mardi 31 mars - par Jean Dugenêt

Nous voulons sauver les vies. Ils veulent sauver les banques

JPEG

C’est à l’unanimité que le 19 mars 2020, les députés ont voté la loi du 23 mars 2020 de finances rectificative pour 2020. Les deux premiers alinéas de l’article 6 stipulent :

« I. - La garantie de l'Etat peut être accordée aux prêts consentis par les établissements de crédit et les sociétés de financement, à compter du 16 mars 2020 et jusqu'au 31 décembre 2020 inclus, à des entreprises non financières immatriculées en France.

II. - La garantie mentionnée au I s'exerce en principal, intérêts et accessoires dans la limite d'un encours total garanti de 300 milliards d'euros. »

Publicité

En clair cela signifie que l’Etat offre aux banques (les établissements de crédit et les sociétés de financement) 300 milliards d’euros. Ces banques ont toute liberté de consentir les prêts qu’elles veulent jusqu’à la fin de l’année 2020 avec ces 300 milliards même si elles seraient en faillite sans ce cadeau de l’Etat.

Voilà donc la préoccupation de tous les députés, en pleine pandémie du coronavirus : sauver les banques qui sont en difficulté face à la crise financière et économique que j’ai évoquée dans mon précédent article : « Socialisme ou barbarie ».

Alors que ce qui préoccupe toute la population c’est la crise sanitaire, les députés, avec cette loi, décident de ne consacrer que 2 milliards d’euros au financement des hôpitaux et de faire cadeau de 300 milliards aux banques. En cas de crises, c’est toujours la même logique qui est dictée à Macron par ses amis milliardaires. Comme en 2008, ils veulent avant tout renflouer les banques. Le peuple doit imposer sa logique : ce qui, pour nous, importe plus que les banques, plus que le système capitaliste c’est la vie et la santé de la population.

Mais la colère, l’indignation, la révolte des travailleurs est dirigée en premier lieu vers les députés des organisations du mouvement ouvrier. Ils ont tous voté pour les banques. Ils ont tous voté pour le capitalisme : les députés du Parti communiste (Roussel en tête), du Parti socialiste (Faure), de La France insoumise (Mélenchon). Ce sont tous des traîtres !

Le PCF, le PS et la FI qui refusent d’engager le combat pour le Frexit et de voter la procédure de destitution de Macron apportent la touche finale à la flagrante exhibition de leur politique de trahison. Au moment où, plus que jamais, il faut choisir entre la voie vers le socialisme et la voie vers la barbarie où nous conduit le capitalisme pourrissant, leur choix est clair : ils veulent sauver le capitalisme quitte à mettre nos vies en péril.

Publicité

Je l’ai déjà expliqué, si les partis traitres à la cause des travailleurs (PS, PCF et FI) ne servaient pas de béquilles au macronisme, celui-ci s’effondrerait. (Voir le chapitre « Les béquilles du macronisme » dans mon livre « Macron démission – Révolution »). Ils sont complices.

Ces 300 milliards devraient être entièrement consacrés à un plan de sauvegarde de la population avec notamment :

  1. La réouverture immédiate des places supprimées dans les hôpitaux.
  2. La réouverture de toutes les usines produisant du matériel médical qui ont été fermées et réquisition d’usines complémentaires s’il le faut pour produire des masques FFP, bouteilles d’oxygène, respirateurs, tests de dépistage, lits, surblouses…
  3. Ces mesures permettront la fabrication de matériel de test en nombre suffisant pour assurer le dépistage gratuit de toute la population et la fabrication de masques FFP pour assurer la distribution gratuite à toute la population.
  4. Ces mesures permettront aussi de fournir aux médecins des hôpitaux tout le matériel dont ils ont besoin.
  5. La réquisition immédiate de tous les bâtiments disponibles pour loger dans des conditions permettant le confinement à domicile des sans-abris, des migrants logés sous tentes, des internés en centre de rétention, ce qui suppose que les moyens soient dégagés pour permettre leur alimentation et des conditions d’hygiène correctes.
  6. Toutes les mesures doivent être prises aussi pour permettre le confinement dans des conditions décentes des personnes incarcérées dans les prisons.
  7. La prescription de confinement ciblé-adapté peut être prise par les médecins comme solution alternative pour les cas où un confinement strict pourrait être psychiquement pathogène avec toutes précisions nécessaires.
  8. Il faut qu’en urgence tous les spécialistes du domaine se réunissent en colloque et décident de la position à prendre en ce qui concerne l’usage de la chloroquine comme éventuel antiviral.

Peu nous importe que les banques fassent faillite. Si les mesures élémentaires pour assurer la vie et la santé sont incompatibles avec les exigences de l’Union Européenne et des capitalistes alors il faut passer à un stade supérieur d’organisation. Il faut que les travailleurs prennent le pouvoir.

Il est pour cela plus que jamais nécessaire de regrouper une AGIMO (Avant-Garde Internationaliste de Mouvement Ouvrier) qui sera en mesure de montrer la voie à suivre. Le programme de l’AGIMO c’est dans l’immédiat le plan de sauvegarde de la population en 8 points ci-dessus. Il faut pour cela que les organisations ouvrières traditionnelles (PCF, PS, FI) forment un gouvernement provisoire mais en aucun cas nous ne les laisserons faire une politique à la Tsipras. Elles devront immédiatement lancer la procédure de sortie de l’UE, instaurer le RIC et convoquer une Assemblée Constituante. L’expérience du Brexit nous montre qu’un plan de sortie de l’UE peut être mis en place en moins de trois mois puisque nous bénéficions de l’expérience des anglais. L’AGIMO propose de regrouper dans un nouveau CNR toutes les forces qui sont pour le Frexit. Nous savons qu’elles sont majoritaires puisque nous avons voté contre l’UE en 2005. Actuellement 7 organisations politiques se prononcent pour le Frexit : UPR, PRCF, ParDem, POI, POID, Patriotes, clubs "penser la France". Il faut les regrouper dans un nouveau CNR mais ce n’est pas suffisant. En particulier, il faut que les gilets-jaunes cessent de tergiverser sur la question du Frexit sans laquelle ils ne pourront jamais avoir le RIC en toute matière pour lequel ils se sont prononcés. Il ne leur resterait plus qu’un RIC applicable localement ce qui serait de peu d’intérêt. C’est même de mon point de vue aux gilets-jaunes de prendre l’initiative de la constitution d’un nouveau CNR. Il faudra d’ailleurs encore plus que cela car il ne faut pas se résoudre à accepter que tous les militants des organisations traditionnelles du mouvement ouvrier suivent les dirigeants actuels dans leurs misérables trahisons comme le vote du 19 mars 2020 à l’assemblée nationale. Du PCF, du PS et de la FI doivent se détacher les militants qui rejoindront le nouveau CNR si les actuels dirigeants le refusent. C’est donc à tous les militants du mouvement ouvrier que je m’adresse pour qu’ils rejoignent l’AGIMO et s’engagent donc dans ce combat pour un nouveau CNR, pour le Frexit, pour le RIC et pour une Assemblée Constituante.



76 réactions


  • François Vesin François Vesin 31 mars 09:25
    • Puisque Macron a dit que c’était la guerre, faisons comme à la guerre :
       démettons-le immédiatement et proclamons une régence
       rappelons d’urgence l’incorruptible général De Villiers
       confions lui la sauvegarde des institutions républicaines et 
    • la défense des français puisque cette guerre est contre eux

    • Constitution d’un conseil des sages avec un ordre de mission précis :
       définir un programme dans l’esprit du CNR
       définir un agenda de consultations électorales
       nommer des Préfets de la République dans chaque département
      chargés d’organiser et de se porter garants de ces élections.

