mercredi 15 décembre 2021 - par P.-A. Teslier

Noël est-il l’anniversaire de l’enfant Jésus ?

Questionnons autour de nous ! Toutes et tous, à quelques exceptions près, répondront :

« Ah que oui… très certainement  ! De quoi d’autre peut-il s’agir, si ce n’est pas la venue au monde de l’Enfant Jésus : le Christ sauveur ? Afin…, … du moins, c’est ce que la tradition chrétienne véhicule depuis des lustres, et, elle ne peut pas se tromper ! D’ailleurs, sans cette naissance incroyable, le 25 décembre, la croyance et la foi chrétiennes n’existeraient pas. ».

« Mais, si vous me posez la question, c’est qu’il y a peut-être un loup, une « fake news » comme on dit aujourd’hui ? ». « Un mensonge qui durerait depuis près de 2 000 ans, est-ce possible ? C’est un peu gros quand même ! »

Eh bien oui ! plus c’est gros, plus c’est invraisemblable, voire irrationnel, et plus ça marche.

Qu’en est-il vraiment ?

1° Le jour de Noël, fêté tous les 25 décembre, date de l’an 270 de notre ère.

Noël aura, le 25 décembre prochain, quelque 1 751 ans.

Il y a 1 751 ans, ni l’Église orthodoxe ni l’Église catholique (comme celles des évangéliques et toutes les autres) n’existaient dans leur forme actuelle. De plus, l’Enfant Jésus (s’il a existé), encore nommé Emmanuel (Matthieu 1-23), était un enfant bien banal. Un blanc de chez blanc, bien sûr !

2° Dans les faits, Noël eut pour origine, la célébration du dieu Soleil.

Le Soleil, le dieu le plus ancien, le plus grand et le plus puissant de l’Égypte des pharaons. Dieu nommé Rê ou Râ. Dieu créateur de l’Univers, dans la mythologie de l’ancienne Égypte. Il est généralement représenté par des traits qui éclairent, en forme de rayons solaires, la tête d’un roi, ou bien par un disque au-dessus de la tête d’un individu, souvent muni d’une croix.

3° En Europe, il y a 1 751 ans, la célébration du 25 décembre est celle du Soleil invaincu. Elle est instituée par l’empereur romain Aurélien qui gouverna l’Empire romain de 270 jusqu’à sa mort en 275.

4° Par quelle astuce la fête du dieu Soleil, est-elle devenue une fête chrétienne : celle de l’Enfant Jésus, le Christ sauveur ?

On remarquera tout d’abord que dans beaucoup d’iconographie de l’Enfant Jésus, il y a encore le souvenir du dieu Soleil. Sa tête étant surmontée, voire entourée d’une auréole solaire.

Superposer 2 images, pour n’en faire ressortir qu’une principale, est un stratagème subliminal bien connu aujourd’hui des gens de la pub.

Pour l’Enfant Jésus, surmonté du disque solaire, ce stratagème serait apparu à l’époque de l’empereur romain Théodose II. Presque 200 ans après la naissance du dieu Soleil invaincu de l’empereur Aurélien (cf. : ci-dessus). Pour certaines sources, ce serait plutôt l’œuvre de l’empereur Constantin Ier, fondateur de ville de Constantinople, l’actuelle Istanbul (Turquie). Constantin est le promulgateur de la religion chrétienne en tant que religion d’État, bien que des pièces de monnaie circulaient, le représentant avec le dieu Sol Invictus. Mais... lors d'une guerre, Constantin aurait aperçu un signe dans le ciel. Un signe en forme du symbole X mêlé à P (Chrisme), lui promettant une victoire militaire (1). Constantin y aurait vu une indication céleste émise par Jésus… lui offrant la victoire. Que faire, alors, que de voir en Jésus, son nouveau dieu ?

5° Bref ! qu’importe qui est à l’origine de cette substitution de mythe. Reconnaissons que cela a admirablement bien marché, et ça dure encore, et encore… pour quelques décennies !

Effectivement qui sait, aujourd’hui, que fêter l’Enfant Jésus à Noël, chaque 25 décembre, est une « fake news » digne d’une des plus grandes escroqueries que le monde occidental ait véhiculées. Seules les religions ont l’habileté pour faire cela. La chrétienne est experte en la matière. En effet, la quasi-totalité des symboles et autres artéfacts de la religion chrétienne, ont été « empruntés » (euphémisme) à d’autres religions, tels : la Création du Monde… des hommes et des femmes, le déluge, les 10 commandements, le Paradis et l’Enfer, la croix, la vierge et l’enfant, les fêtes de Pâques, de Noël (objet de mon papier) et du jour de l’An, la résurrection, le nombre 40, la montée au Ciel, etc…

Et bien sûr, le plus énorme des "emprunts" : les 3/4 de la Bible dite chrétienne sont, en fait, 100% de la Bible hébraïque (cela fera l’objet d’un prochain papier)  !

Cela étant... joyeuses fêtes du Sol Invictus, et pourquoi pas de Noël, à toutes et tous !

 

  1. Le dieu des chrétiens aime bien la guerre et les victoires militaires. Il en fut de même à la bataille de Gabaon, où il arrêta la course du Soleil (J. 10-13), afin de prolonger la journée, presque 48 heures, pour que son disciple Josué remporte la victoire.

Crédit photo : lien.



107 réactions


  • pierrot pierrot 15 décembre 2021 15:05

    Chacun sait que noel est la fête du soleil invaincu.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 15:48

      @pierrot oui, mais le 21 décembre est la date du Solstice d’hiver ou porte des Dieux (JANUS-JANVIER). Cette belle histoire est le fruit de l’inconscient collectif. Et d’ailleurs l’auteur ci-dessus devrait savoir de Macron est un jésuite. Ayant offert le livre d’IGNACE (igné : le feu) de LOYOLA au Pape... on ne s’appelle pas Jupiter par hasart. ou Maître des horloges (vu qu’il est ascendant capricorne : Saturne-CHRONOS)...


  • Séraphin Lampion Schrek 15 décembre 2021 15:15

    Merci.

    On ne dira jamais assez que le christianisme, et singulièrement le catholicisme,est un syncrétisme qui englobe des cultes et des rituels préexistants dans le but calculé de fournir un liant intégrable par des peuples hétérogènes dans une collectivité à visée homogène.

    « Sol invictus », fabriqué de toutes pièces pour fournir à l’armée romaine le moule idéologique commun à toutes les troupes, latines, barbares, officielles et supplétives, a servi de chantier préparatoire pour cette entreprise.

    Aujourd’hui, de même que les saints ont pris la place et les attributions des anciens dieux païens, les solstices célébrés dans les religions solaires ont été récupérés pour servir de repères chronologiques dans le comput, sous de nouveaux habits, plus ou moins seyants. 

    Noël est la célébration du solstice d’hiver, l’endormissement d’un cycle naturel qui se réveillera à l’équinoxe de printemps, célébré sous le nom de pâques.


