mardi 7 février 2017 - par Henry Moreigne

Non, il ne faut pas sauver le soldat Fillon

Hallali pour les uns, calice à boire jusqu’à la lie pour les autres, le Fillongate n’en finit pas de susciter de vives réactions. Et ce ne sont pas les excuses absolutoires présentées par un candidat paradoxalement droit dans ses bottes qui vont calmer le jeu. Prise au piège pour ne pas dire en otage par le mécanisme diabolique des Primaires, la droite républicaine a fait le choix, dans un réflexe clanique de se ranger au garde à vous derrière son champion dont elle a découvert avec effroi sa face sombre. Un choix peu courageux et bien périlleux. Elle avait le choix entre l’éthique et le déshonneur. Elle aura la défaite et le déshonneur.

Circulez, il n’y a rien à voir. Mettant en avant sa fraîche légitimité issue des Primaires, le candidat de la droite a appelé, ou plutôt intimé à son camp de faire bloc. Sinon quoi ? Sinon sans moi ce sera le chaos. Le pari est osé, pour ne pas dire fumeux et dangereux. Il table sur le fait que l’électorat soudain frappé d’Alzheimer passera l’éponge. Terrible erreur. Car les faits reprochés à François Fillon ne sont pas une sortie de route isolée. Ils s’inscrivent dans une trajectoire marquée par une culture de l’accommodement.

En bon bourgeois, Fillon aime l’argent et le pouvoir. Quitte à faire des entorses à la morale et à l’éthique. On ne sait pas s’il a tourné la tête ou regardé ses chaussures pendant 5 ans mais le châtelain de la Sarthe, il faut le rappeler, a été le fidèle et silencieux « collaborateur » du sulfureux Nicolas Sarkozy. Or, outre le fait que qui se ressemble s’assemble, comme le dit avec poésie Eric Cantona, si les mouettes suivent les chalutiers c’est parce qu’elles espèrent qu’on va leur jeter quelques sardines.

En bon catholique, François Fillon à cette hypocrisie des notables de province dont les mœurs sont éloignées de la morale chrétienne qu’ils revendiquent mais qui viennent le dimanche se racheter une conduite en avalant une hostie. Il lui faudra en manger beaucoup dans les dimanches à venir.

Avec Fillon, la droite républicaine se prépare à un suicide collectif digne de la secte Waco. Au-delà d’un camp c’est un naufrage qui se dessine pour notre démocratie qui pour bien marcher a besoin de ses deux jambes, une droite et une gauche. Si François Fillon est battu, la droite s’effondrera, la boîte de Pandore s’ouvrira, les langues se délieront et la balkanisation menacera. S’il est élu, François Fillon incarnera la Trumpisation de notre société, non dans sa vulgarité et ses excès, mais en raison de l’avènement de la post-vérité. C’est-à-dire une époque où le mensonge est plus fort que les faits et où les messagers (les donneurs d’alerte, la presse…) sont voués à être crucifiés en raison des mauvaises nouvelles qu’ils portent, un peu comme on brise un miroir par mécontentement du reflet qu’on voit dedans.

S’il fallait un pronostic, on peut penser que François Fillon sera battu comme Nicolas Sarkozy l’a été avant lui. Comme ont été sorties les têtes de séries de la politique « à l’ancienne » Persister, c’est méconnaître la profonde attente d’un air nouveau, d’une ère nouvelle qui flotte dans le pays.

« C’est une révolte ? – Non, Sire c’est une révolution » (Duc de Liancourt).

L’éloignement de Paris a parfois du bon, François Bayrou a prodigué le bon conseil à son ami François Fillon. Invité dimanche du « Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI », le président du MoDem a estimé que le vainqueur de la primaire de la droite devait se retirer tout en fermant la porte à un soutien au candidat socialiste. « Les Français pensent et je pense comme eux qu’il n’a pas d’autres solutions, pour retrouver un débat qui soit à la hauteur », a déclaré le maire de Pau. Une voix isolée, non entendue, mais porteuse d’espoir pour une droite aujourd’hui orpheline d’incarnation.



36 réactions


  • cétacose2 7 février 2017 14:02

    Octave Mirbeau nous a donné :« Le journal d’une femme de chambre »et ,.Le canard enchainé nous donne ( chaque mercredi ). :....Le journal d’un Pot de chambre......


    • HELIOS HELIOS 7 février 2017 20:15

      @cétacose2


      Si le pot de chambre du Canard nous intéresse tant, c’est que la presse, l’autre, celle qui selon vous a des valeurs, oublie un peu vite de nous parler de ce qui fâche....

