lundi 15 septembre 2014 - par Henri Diacono

Nouvelle casserole pour Qui vous savez ?

 Décidément il y tient à sa batterie de casseroles judicaires et son égo face aux juges devant lesquels il peut ainsi - et pourra - lors de ses auditions manier l’arrogance ou même la menace. C’est qu’il refuse à tout prix de passer pour un indélicat (peut-être un délinquant ?) ordinaire, mais pour un ex-homme d’Etat sans peur ni reproches.

Après les frégates et les avions payés par une société dirigée par un ami intime, dans laquelle il a fait entrer Madame l’Oréal contre 140 millions d’euros dont elle ne reverra certainement pas le moindre fifrelin. Après la faillite de l’UMP dont il reste l’un des principaux responsables pour sa prodigalité légendaire, avec l’argent…des autres. Après des coups de téléphone soi-disant secrets dans lesquels il affiche une personnalité bien plus malfaisante que celles d’autres chefs plus importants que lui qui, dans les mêmes circonstances, ont été contraint à la démission, le revoilà qui veut refaire surface. C’est du moins ce que prédisent avec force ses partisans gonflés d’auto suffisance radieuse et néanmoins enfantines, y compris Chirac par le canal de Bernadette qui dit que pour l’occasion son époux allait subitement mieux.

C’est que ce monsieur risque bien d’avoir une nouvelle casserole à son répertoire bien qu’ayant pour celle-ci prévu plusieurs garde fous. Voilà que bon nombre de médias dont les magazines L’Express  et le Nouvel Obs, que des journaux comme La Tribune puis Le Monde reprennent en chœur une information que les radios ou télés se sont bien gardées de diffuser. Il s’agit de la face cachée de la sulfureuse affaire Tapie contre le Crédit Lyonnais et de l’enquête minutieuse menée par les policiers de la brigade financière. Lisons plutôt le paragraphe qui suit :

 "Les investigations conduites sur ces événements passés de plus de vingt ans et dont plusieurs acteurs sont décédés ont néanmoins permis de déterminer que Bernard Tapie avait été pleinement associé aux opérations" liées à la revente d'Adidas par le Crédit lyonnais. Par ailleurs, la police judiciaire estime avoir établi que, devant le tribunal arbitral, "Bernard Tapie et son conseil ont produit des attestations qui s'avèrent inexactes, voire mensongères". Pour les enquêteurs, donc, Bernard Tapie savait que la valeur d'Adidas, de 318 millions d'euros, n'était pas sous-évaluée et que Robert Louis-Dreyfus allait racheter l'entreprise au prix de 670 millions d'euros. Et que l'arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008 ne reposait sur rien, selon les enquêteurs. »

Or ce que l’on sait de cette ténébreuse affaire est que le personnage dont il est question, passé en quelques décennies dans toutes les formations politiques de l’hexagone, sauf les deux extrêmes, qui n’a jamais été très clair depuis qu’il a commencé sa carrière d’hommes d’affaires avec le rachat de « Manufrance », a touché par la volonté d’un tribunal arbitral nommé par une personnalité qui occupe aujourd’hui une position financière et internationale de haut rang, a donc encaissé un chèque d’un dédommagement, fictif si l’on en croit la police, de 450 millions d’euros environ. Cela a fait beaucoup. Une partie aurait servi à honorer quelques dettes et l’autre ? On l’ignore…presque totalement.

Ce que l’on sait également c’est qu’avant la nomination d’un arbitrage, notre bonhomme qui avait tâté du foot avait rendu visite bon nombre de fois, dans son Palais, au Président d’alors, pas celui du fromage, mais l’autre. Celui qui dans un avion, véritable paquebot des airs, avait au cours d’un retour au pays confié à plusieurs journaleux « …qu’il aimerait gagner beaucoup d’argent » A l’époque cette confidence avait fait les choux gras de bien des gazettes. Est-ce qu’ au moment venu, ces dernières se souviendront de ces mots imprudents et de la batterie de casseroles ? La question restera-t-elle sans réponse ? 



