jeudi 11 juillet - par rosemar

Non, la canicule ce n’est pas fini...

On a beaucoup parlé des effets dévastateurs de la canicule, lorsque la majeure partie de la France était impactée par ce phénomène, alors que la capitale elle-même et sa région étaient affectées par une chaleur intense.

Depuis quelques jours, la canicule a disparu des écrans de télévision, et des informations nationales.

Pourtant, la canicule sévit encore et perdure dans le sud de la France, dans nombre de départements : les journées sont torrides et l'on attend avec impatience la nuit tombée pour trouver une fraîcheur salvatrice...

La nuit, il convient de dormir toutes fenêtres ouvertes, afin d'éviter les coups de chaleur.

Dans la journée, les gens se replient chez eux, à l'abri de leurs volets, ils évitent de sortir pendant les heures les plus chaudes.

L'après-midi, les rues sont désertes, les jardins publics sont vides.

Le loueur de vélos pour enfants a installé des petits parasols sur chacun de ses engins, mais les enfants ne se pressent pas pour venir pédaler sous la canicule... Les mules, elles aussi, ne font plus recette : elles restent immobiles sous la chaleur.

La canicule a fait aussi des dégâts considérables dans le sud : des vignobles entiers ont été brûlés par l'ardeur du soleil.

La sécheresse est terrible et dans certains départements, des restrictions d'eau ont été imposées.

Non, la canicule n'est pas terminée, elle continue à faire des ravages : les personnes âgées, malades en souffrent terriblement.

Les agriculteurs en subissent les conséquences dramatiques pour leurs récoltes et leurs productions.

A l'avenir, ces canicules désastreuses risquent de se multiplier. Il serait temps que soient prises des décisions afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre : chacun d'entre nous doit oeuvrer sans doute pour éviter ce réchauffement de la planète... évitons d'acheter des ventilateurs ou des climatiseurs car ces appareils consomment beaucoup d'énergie... évitons d'utiliser sans arrêt pour le moindre déplacement nos voitures, afin de restreindre la pollution.

Pensons à éteindre les lumières quand on quitte une pièce.

Dans certains pays, la canicule est dramatique : en Inde, les températures atteignent plus de 50 degrés : de nombreux habitants sont privés d'eau, et les femmes sont contraintes de parcourir des kilomètres afin d'aller récupérer de l'eau dans des puits de plus en plus asséchés.

Comment survivre dans de telles conditions ?

Selon l'ONU, deux tiers de la population mondiale seraient exposés d'ici 2030 à une pénurie d'eau.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/07/non-la-canicule-ce-n-est-pas-fini.html



113 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 juillet 09:39

    non seulement les climatiseurs consomment de l’énergie, mais en plus, ce sont des « pompes à chaleur » qui restituent à l’extérieur la chasseur qu’elles ont extrait de l’intérieur

    pour ce qui est d’étendre les lumières d’une pièce ou l’on n’est pas ou d’un frigo fermé, il s’agit d’une saine économie évitant le gaspillage mais dont l’impact sur l’environnement dépend du mode de production de l’électricité qu’elle consomme...

    de toutes façons, si réchauffement climatique d’origine anthropique il y a, cessez de culpabiliser ceux qui, par ailleurs, sont plus qu’encouragés à consommaer par tous les trous et n’y peuvent mais : ceux qui y pourraient quelque chose sonr les multinationales et les chefs d’états qui, eux, n’utilisent le registre environnemental que pour empêcher leurs concurrents de se développer

    halte au green-washing !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 juillet 09:45

      @Séraphin Lampion

      ps : avec le verbe être, le participe passé s’accorde avec le sujet 
      « la canicule n’est pas finie »
      (ou « la canicule n’a pas fini »... de nous pomper l’air)

      « la canicule n’est pas terminée » serait d’ailleurs préférable, puisqu’il ne s’agit pas d’une oeuvre, mais d’un phénomène


    • rosemar rosemar 11 juillet 09:48

      @Séraphin Lampion

      Attention ! Vous avez mal lu : j’ai écrit : La canicule, CE n’est pas fini !!


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 juillet 09:53

      @rosemar

      excusez-moi


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 juillet 10:12

      @Positronique
      tiens !
      voilà l’hallebardier !
      va donc cueillir des fraises pendant que je m’entretiens avec ta sœur !


    • phan 11 juillet 11:25

      @Séraphin Lampion

      Le confesseur s’endort, pendant que la bonne sœur admire la frite d’Hubert : « Il n’y a pas de quoi, ma sœur, pour un si petit don ! » 

    • Le421 Le421 11 juillet 17:36

      @Positronique
      Question « tête de gondole à raconter des conneries », je te rappelle que quand t’as vu l’article du PRCF, t’as accouru au galop.
      Ils te payent combien au fait pour dégoiser tout ça ??
      P’tin, des fois, j’irais faire chier sur fds.com, ce serait cool. Ou Figarovox, même.
      Ben, même pas.
      Emmerder les autres, j’ai pas que ça à foutre de mes journées.


