jeudi 4 septembre 2014 - par chapoutier

Moi président, je n’aime pas les pauvres, moi président je n’aime pas les sans dents

Parce que pour Hollande, les pauvres n'ont pas de dents !

Alors quoi que l'on puisse penser de Valérie Trierweiler, personnellement je la remercie de lever le voile sur la bassesse de ce président normal qui n'a rien à envier de ce point de vue à son prédécesseur.

Et oui président normal, tu ne le sais peut-être pas, mais les soins dentaires sont un luxe que de nombreux concitoyen ne peuvent pas s'offrir.


Et tu sais pourquoi, président normal ? Parce que toi, comme tes prédécesseurs, vous n'avez eu de cesse de détruire notre sécurité sociale.

Comme vous n'avez eu de cesse de fermer nos entreprises, de nous jeter au chômage et à la rue.

Comme vous n'avez eu de cesse de réduire les indemnités chômages, de pourchasser les chômeurs.

Comme vous n'avez eu de cesse de rallonger notre durée de temps de travail et de réduire le montant de nos retraites.

Alors président normal, si nous n'avons pas de dents, c'est par ce que toi et tes semblables vous n'avez eu de cesse de nous appauvrir pour enrichir tes banquiers d'amis.

Président normal, ne viens-tu pas de les exonérer de 30 milliards d’euros de cotisations sociales et de leur offrir 20 milliards de crédit d’impôt.

Président normal, ne viens-tu pas de réduire de 50 milliards les budgets des services publics, de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales.

 

Alors président normal, quand les sans dents descendront par millions dans la rue, je serais aux premières loges pour te voir claquer les dents de peur.

Que hollande soit soumis aux seuls intérêts du grand capital financier, c'est une chose qui va de soi, d'ailleurs on en attendait pas plus de lui, ni des autres, et le taux d’abstention aux différentes élections démontre à que le peuple travailleurs n'a aucune illusion dans les castes politiques qui se partagent le pouvoir ou qui y aspirent.

 

On se doutait bien aussi que ces gens de peu n'ont aucun respect pour le peuple, mais afficher un tel mépris, j'avoue que la colère et le dégoût me saisissent.

Mais cette colère et ce dégoût doivent être partager par des millions de sans grades, de sans dents devrait-on dire dorénavant. Et tout cela à cause du manque de pudeur de cette Valérie Trierweiler par qui le scandale est arrivé.

Alors évidemment, tous ces députés, ces sénateurs, les ''politiques'' de la vraie droite et de la fausse gauche dénoncent le « manque de pudeur » de Trierweiler !!!

 

Parce que l'autre sur son scooter, il en a de la pudeur ?


Alors oui je remercie cette Valérie Trierweiler, quelles que soient ses motivations, pour avoir levé un coin du voile, parce que, surtout, il ne fallait pas que ce petit peuple de sans dents tant méprisé sache comment il est traité dans les salons dorés de la république.



102 réactions


  • Nicolas_M bibou1324 4 septembre 2014 09:20

    J’ai loupé quelque chose dans l’actualité, ou bien le remboursement des soins dentaires n’a absolument pas changé depuis Chirac ? Et j’ai beau chercher dans les sites d’actualité, je ne vois aucune annonce où que ce soit qui dirait que quelque chose va changer. A moins qu’il s’agisse d’une métaphore, à laquelle je suis hermétique.


    Quelqu’un peut-il m’éclairer ?

    • kane85 kane85 4 septembre 2014 09:42

      C’est par rapport au livre de Valérie Trierweiler dans lequel elle affirme que notre président dit « les sans dents » pour parler des pauvres. voir ici


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 10:40

      Démosthène,
      Cela ne va pas s’arranger avec la privatisation de la Sécurité Sociale prévue dans les directives de la Commission européenne. Les GOPé, dont vous ne parlez jamais...


      Une pudeur de GÔooche, sans doute, qui vous fait éluder sans cesse le fait que les vrais pouvoirs ne sont plus à Paris. « La Cour européenne de Justice a confirmé la fin du Monopole d la sécurité sociale ». Il suffit de regarder les pubs à la télé des Mutuelles privées, qui se pourlèchent déjà les babines, elles ont plus vite compris la bonne affaire, que Démosthène...

      Vous traitez tout le monde d’abrutis.
      Que dire de cette Gauche prétentieuse, mais mensongère, qui cache constamment aux Français que les décisions sont prises par des Mamamouchis européens, souvent des hommes de chez Goldman Sachs, NON ELUS, qui se cooptent entre eux, sans jamais passer par la case « élections » ??
      Comme au bon vieux temps du Soviet Suprême.

      Finalement, l’ UE est ce qui ressemble le plus à feu l’ URSS, nostalgie, nostalgie...
      « J’ai vécu dans votre futur, et ça n’a pas marché ». Par Boukovsky qui a passé 12 ans dans les prisons soviétiques, et qui trouve bien des points communs avec l’ UE...

    • foufouille foufouille 4 septembre 2014 13:05

      . « La Cour européenne de Justice a confirmé la fin du Monopole d la sécurité sociale ».

      c’est bidon. de la propagande libérale

      sinon, on pourrait s’assurer en roumanie (voiture et habitat)


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 4 septembre 2014 16:06

      Demosthene tu as raison mais d’un autre coté crois tu naïvement à l’autre rêve de tout les ouvrier du monde qui se tiennent par la main pour renverser le grand capital ?


      Pour qu’il y est solidarité il faut une identité commune et la nation reste à l’heure actuelle la plus grosse structure humaine possible pour obtenir une identité solidaire.

    • Bracam Bracam 4 septembre 2014 18:53

      Hu hu hu, assez grandiose et roboratif. Ce qui m’attriste, c’est que ce genre de démonstration ne semble pas toucher grand monde, aussi souvent qu’on puisse la répéter. 


    • smilodon smilodon 6 septembre 2014 21:39

      Bien sur que « françois » est un « homme honnête » !???????!!!!!!!!!!!!!! Sans aucune « part d’ombre » que ses électeurs ne connaissent pas !... FORCEMENT !..............Ce mec est sans « tâche » !...... Même s’il n’y avait qu’un seul mec au monde sans « tâche », ce serait LUI !.... Tout le monde le sait !... Tout le monde le « CROIT » !...... Pas moi, mais bon, jsuis nul !.... Jsuis pas « tout le monde » !.. J’ai mon excuse, non ???!!.... Adishatz.


    • julius 1ER 7 septembre 2014 10:38

      tout le monde sur ce forum fait la même lecture au 1er degré de la phrase attribuée à Hollande cad une remarque sur la dentition des pauvres................

      perso je crois plutôt à une métaphore de la part de notre bien aimé-président, je pense qu’il déplore le manque de combativité des pauvres qui ne sont plus capables alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à s’organiser et à bousculer la République car c’est bien de cela qu’il s’agit pourquoi sont ils si nombreux à abdiquer et à accepter leur sort car c’est bien là le problème, ce n’est pas parcequ’on est pauvre que l’on est forcément con ou alors j’ai manqué un épisode ?????

    • Sarah 7 septembre 2014 13:01

      Si, la question a été posée lors de sa récente conférence de Presse.


      Quoi qu’on pense du livre, « je n’aime pas les pauvres » et « les sans-dents », cela ne s’invente pas et restera dans l’Histoire (la petite, du moins).

      C’est le témoignage de la concubine de celui qui est officiellement le chef de l’état français depuis 2012, il sera donc forcément étudié par les historiens futurs qui auront à traiter de notre époque (ce qui n’est pas une raison de l’acheter !).

  • Daniel Roux Daniel Roux 4 septembre 2014 09:46

    L’auteur a une dent contre Hollande.

    Qui de saint d’esprit et de corps prétendrait et travaillerait à devenir Président de la République française ou d’ailleurs sauf a y être appelé en tant que personnalité ayant prouver son sens de l’intérêt général et de sa probité.