  • Salade75 7 février 2017 14:03

    L’histoire des élections en France montre que les français adorent les repris de justice, les magouilleurs, les tricheurs, les voleurs, les (super ?) menteurs, ...
    Nous ne sommes pas en Scandinavie.
    Le Canard racontait la consommation injustifiée d’avions du GLAM dudit Fillon il y a encore peu ... et il a été brillamment élu devant le repris de justice et le mis en examen, ... quand même !
    Donc pourquoi ne croirait-il pas en ses chances ?
    Nous avons les politiques que nous méritons.


    • velosolex velosolex 7 février 2017 18:00

      @Salade75
      Vous avez raison : Regardez l’histoire prendre la distance, allez voir ce qu’on en pense ailleurs...Et là, c’est accablant, nous prenons tout à coup conscience de l’exception française. Ah, si Fillon était Roumain, il se sauverait, il se réfugierait comme le conte Dracula dans son chateau des carpathes, ou de Sablé, je ne sais plus très bien. Fillon a t’il le tetanos ?...Une des caractéristiques de cette maladie, est un raidissement du corps et un raidissement des machoires ?...Il y a pourtant plus d’un médecin dans la salle.

       Personne ne voit que cet homme n’est plus en état de conduire ne serait ce qu’une voiture à pédales ?.... ...Alors la France !....C’est un cas de déni caractérisé, frisant le délire paranoïaque ; L’homme est dans la toute puissance, méfiant, interprétatif. Je ne lui prêterai pas mon solex. Pas qu’il se sauve avec, mais qu’il lui trouve une mission d’assistant parlementaire, ce qui lui monterait la tête, et me vaudrait des ennuis....C’est comme ça qu’on tient les gens par les couilles. 
      Cette affaire en dit sur ce couple, son fonctionnement, le cout d’un chateau de 3000 mètres carrés, mais aussi bien sûr sur les moeurs incroyables de notre pays. Nous sommes la risée du monde entier. Et en plus l’animal se cramponne ; On a beau lui taper sur les doigts, il n’a de cesse que de vouloir filer en haut de l’arbre...S’il arrive là haut c’est sûr, gare aux boules de coco qu’ils balancera sur ceux qui ont ralenti sa progression. Vous savez, ’les infâmnes’, ceux qui bombardèrent de boules puantes le chateau de Sablé, voulant faire révolution au palais. 
      Ah quel vocabulaire ! Encore toutes ces références moyennageuses au fief, à l’ennemi et à sœur Anne ou alors Pénélope, qui n’avait rien vu arriver. Rien à voir vraiment avec Jeanné d’Arc, d’ailleurs elle est anglaise et nous dit avoir pris des cours pour étudier Shakespeare. 
      « Mon royaume pour un cheval ! »

  • Alpo47 Alpo47 7 février 2017 14:17

    Pour cette bande là, il suffit de changer deux lettres à leur appellation : Républicains ... Ripoublicains.
    Pour les autres, c’est à peu près la même chose.


  • agent ananas agent ananas 7 février 2017 15:02

    Après tout, Fillon n’est pas un mauvais candidat.
    Il a inventé le revenu minimum à 3000 euros (grosso modo, c’est ce qu’a mensuellement touché son épouse à ne rien faire pendant une quinzaine d’années)... smiley


  • pemile pemile 7 février 2017 15:23

    Sauvons Fillon ! Candidat idéal pour planter LR dès le premier tour !


    • Albert123 7 février 2017 16:08

      @pemile

      Fillon c’est surtout le candidat qui ne poussera pas à faire voter les melenchonatres et autres de la « vrai » gauche pour Macron face à MLP.



    • pemile pemile 7 février 2017 16:12

      @Albert123 « pour Macron face à MLP »

      Quelqu’un a déjà vu les chiffres réels des sondages concernant Macron (avant corrections des instituts) ?


  • howahkan 7 février 2017 15:47

    comme je déteste les lynchages abjectes de la masse, décidément il n’y a rien de bon à en attendre des Charlie.... qui pendant 95% de sa vie courbe l’échine devant le maître et est prête à brûler vif un bouc émissaire jeté là par ??? voir dessous , je vous mets un lien sur le sujet...

    http://reseauinternational.net/les-dessous-de-laffaire-fillon-lauteur-du-piege-identifie/

    Voici le circuit du dossier :

    1) Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet d’Emmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise d’allégeance au Souverain.