    • Sortons de cette torpeur par notre volonté propre avant que les pires acteurs
      aux aguets le fassent à notre place et à nos dépends !!! Si les Gilets Jaunes
    • sont remplacés par les gilets pare-balles des milices politiciennes,
    • la guerre civile sera l’horizon indépassable des vautours à la manœuvre. 

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 10:14

      @François Vesin
      Vos propositions ne sont pas démocratiques :
      proclamons une régence
      — rappelons d’urgence l’incorruptible général De Villiers

      Qui a décidé que le général De Villiers devait être le sauveur des français ?

      — Constitution d’un conseil des sages.

      Décision prise par qui ? Qui va élire les « sage » ?

      nommer des Préfets de la République.

      Pourquoi pas des commissaires du peuple ?

      Votre plan d’urgence ressemble à une prise du pouvoir par Pinochet. La démocratie c’est le pouvoir du peuple. C’est au peuple de décider.


    • François Vesin François Vesin 31 mars 11:05

      @Jean Dugenêt
      1) Personne ne vous parle de sauveur !!!
       un garant des institutions (et au passage avec la stature et les moyens
      de les faire respecter) avec un contrat clair avec le Peuple de France.
       assurer l’intérim jusqu’aux élections présidentielles et législatives
      2) Conseil des sages élus par le Peuple  qui le veut s’y présente
      3) Les Préfets de la République auront pour mission de garantir
      la tenues d’élections démocratiques à l’échelle des départements.
      4) Pinochet a été désigné et promus par les USA
       Macron et ses prédécesseurs aussi avec la bénédiction de l’U.E !!!
       la dictature c’est lui et c’est maintenant et c’est lui qu’il faut dégager !!!
      5) Si vous ne vous donnez pas les moyens de garantir la démocratie,
      les démissionnaires des partis auxquels vous faites appel constitueront
      des milices pour garantir l’ordre et la plus forte remportera la mise.
      La France n’a pas besoin d’un Maïden / guerre civile
      Le peuple de France doit recouvrer sa souveraineté et pour y parvenir
      il doit trouver en son sein celles et ceux les mieux à même de l’y aider.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 11:20

      @François Vesin
      Merci de ses précisions.
      Je propose pour ma part un gouvernement provisoire du PCF, PS et FI car, s’il n’y avait eu qu’un seul candidat à la place de Hamon et Mélenchon aux dernières présidentielles, il aurait été élu. Il s’agit donc bien d’un gouvernement majoritaire et de plus, il est provisoire. Il doit seulement lancer la procédure de sortie de l’UE pour que la France redevienne un pays libre et indépendant puis il doit convoquer une Assemblée Constituante. C’est cette AC qui décidera de l’avenir...
      Tout cela ne pourra se faire que si le peuple reste mobiliser.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 mars 11:35

      @Jean Dugenêt

      « Tout cela ne pourra se faire que si le peuple reste mobiliser.  »

      Reste ?
      Vous pensez que le « peuple » (notion à définir) est mobilisé ?
      Vous pensez que les apparatchiks du PS, de la FI et du PC vont céder leur place à la base ?
      Les hommes en place n’ont jamais eu l’intention ni la capacité de réaliser ce que vous appelez de vos voeux.
      Le gouvernement provisoire de 1945 était constitué de résistants qui s’étaient battus les armes à la main en risquant leurs vies, pas de crriéristes. 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 12:23

      @Séraphin Lampion
      L’AGIMO appelle à la résistance, à la constitution d’un nouveau CNR...
      Je ne suis pas devin. Je ne sais pas ce qui va advenir.
      Le peuple pour l’instant n’a pas obtenu gain de cause mais il y a eu une certaine mobilisation avec les gilets-jaunes et le mouvement social à la suite du 5 décembre. Mobilisation insuffisante et trop facilement contenue par les appareils politiques et syndicaux. Pour autant ce n’est pas la même chose qu’une totale passivité.
      Que va-t-il advenir à la suite de la pandémie avec l’énorme crise économique ? Personne ne peut le dire mais nous allons certainement vers de grands mouvements sociaux, de grands changements. La société est en crise.


  • François Vesin François Vesin 31 mars 11:53

    PCF, PS et FI...ont appelé à voter Macron au 2ème tour !

    Ils ont été incapables ne serait-ce que d’étudier une Union de la Gauche

    qui aurait constitué une alternative à Macron / Le Pen.

    Le Peuple sait bien qu’il n’y a plus rien à attendre de cette gauche

    qui n’a de cesse que de le trahir depuis 1983 !

    Le recouvrement de la souveraineté du Peuple de France ne passe pas

    par l’émergence d’un homme providentiel (regardez Asselineau) 

    ni par le rappel des politiciens actuels à 95% acquis à l’U.E.

    On ne peut pas compter sur eux pour s’affranchir de l’U.E /Euro / OTAN

    Je souscris pleinement à votre Assemblée Constituante type CNR mais,

    pour la constituer et lui permettre d’aboutir à un projet qui puisse

    être soumis au Peuple, il faut garantir le fonctionnement des institutions

    républicaines (le mot régence en vaut un autre) et protéger ce peuple.

    Par ailleurs, si l’intérim du gouvernement n’est pas confiée à un incorruptible,

    capable de garantir le contrôle de la police et l’exercice de la Justice,

    croyez vous que la clique Sarkozy / Hollande / Macron et leurs affidés

    vont laisser passer l’occasion d’appeler au secours les « libérateurs US »

    historiques dont il n’est plus utile d’évoquer la capacité de nuisance !!!

    De Gaulle ne s’y était pas trompé...nous en sommes au même point.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 14:59

      @François Vesin

      « Le Peuple sait bien qu’il n’y a plus rien à attendre de cette gauche qui n’a de cesse que de le trahir depuis 1983 ! »

      Quel que soit ce que les uns et les autres pensent les travailleurs n’ont pas d’autre solutions pour se mobiliser que de passer par les organisations ouvrières tout simplement parce qu’ils n’ont rien d’autre. C’est parce qu’elles sont dirigées par des traitres que je propose de construire une AGIMO. Mais, dans le même mouvement je ne peux rien proposer d’autre comme alternative au gouvernement Macron qu’un gouvernement PCF, PS et FI.

      « On ne peut pas compter sur eux pour s’affranchir de l’U.E /Euro / OTAN »

      Je ne demande pas pour autant de leur faire confiance au contraire puisque je leur confie une mission dont je sais qu’ils ne veulent pas : sortie de l’UE, Assemblée Constituante... C’est dire qu’il faut s’appuyer sur une mobilisation populaire et construire un nouveau CNR qui pourra mener à bien la première étape : sortie de l’UE. Ensuite ce sera à l’AGIMO de prendre la suite... si elle devient assez forte.

      A terme il faut arriver à un gouvernement des travailleurs c’est à dire un gouvernement qui satisfera les revendications ouvrières.

      « si l’intérim du gouvernement n’est pas confiée à un incorruptible » 

      Personne n’est en mesure de désigner « un incorruptible ». Les vrais révolutionnaires capables de mettre en place un vrai gouvernement des travailleurs ne pourront apparaître que dans le feu de l’action.