    Et oui, nos représentants sont souvent des êtres corrompus, des mégalos, des tordus, des « tout pour ma pomme et rien pour les autres », des sans-coeurs.

    Tous les présidents précédents entraient dans une ou des catégories ci-dessus.

    Gérer un pays en faillite n’est pas si facile et l’équipe au pouvoir fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a, c’est à dire une vision partiale et parcellaire de la réalité.

    Le seul reproche que l’on puisse faire à Hollande et ce n’est pas rien vu les conséquences, c’est son alignement idéologique sur la politique criminelle US.


    • Trelawney Trelawney 4 septembre 2014 10:30

      Tous les présidents précédents entraient dans une ou des catégories ci-dessus.

      Celui qui a donné le départ à la course à l’hypocrisie s’appelle Mitterrand (encore un socialiste).

      Avant il y avait De Gaulle que je ne classerais pas dans les corrompus, mégalos, tordus, « tout pour ma pomme et rien pour les autres » ou sans-cœurs.

      Pompidou n’a pas eut le temps de montrer son talent il est mort avant

      VGE qui est le président qui a le plus réformé était plutôt honnête

      Avec ces 3 président nos divergences se situait sur le plan politique et certainement pas sur la qualité du personnage

      Depuis Mitterrand, c’est le grand vide coté idée et réforme, par contre coté magouille en tout genre c’est l’apothéose. Hollande conjugue tous les défauts des autres (menteur et escroc comme Mitterrand, fainéant et lâche comme Chirac, Bling bling et arrogant comme Sarkozy)

      Il serait grand temps que les socialistes se retirent la boue qu’ils ont dans les yeux, parce que là mine de rien, votre « président normal » vient de vous détruire pour les 30 ans à venir voir plus


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 11:03

      Si, si, Pompidou a eu le temps de faire voter la loi de 1973, devenue article 104 du Traité de Maastritch, et article 123 du Traité de Lisbonne. Résultat : la dette illégitime.

      Et de trahir De Gaulle, au Sommet de la Haye, en réintégrant l’ Angleterre, dont De Gaulle ne voulait pas. Pierre Juillet, Pasqua, Marie France Garaud ne sont pas des Gaullistes, mais des Pompidoliens.


      Du côté du PS vous n’êtes pas bien informé, la Gauche de Mitterrand, Jospin, ont davantage privatisé de biens publics que la Droite, voté tous les Traités européens et dérégulé à tout va.

      * Traités qui ont transférés les droits régaliens et bafoué la souveraineté :
      Traité de Rome sous Guy Mollet -SFIO
      Accords de Schengen
      Acte unique européen
      Maastritch qui instituait l’UE, l’euro & l’ OTAN
      Traité d’Amsterdam
      Création de la BCE
      Création de la zone euro
      Sommet de Lisbonne
      Traité de Nice
      Ratification à Versailles du traité de Lisbonne avec les soutien du PS
      MES & TSCG par Ayrault et Hollande ..

      Dérégulations financières :
      1986 Bérégovoy dérèglemente les marchés
      1988 Directives Delors Lamy sur la mobilité des capitaux
      1990 Bérégovoy baisse la fiscalité sur les revenus du capital
      1998 Régime fiscal favorable aux stocks options par DSK

      Sans oublier la gâteau sur la cerise : en 1984, Mitterrand propulse le FN dans les médias et la vie politique française , pour en faire un épouvantail et pouvoir assimiler ceux qui veument sortir de l’ UE à des fachos.

    • Trelawney Trelawney 4 septembre 2014 11:33

      Pompidou a eu le temps de faire voter la loi de 1973

      Cette loi n’était pas mauvaise en soit, car cela nous permettait d’emprunter sur des places financières mondiale (l’emprunt iranien pour le développement nucléaire), alors que le trésor public pouvait toujours emprunter à la banque de France. C’est son abrogation en 1993 avec le traité de Maastricht qui a causait les effets désastreux sur la dette publique.


    • Daniel Roux Daniel Roux 4 septembre 2014 12:27

      De Gaule n’était pas celui que vous croyez ou alors vous avez oublié la République des Coquins et des Copains qu’il présidait.

      Vous avez oublié qu’il a fait de la France un état policier et autoritaire dont les structures existent toujours.

      Vous avez oublié le coup d’état de 1958 et le SAC, une organisation criminelle militarisée protégée par la déraison d’état, prévue pour réaliser un coup d’état si les communistes arrivaient au pouvoir, les barbouzes, les escroqueries et les meurtres.

      Vous avez oublié les hommes des maquis massacrés par les allemands et la milice française parce qu’il leur refusait des armes.

      Et oui ! Celui là aussi.


    • chapoutier 4 septembre 2014 12:58

      L’auteur a une dent contre Hollande
      tant qu’il m’en reste....alors j’en profite


    • jef88 jef88 4 septembre 2014 15:18

      @ roux
      vous n’avez pas entendu parler de l’OAS ! c’est sur ! ! !


    • alinea alinea 4 septembre 2014 19:49

      La mémoire est à trous, les gens manquent de grands hommes !
      On ne l’a pas viré pour rien le grand Charles !!


    • julius 1ER 7 septembre 2014 15:01

      Quoi qu’on pense du livre, « je n’aime pas les pauvres » et « les sans-dents », cela ne s’invente pas et restera dans l’Histoire (la petite, du moins).

      @sarah,
      il y a là quelque chose de totalement incohérent, il se dit au service des pauvres et serait là à les mépriser, je ne crois pas à cela..... je maintiens ma vision de la métaphore et ce que cela implique...........

  • Garance 4 septembre 2014 10:03

    Salut les Sans-dents



    Mazette... !!! 30 miyards pour les Patrons ... !!!!

    Ca en fait des dentiers tout ça....sachant qu’un râtelier complet fait dans les 3 000 euros ; ça fait de quoi repaver tous les SDF de C’Pays et de ses alentours

    Camarades Sans-Dents ne jetez plus vos vieux chiquots ; envoyez-les au Bouffi pour s’en faire un collier smiley



  • chapoutier 4 septembre 2014 10:04

    En lisant la presstituée on voit que les moralisateurs sont tous montés aux créneaux, il faut défendre le soldat Hollande contre la vile et impudique Triewieler.

    En réalité, ils se fichent de Hollande comme de l’an 40, l’important c’est que Hollande finisse le travail de destruction du peu d’acquis sociaux restants.

    Auraient-ils peur que des milliers d’adhérents du PS se sentent doublement trahis et veuillent renouer avec le socialisme ?

    Auraient-ils peur que cette petite révélation attise les braises de la haine de classe des millions de sans-dents de ce pays et qu’ils se transforment en sans-culottes ?

    En ce qui me concerne, j’espère qu’il en sera ainsi, que cette petite phrase agrandisse d’avantage le fossé entre les sans-dents et nos pseudos élites, valets des grands financiers.


    • Daniel Roux Daniel Roux 4 septembre 2014 12:11

      Il est difficile d’interpréter une phrase hors de son con texte, cependant nous ne pouvons exclure que le sens donner par un puissant de ce monde désignant le peuple soit : « Ceux qui ne peuvent pas mordre » , c’est à dire ceux qui ne représentent aucun danger pour le dit puissant.

      Cela irait très bien avec : « Malheur aux vaincus » et « La seule loi qui s’impose est la loi du plus fort »


  • Gnostic GNOSTIC 4 septembre 2014 10:12

    Il ne faut pas embêter les rottweilers, ce sont des chiens qui ont des grosses dents et qui mordent très dur.

     

    On croyait qu’il était gentil !

