de prolos pour encore voter pour lui ? Répondez tranquillement à cette question et vous aurez fait un grand pas en avant !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 20:58

      @CN46400
      Hollande a été élu par 11% de l’ensemble des électeurs.
      La majorité des électeurs de Gauche ne vote plus pour le PS, ils votent pour d’autres à Gauche ou sont massivement abstentionnistes.


    • capobianco 3 octobre 2016 10:36

      @CN46400
      Arrêtez avec vos « prolos » qui voteraient ps ! La grande majorité ne votent plus du tout et ceux qui résistent ne votent plus ps. 50% des français ne votent plus, vous pensez que ce sont les bourgeois ?


    • CN46400 CN46400 3 octobre 2016 10:51

      @capobianco

      50%, vous exagérez légèrement, mais c’est une situation qui peut arriver. Mais même si aucun ne votait plus, les intérêts des prolos resteraient prioritaires pour moi, je n’arrive pas à concevoir la politique hors de la contradiction des intérêts des prolos par rapport à ceux de la bourgeoisie, on ne se refait pas.... Et les prolos qui votent pour le PS ne sont pas les moins conscients puisque, pendant 30 ans, certains ont voté, et élu, Mélenchon dans l’Essone.... 


    • capobianco 3 octobre 2016 13:30

      @CN46400
      « Et les prolos qui votent pour le PS ne sont pas les moins conscients puisque, pendant 30 ans, certains ont voté, et élu, Mélenchon dans l’Essone....  »

      Pourquoi vous chipotez alors, parce qu’il n’est plus au ps, ? J’ai du mal à vous suivre avec votre priorité prolétarienne et votre défiance envers Mélenchon, il me semble qu’entre cette gauche de carrière et le projet des « insoumis » il n’y a pas photo à ce niveau. Entre la volonté de pantoufler du pc (j’y ai milité 10 ans dans ma jeunesse) et celle de changement de société j’ai fait mon choix.


    • CN46400 CN46400 3 octobre 2016 15:29

      @capobianco
      « Entre la volonté de pantoufler du pc (j’y ai milité 10 ans dans ma jeunesse) »

      Je ne sais pas ce que vous a rapporté ce « pantouflage », mais moi , avec beaucoup plus de temps passé, je n’ai rien gagné et je continue de cracher, avec plaisir, à ce bassinet. Et si je continue, croyez bien, que ce n’est pas pour maintenir, à tout prix, la société capitalisme au pinacle...


  • Christophe GREGOIRE (---.---.51.166) 29 septembre 2016 19:27

    Et pendant ce temps la, les libéraux et pro finances avancent leurs pions... J’ai soutenu JLM en 2012 et je le soutiendrai en 2017 car c’est notre meilleure carte à jouer.... Qui d’autres ? Arrêtons de regarder notre nombril, le passé et toute autre excuse... serrons nous les coudes. La finance et leurs sbires doivent être nos seuls ennemis politiques. Elle dévore notre planète et les humains avec... Cordialement


  • Le421... Refuznik !! Le421 29 septembre 2016 19:34

    Bravo Monsieur !!
    En trois coups de cuillère à pot, vous avez expliqué le bordel qui règne dans la vraie gauche, celle qui n’a pas de nez rouge, fausse moustache et perruque, j’ai nommé le Parti Socialiste.
    Par contre, au PS, dans un sens, ils sont moins cons que nous.
    Ils ont compris que nous étions encore en 5ème République, ce que vous avez du oublier, et que la seule façon de gagner était de se ranger derrière une personne et une seule.
    Alors, aucun doute !! Vous êtes vraiment de gauche.
    Et à ce titre, vous justifiez toutes les critiques - et à mon avis les seules valables - qui disent que nous sommes des adeptes du blabla et qui dit blabla dit inefficacité.
    Voyez, tiens !! Je suis de gauche, fermement de gauche, je suis humaniste et « partageux ».
    Et bien, je finis par être persuadé que si nous accédions au pouvoir, nous serions incapables de gouverner car trop adeptes de la discussion stérile.
    Sachez que simplement, dans la vie, rien n’est tout blanc ou tout noir.
    La question qu’il faudra vous poser est :« Voulons-nous avoir nos chances en 2017 et avec qui ? »
    Répondez-moi.
    Qui pourra faire plus de 10% dans les intentions de votes ?
    J’attends...

    Pour le moment, vous faites le jeu de la droite. Du Modem au FN, en passant par le PS ou les LR.


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 19:42

      @Le421
      Vous avez raison, sauf que cette année c’est au dessus de 20 que çà va se jouer et pas de 10....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:30

      @Le421
      Avec ses 11% de voix = 4,5 millions de voix, Mélenchon a servi la soupe sans condition à Hollande.
      Ecoutez Mélenchon avant- après mai 2012.


    • Le421... Refuznik !! Le421 30 septembre 2016 15:37

      @Fifi Brind_acier
      Fifi, le problème avec vous, c’est que vous répétez cent fois la même bêtise en espérant qu’elle devienne vérité. Comme au FN !!
      Mélenchon est le grand copain de Hollande...

      J’ai une histoire comme ça avec du chocolat et une marmotte mais je ne me rappelle plus bien...  smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 19:51

      @Le421
      C’est ça, insultez, ridiculisez, mais surtout n’argumentez pas, c’est le plus sûr moyen de perdre vos soutiens au profit de l’ UPR ! Ne changez rien !