29 réactions


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 septembre 2014 10:47

    Bonjour HD,
    vous avez réussi à ne pas citer son nom que j’ai immédiatement reconnu dans « casserole ». Chapeau pour l’exploit. Pour le dégager, il suffit de couper la ficelle, merci.


  • amiaplacidus amiaplacidus 15 septembre 2014 10:49

    « ...C’est qu’il refuse à tout prix de passer pour un indélicat (peut-être un délinquant ?) ordinaire,... »
    Mais, il a parfaitement raison. Ce n’est pas un délinquant ordinaire, bien au contraire, ses méfaits ont une envergure certaine.


  • claude-michel claude-michel 15 septembre 2014 11:03

    JFK le nomme le « VOYOU »....tout est dit.. !


  • Henri Diacono 15 septembre 2014 13:37

    Mais une grande partie du peuple français est-il aussi bête et aveugle,niais à s’en mordre les doigts pour oser dire qu’on « l’attend comme un sauveur ». Pauvres de nous ! Un voyou sur le devant de la scène. Encore un, un inculpé dans une corporation, à gauche comme à droite, où ils foisonnent et sont toujours là. La déontologie voudrait dans ce pays que tout homme politique ayant maille à partir avec la justice soit automatiquement privé de tout mandat.
    Mince j’ai oublié qu nous étions en France nation de couards et de benêts.t


    • claude-michel claude-michel 15 septembre 2014 14:01

      Et oui mon cher..c’est ainsi au pays des lumières...Entre nous à l’époque des lumières il n’y avait que la bougie.. ?

      Les temps modernes ont influé sur la notion pour un peuple de savoir a quoi doit servir une urne...mais le commun des mortel pense y voir un WC pour y faire « Ses besoins »...et nous entendons le bruit de leur « étron » tombant dans le trou de leur stupidité...
      +++

    • hunter hunter 15 septembre 2014 14:36

      « ...nation de couards et de benêts. »

      Et surtout des gens complètement immatures politiquement, uniquement préoccupés par leur « pouvoir d’achat », voulant plus de miettes du gros gâteau, sans jamais se rendre compte que le gâteau, ce sont eux qui le fabriquent, et que ceux qui s’en gavent à l’excès sont des parasites illégitimes !

      Voilà à quoi on arrive après 50 ans « d’Education Nationale » ! (le premier budget de l’Etat, rappelons-le)

      Eh oui, ces tristes larbins ré-éliront le nain, car en deux ans et demi ils ont oublié la catastrophe qu’il fut, et dorénavant ils le voient comme leur messie !

      C’est pitoyable !

      Adishatz

      H/


    • Richard Schneider Richard Schneider 15 septembre 2014 16:04

      Bonjour Henri,

      Il y a belle lurette que notre personnel politique ne sait plus ce que signifie le mot « déontologie » ! et comme vous le soulignez, les Français n’en ont rien à cirer de tout ce qui concerne la probité et l’honnêteté : à gauche comme à droite, on ne compte plus les « mafieux » rééluent par les électeurs.
      Pour ce qui est de qui vous savez, plus il traîne de casseroles, plus il est « désiré » par les médias et le bon peuple. Cf. les « infos » de ce jour : la grande, l’essentielle question n’est-ce-pas QUAND Notre Sauveur va-t-il se déclarer ! Suspense intenable. 
      Pour ce qui me concerne, tant qu’il n’y aura pas la reconnaissance du vote blanc, je ne me déplacerai plus aux urnes. « On » ne me refera plus le coup de 2002.
      Bonne fin d’après-midi,
      RS



    • Henri Diacono 15 septembre 2014 16:12

      Itou pour moi même Richard, voilà plusieurs législatures (à l’exception d’une, car je suis féministe) que ne fréquente plus les bureaux de vite. Car je trouve anti-démocratique que les abstentions et les blancs ou nuls ne figurent pas dans les décomptes comme « exprimés ».
      J’ai apprécié votre souhait.