    • Garibaldi2 15 juillet 00:59

      @phan

      Alors, on fait dans le contrepet coquin ?!!! N’est-ce point cet Hubert qui alla constater l’influence des nippons sur le Chine ?


  • révolQé révolQé 11 juillet 09:54

    Qué canicule ???

    Ici il fait entre 30° et 35° en journée, le temps normal d’un été dans le sud. smiley


    • rosemar rosemar 11 juillet 09:56

      @révolQé

      Vous habitez où ?


    • Albert123 11 juillet 10:45

      @rosemar

      dans le sud que le monsieur vous dit, vous savez là où vous prétendez qu’une canicule insoutenable terrasse encore et encore l’activité humaine.

      3 jours de chaleur intense ont visiblement suffit à faire fondre le cortex de pas mal d’esprits finalement un peu fragiles.

      les prophètes de l’apocalypse sont de retour, petit tour du grotesque en avant :

      « La nuit, il convient de dormir toutes fenêtres ouvertes, afin d’éviter les coups de chaleur. »

      comme chaque été en fait

      « Dans la journée, les gens se replient chez eux, à l’abri de leurs volets, ils évitent de sortir pendant les heures les plus chaudes. »

      comme chaque été en fait, il y a 30 ans, on attendait déjà 16 h / 17 h avant d’aller à la plage pour éviter une insolation.

      « L’après-midi, les rues sont désertes, les jardins publics sont vides. »

      ici aussi mais ils sont partis en vacances ... comme chaque été en fait

      « Le loueur de vélos pour enfants a installé des petits parasols sur chacun de ses engins, mais les enfants ne se pressent pas pour venir pédaler sous la canicule... Les mules, elles aussi, ne font plus recette : elles restent immobiles sous la chaleur. »

      et oui le commerce va toujours dans le sens des idiots utiles, donc comme les veaux ont l’impression de fin du monde on leur met des petits parasols pour les rassurer seulement comme la crise éco semble bien plus probable que la fin du monde, les gens rechignent à dépenser de l’argent dans des trucs assez secondaire et superflus.

      « La canicule a fait aussi des dégâts considérables dans le sud : des vignobles entiers ont été brûlés par l’ardeur du soleil. »

      elle a cramée certains cépages (comme chaque été en fait) et bonifiée d’autres.

      dans le sud est, chaque année elle est aussi la victime de la grêle.

      « Non, la canicule n’est pas terminée, elle continue à faire des ravages : les personnes âgées, malades en souffrent terriblement. »

      comme chaque été en fait, car chaque année en septembre voit fleurir les successions suite au décès de grand papa ou grand maman.

      en conclusion, on peut surtout se demander ce qu’est en train de devenir cette humanité si dégénérée qu’elle fait tout un fromage de ce qui n’est que le cycle naturel des saisons.


    • Albert123 11 juillet 12:29

      @rosemar

      A défaut d’utiliser votre mémoire, je vous invite à revenir sur les 20 dernières années d’infotainement catastrophiste afin de constater que la plupart de nos étés sont systématiquement traités médiatiquement de la sorte.

      ce qui est une catastrophe dans la bouche d’un journaliste (bien souvent puceau du réel et dont la vocation est de remuer les tripes des veaux avec des faits divers) est en fait le lot de tout un chacun qui ne sombre pas dans une grotesque pleurnicherie dès qu’il affronte la réalité quotidienne.


    • HELIOS HELIOS 12 juillet 00:18

      @rosemar

      J’en connais qui ne cessent de chanter, tant la canicule leur plait : ce sont mes cigales.

      Elles ne sont pas parties et ne semblent pas en vouloir a qui que ce soit du beau temps

      Allez, soyons cool, y’a pas le feu malgré ce que racontent quelques manipulateurs plus intéressés par eux-mêmes que par la nature !


  • JC_Lavau JC_Lavau 11 juillet 10:02

    M’enfin ? Quévzattendez pour avoir aussi peur que moi ?


  • troletbuse troletbuse 11 juillet 10:35

    Croire au réchauffement climatique du à l’homme, c’est comme croire à l’homme sur la Lune. Le seul but est de fabriquer des taxes. Ici, les températures sont normales, peut-être même en dessous de la moyenne. Normal pour un été. Les plus jeunes ne peuvent pas comparer. Alors on leur bourre le crane avec le réchauffement alors qu’il n’est du qi’à des causes naturelles. Ainsi ca évite de parler de la vraie pollution.


    • Et hop ! Et hop ! 12 juillet 07:50

      @troletbuse

      Ce qu’il appelle la canicule, c’est tout simplement l’été.


    • Gasty Gasty 13 juillet 08:56

      @Et hop !
      Quand c’est pas de canicule on parle d’été pourri.
      Si nous avions un été pourri on parlerait de dérèglement à cause du réchauffement.