     

    Il y avait même une journaliste idiote de Radio France qui avait écrit un livre à ce sujet " François Hollande ou la force du gentil " (pauvre Marie-Eve Malouine)

     

    Et en fait c’est un vilain méchant, pire un MENTEUR

     

    - Lui qui en 2012 déclarait que son ennemi était la finance et qui en 2014 nomme la banque ROTHSCHILD ministre de l’économie !

     

    - Lui qui en 2012 déclarait ne pas aimer les riches et qui le 10 aout dernier déjeune en secret dans la propriété du milliardaire François PINAULT à SAINT TROP DE FRIC ! (Source Le canard)

     

    - Lui qui en 2012 déclarait qu’il serait un président normal et qui finalement se révèle être le président le plus anormal de la Vème république !

     

    Et pour finir lui l’ami des humbles et des petites gens les appelle dans l’intimité des SANS DENTS signe d’un mépris incommensurable pour les pauvres !

     

    François HOLLANDE on ne t’appelle plus FLAMBY mais SALE MENTEUR !

     

    * Super menteur étant déjà décerné à Jacques Chirac

     

    Et le plus affligeant dans toute cette histoire c’est de voir tous ces POLITICHIENS et ces JOURNALOPES jouer les FAUX CULS en s’indignant de l’atteinte à la vie privée alors qu’intérieurement ils en bandent !

     

    Rappel : Quand on veut faire de la politique, sa vie privée devient publique. On doit être le même dans le privé que dans le public. N’est-ce pas les « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » !


     smiley

    • César Castique César Castique 4 septembre 2014 11:23

      « Et pour finir lui l’ami des humbles et des petites gens les appelle dans l’intimité des SANS DENTS signe d’un mépris incommensurable pour les pauvres ! »


      Qu’est-ce qu’on en sait ? Ce qu’on sait, c’est que Guimauve le Conquérant est amateur de bons mots, et souvent pas très fin. 

      Alors, il est tout à fait possible qu’il n’ait utilisé cette expression qu’une seule fois, et dans un contexte bien précis dont Mâââme Valérie ne nous dit évidemment rien du tout.

      Cela dit, les conséquences restent dévastatrices, on peut s’en réjouir, mais ne soyons pas, à notre les victimes consentantes, des manipulations d’une femme bafouée et vindicative.

    • quid damned quid damned 4 septembre 2014 22:32

      Gnostic,
      "François HOLLANDE on ne t’appelle plus FLAMBY mais SALE MENTEUR !"
      ou alors :
      François Mitterand était surnommé tonton
      Pourquoi ne pas surnommé l’autre
      François (Hollande) Füroncle (au cul) ça lui irait comme un gant.


  • John Fitzgerald Wallace John Fitzgerald Wallace 4 septembre 2014 10:19

    Le con des sans-dent.
    Tout est là.


  • César Castique César Castique 4 septembre 2014 10:30

    « ...je la remercie de lever le voile sur la bassesse de ce président normal qui n’a rien à envier de ce point de vue à son prédécesseur. »


    Quelle crédulité ! 

    A priori, je retiens tout pour faux dans ce best-seller en devenir, parce que je n’ai pas les connaissances et les informations certifiées, nécessaires pour en démêler le vrai du faux. 

    J’y vois donc fondamentalement la vengeance d’une femme jalouse, ridiculisée pendant un an, par une rivale bien plus jeune, et sans doute encore subjuguée à l’idée de se faire calcer par un président de la République.

    Reste à attendre les éventuelles conséquences politiques du déballage.

    Alors, pour patienter, je déguste en fin gourmet la poignante indignation de médiateux, qui ont traîné Jean-Marie Le Pen dans la boue pendant quarante ans, avec une jubilation inépuisable.


    • chapoutier 4 septembre 2014 13:27


      Reste à attendre les éventuelles conséquences politiques du déballage.....

      conséquences pour qui ? pour les sans-dents ?

      vous croyez que cela va changer quoi que se soit à ’’ l’image de la France " ?
       


    • César Castique César Castique 4 septembre 2014 16:05

      « ...conséquences pour qui ? »



      J’ai écrit « éventuelles ». Je ne sais ni quelles ni pour qui, et les spéculations m’emmerdent prodigieusement, à part l’uchronie, je ne connais rien de plus vain.


      « ...pour les sans-dents ? »


      Comme je l’ai écrit ci-dessus, ce joke imbécile, rapporté hors contexte, n’a peut-être bien servi qu’une seule fois, dans la bouche d’un type connu pour avoir le bon mot - c’est une façon de parler - facile, dans les deux sens du terme.

      « ...vous croyez que cela va changer quoi que se soit à ’’ l’image de la France » ?"

      Non.


    • César Castique César Castique 5 septembre 2014 00:34

      « bonjour- a cesar castique- vous ne pouvez demeler le faux du vrai mais vous savez que c’est faux ????????? »


      Vous ne m’avez pas compris. Je ne sais pas que c’est faux, je décide que tout est faux, ce qui signifie que j’ai délibérément choisi de ne croire aucune des révélations, ou prétendues telles, que contient ce livre

      « ..et bien moi ne pouvant tout comme vous demeler le vrai du faux ,je crois que cela est vrai... »


      C’est comme cela qu’on se fait empaumer.

      J’ai été crédule dans le passé, et vacciné contre la crédulité. Comme je l’écrivais il y a trois jours à un autre internaute :  


      « Il y a tant de vérités qui circulent de par le monde, que, sauf à choisir celle qui me convient le mieux - ce que je ne trouve pas judicieux -, je préfère rester dans une prudente expectative, attendre que ça se décante en négligeant l’événement pour n’accorder d’importance qu’à ses conséquences visibles. »


      Alors, que certains se servent des « vérités » de Mme Trierweiler - en se foutant de savoir ce qu’il en est de la crédibilité de la rapporteuse - pour tailler des croupières à Flamby est sans doute de bonne guerre, mais ça ne correspond pas du tout à ma conception du combat politique.

      Et cela ne m’empêche pas de penser que si, avec les « sans-dents », on refait à Guimauve le Conquérant, le coup de la fournée contre Jean-Marie Le Pen, en extrayant un mot ou une expression de tout contexte, c’est bien fait pour sa tronche.

      « ...notre tartufe president nous en ayant donne de multiples preuves( en mentant comme un arracheur de dents a la france d’en bas) avant son election et surtout apres. »


      Argument plutôt faible, ce n’est pas parce que Flamby est un menteur que son ancienne concubine doit être élevée au rang de témoin digne de foi.


  • Tall 4 septembre 2014 10:46

    Miss Trierweiler a montré, que même sans dent on peut mordre un mollasson


  • caillou40 caillou40 4 septembre 2014 10:54

    heu...n’importe quel Psy ou comportementaliste pourraient vous dire ses travers très facilement...C’est même étonnant qu’aucun journaliste sérieux n’y ait pensé..comme avec le précédent locataire de ce (dont on nous donne la confirmation.) « BORDEL »


  • Christian Labrune Christian Labrune 4 septembre 2014 11:05

    Ca y est, on a jeté un os pour amuser les bons toutous et la meute qui a vu le geste sans même encore avoir vu l’os est déjà en train de se bousculer dans l’espoir de l’attraper au vol.
    Mais ronger un os quand on n’a pas de dents, ça risque d’être fort long, même en meute !
    On peut s’attendre, hélas, à bien d’autres articles tout aussi édentés.


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 septembre 2014 18:21

      Alex,
      Le « Discours de la servitude volontaire’ d’Etienne de la Boétie, venant après les théories politiques de Machiavel, expliquait déjà très bien ces mécanismes de la domination. On n’a pas fait beaucoup mieux depuis. Le problème, c’est que la plupart des dominés adorent les tyrans qui les écrasent de leur botte, et s’ils le pouvaient, ils ne rêveraient que d’une chose : prendre leur place.