    • Albert123 15 décembre 2021 15:47

      @Schrek

      je vais celebrer cette année la naissance d’un type brillant qui souhaitait à juste titre que l’on chasse les marchands hors du temple, 

      le 1er des temple étant mon corps et le 1er désir étant celui d’en conserver l’intégrité du code génétique.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 décembre 2021 11:48

      @Schrek
      Noël est la célébration du solstice d’hiver, l’endormissement d’un cycle naturel qui se réveillera à l’équinoxe de printemps, célébré sous le nom de pâques.

      Ils fêtaient le 21 Décembre les jours qui rallongent, qui annoncent le printemps et les récoltes futures. Cette tradition des lumières est encore très vivace dans les pays nordiques comme la Suède.

      Elle perdure dans le Noël provençal, on retrouve cette pratique païenne avec le « Cacho-fio ». 

      Et le blé semé le 4 Décembre à la Ste Barbe.

      "Dans l’antiquité, selon le rite de fécondité, on plantait les grains de blés de la récolte précédente le 4 décembre. Une bonne germination durant l’hiver augurait d’abondantes récoltes pour l’année suivante. De nos jours, la tradition perdure et présage surtout la prospérité pour la famille si le blé est grand et robuste pour Noël."

      Ce qui fait de Noël une fête à la fois religieuse et païenne, n’en déplaise aux incultes de la nouvelle religion Woke !


    • VDob 16 décembre 2021 13:48

      @Albert123
      On reconnaît bien là ce qui est chevillé au corps de tous les chrétiens, qu’ils le veuillent ou non : un antisémitisme compulsif, invariable, inaltérable.


    • Ben Schott 16 décembre 2021 14:09

      @VDob
       
      L’antisémitisme est un concept qui date du XIXe siècle. Le christianisme est sans nul doute un anti-judaïsme, et ce qui est probablement chevillé au corps de tous les juifs, qu’ils le veuillent ou non, c’est leur certitude de faire partie du peuple élu.
       
      Vous êtes juif ?...  smiley
       


    • VDob 16 décembre 2021 14:31

      @Ben Schott
      Oui, bon, soit. Cela revient grosso modo au même mais admettons.
      Non, pas juif. Ce qui me permet d’ailleurs d’avoir une objectivité sur le judaïsme que beaucoup de juifs probablement n’ont pas !


    • Yann Esteveny 16 décembre 2021 17:08

      Message à Monsieur Ben Schott,

      Je vous cite : « Le christianisme est sans nul doute un anti-judaïsme. »
      Vous faîtes une erreur commune sauf si vous êtes bien sûr un juif talmudiste car cette position serait alors défendable intellectuellement. Je me permets d’éclaircir ce point uniquement pour mettre en lumière comment ceux qui comme l’auteur de l’article assimilent le passé à un obscurantisme deviennent des obscurantistes modernes et pourquoi le passé éclaire finalement le présent.

      Le christianisme est la continuation du judaïsme du Ier siècle. Le nouveau judaïsme Talmudique du Vème siècle jusqu’à nos jours est assurément un anti-christianisme.

      Pour un juif talmudiste, le christianisme est dès le début un anti-judaïsme. C’est intellectuellement défendable si l’on nie le Christ, les Évangiles, etc...

      Respectueusement


    • VDob 16 décembre 2021 17:37

      @Yann Esteveny
      Bof, je ne suis pas juif talmudiste, et je vois très bien l’antijudaïsme dans le christianisme. Il suffit de relire les prêches de l’époque pour s’en rendre compte. Les juifs étaient les tenants d’une religion concurrente, désignés comme « impurs », etc.
      L’antijudaïsme, qui a donné l’antisémitisme, est consubstantiel du christianisme, puisque celui-ci a été créé dans l’objectif très précis de contrer le judaïsme...
      Il faut dire qu’à l’époque on manquait cruellement d’imagination.


    • Pascal L 17 décembre 2021 12:24

      @VDob
      Les Talmud sont aussi de magnifiques déclarations d’antichristianisme. En dehors du mouvement des rabbins et des divers mouvements messianiques, les Juifs du premier siècle se sont massivement convertis au christianisme, au point que Jérusalem était une ville chrétienne dès le 4ème siècle. Lors de la conquête de Jérusalem en 614, les Perses ont fait appel à des supplétifs juifs et nazaréens. Ils ont confié la gestion de la ville aux juifs qui ont commencé par chasser les Nazaréens. Ceux-ci se sont vengés, car ils sont à l’origine de l’islam en allant chercher les arabes pour reprendre la ville. Donc en 614, les juifs se sont attelés à la reconstruction du Temple, ce qui n’a pas plus aux chrétiens majoritaires qui ont assassinés quelques dirigeants juifs. En rétorsion, les juifs ont massacré environ 30000 chrétiens. Les Perses ont fini par virer les juifs en 617. 
      Vous voyez, les relations entre juifs et chrétiens n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille. Mais bon, le Dieu que nous prions nous demande de demander pardon et de pardonner pour accéder à son salut, aussi, la situation s’est bien améliorée depuis cette époque. Cela fait que l’antisémitisme ne peut pas être consubstantiel du christianisme, car nous y perdrions notre âme. Nous n’avons jamais considéré que le christianisme devait contrer le Judaïsme mais nous n’avons jamais empêché les Juifs de se convertir. Jésus parle d’accomplir la loi de Moïse car l’amour de Dieu contient chacun de ses commandements, en aucun cas de la remplacer. Jésus est toujours vivant pour nous et une partie des chrétiens a déjà fait l’expérience de la rencontre avec Jésus vivant qui nous donne amour et joie. C’est toujours par l’acceptation de l’amour de Dieu que la rencontre est possible. Vous devriez essayer, Jésus est toujours prêt à rencontrer ceux qui le demandent sans vérifier le certificat de baptême.


  • wagos wagos 15 décembre 2021 15:20

    Et la Vierge , hein ? en cloque du Pigeon Blanc...Ah la salope, !! et le pauvre cocu de Joseph alors .....


    • Samson Samson 17 décembre 2021 14:40

      @wagos

      Contrairement au matriarcat dont la filiation relève de l’évidence biologique, la filiation patrilinéaire est - depuis les origines il y a approximativement 10.000 ans du patriarcat jusqu’à l’invention du test génétique de filiation (années 1980) qui en signe le terme - un concept purement légal et de droit.
      Et il n’y a guère que la confusion faisant rage dans notre belle post-modernité pour prétendre confondre « père » et « géniteur », ou encore « sexe biologique » et « genre », ...

      Le mythe évangélique a tout le moins mérite d’être explicite à ce propos, ce que trop peu s’avisent de souligner !

      Pour rappel aussi, le cocufiage va de pair avec tromperie, ce qui n’est aucunement mentionné dans le récit évangélique.

      Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations !


  • Yann Esteveny 15 décembre 2021 15:30

    Message à tous,

    J’ai voté pour les excellents articles bloqués en « modération » Agoravox depuis des semaines mais aussi pour cet article lamentable afin d’en montrer le ridicule.

    Alors que la propagande du Régime sature l’espace médiatique pour réaliser le Great Reset dans sa marche forcée vers le Nouvel Ordre Mondial, ce membre de la première heure de la LREM compte nous protéger des fameuses « fake news » en nous apportant ses lumières sur le christianisme.