    • capobianco 3 octobre 2016 10:49

      @Fifi Brind_acier

      « de perdre vos soutiens au profit de l’ UPR »

      C’est de l’humour ? Encore une fois soyez clair (e ?) dites « voter n’importe qui sauf Mélenchon ».

      C’est vrai que l’envie de vous agresser (verbalement bien sûr) vient de l’impression d’avoir à faire à une machine qui, inlassablement, répète les même choses et n’entend jamais les réponses des autres. Cela donne vraiment envie votre parti...


  • yvesduc 29 septembre 2016 19:39

    Il faut soutenir (et voter) Mélenchon pour la simple et bonne raison qu’il est capable de réunir sur son nom un grand nombre de Français. Quelle drôle d’idée avez-vous de l’abandonner au moment où la situation se montre plus favorable, voire n’a jamais été aussi favorable, du fait de la crise démocratique et économique provoquée par le gouvernement « socialiste » Gattaz ? Le parti de Gattaz (le PS) fait usage de violence policière et de surdité démocratique qui témoigne de sa haine de classe. Les électeurs socialistes, même les poissons rouges, vont difficilement reconduire leur vote.

    D’autre part, remporter l’élection n’est qu’un enjeu parmi d’autres. Les résultats de Mélenchon lui permettront de peser.

    • Onecinikiou 29 septembre 2016 21:19

      @yvesduc


      Croire que l’opportuniste Mélenchon, ex-Maastrichien, ex-socialiste, ex-homme de gauche, ex-immigrationniste, futur ex-souverainiste, aurait une base électorale supérieure à 15% est bien la preuve que vous ne comprenez rien aux tendances sociologiques lourdes qui travaillent la société française. 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 21:28

      @yvesduc
      Ce sont tous ces arguments qui ont été utilisés pour que les Grecs votent pour Tsipras. Les voilà bien avancés, ils sont ruinés !
      Il n’y a pas de solution sociale en restant dans l’ UE et dans l’euro.
      Mais Mélenchon s’accroche au mythe « d’une Europe dévoyée » de ses buts initiaux... Rêve ! Les Américains se sont servis du projet économique qu’Hitler avait prévu pour l’Europe après la guerre :

       Une zone économique européenne
       sans frontières

       sans barrières douanières
       un marché unique,
       une politique agricole commune,
       la relocalisation des usines au plus rentable,
       un taux fixe entre les monnaies,
       et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.


      Plus réactionnaire, dictatorial et capitaliste que ça, on fait pas !
      Annie Lacroix Riz l’explique très bien :« Aux origines de l’ Europe »

  • Aristoto Aristoto 30 septembre 2016 01:46

    Si mélenchon avec tout son talent de tribun et de rabbateur, a le soutient des communiste à défaut du pardon et voit les ancien composante du FDG le rejoindre, n’a pas montebourg face à lui aux éléction ( il ira a la gamelle je suis sur comme tout les frondeur) en se présentant contre holland qui nous ne leuront pas sera le prochain candidat du PS il fera 20% et ratissera largement dans les mécontent jusqu’au FN si il ne n’axe sa campagne que sur l’unique argument porteur de voix : taper taper et encore taper sur le détester hollande, etre plus subtil en ce qui concerne les thème identitaire ( ce qu’il fait bien...et qu’on lui reproche chez le NPA par ex.)..alors vraiment il peu facilement récuperer 30% à 50% de l’electorat de marine lepen qui ne sont pas foncièrement d’extreme droite.

    Si la Gauche se la joue malin et efficace sur cet élection elle est au second tour.

    Face à jupé il n’y aura aucun chance par contre le bolchevique Mélenchon face à sarkozy...celui la exaspere tellement de monde que je serai pas si ettonant qu’il y en est qui prefere voir les char débarquer à paris plutot que de subir le nain-monomaniaque 5 ans de plus.


    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 07:45

      @Aristoto
      Rêver n’est pas interdit mais un duel Mélenchon - Sarko (ou juppé) au 2° tour n’est envisagé que dans le premier cercle de Mélenchon où la légère lévitation provoque des enflures à la hauteur des chevilles. La réalité c’est qu’il n’y a qu’une place disponible pour le 2° tour (Le Pen occupant la première) et qu’elle sera soit pour la droite dite « civilisée » (Sarko ou Juppé) ou pour un candidat de gauche capable de fédérer tous les anti-loi travail. Ensuite, traiter la Méluche de « bolchevique » me parait déplacé.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 08:38

      @Aristoto
      Mélenchon est bolchévique comme je suis moine tibétain ! Il est euro-atlantiste. Point. Ni de gauche, ni de Droite, il est pro-européen.


      Mais le mécontentement est tel dans ce pays contre la classe politique et les 3 momies PS- UMP - FN, que Mélenchon a toutes ses chances de rassembler les mécontents et surtout les abstentionnistes (25 millions d’électeurs quand même ) .

      La suite nous dira s’il est, ou non, le nouveau Tsipras français chargé de « sauver l’ Europe »...
      Pour l’ UPR, Mélenchon est comme Tsipras, un leurre européiste.
      « Décryptage de l’escroquerie politique : la VIe République de Mélenchon »

    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 08:45

      @Fifi Brind_acier

      Vous virez bolcho maintenant ? D’ici le retrait de cette article vous aurez parcouru tout l’arc en ciel de la politique....


Réagir