    • Odin Odin 31 mars 15:27

      @Jean Dugenêt

      Bonjour,

      Un projet où il y a une énorme contradiction :

      « si les partis traitres à la cause des travailleurs (PS, PCF et FI) »

      « Il faut pour cela que les organisations ouvrières traditionnelles (PCF, PS, FI) forment un gouvernement provisoire »

      Faire un gouvernement provisoire avec des veautants (PC, PCF et FI) qui ont participé, via le front républicain, à amener le banquier de chez Rothschild à l’Élysée, faut vraiment avoir une bonne dose d’endoctrinement gauchiste pour se l’imaginer smiley


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 18:09

      @Odin
      Je pars de l’idée qu’on ne veut plus de Macron. C’est le fameux « Macron démission » et je propose une solution.
      En avez-vous une autre qui soit un peu réaliste ?
      J’en ai d’autres mais elles ne sont pas réalistes à court terme dans le genre : il faut faire une révolution pour mettre au pouvoir des purs et durs.
      Ce sont les propositions de ceux qui ont « une bonne dose d’endoctrinement gauchiste ».


    • Odin Odin 31 mars 18:48

      @Jean Dugenêt

      « Je pars de l’idée qu’on ne veut plus de Macron »

      Trop tard, le petit banquier est là pour encore 2 ans, il ne fallait pas écouter les messages du front républicain maçonnique.

      Comme pour le confinement, il nous reste à attendre sagement les prochaines élections de 2022 en espérant que les veautants aient enfin compris la direction qu’ils doivent prendre pour retrouver nos souverainetés face à la finance apatride.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 19:19

      @Odin
      Si j’ai bien compris vous proposez de remballer le mot d’ordre « Macron démission » et vous espérez plutôt voir une solution sortir d’une élection en 2022.
      Quel sauveur pourrait bien, selon vous, être élu ?


    • HELIOS HELIOS 31 mars 23:34

      @Jean Dugenêt

      = = = Quel sauveur pourrait bien, selon vous, être élu ? = = =
      Vous etes, vous et d’autres commentateurs d’extrème-communisme des rigolos.

      Les voix des travailleurs sont majoritairementa allées au RN, parce que le RN est le seul a proposer la LIBERTE qui s’oppose toujours au collectivisme. Ce qui est collectif nie le choix individuel et cela a été parfaitement compris par ceux qui se levent tôt, bossent comme des fous et voudraient profiter de leur boulot.

       De plus, votre collectivisme impose une ouverture des frontières dont l’exemple du mondialisme liberal a démontré ses effets délétères.

      Il n’y a qu’une seule solution, on peut peut-etre le déplorer, c’est la reprise en main de la souveraineté du pays, l’intelligence ET l’interet de tout un chacun dans le developpement des energies humaines et economiques sur un espace homogène et coherent.
      Cet espace s’appelle « une nation » dans laquelle s’appliquent les règles de coherence, de protection et, dommage pour vous, où l’entreprise aura pour but de satisfaire sur un espace délimité TOUS les besoins de la population (dont l’emploi), sans entraves financieres si ce n’est celle de la gestion sincère.
      Pas question d’ouverture a l’immigration, au financement etranger, a la délocalisation ou a je ne sais quelle internationnale xx-isme !

      Et, encoré désolé pour vous, pas question de faire une constituante pour changer de constitution, parce qu’une constitution est un edifice complexe, bati avec une architecture equilibrée et consolidée par l’experience. 
      Une constitution peut evoluer, mais elle ne peut le faire qu’en respectant ses propres fondements et n’est pas accessible a une quelconque délégation, fut-elle a des representants elus régulièrement.
      Ce qui peut etre amendé par un parlement ne peut l’etre que si cela concerne des lois d’organisation (lois cadres) et des règles administratives... auxquelles echappent les cléfs des libertes individuelles.

      Finalement, a quoi servirait de sortir de la Veme république, de l’UE et du modèle financieriste qui nous oppresse en particulier la majorité de ceux qui sont les moins puissants, pour reconstituer les mêmes defauts, mais en plus en ayant supprimé les petites libertés individuelles -le jeu dans les rouages proposé par un modèle communiste qui en plus denie aux peuples, et a notre peuple en particulier la liberté philosophique que nous avons difficilement acquise depuis la fin de la royauté ?

      Regardez également, les droits de l’homme, tel qu’appliqués de nos jours, s’ils sont eminament utiles sont appliqués sous une forme syntaxique, c’est a dire niant le sens que des groupes d’humains ont accordés a leur developpement....... alors qu’il faudrait leur donner une forme semantique, c’est a dire un sens a ce développement tel que nous l’avons eu depuis le XIX eme siecle consacrant le modèle humaniste occidental plutot que le modèle immigrationiste et destabilisateur que le financierisme et le communisme justifient ouvertement ou non.

      Vous etes a coté de la plaque, tomber de Charybde en Scylla ; du fiancierisme au communisme, JAMAIS !!! nous avons une autre voie, une autre experience à mener, un autre avenir nettement plus lumineux que votre extrème-communisme.


    • HELIOS HELIOS 31 mars 23:43

      @HELIOS
      ... tellement préoccupé par les integrismes qui se développent, j’en ai oublié les banques !

      Oui, il faut sauver les banques, mais pas celles que vous citez... il faut sauver les banques qui participent, comme le coeur dans un organisme biologique, a la circulation du sang, pour que puisse se developper toues les energies utiles.

      L’argent n’est pas une marchandise comme une autre, il ne peut etre traité comme un sac de patates, les banques doivent etre controlées techniquement et a l’aide de règles deontologiques, comme la medecine : d’abord ne pas nuire...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 19:36

      @HELIOS
      Je rappelle que vous aviez dit précédemment qu’il fallait attendre les élections de 2022 pour que les choses changent. Je vous ai seulement demandé qui il fallait alors élire (de votre point de vue ) en 2022 pour que vous obteniez le changement que vous attendez.
      Vous me répondez avec un roman de considérations diverses qui ne répondent pas à la question.


    • HELIOS HELIOS 3 avril 14:39

      @Jean Dugenêt
      Question claire , réponse claire d’abord :

      Il faut élire quelqu’un qui fera passer l’interet de notre pays avant les interets du monde entier, que ce soit de l’Europe ou n’importe où ailleurs.

      ... Nuances ensuite :
      La difficulte, que j’exprime en général a travers des « considérations diverses » se materialise a travers de nombreux domaines societaux, culturels, ethniques (eh oui, y’a pas de race certes, mais il y a des couples religions-ethnies, cultures-ethnies etc)... et en parler c’est aussi mettre dans la balance certains choix !

      Alors oui, comme tout bon républicain, j’attends 2022 avec impatience tout en sachant que la bascule sera tres difficile tant les divers interets, même opposés, interdisent actuellement émergence d’une solution de remplacement à la dictature molle de notre constitution.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 avril 15:07

      @HELIOS
      Bonjour et merci d’avoir fait l’effort de répondre à ma question ;
      Je ne suis ni pour le gauchisme du « élection : piège à con » ni pour le crétinisme électoral qui consiste à attendre des changements importants à partir des élections. Regardez tous les changements de régimes qui se font dans le monde : ils sont rarement le fait d’une élection. Même chose si on regarde le passé de la France notamment au XIXe siècle.
      Plus précisément, je n’attends pas grand chose de l’élection de 2022 puisque tous les candidats seront pour le maintien de la France dans l’UE à l’exception de François Asselineau qui n’a aucune chance d’être élu.
      C’est pourquoi, je mets tous mes espoir dans la constitution d’un nouveau CNR. Sinon ma position est prise pour 2022. Je ferai tout ce que je peux pour qu’il y ait un seul candidat pour le PS, le PCF et la FI et si ce n’est pas le cas je voterai pour F. Asselineau.