    Il n’est pas permis à tous de prétendre nous éclairer sur des faits d’il y a deux millénaires tout en nous plongeant dans les ténèbres au présent !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 décembre 2021 15:51

      @Yann Esteveny
      Vous vous définissez comme : « Chrétien catholique français. Fidèle aux anciens pasteurs. »

      Pasteur ? vous voulez dire berger ? Berger comme l’était Abel (G. 4.02) il y a qlqs 6000ans ?
      Vous me faites penser à Zemmour, encore plongé dans le passé... dans l’obscurantisme. Voyons, il est temps de vous mettre à la page, celle des temps modernes.


    • Yann Esteveny 15 décembre 2021 16:11

      Message à Monsieur P.-A. Teslier,

      Le nombre de vos articles publiés sur le christianisme ne laisse pas entendre qu’il soit nécessaire de vous préciser la notion de pasteur.
      Si vous considérez que le passé est l’obscurantisme, il est normal que les temps modernes présents vous paraissent lumineux. Tout parait étonnamment neuf pour les ignorants.
      Pour vous aider dans vos publications et dans votre chasse aux « fake news », je vous propose d’écrire un article sur ce thème :
      https://www.numerama.com/politique/790261-comment-une-fake-news-transphobe-sur-brigitte-macron-sest-elle-propagee-en-ligne.html

      Respectueusement


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 11:18

      @P.-A. Teslier

      l’époque moderne de..1492 -1792 ?
      Les « Temps modernes » de Charlot ?
      ...
      Moins on connait du passé plus il semble obscure


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 décembre 2021 11:58

      @Yann Esteveny
      en nous apportant ses lumières sur le christianisme.

      Il ne s’agit pas du christianisme, mais du solstice d’hiver et des traditions païennes. Elle se perpétuent jusqu’à nos jours, malgré les efforts du Vatican pour les éradiquer.


    • VDob 16 décembre 2021 13:52

      @Yann Esteveny
      C’est fou d’arriver à écrire 9 lignes pour au final ne dire absolument rien.


    • Yann Esteveny 16 décembre 2021 17:25

      Message à avatar Captain Marlo,

      Je vous remercie même si j’étais quelque peu au courant qu’avant la naissance du Christ d’autres fêtes païennes existaient. Ne soyez pas désespéré des fêtes païennes d’antan car elles reviennent en force aujourd’hui.
      Je vous laisse deviner ce que « Santa Klaus Schwab » a prévu comme cadeau pour les enfants cette année.

      En vous souhaitant le Joyeux Noël que vous préférerez.

      Respectueusement


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 15:41

    Tiens qui revoilou, la véritable naissance serait le jour de l’épiphanie (6 janvier : la galette des 3 rois mages....


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 décembre 2021 16:06

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Bonsoir chère.
      Oui tjs là pour apporter la vérité historique et scientifique. Et combattre l’obscurantisme de toutes les religions.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 15:50

    Amusant, mais dans le calendrier grégorien : la période du 13 au 24 décembre était zappée... S’endormir un 13 et se réveiller un 24 devait être assez perturbant..


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 15 décembre 2021 15:59

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      calendrier grégorien ?? Vous voulez dire Julien, celui de Jules César, car comme vous le savez là aussi, il y a eu « emprunt » juste pour corriger les années bissextiles que Jules César n’avait pas intégrées... ne les connaissant pas.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:29

    Ah oui, César, pour les Césariennes il est bien là...


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2021 16:36

    Non, Noël a bien eu lieu le 25 décmbre.

    https://www.agoravox.fr/commentaire6136217

    Et le 25 décembre -3 :

    https://www.agoravox.fr/commentaire6136192

     


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:36

    Notez que d’un point de vue astrologique, le christ aurait du naître à une certaine conjonction précise des astres.. Véritable naissance de Jesus-Christ... pour astrothème, il serait né un 28 février moins six avant J.C. (en toutes logiques dans le signes des poissons bien sûr...). https://www.astrotheme.fr/astrologie/J%C3%A9sus-Christ


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:43

    Né un 25, il serait capricorne. Certes Moïse avait des Cornes... Mais Jésus est bien lié aux poissons.. autre hypothèse : C’est sur ces bases qu’au début du VI e siècle, le moine Denys le Petit place l’annonciation le 25 mars et la naissance de Jésus neuf mois plus tard, le 25 décembre de l’année 753 de Rome (c’est-à-dire l’année -1 du calendrier actuel), principalement pour qu’elle coïncide avec le début d’un cycle pascal. Les astres eux sont bien réels... autre hypothèse... l’étoile de bethléem : https://www.lepoint.fr/societe/l-etoile-des-rois-mages-a-t-elle-existe-05-01-2013-1608842_23.php


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:49

    Voilà qui me paraît plus exact : une conjonction Jupiter-saturne en poisson : 

    Constellations des poissons

    « Les écrits de l’Ancien Testament, notamment le Livre de Daniel, font mention de la venue d’un grand roi sur ces terres, souligne l’astrologue et écrivain Denis Labouré. Depuis l’exil des Juifs à Babylone, les lettrés perses connaissaient parfaitement les traditions rapportées par ces textes. Le ballet des astres en l’an 7 av. J.-C. aiguise leur curiosité : une longue tradition orientale rapporte que certaines conjonctions de Jupiter et Saturne annoncent la naissance d’un empire, d’un maître ou d’un prophète. Celle de l’an 7 av. J.-C. s’est produite dans la constellation des poissons, or toute constellation faisait référence à un morceau du monde connu. Et celle des poissons indiquait, entre autres, la terre de Palestine... ». Rappelons-nous de la fameuse conjonction de jupiter-Saturne, le 21 décembre 2020... Perso, je m’en souviens. mon amie Martine a eu un petit fils qui fut appelé : CLOVIS... 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:53

    Le dieu solaire est orthodoxe. LE PANTOCRATOR. Rien à voir avec celui de Rome... 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 décembre 2021 16:57

    L’année zéro n’existe pas dans l’ère chrétienne (Anno Domini) , ni dans le calendrier grégorien ni dans le calendrier julien. L’année -1 précéde donc immédiatement l’an 1. Elle n’existe pas non plus dans le calendrier révolutionnaire français qui commence directement à l’an I. C’est Denys-le-Petit, moine scythe mort.


  • Buzzcocks 15 décembre 2021 17:01

    Noel est surement une fable mais il a, au moins, le mérite d’être une fête qui permet aux familles de se réunir, et même si on peut dénoncer le mercantilisme, ça reste quand même un moment sympa dans l’année. Les gens décorent leurs bureaux, dans le service à côté, ils se sont offerts des petits cadeaux (même si Veran ne veut pas qu’on se regroupe), bref, c’est bon enfant et festif. C’est comme la galette des rois, on s’en fout de Balthazar, c’est juste un prétexte pour boire du cidre avec les collègues. 

    Je trouve quand même plus sympa de fêter Noel avec son hypothétique faux prophète que de fêter black friday.