      Dans la pièce de Racine, parlant des Romains, Narcisse dit à Néron :
      Au joug depuis longtemps ils se sont façonnés ;
      Ils adorent la main qui les tient enchaînés.
      Dans son luxueux hôtel de Doha, c’est probablement ce qu’un Khaled Mechaal a pu dire aussi ces derniers jours, voyant que les Gazouis ne lui en voulaient pas tant que ça après ce qu’il venait de leur faire subir. Pareillement, après la guerre des six jours, Nasser qui venait de faire massacrer bien inutilement toute une armée annonçait sa démission. Démission immédiatement refusée par une foule en délire qui le plébiscitait et lui imposait de rester encore au pouvoir.
      Tous les communistes du monde entier ont pleuré en 53 quand Staline est mort, et il y aura eu dans tout le XIXe siècle des nostalgiques d’un Napoléon qui, le soir du carnage de la bataille d’Eylau, considérant un champ de bataille jonché de cadavres, formulait cyniquement cette observation : »une nuit de Paris réparera tout cela« .
      Sur ce site AgoraVox, les admirateurs de Poutine ne manquent pas, qui justifiaient à l’envi, il n’y a pas si longtemps, le traitement que le tsar avait réservé aux Pussy Riot (pauvres gamines !), et j’en ai même vu aussi qui trouvaient des charmes à la dictature d’un Kim Jong-Un. C’est tout dire.

      Reste le cas d’un Hollande adulé par beaucoup ici même à la fin du règne de Sarkozy. Je n’ai aucune sympathie pour les socialistes - et c’est peu dire ! Je n’avais donc pas voté.
      Mais Hollande est-il un véritable tyran ? Eh bien non, justement. C’est un homme plutôt »normal« et son défaut serait probablement de l’être un peu trop. Son »crime", c’est d’avoir été un trop habile dans les petites combinaisons politique des stratégies partidaires. Cela en fait-il un égal des Néron ou des Staline ?
      On lui reproche une formule pas très bienveillante pour le petit peuple. Effectivement, ça n’est pas très gentil, mais peut-être qu’il mieux pour vous et pour moi qu’on ne sache pas trop ce que nous pouvons raconter dans la chambre à coucher ou à la table du petit déjeuner.
      Supposons que l’auteur de cet article soit arrêté demain matin pour crime de lèse-Président, jeté en prison et quelque peu torturé, et qu’il en aille de même pour tous ceux qui, à sa suite, se seront moqués du Prince. Eh bien, je gagerais que la côte du pauvre Hollande remonterait assez vite, et dans des proportions tout à fait spectaculaires. Enfin, on aurait un tyran ! Quel pied ! Que l’auteur et ses complices ne s’inquiètent pas pour autant : un tel risque est absolument nul et je ne pense pas qu’il faille trop s’en plaindre.


    • chapoutier 4 septembre 2014 18:29

      Que l’auteur et ses complices ne s’inquiètent pas pour autant : un tel risque est absolument nul et je ne pense pas qu’il faille trop s’en plaindre.....
      me voilà rassuré, pendant un moment j’ai craint finir embastillé... mais non,que dis-je, dans un cul de basse-fosse puisque la Bastille était réservé aux nobles. smiley


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 septembre 2014 18:33

      ERRATA
      Son crime, c’est d’avoir été un PEU trop habile...
      Mais peut-être qu’il VAUT mieux pour vous et pour moi...
      Il manquait des mots. On voudra bien m’excuser.


    • VIP erre 4 septembre 2014 21:24


      Labrune est un peu étourdi ! 

      Il a oublié que nous sommes en 2014, que la libre expression orale et écrite s’exerce sur le territoire français, depuis que nous sommes en démocratie. 

      Les lettres de cachet n’ont plus court et nul ne peut plus être puni de mort et d’emprisonnement pour ses opinions, qu’il s’agisse de mâle et femelle... 

      Reproche-t’on a V. TRIEIRWEILLER d’user de la loi de le libre expression, dans un pays libre et démocratique ?


      Que ceux qui peuvent prouver que ses écrits sont fallacieux, produisent les preuves ! 




  • foufouille foufouille 4 septembre 2014 11:36

    un riche a des dents qui rayent le parquet.


  • ZenZoe ZenZoe 4 septembre 2014 11:40

    Est-ce que je suis vraiment la seule ou presque à ne pas vouloir remercier Trierweiler ? Mais alors vraiment pas.
    Je pense au contraire qu’elle fait beaucoup de mal au pays avec ses « révélations » (qui d’ailleurs peut prouver qu’elles sont toutes véridiques ?).
    Elle fait beaucoup de mal par l’image qu’elle donne de notre pays, en France et à l’étranger.
    Elle fait beaucoup de mal parce qu’elle pourrit encore plus l’ambiance pour son égo à elle et son compte en banque.

    On voit bien que notre société est arrivée au bout du rouleau. Seul l’appât du gain compte, et a balayé tout le reste, quelle tristesse...


    • chapoutier 4 septembre 2014 11:51

      Elle fait beaucoup de mal par l’image qu’elle donne de notre pays

      mais pas hollande ? lui il fait du mal aux sans-dents, c’est pas grave donc


    • foufouille foufouille 4 septembre 2014 12:15

      les pauvres, c’est pas grave voyons


    • ZenZoe ZenZoe 4 septembre 2014 16:52

      Chapoutier : ai-je dit que j’approuvais Hollande et ses propos ? Si ce qu’il a dit est exact, et c’est fort possible, c’est honteux mais ça on le savait déjà que l’homme était méprisant.
      Mon message se bornait à dire que Trierweiler est une calamité sur pattes, c’est tout.


  • Yohan Yohan 4 septembre 2014 11:47

    Pour une fois, je suis d’accord à 100% avec l’auteur


  • VIP erre 4 septembre 2014 12:37


    SI, Hollande n’avait pas été Président de la France, détenteur du pouvoir, je me ficherai royalement de sa vie privée ! 

    Ce n’est pas le cas, donc, je remercie donc V. TRIERWEILLER de révéler à ses électeurs qui est vraiment son compagnon sur le plan des valeurs humaines, bien qu’il ait tout
    tout fait pour dissimuler aux français, sa vraie personnalité, son mépris des pauvres, se faisant élire par la tromperie et le mensonge.

     
    Les français ne peuvent que tirer les conclusions qui s’imposent : donnez le pouvoir à des politiques professionnels et en retour, ils vous traitent comme des chiens galeux.


     

  • Clojea Clojea 4 septembre 2014 12:43

    Hollande ne mérite pas d’être Président. Quand on est capable de faire des « blagues entre potes » et de rigoler de la pauvreté de pas mal de gens, on est donc incapable de prendre soin du peuple et de la société. Hollande doit démissionner et son gouvernement de fantoches avec. Ne pas oublier Rebsamem, qui veut flicquer de plus en plus les chômeurs, donc les pauvres. 

    Hollande est le pire des présidents de la Veme. On se souviendra de lui comme étant un nul. Ses blagues sont a son image : Abjecte. Le niveau est bas, je dirais même abyssal. Ne lui envoyez pas de bouée surtout, il ne le mérite pas. 

  • Musardin Musardin 4 septembre 2014 12:45

    Ah ! Lui casser les dents à coups de pied et le forcer à se nourrir de flamby !


  • Yohan Yohan 4 septembre 2014 13:04

    Le rédac chef du Fig a très bien résumé la déliquescence de nos élites, et que Hollande incarne parfaitement « les sans-dents, les sans-influence, les sans-combines, les sans-carrières » c’est tout à fait ça....une France moribonde , confisquée par des ayants-droits cyniques, de gôche comme de drrouate, bref une situation potentiellement pré-insurrectionnelle. On a coupé des têtes pour moins que ça...