    • HELIOS HELIOS 4 avril 12:55

      @Jean Dugenêt

      Voyez vous, je comprends et j’approuve vos décisions pour 2022, et c’est normal puisque vous mettez en oeuvre au niveau du choix, les moyens d’atteindre vos objectifs.

      Je ne voterai pas comme vous parce que mes objectifs sont simplement differents .

      D’une part, je ne crois pas a une evolution majeure et positive de la societe en un changement de constitution, on ne jette pas a la poubelle 200 ans de boulot ensuite, je ne crois pas non plus a un nouveau CNR, il conviendrait d’abord d’appliquer le premier en l’améliorant possiblement (comme la constitution d’ailleurs)...

      Mes objectifs a moi que j’espère partager avec (beaucoup ) d’autres c’est de revenir a une taille humaine et maitrisable de nos systemes sociaux... 
      Considerant que nous ne sommes pas des animaux, que nos aspirations sont diverses je souhaite que tout le monde y trouve sa place dans la limite de la vie en commun.
      Cela implique une communauté d’avenir, adherente a des valeurs philosophiques, religieuses, societales qui doivent etre defendues pour assurer la perennité de cette communauté.

      Et c’est cette perennité qui est remise en cause par vos choix à vous... et au-dela, si Asselineau respecte toute une partie de cette perrenité il en oublie les hommes qui « font société ». Avoir des frontières et les faire respecter c’est trés, tres bien, mais il en oublie de parler -et c’est parce que cela fait polemique- de toutes les consequences de l’absence de frontieres pour les autres aspects qui ne sont pas économiques. La souveraineté c’est aussi la religion, la culture, l’histoire.

      Donc, en me respectant moi-même, je considère que le vote souverainiste est d’abord primordial (exclu donc les verts, les PS/PV.LFI... qui sont mondialistes pour de fausses valeurs humaines, car on n’aide bien les autres que lorsqu’on est bien soi-même,..... et les LR qui sont mondialistes pour de fausses valeurs economiques, car pour vendre il faut des acheteurs et le biais de la dettes est insupportables).... je continue.... donc actuellement les seuls qui defendent la taille humaine d’une communauté sous la forme d’une nation respectant les valeurs humaines de « société » sont les gens du RN !!!

      Cela changera peut-etre, j’aviserai a ce moment là... en attendant je conseille a ceux qui sont le nez dans le guidon de la vie, de lever le front et de jeter un tout petit coup d’oeil en arriere pour bien constater que la trajectoire de notre pays ne fut pas si mauvaise que cela au point de la sacrifier.... avec un vote irresponsable.


  • jack mandon jack mandon 31 mars 12:37

    La criminalité macronienne spectaculaire

    Le Macronavirus D-20, mutation chimérique qui prolifère en terre de France, nécessitera la multiplication exponentielle des docteurs Raoult en réserve dans les éprouvettes salvatrices de l’institut pasteur.

    Néanmoins le macreux remporte une première bataille. Dans quelques mois, il aura réglé partiellement avec chronos l’excédent de misère et la question des retraites. La finance, les politiciens et journaleux du petit dictateur paranoïaque autoritariste, auront contribué à précipiter dans l’au- delà les plus fragiles parmi les français.

    PS : Fort heureusement, il est des sonorités de gloire qui sonnent avec bonheur, par-delà les miasmes et les blessures infligées par la crétinerie macronienne.

    Pour ceux qui entendent encore la culture française, « terre de France, institut pasteur Paris, et maintenant Didier Raoult Marseille. Que vive la France et que dégagent les nuisances de la finance pour le bien-être de la communauté universelle momentanément entrevue.

    Bien amicalement



  • Zolko Zolko 31 mars 12:44

    ces 300 milliards [...] Voilà donc la préoccupation de tous les députés, en pleine pandémie du coronavirus : sauver les banques qui sont en difficulté face à la crise financière et économique

     

    Il y a une toute petite erreur :

     

    Voilà donc la préoccupation de tous les députés, satisfaite grâce à la pandémie du coronavirus : sauver les banques qui sont en difficulté face à la crise financière et économique

     

    En effet, vous avez inversé les causes et les effets : ce n’est pas à cause de la pandémie qu’il faut sauver les banques, c’est à cause du sauvetage du système financier occidental qu’il a fallu trouver un prétexte, et que déclarer une pandémie mondiale en est un imparable. Un peu d’hystérie créée par les médias appartenant aux milliardaires, et-HOP ! La ficelle est un peu grosse, même si les statistiques officielles ne jouent pas le jeu.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 14:36

      @Zolko
      L’épidémie du coronavirus était bien avancée en Chine au moment où la crise financière s’est transformée en crise économique mondiale. Il y a eu effectivement concomitance avec l’arrivée de la pandémie en Europe. Rien ne permet d’affirmer qu’il y a eu une relation de cause à effet. Quoi qu’il en soit, le résultat est le même.


    • Zolko Zolko 31 mars 16:01

      @Jean Dugenêt

      L’épidémie du coronavirus était bien avancée en Chine au moment où la crise financière s’est transformée en crise économique mondiale


      faux : les premiers feux se sont allumés en septembre 2019 avec la volatilité sur les marchés « Repo » de la FED, alors que les premiers rapports du Covid-19 ont été faits en décembre.
       

      Quoi qu’il en soit, le résultat est le même


      ah mais pas du tout : dans un cas on a affaire à un coup d’état, dans l’autre à une réaction sanitaire d’urgence. Qu’aucune statistique ne vient corroborer.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 18:13

      @Zolko
      Un « coup d’état » implique un changement de direction d’un « état ». Je ne vois pas qui a remplacé qui. Il y a par contre assurément un problème sanitaire qui n’est pas inventé quelles que soient les statistiques de « euro MOMO ».


    • Zolko Zolko 31 mars 22:02

      @Jean Dugenêt

      je vois que vous n’avez pas envie de comprendre, alors je vais être bref :
       
      peuple => banksters + médias + politiciens professionnels
       
      ça a commencé en 2008, quand 80% des élus a accepté le traité de Lisbonne en négation du vote populaire de 2005 contre le TCE, et a continué avec le sauvetage des banques sans qu’aucun des dirigeants ne soit inquiété : pourquoi n’y-a-t-il pas eu de commission parlementaire ? Pourquoi aucun AUCUN banquier ou ministre des fiances n’a été inculpé (sauf en Islande) ?

      Et maintenant on a la re-belote : hystérie exagérée => couvre-feu (la dernière fois c’était lors de l’occupation Nazie en 1940 !) => sauvetage (bis) de la finance mondiale, comme en 2008 mais avec 10 (ou 100 ?) fois plus d’argent.
       

      Il n’y a pas de pandémie !!! Le site des statistiques officiels est même obligé de se contorsionner pour expliquer pourquoi malgré l’absence de morts il faut quand-même croire à la version officielle !!!