  • Decouz 15 décembre 2021 17:24

    Noël gagne en popularité depuis plusieurs années et est associé à l’occident. La fête de Noël se nomme 圣诞节 « Sheng Dan Jie » et le Père Noël est connu sous le nom de 圣诞老人 « Shen Dan Lao Ren »...

    Comme dans tous melting pots, la globalisation fait naître un syncrétisme et certaines traditions de Noël typiquement chinoises se développent. C’est le cas par exemple de l’habitude d’offrir des pommes la veille de Noël. Appelé « Douce Nuit » (Ping’an Ye 平安夜), le Réveillon de Noël est une traduction directe du chant « Douce Nuit ». Le mot « pomme » en mandarin étant proche du mot » paix », le fruit est devenu un symbole de l’esprit de Noël et de nombreux magasins offrent à la vente des pommes enveloppées dans du papier coloré...

    Au New Century Global Center, le plus grand centre commercial du monde situé à ChengDu, on retrouve aussi la star du moment : le Père Noël. On notera tout de même que pour la plupart des chinois fêtant Noël, cette célébration est vue comme une occasion de se retrouver entre amis plus qu’une fête familiale.

    https://talentstravel.com/2019/les-touristes-chinois-et-noel/


  • Jonas Jonas 15 décembre 2021 17:25

    Noël, c’est la fête de la joie et l’espérance, la famille du petit Jésus persécutée trouve chaleur, refuge et sécurité dans une simple grotte, entourée de paille et d’animaux de la ferme.
    C’est cet esprit de Noël que l’on retrouve dans les chants traditionnels catholiques.

    Noël est une fête célébrée dans toute les familles européennes et le Monde chrétien depuis plus de 1500 ans.

    Et n’en déplaise à Mr Teslier, Noël (traduit du vieux français « naissance ») est la fête de la naissance de Notre Seigneur Jésus Christ fêtée le 25 décembre, comme rapportés dans les textes anciens de la Bible et les manuscrits de la Mer Morte trouvés à Qumran.


    • Yann Esteveny 15 décembre 2021 17:49

      Message à Jonas,

      Les hommes ont accueilli Dieu fait homme dans une étable et l’ont mis à mort sur une croix. Cet article fera donc bonne mesure avec le reste !
      La naissance de Notre Seigneur Jésus Christ est également une fête qui met en avant les enfants et la difficulté des parents pour protéger les enfants. Inutile de vous dire que ceux qui ne voient pas le massacre des Innocents hier, ne le voient pas aujourd’hui et ne le verront pas demain.

      Respectueusement


  • Rinbeau Rinbeau 15 décembre 2021 18:18

    LA NAISSANCE DE L’ENFANT JESUS PARAIT-IL !

    ET L’IMMORTALITE DE NOTRE CHER PERE NOEL !

    PETIT MACRON ROTHSCHILD

     

     

    C’est la belle nuit de Noël,

    La neige étend son blanc manteau

    Et les yeux levés vers le ciel,

    A genoux les petits prolos,

    Avant de sauter les taulières

    Font une dernière prière.

     

    Petit macron Rothschild,

    Quand tu descendras du ciel,

    Avec des milliards par milliers,

    N’oublie pas mon petit billet.

    Mais avant de partir,

    Il faudra te repentir

    Dehors, si les chômeurs ont froid

    C’est un peu à cause de toi.

     

    Il me tarde tant que le jour se lève

    Pour voir si tu m’as apporté

    Tous les beaux boulots que je vois en rêve

    Et que je t’ai commandés.

     

    Petit Macron Rothschild,

    Quand tu descendras du ciel,

    Avec des ordonnances par milliers,

    N’oublie pas de les oublier.

     

    Le marchand de sable est passé,

    Les prolos vont faire dodo,

    Et tu vas pouvoir commencer,

    Avec ton coffre sur le dos

    Au son des cloches des églises,

    Ta distribution de surprises.

     

    Petit Macron Rothschild,

    Quand tu descendras du ciel,

    Avec des milliards par milliers,

    N’oublie pas mon petit billet.

    Si tu dois t’arrêter,

    Sur les toits du monde entier

    Tout ça avant demain matin,

    Mets-toi vite en marche, en chemin.

     

    Et quand tu seras sur ton beau nuage,

    Et que tu cherches ma maison

    Je n’ai pas été tous les jours bien sage,

    J’habite un bien petit carton.

     

    Petit macron Rothschild

     smiley


  • Pascal L 15 décembre 2021 22:52

    Pour le 25 décembre, vous trouverez une démonstration complète dans le livre « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire - Légendes pieuses ou récits véridiques » de Bruno Bioul. Cela part des deux périodes de service au Temple dans l’année pour Zacharie, complété par un calendrier trouvé dans les grottes de Qumran. La conception de Jean se trouverait en septembre, sa naissance 9 mois plus tard et la naissance de Jésus encore 6 mois plus tard et vous arrivez en décembre. Par ailleurs, Saint Hyppolyte de Rome donne, entre 202 et 204, les dates du 25 avril et du 25 décembre comme dates possibles pour la naissance de Jésus. C’est donc avant la proclamation de Sol Invictus le 25 décembre en 274. Ceci dit, il peut être né n’importe quel jour sans que cela change quelque chose pour les Chrétiens.

    C’est bien Sol Invictus qui a été créé pour cacher la fête de Noël, sans succès. Les tentatives actuelles pour faire de Noël la fête du père Noël seront probablement également un échec car le père Noël est une coquille vide sans Jésus.


    • Pascal L 15 décembre 2021 22:55

      @Pascal L
      J’ajouterai que faire du 25 décembre le solstice d’hiver, c’est vraiment se moquer des astronomes romains. Le diamètre de la Terre était maculé avec une bonne précision dès les 2ème siècle avant notre ère, alors une telle erreur de calcul du solstice, cela ne fait vraiment pas sérieux...


    • Pascal L 15 décembre 2021 22:56

      @Pascal L
      calculé


  • juan 16 décembre 2021 05:24

    Je n’aime pas cette question qui a une connotation anti-chrétienne ! Tout le monde s’en fout, ce qui est important c’est l’immense impact que cette fête de la Nativité représente pour le monde entier, y compris dans les populations non pratiquantes. Poseriez vous la question de savoir si Mahomet a bien épousé Aïcha ou s’il a bien assassiné son moine orthodoxe, ou s’il a bien survolé Jérusalem avant de l’envahir.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 décembre 2021 10:03

      @juan
       vous dites : « Poseriez vous la question de savoir si Mahomet a bien épousé Aïcha ou s’il a bien assassiné son moine orthodoxe, ou s’il a bien survolé Jérusalem avant de l’envahir. » ON S’EN FOUT !