    • Henri Diacono 15 septembre 2014 16:19

      Depuis plus de 50 ans Hunter. Un peuple qui n’a jamais eu de constance. Il appelle au secours puis une fois rétabli par l ’homme providentiel,il l’envoie aux pâquerettes. Et comme depuis Mendès et De Gaulle, il n’y a plus eu ’homme providentiel, toujours aussi frappé d’anesthésie ce peuple gfangré"né par le fric, se raccroche aux branches,les plus pourries ou les plus fragiles.


    • hunter hunter 15 septembre 2014 16:56

      C’est vrai Henri, c’est vrai !

      Enfin, comme le disait un camarade plus haut, pour moi fini le vote ! je ne cautionnerai plus jamais cette escroquerie de démocratie rprésentative, qui ne me représente pas, et je ne suis pas le seul !

      Adishatz

      H/


    • Henri Diacono 15 septembre 2014 19:39

      Ah Alex, ce foutu clavier ou le I es très proche du O. Je vous rassure, à mon âge la collection de Mr S m’importe peu. Vous avez raison il vaut mieux en rire.


    • Henri Diacono 15 septembre 2014 19:53

      Quelle belle collection. 28 sans compter le nombre incalculable de cruches. Elle fait honneur à son chef grand spécialiste de la ratatouille.


    • mr green cyrus 15 septembre 2014 20:13

      exact le coup de 2002 ne pouvait se faire qu’ une seule foi en espérant que l’ état nous soutienne autant qu’on l’ as soutenus ce que la réalité historique a démentis ( pas de référendum populaire , pas de protection des plus défavorisé )
      Puisque la majorité du vote blanc est traitée avec mépris ( la ou la logique voudrais que de nouveaux candidats porteur de nouvelles idées , remplacent les candidats désavoué par le vote blanc (qui n’ est pas un vote d’ indifférence mais un véritable vote de CONTESTATION)) . Pas question de sauver une apparence de démocratie et surtout pas pour réélire les même « profiteurs improductif » comme il qualifie eux même les gens en grande difficulté économique .Bref MLP est une horreur politique , mais elle aura la légitimité de ceux qui aurons voter POUR , le vote CONTRE sans proposer une alternative est une absurdité surtout quand les gens font l’ effort de voter blanc au lieu d’ aller a la pèche. Il reste deux ans et demi , des alternative peuvent encore émergé , mais c’ est peut être aussi au gouvernement d’ organiser des référendums pour se remettre en phase avec le peuple , et récupérer une légitimité démocratique , puisque demos en grec signifie peuple , sans l’ adhésion du peuple pas de démocratie possible , ce ne peut être que népotisme (favorise les copain/famille) , ploutocratie (pouvoir des riche) ou dans le pire des cas l’ aristocratie (les élite autoproclamé)


      Messieurs les politiques , bien le bonjours des sans-dent , de la ménagère de - de 50 ans , et de tout ceux que l’ on traite par le mépris dans notre si beau pays.

      Nous vous chantons la carmagnole , redressez le tir ou un nouveau 1789 pourrais sortir bien plus vite que vous ne le pensez ... MLP sera le parfait prétexte pour mettre le feu a la poudrière sur laquelle vous êtes assis ...


    • mmbbb 15 septembre 2014 21:45

      Hollande « moi je president normal » tout le monde connait la normalite de ce president menteur comme son mentor Mitterand N Sarkosy n’aura pas grand peine a revenir tant la gauche le PS est un parti qui depuis trop longtemps est un parti en trompe oeil Si Hollande n’avait pas ete aussi nul ( je n’ai pas vote pour lui et je me rejouis qu’il ait baise tout le monde ) Sarko on en parlerait pas 


  • Luc le Raz Luc le Raz 15 septembre 2014 13:49

    L’ homme orchestre des casseroles n’a qu’un seul objectif : se retrouver face à la marine au deuxième tour. Peu importe qu’il soit élu « à la Frédéric Lefebvre » avec 17% de participation, il aura gagné et pourra ainsi bénéficier de son immunité et déglinguer à souhait le système judiciaire.