       

      On peut amener un chameau à la source, mais on ne peut pas l’obliger à boire.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 08:20

      @Zolko
      Vous voulez absolument nous imposer la vision de euroMOMO qui nie l’existence d’une pandémie pour faire croire à un complot de la finance internationale visant à cacher sa propre faillite.
      Qu’il y ait une complète faillite du système capitaliste je suis bien d’accord sur ce point. Mais, je ne pense pas que la pandémie soit le fait d’un complot. Je pense que l’incapacité des capitalistes à enrayer cette pandémie est un symptôme supplémentaire de la faillite de leur système.
      Remarquons bien d’ailleurs que les pays où le capital a été exproprié comme la Chine et Cuba s’en tirent mieux que les pays capitalistes à ce sujet bien que leur régime soit loin d’être parfait. Je n’ai pas l’intention de défendre les régimes à parti unique.
      Le jeu sur les chiffres qui consiste à jouer sur les critères pour savoir de quoi est mort telle ou telle personne ne m’intéresse pas. Il est toujours possible de dire que personne ne meure du coronavirus mais plutôt d’une pneumonie ou autre maladie des poumons car le coronavirus s’attaque au système respiratoire. A ce jeu là on peut dire que le sida n’existe pas (certains ne s’en privent pas) car on ne meurt pas du sida mais de maladies que l’organisme infecté par le sida ne peut pas combattre.
      Par ailleurs, je conteste votre égalité suivante :
      peuple => banksters + médias + politiciens professionnels

      Le peuple est très majoritairement constitué par les exploités.
      Alors, vous pouvez dire : « je vois que vous n’avez pas envie de comprendre » mais je dirais plutôt que je n’ai pas la possibilité de comprendre de tels arguments.


  • caillou14 rita 31 mars 13:01

    Encore une preuve que la mafia internationale gouverne le monde !


  • popov 31 mars 14:19

    @Jean Dugenêt

    Il y a longtemps que le pouvoir sait que ça risque de péter un jour ou l’autre, parce que les gens finiront par comprendre que l’UE n’est qu’un instrument de la finance pour sucer le sang des travailleurs.

    Ils le savent depuis longtemps et se sont fabriqué un joker pour foutre la pagaille en cas d’insurrection. Ce joker, c’est la faune des banlieues qui n’attend que le mot d’ordre pour en découdre avec le reste de la population. Ils sont armés, ils sont jeunes, ils n’ont pas grand chose à perdre, certains ont l’expérience de la guerre urbaine et il suffit de leur promettre un état islamique pour les mobiliser.

    Si le pouvoir se sent menacé, il va lâcher les banlieues. Et au besoin, l’OTAN viendra faire en France ce qu’il a fait en Serbie.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 mars 14:34

      @popov

      l’OTAN risque d’avoir beaucoup de fers au feu cette fois-ci, à commencer par les Etats-Unis : ça chauffe aussi dans les banleues !


    • popov 31 mars 14:52

      @Séraphin Lampion

      ça chauffe aussi dans les banleues !

      Pourquoi croyez-vous que les Américains se sont précipités dans les magasins d’armes ? 

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 mars 16:42

      @popov

      ça va saigner


    • popov 1er avril 06:44

      @Séraphin Lampion

      Ça va péter, comme diraient les çavapétistes.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 08:48

      @popov
      Pour vous l’ennemi c’est :
      "la faune des banlieues qui n’attend que le mot d’ordre pour en découdre avec le reste de la population. Ils sont armés, ils sont jeunes, ils n’ont pas grand chose à perdre, certains ont l’expérience de la guerre urbaine et il suffit de leur promettre un état islamique pour les mobiliser."

      Est-ce eux qui ont décidé cela ?

      • Suppression de l’ISF.
      • Suppression dès 2019 de l’« exit tax » un impôt destiné à juguler « l’évasion fiscale » des chefs d’entreprise.
      • Baisse de l’impôt sur les sociétés.
      • Baisse des cotisations salariales (le salaire indirect des travailleurs).
      • Augmentation de la CSG.
      • Baisse des APL.
      • Suppression des contrats aidés.
      • Loi El Komri
      • privatisation des aéroports...
      • et tant d’autres choses du même genre

      Par ailleurs n’êtes vous pas un peu dans les fantasmes des privilégiés qui n’ont jamais eu à vivre dans des HLM de banlieue ou ailleurs ? Je n’ai pas souvenir de m’y être trouvé entouré de bandes de sauvages.


    • popov 1er avril 15:59

      @Jean Dugenêt

      Vous n’avez pas compris ce que j’écrivais. Bien sûr, l’ennemi est celui que vous désignez. Mais son armée, c’est la faune des banlieues qui joue aujourd’hui le même rôle que les chemises brunes du nazisme.
      Le même ennemi qui a mis Hitler au pouvoir installe les Frères Musulmans en Europe aujourd’hui. Ce qu’il n’a pu réussir avec le nazisme, faire de l’Europe un continent peuplé de zombies, il le tente aujourd’hui avec l’islam.


  • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 14:55

    ’Nous’ voulons sauver des vies.

    Qui est ce ’nous’ ? Qui veut vraiment sauver des vies ?

    La liquidation du ’Papy boom’ par Covid-19 serait du pain béni sur le plan économique. Ces vieux, improductifs, coûtent cher en pensions, en soins, en médicaments. Leur seul intérêt est de voter pour Sarkozy, Hollande Macron ou quelque chose du genre.

    Oui on versera une larme sur nos chers anciens, faut bien mettre les formes, mais quand même leur disparition apportera au pays une bouffée d’oxygène. Une fois tout cela cramé ou mis en terre on pourra repartir du bon pied.


    • popov 31 mars 15:47

      @Abou Antoun

      Comme vous êtes vous-même un « papy boom » de 73 ans, je suppose que c’est du second degré. Mais il y a probablement des gens qui pensent comme ça.


    • Zolko Zolko 31 mars 16:04

      @popov

      Mais il y a probablement des gens qui pensent comme ça.

       
      oui, moi. Et techniquement, Abou Antoun a raison : la décimation — même partielle de la génération Papy-Boom donnera une bouffée d’oxygène à la société. C’est bien-sûr pas politiquement correct de l’avouer.

    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 16:04

      @popov
      je suppose que c’est du second degré
      Ben oui et non. Ma disparition serait un drame pour moi et peut être certains de mes proches (quoique ...). Mais du point de vue de la société en général elle n’aurait que des effets bénéfiques. Économiquement je ne sers plus à rien, je coûte.


    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 16:06

      @Zolko
      C’est bien-sûr pas politiquement correct de l’avouer.
      Eh oui, toute vérité n’est pas bonne à dire, mais moi en tant que papy-boomer je peux y aller franco. Notez cependant que ma lucidité ne va pas jusqu’au suicide, j’essaie de me protéger.


    • popov 31 mars 16:20

      @Abou Antoun

      Oui, vous coûtez ce que vous avez cotisé collectivement avec d’autres vieux.
      Et dans quelles poches iraient les économies que l’état ferait si tous les vieux trépassaient ?


    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 16:34

      @popov
      Et dans quelles poches iraient les économies que l’état ferait si tous les vieux trépassaient ?
      Sans doute pour moitié dans la poches des profiteurs (classe dominante) et l’autre dans celle des assistés, dans la mesure où jusqu’à présent les profiteurs achètent la paix sociale à coups de subventions, d’allocations, de minima sociaux etc. etc.
      L’effet négatif de la disparition soudaine des boomers serait de booster le chômage. Combien de gens travaillent aujourd’hui dans l’aide à la personne, le personnel de soin dans les EHPAD, etc... Combien seraient reconvertibles dans des boulots ’productifs’ ?


    • popov 31 mars 16:38

      @Zolko

      la décimation — même partielle  de la génération Papy-Boom donnera une bouffée d’oxygène à la société. C’est bien-sûr pas politiquement correct de l’avouer.