      Mais, poseriez-vous la question de savoir si le dieu des chrétiens a bien :

      • créé la Terre avant le Soleil (G : 1.1 à 1.10) ;
      • arrêté la course du Soleil et la Lune, à Gabaon, afin que l’un de ses disciples, Josué, gagne une guerre (J. 10-13) ;
      • fait les premiers hommes directement : forgerons (G. 4.22), c’est-à-dire, selon la science humaine, durant l’âge du fer (il y a à peine 3500 ans) ; bergers et cultivateurs (G. 4.2) ; constructeurs de villes (G. 4.17) ; etc. ;
      • fait la femme indéfiniment soumise et dominée par l’homme (G. 3.16), etc. ;
      • prononcé une parole inoubliable « j’ai soif » (Jean. 19-28) ;
      • Etc. et quelques autres douceurs chrétiennes dont même le Coran évite de parler.


    • Pascal L 16 décembre 2021 11:59

      @P.-A. Teslier
      Il ne sert à rien de vous apporter la preuve que vous vous trompez, car vous ne changeriez pas d’avis. Votre problème n’est pas Dieu mais vous-même. Il ne fait aucun doute pour moi que votre réaction fait suite à des blessures que vous avez reçues, peut-être dans votre petite enfance, ce qui ferait que vous n’en n’avez peut-être aucun souvenir. Face à des blessures, nous avons souvent la volonté de se montrer plus fort que celui qui nous blesse mais le résultat est de blesser d’autres personnes et si tout le monde faisait ainsi, il n’y aurait que de la violence sur Terre. Peut-être que vous avez regretté à ce moment que Dieu ne vienne pas vous venger, mais le Dieu que je connais ne connait pas la vengeance. Il peut venir vous aider, mais seulement dans une logique de pardon. Dieu vous a fait libre, mais il a également fait libre ceux qui vous ont blessé. Ne perdez pas cette liberté avec votre ressentiment ; il vous fait plus de mal que de bien.


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 12:41

      @P.-A. Teslier
      « ...et quelques autres douceurs chrétiennes dont même le Coran évite de parler... »

      Merci de partager ces intéressantes connaissances.
      Dieu ayant été révélé à Mahomet par l’archange Gabriel reconnu par sa femme chrétienne...


    • Pascal L 17 décembre 2021 11:46

      @L’apostilleur
      Son épouse n’était pas chrétienne mais nazaréenne dans la mesure où nous pouvons faire confiance à la Sirah, ce qui est loin d’être acquis. Quand à l’archange Gabriel, il n’a rien dicté à Muḥammad car il n’aurait pas arrêté de se contredire. Le Coran a été rédigé à partir d’un catéchisme nazaréen dont on retrouve des traces dans des textes apocryphes et complété par les injonctions des califes qui se sont succédés pendant près de deux siècles.


    • L'apostilleur L’apostilleur 18 décembre 2021 10:14

      @Pascal L
      « ...Son épouse n’était pas chrétienne mais nazaréenne.. »
      Les nazaréens étaient des judéo-chrétiens qui avaient reconnu en Jésus le Messie.
      Aujourd’hui des juifs messianiques. 
      Il n’y a rien d’étonnant à ce que l’archange Gabriel soit le messager identifié par sa femme. Il est présent dans les histoires juives et chrétiennes dont s’est largement inspiré le Coran


  • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2021 06:53

    on a quand même eu du bol ... à quelques jours près jésus naissait en l’an 2 après lui et ça foutait un sacré bazar ...


    • Pascal L 16 décembre 2021 14:57

      @nono le simplet
      En réalité, il est né quelque part entre l’année -4 et l’année -2 avant lui et cela ne change pas la face du monde.


  • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2021 09:33

    La bible ayant été transmise de bouche a oreilles et écrite 2 siècles après la mort du christ on peut se poser des questions sur son contenu surtout que plusieurs fois la religion a mis ses griffes dedans la remaniant a son idée ....


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 décembre 2021 09:52

      @zygzornifle

      Bref, comme l’a écrit Albert Einstein ( le savant bien connu), le 3 janvier 1954, dans sa fameuse lettre à son ami Erik Gutkind : « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. »

      CQFD !


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 10:59

      @zygzornifle

      Étonnamment, les archéologues ont souvent validé ce qu’ils appellent la tradition orale sur plusieurs siècles contrairement aux effets du jeu le « téléphone arabe » .


    • VDob 16 décembre 2021 14:02

      @P.-A. Teslier
      Une chose tout à fait intéressante concernant le mot « dieu » est son étymologie. Il viendrait du sanskrit « dyaus », qui signifie littéralement « dans le ciel ».
      C’est à dire que les ancêtres des occidentaux ont calé sur une vérité prétendument révélée un mot qu’ils avaient déjà, ce qui, pour une révélation, est quand même étrange.


    • Pascal L 16 décembre 2021 15:22

      @zygzornifle
      La transmission orale a duré bien moins longtemps que ce que vous prétendez. Il existe par exemples au moins deux textes en Araméens qui disent que Matthieu a récité son Evangiles pendant 6 ans et l’a mis par écrit la 7ème année. Cela nous place l’écriture en Araméen de l’Evangile en l’année 37. Il est intéressant de voir l’Evangile en Araméen contenu dans la Peshitta, la Bible des Assyro-chaldéen, toujours araméophone. Cet Evangile reprend le même texte, celui qui est connu par plus de 24000 manuscrits. Cet Evangile a aussi la particularité de contenir des balises facilitant l’apprentissage du texte. Ainsi, le texte est rimé et rythmé et le mot qui finit chaque paragraphe est aussi celui qui commence le paragraphe suivant. Ces balises ne se retrouvent pas dans les autres textes que nous connaissons, car il est impossible de les conserver à la traduction tout en maintenant intacte la structure du texte. Nous pouvons donc affirmer que cet Evangile en Araméen est le texte original qui a servi de base à toutes les traductions. Il ne faut pas confondre cet Evangile avec un autre texte qui a été traduit du Grec à l’Araméen vers le 4ème siècle. Cet autre texte ne contient plus ces balises.

      Par ailleurs, les Evangélistes n’ont pas le beau rôle dans ces textes et il serait étonnant que le texte ne soit pas le reflet de la vérité car tout auteur de roman se donne le meilleur rôle... Tous les éléments de contexte (lieu, personnages, événements) contenus dans les Evangiles sont confirmés part les historiens.

      Aujourd’hui, plus aucun historien ne remet en cause l’authenticité de ces textes, même si rien ne vous oblige à croire à l’enseignement de Jésus. 

      Donc si vous avez des infos sur des manipulations qui n’ont jamais été publiées, faites-en donc la révélation au monde qui sera intéressé par votre érudition.

      Jésus n’ayant parlé que du salut après la mort, je m’étonne que vous vous intéressiez à ce texte qui ne semble pas vous concerner. Il a promis ce salut aux personnes qui accepteront l’amour de Dieu, mais nous ne savons pas grand chose pour ceux qui le refuseront. Seront-ils sauvés contre leur gré ? Iront-ils en enfer ou disparaîtront-ils après la mort ? Ce dernier point semble avoir leur préférence mais nous n’en savons rien.


