lundi 30 novembre 2020 - par Rémi Mondine

Monsieur Di Vizio ne comprend pas

 

Monsieur Di Vizio estimait à fort juste titre dans ses dernières interview que le(La) covid était en train de fixer les marges pour les prochaines vingts années.

Alors étant quelqu’un de prudent il n’ose pas forcément aller plus loin, mais il est aussi possible que l’objectif ne soit réellement pas clair.

Donc je me permets d’apporter ma petite contribution, bien évidemment complotiste.

En bon complotiste, je vais donc donner des liens pour justifier mon point de départ :

https://blogs.mediapart.fr/republicain/blog/191211/denis-kessler-il-sagit-de-defaire-methodiquement-le-programme-du-cnr

 

La cause de la situation actuelle concernant le remsidivir et la chloroquinine vient de ce que le marché de la santé est totalement solvabilisé. L’argent provient de la sécurité sociale. Il s’agit donc des cotisations prélevées sur les salaires de tous les salariés qui se lèvent le matin pour créer de la richesse en France.

Hors ce système est honni par le MEDEF comme nous l’a fort aimablement expliqué monsieur Kessler.

L’enjeu est donc de vider la sécurité sociale des gains qu’elle apporte à la population. Donc en retirant aux médecins le pouvoir de prescrire on réduit l’utilité de la sécurité sociale puisqu’elle ne saura plus soigner.

De plus en retirant le pouvoir de prescrire au médecins on lie la pharmacopée au fait du prince. Qui a dit que Gilead influence les décideurs ?

Ce faisant on crée les conditions pour que des laboratoires comme Gilead puissent engager des société de communications qui pourront ensuite travailler gratuitement pour des décideurs, ce qui faussera le jeu démocratique puisque de nouvelles organisations ne bénéficiant pas de tels appuis ne pourront concurencer en terme de communication et donc ne pourront jamais gagner une élection.

Qui a dit que les médias ont déjà fait cela pour l’actuel locataire de l’Elysée ?

On comprend mieux ce faisant pourquoi le professeur Raoult est autant attaqué. Il remet en cause une évolution qui permettra de détruire la garantie de santé promulgée par la constitution.

Car là est un point que Monsieur Kessler a évité d’avouer :

Le droit au travail, à la santé, à l’éducation et a une vie décente sont garantis par la constitution de 1946 reprise par la constitution de 1958.

En voici les extraits :

 

5. Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.

 

11. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence.

 

13. La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'Etat.

 

Donc Monsieur Kessler et notre gouvernement se donnent le droit de mener une politique contraire à la consitution sans reférendum.

 

C’EST UNE FORFAITURE.

 

Et quelles en sont les conséquences ?

Bien voyons la Grèce qui a servit de galop d’essai et dont on peut imaginer que les mesures nous seront bientôt étendues :

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/11/30/a-athenes-une-pute-cest-4-euros-de-lheure-trouvez-mieux/

Voilà l’heure de pute est tombée à pas cher tellement il y a de concurence et les étudiantes pauvres ne peuvent que se financer comme cela.

 

Donc voici où mène la politique soi-disant bienveillante du gouvernement.

Et voici ou mène le transfert des ressources de la sécurité sociale aux laboratoires amis.

 

Bien évidement ce n’est que du complotisme, ce n’est pas comme si ces derniers mois de myrifiques contrats de Remsidivir ou de vaccins avaient été passés.

Ce n’est pas non plus comme si toutes les évolutions du droit sociale favorisées par ce gouvernement avait visé á déséquilibrer les relations de négociation salariées employeurs systématiquement en faveur des producteurs de dividendes.

 



15 réactions


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 30 novembre 2020 18:09

    Oh congue les narticles volent haut aujourd’hui !

    Pourtant le plafond est bas smiley

    Voilà l’heure de pute est tombée à pas cher tellement il y a de concurence et les étudiantes pauvres ne peuvent que se financer comme cela.

    A titre de curiosité l’heure de pute est à combien en ce moment ? smiley


    • sylvain sylvain 30 novembre 2020 18:25

      @Bendidon
      ben a 4 euro, vous avez pas lu ??


    • Rémi Mondine 30 novembre 2020 18:28

      @Bendidon
      Ca volera beaucoup plus haut lorsque cela concernera les étudiantes francaises. Prenant le temps de réfléchir au niveau de misére necessaire pour en arriver là et vous comprendrez la valeur du signal d’alarme. 
      Oui je suis délibérement choquant, mais il y a une logique qui ne sera pas démentie. Seulement plus tard il sera trop tard pour pleurer.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 1er décembre 2020 09:11

      @Rémi Mondine
      Mardi 1 er 09h00 et seulement 3 commentaires smiley
      Le titre est nul, qui connait Di Vizio ?
      L’article est commun
      Pas d’image attire l’oeil
      etc.