      Voilà bien un commentaire symptomatique d’une maladie bien plus grave que le corona qui frappe la France. Je ne vais pas vous expliquer en détail de quoi il s’agit.
      Juste une question qui va peut-être vous faire comprendre :
      Supposons que ce virus cible principalement les immigrés maghrébins. Auriez-vous osé faire le même commentaire à leur propos ?

    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 16:39

      @popov
      Oui, vous coûtez ce que vous avez cotisé collectivement avec d’autres vieux.
      Encore une fois oui et non. J’étais fonctionnaire. Sur mes bulletins il y avait des montants de cotisations personnelles et de l’employeur (l’État). Mais l’État n’a jamais provisionné pour les retraites comme le font certaines caisses privées. Donc actuellement les fonctionnaires retraités sont payés sur le budget de l’état, donc avec de la dette.


    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 16:43

      @popov
      Zolko dit tout haut ce que tout le monde ’jeune’ pense tout bas. Il n’y a pas lieu de lui en faire le reproche.
      Si un virus venait à décimer les ’quartiers’, on aurait toujours les pleureuses de BFM TV pour avoir bonne conscience, mais pensez-vous qu’on affréterait des TGV médicalisés pour les transporter ?
      D’ailleurs les hôpitaux du 9.3 sont submergés, que fait-on pour la ’diversité’ ?


    • popov 31 mars 17:13

      @Abou Antoun

      Vous avez écrit :

      Mais du point de vue de la société en général elle n’aurait que des effets bénéfiques.

      Maintenant, vous admettez qu’il y aurait aussi un effet négatif : 

      L’effet négatif de la disparition soudaine des boomers serait de booster le chômage.

      Et pour les effets bénéfiques, vous admettez qu’une partie des économies iraient dans la poche des profiteurs exploiteurs et une autre dans celle des profiteurs assistés (que l’on pourrait sans doutes importer en plus grand nombre).

      Tous comptes faits, il vaut mieux que vous restiez en vie.


    • popov 31 mars 17:17

      @Abou Antoun

      que fait-on pour la ’diversité’ ?

      Et que font-ils pour eux-mêmes, à part braver les flics qui veulent faire respecter les consignes de confinement ?

    • Abou Antoun Abou Antoun 31 mars 17:24

      @popov
      Et pour les effets bénéfiques, vous admettez qu’une partie des économies iraient dans la poche des profiteurs exploiteurs et une autre dans celle des profiteurs assistés (que l’on pourrait sans doutes importer en plus grand nombre).
      Oui, pour l’argent public, dans l’hypothèse d’une continuation de la macronie ou d’un avatar de celle-ci.
      Enfin je reconnais que je prêche un peu pour ma paroisse quand même mais dans le cadre d’une économie productiviste pure, la disparition des vieux est positive. Alors c’est vrai il faut tout prendre en compte, les ’assistants de vie’ de tous poils sont-ils reconvertibles pour faire de ’vrais’ boulots, je n’en sais rien. De fait ils n’ont pas la compétence du personnel médical.


    • troletbuse troletbuse 31 mars 23:54

      @Abou Antoun
      Et dire qu’il y a un tas de vieux cons sur ce site et ailleurs qui pensent que l’état leur veut du bien. Je crois que si jamais, ils se réveillent,il sera trop tard.


    • popov 1er avril 02:23

      @troletbuse

      Bien sûr que l’état voudrait voir crever vos vieux.
      Ce qui m’étonne, c’est que certains vieux donnent presque raison à cet état.


    • popov 1er avril 02:48

      @Zolko & Abou Antoun

      la décimation — même partielle — de la génération Papy-Boom donnera une bouffée d’oxygène à la société. C’est bien-sûr pas politiquement correct de l’avouer.

      Moi, je serais plutôt d’avis que ce serait une décimation même partielle de votre caste dirigeante qui donnerait une bouffée d’oxygène à la société.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 08:29

      @Abou Antoun
      « la disparition des vieux est positive »
      Est-ce que les plus de douze ans sont des vieux ?
      Sinon, quel est le seuil ?
      Est-ce que les retraités sont improductifs ?
      A partir de quel âge un artiste (musicien, peintre ...), un écrivain est-il improductif ?
      Êtes vous productif quand vous participez à une discussion sur Agora Vox ?
      Je conçois bien le point de vue des exploiteurs. Leur réponse est simple mais ce n’est pas la mienne. Pour un exploiteur, il serait bon d’achever et d’exterminer tous ceux qui ne contribuent pas à leur profit. Surtout, et en priorité, ceux qui contestent leur système d’exploitation en écrivant des livres, des articles sur Agora Vox...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 08:40

      @Abou Antoun
      « Nous » ce sont tous les gens censés amoureux de la vie. Ce ne sont pas les fous de toutes espèces : ceux qui rêvent d’extermination. Parfois ce sont les juifs qu’il faut exterminer. Les nazis parlaient des populations parasites (juifs et tsiganes). Une autre fois ce sont les migrants arabo-musulmans qui sont visés. Pour d’autres ce sont les vieux de plus de quinze ans (ils ne donnent pas de seuil). Ils sont tous plus cinglés les uns que les autres.


    • Zolko Zolko 1er avril 14:13

      @popov

      Supposons que ce virus cible principalement les immigrés maghrébins. Auriez-vous osé faire le même commentaire à leur propos ?

       
      bon, déjà, techniquement ce n’est pas possible. Éventuellement, un virus pourrait toucher les Maghrébins en général, mais pas les immigrés maghrébins en particulier.
       
      Et pourquoi n’aurais-je pas osé faire le même commentaire ? De quoi aurais-je du/pu avoir peur ? Tiens, je vais raconter une blague, qui m’a été racontée par un pote immigré maghrébin :
       
      c’est à la Roue de la Fortune, et un pompier est le candidat du jour, il faut tourner la roue, il gagne 10 Euros. Le lendemain, grosse incendie et 10 pompiers meurent dans l’accident

      La semaine d’après, c’est un candidat Écossais qui fait tourner la roue, gagne 100 Euros, et le lendemain un accident de train en Écosse fait 100 morts.

      Encore une semaine après, c’est un candidat maghrébin qui se présente, et tous les spectateurs scandent : « Le million, le million ! »


    • popov 1er avril 16:15

      @Zolko

      Et pourquoi n’aurais-je pas osé faire le même commentaire ? De quoi aurais-je du/pu avoir peur ?

      Peur de vous faire accuser de racisme par la bien-pensance. Sauf évidemment si vous n’êtes pas un Français blanc, car comme tout le monde le sait, seuls les blancs sont racistes. 

    • Xenozoid 1er avril 16:20

      @popov

      popov,les blancs ne sont pas mieux que les autres,tu le prouve a chaque fois,en fait 90% de ton temps sur ce site ne fait que dire que les blancs sont les victimes des autres car les autres sont comme les blancs, aussi cons,mais bien sur on sait que c’est le contraire


    • popov 1er avril 17:15

      @Xenozoid

      Les blancs ne sont pas plus racistes que les autres, mais ce sont les seuls qu’il est de bon ton d’accuser de racisme.


    • Xenozoid 1er avril 17:22

      @popov

      quand on met ce que l’humain est capable de faire,il n’y a que du gris, mais bon d’apres toi aparamment il est le seul a en etre victime et si il a fait la traite des nêgres , ben c’est pas grave tout le monde faisait pareil,c’est ça ? il a prouvé son intelligence en faisant pareil,wow ...ça ne sert a rien de bloquer on notera que l’industrialisation de la mort ,n’est pas venu des esclaves


    • foufouille foufouille 1er avril 17:27

      @Xenozoid

      donc ce n’était pas grave quand les noirs le faisait ou les arabes premiers acheteurs ?

      et pas que avec les noirs ............