    • troletbuse troletbuse 13 juillet 09:22

      @Gasty
      Tout à fait.
      Cette année, je retrouve l’été de ma jeunesse : coup de chaleur suivi de pluie et d’orage. Des matins frais. Mais effectivement c’est le réchauffement climatique qui fait que nous avons un été normal. smiley
      Autre point : paraît-il qu’il y a le méchant frelon asiatique qui est moins jaune que le notre et le non moins méchant moustique tigre. Bizarrement, on ne parle jamais de cette espèce arrivant sur des canots pneumatiques et les bateaux des ONG. Serait-ce du au réchauffement climatique ou aux aides que l’UE leur donne ? Le GIEC a-t-il une idée sur cette migration ?


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 10:40

    Alors Rosemar, t’es pas au courant que l’ex vert, girouette patenté alias F. de Rugy, ben justement avec ses copains de temps en temps, entre deux verres de bons vins ( 600€ la chopine ) c’est justement de cela qu’ils parlaient ce grand défit mondial qui est approvisionnement pour des millions d’être humains en eau douce !


    F. de Rugy, « homard m’a tué »

    eh , …, c e n’est pas de moi, juste piqué sur le web !


    @+P@py


  • San Jose 11 juillet 11:09

    Ne produisons pas trop de CO².... Merci Rosemar..... Vous n’avez pas trop mal à l’épaule à force d’enfoncer les portes ouvertes ? 

    .

    N’employez ni ventilateurs ni climatiseurs...

    Il n’y a aucun rapport entre les deux. La clim consomme beaucoup, un ventilateur presque rien et soulage énormément. C’est là encore du grand Rosemar, la Rosemar qui conseillait dernièrement de se passer de Tramadol ou d’Izalgi, des fois qu’on ressemblerait bientôt aux fumeurs d’opium du Lotus bleu.

    .

    Mais j’imagine assez bien sous sa tonnelle la marquise de Rosemar maniant par les canicules son éventail en lisant Virgile dans le texte, et ce au mépris de la considérable consommation de ressources qu’absorbe la fabrication des éventails. 


  • pemile pemile 11 juillet 11:29

    @rosemar « les journées sont torrides et l’on attend avec impatience la nuit tombée pour trouver une fraîcheur salvatrice. »

    Si les nuits sont fraiches ce n’est donc pas une canicule, c’est une belle journée d’été, non ?


    • rosemar rosemar 11 juillet 11:31

      @pemile

      J’aurais dû écrire : « un peu de fraîcheur salvatrice... »


    • San Jose 11 juillet 11:37

      @rosemar
      .
      Attention, Rosemar avant d’écrire n’importe quoi si c’est destiné à tomber sous les yeux de pemile : la température nocturne était-elle de 19,8° ou bien 20,2 ? et le phénomène a-t-il duré au moins trois jours ? 


    • pemile pemile 11 juillet 11:45

      @San Jose

      Et pour les 0.2mSv/an à 30 mètres du réacteur 1 de Fukushima, vous ne semblez pas chaud pour réagir !


    • troletbuse troletbuse 11 juillet 11:54

      @rosemar
      J’ajouterai que si les nuits sont fraîches,c’est parce que la terre n’est plus exposée aux rayons du soleil à moins que ce soit le CO² qui disparaissent pendant la nuit pour réapparaître le lendemain matin smiley


    • San Jose 11 juillet 12:48

      @pemile
      .
      Ciitation  : et pour les 0,2 mSv....
      .
      Chai pu d’quoi y s’agit ! 


    • pemile pemile 11 juillet 13:08

      @San Jose « Chai pu d’quoi y s’agit ! »

      Je vous rafraichis la mémoire en cette période de canicule ?

      https://www.agoravox.fr/commentaire5520638

      Sur un article où vous avez postez 63 commentaires ! smiley


    • San Jose 11 juillet 13:27

      @pemile
      .
      Si vous me renvoyez à votre propre commentaire, cela ne m’avance pas. Je ne vais pas relire les trois cents. 


    • pemile pemile 11 juillet 13:34

      @San Jose « Je ne vais pas relire les trois cents. »

      Alors qu’il est juste au dessus et que la moitié des messages intermédiaires sont de vous ? smiley


    • San Jose 11 juillet 13:47

      @pemile
      .
      Votre ton est ridicule. 
      J’ai trouvé chez Pierrot 0,2 nanosieverts à l’heure. 
      Cela fait 1,7 microsievert par an. C’est l’endroit le moins radioactif du monde. 
      Vous pensez que c’est Cabanel qui se cache sous Pierrot, mais qui sur ce coup-là s’est trompé dans le sens de l’erreur ? 


    • pemile pemile 11 juillet 13:54

      @San Jose « J’ai trouvé chez Pierrot 0,2 nanosieverts à l’heure. »

      Non, 20 nanosieverts/h

      « Vous pensez que c’est Cabanel qui se cache sous Pierrot »

      Non, un bon pronuc qui bluffe sous vos yeux mais que vous évitez ?