    • nono le simplet nono le simplet 1er décembre 2020 09:24

      @Super Cochon

      VOICI les vrais pourcentage infime des morts du Covid !
      — Taux de mortalité ........ 0,5 % .

      0.5 % ? soit 326 000 morts ...je croyais moins ... smiley

      ton passage en CM2 à la fin de l’année est compromis


    • Francis, agnotologue Francis 1er décembre 2020 09:37

      @Bendidon
       
       ’’qui connait Di Vizio ?’’
       
      cet article en parle :
      Qui a demandé au gouvernement de nous imposer le port du masque en été ?

       
       Un bémol à cet article : de fait, je ne sais pas réellement qui.


    • nono le simplet nono le simplet 1er décembre 2020 10:55

      @Super Cochon
      0,5 % de mortalité sur les personnes malade !

       smiley nan t’iras pas en CM1


    • Francis, agnotologue Francis 1er décembre 2020 11:09

      Au lieu de ricaner toujours bêtement, il serait capable de faire un commentaire constructif un jour, nono ? J’en doute.


    • nono le simplet nono le simplet 1er décembre 2020 11:17

      @Francis
      t’es quand même gonflé dans ton genre ... je t’ai expliqué plusieurs fois la différence entre mortalité et létalité où tu ne comprenais rien du tout ... c’est ton tour de l’expliquer aux autres maintenant que tu as compris ...


    • Francis, agnotologue Francis 1er décembre 2020 11:23

      nono le simplet ne comprend jamais ce qu’ion dit quand on ne dit pas tout comme lui.


    • Francis, agnotologue Francis 1er décembre 2020 12:08

      @Super Cochon
       
      le taux de mortalité c’est nombre de décès sur la totalité de la population, malades et non malades compris. Rien à voir avec taux de létalité, qu’on ne peut connaitre avec précision, vus qu’on ne sait pas combien de personnes sont infectées, ni s’il faut compter les asymptomatiques parmi les malades.
       
       
      Pour nono : peu importe qui explique quoi à qui, perso je n’apprends rien de nono : pour ça je suis aussi capable que lui de trouver les bonnes sources, l’essentiel c’est que quand on a compris quelque chose, on l’explique à ceux qui n’ont pas compris, et quand eux-mêmes comprennent, alors on ne les raille pas, au contraire.
       
      nono confirme bien avec ses commentaires moqueurs une fois de plus qu’il n’est qu’un troll dans cette affaire de covid.


    • Rémi Mondine 25 décembre 2020 13:48

      @Francis
      j’ai rebondit sur une de ses remarques. l’important est l’attaque en régle contre les piliers de notre société.


  • Francis, agnotologue Francis 1er décembre 2020 08:38

    Un professionnel ne comprend que ce qui est susceptible d’influer sur son Chiffre d’affaire et son profit.


  • Emohtaryp Emohtaryp 1er décembre 2020 14:45
    « Une interview surréaliste », "De quoi ne plus donner envie aux Belges de suivre les règles" : les propos de Frank Vandenbroucke après le Comité de concertation font réagir

    -

    ..................Revenant sur la décision de rouvrir les commerces non essentiels dès le 1er décembre, Frank Vandenbroucke (sp.a) a ainsi expliqué que "faire du shopping ne comportait pas vraiment de risque quand tout était bien contrôlé". Des propos auxquels le journaliste de la VRT a immédiatement réagi, demandant dès lors pourquoi ces magasins avaient dû fermer leurs portes le 30 octobre dernier. "Parce qu’à un moment on avait besoin de prendre une décision choc, il fallait un électrochoc et cela impliquait que l’on ferme immédiatement les commerces non essentiels", a rétorqué le ministre de la Santé, qui a également admis qu’il s’agissait d’une mesure « psychologique ». .......................




    Le même petit « soldat » qui dépense sans compter...

    La Belgique a dépensé 4,3 millions d’euros pour le remdesivir, un médicament déconseillé par l’OMS

    https://www.lecho.be/dossiers/coronavirus/l-electrochoc-de-frank-vandenbroucke-se-ressent-jusque-dans-la-majorite/10268468.html


    • Francis, agnotologue Francis 2 décembre 2020 13:10

      @Emohtaryp
       
      « ... Bart De Wever : ’’Nous supposions qu’ils se basaient sur la raison et la science. Mais non. Si vous voulez conduire à la faillite les commerçants et convaincre les Belges de ne plus suivre les mesures, c’est exactement comme ça qu’il faut faire’’, a vivement regretté le leader des nationalistes flamands. »
       
      -> Y a-t-il une faute qu’ils n’ont pas commise ?
       
       Dans ce lien on apprend que les Belges ont un « ministère des classes moyennes et des Indépendants » ? Ils vont bientôt pouvoir le supprimer !!! Plus de classes moyennes, et tout le monde ai pas !


Réagir