    2) HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage »

    3) GANTZER est un grand ami d’Emmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à l’ENA -Promotion SENGHOR. Il est également un proche de Dominique STRAUSS-KAHN. (NDRL : DSK est un habitué des documents fuités compromettants. On se rappelle la fameuse cassette Mery qui a atterri chez lui après le « suicide » de ce dernier, et qui a durablement secoué la France)

    4) Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur de la Rédaction du Canard Enchaîné (et ami de longue date de François HOLLANDE) pour lui remettre les éléments.

    ET DEPUIS LA MACHINE EST EN MARCHE.

    Problème, mais de taille : il n’y a rien d’illégal dans le dossier.

    Madame FILLON a été collaboratrice parlementaire de son mari, ce qui est tout à fait légal. De plus, les revenus ont été déclarés aux Impôts.

    Mais il suffit de jeter en pâture à la presse des informations pour salir et que le bon peuple s’en délecte.
    Nul doute que les médias concentrent à leur manière leurs feux sur cette affaire qui (i) vise un candidat de la droite (ennemi juré de plus de 90% des professionnels de la presse, de la télé et de la radio) et (ii) dope l’audimat et les ventes.

    On ne peut que s’étonner de l’ampleur de cet acharnement médiatique très ciblé qui vise en réalité à éliminer un candidat sans passer par le verdict des urnes !


    • kalachnikov lermontov 7 février 2017 16:03

      @ howahkan

      Tu dis n’importe quoi, tu gobes n’importes quoi.

      En 1 et 2, t’étais là ? Toi et ta bande, vous assistiez au coucher du Roi Soleil ? « HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage » » Vous avez les bandes audio ? Mais c’est d’un grotesque !

      Rien d’illégal dans ce dossier ? C’est justement la défense de l’escroc : immoral mais légal. Hier, cet escroc a soutenu que la journaliste anglaise ayant interviewé la Pénélope en 2007 l’avait contacté pour lui dire qu’elle était choquée que France2 ait manipulé cette vieille interview. Assertion de la canaille Fillon les yeux dans les yeux avec les Français que cette même journaliste a aussitôt démenti ; elle a aussi enjoint la canaille Fillon d’arrêter de colporter ce mensonge (encore un). Et pourquoi il veut discréditer cette interview ? Parce que bien sûr elle est vraie et que ses agissements sont non seulement immoraux mais aussi illégaux.

      Et puisqu’en indien de moins en moins cool qui tourne mal avec le Soral et ses Tel Aviv qui lui bouffe la tête, vu que tu aimes les Komplots, note bien que le conseiller du Fillon est membre du comité directeur des Bildeberg.


    • kalachnikov lermontov 7 février 2017 16:21

      @ Sharpshooter - Snoopy86

      C’est du roman ; personne ne peut avoir été témoin en 1 et 2, c’est tout. S’il y a une manipulation pour lors, c’est celui qui a pondu ce très mauvais roman. Et t’as raison, ça pue, ça manipule de tous les cotés. On se demande pourquoi certains viennent à fricoter avec les lascars Fillon, Castries, etc.


    • Buzzcocks 7 février 2017 16:21

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Vous oubliez de mentionner le Komintern nord coréen piloté par la Havane qui veut une révolution prolétarienne.


    • howahkan 7 février 2017 16:53

      @lermontov

      salut à toi..calmons nous...

      point numéro un ; le lynchage...quand la masse se tourne du coté obscur....on ne peut baser une société intelligente ,bonne ,juste ,en paix , équitable donc en sécurité sur un tel comportement abjecte..en se mettant au même niveau que le maître...voir pire, car là même pas de procès juste..exécution directe...je refuse cela absolument ....c’est pas malin car ceux qui dirigent vont en être d’autant plus méfiant vis a vis du peuple , qui lui refuse toujours de cooperer et de partager

      deux :arrête de prendre les gens que pour des cons..la société entière, et la masse y adhère totalement à tout cela,sauf si elle perd bien sur et sauf exceptions ....pensant elle aussi se faire des couilles en or sur le travail collectif, cette société actuelle des humains est basé sur la competition qui élimine, le profit et rien d’autre ....au delà c’est le vide total....d’où la souffrance , la haine, notre survie n’a plus aucun sens..

      trois : ne forme pas d’image de ce que je suis ou pas, elle sera de toutes façon fausse..les gens que j’énerve me sortent tous les mêmes absences d’argument tel que tu le fais ici...expression d’une colère peut être justifié, peut être pas, je ne sais pas..