    • San Jose 11 juillet 13:59

      @pemile
      .
      Vous pensez que je vais abjurer le nucléaire parce qu’un autre a pondu une sottise ? 
      .
      A ce tarif il n’y aurait plus un seul antinucléaire depuis longtemps. 


    • pemile pemile 11 juillet 14:04

      @San Jose « Vous pensez que je vais abjurer le nucléaire parce qu’un autre a pondu une sottise ? »

      Non, je sais très bien que vous n’êtes intéressé que par les sottises des antinuc ! smiley

      Et là, il ne s’agit pas d’un sottise (Cabanel et le calcul smiley) mais d’une bonne grosse désinformation d’un pronuc :

      "De nombreux scientifiques de l’IRSN, CEA et Orano sont en permanence à Fukushima Daiichi afin de mesurer les doses en millisievert. A 30 m du réacteur N)1 (le plus accidenté) la dose est de 20nanoSievert par heure c’est à dire bien inférieur celle reçue lors d’un voyage en avion ou en vacances à Serre Chevalier ou au Tibet... voire en Bretagne"


    • San Jose 11 juillet 14:24

      @pemile
      .
      Vous devez faire de mauvaises affaires pour en être réduit à vouloir me coller une bourde d’un autre.
      Que pensez-vous du mélodrame signé Patrick Samba : un enfant innocent (ce qui n’est pas du tout un pléonasme) musarde et babille à Saint-Laurent. Il voit une souris verte qui court dans l’herbe, il l’attrape par la queue, il la porte à ses lèvres pour l’embrasser parce qu’elle est trop mignonne, et ignore ce faisant que la souris n’est verte que du vert de la radioactivité, et qu’il porte ainsi le fatal césium à sa bouche de corail... comme le jeune homme de cette gravure du XIXe siècle, genou en terre aux pieds de la tête de mort de la syphilis camouflée derrière un masque de sublime jeune femme ? 


    • pemile pemile 11 juillet 14:59

      @San Jose « Vous devez faire de mauvaises affaires pour en être réduit à vouloir me coller une bourde d’un autre. »

      Vous déformez les faits, sur un article où vous avez posté 63 messages je vous ai demandé une réaction sur ce gros bluff et n’ai pas obtenu de réponse de votre part, alors que vous êtes à l’affut de toutes les erreurs postées par les antinucs, that’s all !


    • San Jose 11 juillet 16:25

      @pemile

      .

      Au lieu de jouer à l’indigné en me reprochant de ne pas faire votre métier à votre place, dites-nous plutôt ce que vous pensez de ça (dès le premier paragraphe) :

      .

      https://www.lemonde.fr/blog/huet/2018/03/21/fukushima-quelles-nouvelles/

      .

      J’espère que c’est une erreur, car à qui faire confiance si le Canard né en réaction à boucherie des tranchées se met à blaguer ? 


    • pemile pemile 11 juillet 16:40

      @San Jose « dites-nous plutôt ce que vous pensez de ça (dès le premier paragraphe) »

      Vous allez nous expliquer comment on minimise les risques de dissémination des 210 m3 d’eau par jour ?

      Mister Huet du Monde :
      Les réacteurs détruits sont maintenus dans une situation minimisant les risques de dissémination de la radioactivité contenue dans les cœurs qui ont fondu lors de l’accident. Cela s’obtient par une injection d’environ 70 m3 d’eau par jour dans chacun des réacteurs 1, 2 et 3.


    • San Jose 11 juillet 16:50

      @pemile
      .
      Vous vous trompez de tribune : c’est dans les commentaires du blog Huet qu’il faut répondre et poser vos questions. 
      Alors, que l’intouchable Canard se fasse reprocher de faire couac, ça ne vous bouleverse pas au moins autant que moi ? 


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 11:48

    Avec l’affaire des « homards sauce Rugy », et mon article de hier :Ici, … et bien sur la canicule, ... pour nous remonter le moral ben heureusement qu’il nous reste l’humour !


    @+ P@py


  • popov 11 juillet 11:57

    @rosemar

    Il serait temps que soient prises des décisions afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre : chacun d’entre nous doit oeuvrer sans doute pour éviter ce réchauffement de la planète...

    Vous n’allez pas vous y mettre vous aussi !

    Notre quaternaire est une suite de glaciations d’environ 100 000 ans séparées par des périodes interglaciaires de 10 000 à 20 000 ans.

    Nous avons la chance de vivre pendant une période interglaciaire, alors faut pas trop se plaindre. 30 à 40 °C en été, c’est quand même mieux qu’un couche de glace de 1 km d’épaisseur.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juillet 12:03

      @popov. C’est un syndrome de Dunning-Kruger : on se demande si la malade l’emporte en nullité, ou en outrecuidance.


    • rosemar rosemar 11 juillet 12:05

      @popov

      Continuons donc à épuiser notre planète et ses ressources... 


    • popov 11 juillet 12:08

      @rosemar

      Ce n’est pas ce que j’ai dit.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juillet 12:29

      @rosemar. Heureusement, la petite marquise a appris à danser. Aussi ceux qui constatent qu’elle est ignare et ne comprend rien à rien, exagèrent drôlement.