    • Yohan Yohan 4 septembre 2014 19:07

      Tu as presque raison Sampi. Je suis en fait un communiste de droite. C’est une espèce rare mais qui existe réellement. Le communiste de droite défend autant l’entreprise que l’ouvrier. J’ai rompu avec le communisme de gauche parce qu’il ne respectait pas l’entreprise et parce qu’en pactisant avec des mecs comme le Mitteux ou Mollande, il ne respectait pas plus les ouvriers (les sans dents)


  • chapoutier 4 septembre 2014 13:18

    les cons ça ose tout ...

     titre du nouvel obs

    Le livre de l’ex-Première dame n’est pas seulement un brûlot anti-Hollande, c’est une attaque contre l’esprit civique et une menace pour les institutions.....

    rien que ça ! à ce rythme elle est également responsable des 3,5 millions de chômeurs et de la dette, 


  • alinea alinea 4 septembre 2014 14:15

    Mais grand dieu, que faisait-elle avec lui cette femme formidable, amie des pauvres et défenderesse des régimes et acquis sociaux ? On peut se tromper - cela arrive aux meilleures d’entre nous- mais que ne l’a-elle quitté bon sang..
    Ah, c’est qu’elle la vu tel qu’il était, juste quand il l’a trompée ??
    De qui se moque-t-on ?
    Vous jouez le jeu de l’american way of life ! Vous aviez besoin d’elle pour savoir qui est Hollande politiquement ? Car c’est bien le seul biais qui nous concerne ! Et qui vous dit que ce qu’elle dit est la vérité ? Et ne se montre-t-elle pas elle aussi dans tous ses atours de mégère ?
    beurk


    • foufouille foufouille 4 septembre 2014 15:11

      elle était amoureuse d’un malade mental.


    • SALOMON2345 4 septembre 2014 18:14

      Bonjour Alinea...

      Moi qui vous suit régulièrement, qui apprécie vos textes, qui partage vos idées, je ne vous suis pas dans votre commentaire et j’explique :
      - CLINTON, bénéficiaire d’interdites et illégales (je ne parle pas d’illégitimité) papouilles, fut défendu alors par un glissement douteux de la caméra, ses thuriféraires accusant ses procureurs de « moralistes » et et porteurs d’autres ringardes pensées ! Le facteur responsable d’un mauvais courrier...
      La-dite caméra - comme aujourd’hui celle de Solférino - fit croire à l’époque que le reproche adressé à Clinton relevait de ses délicieux apartés alors que, Président des US, il les avait niés officiellement et s’il est un des très rares traits américain que j’apprécie, c’est l’exigence pour tout élu de ne jamais mentir à son Peuple. 
      Je ne suis pas naïf et n’ignore pas le règne généralisé du mensonge (où sont les « vertueux ») mais les faux culs « et complices » qui soutiennent les menteurs me font absolument horreur ! Dito aujourd’hui, mêmes stupéfactions, mêmes avocats marrons mais : le Roi est nu... et il n’a pas (ou peu) de coucouillettes et il faut le dire, même si son Ex effraie par la crudité de son message... et je crains que le pire n’est pas celui à qui l’on tente de « sucrer » l’amertume qu’il déverse ainsi par des projecteurs allumés sans préavis...
      Je suis très triste car où mettre son bulletin demain, surtout lorsque Guy Bedos souligne qu’il est dur d’être socialiste... surtout quand on est de gauche ! Il reste bien sûr notre ami... s’il suit vos conseils.
      Salutations sincères

    • alinea alinea 4 septembre 2014 19:07

      J’ai proposé un article qui servira de réponse !!!
      En gros, quand même, il y a un paradoxe entre vouloir que nos dirigeants soient exemplaires, plus hauts plus grands plus forts que nous... et la démocratie, non ?
      Alors il y a bien sûr plus à dire ; l’exemplarité morale devrait être un argument de choix. Mais bon sang, quand Hollande l’a-t-il montrée avant de se faire élire ? Et Sarko ?
      Complexe et embrouillé tout ça !


    • SALOMON2345 4 septembre 2014 19:57
      Alinéa
      « Que celui qui n’a pas péché lui jette la première pierre... » fait-on dire à un célèbre barbu, parabole à laquelle j’adhère mais ici il ne s’agit pas du péché - offense (discutable) à la morale - mais bien d’une offense à l’éthique : le mensonge public entre les affichages d’empathie et la réalité des sentiments qui servent au succès d’une élection DÉMOCRATIQUE, jouée avec des dés pipés in fine !! 
      Que des humains partouzent, tant mieux s’ils aiment, mais qu’un Cahuzac contrôle les fraudeurs, qu’un curé tripote les enfants à qui il enseigne l’interdit du vilain péché de chair, qu’un Borgia diffère tellement d’un Abbé Pierre bref, quelqu’un qui se déguise sur des vertus qu’il n’a pas, qui porte un masque de bon enfant, propre sur lui, déclare pour obtenir les « ors » qu’il il aime la veuve et l’orphelin et se comporte - plus discrètement - que SARKO en gros suscite légitimement quelques grosses questions, non ? La fausse monnaie - le mensonge par intérêt - pour un chef d’Etat ne provoque pas le même regard que celui porté sur le voyou lambda ! Peu me chaut que Hollande soit comme nos rois un chaud lapin sauf ce qu’il dévoile dans la coulisse, hors micro, loin des attentes de ceux qui l’ont élu (dont moi). De surcroît, mes mensonges n’auront jamais les mêmes conséquences que ces paroles frelatées, droit dans les yeux, dites par mon Président... aux édentés !
      Salutations et sans rancunes...

    • alinea alinea 4 septembre 2014 22:53

      À tous les deux, je m’en explique dans un article qui peut-être passera et qui a pour titre « courrier non intimiste à notre président ». J’y ai été claire, à vous de voir !!


  • bernard29 bernard29 4 septembre 2014 14:35

    Est-ce la télé réalité et « secret-stories » qui déteignent sur notre vie politique ou est-ce en raison d’une vie démocratique dégénérée, que des émissions comme « secret-stories » prospèrent dans les télés. ??? 

    qui, de la poule ou de l’œuf ?


  • Pyrathome Pyrathome 4 septembre 2014 15:05

    .Quelques citations pour se faire les dents :
    .

    Il est selon nature que les animaux sans dents aient des cornes ; quoi d’étonnant alors, qu’il en aille souvent ainsi des vieilles gens ?  Georg Christoph Lichtenberg

    .

    Celui qui mange l’estomac plein, creuse sa tombe avec ses dents.  Proverbe turc

    .

    Qui se casse les dents sur le noyau mange rarement l’amande. .
    Quand un voleur vous embrasse, comptez vos dents.  Proverbe hébreu

    .



  • ETTORE ETTORE 4 septembre 2014 15:34

    De toute façon, à continuer comme çà , déjà à faire partie du club élitiste des sans cerveaux, il finiras lui aussi « sans dents » une fois les barricades montées.


  • L'enfoiré L’enfoiré 4 septembre 2014 16:44

    Un petit souvenir ?


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 septembre 2014 17:16

    Crise du statu du Machin !

    Ce que révèle le livre de Valérie Trierweiler c’est la condition de la femme française en général eu égard à la connerie de la culture politique française tout particulièrement.

    Alors que Madame Chirac s’est efforcée et s’efforce encore de garder son sourire et ses pièces jaunes, « Cécilia » n’a pas voulu endosser sa « mission comme première dame du machin » et elle est la première femme française a avoir le courage de se séparer de son homme-président : elle l’a fait ! Valérie Trierweilerne ne pouvait pas non plus rester à l’Élysée... La France n’a jamais libéré la femme et une femme libre n’obéit pas au tempérament français.

    Qu’a cela ne tienne, la législation homosexuelle du moment est là pour combler le vide : désormais le «  »statu de première dame«  » peut s’élargir au « statu du premier bonhomme »... Il reste juste à définir « qui » est « qui » de Toto HOLLANDE ou de L’AUTRE. Vous pensez bien qu’il y a deux hiérarchies, l’une « sociétale » et l’autre « politique » mais qui obéissent toutes les deux à la nécessaire « fléxibilité » au service de la République  !