      bien sur que je sais que Fillon fait parti de la nomenklatura...comme tous les réseaux secrets etc..mais c’est juste la partie de la masse qui a joué et gagné c’est tout..la nomenklatura c’est la partie du peuple qui a joué et gagné..

      comme Melenchon, Le Pen etc

      Asselineau aussi mais si on le croit et pour le moment pourquoi pas rien ne s’oppose à ne pas le croire, il est pour une autre nomenklatura ..plus sur la ligne Poutine que Clinton....ce qui fait une difference énorme déjà pour le peuple, car la descente
      aux enfers de la France est loin d’être finie..c’est que le début..ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin...la mariée est trop belle..

      ce qui est étrange c’est que tu emploies les mêmes arguments que le groupe mondialiste qui veut faire taire tout le monde avec quelques mots comme komplotiste, antisémite etc en fais tu toi aussi partie ? décidément smiley..ça doit être l’effet trump !!

       cela si ça se trouve je suis peut être moi même de famille ayant pratiqué le judaïsme ....qu’en sais tu ??? rien du tout ....

      bien sur que je ne suis pas cool quand c’est nécessaire je n’ai pas une mentalité d’esclave , ni de maître non plus évidemment, seule la coopération volontaire et le partage équitable volontaire non forcé m’intéresse, mauvaise planète donc..  !! cela dit quand on me frappe sur la joue gauche je n’écoute pas jésus et ne retourne pas en demander une autre , je ne suis pas maso...et dans la vraie vie, à chaque agression j’ai toujours sauf exceptions là aussi , répondu de suite en utilisant l’injustice violente pour la renvoyer à l’envoyeur...sans jamais utiliser la force physique..je sais refuser et ai deux fois mis ma vie dans la balance...spontanément, le refus de l’injustice est absolu , ayant évidemment été très très con moi aussi je me suis fait remettre en place comme je le fais avec les autres, n’ai rien dit car c’était logique, normal , mérité et me suis excusé...

      Bon voila ,c’est mieux en le disant..ici on ne voit que une partie de ce que nous sommes, celle que l’on veut bien montrer ,car avant tout c’est un site de combat, on essaye des fois d’y mettre aussi autre chose bien sur..

      Salutations smiley


    • Xenozoid 7 février 2017 17:00

      @howahkan

      point numéro 1 les sionistes
      tu as toujours dis
      point numéro 2 les communistes tu as toujour dis
      poins numéro 3 les sionistes qui deviennent capitalistes
      point n4 les capitalites sont n’éo 
      seul les indiens savent que le capitalisme est sionist ?
      j’ai bon ?



    • Xenozoid 7 février 2017 17:01

      @Xenozoid

      j’ai oublié. l’origine ? c’est ça ?

    • Claude Courty Claudec 7 février 2017 17:52

      @howahkan
      Merci.

      La vérité finit toujours par sortir du puits.
      Elle portera aussi sur la stupidité de certains, contre qui elle pourrait bien se retourner.
      Reste à savoir qui tirera les marrons du feu.

    • howahkan 7 février 2017 17:59

      @Claudec

      tout à fait, qui tirera les marrons du feu..vu l’ambiance je crois que même les prévisionnistes sérieux ne le savent pas à ce stade..cela explique la démence qui règne un peu partout...

      c’est que là on joue bien plus gros que la France et même l’Europe...enfin c’est mon feeling..

      salutations..


    • BOBW BOBW 7 février 2017 19:38

      @Claudec:les macrons du feu ??


    • kalachnikov lermontov 7 février 2017 22:36

      @ howahkan

      Penser qu’une entité, quelle qu’elle soit, règne de façon occulte sur un pays, le monde, c’est précisément cela le complotisme et voilà tout. C’est du bon français.

      Je m’en fous que tu sois antisémite ou que tu aies des ascendances juives ; je n’ai parlé de ton complotisme, que rapport à cette sornette ’Fillon, la victime d’un complot’ et à son entourage très proche (Bildeberg est au coeur également d’une théorie du complot). je ne te reproche pas d’être complotiste mais d’interpréter la réalité en fonction de ta grille de lecture et de façon tendancieuse (en gros, Fillon la pauvre victime innocente).

      La masse ne fait que commenter, elle n’a aucun pouvoir. Ceux qui ont du pouvoir dans cette affaire, ce sont les médias, qui disent ou non ; et la Justice qui a choisi d’instruire. (un bon complotiste aurait d’ailleurs noté que le média qui a révélé l’affaire est peut-être le dernier média libre de France, c’est-à-dire n’appartenant pas aux plus riches fortunes.)