    • JL JL 11 juillet 12:55

      @rosemar

       ’’Continuons donc à épuiser notre planète et ses ressources.’’

       
      « La planète compte suffisamment de ressources pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire le désir de possession de chacun. » Gandhi. 
      10% du budget affecté aux désirs suffirait à satisfaire tous les besoins de l’humanité. Le libéralisme c’est priorité aux marchés du désir qui rapporte en profits, beaucoup plus que le marché des besoins puisque les désirs sont sans limite.
       
      La vérité c’est que ceux qui profitent du commerce des désirs, de ses inégalités, son gaspillage, sa folie ne veulent pas en réduire l’importance, et culpabilisent ceux qui n’en profitent pas, à l’instar de ces imbéciles qui parlent de contrôle des naissances et d’eugénisme !


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 12:08

    Je sais le sujet , … c’es t la canicule, mais le « homard sauce Rugy » est également le sujet chaud de ces derniers jours,... et concernant le N° 2 du gouvernement, vite vite,que l’on dégage ce triste individu, qui était entre autre un féroce donneur de leçons .. mais après son passage au «  goudron et aux plumes  » !


    https://www.bvoltaire.fr/media/2019/07/et_rugy_rougit-845x475.jpg


    https://remeng.rosselcdn.net/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra _big/2019/07/10/node_79468/10933925/public/2019/07/10/B9720228398Z.1_2 0190710193411_000%2BG9HE1QVDR.1-0.png.jpg?itok=2pApkXBF



    https://www.huffingtonpost.fr/entry/polemique-des-homards-de-rugy-les-internautes-sen-donnent-a-coeur-joie_fr_5d260f96e4b0cfb595ff6380


    @+ P@py




  • Loatse Loatse 11 juillet 12:25

    Effectivement, rosemar, je confirme...puisque dans le sud. Il faut attendre 4 heures du matin pour avoir des températures qui permettent de dormir sans l’effet hammam permanent très inhabituel dans notre région réputée seche l’été. celles ci ne descendent pas en dessous de 25° la nuit...(ce qui correspond au seuil canicule qui n’a pas été maintenu dans le var)

    Plus de 15 jours de canicule, une vingtaine déjà, avec dans une maison « aérée » (ou ca de l’air ?) la nuit, refermée le jour, 29° à l’intérieur... jusqu’à 22 heures, heure ou ca commence à baisser un peu..

    La clim dans une seule pièce rame et se maintient à 26° péniblement...

    et cette moiteur, dehors, dedans, on se croirait au brésil, l’humidex donc donne des températures ressenties bien au dessus de ce que meteo france nous présente...

    Non ce ne sont pas les fortes chaleurs habituelles... (33° voir 34 la journée en juillet mais secs)... 30° le matin à 6 heures, ca va pas !

    Phénomène étrange, le comportement des animaux... la nuit, une foule de papillons (les fameux passés aux infos qui boulottent les arbres), venaient se réfugier dans ma chambre... il y en avait partout. les escargots idem... j’en ai un collé sur mon enceinte, d’autres à l’intérieur de mes volets ;)

    Quand aux abeilles, ca ce fut le plus extraordinaire, des milliers un matin, sont venues comme folles, s’agiter dans ma cloture en lierre... du jamais vu ! pas pour butiner (il n’y a pas de baies à cette période et les fleurs de mon jardin sont raides mortes cramées), un comportement erratique tellement étrange que je me suis empressées de refermer ma fenêtre.. j’ai pensé à des perturbations electro magnétiques... (fortes éruptions solaires ? autre chose ?)

     je plains les papy mamies en ehpad, avec pour seul rafraichissement leur ventilo — ce n’est pas suffisant — ca brasse de l’air chaud.. ne permet pas au corps de récupérer.

    ps : le trip écolo a ses limites ; j’ai tenu 3 jours sans mettre la clim, fière de contribuer à ne pas augmenter les ilots de chaleur locales qui s’évacuent mal en fond de vallée... puis l’épuisement s’est fait ressentir et comme je n’ai plus 20 ans, heing...

    il va nous falloir migrer en bretagne.... dans le cas hypothétique ou l’année prochaine le même scenario se reproduit... au moinsse là bas, les nuits sont fraîches.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 12:44

      @Loatse

      Demeurant dans le Var, à 7 kms à vol d’oiseau du littoral, j’opine pour les températures

      Dimanche ,lundi, mardi la nuit vers les minuit , il faisait 30 degrés, cette nuit vers les 6 heures ouf :18 !

      par contre heureusement , je n’ai pas encor remarqué les anomalies que tu signales concernant les animaux que tu cites !


      @+P@py


    • rosemar rosemar 11 juillet 12:52

      @Loatse

      MERCI pour ce témoignage détaillé... ici, le mistral s’est levé et les incendies risquent de se multiplier avec la chaleur et la sécheresse.