  • Spartacus Lequidam Spartacus 15 septembre 2014 15:21

    Tiens censure ?

    Les gauchistes n’aiment pas trop la contradiction ?

    En France les communistes défilent dans les rues avec le drapeau faucille et marteau.
    Ce week en ils avaient même une fête.

    Apologie des idéologies les plus criminogène de l’histoire sont une normalité en France. Les communistes apologistes de crime contre l’humanité ne se cachent pas et sortent sans vergogne leurs drapeaux faucille et marteau sans que cela n"émeuve personne....


    • Henri Diacono 15 septembre 2014 16:05

      Spartacus, ils défilent dans les rues avec leur drapeau qui ne veut plus rien dire,comme ont défilé les cathos avec femmes et enfants pour des raisons un peu dépassées. Mais pourquoi agiter encore le « communisme » ? Une idéologie peau de chagrin que seuls des groupuscules,ici et là persistent à encenser. Tout cela est du passé. Le présent et surtout le futur nous interpellent autrement et il faudrait pour cela que la France se débarrasse de sa bourgoisie nocive à laquelle appartient QUI vous savez .Sans être le moins du monde...communiste. Simplement un « honnête » homme. Lucide de préférence.


  • Henri Diacono 15 septembre 2014 16:40

    En voilà un qui ne manque de gros culot. Ou qui est faux jeton à en mourir. Lisez le texte que je viens de découvrir sur le web :
    « « Il y a eu le général de Gaulle qui est revenu au pouvoir quelques années plus tard. Vous savez, Nicolas Sarkozy est l’homme des défis qui peuvent vous paraître insurmontables, mais lui a la capacité, la volonté et la détermination »,
    Ces propos ont été tenu par le plus vil des esclaves de qui vous savez, le »gaffeur" Brice Hortefeux.
    Comparer le petit bonhomme couvert de plaies judiciaires au Grand Charles, il faut le faire. Pauvres de nous.


  • goc goc 15 septembre 2014 18:05

    Je ne sais pas si l’info est arrivée au nord d’Avignon, mais ici on parle beaucoup d’une manœuvre digne de notre nanard nationale, pour sauver sa peau.
    en gros il est en train de prendre le contrôle de « Nice-matin » ce qui, après le contrôle du « Provencal », le positionne comme « leader d’opinion » dans tout le quart sud-est de la France.
    Et quand on connait le nombre de vieux décrépis mais électeurs_aux_ordres, le simple fait de faire main-basse sur cette frange, peut assurer une élection (au moins locale).
    Et donc on pourrait assister à une nouvelle partie, celle ou le dit nanard se souvenant de ses idées de goooche, pourrait bien, moyennant arrangement judiciaires, devenir le passage obligé d’une gauche en décrépitude


    • Henri Diacono 15 septembre 2014 19:59

      Pour avoir, Goc, longtemps vécu dans la région (pas loin de trente ans dont l’époque Barel) )je puis vous affirmer que les vieux et leurs compères « nissartes » sont d’indécrottables rastaquouères. De fervents soutiens à Estrosi comme ils l’avaient été à « Jaquot » Médecin. A droite toute et même à l’extrême droite, Nanard ou pas.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 15 septembre 2014 20:53