      Tout ça ne répond pas à cette simple évidence : ton récit est un pur fake, il ne pouvait y avoir de témoin en 1 et 2, c’est du roman. Le procédé littéraire employé est celui d’un narrateur qui observe une scène, un peu comme Dieu planant au-dessus du monde. C’est d’un rigolo.


    • Norbert 8 février 2017 12:52
      @howahkan

      Contre le lynchage en général, d’accord. Que la crapule Fillon ne soit qu’un tout petit morceau de bidoche jeter en pâture ? C’est probablement vrai.

      Mais c’est quoi cette obsession anti-juif ?

      Penser que le Crif soit un repère de voyous, qu’il existe un lobby juif, que BHL soit un con est tout à fait respectable. Penser qu’il y a une force mondialiste obscure dirigée par Israel est de l’antisémitisme et en plus c’est crétin. Parce que les classes dominantes sont divisées et sont bien loin de s’entendre à l’échelle mondiale même si elles ont toutes en commun de vivre de l’exploitation de ceux qui produisent les richesses. .

  • BA 7 février 2017 15:51

    Attaqué par Fillon, l’ex-directeur de La Revue des deux Mondes se défend.

    EXCLUSIF. Michel Crépu, ex-directeur de La Revue des deux Mondes, dont Penelope Fillon fut salariée, réagit aux propos de François Fillon l’accusant d’avoir ostracisé son épouse.

    L’Express : Penelope Fillon a été "conseillère littéraire" de La Revue des deux Mondes en 2012 et 2013, rémunérée à ce titre 100 000 euros. Elle y a officiellement publié deux notes de lecture. Mais devant les enquêteurs, elle a dit qu’elle avait « retrouvé une dizaine d’autres notes par miracle », révèle le JDD...

    Michel Crépu : J’ai en tout et pour tout reçu deux notes de lectures signées « Pauline Camille », censé être le pseudonyme de Penelope Fillon. Elles m’ont été transmises par la secrétaire de Marc de Lacharrière. Les dix notes auxquelles fait allusion Penelope Fillon existent peut-être, je n’en sais rien. Mais ce qui est sûr, c’est que je n’en ai pas été destinataire. J’imagine mal qu’elles se soient toutes perdues au moment d’arriver dans ma boite mail ... Je n’ai jamais refusé de publier la moindre note de Penelope Fillon. Je suis donc très curieux de savoir où elles ont été retrouvées et quel est ce « miracle » auquel il est fait allusion.

    L’Express : A part ces deux notes de lectures, Penelope Fillon a-t-elle joué un rôle dans la revue ?

    Michel Crépu : Non, aucun. Lorsque Marc de Lacharrière m’a informé qu’elle « s’ennuyait » et allait publier des notes dans la revue, j’étais plutôt heureux, car je me suis dit que grâce à ses origines britanniques, elle allait ouvrir nos sommaires à des sujets d’histoire ou de littérature en liaison avec l’Angleterre, un pays que j’aime beaucoup. Mais rien de cela n’est advenu. Je ne l’ai jamais rencontrée, je ne lui ai jamais parlé, je n’ai jamais reçu le moindre mail directement de sa part. En tant que "conseillère littéraire", elle ne m’a jamais fait la moindre suggestion ou envoyé un quelconque rapport de tendance. Elle n’a participé à aucune de nos conférences de rédaction mensuelle.

    L’Express : François Fillon aurait dit aux enquêteurs que vous "auriez pris en grippe" son épouse. Est-ce vrai ? 

    Michel Crépu : C’est grotesque. Comment voulez-vous prendre en grippe quelqu’un que vous n’avez jamais vu et avec qui vous n’avez eu aucun échange ! Ce serait un prodige de la nature ! Prendre en grippe, cela suppose une évolution dans des relations, qui se seraient dégradées avec le temps. Il n’y a rien eu de tout cela. C’est un mensonge éhonté. Si François Fillon est capable de mentir avec un tel aplomb sur sur ce point, cela signifie qu’il est capable de proférer d’énormes mensonges sur d’autres sujets. Je dois dire que cela me choque profondément venant d’un ancien Premier ministre.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/exclusif-attaque-par-fillon-l-ex-directeur-de-la-revue-des-deux-mondes-se-defend_1876429.html


  • baldis30 7 février 2017 15:53

    « En bon catholique, François Fillon à cette hypocrisie des notables de province dont les mœurs sont éloignées de la morale chrétienne qu’ils revendiquent mais qui viennent le dimanche se racheter une conduite en avalant une hostie. Il lui faudra en manger beaucoup dans les dimanches à venir. »

    Et nous, ce ne sont pas des hosties mais des anacondas que nous devons avaler tous les jours pour gober leur morgue, avec pour seule nourriture spirituelle la bonne parole des journalistes félons.