    • Loatse Loatse 11 juillet 13:01

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      bonjour Gilbert,

      par contre heureusement , je n’ai pas encore remarqué les anomalies que tu signales concernant les animaux que tu cites !

      C’est sans doute favorisé par le biotope de mon grand jardin...ou tout est fait pour que moultes espèces puissent manger, boire, se reproduire hiver comme été... des petites bêtes comme des grandes. dans mon ancien jardin ouvert, j’ai même eu la surprise de recueillir un lama fugueur... (hélas, j’ai du le rendre à son propriétaire, un cirque)

      Là parfois des chiens blessés viennent devant ma porte, les chats du quartier ont une gamelle de croquettes et de l’eau dans la cuisine toujours entrouverte, les oiseaux des boules de graines l’hiver... on peut même y faire son nid, quelque soit l’espèce...

      C’est un peu comme s’il y avait marqué refuge !

      sinon, ca va bien ? pas trop fatigué par ces chaleurs d’un autre monde ? tu récupères bien ?


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 14:10

      @Loatse

      Moi itou, ou je loue, j’ai un immense jardin, ben j’suis en pleine nature,... et les cigales en ce moment ( 13 h 45 ) c’est :La cymbalisation ou « chant des cigales »


      Je nourris encore les mésanges, mais parce que depuis l’automne dernier, je prépare un article sur ce sujet qui va comporter une rubrique sur leur intelligences .. et je continue mes « expériences » passionnant,... surtout ça vide bien le ciboulot !! !


      @+P@py.


      P.S.


      Question bébêtes en vadrouilles en plus des moustiques ( heureusement assez rare en ce moment, .. mais si il pleut ouf !!) c’est sangliers et renards !

      Pt’ain le souk ! J’avais une petite boite de cigarillos vide où j’avais placé 3 clés usb et deux cartes mémoires ben je ne la trouve pas !!!

      Je suis assez bordélique, mais là !!!!



    • keiser keiser 11 juillet 14:32

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      et je continue mes « expériences » passionnant,... surtout ça vide bien le ciboulot !! !

      Ben !? ...
      Ce ne serait pas plutôt le contraire. smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 juillet 16:16

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      J’ai réussi à récupérer sur mon ordi cette photo, le 28 juillet 2018 vers les 20 h 15, il est en balade dans notre cour !


      https://photos.google.com/search/_tra_/photo/AF1QipPFawSUDZJKyB8xv59TCeNlhMK sh56l7GzhlFXu


      @+ P@py



  • keiser keiser 11 juillet 12:34

    Salut rosemar

    évitons d’acheter des ventilateurs ou des climatiseurs car ces appareils consomment beaucoup d’énergie... afin de restreindre la pollution.


    Je suis d’accord et bien sur ... pas d’accord. smiley

    Pour commencer, j’ai habité en Inde et 50° n’est pas une exception pour ce pays.

    Mais évidemment, cela dépend de l’État ( fédéral ) où l’on se trouve et aussi de la saison.

    Quand à l’image que tu en donnes, il ne ne faut pas non plus exagérer.

    L’Inde à beaucoup évolué.

    Le stéréotype de la femme qui fait dix Kms pour aller chercher de l’eau au puits, est un peu éculée.

    Au pire des cas, ils ont des camions citerne qui ravitaillent les villages et cela se passe surtout dans les régions les plus reculées.

    Alors je pense qu’il est inutile d’en rajouter.

    Il est vrai que dans ces pays, l’eau est un souci, surtout en rapport des problèmes de salubrité.

    Le budget consacré à l’eau à boire peut vite devenir important et surtout, comme tu le dis, quand il fait 40° et plus.

    Ensuite, je suis d’accord que les clims consomment, perso je n’aime pas cela du fait du choc thermique et aussi parce qu’il faut tout fermer pour que ce soit efficace.

    Mais cela peut être utile dans certains cas, surtout dans les espaces publiques.

    Ensuite, pour les ventilateurs je crois que tu te trompes.

    J’ai installé chez moi et comme en Inde, des ventilateurs de plafonds.

    Je ne pense pas que 70 Watts soit une consommation excessive.

    En plus ils sont inversable et en hiver, ils servent à répartir la chaleur en la faisant circuler.

    Car il est bien connu que la chaleur est un courant ascendant.

    Voila Madame.

    Il faut bien aussi comprendre que nous tournons à l’énergie nucléaire.

    Celle ci une fois produite, doit être consommée car elle ne se stocke pas.

    Nous n’avons pas encore trouvé le moyen de stocker l’électricité.

    C’est comme ça et je n’y peux rien.