    • Xenozoid 1er avril 17:29

      @foufouille

      qui a dit que l’esclavage n’était pas grave toi par exemple avec ton neurone, tu devrais bien voir qu’il existe encore,pas besoin d’etre raciste


    • foufouille foufouille 1er avril 17:36

      @Xenozoid

      ça existe toujours surtout en afrique, asie, en gros pays peu développé mais ailleurs c’est vraiment très rare.


    • Xenozoid 1er avril 17:46

      @foufouille

      je vais pissé dans mon violon, foufouille


    • popov 1er avril 18:55

      @Xenozoid

      quand on met ce que l’humain est capable de faire,il n’y a que du gris, mais bon d’apres toi aparamment il est le seul a en etre victime et si il a fait la traite des nêgres , ben c’est pas grave tout le monde faisait pareil,c’est ça ?

      Je vais essayer de rectifier les préjugés que vous avez sur moi, bien que ce soit sans doutes une tâche impossible.
      Je suis évidemment contre la traite des nègres et toute forme d’esclavage. Mais je viens d’une famille de paysans enracinés dans leurs petits villages depuis des générations. Alors, je ne vois pas en quoi je suis responsable de l’esclavage et pourquoi je devrais expier les fautes des ancêtres des autres pour la simple raison que je suis blanc.

    • Xenozoid 1er avril 19:05

      @popov

      mais on peux dire cela pour tout le monde ,pas besoin de différencier un con sauf si tu les met dans des catégories qui t’arrange,j’imagine que je pisse dans un violon,et tu n’as pas besoin d’expier quoi que ce soit pas plus que de généralisé l’autre,qui apparament est ton probleme


  • cettegrenouilleci 31 mars 16:18

    Bonjour Jean.

    J’avais préparé un long commentaire et comme je ne suis pas un as du clavier, je l’ai laissé échapper je ne sais où juste au moment où j’allais le valider . Ce genre de mésaventure m’arrive de temps en temps et , comme par hasard, cela concerne toujours des textes sur des questions cruciales, qui m’ont demandé des efforts pour préciser ce qui est le plus important et aussi la manière de le dire et de le faire comprendre.

    Je me dis à chaque fois que ce n’est pas grave et que je n’ai pas tput perdu puisque j’ai avancé dans mon analyse et ma réflexion et puis ça me donne de toutes façons les éléments pour rédiger plus tard un article ou pour intervenir de façon plus pertinente dans tel ou tel débat. C’est peut-être aussi quelquefois un aléa lié à la conscience de l’imperfection du texte préparé, certains aspects des questions abordées restant dans le flou ou mal traités, insuffisamment décortiqués et expliqués, une sorte d’acte manqué.

    Peut-être aussi est-ce parce que, si je pense être en capacité d’analyser correctement certains enjeux, certaines questions délicates et importantes, je ne me sens pas pour autant en capacité ou en mesure de participer de façon suivie à la bataille des idées qui est nécessaire et incontournable, faute de disponibilité, d’énergie suffisantes.

    Ce sur quoi je souhaitais attirer ton attention, c’est le i internationaliste de l’AGIMO que tu appelles de tes voeux.

    De quel internationalisme s’agit-il ?

    Est-ce celui d’un Cohn-Bendit et des ses consorts qui coopèrent étroitement u tissage de la toile mondialiste de l’impérialisme ?

    Est-ce celui de Besancenot, de Poutou, d’Arlette Laguiller ou de Nathalie Arthaud qui s’accommodent fort bien des plans européistes qu’ils refusent de condamner, persuadés qu’ils sont que la globalisation des échanges au niveau planétaire accélérera et facilitera la survenue la révolution prolétarienne mondiale qu’ils estiment être le seul moyen pour les prolétaires de faire valoir et respecter leurs droits, le seul moyen de redonner le pouvoir au peuple ?

    Ces représentants de la soi-disant extrême gauche cautionnent chez nous la dérive européiste qui étrangle notre peuple et détruit notre nation.

     Pour se libérer de la politique catastrophique de Macron et de sa clique au service des intérêts mafieux de l’oligarchie, des politiciens serviles rouges, roses verts , bleus et blancs qui bêlent depuis trente ans et plus pour vanter et célébrer les mérites de l’Union Eiropéenne, de l’euro et de l’Otan, ce dont le peuple français a besoin, c’est de retrouver sa nation et sa démocratie, le bon fonctionnement de ses services publics, c’est de se rassembler pour sortir de l’insupportable dicature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

    C’est ce qu’explique la charte de l’UPR qui peut servir de pôle de rassemblement pour notre peuple par delà les clivages politiques traditionnels hérités de notre histoire.

    Dans sa lutte de libération, notre peuple a besoin de faire preuve de solidarité avec les autres peuples en lutte pour défendre leur droit à exister et à vivre libres parce que leurs adversaires sont les mêmes que les nôtres.

    La meilleure façon d’être solidaire avec les autres peuples du monde, n’est-ce pas de s’appliquer à conquérir le pouvoir politique chez nous, dans notre pays, refusant par la même que les ressources économiques , humaines, militaires de notre pays soient utilisés contre des pays tiers pour les exploiter ou les opprimer davantage, pour les empêcher de se défendre et de se révolter ?

    Ce n’est pas une révolution mondiale illusoire à la Saint-Glinglin qui pourra organiser la solidarité et la coopération de l’humanité pour répondre aux grands défis de notre temps, à commencer par celle qui est nécessaire pour juguler la crise sanitaire en cours..

    Cette crise nous oblige par ailleurs à ouvrir les yeux :

    Qui vient au secours des peuples enfermés dans l’Union Européenne ou dans des schémas impériaux ?

    Est-ce l’Union Européenne et ses structures tentaculaires dispendieuses, son parlement croupion, sa Commission occupée à éructer et à vomir annuellement ses GOPE à la face des peuples ?

    Est-ce l’oncle Sam occupé à semer le chaos au Proche Orient, au Moyen Orient, en Afrique, en Amérique du Sud, à organiser des coups d’état en Ukraine ou en Bolivie, à piller les ressources naturelles des autres peuples (pétrole, uranium, bois , ressources alimentaires, ne renonçant à aucun crime, à aucune vilénie pour parvenir à ses fins, préparant une guerre nucléaire contre la Russie et la Chine dans l’espoir d’entraver son propre effondrement en cours, et qui va s’accélérant ?

    Ce sont des nations bien solides, indépendantes, souveraines comme Cuba, comme l’Iran, comme la Chine et comme la Russie qui organisent les secours à destination de tous les pays touchés par la catastrophe en cours, sans tenir compte des différents idéologiques politiques et militaires qui les opposent bien malgré eux aux pouvoirs politiques en place, des vexations et des sanctions infligées antérieurement, des agressions de toutes sortes dont les peuples cités sont les premières victimes.

    Ce dont nous avons besoin pour nous défendre, pour respirer et pour survivre, c’est de notre nation. Ce n’est pas d’une révolution mondiale.

    Comme je l’ai écrit plus haut, défendre et rétablir notre nation et notre démocratie, c(est la meilleure façon que nous ayons d’être solidaires avec les autres peuples de la planète, c’est la meilleure façon que nous ayons d’aimer nos frères et de les aider , de lutter ensemble en commençant par nous aimer nous mêmes, et par lutter et nous libérer nous mêmes. C’est la meilleure façon d’être réellement internationalistes en nous donnant nous même les moyens de notre développement et notre capacité à nous aider nous-mêmes et à aider autrui.