  • SEPH SEPH 7 février 2017 17:57

    DEMAIN DANS « LE CANARD »

    Les flics n’ont trouvé aucun indice matériel du travail de Pénélope, mais la trace de ses d’indemnités de licenciement.

    L’épouse de François Fillon, Penelope, soupçonnée d’emplois fictifs comme assistante parlementaire, a touché, en deux fois, 45 000 euros d’indemnités de licenciement, payées par l’Assemblée nationale, affirme Le Canard enchaîné.

    Dans son édition du 8 février, Le Canard Enchaîné affirme que Penelope Fillon a perçu en août 2002 « 16000 euros d’indemnités, soit l’équivalent de cinq mois de salaire », alors qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon, Marc Joulaud.

    « La législation ne prévoit pas un tel niveau d’indemnités de licenciement pour un collaborateur parlementaire », affirme encore Le Canard. Ces indemnités portent sur la période 1998-2002, pendant laquelle Mme  Fillon a été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux (165 686 euros net de salaires sur cette période, selon le site internet du candidat Fillon).

    Selon l’hebdomadaire satirique elle aurait également perçu, en novembre 2013, « 29 000 euros de primes » au terme de son « dernier contrat ».

    Presque 1 million d’enrichissement personnel et en prime des d’indemnités pour un emploi fictif !!!

    Assez,assez,assez,.................


    • velosolex velosolex 7 février 2017 18:12

      @SEPH

       Le cas Fillon est il à l’acharnement politique ce que celui de Vincent Lambert est à l’acharnement thérapeutique ?
      C’est un électrochoc, et un révélateur de la solidité des institutions. 
      Si l’on couvre ce nouveau scandale, nous allons retrocéder l’avant dernière place du niveau démocratique aux émirats. « Mais vous dites n’importe quoi dira Fillon, c’est pas comme là bas, Pénélope avait le droit de conduire ». 
      Ce défenseur incroyable du droit des femmes, fut le homme politique a donner le revenu universel à sa compagne, à des hauteurs si élevées, que les suffragettes aurait fat de lui une statue équestre. 

      Pas de plan B ! ....En clair c’est moi où la fin du monde.....
      Est ce l’effet Trump qui lui a fait perdre tout entendement....L’hospitalisation d’urgence à la santé se précise. 

  • BA 7 février 2017 19:23

    A propos de l’emploi fictif de Penelope Fillon, le Canard Enchaîné écrit à la une :


    « Les enquêteurs n’ont trouvé aucun indice matériel, mais la trace de ses indemnités de licenciement : 45 000 euros ! »


    Edition à paraître mercredi 8 février :


    Le Canard enchaîné révèle que la femme de François Fillon a touché 45.000 euros d’indemnités de licenciement de la part de l’Assemblée nationale.

    "Les flics n’ont trouvé aucun indice matériel du travail de Penelope, mais la trace de ses indemnités de licenciement", écrit le journal sur son compte Twitter et sur sa une au titre mordant : "Une preuve de plus que Fillon sait encaisser !".


    Ce montant de 45 000 euros risque de faire augmenter la facture totale de l’argent touché par Penelope Fillon en tant qu’attachée parlementaire. Et l’information intervient alors que l’avocat de François Fillon estime que l’enquête du parquet financier sur les soupçons d’emploi fictif contient des « irrégularités ».


    D’après l’hebdomadaire, Penelope Fillon a perçu en août 2002 « 16.000 euros d’indemnités de licenciement, soit l’équivalent de cinq mois de salaire », alors qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon, Marc Joulaud.


    "Elle va cumuler deux salaires durant un peu plus d’un mois. Bien plus efficace que Pôle emploi  !", ironise le journal. 


    "A l’époque, la législation ne prévoit pas un tel niveau d’indemnités de licenciement pour un collaborateur parlementaire", affirme encore Le Canard.


    Ces indemnités portent sur la période 1998-2002, pendant laquelle Penelope Fillon a été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux (165.686 euros net de salaires sur cette période, selon le site internet du candidat Fillon).

    Par ailleurs, en novembre 2013, quand son époux a mis fin à son dernier contrat à l’Assemblée, Penelope Fillon aurait touché d’après l’hebdomadaire « 29.000 euros » d’indemnités de licenciement pour 17 mois de travail (rémunérés 65.839 euros net, selon le site internet de François Fillon).