    Essayes les ventilateurs de plafond, tu verras c’est pas mal du tout. smiley



    • keiser keiser 11 juillet 13:22

      @rosemar

      Ah oui ! ... Cela devient grave et ce n’est pas ce que j’ai connu.
      Cependant les journalistes cherchent toujours les trains qui arrivent en retard.
      Et ils ont un gros souci de surpopulation et d’exode ( comme il est dit )
      Cela fait quelques années que je n’y suis retourné mais déjà en 2014, les moussons étaient décalées et bien moins abondantes en rapport des années 80.
      Cependant, des chaleurs à 50°, ça j’ai connu et quand en plus tu as 85 % d’humidité comme à Pondy ou Goa .Cela peut vite devenir réellement insupportable, tu as l’impression que ta cervelle entre en ébullition.
      Cela s’accélère partout, même dans le Tarn où j’habite, région assez humide, nous sommes en alerte rouge.
      Alors évidemment, sous les tropiques ...


    • keiser keiser 11 juillet 13:34

      @rosemar

      Tu as raison et je me souviens qu’à Bombay début 2000, dans certains quartiers, c’était la guerre de l’eau et réellement la guerre de l’eau mais c’est Bombay.

      "Il y a quarante ans, on trouvait de l’eau à 10 mètres sous terre. Mais je connais des gens qui, ce mois-ci, ont foré jusqu’à 800 mètres sans toucher l’eau. C’est une catastrophe"

      https://www.letemps.ch/inde-lessor-mafia-leau


    • sls0 sls0 11 juillet 15:58

      @keiser
      Sous les tropiques 
      Avant que je décide à nettoyer le toit et le peindre en blanc la t° chez moi ne descendait pas en dessous de 30°. Maintenant elle ne dépasse plus 30°.
      Avec une humidité de 70% plus de 30-32° c’est inconfortable pour dormir, le corps n’arrive plus à suivre en régulation.
      Normalement il faut 15 jours pour s’acclimater.
      A 45° le corps ne suit plus, c’est la zone de danger même sans humidité.
      Cette zone de danger avec l’humidité chez moi c’est à 36°.
      Un corps au repos c’est 100W à évacuer par la transpiration ou conduction. Avec un bon effort on monte à 200W.
      Le coup de chaud c’est une mortalité de 30 à 50%, le chaud est mortel. Les enfants et les personnes âgées n’ont pas une bonne régulation thermique, ce sont les premières victimes.

      En France en 2003 j’avais installé quelques pulvérisateurs alimenté par l’eau de ville dans des arbres, je me suis fait beaucoup d’amis.


    • keiser keiser 11 juillet 21:49

      @sls0

      Tu as un toit terrasse ?
      Parce que peindre des tuiles, ce n’est pas très répandu.

      Quand je dis qu’a partir d’une certaine température tu as l’impression que ta cervelle entre en ébullition, c’est à peine exagéré.
      Les taux d’humidité dont je parle se trouve dans les zones humides côtières.
      Dans le Tamil Nadu ( Pondichéry ) les vacances sont en fonction des températures et de la saison pour que justement les enfants n’en souffrent pas.
      En général, on supporte mieux les chaleurs sèches.


    • sls0 sls0 11 juillet 23:30

      @keiser
      Pour les cyclones vive les toits terrasses en béton, le T4 fait sourire.
      32° en Espagne ou Maroc avec un hygrométrie de 30% et on fait 7h de vélo sans problème, il ne faut que se réhydrater c’est tout.
      Même température chez moi mais avec 70% d’hygrométrie et 37 minutes plus tard on a une élévation de température corporelle de 0,7°. 0,7° c’est un critère d’alarme pour le travail en ambiance chaude (norme 12515).
      L’humidité ambiante empêche la transpiration d’être efficace.
      La cervelle en ébullition, les symptômes du coup de chaleur ne sont pas loin, c’est 30 à 50% de mortalité.


    • keiser keiser 12 juillet 00:15

      @sls0

      Pour les cyclones vive les toits terrasses en béton, le T4 fait sourire

      C’est quoi le T4 !? ... smiley


    • Et hop ! Et hop ! 12 juillet 08:06

      @sls0

      Si votre toit est accessible et que vous avez un jet d’eau, vous pouvez le mouiller deux ou trois fois par jour, ça rafraichit énormément la maison.


    • keiser keiser 12 juillet 11:58

      @Et hop !

      Ah oui ! ... smiley

      Toi ( sans jeux de mot ), tu as parfaitement saisi le sens de l’article.


    • sls0 sls0 12 juillet 14:44

      @keiser
      T4 c’est la force du cyclone.
      Du T5 comme ça n’a pas de limite en vitesse de vent je ne peut rien affirmer, du T5 de bas niveau ok, mais comme ça n’a pas de plafond ça peut dépasser des limites.


    • sls0 sls0 12 juillet 14:52

      @Et hop !
      L’arrosage j’ai fait, il faut être présent et le soleil tape.
      Ca prenait presque une heure et ça consomme de l’eau. Un toit à 60° ça demande de l’eau.
      Nettoyer et peindre ça m’a pris 2 jours. Maintenant le toit ne dépasse pas la température ambiante, le vent suffit à son refroidissement.