    • Pascal L 16 décembre 2021 15:31

      @VDob
      Origine indo-européenne qui passe par le latin deus. La révélation ne s’est pas faites en un jour. Certaines intuitions des religions anciennes nous semblent justes aujourd’hui, mais pour avoir la révélation de l’amour de Dieu, il nous faut attendre Jésus, même si cela apparaît en filigrane dans l’Ancien Testament, en particulier dans les Psaumes.
      Encore aujourd’hui, notre connaissance de Dieu s’améliore avec, entre autres, les progrès des sciences. Les dogmes de l’Eglise Catholique ne sont en rien des commandements. Il s’agit de la photographie instantanée de ce que nous savons sur Dieu. Ces dogmes sont donc appelés à s’améliorer, mais pas trop vite, car tout cela avance à la vitesse du consensus qui reste les mode de décision de l’Eglise. Pas question de se contenter d’un vote majoritaire.


    • Pascal L 16 décembre 2021 15:35

      @L’apostilleur
      Autant que je sache, les archéologues ne s’intéressent pas aux traditions orales mais aux faits enfouis sous la terre. Quand aux traditions orales, contrairement au téléphone arabe, elles suivent des règles très précises qui facilitent l’apprentissage, apprentissage qui peut durer assez longtemps.


    • VDob 16 décembre 2021 16:45

      @Pascal L
      Si, elle s’est faite en un jour, rappelez vous : Momo était sur sa montagne et tout d’un coup le buisson qui s’enflamme, la foudre, les tablettes. Encore mieux qu’à Hollywood.


    • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 16:57

      @Pascal L
      « ...Autant que je sache, les archéologues ne s’intéressent pas aux traditions orales... »

      Si souvent. Ils sont mis à contribution pour les vérifier. Notamment en Israël. 


    • Pascal L 16 décembre 2021 17:56

      @VDob
      Pour Momo, le Coran se contredit sur ce point.


    • Pascal L 16 décembre 2021 18:02

      @L’apostilleur
      Il leur a fallu beaucoup de temps pour se débarrasser de ces traditions. Au début, les ruines étaient datées en utilisant la chronologie de la Bible. Puis est venu la datation au carbone-14 et tout a été changé. Lisez « La Bible dévoilée » d’Israël Finkelstein et Neil-Asher Silberman. Cela aura pour avantage d’arrêter de lire la Bible au sens littéral. Les mythes doivent être pris pour ce qu’ils sont, un simple support. Seul ce que la Bible dit de Dieu a des chances d’être inspiré. Dieu n’a pas besoin de raconter ce que des hommes disent d’autres hommes.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 décembre 2021 12:24

      @Pascal L
      Oui je l’ai lu il y a longtemps déjà et j’y ai fait référence en allant dans votre sens.
      Cependant, la tradition orale a aussi été vérifiée. Aussi longtemps qu’elle ne sera pas contredite sans défier le bon sens, la prudence peut s’imposer


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 décembre 2021 15:03

      @Pascal L

      Vous avez raison. Je rappelle que la Bible dont parle Israël Finkelstein et Neil-Asher Silberman, c’est la Bible hébraïque, pas celles des chrétiens !


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 décembre 2021 19:01

      @P.-A. Teslier
      « .. la Bible hébraïque... », partie de la Bible des chrétiens (l’Ancien Testament).


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 20 décembre 2021 09:27

      @L’apostilleur

      Vous avez raison. Je rappelle que la Bible dont parle Israël Finkelstein et Neil-Asher Silberman, c’est la Bible hébraïque, pas celles des chrétiens !


  • xana 16 décembre 2021 10:07

    La bible... Décidément vous n’êtes pas capables de voir plus loin que quelques propagandistes juifs deux ou trois siècles avant JC. Pour vous ce qu’ils ont écrit est la vérité absolue !
    Vous êtes comme les juifs avec leur torah, ou les musulmans avec leur coran : Arcboutés sur une pseudo-révélation qui fait de vous les « enfants de dieu » donc les propriétaires de l’univers. Et qui vous permet d’en user à votre seul profit.
    Tous ces « livres saints » ne sont donc que votre certificat de propriété. Ce n’est pas un Dieu que vous adorez, mais le démon de la cupidité.

    Malheureusement ce certificat est (évidemment) un faux.
    Vos « religions » permettent à vos clergés de vivre en parasites sur vos économies. En vous promettant « la vie éternelle » ! Quelle naïveté !

    Depuis les débuts de l’histoire, l’humanité compte en moyenne plus de 75% de gogos, prêts à croire n’importe quel charlatan. Dans le reste il faut compter des soumis qui font semblant de croire pour avoir la paix. Et il y a très peu d’êtres humains capables de se poser des questions. C’est vrai aujourd’hui pour la « pandémie », mais ca l’a toujours été pour les religions.

    Notre espèce n’est qu’une bande de chimpanzés habillés, bruyants, menteurs et crédules. Les quelques exceptions n’empêcheront pas la fin catastrophique de notre espèce : Nous ne sommes pas assez intelligents pour l’éviter...


    • VDob 16 décembre 2021 14:10

      @xana
      Le problème est que vous ne pouvez pas dire que ces certificats sont des faux. C’est le problème des croyances. On ne peut pas prouver qu’elles sont vraies, mais on ne peut pas prouver qu’elles sont fausses non plus.
      C’est pour cela que le judaïsme est une arme si redoutable sur laquelle tant de civilisations se sont cassées les dents. Comme il repose entièrement sur des questions de croyance, il est fondamentalement indémontable.
      A noter qu’inversement, personne ne vous oblige à y croire dans la limite des stocks de tolérance disponibles, bien sûr...


    • Pascal L 16 décembre 2021 15:48

      @xana
      Contrairement au judaïsme et à l’islam, le christianisme n’est pas basé sur un livre. C’est la rencontre directe avec Dieu qui fonde la foi. Les Evangiles indique le chemin, mais nous ne sommes que dans la croyance sans cette rencontre. Tant que vous n’avez pas fait cette rencontre, vous pouvez penser ce que vous voulez et après cette rencontre, il n’est pas nécessaire de vous indiquer ce que vous devez penser.
      Mais vous avez raison, il y a plus de 75% de la population prête à croire n’importe qu’elle idéologie.


    • VDob 16 décembre 2021 16:48

      @Pascal L
      S’il n’avait pas été nécessaire d’orienter les gens de manière autoritaire, les romains n’auraient pas interdit aux gens de faire des sacrifices dans le cadre privé. Or, c’est ce qu’ils ont fait.


    • Pascal L 16 décembre 2021 17:55

      @VDob
      Tous les pouvoirs politique ont cherché à maîtriser le pouvoir spirituel comme une manière de durer dans le temps. Les chrétiens ont toujours considéré le pouvoir temporel comme étant lié à Satan (Voir Luc 4, 5-7) ce qui n’était pas apprécié du pouvoir temporel. Il n’y a pas de sacrifices dans le christianisme.


    • VDob 16 décembre 2021 17:58

      @Pascal L
      Si, il y a celui du Christ.


    • Pascal L 16 décembre 2021 18:05

      @VDob
      Le sacrifice du Christ, exécuté une fois pour toute le 7 avril de l’année 30 et par les Romains eux-même. Ils n’avaient donc pas besoin de l’interdire ensuite.


  • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 10:36

    @ l’auteur 

    « ...Constantin est le promulgateur de la religion chrétienne... »

    Non. C’est Théodose Ier.