    Que savait-elle ?


    Dans ce nouvel article, Le Canard s’interroge aussi sur ce que savait Penelope Fillon. "Penelope savait-elle qu’elle était si grassement rémunérée ? La question a été posée lors de la conférence de presse. Question balayée par Fillon", rappelle le journal.

    "Si elle a dit aux enquêteurs qu’elle ne se souvenait plus d’avoir signé son contrat de travail, vérification faite, c’est bien sa signature qui figure au bas du contrat signé avec son mari. A l’insu de son plein gré  ?", conclut l’article. 


    http://www.bfmtv.com/politique/penelope-fillon-a-touche-45-000-euros-d-indemnite-de-licenciement-de-l-assemblee-1098389.html


  • ZenZoe ZenZoe 7 février 2017 19:41

    Il est où le Front républicain ? Oublier ses convictions partisanes et boycotter un ripoux dangereux pour la nation ? Comme en 2002 ? Si c’est possible avec le FN, pourquoi ce ne serait pas possible quand il s’agit de corruption ?
    Mais je rêve là.... On est plus bêtes que les Roumains...


  • BA 7 février 2017 19:56

    Le parti Les Républicains a choisi de se noyer, entraîné vers le fond de l’océan par le boulet Fillon.


    Le parti Les Républicains est en train de se suicider, en ce moment même.


    C’est un gigantesque suicide collectif.


    C’est une noyade collective.


    Dans le Canard enchaîné du mercredi 8 février 2017 :


    D’après Le Canard enchaîné, Penelope Fillon aurait touché 45 000 euros d’indemnités de licenciement.


    Pour la troisième semaine consécutive, Le Canard enchaîné continue de viser le couple Fillon. Dans son édition à paraître mercredi, l’hebdomadaire satirique révèle que Penelope Fillon a touché au total 45 000 euros d’indemnités de licenciement de l’Assemblée nationale.

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/07/35003-20170207ARTFIG00230-penelope-fillon-aurait-touche-45000-euros-d-indemnites-de-licenciement-selon-le-canard-enchaine.php


    • Pyrathome Pyrathome 7 février 2017 22:13

      @BA
      Bonsoir,
      Le parti Les Républicains est en train de se suicider, en ce moment même.

      C’est un gigantesque suicide collectif.

      C’est une noyade collective.

      On se demande bien qui va s’en plaindre ! ( mis à part les ploucs et les péquenauds qui vont se faire de plus en plus rares.....) Bon débarras !!
      .
      Penelope Fillon a touché au total 45 000 euros d’indemnités de licenciement
      Avec Pénélope, c’est gagnante à tous les coups !
      Au tirage, au grattage et même au repêchage  !

       smiley


  • Pierre 7 février 2017 23:09

     Sauf qu’il n’est pas démontré qu’il s’agit d’un emploi fictif comme s’exclament les esprits approximatifs et tout au plus peut-on considérer à ce jour qu’il s’agit d’un travail plutôt bien payé ! Le drame finalement risque d’être collectif puisque le programme de Fillon est fortement charpenté et ainsi le plus fiable, ce qui veut dire que l’on va (peut-être) sacrifier le principal au nom de l’accessoire...


    • velosolex velosolex 8 février 2017 00:03

      @Pierre
      Et tout à coup le peuple réalise pourquoi le chevalier Fillon à triste figure et pronostiquait tant de jours maigres, même en dehors de carême : 

      C’est qu’il fallait en serrant la ceinture des manants, pouvoir la relâcher ailleurs, d’un cran ou deux, pour les gens du château. 
      Surtout il voulait récompenser l’ouvrage de dame Pénélope, qui avait tant tricoté en l’attendant
      . Une maille à l’endroit le jour, une maille à l’envers la nuit. 
      Evidemment pour les notaires et les comptables, il n’y avait rien à montré que l’habit invisible du roi nu !


    • Pierre 8 février 2017 02:55

      @velosolex
      Il n’est pas douteux qu’avec le délire de zozos entrainant leurs homologues et donc leurs électeurs dans le mur, les bons franchouillards sans discernement, alors dans la débâcle économique et financière, n’auront plus d’autres solutions que faire la quête aux feux rouges, enfin, s’ils marchent encore...


  • Le421... Résistant Le421 8 février 2017 11:04

    Or, outre le fait que qui se ressemble s’assemble, comme le dit avec poésie Eric Cantona, si les mouettes suivent les chalutiers c’est parce qu’elles espèrent qu’on va leur jeter quelques sardines.