    • keiser keiser 12 juillet 16:47

      @sls0

      Tu as un acrotère ?
      Et sais tu que sur un toit terrasse, tu peux mettre une couverture biologique ?
      J’espère aussi que tu as protégé les ferraillages, afin que personne ne se blesse.
      Alors cyclone = Réunion ou équivalent ?


    • keiser keiser 12 juillet 17:05

      @keiser

      Ah oui pardon, j’avais pas vu ta présentation.
      OK, République Dominicaine.
      Tu peux quand même essayer la couverture biologique, c’est pas mal.


    • troletbuse troletbuse 12 juillet 17:14

      @sls0
      Vous êtes un vrai puits de chiance ! Bravo :_))


    • sls0 sls0 12 juillet 18:34

      @keiser.
      Ca me suffit pour mon confort.
      Tropical c’est souvent luxuriant, ça bouffe tout, végétaliser c’est peut être pas la meilleur solution, c’est un coup à se retrouver avec des arbustes et fougères en un mois.
      Ca suffit pour effacer de la carte des pyramides maya.
      Et je suis en location, j’aime la liberté d’une location.
      170€ pour 90m² ce n’est pas la mer à boire.
      Acrotère des 15cm, les pluies tropicales peuvent être puissantes, l’évacuation se fait coté rue plutôt que coté voisin.


  • pallas 11 juillet 12:49
    rosemar

    Bonjour,

    Le pire est a venir, le Gulf Stream est pratiquement à l’arret, malgré tout le rechauffement s’accelere, alors que l’Etmisphere Nord devrait logiquement rentré dans une nouvelle ere glaciere, ce qui n’était pas le cas

    L’Hydrite de méthane qui s’échappe dans l’atmosphere du a la fonte du permafrost, ainsi que l’acidification massive des oceans, entrainent un degagement ultra massif de CO2.

    Nous subissons un changement chimique de l’atmosphere, l’Oxygene diminue, c’est bien plus grave qu’un simple changement de climat.

    Sa n’est que le début, et cela depasse largement les pires prévisions.

    C’est excellent et exaltant de voir cela (sa n’est que mon avis personnel)

    Salut


    • San Jose 11 juillet 13:19

      @pallas
      .
      Citations : 
      l’Hydrite de méthane qui s’échappe dans l’atmosphère ................entraîne un dégagement ultra massif de CO2
      l’Oxygène diminue, c’est bien plus grave qu’un simple changement ce climat
      .
      Commentaire :
      superflu ! 


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juillet 13:38

      @pallas. Diagnostic évident : délire chronique, depuis plusieurs semaines, voire mois.


    • Albert123 11 juillet 15:46

      @JC_Lavau

      retour de l’hystérie collective aussi


    • mmbbb 11 juillet 17:54

      Pour la science no 451 de l année 2015. 

      rechauffement climatique le gout du vin va t il changer 

      Je te cite une source puisque j avais mentionné l impact de ce changement climatique sur l avance de la date de la vendange.

      Vas leur dire que ce sont des rigolos , surtout aux vignerons pendant les vendanges 

      Tu finiras au fin du cuve en train de fermenter . Le CO2 a tres forte dose c est tres bon 

      Quoi qu il en soit ce changement a ete mesure en viticulture . Ce sont les consequences evidement Les vignerons s en tapent de la courbe de Mann fausse .

      Je te reponds puisque tu as une certaine inclination a prendre les autres pour des cons . 


  • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 14:11

    La canicule est « en marche » et elle va nous couter un « pognon de dingue » et même en « traversant la rue » on n’y échappera pas a moins d’être le « premier de cordée »....


  • symbiosis symbiosis 11 juillet 17:24

    On peut parler de canicule quand les températures ne baissent pas la nuit, or rien de tel ne c’est produit cette année ni depuis 2004 d’ailleurs. Bientôt les moutons domestiqués par le télécran vont ressentir de fortes chaleurs caniculaires à 25°, parce que Big Brother leur aura lavé le cervelet pour qu’il en soit ainsi.

    En fait, s’il y avait un débat sain et contradictoire sur le réchauffement climatique, on se rendrait compte que nous vivons actuellement une période de réchauffement d’une plus longue phase de refroidissement qui remonte à un demi millénaire. Mais le débat est verrouillé.

    Mais comme la propagande sur le réchauffement devient un thème scabreux pour les enfoirés qui nous gouvernent, on nous parle de dérèglement climatique, comme si le climat devait avoir des règles. Des règles le climat ? Comme une machine ?

    Mais réfléchissez donc un peu braves gens. Vous ne voyez pas la manipulation pour nous faire payer l’air que nous respirons ?

    Je suis entre la région Paca et l’Andalousie et tout va bien, 30°, 35° dans la journée, rien de bien extraordinaire. Comme d’habitude, en somme. J’ai connu beaucoup plus chaud dans mon enfance.


    • gnozd 11 juillet 18:27

      @symbiosis

      Vous avez bien de la chance. Moi je vis dans les P-O et c’est insupportable. Et ça fait 3 semaines que ça dure.


Réagir