  • Le421 Le421 4 septembre 2014 18:30

    Au fait, on en est ou des accords de libre échange avec le Canada et les Etats-Unis ??

    Ah ouais...
    Tu fais un article sérieux de bon niveau, 24 réactions en trois jours !!
    Un article niveau caniveau, tout le monde rapplique.
    Que Hollande nous appelle les « sans-dents », Valérie T., que je sache, a su montrer ce qu’il fallait au bon moment pour le savoir. Pétasse de service, et après, on la ramène !!
    Tout ça, c’est de l’écran de fumée à la Sarko ou je n’y connais rien.
    Et tous les gogos de foncer au libraire acheter un allume-feu de plus !! Mort de rire.
    Préfèreraient bouffer des patates pendant huit jours que de ne pas acheter Voici et jouer au tiercé.
    Tiens, je vais m’écouter l’Hexagone de Renaud. Ca résume tout.
    Et vous savez que Hollande, c’est pas mon copain. Mais ces conneries, ça me passe au-dessus ou en-dessous. Je ne sais pas au juste.
    Allez, je vous laisse à vos préoccupations sérieuses !! Et n’oubliez pas de donner vos réactions sur Facebook. Il faut au moins ça.


    • chapoutier 4 septembre 2014 18:33

      421

      en temps ordinaire j’aurai partagé votre point de vue, mais à lire votre commentaire je crois que vous n’avez pas jeté un œil au texte.


    • Le421 Le421 5 septembre 2014 07:21

      @chapoutier

      Non seulement je n’ai pas lu le texte, mais je le revendique...
      J’ai vraiment d’autres chats à fouetter !!
      Le jour où je tomberais dans ce bourbier, il ne me restera plus qu’une chose à faire.
      Fermer ma gueule pour le reste de la vie.


  • Mr Mimose Mr Mimose 4 septembre 2014 20:24

    Hé ben fa alors ! Foila que j’ai pu de dents !!! Un con a scooter vient de me les péter avec fon casque !


  • ichris31 4 septembre 2014 20:46

    En tout cas j’ai appris une chose. Je ne pensais pas que nos élites pouvaient nous railler à ce point. C’est vrai que JFK avait fait un énorme dérapage en parlant de troussage de soubrette . Et maintenant c’est les sans-dents.

    il y a de quoi péter un plomb.

    Mais pour qui il se prend ce Toto, capitaine de pédalo !!!


    Qu’elle sera la suite de cette histoire ?

    Toto, si il a quelque chose dans le pantalon, doit réagir : porter plainte pour diffamation ou un truc dans le genre.
    S’il ne dit rien, c’est qu’effectivement il avoue implicitement que la rottweiller n’a pas menti.
    Il admettra donc que c’est vrai , les conséquences vont être désastreuses pour les 1% et leurs larbins.


    Ce midi déjà, un collège me disait qu’on savait ce qu’ « ils » pensaient de nous mais là on en avait la preuve. Ce sont des millions de gens qui pensent ça.

    Ce n’est pas sur la sortie du livre qu’il faut discutailler mais sur les conséquences de cette révélation qui n’en est pas vraiment une,certe. Le reste, c’est la rage d’une femme humiliée et malheureuse. On compatit ou pas.


    Quelque part, ça nous donne une identité ! C’est pas plus mal.


    Si ça pouvait être la goutte qui fait déborder la vase.

    https://www.youtube.com/watch?v=nmC4R37wAW4


  • patrickluder patrickluder 4 septembre 2014 21:45

    le con-des-sans-dents est un jeu de mots pour condescendant

    Cela peut dire qu’il se soumet à la volonté d’autres ... et avec le sourire SVP  smiley
    et cela peut aussi dire qu’il se moque gentiment de nous

  • Moogul Moogul 4 septembre 2014 21:59

    Oui les pauvres n’ont pas de dents mais on va me saigner pour payer la PMA, GPA à des bobos qui ne veulent pas des lois de la nature, là pas de problèmes on ne compte pas c’est le progrès.


  • Marko Pauleau Marko Paulot 4 septembre 2014 22:29

    La « gauche » aime tellement les pauvres qu’elle en fabrique ; mais cet amour n’est que commercial. Les « hommes de gauche » habitent loin des pauvres, dans des villas avec piscine, sécurisées, où il n’y a pas de racailles et de cas sociaux ! Quel rapport ces gens ont-ils avec Jaurès et Léon Blum ????


    • morice morice 21 janvier 2015 18:57

      le terme « racaille » fait de vous un gars d’extrême droite de là à parler de la gauche ça la fout mal..


    • COVADONGA722 COVADONGA722 21 janvier 2015 19:10

      a propos de vous j’hésite entre bouffon ou racaille 


      vous êtes de gauche ou de droite  ?

  • ForNikita ForNikita 5 septembre 2014 04:21

    J’ai passé ma langue dans ma bouche, il me manque 4 dents. Ca craint !!


  • scorpius scorpius 5 septembre 2014 05:46

    Question importante :

    Tout le monde dit « sans dents » ! Mais s’il n’y a pas de dent pourquoi un « s » à « dents » ?  smiley

    • JL JL 5 septembre 2014 08:27

      Parce que, avoir une dent et avoir des dents ça n’est pas la même chose.


  • eric 5 septembre 2014 08:52

    Le mépris des petits et des sans grades chez les socialistes n’est pas une découverte.

    Ce sont tous des fonctionnaires de catégorie A.

    Pour avoir travaillé comme consultant pour le service public, j’ai pu constater qu’il traitaient le petit personnel d’une façon qui aurait déclenché des grèves dans le privé, si, dans ce secteur, on n’avait pas conscience que les gens travaillent mieux quand ils se sentent considérés.

    Dans ces milieux recrutés sur concours, très hiérarchisés et très scolaires, un pauvre, c’est d’abord quelqu’un qui fut un mauvais élève. Et dans ces milieux de profs. ce n’est jamais la faute des profs.

    Si les propos invoqué sont vrais, et tous le reste laisse penser que c’est le cas (on se souvient des gens évoquant un « simple troussage de domestique » pour défendre DSK), on ne peut pas dire qu’il s’agit d’une révélation inattendue.

    C’est plutôt d’abord le degré de médiocrité intellectuelle qui fait peur. On peut faire des blagues méchantes, perverses, de mauvais goût mais qui soient drôles. Bon, ici, je n’ai peut être pas le niveau, je n’ai pas compris, mais je ne voit pas la subtilité du truc. Sans dents ? C’est drôle ?

    Je dirai que la duplicité ne vient qu’en second lieu.

    D’autant qu’il y a quand même plus grave. Certes, on voit ici des gens qui veulent imposer la « non théorie des genres égalitaires » à nos gosses mais troussent à tout va, répudient comme des musulmans de base etc...

    On vient surtout découvrir qu’un type en charge de la commission de contrôle d’un Ministre en charge de lutter contre la fraude fiscale et lui même fraudeur fiscal était lui aussi un fraudeur fiscal.

    Mépris des pauvres, mépris des femmes, je conçois que vue de gauche, ce soit très grave parce que l’on parle de gens qui passent leur temps à reprocher cela à la terre entière. C’est vrai que cela fait désordre. Mais enfin, être féministe n’est pas encore une obligation légale, on trouve de gros cons machos partout et le mépris des hiérarques socialiste n’est pas le principal problème social des plus défavorisés.

    Mépris de la République, de nos lois, de l’impôt citoyen, de l’État. Cela me parait plus grave encore.