      COU, Henri, cou.
      Jacou Medecin (et non de Médicis comme il a essayé de le faire avaler aux douaniers de Dallas qui s’étonnaient du nombre de Rolex au bras de ce moustachu qui voulait passer par la VIP exit et lol ).
      Back 2 the sheep :
      Hola rasta... Si t’enlèves radio-shalom, les pieds noirs, le petit-commerce, les fafs de la côte et les éléphants qui viennent y crever, il serait encore le nez dans ses guidons, le Cricri. Faudrait aussi faire voter les quartiers... quoique vu le découpage... Pasteur vote avec Cimiez... ils osent tout.
      D’ailleurs Hortefeux, l’ex-poteau de Takieddine (toujours pas flingué celui-là ?), n’est-il pas membre fondateur de l’association des poteaux à Sarko ? dont cri-cri est le président, lo monde es pitchin. Z’ont fait un veritable tabac l’autre jour, sous le cagnard, la fine équipe...
      Mais qu’est devenu Peachy ?


    • goc goc 16 septembre 2014 01:24

      @henri
      je suis assez d’accord avec vous sur l’emprise ultra-droitière des vieux niçois, par contre l’arrière pays qui est la vraie clientèle de nice-matin, est plus « malléable »
      ceci étant, je me permets d’appuyer vos propos, en précisant que Nice est bel et bien l’exemple vivant de la collusion FN / Sionistes sur la base du « l’ennemi de mon ennemi est mon ami ». Et quand on connait l’indécrottable racisme anti- magrébin des pieds-noirs locaux suite à la disparition de cette politique d’apartheid appelé « Algérie française », on n’est pas étonné de voir le succès du FN


    • Henri Diacono 16 septembre 2014 08:34

      Croyez moi Goc, j’ai souvent souffert de voir l’attitude des pieds noirs à Nice,moi même l’étant bien que venant de Tunisie et non d’Algérie.
      D’accord aussi pour l’arrière pays où logent encore des irréductibles. Dans ce monde là j’en ai aussi rencontré un, ancien pilier du Patriote. Un gars extraordinaire Roger Beccatini qu« on appelait »Becca". 


    • Henri Diacono 16 septembre 2014 08:52

      Allons Emanuel, êtes-vous sûr du tabac dans les jardins proches de la Promenade ? Voilà que vous imitez la Morano qui s’est fait remettre en place par des photos révélatrices.
      Nice un repaire de doux dingues.


  • volpa volpa 15 septembre 2014 19:57

    Foutez moi tout ce petit monde au trou. Gauche ou droite.

    Attachez les aux radiateurs et allez y avec les annuaires.

    Ça laisse pas de trace.

    J’y vais un peu fort.

    Pour revenir sur le gnome, il voudrait être réélu pour remettre aux calendes grecques les poursuites dont il fait l’objet.

    Ils vont bien s’ auto amnistier, n’en doutons pas. !!!!!!!!!


  • Henri Diacono 15 septembre 2014 20:01

    Volpa, j’ai récemment rêvé que des hommes à c.... décidaient de débarrasser la Nation de ces mesquins..... Mais ce n’était qu’un rêve.


  • Fergus Fergus 16 septembre 2014 12:12

    Bonjour, Henri.

    Absent de chez moi hier, je n’ai lu cet article que ce matin.

    Entièrement d’accord avec cet article qui montre, une fois de plus et en s’appuyant sur des conclusions sérieuses du monde judiciaire, que Tapie n’a jamais été floué et que l’arbitrage exorbitant dont il a bénéficié, par la volonté de Sarkozy, n’a effectivement été qu’une escroquerie scandaleuse.


  • lloreen 17 septembre 2014 09:46

    Escroquerie après escroqueries ces individus font partie d’ un parti très ancien, remontant aux calendes grecques : le PGB.Parti du Grand Banditisme.

    Auréolés de leurs lingots leur assurant un pouvoir d’ achat quasiment illimité et un pactole transmis de génération en génération, ils écrasent de leur mépris, de leur arrogance et de leur haine tous ceux, hélas fort nombreux, qui se laissent éblouir par des feux follets.


Réagir