    Pour y parvenir, les objectifs et la méthode énoncés dans la charte de l’UPR constituent un bon point d’appui, même si tout n’est pas parfait.

    Peut-être est-il nécessaire de créer de nouveaux outils pour construire le rassemblement qui pourra libérer la nation de la dictature de l’UE... c’est sans doute le cas.

    Mobiliser autant que faire se peut et affûter au fur et à mesure des développements de la bataille les outils que notre peuple s’est déjà donnés, ne pas les négliger, en tirer le meilleur parti possible, les fédérer et transcender leurs différence pour en faire une arme redoutable que chacun de nos concitoyens puisse saisir pour apporter sa contribution à la libération de notre pays et à la reconquête de notre nation et de notre démocratie.

    Cordiales salutations

    Gérard

    Je n’ai pas le temps de relire . Merci de bien vouloir m’excuser pour les petits problèmes de rédaction et d’orthographe.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 19:13

      @cettegrenouilleci
      Bonjour Gérard,
      Tu reprends ici une discussion que nous avions déjà entamée. Si je tiens à mettre « internationalisme » c’est pour l’opposer à « patriotisme » tout en affirmant qu’il n’y a pas contradiction. Les internationalistes sont des patriotes. Les patriotes ne sont pas internationalistes surtout dans les situations de conflits.
      Le discours de Jean Jaurès sur cette question est une référence indispensable.
      Pendant la guerre (WW2) des mots d’ordre comme « il faut tuer tous les chleuh » ou « A chacun son boche » pouvaient apparaître chez des patriotes qui n’étaient pas internationalistes. L’accent sur l’internationalisme a été mis en avant tout particulièrement quand les partis de la IIème internationale ont trahi en 1914 en envoyant les travailleurs des différents pays s’entretuer.
      Pourquoi je tiens à faire apparaître cette mention ? C’est principalement pour faire la distinction classique chez la plupart des auteurs entre « gauche » et « droite » mais je ne veux pas utiliser ces termes qui de mon point de vue n’ont plus de sens. Pour moi, les internationalistes sont aussi et surtout ceux qui n’ont pas vocation à défendre le capitalisme puisque ce qui les caractérise en premier lieu c’est le fameux « prolétaires de tous les pays unissez-vous ! » En ce sens, je considère que communisme et internationalisme vont de pair.
      L’AGIMO doit être une composante de la lutte pour le Frexit intervenant donc dans le nouveau CNR qui reste à construire. Cependant, l’AGIMO se distingue du CNR dans son ensemble, comme de l’UPR, en ce sens qu’elle n’admet en son sein que les internationalistes. En attendant qu’apparaissent un nouveau CNR les militants de l’AGIMO peuvent donc être ou non des militants de l’UPR.
      Les internationalistes n’ont donc rien à voir avec les mondialistes. Le mondialisme est une théorie réactionnaire liée au néolibéralisme. Le mondialisme vise dès maintenant la destruction des états. Les mondialistes veulent en effet briser les conquêtes ouvrières qui ont été arrachées dans le cadre des états. Pour ce qui nous concerne en France, c’est la fameuse remise en cause du « modèle social de 1945 ».
      Quant aux organisations comme LO ou le NPA, c’est autre chose. Ils continuent à se dire internationalistes de la même façon qu’ils disent qu’ils sont pour le socialisme, la révolution, le trotskisme... mais ils sont pour le maintient de l’UE ou considère que c’est « un faux problème »... Bref, il refuse d’engager le combat pour le Frexit. Ce faisant, et quoi qu’ils en disent, ils ne sont pas, de mon point de vue, internationalistes.
      Le record dans ce domaine est battu par l’ancien lambertiste Mélenchon qui continue (les jours de fête) à se dire internationaliste alors qu’il prône des discours ouvertement racistes (germanophobes) sur la lutte des latins contre les germains.
      J’espère apporter un peu de clarté dans les différences entre patriotisme, internationalisme et mondialisme. Ce sont des distinctions importantes.
      J’ai fait un groupe de discussion sur Facebook pour l’AGIMO et je ferai peut-être un site web. Pour l’instant, je suis seul à l’alimenter.
      Bonne soirée.


    • cettegrenouilleci 31 mars 20:06

      @Jean Dugenêt

      Bonsoir Jean.

      Merci pour ces précisions et ces clarifications nécessaires à la bonne compréhension de la démarche offensive et novatrice que tu as engagée.

      Je pense qu’elles faciliteront le rassemblement des forces nécessaires pour organiser la résistance, passer à la contre-offensive, libérer le pays de la dictature de l’UE, aller de l’avant.

      Bien cordialement

      Gérard


  • zygzornifle zygzornifle 31 mars 16:41

    ça finira avec le gel de nos comptes en banque et la saisie de nos économies sous le regard radieux de Macron ....

    Macron = Mammon le démon instigateur de la religion du veau d’or que l’on trouve dans la bible que ses adorateurs prient pour acquérir fortune quel qu’en soit le prix ....


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 31 mars 19:15

      @zygzornifle
      Si vous avez un peu d’économie, je conseille depuis longtemps d’acheter de l’or. Mais ce n’est pas mon problème.


    • popov 1er avril 02:33

      @Jean Dugenêt

      Acheter de l’or sur papier, qui n’existe peut-être pas et qui, s’il existe, se trouve à un endroit accessible à l’état mais pas à l’acheteur.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er avril 08:32

      @popov
      Je crois que n’importe quelle banque Suisse vous vendra facilement 500g ou 1kg d’or. Ils peuvent même vous le stocker dans un coffre individuel. Tout cela est très facile et il me semble même que pour faire concurrence dans ce domaine aux banques Suisse des banques françaises le font maintenant.


    • troletbuse troletbuse 1er avril 11:29

      @Jean Dugenêt
      acheter de l’or
      Très juste car en France, on a beaucoup d’or dure, surtout dans la politique.


  • ETTORE ETTORE 31 mars 17:04

    Cet illuminé est capable de décréter une journée de travail en solidarité avec tous les morts de cette pandémie.

    Il va se draper dans son regard sombre, avoir l’air contrit, ou con, tout simplement ;

    Surtout que ce genre de parasite ça ose tout, même s’approprier la douleur du deuil des autres.

    Dernier message de cet illuminé de la secte rotechildienne, dans une usine de fabrication de masques,,,,relocaliser en France !.

    Personne pour lui rappeler que c’est lui le vendu de service qui a sacrifié les entreprises françaises ?

    Quand on accepte de jouer le « con de service » et de dire n’importe quoi, c’est que les carottes sont cuites.

    Mais ça, sa Grande Seigneurie , commence juste à voir l’ombre de la guillotine, et pour l’instant, ne la voit actionnée que pour raccourcir les rêves du peuple Français.

    Ah, que j’aimerai que l’histoire se répète ! Ah oui, que j’aimerai !


  • François Vesin François Vesin 31 mars 17:06

    Je souscris à la virgule près et je vous remercie

    pour cet exposé factuel et juste.

    Que l’UPR soit essentiel à ce prochain CNR

    ne fait même pas débat

    au même titre que tous les citoyens libres

    qui aspirent à recouvrer notre souveraineté.


  • hocagi@1shivom.com 31 mars 22:14

    si votre anus fait la taille d’une bouche de métro pour macron cela n’est pas suffisant, on doit pourvoir y placer une lentille qui observera les poils de culs d’enculés comme ceux qui nous gouvernent a plusieurs années lumieres


Réagir