    Quand à peu prêt toute la chaine des gens chargés de nous taxer à mort semble elle même y échapper et ne tomber que par hasard, cela menace vraiment le consensus républicain autour de l’impôt de l’état du service public et du vivre ensemble civil civique citoyen.


  • rocla+ rocla+ 5 septembre 2014 08:58

    C’est plutôt d’abord le degré de médiocrité intellectuelle qui fait peur. On peut faire des blagues méchantes, perverses, de mauvais goût mais qui soient drôles.


    Dire des démunis «   les sans dents  » pour un President de la 
    République  devrait valoir déchéance immédiate de son poste . 

    Une personne avec un mental de ce genre ne devrait exercer
    aucune responsabilité publique .

    • eric 5 septembre 2014 12:04

      Pas d’accord avec vous. Le socialisme n’est pas réellement républicain (droit de l’opposition, démocratie représentative, droits de l’homme - propriété, libre choix de l’école etc...) ce n’est pas nouveau et pas illégal.

      La république n’est pas une religion mais une institution. Elle n’impose pas de « croire ». On à le droit d’être communiste ou royaliste, c’est à dire hostile à la République en République.

      Que Hollande n’adhère pas en son fort intérieur aux valeurs d’égalité et de fraternité, mais qu’il soit un adepte de la liberté sexuelle du renard libre dans le poulailler sexuel libre, qu’il ait toujours fréquenté des restau beaucoup plus chic que le Fouquet, est éventuellement moralement condamnable pour ceux qui pensent autrement, mais ne saurait remettre en cause sa légitimité institutionnelle.

      D’autant plus que ce n’est pas un nouveau venu et qu’au delà de Madame Trierweiler, c’est l’ensemble de ses proches, donc de l’élite des gauches qui devaient nécessairement être au courant. Je veux bien à la limite admettre que certains électeurs de base de gauche puissent prétendre se sentir trompés, mais enfin, les précédents sont tels, (Miterrand, DSK, Cahuzac)...etc que j’ai du mal à être convaincu. Les gauches se sont donné un président à leur image. Nous n’avons pas le droit de leur contester ce droit.

      Après tout, le Général de Gaulle était un royaliste maurassien et catholique, et il a sauvé l’honneur de la République et sans doute la république elle même, face un maréchal de sensibilité radical de gauche encensé par Léon Blum en son temps, et de crises déchaînées par les Guy Mollets et autres Mitterrand aux temps de la décolonisation.

      La seule chose que révèle Madmae Treierweiler, c’est que cela « lui en secouait une sans faire bouger l’autre » ( je parle bien sur de sa petite âme progressiste et de son engagement socialiste) tant qu’elle profitait du système. Tout comme madame Cahuzac se faisait une raison de la fraude fiscale.

      Oui, ils mentent, ils sont hypocrites, ne croient pas à grand chose, sont arrogant intolérant et méprisant. Mais la démocratie élective n’est pas un concours de vertu. Oui ils sont nuls. Mais c’est le droit du peuple de nommer des nuls.

      Qu’ils se vautrent dans la transgression des lois qu’ils nous imposent me parait quand même le plus grave.

      C’est dans le florilège des déclarations du député socialiste Thévenoud et dans son profil, que se révèlent le mieux la nature intrinsèquement immorale de la gauche socialiste.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140905.OBS8284/quand-thomas-thevenoud-denoncait-la-fraude-fiscale.html
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Th%C3%A9venoud

      Hollande, cela tient de l’anecdote. Thèvenou, poulain de Fabius, copain de Montebourg, féal de Hollande, chargé de Cahuzac...

      C’est à la lumière de cela que l’on comprend que le mépris de cette bande, où ils se tiennent tous par la barbichette ne concerne pas que les « sans dents ».

      Du reste, du point de vue de l’idéal républicain, il n’est pas moins grave de mépriser l’ensemble des français que les seuls pauvres.


  • julius 1ER 5 septembre 2014 12:05

    tout le monde sur ce forum fait la même lecture au 1er degré de la phrase attribuée à Hollande cad une remarque sur la dentition des pauvres................

    perso je crois plutôt à une métaphore de la part de notre bien aimé-président, je pense qu’il déplore le manque de combativité des pauvres qui ne sont plus capables alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à s’organiser et à bousculer la République car c’est bien de cela qu’il s’agit pourquoi sont ils si nombreux à abdiquer et à accepter leur sort car c’est bien là le problème, ce n’est pas parcequ’on est pauvre que l’on est forcément con ou alors j’ai manqué un épisode ?????

    • chapoutier 5 septembre 2014 12:11

      je crois plutôt à une métaphore de la part de notre bien aimé-président, je pense qu’il déplore le manque de combativité des pauvres

      c’est du second degré ? rassurez moi.


    • Baasiste 2 6 septembre 2014 13:20

      la gauche c’est le libéralisme pas le socialisme, ignare-incultehttps://www.youtube.com/watch?v=_5c...

      le capitalisme et libéralisme de 1789 a début xx e s était de gauchepas de droite, le libéralisme de gauche était contre les monarchistes de droite pro féodalité. L’ultra libéralisme est applique en France depuis 83 le PS. En Angleterre il y avait les libéraux parlementaristes de gauche contre la droite monarchiste absolutiste et féodal pendant des siècles. Le capitalisme actuellement combat la russie , l’Iran et la Syrie... 3 pays de droite, depuis la fin de la guerre froide l’Occident capitaliste a détruit que des régimes droitistes : kadhafi, talibans d’Afghanistan, Hussein, l’intervention atlanto capitaliste en Serbie en 99 c’était contre un régime de droite. La France était soumis aux US capitalistes avant et après de Gaulle de droite que le capital Anglo américain a pas voulu au pouvoir en 44. La fin de l’axe de droite ça était fait par le capital Anglo américain ayant allie a l’URSS de gauche, la rev bolchevique de gauche fut financé par wall street contre le tsar de droite. Bismarck de droite a créé l’Etat providence allemand (agrandi par hitler) détruit a partir de 2003 avec le SPD de gauche. Les US ont étaient soumis aux banksters avec la fed, l’impôt sur le revenu, l’impérialisme us au profit des capitalistes... Par wilson de gauche et le parti démocrate de gauche, les libertariens de droite voulaient pas de tous ça, les banksters ont dans les ans 30 massivement soutenu le parti démocrate et Roosevelt... De gauche contre la droite libérale refusant l’intervention de l’Etat au profit des riches. Bref le libéralisme-capitalisme est bien de gauche pas de droite.
      de plus j’ajouterais que les sociétés aborigènes-amérindiennes génocidés par le libéralisme, étaient des sociétés ultra-archaïques et traditionalistes bref d’extrême droite car c’est encore pire que la réaction, 0 »progrès« dans ces sociétés.

      marx et engels ou Proudhon ou bakounine ne se sont jamais dit de gauche, c’était un langage de parlementaristes bourgeois de gauche collabos du capital depuis 1789 pour définir leur position de politicard bourgeois au parlement libéral-bourgeois par rapport à la droite anti-libérale réac. le marxisme s’opposait à la fois à la féodalité de droite et au capitalisme-libéralisme de gauche. par contre adam smith, Bastiat, benjamin constant... se disaient de gauche, tous des ultra libéraux.

      le npa et fdg ont remplacé la lutte des classes par la religion du « progrès » que le libéralisme a aussi, même si ça sert pas le prolétariat, 0 références au marxisme-léninisme et même à trotski, tous ce qui est vieux doit être anéanti sans aucune réflexion même si ça sert le capital. le npa comme le fdg soutiennent le libre échange, l’ue (en faisant miroiter l’autre europe impossible à atteindre), l’euro, l’immigration patronale et mondialiste, les réformes sociétales soutenus par le grand capital voulant anéantir la famille et réduire l’homme a son identité de consommateur, la libre circulation des capitaux (0 propositions concrètes contre ça), etc... et même pour l’otan contre les régimes « réacs » (voir la position du npa sur la libye contre kadhafi et son soutien des rebelles atlantistes en syrie)... sans compter la défense de lumpen (racailles, immigrés, banlieusards, islamistes...) honni par marx.

      pas étonnant que les ouvriers votent fn qui a un programme etatiste et social mais rejetant aussi les positions « progressistes » capitalistes du npa et fdg.

      la droite radicale la vraie dans laquelle s’inscrit le fn, n’a jamais été libérale et capitaliste : hitler, bismarck, péron, mussolini, pétain, de gaulle, napoléon iii, kadhafi, nasser, hussein, bachar, le régime chiite viranbien, poutine, la feodalité, l’ancien régime...