    Et si les Présidents à peine élus filent se reposer sur le yacht d’un milliardaire, il faut être bouché complètement pour ne pas comprendre qu’il y a un renvoi d’ascenseur derrière.
    Et tout ce qu’ils nous ont fait avaler de 2007 à 2012.
    Tout le monde a oublié ??


  • BA 8 février 2017 11:10

    Mercredi 8 février 2017 :


    L’ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud redit n’avoir pas travaillé avec Penelope Fillon.


    Jeanne Robinson-Behre, ancienne assistante parlementaire de Marc Joulaud, qui fut employeur de Penelope Fillon et suppléant de François Fillon, assure n’avoir pas travaillé avec elle. Ce qui « ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas », affirme mercredi 8 février Mme Robinson-Behre dans une interview au quotidien Le Courrier de l’Ouest.


    Le fait d’employer un membre de sa famille n’est pas interdit au Parlement, le problème est de savoir si la femme de François Fillon occupait réellement sa fonction d’assistante parlementaire. L’hebdomadaire doute fortement que c’était bien le cas. Penelope Fillon aurait été très bien rémunérée – 831 440 euros brut au total – alors que la réalité de son travail est mise en doute.


    A cette somme il faut ajouter deux années de travail de Penelope Fillon oubliées par le palmipède, entre 1986 et 1988, rémunérées 33 639 euros net (soit environ 40 000 euros brut), selon la déclaration mise en ligne par le candidat lundi soir. Total : 865 079 euros bruts.


    Dans son édition de mercredi, le journal satirique affirme que l’épouse de François Fillon a touché à deux reprises des indemnités de licenciement de l’Assemblée nationale : 16 000 euros en 2002, et 29 000 euros en 2013. Total : 45 000 euros d’indemnités de licenciement.


    Rappel :


    « Je n’ai jamais été l’assistante de mon mari », déclarait Penelope Fillon en 2007.


    VIDÉO - L’émission Envoyé Spécial annonce la diffusion jeudi soir d’extraits vidéos inédits d’une interview de l’épouse de François Fillon à un quotidien britannique en 2007, où elle confie qu’elle n’assistait pas son mari dans ses fonctions.


    Les propos remontent peu après la nomination de François Fillon à Matignon en mai 2007. Penelope Fillon accorde alors au Sunday Telegraph une interview dans laquelle, interrogée sur sa vie quotidienne, elle affirme n’avoir « jamais été l’assistante » de son mari, avant d’ajouter : « Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus ».


    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/02/02/01002-20170202ARTFIG00011-je-n-ai-jamais-ete-l-assistante-de-mon-mari-declarait-penelope-fillon-en-2007.php


  • Francis, agnotologue JL 8 février 2017 11:34

    Cette histoire de légal ou pas légal commence à me gonfler.

     
     Je comprendrais qu’un assistant parlementaire soit payé avec notre argent ’il travaillait pour nous. 
     
     Mais que font les assistants parlementaires sinon, quand ce ne sont pas des emplois bidons, travailler au bénéfice d’un tiers ? Voudrait-on nous faire croire qu’un député travaille mieux et plus pour le pays quand il se fait aider par un tiers ? La belle blague !
     
     Il n’y a qu’en France qu’on voit ça : Celui qui paie, le véritable employeur donc, le contribuable enfin, n’a aucun droit de regard ni sur les compétences ni sur le travail fourni par le salarié ! Si le député veut sous-traiter une partie de son boulot, il n’a qu’à le faire sur ses deniers.
     
     Et ces gens viennent nous parler de meilleure gestion de l’argent public ! Quels tartufes !

  • BA 8 février 2017 12:15

    Rappel :

    « Je n’ai jamais été l’assistante de mon mari », déclarait Penelope Fillon en 2007.

    VIDÉO - L’émission Envoyé Spécial annonce la diffusion jeudi soir d’extraits vidéos inédits d’une interview de l’épouse de François Fillon à un quotidien britannique en 2007, où elle confie qu’elle n’assistait pas son mari dans ses fonctions.

    Les propos remontent peu après la nomination de François Fillon à Matignon en mai 2007. Penelope Fillon accorde alors au Sunday Telegraph une interview dans laquelle, interrogée sur sa vie quotidienne, elle affirme n’avoir « jamais été l’assistante » de son mari, avant d’ajouter : « Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus ».

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/02/02/01002-20170202ARTFIG00011-je-n-ai-jamais-ete-l-assistante-de-mon-mari-declarait-penelope-fillon-en-2007.php



Réagir