    Constantin l’a légalisée

    https://onenpensequoi.over-blog.com/2021/05/a-venise-une-curieuse-statue-conduit-a-un-moment-crucial-de-l-histoire-chretienne.html


  • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 11:04

    @ l’auteur 

    « ...Et bien sûr, le plus énorme des »emprunts«  : les 3/4 de la Bible dite chrétienne sont, en fait, 100% de la Bible hébraïque ... »

    Vous découvrez l’eau chaude.


    « ...(cela fera l’objet d’un prochain papier)  .. »

    Suggestion ; vérifiez sources de vos sources, ce sujet suppose des investigations sur plusieurs milliers d’années 


  • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 11:08

    @ l’auteur 

    « ...le dieu des chrétiens aime bien la guerre et les victoires militaires... »

    Comme celui des juifs, des musulmans...


  • VDob 16 décembre 2021 13:43

    Un point intéressant, également : l’étymologie du mot « Noël ».

    Deux écoles s’affrontent. Pour les uns, il viendrait du latin « natalis », en référence à la naissance du nommé Jésus. Pour d’autres, il viendrait du grec « neo helios », qui signifie littéralement « nouveau soleil »...


    • Pascal L 16 décembre 2021 16:01

      @VDob
      En Araméen, Qdr, la naissance ou la nativité. Les Evangiles ayant été écrits originellement en Araméen et non en Grec, c’est bien ce sens qui doit être utilisé. Les Musulmans en ont fait la descente du Coran en instituant Al Qadr comme dernier jour du Ramadan.
      Ceux qui prétendent que cela vient de « neo helios » prennent les astronomes grecs pour des billes. Ils n’est pas possible qu’ils se soient trompés de 4 jours pour calculer le solstice alors qu’ils avaient déjà calculé le diamètre de la Terre depuis plus de deux siècles.


    • VDob 16 décembre 2021 16:51

      @Pascal L
      Oui et non. Il n’est indiqué nulle part que la fête de Noël était censée être pile le jour du solstice. Une fête de « Neo Helios » pouvait très bien être organisée quelques jours plus tard, sachant que le rallongement des jours n’est effectivement perceptible qu’à partir du 23 ou 24, généralement.


    • Pascal L 16 décembre 2021 17:19

      @VDob
      Certes, mais les astronomes ne fondent pas sur un sentiment. Il est assez facile de faire des alignements avec des piquets ; cela se pratiquait déjà à Stonehenge et cette méthode est assez précise pour ne pas se tromper de jour. Sachez tout de même que le diamètre de la Terre a été calculé avec une très bonne précision (39375 km) par Eratosthène plus de deux siècles plus tôt. Alors ce genre d’erreur, ça ne peut pas passer.
      Quand au rallongement des jours, il commence le 12 décembre le soir et le 1er janvier le matin... Nous ne sommes pas sensible à une valeur moyenne et votre argument ne tient pas.


    • VDob 16 décembre 2021 17:45

      @Pascal L
      Mais je vous répète qu’il est tout à fait possible que la fête du solstice ait lieu, à cette époque, plusieurs jours après le solstice, et ait porté le nom de « fête de Neo Helios ». La preuve en est que les romains fêtaient leur fête du soleil le 25 décembre, qui n’était pas non plus le jour du solstice.


    • Pascal L 16 décembre 2021 17:50

      @VDob
      Vous pouvez le répéter 200 fois, cela n’augmentera pas sa vraisemblance.
      Les Romains ont commencé à fêter Sol Invictus bien après que les chrétiens aient commencé à fêter Noël le 25 décembre. L’argument fonctionne à l’envers. Si les Romains ont choisi le 25 décembre, c’était pour faire de l’ombre à la fête de Noël, tout comme aujourd’hui on tente de faire du 25 décembre la fête du Père Noël. Est-ce si insupportable de fêter la naissance d’un enfant ?


    • VDob 16 décembre 2021 23:43

      @Pascal L

      Fixation du jour de Noël

      Avant la christianisation de l’Occident, une fête appelée Dies Natalis Solis Invicti, « jour de la naissance du soleil invaincu » avait été fixée au 25 décembre par l’empereur romain Aurélien en 27421, comme grande fête du culte de Sol Invictus (le soleil invaincu). Aurélien choisit ainsi une date proche du solstice d’hiver, correspondant au lendemain de la fin des traditionnelles Saturnales romaines[réf. nécessaire] mais aussi au jour où la naissance de la divinité solaire Mithra22 est fêtée. Aurélien souhaite en effet unifier religieusement l’empire23,24,25, en choisissant cette date il contente les adeptes de Sol Invictus et du culte de Mithra tout en plaçant la fête dans la continuité des festivités traditionnelles romaines.

      Premières célébrations

      Pendant les trois premiers siècles de son existence, l’Église chrétienne ne s’est pas préoccupée de célébrer l’anniversaire de la naissance de Jésus-Christ dont elle ignorait d’ailleurs la date26. La première mention d’une célébration chrétienne un 25 décembre date de l’an 336 à Rome27,26.

      Source : Wikipédia

      En vous remerciant.


    • VDob 16 décembre 2021 23:45

      ligne 4, lire « en 274 »
      soit plus de 50 ans avant la fixation du noël chrétien le 25 décembre


    • Pascal L 17 décembre 2021 11:29

      @VDob
      Saint Hyppolyte de Rome donne le 25 décembre comme date de naissance de Jésus entre 202 et 204 soit 70 ans avant la fixation de Sol Invictus.


  • njama njama 16 décembre 2021 14:00

    d’après les récits de la mystique chrétienne Maria Valtorta, Jésus est né le 25 du mois de Casleu (Kisleu) ?« (2.99) Or, ce jour est celui de la Fête des Lumières (Hanoukka)

    Sa date de naissance vient donc enrichir le symbolisme du prophète envoyé aux Juifs_Hébreux . Elle permettrait de plus de faire coïncider la fête juive d’Hanoukka (date fluctuante en novembre / décembre) avec le Noël catholique et le Noël orthodoxe fêté en janvier.

    (voir dans la page « 586 > ») "Moi, je suis toujours une lampe allumée... et je voudrais que vous aussi le soyez. Je suis l’Encénie* Éternelle, Pierre. Sais-tu que je suis né justement le 25 du mois de Casleu "
    quelques paroles après, il dit :  »Je ne suis pas né à Nazareth, mais au milieu des ruines, à Bethléem." 