  • rocla+ rocla+ 5 septembre 2014 18:07

    Y en a qui la mettent fort la métaphore ...


  • Pere Plexe Pere Plexe 5 septembre 2014 23:03

    Comme la totalité des intervenants je ne sait absolument pas si les propos rapportés par VT sont vrais.
    En revanche je sait que est une pro du journalisme et donc une pro du mensonge.
    Prendre ses déclarations de femmes humiliée comme des vérités indiscutables me semble bien hazardeux.
    Hollande prête suffisamment à la critique sur des faits avérés pour qu’il ne soit pas nécessaire d’en ajouté avec des hypothèses....


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 septembre 2014 13:26

    Aimer son prochain n’est pas chose aisée ni même à la portée des petites gens !

    VOIR EXPLICATION DANS MES DEUX COMMENTAIRES SUITE A L’ARTICLE :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-enfants-d-icare-156255#forum4113056&nbsp ;

    et posez des questions si vous en avez des plus pertinentes...


  • smilodon smilodon 6 septembre 2014 20:54

    C’est quoi déjà son « patrimoine » à notre « bon président des pauvres » ????.... Il a combien de dents « cariées » ou en passe de l’être, notre cher « françois » le « 3ème » ???... Et puis juste une « petite » 3ème question : « Vous qui avez voté pour lui afin de »sortir« son frère jumeau (nico), vous seriez encore prêts à descendre dans la rue pour »manifester« (gentiment), votre joie ???..... Combien seriez-vous en cet an 2014, le 6 du mois septembre ????!!... Vous l’assumez encore votre vote »anti-sarko", ou vous avez de la peine, voire quelque honte ???..... Répondez-moi !... Vous êtes si nombreux à le faire quand je proclame que je voterai FN en 2017 !.... Allez-y, répondez-moi donc !!.. Des fois que vous puissiez me faire changer d’avis !...... Adishatz.


  • julius 1ER 7 septembre 2014 10:40

    tout le monde sur ce forum fait la même lecture au 1er degré de la phrase attribuée à Hollande cad une remarque sur la dentition des pauvres................

    perso je crois plutôt à une métaphore de la part de notre bien aimé-président, je pense qu’il déplore le manque de combativité des pauvres qui ne sont plus capables alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à s’organiser et à bousculer la République car c’est bien de cela qu’il s’agit pourquoi sont ils si nombreux à abdiquer et à accepter leur sort car c’est bien là le problème, ce n’est pas parcequ’on est pauvre que l’on est forcément con ou alors j’ai manqué un épisode ?????

    • Baasiste 2 7 septembre 2014 18:20

      sampiero l’union sacré du peuple se fera sans toi car le peuple se fait en permanence enculer par ton immigration, ue, euro et libre échange et réformes sociétales. les collabos de ton style de la finance n’ont pas à faire appel à l’union du peuple.


  • BA 7 septembre 2014 12:50

    Deux ans et quatre mois après son élection, François Hollande est déjà mort.

    85 % des Français ne souhaitent pas qu’il se représente.

    65 % des sympathisants socialistes ne souhaitent pas qu’il se représente.

    Problème :

    Que va faire le Parti Socialiste du cadavre ?

    Dimanche 7 septembre 2014 :

    François Hollande va devoir escalader l’Everest s’il veut renverser la muraille d’hostilité dressée à mi-quinquennat. Selon un sondage Ifop-JDD, 85% des Français ne souhaitent pas que le Président postule à un second mandat. Ce qui constituerait une première (excepté le cas de Georges Pompidou) dans l’histoire de la Ve République. Même les sympathisants socialistes (65%) ne souhaitent pas que François Hollande se représente.

    http://www.lejdd.fr/Politique/85-des-Francais-contre-une-candidature-de-Hollande-685232


  • Yohan Yohan 7 septembre 2014 15:15

    Juppé s’est fait ouvrir la librairie Mollat avant l’heure rien que pour acheter le bouquin en toute tranquillité. On voit bien que nos hommes politiques n’ont toujours pas compris le message du peuple (cf : vote FN). J’aurais été le libraire, je lui aurais dit merde...


    • Baasiste 2 7 septembre 2014 20:13

      le larbin de la finance sampiero se soumet à la constitution bourgeoise (violé depuis belle lurette d’ailleurs) et suce la queue de hollande sujet du medef, il est contre la volonté populaire et pour l’élite. pas marre de passer ton temps à défendre le gouv rejeté par le peuple et soutenu par les riches !?


      constitution de 1793 : 

      Article 25
      La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.


      Article 26
      Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d’exprimer sa volonté avec une entière liberté.

      Article 27
      Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.

      Article 28
      Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

      Article 35
      Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.


    • Baasiste 2 7 septembre 2014 21:37

      débiloss 90 % du peuple ne veut pas de hollande, donc ta portion de peuple : 10 % au feu.


  • BA 7 septembre 2014 19:50

    Pour reconquérir les classes populaires en mai 2017, le Parti Socialiste doit choisir un autre candidat que François Hollande, qui est mort politiquement.

    Quel serait le meilleur candidat socialiste pour mai 2017 ?

    Réponse :

    Par exemple, Martine Aubry.

    Martine Aubry qui, elle, a l’intention de reconquérir les classes populaires.

    Cela implique d’infléchir la politique économique du gouvernement.

    Lisez cet article :

    Martine Aubry va faire des propositions pour infléchir la politique économique du gouvernement.

    « Oui l’abstinence médiatique de Martine Aubry est terminée », déclarait récemment un député proche de la maire de Lille, plutôt effacée depuis plusieurs mois. La socialiste, battue par François Hollande au second tour de la primaire socialiste en octobre 2011, a déclaré dimanche 7 septembre qu’elle allait faire "dans les semaines qui viennent" des propositions pour infléchir la politique économique du gouvernement.

    "Il y a des inflexions à faire dans la politique économique pour que la croissance revienne, réduire les déficits il faut le faire (...) sans casser la croissance", a professé l’ancienne ministre du Travail au micro d’Europe 1, en direct de la braderie de Lille.

    La maire de Lille a ainsi évoqué l’aide aux entreprises "qui en ont besoin : les artisans, les commerçants, les PME, les entreprises qui sont soumises à la concurrence internationale sans casser la demande".

    A l’inverse, "on n’a pas besoin d’aider les banques, par exemple, qui, elles, ne sont pas dans la concurrence internationale. On n’a pas besoin non plus d’aider les entreprises qui préfèrent verser l’argent que leur a donné l’État pour donner des dividendes plus importants (..) au lieu d’investir dans l’avenir, l’emploi et la formation", a argumenté Martine Aubry.

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/07/martine-aubry-retour-mediatique-propositions-gouvernements_n_5779478.htm


  • VIP erre 7 septembre 2014 20:01

    BA

    Encore de la communication ! Martine AUBRY tente de sauver HOLLANDE et son équipe du grand naufrage, et du même coup son job.

    Car enfin, une fois le PS officiellement mort (’le parti est déjà mort pour 87 % de français) ils se raccrocheraient à quelle « mangeoire » tous les députés, les élus, les maires pantouflards  ? 

Réagir