    * L’Encénie – nom féminin issu du grec egkainia ou Kainos (nouveau). C’est la fête (Hanoukka ou Chanukkah) que les Juifs célèbrent le 25 du neuvième mois (Kislev ou Casleu, soit novembre / décembre), en mémoire de la purification du Temple par Judas Macchabée, après qu’il eut été pillé et profané par Antiochus Épiphane.
    Cette restauration ou rénovation désignait non seulement celle que fit Judas Maccabée, mais l’Encénie s’applique aussi à la dédicace du Temple de Salomon et à celle que fit Zorobabel après le retour de captivité.
    Par la suite ce mot est passé dans l’Église sous le pape Félix (Félix I au IIIème siècle ou Félix III au Vème siècle ?) pour désigner la dédicace ou l’inauguration d’une église (2.99)

    * calendrier hébraïque wikipedia  ici > »Pour les mois de hèchvane et kislev, leur longueur est calculée en fonction de la date de la pleine lune (dichomènie) de l’année suivante, au mois de tichri, ce qui détermine la qualification donnée à l’année. Le mode de calcul évite que la fête sainte du Yom Kippour, le 10 tichri, tombe un vendredi ou un dimanche, c’est-à-dire la veille ou le lendemain du Chabbat (le septième jour, chômé, de la semaine juive qui commence un dimanche).


    • Pascal L 16 décembre 2021 16:08

      @njama
      L’Evangile de Maria Valtorta est un apocryphe. J’ai largement fait état des incohérences qu’il contient (des tomates en Israël, les Evangiles écrits en Hébreu, un horrible galimatia pour expliquer le péché contre l’Esprit-Saint...). En plus cet Evangile nous présente un Jésus vindicatif, très loin du Jésus des Evangiles. Je ne serai pas étonné que l’inspiration provienne de Satan.


    • itzi bitsy ㄈϤ尺Цら 16 décembre 2021 16:46

      @Pascal L

      pour les tomate , il n’ y as pas d ’erreur mais une mauvaise interpretation ...
      les physalis sont de la meme famille et bien presente au moyen orien et au japon .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Physalis


    • Pascal L 16 décembre 2021 17:32

      @ㄈϤ尺Цら
      Encore cette culture de l’excuse que nous trouvons dans toutes les idéologies. Lorsqu’un scientifique trouve une incohérence, il cherche l’erreur. Dans toutes les idéologies et en particulier dans l’islam, on invente une histoire non vérifiable qui réconcilie les termes de l’incohérence. SI nous trouvons ces fruits au moyen-Orient au XVIème siècle et beaucoup plus tôt en Europe, rien n’indique qu’ils auraient pu être consommé en Israël au premier siècle et encore moins qu’ils se soient appelés tomate alors que ce mot n’était pas connu. Le terme de cerise aurait été plus approprié. Vous voyez, votre excuse a entraîné d’autres incohérences qu’il va falloir expliquer par d’autres excuses. C’est sans fin. Pour moi, une excuse est un mensonge.


    • Xenozoid Xenozoid 16 décembre 2021 17:34

      @Pascal L

      la vérité aussi


    • Pascal L 16 décembre 2021 18:07

      @Xenozoid
      ÇA, ça concerne les énarques. Je suis scientifique et la Vérité est unique. La science permet d’ouvrir des fenêtres sur cette vérité, pas de l’embrasser dans son ensemble.


    • Xenozoid Xenozoid 16 décembre 2021 18:21

      @ Pascal L

      ÇA, ça concerne les énarques. Je suis scientifique et la Vérité est unique


      lol, ici tu me délivre la liberté, qui çelon toi ne concerne que des enarques, que tu es scientifique et que la vérité est unique

      Bravo, je n’ai jamais vu une défence de la vérité comme celle là, si on change vérité avec mensonge, il ne reste rien



    • Pascal L 16 décembre 2021 18:28

      @Xenozoid
      La Vérité dans la science se démontre alors qu’un énarque ne fait que l’énoncer sans donner les moyens de vérifier. Tout ce qui est annoncé comme vérité dans une idéologie n’est que du mensonge et le mensonge est partout. Parce que j’ai rencontré Dieu, je sais qu’il est la Vérité mais je ne possède pas la Vérité et personne ne possède Dieu.


    • Xenozoid Xenozoid 16 décembre 2021 18:48

      @Pascal L

      La Vérité dans la science se démontre alors qu’un énarque ne fait que l’énoncer sans donner les moyens de vérifier

      ou en fait ne fais que prouver que les vérités ne sont en fait que relative,bye


    • Pascal L 17 décembre 2021 11:26

      @Xenozoid
      La vérité scientifique se démontre mais reste définie dans le domaine où elle a été vérifié. C’est pour cela que je parle de fenêtres ouvertes sur la vérité mais en aucun cas de relativité. Si vous pensez que les lois de l’aérodynamique sont relatives, ne montez jamais dans un avion.


    • Xenozoid Xenozoid 17 décembre 2021 14:58

      @Pascal L

      je pensait plus,a l’optique,le pov, point of view,qui donc est relatif aux observations...a savoir chaques questions amene une autre,relative a la question,sus décrite,une vérité n’est donc d’apres toi que matérialiste et prouvé


    • Samson Samson 17 décembre 2021 15:01

      @Pascal L
      Si les apocryphes ont été exclus du canon retenu par l’Église, leur valeur n’en est pas moins la plupart du temps réelle, et ils ont largement contribué à alimenter et faconner dès les origines et jusqu’à nos jours l’imaginaire chrétien.
      Ceci dit, je ne connais pas l’Évangile de Maria Valtorta, mais je conviens que la présence de tomates en Israël antique apparaît des plus improbable et hors le premier verset de l’Evangile selon Saint-Jean une rédaction en araméen eut été nettement plus logique. smiley


    • Xenozoid Xenozoid 17 décembre 2021 15:03

      @pascal L

      par exemple, tu ne peut pas prouver que dieu existe, je ne peut pas prouver qu’il n’existe pas,sur quel optique pourrait on ensemble, voir la vérité ?


  • njama njama 16 décembre 2021 14:52

    Si la date de naissance de Jésus est le 25 ... la logique voudrait bien sûr que ce soit une date du calendrier juif.

    Et l’anniversaire de sa naissance est déjà passé !

    Lundi 25 Kislev 5782 = 29 novembre 2021

    https://fr.chabad.org/calendar/converter.asp?hdate=9/25/5782


    • Pascal L 16 décembre 2021 16:10

      @njama
      Les Evangiles ne sont pas des textes ésotériques. Cela ne changerait rien que Jésus soit né le 12 juillet.


    • njama njama 16 décembre 2021 16:38

      @Pascal L
      que Jésus soit né le 12 juillet...
      surtout 2 millénaire plus tard on s’en fout je suis d’accord

      cependant si (de Volonté Céleste ?) sa naissance fut à cette date qui célèbre chaque année Hanoucca Fêtes des Lumières dans le calendrier juif, cela ajoute à la portée symbolique, de sa naissance, en plus que c’est la période germination du blé, qui donnera le pain quotidien... puis eucharistique
      Tout cela n’a rien d’ésotérique à mon sens, il reflèterait plus une dimension harmonique


    • njama njama 16 décembre 2021 16:48

      comme l’indique Captan Marlo 16 dec 11:48 + haut
      Et le blé semé le 4 Décembre à la Ste Barbe.

      "Dans l’antiquité, selon le rite de fécondité, on plantait les grains de blés de la récolte précédente le 4 décembre. Une bonne germination durant l’hiver augurait d’abondantes récoltes pour l’année suivante. De nos jours, la tradition perdure et présage surtout la prospérité pour la famille si le blé est grand et robuste pour Noël."


Réagir